Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Invité
avatar
Invité

[Terminé] Un peu saoule je déambule... Empty
Message [Terminé] Un peu saoule je déambule... › Jeu 24 Mai - 23:21
[Terminé] Un peu saoule je déambule... Bantop10


Fin d'après midi, fin de tout, pas de tâche à faire, pas de personnalité indésirable à supporter ou encore pas de compte à rendre.C'est un peu l'avantage d'être une fifille à son daddy. Dans un contexte tendu mais dont la scolarité est irréprochable, Vicky ne pose pas de soucis. On entend pas parler d'elle...
Ah excusez moi on me murmure quelque chose à l'oreille : ses caprices sont coupés au montage ?!
On va la refaire alors si vous le voulez pas.

Victoria est un peu peste je le concède !! Cela dépend avec qui.
Les gens qu'elle aiment ? Aucun problème. Dormez tranquilles mes agneaux.En revanche ceux qui sont dans son collimateur... Bon courage.
Cependant il faut tout de même noter que le contexte est délicat... mère décédée, père remarié, belle mère insupportable qui fait genre qu'elle l'aime bien mais au fond y'a un truc, la séparation de sa sœur, la famille qui évolue autour d'elle et où elle lit le bonheur chez les autres presque partout.... oh un peu de décence pour les autres quoi !
Ayant du mal à le vivre, n'en parlant à personne, elle n'a d'autre choix que d'intérioriser. Et je peux vous assurer qu'elle agit en artiste dans ce domaine. Nul ne saura remarquer la douleur, la peine ou la haine. Sa force est aussi une faiblesse. Avoir un caractère de pierre... peut geler le cœur.

Mais quoi de mieux quand on a une baisse de moral que .. ???
Faire du SHOPPING !!! Oui non parce qu’en fait le dressing de Victoria n'est JAMAIS suffisamment rempli vous comprenez ? Elle dispose de son propre dressing attenant à sa chambre. Mais bon entre les saisons, le sport, les études, les soirées, la maison, les rencards.. attendez revenez ! On a pas encore parlé des chaussures et sacs à main !!!
Victoria est coincée entre l'âge de ses 17 ans, et sa personnalité qui en a bien plus. Son corps n'est pas le corps d'une adolescente. Elle a un air juvénile terriblement sexy. Son statut de lycéenne qu'elle défend bec et ongles mais vous la verriez vêtue quand elle sort... elle n'a plus rien d'une jeune fille. Cela lui a attribué parfois des ennuis avec des hommes plus âgés. S'amusant à les séduire sans considérer les conséquences. Cependant elle a encore un côté bien immature relatif à la dureté de la vie, le labeur, les relations humaines. S'étant enfermée dans une espèce de bulle, elle a le jugement facile, elle peut blesser, être rancunière et j'en passe..
Mais elle ne pensait pas à cela aujourd'hui. Aujourd'hui elle essayait de profiter ! Se détendre !

* Oh veuillez m'excuser ! *

Bousculée car marchant devant elle les yeux dans le vague, elle ne vit pas la personne qu'elle venait juste de percuter malencontreusement. Reprenant ses esprits sous le léger choc de l'impact contre l'épaule de la personne, elle leva ses yeux pour rencontrer le regard de cette fameuse personne...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

[Terminé] Un peu saoule je déambule... Empty
Message [Terminé] Un peu saoule je déambule... › Dim 27 Mai - 17:38

Victoria J. O'Connor & Lucy Bridges

Un peu saoule je déambule...



La journée avait été merdique comme souvent. Marple Spring représentait une petite ville où tout le monde connaissait tout le monde. Les rumeurs et les ragots étaient bien présents, surtout au sein du lycée. Faire le tour de la ville qualifiait une tâche trop rapidement effectuée tant il n'y avait pas grand chose à admirer : tout était banal et bien trop lisse. Lucy Bridges ne s'y plaisait pas vraiment. Elle préférait la vie à New-York. L'endroit demeurait bien plus attrayant ! Les sites culturels restaient nombreux. Aussi, il était facile de se fondre dans la masse, pas à Marple Spring. La jeune fille venait de débarquer avec ses parents. Elle était déjà connue comme la rebelle de service. La brune séchait beaucoup les cours. Le peu de moments passés en classe, elle s'affichait car elle refusait de se mettre au travail. Elle traînait avec les mauvaises personnes. Elle adorait provoquer les flics de la ville. Elle avait besoin d'adrénaline et d'attiser le danger. La belle fumait beaucoup. Cela occupait son temps. Tous ces détails la rendaient peu fréquentables selon les autres parents du bahut. La belle s'en fichait réellement. Ses propres parents étaient préoccupés par leur nouvelle vie. Ils tentaient de recoller les morceaux entre eux. Ils voyaient également un professionnel pour essayer de faire le deuil de leur enfant décédé un an plus tôt. Mason représentait donc le petit frère de Lucy et il n'était plus de ce monde. L'adolescente s'enfermait dans sa douleur d'où ses très mauvais choix. Elle dormait peu, cette donnée pouvait la rendre irascible et agressive. Elle voyait son frangin partout, elle lui parlait des fois. Elle n'arrivait pas à avancer, à passer à autre chose. Du coup, elle partait en vrille. Présentement, la belle se situait au sein du centre commercial de la ville. Elle ne savait pas quoi y faire. Elle se promenait pour passer le temps. Elle ne s'était présentée en classe. Elle choisissait de déambuler un peu partout en ville. Son paquet de clopes demeurait désespérément vide. Elle irait en racheter. Pour le moment, elle baladait sans but. Soudainement, quelqu'un la bouscula assez violemment. Luce se retourna pour effectuer un regard noir en direction de la personne concernée. La coupable était Victoria : la reine du lycée. Sans réel procès, et malgré des excuses, elle se prenait la pire des expressions de visage. Luce la poussa à son tour. C'est quoi ton problème, meuf ? Regarde droit devant toi. Y'a des gens espèce d'idiote ! Elle n'avait pas peur de provoquer cette fille qui se croyait supérieure à tout le monde. Les deux fortes personnalités allaient-elles passer au dessus de cet accident et se respecter comme de coutume ? Lucy n'allait pas bien donc elle ne mesurait pas ses paroles.


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

[Terminé] Un peu saoule je déambule... Empty
Message [Terminé] Un peu saoule je déambule... › Dim 27 Mai - 23:00
Sitôt à s'excuser, sitôt à se faire bousculer à son tour mais cette fois de façon volontaire. Elle ne reconnaissait pas de prime abord cette fille qui venait de réagir de façon LÉGÈREMENT disproportionnée. Son sang ne fit qu'un tour et ses yeux de biches croisèrent le regard noir de la brune en face d'elle en même temps que cette dernière la repoussa

" C'est quoi ton problème, meuf ? Regarde droit devant toi. Y'a des gens espèce d'idiote ! "

Brune, pas très grande, des yeux presque vitreux tellement il devait y en avoir des émotions derrière.. Victoria connaissait bien cette expression de regard. Des cheveux longs, sans trop de style, une odeur de clope quand elle lui cracha à moitié au visage tel un chat enragé ou malade qui veut mourir dans son coin.
La belle et la bête se regardaient alors un instant.
Il venait de se passer peut être ou une deux secondes. Les gens dans l'immense couloir regardaient les deux jeunes femmes. Elles étaient presque pathétiques mais dans le milieu du lycée ces petits moments représentaient leur dose d'adrénaline. A défaut d'avoir l'une et l'autre mieux à faire..

Vicky esquissa un mince sourire sur le côté, toisant cette espèce de dégénérée qui ne semblait pas décolérer. Elle ne réagissait pas spécialement car la situation avec les gens autour se suffisait à elle même. Cette demoiselle qui avait poussé la rousse était allée un peu loin. Si Victoria répondait, elle se décrédibiliserait et ça... ce n'était pas sa façon d'être.

" Il fallait me le dire qu'on accueillerait aujourd'hui dans notre centre commercial notre nouveau cas désespéré pour un relooking.. je comprends mieux vu tout... CA ! "

Elle agita un peu la main pour désigner la jeune femme en face d'elle. Il fallait dire qu'entre les deux côté look il n'y avait plus un écart mais un canyon !
Thématiquement parlant elle n'allait pas attaquer sur un sujet autre que le look. C'était relativement neutre, et si cette fille n'était pas trop stupide, elle percuterait bien vite qu'elle était plus entrain de se mettre en spectacle toute seule qu'autre chose.
Un peu d'humour, bien que cinglant, n'a jamais tué qui que se soit.

Victoria remit son haut correctement, plaquant bien le tissus sur ses hanches par dessus son jean noir en regardant la brune en face d'elle.
Elle glissa ses doigts dans ses cheveux pour remettre une mèche à sa place.

" Tu vas rester plantée comme ca à me mettre une droite cette fois ? "

Elle regarda en même temps les gens autour d'elles, comme pour lui faire prendre conscience que le ridicule allait continuer de plus belle, mais devant témoins ca allait lui porter préjudice. Et en même temps à Victoria aussi. Et on ne porte pas préjudice à un membre de la famille O'Connor.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

[Terminé] Un peu saoule je déambule... Empty
Message [Terminé] Un peu saoule je déambule... › Lun 28 Mai - 19:26

Victoria J. O'Connor & Lucy Bridges

Un peu saoule je déambule...



Victoria J. O'Connor venait de capter l'attention de sa camarade en la bousculant de manière maladroite, et surtout involontaire. De coutume, les deux lycéennes se respectaient. Elles n'allaient pas se chercher gratuitement donc elles évitaient les insultes, ou les jugements. Elles pouvaient se permettre des commentaires l'une sur l'autre mais pas l'une devant l'autre, tout se faisait de façon secrète et discrète. Il n'était pas question d'entamer une guerre. Cela attiserait les discussions autour du sujet. Les filles ne demeuraient pas idiotes. Elles affichaient un caractère bien dessiné mais aussi une lucidité. Elles ne seraient jamais amies. C'était évident, elles ne possédaient pas les mêmes aspirations. Or, elles évitaient de se le dire en face. Elles se taisaient tout en passant leur chemin. Aujourd'hui, Lucy Bridges modifiait la donne. Son immense manque de sommeil la rendait irascible. Elle effectuait tellement de cauchemars à propos de Mason, elle préférait les nuits blanches. Son frangin décédé la suivait partout. Cette situation devenait de plus en plus difficile à supporter. La brunette refusait de se confier ou d'en parler à quelqu'un. Elle s'enfonçait et elle enchaînait volontairement les pires conneries. Jamais sa rivale n'agirait de la sorte : Victoria se la jouait reine du lycée, superficielle et populaire. Les deux jeunes filles se fixaient droit dans les yeux. Luce crachait sa haine au visage de Vic. Cette dernière ne méritait pas ce traitement. Or, Bridges ne contrôlait plus ses réactions. Les autres citoyens les observaient, curieux. Quelle serait la réaction normale après ce type d'agression verbale ? Le silence ? Le répondant ? La violence ? O'Connor choisissait d'user d'autant de dureté dans ses mots que son interlocutrice. Allaient-elles débuter une bataille ? Les regards augmentaient. La tribune restait ouverte. Il ne fallait pas baisser les bras et abandonner toute cette colère. Lucy en avait absolument rien à faire de Victoria et elle allait lui prouver. La brune avait quand-même repousser la rouquine. Elle n'avait pas peur d'aller plus loin. Dans son état, rien ne lui faisait peur.

Seule l'apparence t'intéresse, ça prouve bien ce que les autres disent de toi : tu es une pouffe superficielle qui se cache derrière sa p***** de garde robe. Luce ne baissait pas le regard. Elle ne se coucherait pas face à ce dragon. Victoria se montrait très maniérée. Elle était si agaçante. J'ai pitié de toi, tu te crois si intéressante mais... Lucy exécuta la demande de la rousse. Cette dernière prit un coup de poing sur le visage. Oh mince, j'ai abîmé ton si joli visage... tu parles ! Ça t'a plu c****** ? Bridges affichait une insolence monstre. Vous en voulez plus ? Elle parlait à tout ce public. Allez Vic, ils t'admirent tous, t'es tellement parfaite... ! Elle riait presque. Sa remarque se voulait sarcastique.  



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

[Terminé] Un peu saoule je déambule... Empty
Message [Terminé] Un peu saoule je déambule... › Lun 28 Mai - 21:25
* Pouffe * ........ * Apparence * ......... * Superficielle * ..........
Les mots de la brune sortie de sa bouche et fendirent l'espace et envahit le couloir. On avait l'impression que le temps s'était arrêté. La glace qui emprisonnait le temps se rompu. Les mots arrivèrent aux oreilles de Victoria avec le même plaisir qu'un violon joué par un sale gosse de 4 ans. Ils arrivèrent mal. TRES mal. Elle ne comprit par le choix d'enfoncer le clou. Elle ne comprit pas la noirceur dans le regard de la brune en face d'elle. Elle enchaînait les mots, tellement de dédain et de haine ! Les deux jeunes femmes étaient complètement déconnectées de la réalité. La rousse ne prêtait même plus attention aux gens autour d'elle.
Honnêtement Victoria était surprise et très choquée.
Non jamais cela n'avait été aussi loin. Elle n'estimait pas que cette fille soit une rivale. Aucun dérapage n'avait jamais eu lieu entres elles. Aucune animosité ou crise dans les couloirs du lycée. Aucune crasse en directe. Victoria avait beau être une garce par moment, c'est quand on lui cherchait des noises. Et sa problématique c'est qu'elle était TRES rancunière. A partir du moment où ne lui fait rien, elle ne fera rien.
Il faut cependant admettre que par derrière, cela alimentait les sujets de conversation. Elles étaient si différentes. Elles auraient pu s'entendre. Surtout si l'une savait de l'autre ce qui était au fond de son cœur, la douleur enfouie, le mal être à vivre chaque jour. Pour l'une le temps passait bien que la blessure parfois se rouvrait, pour l'autre c'était si récent. Elles auraient pu compter l'une sur l'autre pour apprendre à gérer tout cela.
Mais non. Des jugements, de l'indifférence et de la défiance. C'est tout ce qu'elles savaient faire.
Non pas d'amitié. Mais du respect.

Et là... le pire fut atteint. La perche tendue par Victoria fut bien retenue et actionnée par la brune.
Elle lui asséna une espèce de droite ! Les yeux de Victoria se fermèrent sous le choc et quand elle les rouvrit pour comprendre ce qui venait de ses passer, une sorte de filtre blanc l’empêcha de voir pendant quelques secondes en face d'elle. Les images se mirent à se re-superposer doucement et la première chose qu'elle vit était la folie dans les yeux de la brune en face d'elle.
Ce sourire, ce rire qu'elle entendait, le son revint plus claire et elle l'entendait à moitié appeler la foule à considérer la scène qui se passait sous leurs yeux.
Quelle honte ! Jamais on ne lui avait fait cela. La sensation qu'elle éprouva sur le moment fut une montée tellement puissante de haine que cela lui rappeler instantanément l'émotion qu'elle ressenti lorsque le médecin dans l’hôpital annonçait que sa mère venait de rendre son dernier souffle...
Plus de dix ans qu'elle n'avait pas ressenti cela, plus de dix ans qu'elle avait apprit à mettre cela au fond d'elle.
Ses doigts glissèrent sur sa joue, elle sentit une douleur encore présente sur sa peau. Si parfaite...
* t'es si parfaite *... les mots résonnèrent encore dans sa tête.
Elle regarda autour d'elle, fronçant les sourcils, son sourire avait définitivement disparu de son visage. L'autre riait à moitié, complètement tarée celle la !

" Il faut bien qu'il y en ait une qui rattrape l'autre visiblement ... "

Souffla t'elle tout bas en se massant la joue. Elle jeta un œil noir à la foule. Elle se sentait tellement gênée...

" Y'a rien à voir ici ! Le zoo c'est plus loin ! Si vous y tenez j'apporterai ce spécimen ! "

Elle prit violemment le bras de la brune et l'emmena dans le couloir qui était juste à côté d'elles menant aux toilettes et porte de sortie. Elle repoussa violemment la jeune femme contre le mur et plaqua sa main contre le mur, se retrouvant toute proche d'elle.

" T'as intérêt à me dire ce qui t'a prit car je te rappelle juste pour info que ton casier est pas spécialement vierge tout comme toi non plus je pense ! "

Elle haussa un sourcil en disant ca, sa voix était très sévère, elle ne plaisantait plus du tout et n'était pas prête à jouer les conciliations sur le moment. Sa famille avait par le passé le monopole en sécurité dans la ville. Ils avaient de sacrés liens juridiquement notamment.

" BALANCE JE TE DIS ! "

Elle cria dans le couloir !
Les yeux brun dorés de Vicky étaient glacialement plongés dans ceux de Lucy. Son nom venait de lui revenir. Elle avait déjà assisté à des scènes d'intervention ou de violence. Mais jamais elle s'en était prise à une fille. Donc pourquoi elle ??!!
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

[Terminé] Un peu saoule je déambule... Empty
Message [Terminé] Un peu saoule je déambule... › Lun 28 Mai - 22:39

Victoria J. O'Connor & Lucy Bridges

Un peu saoule je déambule...



Que se passait-il ? Lucy Bridges venait de franchir une barrière. Elle ne respectait plus le pacte secret, cet accord tacite entre elle et Victoria J. O'Connor qui les forçait à se respecter. Ces deux personnalités possédaient peut-être des aprioris l'une sur l'autre mais jamais elles n'avaient osé se parler concrétement ou s'afficher ensemble au sein de leur établissement. Vic représentait la reine du lycée. Elle était intelligente, belle, populaire. Luce, c'était plutôt la rebelle, la tornade du coin. Deux opposés pourtant liés. Leur histoire restait emprunte d'une douleur. Bridges ne connaissait pas le passif, rythmé par une perte, de la rousse. Ce dernier, elle aurait pu le comprendre. Les deux adolescentes auraient pu devenir amies. Elles rencontraient des points communs : les facilités d'apprentissage, un caractère fort, une sociabilité, une souffrance. Or, Lucy venait de tout briser en quelques secondes. Sa camarade l'avait juste bousculé bêtement, de manière involontaire. La rouquine s'en prenait plein à la poire. Elle devait digérer des insultes et surtout une violence sans nom. Toutes ces choses étaient-elles adressées directement à Vicky ? Luce se trouvait dans un état de déprime. Elle ne dormait plus. Elle avait perdu le sommeil depuis deux semaines. Cela pesait sur son moral. Elle ne contrôlait plus ses réactions. Tout la dépassait. Elle ne possédait aucunes excuses car elle n'avait pas à agir de la sorte. Or, la gamine ne pouvait plus réfléchir à tout cela, ni revenir en arrière. Elle passait à l'acte. Tous ses préjugés ressortaient. Elle ne possédait plus de filtres. Présentement, Victoria affichait sa surprise, elle devait certainement être choquée. Elle ne méritait absolument pas ce traitement. Elle se prenait la haine de quelqu'un en plein visage, cette métaphore devenait réalité. Luce avait écouté la demande de son interlocutrice : celle d'en venir aux mains. Le public les considérait comme des bêtes de foire. Alors, la brunette s'amusait à attiser la curiosité de la foule. Elle en jouait : l'ironie prenait le pas. Luce se fichait de tout et de tout le monde. Comme toujours, elle effectuait ce qu'elle voulait quand elle le désirait. Bien évidemment, elle allait trop loin et personne ne se présentait pour l'arrêter. Comment cette histoire allait-elle se terminer ? Soudainement, Vic changeait de visage. Son expression se transformait pour devenir de plus en plus glaciale. Quelque chose avait changé. Elle ne plaisantait plus. Bizarrement, elle se comparait à son interlocutrice comme si un lien, quelque chose de fort les reliait. Il en fallait bien une pour rattraper l'autre, disait-elle. Lucy ne répondait pas à cela. Elle voyait la rouquine se massait la joue qui avait pris un coup. Vicky s'adressait aussi au public. Elle le provoquait presque pour l'éloigner et cela fonctionnait. Lucy, un spécimen ? Il ne fallait pas pousser mémé dans les orties, elle proposait juste une réaction hors normes. Contre toutes attentes, la reine du lycée se défendait en attrapant le bras de son assaillante. Elle avait de la force, incroyable mais vrai ! Elle choisissait de l'emmener dans un couloir. Luce se retrouvait plaquée au mur, Vic l'empêchait de partir en se tenant face à elle, la main posée contre le mur solide. La fille de Llewyn et Lullaby ne réagissait pas. Elle ne ressentait rien. Peut-être aurait-elle envie de lui en remettre une ? O'Connor posait ses conditions. Elle voulait connaître les intentions de son bourreau. Pourquoi cette réaction disproportionnée ? Cela ne la regardait pas et Lucy ne savait pas forcément répondre à cette question, et quand bien même elle ne voudrait pas y répondre.

T'es qui pour me juger ? Tu me connais pas. Si j'ai justement un casier non vierge, tu devrais te méfier ma grande ! Qu'est-ce que tu fous à te tenir là face à moi ? Dégage !
Victoria se montrait plus insistante. Je te dois rien m****, va-t-en. Je m'en fous, tu peux tout balancer à papa et maman... son expression restait dure et son regard, noir. Victoria n'impressionnait pas Lucy malgré ses cris et son ton, très sévère. Pourtant, l'ado usait de bon sens presque. Elle ressentait la douleur de sa camarade. Comment cette histoire allait-elle se finir ?


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

[Terminé] Un peu saoule je déambule... Empty
Message [Terminé] Un peu saoule je déambule... › Lun 28 Mai - 23:05
Mais c'est pas possible d'être butée comme cela ! Elle avait l'impression d'avoir en face d'elle une enfant entrain de faire son caprice ou son boudin. Du haut de ses 17 ans elle ne savait pas comment réagir face à cet espèce de mur. Elle lui donnait une chance de s'excuser, une change d'expliquer son geste et en dehors du regard des gens, en dehors d'un champ de vision des vigiles du centre commercial, en dehors des caméras bordel !

Quelle mouche l'avait piquée pour qu'elle ne puisse pas se ressaisir et avoir un semblant de comportement qui, jusqu'à présent du moins, avait démontré à Victoria que cette fille n'était pas bête. Justement après plusieurs mois depuis l'arrivée de la brune, car Vic avait percuté qu'au final cela ne faisait pas si longtemps que cela qu'elle était là, rien de tel n'était arrivé. C'était comme si un lien malgré elles deux existait et les faisait se " comprendre ". Mais là, un chat à du foutre le bout de son nez dans la pelote de laine car il n'y avait plus rien à comprendre !
Qui elle était pour ça ? Elle qui jugeait ? Alors la c'était la meilleure ! Qui c'est qui venait de mettre le feu aux poudres ?
A la fin de sa phrase, Vicky baissa brusquement la tête en avant comme si elle abandonnait, mais poussa un soupir en tirant un petit rire. Rien de narquois pour le coup. Comme si elle trouvait cela véritablement drôle. Elle poussa sur sa main contre le mur pour se donner de l'élan à reculer et alla plaquer son dos contre le mur opposé, relevant sa jambe pour coller le talon de sa paire de chaussure à talon contre le mur, l'autre jambe tendue et elle croisa les bras.

" Ah mais je crois avoir justement quelques cartes dans les mains après ce qu'il vient de se passer pour être en droit de te demander ca. "

Avec son index elle désigna sa joue qui était bien rougie par la droite indéniablement réussie. Elle leva un peu plus son index pour le faire tourner au niveau de sa tempe, l'air de dire : ca va tu piges là ou je te fais encore un dessin ?.
Elle tendit ensuite sa main face à elle pour regarder ses ongles, le vernis rouge commençait à s'écailler sur le bout de quelques uns de ses doigts.
Mais elle poursuivit malgré tout sur sa lancée :

" Alors on va donc remettre l'église au centre du village et je vais te reposer la même question à laquelle j'espère que tu vas répondre en sortant autre chose que des insanités ?
Sans parler de papa ou " maman ", il s'agit de régler ca entre nous. Car si je fais monter cela au créneau je pense que tu me connais un minimum. Tout le monde m'admire comme tu dis, dès qu'il s'agit de faire porter un événement à la connaissance d'autrui.
"

Elle la regarda avec dédain. Quelle idiote. Elle essayait pour une raison qui lui était complètement inconnu de calmer le jeu. Elle aurait pu jeter de l'huile sur le feu et mettre le bazar dans la vie de cette fille. A personne cela ne plait d'avoir des supérieurs sur le dos. Surtout si il s'agit de fait de violence sur une autre personne. Et surtout dès qu'on est mineur et qu'il y a des parents.
Victoria était bien placée pour le savoir. Pas concernant le fait de violence... mais la justice quand un parent décède et qu'un enfant est mineur à ce moment là.

Elle recroisa les bras et la regarda. Haussant les deux sourcils, comme pour dire : vas y je t'écoute.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

[Terminé] Un peu saoule je déambule... Empty
Message [Terminé] Un peu saoule je déambule... › Mar 29 Mai - 9:45

Victoria J. O'Connor & Lucy Bridges

Un peu saoule je déambule...



Lucy Bridges pensait gagner. Elle imaginait que Victoria J. O’Connor allait abandonner la partie. La rouquine baissait les yeux comme si elle lâchait cette bataille perdue d’avance. Sa camarade avait pété un gros câble et elle ne désirait pas s’expliquer. Elle brisait l’accord tacite entre elle et la reine du lycée. Pourtant, quelque chose les liait. Elles le savaient d’où le respect qu’elles imposaient entre elles. Luce cassait tout de manière gratuite et surtout, injuste. Comment osait-elle s’en prendre si violemment à une jeune fille qui n’avait rien demandé ? Vicky avait reconnu ses tords en bousculant involontairement la brune. Cette dernière ne voulait rien entendre et elle se montrait sous son plus mauvais jour. Bridges ne craignait rien, ni personne. Elle le prouvait chaque jour. Son but restait d’attiser tous les dangers afin d’attirer… la mort. Elle souhaitait rejoindre Mason. Elle avait déjà essayé de manière plus radicale et franche sans y parvenir. Brûler son ancien lycée à New-York représentait un appel à l’aide, pas un acte de délinquance pur. En effet, elle cramait ses rêves en même temps que la bâtisse. La brunette était très sportive et douée à la course. Elle réussissait pas mal de compétitions. Ce gymnase sublimait le visuel de toutes ces belles performances. Son action restait floue pour autrui, mais pas pour elle. Luce se portait bien au plus mal et comme elle ne parlait pas, sa douleur empirait inlassablement.
Soudainement, Vic changeait de position. Elle adoptait un air peut-être plus décontracté. Sa position traduisait cet effet mais aussi le petit rire qu’elle venait de lâcher. La rousse possédait-elle réellement toutes les cartes en main comme elle l’affirmait ? C’était possible car elle connaissait du monde et sa position dans l’échelle sociale demeurait bonne et propice à l’amoncellement de contacts. Luce ne réagissait pas à cette pique. La belle n’avait peur de rien donc cet argument ne la faisait pas vraiment pâlir. Pourtant, Victoria pouvait facilement dénoncer son interlocutrice. Elle portait une belle marque, bien visible, au visage. Cette dernière tentait de remettre les pendules à l’heure. Elle affichait un côté très mature. Elle préconisait la parole. Elle menaçait presque Lucy mais elle prouvait une once de compréhension et d’empathie. Comment faisait-elle cela ? Bridges sentait le vent tourner. Elle pensait ne rien devoir à la rouquine. Or, elle se trompait. Vicky ne lâchait pas l’affaire. Personne n’osait affronter Lucy ainsi. La brunette pouvait se livrer sans trop en dire. Il n’était pas question d’évoquer ses problèmes. Le regard de O’Connor était mauvais lui aussi, son attitude restait sévère comme celle d’une mère en colère envers sa fille. Les deux filles se tenaient tête bien trop longtemps, il s’agissait de leur force de caractère : elle n’abandonnait pas.

Tu veux la vérité. Franchement, j’en sais rien. Ça aurait pu être n’importe qui devant moi, cette personne aurait connu le même traitement que toi. Je n’ai pas d’excuses je dois te l’avouer. C’est pas le jour !
Pitoyable mais peut-être que cela passerait. Toujours était-il, Luce ne s’agenouillait pas devant sa victime. Les excuses ne se faisaient pas entendre. La brune se décollait doucement du mur auquel elle avait été contrainte de s'appuyer quelques minutes plus tôt.



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

[Terminé] Un peu saoule je déambule... Empty
Message [Terminé] Un peu saoule je déambule... › Mar 29 Mai - 21:21
Victoria haussa les sourcils alors que Lucy ouvrait la bouche et lui expliquait que ce n'était pas elle au final. La rouquine ne connaissait pas bien la brune sauf par les échos qu'elle entendait. Par les actes qui la précédaient malgré sa discrétion à ce sujet. La capitaine de son équipe avait une taupe dans l'école. Une personne qui était trèès discrète mais capable de savoir presque tout. Du moins les choses publiques .. parfois plus privées. Jamais Victoria ne se servait de cela gratuitement. Oui elle était mature car les filles entre elles sont les pires garces et peuvent se faire les choses le plus hard. On en a vu des histoires tourner au vinaigre et au drame à cause de quiproquos, de harcèlement, de bizutage.
Victoria n'était pas mêlée à ce genre d'histoire. Elle était respectée surement pour cela aussi. Car elle mettait des formes aux choses et créait un peu comme un cadre dans ce lycée qui n'avait que pour règles un stupide règlement que personne ne suivait bien que tout le monde l'eu signé.

Cependant ce qui s'était instauré entre elles depuis les mois de son arrivées jusqu'à aujourd'hui permis à Victoria de faire un rapide point sur la situation.
Rage, haine, pas de limite. Victoria commença malgré tout à éprouver de l'empathie. Elle savait bien que, si elle était à peu près comme elle, cela ne servait à rien de creuser davantage.
Chacun traînait ses casseroles. Mais certains d'entre nous en traînaient des bien plus lourdes. Victoria commençait à peine à gérer ses émotions et accepter.
" Accepter "... Parfois elle se disait qu'heureusement à cette époque elle n'avait que onze ans. Elle remerciait le seigneur de ne pas lui avoir fait connaître cette peine bien plus tard. Elle était persuadée qu'elle ne serait pas forcément restée sur cette terre. Plus on est dans cet âge où on se désolidarise de l'enfance mais qu'on est pas encore adulte, plus il est dur de vivre avec des incompréhensions et des plaies béantes.

" Tu me paies un truc à boire ? "

Du tac au tac elle sorti cette phrase. Nul besoin d'épiloguer. A ces yeux la réaction de la voir se calmer, et répondre que finalement ce n'était pas contre elle lui suffisait.
Elle s'en souviendrait en revanche de cette journée où elle n'avait rien demandé à personne et qui plus est s'était excusée ! Et croyez moi que si la brune recommençait en public et par public elle voulait dire son territoire, le lycée, elle lâcherait les chiens.
Mais au fond d'elle elle se sentait proche d'elle et espérait que cela ne recommencerait pas. Se toiser de loin lui suffisait !
Elle donna un petit coup de hanche pour se redresser, reposa son pied au sol, le talon raisonnant dans le couloir et elle tourna le dos à la brune en avançant, tournant simplement la tête juste avant de regagner le hall immense

" Tu viens ? "

Non elles ne seraient pas meilleures amies. Mais le respect est une valeur qui avait été inculquée par la famille et surtout la mère de Victoria. Dire " pardon ", aider à traverser, dire bonjour la première à des personnes plus âgées, ramasser les choses au sol quand quelqu'un fait tomber sans s'en rendre compte, proposer le dernier bonbon dans le sachet ou gâteau ... bref une série de petite chose. Mais qui avait fait d'elle une bonne personne au fond. Elle aimait se cacher derrière une image dure, froide, bitch.. ca c'était son masque à elle quand celui de Lucy était la colère et la manifestation de son mal être par des actions plus disproportionnées.
Elle ressentait cela.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

[Terminé] Un peu saoule je déambule... Empty
Message [Terminé] Un peu saoule je déambule... › Mar 29 Mai - 22:17

Victoria J. O'Connor & Lucy Bridges

Un peu saoule je déambule...



La situation devenait étrange mais surtout moins dangereuse. Les adolescentes ne s'envoyaient plus des jugements en pleine poire. La violence restait éjectée également. Victoria J. O'Connor se montrait plus compréhensive, voire ouverte. Elle empruntait une attitude digne d'une mère en colère contre son enfant. Elle voulait connaître les intentions de Lucy Bridges. Cette dernière affichait un caractère de chien. Elle s'en prenait gratuitement aux autres. La brunette avouait qu'il n'y avait pas de réelles raisons à un tel acte, pas de raisons valables en tout cas. La jeune fille ne s'excusait même pas. Luce restait perdue. Elle ne savait plus ce qu'elle faisait. Elle était dépassée. Elle ne contrôlait plus ses faits et gestes. Le manque de sommeil et une souffrance monstre l'habitaient. Vic l'avait assurément compris. Elle arrivait à traduire le sous-texte des paroles lancées par son interlocutrice. La belle rousse n'hésitait pas à demander de passer du temps avec son bourreau. Possédait-elle toute sa tête ? A croire que le respect allait refrapper à leur porte malgré cette altercation. O'Connor allait-elle oublier cet incident ou au contraire, allait-elle donner des suites à tout cela ? Elle en avait le pouvoir et les moyens. Heureusement pour Lucy, le public qui avait assisté à la scène, passait son chemin. La sécurité n'était pas appelée en renfort. Si c'était le cas, Luce s'en contreficherait. Elle ne craignait rien, ni personne. Elle avait déjà rencontré la justice. Cela ne lui faisait pas peur. Vicky balançait tout à la poubelle : finis les préjugés et les « on dit ». Les deux gamines arboraient des points communs : leur fort caractère, une perte douloureuse, un côté sociable, le même âge et presque la même date de naissance, bref... certains éléments pouvaient les pousser à bien s'entendre. Vic décidait de lancer un défi à son interlocutrice : celui de lui payer un truc à boire. Pourquoi une fille comme la rouquine proposait une telle alternative à une camarade qui venait de la frapper ? Lucy ne réfléchissait pas à tout cela. La brune travaillait. Elle conservait toujours un peu d'argent sur elle. Ses parents lui donnaient toujours son dimanche. Alors, Luce se disait qu'elle pouvait bien faire cela. La brunette mettait ses mains dans ses poches, serrant son paquet de clopes. Elle devait se rassurer. Pourtant, Vicky ne l'intimidait pas. Ouais, vas-y. La rousse ne plaisantait pas, elle commençait à se mettre en route. Lucy la suivait. Les voir se balader côte à côté, c'était presque surréaliste. Les deux filles n'avaient jamais entamé un dialogue. Auraient-elles matière à discuter ? Vic restait prête à abandonner l'idée de vengeance et Luce lâchait sa mauvaise humeur de manière progressive. Tu veux aller où ? Avec le recul, la brune se sentait bête mais si elle pouvait rattraper les choses, elle le ferait. O'Connor lui donnait cette possibilité. Le respect mutuel reprenait ses droits. Bridges avait quand-même bien dépasser les bornes, elle le savait. Les quelques personnes qui les avaient vu se battre effectuaient des gros yeux. Un type s'approchait de la reine du lycée : Mademoiselle, elle vous oblige à quoi ? Ne cédez pas, je crois qu'il y a une autre solution. Cette fille vous a frappé. Vous ne devez pas la suivre. Luce adoptait un sourire en coin. Ce type était complètement à côté de la plaque mais il s'inquiétait réellement pour Victoria.


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

[Terminé] Un peu saoule je déambule... Empty
Message [Terminé] Un peu saoule je déambule... › Mar 29 Mai - 22:43
Honnêtement Victoria espérait avoir affaire à son traditionnel mur de glace depuis de cette altercation afin de fuir la conversation car elle n'avait aucune idée de la tournure qu'allaient prendre les événements. Jamais elles ne s'était adressées la parole. Indéniablement elles ne parlaient pas shopping ni potins du lycée. Même si elles étaient d'allures sportives Victoria ne se voyait pas de lui parler de ses séances d'entrainement pour la team de cheerleading... Heu la vraiment elle se demandait qu'elle mouche l'avait piquée pour sortir cette phrase.
Elle n'était pas psychologue, elle n'était pas la mère de cette fille, elle était encore moins dans son cercle de copines. Elle venait de se faire agresser en lieu public, les gens n'étaient plus là et elle restait avec elle. A moins d'aimer risquer à se faire du mal, elle ne comprenait pas son propre comportement.

Après lui avoir demandé si elle venait, elle retourna la tête pour regarder le hall. Le temps d'une fraction de seconde son esprit s'évada.
Personne n'avait creusé pour elle. Personne n'avait prit la peine de savoir si elle tiendrait le coup. Si elle ne ferait pas une bêtise. Les gens avaient pensé qu'elle était sans cœur. Que c'était la chouchoute donc qu'elle était pourrie gâtée et que c'était grâce au matériel qu'on avait comblé le mal. Mais non..
Que cachait la brune ? Quel tragique événement avait pu la rendre comme cela ?

Victoria était tiraillée entre la curiosité de savoir, sa manie de réunir des cartes en main pour avoir le monopole de savoir tout sur tout le monde et ce foutu lien qui l'unissait à la brune pour la pousser à continuer de passer du temps avec elle !!

Ses mots la fit revenir à elle. Lucy lui emboîta le pas en marmonnant à moitié qu'elle était d'accord. Elle eu envie de lui faire la remarque de cacher son enthousiasme mais elle prit sur elle. Encore une fois. Victoria ne faisait que cela. S'attarder sur les autres pour ne pas qu'on s'attarde sur elle. L'avantage était que, du moins dans le cas présent, ce n'était pas Lucy qui allait la mitrailler de question sur sa petite personne. Elle ne l'aimait pas. Donc sur ce point, elle était plutôt soulagée.
Ou aller ? Bonne question !

" Ca te dit de ... "

Et la de nulpart un jeune homme déboula devant les deux jeunes femmes. Mignon !! Mais il se mit à parler. Et à se mêler à quelque chose qui rappela à la belle que tout le monde l'avait vu se prendre une droite sur sa propre invitation. Quelle idiote ! Piquée au vif et encore hyper vexée de la situation, Victoria était choquée, les deux mains tendues, paumes vers le bas, les sourcils haussés à leur maximum, la bouche ouverte.
Mais il se prend pour qui celui la !?
Agression verbale et de proximité.

" Oh espace vital là !! "

Elle secoua ses mains en fermant les yeux comme une gamine. Elle aimait en faire des tonnes. Cela permettait de détourner l'attention de la personne pour la focaliser sur un autre sujet. Le garçon recule d'un pas, l'air penaud mais surpris.

" C'est pas votre business vous devriez vous mêler de vos affaires, et votre femme vous regarde la bas étrangement. Poursuivez de la sorte et je crie au harcèlement sexuel.. "

Elle croisa les bras et haussa un sourcil. Le mec n'eut même pas à dire ouf qu'il avait déjà tourné des talons pour s'en aller. Victoria éclata de rire toute seule en se tournant machinalement vers la brune, comme si son délire la ferait se joindre à elle !
Mais bon .. je vous rappelle que le yin et le yang ne se mélangent jamais !
Cela fit tilte dans sa tête comme si elle avait trouvé le théorème du siècle. Elles étaient peut être ses fameuses âmes sœurs opposées mais qui s'attirent malgré tout. Sa meilleure ennemie.

" Aller " Yin " .. milkshake ? Ou si tu nous dégotes un truc plus fort je suis de la partie.. Je crois qu'on a besoin de poser nos jolis petits culs quelque part et de se dire des choses non ? "

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

[Terminé] Un peu saoule je déambule... Empty
Message [Terminé] Un peu saoule je déambule... › Mer 30 Mai - 22:06

Victoria J. O'Connor & Lucy Bridges

Un peu saoule je déambule...



Victoria J. O'Connor proposait une nouvelle alternative : celle de partager du temps avec son assaillante. La belle rousse venait de se prendre une vague d'insultes gratuites mais aussi un coup de poing en plein visage mais elle souhaitait discuter. Pourquoi ? D'un point de vue extérieur, elle avançait un côté un peu inconscient et fou. Qui ferait cela ? Il fallait chercher des raisons à une telle attitude. Il s'agissait d'un suicide, un suicide social. La rouquine se sentait prête à boire un verre ou autre en compagnie de son bourreau. Être vue avec Lucy Bridges ne la dérangeait pas, même devant leur public. C'était quand-même grave. La reine du lycée jouait de compassion et d'empathie. Elle essayait de connaître les raisons qui poussaient sa camarade à présenter un tel caractère. Cette fille était si humaine. Sa superficialité venait s'effacer. Elle ne demeurait pas si bête et légère que cela. Luce n'en doutait pas. Elle ne s'amusait pas à l'insulter à ce sujet. Simplement, la brune ne tolérait pas l'importance que Vic donnait à son apparence. Autrement, elle voyait bien qu'elles possédaient quelques points communs. Elle n'était pas aveugle. O'Connor agissait sûrement pas pitié ou au nom de ces données communes. Lucy s'en fichait. Elle avait le temps. Aussi, elle pensait à sa propre sécurité. En suivant Vicky, elle risquait assurément moins gros. Elle savait bien qu'elle avait largement dépassé les bornes. La fille de Llewyn et Lullaby avait erré tout la journée alors se poser représentait une très bonne option. Luce ne semblait pas très expressive. Pourtant, elle restait soulagée et un peu ravie. Jamais les adolescentes avaient pris le temps de discuter ensemble. C'était normal d'appréhender la chose. La rousse se montrait plus ouverte et enthousiaste. Elle allait parler mais un homme la coupa. Il était très inquiet pour la situation de la gamine. Il affichait son intention : la protéger. Il prenait des nouvelles d'elle. Cela faisait sourire Luce. Elle n'imaginait pas que sa propre intervention pouvait remuer la conscience d'autrui. De suite, Victoria usait de mimiques. Elle effectuait son cinéma. Bridges n'aimait pas cela, elle jugeait ces actions : ridicules. La rousse se donnait en spectacle, elle n'était pas naturelle. Bref, le sujet ne se situait pas dans cet élément. Que faisait-elle ? Elle demandait à l'inconnu de ne pas briser son espace vital. Un certain personnage macabre de l'histoire utilisait les termes repris par Vicky. S'en rendait-elle compte ? Elle en faisait tout un pataquès. Le mec ne dissimulait pas sa surprise. Il reculait un peu. La jeune fille le cassait littéralement. Il présentait de bonnes intentions et elle venait tout briser. Elle devait être piquée au vif. Des gens l'avaient vu en mauvaise posture, cela restait très rare. Le type s'exécutait, choqué par l’attitude de la belle. Il n'osait pas répondre. Il partait, dépité. Les deux ados se mirent à rire. Tu as du répondant ! Ce type n'a même pas pu te répondre. Trop fort ! En vrai, t'as pas peur de moi j'espère... ?! La conversation passait mieux, l'ambiance devenait de plus en plus détendue. Étrange. A la suite, Luce ne comprenait pas tout mais elle répondait. Un truc plus fort ? Tu ne parles pas de ce que je pense ? Si ?  Sinon, elle évoquait tous les cas de figures : boissons soft ou boissons alcoolisées, prends ce que tu veux, je te suis. Elle poursuivait. Tu veux parler de quoi ? Lucy ne brisait pas toutes ses barrières naturelles, elle gardait son scepticisme.


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

[Terminé] Un peu saoule je déambule... Empty
Message [Terminé] Un peu saoule je déambule... › Mer 30 Mai - 22:48
Effectivement ! C'était une véritable pièce de théâtre qui se déroulait sous les yeux des gens, de ce charmant garçon, de Lucy et de sa propre vision à elle. Quand on passe des années à faire semblant, quand on essaie de se protéger, cela devient presque trop facile de ne plus être soi même. Peut être était cela qui faisait du bien à la rouquine. Il était plus facile de paraître quelque chose que l'on n'est pas au final. Rien de plus simple quand on est riche, belle, jeune, au lycée, et qu'en plus on a des mimiques de poupée Barbie, que de paraître un peu gourde, superficielle, matérialiste et spectaculaire.
Car oui elle est spectaculaire. Laisser un souvenir d'exagération. Vous connaissez Victoria ?? " Mais oui c'est pas la capitaine des cheers ?! " ou alors " Oh mais c'est pas elle qui balance tous les hashtag sur le réseau du lycée ?! " ou dernièrement " C'est pas elle qui a affiché le prof avec une élève ?! ".
Bref être partout dans les souvenirs mais jamais ELLE au centre de l'attention. Jamais des choses qu'elle aurait faites ELLE.
Donc se retrouver là, dans cette situation clairement ridicule et exagérée, était l'alternative à Victoria d'être ce qu'elle était dans de telles situations !

" Peur de toi ? "

Elle regarda Lucy en rigolant. Il fallait se détendre. Elle sentait que cela commençait à mieux se passer pour la belle brune. Bonté Divine ! Si leur actuelle entrevue pouvait correspondre à une des plaies d'Egypte, il va s'en dire que les 7 à la fois étaient entrain de se produire !

" Tu sais Lucy, parfois j'aimerai me laisser aller davantage.. Mais nous sommes deux pauvres adolescentes de 17 ans ! Boire ce à quoi tu sais ce à quoi je pense me parait compromis.. "

Elle haussa les épaules en poussant un léger soupir. Tant pis. Les 18 ans ne sont pas loin. Les fêtes étudiantes non plus, les soirées entre amis aussi vont se faire de plus en plus couramment avec l'arrivée de l'été. Victoria regarda Lucy et lui prit le bras pour la faire avancer vers un stand de boisson type smoothie, soda, milkshake US.
Elles commandèrent leurs boissons. La belle prit un smoothie lait, framboise, litchi et vanille. Lucy prit également sa boisson. Elle régla pour les deux. Victoria souriait. Depuis que la brune s'était détendu, elle s'était détendue également. Comme si elle avait fait une bonne action. Tellement de rancœur et de haine quand elles s'étaient percutées. Et les voila à siroter leurs boissons ensemble. Pour rien au monde Victoria ne regrettait ce qui se passait. Elle glissa sa main dans son cou, légèrement sous son chemisier ocre presque crème brillant et caressa la chaîne qui n'était pas visible autour de son cou. Une pensée à sa mère. Mettre parfois son image de garce de côté pour peut être faire penser quelqu'un qui souffre à autre chose ? Tant mieux pour les autres.
Victoria proposa à Lucy de s’asseoir un peu à l'écart. Au milieu du centre commercial se trouvait comme une sorte de grand patio, où il y avait de grands palmiers plantés, des galets blancs, un mur d'eau qui générait un fond sonore pour pouvoir discuter sans entendre les autres conversations, et des petits bancs en bois brut type suédois.
Elle fit mine de trinquer avec elle en la regardant dans les yeux. Curiosité oui. Mais pas malsaine.

" J'ai l'impression que tu es très seule Mlle Bridges. Libre à toi de m'envoyer paître. Je sais que tu fais cela très bien. Surement pas aussi bien que moi.. "

Elle la regarda au moment où elle minaudait à moitié. Elle taquinait sa voisine. Elle savait bien que la brune n'aimait pas quand elle faisait cela. Mais c'était pour détendre l'atmosphère.

"... mais j'ai mes petites sources d'informations. Tout cela pour dire que peut être que cette petite altercation nous permettra de ne pas avoir à se cracher dessus dans les couloirs. "
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

[Terminé] Un peu saoule je déambule... Empty
Message [Terminé] Un peu saoule je déambule... › Mer 30 Mai - 23:25

Victoria J. O'Connor & Lucy Bridges

Un peu saoule je déambule...



Les deux adolescentes échangeaient naturellement. L'atmosphère était meilleure. Les tensions diminuaient. Il s'agissait d'un élément plaisant et agréable : tout allait mieux. Lucy Bridges n'en revenait pas, la situation demeurait si farfelue. Personne n'avait osé agir comme Victoria J. O'Connor : de manière presuqe adulte et responsable. En général, ces histoires se terminaient au poste de police. Luce rencontrait des personnes plus enclines à répondre également par la violence ou alors, des personnes qui se taisaient et baissaient la tête. Oui Lucy avait déjà failli plusieurs fois depuis son arrivée. C'était pire à New-York. La belle s'entourait mal. Elle rencontrait le danger et cela ne la dérangeait pas, elle adorait. Son objectif : celui de rejoindre Mason, la travaillait beaucoup. Un jour, elle finirait bien par y arriver. Elle y croyait. La brunette se demandait si Vic avait peur d'elle. En réalité, elle se remettait en question. Quelle image offrait-elle d'elle-même aux autres ? Heureusement, O'Connor usait du rire et de la légèreté. Elle fixait les choses à leurs places : la détente restait de mise. Les jeunes filles parvenaient à passer au dessus de leur altercation. Elles avançaient ensemble pour trouver un endroit où se poser et boire quelque chose. Lucy ne comprenait pas les désirs de son interlocutrice. Souhaitait-elle une boisson soft ou alcoolisée ? La rouquine voulait du soft. Évidemment, elles avaient que dix-sept ans. Luce ne se prononçait pas. Rien ne lui faisait peur. Sa fausse carte d'identité prouvait cette donnée. La brunette n'hésitait pas à s'alcooliser avec ses potes. Cela l'aidait parfois dans les phases de « moins bien ». Vic ne pouvait pas comprendre et entendre cela. Elle était bien trop parfaite ! Se privait-elle toujours autant ? Ouais t'as raison. La suite la surprenait. La brune prenait sur elle. Vic accrochait le bras de sa camarade : geste plutôt étonnant, il instaurait une proximité. Il fallait se laisser aller alors Lucy passait au dessus de ce geste trop familier. Les filles optaient donc pour des smoothies. Celui de Vic contenait une multitudes d'ingrédients. Bridges s'arrêtait à un seul produit : la fraise. Comme promis, celle qui possédait un job, donc Lucy, s'enquit de payer les consommations. Le climat apaisé, les deux lycéennes pouvaient se poser. O'Connor désirait se placer à l'écart, Luce la suivait. L'endroit était sympathique. Vicky proposait une tradition : celle de trinquer. Cette dernière obligeait les personnages à se regarder dans les yeux tout en claquant leurs verres entre eux. Lucy acceptait pour éviter de vexer Vicky. Bien évidemment, elle oubliait de soutenir son regard. Elle ne savait pas à quoi elle trinquait justement. Peut-être à ce moment... ?! De suite, la rousse faisait un commentaire qui pouvait éventuellement être mal pris. En fait, elle tentait de démarrer une discussion. Elle restait plutôt prudente. Lucy devait-elle lui faire confiance ? C'était trop tôt. Elle pouvait au moins donner une réponse partielle à sa camarade. Non t'inquiète. Je viens d'arriver en ville tu sais. J'ai quand-même pas mal de connaissances pour le moment. Elles n'étaient pas dispos aujourd'hui, j'suis pas vraiment seule. Toi non plus d'ailleurs, toujours bien entourée. C'est pas chiant à force ? Ils te suivent tous comme des toutous, ils boivent tes paroles. Ça t'apporte vraiment quelque chose ? C'est des amis pour toi tous ces gens ? La curiosité se faisait sentir. Le partage restait invoqué. Elle évitait la suite des révélations de Vic. Cela l'énervait un peu. Tout lui était donné. Par qui ? Cela n'intéressait pas Lucy. Je n'avais pas l'intention de cracher sur toi dans les couloirs, j'ai déjà passé mon tour. La brune avait mieux à faire, puis elle ne côtoyait pas tellement les bancs de la classe.


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

[Terminé] Un peu saoule je déambule... Empty
Message [Terminé] Un peu saoule je déambule... › Jeu 31 Mai - 21:31
Finalement à quoi cela servait ? Elle ne savait pas. Elles étaient tellement différentes. Qu'espéraient elles ? Mutuellement à se côtoyer en étant dans des mondes si différents. Des milieux sociaux différents. Des passions et attraits presque opposés. Peut on apprécier quelqu'un car on se comprend à cause d'une douleur profonde et irréparable ?
Elle voyait bien que la brune faisait un effort. Elle semblait plus à l'aise vraiment. Cela faisait du bien au moral mais la conversation risquait d'être superficielle. Les deux ne voudraient probablement pas se livrer sur des choses personnelles. Victoria ne l'avait pas fait par le passé hormis son cousin et sa sœur Belle. Et Léa. Mais Léa c'était particulier. Elles étaient nées dans le même quartier. Avaient passé leur scolarité ensemble. Avaient grandit ensemble. Tout vu l'une de l'autre. En acceptant de ne pas se juger mais de s'épauler. Elles aussi étaient différentes mais elles faisaient partie de la vie de l'autre donc c'était comme une évidence.
A partir d'un certain âge on cherche à se protéger de l'extérieur. Pas de se faire du mal volontairement.
C'est d'ailleurs ce qu'elle avoua tout bas plus pour elle même que pour répondre à Luce..

" Avoir des connaissances et des potes c'est bien. Compter sur des piliers est autrement différent. Il ne faut pas se fier. "

Elle releva la tête, reprenant ses esprits et fronça un peu les sourcils, légèrement agacée par les remarques qu'elle trouvait un peu puériles. Elle pencha la tête sur le côté et regarda Lucy. Sa main était sur son smoothie, serra le gobelet froid. Les gouttes ruisselaient contre ses doigts. Cela lui faisait du bien.

" Selon toi pourquoi on me suit comme cela ? Je ne vais pas t'apprendre que les gens qui ont des projets, des ambitions sont soit comme toi. A la marge, se débrouillent seuls, se constituent seuls. Et il y a les autres. Qui ont besoin d'un modèle, d'un meneur, de quelqu'un qui lance les initiatives et les codes. "

Ce n'était pas du tout des fleurs qu'elle se lançait. Chacun sa voie et chacun ses galères. Lucy avait les siennes. Et Victoria avait les siennes aussi. Marginale tu te fais prendre de haut, tu te fais critiquer, renier et on t'évite. Populaire on t'épie, on te juge, on ne te tolère pas de faux pas. Alors qui est le mieux placé ?
C'est un avis personnel et Victoria n'avait pas a y répondre. Mais elle préférait cette option là car au moins elle n'était pas seule. Du moins elle en avait l'impression. Et c'était une revanche sur l'avenir.
Elle remit la tête droite et coinça la paille entre ses dents, refermant ses lèvres rouges autour de la paille. Aspirant son délice lacté et fruité, elle tapota des pointes de pieds sur le sol. Posant son gobelet sur le banc elle poursuivit

" J'estime que si on a la chance de compter un ou deux amis dans sa vie on peut mourir heureux. Je suis peut être exigeante avec les gens mais on l'est avec moi. Si je peux avoir quelqu'un qui possède les mêmes qualités que celles que je peux donner en retour alors ceci est ma définition de l'amitié. Et je ne parle pas de parler chichis et pompoms. "

Elle replaça une mèche de ses cheveux longs et roux derrière son oreille.

" Qu'est ce que l'amitié pour toi Lucy ? "

Elle la regarda en prononçant son prénom.

" Peux tu dire que tu en as au moins un ? "
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

[Terminé] Un peu saoule je déambule... Empty
Message [Terminé] Un peu saoule je déambule... ›
Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Un peu saoule je déambule...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Astoria Greengrass (terminé)
» Logan Alias Wolverine [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: RPs Terminés-
Sauter vers: