Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

Message "You are the sun, the glowing halo" - PV.Christian › Dim 15 Mar - 1:09

Christian Hampton & Judith Zimmerman
Le réveil sonne et on peut entendre la chanson "River" des jumelles du groupe Ibeyi à la radio. Judith se réveille donc d'assez bonne humeur. Elle repousse la couverture, pose un pied à terre, puis le deuxième et fini par se lever en s'étirant et en baillant. Elle enfile sa veste à capuche grise et ses chaussons noirs avant de descendre retrouver sa soeur pour le déjeuner. Cette dernière ne l'a pas attendu pour se faire un chocolat chaud et des tartines de Nutella. Judith s'assied à table en face de Lillith avec son café décaféiné. Elle, elle ne mange pas le matin, le "régime" café/clope lui convient parfaitement même si elle sait que ce n'est pas très bon pour la santé elle le fait quand même. Après ça elle remonte prendre sa douche. Ça n'a en effet pas une importance capitale mais au moins ça prouve qu'elle n'est pas une crado... Par la suite elle enfile ce qu'elle trouve dans son armoire. Aujourd'hui c'est mini-short rouge et t-shirt gris. Effectivement ses vêtements sont assez courts au vu du froid qu'il y a dehors mais elle s'en fiche. Elle s'habille comme elle veut d'abord ! Et tant pis pour la température.
Elle embrasse sa soeur sur la joue et monte dans sa voiture en rallumant encore une cigarette. Elle a décidé d'aller à la zone commercial, ça lui change du salon de thé. Là bas il y a beaucoup de monde alors que dans sa petite boutique pas tellement.
Aux alentours de quatre heure de l’après-midi, lorsqu'elle a fini son petit tour dans les boutiques, elle décide de partir, café acheté sur place à la main. Seulement voilà... Un homme la bouscule renversant alors le gobelet en papier cartonné. Le t-shirt gris de la rouquine est complètement foutu. Elle grogne, engueule le vieux qui se barre sans même dire "pardon". Ah ! On peut dire que les jeunes d'aujourd'hui sont des boulets mais faut voir les petits papys/mamies qui méritent la maison de retraite hein ! C'est encore pire quand ils conduisent, dans ces moments là Judith n'a qu'une envie c'est de prendre possession de leurs véhicules; qui parfois n'est pas si mal que ça; et de conduire à leur place. Or, elle a trop de respect pour les personnes âgées; même si ça ne ce voit pas. Elle se contente donc de pester toute seule dans son petit tas de ferrailles ambulant.
Enfin bref... Clôturons cette aparté. Judith est donc là, comme une conne, avec son t-shirt taché de café. Elle a honte, ce qui est assez rare pour elle. Mais elle n'aime pas être sale et ça... ben ça fait pas propre quoi ! Elle soupire, va au toilette pour mettre de l'eau, la tache ne part pas... Génial ! Elle sort de là, énervée et contrariée. Elle marche vite pour arriver à sa voiture et rentrer chez elle. Sa tête tourne et elle n'a même pas pris sa ventoline avec elle. La jeune femme bouscule quelqu'un, elle grommelle encore avant de lever la tête pour lui dire de faire attention et... Oh... Un visage familier... Elle sourit légèrement.

-Oh ! Christian... Salut... Bredouille-t-elle, toujours honteuse de son vêtement sali.
... mots & .. lignes complètes. Fiche créée par © Summers & Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message "You are the sun, the glowing halo" - PV.Christian › Dim 15 Mar - 11:13


   
Judith & Christian
Baillant a t'en décrocher la mâchoire, tu t'étires et fait craquer des articulations dont tu ignorais l'existence jusqu'à maintenant. Tu as l'impression qu'un bus tes passés dessus et, non-content de t'écraser une fois, il a dû faire marche arrière pour s'assurer qu'il ne t'avait pas loupé. Malgré ça, tu finis par te glisser hors de ton lit pour te traîner à la salle de bains. Une bonne douche fraîche, ça achèvera de te réveiller non ? C'est confirmé. Lorsque tu sors de sous l'eau, tu te sens bien plus en forme. Serviette autour des reins, tu regagnes alors ta chambre pour t'habiller. Ton regard se pose, à ce moment, sur ton réveil. Treize heures passées ... Heureusement que tu ne bosses pas et que tu n'as pas cours aujourd'hui. Passant un caleçon, tu récupères dans ton placard un jean noir et un polo blanc et, puisqu'il ne fait pas encore très chaud, tu passes par-dessus ce dernier un pull noir. Bouclant ta ceinture de cuir blanc autour de ta taille, tu te regardes dans le miroir. Oui, tu es de ses garçons qui font attention à leur apparence. D'ailleurs, satisfait du rendu de ta tenue, tu t'occupe de tes cheveux. Là, c'est plus rapide, tu dois être fâché avec le peigne, tu te contentes de les sécher vite fait et puis c'est tout. Cela fait, tu te rends à la cuisine pour te servir un café, Snow t'en a laissé, et tu te fais des tartines de confiture. Observant ta tasse, tu souris bêtement. Il n'y a bien que quand ta sœur est absente que tu peux te permettre de boire un vrai café sans le diluer avec de l'eau ou du lait. Tu sais que, tout autant que le tabac, c'est mauvais pour ton cœur, mais il faut bien mourir de quelque chose et tu ne veux pas te priver. Déjeunant en écoutant la radio, tu jettes un œil à la liste de course trônant sur la porte du frigo. Puisque tu n'a rien de prévus pour la journée pourquoi ne pas t'en occuper histoire de décharger ta sœur de cette corvée ? Oui. Tu vas faire ça. Nettoyant ta vaisselle, tu la laisses dans l'égouttoir et vas chercher ta veste dans ta chambre. Dans tes poches, tu glisses paquet de cigarettes, briquet, portable, portefeuille, liste de course et clef avant de quitter l'appartement en prenant soin de bien verrouiller derrière toi. Direction la zone commerciale.

Tu n'es pas fan des transports en commun, mais les voitures ça coûte cher et l'essence aussi, tu n'as vraiment pas les moyens de t'offrir ce luxe pour le moment. Tu te contentes donc sagement du bus. Profitant de l'occasion pour observer les jolies filles présente et, pourquoi pas, faire connaissance avec certaine. Tu n'as pas d'idée précise derrière la tête, en fait, tu aimes juste taquiner les demoiselles et les entendre glousser à tes plaisanteries. Le truc, c'est que tu en oublies ton projet de course et te retrouves bientôt en terrasse d'un bar à partager un verre avec elle. Lorsque tu te rappelles que ce que tu voulais faire de ton après-midi, il est déjà presque seize heures. Zut ! T'excusant poliment auprès des miss tu leur fausse compagnie et saute dans un bus à destination de la zone commercial. Descendant du véhicule, tu t'engages sur un parking et relies consciencieusement la liste de course pour être sûre de ne rien oublier. Tu ne l'avoueras jamais, mais tu as tendance à être un rien tête en l'air parfois. Seulement, concentré que tu es sur ta liste de course, tu ne fais pas attention ou tu vas et tu percutes quelqu'un de plein fouet. Quelqu'un de visiblement contrarier par ton manque de concentration et qui grommelle d'un air bougon.

- « Désolé je … Hey salut Juju. »

Un sourire s'épanouit sur ton visage lorsque tu reconnais la jolie rousse qui te fait face. Elle par contre est moins expansive qu'à son habitude. Elle semble ... Honteuse ? Tu remarques alors la tâche ornant son t-shirt. En fait, c'est sa tenue complète que tu remarques en premier, c'est court pour la saison, mais ça lui va à merveille. Par contre, l'ensemble est un peu gâché par le café ornant son haut. Accident ? Sûrement ... En tout cas, tu comprends qu'elle ait l'air mal alaise puisque tu sais qu'elle n'aime pas être sale. Dans la situation inverse, tu serais sûrement aussi gêné qu'elle.

- « Ça va ? »

Ta question parait presque timide, en fait, tu n'oses pas lui demander ce qui est arrivé à son t-shirt ne voulant pas raviver sa honte. Mais en parfait gentleman que tu es te voilà qui retire ta veste pour la mettre sur ses épaules. Ce n'est sûrement pas aussi classe que sa tenue de base, mais ça ne détonne pas trop non plus et puis, si elle la ferme, ça cachera son t-shirt sali. Tu souris, malicieux.

- « Voilà qui est mieux non ? »

   
Fiche créée par © Summers & Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message "You are the sun, the glowing halo" - PV.Christian › Ven 20 Mar - 17:21

Christian Hampton & Judith Zimmerman
Judith souris en voyant le visage de son ami s'illuminer d'un superbe sourire. Elle garde cependant les bras serrés sur sa poitrine afin de cacher sa tâche de café. Elle hausse les épaules à sa première question avant de répondre d'un ton dégoutté/déçu.

- Ça va... Ça aurait pu aller mieux si l'autre vieux m'avait pas bousculer mais ça va... Et toi comment tu te sens ?

Elle attache la veste du jeune homme tout en rougissant et toujours toute souriante. La rouquine a toujours eu; ou presque; cette capacité à changer de comportement en un clin d’œil selon les personnes qu'elle rencontre. Elle aurait pu faire une bonne comédienne si la gloire l’intéressait. Or ce n'est pas du tout mais alors pas du tout le cas. Elle déteste tout ce qui se rapporte à être célèbre et trouve d'ailleurs ce concept complètement débile. Genre tu deviens une personne connue et HOP ! Tu n'es plus humain mais aux mains des médias qui te dictent la vie et les bonnes manières. Beurk... Tout mais pas ça... Les bonnes manières c'est pas pour Judith, non pas qu'elle soit une femme mal élevée ou quoi que ce soit, juste qu'elle n'aime pas qu'on lui donne des ordres et qu'on lui dise quoi faire. En même temps... Il faut être sacrément masochiste pour aimer ça... Ou alors complètement soumis, ou bien même les deux ensembles !

- Oui c'est beaucoup mieux. Merci ! Conclu-t-elle en embrassant sa joue en guise de remerciement.

Elle prend délicatement le papier des mains de Chris et le lis attentivement bien qu'il ne s'agisse que d'une liste de course. Elle lui rend sa petite feuille.

- T'as besoin d'aide ? Tu veux que je vienne avec toi ? J'ai rien de prévu de toute façon... Déclare Judith avec joie.

Fiche créée par © Summers & Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message "You are the sun, the glowing halo" - PV.Christian › Mar 24 Mar - 18:45


   
Judith & Christian
Voir que ton sourire en fait naître un sur le visage de Judith te fait plaisir. Elle est tellement plus jolie souriante. Quoi que. Avec une moue boudeuse aussi elle est mignonne, par contre tu n'aime pas qu'elle fasse la tronche. Heu oui bon ... Avec une moue boudeuse aussi elle est mignonne, par contre tu n'aime pas qu'elle fasse la tronche. Tu préfères lui demander comment elle va, sans t'étendre sur le sujet de son maillot taché qu'elle tente de cacher derrière ses bras croisés. Son haussement d'épaule ainsi que son ton lorsqu'elle te répond te montre que ça pourrait aller mieux. Oh physiquement, elle va bien, mais moralement ce n'est pas le top niveau.

- «  C'est bien connue les vieilles personnes sont maladroite et ne vois plus très clair. Pourtant c'est dure de ne pas te remarquer … Heu sinon moi ça va merci. »

Ne pas piquer un fard, ne pas piquer un fard. Histoire de te concentrer sur autre chose que le rouge qui menace de te monter aux joues, tu défais ta veste et la pose sur les épaules de Judith. Non mais qu'est-ce qui ta pris de lui dire qu'on ne pouvait pas la louper ? Tout à coup, tu espères qu'elle ne va pas le prendre mal et se vexer. Tu serais alors obligé de lui dire que tu sous-entendais qu'elle est trop belle pour ne pas être vue et ça se serait la honte à l'état pure. Tu remarques alors qu'elle rougis-elle aussi, tout en attachant ta veste. Au moins, tu n'es pas le seul. Reste à voir ce que tu dois en déduire. Rien. Voilà, c'est ça. N'essaye pas d'en déduire quoi que ce soit. Tu lui fais un clin d'œil lorsqu'elle te remercie, mais pique un fard et sourit bêtement lorsqu'elle t'embrasse sur la joue. Là, c'est certain, tu as l'air d'un crétin. Tu es tellement focalisé sur cette idée que tu ne remarques pas tout de suite qu'elle t'a pris ta liste de course. En fait, tu ne le réalises que lorsqu'elle te la rend en te demandant si tu as besoin d'aide ou si tu veux qu'elle t'accompagne puisqu'elle n'a rien de prévu.

- « Je pense que je suis capable de faire des courses seul. Je suis un grand garçon tu sais. »

Le ton de ta voie est moqueur, tout autant que l'expression que tu abordes en t'adressant à elle. Besoin d'aide ? Tient en y pensant, tu as l'impression d'avoir ta sœur en face de toi. Elle aussi elle veut toujours t'aider. C'est aussi gentil qu'agaçant en fait, sauf que tu ne t'en vexes plus depuis longtemps et préfères t'en amuser. Comme dans le cas présent en fait. Pas de raison de prendre la mouche et puis elle est si joyeuse en te proposant son aide que de toute façon, tu est bien incapable de le prendre sincèrement mal. Sa bonne humeur a quelque chose de purement contagieux chez toi.

- « Mais vient je t'en prie. Un peu de compagnie ça fait toujours plaisir et puis … J'avoue qu'il y a des trucs pour lesquels je me demandais comment j'allais faire pour choisir correctement ... »

Tout en parlant tu tourne la liste vers elle en plaçant ton doigts sur les mots « tampons » et « serviette hygiénique ». C'est pas que tu ne veux pas, mais c'est pas franchement ton rayon ce genre de truc. En fait. En y réfléchissant bien. Tu n'est pas sûre d'en avoir déjà acheté par le passé.

- « Je me voyais pas trop demander l'aide d'une vendeuse. »

Riant tu glisse la liste dans la poche de ton jean et passe un bras autour des épaules de Judith pour lui faire faire demi tour. Direction le centre commercial.

   
Fiche créée par © Summers & Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message "You are the sun, the glowing halo" - PV.Christian › Mer 15 Avr - 19:52

Christian Hampton & Judith Zimmerman
Elle sourit de nouveau. C'est fou comme Christian à le pouvoir de le rendre joyeuse. Ça en est presque amusant en réalité.

- Tu crois que je dois le rattraper pour l'emmener chez le zieutiste ? Dit-elle en riant de sa propre bêtise.

Elle le regarde rougir. Il est trop mignon ! Elle essaie de ne pas interpréter son action mais trop tard. Elle se fait toujours tout un tas de film. Mais là non, elle ne dois pas. Elle ne dois pas parce que c'est Christian et que c'est son ami. Juste son ami... Elle respire doucement, se calme, calme son esprit avant de lui piquer sa liste, la lire puis lui rendre et lui demander s'il a besoin d'aide. Sa réponse la fait sourire.

- Un grand garçon ? T'es sûr de ça ? Moi je dirais plutôt un grand gamin !

Elle aborde un air moqueur comme celui de son ami. Elle est toute contente qu'il accepte tout de même sa présence et son aide pour choisir quelques trucs purement féminins. Elle rit comme toujours. Elle est vraiment de bonne humeur ce qui est plutôt rare en ce moment. Il faut dire que Lillith lui en fait voir de toutes les couleurs ! Ah ! Les ados je vous jure...

- Ah oui ? Je comprend vraiment pas pourquoi... ~ Répond-elle sur un ton ironique.

Puis elle se retourne et marche en direction du centre commercial.
Fiche créée par © Summers & Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message "You are the sun, the glowing halo" - PV.Christian › Lun 20 Avr - 15:41


   
Judith & Christian
Tu aimes ce sourire que tu fais naître sur le visage de Judith. Elle est tellement plus belle souriante. Quoi que lorsqu'elle fait la moue ou boude, elle est jolie aussi ... Mais ce n'est pas pareil. Joyeuse, elle rayonne tout simplement. Cela étend toi aussi, tu es joyeux et souriant en sa compagnie. Enfin pour le coup, tu es surtout mort de rire en l'écoutant te répondre. Vive les mots inventés.

- « Zieutiste hein ? Oculiste me semble être le vrais non. Cela dit te casse pas la tête ça cours vite ses bêtes là quand tu te met à leur parler de lunette ou encore d'appareil auditif. »

Riant de plus belle tu finis par piquer un fard face au sourire qu'il t'adresse. Merde qu'est-ce qu'elle est belle quand même. Te reprenant lorsqu'elle te demande si tu as besoin d'aide pour tes courses. Tu n'avais même pas vu qu'elle t'avait pris ta liste. Tu lui annonces que tu es un grand garçon et que tu peux te débrouiller seul. Non, mais. Tu as passé l'âge d'avoir un chaperon, aussi beau, soit-il d'ailleurs. La voilà qui te réplique que tu n'es pas un grand garçon, mais un grand gamin. Touché.

- « Han c'est vexant ça … Mais tellement vrais en même temps. Je trouve que tu commence à me connaître un peu trop bien toi, il va falloir que je fasse attention à l'avenir. »

Faussement sérieux, tu lui tires la langue avant de lui dire que, même en temps que grand, tu serais content qu'elle t'accompagne. Surtout que Snow a besoin de produit exclusivement féminin et que c'est loin d'être ton rayon. Seulement, tu ne te vois pas demander l'aide d'une vendeuse. La honte.

- « T'imagine la scène ? Bonjour madame, ma sœur a besoin de tampon, mais je ne sais pas lesquels lui prendre vous voulez bien me conseiller ? Ah ça non. Jamais c'est trop la honte comme truc. »

Levant les yeux au ciel face à ta propre bêtise, tu fourres ta liste dans ta poche et prends la direction du centre commercial en compagnie de Judith. C'est bien moins gênant d'avoir son aide que celui d'une vendeuse. En chemin, tu récupères un cadis et, accoudé dessus, marche au côté de la belle.

- « On croirait un petit couple que va faire ses courses. »

Sans vraiment y faire attention, tu formules tout haut ce que tu penses tout bas et tu ne t'en rends même pas compte puisque tu continues ta route comme si tu n'avais rien dit du tout.

   
Fiche créée par © Summers & Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message "You are the sun, the glowing halo" - PV.Christian › Dim 26 Avr - 14:13

Christian Hampton & Judith Zimmerman
Je le regarde en faisant une moue d'enfant boudeur lorsqu'il me reprend pour mon mot inventé. Cependant je ne peux me retenir de rire quand j'entends qu'il parle des petits vieux comme des “bêtes“ et encore plus quand il dit que ça court vite. Oui je sais que je ris pour pas grand-chose mais c'est ma nature qui veut ça !

« Zieutiste c'est très bien comme mot ! Mais je dois bien admettre que tu n'as pas tort… Ils sont trop rapides pour moi ces petits papys et ces petites mamies ! »

Puis après je lui rétorque qu'il n'est pas un grand garçon mais plutôt un grand gamin. Ce à quoi il me répond que j'ai raison mais que je le connais trop bien et donc qu'il va devoir être plus vigilent à l'avenir. Je souris encore bêtement à sa remarque et lui tire moi aussi la langue. Puis après je pars dans un fou rire toute seule à cause de Chris et de sa bêtise. Mais en même temps je l'imagine tellement faire ça, aller demander à la vendeuse des conseils en matière de tampons et de serviettes hygiéniques. Ça serait hilarant de le voir faire n'empêche… Et le connaissant il deviendrait rouge écarlate.

« Pauvre chaton ! Je suis ta sauveuse en fait ! »

Je le regarde du coin de l’œil en souriant. Je marche tranquillement au côté de Christian et de son cadis. Il dit que nous ressemblons à un petit comme ça… Je rougis fortement en faisant comme si de rien n'était, préférant ne pas relever ce qu'il venait de dire même si sa phrase tournait en boucle dans ma tête.
Fiche créée par © Summers & Rinema


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message "You are the sun, the glowing halo" - PV.Christian › Sam 9 Mai - 13:15


   
Judith & Christian
Cette moue d'enfant boudeur qu'affiche Judith quand tu l'a reprend te fais sourire. C'est une manie typiquement féminine de faire la moue ainsi et il n'y a bien qu'elles qui savent rendre ça aussi mignon. Mais si Judith sais bien jouer les boudeuse, toi tu sais très bien inverser la tendance avec elle. La preuve il te faut moins de deux seconde pour la faire rire en qualifiant les personnes âgées de bêtes qui cours vite. Rien de péjoratif la dedans. Tu est loin de prendre les personnes du troisième âge pour des animaux. Tu fais juste un peu d'humour et tu est content de voir Judith entrer dans ton jeu, quoi qu'elle te signale que zieutiste est très bien comme mot pour qualifier un ophtalmologiste. Bah … Si elle veut. Au final tu as bien compris à quoi elle faisait référence non.

Elle te fait alors remarquer que tu est un grand gamin et tu lui rétorque qu'elle commence à te connaître trop bien et qu'il va falloir que tu fasse plus attention à l'avenir. Tu lui explique aussi, de façon détournée, que tu est content qu'elle te propose son aide pour faire tes courses car tu ne te voyais pas demander l'aide d'une vendeuse pour choisir des serviettes hygiénique pour t'as sœur.

- « C'est ça sauveuse. Allez en route. »

Levant les yeux au ciel tu te met en marche vers l'entrée du magasin. Tout en marchant tu te met à penser tout haut et tu fais remarquer que vous avez l'air d'un petit couple qui va faire ses courses. Tu ne remarque même pas que tu as parlé, sauf quand tu te rend compte que Judith est cramoisie.

- « Ça va ? »

N'ayant pas conscience d'avoir parlé à voie haute tu ne comprend pas son rougissement soudain, mais finalement tu n'y prête pas plus attention que ça puisque vous venez d'atteindre l'entrée du magasin. En avant pour les courses ! Alors … Sortant ta liste tu cherche par quoi commencer.

- « On va tout de suite au passage embarrassant pour moi ou on garde ça pour la fin ? »

   
Fiche créée par © Summers & Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message "You are the sun, the glowing halo" - PV.Christian ›
Revenir en haut Aller en bas
 
"You are the sun, the glowing halo" - PV.Christian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "You are the sun, the glowing halo" - PV.Christian
» Halo trial
» Question sur le Nouveau Halo Reach
» Le Halo des Ombres
» Presentation de Neva

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Corbeille des sujets-
Sauter vers: