Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Membrichou
avatar
Age : 17
Né(e) le : 01/10/2000
Quartier : Centre ville
Je suis : Lycéenne, caissière dans un cinéma
Inscrit depuis : 07/07/2017
Messages : 136
Célébrité : Victoria Moroles
Rps en cours :

Libre 2/5
Isaanah #2 - Keith et Isaac - Lucy - Toi et Toi

Message Une nouvelle rencontre (Lucy). › Sam 5 Mai - 9:49
Avoir un bébé à dix-sept ans, ce n’était clairement pas dans mes priorités. Pas du tout même. Mais, Aaron était là maintenant, que j’en ai eut envie ou non, ne changeait rien. Le problème, c’est que je n’avais pas eut le temps de me préparer à mon nouveau rôle, celui de maman, parce que Aaron était arriver comme un cheveu sur la soupe, dans l’infirmerie du bahut, alors que je pensais simplement avoir des crampes d’estomac ; quoique non à dire vrai je pensais surtout que j’allais mourir tellement j’avais mal au ventre. En fait, des crampes d’estomac … J’étais plutôt en train d’accoucher. Bonjour le choc. Car j’avais fait, ce que l’on appelle un déni total de grossesse. De ce fait, j’étais enceinte, mais je n‘avais aucun signe de la grossesse, ni physique, ni psychique. J’ignore pourquoi j’avais fait ça, sans doute parce que ma mère m’avait eu au même âge et qu’elle m‘avait assez répéter que ma naissance l’avait empêcher de faire les études qu’elle souhaitait. Donc, je présume qu’inconsciemment, je ne voulais pas la décevoir. C’est pourtant ce que j’ai fait, mais malgré tout, elle accepte la présence de mon bébé. Il a tout juste un mois ; enfin un mois et un jour pour être exact. Et si je suis au lycée aujourd’hui, c’est parce que je vais devoir refaire mon année de terminale. Pas le choix, puisque depuis la naissance du bébé, je suis absente. Une absence normale et justifiée, et je ne pourrais donc pas passer mon baccalauréat. D’une certaine façon, ça m’arrange, parce qu’avant que le bébé, ne vienne au monde, je ne savais pas dans quelle université m’inscrire. Enfin voilà, je suis là pour signer les papiers pour ma réinscription en terminale, et comme ma mère n’était pas à la maison et Isaac en cours, j’ai pris Aaron avec moi car il était hors de question que je le laisse avec mon beau-père. J’attends mon tour assise sur un banc dans le long couloir de l’administration. La secrétaire à bêtifier devant le bébé endormi, ça m’a faite rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2378-savannah-un-livre-de-maths-est-le-seul-endroit-ou-il-est-normal-d-acheter-53-melons http://marplespring.forumactif.org/t2381-savannah-un-livre-de-maths-est-le-seul-endroit-ou-il-est-normal-d-acheter-53-melons

Membrichou
avatar
Age : 17
Né(e) le : 26/08/2000
Je suis : Lycéenne et serveuse au Leeloo's coffee (quelques heures le week-end)
Inscrit depuis : 11/04/2018
Messages : 408
Célébrité : Katherine Langford
Rps en cours :

Feat. Llewyn & Lullaby
Feat. Isaac
Feat. Peter
Feat. Keith & Llewyn
Feat. Isidor
Feat. Lullaby
Feat. Nino

Non Dispo

Message Une nouvelle rencontre (Lucy). › Dim 6 Mai - 16:21

Savannah Cooper & Lucy Bridges

Une nouvelle rencontre


Ce jour, Lucy Bridges devait passer à l'administration du lycée de Marple Spring concernant une réinscription. Elle venait chercher les documents, ses parents les rempliraient au soir afin de les rendre le plus rapidement possible. Elle attendait sa place sur un banc, ce dernier longeait le couloir. La jeune fille soupirait. Elle n'aimait pas attendre. Patienter pouvait être ennuyant sans occupations réelles. Le portable était bizarrement banni. Luce avait tenté une sortie de ce dernier. La secrétaire avait soufflé de manière très audible, pour signifier son mécontentement. Alors, la rousse n'allait pas réessayer cette aventure. Pourquoi un redoublement ? Il était prévu. La jeune fille venait de New-York. Elle connaissait une scolarité chaotique depuis une année, depuis le décès de son petit-frère. Elle avait brûlé le gymnase de son lycée. Lucy possédait ses raisons mais elle n'exprimait rien donc elle restait qualifiée de : délinquante. Le proviseur l'avait renvoyé de l'établissement et elle avait réalisé des travaux d'intérêts généraux pour réparer sa grosse bêtise. Ses parents l'avaient envoyé dans un lycée assez populaire. Personne ne voulait d'une gamine avec le dossier de Bridges. Alors, Llewyn et Lullaby, suivaient les seconds choix, les derniers de la liste. Lucy passait son temps à sécher, à traîner avec les mauvaises personnes et à faire n'importe quoi. Ses parents subissaient une mauvaise passe et elle se rebellait. Personne évoquait clairement son mal-être alors tous effectuaient pire que mieux : un vrai cercle vicieux. Llewyn et Lullaby, rabibochés, ont décidé de changer d'air pour repartir de zéro. Pas Luce, mais elle devait suivre la nouvelle tendance. Inscrite au lycée, il était question de l'habituer à une existence normale : se lever à l'heure, se présenter en cours, suivre correctement les cours, faire ses devoirs, étudier, respecter les adultes, rentrer à la maison. Or, la rouquine n'y arrivait pas. Elle s'entêtait dans ses mauvaises habitudes : sécher, fuguer, traîner dehors, répondre aux professeurs, etc. Elle n'assumait pas les aspirations de ses parents. Ces derniers voyaient un professionnel. Cela les aidait beaucoup. Leur fille ne souhaitait pas faire comme eux. Cet entêtement lui valait peut-être un tel comportement... . Lucy allait redoubler, c'était acté depuis le début. Elle ne pouvait pas passer les examens sans avoir suivi les cours. Elle accumulait du retard dans le programme. Elle n'en faisait qu'à sa tête. Allait-elle poursuivre sur cette lancée ? Keith McAvery la mettait souvent en garde : son avenir était mis en péril. Elle le savait et elle s'en fichait. Son but : rejoindre Mason, donc elle attirait tous les dangers. Présentement, elle se situait dans ce couloir pour respecter son engagement : elle allait revivre une autre année de terminale mais elle ne savait pas comment elle se porterait. Déjà, elle n'assurait pas les closes de son contrat : vivre comme tout le monde et suivre une scolarité comme une étudiante lambda, sérieuse et assidue.
Lucy restait attentive. Elle ne désirait pas perdre sa place. Une adolescente, avec un bébé, s'asseyait à côté d'elle. Il s'agissait de Savannah Cooper. Son histoire tournait dans le lycée. Elle sortait avec Isaac McAvery. Elle était maman à son jeune âge. Lucy ne la jugeait pas, elle appréciait Isaac et elle savait qu'il représenterait un bon père. La rousse préférait les défendre quand d'autres se moquaient d'eux discrètement. A l'instant, elle la saluait. Savannah savait que Isaac et Lucy se parlaient puisqu'ils avaient tous des cours en commun. Les filles ne possédaient pas de vrais liens, comme Isaac et Luce pour le moment mais la rouquine les aimait bien. Ils étaient sympathiques, surtout McAvery.

Salut, ça va ? Il est calme ton fils. Tu fais quoi ici ? J'espère que t'as le temps... c'est long.
Elle souriait tout en admirant Aaron. Cooper pouvait être fière d'elle, elle avait donné la vie : c'était le plus beau cadeau du monde.  


codage par LaxBilly.


Dernière édition par Lucy Bridges le Dim 3 Juin - 18:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3339-lucy-bridges-come-as-you-are-terminee#bottom http://marplespring.forumactif.org/t3343-lucy-bridges-come-as-you-are#71735

Membrichou
avatar
Age : 17
Né(e) le : 01/10/2000
Quartier : Centre ville
Je suis : Lycéenne, caissière dans un cinéma
Inscrit depuis : 07/07/2017
Messages : 136
Célébrité : Victoria Moroles
Rps en cours :

Libre 2/5
Isaanah #2 - Keith et Isaac - Lucy - Toi et Toi

Message Une nouvelle rencontre (Lucy). › Dim 13 Mai - 9:50
Le fait que j’ai accouché dans l’infirmerie du bahut n’avait échapper à personne. Certains en parlaient en ce moquant, d’autres me montraient du doigt. Certains s’en foutaient complètement, d’autres me plaignaient ; alors que ce n’était pas nécessaire. Il y en avait vraiment pour tous les goûts et c’était pénible. Oui, je n’avais que dix ans et j’avais un gamin et alors ? Je n’étais pas la seule ! Si on grattait un peu sur la surface, je suis persuadée que l’on découvrirait qu’il y avait eu d’autres grossesses adolescentes dans ce lycée. Oui, j’avais fait un déni et alors ? Je n’étais pas la seule. Le problème, c’est que les gens avaient la même réaction que moi avant que je ne le vive : ils ne comprenaient pas que je ne me sois pas rendu compte que j’étais en cloque. Pour eux, c’était juste inconcevable et pourtant, tout le monde était d’accord pour dire que je n’avais eut aucun signe. Je me souviens même en début d’année, j’avais quitté le cours de mathématiques en catastrophe, car je sentais que quelque chose n’allait pas. Et pour cause, mes règles avaient débarqué en pleins cours. J’avais dû enfiler un short de cross appartenant à mon mec. La honte. Bref, l’histoire avait fait le tour du bahut en un rien de temps, aussi, si j’avais su que j’étais enceinte, jamais je n’aurais eu mes règles. C’est le propre du déni, il n’y a aucun signe visible. Aaron était arrivé comme un cheveu sur la soupe, mais j’étais contente qu’il soit là. Certes, je n’avais jamais pensé à être mère aussitôt, mais c’était mon fils, la chaire de ma chaire et même s’il n’était pas prévu au programme, je l’aimais plus que tout au monde. Puis, il fallait reconnaitre que malgré le déni et l’obligation de voir un thérapeute, il se portait bien. La secrétaire m’envoya m’assoir, m’indiquant qu’on me recevrait sous peu. Ok. Le problème, c’est qu’une autre fille de mon âge, que je connaissais vaguement parce qu’Isaac avait des cours en commun avec elle, était déjà là. Et à voir sa tête, elle devait attendre depuis un moment. Par chance, mon bébé était réveiller mais ne bronchait pas. J’avais du bol, parce que je me souviens de mes petits frères au même âge, ils faisaient que de pleurer, et c’était franchement chiant. Aaron, lui, était super calme et adorable. Ma mère dit que ça ne va pas durer, mais elle se trompe peut-être. En tout cas, pour le moment, tout est parfait, donc je ne me plains pas. La jolie rousse ; Lucy si je me souvenais bien de son prénom ; me salua avant de me demander ce que je faisais là. « Salut ! Je viens pour ma réinscription en terminale. Je ne vais pas pouvoir reprendre et passer le bac cette année ! » que je réponds en posant le maxi-cosi par terre. « C’est vrai, il est super calme ! C’est surprenant, surtout quand je me rappelle mes frères au même âge ! » dis-je, dans un souffle. « Et toi, tu viens te réinscrire aussi ? » lui demandais-je. Je n‘étais pas certaine, parce que depuis un mois, j’étais absente, mais j’avais entendu des bruits en ville. Après, je n’étais pas comme la majorité de mes camarades, parler sur le dos des autres ne m’intéressait pas. Je crois bien que Lucy et les membres de mon Club de sciences ; plus quelques copains d’Isaac ; étaient les seuls à ne pas avoir « jaser » sur notre dos, depuis la naissance d’Aaron. Mes copines étaient folles de mon bébé, j’avais du mal à les retenir de vouloir le prendre dans leur bras ; chose que j’avais encore du mal à accepter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2378-savannah-un-livre-de-maths-est-le-seul-endroit-ou-il-est-normal-d-acheter-53-melons http://marplespring.forumactif.org/t2381-savannah-un-livre-de-maths-est-le-seul-endroit-ou-il-est-normal-d-acheter-53-melons

Membrichou
avatar
Age : 17
Né(e) le : 26/08/2000
Je suis : Lycéenne et serveuse au Leeloo's coffee (quelques heures le week-end)
Inscrit depuis : 11/04/2018
Messages : 408
Célébrité : Katherine Langford
Rps en cours :

Feat. Llewyn & Lullaby
Feat. Isaac
Feat. Peter
Feat. Keith & Llewyn
Feat. Isidor
Feat. Lullaby
Feat. Nino

Non Dispo

Message Une nouvelle rencontre (Lucy). › Dim 13 Mai - 15:59

Savannah Cooper & Lucy Bridges

Une nouvelle rencontre


Savannah Cooper se situait à l'administration. Certains passaient juste pour la regarder avec son bébé : des curieux, voire des médisants. L'histoire de la brunette avait fait le tour du lycée. La belle avait effectué un déni de grossesse. Cet enfant était apparu comme un miracle, personne n'avait prévu sa venue. Beaucoup jugeait la situation, plus négativement que positivement. Les autres adolescentes la plaignaient beaucoup. D'autres la trouvait inconsciente. Sa réputation en prenait un coup. Elle était un peu mal vue. Le sujet restait tabou malgré une évolution flagrante de la société. Les gens demeuraient toujours autant coincés. Lucy Bridges pensait que chacun possédait sa vie, son parcours. Personne n'avançait réellement à la même hauteur. Tout le monde arborait un profil différent. Un bébé pouvait représenter un cadeau du ciel. Pour elle, Isaac et Savannah sauraient bien s'en occuper. Ils ne qualifiaient pas des gens à problèmes. Ils affichaient des beaux parcours. Rien ne les empêcherait d'évoluer dans la vie active. Ils seraient aidés par leurs proches et leur amis. Luce s'en fichait de donner un coup de main, elle le ferait de bon cœur. Isaac était si gentil avec elle. Il l'avait bien aidé lors de son arrivée. Alors, elle pouvait bien faire cela pour lui, et pour sa copine. Elle les appréciait alors ce n'était pas gênant. Présentement, les deux lycéennes étaient assises à côté. Elles attendaient leur tour. Lucy patientait depuis un long moment alors elle engageait une conversation. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas vue Savannah car cette dernière ne se présentait plus en classe, de même pour Bridges qui séchait pas mal les cours. Sa scolarité ne lui posait pas de soucis, elle ne voulait pas avancer et faire semblant d'être bien à Marple Spring. Sans Mason, son petit-frère, la vie ne possédait plus de saveurs, sauf celle du désespoir.

Tu as vu cela avec qui ? Tu as des bonnes notes, je suis sûre que même sans avoir eu les derniers cours, tu peux avoir ton diplôme. Elle le pensait. Savannah était très douée. La brune s'occupait bien de son bébé. Il était calme. Elle posait ce qui le retenait au sol. Elle gardait toujours un bon œil sur lui. C'était attendrissant. Ah oui ? Tu as de la chance, profite en. A la suite, elle répondait : comme toi, je viens me réinscrire. Je suis arrivée en fin d'année et j'ai loupé trop de cours même à New-York donc je dois tout reprendre. Quelle veine ! Il s'agissait d'une parole ironique. Elle n'appréciait plus l'école, plus comme avant. Sa vie et son comportement avaient changé depuis la disparition de Mason. Elle ne demeurait pas prête à changer.



codage par LaxBilly.


Dernière édition par Lucy Bridges le Dim 3 Juin - 18:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3339-lucy-bridges-come-as-you-are-terminee#bottom http://marplespring.forumactif.org/t3343-lucy-bridges-come-as-you-are#71735

Membrichou
avatar
Age : 17
Né(e) le : 01/10/2000
Quartier : Centre ville
Je suis : Lycéenne, caissière dans un cinéma
Inscrit depuis : 07/07/2017
Messages : 136
Célébrité : Victoria Moroles
Rps en cours :

Libre 2/5
Isaanah #2 - Keith et Isaac - Lucy - Toi et Toi

Message Une nouvelle rencontre (Lucy). › Lun 21 Mai - 11:00
Les gens étaient vraiment idiots. Bien sûr, je le savais déjà, mais être la victime de leurs médisances, je m’en serais bien sûr passer. J’ai toujours été une élève dans l’ombre et ça ne me dérangeais pas. Je n’ai jamais cherché à faire d’histoire et le fait de rester toujours dans l’ombre, de ne pas faire l’objet de rumeurs et autre bruit de couloir, ne me dérangeais pas. C’était même préférable. Mais, en sortant avec le capitaine de l‘équipe de cross du bahut, c’était malheureusement inévitable. Et je détestais ça. Je détestais être la fille que l’on regarde haut, parce que l’on voudrait être à sa place. Parce que pour moi, qu’il soit sportif, intellectuel ou théâtreux, ça n’a absolument aucune importance. Malheureusement, j’étais obligée de faire avec, car on ne pouvait pas changer les gens ; d’ailleurs je ne voulais pas qu’on me change donc je ne ferais pas aux autres ce que je ne veux pas que l’on me face à moi. Je devais faire abstractions des rumeurs, mais ça n’était vraiment pas évident tous les jours. Heureusement, je n’étais pas toute seule dans cette épreuve j’avais Isaac avec moi. D’autant qu’il n’y avait pas que les lycéens qui agissaient de la sorte, les adultes aussi. Ma mère en entendait de belles sur son lieu de travail, Gary aussi. Etonnement, il prenait ma défense, alors qu’il voyait Aaron comme un intru venu foutre le bordel dans sa petite vie bien ranger. Ceci dit, je l’avais surpris à plusieurs reprises à parler au bébé d’un air abruti, donc il cachait bien son jeu. Il était furieux contre moi, mais d’une certaine façon, je ne pouvais pas lui en vouloir et de l’autre, il adorait le bébé. Sur ce point, je ne pouvais qu’être d’accord avec lui, mon fils est parfait. « Je ne me sens pas prête à le passer maintenant ! » expliquais-je, quand elle m’indiqua être étonnée que je reface une année parce que j’avais de bonnes notes. La vérité c’est que le problème n’était pas là, je ne savais absolument pas quoi faire comme études, le blocage total et la naissance d’Aaron n’arrangeait pas la situation, car j’étais encore plus perdue. Refaire une année de terminale me permettrait sans doute de gagner un peu de temps et de réflexion. J’aurais tout l’été pour y penser.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2378-savannah-un-livre-de-maths-est-le-seul-endroit-ou-il-est-normal-d-acheter-53-melons http://marplespring.forumactif.org/t2381-savannah-un-livre-de-maths-est-le-seul-endroit-ou-il-est-normal-d-acheter-53-melons

Membrichou
avatar
Age : 17
Né(e) le : 26/08/2000
Je suis : Lycéenne et serveuse au Leeloo's coffee (quelques heures le week-end)
Inscrit depuis : 11/04/2018
Messages : 408
Célébrité : Katherine Langford
Rps en cours :

Feat. Llewyn & Lullaby
Feat. Isaac
Feat. Peter
Feat. Keith & Llewyn
Feat. Isidor
Feat. Lullaby
Feat. Nino

Non Dispo

Message Une nouvelle rencontre (Lucy). › Lun 21 Mai - 14:57

Savannah Cooper & Lucy Bridges

Une nouvelle rencontre


Savannah Cooper ne souhaitait pas passer son diplôme maintenant. Elle venait d'avoir un bébé. Elle n'avait pas prévu cet événement : son histoire avait fait le tour du lycée. Alors, elle rencontrait le besoin de se reposer, de prendre le temps pour son enfant et son petit-ami. Elle devait apprendre à s'occuper de son fils. Être maman n'était pas inné et l'adolescente n'était pas du tout préparée. Elle s'en sortait plutôt bien. Le bébé paraissait si calme. Or, elle avait pas mal de choses à apprendre. Était-elle aidée et soutenue ? Lucy Bridges ne connaissait pas tellement les conditions de vie de sa camarade mais elle n'en doutait pas. Savannah représentait une bonne personne. Luce restait persuadée que la belle pouvait passer ses examens sans soucis cette année. Cooper était intelligente et elle possédait quelques facilités. Or, elle comprenait les aspirations de la copine de Isaac McAvery. Cette dernière préférait redoubler. Quant à Lucy, elle n'avait pas le choix. Elle devait retaper une année. Elle séchait trop de cours et elle avait effectué beaucoup de bêtises à New-York, bêtises qu'elle renouvelait sans scrupules à Marple Spring. La nouvelle du lycée était perçue comme une rebelle plutôt sociable mais incapable de se mettre au travail. La rouquine se faisait pas mal d'amis. Or, elle choisissait toujours de traîner dehors avec les plus infréquentables. Bridges n'arrivait pas à faire le deuil de son frère. Elle prenait le danger comme excuse pour le rejoindre. Elle n'arrivait pas à passer à l'acte donc le coup du sort ferait son effet. A force de faire des conneries, elle finirait par tomber. Cela ne viendrait pas d'elle mais au moins, cette solution serait efficace. Le but restait de rejoindre Mason. Elle ne pouvait pas en parler à ses parents, ils s'inquiéterait de trop, ses nouveaux potes également. Elle serait prise pour une folle. Donc, elle s'amusait à briser les règles. Présentement, elle se présentait à l'administration pour faire plaisir à ses parents mais elle ne savait pas ce qu'elle ferait d'ici là. Elle attendait depuis un moment pour obtenir ses papiers. Savannah se situait dans le même endroit pour la même chose. Au moins, elles pouvaient passer le temps à deux et avec Aaron.

C'est normal. Tu dois être encore... choquée, j'imagine ? A ta place, je ne sais pas comment j'aurai pu réagir. Tu n'as pas eu le choix. Je sais que vous ferez des bons parents, Isaac et toi. Mais comment tu gères toutes ces infos ? Tu es bien accompagnée ? Gérer un bébé... cela ne doit pas être évident. En tout cas, je te félicite vraiment, c'est une chance, un cadeau du ciel.
Lucy le pensait, elle représentait une des rares à ne pas juger la brune.



HJ : C'est assez fermé mais je peux m'en sortir.
Je préfère répondre, tu as le temps de t'y mettre, je ne suis pas pressée  :coeur:
.


codage par LaxBilly.


Dernière édition par Lucy Bridges le Dim 3 Juin - 18:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3339-lucy-bridges-come-as-you-are-terminee#bottom http://marplespring.forumactif.org/t3343-lucy-bridges-come-as-you-are#71735

Membrichou
avatar
Age : 17
Né(e) le : 01/10/2000
Quartier : Centre ville
Je suis : Lycéenne, caissière dans un cinéma
Inscrit depuis : 07/07/2017
Messages : 136
Célébrité : Victoria Moroles
Rps en cours :

Libre 2/5
Isaanah #2 - Keith et Isaac - Lucy - Toi et Toi

Message Une nouvelle rencontre (Lucy). › Dim 3 Juin - 9:06
Choquée par l’arrivée de Aaron dans ma vie ? C’est le moins que l’on puisse dire. D’ailleurs, quand je me réveille le matin, je me pince encore afin de voir si le berceau à côté de mon lit est bien réel ou s’il n’est pas le fruit de mon imagination débordante. Mais, ça n’arrive jamais, alors je me dis que c’est bien réel et que j’ai un bébé. « Ça on peut le dire ! J’ai cru que je faisais une crise d’appendicite ou que j’allais mourir quand j’ai débarquée à l’infirmerie ! Et j’avais à peine passé la porte que je me suis vider par terre ! » que je raconte, avant de me dire que je parle de ça à une fille que je connais à peine. « Désolée, je suis un peu gore de bon matin, mais tout ça pour te dire que oui, ça m’a choquée et je n’y crois toujours pas d’ailleurs ! » que j’ajoute avec un sourire malheureux. Mais, j’ai beau avoir été choquée par la naissance de mon fils, je reconnais qu’il est la plus chose qu’il est été donner de recevoir et que je l’aime de tout mon cœur. Je ne supporterais pas que l’on me l’enlève, je ne supporterais pas qu’on lui face du mal. J’ai toujours du mal à laisser mes petits-frères s’approché de lui parce que j’ai peur qu’ils le fassent tomber involontairement. J’ai toujours du mal à laisser mon beau-père le tenir. Et là, bien qu’il soit dans son couffin, à mes pieds, je ne regarde que lui, comme si, le simple fait de détourner les yeux quelques secondes ne le fasse disparaitre. « Je ne pensais pas que je m’attacherais autant à lui alors que je n’étais clairement pas prête pour ça ! » que j’ajoute. Parce que c’est vrai, je n’étais pas prête. Si je l’avais été, il y a fort à parier que je n’aurais pas fait de déni. L’arrivé d’Aaron aurait été attendue, programmé. Il aurait une chambre à lui, et ma mère n’aurait pas été contrainte de lui aménager un petit coin dans ma chambre surchargée de livres et d’instruments de musique. « Et bien, le père d’Aaron, tu sais le prof d’histoire, il s’est arrangé avec ma mère pour faire plus d’heures, mais ne pas bosser touts les jours, comme ça, à la rentrée, je pourrais reprendre mes cours et mon taf sans trop de problèmes. » expliquais-je, comme elle me demandais comment nous arrivions à gérer le bébé. Elle ajouta que selon elle, Isaac et moi ferions de bons parents. J’étais touchée de sa confiance, alors que l’on ne se connaissait pas. « Tu veux le tenir un moment ? » lui proposais en désignant mon fils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2378-savannah-un-livre-de-maths-est-le-seul-endroit-ou-il-est-normal-d-acheter-53-melons http://marplespring.forumactif.org/t2381-savannah-un-livre-de-maths-est-le-seul-endroit-ou-il-est-normal-d-acheter-53-melons

Membrichou
avatar
Age : 17
Né(e) le : 26/08/2000
Je suis : Lycéenne et serveuse au Leeloo's coffee (quelques heures le week-end)
Inscrit depuis : 11/04/2018
Messages : 408
Célébrité : Katherine Langford
Rps en cours :

Feat. Llewyn & Lullaby
Feat. Isaac
Feat. Peter
Feat. Keith & Llewyn
Feat. Isidor
Feat. Lullaby
Feat. Nino

Non Dispo

Message Une nouvelle rencontre (Lucy). › Dim 3 Juin - 18:53

Savannah Cooper & Lucy Bridges

Une nouvelle rencontre


Les deux adolescentes discutaient de la situation de Savannah Cooper. La jeune fille avait effectué un déni de grossesse, le plus impressionnant jamais vu sur cette terre. Elle ne s'était pas rendue compte qu'elle attendait un enfant. Son ventre n'avait pas grossi comme celui des femmes enceintes. L'adolescente n'avait pas prévu cet événement. Rien n'était écrit. La pauvre Savannah avait accouché à l'infirmerie. Elle ne savait pas d'où son mal venait. La situation restait cocasse et surnaturelle. Lucy Bridges n'osait pas imaginer l'état de sa camarade. Elle devait être traumatisée, choquée. La brunette se débrouillait bien. Elle possédait l’instinct de mère sans forcément l'avoir voulu. Elle assurait un max. Aaron était un beau bébé, très calme et affectueux.

Horrible ! Désolé pour ma réaction, tu as du avoir peur ! L'infirmière a réagi comment ?
Elle ne devait pas s'y attendre également. T'as été courageuse. Elle poursuivait suite aux excuses de la belle. Pas de soucis. J'imagine. Tu fais comment pour apprendre les bases du métier entre guillemets ? Cooper se montrait très touchante. Elle osait confier son récit. Elle avait vécu une drôle d'expérience. La lycéenne découvrait les joies d'être maman. Elle demeurait jeune mais elle assumait son rôle. Savannah était attachée à son fiston. C'est beau, tu lui as donné la vie. C'est la plus belle chose au monde ! Luce pouvait l'envisager. Bien évidemment, elle ne voulait pas connaître ce bonheur aussi rapidement. D'accord, tout est en place. Isaac va bien ? Comment prenait-il la nouvelle ? Luce soutenait ces deux parents. Elle appréciait McAvery et elle croyait en eux. Il s'agissait de bonnes personnes. Oui je veux bien mais j'ai un peu peur, tu peux me dire comment on gère ? Savannah faisait confiance à sa camarade pour tenir son fils. Bridges n'allait pas la décevoir.



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3339-lucy-bridges-come-as-you-are-terminee#bottom http://marplespring.forumactif.org/t3343-lucy-bridges-come-as-you-are#71735

Membrichou
avatar
Age : 17
Né(e) le : 01/10/2000
Quartier : Centre ville
Je suis : Lycéenne, caissière dans un cinéma
Inscrit depuis : 07/07/2017
Messages : 136
Célébrité : Victoria Moroles
Rps en cours :

Libre 2/5
Isaanah #2 - Keith et Isaac - Lucy - Toi et Toi

Message Une nouvelle rencontre (Lucy). › Dim 17 Juin - 10:19
Sans doute parce que je savais qu’elle ne me jugerait pas, je me confiais avec facilité à Lucy, alors que je la connaissais à peine. Aussi, je lui expliquais avoir été à l’infirmerie à cause de maux de ventre qui avaient duré toute la nuit, m’empêchant de fermer l’œil. Je ne me montrais pas avare en détails, allant même jusqu’à lui expliquer que je m’étais « vider » sur le sol de l’infirmerie. « Oui, j’te dis pas, j’ai cru que j’allais mourir tellement j’avais mal ! » expliquais-je. Je n’ai d’ailleurs jamais eu aussi mal de toute ma vie. C’était horrible. C’est comme on déchirait en deux. Ce n’est sans doute pas le meilleur terme à employer, mais c’est comme ça que je l’ai ressentie. Après m’être vidé sur le sol, la douleur s’est faite plus vive, et là, c’était comme si quelque chose d’invisible voulait sortir de moi. Mais sur le moment, j’étais tellement persuadé de faire une crise d’appendicite, que je n’ai pas fait le rapprochement. Car, en vérité, quelque chose voulait vraiment sortir de moi, Aaron. Lucy me demanda alors comment l’infirmière avait réagi. « Plutôt bien. Je ne pense pas que ce genre de situation lui était déjà arriver, mais elle était super calme. Elle a fait venir Isaac, et elle à appeler les pompiers. Quand je suis arrivée à l’hôpital, la tête était déjà sortie ! » expliquais-je. Si j’avais eu si mal, c’est parce que les médecins n’avaient pas eu le temps de me faire une péridurale pour atténuer la douleur, Aaron était arriver très vite. Même pas le temps de comprendre ce qui se passait, qu’il poussait déjà son premier cri. J’ai dû faire une de ces têtes lorsque la sagefemme la poser sur moi. Mais étant donner que j’ai fais un déni, j’estime que c’est normal d’avoir autant souffert pour le mettre au monde. Je me montre bienveillante et attentive, très protectrice envers lui, parce que je culpabilise de ne pas avoir su qu’il était en train de grandir dans mon ventre. « Ma mère m’aide beaucoup. Elle aussi m’a eut très jeune et contrairement à moi, elle n’avait pas mon père pour l’aider ! J’ai de la chance d’avoir Isaac, il est formidable avec lui ! » et je ne pesais pas mes mots. Bien sûr, comme moi, il avait été choqué et même encore aujourd’hui, je pense qu’il ne réalisait pas encore très bien ce qui lui arrivait. Mais il ne m’avait pas tourné le dos. Et pourtant, je ne m’étais pas montrer très tendre avec lui pendant et après l’accouchement. Je lui proposais ensuite de le tenir dans ses bras, ce qu’elle accepta, non sans une certaine appréhension. « T’inquiète pas, j’suis juste à côté ! Il faut bien lui tenir la tête ! » dis-je, avant de le poser dans ses bras. Il ne broncha pas, c’est à peine s’il se rendit compte qu’il venait de passer de son couffin aux bras de mon amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2378-savannah-un-livre-de-maths-est-le-seul-endroit-ou-il-est-normal-d-acheter-53-melons http://marplespring.forumactif.org/t2381-savannah-un-livre-de-maths-est-le-seul-endroit-ou-il-est-normal-d-acheter-53-melons

Membrichou
avatar
Age : 17
Né(e) le : 26/08/2000
Je suis : Lycéenne et serveuse au Leeloo's coffee (quelques heures le week-end)
Inscrit depuis : 11/04/2018
Messages : 408
Célébrité : Katherine Langford
Rps en cours :

Feat. Llewyn & Lullaby
Feat. Isaac
Feat. Peter
Feat. Keith & Llewyn
Feat. Isidor
Feat. Lullaby
Feat. Nino

Non Dispo

Message Une nouvelle rencontre (Lucy). › Lun 18 Juin - 22:06

Savannah Cooper & Lucy Bridges

Une nouvelle rencontre


Savannah Cooper se confiait sur sa grossesse surprise, plus particulièrement son accouchement inattendu. Pourtant, elle ne connaissait pas tellement Lucy. Bridges était nouvelle en ville. Au sein du lycée de Marple Spring, la brunette montrait une incapacité à se mettre au travail. Elle brillait par ses absences. Son dossier scolaire la faisait littéralement passer pour une délinquante. Elle ne traînait pas toujours avec les bonnes personnes. Elle fumait, celui lui conférait parfois un mauvais genre aux yeux de certains parents. Pourquoi se livrer à cette inconnue ? Luce ne demeurait pas du style à juger autrui. Elle était ouverte d'esprit. Elle n'hésitait pas à aider ceux qui en avaient le plus besoin. Elle était humaine et sociable. Elle n'affichait pas un genre, comme celui de la rebelle de service, elle possédait plusieurs casquettes et elle osait partager avec tout le monde. Savannah devait se sentir à l'aise aux côtés de Luce. Il n'y avait pas que des mauvais commentaires qui circulaient sur elle : les adultes l'appréciaient moins, les adolescents de son âge se référaient à elle. Présentement, Lucy prouvait sa capacité à se fondre dans la masse et à aborder tous les sujets sans apporter de jugements sur un pair. Elle était attentive et plutôt intéressée par le sujet évoqué par son interlocutrice : le bébé surprise. Aaron était adorable, calme et en bonne forme. Personne ne pouvait pointer du doigt la situation de Cooper. Cette dernière s'en sortait bien. Elle était aidée et surtout très équilibrée. Elle méritait des applaudissements, plus que des insultes dans les couloirs du lycée. Elle savait s'occuper d'un enfant. Elle était responsable. Certains ne pouvaient pas se vanter d'arborer de telles qualités. Alors, ils feraient mieux de se taire : ah l'immaturité ! Lucy se concentrait sur le partage des détails de la naissance de ce petit bout. Tu devais vraiment te demander ce qui se tramait ! Non ? Un mal de ventre, c'est pas aussi fort que ce que tu décris, l'appendicite peut-être. Elle souriait, Bridges ne connaissait pas la portée des deux. Alors, elle émettait des suppositions, notamment un peu d'humour. Attendre pour les inscriptions, c'était long alors autant occuper le temps ! Le comportement de l'infirmière lors du fameux jour de l'apparition d'Aaron dans la vie de Savannah, était mis en avant. Luce imaginait la réaction de cette femme. Elle devait être choquée. Pas du tout, elle avait bien réagi. Soit elle avait déjà vécu cela, soit elle demeurait très professionnelle pour ne pas perdre les pédales en observant ce type de situation insolite. Waouh ! Les détails étaient un peu violents. C'est bien d'avoir prévenu le papa. Ça été à l'hôpital ? Les deux ados échangeaient sur cette situation plus qu'étrange. Lucy espérait ne pas vivre cela. Je ne doute pas du comportement de Isaac avec votre fils. C'est bien que ta mère t'aide aussi. Elle doit se reconnaître un peu en toi et toi, en elle. C'est un beau partage. Ta maman a eu moins de chance mais elle a quand-même une bonne fille. Lucy gardait le sourire. Savannah proposait à sa camarade de porter le bébé. Celle-ci acceptait sans dissimuler son inquiétude. Lucy désirait bien agir. Elle écoutait le conseil de Cooper. Aaron se situait dans ses bras. Quelle drôle de sensation ! C'est si beau un bébé. Luce se sentait rien à côté de cela. Lui était la vie, elle, son contraire. Il était si magnifique ! Merci de me faire confiance. Il est si calme et léger. Waouh, ça fait drôle. Je le garderai des heures, c'est un bon petit comme ses parents. Il ne pleure même pas, il ne se rend compte de rien, il est vraiment adorable. Tu dois être si fière ? L'instant était magique. Luce se sentait honorée de l'avoir dans ses bras et elle appréciait l'instant. Mine de rien, elle se rapprochait de Savannah. Si t'as besoin d'aide, je suis là Savannah. N'hésite pas. Vraiment.



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3339-lucy-bridges-come-as-you-are-terminee#bottom http://marplespring.forumactif.org/t3343-lucy-bridges-come-as-you-are#71735

Membrichou
avatar
Age : 17
Né(e) le : 01/10/2000
Quartier : Centre ville
Je suis : Lycéenne, caissière dans un cinéma
Inscrit depuis : 07/07/2017
Messages : 136
Célébrité : Victoria Moroles
Rps en cours :

Libre 2/5
Isaanah #2 - Keith et Isaac - Lucy - Toi et Toi

Message Une nouvelle rencontre (Lucy). › Dim 24 Juin - 9:24
Je ne connaissais pas du tout Lucy, et c’est sans doute pour cette raison qu’il était plus facile d’évoquer mon accouchement inattendu avec elle. Je pourrais en parler avec ma meilleure amie, elle adorait mon fils, elle en était même totalement gaga, mais je n’arrivais pas à parler de la douleur que j’avais ressentie, ni de la peur panique qui m’avait envahie lorsque l’infirmière m’avait annoncé le plus calmement du monde que j’étais en train d’accoucher. Je savais que la jeune fille n’avait pas très bonne réputation au lycée, mais je m’en fichais. Avant de rencontrer Isaac, je collais des étiquettes aux gens, mais je me suis rendu compte que c’était ridicule et surtout inutile. Après tout, chacun mène sa vie comme il l’entends. On fait nos propres choix, parfois on se casse la gueule, on fait des erreurs, mais on se relève et reprends notre route. C’est comme ça la vie. Aaron n’est pas une erreur, bien que beaucoup de gens pensent le contraire. Mon fils est arriver bien trop tôt c’est certain, mais il est là et il est temps que les gens l’acceptent. Ma mère à finit par y arriver. Gary aussi, même s’il ne le montre pas. Et le père d’Isaac aussi. Donc, je pense que le reste du monde s’y fera. Ce n’est pas comme si j’étais la toute première adolescente au monde à avoir u bébé. Et contrairement à beaucoup d’autres, je ne le laissais pas sans surveillance, je m’en occupais. Oui, son arrivée avait été une surprise, oui, je n’étais pas prête et je le pense encore aujourd’hui. Mais, je savais m’occuper de lui, comme si j’avais fait ça toute ma vie. « Oui, c’est ce que j’ai pensé. Tout en sachant au fond de moi que ça ne collait pas ! » que je réponds lorsqu’elle évoque une crise d’appendicite. Oui, c’est ce que j’ai pensé, mais je me rappelle cette douleur qui me poussait vers le bas. Moi, je n’ai pas eu un enfant parce que je l’avais décidé, il est arrivé parce que j’avais été inconsciente. Dire qu’il y a des gens qui font ça par plaisir … Je ne suis pas certaine de vouloir à nouveau vivre un accouchement. Ça fait bien trop mal. Evidement, j’ai oublié la douleur quand j’ai eu mon bébé dans les bras, mais tout de même, j’ai vraiment passé un moment horrible. « Oui. La sagefemme était très gentille. Je ne suis pas la première adolescente de cette ville à avoir eu un bébé, donc ils savent comment agir. Mais, je crois bien que je suis leur premier déni. J’ai vu je ne sais combien de personne dans ma chambre ! » dis-je alors. A commencer par des psychologues. Et d’autres médecins dont je n’ai pas la moindre idée de ce qu’ils faisaient là. J’ai même vu une bonne femme qui tient une agence d’adaptation, mais je l’ai envoyé bouler et je n’ai parlé de cette visite à personne. Je soupçonne mon beau-père de l’avoir faite venir. Mais, même si Aaron est arrivé par surprise, je n’ai pas l’intention de l’abandonner. C’est mon bébé. Je proposais à la jeune fille de prendre le bébé dans ses bras, ce qu’elle accepta avec un peu d’appréhension. Je lui indiquais simplement de bien soutenir sa tête et le reste alla tout seul. Elle semblait émue, je le voyais à ces yeux. Ils brillaient. « Oui, c’est vrai. Je mentirais si je disais que je réalisais mon rêve, parce que c’est encore trop tôt, mais depuis qu’il est là, je me sens vraiment accomplie ! » que je réponds. Je ne l’expliquais pas. Les minutes qui avaient suivie l’annonce de cet accouchement surprise, j’étais paniquée, et dès le moment où je m‘étais retrouvé dans l’ambulance, un autre sentiment m’avait envahie. Je voulais que mon bébé soit en bonne santé. « Merci ! » lui dis-je, simplement tandis qu’elle se proposait d’aider. Oui, il y avait celles et ceux qui parlaient dans mon dos depuis la naissance d’Aaron, et puis, il y avait aussi eux qui me soutenait et ils étaient de plus en plus nombreux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2378-savannah-un-livre-de-maths-est-le-seul-endroit-ou-il-est-normal-d-acheter-53-melons http://marplespring.forumactif.org/t2381-savannah-un-livre-de-maths-est-le-seul-endroit-ou-il-est-normal-d-acheter-53-melons

Membrichou
avatar
Age : 17
Né(e) le : 26/08/2000
Je suis : Lycéenne et serveuse au Leeloo's coffee (quelques heures le week-end)
Inscrit depuis : 11/04/2018
Messages : 408
Célébrité : Katherine Langford
Rps en cours :

Feat. Llewyn & Lullaby
Feat. Isaac
Feat. Peter
Feat. Keith & Llewyn
Feat. Isidor
Feat. Lullaby
Feat. Nino

Non Dispo

Message Une nouvelle rencontre (Lucy). › Dim 24 Juin - 13:17

Savannah Cooper & Lucy Bridges

Une nouvelle rencontre


Remplies d'innocence, les deux gamines évoquaient le mal de ventre ressenti par Savannah Cooper. Elles le comparaient à l'appendicite. La brune se trouvait à l'infirmerie pour une douleur ventrale et elle en ressortait avec un bébé, son premier enfant. Elle n'avait pas vu venir cet événement. L'infirmière agissait avec courage et bonté. Le personnel de l'hôpital s'était également bien occupé d'elle. Son déni de grossesse était incroyable. Jamais elle n'avait imaginé être enceinte. Elle n'y pensait même pas. Elle ne le savait pas. Elle avait pris conscience de sa situation le jour de son accouchement. L'adolescente représentait une mère, chose qu'elle n'avait pas prévu mais qu'elle prenait au sérieux. Elle gérait et elle assumait très bien son nouveau rôle. Elle avançait pour sa famille. Isaac McAvery était le papa du bébé. Tout leur entourage semblait accepter cette surprise, cet élément imposé. Savannah ne demeurait pas seule. Elle était entourée et elle pouvait compter sur les conseils de ses proches. C'était tout ce qu'il y avait à savoir. Les autres lycéens s'amusaient de la situation. Ils restaient immatures et peu ouverts. Cooper devait passer au dessus de tout cela et aller de l'avant pour sa nouvelle famille. Lucy Bridges restait prête à la soutenir. Tout le monde ne se plaçait pas contre les deux parents. Il y avait encore des âmes compréhensives.

Tu dois être marquée par cet événement surprise. Heureusement, tout le monde te veut du bien, c'est le principal. Tu vas bien, Aaron va bien, Isaac aussi, il faut se concentrer sur cela. Le reste, tu t'en fiches. Lucy Bridges n'y connaissait rien en accouchement sauf les vidéos vues en cours d'éducation sexuelle. Rien ne paraissait attirant lors de cette épreuve, sauf peut-être la venue de l'enfant. Elle ne pouvait pas trop échanger sur ce point. Or, elle ne doutait pas des difficultés rencontrées par son interlocutrice. Présentement, Luce tenait Aaron dans ses bras. Elle écoutait les indications de Savannah pour le tenir correctement. L'instant était paisible. Ce bébé était magnifique. Il s'agissait d'un instant émouvant, ce bébé représentait la vie à lui tout seul. Lucy partageait le bonheur de cette maman. C'est une belle chose, c'est pour cela que tu dois te concentrer que sur cela et pas les ragots d'ici. Tu valideras un diplôme à ton rythme pour toi, pour lui, pour Isaac et tous les deux vous feraient de bons parents, vous avez tellement de choses à vivre. C'est vraiment fun cette chance que vous venez d'obtenir. Lucy proposait son aide, et elle s'en voyait remercier. Avec plaisir, ne dis pas merci. Elle souriait tout en rendant délicatement le bébé à sa maman car elle venait d'entendre : LUCY BRIDGES, C'EST A VOUS ! La grosse dame du secrétariat l'appelait. Allez, je vais m'inscrire pour l'année prochaine, youhou ! Ironie bonjour. Bisous à vous trois, quand tu veux Savannah. Elle se levait pour rejoindre le bureau où elle devait chercher les papiers.



codage par LaxBilly.


HJ : Il s'agit de ma conclusion, je te laisse soit répondre au sujet une dernière fois ou soit envoyer ce super sujet aux archives :coeur: . Merci pour tout :hug: ! Quand tu voudras pour le prochain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3339-lucy-bridges-come-as-you-are-terminee#bottom http://marplespring.forumactif.org/t3343-lucy-bridges-come-as-you-are#71735

Membrichou
avatar
Age : 17
Né(e) le : 01/10/2000
Quartier : Centre ville
Je suis : Lycéenne, caissière dans un cinéma
Inscrit depuis : 07/07/2017
Messages : 136
Célébrité : Victoria Moroles
Rps en cours :

Libre 2/5
Isaanah #2 - Keith et Isaac - Lucy - Toi et Toi

Message Une nouvelle rencontre (Lucy). › Lun 16 Juil - 8:41
C’est drôle comment les choses se déroulent parfois. Pourquoi est-ce que j’arrive à dire toutes ses choses à cette fille que je connais à peine alors que ma meilleure amie n’a pas eu droit à toutes ses confidences ? Je ne saurais pas vraiment l’expliquer, peut-être parce que c’était plus facile de discuter avec quelqu’un que l’on connait à peine parce que l’on craint moins d’être jugée. Non pas que ma meilleure amie avait juger quoique ce soit, mais disons que parfois, je voyais bien dans son regard qu’elle me plaignait. Or, je n’avais pas besoin de ça. Oui, d’accord, j’avais un déni de grossesse. Oui, d’accord, aujourd’hui je n’étais plus seulement une adolescente, j’étais aussi une maman, mais je ne voyais pas ça comme une corvée, ni comme un fardeau. Je voyais vraiment Aaron comme un cadeau, le plus beau que l’on m’est fait. Oui, je l’admets, lorsque je m’étais rendue à l’infirmerie parce que je souffrais le martyr, ce que l’infirmière m’avait dit, ça m’avait choquer, terrifiée même, mais tout avait disparu dès le moment où l’on avait posé mon bébé dans mes bras. Quelques petites secondes avaient suffi pour que je sache qu’il était désormais ce que j’avais de plus précieux au monde. Que l’on me juge, même si ça me blessait, dans le fond, je m’en fichais, parce que la seule chose qui comptait, c’était que malgré mon bébé « surprise », je n’étais pas seule. Une autre que moi aurait probablement été larguée par son petit copain et peut-être même mise à la porte par sa propre famille, mais pas moi. Moi, j’avais de la chance qu’Aaron soit accepté et d’être épaulée, parce que c’est ce dont j’avais le plus besoin. « Bien sûr que je m’en fiche ! On peut dire ce que l’on voudra, il va bien et c’est le principal ! » que je réponds, en posant un regard attendri sur mon bébé que ma nouvelle amie tenait toujours dans ses bras. Elle fut ensuite appelé à l’administration et me repassa le bébé, non sans me dire une nouvelle fois qu’Isaac et moi ferions de bons parents. « Je t’appelle très vite ! » que je dis à l’adolescente, alors qu’elle s’éloignait. Elle avait raison, je devais prendre le temps de penser à moi avant de penser à valider mon diplôme, parce que l’arrivée d’Aaron dans ma vie, je n’y étais pas préparé du tout. Je m’en voulais toujours autant d’avoir fait ce déni et la moindre des choses que je pouvais faire pour me racheter, c’était m’occuper de lui le plus possible avant de me sentir prête à reprendre le lycée. Et pour le moment, je n’étais pas prête. Pas prête du tout.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2378-savannah-un-livre-de-maths-est-le-seul-endroit-ou-il-est-normal-d-acheter-53-melons http://marplespring.forumactif.org/t2381-savannah-un-livre-de-maths-est-le-seul-endroit-ou-il-est-normal-d-acheter-53-melons

Contenu sponsorisé

Message Une nouvelle rencontre (Lucy). ›
Revenir en haut Aller en bas
 
Une nouvelle rencontre (Lucy).
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice
» Coopération Canada/Armée et Haiti ; une idée nouvelle.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Sud de la ville :: Collège-lycée-
Sauter vers: