Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas Aller à la page : 1, 2  Suivant

Invité

Message It's heaven and hell. Jack & Natasha › Jeu 13 Aoû - 13:46

It's heaven and hell.
Jack R. Matthews & Natasha K. Leonov
Heaven and hell de Black Sabbath résonnait dans la pièce poussiéreuse remplie de vinyles et de CD's en tous genres. J'étais seul au Funky Records pour le moment, mes deux collègues s'étant absentés pour la pause de midi. Pour ma part, je mangeais rarement en plein milieu de la journée. Un petit déjeuner et un dîner me suffisaient amplement, c'était un petit souvenir de mon enfance. J'aurais certes préféré l'oublier et manger à n'en plus finir, mais malheureusement je ne pouvais pas me le permettre. Concentré, je me mis à trier les vinyles par ordre alphabétique, histoire de mettre un peu d'ordre dans ce bordel. Ca faisait trois ans que j'étais là, et trois ans que ce magasin était dans un état affreux. Le pire c'est qu'on s'y retrouvait, généralement, mais un petit nettoyage de temps à autres ne faisait pas de mal. 

Dehors, il pleuvait à torrents. Ca faisait maintenant plusieurs heures que c'était le cas et les rues étaient presque toutes inondées. Heureusement, l'entrée du Funky Records restait tout à fait accessible, le magasin se trouvant dans une pente. Vive l'été, j'ai envie de vous dire. En plus, les gens ne sortaient pas par un temps pareil et on n'avait eu que très peu de clients depuis l'ouverture ce matin-là, ce qui faisait qu'on s'ennuyait comme un rat mort dans la boutique. Heureusement, j'avais mon vieux rock américain pour me tenir compagnie et mon petit bouquin de sudokus m'attendait sagement sur le comptoir. Le nez fourré dans les vinyles, j'en étais à la lettre M lorsque j'entendis les petites cloches en coquillage s'entrechoquer au-dessus de la porte d'entrée. J'aimais ce son-là, parce qu'il rimait avec l'arrivée d'un nouveau client. Je tournai la tête vers la personne qui venait d'entrer et, tout en arborant un sourire avenant, je lançai mon habituel :

"Bonjour ! Je peux vous aider ?"
Fiche créée par Rinema


Dernière édition par Jack R. Matthews le Ven 14 Aoû - 17:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message It's heaven and hell. Jack & Natasha › Jeu 13 Aoû - 15:47
Nat' ∞ Jack'
It's heaven and hell ♥


Grimaçant légèrement alors que je quitte le lieu de tournage de mon shoot du jour je me mordille la lèvre, comme on peut s'en douté le tournage a été annulé à la dernière minute étant donné qu'une foutue averse s'est abattue sur Marple Spring en ce jour alors naturellement nous ferons ce shoot la semaine prochaine et bien évidemment ça m'énerve parce que j'ai mis plusieurs heures à me préparé et à essayé de penser à tout autre chose pour cette journée... En règle générale mes tournages de shoot sont comme un film d'horreur pour moi, j'ai une peur absolue du public, je me sens mal en la compagnie des êtres humains, j'ai peur d'eux en fait alors évidemment me retrouvé dans une telle situation fût difficile, entendre de la bouche de mon manager qu'en fait on va devoir reporté ce tournage car il y a de la pluie alors que j'ai passé plusieurs jours à me convaincre que tout allait bien se passé et ben ouais ça me fais chié car désormais je flippé à l'idée de devoir y retourné et d'avoir tous ces visages d'hommes envieux de mon corps dénudés se dirigés vers moi et ben ça me torture mais pourtant je n'en dis rien dans ces moments-là je reste zen ou du moins j'essaie... Acquiesçant a cette pensée tandis que je pénètre dans la voiture de mon chauffeur je lui demande de mon conduire en ville sans précisé où parce que moi-même je n'en sais rien, d'un coté j'ai envie de rentré chez moi et d'un autre coté j'ai envie d'aller me baladé malgré le temps pourrit qu'il y a aujourd'hui. Alors, tandis que l'on est en ville dans sa voiture je vois une boutique que je n'avais jusqu'alors jamais vu auparavant et je demande immédiatement à mon chauffeur de m'arrêter ici ce qu'il fait immédiatement, je lui tends une liasse de billets et quitte la voiture, en arrivant dans la boutique je suis accueillie par une douce mélodie que je ne connais pas et un homme d'une vingtaine d'années sûrement, je baisse la tête gêné et lui dis d'une voix douce. « Bonjour, peut-être je n'en sais rien c'est la première fois que je viens dans cette boutique. » A ses mots je le relève la tête et me mordille la lèvre, encore une fois peut-être on me fera remarqué que j'ai un drôle d'accent et que ça amuse les gens, j'y suis tellement habitué à ce genre de remarques que désormais ça ne me choque même plus...

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message It's heaven and hell. Jack & Natasha › Jeu 13 Aoû - 16:28

It's heaven and hell.
Jack R. Matthews & Natasha K. Leonov
La jeune femme qui venait d'entrer était magnifique. J'avais l'impression de n'avoir rencontré que des jolies personnes ces derniers temps d'ailleurs, et les filles dans ce style-là me mettaient assez mal à l'aise. Par contre, là, j'étais dans mon élément. Cette boutique de musique était mon deuxième chez-moi et la voix du chanteur de Black Sabbath en arrière-plan me donnait des ailes. J'étais donc relativement serein, même avec la présence de cette jeune femme qui semblait tout droit sortie d'un magazine. Je m'approchai d'elle en me frottant les mains d'un geste lent, histoire de les dépoussiérer un minimum. Alors comme ça elle ne savait pas pourquoi elle était là ? Ca me plaisait. Moi aussi je faisais plein de choses sans avoir de but et généralement les gens trouvaient ça plutôt étrange, mais moi ça m'allait parfaitement. Je lui souris gentiment et une fois arrivé à sa hauteur, je lui répondis de ma voix douce habituelle :

"Eh bien, c'est un magasin de musique, comme vous avez pu le constater. On vend des CD's, des vinyles, des lecteurs de vinyles, des lecteurs de CD's... Et sinon les gens viennent souvent s'asseoir dans les vieux canapés là-bas au fond pour se détendre et écouter de la bonne musique." Je parlais rarement autant, mais mon esprit de vendeur avait pris le dessus et j'avais l'air un peu moins maladroit que d'habitude. Heaven and hell se termina, et le CD enchaîna avec Rock you like a hurricane de Scorpions. "J'espère que vous aimez le vieux rock, parce que vous allez être servie avec moi. Mais si vous avez des suggestions de musique, n'hésitez pas... On a à peu près tout, ici." Moulin à paroles, bonjour ! Je ne savais pas ce qui m'arrivait, mais ça me plaisait plutôt bien. Pourtant, mon caractère réservé reprit le dessus et je m'excusai doucement : "Désolé, je parle trop... Faites comme chez vous, en tout cas." Un petit sourire innocent et ça passait, non ?
Fiche créée par Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message It's heaven and hell. Jack & Natasha › Jeu 13 Aoû - 17:17
Nat' ∞ Jack'
It's heaven and hell ♥


En arrivant dans cette boutique, j'avoue, j'étais bien loin de me douté que je tomberai sur un magasin de musique, en vente des CD et tout un tas d'autres choses, je suis quelque peu ébloui par ce style ancien mais je n'en dis rien restant là figé à observé le lieu que je ne connaissais même pas, c'est la première fois que j'aperçois cette boutique de ce fait la surprise est de taille, mais tout de même je me demande bien comment ça se passe dans cette boutique, s'ils arrivent à vendre des disques ou pas du tout parce que dans l'idée maintenant la plupart des gens téléchargent sur internet des CD illégalement comme légalement ou écoutent tout simplement de la musique sur YouTube de ce fait j'ignorai que ce genre de magasin pouvait encore existé et même marché mais franchement ce doit être fabuleux de bossé ici, tous ces disques qui nous rappelle une époque lointaine, une époque meilleure que la nôtre du moins ou quelque chose du genre.... Et moi quand je me regarde dans une glace et que je vois le métier que je fais je grimace simplement devant mon reflet, je suis l'une des mannequins les plus connues sur cette Terre, je suis Natasha Katja Leonov, cette petite russe à l'accent bien pointé qui a parfaitement réussi sa vie, par chance, en arrivant aux USA et lui ce petit jeune qui a sans doute le même âge que moi il ne doit pas gagné grand chose et fait un métier que j'estime être génial, la vie est injuste... « C'est un lieu de travail génial je trouve, vous faites un métier du tonnerre monsieur... Après c'est mon avis, j'aime ce style ancien, vieillot, se rappelé le bon vieux temps avec de la musique ancienne... Je n'ai pas un style de musique que j'aime en particulier, j'écoute de tout du rock allant au rap, jusqu'à le rnb ou encore de la pop voir même du classique lorsque je suis nostalgique... Tout dépend de mon humeur et de mon envie du moment. » Il est bien rare que je parle autant avec un inconnu, qui plus est, un inconnu qui s'avère être un homme, moi qui suis quelque peu mal à l'aise en compagnie des êtres humains je me surprends moi-même a faire la conversation avec ce type mais pourtant ça ne me dérange pas, le courant passe tout naturellement. « Ne vous en faites pas ça ne me dérange pas de discuté un petit peu. » A ses mots j'affiche un sourire honnête sur mon visage et regarde les quelques disques, je tombe alors sur un disque de Nirvana, je suis légèrement nostalgique en voyant le visage de Kurt Cobain ce chanteur décédé depuis bien longtemps qui était un chanteur génial mais pourtant une personne tellement sombre, comme quoi, dans le monde de la célébrité on peut tombé sur n'importe quelle genre de personnes...

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message It's heaven and hell. Jack & Natasha › Ven 14 Aoû - 17:37

It's heaven and hell.
Jack R. Matthews & Natasha K. Leonov
Je l'écoutais avec attention. Déjà parce que ce qu'elle disait m'intéressait, mais aussi parce qu'elle avait cet accent assez prononcé mais tout à fait adorable qui me donnait encore plus envie de l'écouter. Oh, arrêtez ! Je vous vois venir avec vos "il craque sur une inconnue en deux minutes". Pas du tout, ça faisait simplement plusieurs heures qu'on n'avait plus eu de clients, et là, fallait avouer que ça valait plutôt le coup d'attendre. Alors comme ça j'avais un super boulot, selon elle. Je hochai lentement la tête en souriant, avant de lui répondre:

"J'adore ce que je fais. Après, y'a toujours mieux comme boulot je pense, mais ça me permet de vivre de ma passion et je ne pense pas quitter le Funky Records tout de suite." Je souris en regardant autour de moi, comme si l'endroit m'appartenait. Elle poursuivit en parlant des styles de musique et j'appris qu'elle n'avait pas de musique préférée, ce qui m'étonna un peu. Peu de gens écoutaient vraiment de tout, mais tant mieux si c'était son cas. Au moins, je ne devais pas avoir peur qu'elle n'aime pas mon rock. "J'écoute un peu de tout aussi, sauf le rap parce que je déteste ça et le classique parce que ça me rappelle un passé que je préfère oublier."

J'eus un sourire gentil mais un peu amer en repensant à la musique classique qui tournait en boucle dans notre ancien appartement. Entendre cette musique me faisait frissonner depuis trois ans, depuis que j'avais quitté ce maudit immeuble. La voix de ma cliente me ramena au moment présent, et ce qu'elle me dit me rassura. Je lui tendis la main et me présentai d'un air doux :

"Je m'appelle Jack." Mon regard se posa sur les canapés du fond et je poursuivis : "Si vous avez un peu de temps devant vous, je vous conseille de choisir un disque dans le magasin et je le lancerai pour vous. La plupart des gens n'ont pas l'occasion d'écouter le vieux son des vinyles, et généralement les clients adorent. Je peux même vous offrir un café si vous voulez." Normalement la machine à café n'était que pour le personnel, mais je pouvais bien faire une petite exception, n'est-ce pas ?

Hors RP:
 
 
Fiche créée par Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message It's heaven and hell. Jack & Natasha › Ven 14 Aoû - 18:51
Nat' ∞ Jack'
It's heaven and hell ♥


Visiblement entre lui et moi le courant passe bien, je ne ressens pas la moindre crainte avec lui, il ne semble pas nécessairement dangereux ou même effrayant il semble juste lui même et je trouve ça bien et puis il est plutôt sympathique alors je ne crois pas que j'ai a craindre quoi que ce soit alors j'observe la boutique quelque peu surprise de découvrir un tel lieu, j'ai beau vivre à MS depuis environ trois ans je ne l'ai jamais vue et ça me surprend en premier temps de découvrir un lieu "d'antan" caché là dans cette ville sans même que je m'en rende compte depuis que je vis ici, une chose est sûre je compte revenir ici de temps en temps afin de passé les heures lorsque je m'ennuie, en ce lieu je me sens bien, il y a un petit quelque chose qui m'attire dans cette boutique et qui continuera sans doute à me travaillé même lorsque je serais partie, quoi, et bien je l'ignore pour le moment alors, tandis que je fixe le vendeur je souris à ses paroles. « Oui je suis du même avis que vous a ce sujet-là personnellement je n'ai pas la chance de bossé dans ma passion mais vous semblez heureux ainsi et je trouve que c'est déjà très bien. » A ses mots j'affiche un grand sourire, c'est vrai, je suis mannequin et ce n'est aucunement le métier de mes rêves ou tout simplement le métier que tout le monde voudrait faire si on connaissait réellement la galère que c'est ... Tous ces regards qui se posent sur nous lorsqu'on défile et qu'on se fait prendre en photo, la peur que l'on peut ressentir dans ces moments-là et qu'on doit caché à tout prix, ça franchement je n'appelle pas ça un boulot de rêve. « Natasha Katja. » Serrant sa main avec une certaine douceur je lui souris et la lâche aussitôt tandis que je fixe quelques disques dont l'un est de Nirvana et ça me rappelle des souvenirs bien malheureux qui me font par ailleurs me mordre la lèvre quelques instants comme par gêne de voir la tête de cet homme et de me rappelé quelle sombre personne il est devenu et surtout comment il a fini, c'est triste voilà tout, vraiment très triste... « Pourquoi pas oui, je verrai si je vois quelque chose qui me tente. » Affichant de nouveau un large sourire face à la proposition du jeune homme je me mordille de nouveau la lèvre et reporte mon attention vers les disques tandis que je l'entends me faire une nouvelle proposition qui me fais légèrement rougir par gêne. « Oh ça aurait été avec plaisir mais je ne bois pas de café, je suis désolée... » Vu que je déteste cette boisson il vaut mieux que je sois franche avec lui et fasse comprendre que ce genre de boisson avec moi c'est impossible...

Spoiler:
 

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message It's heaven and hell. Jack & Natasha › Sam 15 Aoû - 5:47

It's heaven and hell.
Jack R. Matthews & Natasha K. Leonov
Natasha Katja. Elle devait être Russe, ou Roumaine, quelque chose comme ça. Je n'en avais absolument aucune idée, n'ayant jamais quitté les Etats-Unis, mais au final ça m'importait peu de savoir d'où elle venait. Elle avait un acccent à croquer et c'était le principal. Natasha accepta ma proposition et tandis qu'elle cherchait un disque qui lui plaisait, je passai derrière le comptoir pour ranger quelques papiers administratifs qui traînaient par là. Mes  deux autres collègues étaient vraiment tout sauf organisés, c'était exaspérant. Lorsque je proposai du café à la jeune femme, elle refusa en s'excusant. Je levai le nez de mes papiers et lui adressai un sourire un peu amusé, avant de lui répondre:

"Pas besoin de vous excuser, vous savez. Je vous aurais bien offert autre chose, mais le frigo dans la pièce du personnel est vide depuis des semaines." Je haussai les épaules et ouvris un tiroir afin d'y ranger les papiers, mais réalisai que même ce tiroir était dans le désordre le plus total. Je soupirai, agacé, bien décidé à en faire la remarque à mes collègues. Je posai les papiers sur le tas en attendant d'avoir le temps de les ranger comme il se devait. "J'arrive tout de suite", annonçai-je à la jeune femme, avant de m'éclipser par la porte derrière le comptoir. D'un geste habile, je fis couler un café brûlant dans un gobelet en plastique, avant d'y ajouter un nuage de lait. Je revins rapidement à l'avant de la boutique, puis m'adressai à nouveau à Natasha. "Vous avez trouvé un disque?" J'étais plutôt curieux de voir ce qu'elle choisirait parmi ces nombreux vinyles. Lorsqu'elle eut choisi, je pris le disque dans mes mains et le déposai avec attention sur le lecteur près des vieux canapés. Je m'assis dans l'un de ces derniers, pris une gorgée de café et, tout en observant Natasha, je me mis à écouter la musique qu'elle avait choisie. Je fronçai les sourcils en la regardant, avant de lui demander doucement : "Tout va bien ? C'est peut-être qu'une impression mais... vous avez l'air... un peu... stressée ?" Je n'étais absolument pas sûr de mon coup, mais généralement je devinais plutôt facilement l'état d'esprit des gens à qui je parlais. D'ailleurs, les gens stressés avaient souvent besoin de parler un peu, alors si ça pouvait lui faire du bien, je l'écouterais avec grand plaisir.
Fiche créée par Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message It's heaven and hell. Jack & Natasha › Dim 16 Aoû - 13:43
Nat' ∞ Jack'
It's heaven and hell ♥


Il n'est pas rare que l'on me pose des questions par rapport à mon accent, en vérité, j'y suis plus qu'habitué désormais, les marpelois n'ont pas pour habitude d'entendre un accent russe et c'est normal Moscou et mes origines sont très loin de ce fait voir leurs regards amusés par mon accent ne me dérange pas, bien au contraire, mais pour le cas de l'homme face à moi il n'en dit rien, il semble resté de marbre face à mon accent et j'avoue je n'y suis pas habitué de ce fait ça m'étonne quelque peu au début mais pourtant je n'en dis rien me contentant de sourire et de fixé les nombreux disques de la boutique aussi rares qu'anciens, enfin je suppose car la plupart d'entre eux je ne les connait pas du coup ça m'amuse de voir des disques aussi vieux dans une telle boutique mais ça reste néanmoins très agréable de voir tout ceci, je n'y suis pas habitué, moi qui vit dans un monde assez superficiel me retrouvé dans un tel lieu n'est sans doute pas commun mais pourtant je m'y sens très bien et je pense que ça se voit. Acquiesçant a cette pensée tandis que je refuse de boire du café par hantise envers cette boisson je souris à l'homme tandis qu'il quitte la pièce vers un tout autre endroit afin de faire je ne sais quoi me laissant alors toute seule dans la boutique en train d'observé divers disques, j'en trouve un de l'un de mes chanteurs préférés : Michael Jackson lorsque l'homme revient il me demande aussitôt si j'ai trouvé un disques j'acquiesce en guise de réponse et lui tend le disque que j'ai entre les mains. « C'est un style un peu différent de ce qui tourne actuellement mais j'avoue que c'est de loin l'un de mes artistes préférés, de ce fait... » Souriant a ses mots tandis que l'homme met en marche le disque je souris en entendant la douce voix de ce chanteur désormais disparu et me remémore de nombreux souvenirs de l'époque où il était encore de ce monde, je l'adorai vraiment et sa mort m'a toujours énormément touché, encore aujourd'hui j'ai du mal à croire qu'il est mort, je suis dans une optique où je me dis qu'il ne l'est pas tout simplement, qu'il est juste malade et qu'il ne souhaite pas montré à ses fans sa maladie, sans doute mortelle, et qu'il est dans un coin bien caché avec sa femme et ses enfants et se repose, mais pour ma part je ne crois pas a cette rumeur qui dit qu'il est mort, c'est impossible.... Me tournant vers l'homme qui semble s'être rendu compte qu'il y a un soucis je ne peux m'empêcher de sourire tout en me mordillant légèrement la lèvre. « Je vais bien rassurez vous, c'est juste qu'en entendant la douce voix de cet artiste je ne peux m'empêcher de pensé qu'il est toujours vivant. C'est sans doute stupide de ma part de pensé comme ça mais pour moi cet homme ne peut pas être mort, pourquoi, je n'en sais rien... » Je suis comme ça c'est tout, sachant que j'ai grandi avec les musiques de ce merveilleux chanteur il est difficile pour moi de pensé qu'il est mort et surtout aussi jeune et puis je l'ai toujours admiré, il a eu une carrière géniale, tout chanteur sur cette Terre aimerait avoir sa carrière ou peut-être même sa voix, il est l'un des meilleurs chanteurs qui a pu existé et ça personne ne peut dire le contraire..

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message It's heaven and hell. Jack & Natasha › Mar 18 Aoû - 14:58

It's heaven and hell.
Jack R. Matthews & Natasha K. Leonov
Elle me tendait le vinyle de Thriller, de Michael Jackson. Je l’acceptai et posai mon regard dessus, ôtant doucement la poussière de mes doigts. Je souris doucement, ça faisait bien longtemps qu’on ne m’avait plus demandé de mettre du Jackson. J’adorais cet artiste et j’avais écouté ses albums en boucle pendant un ou deux ans, mais au fil du temps je l’avais comme… oublié. A sa mort, on en avait tellement entendu parler que ça m’avait agacé, et j’avais abandonné l’idée d’écouter ses disques une fois de plus. Je fus pris d’un certain sentiment de culpabilité, de l’avoir oublié comme ça, en un claquement de doigts. Il avait beau ne pas être mon artiste préféré, il méritait qu’on se souvienne de lui. Je posai le vinyle sur le lecteur et mis ce dernier en route, écoutant les premières notes de Wanna be startin’ somethin’ avec une certaine nostalgie, m’asseyant aux côtés de Natasha dans le canapé. Remarquant que cette dernière semblait un peu tendue, je lui demandai pourquoi, doucement, sans insistance. Ce qu’elle me répondit m’arracha un sourire attendri.

« C’est pas stupide, loin de là. En plus, vous n’êtes pas la seule à penser qu’il est toujours vivant. » Je marquai une pause, réfléchissant à la vie et à la mort du roi de la pop. Pour moi, il était bel et bien mort, je n’en doutais pas vraiment, mais je me gardais bien de le dire à Natasha. « Je pense qu’on n’en saura jamais rien. La seule chose dont on peut être sûrs, c’est qu’il est mortel. S’il n’est pas mort maintenant, il le sera malheureusement un jour. »

Mon regard s’assombrit un peu. Cette idée contrastait avec le côté rêveur que j’avais, mais il fallait se rendre à l’évidence. S’il n’était pas mort, il ne voulait pas qu’on le retrouve et au final, ça revenait au même. Je pris une gorgée de café, perdu dans mes pensées, bougeant mon pied au rythme de la musique. Soudainement, je me réveillai, retrouvant mon sourire radieux habituel.

« Bref ! On va éviter de déprimer, déjà que le temps est pourri, autant essayer d’amener un peu de soleil à l’intérieur. » Je finis mon café d’une traite et visai la poubelle avec mon gobelet en plastique, qui atterrit en plein dedans. J’eus un sourire satisfait, puis me concentrai à nouveau sur Natasha, l’air curieux : « Au fait, j’ai remarqué votre accent. Qui est adorable, d’ailleurs. Vous venez d’où ? »  
Fiche créée par Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message It's heaven and hell. Jack & Natasha › Mar 18 Aoû - 15:16
Nat' ∞ Jack'
It's heaven and hell ♥


Pour certaines personnes le fait est que sois disant Michael Jackson soit décédé est tragique mais néanmoins normal je peux concevoir leurs paroles mais tout de même je n'y crois pas, je ne sais pas il y a quelque chose dans ma tête qui me fais croire que cette légende de la musique est toujours vivant, pourquoi est-ce que je pense ainsi, et bien je n'en sais rien, probablement parce qu'il m'est bien trop difficile de croire ou tout simplement de pensé qu'une telle personne puisse mourir tout d'abord aussi jeune mais en plus à cause d'une autre personne, oui, je fais partie de ces gens qui est intimement convaincu que la mort de cette légende fût causée par son médecin qui lui a prescrit des médicaments qui lui aurait sois disant coûté la vie. Pour moi, si effectivement il est mort et bien ce serait bien trop injuste, comment peut on accepté ou même croire qu'une personne peut mourir d'une manière aussi tragique, ça me semble impossible alors je m'ose à croire qu'il est toujours vivant afin de gardé ne serait-ce qu'un peu le moral car oui quand on voit mourir une personne qu'on considère comme son idole ce n'est pas drôle car plus jamais cette personne ne fera de nouvelles musiques qui nous donnerons le sourire, non, il ne restera que des vieilles musiques que l'on connait par cœur a force alors oui c'est triste de pensé ainsi mais je préfère croire qu'il est vivant pour le moment. « Je suis dans un état d'esprit où je me dis qu'il se cache car il n'aurait jamais voulu montré à ses fans qu'il souffre d'une bien horrible manière, de ce fait il doit être auprès de ses proches, il se repose et attend mais mort je suis sûre qu'il ne l'est pas, c'est impossible. » A ses mots j'affiche un grand sourire et chasse au loin toutes ces pensée négatives qui n'ont pas lieu d'être après tout j'ai beau aimé cet homme d'un amour puissant et fou je ne peux nié qu'un jour ou l'autre il mourra, malade il l'est c'est un fait ce fût confirmé il y a bien des années alors s'il n'est pas mort comme je le pense et bien un jour ou l'autre ça arrivera que je le veuille ou non, que je l'accepte ou pas cet homme est un mortel et là dessus je suis totalement d'accord avec le vendeur de cette voiture. « Oui de toute façon je n'aurai jamais de réponses à mes questions alors autant me faire une raison et ne pas déprimé pendant trois siècles avec tout ceci. » Un sourire joyeux s'affiche alors sur mon visage tandis que j'écoute ce morceau de mon idole me remémorant au passage bien des souvenirs avec cette musique, des souvenirs joyeux comme des souvenirs tristes mais qu'importe ils sont des souvenirs qui me font pensé à lui alors tout naturellement ils restent des souvenirs merveilleux comme l'homme qu'il est. A cette pensée j'acquiesce et me tourne vers Jack qui me pose une question qui me fais quelque peu rire. « Je commence à y être habitué a ce qu'on me pose cette question vous les américains n'êtes pas habitués à entendre la voix et même l'accent des russes. Donc je viens de Moscou, j'y ai passé toute ma vie, je suis arrivé dans votre somptueux pays mais également dans cette ville il y a trois ans bientôt. » Un rire gai sort de ma bouche, bah oui, depuis tout ce temps j'ai commencé à m'y habitué a ce qu'on me questionne régulièrement sur mon accent mais également sur mes origines, ça ne me dérange pas du tout, bien au contraire, j'apprécie ça prouve qu'on s'intéresse réellement à moi.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message It's heaven and hell. Jack & Natasha › Jeu 20 Aoû - 14:31

It's heaven and hell.
Jack R. Matthews & Natasha K. Leonov
J’aimais la façon dont elle parlait du roi de la pop. Ca avait quelque chose d’innocent, d’adorable, et rien que pour ça j’espérais de tout cœur qu’il soit vivant. Elle avait failli m’en convaincre, d’ailleurs, tellement elle avait l’air persuadée qu’il se cachait. Un sourire attendri et rassurant étira mes lèvres tandis que je hochai la tête, ne sachant plus trop quoi ajouter. C’est pourquoi je changeai de sujet, évitant ainsi de déprimer pour le reste de la journée. Un bon sujet de conversation ? Son accent. Il était plutôt intrigant, en fait, parce que je n’avais jamais voyagé et je ne connaissais donc pas grand-chose à ce niveau-là. Après, c’est sûr qu’aux Etats-Unis on rencontrait des gens de partout, mais je n’avais jamais vraiment eu l’occasion de le faire jusqu’à présent. Rester enfermé dans un immeuble pendant des années n’était visiblement pas le meilleur moyen d’apprendre à connaître les gens. Natasha rit à ma question et j’eus un sourire amusé moi aussi. Je me mis à l’écouter avec attention, apprenant qu’elle était originaire de Moscou. Puis elle qualifia les States de somptueux pays. J’eus un rire ironique en secouant la tête.

« Somptueux pays… Pas pour tout le monde, malheureusement. » Je croisai les mains pour me donner une contenance et fixai mon regard dessus, toujours un léger sourire aux lèvres. Sauf que cette fois, il était plus triste qu’autre chose. Je me repris rapidement pour éviter qu’elle remarque quoi que ce soit et poursuivis : « Je suis aussi arrivé ici il y a trois ans. Sauf que je viens pas de très loin, j’avais juste besoin de changer d’air. Je viens de Sioux Falls, dans le Dakota du Sud. J’ai jamais quitté les Etats-Unis de ma vie. C’est comment, Moscou ? »

La curiosité est un vilain défaut, mais j’adorais en apprendre plus sur le reste du monde. Ca me permettait de m’évader un peu, même sans bouger de mon grand pays. Enfin… grand pays… la Russie était bien plus grande, c’était impressionnant d’ailleurs. Alors que je m’apprêtais à poser une autre question à Natasha, j’entendis la porte de la boutique s’ouvrir et je tournai vivement la tête vers l’entrée, avant d’y voir mes deux collègues qui rentraient de leur pause de midi. Ils avaient l’air de bien s’amuser, ils avaient sûrement bu un verre ou deux. Ou trois, qui sait.

« Bah alors p’tit Jack, tu dragues ? Tu sais que t’es censé bosser, à la base ? » me lança un des deux hommes d’un air moqueur. J’aimais mon boulot, mais les collègues c’était une autre histoire. « C’est pas moi qui ai pris une pause de midi de plus d’une heure, Daniel », lui répondis-je, un sourire hypocrite aux lèvres. Les deux s’esclaffèrent, avant de se poster derrière le comptoir en discutant. En baissant la voix, je repris ma conversation avec Natasha : « Excusez-les, ils sont bons dans leurs rôles de vendeurs mais au niveau de la gentillesse c’est pas tout à fait ça. » Je soupirai, posant mon regard sur les deux abrutis derrière le comptoir. Plus que quelques heures à tenir.  
 
Fiche créée par Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message It's heaven and hell. Jack & Natasha › Jeu 20 Aoû - 15:03
Nat' ∞ Jack'
It's heaven and hell ♥


Voyagé est sans doute quelque chose de merveilleux, à vrai dire je n'en sais que peu a ce sujet étant donné que je n'ai voyagé qu'une seule fois dans ma vie et c'était pour prendre l'avion de Moscou jusqu'en Amérique de ce fait je n'y connais pas grand chose mais ça n'a pas d'importance, de toute façon Moscou est derrière moi et je n'y retournerai jamais, du moins je l'espère sincèrement et en toute franchise découvrir le reste du monde ne m'intéresse pas non plus je suis bien dans cette petite ville, je m'y sens bien, je suis heureuse ou du moins quelque chose qui s'en rapproche alors pourquoi aller voir d'autres pays surtout lorsqu'on est claustrophobe ? Pour mon cas je n'en ai pas besoin mais je n'en dis rien, étant mannequin je risquerai très probablement un jour ou l'autre de devoir prendre ce fichu cercueil en fer et d'aller dans d'autres pays que je le veuille ou non et je devrai m'y faire une raison mais tant que ça ne dure que quelques jours ça devrait le faire mais pour mon cas actuellement je n'en ressens pas l'envie et lorsqu'on me propose d'aller défilé en lingerie ou habillé dans d'autres pays je refuse catégoriquement sans donné la moindre explication, ça me regarde, je suis comme ça et prendre l'avion me déplaît énormément alors autant resté posé dans cette ville et ne pas me prendre la tête avec des banalités. Acquiesçant a cette pensée tandis que je fixe le vendeur qui me questionne au sujet de Moscou je grimace légèrement quelque peu mal à l'aise à l'idée de parlé de cette ville. « Je vais être sincère avec vous à propos de la Russie et c'est un pays bien particulier dans lequel il ne faut pas aller, c'est dangereux, vraiment dangereux, les gens sont méchants, désagréables au plus haut point, les femmes peuvent avoir de très sérieux ennuis là bas alors si je devais qualifié d'un mot ce pays je dirai : mort. Parce que c'est ce qu'il est, il est dans la merde, ce n'est un secret pour personne alors entre les alcooliques, les prostituées et autres personnes du même genre vous ne verrez rien de bien intéressant... » A ses mots je grimace quelque peu me rappelant de plusieurs souvenirs de ce pays tout sauf agréable dans lequel j'ai vécu pendant plus de vingt ans, je n'en ai que des mauvais des souvenirs et c'est malheureux que je ne perde pas la mémoire afin de ne plus me rappelé de toutes ces choses que j'ai vu ou encore entendu dans ce pays. Puis finalement alors que je pense à toutes ces choses les collègues du vendeur débarquent à ce moment-la et se moquent de Jack, je grimace dans leurs directions tant ils me répugnent au plus haut point alors lorsque Jack s'adresse à moi je ne peux m'empêcher de sourire, un sourire complice et sincère naturellement. « Ne vous en faites pas je sais reconnaître des abrutis quand j'en vois et là face à moi j'en vois justement deux donc je vous plaint sincèrement. » Il y a sans aucun doute beaucoup d'avantages de joie pour lui à bossé dans cette boutique mais je viens de découvrir les inconvénients et ça me fais de la peine pour lui mais bon c'est comme ça dans le monde du travail il y a malheureusement beaucoup d'idiots.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message It's heaven and hell. Jack & Natasha › Dim 23 Aoû - 17:33

It's heaven and hell.
Jack R. Matthews & Natasha K. Leonov
Je fronçai les sourcils, étonné d’entendre de telles choses sur la Russie. Selon Natasha il n’y avait vraiment rien de positif, et ça, ça m’étonnait beaucoup. Les Etats-Unis n’étaient peut-être pas tout roses mais au moins il y avait de bons côtés, c’était indéniable. De beaux paysages, des gens plus ou moins agréables – après quand on rencontrait ma famille, c’était une autre histoire – des universités réputées, j’en passe et des meilleures. Je m’enfonçai un peu plus dans le canapé, avant de répondre à la jeune femme :

« Y’a des alcooliques et des prostituées partout. Je pense qu’il faut juste avoir la chance de naître dans un endroit convenable, dans une famille bourrée de fric et quand on a une vie comme celle-là, peu importe le pays dans lequel on vit. Enfin, c’est que je pense. » Je réfléchis quelques instants, avant de poursuivre : « Je vis dans un quartier pourri depuis toujours alors j’ai du mal à considérer les States comme un pays magnifique, mais je sais qu’il l’est aux yeux de beaucoup de personnes. »

Les notes effrayantes de Thriller me parvinrent aux oreilles et je souris légèrement en me rappelant le clip de cette chanson. Je l’avais découvert avec des amis lors d’une des rares fêtes auxquelles j’avais participé, et on s’était fait bien peur en regardant ça dans le noir. En même temps, à douze ans, c’est normal d’avoir peur de tout et de rien. C’est con un gosse, quand on y réfléchit. L’ambiance tranquille et apaisante du Funky Records fût bousillée par mes deux très chers collègues qui firent leur entrée. Génial, manquait plus que ça. La grimace de Natasha m’arracha un sourire amusé, et je ris à ce qu’elle me dit.

« Faut pas me plaindre, vous savez, quand on travaille dans un endroit pareil on apprend à s’en foutre des gens qu’on côtoie. » C’est vrai que leur regard ne m’importait que très peu. Voire même pas du tout, au final. « Ils écoutent du commercial à longueur de journée et se font passer pour des connaisseurs de musique. C’est eux qu’il faut plaindre, d’être cons à ce point-là. » Un rire amusé m’échappa et je jetai un coup d’œil à ma guitare, posée près du comptoir. Il n’y avait que deux règles avec moi : on ne touche pas à mon chien, et on ne touche pas à ma guitare. S’ils la touchaient, ils étaient des hommes morts. « Au fait j’ai oublié de vous demander, vous bossez dans quoi ? Ca vous plaît ? »
 
Fiche créée par Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message It's heaven and hell. Jack & Natasha › Dim 23 Aoû - 21:15
Nat' ∞ Jack'
It's heaven and hell ♥


J'ai pris l'habitude de voir des regards choqués voir même offensés par mes paroles lorsque je dis tout ce que je pense de la Russie en général les gens sont quelque peu mal à l'aise face à mes paroles mais à la limite je n'en ai rien a faire s'ils veulent voir de leurs propres yeux quel pays de merde c'est et bien ça les regarde moi je ne fais que dire ce que j'ai vu et combien le pays est désobligeant tout comme ces personnes, après je ne dis pas le contraire je ne suis sans doute pas la seule russe a être plus ou moins civilisé de ce fait faire des généralités n'est peut-être pas une bonne idée mais tout ce qui concerne ce pays me dégoûte et je le montre bien, sur le coup parlé de ce pays m'énerve réellement me rends mal à l'aise également mais finalement je me laisse emporté par mes sentiments et dis tout ce que je pense sur ce pays que ça plaise ou non à la personne en face de moi et à l'évidence Jack fait partie de ces personnes qui sont quelque peu surprit par mes paroles et tente de défendre le pays, ça m'amuse mais je n'en dis rien me contentant d'acquiescer à ses paroles sans rien ajouter de plus. Bah oui, a quoi ça me servirai, il a ses opinions et moi j'ai les miennes et à l'évidence elles sont loin de se ressembler, visiblement l'Amérique n'est pas vraiment son lieu de vie de prédilection et je le conçois parfaitement, pour moi c'est une libération d'être venue vivre ici mais j'imagine bien que pour d'autres ça doit réellement les emmerdés plus qu'autre chose d'être ici comme moi j'étais malheureuse lorsque je vivais encore en Russie donc je comprends parfaitement ses paroles mais je ne préfère rien ajouté, concrètement il ne peut comprendre ce que j'ai pu vivre et ressentir en vivant là bas et je pense que lorsqu'on ne vit pas en Russie et bien on ne peut pas comprendre une personne qui y a vécu et qui s'est sentie plus que malheureuse dans un tel pays. Me mordillant la lèvre a cette pensée tandis que ses collègues arrivent à ce moment-là je grimace quelque peu en entendant leurs paroles ils sont le genre de personnes désagréables que je ne peux supporté mais voilà en entendant les paroles de Jack je ne peux m'empêcher de rire. « Effectivement ils sont beaucoup plus à plaindre que vous ils sont même pathétiques de ce fait je suis malgré tout triste pour vous que vous deviez supporté tous les jours de telles personnes, ils sont insupportables ! » Et pourtant ils viennent seulement d'arriver mais je sais déjà que je ne vais pas appréciés du tout, mais dans le fond lorsqu'on fait le métier que j'exerce on apprend très facilement a reconnaître un con lorsqu'on en voit un et fort malheureusement dans le milieu dans lequel je suis et bien il y a plus d'imbéciles que de cultivés et d'intéressantes personnes. « Je suis mannequin et on va dire que c'est un métier difficile très difficile mais qu'on fait avec. » Je suis agoraphobe, c'est la peur du public de ce fait lorsque je suis en train de me faire prendre en photo je suis très mal à l'aise mais heureusement les tournages ne durent jamais très longtemps, c'est déjà une bonne chose..

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message It's heaven and hell. Jack & Natasha › Mar 25 Aoû - 17:31

It's heaven and hell.
Jack R. Matthews & Natasha K. Leonov
Mannequin… ça ne m’étonnait même pas. De ce que j’avais vu – parce que j’avais bien évité de l’observer comme un vieux gars en manque – elle avait un corps parfait et de belles allures, en plus d’avoir un beau visage. Pas trop mon style, à vrai dire, parce que je préférais les filles un peu moins parfaites mais… magnifique quand même, c’était indéniable. Et apparemment, c’était pas évident comme métier. C’était un monde que je ne connaissais absolument pas alors c’était plutôt dur de m’imaginer le truc, mais en tout cas je savais que ça rapportait plutôt bien généralement. Je fronçai les sourcils, remarquant que Natasha ne semblait pas tout à fait à l’aise en parlant de son boulot.

« Un métier difficile ? Comment ça ? » lui demandai-je, le regard posé sur elle. En tournant la tête, j’aperçus mes deux collègues qui me regardaient d’un air amusé, mais je préférai les ignorer en me reconcentrant sur ma cliente. Michael chantait toujours dans le tourne-disque et la pluie semblait s’être calmée un peu, ce qui me rassura. J’étais garé deux rues plus loin, faute de place, et très peu pour moi l’idée de rentrer trempé dans mon vieux tacot. Mon regard se posa alors sur un disque posé contre un des canapés, et cette vue m’exaspéra. Il faudrait des jours et des nuits pour ranger cet endroit, surtout si je m’y mettais seul. Je me levai et me baissai pour prendre le disque dans mes mains. Blue Oyster Cult. Mon côté perfectionniste prit le dessus et je le rangeai au bon endroit, sans pour autant trop m’éloigner de Natasha. Le magasin n’était pas bien grand, donc il était quasiment impossible de se perdre de vue. Je m’assis à nouveau à côté d’elle juste après, et lui posai une question qui me trottait dans la tête depuis un moment : « Vous habitez où ? Marple Spring n’est pas énorme et pourtant je ne vous ai jamais vue. » Tout de suite, un de mes collègues s’incrusta joyeusement dans la conversation : « Ca y est, il passe à l’action ! Faites gaffe mademoiselle, c’est un vrai tigre quand il s’y met. » Je lançai un regard agacé à cet homme que je connaissais à peine, même après plusieurs mois, tout en soupirant. « C’est ça ouais. Et sinon, t’as pas envie de te rendre utile ? Y’a de la paperasse à faire et tu peux même ranger les CD’s par ordre alphabétique si tu veux. » Ce fût à son tour de soupirer, tout en terminant d’un air ironique : « Oui chef, tout de suite. »
 
 
Fiche créée par Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message It's heaven and hell. Jack & Natasha › Mar 25 Aoû - 18:05
Nat' ∞ Jack'
It's heaven and hell ♥


C'est un fait il y a des choses dont je n'aime pas forcément parlé et ces choses sont mon pays de naissance ainsi que mon métier, sachant que je suis agoraphobe soit la peur des gens et bien avoir les regards des gens sur moi c'est très souvent assez difficile à vivre pour moi mais pourtant je m'en sors a peu près bien on va dire qu'à force je suis habitué à ce que la plupart des gens me fixe de haut en bas tant ils me trouve belle ou quelque chose de ce genre pourtant à force on fini par juste leur sourire sans pour autant leur accordé de l'importance, c'est comme ça que je fais au travail, je me fais photographié, je souris et même si j'ai peur de ce que peuvent pensé à ressentir ces fameuses personnes en me regardant et bien j'évite d'y penser, je me fais prendre en photos dans différentes tenues et plusieurs poses différentes et après plusieurs heures difficiles pour moi je peux enfin rentré chez moi et pensé à autre chose mais après je l'avoue le regard de ces hommes pour moi est difficile... Par rapport à la Russie on fini par être terrifié par les gens et ce qu'ils peuvent nous faire subir, j'ai subi vraiment un énorme traumatisme en vivant là bas et ça personne ne peut le comprendre dans mon entourage, ils ne savent pas ce que je peux ressentir mais également pourquoi j'ai aussi peur du monde souvent on me dit qu'on ne me fera pas de mal, qu'on ne va pas "me mangé" et sérieux quand on me dit ça j'ai envie de tapé une crise tant je trouve ça ridicule d'affirmé de telles choses, c'est stupide car ils ne cherchent pas à se mettre à ma place à comprendre ce que j'ai pu ressentir en vivant là bas alors naturellement en entendant les paroles de Jack je ne peux m'empêcher de sourire, lui, il est différent, particulier, pas nécessairement un homme méchant mais encore une fois lui non plus ne peut comprendre ce traumatisme que je ressens actuellement et c'est normal il n'a pas vécu à Moscou cette ville tellement dangereuse... « C'est assez compliqué à expliquer comme ça en fait... Disons que pour mon cas lorsque j'étais dans mon pays je ne roulais pas sur l'or du coup en devenant mannequin en arrivant ici ça a été bizarre pour moi d'avoir une vie de rêve.... Je sais pas si vous comprenez... C'est un changement tellement soudain dans ma vie, les gens me regarde comme si j'étais une Reine ou quelqu'un d'important alors qu'en fait et bien je pose juste en lingerie ou en vêtements devant des appareils photos... » Mais je décide de ne pas en dire plus sur ma peur envers l'être humain c'est un sujet trop personnel et je ne connais pas suffisamment cet homme pour m'oser à lui parlé de ce que je peux ressentir au plus profond de mon être de ce fait je n'en dis rien je me contente d'acquiescer et de lui sourire. Puis finalement a un moment donné l'un de ces collègues vient squatter dans notre conversation chose que je n'apprécie guère, Jack le remballe assez rapidement je lui fais un sourire complice comme pour le remercié d'avoir viré cet imbécile heureux. « Pour vous répondre.... Et bien je vis au quartier sud dans une villa un peu à l'écart des autres. » En fait c'est un peu compliqué à expliqué mais en arrivant ici et trouvant immédiatement du travail j'ai demandé à vivre à l'écart des autres maisons afin de ne pas avoir de voisins de ce fait on m'a trouvé une maison qui se trouve certes dans le quartier sud mais assez loin comparé aux autres maisons qui sont toutes les unes à coté des autres.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message It's heaven and hell. Jack & Natasha › Mar 25 Aoû - 21:00

It's heaven and hell.
Jack R. Matthews & Natasha K. Leonov
Je comprenais parfaitement ce qu’elle me disait. Quelque part je l’enviais, aussi, d’avoir réussi à trouver une vie parfaite comme celle-là, mais j’étais bien de mon côté, même si je devais parfois me priver de certaines choses. Je savais que la plupart de mes rêves ne resteraient que des rêves mais je ne m’en portais pas plus mal, j’avais réussi à accepter le fait que je ne sois pas le plus riche des mecs de cette terre et du coup j’allais… bien. Même très bien, au final, parce que je passais la plupart de mes journées à sourire à tout-va et j’avais beaucoup plus d’amis que d’ennemis. Même pas du tout d’ennemis d’ailleurs. Perdu dans mes pensées, je ne répondis pas tout de suite à Natasha. Je finis cependant par me reprendre et je hochai doucement la tête.

« Je comprends tout à fait. Faut un peu de courage pour changer complètement de vie, mais je pense qu’il vaut mieux passer d’un truc pourri à un truc bien plutôt que l’inverse. Pour ma part j’ai jamais vraiment changé de vie, je me suis juste débarrassé des personnes qui ne méritaient pas d’en faire partie. » J’eus un sourire franc, satisfait. Je m’étais séparé de ma famille d’une façon tellement simple que je m’en étonnais moi-même, parfois. Je m’étais barré du jour au lendemain, sans poser de petit mot ridicule sur la table de la cuisine comme dans les films. Au revoir et merci. Merci pour ces années d’ignorance, de repas ignobles, d’hostilité. Je chassai ces idées noires de ma tête pour éviter de péter un plomb tout seul, retrouvant mon sourire habituel. « Vous, les gens vous regardent comme si vous étiez une reine. Moi, ils me regardent pas. Chacun son truc. »

J’eus un rire léger. Je me fondais dans la masse et j’avais beau être grand, les gens me remarquaient à peine. Sauf les vieilles. J’avais du succès avec les vieilles, allez comprendre. Je me faisais souvent inviter à boire du thé, et du coup je n’osais jamais refuser… Mais mon dieu que c’était chiant. Enfin soit, revenons à nos moutons. J’avais demandé à Natasha où elle habitait, et la remarque de mon collègue avait fusé. Je remarquai ensuite le petit sourire complice de la jeune femme, qui m’en arracha un tout pareil. Alors comme ça, elle vivait dans une villa et n’avait pas de voisins. La vie sans voisins, je ne connaissais pas. La musique techno affreuse jusqu’à trois heures du matin et les bruits douteux provenant de la chambre à coucher, ça, je connaissais. J’eus une moue admirative, tout en lui répondant :

« Pas mal ! Il est vraiment bien le quartier sud, j’y promène souvent mon chien. Vous avez un grand jardin, du coup ? » ajoutai-je sur un ton presque enfantin. Les grands jardins m’avaient toujours fait rêver, et j’espérais un jour en avoir un, moi aussi. Encore un rêve qui ne resterait qu’un rêve, mais l’espoir fait vivre, comme on dit !
Fiche créée par Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message It's heaven and hell. Jack & Natasha › Mar 25 Aoû - 22:56
Nat' ∞ Jack'
It's heaven and hell ♥


Parfois on fait des rencontres inattendues avec des personnes qui nous apporterons beaucoup de choses dans nos vies et parfois on rencontres des personnes qui ne nous apporterons rien du tout ça dépend c'est comme ça, pour le moment il est encore trop tôt pour dire si ce jeune homme m'apportera un jour quelque chose mais dans l'immédiat j'avouerai être quelque peu mitige, dans le fond lui et moi n'avons pas grand chose en commun et même s'il est jeune homme fort sympathique je ne crois pas que je deviendrai une grande amie à lui ou même qu'un jour il devienne quelqu'un d'important à mes yeux mais qui sait peut-être que je me trompe et qu'il deviendra quelqu'un dont je ne pourrais me passé il y a encore beaucoup de choses que j'ignore sur cet homme et je trouve ça bien car si un jour je suis amené à le revoir d'une manière ou d'une autre et bien je pourrai en découvrir plus et peut-être que l'on se trouvera de gros points en commun qui nous rapprocherons l'un de l'autre.. Pour le moment il ne me ressemble sur aucun points même s'il est gentil, souriant, poli et courtois je ne suis pas nécessairement convaincue qu'entre nous il y a une relation amicale très forte après comme dit a voir ce que l'avenir nous réserve. Souriant à cette pensée tandis que j'acquiesce à chacune de ses paroles étant plus ou moins d'accord avec lui. « Je n'ai pas vraiment cherché à me changé de vie pour être honnête ça m'est tombé dessus comme ça tout d'un coup sans que je le souhaite et ça uniquement parce que je suis une jolie femme. C'est tellement superficiel le monde du mannequinat les gens s'en foute royalement de ce que vous avez dans le crâne seul votre beauté physique les importe, vous pouvez être un gros con mais un gros con terriblement beau que vous aurez une chance absolue de devenir mannequin et donc d'être riche. Et ça vous voyez ça me dégoûte au plus haut point.. » Et bien sûr rien qu'à travers ses paroles on peut se rendre compte que je suis totalement différente des autres mannequins que l'on peut connaître qui sont stupides ou encore égoïste, moi, à ce niveau-là on peut m'envier je suis une femme tellement généreuse que je recueille tous les animaux que je trouve dans la rue et je donne chaque année une certaine somme dans une association pour la lute contre le cancer, je pense être une femme bien, vraiment. « Mais je vous rejoint entièrement sur le fait est que parfois il faut savoir viré de sa vie certaines personnes qui n'ont point lieu d'y être même si bien sûr faire ce genre de choses fait toujours beaucoup de peine mais il faut le faire c'est important ! » A ses paroles je souris simplement, je n'ai eu que peu de personnes dans ma vie que j'ai pu considéré suffisamment de ce fait viré des personnes de ma vie je n'ai jamais eu à le faire et j'en suis bien heureuse mais je me dis qu'un jour ou l'autre je devrai probablement le faire ! « En effet mais bon de temps en temps, je vous l'avoue, je préfèrerai qu'on ne me regarde pas du tout. Je préfèrerai être transparente limite, c'est tellement fou d'être une célébrité on me regarde comme si j'étais une personne importante alors que je ne fais que posé devant des appareils photos, c'est stupide ! » Oui oui c'est stupide mais c'est surtout l'être humain qui est stupide, en vérité je n'ai jamais vraiment apprécié certains comportements que mes fans ont envers moi, venir vers moi dans la rue et me dire qu'on m'admire pour mon talent, mais merde ouvrez les yeux je n'ai aucun talent particulier je pose juste à moitié à poil pour gagné ma vie ce n'est pas un talent tout le monde peut le faire ! Et pourtant non ils sont tellement stupides qu'ils ne s'en rendent pas compte, c'est complètement dingue et pourtant c'est la triste réalité ! « Oh vous avez un chien, j'adore les animaux j'en ai énormément chez moi, c'est quelle race votre bête ? Et oui j'ai un immense jardin heureusement sinon je ne pourrai avoir autant de créatures à quatre pattes ! » Effectivement, je suis une passionnée des amis à quatre pattes toutefois en ce moment je traverse une passe difficile car mon chien le plus fidèle est en train de souffrir d'une tumeur c'est mon vétérinaire qui me l'a confié il y a peu et ça me touche terriblement mais ça bien sûr je n'en dis rien....

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message It's heaven and hell. Jack & Natasha › Mer 26 Aoû - 21:41

It's heaven and hell.
Jack R. Matthews & Natasha K. Leonov
Ses paroles par rapport à son boulot me dérangeaient un peu, il fallait le dire. Elle avait la chance de vivre dans un bel endroit, elle était jolie, elle avait eu l’occasion de changer de pays pour refaire sa vie comme elle le sentait. Même si je ne me plaignais pas de ma propre vie parce que depuis trois ans je m’y plaisais bien, j’aurais aussi aimé pouvoir faire certaines choses comme voyager ou emmener quelqu’un dans un resto chic, comme dans les films. Sauf que le destin en avait décidé autrement, et je la trouvais un peu pessimiste par rapport à tout ce qu’elle avait. C’est pourquoi je ne répondis pas tout de suite, mais seulement à ce qu’elle ajouta concernant les gens à virer de sa vie.

« Ca ne fait pas toujours de la peine. Croyez-moi, quand on a passé vingt-trois années de sa vie avec des gens qui ne font pas attention à nous, on est content de pouvoir passer à autre chose. » Je souris à nouveau, n’ayant aucune envie de laisser la tristesse m’envahir. J’aurais pu me lamenter sur mon sort, me foutre dans un coin de mon studio et rêver d’une villa avec piscine, mais je ne l’avais jamais fait. Ca ne servait strictement à rien et j’aimais la vie comme elle venait, point barre. Ensuite Natasha parla du fait d’être célèbre, que dans son cas c’était agaçant, et dans un petit sourire innocent, j’osai : « Si ça peut vous rassurer, je ne vous avais jamais vue avant. Pour moi vous n’êtes pas celle que vous êtes aux yeux des autres. Vous êtes juste… une femme qui écoute du Michael Jackson en espérant qu’il soit vivant, dans un vieux magasin de musique poussiéreux un jour de pluie. » Quelle âme de poète, n’est-ce pas ? Je me surpris moi-même, d’ailleurs, et ça m’arracha un sourire amusé. La conversation bascula lorsque je lui parlai de mon chien, et le fait qu’elle aime les animaux à ce point me fit sourire. Les gens qui aiment les boules de poils sont mes amis. « C’est un labrador blanc, il s’appelle Charlie. Je crois que lui aussi rêve d’un grand jardin, mais j’essaye de le sortir le plus souvent possible pour éviter qu’il pète les plombs. Pour le moment, on dirait que ça lui plaît quand même de vivre avec moi. » Je ris doucement, avant de questionner Natasha à mon tour : « Vous avez quoi comme animaux ? Des chiens aussi ? »

Fiche créée par Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message It's heaven and hell. Jack & Natasha › Mer 26 Aoû - 21:55
Nat' ∞ Jack'
It's heaven and hell ♥


Je le pensais bien fort tout à l'heure a tel point qu'il a du le comprendre de lui-même mais ce type ne peut me comprendre moi ainsi que mon passé alors ouais je détesté parlé de ce foutu pays dans lequel j'ai grandi déjà ça il ne le comprend pas et défend ce pays de merde comme s'il y était déjà aller ou y avait vécu déjà ça et bien ça ne passe pas, a quoi bon défendre quelque chose qu'on ne connait pas hein ? Elle est où l'utilité ? De ce fait déjà ça et bien j'ai un peu plus de mal mais plus encore en voyant la tronche qu'il a tiré lorsque j'ai commencé à dire ce que je pense en bien ainsi qu'en mal de mon métier et bien ça ne passe juste pas, c'est bon j'ai le droit de détesté certaines choses sans pour autant passé pour une fille capricieuse ou quelque chose du genre, non ? Lui aussi déteste des choses je suppose de ce fait voilà le fait est qu'il n'essaie même pas de me comprendre, de se mettre à ma place et bien non il préfère grimacé comme si ça le dégoûtait que je pense comme ça, y a rien de plus lassant, alors tandis que je me mordille légèrement la lèvre je le fixe quelque peu et acquiesce à ses paroles. « Et bien, l'important c'est que vous vous soyez relevé même si ça n'a pas du être évident. » Ses mots sortent de ma bouche naturellement après tout je n'ai jamais eu besoin d'abandonné qui que ce soit ce sont les autres qui m'ont toujours abandonné mon père décédé dans un accident de la route, ma mère morte de son chagrin et mes grands-parents morts dans leur maison durant la nuit ensemble et surtout la même nuit, chacune de ces pertes fût difficile à vivre pour moi j'ai fais avec je me suis relevé et me voici ici. « Fort malheureusement pas tout le monde pense comme vous, monsieur. Certains lorsqu'ils me vois dans la rue viennent me salué chaleureusement comme si nous étions des vieux amis ou quelque chose du genre, je ne vais pas dire que c'est désagréable mais... Je pense qu'on a tous le droit d'avoir une vie privée, ce travail est une mine d'or sur le plan argent mais c'est un fait être mannequin, chanteur, acteur ou je ne sais quoi d'autre comporte plus d'inconvénient que d'avantages. Enfin, c'est mon avis ! » Et naturellement je n'irai pas plus loin dans ma lancée, après tout il a peut-être envie de rêvé d'une vie que j'ai actuellement mais moi je vais plus avoir tendance à rêvé d'une vie normale une vie ou personne ne vient nous emmerdé dans la rue, ou personne ne vous dévisage comme si vous étiez la Huitième Merveille du Monde, c'est bon quoi, je suis juste un être humain ! « Les labradors sont de superbes créatures physiquement comme mentalement, ils ont bon caractère. Et pour moi j'ai de tout comme animaux, j'ai cessé de les comptés. » Bah dans l'idée j'ai aucune envie de lui dire que j'ai pleins de chiens, de chats, de lapins, des oiseaux également, pis deux chevaux et deux poulains il va sans doute me regardé quelque peu choqué et se demandera sans doute comment je peux détesté ma vie et franchement ce genre de choses je ne supporte pas donc oui je fais exprès de ne pas mentionné le nombre de créatures que j'ai tout d'abord parce que je n'en sais rien mais en plus parce que ça m'agace qu'on réagisse comme ça..

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message It's heaven and hell. Jack & Natasha › Jeu 27 Aoû - 21:10

It's heaven and hell.
Jack R. Matthews & Natasha K. Leonov
C’est vrai que je n’y connaissais rien, au boulot de mannequin, d’acteur, de chanteur. Elle me disait qu’il y avait plus d’inconvénients que d’avantages et au final c’était peut-être bien vrai, je n’en savais trop rien. Ma mère détestait tout ce petit monde-là, elle les trouvait superficiels et faux alors je n’avais jamais vraiment eu l’occasion de me renseigner là-dessus auparavant. J’acquiesçai doucement à ce qu’elle me dit, préférant faire mine basse parce que j’avais comme l’impression de l’avoir énervée. Et ce n’était sûrement pas qu’une impression d’ailleurs, mais ça n’avait jamais été dans mes intentions. A la base elle était là pour passer un bon moment au calme, et c’était mon boulot de faire en sorte que ça lui plaise. Quant à la conversation à propos des animaux, elle resta très évasive, et ça me mit plutôt mal. Une nervosité soudaine m’envahit et ne sachant pas trop quoi lui dire pour m’excuser, je me tus, baissant le regard pour le poser sur mes mains qui tripotaient le canapé sans but. D’une voix douce, je tentai :

« Je… Je suis désolé si je vous ai blessée. Ce n’était pas du tout le but, et à vrai dire j’y connais rien à tout ce dont on a parlé. La Russie, le mannequinat, les villas… » Je haussai les épaules, me sentant tout à coup très petit par rapport au monde qui m’entourait. « Y’a que les chiens que je connais bien, sinon à part ça, non… Vraiment pas. » Je tournais en rond, je galérais à lui dire ce que je voulais. Je ne savais même pas ce que je voulais lui dire en réalité, mais j’aurais aimé pouvoir m’exprimer plus que ça malgré tout. « J’aurais pas dû juger sans connaître, défendre les choses que visiblement vous détestez. Je suis nul lorsqu’il s’agit de m’excuser, mais… Je m’excuse, d’accord ? » J’eus un léger sourire, en espérant vraiment qu’elle ne me prendrait pas pour un fou. Je me sentais tout à fait ridicule, mais j’essayais de me rattraper comme je pouvais. Un petit sourire presque enfantin aux lèvres, je lui proposai finalement : « J’ai pas encore pris de pause aujourd’hui, alors je peux vous offrir un verre pour me faire pardonner. Enfin… si vous en avez envie, bien sûr. » Silence, Jack ! Tu t’enfonces. Crétin.


Fiche créée par Rinema


Dernière édition par Jack R. Matthews le Sam 12 Sep - 10:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message It's heaven and hell. Jack & Natasha › Ven 28 Aoû - 14:44
Nat' ∞ Jack'
It's heaven and hell ♥


En règle générale je suis une femme plutôt passive dans le sens où je ne me prends absolument pas la tête, j'attends de voir comment les choses évoluent et puis c'est tout je m'arrête là et c'est pareil lorsque quelque chose m'énerve je tente de ne pas le montré, je ne suis pas le genre de personnes qui s'énerve facilement ou quelque chose du genre mais cet homme au début je me sentais bien avec lui, il avait l'air gentil mais là il m'agace plus qu'autre chose et je peine à ne pas le montré du coup il s'en est rendu compte et ça semble le frustré mais après c'est normal le bonhomme ne connait pas mon milieu, mon vécu ou tout simplement la Russie de ce fait qu'il se permette de défendre mon travail ou encore le pays où j'ai vécu pourrait avoir tendance à m'amuser, il n'y connait rien, il ne sait pas ce que ça fait de vivre là bas du coup bon ça me déplaît plutôt pas mal alors tandis que je pose mon regard sur lui en voyant bien qu'il commence à être mal à l'aise je me mordille la lèvre légèrement et tente tant bien que mal de retrouvé ma bonne humeur naturelle. « Ne vous en faites pas tout va bien. J'ai juste tendance à ne pas trop apprécié lorsqu'on juge les choses sans les connaître, moi je connais la Russie j'y ai vécu durant plus de vingt ans donc c'est normal que je puisse en jugé vu que j'ai vu ce qu'il s'y passe de mes propres yeux. Quant à mon job c'est normal que je puisse dire ce qu'il en est vu que justement je bosse dedans, vous m'avez demandé si ça me plaisais je vous ai répondu. » Après peu importe ce que je pense ou dis sur ce job c'est quand même mon gagne pain et même si je ne l'aime pas la majeure partie du temps c'est tout de même mon seul moyen pour gagné de l'argent et donc vivre normalement ou plus que normalement quoi qu'il en soit je ne suis pas une femme nécessairement malheureuse et ça il faut tout de même le précisé je suis heureuse, j'ai un toit au-dessus de ma tête, j'ai des fringues par milliers, des animaux qui m'aime énormément, j'ai des amis, je m'offre des cadeaux, certes, des cadeaux de luxe mais quand même des cadeaux comme mon yacht ou encore mon téléphone tout de même assez cher ou une télévision plutôt sympa fin je suis heureuse, je vais bien donc peu importe les inconvénients de ce travail il reste tout de même un job étouffant mais un job qui rapporte et ça je ne peu le nié ! « Oui on peut aller boire un verre ça ne me dérange pas du tout. » Bah oui le fait est qu'il s'excuse et semble aussi sincère à l'idée de le faire me conforte dans l'idée que c'est un gentil garçon, probablement un rêveur qui a envie de voyagé, de voir le monde c'est envisageable...

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message It's heaven and hell. Jack & Natasha › Sam 12 Sep - 10:57

It's heaven and hell.
Jack R. Matthews & Natasha K. Leonov
Elle avait raison. Je lui avais effectivement demandé si son job lui plaisait, et je ne lui avais quasiment pas laissé l’occasion de répondre librement à la question. Ce n’était pas dans mes habitudes, généralement je préférais écouter les gens sans me faire d’avis sur ce qu’ils disaient, mais cette fois j’avais fait une erreur et j’allais devoir assumer. J’acquiesçai à ce qu’elle me dit, préférant ne rien répondre pour ne pas m’enfoncer. Je lui proposai ensuite d’aller boire un verre, chose qu’elle accepta sans une once d’hésitation. Je souris, un peu plus rassuré déjà, avant de me lever et de lui annoncer :

« J’arrive, je vais chercher un parapluie. » Je me dirigeai d’un pas rapide vers la petite pièce réservée au personnel, où j’enfilai rapidement ma veste noire à capuche, agrippant un grand parapluie bleu foncé au passage. Il n’était pas à moi mais il ferait l’affaire, n’est-ce pas ? De toute façon je repasserais par la boutique avant la fermeture donc je n’avais pas trop de soucis à me faire de ce côté-là. Je revins ensuite près de Natasha et lui tendis la main, l’invitant à se lever. « C’est parti ! Y’a de la place pour dix sous ce parapluie, il devrait faire l’affaire. » Un sourire amusé étira mes lèvres, qui s’élargit en passant près de mon collègue qui s’était finalement mis au travail. Je n’étais peut-être pas le patron de cet endroit, mais ça faisait plutôt plaisir de voir que j’avais une certaine emprise sur eux. Je tins la porte à Natasha, la laissant passer devant, puis sortis et ouvris le parapluie d’un geste habile, avant de le lever au-dessus de nos têtes. Il était un peu ridicule et pas très beau, c’est sûr, mais au moins ça la changerait des objets parfaits qu’elle possédait. « Désolé, j’ai pas trouvé mieux », dis-je en levant la tête vers cette énorme chose bleue. Je me mis alors à marcher, puis tournai la tête vers la mannequin en souriant. « Vous avez une préférence pour l’endroit ? Je connais le quartier comme ma poche, mais je vous laisse choisir si vous voulez. » D’habitude je demandais presque immédiatement aux gens que je rencontrais si on pouvait se tutoyer, mais cette fois, je n’osais pas. Au début elle ne m’avait pas trop impressionné, j’avais réussi à lui parler normalement, mais là pour le coup je m’étais un peu renfermé sur moi-même et mon côté timide avait repris le dessus. Tant pis, j’ai dit que j’assumais !

Fiche créée par Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message It's heaven and hell. Jack & Natasha › Dim 13 Sep - 12:38
Nat' ∞ Jack'
It's heaven and hell ♥


Ce n'est jamais bon de jugé les gens dès le début sur une parole ou un acte, moi je suis du genre à creusé et à l'évidence le jeune Jack est pareil alors ça me ravie, c'est vrai sur le coup j'ai eu envie d'apprendre à le connaître mais finalement en vue de ses paroles j'ai été quelque peu irrité par ses paroles alors naturellement au bout d'un moment lorsqu'il a fini par comprendre que je l'avais mal prit il s'est excusé se montrant alors sur son vrai visage, c'est à dire celui d'un homme gentil comme j'avais pu le voir tout à l'heure, j'en suis enchanté car je n'aime pas me prendre la tête avec qui que ce soit qu'ils soient des inconnus ou des amis pour moi ce n'est pas envisageable alors tandis que je fixe Jack avec un petit sourire tandis qu'il file je ne sais où afin d'aller cherché un parapluie j'acquiesce et reste posé sur le canapé devant les autres employés qui bossent tout en gardant un œil sur moi comme s'ils savaient précisément qui je suis, ça m'amuse bien sûr de les voir comme ça mais pourtant je n'en dis rien, je pose mon regard sur le carrelage et je les oublie vu comment Jack me les a présentés tout à l'heure et d'après ce que j'ai pu en voir ils ne sont pas des personnes dignes de mon intérêt ou de celui de quiconque donc je ne leur apporte aucun regard, rien du tout ils ne m'intéresse pas du tout. Alors que je pense à tout ceci je me mordille la lèvre légèrement puis lorsque Jack finit par revenir avec son parapluie j'attrape la main qu'il me tend et nous quittons le magasin sans un regard ni même un mot pour les autres employés qui me laisse indifférente, finalement une fois dehors je ri en entendant les paroles de Jack. « Y a pas de problèmes, ce n'est qu'un parapluie après tout et pour tout vous dire mon parapluie n'est pas plus beau que celui-ci. » C'est juste un parapluie noir et blanc avec des images de New York, en gros le genre de parapluie qu'on peut trouvé dans n'importe quel magasin et qui coûte dix dollars rien de bien impressionnant, j'aime le luxe mais je ne me vois pas dépensé des mille et des cent rien que pour un objet comme celui-ci. « Je connais également bien ce quartier mais je vous laisse tout de même choisir le lieu je vais très rarement dans des bars à Marple Spring, c'est plutôt les restaurants que je connais bien. » En fait les bars je les considère comme des lieux de rencontre d'un soir et ça ne m'emballe pas spécialement, étant une femme extrêmement solitaire j'ai peur du monde a tel point que j'en suis même devenue agoraphobe de ce fait les bars ce n'est pas mon truc mais lorsque je suis accompagné par quelqu'un ça va j'oublie le lieu ainsi que la foule autour de moi.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message It's heaven and hell. Jack & Natasha › Dim 11 Oct - 17:32

It's heaven and hell.
Jack R. Matthews & Natasha K. Leonov
Je savais où je l’emmènerais. Au Leeloo’s Coffee. C’était un peu mon lieu préféré avec le Funky Records dans ce quartier, et j’y passais souvent lors de ma pause de midi. Je savais maintenant que Natasha n’aimait pas le café, mais je savais aussi qu’on y trouvait un peu de tout, alors ça ferait l’affaire. Non ?

« Eh bien, je ne vous emmène pas dans un bar. J’aime pas ça, y’a trop de monde. Je préfère les endroits calmes, ce genre d’endroits où on se sent bien et où les gens sont trop occupés avec leurs propres affaires pour faire attention à vous. Vous voyez ? » Tout en regardant où je mettais les pieds, je poursuivis : « En plus, les gens qui fréquentent les bars ne sont pas très… innocents, généralement, si vous voyez ce que je veux dire. »

Un sourire étira mes lèvres. J’avais mis les pieds dans un bar quelques fois, juste pour voir, mais à chaque fois j’en étais ressorti aussi vite que j’y étais rentré. Trop de monde, trop d’alcool, trop de décibels. A chaque fois j’avais fini par m’enfermer dans mon studio avec Charlie couché à mes pieds, et ça, ça se rapprochait bien plus de ma définition du bonheur. Lorsque je vis une voiture s’engager dans la rue du magasin de musique, je jetai un coup d’œil rapide aux flaques à côté de nous. Je posai doucement ma main sur l’épaule de Natasha, qui marchait du côté de la rue, pour l’inciter à marcher du côté intérieur du trottoir.

« Je me sentirais coupable si cette voiture vous éclaboussait » lui expliquai-je rapidement, un petit sourire doux aux lèvres. Avant que je n’aie pu m’écarter, la foutue voiture passa à toute vitesse – comme à peu près toutes les voitures qui passaient dans cette rue d’ailleurs – et je me pris l’intégralité de la flaque d’eau sur le jean, ce qui m’arracha un sourire exaspéré. « Et voilà, c’est exactement ce que j’essayais de vous éviter. »


Fiche créée par Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message It's heaven and hell. Jack & Natasha ›
Revenir en haut Aller en bas
 
It's heaven and hell. Jack & Natasha
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» It's heaven and hell. Jack & Natasha
» FICHE PUB PARTENAIRE: Heaven & Hell RPG
» Heaven & Hell ;; Bienvenue en Enfer !
» We are lost somewhere between Heaven and Hell
» if you can't move heaven, raise hell (caleb)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Corbeille des sujets-
Sauter vers: