Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

Message Rencontre en salle de pause (with Kaelyn) › Dim 24 Mai - 1:07

Je suis revenue d'Afghanistan depuis maintenant deux semaines grâce à des recommandations de l'armée, j'ai tout de suite était embauché dans l'hopital de Marples Spring. Cela me faisait plaisir car je ne me voyait pas à nouveau quitté ma famille pour vivre là où j'avais du travail. L'hôpital n'avais pas hésité à m'engager non plus au vu de mes 4 années d'expériences sur le terrain, à soigné des enfants pour des maladies bien plus graves de celles que l'ont pouvait rencontré ici. J'avais même pratiquer des opérations, car à l'armée, en zone de guerre il faut être polyvalent, savoir tout faire et pas uniquement pour les enfants du pays, mais aussi pour nos soldats. Mais, même si j'ai vu des choses horrible, je ne vais pas minimisé l'inquiétude d'une mère qui va m’amener son enfant qui aura juste un petit rhumes, non au contraire, tout problèmes et toutes maladies est important. J'aspire plutôt à une vie calme désormais alors  avoir un poste fixe dans ma ville natale est parfais pour moi. Il était 12h et je venais de terminer ma matinée de travail. Je ne pouvais pas rentré chez moi, car j'ai un loft à l'autre bout de la ville ce qui ne me laisse pas le temps de me reposer en 1h, donc j'ai décidé de manger un sandwich dans la salle de pause vu qu'il n'y à personne, c'est parfait. Quand il y à trop de monde, pour éviter d'avoir à répondre à tout un tas de question qu'on demande toujours au nouvel arrivant, je descend manger dans un café. Je m’assoit donc près de la fenêtre, je pose mon sandwich sur la table et je commence à ouvrir ma bouteille d'eau, lorsqu'un autre médecin entre, une femme plus précisément, très belle femme d'ailleurs. Je tourne ma tête vers la fenêtre pour éviter de croiser son regard et surtout éviter qu'elle pense que j'ai envie de parler avec elle. Ce n'est pas que je n'ai pas envie de parler aux autres médecins et infirmières. Je n'ai juste pas envie qu'on me pose des questions sur ce que je faisait avant, je n'ai pas envie de parler de ça, je n'ai pas envie de parler de la guerre. Ce n'est pas contre eux, c'est juste que je n'en parle à personne et je n'en ai pas besoin. La jeune femme s’assoit face à moi, je tourne ma tête vers elle tout de même, puisque apparemment elle vient déjeuner aussi ici. J'ouvre donc mon sandwich, elle ne dit rien mais me sourie, poliment je lui rend son sourire aussi. Après tout, cette femme est quand même charmante. Mes yeux se pose sur son badge et je lis "Dr Kaelyn Sevenwood : médecin légiste". Elle à du courage, car être entouré de mort tout les jours, ce n'est pas simple, je sais ce que c'est. pensais-je. Mais en même temps c'est différent car tout les morts qu'elle voit, elle ne les a pas connue personnellement donc elle n’a pas d'affectif en jeux. Heureusement pour elle. Je croque dans mon sandwich quand soudain je fais tomber un peu de mayonnaise sur ma blouse. - Merde........... C'est pas vrai, mais quel con ! Je pose mon sandwich sur la table et retire ma blouse, je prend une éponge qui était dans l'évier et essaie de frotter, mais je fais pire en l’étalant, une vrai catastrophe.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Rencontre en salle de pause (with Kaelyn) › Lun 25 Mai - 16:03

Rencontre en salle de pause
Luke J. Lance & Kaelyn M. Sevenwood
J'étais à Marple Springs depuis très peu de temps, mais je mis sentais déjà comme chez moi. J'avais quitter ma vie à New York, mon fiancé, oui j'avais était fiancé, j'étais même prête à me marier avec cet homme, mais au fur et à mesure du temps je ne me souvenais plus pourquoi j'en étais tombé amoureuse, il n'y avait plus rien en lui qui me plaisait. Je ne supportais plus ces attitudes de macho, son attitude au travail, avec les patients qui n'avait que très peu de moyens, non ce n'était pas se genre d'homme que je voulais, j'avais donc mis fin à notre histoire et j'avais accepté un poste à Marple Spings.

Cette petite ville était tellement différente de New York, à tout point de vue. Ici tout était plus tranquille, plus calme, c'était un bonheur de se lever le matin, de ne pas être speede, de ne pas sentir la pollution de la ville de New York, du bruit général de la ville et surtout de pouvoir respirer un air frais.

L'hôpital où je travaillais était très sympa, ce n'était certes, pas le grand complexe dont j'avais l'habitude à New York, mais c'était très agréable comme lieu de travail. J'avais obtenu un poste dans le service légiste, à New York mon travail était plus "intéressant " dans le sens où je travaillais en collaboration avec la police, j'étais plus souvent en dehors de l’hôpital, je voyais toutes sortes de cas, du suicide, en passant par le meurtre, jusqu'au viol. Oui le médecin légiste ne s'occupait pas que des morts, c'était une médecin, qui en plus intervenait dans des cadres juridiques.

Il était 12h quand je put prendre une pause, j'avais entendu toute la mâtiné certaines de mes collègues parler du médecin canon qui venait d'arrivé, je n'avais pas pris part à leur conversation ou plutôt à leur commérage, j'avais cependant entendu qu'il revenait d'Afghanistan et pour moi il n'avait pas du tout besoin que l'on vienne le questionné. J'avais était prendre un truc à manger à a cafétéria, mais avait pris ma décision de manger en salle de repos. La salle de repos était vide, enfin pas tout à fait, il y avait un médecin, assis à la table. Je me mis en face de lui et regarda son badge, docteur Luke J. Lance, ah c'était lui qui faisait tant parler mes collègues. Je le regardai quelques secondes, bon elles avaient raison, il était des plus séduisant, je lui adressai un sourire, mais ne le dérangea pas plus.

Il venait tout juste d'arrivé, son sandwich n'était pas encore entamé, mais quand il croqua dedans, de la mayonnaise tombée sur sa blouse, il essaya de le nettoyer avec de l'eau, mais bien entendu, cela empira la tache. Je m'essuyai les mains et alla dans le frigo et pris un citron, une chance que se frigo était plein.

L'eau ne va faire qu'empirer la tâche...met un peu de citron dessus et laisse agir.

Lui dis je en lui tendant le citron. Ma mère avait utilisé cette méthode à de nombreuses reprises pour nettoyer les taches de mayonnaise.


337 mots & 28 lignes complètes. Fiche créée par © Summers & Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Rencontre en salle de pause (with Kaelyn) › Mer 27 Mai - 14:33
Alors que j'essayais d'enlever la tache de mayonnaise, en vain, car je l'étaler plus qu'autres choses, la jeune femme médecin légiste c'était lever pour prendre quelques choses dans le frigo, puis elle vient vers moi et me dit de mettre un peu de citron dessus. Je la regarde, silencieusement, l'air de die "de quoi elle se mêle celle là, je n'ai pas besoin d'aide". Mais sa gentillesse et son sourire ne me fit pas répliquer. Je prend tout de même son citron et je teste, Je le presse sur la tache. et frotte un peu avec puis je le laisse agir, et je me retourne vers la jeune et charmante jeune femme. - Vous êtes sûre que ça marche votre truc ? Je ne suis pas très doué avec ce genre de chose... A vrai dire, c'est même normal, à l'armée, on était quasi toujours boueux, et quand nous l'étions beaucoup trop, on donner juste notre uniforme aux personnes qui s'occuper de ça. Avant l'armée, c'est ma mère qui s'occuper de ça et je n'ai pas encore rencontrer ce genre de problème depuis mon retour et puis je pense qu'au pire j'irais à la blanchisserie tout simplement. Quelques minutes venait de passer, je regarde ma blouse, je retire le citron que j'avais laissé dessus, la tache avait disparue. Je rince alors un peu et je laisse sécher sur le radiateur ma blouse. - C'est magique ! Vous venez de sauver mon après-midi ! Je pense que je peux vous remercier. Je me rassoie à la table, et je continue de manger en faisant plus attention tout de même.

J'avais envie d'engager la discutions, mais en même temps j'avais peur qu'elle me questionne ensuite sur ce que je faisait avant d'arrivé ici, mais une chose est sure, son sourire inspire confiance, cette femme est tout à fait mon style de femme, mais je n'ai pas la tête à draguer quelqu'un. Je serais un enfer pour une femme, en ce moment. Je ne suis pas très joyeux, même chez moi, je ne fais que regarder les infos, je ne sort jamais sauf pour voir ma famille, non je ne serais pas très drôle à vivre. Je ne peux pas infliger ça à une femme, aussi jolie soit-elle. La jeune femme se rassoie elle aussi, face à moi. je bois une gorgée d'eau, puis je reprend mon sandwich avant de dire : - J'aurais eu l'air bien, avec ma tache de mayonnaise devant les enfants..... pas crédible du tout. dit-je en souriant à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Rencontre en salle de pause (with Kaelyn) › Mer 27 Mai - 23:35

Rencontre en salle de pause
Luke J. Lance & Kaelyn M. Sevenwood
Bon mon aide n'était peut-être pas la bienvenue, mais au moins, la tache de mayonnaise allait partir. Ma mère avait toujours retiré plein de taches avec du citron ou du vinaigre, oui les recettes de grand-mère étaient parfois bien plus efficaces que tous les produits que l'on pouvait trouver dans les grands magasins. Après lui avoir donné le citron, ce médecin, des plus charmants, mis du jus de citron sur sa veste, mais il me demanda tout de même " Vous êtes sûre que ça marche votre truc ? Je ne suis pas très doué avec ce genre de chose... " Je lui fis un charmant sourire et lui dit

Oui totalement sûre, en règle général, le citron retire toutes les tâches de gras...

Je me souvins de toutes ces tâches que je faisais sur mes vêtements, étant petite, ma mère me disputant en Mexicain, mon père, assis dans son fauteuil, son journal à la main, disant que ce n'était pas grave. Ma maman prenait alors un citron et nettoyait ma tache ainsi. Ma mère avait toujours des tonnes de petites astuces, pour " sauvé les meubles " près quelques secondes, il se leva et alla voir sa veste et me dit " C'est magique ! Vous venez de sauver mon après-midi ! Je pense que je peux vous remercier. " Je me tournai vers lui et lui fis un sourire.

Mais de rien...

Je n'avais pas fait de miracle, je n'avais fait qu’appliquer les conseils de ma mère. Étant petite je trouvais cela ridicule, toutes ces astuces, mais aujourd'hui je comprenais que tout cela m'était bien utile aujourd'hui. Il s’était alors assis en face de moi et avait continué de manger. De mon côté j'avais fait de même. Il n'était pas très bavard, mais bon je n'allais tout de même pas lui reprocher, je n'étais pas la plus grande des bavards, enfin en premier contacte, car une fois que je connaissais bien, je pouvais parler sans souci. En tout des cas, mes collègues avaient raison, il était très séduisant, le style d'homme qui pouvait me plaire, mais bon, pour le moment je n'étais pas à la recherche de l'amour, après ma douloureuse expérience, mais bon, l'amour pouvait vous tomber dessus à n'importe qu'elle moment, oui parfois la vie nous surprenait.

Nous étions comme deux collégiens timides, mangeant, en nous jetant des coups d’œil, mais sans oser se parler. Cependant après quelques secondes, il me dit " J'aurais eu l'air bien, avec ma tache de mayonnaise devant les enfants..... pas crédible du tout. " je lui fis un sourire et lui dit

Un peu oui, surtout que les enfants sont très observateurs, ils voient tout...

Oui les gamins voyaient tout, impossible de leur cacher quelque chose. Je posai mon regard sur le docteur en face de moi.

Vous êtes nouveau au service pédiatrique c'est bien cela? L'hôpital vous plaît?


337 mots & 28 lignes complètes. Fiche créée par © Summers & Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Rencontre en salle de pause (with Kaelyn) › Jeu 28 Mai - 14:19
je croque dans mon sandwich, car mine de rien j'avais quand même très faim, quand soudain cette dernière me posa la question tant redouté, bien qu'elle ne me demande pas ce que je faisait avant, je sent qu'on va y venir. Heureusement, elle m'est sympathique et elle ne me demande pas ça par curiosité mal placé, je sent sa sincérité. Alors je décide de lui répondre avec sincérité également et surtout gentiment. - Oui je suis arrivé il y à 1 semaine. Je connaît parfaitement l'hopital car j'y suis né, mes frères et sœurs y sont né et je suis le prédécesseur de mon propre pédiatre partit à la retraite. Mais je dois vous avouer que je me sent un peu à l'étroit dans ce bureau. Je ne sais pas vraiment pourquoi je venais de rajouter ça, peut-être parce qu'elle m’inspire confiance ? Mais, peut-être que j'avais eu tord de lui dire ça... je ne sais pas trop. Mais, il est vrai que je me sent très à l'étroit dans ce bureau, je n'ai pas l'habitude de travailler enfermer, en Afghanistan j’exerçais dans un petit camp de fortune en pleine air, ce n'était pas les conditions idéal, mais c'était devenue mon quotidien, alors me mettre tout à coup dans un bureau enfermer, je m'y sent presque prisonnier, mais j'essaie de m'y faire.

Comme elle venait de me poser quelques questions, je m’estime en droit de faire pareil. J'avais vaguement entendue qu'elle était nouvelle aussi. - Vous aussi vous êtes nouvelle dans cet hôpital je crois ? Vous n'êtes pas de Marples Spring non plus ? Sinon, je crois que je me souviendrais de vous... Dis-je dans un sourire ok je venais de la draguer un tout petit peu, mais il ne faut pas m'en vouloir, cette femme est très charmante. - D'ailleurs si vous avez besoin d'un guide pour vous faire visiter la ville, je peux être votre homme. dis-je en riant. Cette humour me permettait aussi de diriger la conversation vers elle plutôt que sur moi et cela m'éviter d'avoir à répondre à des questions qui me rende mal à l'aise. Même si je la drague un peu, il ne se passerait rien entre nous, je ne serais franchement pas un cadeaux pour elle. Elle mérite mieux. Mais... peut-être que je peux la présenter à mon frère, après tout il est célibataire. Enfin... si ça se trouve elle ne l'ai pas. Mon regard s'attarde sur ses mains, elle ne porte pas de bague, donc elle n'est pas marié..... enfin.... elle les a surement retiré, a cause de son métier, c'est vrai.... manquerais plus que sa bague tombe dans le corps d'une personne, ça serait dégoutant. je me mis à rire légèrement tout seul en pensant à ça.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Rencontre en salle de pause (with Kaelyn) › Ven 29 Mai - 23:38

Rencontre en salle de pause
Luke J. Lance & Kaelyn M. Sevenwood
Après l'affaire de la tache, nous nous étions installés l'un en face de l'autre, pour prendre notre déjeuner. Nous ne nous parlions pas, mais nous nous lancions des petits regards. Je pris alors la décision de lui parler, je savais qu'il était nouveau, donc autant lui demander s’il se sentait bien dans la petite clinique de Marple Spings. Il me répondit rapidement, me disant. Il venait tout juste de revenir en ville, il était né et avait grandi ici. Mais une phrase m'interpella " Mais je dois vous avouer que je me sens un peu à l'étroit dans ce bureau. " Je ressentais la même chose vis-à-vis de cette clinique, j'avais l'habitude de travail dans un grand hôpital de New York, donc autant dire que la clinique de Marple Springs me paraissait minuscule.

J'avais entendu dire que le docteur Lance avait était médecin militaire, je ne connaissais pas du tout la guerre, mais mon père m'en avait parlé, il était même fier d'avoir était soldat. Je ne savais pas du tout si je devais aborder le sujet, il n'avait sans doute pas du tout envie d'en parler. Je pris la décision de ne pas lui en parler, je n'avais pas du tout envie de le mettre mal à l'aise.

Il est vrai que la clinique de Marple est petite...c'est parfois agréable, tout le monde connaît tout le monde.

Oui ce qui n'était pas le cas à New York, c'était tellement grand, qu'il était impossible de connaître tout le monde. Il me questionna à son tour, il savait que j'étais nouvelle, oui tout se sait ici. Je lui fis un sourire et lui dit.

Exacte, je suis arrivée ici il y a une dizaine de jours maintenant

Il me dit aussi " Vous n'êtes pas de Marples Spring non plus ? Sinon, je crois que je me souviendrais de vous... " je le regardai, sans savoir quoi pensé, était-ce un compliment qu'il venait de me faire? Ou simplement m'avait-il signalé qu'il connaissait de vu tous les habitants de la ville...

Oui, nouvelle en ville aussi...ça me change de New York.

Il me proposa alors de me faire visiter la ville. Sa proposition m'étonna, oui mes collègues avaient signalé qu'il était un peu sauvage, elles l'avaient abordé, mais il ne leur avait pas spécialement parlé. Elles en avaient rajouté sur le beau brun, il était des plus agréable.

Avec plaisir, si cela ne vous dérange pas, je dois avouer que j'ai hâte de découvrir la ville, j'en es entendu que du bien...

Je lui fis un sourire, c'était vraiment sympa de sa part, il n'était pas obligé de me proposer cela.


337 mots & 28 lignes complètes. Fiche créée par © Summers & Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Rencontre en salle de pause (with Kaelyn) › Mer 3 Juin - 13:44
Je ne sais pas pourquoi je lui ai proposé de lui faire visiter la ville, je suis surement devenue fou... je ne suis pas sortie depuis que je suis rentré, mais je ne peux plus revenir en arrière, je vais devoir assumé. Je continue de manger mon sandwich tout en l'écoutant. Elle venait donc de New york et elle est ici depuis une dizaine de jours. Je n'ai jamais vu New-York, a vrai dire... je n'ai rien vu d'autre que Marples Spring et l'Afghanistan. Nous ne partions pas en vacances quand nous étions petit, soit mon père était à l'armée et nous ne voulions pas partir sans lui, soit il était là et nous ne voulions pas le quitter mes frères et soeur et moi. On passé nos journées à jouer a des jeux de sociétés en famille ou les jours de beau temps on s'amuser dehors dans notre cours a jouer au foot et autres jeux de pleine airs et nous étions heureux comme ça, mais nous n'avons jamais bouger de cette ville.

- Je ne connais pas New-York, mais je connais bien Marples Spring et je peu vous assurer que c'est une ville très charmante où l'ont y vit bien. je lui sourie, le silence régna dans la pièce pendant de longues minutes et je finis mon sandwich. Jusqu'à la fin de mon repas je ne dit pas un mot, je suis resté dans mes pensé... Je me demandais ce qu'elle pouvait bien pensé de moi... Je connais les rumeurs sur moi, je sais ce qu'on à pu lui dire et je tient à mettre les choses au clair, alors après avoir bu une gorgée d'eau, je la regarde. - Je sais que tout le monde dit que je suis asociale, que je suis sauvage ou je ne sais quoi d'autre... seulement ce n'est qu'une façade, c'est vrai je ne suis pas le plus grand des bavards, mais c'est aussi pour éviter de répondre à leur sottises et leurs commérage. Je déteste ce genre de personne que veulent tout savoir sur la vie des autres. Ce qui est privée doit resté privée. Mais... je pense que vous êtes différent d'elle... j’espère ne pas me tromper.

Elle devait lui demandait ce qui lui arrive la pauvre et pourquoi tout à coup je lui dit tout ça. C'est juste que je pense vivre un coup de foudre comme on dit et que cette fille me plait bien. Du coup j'essaie juste d'être honnête avec elle. Je ne pensais pas que je pourrais tomber amoureux aussi rapidement... Surtout que ma dernière histoire d'amour m'à complètement brisée. En effet j'ai eu une histoire en Afghanistan avec une infirmière qui bosser avec moi, nous étions très amoureux et on se soutenait mutuellement durant ces moment difficiles que nous vivions là bas, j'avais prévue de la demander en mariage à notre retour... mais le sort en à décidé autrement, elle à marché sur une mine et elle est décédé de ses blessures. J'en ai parler à personne même mes supérieur dans l'armée ne savait pas notre relation, personne ne savait.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Rencontre en salle de pause (with Kaelyn) › Mer 3 Juin - 23:56

Rencontre en salle de pause
Luke J. Lance & Kaelyn M. Sevenwood
En ne connaissant pas New York, il ne perdait rien, je ne comprenais pas du tout pourquoi cette ville attirait les gens. Certes elle pouvait faire rêver, mais personne ne pensait au point négatif de la ville et Dieu seul sait qu'elle en avait. J'étais persuadé que Marple Springs avait bien plus à offrir. J'avais accepté qu'il me fasse visiter la ville, mais très rapidement je me dis que ce n'était peut-être pas une bonne idée, après ma dernière histoire d'amour, j'allais avoir besoin de temps, pour pouvoir rencontrer quelqu'un d'autre. Mais bon, je n'allais plus refuser.

Croyez-moi, vous ne perdez rien, je suis sûre que Marple Spring a bien plus à offrir...

Je lui fis un sourire. Puis nous mangions chacun de notre côté, sans plus nous parler jusqu'à la fin du repas. N'étant pas une grande bavarde, cela ne me dérangeait pas du tout. Cependant Luke s'adressa à moi, me parlant des rumeurs qui circulait sur lui, je l'écoutai avec attention et quand il eut finit, je lui dis.

Je n'aime pas ce genre de personne non plus, généralement je me mets dans un coin et je les laisse parler...

Bon je devais bien avouer qu'il me plaisait bien. Je ne pouvais l'expliquer, coup de foudre? Peu être bien, mais nous venions tout juste de faire connaissance. Il y avait quelques choses en lui qui me fascinait, quelque chose dans sa façon d'être, dans ces yeux, ces beaux yeux bleus... Il fallait que je revienne sur terre. Je regardai l'heure à ma montre, bon j'allais bientôt reprendre le travail, j’espérais avoir autre chose à faire que la morgue, certes il y avait beaucoup de boulot à y faire, mais je préférais être avec des patients vivants, oui être médecin légiste ne constituait pas à n'être qu'avec les morts, mais à Marple Sring, médecin légiste n'était pas très attrayant, j'avais même pensé à changé de service, affaires à suivre.

Mon attention se porta de nouveau vers le beau médecin qui se trouvait en face de moi, lui non plus ne devait plus être loin de la fin de sa pause. Devais je lui parler de nouveau de sa proposition à me faire visiter la ville? Lui dire que c'était quand il voulait? Que cela me ferait plaisir.

Bon je vais devoir y retourner...dites si votre proposition de me faire visiter cette charmante ville tient toujours, c'est...quand vous le désirez.

Oui autant lui en reparler, j'avais vraiment envie qu'il me fasse découvrir la région et peut être pourrait je apprendre à mieux le connaître.


337 mots & 28 lignes complètes. Fiche créée par © Summers & Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Rencontre en salle de pause (with Kaelyn) › Jeu 4 Juin - 14:46
je sourie à sa phrase, elle est donc comme je pouvais déjà le penser, c'est à dire pas du genre à aimait les commérages elle n'est pas comme toute ses autres infirmière, aides soignantes ou autres membre du personnel qui parle dans le dos des gens. Je l'ai très bien cerner, mais ça c'est grâce à l'armée qui nous apprend à tout analyser et rapidement, déformation professionnel surement. Elle se leva et mis à la poubelle ses papiers, j'allais devoir y aller moi aussi, alors je me lève et fait la même chose. Nous allons donc nous séparer là et je ne sais pas quand je pourrais la revoir... On allez surement se recroiser dans les couloirs mais quand ? Puis arriver à la porte elle m’interpelle, je repose mon regard sur elle. Elle voulait donc vraiment me revoir et que je lui fasse visiter Marples Spring ? Ce n'est pas que j'avais dit ça à l'a légère, bien au contraire, j'étais très sérieux. Mais je pensais pas qu'elle avait réellement envie que je soit son guide. Je lui sourie donc. - Avec plaisir, disons... Samedi 14h ? vous êtes libre ?

Je prend ma blouse sur le radiateur à présent redevenue bien blanche. et je sort de ma poche une carte de visite, et je note au dos mon numéro de portable et je lui tend la carte. - Vous n'aurez qu'à m'envoyer votre adresse par sms, je vous attendrais en bas de chez vous. dit-je dans un sourire charmeur. Je ne l'avais pour le moment pas tutoyer, tout simplement parce qu'on ne se connaissait pas assez pour que je prenne cette initiative, c'est à elle de décider, si elle veut que je la tutoie et pas l'inverse. Oui, je suis surement de la vieille école, mais j’essaie juste de suivre les conseils que mon père m'a prodiguer en matière de politesse avec une femme. C'était un vrai gentlemen mon père, toujours au petit soin pour ma mère. Il me manque souvent...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message Rencontre en salle de pause (with Kaelyn) ›
Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre en salle de pause (with Kaelyn)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Salle du Feu
» La salle du trône et le château
» Salle d'opération section civile
» La salle de l'argent
» salle de soins des femmes/ Chambre n° 1 : actuellement Senjo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Corbeille des sujets-
Sauter vers: