Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

Message ANDERINA - Que fais tu ? › Ven 26 Juin - 16:49
An' ∞ Kathy'
Que fais tu ? ♥


Tandis que je suis confortablement installé sur mon lit je pense à tout un tas de choses, tout d'abord ma famille qui vit loin de moi désormais et qui me manque terriblement, c'est difficile de vivre sans eux, de ne pouvoir les voir autant que je le voudrais, faut dire la dernière fois que je les ai vus remonte à environ deux ans et j'avoue ce fût rapide, genre une semaine et depuis plus rien, je ne peux quitté MS vis à vis de mon travail et pour eux c'est pareil, de ce fait pouvoir les revoir après tout ce temps me ferais le plus grand bien mais bien sûr c'est délicat, mais voilà, il y a encore tout autre chose qui me reste bien ancré dans ma tête et c'est ce début de relation qui se créer entre Katherina cette femme magnifique que j'ai rencontré il y a de cela un an environ, on a couché ensemble à plusieurs reprises et je remarque petit à petit qu'elle s'attache à moi, elle a des petites intentions à mon égard qui ne me laisse pas indifférent et puis son regard, son sourire lorsqu'elle me voit, ses manières tout indique qu'elle tombe sous mon charme et fort heureusement je m'en rend compte assez rapidement afin de la stoppée net ou alors de voir où ça me mènerais. Seulement voilà, malgré les jours qui passent je flippe énormément et aujourd'hui nous avons convenu de nous voir ici, chez moi dans mon appartement où elle restera le temps d'un après-midi ou plus longtemps encore je ne sais pas, les visites de Kathy peuvent être courtes comme très longues alors difficile à dire dans l'immédiat, acquiesçant a cette pensée j'attrape ma tenue du jour et l'enfile aussitôt puis va dans le salon et m'installe sur le canapé en espérant qu'elle ne tardera pas à arrivée...

code by Silver Lungs, Crackship by GekkuNeko
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ANDERINA - Que fais tu ? › Ven 26 Juin - 22:18

   
Que fais-tu?

   
"Je t’aime, et tu m’aimes. Et, qu’importe ce qui arrive, je m’en moque, je ne veux pas savoir. Voilà ce qu’on va faire : toi et moi on fera beaucoup d’amour. Peut-être qu’on pourra faire un bébé, peut-être pas. Peut-être que tu auras un Alzheimer, peut-être pas. Mais, emmerde les probabilités, emmerde la science. Contentons-nous de vivre. Qu’arrive ce qu’il doit arriver..."
Anderina ♥

   
Stressée, voilà comment je me sens. Je n’arrête pas de me tourner devant ma glace pour voir si ma tenue était bien. Je fais même des sortes de défilés, tout doit être parfait, je dois essayer d’être parfaite. Je souffle tant je me désespère. Juste un rendez-vous normal avec Andrew, je ne dois pas me prendre la tête. Sauf que si. Plus je le vois, plus je craque et plus je tombe amoureuse de lui. J’essaye de m’en empêcher mais je ne peux pas, je ne peux pas lui résister. Il m’a fait cet effet dès le début, dès que je l’ai vu, dès qu’on a fait l’amour pour la première fois. Car oui, pour moi ce n’était pas de la baise. C’était tendre, lent et doux et parfait. Jamais je n’ai connu de tel partenaire. Lorsque j’estime que je suis prête, je sors de mon appartement après avoir câliner ma chienne qui pleurs chaque fois que je pars. Mais je lui donns le T-Shirt que je portais plus tôt et elle le prend pour s’endormir. Je l’aime tellement mon petit bébé. Je sore de l’immeuble et pars vers le Centre-Ville où loge Andrew. Allez Katherina, ce n’est qu’un mec, tu en as déjà vu des tas, tu les connais par cœur. Mais lui, lui il était spécial. Je ne l’aimais pas. Enfin, je ne sais pas. Je ne sais pas ce que c’est de toute façon.

Une fois arrivée devant son l’immeuble, je fais les cents pas. Suis-je en retard ? En avance ? Suis-je décoiffée ? Je m’auto-insulte en bulgare puis je me décide à avancer vers le bâtiment. Une personne sort et donc j’entre sans sonner à l’interphone. Je me dirige vers sa porte et encore une fois j’hésite. Pourquoi me fait-il cet effet-là ? Il m’énerve, ce qu’il me fait m’énerve. Je respire et frappe à sa porte.  J’entends son chien aboyer puis des pas se diriger vers la porte. Puis la porte s’ouvre sur le dieu grec qu’est Andrew. Mon corps chute dans mon estomac envahit de papillons heurtant les parois. Je respire un bon coup et dit :

« Andrew ! Heureuse de te voir ! »

Super comme phrase de bonjour, franchement je ne me félicite pas.





   
   
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ANDERINA - Que fais tu ? › Sam 27 Juin - 11:00
An' ∞ Kathy'
Que fais tu ? ♥


J'en suis presque sûr elle est en train de tombé sous mon charme et d'un certain sens cela me fais terriblement peur, pourquoi me demanderez vous, et bien c'est simple, à cause de mon passé aussi douloureux et horrible soit il, j'en ai eu des copines bien évidemment mais elles sont toutes parties pour des raisons toutes plus dégueulasses les unes des autres, certaines souhaitaient absolument avoir des cadeaux par milliers, des petits diamants des petites choses comme ça qui valaient une fortune et évidemment je n'en ai jamais eu les moyens et n'aurai probablement jamais les moyens de pouvoir acheté de telles choses et surtout à une femme, du coup, les femmes partaient, celles souhaitant des petits cadeaux bien chers, d'autres partaient parce qu'elles en avaient marre de ma personne et se mettaient dans les bras d'un autre homme et tout naturellement j'étais trop stupide pour m'en rendre compte, du coup, après toutes ces années en étant resté un célibataire triste et surtout absorbé par son passé me voilà qui me dirige dans un début de relation qui finira sans aucun doute très mal comme les précédentes et j'avoue je flippe, je la voit pratiquement tous les jours, à chaque fois qu'on se voit on se sourit, on couche ensemble puis en général elle reste dormir à la maison et je vais sur le canapé par peur qu'elle croit que dormir avec elle va représenté quelque chose de plus... Comme on peut s'en douté je suis flippé au plus haut point et je ne sais que faire ou que dire tout simplement pour que les choses redeviennent normales, que Kathy reste normale avec moi, qu'elle ne soit pas amoureuse de moi, que je ne sois pas perdu comme ça dans ma tête à devoir trouvé une solution pour fuir ses sentiments car dans l'immédiat je l'apprécie mais je ne dirai pas que je m'attache à elle, non, certainement pas, pas après tout ce que mes exs m'ont fait subir, je ne peux pas, la chute serait bien trop douloureuse et je ne sais pas si j'arriverai à le supporté. Me mordillant la lèvre a cette pensée tandis qu'elle sonne à la porte de mon appartement mon chien se met immédiatement à aboyer, j'ouvre la porte de l'appartement et lui souris chaleureusement étant tout de même très heureux de la voir malgré la naissance de ses sentiments et par la même occasion la naissance d'une relation qui m'effraie au plus haut point, reculant de quelques pas afin qu'elle puisse pénétré dans ma demeure je lui dis d'une voix douce. « Bonjour Kathy, je suis très heureux de te voir moi aussi. Alors, comment vas-tu ? » Souriant à ses paroles tandis que nous allons nous installé sur le canapé je la fixe longuement, elle est magnifique....

code by Silver Lungs, Crackship by GekkuNeko
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ANDERINA - Que fais tu ? › Jeu 2 Juil - 10:40

   
Que fais-tu?

   
"Je t’aime, et tu m’aimes. Et, qu’importe ce qui arrive, je m’en moque, je ne veux pas savoir. Voilà ce qu’on va faire : toi et moi on fera beaucoup d’amour. Peut-être qu’on pourra faire un bébé, peut-être pas. Peut-être que tu auras un Alzheimer, peut-être pas. Mais, emmerde les probabilités, emmerde la science. Contentons-nous de vivre. Qu’arrive ce qu’il doit arriver..."
Anderina ♥

   
De toute ma vie je n’avais jamais ressenti ça. Des papillons dans le ventre, la peur de mal faire ou de faire mal, l’appétit coupé, voilà ce que me faisait Andrew Garner. Quatre syllabes ce n’est rien quand on y pense mais ces quatre syllabes qui formaient son prénom étaient devenues mon propre système solaire, mes quatre éléments personnel, mes jours, mes nuits, tout. En un rien de temps, il avait pris une place importante dans ma vie et pour être honnête, je ne l’ai pas vu venir. Au début, la première fois que je l’ai vu, je me suis dit que ça passerait, que ce n’était qu’un coup de cœur. Mais plus je le voyais, plus je tombais désespérément amoureuse de lui. J’ai donc cessé de me voiler la face car après tout, j’étais une jeune femme n’ayant jamais connu l’amour. Mais personne n’échappe à l’amour, pas même moi. Le problème dans toute cette histoire était qu’il ne m’aimait pas de la façon donc je l’aimais. A chaque fois que je lui caressais les cheveux ou le regardais droit dans les yeux, il me repoussait et bien souvent, il fuyait. Lorsque je dors chez lui après avoir fait l’amour, il s’en va sur son canapé lorsqu’il croit que je dors. Mais je ne dors pas et ça me fait mal de le voir partir, pourquoi ne reste-t-il jamais avec moi. Et malgré tout, on se voit tout de même tous les jours, il m’invite chez lui et je l’invite chez moi. Peut-être que l’on se cherche encore mais moi, je l’ai trouvé et je ne veux pas le perdre.

Et ce jour-là, lorsque j’ai sonné à sa porte, lorsque j’ai entendu son chien aboyer, lorsque j’ai entendu ses pas s’approcher de la porte, j’ai eu peur. Peur qu’il me repousse, peur qu’il me renvoi chez moi, peur qu’il ait changé d’avis. Mon cœur battait à cent à l’heure, j’ai cru qu’il allait sortir de ma poitrine et quand il m’a ouvert la porte avec ce sourire, toute ma peur c’était envolée et il n’y avait plus que lui et moi. J’étais folle de ses yeux, de ses cheveux, de sa voix, de son sourire, folle de lui. Il venait de dire qu’il était heureux de me voir, lui, heureux de me voir. Je devais certainement avoir les joues rouges et un sourire béat scotché sur mon visage. J’espérais qu’il ne me verrait comme ça, dans cet état de joie intense. Alors qu’il marchait devant moi, je lui répondis avec un ton que je voulais détacher :

« Ça va aussi, merci.»


Arrivant dans son espace salon, je ne faisais pas attention où je marchais et me cognai mon petit orteil dans la table basse. Je poussais plusieurs jurons en bulgare avant de m’installer sur son canapé comme si de rien n’était alors que je souffrais le martyr. Je m’assis à ses côtés, pas trop proche mais pas trop loin non plus. Là où j’étais, je pouvais sentir son odeur, son doux parfum qui me hantait. Je me tournai vers lui et dis :

« Bon sinon, quoi de neuf depuis…. Depuis hier ? »

J’eue un petit rire nerveux et je devais vraiment, mais alors vraiment, me reprendre en main. Il ne devait pas me faire cet effet-là, je devais reprendre le contrôle de moi-même et redevenir la jeune fille indépendante que j’étais avant, en Bulgarie.

   
   
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message ANDERINA - Que fais tu ? ›
Revenir en haut Aller en bas
 
ANDERINA - Que fais tu ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre
» Fais tes preuves... (PV Pix et Illu')
» Fais-moi peur [PV Julian Rollwers]
» Et puis merde, j'me fais chier moi ! {Free. Profites-en !
» "Vas-y, fais moi plaisir..." Clint Eastwood

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Corbeille des sujets-
Sauter vers: