Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

Message It's a good life even when hope is forsaken •Skylar › Mar 28 Avr - 12:34
Je suis allongé sur mon lit, les yeux fermé et le visage crispé de douleur. La respiration courte et saccadé, les battements de mon cœur se sont accéléré au fur et a mesure que la douleur dans mes jambes ne prenne plus d’ampleur. Des douleurs fantôme comme on dit. Je ne devrais pas les sentir et pourtant la douleur est bien réelle. Agrippant ma couverture, je tente de reprendre le contrôle sur ma respiration, ne pouvant m’autorisé de faire une crise de panique maintenant. Mais c’est tellement plus simple à dire qu’à faire. Alors je repousse ma couverture et me redresse. Posant mes mains sur mes cuisses, je fixe mes jambes et tente de me reprendre conscience que je que ne peux pas les bouger et que je n’ai plus aucune sensation du bassin jusqu’aux doigts de pieds. Normalement, ça aide.

Et c’est un peu le cas cette nuit. Plus je fixe mes deux genoux et plus je me rends compte que je ne saurais dire comment est posée ma jambe gauche, je parviens à me calmer. Doucement, je sens comment la douleur s’amoindrit et je ferme à nouveau les yeux pour prendre une profonde inspiration. Mais lorsque la douleur reprend de plus belle, je décide d’agir autrement. Tant bien que mal, je me hisse dans mon fauteuil. Ignorant la sensation plus que désagréable dans mes membres, j’enfile tant bien que mal mon t-shirt puis mon pull et mon jeans. Je sors de ma chambre puis de mon appartement.

Au fur et mesure que je roule dans la rue déserte en direction du parc, je parviens à me calmer doucement. Et arriver au parc je remarque que toute douleur à disparu. Enfin. Ce n'était pas trop tôt je dois dire. Je ralentis doucement en entrant dans le parc et roule plus calmement. Il n'y a personne. Normal, vu l'heure avancée de la nuit. Mais peu importe, j'ai toujours aimé la solitude enfaite. D'avantage encore lorsque ce genre de douleur me prend. Rare sont ceux qui comprennent ce que je ressens dans ces moments. La plupart me prenne pour un fou, étant donné qu'il ne comprenne pas comme je peux ne pas ressentir quoique ce soit mais tout de même avoir ce genre de douleurs. La sensation de douleur est de toute manière autre chose que la sensibilité. Enfin. Je m'immobilise devant le petit étang et me passe les mains dans les cheveux.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message It's a good life even when hope is forsaken •Skylar › Mar 28 Avr - 19:34



Alexander et Skylar
Je parcours le parc désert sur mon vélo avec Kyo qui trottine doucement à coté de moi. Je ne fais pas vraiment attention où je vais, d’un côté le chemin est ancré dans ma tête.  Mon esprit est ailleurs. Il n’est pas vraiment dans cet espace-temps, mais il est plutôt rester au refuge il y a quelques heures.

Il m’attendait près de mon vélo les bras croiser sur la poitrine. Du bureau je ne pouvais pas voir son visage avec la nuit qui tombait. Les lumières étaient éteintes, on aurait pu croire qu’il n’y avait personne dans les locaux de l’association. Pourtant il restait là à m’attendre, mon vélo que j’avais laissé dehors m’avait trahi. Il a attendu pendant plusieurs heures que je vienne. Je l’ai observé dans l’ombre. Il est parti de manière précipité après avoir regardé son téléphone. Il a dû avoir une urgence. Pourtant je ne suis pas sortie tout de suite de peur qu’il se soit simplement caché un peu plus loin pour me surprendre. Finalement, j’ai fini par sortir de ma cachette et je suis partie le plus vite possible en essayant de ne pas me faire remarquer.

En y repensant, ce n’était peut-être pas une bonne idée. La prochainement qu’il viendra il sera en colère. Un frisson me parcours le dos en pensant à ce qu’il pourrait me faire. La dernière fois que j’ai été confronté à moi, il a faillis lever la main sur moi. Il faut que je cache mon vélo pour qu’il pense que je ne suis pas là, mais cela ne va pas marcher indéfiniment. Cela fait maintenant 3 ans qu’il est toujours là à m’attendre. Plus le temps passe et plus il me fait peur, mais j’ai encore plus peur d’en parler à quelqu’un. Mais je ne peux pas le fuir, ni continuer à supporter cette situation. Il faut que je trouve une situation, mais quoi ?

Un soupire sort de ma bouche, alors que je suis toujours perdue dans mes pensées. Quand j’entends Kyo aboyer avant qu’il ne parte en courant dans la pénombre du parc.

REVIENS ICI IDIOT !

Je me mets à pédaler le plus rapidement possible pour ne pas le perdre de vue. Au détour d’un petit chemin derrière un arbre je le vois à moitié sur un homme qui apparemment est en fauteuil roulant en train de lui faire des câlins. Mais qu’est ce qu’il me fait ce chien ? Lui qui est un insocial de première catégorie ? Je freine brusquement pour ne pas percuter l’homme et Kyo. Un petit cri sort de ma bouche alors que je fais un joli soleil en passant par-dessus mon vélo. Mon vole se termine sur le sol, recouvrant mon jeans de poussière grise.

457 mots & 29 lignes complètes. Fiche créée par © Summers & Rinema


Dernière édition par Skylar A. Kilmien le Mer 29 Avr - 20:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message It's a good life even when hope is forsaken •Skylar › Mar 28 Avr - 23:24
Arrêté là, dans le parc, devant l'étang, reculé contre mon dossier, j'ai les yeux fermés et prends plusieurs profondes inspirations. Ainsi, me concentrant seulement sur ma respiration, je parviens à oublier les relents de douleurs que je ressens encore maintenant. Je soupire doucement et me passe instinctivement les mains sur les cuisses. Non, effectivement, je ne sens vraiment plus rien. Et ce n'est pas pour me déplaire. Je préfère ça, plutôt que d'avoir ces horribles douleurs.

Mais quelque chose me sort de mes pensées. Non. Plutôt quelqu'un. Un aboiement me fait trésaillir. Je me redresse et baisse le regard … qui tombe sur un chien. Couleur caramel, poil touffu et queue enroulée, je n'ai pas de mal à y reconnaître une race japonaise. Adorable. Je souris et tend ma main  « Salut toi » je l'observe s'avancer pour renifller ma main.  « Qu'est-ce tu fais là ? T'es tout seul ?» demandais-je en retirant ma main pour lui caresser gentiment la tête.

Au moment où le petit chien commence à faire le tour de la chose bizarre dans laquelle je suis assise, j'entends un crissement de pneu. Je me redresse et me tourne au moment où je vois une jeune femme brune faire un joli vol plané dans l'herbe, son vélo tombant à ses côtés. Le chien cours vers la femme et fait le tour d'elle comme pour vérifier si elle va bien. Je m'empresse de la rejoindre à mon tour et me penche vers elle  « ça va ?» demandais-je inquiet  « Vous allez bien ? » je l'observe se redresser  « Rien de casser ?» je la regarde quelques instants puis soupire doucement et lui tend la main pour l'aider à se relever  « Eh ben … vous avez eu de la chance je crois  » souriais-je aimablement.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message It's a good life even when hope is forsaken •Skylar › Mer 29 Avr - 20:57



Alexander et Skylar
Sans attendre Kyo se précipite vers moi et me tourne autour en pleurant pour être sûr que je vais bien. Je souffle sur une mèche rebelle qui me tombe devant les yeux et n’osant pas bouger de peur d’avoir mal quelques parts. C’est bien la première fois que je fais une chute comme ça. J’entends une voix qui me demande si à plusieurs reprises si je vais bien. En plus d’avoir presque faillit mourir à cause d’une chute à vélo, je me suis ridiculiser devant quelqu’un. Heureusement que l’on est en plein milieu de la nuit, parce que sinon la honte se serait abattu sur moi et j’en aurai entendu parler pendant des jours, voir des semaines. On est dans une petite ville et tout se sait très rapidement.

J’apperçois une main forte vers moi. Je finis par lever mon regard vers la personne qui m’offre son aide. C’est l’homme en fauteuil roulant qui était en train de jouer avec Kyo. J’ouvre la bouche pour parler, mais la referme aussi tôt, ne trouvant pas quoi dire. Je ne sais pas pourquoi, mais je suis surprise qu’il soit venu vers moi. Ma main prend la sienne alors que je m’aide avec mon autre main poser sur le sol pour me lever. Une grimace se dessine sur mon visage, je vais avoir un joli bleu sur mon postérieur.

Merci beaucoup de votre aide…je ne sais pas si j’ai vraiment eu de la chance. C’était une petite chute de rien…

Ma phrase ne sera jamais terminée. Quand je tourne la tête pour voir mon vélo, je le vois un peu plus loin. En effet, j’ai vraiment fait un beau vol plané. Mon attention se porte de nouveau sur l’homme qui tient toujours ma main. En fait, c’est plutôt moi qui tiens la sienne. Quand je m’en rends compte, je la lâche en rougissant légèrement. Je me sens stupide et ne sait pas quoi dire. Je me tourne de nouveau vers le jeune homme.

J’ai essayé d’apprendre à voler, mais je crois qu’il faut que j’abandonne cette idée.

Un petit rire sort de ma bouche. Je regrette d’avoir dit ce genre d’ânerie, je soupire exaspéré par ma stupidité qui n’a pas d’égal. Une fois que Kyo c’est assuré que j’allais bien, il retourne réclamer des câlins à la personne pour qui il m’a abandonné il y a quelques minutes. Je le regarde perplexe, ne comprenant pas forcément son comportement.

C’est bizarre…il n’est pas très social d’habitude. Il n’aime pas aller vers les gens qu’il ne connait pas.

Fiche créée par © Summers & Rinema


Dernière édition par Skylar A. Kilmien le Dim 3 Mai - 21:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message It's a good life even when hope is forsaken •Skylar › Sam 2 Mai - 13:30
Je pensais être seul dans le parc aujourd'hui, mais enfaite, non. Je remarque cela bien rapidement lorsqu'un chiot s'approche de moi en jappant joyeusement. J'ai tout juste le temps de le caresser et le gratouiller gentiment derrière les oreilles que j'entends un crissement de pneu. Je me tourne vivement au moment où une jeune femme fait un vol plané, son vélo attérissant à ses côtés. Le chiot se précipite vers elle et pleurt en lui tournant autour. Sans doute veut-il savoir si elle va bien. Au final, je m'approche à mon tour d'elle et lui tend une main pour l'aider à se relever avant de lui demander à plusieurs reprises si elle va bien.

Elle me répond que oui, que de toute manière ce n'était qu'une petite chute. Je m'apprête à la contredire en disant qu'elle a quand même fait un sacré plongeons mais elle s'en rend compte d'elle même. Je souris puis rigole doucement lorsqu'elle dit qu'elle devrait abandonné l'idée de vouloir apprendre à voler  « ouais effectivement ce n'est peut-être pas la meilleure des façon de se déplacer » lui disais-je en me reculant un peu une fois qu'elle soit levée. Le chiot revient ensuite me voir, queue frétillante. Sa propriétaire le regarde, un sourcil arqué et finit par dire qu'elle trouve ça bizarre qu'il soit aussi social d'un coup.

J'hausse les épaules  « J'aime bien les animaux. Il doit surement le sentir  » osais-je expliquer avant de relever mon regard sur la jeune femme  « Et puis il est carrément adorable ce petit »souriais-je. Je me recule un peu lorsqu'il pose ses pattes avant sur les genoux afin d'être encore plus proche de moi. Je rigole doucement et lui caresse la tête.  « Il est tellement adorable, ce petit.» je relève mon regard vers la jeune femme  « Il s'appelle comment ? » demandais-je tout en gratouillant le chient derrière les oreilles.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message It's a good life even when hope is forsaken •Skylar › Dim 3 Mai - 22:10



Alexander et Skylar
Au moins, ma petite blague a fait sourire cet inconnu que mon chien affectionne. J’ai eu de la chance de ne pas passer pour une parfaite idiote. Je souris timidement au jeune homme et retourne rechercher mon vélo que je mets sur sa béquille. Même si il y a très peu de monde qui se promène à cette heure, vaut mieux éviter une éventuel chute d’un promeneur. Quand je reviens vers mon chien et le jeune homme ils sont tous les deux en plein câlin. Cela m’étonne, mais j’avoue que je ne cherche plus à comprendre le comportement étrange de mon chien. D’un côté, on dit bien tel maitre tel chien.

Entendre des compliments sur Kyo me fait plaisir. J’aborde un sourire plein de fierté en l’entends dire qu’il est beau. Mon chien c’est un peu comme mon bébé, j’aime qu’on l’admire et qu’on le trouve beau. Je m’approche doucement pour grattouiller son oreille droite. Il est bien gâté ce soir. Il ne va pas me lâcher de la nuit ce soir je le sens.

Il s’appelle Kyo c’est un akita inu, je ne sais pas si vous connaissez. Au fait je m’appelle Skylar et encore désolé pour l’incident.

Je lui tends la main pour me présenter un peu plus convenablement. D’ailleurs, je sens une pointe de jalousie venant de Kyo qui pousse ma main pour avoir plus de câlin. Je lève les yeux au ciel en riant doucement. Maintenant que l’ambiance est un peu plus « normal » et que la peur de la chute est passée, je m’intéresse d’un peu plus près au jeune homme pour qui Kyo a beaucoup d’affection. Il n’a pas l’air vieux, il doit avoir environs mon âge. En plus, il est plutôt pas mal. Intérieurement je félicite mon chien d’avoir été voir ce beau jeune homme. Finalement, je ne regrette pas d’avoir fait ma petite chute.


Fiche créée par © Summers & Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message It's a good life even when hope is forsaken •Skylar ›
Revenir en haut Aller en bas
 
It's a good life even when hope is forsaken •Skylar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» It's a good life even when hope is forsaken •Skylar
» Where there's life, there's hope •• E.A.M. Jr !
» Yeah, you show me good loving make it alright need a little sweetness in my life (elya)
» La loi Hope, est-ce une solution? et IT?
» Le Congres americain pourrait adopter le HOPE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Corbeille des sujets-
Sauter vers: