Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Invité
Invité

Message - 18 (Isannah#1) L'école est finie ! › Lun 4 Sep - 12:14
L'école est finie
Mes connaissances en matière d'alcool sont plutôt bonnes je pense, en ayant un père alcoolique ce n'est pas bien difficile de reconnaître un alcool par son odeur, par son goût, par la gueule qu'il a... Avec le temps j'ai finis par savoir ce que mon père buvait rien qu'à la couleur de la boisson dans son verre. On va dire qu'on s'y habitue à la longue a voir la seule personne qui nous reste complètement défoncé tous les jours. Je m'y habitue certes, mais ce n'est pas pour autant que je le vis mieux ou que désormais je m'en fou, non, ça c'est juste impossible. Non, j'aime mon père, je ne lui dis jamais, mais je l'aime et je ne peux pas en avoir juste rien à foutre qu'il se détruise la santé de cette façon. La brune me fait goûter sa boisson et je lui affirme avec certitude que c'est de la vodka ce qui semble embêter la brune qui m'annonce qu'elle voulait lui piquer du gin mais qu'il faisait nuit quand elle a taxé la bouteille, je souris alors et la scrute longuement alors qu'elle me propose de boire encore, j'acquiesce alors et attrape la bouteille que je bois d'une gorgée, après quoi je lui rends la bouteille. « Et bien merci. Dans le noir c'est compliqué de savoir ce qu'on prend c'est sûr. » Plaisantais-je tandis que je scrute la brune longuement de mes yeux bleus tout en affichant un petit sourire sur mes lèvres. Nous parlons ensuite de nos deux statuts bien différents l'un de l'autre mais je lui fais savoir que je m'en fou qu'elle soit moins populaire que moi et elle me demande pourquoi. « Les filles populaires ne pensent qu'à coucher, se droguer, qu'on ne voit qu'elles, aux fringues de luxe et j'en passe. C'est lassant à la longue tu te doutes bien. » Avouais-je en grimaçant tout en remarquant quelques filles justement célèbres dans le lycée qui me font signe de les rejoindre mais je les ignore tout bonnement n'ayant aucune envie de perdre mon temps avec des connasses accrocs à la cocaïne et diverses autres saloperies. Puis finalement je décide de rassurer la brune quant au fait que je n'ai que des intentions pures envers elle et elle me demande en quoi ça la concerne ce qui me sourire. « Je ne sais pas. Mais j'ai préféré te le dire pour que tu te détendes et que tu ne me prennes pas pour un attardé sexuel. C'est pas mon truc ce genre de choses je te le répète. » Répondis-je simplement tout en haussant des épaules en voyant sur notre droite un groupe de nanas populaires me faire encore une fois des signes mais je les ignore une nouvelle fois ne voulant certainement pas les croiser. Elle me demande alors si j'essaie de la draguer et qu'elle est à côté de la plaque je rigole un grand coup. « Non. Je t'avouerais que la drague je ne suis pas doué pour ça. » Dis-je alors tout en scrutant longuement la brune de mes yeux bleus tout en affichant un petit sourire rassurant sur mes lèvres...
Savannah & Isaac
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message - 18 (Isannah#1) L'école est finie ! › Ven 15 Sep - 9:27


       
       Savannah et Isaac
       L'école est finie !

   
A
près m’avoir assuré que c’était de la vodka et non du gin, ce que je voulais piquer à la base, bien que je ne sache pas le goût que ça à, il me rend la bouteille en me remerciant et en plaisantant sur le fait que dans le noir, il n’est pas toujours aisé de trouver ce que l’on cherche. « Surtout quand on est myope ! » ne puis-je me retenir de dire. Parce que je suis myope depuis mes cinq ans et que je porte des lentilles de contact. Lentilles que je suis obligée d’enlever la nuit et pour aller aux toilettes, je n’ai pas besoin de porter mes lunettes. Vous ne me verrez jamais avec par ailleurs, parce que je les trouve moche. Les verres sont épais. Enfin bref, tout ça pour dire que ma myopie, plus la nuit, ça ne m’a pas aidé à chiper la bouteille de gin que je voulais. La conversation dérive vers autre chose, les filles populaires. C’est plus fort que moi, je lui pose des questions, parce qu’il m’intrigue et plus encore le fait qu’il me parle à moi. Alors je lui demande pour quelle raison il n‘apprécie pas les filles populaires, lui qui est pourtant populaire. Sa réponse me laisse perplexe. « Qu’est-ce qui te fait croire que je ne suis pas comme ça ? » je demande alors. Après tout, ma meilleure amie agit exactement comme ses filles et pourtant, elle est comme moi, une membre du club de science, c’est même elle qui fait les plannings de révision lorsqu’on doit préparer un championnat. Elle fait même partie du club de littérature du bahut, en tant que présidente cette fois. Mais moi, je ne fais pas partie de ce club, mes lectures n’ont pas leur place dans la bibliothèque scolaire et c’est bien dommage. Finalement, il me parle de lui, m’indiquant qu’il n’est pas un mec qui couche à droite à gauche. Ce qui e surprends c’est pourquoi il me dit ça à moi étant donné qu’il y a un quart d’heure, on ne se connaissait que de vu. Evidemment, je lui demande des explications et celle-ci ne se font pas attendre. Ça me laisse encore une fois perplexe, mais je ne le montre pas. A la longue, il va croire que je n’ai que ce mot là à la bouche. Je remarque alors les filles qui le regarde et une nouvelle fois, l’idée qu’il est en train de se foutre royalement de ma gueule se fait sentir, alors je croise les bras, sans pour autant lâcher ma bouteille. Lorsque je lui demande s’il est en train de me draguer, il me répond que non, avant d’ajouter qu’il n’est pas doué pour ça, mais je ne réponds pas. En effet, si ce n’est pas pour me draguer, pourquoi il me parle ? Les garçons de mon âge, ils ont tous la même chose en tête et ça ne vole pas bien haut et puis, il ne veut certainement pas de l'aide pour réviser puisque nos vacances commencent à peine !
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message - 18 (Isannah#1) L'école est finie ! › Ven 15 Sep - 10:29
L'école est finie
Serait-ce un coup de foudre que je viens de vivre à l'instant où mes yeux se sont posés sur ceux de Savannah ? Peut-être bien mais il serait difficile pour moi d'en être sûr étant donné que je n'en ai jamais vécu, je n'ai jamais été amoureux ou encore en couple avec qui que ce soit pour être sûr de quoi que ce soit en cet instant et c'est tout particulièrement dérangeant étant donné que moi je n'ai pas pour habitude de manquer d'assurance. D'habitude je suis sûr de moi dans quasiment tous les domaines par conséquent me retrouver dans une pareille situation ne me plaît pas spécialement. Je tente donc de l'humour avec elle au sujet de la bouteille qu'elle a prit au lieu d'une autre et lorsqu'elle me répond qu'elle est myope je souris. « En effet ça n'aide pas beaucoup a voir clair. » Dis-je d'une voix douce tandis que je scrute la brune longuement de mes grands yeux bleus. Ha c'est embêtant que je me retrouve dans une pareille position sans savoir réellement quoi faire pour lui plaire ou lui faire comprendre qu'elle me plaît. Au bout du compte je décide de lui parler des filles populaires du lycée avec un certain dégoût dans la voix et quand je l'entends me demander ce qui me fait penser qu'elle n'est pas comme ça je ricane. « Je te regarde tout simplement. Tu n'as pas les yeux défoncés donc sans nul doute que tu ne te drogues pas. Ton look ce n'est certainement pas du Chanel, Prada ou je ne sais qui encore et visiblement tu n'es pas très populaire donc ça m'étonnerait que tu te fasses tout le lycée sans que quiconque soit au courant. Ça parle dans ce lycée donc ça se sait facilement ce genre de choses. » Répondis-je à la brune tout en haussant des épaules alors que je la scrute longuement tout en affichant un petit sourire sur mes lèvres. « Et entre nous hein tu n'as pas besoin de tout ça pour te rendre intéressante ou jolie. Crois moi le naturel ça va mieux que toutes ces choses que les filles du lycée font en passant qu'elles seront davantage attirantes. » Ajoutais-je tout en roulant des yeux en prononçant ces quelques mots. Non de base les filles populaires sont pathétiques et moches, avec tout leur maquillage qu'elles ont sur la tronche ça les rend plus moches qu'autre chose, je trouve en tout cas. Je remarque sur le côté des filles populaires justement qui nous regardent et me font des petits signes sauf qu'au bout d'un moment je finis par leur faire un doigt d'honneur suivant de mes yeux qui les fusillent longuement et elles finissent par s'éloigner me laissant seul avec Savannah. « Tu comprends mieux ce que je te disais ? Elles sont pathétiques.. Et crois moi tu n'as rien à leur envier. » Assurais-je à la brune que je détaille longuement tout en affichant un petit sourire sur mes lèvres en prononçant ces quelques mots...
Savannah & Isaac
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message - 18 (Isannah#1) L'école est finie ! › Mer 20 Sep - 9:40


       
       Savannah et Isaac
       L'école est finie !

   
J
e ne réponds pas à sa remarque par rapport à ma myopie, car je ne vois rien à ajouter. Je ne vois rien ? Bon sang, voilà que je rigole bête de mes jeux de mot, heureusement, je sais être discrète et à moins d’entendre mes pensées, il ne peut pas savoir ce que je pense en ce moment même. J’avoue manquer cruellement de conversation. En fait, je ne sais pas du tout quoi lui dire. Ce n’est pas que je sois timide, disons que je trouve cette situation hautement comique. Pourquoi moi ? C’est vrai, je n’ai rien d’exceptionnel. Quand je lui fais savoir que je pourrais très bien être le genre de fille qu’il décrit et qu’il semble méprisé, il se met à rire. Visiblement, je suis capable de le faire rire, moi qui pensait ne pas avoir d’humour. Il dit qu’il voit à mes yeux, que je ne me défense pas. Ok, un point pour lui, surtout que je pourrais vu tous les produits chimiques qui se trouvent dans le laboratoire de chimie du bahut. Néanmoins, je ne peux m’empêcher de dire quelque chose. « J’ai pourtant piqué une bouteille de vodka dans la planque de mon beau-père ! » Il faut croire que je cherche à tout prix à le contredire. En fait, je ne peux pas m’empêcher de penser qu’il se paye ma tête. Je ne suis pourtant pas une fille bornée, ni quoique ce soit du genre, mais voilà, je ne peux pas m’empêcher de trouver ça bizarre qu’il me parle, vu que, comme il le dit si bien, je ne suis pas populaire. « De toute façon, ce n’est pas mon idée, de me taper tout le lycée ! » Ouais, la, je viens clairement de dire le contraire de ce que je disais toute à l’heure, à savoir que je pourrais très bien être comme l’une de ses filles. Donc oui, il est très observateur. « Tu pourrais avoir ta place dans l’équipe du décathlon, vu ta facilité à me cerner ! » j’ajoute alors, cette fois, de façon plus gentille. Peut-être que je suis seulement paranoïaque et que je vois le mal partout. Il est peut-être simplement gentil et différent des garçons populaires. Ce qu’il ajoute ensuite me met mal à l’aise et je sens que je rougie. Moi, jolie ? Il a vu ça où ? J’ai un gros bouton sur le pif que j’ai essayé de planquer avec du fond de teint. Sauf que ça sert à rien, je pourrais éclairer toute la rue ou j’habite. Il suit ensuite mon regard et remarque les filles populaires, elles essayent de le faire venir jusqu’à elles, mais il leur fait un doigt d’honneur en bonne et due forme, ce qui me fait aussitôt pouffer de rire. « Ouais, elles ne sont pas très brillantes ! » dis-je alors, à défaut de trouver quelque chose de plus intéressant à dire. En fait, je suis bien plus loquace avec des équations et des becs bunsen.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message - 18 (Isannah#1) L'école est finie ! › Jeu 21 Sep - 10:38
L'école est finie
Elle me plaît, genre vraiment, et pour moi c'est assez spécial que de ressentir tout ça à l'égard d'une femme alors que ça ne m'est juste jamais arrivé, non jamais et c'est justement ça qui me fait bizarre dans cette histoire. Cette fille arrive à me plaire alors que jamais aucune autre fille ne m'a plu, peut-être parce que les filles avec qui je traîne, ou plus précisément qui traînent avec moi, ne sont que des salopes qui pensent uniquement au sexe, à la drogue et au shopping, bref, tout ce qui ne m'intéresse pas. Lorsque je vins à donner mon point de vue à la belle brune sur sa personne elle me rétorque dans la gueule qu'elle a malgré tout emmené une bouteille d'alcool ici et je ris. « Ouais mais ça c'est rien de grave. C'est de l'alcool, c'est légal, tu as rien fais de mal. Et c'est pas comme si tu étais arrivé ici complètement torchée, là c'est sûr tu aurais eu l'air bien bonne. Mais pour l'heure t'es pas alcoolisée donc il n'y a pas de mal ! » Dis-je d'une voix douce tandis que je scrute longuement la brune de mes yeux bleus tout en affichant un grand sourire sur mes lèvres. Elle me plaît, oh ça oui elle me plaît énormément, c'est même plus que ça, je crois que j'ai eu un coup de foudre, c'est.. Hm... Bizarre. Quand elle me dit alors que ce n'est pas dans ses intentions de se faire tout le lycée j'acquiesce. « Tant mieux. J'aime pas les filles comme ça tu l'auras compris. » Répondis-je simplement toujours en continuant à lui sourire alors qu'elle me parle me disant que je pourrais avoir ma place dans le club de décathlon vu que j'ai une certaine capacité à cerner les gens, je ris alors. « Sans doute ! Mais je t'avouerais que je n'aurais pas trop le temps entre la Crosse, mon permis que j'essaye de passer et mes inscriptions dans une bonne fac tu comprends bien que j'ai pas trop le temps pour ça. » Lançais-je d'une voix douce à la brune tandis que je garde un large sourire sur mes lèvres encore quelques instants jusqu'à ce que finalement je vois les pimbêches sur le côté qui me font signe de venir mais je leur adresse mon majeur et elles s'éloignent visiblement déçues ce qui amuse beaucoup Savannah je souris alors tandis qu'elle me dit qu'elles ne sont pas brillantes. « Ça c'est sûr ! Et encore toi tu ne les supportes pas tous les jours. Imagines ce que ce serait si tu devais te les farcir tous les jours... Crois moi on devient fou à force ! » Répondis-je alors tout en riant en terminant ma dernière phrase. Oui, ces filles m'exaspèrent au plus haut point et je ne les aime pas du tout...
Savannah & Isaac
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message - 18 (Isannah#1) L'école est finie ! › Jeu 28 Sep - 13:10


       
       Savannah et Isaac
       L'école est finie !

   
J
e commençais à me détendre un peu, voyant que j’étais paranoïaque et qu’en vérité, il n’avait pas de mauvaises intentions. Il était gentil, il n’avait rien à voir avec les autres élèves populaires. Si je ne me trompe pas, je pense qu’il n’en a rien à faire de son statut de star de l‘équipe de crosse, qu’il est juste bon dans son sport et populaire malgré lui. Tout comme je suis devenue Présidente du Club de Science malgré moi. Finalement, ça ne me déplait pas, je suis à l’aise dans un laboratoire de chimie, malgré les odeurs parfois incommodantes. Tout comme ça ne doit pas lui déplaire d’être capitaine de l’équipe. Je crois que dans le fond, ce qui nous gêne à tous les deux, c’est ce que ça implique. Je me suis tout de suite imaginé, qu’à cause de son statut, il se fichait de moi, mais apparemment, ce n’est pas dans ses habitudes. Il n’est pas comme les autres. Et dans le fond, peut-être que moi non plus, je ne suis pas comme les autres élèves dit « intellos », parce que je me suis radinée dans ce bal avec une bouteille d’alcool, que je préfère porter des lentilles plutôt que des lunettes et que j’aime la mode. Oui, les stéréotypes sur les intellos sont aussi peut développer que ceux sur les populaires, c’est comme ça. Mais on peut être brillante sans pour autant être saper comme une clocharde. « Je ne suis pas certaine que j’aie le droit d’en emporter dans le gymnase ! » avouais-je, malgré tout. Selon lui, je n‘avais rien fait de mal, mais pas complètement vrai. Ceci dit, tout le monde le faisait et je n’étais certainement pas celle dont on allait vérifier le contenu du verre. Encore une fois, ma réputation de fille de science me servait. C’était pénible tout de même. J’avais le droit de m’amuser un peu, pour une fois que j’avais le droit d’aller à une soirée. Enfin, le droit, ma mère me l’avait donné. Pas mon taré de beau-père. Il finit par me comparer aux filles populaires, disant que je ne suis pas comme elle et quand il parle de se taper tout le lycée, j’avoue ne pas en voir l’intention, parce que je pense à bien d’autres choses que ça. Je ne suis pas du tout comme ma meilleure amie, qui veut se taper le premier venu, juste histoire d’être débarrasser de sa virginité. Je ne suis pas contre avoir un petit ami, loin de là, mais j’en suis pas au point à vouloir sauter sur le premier venu. Je reste muette, quand il me dit que c’est tant mieux, car je me demande en quoi est-ce que c’est si important pour lui, puisque l’on ne se connait pas. Pas vraiment en tout cas. Dans quelques jours, il ne se souviendrait même pas de moi. Je lui dis toute fois qu’il pourrait avoir sa place dans l’équipe de Décathlon, c’est de l’humour car je me doute bien que ça ne l’intéresse pas. « Ne te sens pas obligé de te justifier, c’était une parole comme ça ! » dis-je, quand il m’explique ne pas pouvoir pour plusieurs raisons. Je ne suis pas vexée, je disais simplement ça comme ça, je ne lui demandais pas de me rejoindre. J’en viens à rire lorsque je le vois faire un beau doigt d’honneur à une bande pétasses, qui s’en vont, outrées. « Oh tu sais, une petite expérience chimique et oups, un accident est vite arrivé ! » plaisantais-je, quand, après avoir dit qu’elles ; en parlant des cheerleaders ; n’étaient pas très brillantes, il m’avoue que j’ai de la chance de ne pas me les farcir tous les jours. Le pauvre, elles le suivent partout, comme les autres joueurs. Oui, j’admets qu’on a de la chance sur ce point, nous et les membres du club d’échecs.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message - 18 (Isannah#1) L'école est finie ! › Ven 29 Sep - 8:12
L'école est finie
C'est la première fois que je me sens aussi bien avec une fille de mon lycée depuis que ma meilleure amie est morte, s'étant suicidée il y a de cela des années, trois ans bientôt, bientôt trois ans qu'elle est morte en refusant d'affronter la triste réalité qu'est la vie. Donc oui ça me fait bizarre de me sentir bien avec une autre fille qu'elle mais je sais que jamais personne ne remplacera Andréa, qu'elle sera toujours la seule véritable amie que j'ai pu me faire. Néanmoins Savannah est très sympathique et vraiment jolie donc sans nul doute que ma relation avec elle sera plus particulière que celle que j'avais avec Andréa. Elle m'annonce alors qu'elle n'est pas sûre d'avoir le droit de posséder de l'alcool sur elle dans le gymnase et j'acquiesce. « Si ça peut te rassurer il y a des élèves ici qui sont venus avec de la drogue dure alors t'as pas à culpabiliser d'une quelconque façon. » Dis-je simplement en roulant des yeux comme pour prouver qu'effectivement il y a bel et bien des camés dans le lycée, à la base c'est une rumeur qui tourne mais elle est réelle. Rien que dans l'équipe de la Crosse il y en a pleins qui se shootent donc ça ne l'étonnera certainement pas. Au bout du compte nous discutons tous les deux parlant de l'équipe de Décathlon dans laquelle elle se trouve et elle me propose de m'y rendre mais je refuse expliquant que j'ai un emploi du temps chargé et quand j'entends sa réponse je souris et acquiesce sans rien répondre. Par la suite des pompoms girls viennent et me font signe de venir avec elles mais je refuse en leur faisant un doigt, elles partent outrées et je me retrouve à nouveau seul avec Savannah qui me suggère de faire une expérience scientifique pour ne plus avoir à les supporter. « Pas de chance, je ne suis pas assez doué dans cette matière je vais devoir encore les supporter un trop long moment à mon goût. » Répondis-je en roulant des yeux une nouvelle fois tandis que je vois l'un des mecs de la Crosse qui me fait un signe comme s'il me demandait ce que je fou avec cette fille, je l'ignore et me concentre sur Savannah. « On va se poser ailleurs ? Dans un endroit plus calme ? Histoire d'avoir la paix ! » Demandais-je à la brune tout en m'osant à croire qu'elle acceptera ma proposition et qu'on pourra discuter tous les deux sans être dérangés toutes les deux minutes par quelqu'un qui ne comprend pas ce qu'on fou ensemble... Elle me plaît et je ne vois pas où est le mal...
Savannah & Isaac
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message - 18 (Isannah#1) L'école est finie ! › Lun 9 Oct - 9:46


       
       Savannah et Isaac
       L'école est finie !

   
F
inalement, ce n’est aussi terrible que ce que je pensais de prime abord. De discuter avec lui, je veux dire. Il n’est pas du tout comme ce que je m’étais imaginé, mais c’est souvent comme ça, je suppose. On se figure que le capitaine de l’équipe de crosse ; ou même de basket-ball puisque nous avons les deux au lycée ; sont des abrutis aux chevilles gonflés par leur égo surdimensionner. Des types qui se croient parfait et qui en jouent. Mais, les présidents du club de science ; comme moi ; ou même d’échec. On les voit le plus souvent comme des gens coincés, qui ne savent pas s’amusés. Les préjugés ont la vie dure et c’est vrai qu’au départ, quand il est venu me parler, j’ai tout de suite cru à une vilaine et méchante blague de sa part. Sauf que, plus les minutes passent et plus je me rends compte qu’il n’est pas en train de se moquer de moi. Et finalement, je me dis que l’on pourrait s’entendre lui et moi, malgré nos différences. « Je ne culpabilise pas ! J’essaye seulement de dire que je ne suis pas une petite fille sage, justement parce que j’ai amené de quoi me bourrer la gueule. C’était mon objectif avant que tu ne viennes me parler. Je m’ennuyais. Je ne sais pas pourquoi je suis venue. Sur le moment, ça m’avait sembler une bonne idée ! » j’explique. La musique est pas terrible, surtout pour quelqu’un qui n’a pas de cavalier. J’en viens ensuite à parler du club de science, parce que ça reste le milieu ou je me sens la plus à l’aise. Ça et les magasins de bandes dessinées. Mais comme je ne sais pas s’il apprécie DC Comics, je préfère ne pas en parler. « Oh, pas besoin d’être un génie, tu vas dans une boutique de farce et attrapes et tu prends une boule puante ! » plaisantais-je. Moi, je savais les fabriquer, mais mieux valait ne pas s’attarder sur les détails. Surtout sur le jour où j’en avais envoyé une dans le bureau de mon beau-père. Il n’a jamais su que c’était moi. Au bout d’un moment, il me propose d’aller ailleurs, parce que sa bande de copains ; enfin les mecs de son équipe quoi ; n’arrêtent pas de lui faire des signes. Il pourrait les rejoindre, ça ne me dérange pas, après tout, je ne sais pas pourquoi je suis venue à cette soirée, mais visiblement, il préfère rester avec moi. Je ne cherche plus à en connaitre les raisons, parce que je me pose bien trop de questions. « Comme tu préfères ! » répondis-je, simplement. En me demande ou il compte aller, car à mon avis, tous les bâtiments du lycée, excepté le gymnase et les toilettes, doivent être verrouillés.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message - 18 (Isannah#1) L'école est finie ! › Mar 10 Oct - 9:42
L'école est finie
Depuis déjà quelques minutes je la sens se détendre peu à peu et c'est assez cool je trouve parce que je ne lui veux aucun mal, je veux juste qu'elle se sente bien avec moi, qu'elle se dise que je ne suis pas un gros loser ou que je me fous de sa gueule. Mais je suppose que les stéréotypes que l'on voit dans les films ou les séries jouent beaucoup sur son comportement un peu hostile, soit qu'elle a peur que je viens auprès d'elle juste pour me payer sa tête ou parce que j'ai reçu le défi d'emballer la nana coincée du cul. Sauf que c'est complètement faux et c'est ce que je me tue à le lui dire depuis déjà plusieurs minutes. Je suppose qu'elle a su voir et comprendre que c'était vrai et que donc je ne lui veux définitivement aucun mal. Alors oui lorsque je vins à l'entendre me parler du fait est qu'elle ne culpabilise pas pour la bouteille d'alcool qu'elle est venue à la fête avec pour idée de s'enivrer parce qu'elle s'ennuyait à la base j'acquiesce. « Nous sommes jeunes c'est bien normal qu'on s'amuse de temps en temps de quelconque façon du moment qu'on reste softs. » Dis-je simplement tout en la scrutant longuement de mes grands yeux bleus après quoi je lui souris. « Mais si tu veux t'enivrer et bien enivrons nous. » Ajoutais-je tandis que je continue de la dévisager longuement tout en affichant un grand sourire sur mes lèvres. Ouais ça me dérange pas de picoler un peu et puis si ça peut me permettre de comprendre pourquoi mon père picole autant et bien pourquoi pas, c'est pas de refus. Au bout d'un moment nous en arrivons à parler des nanas que je déteste qui sont pompoms et quand elle me recommande d'aller dans une boutique de farces et attrapes acheter une boule puante je ris. « C'est une idée, je vais y songer ! » Répondis-je tout en continuant de rire parce qu'en fin de compte je sais immédiatement comment ces crétines réagiraient soit en hurlant et en m'insultant de tous les noms, oh si seulement elles pouvaient me foutre la paix, mais non rien de tout ça, à la place ces connasses me courent après en essayant de me séduire, pas de chance elles n'ont rien qui m'attire chez elles. Je propose alors à la brune de nous éloigner loin de toute cette foule et de ces mecs qui me font des signes pour que je les rejoigne et elle accepte, je souris alors et passe mon bras sous le sien tandis que je quitte la salle avec elle et passe par le bureau du coach pour ensuite me rendre avec elle jusqu'à l'intérieur du lycée. Je fixe les lieux longuement mais c'est difficile il fait tout noir, je soupire et finis par sortir mon iPhone de la poche de mon jean et j'éclaire les lieux j'avance alors jusqu'à une porte qui est ouverte. C'est la salle de classe d'histoire ici on devrait avoir la paix, je ferme derrière nous la porte histoire d'être sûr d'être tranquille. « Du calme ça fait du bien n'est-ce pas ? » Dis-je à la brune tandis que je m'assois sur l'une des tables d'étudiant tout en scrutant la brune longuement de mes yeux bleus...
Savannah & Isaac
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message - 18 (Isannah#1) L'école est finie ! › Mer 18 Oct - 13:17


       
       Savannah et Isaac
       L'école est finie !

   
L
es apparences sont parfois trompeuses, j’en suis la preuve vivante. Beaucoup de gens le disent, je n’ai pas le physique d’une intello, simplement parce que je porte des lentilles, peut-être ? Toujours est-il qu’on ne s’attends pas à voir une fille qui suit la mode et aime la musique et les bandes dessinées, présider le club de science de son bahut. Non, on ne s’y attend pas et d’une certaine façon, ça me plait de ne pas être là ou s’attends à me trouver. J’aime la bande dessinée, mais je suis une bille en dessin. J’aime la musique, j’en joue, mais je ne sais pas danser. Quand je danse, il faut reconnaitre que c’est plutôt comique. J’ai un peu l’air d’un robot, je n’ai pas le sens du rythme. Oh, et je ne sais pas chanter non plus. C’est atroce. J’ai une voix nasillarde, ça casse les oreilles. Généralement, je chante pour emmerder mon beau-père, c’est-à-dire très souvent. Il semble approuvé mes paroles lorsque je parle de me saouler, parce que nous sommes jeunes et que c’est normal d’en profiter. Il est évident, que je veux faire ça ce soir, parce que c’est ma première soirée, mais je sais aussi, que je ne recommencerais pas, simplement parce que je n’ai pas été élevée comme ça. Je me moque de ce que mon beau-père pense de moi et de ma façon de m’habillé. Je me moque qu’on dise de moi que je suis trop coincée pour m’amuser ou paranoïaque. Mais ce que ma mère pense de moi, ça compte et je ne veux pas la décevoir. Après, d’une certaine manière, elle n’a pas à me juger puisqu’elle avait seize ans quand elle est tombée enceinte de moi, donc s’amusé et profiter de sa jeunesse, boire, faire la fête, elle sait très ce que c’est et l’importance que ça peut avoir lorsque l’on est lycéen. « Ouais ! » je réponds suite à ses paroles sur le fit de s’enivrer, puis, joignant le geste à la parole, je lève ma fausse bouteille d’eau. Je lui parle ensuite de se procurer une boule puante afin de se débarrasser des filles collantes qui lui courent après et je ris à sa remarque. Il me propose ensuite de se trouver un endroit au calme pour pouvoir parler sans être déranger, car je vois bien que sa bande de potes se fichent de lui parce qu’il parle avec moi. C’est bon quoi, je n’ai pas la petite variole. Nous quittons donc le gymnase, bras dessus, bras dessous, ce qui me fait rire ; je dois déjà être un peu grise ; puis dans le noir, à l’aide de son smartphone, nous cherchons une salle de classe laissé ouverte. Coup de chance, il y en a une, la salle d’histoire, aussi, nous nous faufilons à l’intérieur. Il referme derrière nous et je me hisse sur l’une des tables, dans le fond de la salle. « Oui, ça fait du bien ! J’ai pas souvent le calme à la maison, à cause de mes petits frères ! » je réponds. Les deux garçons ont moins de dix ans et quand ils jouent, il ne fond pas semblant.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message - 18 (Isannah#1) L'école est finie ! › Jeu 19 Oct - 10:01
L'école est finie
Effectivement nous grandissons elle et moi dans une génération d'adolescents qui sont bien souvent en chaleur et qui ont constamment ce besoin de s'amuser à longueur de temps, si pour certains c'est désespérant que nous les ados on s'amuse comme ça bah je me dis que personnellement je ne fais rien de grave. Je fume c'est vrai mais je ne bois jamais sauf ce soir bien sûr, je suis anti-drogues, je ne m'envoie pas en l'air donc pas de risque de mettre une fille enceinte et que mon père m'arrache la tête parce qu'il serait devenu grand-père avant l'âge... Enfin, je profite de ma vie, je m'amuse comme n'importe quel ado mais je ne suis pas non plus un petit con qui passe son temps à faire le con à tord et à travers. Alors oui lorsque je vins à entendre ma brune me dire tout à coup que du calme ça lui fait du bien parce que chez elle il n'y en a pas beaucoup avec ses petits frères. « Ha ? Pourquoi ? Ce sont des bébés ? Ou bien ils sont tout petits ? » Demandais-je histoire d'en savoir plus à ce sujet parce qu'en fin de compte je ne la connais pas du tout cette brune et elle me plaît donc c'est bien normal que je souhaite apprendre à la connaître je pense. Je me lève de sur le bureau sur lequel je m'étais installé précédemment et je vais à la fenêtre que j'ouvre puis je sors de la poche de mon jean mon paquet de clopes et m'en allume une. Là c'est nécessaire pour me donner du courage à parler avec la fille qui me plaît. Du coup de longues minutes je fume ma clope en tachant comme je le peux de ne pas lui envoyer la fumée dans la tronche question de respect quoi... Puis une fois que je l'eus terminée je l'écrase et pose le mégot dans mon paquet de clopes. J'ai beau être fumeur j'évite de polluer la Terre plus qu'elle ne l'est déjà...
Savannah & Isaac
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message - 18 (Isannah#1) L'école est finie ! › Ven 27 Oct - 10:06


       
       Savannah et Isaac
       L'école est finie !

   
N
ous nous glissons dans une salle de classe laissé ouverte ; sans doute par erreur mais c’est tant mieux. Nous n’avons sans doute pas le droit d’être ici, mais qu’importe, ce n’est pas très grave, de toute manière, nous ne faisons rien de grave. Surtout par rapport à d’autres copains de classe, dans le gymnase. Nous, nous faisons que discuter, aucun mal à cela, non ? Je lui explique que chez moi, ce n’est pas souvent très calme, car j’ai deux petits frères. « Pas vraiment, ils ont neuf ans ! Mais comme ils sont jumeaux, ils font le plus de bruit possible, je crois que c’est juste pour m’ennuyer ! » je réponds, tout en me disant que c’était sans doute la vérité. Des petits frères, c’est bien à ça que ça sert, non ? A enquiquiner leurs aînés. Moi, je n’ai jamais demandé à avoir des frères et un beau-père, seulement un père, mais j’ignore tout de lui. Maman dit que je n’ai pas besoin de savoir qui il est, car il n’a pas voulu de moi. D’accord, c’est une raison, mais il n’empêche que j’aimerais savoir si je lui ressemble, ne serait-ce qu’un petit peu. Comment il s’appelle, ce qu’il fait dans la vie, s’il regrette de ne pas avoir pris ses responsabilités. Je pense que c’est normal de vouloir savoir d’où on vient, non ? « Maintenant, tu dois mieux comprendre pourquoi je connais les boules puantes ! » dis-je, en riant. C’est bel et bien à cause de mes frères qui en ont fait pêter une dans ma chambre il y a quelques temps. Une véritable infection ! Le jeune homme se lève de la table ou il était assis et se dirige vers la fenêtre, sur le moment, je me demande bien pourquoi, jusqu’à ce qu’il sort un paquet de cigarettes de sa poche. Ainsi donc, il fume. J’ai horreur de ça personnellement, ça te fait une halène de vieux loup édenté, pas très charmant, je dois dire, puis surtout, ça me fait tousser. Par chance, la fenêtre est assez éloigné de la table ou je suis assise, donc je ne sens rien du tout.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message - 18 (Isannah#1) L'école est finie ! › Sam 28 Oct - 11:19
L'école est finie
Avoir un frère ou une sœur ça m'aurait bien plu je l'admets, j'aurais adoré ça mais malheureusement ma mère est morte lors du monstrueux d'accident de voiture et elle a perdu le bébé par la même occasion. J'ai donc failli être grand frère mais ça n'a pas abouti, Maman est morte et mon frère est mort par la même occasion. C'est sûr que quand j'y songe ça me fait vraiment tout drôle de me dire que désormais il n'y aura définitivement que mon père et moi et jamais de petit enfant qui a besoin de moi pour tel ou tel chose mais je me fais une raison et me dis que ce n'est pas si grave. Que du moment que j'ai mon père avec moi en vie et en bonne santé c'est précisément tout ce qui compte. Je pose alors mon regard sur Savannah tandis que nous nous posons dans une salle de classe, la salle d'histoire je crois, et elle me parle de ses frères qui sont très jeunes et jumeaux et qui semblent l'embêter au plus haut point. « Hm je vois. Y sont tout jeunes en effet tu dois pas t'amuser tous les jours pour devoir les calmer. » Dis-je en riant tout en scrutant la brune longuement de mes yeux bleus. Je file alors à la fenêtre me fumer une clope tout en veillant bien à ne pas lui envoyer de fumée dans la tronche parce que si moi je fume je sais très bien que ce n'est pas le cas de tout le monde et à voir la tronche de la brunette je comprends sans soucis que ce n'est pas son truc la clope. « Et alors... Parle moi de toi. T'as un copain ? » Lançais-je à la brune histoire d'en savoir plus sur elle. Oh c'est sûr que si elle me dit que oui je vais me sentir mal. Je ne veux pas la partager avec qui que ce soit. C'est sans doute débile de penser ainsi alors que j'apprends seulement à la connaître mais Savannah est mon coup de cœur et oui elle me plaît énormément...
Savannah & Isaac
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message - 18 (Isannah#1) L'école est finie ! › Mar 14 Nov - 10:27


       
       Savannah et Isaac
       L'école est finie !

   
I
l est vrai que les enfants uniques rêvent tous d’avoir un frère ou une sœur, alors que ceux ayant l’un ou l’autre, voir les deux, le regrettent amèrement. Je parle en connaissance de cause, car avant que ma mère ne se mette en couple avec cet abruti qui me sert de beau-père, j‘avais envie d’avoir une petite sœur, je me serais même contentée d’un frère si tel avait été le cas. Mais ma mère était seule et comme elle m’avait eu très jeune et que, bébé, je n’étais pas évidente, elle disait haut et fort, qu’elle ne tenait pas plus que ça à renouveler l’expérience. Et puis, Terrence était arrivé dans sa vie, elle l’avait épousé et mes frères étaient nés. Au départ, je les trouvais adorables ; et ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit je les adore ; mais quand ils ont commencé à grandir, ils sont devenus insupportables et il ne se passe pas une journée, sans que je n’aie quelque chose à leur reprocher. J’indique donc à Issac que j’ai deux frères de neuf ans et qu’ils sont fatiguant. « Bah, je suis pas leur mère alors je n’ai rien à leur dire ! Mais je ferme ma chambre à clé, au cas où ! » je réponds. Oui, parce que retrouver toutes mes affaires éparpillées sur le sol, une fois ça passe, mais deux fois, c’est trop. Et surtout, je ne vois ce qu’il y a de drôle dans tout ça. Ce qui m‘énerve surtout, c’est que moi, on me reproche tout ce qui ne vas pas, juste parce que je suis l’ainée, et qu’à eux, on ne dit jamais rien. Je suis peut-être un peu jalouse, dans le fond. Il reprend ensuite la parole et me questionne sur moi. « Hein ? Oh … euh … non ! Pourquoi ? » Et voilà que je recommence avec mes pourquoi, mais il faut dire que je ne m’attendais pas à ce genre de question. D’autant que bon, à cause du club de science, on ne peut pas dire que je sois le genre de fille à attirer les regards. « Je travaille au cinéma trois fois par semaine et pendant les vacances scolaires ! » j’ajoute, puisqu’il voulait en savoir plus. Que dire d’autre ? Que j’aime les mathématiques et les sciences ? Il l’avait deviné tout seul.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message - 18 (Isannah#1) L'école est finie ! › Mer 15 Nov - 11:18
L'école est finie
Cette fille m'envoûte totalement par sa manière d'être, par ce qu'elle dégage, par ce qu'elle est, j'adore la connaître, la découvrir, passer du temps avec elle et puis elle est tellement belle, je crois que je craque. Ça ressemble à ça un coup de foudre non ? Quand j'entends ses mots à propos de ses frères je ricane. « Je comprends. Et dire que moi j'aurais adoré être grand frère ! » Dis-je en riant. Oui peut-être bien que mon frère, s'il était né, m'aurait causé autant d'ennuis qu'elle ses frères lui en causent, c'est bien possible mais j'aurais adoré ça l'avoir auprès de moi tout comme avoir encore ma mère avec nous. Elle me manque. Tout le temps. Et lui, mon frère, j'aurais aimé le connaître, le découvrir, mais je ne le connaitrais jamais et il faudra que je me fasse une raison. Je pose alors mon regard sur la belle brune tout en lui demandant si elle a un quelqu'un dans sa vie elle me répond que non en me demandant pourquoi ce qui me fait sourire... Tant mieux si elle a personne, tant mieux... « Oh non juste comme ça. Je me dis juste qu'une fille aussi belle que toi aurait très bien pu avoir un homme dans sa vie c'est tout. » Répondis-je simplement tandis que je la scrute longuement de mes yeux bleus tout en affichant un fier et large sourire sur mes lèvres. Moi, un dragueur ? Non certainement pas. Je ne fais que dire la vérité, cette fille je la trouve absolument saisissante et je ne suis pas censé rougir parce que je la trouve saisissante. Alors pourquoi ne pas lui dire après tout que je la trouve tout à fait à mon goût ? Et je ne trouve pas que ça fasse de moi un dragueur, juste un mec honnête rien de plus. Elle m'explique alors qu'elle bosse dans un cinéma plusieurs fois par semaine ainsi que durant les vacances scolaires j'acquiesce alors. « Je trouve ça cool. Tu fais quoi là-bas comme boulot ? Tu sers le popcorn ? » Demandais-je non pas par curiosité mais pour voir si j'aurais l'occasion de la revoir si jamais je me rends un jour ou l'autre au cinéma... C'est bien possible l'année prochaine il y a tout un tas de films d'horreur qui sortent au ciné alors je la croiserais peut-être bien là-bas...
Savannah & Isaac
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message - 18 (Isannah#1) L'école est finie ! ›
Revenir en haut Aller en bas
 
- 18 (Isannah#1) L'école est finie !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Effondrement en Haiti: de la mairie au propriétaire de l'école .
» Effondrement de l'école ''Grace Divine''Canapé Vert
» Des actions pour le maintien des filles à l'école
» Éric Cole sur le marché des transactions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: RPs abandonnés-
Sauter vers: