Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
avatar
Invité

[flashback] Never really heals - ft. Rose Empty
Message [flashback] Never really heals - ft. Rose › Dim 13 Jan - 17:24
Never really heals
Rose & Danae

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
Un accident pouvait marqué profondément une personne. C’était une chose qui s’était produite avec Danae qui n’arrivait décidément pas à se remettre de cette tragédie qui avait eu lieu dans sa vie. Après oui, elle le savait, ça ne faisait même pas un an que ça c’était passé, elle avait encore besoin de temps, elle avait besoin d’une thérapie, et les choses finirait par s’arranger. Sauf que déjà de un, une thérapie n’était pas gratuite, de deux, elle avait du mal à survivre avec le peu qu’elle gagnait, et de trois, elle avait le cœur brisé, ce qui n’aidait franchement pas. Ça faisait déjà plusieurs semaines qu’elle ne se rendait plus à ses séances chez le psychiatre, d’ailleurs. Elle n’avait plus de pilule pour l’anxiété, et tout ce qu’elle pouvait espérer, c’était de ne pas se retrouver prise dans une crise de panique en plein milieu de la journée, et surtout, en plein milieu de la rue.

Sauf que c’était une chose qui était beaucoup plus facile à dire qu’à faire. Malheureusement, la vie ne s’arrêtait pas de tourner parce que mademoiselle Quill le voudrait bien, et forcément, quand elle sortait dans la rue, d’autres gens étaient présents, ainsi que des voitures, et les bruits environnants. C’était surtout les bruits de voiture qui étaient dérangeant, en réalité, pour elle. Un coup de klaxon, des pneus grinçant sur l’asphalte. Les battements du cœur de la jolie rousse étaient tout de suite partis en panique, ainsi que son esprit qui lui balançait ses souvenirs vifs de l’accident. Elle s’était stoppée d’un seul coup en plein milieu de la rue, un bonhomme grincheux manquant de lui rentrer dedans en râlant. Elle essayait de contrôler sa respiration sauf que c’était plus facile à dire qu’à faire. Le deuxième bruit de klaxon ne l’aida pas du tout, d’ailleurs.

Mais son regard tomba sur la devanture d’un café. Son saint graal, la seule chose qui pourrait la sauver, parce que l’intérieur était assez bruyant pour cacher les bruits du dehors. Elle ne réfléchit pas plus longtemps, et y entra, fonçant vers le comptoir pour s’y asseoir, son cœur battant toujours la chamade alors qu’elle se concentrait sur sa respiration. Elle avait d’ailleurs mis plusieurs secondes à réalité que l’une des serveuses lui adressait la parole pour savoir ce qu’elle voulait commander. Et c’est après avoir cligné des yeux plusieurs fois qu’elle lui répondit.

« Un cappuccino, s’il vous plait. »

Elle n’avait pas les moyens de se payer ce genre d’extravagance, mais tant pis. Ce n’était pas un café qui allait la tuer non plus, et elle ferait la main mise sur autre chose. Mais il fallait qu’elle reste à l’intérieur de ce café le temps de se calmer, et elle ne savait pas pour combien de temps elle en avait, justement. Si on la fichait dehors parce qu’elle ne commandait rien, elle allait encore une fois finir à l’hôpital, et elle n’avait aucune envie d’y retourner.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas

Adminchou
F. Rose Harrington
[flashback] Never really heals - ft. Rose Yu5u
I've learned to forgive but it’s almost impossible to forget.

Age : 34
Né(e) le : 31/10/1984
Quartier : Est de la ville.
Je suis : Propriétaire et serveuse du Leeloo's coffee
Inscrit depuis : 28/12/2016
Messages : 1764
Célébrité : Eva Green
Rps en cours : Indisponible.

TristanJaneLeowMel & IsaacDanae ⊰ Manny


[flashback] Never really heals - ft. Rose Empty
Message [flashback] Never really heals - ft. Rose › Dim 27 Jan - 17:04

Danae Quill & F. Rose Harrington  -  début 2017
Un long soupire, suivit d'un second. Les choses n'étaient pas au beau fixe aujourd'hui. Rose avait pris son servir plutôt que prévus. Une énième dispute avec Leow avait éclaté. Rose s'était enfermé dans son bureau au café une bonne partie de la matinée, jusqu'à arriver à se calmer et arrêter le flot constant des pleurs qui lui venait. La patronne du café était dans cette période transitoire où elle commençait à aller "mieux" mais ou le moindre petit truc la refaisait plonger. Sensible au possible, Leow avait eu un mot de trop. Ce n'était pas de sa faute, non, c'était de la sienne à elle, elle ne supportait plus leur vie. Elle ne supportait plus de croiser son regard sur elle, et d'imaginer qu'il pourrait un jour prochain, lors d'une dispute lui balancer qu'elle avait perdu leur enfant. Elle-même n'arrivait plus vraiment à se regarder dans une glace. Alors comment pouvait-il la regarder sans penser à cela ? Elle devait se ressaisir et vite. Elle le savait, cela ne pouvait continuer ainsi. Sinon ils couraient droit au divorce.

Rose réussit à se reprendre un peu avant le rush de midi. Si son visage était encore marqué de sa dure matinée, elle restait présentable. Ses cheveux remontés dans un chignon travaillé, sa chemise noire et un jean lui donnaient une allure assez banale. Un faux sourire sur les lèvres, léger, mais présent, pour cacher ses malheurs et son cœur serré. Cela marchait assez en général. Elle prit quelques commandes et les servit dans un chemin répétitif, mais elle aimait ça. Si en revanche elle n'était pas vraiment d'humeur à parler avec ses clients plus que nécessaires. Ses habitués étant au courant de son accident assez récent. Pour éviter de croiser trop de client, elle resta derrière le comptoir, s'occupant des cafés et des quelques commandes que les clients désiraient manger sur les tabourets hauts. Une jeune femme entra un peu en trombe dans l'établissement. Rose se détourna pour voir la blonde se poser sur un des tabourets libres, proche d'elle. Sans attendre elle lui demanda ce qu'elle désirait. Mais la jeune femme semblait ailleurs.

« Que désirez-vous ? Mademoiselle. »

Se répéta alors Rose. Travailler lui donnait un peu de quoi s'occuper l'esprit, ainsi elle pouvait sans aucun problème se rendre compte que la jeune femme n'était pas dans son assiette. Sa voix fluette s'éleva, un peu paniquée. Rose fit déjà volt-face pourtant pour lui servir le cappuccino demandé. Se retournant une fois la boisson prête, Rose observa la jeune femme. Tremblante, légèrement, mais assez pour que Rose le remarque. Son regard quelque peu paniqué cherchant du réconfort dans une salle assez pleine. Ses mains venant rapidement entourer la tasse bouillante de céramique de la boisson. Sans aucun doute, cette jeune femme était dans un état de détresse. Rose ne le savait que trop bien.

« Puis-je vous aider pour autre chose ? Vous semblez... Désorienté. On vous a fait du mal ? »

La voix de la patronne était douce, comme un ressentit. Cette jeune femme avait besoin d'elle. Si Rose n'était pas dans le meilleur des états non plus. Elle avait eu plusieurs heures pour se calmer et évacuer un peu sa souffrance. Peut-être que cette jeune fille avait juste besoin d'une oreille attentive.

« Je m'appelle Rose Harrington. Je suis la patronne du café. Si... Si vous avez besoin de quoique se soit. N'hésitez pas. Même de parler. J'ai... J'ai un peu d'avance sur mon service alors. »

La brune insista un peu, elle ne voulait pas mettre la jeune femme mal à l'aise et encore moins la faire fuir. Mais elle semblait avoir trouvé refuge dans ce capharnaüm, ce qui était assez étrange en soi.

635 mots. Fiche créée par ©️Summers & Rinema


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1651-rose-a-heart-that-hurts-is-a-heart-that-works http://marplespring.forumactif.org/t1655-rose-a-heart-that-hurts-is-a-heart-that-works http://ravensburg.forumgratuit.org/

Invité
avatar
Invité

[flashback] Never really heals - ft. Rose Empty
Message [flashback] Never really heals - ft. Rose › Mer 30 Jan - 13:26
Never really heals
Rose & Danae

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do. »
Ce n’était plus une vie, qu’elle avait. Elle survivait, c’était tout, sur tous les points. Elle se levait le matin pour aller travailler, pour pouvoir payer son loyer, à manger, et recommencer le lendemain comme une boucle sans fin qui n’avait pas vraiment de sens quand on regardait bien. Est-ce qu’elle avait déjà pensée à tout arrêter ? Oui, bien entendu qu’elle y avait pensée. Elle s’était même dit plus d’une fois qu’elle aurait préférée y rester, dans cet accident. L’après était beaucoup trop difficile. Elle n’avait pas les épaules pour ça, même si elle avait essayé de prouver le contraire, par fierté, en quittant la maison de ses parents. Mais là elle était juste en train de prouver qu’elle n’était capable de rien. Le moindre petit bruit de circulation qui sortait un peu de l’ordinaire, et qui était pourtant tellement banal, la mettait dans un état pas possible. Elle se retrouvait à devoir se réfugier dans le premier endroit clos qui lui tombait sous la main, et qui pouvait isoler les bruits extérieurs. Malgré le fait qu’elle se retrouvait transportée dans un autre monde. Ou plutôt à un autre moment de sa vie qu’elle n’arrivait pas à oublier.

Refaire surface était compliqué, revenir à la réalité relevait d’une épreuve olympique pour son mental, et son cœur qui continuait à battre tellement fort qu’il recouvrait pratiquement tous les bruits ambiants. Elle avait mis du temps à réaliser qu’on lui parlait, et à répondre pour commander un capuccino qu’elle n’avait pas les moyens de se payer. Mais elle le ferait. De toute façon, elle était tous les mois dans le rouge, alors ce n’était pas un petit café qui allait changer grand-chose. Et elle ne pouvait pas encore ressortir, pas maintenant. Elle n’en avait pas le courage, et elle avait surtout peur de se laisser submergée par tout ça. Bien sûr, son comportement paraissait étrange à la femme qui avait pris sa commande. C’était souvent le cas d’ailleurs, en ce moment. Elle avait souvent l’esprit qui divaguait, qui retournait dans son passé. Et la plupart des gens faisaient comme si de rien était, ou alors la prenait pour une folle, ce qu’elle était peut-être. Mais pas cette femme. Elle avait l’air de s’inquiéter pour elle, chose qui n’était pas arrivée depuis bien longtemps. La dernière personne s’étant inquiétée pour elle avait été Nolan qui avait insisté pour conduire la voiture. Et il l’avait abandonné après l’accident.

« Je… Non, personne ne m’a fait de mal. »

Du moins pas physiquement. Mais ce n’était de toute façon pas son abandon qui la mettait dans un état pareil. Elle se retrouvait même avoir du mal à parler. Poser ses mains autour de la tasse lui permettait de reprendre le contrôle sur ses tremblements. La chaleur lui faisait penser à autre chose, parce que lors de l’accident, il le faisait pas du tout chaud. Elle se souvenait même du froid glacial qui l’avait saisi. A moins que c’était parce qu’elle avait perdue beaucoup de sang ? Elle ne savait plus trop. Ses souvenirs restaient toujours flous, et pourtant tout aussi traumatisant.

« Merci mais… J’avoue que je ne saurais pas trop quoi vous dire. »

Elle avait tellement de choses sur le cœur. Du moins sur ce qu’il restait de son cœur. Elle se demandait encore comment elle arrivait à tenir debout avec tout ça. Et pourquoi le monde était aussi cruel, parfois. Avant, elle pensait que ce genre de choses n’arrivaient qu’aux autres. C’était toujours comme ça jusqu’à ce que ça vous arrive à vous. Elle faisait partie des autres maintenant, ceux qu’on prenait en pitié, ceux qu’on aimerait pouvoir aider, mais personne ne savait réellement s’y prendre. Et elle se sentait épuisée. De vivre, et surtout de survivre.
(c) DΛNDELION

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

[flashback] Never really heals - ft. Rose Empty
Message [flashback] Never really heals - ft. Rose ›
Revenir en haut Aller en bas
 
[flashback] Never really heals - ft. Rose
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» La fête de la rose à Chaalis
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Chiffres du chomage : une explication pas rose!
» Miss Alyssia Rose [MORT]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Est de la ville :: Leeloo's coffee-
Sauter vers: