Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

Message « teach me something. » › Mar 19 Mai - 15:49

Tear C. Maxwell & Charlie P. Stewart
Une nouvelle journée aussi banal et ordinaire que les précédentes. Je lâchais un centième soupire depuis mon réveil et continuais de marcher dans les couloirs du lycée remplient de monde. Le lycée... Il y avait aujourd'hui quelque chose de déprimant et le sourire que j'arborais d'ordinaire ce faisait plus forcé. Le mal du pays, sans doute. Mes anciens camarades de classe me manquaient vraiment. S'adapter ici n'était pas aussi facilement que mes parents avaient voulu me le faire croire en m'envoyant chez mon oncle pour profiter d'un tour du monde. Un oncle qui d'ailleurs avait tendance à oublier royalement ma présence depuis mon arrivée. Autant dire que ce n'était pas facile tous les jours et ce peu importe le nombre de mes tentatives pour rendre les choses moins gênantes. Je m'étais activée derrière les fourneaux à de nombreuses reprises pour briser la glace, mais à chaque fois, j'attendais seule à table pendant des heures jusqu'à son retour tout ça pour entendre qu'il avait mangé avec des collègues. Je continuais d'essayer et pourtant, le coeur n'y était plus vraiment. Je ne l'attendais plus, trouvant cela plus inutile qu'autre chose et me contentais de lui laisser une assiette au frais. Enfin, je n'avais pas la moindre intention de déprimer. Ce n'était absolument pas mon genre et puis, je déraillerais beaucoup trop.

Après un rapide détour à mon casier, je suivis le mouvement des autres élèves et me glissais dans la classe qui se remplissait lentement. Le cours ne commençait pas avant quelques minutes, mais à quoi bon attendre dehors, cela ne changeait rien. Aussi, je décidais de prendre place au fond de la classe, près de la fenêtre. Je sortis mes affaires qui se résumaient à un carnet et un stylo avant de plonger mon regard dans le ciel bleu sans nuage. Je m'interrogeais, rêveuse et peut-être quelque peu envieuse sur la localisation actuelle de mes parents. Je ne tarderais sans doute pas à recevoir l'un de leur mail où ils me raconteraient en détails leur aventure aux quatre coins du monde. J'aimais m'imaginer en leur compagnie, apprenant les cultures et les danses des autres pays. Le rêve de toute une vie. Mon esprit dérivait lentement, créant tout un rêve éveillé de mon parcours autour du monde. Je me voyais danser la salsa, la valse ou je ne sais quelles autres danses. J'esquissais un faible sourire. J'avais beau avoir arrêté la danse professionnelle, il semblerait que je continue à ne jurer que par cela.

Hélas, mon beau rêve éclata en morceau lorsque la cloche sonna finalement. Les derniers élèves prirent leur place et le professeur fit son entrée. Le cours commençait. Je me montrais aussi discrète que rêveuse, mais également aussi attentive que dans la lune. Des associations plutôt étrange qui me convenaient parfaitement.

462 mots & 36 lignes complètes. Fiche créée par © Summers & Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message « teach me something. » › Mar 19 Mai - 18:49

Tear C. Maxwell & Charlie P. Stewart

Comme chaque jour, à ce moment même, le jeune professeur étant en compagnie de quelques collègues, en train de boire un café dans la pièce qui était à leurs dispositions. Ils parlaient ensemble, des cours et de leurs élèves. Puis, vint un moment où l'un des professeurs prononça le nom d'une des élèves de Charlie. "Dites, la petite Tear Maxwell..." dit la professeur d'Histoire en regardant Charlie qui lui, était appuyé contre un mur, sa tasse de café à la main. "Je la trouve un peu étourdie. Dans mes cours, elle ne participe jamais. En Français, elle travaille ?" Cette question était bien évidemment posée à Charlie, mais lui, était dans ses pensées, et fixait le sol en touillant son café.  "Charlie !" dit alors la bonne femme.
Le jeune professeur de Français sursauta et leva directement la tête. "Hein ? Quoi ? Tu peut répéter la question ?" dit-il. La professeur d'Histoire répéta alors sa question et cette fois-ci, il l'écoutait. Il ne répondit pas directement, cherchant d'abord dans sa tête un visage pour ce nom. Puis, il se souvint. Cette petite blonde, discrète et timide, toujours assise au fond de la classe. Cela ne faisait pas longtemps qu'elle venait d'arriver dans l'établissement. Enfin, il répondit. "Et bien... elle ne participe pas vraiment... Mais elle est attentive, c'est tout ce que je demande." A la fin de cette phrase, il termina son café en quelques gorgées.

Quelques minutes après, la cloche retentit. Il salua alors ses collègues et sortit de la salle. Il marchait donc à grand pas, sa mallette à la main, vers sa salle de cours. Une fois arrivé, il entra dans la classe et déposa sa mallette sur son bureau. Puis, la voix d'un élève, qu'il ne connait que trop bien, retentit dans la salle. "Bonjour M'sieur Stewart !"

"Bonjour Freddie." répond Charlie en souriant légèrement.

"Ça va bien ?" repris l'élève.

"Comme toujours."

Puis, il enleva sa veste et la déposa sur le dossier de sa chaise. Il fit ensuite l'appel, vérifiant que tout les élèves étaient présents, et ils l'étaient. Cela fait, il se releva et commença à parler, avec son accent Français qui ressortait, comme toujours. "Aujourd'hui, nous allons aborder un sujet très important dans l'histoire de la France. Je parle donc de la Révolution Française..." Il continuait ensuite de parler, posant parfois quelques questions en Français auxquelles les élèves devaient répondre... en Français bien sûr. Le temps passait, assez vite d'ailleurs. Car lorsqu'il regarda l'heure, il se rendit compte que ça allait sonner dans environ 10 minutes. Il donna alors aux élèves un dernier exercices écrit à faire dans leurs cahiers. Les 10 minutes passèrent, et la cloche sonna. Il donna alors des devoirs, très peu de devoirs même, en faite, le seul devoir était de finir l'exercice commencé en classe.

Assit derrière son bureau, il sortit quelques copies de sa mallette et commençait à corriger des interros et répondait aux élèves qui le saluait. Lorsqu'il leva la tête, la dernière personne dans la classe était cette élève, la jeune Tear. Quand elle finit de faire son sac, il la regarda. "Tear, je peut te voir quelques minutes ?" demande-t-il poliment en lui souriant. Il attendit donc que l'élève vienne à son bureau. Oh, elle n'avait rien fait de mal, mais elle l'intriguait et il avait envie de savoir pourquoi elle ne participait jamais... C'est pas de sa faute... Charlie est un prof qui se préoccupe beaucoup de ses élèves, voilà tout.

600 mots & 44 lignes complètes. Fiche créée par © Summers & Rinema


Dernière édition par Charlie P. Stewart le Lun 22 Juin - 21:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message « teach me something. » › Ven 29 Mai - 17:56

Tear C. Maxwell & Charlie P. Stewart

Une journée ordinaire commençait. Une journée parmi tant d'autres durant laquelle le lycée comblerait la majorité de mon temps. Evitant les élèves qui commençaient à se multiplier dans les couloirs tandis que je me frayais un chemin jusqu'à mon casier où j'échangeais quelques affaires et pris mon livre de français en main. Je repris ensuite ma route, en écoutant la musique qui pulsait toujours dans mes écouteurs et me glissais dans la salle de classe encore presque vide. Comme à mon habitude, je pris place au fond de la classe, près de la fenêtre et sortis mes affaires avant de laisser vagabonder mon esprit emplit de rêves. Des rêves qui volèrent en éclatait lorsque la sonnerie retentissait finalement. J'arrêtais ma musique, pris mon crayon en main et me montrais aussi attentive que d'ordinaire malgré mon aspect rêveuse.

L'heure passa rapidement. Je prenais des notes comme pour les cours précédents, tentant de comprendre et d'assimiler toutes ces nouvelles informations. Dix minutes avant la fin du cours, le professeur nous donna un exercice que nous aurions à terminer en plus de quelques petits devoirs. Je relevais le tout lorsque la sonnerie sonna de nouveau et que les autres élèves semblaient fuir la classe pour le cours précédent. Pour ma part, je n'avais pas de cours après celui-ci, aussi j'avais décidé de me rendre à la bibliothèque pour bosser un peu et pourquoi pas faire ces devoirs de français. Mes notes prises, je rangeais mes affaires. J'étais la dernière dans la classe lorsque le professeur m'appela. Je me demandais immédiatement la raison qui le poussait à m'interpeller. Je me montrais plutôt discrète et attentive en cours, donc je doutais qu'il me reprenne quant à mes bavardages... « Que se passe-t-il, Monsieur Stewart? » Demandais-je en me plaçant devant son bureau.
Fiche créée par © Summers & Rinema

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message « teach me something. » › Jeu 4 Juin - 15:37

Tear C. Maxwell & Charlie P. Stewart

La jeune blonde s'approcha alors, comme il l'avait demander, de Charlie. Ce dernier appuya ses coudes sur son bureaux et posa alors son regarde sur le visage de la jeune Tear. La jeune adolescente demanda alors ce qu'il se passait. Charlie se redressa légèrement et colla son dos au dossier de son fauteuil. Alors qu'il allait prendre la parole, il entendit quelqu'un toquer à la porte. Il dit alors à la personne d'entrer, et cette personne est l'un de ses collègues, qui vient lui demander si, ça ne le dérangeait pas de lui prendre un élève qui est collé pendant l'heure suivante. Charlie lui répondit alors qu'il n'y avait aucun problème. Cependant, il espère que l'élève ne va pas perturber son prochain cours...

Son collègue  sortit alors de la classe en fermant la porte derrière lui. Charlie reporta son attention sur Tear. "A nous..." dit-il avant de se lever de son fauteuil. "Moi, ainsi que plusieurs de mes collègues, avons remarquer que tu ne participe jamais en cours." Il se dirigea vers l'une des fenêtres et l'ouvrit. Il pouvait alors sentir les rayons du soleil venir caresser son visage. Un temps vraiment agréable... Bref, on ne va pas parler de météo hein ? Il s'appuya contre un mur, les bras croisés, et regarde la jeune Tear. "Pourtant, je suis sûr que tu es une jeune fille très intelligente avec beaucoup de savoir... Alors... J’aimerais, si tu le veut bien, que tu m'explique pourquoi tu ne participe jamais." Il ne dit pas ça avec un ton violent, non, plutôt avec un ton calme et doux. Il voulait savoir pourquoi elle ne participait jamais... A-t-elle des problèmes personnels ? Ou est-t-elle tout simplement timide ? C'est une question à laquelle il voudrait avoir une réponse...

22 lignes complètes. Fiche créée par © Summers & Rinema


Dernière édition par Charlie P. Stewart le Lun 22 Juin - 21:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message « teach me something. » › Jeu 11 Juin - 11:57

Tear C. Maxwell & Charlie P. Stewart
 Le cours se terminait comme tous les autres. Les élèves se hâtaient de sortir tandis que je terminais ma prise de notes pour les devoirs et rangeais mes affaires. Dernière en classe, j'accélérais la cadence pour ne pas gêner l'installation pour prochain cours. Cependant, avant même que je n'ai eu le temps de prendre le chemin pour la porte, le professeur m'interpella. Je restais un instant surprise avant de me rendre devant son bureau comme il me le demanda. Je m'interrogeais, lui demandant s'il y avait un problème. J'étais loin d'être le genre d'élèves qui troublent la classe en parlant tout le temps. Je pouvais, certes, sembler distraite, mais je n'en étais pas moins attentive. Peut-être était-il question de mes notes... Il me semblait pourtant qu'elles étaient relativement correctes et toujours au-dessus de la moyenne. La tête pleine de questions, je patientais tandis que monsieur Stewart se redressait sur sa chaise. Hélas, comme pour faire durer le suspense, un autre professeur arriva pour confier l'un de ses élèves à monsieur Stewart pour le cours d'après. Je remerciais intérieurement le fait que je n'avais pas cours à l'heure qui suivait. L'élève prit donc place dans la salle et le professeur de français se concentra sur mon cas. Je le regardais se diriger vers la fenêtre, silencieuse en trouvant ses paroles un peu dur. Certes, j'étais discrète, mais de là à dire que je ne participais jamais. Il m'arrivait de participer. C'était rare, mais je m'habituais lentement au cours et à ce nouveau lycée. Je n'étais arrivée que depuis peu après tout. « Je participe, un peu, dans certains cours... C'est juste que je suis toujours en train de m'adapter à ce nouveau lycée. Beaucoup de choses me semblent différentes. » Beaucoup trop. J'avais le mal du pays parfois, mon Londres natale me manquait et on ne pouvait pas vraiment dire que c'était quelque chose dont je pouvais discuter avec mon oncle. Je ne le voyais que bien peu et nos échangent étaient particulièrement limités. J'avais pensé en parler à mes parents, mais ils semblaient tellement heureux à chaque fois que je leur téléphonais que j'avais laissé tomber cette idée il y a plusieurs jours déjà.
Fiche créée par © Summers & Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message « teach me something. » › Lun 22 Juin - 22:04

Tear C. Maxwell & Charlie P. Stewart

Charlie se montra attentif et écoutait chaque mots qui sortaient de la bouche de la jeune étudiante. C'est vrai qu'elle était dans ce lycée depuis peu de temps. Et Charlie c'est très bien ce que c'est de devoir s'adapter dans un endroit inconnu. Toujours les bras croisés et collés contre son torse, il hocha légèrement la tête après la réponse de la jeune blonde. "Je comprend..." dit-il avant de retourner derrière son bureau. "Tu viens de Londres c'est ça ? Magnifique ville."

Une fois derrière son bureau, il s'appuya dessus avec ses deux bras et regarda la jeune fille dans les yeux. "Je sais ce que c'est d'avoir le mal du pays. Moi-même, je l'ai parfois..." Et pas qu'un peu. La première fois où ça lui ai arrivé, c'est quand il a été adopté. Il état heureux d'avoir une famille, mais une fois arrivé en Amérique et dans une école qui lui était inconnu ainsi que tout les élèves, il avait du mal à s'adapter. Paris lui manquait, l'école où il allait lui manquait, ses amis de l'orphelinat lui manquait également. Mais il s'adapta plus rapidement que ce qu'il ne pensait. Mais tout dépend de la personne en elle-même. "Tu n'as personne pour en parler ? Tes amis ? Ta famille ?" dit-il. Lui-même savait très bien combien il est difficile de s'habituer à un nouveau lycée, une nouvelle ville, alors si il peut faire quoi que ce soit pour cette étudiante, il le fera.

17 lignes complètes. Fiche créée par © Summers & Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message « teach me something. » › Ven 26 Juin - 16:26

Tear C. Maxwell & Charlie P. Stewart
Finalement, les craintes qui me hantaient depuis que le professeur m'avait interpellé à la fin du cours, n'avait pas lieu d'être. Ces paroles, bien que dures, pouvaient s'avérer juste. Je ne participais que bien pue en cours, préférant de loin écouter avec attention ce qui pouvait s'y dérouler, prendre des notes. Je m'habituais lentement, mais surement à ce nouvel environnement dans lequel on m'avait plongé contre mon grès. Le mal du pays me hantait plus que je ne pourrais le croire et mon Londres natale me manquait énormément. Les choses ne seraient peut-être pas si compliquées si mon oncle déniait associer plus de deux mots et que nous faisions connaissances une fois pour toute. Sans parler de mes parents qui, bien que je sois heureuse pour eux, me narguait en permanence avec le caractère exceptionnel de leur séjour aux quatre coins du monde. Je détaillais un instant monsieur Stewart debout, près de la fenêtre avant de lui répondre avec honnêteté les raisons qui me poussaient à être quelque peu discrète. « En effet, monsieur. » Comment pouvais-je le contre-dire?! Il connaissait mon dossier, de toute évidence et Londres était en effet une très belle ville. Je n'avais que peu d'expérience pour soutenir qu'elle était la plus belle de toute, mais dire qu'il fallait mieux la fuir plutôt qu'y séjourner ne serait-ce une soirée, serait un mensonge.  

Je me perdis un instant dans pensées et souvenirs, si bien que je n'avais pas réagis immédiatement lorsque mon professeur me posa une nouvelle série de questions. Je ne savais que lui répondre. Je ne voulais pas embêter mes parents avec de telles broutilles. Je ne pouvais pas en parler à mon oncle, je ne le voyais que trop peu pour cela. Parfois, rarement, je discutais de mon mal du pays avec Billie-June et ce bien que notre rencontre soit des plus récentes. Malgré tout, je ne pouvais lui rabâcher mes problèmes, c'était loin d'être mon genre. « Je ne veux pas embêter mes parents durant leur séjour. J'ai une amie proche, mais je ne veux pas l'ennuyer. Je pense qu'il me faut juste un peu de temps. » Répondis-je poliment et déterminée. Optimiste à souhait et indépendante à l'excès, j'étais ainsi.
Fiche créée par © Summers & Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message « teach me something. » ›
Revenir en haut Aller en bas
 
« teach me something. »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I'll teach you the art of being a doll ♥ [Finiiiiie :D]
» Edward Hannibal " Blackbeard " Teach - Carnet de bord ♥ !
» La Nouvelle Recrue [Pv : Marshall D. Teach]
» Teach me what to do || Adriana
» Adhemar Ϟ Let me teach you a few things.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Corbeille des sujets-
Sauter vers: