Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Invité
Invité

Message - 18 (Isannah#1) L'école est finie ! › Sam 9 Déc - 13:21
L'école est finie
En venant ici je n'avais aucun but précis, je voulais juste m'amuser, passer du bon temps avec mes potes et c'est tout. Fin m'éloigner de la maison et de mon alcoolique de père était également une envie que j'avais mais j'étais bien loin de me douter en venant à cette soirée au lycée que je serais en la charmante compagnie d'une nana superbe et que j'aurais mon premier coup de foudre de ma vie. Alors oui je suis peut-être un peu long pour m'intéresser aux filles, c'est vrai, mais il n'en reste pas moins que ce que je fais là avec cette fille délicieuse j'en suis ravi. Elle est parfaite, elle est intelligente, elle a un beau regard, elle a de jolis arguments, si j'ose dire, et j'en passe. Tout ce qu'il faut pour que je tombe raide dingue amoureux d'elle. Alors lorsque je vins à lui dire que je la trouve belle tout en laissant mes mains se balader sur son corps je l'entends me dire qu'elle me trouve belle en retour, je lève les yeux vers elle moqueurs tout en la dévisageant longuement elle se reprend alors tout en me disant qu'elle voulait dire que j'ai de beaux yeux je souris alors. « Merci. » Dis-je simplement tout en laissant ma main se poser sur sa petite culotte tandis qu'elle passe ses mains sous mon t-shirt puis elle me l'enlève, je me réinstalle alors sur elle tout en l'embrassant tendrement alors que ma main frotte son sous-vêtement sensuellement. Je suis gêné, je ne sais pas trop quoi faire... Dans les pornos c'est beaucoup, beaucoup plus simple...
Savannah & Isaac
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message - 18 (Isannah#1) L'école est finie ! › Dim 10 Déc - 11:27


       
       Savannah et Isaac
       L'école est finie !

   
J
e suis parfois maladroite. Parfois seulement et généralement, ça se manifeste lorsque je suis nerveuse et justement, il me rend nerveuse. Oh, pas dans le sens ou j’ai peur de lui ou que je m’en méfie, ce n’est plus le cas, disons que nos baiser m’ont fait perdre mes moyens, d’où ma nervosité et cette stupide maladresse. Je lui ai quand même dit que je le trouvais belle bon sang ! S’il a envie de se marrer, il ne le fait pas. Néanmoins, je vois dans ses yeux qu’il se moque. Je ne le prends pas mal, c’était prévisible et j’admet que ma bourde me donne envie de rire moi aussi, mais je me retiens. En même temps, même s’il ne peut pas être belle, car belle est un mot qu’on emploi pour désigner une fille, il n’empêche qu’il est beau, mais je ne suis pas certaine qu’un mec apprécie ce genre de compliments, c’est pourquoi, je me suis rattrapée en parlant de ses yeux. Il me remercie et je me contente de lui répondre par un sourire, inutile d’en rajouté, hein ? Ses mains s’égarent sur le haut de mes cuisses, jusqu’à ma petite culotte. C’est électrifiant. J’ai chaud et un délicieux frisson me parcours quand il carasse mon intimité à travers le tissu. Un soupire roque s’échappe de mes lèvres et malgré moi, je me tortille sur le bureau. Je voudrais pouvoir faire pareil, mais il a encore son pantalon et je l’avoue, je n’ose pas. J’ai vraiment l’air d’une idiote à pas savoir quoi faire et je vois bien qu’il est largué lui aussi. « On devrait … euh … enlever nos vêtements ? » hasardais-je en sentant une nouvelle fois le rouge me monter aux joues. En même temps si on veut faire ce que l’on à l’intention de faire, c’est une bonne idée.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message - 18 (Isannah#1) L'école est finie ! › Lun 11 Déc - 14:14
L'école est finie
J'admets que je suis un peu perdu en cet instant précis et que je ne sais pas exactement ce que je dois faire exactement... Enfin si je sais ce que je dois faire mais je n'ose pas et il serait peut-être temps que je me décide à prendre mon courage à deux mains et que je m'ose à faire ce que je dois faire sinon elle va finir par en avoir ras le bol et se tirer. Au lieu de lui retirer ses fringues et de retirer les miennes je passe mes mains sur son sous-vêtements ce qui semble l'exciter encore plus et je me sens bander de plus en plus à mon tour. Et finalement la belle brune me propose de retirer nos fringues j'acquiesce alors puis je me redresse et retire mon haut ainsi que mon slim retrouvant alors simplement en boxer face à elle puis pris d'un instant d'hésitation je finis par virer mon boxer en soupirant. J'ai jamais été très fier de mon membre mais nul doute que pour une fille qui n'a jamais couché ce sera suffisant enfin je l'espère. Suite à ça je reviens près d'elle collant mon érection parfaitement tendue contre sa cuisse tout en lui retirant sa robe comme je le peux puis je la balance sur la chaise du prof, mon paternel, et je m'attache à son soutif que je dégrafe comme je peux et putain c'est beaucoup plus difficile que je me l'étais imaginé dans les films ils retirent le soutif avec une main et en l'espace de quelques secondes mais la réalité est toute autre non seulement y a besoin des deux mains mais en plus y faut de la patience... Une fois que j'eus réussi ce que j'entreprenais je regarde sa poitrine dénudée qui est juste parfaite je souris tout en revenant capturer ses lèvres contre les lèvres tout en laissant mes doigts venir caresser simplement sa poitrine et la découvrir parce qu'en fin de compte c'est la première fois que je la vois nue...
Savannah & Isaac
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message - 18 (Isannah#1) L'école est finie ! › Mar 12 Déc - 10:05


       
       Savannah et Isaac
       L'école est finie !

   
C
e n’est pas seulement du désir que je ressens pour lui, c’est autre chose. Je me sens bien avec lui, il est gentil, attentif, il me comprend. Bien sûr, je mentirais si je disais que là tout de suite, je ne le désirais pas, mais il y a autre chose et je ne sais pas encore ce que c’est. On se connait à peine, alors peut-on parlé d’amour ? Je l’ignore, en tout cas, j’apprécie d’être avec lui. Et puisque l’on parle d’amour, enfin, de faire l’amour plutôt, je pense ; mais je me trompe peut-être car je découvre à peine ; que le faire dans la folie de l’instant sans rien avoir préméditer du tout, c’est mieux que de le faire après l’avoir programmé. Pourquoi, et bien parce que selon-moi, lorsque l’on décide d’une date, d’une heure et même d’un lieu pour se laisser aller, ça enlève toute spontanéité, et c’est cette spontanéité qui rends l’acte d’amour si particulier. Enfin, je crois. Je suis presque certaine qu’en décidant de le faire tel jour à telle heure, on se serait poser mille et une question, on aurait appréhendé l’acte, on aurait eu peur de mal faire les choses, de ne pas plaire et finalement, de tout rater et d’en garder un souvenir amer. Bien sûr, spontanéité ou pas, il reste la maladresse, les hésitations, mais c’est normal, c’est la première fois. D’ailleurs, il hésite un peu avant de caresser mon intimité à travers ma petite culotte. Je l’encourage du mieux que je peu en lui montrant que je ressens quelque chose, du désir pour lui. Puis, c’est à mon tour d’hésité avant de lui proposer de retirer nos fringues, car après tout, pour faire l’amour, c’est quand même plus pratique. Il ne dit rien, mais se redresse pour retirer ses vêtements. Tous ses vêtements. Malgré moi, je ne peux me retenir d’obliquer vers sa virilité et je me sens rougir à l’idée qu’il s’en aperçoive. Après, je ne fais rien de mal. Néanmoins, je crains d’avoir un peu mal, parce que mine de rien, c’est gros. Mais ma crainte s’envole rapidement lorsqu’il revient vers moi, collant son érection contre ma cuisse. Je me tortille à nouveau quand je sens mon bas ventre se contracter délicieusement, puis il me retire ma robe et mes sous-vêtements. Il galère un peu en ce qui concerne mon soutien-gorge et cette fois, c’est moi qui le regarde, un peu moqueuse. Toutefois, je ne dis rien parce que moi-même si je ne le retire pas comme un t-shirt, je n’y arrive pas. Enfin, il y parvient et je me retrouve à mon tour, complètement nue. Etonnamment, alors que je suis pudique au point d’aller dans les toilettes me changer avant les cours de sport, là, je ne suis pas gênée le moins du monde d’être nue devant lui. Il m’embrasse une nouvelle fois en laissant ses doigts courir sur ma poitrine, qui pointe d’excitation ; d’habitude c’est quand j’ai froid. Je gémie contre ses lèvres, désireuse d’en avoir plus.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message - 18 (Isannah#1) L'école est finie ! › Mer 13 Déc - 15:50
L'école est finie
De toute évidence la belle est aussi excitée que moi et j'en suis heureux, je comprends qu'elle est excitée quand j'ai caressé son intimité à travers son sous-vêtement et que c'était humide et maintenant qu'elle est entièrement nue face à moi et que je vois ses seins qui pointent agréablement je comprends que je lui fais un certain effet et j'en suis très heureux. Alors oui j'en profite comme il se doit je caresse sa poitrine tout en me laissant aller en caressant les pointes de ses seins avec ma langue, j'ai toujours eu envie de voir l'effet que ça faisait d'embrasser une femme là et je peux le dire l'effet est plus qu'agréable. Je colle mon érection contre elle frottant son intimité avec mon érection juste pour attiser le désir tout en gémissant contre sa poitrine agréable. Puis au bout d'un moment je relève la tête vers elle tout en plaçant ma main sur son intimité dont je caresse le clitoris. C'est dingue c'est tout gonflé... C'est pas désagréable. Je soupire alors tout en la scrutant longuement de mes yeux bleus attendant de voir si elle est d'accord pour que j'y aille directement puis j'attrape mon érection et la frotte contre son clitoris comme pour lui faire comprendre que je vais y aller. Je capture ses lèvres contre les miennes tout en me laissant aller en rentrant doucement en elle. Oui j'ai beau être puceau je sais que la première fois pour une fille c'est différent que pour nous les mecs parce que de ce que j'en sais les nanas y a un truc qui craque à l'intérieur nous c'est pas trop ça donc je préfère pas lui faire trop de mal quand ce machin craquera...
Savannah & Isaac
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message - 18 (Isannah#1) L'école est finie ! › Mer 13 Déc - 19:01


       
       Savannah et Isaac
       L'école est finie !

   
J
’ai toujours pensé que la toute première fois ou je me retrouverais complètement nue devant un garçon, je serais affreusement gênée. Et pourtant, c’est tout le contraire. Au début, j’ai eu un peu peur de ne pas lui plaire, que mes seins ne soient pas assez gros ; beaucoup de mes préfèrent les gros seins. Mais j’ai vite oublié cette idée, parce que, je me dis qu’il doit, lui aussi, se poser les mêmes questions. Enfin, je compris vite que la taille de mes seins ne le gène pas plus que ça, lorsqu’il les prend dans ses mains, qu’il les caresse, qu’il les embrasse. C’est très agréable et comme toute à l’heure lorsqu’il caressait mon intimité à travers le tissu de ma lingerie, je gémie, lui faisant comprendre que je suis très excitée parce qu’il fait. Je me dis alors que si le reste est aussi agréable, alors je vais adorer ça. Il frotte ensuite son érection contre mon intimité et je pousse un cri, incapable de retenir mon désir. Je préfère me taire en l’embrassant, car il ne me manquerait plus que quelqu’un m’entende et ne débarque dans la salle de classe. Non seulement, ça serait très gênant, mais au train ou vont les choses, ça serait aussi frustrant. Très frustrant. Quand il glisse sa main entre mes cuisses, je sais que le moment est venu, je soupire d’aise, avant de les ouvrir pour lui permettre de perdre en moi. J’ai hâte. J’ai peur d’avoir mal, mais j’ai hâte aussi, c’est assez étrange de ressentir à la fois de la peur et de l’excitation. J’espère juste que l’excitation sera plus forte que la peur. Il m’embrasse à nouveau et je glisse mes bras autour de son coup alors qu’il me pénètre doucement. Evidement, lorsque mon hymen craque, je le sens passer. « Aïe ! » fais-je, avec une grimace. Je tente d’oublier cette douleur en pensant à autre chose. Comme à la douceur de ses lèvres sur les miennes, ses caresses, son parfum, le plaisir que j’ai ressenti lorsqu’il m’a touché juste là, sa langue sur ma poitrine, et ça marche. La douleur s’estompe et je me concentre sur l’essentiel. Je le regarde, et je lui souri pour l’encourager à continuer.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message - 18 (Isannah#1) L'école est finie ! › Jeu 14 Déc - 9:33
L'école est finie
Oui, j'ai beau être encore puceau je ne suis pas pourtant ignare de la chose et je sais certaines choses notamment sur la première fois des nanas, elles, quand elles couchent pour la première fois y a un truc qui se barre et il paraît que c'est très douloureux, souvent elles stressent et sont toutes tendues et elles saignent. Bon j'espère que ce ne sera pas le cas de Savannah parce que ce n'est pas sûr que je réagirais très sereinement si je vois du sang sortir de cet endroit là mais on verra en temps et en heure. Au besoin j'ai un paquet de kleenex dans mon jean donc avec un peu de chance ce sera suffisant pour l'essuyer. Mais pour l'heure je la dévisage longuement de mes yeux bleus en rentrant doucement en elle, au bout d'un moment elle réagit et me fait savoir qu'elle a mal, je reste un petit moment en elle sans bouger d'un millimètre pour qu'elle s'habitue à ma présence en elle puis je l'embrasse simplement pour combler le temps où je reste immobile. Entre deux baisers je dis « ça va aller ? » Juste pour être sûr que ça va et que je peux continuer. Puis je pose mon regard sur elle échangeant un petit regard avec elle. Je la sens toute humide à l'intérieur c'est juste délicieux donc je ne me fais pas prier et je recommence à bouger en elle en gémissant mon plaisir à chaque va et vient tout en gardant mes lèvres collées aux siennes, caressant sa langue à l'aide de la mienne...
Savannah & Isaac
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message - 18 (Isannah#1) L'école est finie ! › Jeu 14 Déc - 11:18


       
       Savannah et Isaac
       L'école est finie !

   
J
e l’admets, ça fait mal, mais de toute façon, ça aurait fait mal même si on avait décidé d’attendre. Alors, aujourd’hui, demain ou dans six mois, quelle importance ? Quand je lui fais savoir que j’ai mal, il s’arrête net, le temps que je m’habitue à sa présence en moi et je fais le vide dans ma tête, j’essaye de ne pas penser à cette douleur et je pense plutôt à des choses agréables. Je me remémore tout ce que j’ai ressentie lorsqu’il m’a embrassé, lorsqu’il m’a touché et ça semble marché. Bien sûr, ça picote encore un peu, mais je pense que c’est normal. Je secoue la tête quand il me demande si ça va aller. Il m’embrasse et je pense aussitôt à autre chose et ça vas mieux. Je lui fais savoir qu’il peut continuer. Parce que même si j’ai mal, j’en ai quand même vraiment très envie, alors au diable la douleur. Je le regretterais si j’arrête tout. Dans le fond, je crois que même si je ne dis rien, il sait que je veux continuer, je sens au fond de moi que ça me tortille, que le désir est toujours là, il me brûle et je suis capable de me concentrer uniquement sur lui. Alors il recommence à bouger et c’est bon, c’est vraiment très bon. Cette fois, ce n’est plus de la douleur mais bien du plaisir que je ressens et ça me plait assez. Il gémit, et le fait de l’entendre, ça me donne encore plus envie, alors je mêle mes gémissements aux siens, en accompagnant ses mouvements. Nos deux corps s’emboitent parfaitement et glisse l’un contre l’autre d’une délicieuse façon. Je n’ai jamais idéalisé ce moment pour ne pas être déçue, mais je ne le suis pas, je me sens bien et ses gémissements me prouvent que pour une première fois, je ne me débrouille pas trop mal, alors je me donne à fond, je profite, je donne tout ce que j’ai. Ma respiration s’affole à chaque va et vient, c’est très agréable, lui aussi, il est plutôt doué parce que vraiment, c’est génial. « C’est tellement bon ! » fais-je, contre ses lèvres en gémissant de plus belle. Pour ne pas crier et risquer d’ameuter tout le lycée, nous nous embrassons et c’est encore meilleur. Je m’ose même à laisser mes mains s’égarer sur ses fesses et j’ouvre encore les jambes pour le sentir encore plus en moi.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message - 18 (Isannah#1) L'école est finie ! › Ven 15 Déc - 11:50
L'école est finie
Sentir qu'elle est réceptive et qu'elle en a autant envie que moi ça me fait plaisir parce qu'en fin de compte je craignais qu'elle ne m'arrête au bout d'un moment en se disant que ce n'est pas approprié et qu'elle mérite mieux que d'être prise la première fois dans une salle de classe. Mais ce qui est fait est fait et nous ne sommes plus vierges désormais, ni elle, ni moi. Je soupire alors tout contre ses lèvres tout en souriant en l'entendant gémir, ravi de voir que malgré sa douleur elle puisse quand même ressentir du plaisir, ça me surprend d'ailleurs parce que j'aurais pensé que la douleur était beaucoup plus puissante que cela et ôterait tout plaisir visiblement je me suis trompé ou alors chaque fille est différente, je suppose. Ravi par cette constatation je me remets à bouger mon bassin tout en la scrutant longuement de mes yeux bleus me mordillant les lèvres pour éviter de gémir trop fort tout en surveillant la porte de temps à autre au cas où quelqu'un passe par là mais pour le moment ce n'est pas le cas ce qui est tant mieux bonjour le malaise si quelqu'un rentrait en ce moment... Je soupire contre ses lèvres tout en remuant mon bassin en me congratulant à chaque fois qu'elle gémit un peu plus fortement que d'habitude en me disant que oui je ne suis peut-être pas si mauvais que ça sinon elle ne gémirait pas de la sorte ce qui est une excellente nouvelle en soit. Au bout d'un moment elle me dit qu'elle aime vraiment ça, que c'est tellement bon je souris alors tout en acquiesçant. « Oui t'es parfaite ma chérie... » Dis-je simplement en me laissant porter pour l'instant présent sans réfléchir aux conséquences de nos actes tout en remuant un peu plus vite en elle. Le plaisir est plus que présent et c'est très agréable, j'en profite alors au maximum de ce moment ainsi que d'elle tout en m'osant à espérer que ce ne sera pas la dernière fois que j'aurais l'occasion de la toucher...
Savannah & Isaac
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message - 18 (Isannah#1) L'école est finie ! › Mar 19 Déc - 10:03


       
       Savannah et Isaac
       L'école est finie !

   
I
l est vrai que le lieu ne s’y prête pas tellement, mais ce n’est pas le plus important. Le plus important c’est d’être avec quelqu’un avec qui on se sent bien et je me sens bien avec lui. J’ai mis le temps avant de me sentir à l’aise, parce que je suis comme ça, je suis d’un naturel méfiant, mais j’ai fini par comprendre qu’il ne me voulait aucun mal. Il faut être logique, s’il avait uniquement dans l’idée de coucher avec moi ou plutôt avec une fille peut importe laquelle, il n’aurait sans doute pas été aussi patient et il aurait laissé tomber pour aller se trouver mieux ailleurs. Lui, il est resté. Même pendant que je croyais qu’il se payait ma tête, qu’il n’était pas sincère, il est resté. Et j’ai finis par me détendre. Maintenant, je ne saurais dire qui de lui ou de moi, à tenter l’autre pour qu’on en arrive là. Enfin bref, je me sens bien et même si la douleur est encore vive par moment, ça reste supportable. En fait, j’essaye juste de me concentrer sur l’essentiel. Un peu comme lorsque l’on médite et que l’on se vide la tête en pensant uniquement à notre respiration. Là, je pense uniquement à ce que nous faisons et au plaisir que je ressens. Lorsque je me suis habituée à sa présence ; ce qui est plutôt agréable par ailleurs ; il commence à bouger et je l’accompagne dans ses mouvements. J’ai beau faire l’amour pour la première fois, les gestes sont automatiques et je ne pense pas que ça soit aussi horrible que je le crains, puisqu’il gémit lui aussi, signe que ça lui plait autant que moi. Je finis par lui dire que c’est bon et ça semble lui faire plaisir. Je le vois à son sourire et je le comprends à la réponse qu’il me donne. Je sourie à mon tour, j’admets que ça me gêne toujours autant les compliments, mais c’est tout de même agréable à attendre. « C’est toi qui est parfait ! » je lui dis alors, en plissant le nez. Parce qu’après tout, je ne fais pas grand-chose, je ne fais que l’accompagner, puisque c’est lui qui est sur moi. De temps à autre, comme moi, il surveille la porte, veillant à ce que personne ne nous surprenne et ça me fait rire, ce qui est plutôt étrange compte tenu de ce qu’il se passe entre nous. Puis, il accélère l’allure, me faisant gémir encore plus fort. Je ne me doutais pas que ça serait aussi bon en fait, pour moi, c’était juste les gens qui en faisaient un peu trop sur le sujet.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message - 18 (Isannah#1) L'école est finie ! › Mer 20 Déc - 15:23
L'école est finie
Je m'ose à espérer qu'une fois ce moment passé avec elle je continuerais à la voir et a passer du temps avec elle. Il est clair que je ne veux pas juste vivre une petite histoire de cul avec elle, j'en veux plus, largement plus et c'est vite vu que le fait est que ma douce soit aussi belle et gentille ça me pousse encore plus à vivre quelque chose d'exquis et unique avec elle. Alors oui je m'ose à croire que peut-être dans quelques temps après nous serons ensemble, comme un couple, et que tout se passera bien entre nous. Je l'espère oui je l'espère sincèrement. Entre temps je lui fais savoir qu'elle est parfaite et quand elle me retourne le compliment je souris parce que ravi qu'elle me dise ça comme ça. Je craignais de ne pas être top mais en fait oui ça se passe super bien alors j'en suis super heureux. Puis l'entendre gémir quand je recommence à onduler des hanches allant et venant en elle ça ne me fait que me rendre encore plus heureux et excité parce qu'en fin de compte je vois bien qu'elle apprécie autant que moi ce moment du coup je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour que tout soit parfait. Cependant plus ça va plus je sens que l'excitation est de plus en plus forte signe d'une prochaine jouissance ça me gêne assez je pensais être plus endurant que cela mais visiblement j'arrive à terme... « J'suis désolé.. J'vais venir ma chérie... » Dis-je tout en ondulant une nouvelle fois des hanches puis je finis par jouir en me déversant simplement en elle tout en gémissant une toute dernière fois. Naturellement je m'ose à espérer qu'elle a pu jouir elle aussi et apprécier le moment comme il se doit. En tout cas une chose est sûre c'est que j'ai adoré ça...
Savannah & Isaac
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message - 18 (Isannah#1) L'école est finie ! › Dim 7 Jan - 11:25


       
       Savannah et Isaac
       L'école est finie !

   
J
’espère sincèrement que je ne me trompe pas sur son compte et qu’il n’est pas en train de se moquer de moi. Qu’il est vraiment sincère avec moi et que toutes les choses qu’il a pu me dire, il les pensait vraiment. C’est que, malheureusement, je ne serais pas la première fille sur terre à me faire avoir si tel était le cas. Mais je lui fais confiance alors j’ose espérer que j’ai raison et que demain, il ne m’ignorera pas comme si de rien n’était. J’ai mis du temps, mais je me suis tout de même laisser séduire, parce qu’il s’est confié à moi. Bien sûr, je ne m’attendais pas à ce que ça puisse aller aussi loin entre nous et qu’on finisse par coucher ensemble sur le bureau d’un professeur, mais ce qui est fait est fait et j’espère vraiment que je n’aurais pas à le regretter. Me voilà encore en train de me poser des milliers de questions, je vais finir par avoir des cheveux blancs avant d’en avoir l’âge si je continu. Alors, je cesse de penser à des choses négatives et préfère me concentrer sur le moment présent et surtout sur lui. Je ne pensais vraiment pas qu’on puisse prendre autant de plaisir la première fois ou je me suis trompée sur toute la ligne. Peut-être que c’est parce qu’il se passe vraiment un truc entre nous, que ce n’est pas seulement une attirance physique ; enfin sexuelle plutôt. Enfin bref, ça se passe bien, très bien même et nous gémissons en cœur. Quand il accélère l’allure encore une fois, je me dis que c’est trop pour moi et que je ne tiendrais plus très longtemps. C’est là qu’il me dit qu’il va venir et je comprends tout de suite ce qu’il veut dire par là. « Moi … » commençais-je, mais je n’ai pas le temps de terminé. Je m’apprêtais à lui dire que moi aussi mais je n’ai pas pu aller au bout de ma phrase que déjà, il se déversait en moi. Et c’est délicieux. Surtout quand je le rejoins dans la jouissance, mon intimité se contractant autour de son membre. Je crie, laissant mes ongles s’enfoncer une dernière fois dans sa chaire, puis c’est terminé.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message - 18 (Isannah#1) L'école est finie ! › Lun 8 Jan - 13:38
L'école est finie
Avec elle je le sentiment au fond de moi que tout ira bien et que je serais heureux et épanoui tout au long de ma vie. Alors peut-être que c'est une relation perdue d'avance, qu'on a rien à foutre ensemble ou que sais-je encore mais moi j'ai envie de croire que ce moment que je partage en ce moment en sa compagnie est unique et projette beaucoup de merveilleuses choses pour la suite des évènements. J'ai tendance à être un mec assez sérieux, évidemment il m'arrive de faire des conneries et de réagir comme un con de temps en temps mais je suppose qu'on me pardonnera en vue de mon jeune âge. Mais pour l'heure à mes yeux ça n'a aucune importance parce que je fais l'amour avec cette fille et que c'est notre première fois à tous les deux et pour moi ça a beaucoup d'importance. Je m'entends gémir et je l'entends gémir en retour comme pour me faire comprendre qu'elle aime autant ce moment que moi et j'en suis heureux. Réussir à lui donner du plaisir alors que c'est ma première fois et que je n'ai donc aucune expérience dans le domaine ça me rend heureux. Puis finalement je sens l'orgasme monter et je la préviens elle commence une phrase qu'elle ne termine pas et lorsque je me déverse en elle je l'entends gémir voire même crier très sensuellement je comprends donc qu'elle a jouit tout comme moi et je souris tout en collant mon front contre elle en souriant. « C'était super ma chérie.... » Dis-je sourire aux lèvres tandis que je scrute ma belle longuement de mes yeux bleus. Oui je me sens bien là pour le coup, vraiment bien et en vue de ses gémissements je suppose qu'elle a aimé autant que moi donc je présume que je m'en suis pas trop mal tiré chose qui est plutôt positive en soit...
Savannah & Isaac
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message - 18 (Isannah#1) L'école est finie ! › Dim 21 Jan - 11:36


       
       Savannah et Isaac
       L'école est finie !

   
C
omme toutes les adolescentes, je lis des magazines féminins réserver à ma tranche d’âge, alors forcément, j’ai pu en lire des choses sur la première fois. Des choses comme quoi, ça fait super mal, qu’on en garde un mauvais souvenir parce que c’est raté, que ça va trop vite, qu’on prend aucun plaisir à cause de la douleur, ce genre de chose. Bref, que des choses pas très positives et maintenant que ça m’est arrivé, je me rends compte que la plupart des choses qui sont dites sont fausses. J’ai eu mal, c’est vrai, mais je pense que c’est normal, et il a été suffisamment assez doux pour me le faire oublier. Ceci dit, maintenant que notre désir à été assouvie, elle recommence à me titiller. Mais le reste, oui, le reste, tout est faux. Ça ne s’est pas fiat en trois secondes, j’ai pris du plaisir et lui aussi, bref, je sais que j’en garderais un excellent souvenir et j’espère que lui aussi. Je sais aussi que je vais avoir bien du mal à cacher ce qui s’est passé parce que je suis clairement sur un petit nuage. Pourtant, il le faudra bien car je n’ai aucune envie d’en parler avec mes copines, c’est privé. J’espère aussi qu’il est vraiment sincère et qu’il ne m’a pas embobiné pour que je couche avec lui, ce que je veux dire, c’est que j’espère qu’il est sérieux, parce que moi je le suis et que j’ai envie de faire un bout de chemin avec lui. À voir si ça peut marcher, bien sûr, parce que si ça se trouve, ça ne marchera pas. Mais on ne le saura pas si on n’essaye pas. Logique. Je me mets à rougir à sa remarque, c’est plus fort que moi. « C’était mieux que parfais ! » rectifiais-je en me sentant rougir de plus belle. « On vas continuer de se voir, hein ? » demandais-je inquiète, car vraiment, la question me turlupine.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message - 18 (Isannah#1) L'école est finie ! › Mar 30 Jan - 14:45
L'école est finie
Coucher avec quelqu'un c'est cool mais c'est vite vu que je ne suis pas ce genre de gars qui couche avec quelqu'un pour au final lâcher la personne ou la traiter comme un déchet. Non je suis pas ce genre de gars, là j'ai couché avec elle, c'était génial, vraiment génial, j'ai découvert des sensations inédites que je ne connaissais pas même quand je suis seul avec moi-même dans mon lit je ne ressens pas ça. Donc non je ne lui ferais pas de mal et je ne l'humilierais pas déjà parce que ce n'est clairement pas mon genre pis aussi parce que je la trouve belle et tellement intéressante, elle me plaît voilà tout. Par conséquent je ne veux pas qu'elle s'imagine des choses alors oui lorsque ma brune me demande si on va continuer à se voir je hoche de la tête positivement à plusieurs reprises mais jugeant que ce n'est pas suffisant j'ajoute « bien sûr qu'on va se revoir. J'suis pas du genre à coucher pour ne plus donner de nouvelles. Vraiment ne t'inquiètes pas à ce sujet. On se reverra. » Et je juge que c'est une réponse suffisante donc je m'arrête là, la fixe longuement, lui souriant tout en embrassant ses lèvres. « Et on pourra voir par la suite pour... Fin voir ce qu'on fait ? Si on tente quelque chose ou pas ? C'est toi qui vois, mais je pense que c'est important donc se précipiter c'est peut-être pas l'idée du siècle hein ? » Je propose a elle de me dire si ça lui convient ou si elle veut qu'on se mette ensemble directement pour que ça la rassure. L'un comme l'autre me convient parce que quoi qu'il arrive je sais qu'on se mettra ensemble donc que ce soit maintenant mais qu'on est pas sûr qu'on est fait pour être ensemble ou plus tard quand on verra qu'on est fait pour être ensemble bah pour le coup le résultat est le même parce qu'on sera ensemble un jour ou l'autre donc en soit...
Savannah & Isaac
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message - 18 (Isannah#1) L'école est finie ! ›
Revenir en haut Aller en bas
 
- 18 (Isannah#1) L'école est finie !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire
» Effondrement en Haiti: de la mairie au propriétaire de l'école .
» Effondrement de l'école ''Grace Divine''Canapé Vert
» Des actions pour le maintien des filles à l'école
» Éric Cole sur le marché des transactions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: RPs abandonnés-
Sauter vers: