Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Membrichou
Kaelynn S. Hiddleston
Age : 28
Né(e) le : 13/01/1991
Je suis : Barmaid / mixologue
Inscrit depuis : 09/06/2018
Messages : 373
Célébrité : Daisy Ridley
Rps en cours : [url=][/url] - [url=] [/url] - [url=] [/url]

Message Stop trying to make everyone happy you’re not beer › Dim 21 Oct - 21:25
Stop trying to make everyone happy
you’re not beer

Sujet Libre
"This beer tastes like I'm not going to work tomorrow "

Non sans quelques difficultés je pose enfin le dernier casier de bouteilles de bière sur la pile. Il est dix huit heures et j'ai déjà envie de retourner me coucher. La nuit dernière j'ai dormi quatre heures. Mal réveillée, je me suis prise les pieds dans mon rideau de douche, ma cheville a doublé de volume, changé de couleur et me fait un mal de chien, j'ai une bosse sur le front... Je ne vous cache pas qu'à ce moment de la journée, bercée entre des larmes contenues, l'envie de retourner sous la couette pour conjurer le mauvais sort, et mes obligations professionnelles il avait fallut que je me mette un sacré coup de pied au derrière pour sortir de chez moi. Sitôt sortie de chez moi, j'ai claqué quelques billets verts à la pharmacie pour acheter de quoi soigner viteuf' ma cheville -non sans d'insistantes sollicitations de la pharmacienne pour aller consulter un médecin- et je suis partie au Walk on Water retrouver Jimmy qui devait m'aider à tout installer. Et évidemment quand je me suis présentée là-bas, mon cher employé à temps partiel m'envoie un message pour se faire porter pâle... Vous l'aurez compris ce n'est pas ma journée.

Pourtant je suis là, sur mon petit stand improvisé au festival de l'artisanat local de MS. L'installation est soft, composée d'une table et d'un tabouret haut pour faire découvrir à mes chers concitoyens ma dernière création, ça et là de petits flyers sur le produit et des cartes du Walk On Water, mon bar. Approchez n'ayez pas peur et venez découvrir la première bière artisanale brassée à Marple Spring !

Surfant sur la vague des fameuses craft beers je m'étais lancée dans l'expérimentation du brassage de bière trois mois plus tôt. L'affaire n'avait pas été tout de suite un franc succès il faut bien l'avouer. Malgré la littérature et les quelques tutoriels suivis sur Internet il m'avait fallu plusieurs tentatives pour parvenir à un résultat que j'ai envie de présenter au public. C'était le grand jour, l'heure de vérité. Mesdames et Messieurs, je suis fière de vous présenter  Allais-je rencontrer suffisamment de succès pour lancer une fabrication à plus grande échelle ? En règle générale, je savais ce qui plaisait à mes clients. J'étais capable de leur faire des cocktails sur mesure en identifiant leurs goûts. Il ne restait plus qu'à savoir si j'avais le même instinct avec la bière artisanale. Les premiers passants arrivaient dans les allées du marché il ne me restait plus qu'à donner un peu de la voix, d'afficher un joli sourire et espérer capter leur curiosité.

« Hey ! ça vous dirait de goûter la première bière artisanale fabriquée ici à Marple Spring ? » 


(c) Captain FreeBird




Walk on the Wild Side
"Candy came from out on the island, In the backroom she was everybody's darling, But she never lost her head Even when she was giving head She sayes, hey baby, take a walk on the wild side Said, hey babe, take a walk on the wild side And the colored girls go, Doo doo doo doo doo doo doo doo doo Doo doo doo doo doo doo doo doo doo"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3541-kae-all-along-to-the-watchtower http://marplespring.forumactif.org/t3547-kae-we-re-just-a-bunch-of-broken-robots

Membrichou
Jane C. Shepard
This We'll Defend
We Shall Remain Here
To Protect and to Serve

I hereby declare, on oath, that I absolutely and entirely renounce and abjure all allegiance and fidelity to any foreign prince, potentate, state, or sovereignty of whom or which I have heretofore been a subject or citizen; that I will support and defend the Constitution and laws of the United States of America against all enemies, foreign and domestic; that I will bear true faith and allegiance to the same; that I will bear arms on behalf of the United States when required by the law; that I will perform noncombatant service in the Armed Forces of the United States when required by the law; that I will perform work of national importance under civilian direction when required by the law; and that I take this obligation freely without any mental reservation or purpose of evasion.

On my honor, I will never
betray my badge, my integrity,
my character or the public trust.
I will always have the courage to hold
myself and others accountable for our actions.
I will always uphold the
constitution, my community, and the
agency I serve.

Age : 37
Né(e) le : 07/11/1981
Quartier : Centre-Ville
Je suis : Policière
Inscrit depuis : 02/10/2017
Messages : 301
Célébrité : Colleen Deegan

Message Stop trying to make everyone happy you’re not beer › Mer 24 Oct - 14:59



Stop trying to make everyone happy, you're not beer

- Marple Spring, Est de la Ville
- Festival de l'artisanat local

Je n'aimai pas travailler le week-end, encore moins la nuit. Au moins cette fois, j'étais exemptée du service de nuit notamment parce que j'étais une officière de police mais malheureusement, les week-ends restaient monnaie courante. Rien à voir avec mes débuts de gardienne de la paix à Cincinnati où là j'alignais les services de soirée et nuit en comptant les week-ends avec les jours de repos qui tombaient en pleine semaine. Au moins cette fois, c'était en pleine journée pour le festival de l'artisanat local de Marple Spring pendant l'automne de cette année. Depuis le 4 juillet, la ville avait restreint les manifestations publiques et nous en premier lieu, émettions des recommandations pour limiter davantage les rassemblements et les déplacements mais nous n'allions pas empêcher les gens de vivre. Si d'autres festivals avaient été reportés, celui de l'artisanat local était maintenu. Les lieux du festival avaient été délimités avec des agents aux entrées et étant la plus gradée, tout était sous ma responsabilité. La moindre merde était pour ma gueule pour le dire ainsi. J'avais donc un peu de mal à partager la joie collective de l'approche d'Halloween et cela n'avait ici pas échappé à mes agents.

Je me remis à patrouiller parmi les gens venant participer au festival en compagnie de l'agente Atkinson. Si moi j'étais habillée en civile, chemise blanche à manches courtes et jean bleu nuit avec le gilet pare-balles POLICE par dessus, Atkinson était en revanche dans l'uniforme bleu nuit de la police. J'étais d'humeur assez massacrante car la relève d'une garde à l'entrée s'était soldée par un accident entre deux voitures de police, l'un des policiers n'avait pas vu l'arrivée de l'autre voiture et bien que l'accident n'ait pas été grave, une aile et un phare avant droit étaient en miettes. Je m'étais retenue de crépir l'agent responsable mais il avait compris le fond de ma pensée en me regardant. La patrouille que j'effectuais me changea un peu les idées, notamment en voyant les différentes choses étalées par les artisans locaux. Atkinson connaissait du monde parmi les exposants et salua plusieurs personnes sans que je ne dise quoi que ce soit mais lorsque je me mis à voir un étal à bière, je m'arrêtai, étonnée. Mon agente brune fit un sourire à l'étal.

On brasse de la bière ici, Atkinson ? Vous vous foutez de moi ?

Eh non, Lieutenante. C'est de l'artisanal hein mais ça se fait assez facilement. Ça vous dit d'essayer ?

Nous sommes en service, Atkinson. Ce serait mal vu de voir la police s'enivrer à une bière même artisanale.

Vous voyez bien cheffe qu'elle a du succès quand même ? Et puis après ce qui vient de se passer, je pense que ça peut vous faire du bien.

Ça m'ennuie de l'admettre... mais vous avez peut-être raison. Je me suis déjà retenue de pourrir Bridges et Cooper.

En plus, je ne sais pas si vous la connaissez mais c'est l'une des filles du maire. Elle, elle est barmaid contrairement aux autres donc à mon avis, ça doit tenir la route sa binouze.

Je relevai mes Ray-Ban Aviator noires de mon nez pour les caler dans ma chevelure courte et l'on attendit que le couple de devant soit servi. Je m'avançai en compagnie de ma subalterne avant de croiser les bras sur ma poitrine en regardant son étal puis la jeune Hiddleston. Hey c'est qu'elle était accueillante dites donc, elle avait en plus un sourire éclatant et mignon, qui montaient aux oreilles.

Euh... Je... Pardon, ahem. Non je ne viens pas vous contrôler, en revanche avec ma collègue on voudrait essayer votre bière s'il vous plait. Pas de pintes en revanche, nous sommes censés être en service mais si vous aviez de simples verres...

... mots & .. lignes complètes. Fiche créée par © Summers


Anything like... Classic Rock... That kind of stuff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membrichou
Kaelynn S. Hiddleston
Age : 28
Né(e) le : 13/01/1991
Je suis : Barmaid / mixologue
Inscrit depuis : 09/06/2018
Messages : 373
Célébrité : Daisy Ridley
Rps en cours : [url=][/url] - [url=] [/url] - [url=] [/url]

Message Stop trying to make everyone happy you’re not beer › Jeu 1 Nov - 17:47
Stop trying to make everyone happy
you’re not beer

Sujet Libre
"This beer tastes like I'm not going to work tomorrow "

Brasser sa bière n'était pas aussi compliqué qu'il n'y paraissait. En effet, avec une bonne recette suivie correctement et un kit de base on pouvait arriver à de très bon résultats. Pour surfer sur la mode ambiante je m'étais lancée aussi et depuis l'ouverture du festival j'avais davantage de retours positifs que défavorables et cela me permettait également de faire le promotion du Walk On Water. Tout allait comme sur des roulettes et il n'y avait pas encore trop de monde. Je pouvais profiter de l'occasion pour discuter avec chaque personne venant tenter l'expérience et c'était assez agréable. Je parvenais à attirer les sceptiques et quelques récalcitrants avec une dose de bonne humeur et mon sourire ravageur légendaire.

Après un couple approchant la quarantaine qui m'achetèrent six bouteilles de New Session IPA, je vis deux officiers de police en uniforme approcher plus ou moins timidement. « Bonjour ! »  lançai-je à leur intention sans me départir de mon sourire. L'une des deux, blonde aux cheveux coupés très courts sembla hésiter un instant avant de se lancer et commander presque frileusement un petit verre pour chacune. « Eh bien puisque vous ne venez pas pour me contrôler mais pour déguster je peux vous faire essayer un échantillon avant de vous servir un petit verre. »  Je fis glisser deux bouteilles en verres couleur cuivre aux étiquettes différentes (l'une blanche avec un écriture noire et l'autre noire et jaune) vers les deux dames et entamai mon petit speech. « Ici avec l'étiquette blanche vous avez une New Session IPA, c'est ce qu'on pourrait qualifier de bière de soif, elle a un goût équilibré et est relativement peu amère, contrairement aux bières industrielles, celle-ci a une robe assez trouble, un peu comme du jus d'orange. »  Je fis une petite pause pour reprendre mon souffle avant de présenter la seconde bière. « A côté en noir et jaune il s'agit d'une stout. C'est une bière brune qui contrairement à la Guinness que vous devez sans doute avoir déjà croisé est a une texture et
une mousse plus légères avec des notes de cacao et de café. Elle est un peu plus alcoolisée que la New Session. » 
Je marquai une nouvelle pause pour laisser à mes deux interlocutrices le temps d'assimiler les informations que je venais de leur donner. « Alors ? Vous voulez vous laisser tenter par laquelle ? Vous pouvez goûter les deux si vous voulez et dans ce cas je vous recommande de commencer par la New Session avant la Stout. » 


(c) Captain FreeBird




Walk on the Wild Side
"Candy came from out on the island, In the backroom she was everybody's darling, But she never lost her head Even when she was giving head She sayes, hey baby, take a walk on the wild side Said, hey babe, take a walk on the wild side And the colored girls go, Doo doo doo doo doo doo doo doo doo Doo doo doo doo doo doo doo doo doo"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3541-kae-all-along-to-the-watchtower http://marplespring.forumactif.org/t3547-kae-we-re-just-a-bunch-of-broken-robots

Membrichou
Jane C. Shepard
This We'll Defend
We Shall Remain Here
To Protect and to Serve

I hereby declare, on oath, that I absolutely and entirely renounce and abjure all allegiance and fidelity to any foreign prince, potentate, state, or sovereignty of whom or which I have heretofore been a subject or citizen; that I will support and defend the Constitution and laws of the United States of America against all enemies, foreign and domestic; that I will bear true faith and allegiance to the same; that I will bear arms on behalf of the United States when required by the law; that I will perform noncombatant service in the Armed Forces of the United States when required by the law; that I will perform work of national importance under civilian direction when required by the law; and that I take this obligation freely without any mental reservation or purpose of evasion.

On my honor, I will never
betray my badge, my integrity,
my character or the public trust.
I will always have the courage to hold
myself and others accountable for our actions.
I will always uphold the
constitution, my community, and the
agency I serve.

Age : 37
Né(e) le : 07/11/1981
Quartier : Centre-Ville
Je suis : Policière
Inscrit depuis : 02/10/2017
Messages : 301
Célébrité : Colleen Deegan

Message Stop trying to make everyone happy you’re not beer › Jeu 8 Nov - 16:36



Stop trying to make everyone happy, you're not beer

- Marple Spring, Est de la Ville
- Festival de l'artisanat local

J'étais un peu perdue au milieu des appellations différentes des bières, je n'y connaissais rien mais heureusement, la jeune Hiddleston prit la peine de décrire les caractéristiques générales des bières susnommées. Atkinson se tint à côté de moi et loucha un instant sur mon bras droit tatoué puis je me tournai vers elle, la main droite devant ma bouche dans un geste de réflexion. Ma subalterne fit une moue pour exprimer sa réflexion et me rendit son regard, comme en attente des ordres.

Vous voulez toujours essayer, Atkinson ?

Oui bien sûr cheffe, mais j'aimerai essayer les deux en fait...

Vous n'avez droit qu'à un seul choix, Atkinson. Je vous rappelle que nous sommes en service et pas pour boire.

Compris... Je vais essayer votre stout, mademoiselle. J'aime bien les brunes. Sans mauvais jeu de mots.

Hin... Je vais prendre votre New Session, les blondes c'est mes préférées.

Je fis un petit rire en entendant la remarque de ma coéquipière justement brune et nous fûmes toutes les deux servies avec des bouteilles à défaut de verres. Je masquai ma moue en tournant la tête pour regarder le stand d'à côté mais je ne fis aucun commentaire, nous avions l'équivalent d'une canette à boire, c'était suffisant mais je ne tolèrerai pas la moindre goutte de plus qui nous serait servie. Bien sûr, il n'y aura pas eu d'engueulade mais j'aurai fait comprendre qu'il était inutile d'insister. Je regardai à nouveau la jeune Hiddleston en rougissant légèrement, ce sourire était vraiment ravageur, j'avais du mal à ne pas le regarder... Chhhtt ta gueule Jane, rappelle toi, t'es déjà maquée avec Lilly, ce n'est pas le moment, surtout si t'approche une des filles du maire. Je bus pour oublier.

Combien je vous dois ? ... Tenez, pour vous.

C'est... pas dégueu. Mais je m'attendais à autre chose... J'crois que c'est le mélange de cacaco et de café dedans.

J'aime bien. C'est presque pas amer, c'est rafraichissant au milieu des bières de marque dégueulasses qui ressemblent plus à de la pisse de chat.

Vous voulez échanger pour tester, Lieutenante ?

Atkinson se tourna vers moi et me tendit sa bouteille. J'acceptai volontiers son offre en lui passant ma bouteille avant que je ne m'empare de la sienne. Là où en effet, je ne ressentais presque pas l'amertume de la bière blonde, c'était plus fort avec cette brune stout. Il y avait comme... un début de saveur sucré mais aussitôt masquée par le goût de la caféine avant que l'aigreur de l'alcool ne reprenne le dessus. En effet cette bière brune était... particulière pour le dire ainsi poliment.

C'est léger cette blonde dis donc mais c'est bon. Y a quoi dedans ?

Reprenez votre stout, Atkinson. Je suis vraiment plus fan de la blonde.

Ma policière brune me reprit sa bière en souriant avant de m'emparer à nouveau de la bière blonde pour en vider une gorgée de plus. Ahhhh... ouais ça va mieux là.

Au fait cheffe, je vois votre bras depuis tout à l'heure... vous êtes bien allée voir le tatoueur que je vous ai conseillé ?

Ce type un peu bizarre à Detroit ? Ouais. Un peu fracassé mais le mec connaît hyper bien son métier.

Je vous l'avais dit, il est un peu chtarbé mais c'est un coco adorable et quand je vois le détail qu'il a mis dans les roses et les Glocks sur le bras...

Il a passé du Guns N' Roses pendant le tatouage. J'en avais plus écouté depuis l'armée et l'académie de police...

Hahaha ! Bien, bien... Ça vous fait mal encore ? Combien il vous en a pris ?

Non ça va, je l'ai laissé assez reposer maintenant et il peut prendre le soleil. Je me passe toujours un peu d'onguent dessus, c'est le bien la pommade qu'il m'a donné franchement... Et j'en ai eu pour 700 dollars en tout.

Tant mieux... Oui, ici Atkinson. RAS, Kosta. Cuve ton jus de canneberge, petit. Terminé.

Je montrai mon bras droit entièrement tatoué à ma coéquipière en uniforme pendant qu'elle l'examinait d'un œil attentif tout en prenant une gorgée de bière. Elle haussa simplement les épaules à l'évocation du prix, c'était normal pour un travail de cette qualité. Je voulais le meilleur possible et s'il fallait y mettre le prix, je n'avais pas hésité. Puis à un moment, la radio à l'épaule d'Atkinson grésilla un instant avant que la voix de notre collègue Kosta ne nous parvienne. Atkinson étouffa un petit rire en coupant la communication lorsque j'arquai un sourcil avant de fixer la policière un instant puis je regardai à nouveau la fille des Hiddleston.

Dites moi, ma belle, vous en vendez ailleurs ? Ma collègue me dit que vous êtes barmaid, où est ce que vous travaillez ?

Je réalisai trop tard le petit compliment que je venais de lui faire et je regrettai ce que je venais de dire. J'espérai simplement qu'elle ne relève pas et me réponde...

... mots & .. lignes complètes. Fiche créée par © Summers


HRP:
 


Anything like... Classic Rock... That kind of stuff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membrichou
Kaelynn S. Hiddleston
Age : 28
Né(e) le : 13/01/1991
Je suis : Barmaid / mixologue
Inscrit depuis : 09/06/2018
Messages : 373
Célébrité : Daisy Ridley
Rps en cours : [url=][/url] - [url=] [/url] - [url=] [/url]

Message Stop trying to make everyone happy you’re not beer › Dim 16 Déc - 22:09
Stop trying to make everyone happy
you’re not beer

Sujet Libre
"This beer tastes like I'm not going to work tomorrow "

Je pinçais les lèves pour me retenir de rire ou de faire la moindre remarque quand Jane indiqua à sa subalterne qu'elle ne lui autorisait l'absorption que d'une seule bière. Le boulot c'était le boulot mais les voir ainsi m'amusait. Quand la dénommée Atkinson fit son choix je lui décapsulai une bouteille de stout avant de lui tendre et faire en suite de même avec une new session pour sa supérieure. J'attendis patiemment le verdict de ces dames et l'écoutait attentivement quand elles me l'énoncèrent. La Stout ne parut pas rencontrer toutes les faveurs d'Atkinson et je hochais la tête sur sa critique. « Pour l'une comme pour l'autre je suis en train de bosser sur les recettes, il y a eu quelques échecs avant d'arriver à la formule que vous goûtez aujourd'hui. En fonction des commentaires, les prochaines auront sans doute un goût un peu différent. »  Je hochais la tête et ne pouvait qu'approuver les dires de Jane quand celle-ci fit le parallèle avec les bières industrielles. « Je ne peux qu'être d'accord avec vous. Depuis plusieurs années on essaie de faire rentrer dans le bar des bières artisanales qui sont bien plus intéressantes en terme de goût et de variété. Le truc des bières industrielles c'est que peu importe où vous allez elles doivent avoir le même goût. C'est pour leur image de marque. Pour faciliter la conservation et stopper la fermentation ils "stérilisent" la bière. Et c'est bien dommage. Go artisanal ! »  concluai-je en fermant le poing comme pour donner davantage de ferveur et de légitimité à ma pratique. Puis je secouai la tête quand Jane évoqua le fait de régler les deux bières. « Elles sont offertes par la maison » 

Les deux flics parlèrent ensuite tatouage et pendant que je les observais du coin de l'oeil et les écoutais en tendant discrètement l'oreille je servis un autre client qui suite à la dégustation acheta un pack de six new session. « Pardon mais vous êtes allée voir qui à Détroit ? J'ai fait faire tous les miens à Chicago mais le salon où j'allais a fermé. Je suis assez curieuse et le prix a l'air tout à fait correct. »  Adolescente rebelle jusqu'au bout des ongles j'avais commis le méfait d'aller me faire tatouer contre l'approbation de mes parents. Je me souviens encore de la colère et même de la tempête qui s'était abattue sur moi le soir où j'étais rentrée avec ma dernière oeuvre. Y repenser me fit sourire et je me souviens encore de la fierté que j'avais ressenti en me présentant triomphante face à eux. La punition qui avait suivi m'avait paru bien peu de choses en comparaison. « Oui j'en vends dans mon bar ! Je possède et je travaille au Walk On Water, on est pas très loin d'ici dans le quartier est. A la différence d'aujourd'hui la new session et la stout vous sera servie en pression et pas en bouteille. » 


(c) Captain FreeBird



HRP:
 



Walk on the Wild Side
"Candy came from out on the island, In the backroom she was everybody's darling, But she never lost her head Even when she was giving head She sayes, hey baby, take a walk on the wild side Said, hey babe, take a walk on the wild side And the colored girls go, Doo doo doo doo doo doo doo doo doo Doo doo doo doo doo doo doo doo doo"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3541-kae-all-along-to-the-watchtower http://marplespring.forumactif.org/t3547-kae-we-re-just-a-bunch-of-broken-robots

Membrichou
Jane C. Shepard
This We'll Defend
We Shall Remain Here
To Protect and to Serve

I hereby declare, on oath, that I absolutely and entirely renounce and abjure all allegiance and fidelity to any foreign prince, potentate, state, or sovereignty of whom or which I have heretofore been a subject or citizen; that I will support and defend the Constitution and laws of the United States of America against all enemies, foreign and domestic; that I will bear true faith and allegiance to the same; that I will bear arms on behalf of the United States when required by the law; that I will perform noncombatant service in the Armed Forces of the United States when required by the law; that I will perform work of national importance under civilian direction when required by the law; and that I take this obligation freely without any mental reservation or purpose of evasion.

On my honor, I will never
betray my badge, my integrity,
my character or the public trust.
I will always have the courage to hold
myself and others accountable for our actions.
I will always uphold the
constitution, my community, and the
agency I serve.

Age : 37
Né(e) le : 07/11/1981
Quartier : Centre-Ville
Je suis : Policière
Inscrit depuis : 02/10/2017
Messages : 301
Célébrité : Colleen Deegan

Message Stop trying to make everyone happy you’re not beer › Jeu 20 Déc - 19:04



Stop trying to make everyone happy, you're not beer

- Marple Spring, Est de la Ville
- Festival de l'artisanat local

Elle était décidément très charmante cette Kaelynn et j'avais un peu de mal à détourner les yeux de son visage. Et ce sourire putain... J'en devins un peu cramoisie en pensant à l'effet que me faisait cette jeune femme et je préférai me concentrer sur ma bière. Toutefois, je retins le nom du bar où elle travaillait et j'étais assez étonnée de savoir qu'une femme aussi jeune possédait un établissement de début de boissons. De l'autre côté, je me disais qu'en étant barmaid de formation et avec un père qu'était maire d'une ville, ce devait être beaucoup plus facile pour quelqu'un qui semblait avoir la vingtaine comme Kaelynn de pouvoir posséder de l'immobilier en ville. Je ne fis qu'opiner aux informations que la jeune femme voulut bien me dire et je laissai Atkinson intervenir pour répondre à la question de la femme quant à mon tatouage qui recouvrait mon bras

Attendez je dois avoir encore une carte dans mon larfeuille... Voilà. Ça s'appelle Metal Moon Tattoo Studio le salon. La gérante, elle s'appelle Jamie, c'est une copine de collège. Mais le gugusse que la Lieutenante est allée voir, c'est un de ses employés, il s'appelle Phil James. C'est le meilleur que je connaisse pour dessiner les roses. C'est un pote de lycée. Si vous voulez des roses excellentes, demandez le, sinon adressez vous à Jamie pour quoi que ce soit, dites lui que vous venez de ma part, elle me connait, vous lui dites que vous venez de la part de la "petite Atkins".

Par contre Atkinson, c'est la dénommée Jamie qui elle a redessiné les Glocks et qui a fait les retouches et les corrections. Mais ouais, pour faire des roses, ce Phil James, j'ai pas vu un meilleur dessinateur depuis l'armée.

Elle est adorable hein Jamie ?

Oui très. Elle est de bon conseil, elle a adoré mes tatouages sur le bras gauche et le dos, elle a un peu moins apprécié le M16 avec le crâne.

Atkinson avait reposé son verre de bière pour prendre son portefeuille et tendre une carte de visite à Kaelynn, indiquant "Metal Moon Tattoo Studio and Art Gallery". Il y avait de quoi contacter le salon de tatouage par téléphone ou par Internet, notamment la page Facebook en l'absence de site officiel puis à l'arrière, un plan pour accéder au salon de tatouage dans Detroit et l'adresse complète du salon. Atkinson remit la carte à Kaelynn avant de rire à mes commentaires lorsque je lui parlais de mes propres tatouages. Elle reprit peu après son verre de bière pour le finir en quelques lampées pendant que je pris un peu plus mon temps pour finir mon propre verre. Atkinson s'écarta pour laisser passer une bande de jeunes qui se pressaient vers le stand de bière mais ils reconnurent que les femmes à côté d'eux étaient des agents de police. Je rendis mon verre et Atkinson tendit la main.

Ohhhh les gosses, on se calme. Et puis vous êtes bien jeunes, vous êtes sûr que vous avez l'âge légal pour consommer ?

Tout le monde répondit un "OUI" sonore mais je croisai les bras sous ma poitrine.

C'est ce qu'on va voir, sortez vos cartes d'identité. Allez, les cartes. Si vous avez moins de 21 ans, l'alcool vous est interdit je vous rappelle.

Les adolescents s'échangèrent des regards inquiets voyant que Atkinson et moi leur barrions la route avant de sortir à regret leurs cartes d'identité. Comme je le pensais, la plupart d'entre eux n'avaient même pas l'âge requis pour même travailler dans un bar, le plus jeune avait 14 ans. Un seul d'entre eux avait 22 ans et pouvait légalement consommer de l'alcool. Je rendis les cartes d'identité et pendant qu'Atkinson gardait les jeunes à l'œil, je me tournai vers Kaelynn pendant que le plus âgé entamait sa dégustation. Ce dernier était à faire une tête bizarre.

... mots & .. lignes complètes. Fiche créée par © Summers


Anything like... Classic Rock... That kind of stuff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membrichou
Kaelynn S. Hiddleston
Age : 28
Né(e) le : 13/01/1991
Je suis : Barmaid / mixologue
Inscrit depuis : 09/06/2018
Messages : 373
Célébrité : Daisy Ridley
Rps en cours : [url=][/url] - [url=] [/url] - [url=] [/url]

Message Stop trying to make everyone happy you’re not beer › Mar 1 Jan - 18:09
Stop trying to make everyone happy
you’re not beer

Sujet Libre
"This beer tastes like I'm not going to work tomorrow "

Après avoir vendu un nouveau pack de six new session je revins vers les deux flics. Mes sourcils se froncèrent quand je vis que celle qui représentait la figure d'autorité était toute rouge. Etait-ce la bière ? Une de mes craintes était-elle en train de se produire sous mes yeux ? Est ce que cette dame blonde était en train de faire une allergie à une de mes préparations ? Manquerait plus qu'elle se mette à gonfler et à s'étouffer ! Je devais en avoir le coeur net. Si quelque chose n'allait pas mieux valait agir vite.  « Tout va bien madame ? »  demandai-je un peu inquiète.  « Vous voulez un peu d'eau ? »  me risquai-je en craignant d'avoir commis un impair.

J'écoutais les deux flics me parler ensuite du fameux salon de tatouage à Detroit. Le nom ne m'était pas familier. Rien d'étonnant cela dit. Les noms des bons tatoueurs se transmettent par le bouche à oreille, un peu comme les bonnes adresses ou les bons plans. On garde jalousement le tuyaux jusqu'à le confier à des personnes de confiance ou qui ont les mêmes intérêt que soit. « La petite Atkins et Jamie »  répétai-je en lisant la carte tout en hochant la tête. Je sortis un stylo de la poche arrière de mon jean pour noter l'information. J'avais bien de trop choses en tête en ce moment mieux valait l'écrire pour être sûre de ne pas que le nom tombe aux oubliettes.  « Des glocks ? Un crâne et un M16 ? Bah dites donc, c'est très armé tout ça »  fis-je remarquer à voix haute en rangeant la carte et le stylo.

Une bande de jeunes déboula gaiement devant le stand mais fut immédiatement arrêté dans ses intentions par Miss Shepard. Les lèvres pincées et un sourire moqueur contenu je restai témoin de la scène pendant les mômes se faisaient avoir comme des bleus. Nul besoin d'être bien malin pour voir que la majorité d'entre eux n'avait pas l'âge légal pour consommer de l'alcool. Il est vrai que sans la présence des deux officiers de police, les jeunes auraient tous eu droit à un petit godet avec un fond de bière pour goûter. J'estimais qu'il fallait se faire le palais jeune, et quelques millilitres n'étaient pas suffisant pour déclencher l'ivresse. Néanmoins je m'abstins de tout commentaire. Il aurait été fâcheux de ne pas aller dans le sens de ses dames et je n'avais pas du tout envie de m'attirer des ennuis. Le bar était à crédit il fallait que je le fasse tourner pour rembourser mes créances. Quand seul l'élu s'approcha de moi pour avoir sa consommation je lui tendis ce qu'il me demanda et il la dégusta un peu penaud devant ses camarades. Elle ne devait pas très bien passer en effet.

(c) Captain FreeBird






Walk on the Wild Side
"Candy came from out on the island, In the backroom she was everybody's darling, But she never lost her head Even when she was giving head She sayes, hey baby, take a walk on the wild side Said, hey babe, take a walk on the wild side And the colored girls go, Doo doo doo doo doo doo doo doo doo Doo doo doo doo doo doo doo doo doo"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3541-kae-all-along-to-the-watchtower http://marplespring.forumactif.org/t3547-kae-we-re-just-a-bunch-of-broken-robots

Membrichou
Jane C. Shepard
This We'll Defend
We Shall Remain Here
To Protect and to Serve

I hereby declare, on oath, that I absolutely and entirely renounce and abjure all allegiance and fidelity to any foreign prince, potentate, state, or sovereignty of whom or which I have heretofore been a subject or citizen; that I will support and defend the Constitution and laws of the United States of America against all enemies, foreign and domestic; that I will bear true faith and allegiance to the same; that I will bear arms on behalf of the United States when required by the law; that I will perform noncombatant service in the Armed Forces of the United States when required by the law; that I will perform work of national importance under civilian direction when required by the law; and that I take this obligation freely without any mental reservation or purpose of evasion.

On my honor, I will never
betray my badge, my integrity,
my character or the public trust.
I will always have the courage to hold
myself and others accountable for our actions.
I will always uphold the
constitution, my community, and the
agency I serve.

Age : 37
Né(e) le : 07/11/1981
Quartier : Centre-Ville
Je suis : Policière
Inscrit depuis : 02/10/2017
Messages : 301
Célébrité : Colleen Deegan

Message Stop trying to make everyone happy you’re not beer › Mer 16 Jan - 13:19



Stop trying to make everyone happy, you're not beer

- Marple Spring, Est de la Ville
- Festival de l'artisanat local

Les jeunes faisaient la tête mais je n'en avais cure, la loi était la loi et devait être respectée, non bafouée si jeunes soient-ils. En l'occurrence, aucun d'entre eux sauf le plus âgé n'était autorisé à consommer de l'alcool ou à en servir. En effet, le seul élu pour goûter la bière ne la trouva pas à son goût, sans doute à la fois parce qu'il ne pouvait pas la partager avec ses collègues mais peut-être aussi parce qu'elle n'était pas à son goût. Il avait pris la brune en plus le pauvre. Le jeune homme ne s'attarda pas au comptoir de la brasseuse et remercia penaudement la jeune femme barmaid avant de rejoindre sa troupe où il devait officier comme un encadrant et de les faire partir. Certains jeunes me regardaient l'air irrités voire en colère mais je n'en démordais pas et je toisai leurs regards courroucés de ma froide indifférence. J'espérai seulement ne pas à devoir en attraper encore quelques uns pour tapage nocturne ou vandalisme, aggravé p'tet.

Pas croyable ça. À leur âge au moins, j'avais la prudence de pas me pointer pour acheter de l'alcool, c'était mon mec plus âgé ou mes potes de 20 ans qui le faisaient avant qu'on aille se saouler la gueule.

Vous voulez dire qu'ils ont l'outrecuidance de se pointer ouvertement pour boire ?

Voilà, c'est ça. J'me planquais et au moins après j'pouvais boire. Là maintenant, ils ont peur de rien. La faute des parents encore...

Je serai moins dure que vous les concernant, ce ne sont que des gamins mais en revanche, la question des parents, j'suis d'accord. Ça me rendrait dingue si je savais que mon gamin boirait de l'alcool avant l'âge légal.

Mouais, j'vous comprends. Pareil pour moi, mon gamin y fera pas les mêmes conneries que moi à son âge.

Je gratifiai Atkinson d'une légère œillade en gardant les bras croisés sous ma poitrine avant de me tourner vers la jeune Kaelynn qui souriait à un groupe d'amis qui avaient l'air d'avoir son âge, au moins ils étaient plus âgés que les précédents. Je me sentis en train de rougir à nouveau en voyant ce sourire dents blanches déployées et ravageur de Kaelynn, décidément elle savait en user pour charmer ses clients qui continuaient de venir. Merde, elle était un peu jeune à mon goût sinon je lui aurai sans doute déjà déposé une demande de rencard mais quoique... Qui ne tente rien n'a rien que je me disais. Si au moins ça n'avait pas l'air trop flagrant... Je fis signe à Atkinson que nous devions prendre congé et une fois le groupe d'amis sur le côté en train de déguster, l'on fit nos salutations à la jeune Hiddleston. Ma coéquipière n'avait pas de carte de visite mais moi en revanche, de par mon statut d'officière de police, j'en avais là quelques unes toujours sur moi.

Mademoiselle Hiddleston, nous vous remercions pour votre dégustation. Et avant que nous partions, hum... Tenez.

Les joues teintées de rouge, légèrement gênée, je sortis de mon portefeuille quelques dollars en billets pour sa peine et son temps et aussi ma carte de visite.

Non je vous en prie, acceptez ces quelques dollars. Je sais que vous ne faites que déguster mais disons... que j'investis dans votre affaire. Votre blonde me plait, vous lancez votre affaire et... J'ai envie de... De vous donner un coup de pouce. Et je vous laisse ma carte au cas où... où euh... Si jamais vous avez un problème au salon de tatouage ou quoi.

Je lui fis un sourire un brin mal assuré avant de la laisser et de tourner les talons avec Atkinson qui avait observé la scène d'un air légèrement amusé, au moins elle avait eu la politesse de se taire et de se contenter d'un signe de la main en guise de salutation. Je me sentais plutôt bête d'avoir fait ça mais je me sentais qu'il fallait le faire, au moins je n'avais pas de regrets. Rho merde quel exemple je venais de donner en plein service... Non valait mieux que je n'y pense pas en fait.
... mots & .. lignes complètes. Fiche créée par © Summers


Anything like... Classic Rock... That kind of stuff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Message Stop trying to make everyone happy you’re not beer ›
Revenir en haut Aller en bas
 
Stop trying to make everyone happy you’re not beer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [HOT] Mei & Jade ◘ Let me make you happy. ~
» POURQUI ET POURQUOI DES DRAGES AUX COCHONS???HAPPY FATHER S DAY !
» Happy Material!? (spoiler from Negima!? 14)
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» We wish you a merry chrismas and !a! happy new year ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Est de la ville-
Sauter vers: