Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

Message Ezio&Janiyah ▬ Welcome Home. › Mer 24 Juin - 21:03


Janiyah & Ezio
Welcome Home

« Mesdames et messieurs, nous entamons notre descente vers Détroit. Veuillez attacher vos ceintures, s’il vous plait. » Pourquoi c’était toujours dans les moments où il fallait se tenir tranquille que je trépignais le plus ? Enfin, la réponse n’était pas raiment difficile à trouver dans le cas présent; même si j’avais passé une grande partie du vol à regarder un film, puis dormir pendant une heure, peut-être une heure et demie, il n’en demeura pas moins que lorsque j’entendis ces mots, puis que je vis la consigne des ceintures allumée au-dessus de mon siège, d’endormie, je passai à parfaitement éveillée. Ça y est, c’était le moment; d’ici quelques minutes, une demi-heure, tout au plus, j’allais finalement pouvoir retrouver mon mari après une semaine loin de lui. Peut-être que ce n’était pas beaucoup pour certains, mais pour moi, ces quelques jours m’avaient paru une éternité et maintenant, j’étais surexcitée de le revoir, de voir cette ville dont il m’avait tant parlé où nous allions prendre un nouveau départ, tous les deux. Par contre, puisque j’étais une adulte, je ne fis pas tout un cas du fait qu’il ne m’était presque plus permis de bouger, puis docilement, je bouclai la ceinture sur mes hanches, tentant tant bien que mal de considérer le paysage à travers le hublot qui ne m’était pas possible de contempler en entier, le destin ayant voulu que je m’installe sur le siège donnant sur le couloir, à côté d’une mamie qui était allée aux toilettes probablement aux dix minutes pendant le vol. À un moment donné, je lui avais proposé de prendre la place au hublot, ma vessie étant un peu plus tenace que la sienne, mais elle avait refusé, prétextant que ne pas être près de la fenêtre lui donnait des gaz… Je n’avais pas posé de questions, puis j’avais supporté le vol, me disant que celui-ci ne serait pas long et serait pour la bonne cause. Toutefois, j’étais bien heureuse que ce vol prenne fin, et de ce fait, je ne pus me montrer que satisfaite du fait que l’atterrissage se fit dans les meilleures conditions qui soit et que rapidement, l’avion arriva à la porte. Pendant un instant, lorsque les portes s’ouvrirent, je perdis quelque peu de mon savoir-vivre, et rapidement, j’attrapai mon sac à main, me faufilant dans la rangée pour sortir dans les premières personnes de l’appareil. Je n’avais pas bousculé qui que ce soit, du coup, je ne pensais pas avoir commis un crime. Rapidement, je me rendis à la sécurité, présentant mon passeport on ne peut plus normalement, puisque j’étais déjà citoyenne américaine, après tout. Finalement, je me rendis au carrousel à bagages, pouvant me permettre de m’agiter quelque peu en ne voyant pas le mien arriver. Finalement, au bout de longues minutes, la valise à roulettes que j’identifiais comme étant la mienne fit son apparition, et sans attendre plus longtemps, je l’attrapai, et je me dirigeai vers la sortie, espérant de tout cœur qu’Ezio serait là pour m’accueillir.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Ezio&Janiyah ▬ Welcome Home. › Ven 26 Juin - 9:51


Janiyah & Ezio
Welcome Home


Une semaine, cela faisait maintenant une semaine que j'étais arrivé ici, à Marple Spring. Je connaissais cette ville que j'étais gosse, ma mère pensait tellement que ce serait une terrible punition que je vienne chez mes grands parents. En réalité, c'était plutôt l'inverse, j'avais toujours prit plaisir à me foutre dans les jambes de mon grand père. D'ailleurs c'est dans leur énorme bâtisse que j'étais venue me loger. C'était en fait un ancien ranch mais celui-ci a été complètement réaménagé devenant juste une grande maison avec un terrain immense. Mes grands parents étaient partis vivre à Détroit, dans une maison de plein pied, la vieillesse commençait à se faire sentir dans leurs jambes, ils avaient bien besoin de cela. Je n'avais pas eut le temps de faire grand chose dans la maison, bien que mon grand père était venu détapissé la plus part des pièces pendant la journée tandis que je dormais, rattrapant mes nuits courtes passées au Penthouse. J'étais plutôt content, le changement de propriétaire c'était plutôt bien passé et j'avais une équipe motivé pour faire tourner la boutique. Ici, il ne me manquait qu'une chose: Ma famille, ma femme, ma soeur. Elles me manquaient toutes les deux même si je savais pertinnement qu'elles ne tarderaient pas à me suivre. C'est pour ça que je n'étais pas surpris d'apprendre que ma femme arrivait ici aujourd'hui, dans quatre heures m'avait-elle dit. Et trois heure trente plus tard, j'étais devant l'aéroport de Détroit. J'avais hâte. Franchissant les portes j'avais avancé de manière rapide, bien trop pressé de pouvoir la serrer dans mes bras. Une fois tout près, je regardais les gens arriver, passer devant moi, cherchant après ma femme comme un enfant chercherait ses parents et quand enfin je la voyais arriver face à moi, valise à la main, un énorme sourire s'affichait sur mes lèvres, mon coeur battant comme à fou à croire que ma cage thoracique allait exploser. Nos regards se croisaient enfin et je pouvais d'hors et déjà comprendre ce qu'elle allait faire, mes bras s'ouvrirent pour pouvoir la réceptionner...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Ezio&Janiyah ▬ Welcome Home. › Dim 28 Juin - 4:03


Janiyah & Ezio
Welcome Home

À la vitesse de l’éclair, mes yeux scrutèrent les diverses personnes qui se trouvaient dans l’aire des visiteurs de l’aéroport. Il y avait ces guides touristiques qui attendaient les gens avec une affichette, d’autres avec un papier avec un nom dessus, puis il y avait ces gens qui attendaient simplement un proche, un ami, tantôt avec des fleurs, ou des ballons, tantôt avec rien dans les miens. C’est dans cette dernière catégorie que je reconnus un visage plus que familier dont la vue fit battre mon cœur un peu plus fort. Pas besoins de fleurs, de ballons, de quoi que ce soit; la simple vue de mon homme qui était venu à temps pour m’accueillir était, à mes yeux, tout simplement parfait. C’est ce qui expliqua pourquoi un large sourire se dessina sur mon visage, et rapidement, je me frayai un chemin parmi les passagers qui venaient de débouler à la sortie pour aller à sa rencontre, sans le quitter des yeux. Lorsque je me rendis compte que les quelques mètres qui me séparaient de mon mari étaient entièrement libres de toute personne, j’accélérai le pas en sa direction, si bien que c’était à se demander si je n’étais pas au pas de course au moment où j’arrivai à sa hauteur. En réalité, je m’en fichais complètement. Tout ce que je savais, c’était que c’était merveilleux de pouvoir me blottir dans ses bras à nouveau, et d’ailleurs, je ne me fis pas prier pour lui faire savoir en passant mes bras autour de ses épaules, mes jambes autour de sa taille, me doutant bien qu’il allait me rattraper. Et puis, s’il ne le faisait pas, tant pis, nous allions juste nous retrouver sur le sol de l’aéroport, et tant et aussi longtemps qu’il n’y avait pas de blessé, ce ne serait pas plus grave. Ensuite, après l’avoir contemplé quelques secondes, je posai mes lèvres sur les siennes pour échanger un baiser passionné, histoire de lui montrer à quel point il m’avait manqué. Ce fut seulement une fois que celui-ci prit fin que je le regardai encore une fois, mon front contre le sien, et qu’en riant doucement, je lui dis : « Bonjour toi… »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Ezio&Janiyah ▬ Welcome Home. › Lun 29 Juin - 17:06


Janiyah & Ezio
Welcome Home

Enfin lorsque nos regards se croisaient, je me sentais revivre, un sourire de gosse sur les lèvres je la réceptionnais. passant un bras autour d'elle tandis que ma seconde main se placer sous sa cuisse. Je la serrais contre moi, bien trop heureux de pouvoir la toucher et sentir son odeur.  Un long baiser passionné plus tard et lorsqu'elle posait son front contre le miens je plongeais mon regard dans le sien, elle m'avait manqué terriblement. Entendre son rire me fit un bien fou et lorsqu'enfin elle parlait mon sourire parlait pour moi et j'étais tellement heureux de la revoir que la seule chose que je trouvais à lui dire c'est
" Je t'aime!"

Je l'a posais au sol, la regardait un instant pour revenir l'embrasser tendrement, bien trop heureux de pouvoir profiter de nouveau de ses lèvres. " Tu m'as trop manqué! Tu vas voir c'est génial ici!"

" Comment s'est passé ton voyage?" lui demandais-je ensuite alors que j'attrapais sa valise pour que l'on puisse rejoindre la voiture.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Ezio&Janiyah ▬ Welcome Home. › Sam 4 Juil - 15:30


Janiyah & Ezio
Welcome Home

Même s’il me l’avait dit une tonne de fois, le « je t’aime » qu’Ezio prononça me fit particulièrement chaud au cœur, et je savais que jamais je ne pourrais me lasser de l’entendre le dire, surtout pas en ce moment précis. Je le lui fis comprendre par un large sourire, des yeux brillants, et finalement un nouveau baiser que je lui rendis avec grand plaisir une fois que mes pieds eurent retrouvé la terre ferme. Cependant, mes bras ne se détachèrent pas de ses épaules tant et aussi longtemps que je ne lui eus pas répondu : Bien sûr, mon impatience était due au fait que pendant cette fameuse semaine où nous avions été séparés, j’étais plus qu’impatiente de le revoir, mais maintenant qu’il me disait que cette ville était géniale, je le devenais encore plus, si bien que je ne me gênai pas pour lui dire : « J’ai hâte ! J’espère que tu me montreras absolument tout ce qu’il y a à voir ! » Après tout, nous allions vivre ici, il me fallait connaître un peu les lieux, lieux que je ne connaissais pas du tout tandis que mon mari, lui, y avait passé quelque temps alors qu’il était plus jeune. Mais ça, nous aurions tout le temps de le faire, je n’étais pas pressée maintenant. J’avais en fait surtout envie de passer du temps avec mon époux, puisque cela ne nous avait pas été permis ces derniers jours. Sans me faire prier bien longtemps, je pris ma main dans la sienne, puis je l’accompagnai vers la sortie de l’aéroport tout en lui répondant : « Ça a été ! J’étais assise à côté d’une mamie qui voulait toujours aller aux toilettes, mais qui ne voulait pas prendre la place près du couloir… » Je fronçai alors les sourcils pour marquer le ridicule de la situation, mais je ne m’y en attardai pas trop, préférant par la suite demander : « Et toi alors ? Comment ça se passe ici ? » Je savais bien que nous en avions parlé dans les nombreux messages que nous avions échangé pendant cette période de transition, mais j’avais envie de l’entendre en parler de vive voix. En fait, j’avais envie d’entendre sa voix, purement et simplement.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Ezio&Janiyah ▬ Welcome Home. › Dim 19 Juil - 17:13


Janiyah & Ezio
Welcome Home




Retrouver ma femme était ce que j'attendais actuellement le plus au monde, biensûr je voulais revoir ma soeur, mais j'avais terriblement envie de passer du temps avec Janiyah, de lui montrer ce petit coin de paradis bien plus calme que Santa Monica. Biensûr mes amis proches me manquaient également mais j'étais persuadé que l'on se retrouverait tôt ou tard. La serrant longuement dans mes bras, un "je t'aime" c'était échappé de mes lèvres, aucun regret, je n'étais pas le genre d'homme à penser que je perdais de ma fierté en utilisant ses mots. Lorsqu'elle me disait avoir hâte espérant que je lui montrerais tout ce qu'il y a à voir ici, je ne pus me cacher d'un sourire. Sur ça, elle pouvait comptait sur moi, c'est ce que j'avais fait pour Santa Monica, je ne me gênerais pas pour en faire tout autant ici.

" T'en fais pas on aura l'occasion de voir tout ce qu'il y a à voir ici!"

Parce que je ne comptais pas retourner à Santa Monica, sauf en cas de nécessité pour l'Aphrodisia. J'avais beau avoir reprit le Penthouse, il était hors de question pour moi d'abandonner tout ce que j'avais entrepris pour l'Aphro', il était certes maintenant géré par une personne de confiance, mais il n'en restait pas moins sur que je gardais un oeil sur ma société. Nous prenions le chemin de la sortie de l'aéroport, main dans la main et elle me racontait alors son voyage. Je ne pu que rire quand elle me parlait de cette personne agée plutôt reloud.

" La prochaine fois, si ça arrive, on louera un jet privé!"

Je lui avais lancé sur le ton de la blague et elle me demandait alors comment cela se passait pour moi.

" Etrangement bien! Je pensais pas être aussi bien reçu autant par les habitants que par le personnel du Penthouse, ils ont plutôt bien prit la nouvelle de la reprise de leur boîte!"

Nous montions alors en voiture, direction la maison. Sur le chemin, je lui montrais rapidement les principaux lieux, les magasins, je faisais un petit détour pour lui montrer le Penthouse, préférant ne pas m'arrêter. Je pense bien qu'elle avait plutôt besoin de poser ses valises et de se poser un peu, nous parlerions travail plus tard, j'imagine. Une fois le contact coupé, la voiture garée à l'intérieur de la grande batisse, je lui annonçais alors:

" Bienvenus à la maison, chérie!"






Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Ezio&Janiyah ▬ Welcome Home. › Ven 24 Juil - 16:00


Janiyah & Ezio
Welcome Home

Même si nous avions tenté de tout organiser, j’étais certaine que ce moment n’aurait pas pu se dérouler mieux qu’actuellement. Non seulement, nous étions plus qu’heureux, Ezio et moi, de nous retrouver, mais de plus, tout se passait à merveille; nous étions en train de rire, de marcher main dans la main, sans parler du fait que selon les dires de mon cher mari, tout se passait bien dans le nouveau club qu’il était venu diriger à Marple Springs. Ça, pour tout dire, je n’en doutais pas. Parce que non seulement il ne m’aurait certainement pas demandé de venir le retrouver pour qu’on s’installe définitivement dans cette ville où il avait passé une partie de son enfance. De plus, j’avais confiance en lui, et je savais comment il pouvait gérer un établissement, alors jamais je n’avais douté que son projet marcherait. Heureuse de tout cela, je savais toutefois qu’il restait une étape plutôt importante à régler dans mon cas, à savoir si je pourrais toujours travailler pour lui. À l’Aphrodisia, cela n’avait jamais gêné qui que ce soit, puisque nous nous étions mariés des mois après que j’aie été embauchée dans un premier temps. Toutefois, comment cela allait passer, le fait que le patron embauche sa propre femme ? Jamais je n’avais voulu qu’on dise de moi que j’étais là pour cause de favoritisme, et s’il le fallait, j’allais repasser une audition, mais j’aimerais bien que les choses soient simples et que je puisse récupérer ce travail que j’aimais tant dans cette nouvelle ville. Je ne fis toutefois pas part de mes craintes à mon mari pour le moment, puisque je me doutais bien que nous aurions amplement le temps d’en discuter plus tard, surtout qu’actuellement, il était plutôt occupé, maintenant que nous étions sur la route, à me montrer les lieux les plus importants, tels que le club, évidemment, ainsi que des boutiques et restaurants. À la vue d’un de ces commerces, j’eus un petit sourire malicieux, et je ne pus m’empêcher de dire, en bonne aguicheuse que j’étais : « Ouh, une boutique érotique… J’aime déjà ! » avant de lancer un clin d’œil à mon époux. Finalement, nous aboutîmes devant une grande maison de campagne qu’il me présenta comme étant la nôtre, notre nouvelle maison. D’abord impressionnée, je lâchai sans réfléchir : « Bordel Ezio ! Tu ne m’a jamais dit qu’elle était si grande que ça ! » Évidemment, je me calmai quelque peu par après, et je m’empressai alors de dire d’une voix plus douce, histoire qu’il ne pense pas que j’étais fâchée ou quoi que ce soit : « C’est superbe… »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message Ezio&Janiyah ▬ Welcome Home. ›
Revenir en haut Aller en bas
 
Ezio&Janiyah ▬ Welcome Home.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ezio Freza {fin}
» Fan club Chi sweet home ! SWEEEEEET ! =D
» Go big or go Home ~ ! [Terminer]
» Impromptu, si on peut dire. [Dudu/Eva/Ezio]
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Corbeille des sujets-
Sauter vers: