Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Adminchou
avatar
Lost in my mind.

Age : 34
Né(e) le : 06/07/1984
Quartier : Est
Je suis : Ancien militaire (traqueur, pisteur), musicien à mes heures perdus.
Inscrit depuis : 01/07/2017
Messages : 914
Célébrité : Tom Hiddleston
Rps en cours : Indisponible.

TalyaMielle

Message Fallon ⊰ Helping others, helps oneself. › Mer 12 Sep - 12:09

Fallon Parks & W. Oskar Hopkins
Une soirée comme une autre se terminait. Enfin, pas, tout à fait, car Oskar avait joué dans un petit Bar de Marple ce soir. Un petit bar qui avait ouvert depuis peu. Un petit bar, qui selon lui ne ferait pas long feu, dans ce quartier de la ville du moins. Un peu, trop cher et "luxueux" pour le quartier choisit. Mais bon, le patron l'avait bien payé et c'était ce qui avait compté pour tout dire. Non pas que l'homme soit à plaindre, loin de là même. Mais recevoir une enveloppe assez fournie pour un travail, qui nous plaît en plus, était toujours plaisant. La soirée s'était même poursuivi un peu. Les quelques employés et le patron avaient tenu à ce qu'Oskar reste un peu, il n'était pas loin et s'il avait prévenu peut boire, ce soir, il avait fait l'exception de se laisser aller à deux petits verres. L'ambiance était bon enfant, ils avaient même fait une partie de cartes un le gros des clients partis. La nuit était à présent fortement avancée, ou était-ce le matin qui était encore bien en avance. Le ciel était sombre, un peu couvert, mais quelques lueurs d'étoiles au loin brillaient. Le musicien, guitare sur le dos, mains dans les poches avait laissé ses camarades du soir pour rentrée, la fatigue commençant à le gagner, l'envie de regagner sa maison vide et son calme habituel le titillant trop fortement.

Vêtus d'un jean simple, un tee-shirt tout aussi simple, mais claire, une petite veste de survêtement par-dessus, sombre. Les nuits, doucement, se rafraîchissaient et s'il n'était pourtant pas frileux, il faisait attention à ne pas tomber malade, en ses journées étranges. Où la chaleur régnait en journée pour laisser place en soirée à la fraîcheur un peu piquante de la nuit. Les rues de la ville étaient bien évidemment désertes à cette heure-ci... Enfin, voilà, qu'au loin, il croisait une silhouette fluette. Une femme, c'était certain, et cela se confirma alors qu'il arriva à sa hauteur. Sa tête enfouit dans sa petite capuche noire, il la salua d'un sourire poli en passant son chemin. Elle rentrait sûrement du travail, d'un bar ou restaurant ou que sais-je encore. Mais elle ne rentrait pas dans le quartier le plus rassurant de la ville, surtout pour une femme. C'était certain. Non pas que Oskar s'estimait plus fort qu'une femme, il était d'ailleurs fermement pour l'égalité homme-femme. Mais ce quartier pouvait être dangereux, pour une femme, tout comme pour un homme seul. Lui, avec sa formation militaire, pensait ne pas craindre grand-chose, même si un coup de couteau en douce était toujours un craindre, évidemment. Mais Marple Spring était une ville relativement calme, malgré tout. Même ici, comparer à de grandes villes qui pouvaient être de vrai coupe-gorge.

Un second geste de tête, saluant un homme qu'il croisa peu après la femme. L'homme le visage dure, le salua aussi, mais détourna rapidement les yeux. Le coeur de l'ex-militaire s'emplit d'une sensation alors très étrange. Un mauvais présentement fort désagréable. Et s'il poursuivit son chemin malgré tout. Il se retourna à plusieurs reprises, surveillant l'homme et au loin la femme qu'il venait de croiser. Peut-être, n'était-ce rien au fond, peut-être, voyait-il le mal partout. Mais quelque chose au plus profond de lui disait qu'un sale truc allait se passer. Cherchant à chasser cette pensée de son esprit, le voilà qu'il tourne dans une rue, qui le mènera vers chez plus rapidement. Perdant ainsi de vue les deux seuls personne croiser. Mais son oreille se tend davantage, en cas de problème, son cœur et son esprit est déjà prêt à faire demi-tour.

653 mots. Fiche créée par Rinema




Dernière édition par W. Oskar Hopkins le Dim 16 Sep - 20:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2345-oskar-we-all-have-two-lives-the-second-one-starts-when-we-realize-that-we-only-have-one#50125 http://marplespring.forumactif.org/t2351-oskar-mad-world#50243

Invité
Invité

Message Fallon ⊰ Helping others, helps oneself. › Dim 16 Sep - 20:13
i'm falling apart
i'm barely breathing
Oskar ✧ Fallon
Déambulant dans les rues de Marple Spring, le cœur palpitant légèrement à cause de l’alcool qui coule dans ses veines, Fallon se rapproche de plus en plus de son appartement. Pourtant, cette distance lui semble interminable. Elle est fébrile, ce soir, elle est fragile, elle n’est pas dans son état normal. Ou bien, peut-être qu’au contraire, cette détresse est devenue son état normal. Elle sombre, elle sombre de plus en plus et elle a la sensation que personne ne peut la sauver. C’est peut-être normal, après toute une vie de souffrances et de désespoir. Son arrivée à Marple Spring aurait pourtant pu être un nouveau départ, loin de son bourreau, loin de son ancien compagnon qui a passé des années à la battre, à l’enfermer, à l’humilier. Mais, elle est déjà bien trop amochée, Fallon. Elle est déjà brisée, et c’est trop tard pour un nouveau départ. Elle se contente donc de survivre, essayant de ne pas couler entièrement, mais elle va mal. Aussi bien physiquement que mentalement, elle va mal. Son travail de stripteaseuse au Penthouse Club ne l’aide pas à reprendre le dessus, et, son addiction à l’alcool de plus en plus prononcée encore moins. Elle est alcoolique, désormais, elle ne peut plus le nier. Elle ressent parfois des tremblements lorsqu’elle est en manque, et il ne se passe pas une journée sans qu’elle ne se serve un verre. Mais à quoi bon lutter, à quoi bon tenter de se relever, elle n’a aucune raison de le faire. En proie à des fatigues passagères, elle croise un homme sur son chemin, il la salue, elle en fait de même. Et puis, après quelques secondes de marche supplémentaire, elle en croise un second. Un second beaucoup moins bienveillant, qui, après quelques instants, s’approche d’elle et la plaque contre le mur. Il commence à poser ses mains sur elle, alors qu’elle, elle tente de se débattre comme elle le peut. Lâchez moi !  Elle est habituée à ce qu’un homme abuse d’elle, Fallon. Elle a connu cela durant toute son existence. Pourtant ce n’est pas plus facile à accepter pour autant, puisque son agresseur fait remonter de douloureux souvenirs à son esprit. Et, encore une fois, la jolie brune est incapable de se défendre. Elle a encore bien des séquelles de ces années à être passée à tabac, et l’alcool vient en plus brouiller son esprit. Fallon n’a aucune force en elle, et elle ne parvient pas à le repousser, même pas d’un centimètre.  
©️ nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas

Adminchou
avatar
Lost in my mind.

Age : 34
Né(e) le : 06/07/1984
Quartier : Est
Je suis : Ancien militaire (traqueur, pisteur), musicien à mes heures perdus.
Inscrit depuis : 01/07/2017
Messages : 914
Célébrité : Tom Hiddleston
Rps en cours : Indisponible.

TalyaMielle

Message Fallon ⊰ Helping others, helps oneself. › Ven 21 Sep - 15:37

Fallon Parks & W. Oskar Hopkins
Ses mains dans ses poches sa tête haute, son esprit n'est pas tranquille. Ses pas ont ralenti, comme un présentement, comme trop habituée à ce genre de chose. Oskar, il a toujours été doué pour ça, ressentir les choses. Il a toujours eu un très bon instinct, ce n'est pas pour rien qu'il faisait ce métier spécifique dans l'armée. Alors quoiqu'l continue sa route, il reste attentif. Et il fait bien, car voilà à peine une petite minute après qu'il est tourné dans la rue, il entend une voix de femme s’élever. Il ne sait pas si c'est celle qu'il a croisé, mais la voix vient de derrière, de là d'où il vient. Sans plus attendre ses mains sortant de ses poches et il entame une course, revenant sur ses pas. Il marque un temps d'arrêt l'homme ne cherche même pas à cacher son méfait, il est là contre le mur, ou plutôt, il a poussé la pauvre femme contre le mur, dans la rue, qui n'est pas si petite et étroite que cela. Un effort bon sang... Oskar lève les yeux au ciel, les gens sont soit vraiment con, soit ils n'font vraiment plus peur de rien. Mais en cet instant cela l'arrange alors. Il n'a pas à chercher dans la moindre petite impasse le crime. Il est là sous ses yeux. Il reprend rapidement sa course. Il freine arrivé à leur hauteur. L'homme ne l'a pas remarqué, trop occuper à son méfait. Il ignore si la fille est plus consciente de son arrivée, car elle semble perdue.

Le musicien pose une main ferme sur l'épaule du sale type. Qui se redresse. De sa voix roque et méchante, il demande à Oskar ce qu'il veut. L'ex militaire ne répond rien. Il se contente d'être là debout, droit et fier comme un piquet. Il presse un peu plus l'épaule. Le type qui visiblement a un peu bu, au vu de son haleine de chacal. Essaie de se dégager. Il pousse Oskar, qui sans le lâcher bronche à peine. Il pousse plus fort, Oskar encaisse encore bien. Le type se détourne alors totalement de la femme. Et alors qu'il rouspète, préparant de nouveau à pousser Oskar, ce dernier ne lui en laisse pas le temps. D'un geste vif mais très précis, il lui colle son poing dans la figure. L'homme s'étale d'une traite au sol. Oskar qui y a surement été plus fort qu'il ne l'aurait finalement voulu défait son poing qui lui fait, il faut l'avouer, un peu mal. Détendant ses doigts, le regard sur l'homme étalé entre ses pieds et ceux de la femme. Ses yeux clairs se relevant d'ailleurs vers elle.

« Vous allez bien ? »

Son visage froid, sa mâchoire serrée se détend doucement. Il déteste ce genre d'homme, l'alcool excusant encore moins à son égare ce genre d'attitude. Il ne le supportait déjà pas avant... Mais depuis Maisie, depuis sa soeur... C'est une réelle aversion. Peut-être qu'au travers de son coup, très violent, il a un peu évacué de cette frustration qui le ronge depuis la mort de sa soeur. Mais il n'est pas temps de penser à cela. Il s’inquiète pour la femme présente à son côté, c'est actuellement ce qu'il y a de plus urgent.

« Vous voulez que j'appelle la police . Ou sinon je peux vous raccompagner chez vous ou un ami. »

Il n'ose pas proposer chez lui, car ce n'est d'un pas tout prêt et des deux, il ne veut pas lui faire d'avantage peur ou pensée qu'il voudrait profiter de sa faiblesse. Elle semble déjà assez effrayer ainsi. D'ailleurs le voilà qui ôte sa veste de jogging de coton léger et sombre. Et la propose d'un geste plus tendre et délicat à la femme. Il n'ose pas trop s'approcher ou l'a toucher, ne voulant pas faire comme le vieux porc qui gît à leurs pieds.

« Au fait, je m'appelle Oskar. Je peux au moins faire quelque chose pour vous ? »

Il ne se veut pas trop insistant, bien qu'il semble l'être. Mais la laisser repartir ainsi, alors qu'il remarque qu'elle semble avoir également un peu bu. Ses yeux vitreux ne peuvent dire le contraire. La ville est en général assez sûre, mais depuis... Depuis l'atroce crime de la fête nationale, disons que certaines sortes de l'ombre et que la petite ville paisible l'est de moins en moins.

785 mots. Fiche créée par Rinema


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2345-oskar-we-all-have-two-lives-the-second-one-starts-when-we-realize-that-we-only-have-one#50125 http://marplespring.forumactif.org/t2351-oskar-mad-world#50243

Invité
Invité

Message Fallon ⊰ Helping others, helps oneself. › Ven 21 Sep - 20:08
i'm falling apart
i'm barely breathing
Oskar ✧ Fallon
La peur gagne son esprit, son corps frêle plaqué contre le mur commence à se tendre, ses yeux brillent, alors que ce sale type glisse lentement ses mains sur elle. Elle a la sensation d’être condamnée à revivre encore et encore des sévices de la part des hommes, elle a la sensation que quoi qu’elle fasse, elle ne sera jamais rien de mieux qu’un objet à leurs yeux. Et au fond, cet homme, il n’est pas bien différent de ceux qui viennent la voir danser au Penthouse Club, peut-être même qu’il l’a déjà vu là-bas. Son esprit embué, elle ne perçoit pas immédiatement la présence d’un deuxième homme. Et pourtant, après quelques secondes seulement, il expulse cette ordure en lui affligeant un coup de poing, un coup de poing bien mérité. Et à cet instant précis, ce beau blond lui prouve en l’espace d’une seconde, qu’elle a tort. Elle n’est pas un vulgaire objet pour tous les hommes, pas pour lui. Et il est le premier, le premier qui vient pour la sauver plutôt que pour abuser d’elle. Alors à ses yeux, quoi qu’il fasse, qu’elle le revoit ou non, il sera toujours différent. Son sauveur. Fallon reste cependant bouche-bée, pendant plusieurs secondes, elle est totalement déboussolée. Ses mains tremblent, ses jambes aussi, elle ne parvient pas à les contrôler et elle n’essaie même pas, en réalité. Et lui, Oskar, il en fait encore plus pour elle, puisqu’il dépose sa veste sur ses épaules.   Je…Merci… Oskar. Elle tente de reprendre ses esprits, mais c’est bien plus compliqué que prévu. Entre l’alcool et cette altercation l’ayant beaucoup secouée, elle se sent réellement diminuée face à lui. Et, son sauveur déborde une nouvelle fois de gentillesse, puisqu’il lui propose de la raccompagner chez elle, en affirmant qu’il veut faire quelque chose pour elle. C’est vraisemblablement un homme bien, un homme comme il en existe peu. Du moins, il en existe peu, voir pas, dans le monde de Fallon. Il est une lumière dans son obscurité constante. Vous êtes vraiment gentil… Mais je… Je ne veux pas vous déranger… Vous en avez fait déjà beaucoup… Elle ne sait pas vraiment ce qu’elle raconte, Fallon, pas du tout même. Mais elle n’est pas du genre à s’imposer dans la vie des autres, elle est bien trop néfaste et durant des années elle est restée enfermée chez elle, alors elle ne sait plus réellement comment faire, avec les autres êtres humains. Elle le regarde de ses grands yeux marqués, sincèrement reconnaissante de ce qu’il a fait pour elle. Il est intervenu quand beaucoup d’autres auraient tourné les talons, auraient continuer leurs chemins, comme si de rien était. Il s’est interposé, pour la protéger, elle.  
©️ nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas

Adminchou
avatar
Lost in my mind.

Age : 34
Né(e) le : 06/07/1984
Quartier : Est
Je suis : Ancien militaire (traqueur, pisteur), musicien à mes heures perdus.
Inscrit depuis : 01/07/2017
Messages : 914
Célébrité : Tom Hiddleston
Rps en cours : Indisponible.

TalyaMielle

Message Fallon ⊰ Helping others, helps oneself. › Jeu 27 Sep - 16:34

Fallon Parks & W. Oskar Hopkins
Un instant Oskar a peur d'y avoir été un peu trop fort. La pauvre femme tremble de tous ses os. S'il l'a aidé. Il espère juste qu'elle ne prenne pas peur également de lui. La veste posée sur ses épaules avec délicatesse apaise un peu la tension. Mais elle est très secouée, il faudrait être aveugle et sourd pour ne pas s'en rendre compte. L'homme remet une légère distance entre eux. Une fois sa veste sur les épaules branlantes de la femme. Il l'observe et lui propose son aide. Il ne peut et ne veut pas la laisser ainsi. Cela serait trop dangereux. Et si l'autre pervers semble dormir sur le sol pour le moment. Dieu seul sait combien de temps, il mettra à se réveiller de sa sieste imposée par Oskar.

« Je n'ai rien fait. Je vous assure. Et puis je ne peux pas vous laisser ainsi. Indiquez-moi part ou vous habituez, je vais vous raccompagner jusqu'à votre porte au moins. »

Oskar tend une main vers la femme, afin qu'elle puisse s'y accrocher au besoin et à l'envi. Elle n'ose pas trop bouger, elle semble perdue. Oskar n'est pas le plus doué des hommes avec les autres humains. Mais il franchit de nouveau la distance qu'il avait mise entre eux.

« Ça va aller, je vous assure. Je vais vous ramener chez vous. Au chaud, comme ça je récupérerais ma veste. »

L'homme fait une petite grimace, un clin d'œil. En vérité, il s'en fiche de sa veste. Ce n'est qu'une veste quelconque en coton, de sport. Se plaçant au côté de la femme, une main devant elle, l'autre glissant dans son dos. Sans la toucher, il attend qu'elle soit prête pour cela. Il redemande vers où, elle habite avec douceur. Et il entame alors une petite marche, lente. De quelques mots, il ne cesse de la rassurer.

« Au pire, vous m’offrez un café ou un chocolat chaud. En remerciant. »

La voix d'Oskar est un peu tonique, presque amuser. Il veut détendre un peu l'atmosphère. Puis un café ne ferait de mal à aucun des deux. Elle pour la dessaouler un peu et lui le réveiller davantage. Même si cette altercation l'a déjà bien fait. Au vu de la direction prise, suivant les indications de la jeune femme. Elle ne semble pas vivre dans un chouette quartier. Mais Oskar ne veut pas juger, il ne connaît pas. Même s'il sait que cette zone de la ville n'est pas la plus jolie et la plus sûre.

« Au fait, vous ne m'avez pas dit votre nom. »

454 mots. Fiche créée par Rinema


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2345-oskar-we-all-have-two-lives-the-second-one-starts-when-we-realize-that-we-only-have-one#50125 http://marplespring.forumactif.org/t2351-oskar-mad-world#50243

Invité
Invité

Message Fallon ⊰ Helping others, helps oneself. › Sam 29 Sep - 13:39
i'm falling apart
i'm barely breathing
Oskar ✧ Fallon
Elle n’a pas peur de lui, Fallon, évidemment que non. Il vient de la sauver, purement et simplement. Et elle n’ose imaginer ce que ce sale type aurait pu lui faire s’il ne s’était pas interposé. Peut-être qu’il n’aurait rien pu lui faire de pire que ce qu’elle a déjà vécu par le passé, mais peut-être aussi qu’il aurait pu finir de la briser. Finir de la détruire, bien plus qu’elle ne l’est déjà. Mais grâce à Oskar, elle n’en sait rien et n’en saura jamais rien. Alors non, elle n’a pas peur de lui, elle est juste totalement bouleversée par ce qui vient d’arriver. Et l’alcool parcourant l’entièreté de son corps ne fait qu’empirer les choses un petit peu plus. Elle tremble de tout son corps et elle est incapable de s’arrêter, en réalité, elle ne le réalise même pas véritablement. Ses mains trépident, alors qu’elle, elle est plus que touchée par la bienveillance d’Oskar. D’une petite voix, elle acquiesce finalement. Il ne cesse de la rassurer, il est l’homme le plus doux qu’elle ait rencontré, Fallon, et c’est sa douceur qui la convainc finalement. D’accord, allons-y, merci beaucoup… Elle esquisse un très faible sourire en entendant ses paroles au sujet de sa veste, et puis finalement, avant de commencer à marcher, elle attrape la main tendue par Oskar. C’est une façon pour elle de se rassurer, de se sécuriser, mais également de briser la distance qui les sépare tous les deux. Elle lui est extrêmement reconnaissante de ce qu’il fait pour elle. Et puis, il a raison, elle habite le quartier le plus mal fréquenté de Marple Spring, alors au moins grâce à sa présence, Fallon est certaine de bien arriver chez elle. Tremblotante, elle marche doucement près de lui, sa main fébrile ne lâche pas la sienne, et elle laisse échapper un léger rire à ses paroles. Vous avez raison, un café nous fera la plus grand bien. Elle tient réellement à le remercier, d’autant plus que petit à petit il parvient à la détendre. Il est patient avec elle et s’y prend extrêmement bien. Jamais elle n’aurait pu imaginer tomber sur un homme comme lui, Fallon. Avec toute cette agitation, il lui fait remarquer qu’elle en a oublié de se présenter, ce qui est tout de même la moindre des choses. C’est vrai. Moi c’est Fallon. Elle lui donne son nom, même si après cette soirée, il vaut certainement bien mieux pour lui qu’il l’oubli. Qu’il ne repense plus à elle. Parce qu’elle est bien trop néfaste, elle n’est bonne pour personne, et encore moins pour un homme qui a l’air aussi bien que lui. Après quelques minutes de marche, ils arrivent devant l’immeuble de Fallon, qui reprend alors la parole. J’habite ici, au troisième étage, suivez-moi. Elle esquisse un petit sourire, et entre dans l’immeuble. Elle monte les marches doucement, son appartement étant dans le quartier le plus pauvre, il n’y a pas d’ascenseur pour arriver jusqu’en haut. Alors elle se tient toujours légèrement à Oskar et une fois arriver devant la porte, elle l’ouvre et le laisse entrer. Son appartement est sobre, il n’y a pas de décoration particulière, c’est juste un endroit où elle peut dormir, à ses yeux.  
©️ nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas

Adminchou
avatar
Lost in my mind.

Age : 34
Né(e) le : 06/07/1984
Quartier : Est
Je suis : Ancien militaire (traqueur, pisteur), musicien à mes heures perdus.
Inscrit depuis : 01/07/2017
Messages : 914
Célébrité : Tom Hiddleston
Rps en cours : Indisponible.

TalyaMielle

Message Fallon ⊰ Helping others, helps oneself. › Lun 15 Oct - 13:13

Fallon Parks & W. Oskar Hopkins
Le musicien se voulait prévenant avec la jeune femme, elle venait de subir un choc psychologique, mais aussi physique. Son état n'étant déjà pas bien arrangé avec l'alcool, qu'elle sentait à 2 kilométrés, Oskar essayait de la soutenir comme il le pouvait. Ne pouvant la laisser ainsi dehors, dans ce coin-ci de la ville, dans un tel état. Son agresseur toujours au sol. Même si celui-ci commençait à reprendre connaissance a priori. Wesley venait de jeter un œil en arrière, alors qu'il soutenait la femme pour la mener à son appartement, sur ses instructions. Elle n'habitait pas bien loin, Fallon. C'était son prénom. Quelques pas, quelques rues, seulement, suffiraient à rejoindre son appartement. Oskar essaie de ne pas le montrer, pas trop, mais il s’inquiète pour l'homme qui bouge derrière eux. Il est trop sonné pour se relever, mais il croise vaguement son regard alors qu'il lève les yeux vers le couple qui marche assez bancal vers l'abri de la femme. Oskar soudain, ne ses soucis plus du chemin prit, Fallon se charge de regarder devant pour eux, lui derrière. Si bien qu'il ne voie pas le trottoir et la femme ne lui indique pas l'obstacle. Son pied gauche cogne violemment dedans alors qu'il continue son chemin malgré tout dans la direction de l'appartement. Le visage du musicien se tord un instant d'une vive douleur. Son attention revenant droit devant lui. Il lâche la femme alors, levant son pied, ses oreilles en ont pris pour leur grade. Y allant de bon cœur pour mettre le maximum de distance entre eux et le pervers qui ne semble toujours pas se relever. Voilà qu'Oskar, sans pour autant se plaindre verbalement souffre. Son pied levé, toujours, il pose une main sur l'épaule de Fallon un instant. Pour monter la marche du trottoir. Il tente de reposer le pied, mais cela le lance trop. Bon et bien va falloir continuer un peu à cloche pied. Heureusement, il a un bon équilibre Oskar. Il a toujours eu un bon équilibre. Il ne reste pas longtemps de marche 5 mins, peut-être 7. Oskar laisse la femme se dérouiller le temps que sa douleur passe. sautant à cloche pied jusqu'au bas de son immeuble. Il pose encore mal son pied, mais la douleur est moins virulente, le choc semble passé enfin. D'un réflexe Oskar, lève les yeux alors qu'elle indique habiter au troisième étage. Oskar suit sagement la femme. Un dernier regard derrière eux. Pas de silhouette inquiétante. Et au moins ils seront à l'abri chez elle ainsi. Boitillant toujours un peu, il monte quand même les escaliers avec un poil de difficulté. Mais la douleur ou le mental d'acier de l'ex-militaire arrive à lui faire oublier enfin la douleur une fois devant la porte de la femme. L'immeuble est vieux, cela se voit, cela se sent. Mais parfois, on trouve de vrais trésors dans des lieux miteux. Sa maison était un mélange des deux après tout. Elle avait son charme et son style propre. Mais certaines pièces, certains espaces faisait miteux aux yeux de beaucoup. Pour lui, c'était juste une expression artistique de l'ancien propriétaire qu'il avait laissé ainsi. Mais assez parle de lui et de sa maison. Fallon lui ouvre la porte, l'invitant à entrer en premier. Il fait un premier pas, l'appartement est petit, très petit, un peu... Glauque... Sans âme. Comme un simple toit sur la tête. Oskar s'en étonne, mais ne se permet pas d'en faire la remarque.

« C'est... Petit. »

Oskar ne fait que quelques pas dans le petit appartement avant de se retourner vers la femme qui ferme derrière eux. Il n'a pas grand-chose de plus à dire en vérité.

« Vous vivez ici depuis longtemps ? Vous... »

La question qui aurait suivi aurait sûrement paru déplacé. Lui demander quel travail elle faisait pour ne pouvoir se payer un logement un peu mieux. Ou du moins y mettre un peu plus d'âme dedans. Car le logement était vide de toute décoration, de toute touche d'une quelconque once de vie et gaieté. Du moins aux yeux de l'homme. Peut-être qu'elle préférait vivre dans un tel lieu, après tout, les goûts et les couleurs... Ce sont des choses propres à chacune. Une nouvelle grimace gagna le visage de l'homme qui malgré la douleur passée, ou presque, ressentait toujours une gêne sur son pied blessé.

« Vous voulez que je prépare un café ? »

Oskar avait déjà repéré la petite machine à café dans le coin cuisine du petit appartement. La femme était alcoolisée et comme avec une certaine Émily, peut-être qu'il pouvait l'aider à décuver un peu. À cette pensée, il sourit. Il était le sauveur des femmes sous l'emprise de l'alcool. Décidément, il faudrait qu'il porte plus souvent le costume de super-héros qu'il avait fait plus jeune. Même si à la base il l'avait calqué plus sur un super vilain de l'univers Marvel, qu'un héros. Mais comme il aimait le dire et le penser : "chaque méchant est un héros dans son esprit."

« Ça va aller, vous êtes sûre ? Après cette soirée. Je peux rester un peu cette nuit si cela peut vous rassurer, je dormirais sur le canapé, enfin je peux rester éveille aussi. J'ai l'habitude des nuits blanches. Si cela peut vous rassurer. »

Oskar avait lancé un doux regard à la femme. Elle était mal en point, et il voulait vraiment l'aider.

950mots. Fiche créée par Rinema


PS : en italic et gras, c'est pour un défis.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2345-oskar-we-all-have-two-lives-the-second-one-starts-when-we-realize-that-we-only-have-one#50125 http://marplespring.forumactif.org/t2351-oskar-mad-world#50243

Invité
Invité

Message Fallon ⊰ Helping others, helps oneself. › Mar 16 Oct - 11:39
i'm falling apart
i'm barely breathing
Oskar ✧ Fallon
Une fois à l’intérieur de son appartement, Fallon réalise peu à peu qu’elle est hors de danger. Elle se rend compte qu’elle est protégée par des mûrs, qu’elle est bien loin de son agresseur et de ce qu’il voulait lui faire subir. Cependant, elle ne peut pas oublier cette image, elle ne peut pas oublier cette sensation de ses mains, ses mains sur son corps. Elle n’a déjà que bien trop connue de telles violences. Elle n’a déjà que bien trop connue de tels abus. Et cela ne fait que raviver ses horribles souvenirs, cela ne fait que lui rappeler Shane, et ces années à être battue quotidiennement. La peur qu’il la retrouve, la peur de revivre cela un jour revient subitement dans son esprit. Et elle est totalement chamboulée, Fallon. Entre l’agression de ce soir et l’alcool qui coule dans ses veines, tout ce qu’elle ressent la submerge. C’est pour cette raison qu’elle traîne son faible corps jusqu’au canapé du salon. Elle a besoin de s’asseoir un peu, d’accuser le coup, mais la présence d’Oskar l’aide beaucoup. Elle sait qu’il l’a protégé tout à l’heure dans la rue, et d’une certaine façon, en prenant soin d’elle il continue à le faire. Il ne la laisse pas seule. Non, j’ai emménagé à Marple Spring il y a un mois seulement. Et je vis seule ici. Alors disons que… C’est assez pour moi… Elle a énormément de mal à se relever, à reprendre le dessus sur sa vie. Elle ne sait pas comment faire. Elle a été captive durant des années. Elle n’était qu’une toute jeune femme lorsqu’elle l’a rencontré, et aujourd’hui, elle est bien plus faible qu’à l’époque. En réalité, peut-être qu’elle se laisse aller, qu’elle se laisse sombrer, à petit feu. Et peut-être qu’elle n’a aucune raison de s’en sortir, aussi. Oskar lui demande ensuite gentiment si elle veut qu’il lui prépare un café, il est vraiment attentionné avec elle, bien plus qu’il ne le devrait. Merci, mais vous devriez peut-être reposer votre pied. Affirme-t-elle en souriant, il s’est blessé en la raccompagnant chez elle alors, c’est peut-être la moindre des choses qu’il puisse enfin se reposer lui aussi. Il n’a pas à faire tout cela pour elle. Il n’a pas à l’aider à ce point alors qu’elle n’est qu’une simple inconnue pour lui. Il en a déjà bien trop fait pour elle, il l’a sauvé des mains de ce sale type, et il l’a aidé à regagner son appartement en toute sécurité. Mais sa proposition suivante est encore plus surprenante. Il est prêt à rester ici cette nuit uniquement pour qu’elle se sente en sécurité. Il est visiblement inquiet pour elle, et après tout, il y a de quoi, elle n’est qu’un oiseau blessé, Fallon. Un oiseau désormais bien incapable de voler, ne serait-ce qu’un petit peu. Oh non, non, je ne peux pas vous demander ça… Vous en avez déjà fait énormément pour moi, et vous avez certainement bien mieux à faire maintenant que de passer la nuit ici… Vous devez avoir quelqu’un à retrouver, ou simplement envie de rentrer chez vous…  Elle, elle n’a rien de tout cela, et elle n’aura jamais tout cela. Il perdrait totalement son temps avec elle, et encore plus à essayer de l’aider. Elle en a déjà bien trop bavé pour que qui que ce soit puisse sortir sa tête de l’eau. Tout du moins, elle en est persuadée.    
©️ nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas

Adminchou
avatar
Lost in my mind.

Age : 34
Né(e) le : 06/07/1984
Quartier : Est
Je suis : Ancien militaire (traqueur, pisteur), musicien à mes heures perdus.
Inscrit depuis : 01/07/2017
Messages : 914
Célébrité : Tom Hiddleston
Rps en cours : Indisponible.

TalyaMielle

Message Fallon ⊰ Helping others, helps oneself. › Ven 2 Nov - 12:23

Fallon Parks & W. Oskar Hopkins
Le militaire regarde la femme s'avancer jusqu'à son canapé après avoir soigneusement fermé l'appartement. Il ressent sa mélancolie, sa détresse. Il aimerait faire plus, toujours oui. Alors il fait savoir qu'il est là. Il essaie d'en savoir plus sur elle, sur ce qui l'a poussé à vivre ici. Elle n'est pas là depuis bien longtemps, ce qui explique, peut-être certaine chose. Ce manque d'âme dans cet appartement. Le regard bleu de l'homme descend sur son pied qui le pique encore un peu, mais au fond, il sait en faire abstraction. Se cogner les doigts de pied, c'est toujours un mauvais moment, mais rare est la douleur qui insiste trop et longtemps surtout. Réfutant sa demande de se reposer. Il indique qu'il va bien, que ce n'est rien. Et c'est vrai. Elle est plus mal en points que lui... Il propose de rester alors à ses côtés au moins pour la soirée, la nuit même. Peut-être pourrait-il ainsi lui changer un peu les idées, a discuté ou faire un jeu, ou simplement veiller la maison des démons qui pourrait chercher à y entrer et à y faire leur nid pour la soirée.

« Je vous rassure... Personne ne m'attend, et ma maison est vide. Ma colocataire a fait ses bagages, il y a déjà quelques mois pour faire le tour du monde dont elle rêvait. Et puis je sus un oiseau de nuit... Alors rester ici à veiller sur vous, vous changez un peu les idées ou rentrée chez moi dans ma maison vide... Si j'apprécie le calme et la solitude. J'apprécie de jouer les héros. J'ai même un costume vous savez. »

La voix de l'homme qui s'approche du canapé alors, sans presque plus boiter est presque amuser. Mais son esprit vient d'avoir une idée. Une brillante idée. Se laissant à son tour aller dans le canapé. Il observe de nouveau l’appartement. Après le départ de Billie, il n'a jamais pensé réellement à reprendre un ou une colocataire. Il n'en a pas réellement le besoin pour tout dire. Et son mode de vie n'est pas des plus saints et des plus agréables à partager. Présent à la maison la journée, dormant jusqu'à midi bien souvent travaillant en soirée voire la nuit entière parfois. Composant sa musique à toute heure jour et nuit parfois, quand l'inspiration le prend ainsi que l'envie. Oskar, il n'est pas difficile à vivre, pas réellement. Il vit sa vie et laisse les autres vivres la leur. Mais il sait que parfois ce n'est pas simple de vivre avec quelqu'un, surtout quand ce quelqu'un n'est pas votre compagne.

« Je vous sers ce café !? »

Oskar se relève d'un bon. Il ne sait pas s'il peut oser proposer une telle chose à une femme qu'il ne connaît pas. Une femme qui est visiblement désemparé chambouler. Une femme qui ne connaît rien de lui non plus. Se dirigeant vers la cafetière repérée plutôt il fait le fameux café dont il a envie et qui ne ferait de mal à aucun des deux. Il demande rapidement où se trouvent les tasses et servent le nectar brun. Revenant vers la femme, il tend une des tasses à la jeune femme, un sourire rassurant aux lèvres, avant de se poser de nouveau à ses côtés. Son visage se tournant vers la femme. Sérieux soudain alors, se lançant à l'eau.

« Je... J'aurais une proposition à vous faire. Cela peut paraître un peu dingue. Mais... Je vis dans une grande maison, qui à présent est vide. Je l'ai acheté et je rembourse mon crédit sans difficulté. J'avais proposé à Billie, une jeune femme à la rue de venir vivre avec moi pour l'aider en échange d'une petite contribution, plus symbolique qu'autre chose. Quand elle est partie, je n'ai pas réellement pensé à reprendre quelqu'un. Mais... Ma maison est dans le quartier est, un quartier plus respectable et moins dangereux que celui-ci. Je ne suis pas le plus agréable à vivre, je joue de la musique et ma maison est étrange... Mais... Si cela vous dit... C'est avec plaisir que je vous invite à rejoindre ma maison. »

Oskar se tourne davantage vers elle, encrant son regard azur dans ses pupilles encore chamboulées.

« Je sais que je peux paraître un peu fou comme ça... De vous proposer une telle chose alors qu'on ne se connaît pas. Et je ne vous demanderais rien, si ce n'est de vous prendre en charge. Vos courses, vos frais. De payer une partie des factures. Et rien de plus. Je n'ai besoin de rien de plus. Ainsi, je pourrais veiller sur vous et vous aider à peut-être commencer votre vie plus confortablement à Marple. Vous serez libre évidemment de partir et faire ce que vous voulez quand vous voulez. La maison est à moi, certes. Mais je l'ai laissé presque tel quel. Alors n'ayez crainte de vous l'approprier. Je ne demande pas d'une chose... Ne pas toucher à mes instruments, dans ma permission. Ils sont... Les seules choses auxquelles je tiens vraiment. »

Oskar se détourna, sa voix plus apaisée, son regard presque brillant. La musique avait toujours été une porte de sortie pour lui. Alors oui, il tenait simplement à cela... Ne pas qu'on joue avec ses biens précieux... Ne pas risquer de les abîmer. Si elle le souhaitait, il lui apprendrait à jouer... Sans problème. Mais s'amuse avec... Il pouvait facilement sortir de ses gonds. Détournant de nouveau le visage vers la brune, il lui fit un large sourire. Il mena sa tasse à ses lèvres pour boire une gorgée du chaud liquide noir qui s'y trouvait et qui lui ferait le plus grand bien.

« Enfin dans un premier temps, vous pouvez venir voir si la maison vous conviens évidemment. Elle a son charme, mais c'est un peu le bordel... J'ai laissé beaucoup de choses comme elles étaient. »


1027 mots. Fiche créée par Rinema


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2345-oskar-we-all-have-two-lives-the-second-one-starts-when-we-realize-that-we-only-have-one#50125 http://marplespring.forumactif.org/t2351-oskar-mad-world#50243

Invité
Invité

Message Fallon ⊰ Helping others, helps oneself. › Sam 3 Nov - 15:42
i'm falling apart
i'm barely breathing
Oskar ✧ Fallon
Oskar se montre de plus en plus rassurant. Elle s’inquiète de le voir rester avec elle alors qu’il doit certainement avoir bien mieux à faire, mais rapidement il lui explique qu’il vit seul et que prendre soin d’elle est la meilleure chose qui soit pour lui. Qu’il aime jouer les héros. Souriant, amusée, en entendant ses paroles, Fallon parvient à se détendre. Petit à petit. Elle commence presque à oublier ce qui lui est arrivé dans la rue. Elle commence presque à oublier que ce soit encore, un homme a failli abuser d’elle. Oskar arrive donc à lui changer les idées comme elle il le souhaitait jusqu’à présent. Alors en le voyant en plus s’occuper de lui faire un café, elle réalise qu’elle a eu une chance incroyable de tomber sur lui. C’est indéniablement un homme bien, et ce soir, il est en plus son ange gardien. Attrapant doucement la tasse qu’il lui tend, elle lui offre une nouvelle fois un petit sourire. Merci beaucoup… La stripteaseuse le regarde alors qu’il s’installe de nouveau à ses côtés. Et puis, sans même qu’elle n’ait eu le temps de prévoir quoi que ce soit, il lui fait cette proposition. Cette proposition surprenante. Venir vivre avec lui. Sa maison visiblement bien trop grande pour lui seule, une colocataire partie voir le monde, un quartier beaucoup plus agréable que celui où elle vit actuellement. Mais… Il ne la connait pas. Il ne la connait pas du tout. Comment est-ce qu’il peut lui proposer de venir vivre avec lui. Et lorsque Fallon y réfléchit, elle réalise à quel point ce serait une mauvaise idée. Elle est stripteaseuse, cela signifie qu’elle travaille la nuit. Qu’elle rentre très tard. Qu’elle n’a qu’un tout petit salaire et puis rien que ce métier pourrait rebuter n’importe quel homme. Mais il n’y a pas que ce cela. Depuis qu’elle est arrivée ici à Marple Spring, elle s’est plongée dans l’alcool. Bien plus qu’elle n’aurait dû. Et elle est de plus en plus dépendante. Fallon boit tous les jours. Elle commence même à ressentir le manque parfois avec des tremblements à répétition. Et puis sa santé est déjà très fragile. Elle ne serait qu’un poids pour lui, alors elle ne veut pas s’imposer dans la vie d’un inconnu. Elle ne veut pas être un poids pour un homme qu’il ne la connait même pas. Oh je… C’est très gentil de votre part… Fallon marque un petit silence. Elle n’a aucune idée de la manière dont elle doit formuler les choses. Mais je ne pense pas que ce soit… Que ce soit une bonne idée… Surtout pour vous, vous ne me connaissez pas et… Ma vie est assez compliquée… Compliquée n’est qu’un petit mot. Elle a l’impression que rien n’a changé. Qu’elle est encore victime de son ancien petit-ami. Et est-ce qu’elle se sent prête à vivre de nouveau avec un homme ? Elle n’en a aucune idée. Elle est bien trop instable pour le moment, elle est bien trop fragile et cela ne fait que s’empirer.
©️ nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas

Adminchou
avatar
Lost in my mind.

Age : 34
Né(e) le : 06/07/1984
Quartier : Est
Je suis : Ancien militaire (traqueur, pisteur), musicien à mes heures perdus.
Inscrit depuis : 01/07/2017
Messages : 914
Célébrité : Tom Hiddleston
Rps en cours : Indisponible.

TalyaMielle

Message Fallon ⊰ Helping others, helps oneself. › Mar 13 Nov - 15:29

Fallon Parks & W. Oskar Hopkins
Oskar soupir pour lui, il a peur d'avoir été un peu trop vite en besogne. Non, il ne regrette pas ses mots et son invitation. Bien au contraire, mais cette jeune femme, tout comme Billie avant, était en détresse et il la bousculait dans sa vie. Au moins avec Billie, il avait pris le temps, il l'avait plusieurs fois croisé dans sa voiture, lui avait offert quelques cafés, et même de prendre des douches chez lui avant qu'elle ne s'installe. Là, il venait de brûler quelques étapes... Il en était conscient. Le musicien voit bien qu'il a surpris la femme par sa demande, qu'elle ne sait pas comment refuser poliment. Puis enfin elle parle. Il cherche à ne pas trop la regarder en face, non pas parce qu'il est déçu, mais il sait son regard azur intimidateur, parfois troublant. Alors il serre sa tasse chaude dans ses grandes mains aux doigts fins et il l'écoute sagement. Pourtant, il ne peut se résoudre à abandonner si vite.

« Vous savez, nous avons tous une vie compliquée à un moment ou à un autre. »

Oskar baisse les yeux sur le liquide noir qui tangue sous ses quelques mouvements. Inspirant avec profondeur il expire en se retournant de nouveau vers la femme. Relevant ses yeux. Il cherche à la rassurer.

« Je sais bien que cela peut paraître fou, on ne se connaît pas. Mais je doute que nous nous voyions beaucoup au final. Je travaille surtout de soirée voire de nuit. Je suis musicien comme peu le prouver... »

Oskar pose une main dans son dos. Ah... Zut, sa guitare c'est vrai qu'il la laissait au bar... Vu qu'il va y travailler plusieurs soirs cette semaine. Remplacer un membre d'un groupe qui c'est casser deux doigts dans une bagarre. L'homme rit et raconte alors la petite anecdote.

« Enfin, en général, je garde ma guitare sur moi. Mais c'est aussi rare que je travaille au même endroit tous les soirs d'une même semaine. »

Il boit une gorgée de sa boisson. Et le visage plus détendu, mais le regard plus sérieux. Il veut tenter de convaincre la jeune femme. Pour son bien. Car ce qu'il ressent ici dans ce petit boui-boui d'appartement, ce n'est pas positif. Ce lieu ne dégage pas quelques choses de positif.

« Je ne veux pas paraître insistant, au risque de passer pour un psychopathe qui vous veulent du mal. Mais si tel était le cas, je ne serais pas ici à boire un café sagement... J'ignore vos soucis, vos problèmes où tout ce qui fait votre vie. Mais peut-être que votre présence dans ma maison peut être bénéfique pour l'un comme l'autre. Vous me changerez de ma solitude habituelle. Nous pourrions partager un peu de notre vie, je pourrais vous apprendre à jouer, et j'ai des montagnes de livres ici et là. J'adore cela. Vous aurez de quoi vous occuper. Et moi, de mon côté, je peux veiller sur vous... Je... Je sens que vous avez besoin qu'on vous protège. Et je ne parle pas de ce soir. Je... J'ai laissé ma chance passée avec la personne qui comptait le plus dans ma vie. Et je refuse de faire de même avec vous. »

Oskar avait glissé une référence à sa sœur... Une pensée qui lui serra vivement le cœur. Mais il s'assurerait que jamais plus il ne laisserait une personne, hommes ou femmes dans le besoin comme sa sœur. Même si cette personne criait haut et fort qu'elle ne désirait aucune aide, comme sa sœur l'avait faits. Terminant sa petite tasse. Il la déposa sur la table basée face à eux avant de reposer son attention sur la jeune femme. Si elle venait de nouveau à refuser alors il n'insisterait pas davantage. Mais pour sur il repasserait la voir un jour, pour prendre de ses nouvelles.

669 mots. Fiche créée par Rinema


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2345-oskar-we-all-have-two-lives-the-second-one-starts-when-we-realize-that-we-only-have-one#50125 http://marplespring.forumactif.org/t2351-oskar-mad-world#50243

Contenu sponsorisé

Message Fallon ⊰ Helping others, helps oneself. ›
Revenir en haut Aller en bas
 
Fallon ⊰ Helping others, helps oneself.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jack O'Fallon
» India helps Haiti slum dwellers turn trash to cash
» Kingston-based nonprofit helping train Haiti's first paramedics
» [M] ▲ Chris Pine - Best friends are here for helping you
» Warriors Helping ~ Forum d'Entraide au RPG "La Guerre des Clans"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Ouest de la ville-
Sauter vers: