Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

Message Qu'est-ce que tu as fais ? [Dawssandra] › Mer 27 Jan - 15:44

Lissandra & Dawson
Qu'est-ce que tu as fais ?
Enfin ! Je peux enfin rentrer chez moi après tout ce temps passer à Salem pour le travail et ce pendant un temps de trois semaines, mon patron a été plutôt sympathique et a accordé à l'équipe du tournage de ma série de rester à la maison chacun à son tour pendant un total de trois semaines. Et autant le dire nous en sommes tous très heureux, mais pour mon cas rien ne peut me faire plus plaisir que la soirée qui s'annonce. Dawson est censé me venir me chercher à l'aéroport de Détroit et par la même occasion venir chez moi pour cette soirée que nous sommes censés passer ensemble. Un petit peu des retrouvailles donc même si on s'est vu à Salem il y a encore quelques jours, mais, autant le dire il m'a beaucoup manquer. Alors, tandis que j'avance jusqu'à l'endroit prévu pour récupérer ma valise j'attends bien patiemment que mon Dawson se pointe et que par la même occasion je récupère mon chien car oui lui aussi était du voyage et autant dire que Hallyday doit être un peu secoué après le voyage que nous avons fait. Mais, quoi qu'il en soit me voilà devant le tapis où se trouve ma valise, je l'attrape et fonce vers l'endroit où se trouve mon chien non sans me douté que Dawson ne va pas tarder à arrivé et qu'il me réserve une surprise à laquelle je ne m'attends pas du tout..

(c) Mayiie
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Qu'est-ce que tu as fais ? [Dawssandra] › Jeu 28 Jan - 14:12
C’était supposé être une magnifique journée, cette journée où Lissandra rentrait finalement à la maison, où nous pourrions finalement profiter de l’un et de l’autre pendant trois semaines, parce que oui, elle avait finalement un congé de trois semaines, et je n’aurais pas pu en être plus ravi. Bien sûr, j’étais conscient qu’elle aurait des choses à faire, qu’elle voudrait sûrement passer du temps avec ses amis, mais il n’en demeurait pas moins que je pourrais la voir, la prendre dans mes bras, lui cuisiner de bons petits plats, bref, passer du temps en sa compagnie, tout ce que je demandais quoi. Et puis, tout avait basculé. Tandis que j’étais en route vers l’aéroport, je m’étais fait rentrer dedans par un type qui s’était emporté à un tel point que j’avais fait de même, et nous avions fini tous les deux au commissariat. Pendant de longues minutes, j’avais stressé à savoir si je pourrais aller chercher Lissandra, pour me rendre compte qu’au final, je ne serais jamais à temps. C’était à un tel point que lorsqu’on m’avait dit que j’avais droit à un appel téléphonique, je n’avais pas appelé Lissandra pour la prévenir, je ne voulais pas l’inquiéter, et je ne savais pas si elle était sortie de l’avion. À la place, j’avais appelé une compagnie de location de voiture avec chauffeur - à défaut d’avoir la mienne - et j’avais demandé que quelqu’un aille la prendre à l’aéroport, si possible avec un bouquet de fleurs que je paierais de ma poche. Après avoir donné toutes les informations, j’étais retourné croupir en cellule, espérant de tout mon coeur que j’allais sortir de là bientôt, parce que je ne supporterais pas que Lissandra me voie dans un état pareil.


Dernière édition par Dawson S. Reynolds le Lun 8 Fév - 19:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Qu'est-ce que tu as fais ? [Dawssandra] › Jeu 28 Jan - 14:27

Lissandra & Dawson
Qu'est-ce que tu as fais ?
Pas la moindre vue de mon petit-ami pour l'instant, je suis pourtant à l'allée où l'on peut aller chercher nos animaux de compagnie et pourtant je ne le vois pas, je ne sais pas où il se trouve... Pourtant ce n'est pas son truc de dire qu'il viendra pour finalement mettre un lapin de ce genre a quelqu'un. Il n'a jamais été comme ça et ce n'est pas à trente-trois ans que ça va commencé, du moins, c'est ce que je m'ose à croire en cet instant alors que je suis face à mon chien qui me fait ma fête en sautant dans tous les coins de l'aéroport preuve irréfutable qu'il est très heureux de me voir. Autant que moi en vérité. Alors, tandis que j'avance vers la sortie de l'aéroport je grimace me demandant s'il est arrivé malheureux à l'homme que j'aime, puis finalement une fois devant l'arrêt de sortie un homme vint vers moi et m'annonce que mon petit ami n'est pas là et qu'il ne pourra malheureusement pas venir me chercher mais qu'à la place il m'offrait ce bouquet de roses et que cet homme me conduirais chez moi. Encore une fois je grimace et dis d'une voix quelque peu inquiète à l'homme qui me tend le bouquet « Merci mais... Vous savez où il est et s'il va bien ? » A ses mots j'attrape tout de même le bouquet de roses avec un sourire tout en remerciant l'homme d'une voix douce pendant que celui ci me réponds qu'il n'est au courant de rien, qu'il a juste reçu un appel de Dawson qui lui a demander tout ceci. Alors, tandis que j'acquiesce à ses paroles je grimpe dans la voiture à l'arrière tout en soupirant pendant que mon chien vint s'installer contre moi comme s'il ressentait ce que je peux ressentir en cet instant. Puis, finalement après quelques minutes de route j'arrive enfin chez moi, j'affiche un grand sourire en voyant ma super demeure puis je remercie une fois encore l'homme qui m'a conduite ici puis finalement je pénètre dans ma maison avec mon chien et ma valise, je déverrouille la porte et m'installe dans le salon avec mon iPhone. Je commence d'ors et déjà à envoyer des SMS à mon homme mais pour le moment pas la moindre réponse, je suis inquiète, très sérieusement inquiète, j'espère qu'il va bien...


(c) Mayiie
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Qu'est-ce que tu as fais ? [Dawssandra] › Lun 1 Fév - 19:06
Je n’étais pas inquiet concernant la location de la voiture et du chauffeur qui venaient avec, raison étant que j’avais fait appel à cette entreprise plus d’une fois avant aujourd’hui et jamais je n’avais été déçu, autrement je ne me serais jamais permis de leur faire confiance pour aller chercher ma petite amie à l’aéroport. Cependant, j’étais inquiet de savoir comment j’allais lui expliquer ce qui s’était passé, comment je pourrais lui expliquer que j’avais perdu mon sang froid alors que ça aurait pu être une bagarre à sens unique. Et surtout, j’avais peur qu’elle m’en veuille, qu’elle me dise qu’elle ne voulait pus me voir ou quelque chose comme ça. D'une certaine façon, je pourrais le comprendre, mais cela ne voulait pas dire que je pourrais me le pardonner. En vérité, jamais je ne pourrais me le pardonner si je la perdais pour une idiotie pareille, même si je ne pourrais en prendre qu’à moi. Angoissant seul dans la cellule, je crus qu’une éternité venait de passer quand finalement, un gardien m’interpella pour me dire que je pouvais partir. Au début, je ne compris pas vraiment, mais en venant à la conclusion que ce n’était là qu’un temps de réflexion ou quelque chose comme ça, parce que moi comme mon assaillant avions tous les deux nos torts pour le coup, je ne posai pas de question, signai les papiers de sortie, repris mes affaires et sitôt, je fonçai chez Lissandra qui devait déjà être arrivée à sa demeure à l’heure qu’il était sans même prendre la peine de regarder mon téléphone ou quoi que ce soit du genre. Enfin, il fallut que je trouve un taxi qui m’emmènerait jusque là-bas, raison étant que ma voiture était à la fourrière et que je ne voulais pas prendre le temps d’aller la chercher, pas aujourd’hui. Heureusement, un taxi ne tarda pas à passer, me permettant de l’interpeller et monter dans celui-ci. Je lui donnai l’adresse de la maison de Lissandra, tapant du pied nerveusement pendant tout le trajet et une fois que j’y fus, je payai la course avec le peu de monnaie qui me restait, puis avec un grand stress, je m’approchai de la maison et je frappai à la porte, attendant une réponse les mains dans les poches et le regard baissé comme un enfant pris en faute, non seulement parce que j’avais honte, mais aussi parce que je ne voulais pas que ma belle voie tout de suite le coquard que j’avais à l’oeil, bien visible à présent, si je me fiais à ce que j’avais vu quand j’avais regardé mon reflet dans la vitre du taxi.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Qu'est-ce que tu as fais ? [Dawssandra] › Mar 2 Fév - 20:50

Lissandra & Dawson
Qu'est-ce que tu as fais ?
L'inquiétude me ronge de l'intérieur au fil des minutes qui passent, je me demande comment va Dawson, je suis terriblement inquiète pour lui, ce n'est absolument pas son genre de poser des lapins comme ça... Ou alors il a changé mais j'imagine qu'on ne peut changer en l'espace de quelques jours ça me parait un peu compliqué. Quoi qu'il en soit je suis en totale panique et rien n'y fait pour que je change d'avis concernant tout ceci, j'ai peur, terriblement peur pour lui et sa propre sécurité. Il ne répond à aucun de mes appels pourtant, je l'ai appelé au moins dix fois depuis mon retour chez moi, bref, je suis en totale panique et je n'attends qu'une seule et unique chose : son arrivée chez moi ou tout du moins un signe de vie... Je suppose qu'il m'aime toujours, qu'il veut toujours de moi sinon il n'aurait pas prit la peine de me faire escorter par un chauffeur qui a du lui coûté une petite fortune. Pour le cas présent je n'ai aucun doute sur son amour, je suis plutôt dans le doute face à sa santé personnelle ou quelque chose du genre. Généralement il répond sans soucis à mes appels et ne me laisse pas dans l'interrogation pendant plusieurs heures alors oui pour mon cas je suis inquiète et rien n'arrange pour le moment car ça fait plus de deux heures que je suis rentrer chez moi. Acquiesçant à cette pensée tandis que mes yeux se remplissent de larmes au bout d'un moment je gémis de tristesse et me mordille la lèvre alors que quelqu'un frappe à ma porte. Je passe mes mains presque automatiquement sur mes yeux comme pour essuyer mes larmes puis je prends un mini miroir et me remaquille pour ne pas passer pour une imbécile devant la personne qui attend que j'ouvre. Puis, finalement je cours vers la porte en espérant que Dawson sera derrière cette dernière et c'est effectivement le cas, je le serre alors dans mes bras heureuse de le voir en vie et en seul morceau puis je dis d'une voix douce « Je me suis tellement inquiété.. » Et à ses mots je fonds en larmes dans ses bras non sans ressentir une certaine gêne de me mettre à pleurer comme une andouille comme ça d'une minute à l'autre..


(c) Mayiie
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Qu'est-ce que tu as fais ? [Dawssandra] › Lun 8 Fév - 19:20
La réponse à la porte ne fut pas immédiate, si bien que je commençai à me poser des questions qui me firent quelque peu paniquer. Est-ce que le chauffeur était bien arrivé à l’aéroport ? Avait-il déposé Lissandra chez elle ? Et elle, est-ce qu’elle avait choisi de rentrer ou avait plutôt décidé d’aller chez moi ? Tout cela m’angoissa, si bien que je crus bon de finalement prendre mon téléphone portable, comme si je venais tout juste de me rappeler de son existence. C’est là que je me rendis compte que j’avais une tonne de messages et d’appels manqués, tous de ma petite-amie. Comment avais-je pu être aussi idiot ? La réponse n’était pas bien difficile à trouver; j’étais tellement stressé et énervé par rapport à tout cela que j’avais complètement oublié mon téléphone, mais après, il n’en demeurait pas moins que ça n’excusait pas mon comportement, bien loin de là. Était-ce pour cela que Lissandra ne répondait pas, parce qu’elle m’en voulait ? Parce que d’une façon ou d’une autre, elle avait appris ce qui s’était passé et ne voulait plus me parler ? Ces craintes bien idiotes s’envolèrent au moment où elle ouvrit la porte, un air que je compris inquiet au visage, me faisant sentir encore plus mal et ridicule de tout cela. Inutile de mentionner que je ne me fis certainement pas prier pour la réceptionner dans mes bras au moment opportun, même si cela me fit terriblement mal de l’entendre sangloter contre moi, surtout que je savais que c’était par ma faute et celle de personne d’autre. Au début, je ne sus faire mieux que de lui dire:  « Je suis là… Ne t’en fais pas… » avant de me donner une gifle mentale et me rendre compte que ce n’était pas cela que je devais dire. Enfin, un peu quand même, mais après, je ne pouvais pas faire comme si rien ne s’était passé. J’étais le fautif, celui qui avait grandement gaffé. Pour rattraper le coup, je la serrai un peu plus fort contre moi, puis je l’embrassai sur le sommet de la tête avant de lui dire, dans une voix brisée par le stress, l’émotion et tout ce qui venait avec:  « Je suis tellement désolé, si tu savais… »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Qu'est-ce que tu as fais ? [Dawssandra] › Mer 10 Fév - 11:47

Lissandra & Dawson
Qu'est-ce que tu as fais ?
C'est vrai j'aurai très bien pu aller directement chez lui pour voir s'il y était mais d'un sens je pense que cette idée m'a paru stupide car vraiment mon petit ami n'est réellement pas du genre à poser des lapins comme ça d'une minute à l'autre et surtout à ne pas répondre sur son téléphone et ce pendant aussi longtemps... Il me paraissait donc logique voir même évident qu'il lui était arriver quelque chose de grave ou de pénible pour qu'il ne veuille ou ne puisse pas répondre à mes nombreux appels comme à mes messages sur son téléphone. L'inquiétude me ronge en attendant, je suis inquiète pour mon petit ami, je me demande s'il va bien, s'il y a un problème quelconque avec moi... J'en viens même à me questionner sur sa visite à Salem où nous avons passer pas mal de temps ensemble.. Normalement ça s'est bien passer, tout s'est bien passer du moins pour moi, sa visite m'a fais énormément de bien et ce n'est pas peu dire, je me sens bien en compagnie de Dawson, il me comprend, il ne me juge pas, il ne me prend pas de haut, je ne suis pas une idiote, je sis juste sa petite amie, celle qu'il aime, celle qu'il a choisi et ça me conviens parfaitement. Alors oui le doute m'envahis car pour moi tout a été parfait lorsqu'il est venu me voir mais là je doute, je suis inquiète limite même honteuse car s'il y a quelque chose qui ne lui a pas plu et que je ne m'en suis pas rendu compte et bien j'ai réellement de quoi m'inquiéter pour la suite des évènements... Mais voilà mes doutes s'envolent bien rapidement car d'une seconde à l'autre j'entends que l'on toque à ma porte, je ne cherche pas plus loin et fonce vers cette fameuse porte manquant même de me casser la figure à un moment donné, mais heureusement aucune blessure ni même aucune chute. Une fois devant la porte je découvre mon petit-ami en vie et en seul morceau avec visiblement une mine à l'aise parfaitement dessiné sur son visage. Il ne m'en faut pas plus pour lui sauter au cou et commencer à geindre comme une gamine dans ses bras. Puis, lorsque je vins à entendre ses paroles je le serre encore plus fort et lui dis d'une voix douce « Ce n'est rien... Je me suis inquiéter mais de toute évidence tu vas bien... Je pensais que tu ne voulais plus de moi... » Puis, à ses mots je le relâche doucement et m'écarte de lui probablement un peu trop rapidement comme pour le laisser pénétrer dans ma demeure et c'est à ce même moment que je me rends compte qu'il est blessé au niveau du visage, comme s'il s'était prit des coups, je le fixe interrogative et estimant que ce n'est pas suffisant je lui lance un simple « Tu m'expliques ? Ton visage.. » Puis à ses mots je referme la porte derrière lui une fois qu'il est entrer dans ma demeure, je me dirige avec lui dans le salon où nous nous installons sur le canapé et là j'attends des réponses car m'inquiéter comme ça ce n'est jamais bon et puis même je veux des explications, on avait des projets et ils ont été mis un peu dans l'embarras avec tout ceci donc j'aimerai comprendre..


(c) Mayiie
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Qu'est-ce que tu as fais ? [Dawssandra] › Dim 14 Fév - 22:54
« Oh non, il n’a jamais été question de ça ma belle, je te le promets. » fut ce que je dis d’instinct à Lissandra pour la rassurer aussi bien que possible, même si au fond, j’avais un pincement au coeur de la voir aussi malheureuse, aussi inquiète, et tout ça parce que je n’avais même pas eu la brillance d’esprit de faire un truc aussi banal que de prendre mon téléphone pour voir si j’avais des messages ou l’appeler pour le faire. Quel crétin je pouvais faire, vraiment. Et le pire dans tout cela, c’était que je ne m’osais pas à dire que la prochaine fois, j’allais faire gaffe, parce que franchement, je ne voulais pas qu’il y ait de prochaine fois. Je ne voulais pas croupir encore une fois dans une cellule, je ne voulais pas laisser Lissandra en plan comme ça, je ne voulais pas me retrouver dans cette situation où je me sentais vulnérable, où je craignais à tout moment que ma petite-amie me claque la porte au nez et que je ne sois même pas en mesure de lui en vouloir. Heureusement, cela n’arriva pas dans la situation présente, puisqu’au final, elle me laissa pénétrer dans sa demeure, à mon grand soulagement. Évidemment, je ne me fis pas prier pour entrer et sitôt, je voulus l’emmener au salon pour la reprendre dans mes bras, mais je fus coupé net dans mon intention quand elle me demanda de lui expliquer ce qui s’était passé, mentionnant évidemment mon visage. Je ne l’avais pas vu depuis les faits, mais je me doutais bien, compte tenu de la douleur et des coups que je m’étais pris, que celui-ci ne devait pas être à son meilleur. Au moins, ce n’était pas la première chose qu’elle avait vue quand j’avais frappé à la porte, et j’estimais que j’avais quand même gagné quelques instants avant de devoir lui avouer la vérité… J’attendis toutefois que nous soyons installés dans le canapé pour dire quoi que ce soit. Dans l’immédiat, je ne la repris pas dans mes bras comme j’avais envie de le faire, parce que je sentais que je ne le méritais pas, puis j’inspirai profondément avant de lui dire: « J’étais en route pour venir te chercher à l’aéroport quand il y a un type qui m’est rentré dedans. C’était un accident, mais bon, vu la journée que j’avais eue et tout, j’étais énervé, et lui, il l’était encore plus que moi. » Je gardai mon sérieux pour lui montrer que je ne disais pas ça pour l’épargner, que ce n’était que pure vérité, et j’ajoutai: « Du coup on en est venus aux insultes et aux coups, puis quelqu’un a appelé la police et on a été arrêtés… » Maintenant que c’était dit, je me sentais encore plus honteux de tout cela. Pourquoi avais-je été obligé de répliquer ? Pour me défendre, c’était sûr, mais j’aurais certainement pu m’y prendre autrement et ne pas me retrouver dans une telle situation… Enfin, c’était maintenant chose faite, je ne pouvais pas vraiment revenir en arrière. Tout ce que je pouvais faire, c’était terminer mon récit en disant: « J’étais au commissariat quand j’ai appelé pour que quelqu’un vienne te chercher… J’avais droit qu’à un seul appel et je ne voulais pas que tu sois seule à l’aéroport… » Maintenant que tout était dit, je n’avais plus qu’à attendre la réaction de Lissandra, ce que je fis avec un air triste et coupable, nerveux de voir ce qu’elle allait me dire, espérant de tout mon coeur qu’elle n’allait pas me jeter, même si elle aurait bien des raisons de le faire.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Qu'est-ce que tu as fais ? [Dawssandra] › Mar 16 Fév - 18:16

Lissandra & Dawson
Qu'est-ce que tu as fais ?
La violence, j'ai toujours détester ça c'est un fait indéniable néanmoins je suppose que si mon petit-ami s'est retrouver dans une pareille situation ce n'est pas pour rien. Le stress, l'envie de me revoir a été bien présente dans sa tête au moment des faits je suppose sinon il n'en serait jamais venu à tabasser un type qui passait par là, ça me semble évident... Je connais Dawson depuis des années maintenant et se bagarrer avec un type comme ça pour le fun de tabasser quelqu'un ça n'a jamais été son truc, il a toujours préférer le calme, les explications orales plutôt que les explications physiques... Enfin, c'est ce que je pense car depuis que je le connait je ne l'ai jamais vu se battre avec qui que ce soit donc en soit je suis plutôt mitigé quant à ses paroles. D'un côté j'ai envie de l'engueuler, de lui dire que ce qu'il a fait est mal, très mal et qu'il ne doit plus jamais recommencé, mais d'un autre côté je me dis qu'il est suffisamment adulte pour se rendre compte par lui-même qu'il a salement merdé aujourd'hui et que donc il ne recommencera pas une telle chose. Puis même je vois dans son regard sa déception, je suppose qu'il est surtout déçu de lui-même en cet instant et ça me chiffonne énormément, alors, tandis que je suis face à lui je grimace tout en acquiesçant à chacune de ses paroles puis finalement je le prends par la main et le conduit jusque dans le salon où je m'installe avec lui sur le canapé. C'est à ce même moment que je décide d'ouvrir la bouche pour lui dire d'une voix douce « Je vais pas te faire la leçon, tu sais ce que je pense de la violence mais là quand même c'est aller loin hein... Enfin, l'important c'est que tu te portes bien et que l'autre individu ce porte bien aussi. » Je l'espère en tout cas, je l'espère sincèrement car l'idée même que mon homme ai pu blesser d'une manière ou d'une autre type ça m'effraie, mais pour le cas présent je décide de ne pas lui en parler estimant que tout a été dit et que c'est déjà bien suffisant, non ?


(c) Mayiie
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message Qu'est-ce que tu as fais ? [Dawssandra] ›
Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'est-ce que tu as fais ? [Dawssandra]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu'est-ce que tu as fais ? [Dawssandra]
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre
» Fais tes preuves... (PV Pix et Illu')
» Fais-moi peur [PV Julian Rollwers]
» Et puis merde, j'me fais chier moi ! {Free. Profites-en !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Corbeille des sujets-
Sauter vers: