Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

Message Because i'm happy. › Lun 11 Mai - 21:46




 
 

« Because i'm happy ♫ »



La température de la journée n’est pas ce à quoi je m’attendais. Il fait froid, ce qui ne m’étonne pas vraiment, et il pleut. C’est ce dernier détail que je n’avais pas vraiment pris en considération lorsque j’ai préparé mon planning pour ces vingt-quatre heures qui s’annonçaient déjà surchargé. Une grosse journée, certes épuisante, mais ô combien attendu. Dépourvu de parapluie, je cours de la clinique à ma voiture. Ma course ne dure que quelques secondes, une minute pour être généreux, mais ce fut suffisant pour me mouiller de la tête au pied. Ma veste est complètement trempée, ce qui m’oblige à la retirer malgré la température qui environne le dix degrés Celsius. Je mets le contact et enclenche la première vitesse pour rejoindre la route, puis l’autoroute. En direction du rendez-vous que j’ai donné à la femme qui fait battre mon cœur ; Laurena.

Ni Abagail qui me connait si bien, ni aucun autre membre de ma famille n’aurait pu prévoir et deviner mon choix de présent pour cet anniversaire de mariage. Mon union avec la douce et tendre Laurena ne méritait rien de mieux qu’un voyage romantique. Une destination de rêve pour celle qui réussit aussi aisément à me faire fantasmer. Un cadeau surprenant venant de moi, non pas par son inaccessibilité monétaire, mais bien parce que je déteste voyager. Me retrouver hors de ma petite routine et cette ville rassurante qu’est Marple Spring en cette saison printanière et pluvieuse.

Mes valises sont prêtes et patientais sur la banquette arrière de ma voiture. Ceux de Laurena, à ce que j’ai vu ce matin en quittant la maison, le sont aussi. J’attendais ce moment, cette heure précise, avec impatience. La journée s’achève enfin et l’heure du rendez-vous, ici à l’aéroport, approche à grand pas. J’y arrive après près d’une heure de voiture. Le trafic me rend impatient, mais il en vaut la peine. Pas même les klaxons des gens colériques n’arrivent à retirer se sourire qui ornent mes lèvres. Je me sens idiot, la chanson qui passe à la radio n’aide pas non plus à atténuer ce sentiment. Happy de Pharell Williams (comment oublier un aussi beau nom de famille). Je la chante à tue-tête et ce, même si je ne connais pas les paroles par cœur. Vraiment, rien ne pourrait massacrer mon moral.

Une fois à l’aéroport, je m’arrête à une boutique pour y acheter une simple fleur en sucre. Pourquoi en acheter une véritable en sachant qu’elle finira par faner avant même que nous touchions le sol de l’Autriche… Vienne est notre destination, mais elle ne le sait toujours pas. Je tâche de m’imaginer sa réaction, mais j’admets avoir peur de celle qu’elle aura réellement. Je n’ai jamais visité son pays d’origine et nous n’avons jamais parler de la possibilité que nous puissions nous y rendre ensemble. Elle a aveuglément accepté ma proposition d’habiter Marple Spring et je tiens à la remercier de cette manière… J’ai longuement économisé pour être en mesure de nous payer cette sortie exceptionnelle.

L’attente ce fait interminable. Je me dandine d’un pied à l’autre. Mes paupières sont grandes ouvertes et ma tête ferait un trois-cent-soixante degré si mon corps me le permettrais. Je regarde à gauche puis à droite sans m’en lâcher… Jusqu’à ce que je voie sa silhouette apparaitre au bout d’un des couloirs qui me semble interminable. Je pince mes lèvres pour ne pas laisser ce sourire s’élargir davantage et j’entame le pas vers elle.


SIXE, 2015
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Because i'm happy. › Mar 12 Mai - 1:32




 
 

« Because i'm happy ♫ »



C'était une surprise véritable pour Laurena. Il y a quelques jours seulement, son époux lui avait annoncé que tout deux partaient en voyage pour leur anniversaire de mariage. C'était le cadeau qu'il voulait lui faire, lui qui n'aimait d'ordinaire pas se la jouer nomade. Elle ignorait tout de la destination et même si elle était curieuse de découvrir ce qui se tramait à son insu ou presque, la jeune femme jouait le jeu pour ne pas décevoir son époux qui préparait ce séjour avec grand soin. Ce ne serait pas très gentil de chercher à en percer tout les secrets, elle découvrirait tout en temps et en heure.

Ses valises étaient prêtes depuis un moment déjà et ce soir-là, excitée, Laurena était dans les temps. En prime, ce voyage avait permit de repousser les soucis qui l'assaillaient depuis quelques temps, ceux dont elle n'osait pas faire part à son époux. Elle qui avait vécut des jours difficiles se sentait légèrement plus heureuse à l'idée de se dépayser pendant quelques jours en compagnie de Garrett. Peut-être que c'était d'ailleurs l'air triste arboré par sa femme ces derniers temps qui avait décidé l'homme à l'emmener en voyage.

Arrivant à l'aéroport, la jeune femme rejoint le hall indiqué par son époux qu'elle aperçoit à quelques mètres d'elle parmi la foule. Le rejoignant, Laurena pare son visage de son plus beau sourire. Ses soucis ayant quittés son esprit, la jeune femme peut même dire qu'elle se sent très excitée par ce voyage qui s'annonce. Déjà elle hâte de monter dans l'avion, de se sentir décoller, de voir où ce vol va les conduire...

"- Me voilà ! Tu as bien nos billets ? Je suis trempée !" annonce et questionne la jeune femme sitôt qu'elle a rejoint son époux. "Remarque, je constate que la pluie ne t'as pas non plus épargnée, ta veste a l'air d'être encore un peu humide... J'espère en tout cas que je ne t'ai pas trop fait attendre..."

Laurena, c'est le genre de femme qui veut toujours bien faire et une fois encore, elle espère bien y être parvenue, d'où son inquiétude à savoir si Garrett l'attend depuis un moment ou si elle a été, au contraire, suffisamment rapide pour ne pas mettre la patience du jeune homme à rude épreuve.

"- Alors, de quel terminal part-on ?" questionne une nouvelle fois Laurena sans se préoccuper de regarder aux tableaux des départs affichés aux alentours s'il y aurait par hasard des indices sur leur destination. "Bon et bien je crois qu'il faut faire enregistrer nos bagages..."

Les deux jeunes gens ont encore un peu de temps avant le décollage de leur appareil mais ce n'est pas une raison pour en perdre dès maintenant. En femme organisée Laurena juge préférable de se préparer dès maintenant, de sorte à ne pas être prit de court un peu plus tard, quitte à prendre un café ensuite le temps de patienter. Son crédo sur le moment, c'est mieux vaux ne pas remettre à plus tard ce que l'on peu faire tout de suite. Madame Williams se présente alors devant une employée de la compagnie pour faire enregistrer et peser son bagage. Bientôt, elle n'a plus que son bagage main avec elle. Leur périple va bientôt commencer et l'excitation du départ monte d'un cran supplémentaire.



SIXE, 2015
Revenir en haut Aller en bas
 
Because i'm happy.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 04. Happy Birthday, Cat.
» 06. Sunday, Monday, Happy Days. || with Chris Lorentz
» Happy B-day tooooooo youuuuuuuuuuuu! ^^
» POURQUI ET POURQUOI DES DRAGES AUX COCHONS???HAPPY FATHER S DAY !
» Happy Gilmore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Corbeille des sujets-
Sauter vers: