Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

Message ALEXIS&TONIA - à défaut de ne pas vouloir de gosse, j'ai adopté un chien. › Dim 29 Mar - 18:56
à défaut de ne pas vouloir de gosse, j'ai adopté un chien.
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.

Cela faisait un moment que l'idée d'adopter un petit animal germait dans la tête d'Antonia. Ses journées passaient et se ressemblaient toutes. Aucuns signes affectueux pour personne et venant de personnes chaque jours. Personne ne l'attendait chez elle, elle n'avait personne dont sa présence était quasi-vital ou du moins, elle n'était le centre du monde de personne. Alors plusieurs solutions s'offraient à elle : Se trouver une petite amie, avoir un enfant ou un animal de compagnie. Hum … Pour la première, il est difficile de forcer cet enfoiré de cupidon de vous lancer une flèche et surtout, de bien viser la personne avec qui il est censé vous lier. Pour la seconde, trouver quelqu'un est impératif et lorsqu'on est bisexuelle mais bien plus portée sur les femmes, la procréation est plutôt compliquée … Puis comme si ça ne suffisait pas, pour enterrer le tout, elle ne supporte pas tellement les enfants. Voilà, fin de l'histoire.

Alors la dernière solution semblait tout bonnement la meilleure et c'était celle qu'elle allait appliquer ce jour même. Totalement déterminée à enfin adopter un animal à quatre pattes mais d'une catégorie encore inconnue : Chien, chat, hérisson, hamster … Elle hésitait encore mais il lui fallait cet animal là maintenant tout de suite. Vous comprenez pourquoi Antonia n'apprécie pas tellement les enfants, tout simplement parce qu'ils lui font de la concurrence niveau caprice …
Un avis était alors bien plus que bienvenue et il paraît que les meilleurs viennent souvent de nos amis. C'est pour cela que Toni avait immédiatement appelé son amie Alexis qu'elle affectionnait particulièrement. Telle une enfant de cinq ans, elle l'avait suppliée au téléphone appliquant même bêtement la technique des yeux de chien battu alors que cette  dernière ne pouvait pas la voir … Oui oui, à ce point là …

C'est alors avec la plus grande fierté et la plus grande joie du monde que la jeune femme aux cheveux mi-bleus entrait dans l'animalerie de la ville voisine accompagnée de son amie. « Je suis contente que tu sois venue avec moi ! Je sais que tu m'aideras à faire le bon choix et que l'on va passer une super aprem' !! » lui avait-elle alors gratifiée avec le sourire le plus sincère de l'univers tout entier. Oui, car il est extrêmement difficile pour la canadienne de faire semblant. Tout ce qu'elle dit, tout ce qu'elle fait lui viennent spontanément et si elle disait qu'elle était vraiment heureuse d'avoir la brune auprès d'elle, c'est que c'était vrai.

Antonia n'avait pas ce regard étrange et cette sorte de pitié lorsque l'on regarde Alexis. Non. Bien des gens le font mais elle estime qu'elle n'a pas besoin de cela, au contraire. Elle y avait eu le droit elle aussi, elle était parfaitement bien placée pour savoir à quel point cela peut être désagréable. Ces yeux fixés sur vous d'un air à moitié méprisant et mi-triste qui semble vous faire baisser de valeur ou désirer vous faire sentir faible parce que vous avez un problème qu'ils n'ont pas. Antonia n'était pas plus faible qu'eux, et Alexis ne l'est pas non plus. Elle est une jeune femme comme une autre. Point.
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ALEXIS&TONIA - à défaut de ne pas vouloir de gosse, j'ai adopté un chien. › Dim 29 Mar - 19:48

"à défaut de ne pas vouloir de gosse, j'ai adopté un chien."
Alexis P. Wilde|Antonia S. Smith
Aujourd'hui je ne faisais rien, j'avais dormi toute la matinée et comptais rester dans mon lit. Mon téléphone sonne et je regarde qui m'appelle: c'est Antonia. Je décroche pour savoir ce que me vaut un appel de mon amie.

Antonia, c'est cette fille qu'on remarque forcément par sa couleur de cheveux, c'est cette fille qui clame ses idées haut et fort et qui vit au gré de ses envies, c'est cette fille adorable à qui on peut pas dire non parce qu'elle serrait capable de fondre en larme rien que pour ça alors qu'elle a 23 ans.

Un animal de compagnie ? C’était visiblement son délire en cette belle journée ? Soit, pourquoi pas… après tout Kae m’avait baladé toute la semaine alors une sortie de plus ou de moins… Et puis Tonia était, avec Kae une des rares personnes à ne pas me prendre par pitié, elle savait ce que j’avais mais avais elle aussi vécu de quoi susciter la pitié des gens et ne supportait pas ça non plus…

Tonia était donc venue me chercher et on s’était rendues à une animalerie à Détroit. Mon amie avant l’air vraiment contente que je sois là, sa bonne humeur avait tendance à déteindre sur moi. A croire que j’attirais les gens qui débordaient d’énergie et de joie de vivre, moi qui n’en avait pas. C’était en soit quelque chose de bien, ainsi ça me permettait de partager la joie de mes amis et donc de sortir de mon humeur maussade habituelle.

L’autre qualité d’Antonia c’est qu’elle disait toujours ce qu’elle pensait, elle était un brin excentrique et surtout très franche, du coup elle disait les choses clairement et sans atténuer : pas besoin de lire entre les lignes avec elle : tout était écrit noir sur blanc, pas d’entourloupe ou de faux-semblant : que la vérité rien que la vérité !

C’est pourquoi quand elle me dit qu’elle est contente que je sois venue et qu’on passera une super aprem’ je la crois. Je souris légèrement et on entre dans l’animalerie, il y a tout un tas de bestioles divers et variées : des chiens, des chats, des tortues, des oiseaux, des serpents, des souris, des rats… Je me tourne alors vers la canadienne :

- Tu veux quoi au faite comme animal de compagnie exactement ? Tu as une idée ?

J’étais quasiment certaine que mon amie n’avait pas d’idée précise sur la question, elle avait toujours des envies soudaines comme là mais sans y avoir réfléchis avant, elle était du genre impulsive, ce qui pouvait être une qualité comme un défaut. En ce moment, j’avais bien besoin d’un peu d’impulsivité dans ma vie, car ces derniers temps je réfléchissais beaucoup et agissais très peu… Mon regard se balade sur les animaux du magasin et j’essaye de réfléchir à ce qui conviendrait le mieux à mon amie…
Fiche créée par © Summers & Rinema | Citation de Marc-Aurèle
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message ALEXIS&TONIA - à défaut de ne pas vouloir de gosse, j'ai adopté un chien. › Dim 12 Avr - 23:14
à défaut de ne pas vouloir de gosse, j'ai adopté un chien.
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.

En entrant dans cette animalerie, Antonia savait pertinemment qu'elle allait enfin assouvir son caprice. Elle n'allait pas ressortir d'ici les mains vides, cela en était totalement hors de question. Facilement, on pouvait comparer la présence de la jeune femme dans les lieux à une enfant dans un magasin de jouet. Elle regardait partout, chaque détails attiraient son attention et suscitaient son admiration. Elle ne savait plus où donner de la tête, elle voulait tout découvrir en même temps et presque, adopter tous les animaux qui croisaient son regard. Il fallait qu'elle se calme, elle ressemblait presque à une tarée. Elle tourna la tête vers son ami qui lui demandait si elle avait une idée de l'animal qu'elle voulait. Évidemment que non … La canadienne est typiquement le genre de personne à foncer tête baissée alors dès que l'idée d'adopter un petit animal lui ai venu en tête, elle n'a pas chercher beaucoup plus en profondeur. Elle ne savait même pas si elle voulait un reptile, un mammifère, un poisson … Aucune idée. Elle haussa donc les épaules en accordant un sourire à son amie. « Je ne sais pas, je verrai bien au coup de cœur ! » C'est généralement ce qui fonctionne le mieux non ?

Elle commençait alors son périple merveilleux parmi tous ces animaux. Elle s'arrêta un instant face à un aquarium, comportant des poissons tropicaux de toutes les couleurs. Elle s'abaissa un peu plus pour les regarder d'un meilleur point de vue et se mit à réfléchir en les fixant un instant.  « Huum, ils sont jolis mais semblent bien chiants ... » Elle se relevait avant de continuer à marcher, observant tout de même les aquariums bien qu'un poisson ne soit sûrement pas une bonne idée. « Tu penses que quel animal me correspondrait le mieux ? Ne me dit pas un poisson s'il te plait ... » Un poisson, c'est typiquement le genre d'animal inutile qui sert à faire joli dans un salon … Elle continuait son chemin, scrutant impatiemment les cages qui lui étaient présentés à la recherche de ce petit animal qui fera battre son petit cœur.  
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message ALEXIS&TONIA - à défaut de ne pas vouloir de gosse, j'ai adopté un chien. ›
Revenir en haut Aller en bas
 
ALEXIS&TONIA - à défaut de ne pas vouloir de gosse, j'ai adopté un chien.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» QUI EST JUDE CELESTIN ? POURQUI ET PKWA LUI ET NON PAS ALEXIS ?
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Il ne faut pas boire de sang.
» Il faut vivre.
» La curiosité est un vilain défaut ! [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Corbeille des sujets-
Sauter vers: