Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

Message Promenons nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas ... PV Xénosis › Lun 20 Avr - 15:51



Xénosis & Christian
Suite à ton séjour à l'hôpital, tu as besoin de t'éloigner un peu de la ville et de ta sœur par la même occasion. Tu sais qu'elle est inquiète, mais elle est légèrement étouffante à jouer les mères poules. En générale, ça ne te dérange pas cette façon qu'elle a de te sur-protéger, mais tu as vraiment besoin d'air et là, elle t'en prive. Tu as donc profité du fait qu'elle doive s'absenter travailler pour fuir l'appartement. Tu t'es promis de rentrer avant elle, mais maintenant que tu arpentes les bois, tu ne fais plus vraiment attention à l'heure. Un instant, tu te dis que tu aurais dû emmener Maui avec toi, le chien de ta sœur aurait apprécié la sortie, et puis tu oublies ça et tu continues ta route. Tu ne fais pas vraiment attention à l'endroit ou tu te rends, en fait, tu n'as pas de destination précise, tu marches au hasard et te laisses guider par la multitude de sentiers traversant la forêt. Un coup à droite, un autre à gauche ... Ton esprit vagabonde tout autant. Tu penses à Snow, Judith, Charlie, Rosaline, ... Oui, il y a beaucoup de filles dans ta tête et puis il y a quelque garçons aussi. Xénosis surtout. L'agaçant, l'horripilant ... Tu le chasses vivement de ta tête. Même en pensée, il réussit à te taper sur les nerfs, mais en même temps, il faut avouer qu'il n'est pas mal, pas mal du tout en fait. Non !

Secouant la tête, tu concentres tes pensées sur Judith. Elle, elle est pas mal, gentille, drôle et elle te fait rire plutôt que de te donner envie de t'arracher les cheveux.Secouant la tête, tu concentres tes pensées sur Judith. Instinctivement, tu portes la main à ton cœur et te forces à respirer calmement. Le médecin, ta prévenue, après ce qui t'est arrivé, tu es encore fragile et tu ne dois pas te surmener. Seulement comme d'habitude, tu n'en fais qu'à ta tête ... Heureusement que Snow n'est pas là elle te ferait un sermon et elle n'aurait pas tort. Tu es un parfait crétin. Du repos ! Ce n'est pourtant pas sorcier de poser sur cul dans son canapé et de ne rien faire de la journée. Il y a des gens qui tueraient pour pouvoir faire ça. Mais non, toi, tu as besoin de bouger et tu vas courir les bois quand tu devrais laisser ton organisme se remettre. Un vrai crétin. Soupirant, tu lèves les yeux au ciel avant de les tourner en direction du craquement que tu viens d'entendre.

- « Il y a quelqu'un ? »

Te relevant péniblement, tu grimaces, puis te concentres sur la direction d'où provenait le bruit plutôt que ton cœur malade. Il y a bien quelqu'un. Quelqu'un que tu connais et, sincèrement, la dernière personne que tu t'attendais à croiser dans la forêt, mais aussi la dernière personne que tu avais envie de voir. Tu fais la moue en l'observant.

- « Salut ... »

Tu lui lances un regard méfiant, tu n'es pas d'humeur à te prendre la tête avec lui, tu n'en as vraiment pas la force.

Fiche créée par © Summers & Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Promenons nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas ... PV Xénosis › Ven 24 Avr - 19:03

POV externe :

« I hate you, everything about you. Don't wanna be in love with you no more, don't wanna be around you, touch you, fuck you, don't ever wanna see come around my door. Don't ever try to touch me again. I loved you so much, oh baby, but then I hate you. »

Pour entendre Xénosis chanter ce genre de paroles, il fallait qu'il soit totalement bourré ou totalement défoncé. Mais, étant donné qu'il ne buvait pas, ça paraissait plutôt logique que c'était parce qu'il était défoncé. Oui, et complètement d'ailleurs. S'injecter lui-même de l'héroïne et de la morphine dans les veines était pas forcément pour son état mental qui ne faisait que se dégrader depuis qu'il avait quitté Chicago et encore moins pour sa santé et la pureté de son sang, ça faisait d'ailleurs un bon moment qu'on pouvait douter que son sang soit pur une seule seconde. Pourquoi il ne réfléchissait pas avant d'exposer sa voix au chant et devant les personnes qu'il pouvait y avoir ? C'était simple : il n'y avait personne, d'après lui, et il était dans la forêt. Il pouvait hurler et chanter tout ce qu'il voulait qu'il était sûr que personne ne l'entendrait.

Ne faisant pas attention à ce qu'il faisait ou à où il marchait, Xénosis finit par entendre un craquement sous ses pieds, il baissait alors le regard vers la branche qu'il avait cassé avant d'afficher un léger sourire. En fait, ça aurait pu être un piège à loup qui se serait refermé sur son pied qu'il aurait eu exactement la même réaction. La souffrance ? À vrai dire ça faisait un bon moment qu'il avait l'impression de ne plus connaître ce sentiment. Il le connaissait sur le visage des personnes qu'il blessait, qu'il saignait jusqu'à les entendre le supplier de s'arrêter, qu'ils disaient qu'ils seraient gentils, à présent. Gentils ? Mais Xénosis, contrairement aux autres, n'en avait rien à foutre de la gentillesse. Il aimait juste faire souffrir, voir les autres pleurer. C'était un peu comme son plaisir et sa petite victoire personnelle.

POV interne :

« Il y a quelqu'un ? », après avoir entendu ça, ma première réaction ? Penser : Oh non, pas lui. Eh bah si, lui. Lui, je le déteste. J'ai le droit d'être franc dans mes propres pensées. J'aimerais tellement le voir se vider de son sang sous mes yeux, mais en même temps il m'attire à un point tel que mes mains, mes bras, mon corps refuse de m'obéir quand je suis devant lui. Que le premier qui pense que c'est de l'amour lève la main, comme ça je lui pénètre le ventre avec une tronçonneuse. Quand on fait ça, ça saigne, la personne : elle crie. C'est drôle. Légèrement psychopathe comme pensée. Rapide d'oublier que ma gueule d'ange appartient à un psychopathe, justement. « Salut. », ma pensée ? Non pas salut, casse toi, fais demi-tour et rentre chez toi. J'avais réellement pas envie de voir ce garçon et pourtant.. Eh ben il était là. Je savais que les marques rouges autour de mes yeux décrivaient assez bien mon état et que si je parlais ça pouvait encore plus confirmer qu'effectivement j'étais défoncé mais je ne pouvais pourtant pas m'empêcher de lui répondre, toujours aussi sarcastiquement que d'habitude.

« Navré pour toi Christian. Mais cette chose, à côté de moi, s'appelle un arbre. Cet arbre, qui est donc une plante, n'a pas de bouche. Je pense pas qu'il te répondra. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Promenons nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas ... PV Xénosis › Sam 9 Mai - 13:31


 
Xénosis & Christian
Qu'est ce qui est le pire te retrouver face à quelqu'un alors que tu voulais être seul ou te retrouver face à lui. Face à lui s'en hésitation. Va savoir pourquoi tu le déteste comme ça, il ne t'as pourtant rien fait … Ah si. Il existe et c'est suffisant. Le simple fait de savoir que tu respire le même air que lui t'est déplaisant en fait. C'est pour dire à quel point tu ne l'apprécie pas. Pourtant tu prend la peine de le saluer. Même quand tu déteste quelqu'un tu reste poli. Bon gamin va. N’empêche que tu aimerais sincèrement le voir faire demi-tour, te fiche la paix et, en même temps, faut avouer que tu serais vexé s'il agissait de la sorte. Il y a un dicton idiot qui dit qu'il n'y a qu'un pas entre l'amour et la haine. Tu veux bien le croire parce que même si tu déteste Xénosis tu doit avouer le trouver pas mal. Non ! Stop pente savonneuse ! Tu chasse rapidement cette idée de tes pensés et lui adresse un regard noir lorsqu'il te répond. Tu as monsieur le roi des sarcasme en personne pour interlocuteur.

- « Je savais pas non plus que les têtes de pioche parlaient … En tout cas j'ai plus de chance d'entretenir une discutions intelligente avec cet arbre qu'avec toi Xénosis. »

Soupirant tu te rassoit à terre. Tu aurais bien mieux fait d'obéir à Snow et de rester à la maison te reposer … Finalement la tête de pioche de l'histoire c'est peut être toi. En tout cas Xénosis n'a pas l'air mieux que toi. Si tes yeux sont cerné de noir les siens le sont de rouges et finalement il est quasi aussi blême que toi. Malade ? Toi tu l'est, mais lui c'est une toute autre sorte de maladie qui le ronge et sûrement ce qui te déplaît le plus chez lui. Sérieusement ça lui sert à quoi de se droguer ? Secouant la tête tu sort une clope, que tu glisse entre tes lèvres, et un briquet de ta poche. Allumant le petit tube de papier blanc tu observe Xénosis en silence avant d'expirer un nuage de fumée.

- « Je te savais pas le genre à courir les bois comme garçons … Mais maintenant je sais qui a inspiré le conte du petit chaperon rouge et la chanson promenons nous dans les bois. »

Vous pouvez être deux à vous montrer sarcastique. Ton rayon c'est plutôt les blagues, mais avec Xénosis tu te découvre un talent pour l'humour noir. N’empêche s'il pouvait juste se vaporiser dans l'atmosphère ce ne serais pas un mal. Quoi que l'idée de respirer des particules de Xénosis ne te tente pas franchement en fait. Beurk ! Rien que l'idée te donne la nausée ou bien est ce ta cigarette ?

 
Fiche créée par © Summers & Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Promenons nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas ... PV Xénosis › Dim 10 Mai - 18:07

POV externe :

« En tout cas j'ai plus de chance d'entretenir une discussion intelligente avec cet arbre qu'avec toi Xénosis. » Le jeune homme avait regardé Christian avant de lâcher un léger rire assez faux en secouant la tête. Il ne croyait absolument pas à ce qu'il disait et il était d'ailleurs assez intelligent pour savoir que Christian ne cherchait qu'à se protéger en répondant de cette manière que Xénosis aurait considéré comme lâche. Il s'approchait alors doucement du garçon, prenant entre ses lèvres un de ses joints qu'il avait roulé avant de l'allumer. Il n'aimait pas fumer, il savait que ça lui faisait du mal aux poumons, seulement c'était la seule façon qu'il avait trouvé pour consommer discrètement de la drogue en étant hors de chez lui. Sinon, et c'était d'ailleurs pour ça qu'il avait presque toujours les bras recouverts de bandages, il utilisait une façon à ses yeux plus médicale que ça, qui d'ailleurs lui faisait plus de mal qu'autre chose et qui salissait immédiatement son sang. « Tu sais tout autant que moi que c'est faux, Christian. »

En étant assez proche de lui et pour l'embêter, le jeune homme se mit au niveau de son interlocuteur pour lui souffler sa fumée au visage en parlant toujours aussi calmement. « Et tu sais tout autant que moi que tu ne devrais pas fumer. Mais je vais pas t'en empêcher, en réalité... Que tu te niques bien correctement les poumons ça m'est égal. Et si t'en crevais j'en aurais tout autant rien à faire. » Il avait sourit à la suite de ses mots. Évidemment il ne le pensait pas. Il était étrangement attiré par Christian. Certes, il était attiré par tout ce qui était humain et qui était vivant, mais c'était envers Christian beaucoup plus fort, presque autant que pour Kélia, pour cette fille rousse... En réalité, même presque autant qu'Eddie, auparavant, et autant qu'Alexander, maintenant.

Remettant son joint entre ses lèvres, le jeune Lodéqeski mit une de ses mains sous le menton du jeune garçon pour finalement lui enlever sa cigarette de la bouche. « Tu sais Hampton, j'ai beau te haïr je tiens quand même un minimum à toi. Alors si tu pouvais éviter de crever avant que je puisse te haïr totalement sans me soucier un minimum de comment tu vas, ça m'arrangerait. Mais ne te fais pas d'illusions, par là je veux pas dire que j'aurais une seule once d'empathie pour ta famille et toi si tu venais à disparaître dans la nature. Je serais juste... Un peu déçu. »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message Promenons nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas ... PV Xénosis ›
Revenir en haut Aller en bas
 
Promenons nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas ... PV Xénosis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promenons nous dans les bois , pendant que le loup n'y est pas ~PV Yû
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]
» Un, deux, trois promenons-nous dans les bois ♫
» Promenons nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas ... PV Xénosis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Corbeille des sujets-
Sauter vers: