Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

Message I killed all the hope that I had. ▬ Dijana x Xénosis › Dim 19 Avr - 21:33

I killed all the hope that I had
feat. dijana

POV interne :

La nostalgie fait peut-être un homme. L'amour forge peut-être une mentalité. La tristesse brise peut-être des êtres. Pourquoi pensais-je à ça ? J'étais encore dans un de ces endroits calmes. C'était tout. Ce genre d'endroit calme où j'allais avec Kélia. Ce genre d'endroit où je la sentais poser ses mains sur mes épaules, approcher son visage de mon oreille pour me chuchoter qu'elle m'aimait, qu'elle m'aimait plus que tout au monde et que jamais elle ne serait capable de me faire de mal, où je sentais ses lèvres se poser dans ma nuque. Pourquoi est-ce que ces pensées me rendaient-elles si faible ? Je n'étais pas faible. Je n'étais plus faible. Je ne suis plus faible. Plus pour elle. Même si mon cœur envoie encore assez de sang dans mes veines pour elle, je ne pense jamais pouvoir la pardonner pour ce qu'elle m'a fait. Son amour m'a forgé. Il m'a forgé dur, brutal, violent. Mon amour pour elle m'a forgé faible, triste, brisé. Je suis blessé, vraiment. Mais un homme ne doit pas rester à terre après être touché, ou il risque d'y perdre la vie. Un homme doit savoir se relever, réparer le verre qui s'est brisé dans sa vie. Mais s'il n'a rien pour le réparer, comment est-ce qu'il est censé faire ? Il ne fait pas. Il reste seul. Brisé. Blessé. Je suis seul. Je suis brisé. Je suis blessé. Et quoi de plus ? Je suis juste un gamin, juste un pauvre gosse qui a été totalement décimé par un chagrin d'amour.

En réalité, je ne pensais pas seulement à ma belle et douce, quoi que pour le « douce » y'a de quoi douter, Kélia. Je pensais aussi à lui. Lui ? Scott. Je l'avais abandonné, littéralement. Il avait toujours été présent pour moi, et comment je l'avais remercié ? En l'abandonnant. En le laissant entre les griffes lourdes, tranchantes et empoisonnées de Kélia. Peut-être lui avait elle abrégé ses souffrances. Peut-être avait-il eu la vie sauve. Peut-être m'avait-il oublié ? Cette dernière pensée me brisait un peu plus le cœur encore. J'avais mal, encore. J'étais blessé, encore. Comment une personne comme moi pouvait-elle être si facilement blessée ?


POV externe :

Assit au bord de l'eau, s'amusant à jeter des cailloux dans l'eau pour la troubler. La troubler autant que sa vision l'était. L'eau qui menaçait de s'écouler de ses yeux avait apparut lorsqu'il s'était mit à penser à Kélia, à ce qu'elle aurait fait si elle avait été ici, avec lui. Il était clean, pour une fois, il n'avait pas de pensée psychopathe. Juste des pensées censées pour un jeune adulte de vingt ans qui avait échappé à son ex-petite amie folle à lier et qui avait le cœur juste décimé, brisé, déchiré par tant de torture qu'était le chagrin d'amour. Il avait finit par prendre une pierre plus lourde, plus grosse qu'il lançait alors dans le lac avant de poser sa tête contre ses genoux. C'était la première fois depuis qu'il était arrivé à Marple Spring qu'il s'était autorisé de pleurer pour elle, de pleurer pour Kélia. Comment est-ce qu'il pouvait faire ça en sachant qu'elle avait hésité à lui tirer une balle dans la tête ? Il ne savait pas. Et il ne voulait pas savoir.

En entendant des bruits de pas, Xénosis avait relevé la tête. Il essuyait doucement ses larmes, bien que ses yeux rouges trahissaient le fait qu'il ai pleuré. Il s'était levé pour marcher vers le bruit, écoutant attentivement pour savoir approximativement d'où le son venait. « Y'a quelqu'un ici ?.. S'il vous plaît.. Répondez ? », c'était peut-être la première fois que Xénosis avait peur. Depuis l'incident avec Kélia, il était constamment effrayé du moindre bruit qui l'entourait. Constamment. Quand il finit par rentrer dans cette jeune femme, faisant un bond en arrière avant de secouer la tête, passant une main dans ses cheveux en essayant de reprendre son souffle qu'il s'était obligé à retenir. Il s'apprêtait à s'excuser avant de regarder plus attentivement la jeune femme, la reconnaissant alors. « Ex-... Dijana ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message I killed all the hope that I had. ▬ Dijana x Xénosis › Lun 20 Avr - 18:33

I killed all the hope that I had.
Xénosis & Dijana
Soupirant pour la énième fois Dijana fixe le bleu du ciel intensément comme s'il y avait une chance pour qu'une réponse y apparaisse. Des questions, elles s'en posent bien plus que de raison et aujourd'hui en particulier. Son esprit est comme pris dans un tourbillon d'interrogation auquel elle n'a malheureusement aucune réponse à donner. Hantée par le passé, tourmenté par le présent la jeune femme se sent immanquablement attirée par la facilité. Elle pourrait se laisser, aller, se détendre et s'amuser, se serais si simple et elle le sait. Seulement voilà un an qu'elle n'a plus touché à la drogue, et même si elle en ressent toujours l'envie, particulièrement des jours comme celui-ci, elle ne veut pas être faible. Elle ne veut pas replonger. Mais une fois ? Rien qu'une fois ? Non !

Se redressant, elle secoue la tête. Une fois suffirais à tout gâcher, à anéantir tous ses efforts et à ruiner ce qu'elle a réussis à reconstruire de sa vie depuis qu'elle est clean. Bon en fait clean n'est pas le terme approprié puisque, même si elle ne touche plus à rien d'illégale, elle passe son temps à se shooter aux antidépresseurs pour ne pas sombrer. Lamentable ... Fermant les yeux, elle inspire profondément puis se lève. Elle n'obtiendra aucune réponse en restant couchée dans l'herbe à fixer le ciel. Autant rentrer. Époussetant l'arrière de son jean et glissant ses pieds dans les tennis reposants prêts d'elle, elle réajuste son pull superman, chausse ses lunettes de soleil pour masquer les cernes entourant ses yeux et se met en chemin. Un instant, elle se prend à penser que du maquillage aurait été un bien meilleur choix pour cacher son manque de sommeil, mais elle chasse l'idée en se disant qu'on la maquille bien assez pour ses séances photos sans qu'elle ait besoin d'en rajouter derrière.

D'un pas assuré, elle rejoint le sentier, mais plutôt que de prendre la direction qui la ramènera chez elle, elle bifurque vers le lac pris d'une irrésistible envie de voir le soleil se refléter sur les hauts bleu. Le bruit d'une pierre qu'on jette à l'eau attire alors son attention. Bête petite curieuse qu'elle est, elle approche pour voir qui est là et se maudit de ne pas savoir être aussi silencieuse qu'un chat lorsqu'une voix s'élève pour demander s'il y a quelqu'un. La voie demande une réponse, mais elle n'en fait rien. Elle est figée et muette, car cette voie vient de faire éclore dans son esprit les fleurs du passé. Ce n'est pas possible. Et pourtant, c'est bien lui qui vient lui rentrer dedans de plein fouet, la faisant perdre ses lunettes de soleil. Vive comme l'éclair, elle se baisse et les ramasse alors qu'il prend la parole et la reconnaît. « Oui ... Salut. » Le ton de la jeune femme est hésitant lorsqu'elle lui confirme être bien celle qui pense et le salut. Rechaussant ses lunettes, elle lui fait un demi-sourire. « Je ... Désolé, je suis pressée. » Il est comme un fantôme de son passé et pas vraiment l'un de ceux qu'elle a envie de revoir. Surtout pas aujourd'hui. Pourtant, quelque chose la retient alors qu'elle s'apprête à lui fausser compagnie. Ses yeux. Il a pleuré ? Ce n'est pas possible. Fronçant les sourcils, elle oublie son envie de fuir. « Ça va Xénosis ? T'as pas l'air en forme ? » Elle pourrait lui demander ce qu'il fiche là, quand il est arrivé en ville et s'il compte rester longtemps, mais non.
Fiche créée par © Summers & Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message I killed all the hope that I had. ▬ Dijana x Xénosis › Sam 25 Avr - 17:38

I still broken
feat. dijana

POV interne :

« Ça va Xénosis ? T'as pas l'air en forme ? », oui alors sur le coup on peut me traiter de tout les noms que ce serait justifié. Pourquoi ? Le seul jour où je deviens ce pauvre petit con de faible qui est dans mon esprit, je croise la seule personne qui me connaît assez bien pour savoir quand je suis en forme et quand je le suis pas. Dijana. Elle ? Si seulement elle savait combien de fois j'ai imaginé l'assassiner après qu'elle m’ait lâché sans m'expliquer pourquoi. Je secouais la tête avant de reculer, je ne savais pas vraiment ce que je faisais, ce que j'avais. Je ressentais encore comme si quelqu'un était à l'intérieur de moi et s'amuser à me déchirer le cœur. Peut-être que pour une fois je pouvais laisser mes sentiments parler plutôt que mon cerveau ?

Par automatisme, j'hochais affirmativement la tête avant de baisser le regard. Je savais constamment que les larmes m'étaient remonté aux yeux et je me retournais alors de nouveau, me rapprochant du lac en essuyant les larmes au coin de mes yeux. « C'est stupide de me demander si je vais bien Dijana. T'es une des seules personnes qui devrait le savoir juste en me regardant étant donné que t'es une des seules qui me connaît réellement. » j'avais répondu assez franchement même si le son de ma voix qui était totalement cassée trahissait le fait que j'allais mal, encore une fois. N'importe quel imbécile pouvait voir que je venais de tuer tout l'espoir que j'avais.

Me mettant à genoux proche du lac, je sortis le seul et unique couteau que j'utilisais toujours, ce couteau où il était gravé « Chicago, US » ainsi que mon nom de famille : Lodéqeski. Comment je pouvais oublier tout ce qu'il s'était passé là-bas si je portais encore cet éternel souvenir ? J'en  avais aucune idée. De toute façon, c'était simple à dire : oublier. Mais plus difficile à faire, d'oublier la chaleur de ce canon, la peur qu'elle tire véritablement. Difficile à faire d'oublier le fait que j'ai abandonné mon meilleur ami. Tout était trop difficile, beaucoup trop difficile pour moi.  Pour le genre de personne blessée, brisée que j'étais devenu.

« Si tu m'as posé cette question dans l'espoir que j'ai plus de conversation, je suis désolé pour toi mais il faudra repasser. » j'avais prononcé ces mots-là en rangeant mon couteau, le coinçant entre mon jean et ma ceinture avant de m'approcher d'elle. « Il faudra peut-être aussi que j'apprenne à te pardonner de m'avoir aussi lâchement abandonné, sans me donner d'explications. Que j'apprenne à avoir un minimum de sentiments, que j'apprenne à ne pas appliquer toutes les façons de te tuer que j'ai trouvé. », j'avais posé ma main sur la joue de la jeune femme, caressant doucement ses lèvres avec mon pouce. « Et peut-être qu'avant de te parler une nouvelle fois il faudrait que je fasse taire l'attirance meurtrière que tu as encore sur moi. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message I killed all the hope that I had. ▬ Dijana x Xénosis › Sam 9 Mai - 11:25

I killed all the hope that I had.
Xénosis & Dijana
Revoir Xénosis n'est pas forcément synonyme de retrouvaille agréable. Dijana en est consciente. Pour elle ça veut dire renouer avec une partie de son histoire qu'elle aimerais laisser derrière elle et puis … Et puis elle l'a juste laissé tomber sans la moindre explication et elle doute qu'il l'ai bien pris. Pourtant, alors qu'elle pourrais tourner les talons et faire comme si de rien était, elle choisis de rester et lui demande s'il va bien. Après tout elle la côtoyé assez longtemps pour savoir si c'est le cas ou non, et pour le moment il n'a vraiment pas l'air au mieux de sa forme. Il répond quand même affirmativement avant de lui tourner le dos. Elle fronce les sourcils, mais ne dit rien et l'écoute plutôt lui expliquer que sa question est stupide. Levant les yeux au ciel elle soupire. « C'est toi qui est stupide. Bien sûre que je connais la réponse à ma question, mais ça s'appelle laisser une porte ouverte, une occasion pour toi de parler plutôt que de te fermer comme une huître. » Secouant la tête la jeune femme soupir. Il n'y a pas plus compliqué comme garçon dans ce monde que Xénosis.

Il lui signale alors que si elle a posé la question pour qu'il ai plus de conversation elle n'obtiendra pas ce qu'elle veut. Bah tient … Si elle cherchais à faire la conversation à quelqu'un elle irais plutôt voir Jonathan, Marissa, Antonia, … Bref pas lui. Surtout pas lui en fait parce qu'elle regrette déjà de ne pas avoir tourné les talons en le voyant approcher d'elle. Elle le regrette d'autant plus lorsqu'il prend la parole. Des façons de la tuer ? Une attirance meurtrière ? Merde alors. Reculant pour échapper au contact de ses doigts sur sa peau elle lui lance un regard noir. « Tu joue à quoi là ? » S'il veut lui faire peur il s'y prend très bien, le truc c'est qu'elle n'est pas le genre à exprimer sa peur en devenant blême et tremblante, mais plutôt en se mettant en colère. N’empêche, pour le coup, elle le trouve injuste de lui en vouloir, elle n'a pas choisis de partir aussi brusquement. « A ce que je sache on ne s'était rien promis. C'est pas comme le mariage, il n'y a pas de contrât ou on se jure fidélité, mais si ça peut rassurer ton ego je ne t'ai pas remplacé. » Ça se serais un comble, devoir signer un contrât avec son dealer … En même temps ça lui aurais peut être évité de tomber dans la drogue puisqu'elle est très réticente envers tout ses papiers plein de clauses rédhibitoire. Enfin ça ne change pas qu'il n'a pas le droit de lui en vouloir de la sorte pour son départ. « Si j'en avais eu l'occasion je t'aurais prévenu de mon départ, mais ce n'est pas comme si on m'avais laissé le choix et c'est sûrement mieux ainsi. » Le choix … Si elle l'avais eu elle n'aurais sûrement pas opté pour le calvaire d'une cure de désintoxication. Oh que non et si c'était à refaire elle ne le referais certainement pas. Aujourd'hui encore elle se souviens du calvaire des premières quarante huit heures. « J'ai arrêté d'accord, je suis clean et … Je t'assure que je n'ai rien demandé à personne. »
Fiche créée par © Summers & Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message I killed all the hope that I had. ▬ Dijana x Xénosis › Dim 10 Mai - 17:54

I still broken
feat. dijana

POV interne :

J'écoutais les mots de Dijana avec un calme qui m'était assez rare. Je savais qu'elle avait raison, j'étais stupide. Et je le suis toujours d'ailleurs, seulement j'ai toujours été comme ça, à refuser l'aide des autres avant même qu'ils ne me la propose, j'ai jamais aimé être dépendant de l'aide des personnes autour de moi. Pourquoi ? Simplement parce que quand j'en demandais moi-même, de l'aide, personne ne venait. Alors maintenant que je sais me débrouiller pour cacher le fait que je ne sois pas totalement stable et pas totalement clean, pourquoi est-ce qu'ils venaient m'aider ? J'en avais strictement aucune idée. « Tu crois que je vais te confier mes problèmes ? À toi ? À vrai dire, les hurler tous dans un mégaphone donnerait le même résultat aussi inutile, Dijana. Ce n'est pas que j'ai pas confiance en toi mais.. En fait si, c'est peut-être ça. »

Un sourire apparut sur mes lèvres à sa question, à quoi je jouais ? En réalité, j'en savais rien. Je passais juste mon temps à essayer d'effrayer les gens sans savoir pourquoi. Ou du moins, je ne savais plus pourquoi. J'essayais peut-être juste d'attirer l'attention sur moi, pour au final rejeter les personnes. Après tout, c'était bien ce qu'on m'avait fait presque tout au long des vingt ans de ma vie. Du moins, ce qu'on m'avait fait pendant cinq ans de ma vie. D'abord Eddie, puis Kélia, Scott, Jonathan. C'était un peu par leur faute à eux que je ne voulais pas m'attacher, à personne, et que je passais mon temps à rejeter tout le monde. « Toi ? Clean ? Tu te fous de moi ? Rassure moi que dire ça est un euphémisme, parce que t'auras beau essayer t'arrivera jamais à l'être totalement. Tu ressentiras toujours un besoin de recommencer, que ce soit avec des médicaments comme des anti-dépresseurs ou des anti-douleurs. Et je sais ce que je dis. J'ai essayé d'arrêté aussi, après avoir été dans un état second assez désagréable en prenant du LSD mais... J'pense que juste la tête que j'ai montre bien que ça a pas marché. » Je lui avais parlé calmement, j'étais calme, pour une fois. C'était peut-être la douleur que j'avais en repensant à Kélia qui me rendait aussi calme, c'était même sûrement ça. Kélia était celle qui me faisait contrenir mes émotions, et je me souviens qu'elle avait été la seule avec qui je n'avais pas été un connard détestable. J'avais été moi-même, l'ancien Xénosis. Même pas, même pas Xénosis. J'avais été Thomas, la personne que j'étais réellement. J'avais été Thomas Lodéqeski, le gamin juste fou amoureux, et ça me tuait de l'avouer. « Tu sais.. T'as raison, je devrais parler. Est-ce que tu connais la chanson My Immortal ? Elle me fait... Totalement penser à la fille que j'aime, que j'aime toujours même après tout ce qu'elle m'a fait et après la douleur juste insupportable qu'elle me fait subir et.. » J'avais soupiré après ses mots, levant les yeux au ciel avant de reculer. « C'est stupide de dire ça comme ça, mais ça me tue complètement d'être amoureux d'elle. Et je pense qu'elle le comprend pas, ça. Ou alors elle le comprend et elle le cache très bien alors. C'est complètement stupide que je continue de penser à elle aussi, vu qu'elle habite encore à Chicago et... Et si un jour elle me retrouve je pense pas vraiment qu'elle me sautera au cou pour m'embrasser. Peut-être qu'elle me sautera au cou mais certainement plus pour me trancher la gorge. »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message I killed all the hope that I had. ▬ Dijana x Xénosis ›
Revenir en haut Aller en bas
 
I killed all the hope that I had. ▬ Dijana x Xénosis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La loi Hope, est-ce une solution? et IT?
» Le Congres americain pourrait adopter le HOPE
» • I hope that tomorrow will be better
» Le HOPE, une bouffée de gaz carbonique pour l’économie ?
» 01. Only Hope • Dakota (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Corbeille des sujets-
Sauter vers: