Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Admins
learned to forgive but it’s almost impossible to forget.

Age : 32
Né(e) le : 31/10/1984
Quartier : Est de la ville.
Je suis : Propriétaire et serveuse du Leeloo's coffee
Inscrit depuis : 28/12/2016
Messages : 974
Célébrité : Eva Green
Rps en cours : Indisponible.

Abba ⊰ Tell me everything what gnaws you.

Jay ⊰ Don't stay outside, you're gonna be cold.


Message Abba ⊰ Tell me everything what gnaws you. › Mar 10 Jan - 12:32

Abbagail Williams & F. Rose Harrington
Le bruit de la télé faisait écho dans la petite maison quasiment vide du quartier est de la ville. Fransesca était seule à la maison, son mari au travail, elle aurait dû y être aussi, mais ce matin, elle avait décidé de ne pas y aller. Elle avait décidé de rester tranquille chez elle. Le moral ? Il était plus ou moins là, c'était peut-être ce qui l'avait décidé à resté justement. Prendre soin d'elle et de sa maison un peu, elle en avait eut envie aujourd'hui. Puis après tout le café pouvait sans aucun souci continué à fonctionné sans sa patronne. Franky avait prévenu ses employés via quelques messages envoyés par texto à l'aube ce matin. Puis elle avait fait plaisir à son mari, lui préparant un petit déjeuné, qu'elle avait pour une fois depuis trop longtemps partagé avec lui. Elle avait rangé et fait un peu de ménage. Il était à présent presque midi et le ciel clair malgré la fraîcheur perçait les vitres de la maison. Rose avait fini par se poser dans son canapé, les cheveux fraichement lavés, il avait même ondulés. Un effet de cause typique de sa chevelure indompté alors. Vêtue d'une simple robe de chambre noire, cachant son pyjama léger. Elle savourait ce moment seule devant cette télé qui allait être sa seule compagnie jusqu'au retour de son mari.

Mais le tintement de la sonnette alors vient défaire toute cette théorie. La brune se leva un peu exaspérée sur le moment qu'on la dérange dans son moment de détente. Un livreur surement, mais elle n'avait pas souvenir d'avoir commandé quoique se soit. Peut-être Leow. Mais son visage fermé s'adoucit, et même s'éclaira alors qu'elle jeta un œil au travers du vitrage de la porte de bois. Croisant le regard clair d'une Miss Williams. Qui d'ailleurs n'allait plus en être une pour très longtemps. Avant d'ouvrir Franky serra sa robe de chambre afin de la fermer, comme de peur de prendre froid ou juste par une pudeur certaine.

« Hey, Abba, comment tu vas ? Je suis ravie de te voir là. Entre je t'en prie. »

Laissa alors joyeusement entendre Rose tout en s'écartant de l'encablure de la porte pour laisser entrer la femme. Refermant la porte derrière son passage, le froid piquant déjà son visage quoiqu'lle ne fut même pas réellement sortie.

« Qu'est-ce qui t'amène ? Tu ne travailles pas ? Tu veux boire quelque chose ? »

Rose débitait ses questions à vive allure, heureuses de voir son amie chez elle. Voilà bien longtemps qu'elle n'avait pas reçu. L'accident avait changé beaucoup de choses pour elle. Elle avait refusé beaucoup de la part des autres. La pitié, elle n'en avait pas besoin. C'est ainsi qu'on se rend compte de qui sont vos vrais amis. Cela permet de faire le tri.
494 mots. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´´¯`•• .¸¸.•´¯`•.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1651-rose-a-heart-that-hurts-is-a-heart-that-works http://marplespring.forumactif.org/t1655-rose-a-heart-that-hurts-is-a-heart-that-works http://ravensburg.forumgratuit.org/

Membres
Age : 29
Né(e) le : 23/05/1987
Quartier : Sud de la ville
Je suis : institutrice
Inscrit depuis : 07/01/2017
Messages : 457
Célébrité : Amanda Seyfried
Rps en cours : Tell me everything what gnaws you - Rose & Abba

Le bal de la St Valentin

Message Abba ⊰ Tell me everything what gnaws you. › Jeu 12 Jan - 22:56

Abbagail Williams & F. Rose Harrington

Assise dans la véranda du manoir familial, j'observais la toile vierge qui se trouvait face à moi, un pinceau à la main. Je la regardais, espérant trouver l'inspiration, d'habitude cela fonctionnait, mais pas aujourd'hui. Peindre c'était mon moyen de décompression depuis New York, mais ce matin j'en étais incapable. Et je savais très bien pourquoi: c'était à cause de Garrett. Au tout du moins, de notre conversation de la veille, celle où il m'a vivement incité à parler de mon passé à Matthew. Non pas qu'il soit un grand fan de mon fiancé, mais selon lui, la sincérité était importante au sein d'un couple, et à la vu de mon futur engagement, je me devais de lui dire la vérité. Sauf que me donner le conseil de le faire est bien plus facile que de le faire réellement. Surtout quand on sait que mon passé de femme battue me hante toujours. Mais au fond de moi, je savais qu'il avait raison, si bien que j'avais passé la nuit à réfléchir à la meilleure manière d'en parler à Matt. Sans succès...

Je suis restée encore quelques minutes face à cette toile blanche, avant de reposer mon pinceau, en soupirant. Je savais qui pourrait m'aider: Rose. Elle avait vécu la même chose que moi, je l'avais découvert en voyant ses cicatrices, un jour où elle se baignait au lac. Et un jour, elle avait fini par se confier. J'aurai dû faire la même chose envers elle, mais je n'y étais jamais arrivée, comme avec les membres de ma famille, puisque seuls Garrett et Laurena, sa femme, sont au courant. C'est la culpabilité qui me fait taire selon ma psy. Mais le jour était venue de m'ouvrir à Rose, car j'avais besoin de ses conseils. Elle, elle avait réussi à en parler à son nouveau mari, il me fallait donc savoir comment elle s'y était prise.

Après avoir pris mes dispositions pour que Laurena s'occupe d'Emily ce midi, je pris mes affaires avant de quitter le domaine familial. Au volant de ma voiture, Je conduisit jusqu'au Leloo's coffee dont mon amie est la propriétaire, persuadée de l'y trouver, mais ce ne fut pas le cas. Selon ses employés, elle s'était accordée un jour de repos. Ainsi elle était chez elle. D'un côté ça me dérangeait d'aller l'embêter directement à son domicile, et d'un autre c'était l'idéal, car on serait dans la plus stricte intimité, sans oreille indiscrète pouvant traîner près de nous.
Une fois arrivée devant chez elle, je pris la première place de libre pour garer la voiture. Une fois le moteur éteint, je ne descendis pas immédiatement, regardant la rue, vide de monde, puis la maison de mon amie. J'hésitais à aller la déranger durant sa journée de repos, mais j'avais vraiment besoin d'elle, de lui parler. J'étais persuadée qu'elle seule pouvait m'aider, alors prenant une grande inspiration, j'ai quitté mon véhicule, remonté son allée et sonné à sa porte.

Rose ne mit pas longtemps à arriver, et je vis un sourire se dessiner sur son visage en m'apercevant par la porte vitrée, sourire que je lui rendis. Lorsqu'elle ouvrit la porte, mon sourire s'agrandit, et quand elle s'écarta de l’entrebâillement de la porte pour me laisser passer, je ne me fis pas attendre, tout en l'écoutant me parler.

"- Salut Rose ! Excuse moi de te déranger en tout jour de repos.  Je vais bien merci, et toi alors ? "

Répondis-je doucement en entrant. Le contraste entre la chaleur de sa maison et le froid extérieur fut des plus revigorant. Je pris le temps de défaire ma veste avant de regarder Rose droit dans les yeux pour répondre à ses autres questions.

"- Non je ne travaille pas aujourd'hui, et je veux bien un verre d'eau, merci. Sinon, si je viens te voir, c'est parce que j'ai besoin de tes conseils... Et surtout de te parler ...
648 mots. Fiche créée par © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admins
learned to forgive but it’s almost impossible to forget.

Age : 32
Né(e) le : 31/10/1984
Quartier : Est de la ville.
Je suis : Propriétaire et serveuse du Leeloo's coffee
Inscrit depuis : 28/12/2016
Messages : 974
Célébrité : Eva Green
Rps en cours : Indisponible.

Abba ⊰ Tell me everything what gnaws you.

Jay ⊰ Don't stay outside, you're gonna be cold.


Message Abba ⊰ Tell me everything what gnaws you. › Ven 13 Jan - 15:43

Abbagail Williams & F. Rose Harrington
Alors que Abbagail entre, Rose ne peut que remarquer son visage plus pâle et fermé qu'à l'habitude. Étrange, Abba est une jeune femme pleine de vie, certes relativement discrète et timide, mais elle est toujours souriante et de bonne humeur. Du moins avec Rose en général. Rose referme la porte et s'empresse d'aller dans la cuisine non loin pour aller chercher le verre d'eau demandée par son amie. Lui laissant entendre au loin qu'elle aussi allait bien et qu'en aucun cas, la jeune femme ne la dérangeait. Bien au contraire. Ce qui était purement vrai. Passé sa journée devant la télé était une idée réjouissante certes. Mais passé l'après-midi en compagnie d'une amie l'était davantage. Surtout une amie comme Miss Williams ici présente. Agréable et à l'écoute.

« Fait comme chez toi je t'en pris. Pose tes affaires sur le fauteuil de Leow. Il n'est pas là. »

Fit alors la propriétaire du Leeloo's en revenant dans le salon où Abba avait fait quelques pas. Franky prit place dans le canapé où elle était précédemment assise un verre d'eau pour elle également en main. Elle posa les deux verres sur la table basse. Invitant la blonde à se joindre à ses côtés. Les paroles de la jeune femme troublaient Rose, qui s’empressa naturellement de froncer les sourcils. Elle prit intérieurement pour que rien de grave ne lui sois arrivé, à elle a sa famille ou à Matthew est fiancée. Mais Rose était une femme directe et plutôt que de faire mille et une suppositions dans son esprit, elle lui posa directement la question.

« Que t'arrive t-il ? Rien de grave j'espère ? »

La brune n'avait besoin d'ajouter davantage. Sa posture à présent laissait à penser qu'elle était ouverte pour l'écouter. Fermant même de la télévision qui brayait encore en fond sonore. Relevant une jambe pour venir la coincer sous ses fesses. Ses chaussons fantaisie aux pieds. Ainsi tourner légèrement vers la jeune femme, elle était toute disposée à prêter une oreille des plus attentives à Abbagail qui avait besoin de se confier. Rose serait là pour elle, comme la jeune femme l'avait été il y a quelques mois.
379 mots. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´´¯`•• .¸¸.•´¯`•.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1651-rose-a-heart-that-hurts-is-a-heart-that-works http://marplespring.forumactif.org/t1655-rose-a-heart-that-hurts-is-a-heart-that-works http://ravensburg.forumgratuit.org/

Membres
Age : 29
Né(e) le : 23/05/1987
Quartier : Sud de la ville
Je suis : institutrice
Inscrit depuis : 07/01/2017
Messages : 457
Célébrité : Amanda Seyfried
Rps en cours : Tell me everything what gnaws you - Rose & Abba

Le bal de la St Valentin

Message Abba ⊰ Tell me everything what gnaws you. › Mar 7 Fév - 18:11

Abbagail Williams & F. Rose Harrington

Répondant par un simple hochement de tête à la phrase de Rose, je pris la direction de son salon où je pris soin de poser ma veste sur le dossier du fauteuil qu'elle m'avait indiqué. La brune ne tarda pas à me rejoindre dans pièce, deux verres d'eau à la main, qu'elle posa sur la table basse. Puis, elle m'invita à m'asseoir sur le canapé, à ses côtés.
D'apparence je devais être calme, mais en mon for intérieur, je sentais le combat qui se déroulait. Devais-je vraiment lui dire mon plus grand secret ? Après tout, je pouvais encore me rétracter et trouver une histoire bidon... Mais si je faisais cela, je ne trouverai pas l'aide qu'il me faut absolument.
Je gardais le silence durant encore quelques secondes, avant de prendre une profonde inspiration, bien décidé à répondre à sa question.

"- Non, rien de grave, je te rassure. J'ai... j'ai besoin de conseil, et il n'y a que toi qui puisse m'aider... ''

Je bus une nouvelle gorgée d'eau, avant de reposer mon verre sur la table basse avant de reprendre la parole, d'une voix légèrement tremblotante. Après tout, ce que j'aillais lui dire, je l'avais dis à très peu de monde. Je pouvais d'ailleurs les compter sur les doigts d'une main.

"- J'ai eu une conservation avec mon frère hier soir à propos de... de mon passé... Sur le point le plus noir de ma vie en fait.''

Je pris une nouvelle et profonde inspiration avant de reprendre la parole.

"- Voilà, quand je vivais à New York, j'ai rencontré un garçon dont je suis tombée follement amoureuse. Il était beau, et il avait le don de me faire perdre la tête en un regard. A l'époque, j'étas jeune et complètement paumée avec la mort de mes parents et ma soeur. On a commencé à sortir ensemble, et ça a duré. Mais au bout de quelques mois, ce garçon a commencé à me taper dessus. Violemment. Ca a duré presque deux ans, avant que je ne prenne le courage de le quitter, alors qu'il venait de me casser des côtes et un bras. Depuis, je ne l'ai plus jamais revu, mais je sais qu'il pourrait débarquer ici un jour ou l'autre. Je le sais, car Emily... Emily est sa fille, et il a juré  à Garrett qu'un jour il viendrai la chercher...''

Je fis une nouvelle pause durant laquelle j'essuyais les quelques larmes qui avaient coulé sans bruit sur mes joues.

"- Selon lui, je dois en parler à Matthew, mais personnellement je ne sais pas si... "

Si je pourrais...La fin de ma phrase se perdit dans un sanglot que je ne pus controler.
423 mots. Fiche créée par © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admins
learned to forgive but it’s almost impossible to forget.

Age : 32
Né(e) le : 31/10/1984
Quartier : Est de la ville.
Je suis : Propriétaire et serveuse du Leeloo's coffee
Inscrit depuis : 28/12/2016
Messages : 974
Célébrité : Eva Green
Rps en cours : Indisponible.

Abba ⊰ Tell me everything what gnaws you.

Jay ⊰ Don't stay outside, you're gonna be cold.


Message Abba ⊰ Tell me everything what gnaws you. › Mer 15 Fév - 19:10

Abbagail Williams & F. Rose Harrington
Rose était des plus attentives à ce que Abbagail allait lui dire. Son verre d'eau dans les mains. Tourné vers elle, un pied sous sa jambe. Comme un pressentiment Rose savait que cette discussion, ce moment serait très important dans leurs relations. Était-ce le calme apparent de la blonde, quoique sa poitrine se soulevât vite, qui lui faisait dire cela. Un conseil, dont Rose serait la seule à pouvoir lui prodiguer ? Les grands yeux clairs de la femme s'écarquillaient alors. Voilà bien longtemps qu'on ne lui avait pas demandé conseil, si on l'avait déjà fait d'ailleurs par le passé. Suivant du regard, la jeune femme, Rose l'imita alors reposant son verre sur la table basse. Sans prendre de gorger, trop impatiente de connaitre la suite. Et à la fois effrayer de peut-être mal conseiller son amie. Mais la serveuse prit une grande inspiration alors qu'elle écoutait sagement la femme. Sans un bruit.

Le sourire qu'avaient fait naitre les premières paroles d'Abba, sur le visage de Rose. Avait vite finit par s'estomper alors. Son souffle se fit plus rare, plus difficile même. Comme s'il se coupait lui-même. Sa mâchoire, alors, se serra. Ses mains, jusque-là, s'amusaient presque ensemble. Ses doigts s'étaient également figés soudainement. Rose avala sa salive difficilement, le bruit se fit entendre. Laissant couler une larme sur sa joue. Son regard embué se posant sur la blonde face à elle. Hésitant un instant à caresser sa joue pour ôter les larmes qui s'y baladaient sans crainte.

Fransesca n'avait jamais demandé de qui était Émily, sa fille, après tout Abba et elle ne se connaissait pas depuis si longtemps. Et même si elle avait beaucoup partagé, enfin Rose surtout, jusqu'à présent. Rose avait accepté le silence de son amie. Ce genre de sujet était sensible et à présent, Rose comprenait d'autant plus à quel point. Cette vie, ce point commun qui les unissait. Rose avait toujours réussi à passer outre, prenant des contraceptifs en cachette de cet homme que l'avait battue autrefois. Refusant d'un jour associé l'amour d'un enfant à la haine d'un homme. Mais Abba vivait cela. Miss Williams, alors, éclata en sanglots, comme si cela avait été le signal. Rose se releva rapidement pour se rapprocher de la femme. La serrant contre son coeur le plus fort possible. Sans lui faire mal. Une main dans ses cheveux, or. L'autre dans son dos, une caresse qui se voulait réconfortante.

« Je suis là, je suis là. »

De sa voix la plus douce possible, elle tenta de la calmer, au travers de petits bruits peut-être plus agaçants qu'apaisant au final. Se détachant de la jeune maman, Rose la regarda un instant. Un sourire un peu forcer de ses joues tout aussi humides que celles de son amie. Ses mains embrassaient alors le visage rond et pâle de la femme. Ses ongles colorés longs caressant sa peau douce. Sa bouche vient déposer un baiser sur son front.

« Tu dois lui dire. »

Se contenta de laisser entendre Rose alors en reprenant sa place assise face à Abba. Sa voix était calme, et faible. L’éraillement de celle-ci était alors presque inexistante. Laissant ses mains couler vers les siennes. Sur le canapé entre elles. Pour ne pas perdre cette proximité et cette chaleur installer entre elles.

« Si tu l'aimes, si tu penses que c'est le bon. Tu dois lui dire. Cela ne sera pas facile. Mais tu ne dois pas lui cacher, cela se saura un jour. Et il vaut mieux qu'il ne l’apprenne de toi que d'un autre. »

620 mots. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´´¯`•• .¸¸.•´¯`•.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1651-rose-a-heart-that-hurts-is-a-heart-that-works http://marplespring.forumactif.org/t1655-rose-a-heart-that-hurts-is-a-heart-that-works http://ravensburg.forumgratuit.org/

Contenu sponsorisé

Message Abba ⊰ Tell me everything what gnaws you. ›
Revenir en haut Aller en bas
 
Abba ⊰ Tell me everything what gnaws you.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Christianity and the ongoing Haitian Revolution (1791-2010)
» présentation siamure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring :: La ville de Marple Spring :: Est de la ville-
Sauter vers: