Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

Message take my hand, take a breath + adrian › Ven 26 Juin - 23:25

You got that James Dean day dream look in your eye
Elle en a marre. Marre de ce cours dans lequel elle n’apprend rien de bien nouveau. Le professeur, un vieux monsieur à moustache, est assis derrière son bureau, bien droit sur sa chaise. Et il parle. Du moins, il récite. Il ne fait que ça, réciter. D’une voix calme, toujours le même ton. C’est à peine s’il utilise le tableau. Alors, bien entendu, par moment, elle a envie de s’endormir, de poser la tête sur la table et de fermer les yeux. Mais elle ne peut pas. Le professeur ne serait pas content. Il n’a qu’à rendre son cours plus vivant aussi ! Cependant, il doit être trop proche de la retraite pour modifier sa façon d’enseigner. Elle doit donc subir cela quatre heures le mardi après-midi. Pour tuer le temps, elle dessine sur les feuilles de son bloc. Au lieu de prendre des notes, oui. De toute façon, tout ce qu’il raconte se trouve dans le cours. Elle dessine de tout et n’importe quoi. Des petits cœurs, des fleurs, des chats qui ressemblent plus à des monstres qu’à des félins. Elle passe pratiquement les quatre heures à griffonner. Il n’y a que la sonnerie pour la faire relever les yeux de sa feuille. Le professeur n’a même pas remarqué qu’elle ne suivait plus. Tant mieux. Elle se lève tranquillement, range ses affaires dans son sac et sort de la classe. Ses amies lui disent au revoir et elle se retrouve seule à l’extérieur du campus. Elle pourrait avoir une activité « extrascolaire » comme ses amies mais non. Elle ne s’imagine pas faire du sport, elle se trouve trop gauche pour ça. Elle prend donc le chemin qui mène jusqu’à la maison dans laquelle elle vit avec sa jumelle. Anne sera surement déjà là d’ailleurs. Ah moins qu’elle soit encore à cette association-là … Anna n’appréciait guère que sa jumelle y aille. Encore plus depuis le jour où la brune était revenue avec des bleus aux poignets. Mais Anne y retourne toujours. Marchant dans l’une des rues principales de la ville, elle ne peut s’empêcher de saliver en passant devant les différentes enseignes vendant de la nourriture. Elle n’a rien mangé depuis ce midi, son estomac crie famine. Elle finit par s’arrêter devant une boutique de crèmes glacées. Jane's Ice Cream. Pourquoi pas une glace ? C’est rafraichissant en plus. Elle entre donc dans la boutique et se dirige vers le comptoir. Il n’y a qu’une personne avant elle. Elle ne fait même pas attention au serveur, ses yeux rivés sur les différents parfums disponibles. Très vite, elle fait son choix, ce n’est pas bien compliqué. Quand la personne la précédent s’en va, elle relève les yeux pour voir le vendeur. Et là, sa bouche s’ouvre toute seule. Légèrement hein. Le vendeur, elle le connait. Adrian. « Oh … C’est toi. » lui lance-t-elle avec un petit sourire. Finalement, cette journée va mieux se terminer qu’elle n’a commencé. « Deux boules chocolat s’il te plait. » Elle passe commande oui mais dans sa tête, elle a bien l’intention de lui parler un peu après. Surtout qu’elle a quelque chose à lui donner.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message take my hand, take a breath + adrian › Lun 29 Juin - 0:11
Home is wherever I'm with you
“Forget art. Put your trust in ice cream.”
Anna ✧ Adrian
Les gestes sont devenus mécaniques avec les semaines. Les glaces à l'italienne, ou les boules de glaces. Vérifier les températures des frigos, remplir les dossiers pour les contrôles d'hygiène, essuyer les table, sourire aux clients, leur proposer à boire. Les journées s'enchaînaient sans trop de difficultés, et travailler avec sa cousine lui plaisait. Et Adrian apprenait vite, alors chaque jour était un peu plus simple que la veille. Ce matin, c'était la course. Son réveil n'avait pas sonné, et le jeune home a émergé à huit heures, heur à laquelle il doit ouvrir la boutique. Il a sauté dans son pantalon, enfilé un T-shirt – à manches longues - envoyé par sa sœur quelques jours plus tôt, qui clamait « I'm from New York City, so what ? » et couru au magasin. La chaleur était déjà étouffante, si tôt dans la matinée, et le reste de la journée promettait d'être long. Remonter le rideau, tourner la clé dans la serrure, sauter par-dessus le comptoir et enfiler le tablier bleu, seul uniforme imposé par Tante Jane. Adrian pose ses deux mains à plat allume les lumières, remet les bacs à glaces dans le présentoir, et allume les machines pour les glaces sous pression. Il pose ses mains à plat sur le comptoir, et sourit, fier de lui. Mais il était huit heures passé de vingt minutes, et les premiers clients, ceux qui venaient tous les matins, n'arrivaient jamais avant neuf heures. Après un léger soupir, le jeune homme se servit un thé, et ouvrit un livre, assis sur un tabouret de bar.
La journée est loin d'être finie. Le livre ouvert, juste devant la caisse, lui permet de lire une ligne ou deux entre chaque client. Ils se succèdent. Passé seize heures, les écoliers, et autres étudiants venaient se détendre, et c'était un peu la course pour le vendeur. Deux vanilles, trois chocolat, une de chaque dans deux bols, un cône. Adrian tient le rythme, avale de temps à autre une gorgée d'eau. Enfin un peu de calme. Au bout d'une heure ou deux, les clients sont moins nombreux, et Adrian respire à nouveau. « Bonjour et bienvenue chez Jane, que puis-je vous servir ? » demande-t-il, récitant pour la énième fois ce même refrain à la cliente qui vient de lui faire face. « Oh... C'est toi. ». Il détache les yeux du roman, toujours devant la caisse, pour regarder la jeune femme dont la voix lui était étrangement familière. C'était Anita O'Maley. Non, pas Anita, Annie ? Ambre ? Amélie ? Il ne se souvenait que de son nom. La stagiaire du psy. La bavarde de la librairie. Elle le rendait nerveux, encore plus que les autres. Elle lui sourit, et lui demande deux boules au chocolat. Il tente de lui rendre son sourire, mais il devait plus avoir l'air de grimacer. Mais les glaces, ça c'était dans ses cordes. Plus que de lui faire la conversation. Aller Adrian. Elle n'est pas cannibale. Il lui tend le petit pot en plastique et s'apprête à encaisser la commande quand il remarque que personne n'attend derrière elle. « Laissez, c'est pour moi. » lui dit-il, tirant sur ses manches et esquissant un sourire. Le docteur lui avait dit. Aller vers les gens, c'est le premier pas pour aller mieux. Pour se donner une contenance, il attrape son verre d'eau et en boit une gorgée qu'il a un peu de mal à avaler tant il est nerveux.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message take my hand, take a breath + adrian › Sam 11 Juil - 0:16

You got that James Dean day dream look in your eye
Depuis quand n’a-t-elle plus mangé de glace ? Une éternité. La dernière fois, cela devait être au début de l’année scolaire. Quand elle avait encore un peu de temps en dehors de ses études. Des études qui lui prennent pas mal de temps bien qu’elle sache encore s’accorder des pauses, aller à de petites soirées de temps en temps. Elle veut simplement réussir ses études, mettre le plus de chances de son côté. D’un côté, les choses auraient pu être plus faciles si elle avait hérité de l’intelligence de sa sœur jumelle. Une jumelle qui a eu le bac bien avant l’âge requis. Anna n’avait éprouvé la moindre jalousie envers sa sœur pour ça. Non, elle avait fait son petit bonhomme de chemin bien à elle, tranquillement, à son rythme. Et elle avait quand même réussi. Pour en revenir aux glaces, elle est plus que ravie d’en prendre une en ce jour. Même avec la surprise qu’elle a de découvrir Adrian aux « commandes » du magasin. Elle remarque qu’il lit un roman mais de là où elle est, elle ne peut en distinguer le titre. Même lorsque le jeune homme le pose à ses côtés afin de pouvoir réaliser la commande qu’elle vient de passer. Elle se demande s’il se souvient d’elle. Oui quand même un peu … Il se souvient peut-être aussi de son prénom. Anna, ce n’est pas si compliqué que ça à retenir. Naturellement, elle lui sourit et elle est amusée de voir qu’il essaye tant bien que mal de le lui rendre. Quand il lui tend le pot en plastique, elle l’attrape tout en le remerciant et s’apprête à lui donner la monnaie. « Laissez, c'est pour moi. » Elle hausse les sourcils. Surprise. « Oh, vraiment ? Tu es sur ? » Elle sait qu’il est sérieux et qu’il ne lui fera pas payer les deux boules. Elle trouve ça charmant de sa part. Surtout qu’ils ne se connaissent pas. « Merci à toi. » ajoute-t-elle avant de lécher une première fois les boules de glace. Délicieux. Elle qui adore les glaces, celle-ci pourrait bien faire partie de son top trois. Elle l’observe tranquillement, sans aucune gêne, boire son verre d’eau. Du moins, une simple petite gorgée. Il semble nerveux et elle se souvient alors des paroles qu’il a prononcées dans la librairie. Lui et les femmes, ça ne collait. Qu’à cela ne tienne. Elle s’en moque pas mal, elle veut se faire sa propre opinion, voir s’il dit vrai. Peut-être a-t-elle une chance d’apprendre à mieux le connaitre. D’ailleurs … « J’ai quelque chose pour toi ! » commence-t-elle en fouillant dans son sac. Avec une main prise par la glace, c’est un peu compliqué mais elle arrive quand même à sortir le bouquin de son sac. « J’ai pensé que ça te ferait plaisir … » Elle lui tend le recueil de poèmes. Elle espère le voir sourire, un vrai sourire. Peut-être est-ce trop demander, mais qui sait.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message take my hand, take a breath + adrian ›
Revenir en haut Aller en bas
 
take my hand, take a breath + adrian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» take my hand, take a breath + adrian
» Adrian Mutu
» Breath Lynas
» I knew the pathway like the back of my hand . Le 24/12 à 14h
» Adrian Aucoin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Corbeille des sujets-
Sauter vers: