Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Adminchou
avatar
Lost in my mind.

Age : 34
Né(e) le : 06/07/1984
Quartier : Est
Je suis : Ancien militaire (traqueur, pisteur), musicien à mes heures perdus.
Inscrit depuis : 01/07/2017
Messages : 914
Célébrité : Tom Hiddleston
Rps en cours : Indisponible.

TalyaMielle

Message [FB] Aaron ⊰ Who will catch the biggest fish? › Mar 31 Juil - 15:51

Aaron S. Matheson & W. Oskar Hopkins
Glasgow, juillet 2012.
Nous étions au milieu du mois de juillet 2012. L'été et sa chaleur entouraient chaque maison de la grande ville de Glasgow en Écosse. Oskar, lui était loin, bien loin de tout cela, si la chaleur avait noirci un peu sa peau assez pâle habituellement. Ce n'était pas la chaleur apaisante, non, c'était celle de la guerre, celle de ses pays qu'on voit sur nos écrans de télé, qu'on ne peut qu'imaginer. Oui, Oskar est au milieu de tout cela. Du moins il l'était, car en cette mi-juillet voilà qu'il a une permission d'une semaine afin de rentrer à la maison se ressourcer après une mission très compliquée enfin terminée. Mais cela, seul Talya est au courant, car oui le fourbe de militaire à seulement fait savoir à sa meilleure amie qui posait aujourd'hui de nouveau les pieds en ville. Voulant faire une belle surprise à sa famille, mais aussi et surtout à Aaron ce petit bout qui avait bien dû grandir en ses quelques années qu'il ne l'avait pas vu du tout, seulement par écran interposer. Car oui, Oskar avait passé plus de deux ans loin de son pays loin de ses proches. Un choix de vie qu'il avait fait depuis longtemps. Un choix de vie qui ne lui déplaisait pas bien au contraire même. Si les manques de ses proches étaient certains, sa vie avait un sens, servir un pays, semblable à ce superhero qu'il a toujours rêvé d'être. Tel un enfant dans des mondes d'adultes, face à l'horreur de ce que l'humain fait de pire. Pourtant, il se bat chaque jour pour le rendre moins cruel tout en l'étant lui. Comme une drôle de danse, comme un serpent se mordant la queue sans fin et sans limite aucune.

Oskar avait donc prévenu d'un appel sa meilleure amie quelques jours plus tôt, lorsqu'il eut la confirmation de son retour au pays. Talya était dans le secret et le gamin ne se doutait de rien. Si bien qu'il eût demandé à ne changer aucune habitude, il avait pris l'avion et le bus seul, il avait posé pieds à Glasgow devant l'immeuble de son ami. Un large sourire aux lèvres son gros sac de militaire pensant son poids sur le dos. Son premier arrêt était pour lui, Aaron. Il lui avait promis lorsqu'il était parti il y a déjà trop longtemps. Si sa sœur et sa mère lui manquaient, il aurait le temps de les voir dans la soirée ou demain. Elles non plus n'étaient pas au courant de son retour. Ils leur en feraient également la surprise. Si son séjour allait être court, il serait intense et emplit d'émotion vive. Oui ! Lui-même, homme de 27 ans, militaire agirait. Son cœur n'était pourtant en rien fait de pierres et s'il supportait le front, il cachait au fond de son cœur et de son âme chaque horreur qui le traumatisait un peu plus chaque jour.

Il avait monté les escaliers avec appréhension, il savait Talya chez elle, tous deux avait mis en place ce plan ensemble en marche. Mais il avait peur de la réaction du gamin. Si via Skype, il était toujours heureux de lui parler, le choc de ses retrouvailles allait peut-être être trop vif pour son jeune cœur. Aaron, il était comme son fils, même s'il ne l'était pas. Il était celui de Talya et un ami à eux. Qui n'avait jamais pris la responsabilité d'assumer le petit. Il avait fui bien avant sa naissance ses responsabilités. Oskar lui n'avait jamais abandonné Talya, il ne le pouvait pas, il ne pourrait même jamais. Leurs âmes étaient depuis trop longtemps lier par une corde solide. Un soupire se fit entendre bruyant dans le couloir vide de l’immeuble. Inerte devant la porte grise de l’appartement, une bonne odeur de gâteau s'échappant des interstices de la porte. Les narines du militaire s'en délectèrent avec plaisir. Puis enfin, il toqua à la porte. Son cœur battant fort dans sa poitrine.

703 mots. Fiche créée par Rinema


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2345-oskar-we-all-have-two-lives-the-second-one-starts-when-we-realize-that-we-only-have-one#50125 http://marplespring.forumactif.org/t2351-oskar-mad-world#50243

Invité
Invité

Message [FB] Aaron ⊰ Who will catch the biggest fish? › Jeu 2 Aoû - 16:40

Aaron S. Matheson & W. Oskar Hopkins
Glasgow, juillet 2012.

Mi-juillet, c'était les vacances pour tous les gosses de la ville. Les plus chanceux avaient leur parents pour les garder, les autres se débrouillaient par eux-même pour se divertir.
Aaron faisait partie de la première catégorie car sa maman avait prit quelques jours de repos pour veiller sur lui. Le jeune garçon était toujours très heureux de passer du temps avec sa mère même si ce n'était que pour regarder des films ou aller se promener au parc, c'était des petits moments de bonheur comme ça qui faisaient son quotidien. Il n'avait pas une existence des plus extraordinaires mais on ne pouvait pas non plus dire qu'il était malheureux. Il avait une mère qui l'aimait et qui était prête à tout pour lui ainsi que des amis qui l'aimaient aussi sincèrement que des enfants de onze pouvaient aimer quelqu'un.

C'est d'ailleurs pour ces derniers qu'Aaron s'était levé de bonne heure ce matin-là, les garçons avaient décidé d'aller jouer au foot dans le parc d'a côté.
Lorsque Talya se mit au fourneau pour préparer leur petit déjeuner le petit garçon supplia sa mère de se presser pour qu'il puisse aller rejoindre ses camarades avant que le premier match n'ait commencé. Ce à quoi sa maman lui répondit qu'il ne sortirait pas aujourd'hui. Et quand il demanda les raisons de son enfermement la jolie brune lui dit qu'il avait des devoirs à faire. Le gamin protesta, supplia, pleura même mais rien n'y fit. Sa mère ne voulait pas le laisser sortir pour aller jouer. Il finit donc par se résigner bien qu'il trouve la situation très injuste. Elle n'avait jamais vraiment été sévère ni même ferme sa maman alors il ne comprenait pas pourquoi aujourd'hui en particulier il fallait qu'il reste à la maison. Surtout qu'il faisait super beau dehors, ce n'était pas un temps à rester cloîtrer chez soi.
Le gosse était donc en train de songer aux milles raisons pour lesquelles sa mère était tombée sur la tête, la regardant finir de préparer la dernière fournée de cookies quand quelqu'un frappa à la porte.
Talya lui demanda d'aller ouvrir alors Aaron s'exécuta, traînant les pieds pour aller jusqu'à la porte, il avait peur que ce soit ses copains qui viennent le chercher.

Mais lorsque la porte s'ouvrit il dû lever la tête pour voir à qui il avait affaire. Il mit un moment avant de reconnaître l'homme qui lui faisait face. Il se recula ensuite pour pouvoir mieux le regarder, abasourdi. Il ne s'attendait pas du tout à voir ce visage aujourd'hui. L'homme lui avait pourtant dit qu'il ne faudrait pas attendre avant la semaine suivante pour avoir un de ses appels, du moins c'est ce qu'il avait comprit. L'enfant fronça les sourcils, pencha la tête de côté cherchant une explication rationnelle à tout ça avant de demander au bout d'au moins cinq bonnes minutes "Oskar ?" par simple prudence, quand bien même le jeune homme aurait eu un frère jumeau. Et puis, la joie finit par prendre le dessus sur la sagesse et il courut vers l'adulte pour le prendre dans ses petits bras. Ça faisait tellement longtemps qu'il ne l'avait pas vu en vrai, une éternité dans la minuscule vie d'Aaron à vrai dire. Le gamin aurait probablement oublié l'homme qui lui faisait face si il n'appelait pas régulièrement à la maison en Skype. On aurait pas vraiment pu lui en tenir rigueur, il était si jeune.

703 mots. Fiche créée par Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Adminchou
avatar
Lost in my mind.

Age : 34
Né(e) le : 06/07/1984
Quartier : Est
Je suis : Ancien militaire (traqueur, pisteur), musicien à mes heures perdus.
Inscrit depuis : 01/07/2017
Messages : 914
Célébrité : Tom Hiddleston
Rps en cours : Indisponible.

TalyaMielle

Message [FB] Aaron ⊰ Who will catch the biggest fish? › Sam 11 Aoû - 20:40

Aaron S. Matheson & W. Oskar Hopkins
Glasgow, juillet 2012.
Le toc qui résonnait légèrement dans les oreilles du militaire semblait duré des heures. Pourtant, cela n'avait duré qu'une fraction de seconde. Le pire était cette attente. Les pieds droits sur le tapis, son corps dans l'axe, devant la porte d'un gris pâles passé. Son cœur battant d'autant plus fort encore. Les secondes passaient, sans s'arrêter. Son coeur allait faire le contraire bientôt. Bien qu'il sache Talya à la maison. Un imprévu, une catastrophe aurait toujours pu arriver et le plan tombé à l'eau. Cela aurait le pire des scénarios. Mais un autre scénario lui venait en tête dans le même esprit. Et si le gamin trop heureux venait à faire une crise, de je ne sais pas quoi, épilepsie, cardiaque... Autre. Ou si juste il n'était pas heureux de le voir. Non, impossible, le gamin l'adorait... Oui, il l'adorait. Non ?  

Plus le temps de réfléchir, la porte s'ouvrit. La petite tête du bambin fit son apparition. Mais il recula alors, laissant la porte terminée de s'ouvrir d'elle-même. Un silence se fut. Oskar observa le gamin aux yeux ronds comme des ballons. Le regard bleu du militaire se leva un instant sur Talya qui était resté en retrait. Elle souriant, heureuse semblait-il. Ouf, car un instant, il eut peur que sa seconde hypothèse soit en train de se réaliser. Reposant son regard sur le blondinet au visage de poupon. C'était dingue comme il faisait jeune, en rapport à son âge. Oskar avait parfois du mal à se souvenir de son âge. Il avait toujours du mal avec ça. Il lui donnait toujours un an ou deux parfois de moins. Ce qui agaçait le gamin évidemment. Enfin, sa petite voix s'éleva doucement, comme sortant du plus profond de son être choqué. Comme un signal, Oskar s'abaissa alors, laissant son imposant sac de toile remplit et lourd tomber de son épaule alors qu'il se penche pour enlacer Aaron qui accourt à lui. Dans une étreinte avec un peu de retenu, il serre le corps frêle du petit, devenu jeune homme contre son torse. Une main qui semble si imposante, dans son dos, l'autre dans ses cheveux. Serrant son visage avec délicatesse contre sa joue. Après un long moment à se serrer l'un l'autre. L'étreinte s'apaise, se laissant chacun respirer un peu. Oskar un genou à terre, laisse le gamin mettre une petite distance entre eux. Il l'observe. Il est si grand à présent. S'il continue comme ça, il sera plus grand que lui dans quelques années. Si son corps et ses traits sont fins, un peut trop peut-être pour un gamin de son âge, il sera sans nul doute un bel homme. S'il ne met pas déjà toutes les filles de son école à genoux. Se relevant, rattrapant son sac avec ses affaires pour la semaine, le reposant sur son dos. Oskar plus imposant que le garçon le regarde de nouveau. Sa main libre, celle qui ne tiens pas la bandoulière de son sac donc, ébouriffe déjà les cheveux clairs de celui qui est comme un fils pour lui.

« Tu as grandi dit donc. Tu vas finir par me dépasser si cela continue. Je refuse que tu manges plus de soupe... »

D'un clin d’œil, il taquine le jeune garçon. Et entre enfin dans l'appartement. Talya, qui les rejoint et cherche à débarrasser Oskar, change vite d'avis quand elle constate la lourdeur du sac. Il le laisse d'ailleurs se poser derrière le canapé. Il s'en occupera plus tard, ce n'est pas la priorité maintenant. À vrai dire une autre crainte du militaire était que le garçon ne le reconnaisse pas réellement. Car s'il s'appelait environ toutes les semaines via Skype. L'homme avait passé une semaine éprouvante, son visage, un peu creuser et sa barbe de plusieurs jours en était la preuve. S'il avait réussi à rapidement se laver pour être correcte pour l'avion. Il n'avait pas pu être plus présentable... D'ailleurs, Talya le taquinait déjà sur sa barbe. Mais Oskar la bouda déjà, évidemment, la femme avait préparé des gâteaux, sa spécialité, Oskar se régalait déjà de l'odeur. Le gamin avait sûrement participé à tout ça aussi. Mais pour l'instant, Oskar avait une unique envie et une pensée en tête.

« Aaron, j'ai une surprise pour toi, je passe l'après-midi avec toi, si tu es d'accord évidemment. Je t'emmène quelque part, rien que tous les deux entre hommes. Et après, en rentrant, on va manger un de ces gâteaux qui me fait déjà envie. Mais juste avant j'aimerais juste prendre une vraie douche et me raser. Si cela ne dérange pas ta maman. »

Sur sa dernière demande, il releva les yeux vers Talya, qui d'un geste de la main lui indiqua qu'il était chez lui. Sans plus tarder pour ne pas perdre plus de temps Wesley fila sous la douche. Il n'y resta pas très longtemps, il en sortit vite pour se raser et être enfin plus présentable face au garçon et à sa mère. Il avait même troqué ses habits de militaire pour une tenue plus conventionnelle. Un jean un peu lâche, il avait, comme toujours, perdu un peu de poids pendant ses missions. Et un tee-shirt à motif geek. Sortant de la salle d'eau, il demanda au jeune homme s'il était prêt pour sa surprise. Oskar avait prévu d'emmener Aaron faire une sortie pêche dans les alentours de la ville. Sans un lieu spécialisait ou parents et enfants pouvaient pêcher divers poissons en les relâchant à la fin évidemment. Pour le plaisir d'une après-midi un peu nature.

976 mots. Fiche créée par Rinema


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2345-oskar-we-all-have-two-lives-the-second-one-starts-when-we-realize-that-we-only-have-one#50125 http://marplespring.forumactif.org/t2351-oskar-mad-world#50243

Contenu sponsorisé

Message [FB] Aaron ⊰ Who will catch the biggest fish? ›
Revenir en haut Aller en bas
 
[FB] Aaron ⊰ Who will catch the biggest fish?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The third temptation [Aaron]
» Aaron Ekblad
» Topic Catch
» Aaron de Nagan
» Chaudron Baveur [PV Aaron]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: RPs abandonnés-
Sauter vers: