Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

Message Surprise, surprise ! (Wyatt) › Jeu 16 Avr - 8:43
Stop swaying when the moon is shaking thou
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Ce soir, c’était une soirée romantique, rien qu’entre Wyatt et moi. Cette semaine, c’était nos dix ans de mariages, et j’avais prévu depuis quelques temps que nous profiterions de cette soirée pour nous retrouver tous les deux. Quelques semaines plus tôt, j’avais fait quelques heures de shopping pendant ma pause du midi. De nouveaux sous-vêtements, un peu plus sexy que ceux que je portais d’habitude. J’avais opté pour un ensemble en dentelle noire, quelque chose de sobre mais sexy. J’avais prévu cette soirée depuis un moment, le repas était simple, il fallait que je puisse le préparer rapidement. C’était des lasagnes saumon/épinards maison.

J’étais rentrée plus tôt du travail, n’ayant pas prise de pause de midi pour terminer mon dossier en cours. Une mère de famille qui se bat pour la garde de sa petite fille. Je venais de terminer de préparer le repas. Envoyant rapidement un message à mon homme pour savoir si tout se passait, bien et surtout pour essayer de me renseigner s’il n’avait pas d’imprévu et qu’il ne rentrerait pas trop tard. La nourrice de Maddison avait accepté de la garder dormir chez elle. J’avais confiance en elle, même si cela n’avait pas été facile les premiers temps. Mais aujourd’hui je peux lui confier les yeux fermés ma fille.

Recevant une réponse en me disant que Wyatt tarderait pas à rentrer. Je file enfiler mes sous-vêtements ainsi que mes escarpins noirs, ceux que Wyatt préférait, avant d’aller éteindre le four et de prendre la direction de son bureau, pour lui faire la surprise. Je sais qu’il passe toujours par son bureau pour déposer ses affaires. M’installant sur sa chaise de bureau, les jambes dénudées bien en vu, j’entends la porte d’entrée s’ouvrir puis se refermer. L’attendant avec un sourire malicieux accrochée à mes lèvres, je l’entends m’appeler mais je ne réponds pas, je sais qu’il passera par ici. Et quelques minutes plus tard, la porte du bureau s’ouvre, dévoilant mon mari devant.

Plongeant mon regard dans le sien, je n’en décroche pas une seule seconde alors qu’il reste totalement stoïque « Bonjour… » susurrais-je d’une voix douce, mais emplie de désir. Désir qui ne s’est jamais éteint pendant nos dix ans de mariage… Sa beauté était encore plus à couper le souffle, ses yeux d’un bleu perçant brûlait toujours ma peau. J’étais hypnotisée par sa personne et ce n’est pas prêt de s’envoler. Il était le seul homme que je n’ai jamais aimé. Il était l’homme de ma vie et mon premier amour.
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Surprise, surprise ! (Wyatt) › Ven 17 Avr - 18:17
Mallory & Wyatt
Surprise, surprise !
Cette semaine, nous fêtons nos dix ans de mariage avec Mallory. Dix ans déjà. C’est incroyable à quel point le temps passe vite. Je me souviens encore du jour où on s’est rencontré, je la revois encore dans sa jolie tenue avec son magnifique sourire. Ce fut un véritable coup de foudre et malgré le temps qui passe je l’aime toujours autant. Elle est réellement la femme de ma vie et je ne me vois pas vivre sans elle. Elle est mon pilier, mon bonheur quotidien. Alors cette semaine était importante. Bon, en semaine, avec nos boulots respectifs, ce n’est pas très pratique pour organiser quelque chose, donc je pense l’inviter au restaurant d’ici ce week-end. On fera garder Maddison et on pourra se consacrer une petite soirée rien que tous les deux. C’est avec cette idée que j’avais passé ma journée au boulot. Bon, j’avais pas mal de travail alors je n’avais pas trop de temps à consacrer à cette idée, mais je trouverais bien une solution.

Dans la journée, j’avais reçu un message de Mallo pour me demander si je passais une bonne journée. Elle est toujours très attentionnée, ça fait plaisir. Elle est elle-même au travail mais elle pense quand même à moi. C’est mignon. Elle est réellement adorable. J’étais un peu speed aujourd’hui, mais dans l’ensemble tout allait bien et puis la journée touchait à sa fin, ce qui annonçait ma sortie imminente. D’ailleurs après un gros dossier bouclé il était l’heure de rentrer. Je quittais alors mon boulot pour rentrer chez moi. J’avais hâte de retrouver ma petite femme et ma petite princesse.

Une fois la voiture garée devant la maison, j’ouvre la porte d’entrée pour rentrer chez moi. Il n’y a pas un bruit dans la maison. La télé n’est même pas allumée ou alors le son est très bas parce que je ne l’entends pas. Cependant tout me parait silencieux. Elles sont peut-être à l’étage ? « Mallory ? » Je tente de l’appeler mais aucune réponse. Bon. Elles doivent être occupées. En attendant, je me dirigeais vers mon bureau pour aller y déposer mes affaires comme d’habitude. Mais en ouvrant la porte, j’eus l’agréable surprise de découvrir ma femme, en sous-vêtements pour le moins sexy, assise sur ma chaise de bureau. Sa beauté me laisse sans voix. Aucun son ne sort de ma bouche tant que je ébahi. Mes yeux parcourent la totalité de son corps. Elle est sublime. « Waouh. » Je laissais tomber ma mallette par terre et je m’avançais lentement dans sa direction, mes yeux ne quittant pas ses sous-vêtements que je n’avais encore jamais vus. « C’est nouveau ça, c’est pour moi ? » Dis-je d’une voix plutôt taquine. Et ses chaussures… Elles me font craquer à chaque fois qu’elle les met. Dans cette tenue j’ai limite envie de lui sauter dessus dans la seconde.

Arrivé devant elle, je lui attrapais les mains pour la tirer lentement vers moi pour qu’elle se lève. Je l’amenais dans mes bras et je posais mes mains sur ses hanches en souriant. « En tout cas, j’aime beaucoup. » J’approchais mon visage du sien pour l’embrasser tendrement. « Maddison n’est pas là ? » Je ne l’avais pas vue. Pourtant à chaque fois que je rentre et que j’appelle l’une des deux, elle arrive toujours quelques secondes après pour me faire un câlin. Or ce soir rien. Je suppose donc qu’elle est chez la nounou ? Sinon Mallory ne serait pas restée dans cette tenue. L’une de mes mains descendait se poser sur ses fesses alors que l’autre remontait le long de son dos. Et je venais coller mon front contre le sien. « Tu sais que tu vas avoir froid dans cette tenue ? Au pire je peux te réchauffer. » Mon sourire s’agrandit sur mon visage alors que je mordillais ma lèvre inférieure. Si elle reste comme ça, qu’elle ne s’attende pas à ce que je me tienne tranquille.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Surprise, surprise ! (Wyatt) › Mer 22 Avr - 20:55
Stop swaying when the moon is shaking thou
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Dix ans, le temps passait bien trop vite. Je me rappelle comme si c’était hier de notre rencontre. Cette rencontre qui a totalement bouleversé ma vie. Rencontrer Wyatt m’a permis de prendre un nouveau tournant dans ma vie. De croire de nouveau au bonheur. Et pour cela je n’avais pas eu besoin de plus de deux minutes pour tomber éperdument amoureuse de l’homme qui est désormais mon mari. Et si on dit que l’amour s’envole les années passant, il n’en est rien pour moi. J’ai l’impression de l’aimer un peu plus chaque jour. Comme si jamais je ne pourrais l’aimer assez. Alors cette semaine était notre semaine. Et je comptais bien qu’il s’en souvienne, et moi de même. Cette semaine serait tout simplement féérique, et mon amour pour lui n’en sera que plus fort. Et même si en ce moment le boulot me prenait un temps fou, je ne laisserais absolument pas le travail prendre le pas sur mon couple. Même si je faisais toujours attention de passer du temps avec ma fille et mon mari, c’était encore plus présent aujourd’hui.

Alors j’avais préparé pour ce soir une petite surprise pour mon homme, j’avais fait attention à ne pas trop me surcharger de travail. Et j’avais prévenu la baby-sitter de Maddi, qui avait gentiment accepté de la garder pour la soirée et la nuit. Laissant ainsi la soirée de libre rien que pour mon homme. J'envoie un message sans attendre un retour de sa part, je sais qu’il a également beaucoup de choses à faire en ce moment au boulot. Vu que j’étais rentrée un peu plus tôt pour préparer le diner, et que cela a pris moins de temps que prévu, j’en ai profité pour non seulement enfilait la fameuse tenue, mais également me maquiller. Même si je faisais naturellement attention à mon apparence pour le travail, je ne soignais pas assez mon apparence pour mon homme, à mon goût. alors c’était une occasion en or de rattraper cela.

Tout était prêt pour notre soirée. Je n’avais plus qu’à l’attendre. Je m’installe dans son bureau en attendant. J’en profitais pour jeter un coup d’oeil à son bureau, juste par simple curiosité, même si je ne fouillais pas dans ses affaires. J’avais entièrement confiance en lui et je n’éprouvais pas le besoin de fouiller dans ses affaires. J’entends la porte d’entrée claquer, signe que mon mari venait de rentrer. Ce n’était plus qu’une histoires de secondes avant qu’il ne me découvre. J’étais impatiente qu’il ne me découvre dans cette tenue. Cela ne tarde pas, puisque seulement quelques minutes ne s’écroulent avant que je ne vois la porte s’ouvrir sur la silhouette de mon mari. Une silhouette que je pourrais reconnaître à des kilomètres. Balançant légèrement mes jambes dans le vide, je lui lance un sourire enjôleur à son compliment. Je l’observe s’approcher tout en ne quittant pas son regard, comme hypnotisée par ses yeux bleus. « Humhum… Acheté ce midi… Pour toi… t’en penses quoi ? » Je tourne le fauteuil pour lui faire face, laissant retomber mes jambes au sol avant de les croiser, dans une posture tout à fait provocatrice.

Me levant alors qu’il venait de prendre mes mains pour m’attirer contre lui. Passant mes bras autour de son cou, mes doigts se posent sur sa nuque, caressant tendrement ses cheveux. Je souris doucement avant de répondre à son baiser, glissant mes doigts dans sa tignasse ébène. « Elle est avec la baby-sitter. Pour ce soir et cette nuit. La soirée nous appartient chéri… » Me collant un peu plus contre son corps, je frissonne alors que je lui vole de nouveau un baiser. Trouvant la chaleur de son corps, je soupire de contentement alors que nos fronts se rencontrent. « Je compte bien à ce que tu me réchauffes. Et à ce que tu profites de ton cadeau… » Même si ça ne serait certainement pas le dernier… Glissant ma main droite le long de son visage, je passe mes doigts sur sa lèvre pour la décoincer et de continuer mon chemin sur sa mâchoire avant de défaire sa cravate. « Bien trop habillé » je marmonne tout en laissant tomber la cravate pour lui retirer sa veste. Relevant mon regard pour plonger dans ses yeux, je lui souris « Bon anniversaire de mariage mon amour. » Je l’embrasse alors que mes mains palpent ses biceps puis son torse.
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Surprise, surprise ! (Wyatt) › Jeu 7 Mai - 2:16
Mallory & Wyatt
Surprise, surprise !
Jamais je n’aurais pu imaginer qu’elle m’ait préparé ce genre de surprise. Moi qui envisageais de l’emmener au restaurant ce week-end, elle m’avait devancé. Cette femme me surprendra toujours. Dans le bon sens du terme bien sûr. Je sais qu’elle est assez prise par son travail, tout comme moi, mais elle a quand même trouvé le temps d’organiser une telle surprise pour moi. Ça me touche énormément et ça me prouve – bien que je n’en doute pas – que notre amour est de plus en plus fort chaque jour. Depuis que je l’ai rencontrée, depuis que j’ai posé mes yeux sur elle, j’ai su. J’ai su qu’elle était la femme de ma vie. Un véritable coup de foudre. Et depuis, ce n’est que du bonheur, tous les jours. Aujourd’hui, elle me prouve encore, que malgré les années qui passent, elle parvient encore à me surprendre. Je l’aime. Plus que tout.

Malgré son travail prenant, elle avait trouvé le temps de s’acheter une nouvelle tenue. Rien que pour moi. Oui parce que ce genre de tenue, ce n’est pas destiné à tout le monde hein, sinon je me poserai des questions. Je la trouve déjà magnifique d’ordinaire, mais alors dans une nouvelle tenue super sexy… On peut dire que ça me fait de l’effet. Mes instincts primaires d’homme refont surface à la vitesse de la lumière. J’ai une furieuse envie de lui faire l’amour sur mon bureau, là maintenant. Mais je vais me contrôler. Elle m’annonça avoir acheté sa tenue ce midi, pour moi. Quelle délicate attention. Mon expression se fit espiègle. « J’apprécie réellement ce genre de cadeau. Mais selon moi, tu ne la garderas pas longtemps. Même si tu es parfaitement et merveilleusement divine dedans.  » Je risque de lui enlever rapidement.

Je l’avais ensuite attirée dans mes bras, parce que je ne pouvais pas m’empêcher de la toucher. Je voulais la sentir contre moi, sentir sa chaleur, son parfum. Elle encercla mon cou de ses bras et je sentais ses doigts caresser la base de mes cheveux. J’adore quand elle fait ça, j’aime énormément quand elle glisse ses doigts dans mes cheveux, ça me détend tellement. Même si au moment présent, ça me fait un tout autre effet. Curieux, je lui avais quand même demandé où était notre fille. Il semblerait qu’elle soit chez la baby-sitter, jusqu’à demain. Mon sourire s’élargit en apprenant qu’on aurait toute la nuit pour profiter. « Parfait. » Elle se colla un peu plus à moi et j’en profitais pour resserrer mon étreinte. Elle espérait bien que je la réchauffe et que je profite de mon cadeau. Je ne pouvais m’empêcher de me mordre la lèvre par anticipation. Je sens que cette nuit va être grandiose. Avec le travail et Maddison, on a parfois du mal à se trouver des moments d’intimité. Alors cette nuit promet d’être magique. Avec ses doigts, elle dégagea ma lèvre d’entre mes dents et descendit le long de ma mâchoire et de mon coup pour défaire ma cravate. Selon elle, je suis trop habillé. Je suis bien d’accord, je commence à avoir chaud. « Il faut remédier à ça alors, histoire d’être à égalité. » Je la lâche le temps qu’elle me retire ma veste mais mes mains retrouvent ensuite rapidement leur place autour de sa taille, voire même sur ses jolies fesses que j’adore tant.

Elle me regarde avec un grand sourire et je ne peux m’empêcher de faire de même. « Bon anniversaire mon cœur. » Ses lèvres entrent de nouveau en contact avec les miennes alors que je sens ses mains sur mon torse. Je remonte l’une de mes mains jusque derrière sa nuque pour pouvoir l’embrasser avec un peu plus de fougue que précédemment. Je laisse ma langue se glisser entre ses lèvres pour rejoindre la sienne dans une danse effrénée. Après quelques secondes, je quitte ses lèvres en souriant et j’amène mes mains sous ses cuisses pour la soulever et l’asseoir sur mon bureau. Je ne sais pas si elle a prévu quelque chose mais si ce n’est pas le cas, on risque de regagner notre lit très bientôt et ne plus en sortir avant demain matin. Une fois assise sur le bureau, je lui écarte doucement les jambes pour pouvoir me mettre entre elles. Je pose mes mains sur ses cuisses, remontant légèrement sur sa peau en une longue caresse. Je penche doucement la tête sur le côté en la dévorant littéralement des yeux. « Tu sais que je t’aime ? » Je ne lui dis pas souvent, et pourtant je sais que c’est le genre de chose qu’une femme aime entendre. Dans un petit sourire enjôleur, sans jamais cesser de soutenir son regard, je déboutonnais lentement ma chemise. Doucement, comme pour la faire languir. Un bouton. Deux boutons. Le sourire qui grandit. Trois boutons. Un petit bisou rapide sur ses lèvres. Quatre boutons. Finalement ma chemise est ouverte et je repose mes mains sur ses hanches. J’approche mon visage de son cou que j’embrasse tendrement, laissant ma langue glisser sur sa peau jusqu’à atteindre son oreille que le mordille gentiment avant de lui chuchoter. « J’ai envie de toi ma chérie. Là tout de suite. »

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Surprise, surprise ! (Wyatt) › Sam 16 Mai - 16:23
Stop swaying when the moon is shaking thou
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
En dix ans de mariage, on en avait vu des choses, mais en cette semaine spéciale, j’avais voulu lui faire encore quelque chose de nouveau, une surprise. Je sais qu’il me connait par coeur et que donc le surprendre est plus délicat désormais. Mais cela me tenait vraiment à coeur. Tout comme ne pas laisser le travail prendre le dessus. J’avais toujours tenu à faire passer ma famille avant tout. Et, depuis le premier jour où j’ai posé mes yeux sur Wyatt, j’ai su que c’était lui, c’était comme une évidence. Quelque chose que l’on ne contrôle pas. L’amour arrive quand on ne s’y attend pas. J’étais fière qu’il soit mon premier amour et que l’on soit toujours autant amoureux après dix ans de mariage. Je n’ai jamais connu l’ennui avec Wyatt, bien sûr on a eu des disputes comme tout les couples mais on a toujours su passer au-dessus. Notre amour est plus fort que tout.

Il méritait toute mon attention et j’étais bien décidé à rendre cette soirée inoubliable. Alors dès que j’avais un moment, je m’attelais soit à faire le shopping pour trouver cette fameuse tenue qui plairait tant à mon mari, soit à faire les courses pour le repas. Aujourd’hui avait été assez chargé mais maintenant j’étais toute à lui, exclusivement. Je soupire, d’anticipation, alors que mon regard coule sur le corps plus que parfait de mon mari. Mes yeux le dévorent littéralement, et il n’y a aucun doute possible sur l’issue de la soirée pour nous deux. Ce n’est pas comme si j’avais souhaitais autre chose aussi. attrapant ses mains alors que mon sourire s’agrandit à ses mots, je l’approche de moi avant de lui souffler tout contre ses lèvres « Tu peux même les retirer de suite si tu le désires, mon corps t’appartient totalement ce soir » Je dépose un baiser léger sur ses lèvres, rempli de promesses pour cette nuit.

Me retrouvant finalement dans ses bras, mes mains glissaient dans ses cheveux et mon regard perdus dans deux orbes océans, je sens le désir affluaient en moi tel un raz-de-marée. Pas un seul mot ne sors de mes lèvres ou des siennes, le silence est bien plus évoquant et lourd de désir entre nous. C’était électrique, euphorisant aussi. Soudée à son corps et à son regard, plus rien n’existe autour de moi, à part mon époustouflant mari. Heureusement que notre fille n’était pas dans les parages pour cette soirée. Non pas que je suis heureuse de la savoir loin de moi, je suis d’ailleurs bien contente que mon mari occupe toutes mes pensées en cet instant. Me collant un peu plus à lui, je glisse mes mains dans son dos, sentant ses muscles à travers le tissus, ce qui m’arrache un grognement de plaisir. Il faut dire qu’entre notre travail à tous les deux et puis notre fille, le quotidien ne laissait guère de place à des moments aussi intimes, alors ce soir allait certainement être le théâtre de retrouvailles plus charnelles. Dégageant cette lèvre de ses dents, un vrai appel à la luxure selon moi, le contact est électrique et m’envois une onde de désir dans tout mon corps. Mais il est bien trop vêtu pour les activités que je prévois pour lui, et surtout mes yeux ne peuvent pas profiter de la vue parfaite de son torse. « Ne t’en fais pas, je compte bien y remédier rapidement. » Retirant sa veste, je grogne de satisfaction en voyant cette chemise qui met parfaitement en valeur ses muscles, déposant un baiser sur son coeur, je relève mon visage, hypnotisé par son regard.

Je l’embrasse, mes lèvres ne demandant qu’à sentir le contact avec lui alors que mes mains voyagent inlassablement sur son torse. Gémissant tout contre ses lèvres, ma langue trouvent la sienne avant d’entamer un ballet connus seulement d’elles, m’emmenant très loin dans les affres du désir, tant pis le repas serait pour un autre moment, j’avais besoin de lui faire l’amour, maintenant. Me retrouvant assise par ses soins sur son bureau, je glisse mes mains dans ses cheveux, les décoiffant au passage, mais ça lui donne un air sauvage complètement sexy. Je frissonne, ses mains créent des ondes de désirs qui se ressentent dans les moindres parties de mon corps. Posant une main sur sa joue, mes yeux pétillent à ses mots, bien trop rares mais tellement sincères. « Moi aussi je t’aime mon amour… » Je l’attire dans un baiser enflammé, mes mains dans son cou pour approfondir le baiser. Relâchant ses lèvres, le souffle court, je dévore du regard ses mains qui s’attèlent à déboutonner sa chemise, d’une lenteur exquise. Me trémoussant sur place, essayant de réfréner ce plaisir, je glisse mes mains sur sa peau chaude, avant de glisser cette chemise de ses épaules avant de la laisser tomber à terre. Un accro dans mon souffle, un coeur qui bat la chamade, un long gémissement. Que des marques d’un plaisir que lui seul peut me faire atteindre. « Oh punaise. Bébé, fais-moi l’amour… » Je n’en peux plus d’attendre j’ai besoin de le sentir partout sur moi, et en moi. Je glisse mes lèvres dans son cou, lui prodiguant le même soin qu’il me fait. Mes lèvres se font douces et dangereuses à la fois.
crackle bones

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message Surprise, surprise ! (Wyatt) ›
Revenir en haut Aller en bas
 
Surprise, surprise ! (Wyatt)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Surprise, surprise ! (Wyatt)
» Surprise surprise... Retrouvailles
» Sky&Ashley # Surprise surprise !!
» Surprise, surprise ! (Emma)
» Surprise Surprise [pv Roxy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Corbeille des sujets-
Sauter vers: