Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

Message Excusez moi monsieur ..... [Mathias] › Sam 4 Juil - 17:54
Ana' ∞ Mat'
Excusez moi monsieur... ♥


Grimaçant légèrement en me voyant dans l'un des miroirs de la salle de bain pendant que je me maquille je n'ose même plus me regardé tant mon reflet me rend mal à l'aise, oui, depuis déjà dix huit ans maintenant j'ai une hantise envers ma personne, j'ai été violé, agressé, détesté, humilié, tout ce que vous voulez par mon cousin et son meilleur ami et ce pendant plus de dix ans, ce fût terrible, j'ai souffert le martyr et tout naturellement maintenant je me sens sale et mon reflet dans une glace est tout bonnement inconcevable, de ce fait alors que je termine de me maquillé j'attrape une robe simple dans laquelle je me sens bien et quitte l'appartement miteux dans lequel je vis après avoir salué chaleureusement Wallace mon colocataire, il a sans doute du se demandé où j'allais mais n'a rien demandé se contentant de me souhaité une bonne promenade, j'apprécie sa discrétion a cet homme autant dans l'immédiat il ne connait rien de mon passé mais autant il m'apporte énormément il me soutient quand ça ne va pas et c'est une chose que j'apprécie tout particulièrement. Acquiesçant a cette pensée je souris chaleureusement tandis que j'avance dans la rue longeant au passage les quartiers jusqu'à ce que je me retrouve dans le centre ville, ici je me sens bien, il y a énormément de monde certes mais au moins je me fonds dans la masse et personne ne s'attarde réellement sur moi et ça j'apprécie tout particulièrement vous voyez ? Mais voilà alors que je suis a fond dans mes pensée je bouscule involontairement quelqu'un me retrouvant alors à terre et sur lui, fort heureusement personne ne nous a vu, il n'y a personne a cet endroit-là et tant mieux, me voilà au dessus de cet homme limite assise sur lui avec le rouge qui me monte aux joues, je me sens mal, alors d'une voix légèrement flippé prononce.. « Excusez moi monsieur.... Je suis sincèrement désolée... Je .... Je ne regardais pas où je mettais les pieds, vraiment je me sens tellement... » Autant me dire clairement de la fermé, me mordillant légèrement la lèvre je me relève et fixe l'homme qui est plus qu'intimidant pour moi, grand, brun, une certaine barbe, bref tout ce qui peut réussir à me faire flippé de plus belle, ne m'osant pas plus longtemps à le détaillé je baisse les yeux vers le sol et attends bien patiemment qu'il se lève et m'insulte de tous les noms après tout j'en ai l'habitude...

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Excusez moi monsieur ..... [Mathias] › Sam 4 Juil - 20:03

Pardonnez moi mademoiselle

Anastasia & Mathias


J'étais enfin de retour dans ma ville natale, cet endroit où les jugements avaient fusés, où les gens n'avaient jamais cessés de me regarder gravement. Je me sentais mal à l'aise, presque dévisagé sans de véritables raisons. Je m'étais réveillé ce matin aux côtés de ma soeur jumelle, un amour malsain que je ne comprenais pourtant pas. Elle semblait paisible, heureuse. Tant mieux. Un doux sourire aux lèvres, je frôle sa joue de mes lèvres avant de filer sous la douche, laissant mes muscles se détendre. Aujourd'hui je devais aller en ville m'acheter quelques affaires pour mon travaille, travaille que je commençais demain d'ailleurs. Professeur à l'université en psychologie...La bonne blague quand on voyait le merdié dans ma tête, mais également dans vie. Pourtant, croyez-le ou pas mais je n'en avais absolument pas conscience. J'avais toujours vécu ainsi. En quoi aimer ma soeur était un délit? Nous étions venus ensemble au monde, deux corps pour une seule âme...Bref, une fois habillé et prêt, j'attrape les clefs de ma voiture et fil vers le centre ville. Je trouve étrangement vite une place pour me garer dans un parking payant bien sur... Je sors du véhicule et je me mets à marcher dans les rues, le nez collé à mon Iphone alors que je répondais aux messages de Lovely, inquiète de ne pas me trouver à ses côtés alors qu'elle venait de s'éveiller. Inutile de vous dire qu'un accident était prévisible...Et ce fut rapidement le cas. Sans rien comprendre je me retrouve allongé sur le sol, une jeune femme pratiquement assise sur moi, alors qu'elle venait de me foncer dedans ou l'inverse, qu'importe le résultat est le même. Le regard figé, surpris, le portable dans une main je reste sans bouger. Je n'avais absolument pas l'habitude de me retrouver le cul à terre.

« Excusez moi monsieur.... Je suis sincèrement désolée... Je .... Je ne regardais pas où je mettais les pieds, vraiment je me sens tellement... »

Je souris légèrement alors que celle-ci était en train de se relever. Heureusement, il ne semblait pas y avoir trop de casse. Me redressant à mon tour, je passe une main dans mes cheveux. La jeune fille avait une attitude assez étrange. Pas totalement soumise, elle semblait éviter tout regard visuel, comme affolée par ce qui se présentait devant elle...comme si j'étais un danger pénétrant dans sa bulle de sécurité. Bon d'accord le psy était de retour, alors que sans le vouloir, j'étais en train d'analyser la jeune demoiselle pour savoir quel comportement je devais adopter.

"Oh ne vous excusez pas, je ne regardais absolument pas où j'allais, ça m'apprendra à envoyer des messages. Vous allez bien? Pas trop de casse?"


Ma voix était douce et apaisante, alors que j'avais opté pour un comportement qui frôlait la sécurité en elle-même. Merci les études à l'université.




love.disaster
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Excusez moi monsieur ..... [Mathias] › Dim 5 Juil - 0:13
Ana' ∞ Mat'
Excusez moi monsieur... ♥


Habituellement lorsque je sors en ville je garde tout mon regard bien porté sur les gens afin de ne pas me retrouvé à m'excuser si jamais je bouscule quelqu'un par erreur de ce fait lorsque comme par hasard je me suis retrouvé à me cogné contre un type d'une certaine taille et a finalement me retrouvé assise sur lui je me suis sentie très mal à l'aise et me suis relevé aussi vite que possible bah oui je m'attends déjà à ce qu'il m'attrape par le bras me conduise dans une ruelle et me hurle dessus tel un putois répugnant mais pourtant alors que je m'excuse auprès de cet homme au physique intimidant et impressionnant je me mords la lèvre et n'ose le regardé droit dans les yeux, il est réellement très intimidant et je n'ai aucune envie de le contrarié de ce fait je m'excuse d'une voix aussi douce que paniquée et lorsqu'il se relève me faisant alors face je l'entends me dire qu'il n'y a pas le moindre soucis, je le fixe alors quelque choqué par ses paroles, à la limite il ne semble pas contrarié d'être tombé comme un con par terre avec une inconnue à cheval sur lui non bien au contraire il semble plutôt stressé à l'idée que je me sois fais du mal, c'est vraiment étonnant en règle générale si ce genre de choses m'étais arrivé dans mon quartier je me serais faite brutalisé par l'un des hommes de mon quartier et peut-être même tabassé mais dans l'immédiat je ne préfère même pas y pensé préférant me concentré sur cet homme. « Je vais bien mais j'espère que vous ça va également, faut dire vous êtes tombé d'une manière pas très agréable et j'ai rebondi sur vous, ça va aller ? » La situation du moment est gênante bien évidemment mais néanmoins rassurante pour moi, j'ai tellement l'habitude de me faire agressé par tout un tas de personnes qu'à la limite maintenant c'est devenu presque normal que je me retrouve à tombé sur des mecs tous plus nerveux et désagréables les uns des autres, mais dans l'immédiat je me sens a peu près bien face a cet homme, il m'intimide toujours autant bien sûr mais au moins il ne semble pas être un frustré de la vie ça franchement c'est d'ors et déjà fort encourageant et rassurant pour ma personne, faut que j'arrête d'être aussi apeurée de la vie je le sais mais je peine encore à contrôler ce genre de choses...

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Excusez moi monsieur ..... [Mathias] › Dim 5 Juil - 0:55

Pardonnez moi mademoiselle

Anastasia & Mathias


La situation était assez cocasse. Moi le grand costaux je me retrouvais mis à terre par une jeune demoiselle, qui il fallait l'avouer, était plus frêle que moi. Bon, je ne dis pas qu'elle n'a pas de force, mais disons que c'était loin d'être à mon avantage. Bon, c'était légèrement la honte mais disons que j'avais connu des situations pire que celle-ci. Comme par exemple être surpris en pleine action par ma fiancée avec un homme, ou encore en pleine action avec ma soeur jumelle... Mais je n'avais pas que ce genre de situations bien sur, n'étant pas non plus un obsédé du sexe. Du style rater une marche à l'université, me prendre un poteau par mégarde dans la rue. Bon, ma vie était faite de mésaventures assez semblables, étant assez distrait de nature, il n'était pas rare que je me retrouve les fesses à terre. Voyant la jeune fille avec les yeux rivés sur le sol, se mordant nerveusement la lève, je compris rapidement la situation. Enfin, pas totalement, mais quelques signes évidents. Elle est mal à l'aise, je peux la comprendre, mais il y avait autre chose, elle semblait presque craindre ma réaction. Je n'étais pas du genre à frapper les femmes. Bon, il est vrai que j'avais été déclaré assez instable émotionnellement par mon psy, colérique et même assez imprévisible, mais seulement avec certain genre de personnes. J'adopte alors un comportement qui me semblait être le plus approprié à la situation, d'ailleurs, cela sembla marcher. La jeune demoiselle leva alors les yeux vers moi, comme choquée par ma réaction assez calme et même inquiète pour elle.

« Je vais bien mais j'espère que vous ça va également, faut dire vous êtes tombé d'une manière pas très agréable et j'ai rebondi sur vous, ça va aller ? »

Je ris à ses paroles, passant une main dans mes cheveux.

"Oh oui ça va aller, mes fesses sont intactes et elles ont subit bien pire que cette chute...Je montais à cheval autrefois, donc les chutes ça me connais...J'ai souvent vu le sol de très près et fais des châteaux de sables sur la piste."

Je tentais bien sur de faire de l'humour, cherchant à mettre à l'aise la jeune femme que j'avais devant moi. Mon côté psy faisait que j'appréciais aider les autres, quelque chose me disait que celle-ci avait cruellement besoin d'être sauvée d'une vie menaçante comme avait été le début de la mienne. Je souris légèrement en plongeant mes mains dans mes poches, signe évident d'une légère soumission qui montrait que mes mains n'étaient pas une menace. Je penche la tête sur le côté, très légèrement, alors que je gardais mes yeux rivés sur son visage et non pas plus bas. Oui, c'est certain elle est d'une grande beauté, mais disons que je ne suis pas intéressé, aillant déjà bien trop de monde dans ma vie.

"Bon vu que j'ai eu les fesses à terre avec vous assisse sur moi, je pense que des présentations s'imposent. Je me nomme Mathias, enfin, normalement c'est Hadès mais je n'apprécie pas trop celui-ci donc j'utilise mon deuxième prénom...et voilà que je raconte ma vie...navré."

Utilisation malsaine de psychanalyse, faire celui qui est plus mal à l'aise qu'elle pour qu'elle se sente en quelque sorte en avantage...Bon c'était pas trop sympas, mais au moins c'était une situation qui lui serait sûrement plus agréable. Je me gratte légèrement la joue, un sourire navré sur le visage, alors que mes yeux exprimaient un calme étonnant.





love.disaster
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Excusez moi monsieur ..... [Mathias] › Dim 5 Juil - 11:44
Ana' ∞ Mat'
Excusez moi monsieur... ♥


On peut le dire, en l'instant présent je suis extrêmement gêné et c'est normal en vue de la situation, j'ai tout de même fais tombé brutalement cet homme et je me suis retrouvé au dessus de lui comme par magie, assise sur lui, j'ai du lui faire mal alors tout naturellement je me sens mal, très mal même et je n'ose rien dire ni même rien faire tant la situation est quelque peu gênante pour moi, je n'ose même pas le regardé, le rouge me monte aux joues je me sens mal très mal et je crois que l'homme s'en est rendu compte, mais je suis également choqué qu'il ne me conduise pas dans une ruelle et ne m'agresse pas verbalement ni même physiquement, est-il normal ? Une personne saine d'esprit, je n'en sais rien encore mais au moins rien que part cet acte il aura réussi à me détendre et c'est déjà un très bon début je pense ; acquiesçant a cette pensée je parviens à relevé légèrement la tête vers lui et à la fixé pendant quelques instants avant de baissé de nouveau les yeux pendant qu'il fait de l'humour, je souris à ses paroles, je ne connais que peu l'équitation mais j'ai toujours entendu dire qu'il fallait faire attention a ne pas énervé un cheval lorsqu'on est assit dessus sinon on risque d'avoir des mauvaises surprises.... « Oh.... Je vois, je n'ai jamais fais d'équitation mais j'adore les animaux et c'est vrai qu'il vaut mieux faire attention avec ce genre de bêtes ça peut être embêtant de tombé et de se blessé enfin j'espère que je vous aurai fais moins mal que les chevaux tout de même.. » De part son physique imposant je pense qu'il a de la force de ce fait ma question le fera sans doute rire parce que moi je suis une petite nature à coté de lui, avec mon poids aussi mince soit il à mon avis il a du a peine me sentir mais c'est surtout pour la chute que je m'inquiète il est tout de même bien tombé et mais à l'évidence il y a eu plus de peur que de mal et ça c'est fort encourageant pour moi qui suis une angoissée de la vie mais ça je pense que mon inconnu ne tardera pas à s'en rendre compte ; me mordillant la lèvre a cette pensée je parviens à relevé la tête vers lui tandis qu'il se présente et me raconte légèrement sa vie chose qui me fais sourire quelques instants. « Pas de problèmes... Et bien... Enchantée. Je m'appelle Anastassia Lilia, mais tout le monde m'appelle Ana c'est plus simple. » Et si mon inconnu est malin il se sera rendu compte également que je suis étrangère en vue de mon accent fort bien prononcé plus de mes prénoms qui sont tout de même rares dans un pays comme l'Amérique, je suis russe en fait, ça devrait être une fierté pour moi mais désormais je déteste tout ce qui me rappelle mon pays natal....

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Excusez moi monsieur ..... [Mathias] › Dim 5 Juil - 16:11

Pardonnez moi mademoiselle

Anastasia & Mathias


La vie est un tourbillon sans fin de rencontres parfois belles, parfois bien cruelles. Qu'allait-elle devenir, la nôtre, celle que nous, cette rencontre qui nous est propre, une rencontre que nous oublierons peut-être demain ou peut-être jamais. Serons nous amis? Une simple personne de passage dans les lignes tracés par notre destin? Tellement de questions sans réelles réponses, seul le temps me donnera soif de connaissance, soif de dessin illustrant l'avenir, notre avenir, mon avenir. Je suis né différent des autres. Plus intelligent, plus instable, plus complexe. Un génie parmi tant d'autre, un homme au QI élevé qui pourtant refusait de le montrer. Après tout qui pourrait comprendre cette douce chaleur qui surchauffe mon cerveau constamment. A chaque situation je dois analysée les pour et les contres, c'est une manie, une évidence chez moi. Je ne fais rien à la légère, je me contente de suivre mes pensées, parfois me laissant déborder par le trop plein de fulgurantes émotions.

C'est dur d'être ainsi fait. Pas de repos pour moi, seul le sport contient de telles émotions sans que mon corps n'explose. Me voilà parti à raconter une légère facette de mon passé, facette qui ne me semble pas importante. Je ne m'enfoncerais pas dans les détails, celui-ci me parait trop brutal, trop douloureux. Dès que ce sujet est abordé je me crispe, je me braque et j'en deviens violent...

« Oh.... Je vois, je n'ai jamais fais d'équitation mais j'adore les animaux et c'est vrai qu'il vaut mieux faire attention avec ce genre de bêtes ça peut être embêtant de tombé et de se blessé enfin j'espère que je vous aurai fais moins mal que les chevaux tout de même.. »

Je souris avec un léger amusement, arborant un visage inoffensif, presque agréable. J'avais une étrange capacité d'adaptation, un avantage du à ma particularité d'intelligence élevée. D'ailleurs, j'avais déjà remarqué son accent russe. Même si elle semblait parler notre langue facilement, elle n'était pas du coin. Etait-elle ici par hasard? Avait-elle fuit une famille trop encombrante, trop brutale, trop violente? Etait-elle ici par choix ou par obligation? Je me pose trente six milles questions, je tente de trouver des réponses alors que je n'ai actuellement aucuns indices. Je sors une main de mes poches pour passer celle-ci dans mes cheveux. Il faut chaud, le vent légèrement frais vient néanmoins nous apporter un peux d'oxygène moins lourd. Je ne suis pas en sueur, néanmoins, je me dis que j'aurais du opter pour un jeans plus léger.

" C'est les risques de ce sport merveilleux. Les chevaux sont des animaux sauvages mais très empathiques, ils ressentent nos divers émotions...Plus noble que les hommes si vous voulez mon avis. Mais croyez-moi vous ne m'avez pas fait spécialement mal, j'ai le corps dur et je craignais au contraire de vous avoir fait du tore en tombant."

Je me présente maladroitement, chose faite exprès. Je suis un homme avec de multiples personnalités, de multiples façons d'agir et cela fait de moi quelqu'un de complexe, d'imprévisible. Tantôt doux comme un agneau, je pouvais lui sauter à la gorge tel un loup cacher sous ses boucles blanches de l'agneau innocent.

« Pas de problèmes... Et bien... Enchantée. Je m'appelle Anastassia Lilia, mais tout le monde m'appelle Ana c'est plus simple. »

Comme je l'avais deviné elle avait un nom peut courant pour une américaine. Un léger sourire s'affiche sur mon visage, alors qu'elle m'annonçait que les autres l'appelait Ana. Je trouvais ça joli et assez court, j'ai toujours aimé les prénoms courts...enfin, Hadès, Lovely, Cathleen...Je n'étais pas entouré de prénoms forts reconnus dans ce pays. D'ailleurs pourquoi Hadès? Je m'étais toujours posé la question...je n'avais jamais spécialement eu de réponses de la part de mes parents adoptifs.

"Et bien Ana, si je ne me trompe pas, vu l'accent vous n'êtes pas d'ici. Pour me faire pardonner je peux vous offrir un café? Sans arrières pensées bien sûr, d'ailleurs, je suis fiancé donc ne craignez rien."

Dis-je en levant mon doigt ornée d'un anneau doré.






love.disaster
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Excusez moi monsieur ..... [Mathias] › Dim 5 Juil - 17:27
Ana' ∞ Mat'
Excusez moi monsieur... ♥


Parfois on fait des rencontres qui nous marque à vie, elles restent gravées en notre être pour toujours et à d'autres moments se sont des rencontres que l'on oublie très vite tant elles ne nous apporte rien de bien particulier, du coup en cet instant alors que je suis face à cet homme au physique quelque peu intimidant pour moi je m'ose à le fixé à plusieurs reprises ce qui mérite d'être dit, je suis forte de réussir à observé un homme dans les yeux, en général les hommes m'intimide bien trop pour que je m'ose à levé les yeux, je n'ose les regardés parce qu'ils me font peur, hors, là, avec cet homme je ne dirai pas que je me sens bien ou que je suis détendue mais en tout cas il sait comment parlé aux gens, il sait comment leur faire comprendre qu'on ne risque rien avec lui, il a un beau sourire, presque charmeur, envoutant qui nous envoie dans un autre monde, autant le dire j'ai fais une connerie tout à l'heure en craignant cet homme qui a l'air pourtant gentil, mais malgré tout je reste méfiante, derrière un sourire d'ange peut se caché le plus gros enfoiré de toute la planète alors autant qu'il ne soit pas joyeux tout de suite envers ma personne car je ne compte pas lui faire confiance à la seconde.... Peut-être même jamais d'ailleurs, jusqu'à présent il n'y a que deux hommes qui ont réussi à avoir mon entière confiance et il s'agit de Oskar mon confident, mon ami et également Xénosis qui est mon meilleur ami, l'homme de ma vie tout simplement, à coté de ça les autres hommes m'inquiète et je ne m'approche pas d'eux par peur d'avoir des nombreux autres soucis, faut dire, j'ai un passé vraiment pourrit, un passé bien difficile qui m'a forgé un caractère, une carapace, oui, j'ai été violée de l'âge de onze ans jusqu'à mes vingt cinq ans c'est à dire au moment où je suis partie de Tchernobyl pour Marple Spring, ce fût difficile, horrible même mais pourtant j'ai réussi à atteindre mon but : quitter ce pays de malheur pour enfin vivre a peu près normalement comme n'importe quel être humain de vingt-neuf ans grâce à tout ceci je réussi à nouveau à sourire et c'est déjà énorme pour moi. Acquiesçant a cette pensée je reporte mon attention vers l'homme qui me parle des chevaux, à l'évidence il aime ses créatures mais je ne dis rien me contentant simplement d'acquiescer car je ne sais réellement pas quoi dire de plus à ce sujet puis voilà il fini par me proposé d'aller boire un verre, je le fixe alors longuement me mordant au passage la lèvre et prononce d'une voix douce. « Je suis ukrainienne donc vous ne vous êtes pas trompé et pourquoi pas après tout je n'ai rien de bien précis à faire... » Je fais peut-être une erreur en acceptant de boire ce verre avec cet homme, qui sait, peut-être va-t-il se dévoilé sous sa véritable apparence et me sauté dessus et m'agresser comme Viktor et Igor l'ont fait pendant toutes ces années, dans l'idée je n'en sais rien mais une chose est sûre je trouve ce type gentil...

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Excusez moi monsieur ..... [Mathias] › Dim 5 Juil - 21:39

Pardonnez moi mademoiselle

Anastasia & Mathias


Ana semble différente de moi à bien des égards. Fragile, elle me rappelle un peux ma soeur, qui même de six minutes mon aîné, est la plus douce de nous deux. Le charme et la violence, le vent et la tempête hurlante. Deux contrastes que beaucoup avaient pu admirer durant des années, vingt ans exactement avant que cet accident brise ma vie. Je me réveille encore certaines nuit en hurlant, le coeur en sueur, le coeur serré, l'image de cette fillette morte devant les yeux. Mon dieu si seulement j'avais freiné quelques secondes avant la collision. Je n'étais pas coupable, pas aux yeux de la loi néanmoins, en moi c'était une chose bien différente. J'avais fauché une vie en tentant de m'éloigner de ceux qui autrefois me jugeait, nous jugeaient. Ma gorge se serre à cette simple idée. Moi qui avais fuis ses lieux je m'y retrouvais pour réparer des tores. Je devais récupérer April, la garder éloigner de cette foutue vie de malheur. Oui, je devais l'épargner, elle devait grandir avec les siens et non pas avec une famille de substitution. Je me sentais coupable de l'avoir abandonné, enfin, je n'étais pas au courant de sa naissance...Mais peut-être qu'en ne fuyant pas la ville j'aurais pu prendre soin d'elle. Je me jette trop de pierres. Je ne suis pas parfait, loin de là, je dois juste vivre avec mes imperfections, mes souffrances, mes peurs.

Je propose à Ana de me suivre prendre un café, convaincu que au fond elle était en souffrance d'une manière ou d'une autre. Son regard la trahi depuis le début, comme peureuse de son destin, peureuse de ce que je pourrais lui faire à cause d'une simple bousculade. Elle me fixe assez longuement et je garde le silence, n'interrompant pas ses pensées, ses réflexions. Elle juge le pour et le contre, j'en suis certain. Je reste immobile, un léger sourire aux lèvres alors qu'elle mordille la sienne, me jaugeant du regard. Je ne suis pas mal à l'aise, non, je tente de me mettre à sa place.

« Je suis ukrainienne donc vous ne vous êtes pas trompé et pourquoi pas après tout je n'ai rien de bien précis à faire... »

Je souris calmement. Ainsi, j'avais bien deviné. Personnellement je ne pouvais me vanter d'être un étranger, étant américain de pur souche. Né dans l'hôpital de la ville avec de l'avance suite à un accident de voiture, je n'avais pas eu un commencement de vie formidable. Le coeur éteint à la naissance, j'avais eu du mal à revenir d'entre les morts pour y retrouver ma jumelle. Mon père quitta ce monde deux jours plus tard, un accident tellement stupide, une chute dans les escaliers, un cou rompu et le souffle de la mort qui lui caresse les lèvres. Une mère, qui deux ans plus tard se donne la mort devant nos petits yeux d'anges...De tristes circonstances avant d'enfin atterrir dans cette famille qui fut notre durant toute notre existence. Ils étaient riches, drôle, si doux et nous n'avons jamais manqués de rien. Pourtant, cela ne fit pas de nous des saints...loin de là.

"Allons-y alors. Tu es ici depuis longtemps? Je peux te tutoyer d'ailleurs?"

Je me mis en marche aux côtés de la jeune inconnue, me dirigeant vers un café non loin de là qui semblait assez bien fréquenté.







love.disaster
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Excusez moi monsieur ..... [Mathias] › Dim 5 Juil - 22:24
Ana' ∞ Mat'
Excusez moi monsieur... ♥


Quand j'ai rencontré cet homme il y a quelques minutes je m'attendais à ce qu'il m'agresse, m'humilie ou pire encore mais pourtant il n'a rien fait, il s'est comporté en parfait gentleman, ne pas insulté ou autre comme certains l'auraient fait et pourtant il a eu l'air d'un gros con quand je l'ai fais tombé et qu'il s'est retrouvé le cul par terre avec moi assise sur lui, non, il est resté parfaitement calme malgré la situation aussi gênante pour lui que pour moi et depuis il tente de me détendre à sa manière et il s'en sort plutôt bien je le reconnais mais malgré tout qu'il ne commence pas à croire que c'est d'ors et déjà gagné, car je ne donne que rarement de l'attention à un homme, avec le passé aussi pourri que j'ai je préfère pas avoir ne serait-ce qu'un minimum d'attache pour une personne, de ce fait, alors que je fixe longuement mon inconnu qui me propose d'aller boire un verre je réfléchi quelques instants, il semble être un homme charmant et honnête mais dans l'idée j'en ai connu un certain nombre des hommes qui paraissaient charmants et honnêtes alors qu'en fait c'était de véritables saloperies... Faut dire, pour réussir à quitté Tchernobyl je fût obligé d'avoir recours à la prostitution, c'est vrai, j'aurai pu faire des petits boulots minables tels que serveuse ou encore vendeuse d'une boutique mais je ne vivais pas dans un pays civilisé et normal comme la France, l'Italie ou même les USA de ce fait il fallait agir et très vite du coup j'ai tenté la prostitution et ça m'a plutôt bien réussi, en seulement deux mois je suis devenu ce que les clients réguliers appelaient " une pute de luxe " en gros je ne couchais qu'avec des personnes d'un certain rang social et c'était pas plus mal, pourquoi ai-je eu cette " chance " ? Et bien à vrai dire je l'ignore encore maintenant mais dans l'idée je m'en fou d'avoir un jour la réponse ou non, la seule chose que je souhaite dans l'immédiat c'est d'oublier toutes ces merdes, d'avoir une vie normale oh et surtout que les hommes me laisse tranquille, je sais que je suis une belle femme, oh ça oui je le sais, je l'ai bien compris mais que l'on cesse de me dévisagé tout le temps ça devient vite lassant à force ; acquiesçant a cette pensée je reporte mon attention vers l'homme intimidant tandis qu'il me questionne pendant que nous nous mettons en route vers le bar. « Je suis arrivé il y a bientôt cinq ans, et vous ? Et oui vous pouvez me tutoyer sans soucis ça ne me dérange pas. » Souriant à ses paroles tout en gardant une certaine distance vis à vis de cet homme je me mordille légèrement la lèvre et avance avec lui vers le bar où on fini par s'installer dehors à une table pour deux personnes en attendant bien patiemment le serveur.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Excusez moi monsieur ..... [Mathias] › Lun 6 Juil - 20:32

Pardonnez moi mademoiselle

Anastasia & Mathias


Je suis un homme curieux de nature, comme harcelé par trop de questions mondiale. Mon cerveau sans cesse en ébullition, c'était l'inconvénient d'être né avec un QI trop élevé. J'avais fini par accepter ma condition, c'était évident je ne pourrais jamais changer. J'avais appris à ne plus m'en faire, à réagir à l'instinct tout en analysant les multiples situations qui pouvaient m'entourer. C'est d'ailleurs ce que j'avais fais avec Ana. Ses réactions, son regards rivé sur le sol, son mordillement de lèvre, son accent, son regard ensuite étonné.

Et comme toujours, suite à une analyse rapide je m'étais contenté de réagir avec le comportement a déçoit. Comme un homme aux multiples facettes, aux comportements différents, sans cesse changeant face à une personne ou une autre. Nous nous dirigeons donc vers le bar, alors que je venais de lui proposer de boire un café. Je n'étais pas fort alcool, disons que j'avais assez de soucis comme ça pour en ajouter les boissons alcoolisées. Bien sûr je buvais un verre de temps en temps, malheureusement quand j'étais soul je me retrouvais vite avec un comportement violent.

« Je suis arrivé il y a bientôt cinq ans, et vous ? Et oui vous pouvez me tutoyer sans soucis ça ne me dérange pas. »

Je m'assois juste en face de la jeune femme, déposant mon téléphone sur la table. Mon fond d'écran laisse paraître une photo de ma soeur jumelle et de moi-même, un grand sourire aux lèvres, alors que nous faisions une grimace assez étrange. La ressemblance était clairement flagrante, Lovely était certes plus svelte mais nos traits étaient les mêmes. Passant une main dans mes cheveux, baissant mes lunettes de soleil pour éloigner le soleil qui attaquait mon regard, je pris calmement la parole.

"J'ai grandis ici...Mais suite à un évènement tragique j'ai quitté la ville il y a sept ans, je viens juste de revenir il y a deux jours pour y retrouver ma soeur jumelle et régler quelques détails de ma vie."

Quelques détails de ma vie...Bon disons un gros détail de mon existence, la découverte d'une petite fille, April que je devais absolument reprendre en main et éloigner de sa famille d'accueille. Le serveur arriva et je commande un café bien corsé, un café Italien pour être plus explicite. Une fois la commande prise, le serveur s'éloigne calmement pour nous laisser de nouveau seuls.

"Tu aimes bien les lieux? Personnellement la ville a bien changé depuis mon départ..."







love.disaster
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Excusez moi monsieur ..... [Mathias] › Lun 6 Juil - 21:02
Ana' ∞ Mat'
Excusez moi monsieur... ♥


Malgré qu'il soit gentil, poli et courtois envers ma personne j'ai tendance à flippé face à cet homme, j'en ai connu des hommes qui paraissaient être beaucoup de choses et pourtant ils n'en étaient pas moins que des ratés, des sous merdes qui se faisaient passé pour des bonnes personnes alors qu'en fait ils ne valaient rien, ils étaient des gros nuls qui souhaitaient juste une chose faire du mal aux autres et ça franchement au fil des années j'ai fini par l'accepté malgré que ce soit difficile, ben oui, l'Ukraine m'a forgé un caractère de fer, j'ai appris à accepté les choses aussi difficiles soient elles, j'ai accepté que la vie n'était pas à prendre à la rigolade, qu'il fallait faire attention à ce qu'on fait, où on va et surtout avec qui on traîne car quoi qu'il se passe on peut tombé sur des mauvaises personnes qui peuvent, de fil en aiguilles, nous joué de très vilains tours et nous faire tombé dans des trous sans issues de secours, croyez moi, je sais de quoi je parle, à l'heure actuelle je suis justement dans un trou sans aucune issue de secours et j'ai beau creusé pour trouvé la sortie et bien je ne la trouve pas, je me sens prisonnière et je n'ai personne qui puisse réellement comprendre ce que je peux ressentir, c'est donc très difficile pour moi. Acquiesçant a cette pensée je me tourne alors vers Mathias qui me parle de son passé si je puis dire, je le fixe longuement et prononce d'une voix douce, presque tendre. « On a tous quelque chose qui nous pousse à partir de nos origines parce que ça nous fait bien trop de mal, de ce fait on fuit au lieu d'affronté les problèmes. Je sais de quoi je parle vous pouvez me croire. » Aussi surprenant que cela puisse paraître je me livre ouvertement à cet homme que je ne connais que depuis seulement quelques minutes et c'est vraiment troublant pour moi mais pourtant je laisse faire, j'arrive à me détendre petit à petit à cet homme et on verra bien jusqu'où ça me mènera ; le fixant longuement tandis que nous sommes confortablement installés dehors à la terrasse de ce bar je dis au serveur qui vient ver nous que je souhaite un jus de fraises, adorant cette boisson je ne peux m'en passé c'est donc assez logique pour moi d'en commander à chaque fois que j'en ai l'occasion, en Ukraine je n'en trouvais quasiment jamais c'est pour dire combien ce pays est pourrit... « Je me sens vivre depuis que je vis à Marple Spring, la ville est agréable, très agréable, les habitants sont tout aussi sympathiques et puis le lieu à un style un peu ancien, vieillot mais avec une petite touche d'harmonie, de ce fait je m'y sens très bien. » Fixant longuement cet homme tandis que j'attrape une clope et en tend une à Mathias, d'un coup de briquet j'allume ma clope et recrache la fumée tout en attendant de voir si Mathias fume ou non..

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message Excusez moi monsieur ..... [Mathias] ›
Revenir en haut Aller en bas
 
Excusez moi monsieur ..... [Mathias]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Excusez moi monsieur ..... [Mathias]
» monsieur Jambou
» Requête auprés de Monsieur le frére du roi
» Le passeport de Monsieur Rouzier s'est-il perdu dans le courrier ?
» Bonne fête monsieur le président!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Corbeille des sujets-
Sauter vers: