Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Membrichou
avatar
Age : 27
Né(e) le : 15/02/1991
Quartier : Quartier Est
Je suis : Étudiant en Arts Dramatiques
Inscrit depuis : 11/09/2018
Messages : 23
Célébrité : Karim Ait M'Hand
Rps en cours : Angie

Message She waited for him to blink ~ ft. Angie › Dim 23 Sep - 18:24

Angie Martinson
&
Samuel Nardini
Il y a de ces rares moments qui parviennent encore à me donner du réconfort malgré la situation qui rode dans les parages et qui me laisse sur mes gardes constantes depuis déjà quelques jours. Voir et passer du temps avec Angie me permet de penser à autre chose, même si avec le temps qui passe c'est de plus en plus dur de faire abstraction de ce qui se passe et que je continue de taire malgré que je sais qui est derrière tout cela. A quoi bon le dire ? Personne ne me croirait. Tout le monde me prendrait pour un fou qui tente de s'inventer une histoire tirée par les cheveux afin d'échapper à ses responsabilités de malade mental. Sauf que le détraqué c'est mon frère jumeau que personne ne connait mais que les gens vont finir par découvrir un jour s'il ne cesse pas à pourrir la vie d'une ville entière.

Mais je n'ai vraiment pas l'envie d'occuper mon esprit de son nom ni de son image, alors je tente plutôt de soupçonner comment sera ma petite prodige pianiste aujourd'hui : ce qu'elle aura décidé de porter sur elle, et de quelle façon elle se sera coiffée, si elle aura attaché ses cheveux ou les aura laissé tombants. Je m'octroie ma petite virée au paradis avant de redescendre en enfer dès que nous ne serons quittés pour la soirée. Me focaliser sur le présent et uniquement le présent durant la prochaine heure qui va débuter d'ici peu. Dès qu'Angie sortira par la grande porte.

La cécité de la brune fait que je suis celui de nous deux à la retrouver depuis que nous nous sommes rencontrés il y a plusieurs semaines maintenant. Je la laisse toujours quitter les bâtiments, lui laissant ses amis et sa vie d'étudiante jusqu'à ce qu'elle décide à reprendre le chemin pour rentrer chez elle, et l'intercepte à ma manière une fois confrontée aux dangers de la vie piétonne. J'innove toujours ma venue et cette fois-ci je la contourne à distance, m'approche lentement derrière elle et attends qu'elle marque un temps d'arrêt. Je pose alors chacune de mes mains par-dessus chacune de ses omoplates et me penche pour lui glisser dans le creux de son oreille « Devine... » avec une légère modulation dans la voix pour corser le jeu. Angie ne peut malheureusement pas voir le sourire que j'arbore avant même qu'elle ne réponde, mais elle peut le percevoir à mes mots qui accompagnent cette joie. Cela me fait du bien de passer ce court moment de la journée avec elle, et dont elle n'a aucune idée de combien j'en ai actuellement besoin.

Fiche créée par ©️️ Summers

@Angie Martinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membrichou
avatar
Age : 21
Né(e) le : 17/12/1996
Quartier : Quartier est, une petite maison avec jardin
Je suis : étudiante au conservatoire de musique de Détroit
Inscrit depuis : 28/04/2018
Messages : 58
Célébrité : Danielle Campbell
Rps en cours :

3/5
Florian, Maud, Toi, Toi et Toi

Message She waited for him to blink ~ ft. Angie › Mer 26 Sep - 11:28
Depuis que j’ai perdu la vue, ma vie est réglé comme du papier à musique. Cette expression me fait sourire, parce que de la musique, c’est ce que je fais, toute la journée, au conservatoire de Detroit ou j’étudie depuis que j’ai quitté le lycée. Au tout début, ça n’était pas facile, il m’a fallut apprendre le trajet par cœur, ma mère ne voulait pas que je prenne de risque ; sachant que Black ne peut pas m’accompagner là-bas ; mais je n’avais aucune envie qu’elle me dépose là-bas et qu’elle me récupère le soir, et cela, tous les jours de la semaine. Je ne veux pas être dépendante des gens, je veux pouvoir me déplacer à ma guise, même si c’est difficile. Alors oui, j’ai dû apprendre le trajet par cœur, ça m’a pris tout l’été. Plusieurs par jours, jusqu’à ce que ça devienne automatique. Lorsque je quitte la maison ou j’ai grandi, je sais que je dois tourner à droite, mais dix pas, puis tourner à gauche. Encore dix pas et c’est le passage pour piéton. Là, c’est un peu plus délicat, mais généralement, il y a toujours quelqu’un pour me dire lorsque je peux traverser. Une fois que c’est fait, je dois encore une fois prendre à droite, marcher dix pas et l’arrêt de bus est là. Il n’y en à qu’un seul qui passe à cet endroit, je ne peux donc pas me tromper. Et je l’entends arriver. Je m’installe toujours au même endroit. Ensuite, je sais précisément ou je dois descendre, ça n’est pas compliquer, il y a onze arrêts avant le mien, et ils sont tous annoncés par une voix de robot féminine que je ne supporte pas. L’arrêt s’appelle « Conservatoire », et une fois que je suis descendue, j’ai encore quinze pas à faire, sur la gauche et je suis arrivée. J’ai l’habitude désormais, alors, je le fais sans réfléchir. Beaucoup se demande comment je fais pour ne pas avoir peur des voitures, mais je les entends arrivés. Je ne vois plus rien, c’est un fait, mais j’ai d’avantage développer mes autres sens, le problème, c’est que personne ne semble vouloir faire confiance à mes sens. Je sais très bien que le type dans le fastfood n’était pas mon ami Samuel, bien qu’il lui ressemblait ; d’après ma bande de copains ; mais personne ne veut me croire. D’ailleurs, parlant de Samuel, alors que je suis arrivé au passage pour piéton qui me permet d’accéder à mon arrêt de bus pour le retour, je le sens poser ses mains sur moi. J’ai reconnu son parfum ; ce parfum qui me pousse à dire que ce n’était pas lui au restaurant car ce n’était pas la même odeur. « Samuel ! » dis-je, en laissant éclater ma joie. Oui, je suis contente qu’il soit là. Je n’ai pas eu l’occasion de lui parler depuis le braquage.

@Samuel Nardini



Angie Martinson
uc ⊹ Il n'est pire aveugle que celui qui détient la vue mais aucune vision. (by anaëlle)


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3415-il-n-est-pire-aveugle-que-celui-qui-detient-la-vue-mais-aucune-vision-angie#74052

Membrichou
avatar
Age : 27
Né(e) le : 15/02/1991
Quartier : Quartier Est
Je suis : Étudiant en Arts Dramatiques
Inscrit depuis : 11/09/2018
Messages : 23
Célébrité : Karim Ait M'Hand
Rps en cours : Angie

Message She waited for him to blink ~ ft. Angie › Dim 7 Oct - 10:58

Au premier prénom qu'elle prononce, Angie ne se trompe pas. L'entendre dire mon prénom et en afficher un tel sourire fait ma journée, et même ma semaine. « Trop forte cette fille », je la félicite d'avoir trouvé avant de poursuivre : « Avec une intelligence surdéveloppée ainsi que plein d'autres sens, rappelle moi de ne jamais jouer contre toi. Je serai perdant avant même de commencer. » Elle prend le compliment, son visage toujours aussi radieux au fil des secondes qui défilent. Le fait qu'elle ne me fixe pas vraiment de ses yeux me perturbe encore un peu, mais je ne me laisse pas désarçonner et lui propose de manger ensemble sur le chemin du retour. « Avec cette bonne réponse, j'ai le plaisir de t'offrir un arrêt dans la pâtisserie ou le restaurant de ton choix. Et si tu n'as pas faim, tant pis pour toi ! » J'apprends à mettre les variations dans les intonations plutôt que dans les expressions faciales, pour conclure les phrases où je taquine avec une ponctuation marquée à travers ma voix en plus des mimiques du visage. Au cinéma les deux sont importantes, avec Angie le message est moins évident à faire passer en visuel.

Le flux de voiture a repris ses droits ; nous avons perdu notre tour pour traverser la route puisque le petit bonhomme rouge est apparu au moment où nous voulions nous engager. Le silence prend ses aises alors que je regarde Angie et me demande ce qu'elle peut bien voir en lieu et place de ce Detroit que la majorité des gens peuvent admirer. Est-ce un champs complètement noir et obscur, ou s'est-elle configuré une certaine réalité parallèle sur base de ses connaissances du monde qui l'entoure ? Cette question s'amplifie au fur et à mesure que je passe du temps avec une personne aveugle, jusqu'à en amener toute une liste : peut-elle apprécier un film ? un ciel étoilé ? sa propre beauté ? Un peu moins d'une minute plus tard, le signal sonore m'extrait de mes interrogations. C'est vert, nous pouvons traverser.

Angie s'avance la première sur le bitume. J'analyse sa démarche, avec un temps de réaction extrêmement lent, puis la rattrape et lui prends la main malgré qu'elle n'en ai pas besoin. Elle n'est plus une enfant, et ce n'est pas son handicap qui l'empêche de faire ce chemin habituel qu'elle connaît par coeur. Elle y arrive parfaitement les jours où je ne viens pas, ainsi que tous les jours qui ont précédé notre rencontre. Un peu comme Madame Finch, 84 ans, que j'aide à traverser dans notre rue si je l'aperçois tremblotante au ralenti qui s'appuie sur sa canne pour rejoindre le trottoir opposé du plus vite que son âge le lui permet encore. Le sourire à toutes les deux me remplit de satisfaction de constater que ma présence vaut encore un minimum. Avec Angie il y a ces petits plus qui rendent le tout tellement mieux : l'entrain, cette envie de ne pas s'arrêter face aux obstacles, et l'espoir, de profiter pendant encore des années et des décennies de ce que la vie peut apporter de bon. Je me plais à me remémorer les raisons qui me poussent à la retrouver à la sortie de ses cours, que j'imagine ne pas avoir lâché la main de la brune une fois en sécurité à côté de l'abri-bus. Main que je sais que je retrouverai en montant à bord, puisqu'il y a du monde qui attend l'une des lignes très fréquentées de la ville. Surtout à cette heure-ci. Peut-être qu'elle se débrouille seule là encore, mais pour sûr je préférerai la tenir pour rien.

@Angie Martinson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membrichou
avatar
Age : 21
Né(e) le : 17/12/1996
Quartier : Quartier est, une petite maison avec jardin
Je suis : étudiante au conservatoire de musique de Détroit
Inscrit depuis : 28/04/2018
Messages : 58
Célébrité : Danielle Campbell
Rps en cours :

3/5
Florian, Maud, Toi, Toi et Toi

Message She waited for him to blink ~ ft. Angie › Sam 13 Oct - 9:36
En perdant la vue, j’ai appris à développer mes autres sens. Principalement mon ouïe et mon odorat. Je sais reconnaitre une personne au bruit de ses pas ou à son odeur. L’audition est difficile en ville, alors, je me sers surtout de mon odorat. C’est le parfum de Samuel que j’ai reconnu avant même qu’il ne commence à parler. Je ne saurais expliquer comment j’y arrive. J’y arrive, c’est tout. Et je pense qu’il en a de même pour toutes les personnes amputer d’un sens. Les malentendants se servent de leurs yeux pour lire sur les lèvres de leurs interlocuteurs. Moi, je me sers de mes deux oreilles pour entendre ce que les gens « normaux » n’entendent pas. Avant, lorsque je voyais encore, je ne faisais pas vraiment attention au monde qui m’entourait. Je voyais les choses et les gens sans les voir vraiment. Je regrette de ne pas m’être servie de mes deux yeux quand je le pouvais encore. Aujourd’hui, c’est trop tard. Je suis dans le noir complet. Seuls mes rêves et mes cauchemars sont en couleur. Il parait que lorsque l’on devient aveugle, nos rêves gardent leur couleur, ce qui ne semble pas être le cas lorsque l’on nait avec cette infirmité. Au moins, je peux imaginer dans ma tête à quoi peuvent bien ressembler les gens que je côtoie tous les jours. Un jour, peut-être que Samuel me laissera lui toucher le visage. C’est de cette façon-là que j’arrive à me faire une idée générale du physique des gens, désormais. Je pouffe de rire à sa remarque. « Ce n’est pas de l’intelligence, j’ai seulement senti ton parfum ! » que je réponds. Parfum que je sais pertinemment qui n’était pas le sien lors du braquage du fast-food. J’aimerais vraiment savoir le fin mot de l’histoire, mais je ne connais pas encore suffisamment le jeune homme pour m’oser à le questionner. D’autant plus qu’il ne voudra peut-être pas en parler. « S’il y a du fondant au chocolat, je suis partante ! » murmurais-je, quand il me proposa de faire un arrêt dans une pâtisserie, ou ailleurs. « Mais, il faut que j’appelle chez moi pour les prévenir ! » dis-je, par la suite. Ce n’est pas que j’en ai envie, car, je m’estime assez grande et adulte pour faire mes propres choix, mais ils vont s’inquiéter, si je ne le fais pas. Malgré la présence de ma canne, il me prend par le bras pour traverser. D’ordinaire, lorsque ma mère ou encore mon demi-frère, se permet se geste, je me dégage brutalement, mais avec lui, ça ne me dérange pas. J’accepte qu’il me prenne le bras. Tout le monde me dit de me méfier de lui, mais moi, je lui fais confiance. Je me sens en sécurité quand Samuel est avec moi et je ne saurais expliquer pourquoi.



Angie Martinson
uc ⊹ Il n'est pire aveugle que celui qui détient la vue mais aucune vision. (by anaëlle)


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3415-il-n-est-pire-aveugle-que-celui-qui-detient-la-vue-mais-aucune-vision-angie#74052

Contenu sponsorisé

Message She waited for him to blink ~ ft. Angie ›
Revenir en haut Aller en bas
 
She waited for him to blink ~ ft. Angie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» Angie ?
» Angie, 13 ans, disparue...
» Angie. — Supercalifragilisticexpialidocious !
» Jane Rizzoli ( Angie Harmon)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Canada et Amérique :: Detroit-
Sauter vers: