Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
avatar
Invité

[Mesly#1] Sans toi je ne tiendrais pas Empty
Message [Mesly#1] Sans toi je ne tiendrais pas › Jeu 24 Mai - 13:01

Sans toi je ne tiendrais pas.

Tu as envoyé un texto à ta meilleure amie il y a deux heures, elle doit venir chez toi aujourd'hui et pour tout dire tu n'es pas vraiment tout à fait en forme. C'est même tout le contraire. T'es mal, vraiment mal. Récemment tu as quitté Bellamy, la fille avec qui tu partageais une relation amoureuse depuis plus de deux ans, il est donc entièrement normal que le moral ne soit pas au beau fixe. Mais là c'est pire, tu te sens mal, certes, ça n'allait plus entre vous deux depuis un certain temps. Vous ne vous entendiez plus, vous passiez votre temps à vous hurler dessus comme si vos vies en dépendaient. Et maintenant tout est terminé, tu l'as quitté un peu du jour au lendemain, lui ayant donné rendez-vous dans ton immeuble. Tu n'as même pas voulu la prendre chez toi, tu l'as quitté devant la porte de ton immeuble. Tu voulais pas qu'elle rentre dans ton intimité là où tu avais viré toutes les photos que vous aviez prises ensemble durant vos deux années de relation. Là où tu avais jeté tout ce qui la concernait. Définitivement tu ne pouvais plus continuer avec elle, ça n'allait plus entre vous. Néanmoins voilà même si tu ne regrettes pas de l'avoir quittée il n'en reste pas moins que c'est une séparation et ce n'est jamais facile à encaisser. Tu as donc besoin de soutient et de présence. Et, ta relation ayant toujours été cachée comme ton statut de femme bisexuelle, et bien tu as besoin de parler à quelqu'un. Ta meilleure amie est la personne idéale pour ça. Wesly elle a toujours été mise au courant de ta relation avec ton ex, lui faisant suffisamment confiance pour lui confier ton secret. Elle ne t'a d'ailleurs jamais jugé concernant ta relation avec elle mais bon maintenant que c'est terminé tu as besoin d'en discuter avec elle, qu'elle sache clairement ce qu'il en est et que tu puisses lui parler parce que mine de rien c'est une fin de relation donc c'est toujours quelque chose de quelque peu douloureux...

Alors que tu songes à tout ceci tu poses tes yeux sur l'écran allumé de ta télévision sur une émission de téléréalité tout simplement débile. Tu roules des yeux face à la stupidité humaine et soudain tu entends qu'on toque à la porte de ton logement, tu souris et éteins la télé tout en fixant ton appartement longuement, un loft magnifique, tout est propre, il n'y a pas de trucs qui trainent, tout va bien. Tu files jusqu'à la porte et tu ouvres la porte en tentant de sourire à ta meilleure amie qui te scrute longuement « Bonjour ma chérie. Contente de te voir. Entre, je t'en prie. » Dis-tu joyeusement tout en fixant longuement ton amie de tes yeux sombres alors que tu t'écartes de devant la porte pour laisser ton amie rentrer dans ton loft. Tu pars t'installer avec elle dans le salon en essayant malgré tout de faire bonne impression et donc d'être comme toujours souriante et joyeuse même si au fond tu es loin d'être joyeuse. « Comment tu vas ? » Demandes-tu tout en te laissant tomber sur le canapé à côté d'elle. Parce que mine de rien monopoliser la conversation sur toi et uniquement sur toi ça ne t'intéresse pas plus que ça. Parler un peu d'elle, prendre de ses nouvelles tu en as quand même besoin parce que mine de rien ça fait plusieurs jours que tu ne l'as pas vue...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

[Mesly#1] Sans toi je ne tiendrais pas Empty
Message [Mesly#1] Sans toi je ne tiendrais pas › Mar 29 Mai - 11:50

Mary-Ann Hiddleston & Wesly S. Fuller

Sans toi je ne tiendrai pas



Wesly S. Fuller était attendue chez sa meilleure amie à Marple Spring. Il s’agissait de Mary-Ann Hiddleton. Wes venait de débarquer en ville depuis quelques mois. Elle y avait vécu petite, jusqu’à ses deux ans. Sa mère l’avait emmené à Détroit sans vraiment la préparer. Le couple de Sarah et de John battait littéralement de l’aile. Leurs filles, Wesly et Pya, subissaient la situation. Elles demeuraient trop jeunes pour comprendre les enjeux mais également pour envisager la séparation de leurs parents. Ces derniers avaient pris les devants sans consulter leurs enfants. Wesly avait vécu loin de sa sœur car Sarah l’avait laissé aux mains de John. Désormais, il était question de la retrouver et de ne plus perdre une seule seconde en sa compagnie. Wesly avait tout plaqué pour rester avec sa frangine : sa mère, son beau-père, son demi-frère, son petit-ami, ses amis. Elle avait besoin de renouveau. Sarah ne l’acceptait pas tellement. Or, elle comprenait un minimum le choix de sa fille. Cette dernière souffrait de cette absence et la mort de John avait réveillé ce besoin de retrouver le lien perdu avec Pya.

A Marple Spring, Fuller se faisait beaucoup d’amis. Elle travaillait pour Trish O’Connor, au ranch, comme secrétaire. Elle effectuait quelques heures là-bas en cas de nécessité. Cela lui plaisait. Wesly avait de l’argent. Elle ne rencontrait pas le besoin de travailler énormément pour combler ses fins de mois mais elle tenait à être actrice de sa vie donc à ne pas négliger la vie active. La belle se montrait volontaire dans tout, notamment dans la création de certains liens. Celui qu’elle entretenait avec MA restait fulgurant. Elles ne se lâchaient plus, elles étaient fusionnelles. Il fallait qu’elles se voient ou se parlent. Elles se soutenaient et s’accompagnaient au mieux comme deux sœurs. Wes avait trouvé une bonne amie sur qui compter. C’était la meilleure et elle le resterait pour toujours. Fuller avait reçu un texto lui demandant de venir le plus vite possible. MA ne se situait pas en bonne forme. Elle voulait discuter. Sans réfléchir, Wes se présentait chez sa pote. Elle serait toujours présente en cas de besoin. En ouvrant la porte d'entrée, Hiddleton affichait un sourire. que se passait-il réellement ? Les filles se confiaient tout. Wesly observait sa meilleure amie, dubitative et elle la serra dans ses bras. Bonjour ma belle, merci. Mary-Ann se montrait plutôt accueillante et enjouée. Les deux amies s’installèrent dans le salon. Wes connaissait déjà l’appartement de Mary, il était génial selon elle. Bien et toi ? Que se passe-t-il ma belle ? J’ai bien entendu que tu as besoin de parler. Je suis là. Elle lui prenait la main. Fuller se voulait rassurante et surtout présente, elle espérait pouvoir aider son interlocutrice. S’il le fallait, elle se porterait volontaire pour aider directement sa meilleure amie. Leur lien était si fort et important pour Wesly.


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

[Mesly#1] Sans toi je ne tiendrais pas Empty
Message [Mesly#1] Sans toi je ne tiendrais pas › Mar 19 Juin - 16:16

Sans toi je ne tiendrais pas.

Ton amie ne tarde pas à arriver chez toi, dans ton loft, et quand tu la vois tu as immédiatement le sourire. Cette fille a toujours eu le don de te faire du bien par sa simple présence et maintenant que tu es face à elle tu te dis que tu as tout ce dont tu as besoin. Elle est tellement merveilleuse comme personne. Quand elle ouvre la bouche "Bonjour ma belle, merci." Tu souris aussitôt tout en posant tes yeux sombres sur elle en acquiesçant. Puis vous vous rendez dans ton salon et vous vous posez sur le canapé et tu prends de ses nouvelles "Bien et toi ? Que se passe-t-il ma belle ? J’ai bien entendu que tu as besoin de parler. Je suis là." Tu acquiesces alors « je vais bien... Mais disons que c'est compliqué ... J'ai quitté Bellamy récemment. » Dis-tu en soupirant en repensant à cette rupture, tu l'as quittée dans ton immeuble, pas chez toi tu refusais catégoriquement qu'elle remette les pieds chez toi. Pour toi c'était définitivement et totalement terminé, tu ne voulais plus la voir, plus passer du temps avec elle. « C'est un peu troublant, tu vois ? Après deux ans de relation j'ai du mal à réaliser que c'est définitivement terminé. » Mais ça n'étonnera pas ta meilleure amie, depuis le temps elle savait très bien que ça n'allait plus entre toi et ton ex donc quoi qu'il arrive c'est juste logique que ça allait se terminer pour toi... « Mais ça va ne t'inquiètes pas. Je me remets et je me dis que c'était la seule solution. » Et tu as entièrement raison. Vous ne vous entendiez plus. Donc il était totalement inutile de poursuivre sur cette lancée... « Et de ton côté ? Quoi de neuf ? » Que tu demandes joyeusement histoire de ne pas monopoliser la conversation sur toi éternellement, tu as une sainte horreur de ça...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

[Mesly#1] Sans toi je ne tiendrais pas Empty
Message [Mesly#1] Sans toi je ne tiendrais pas › Jeu 21 Juin - 16:35

Mary-Ann Hiddleston & Wesly S. Fuller

Sans toi je ne tiendrai pas



Les deux amies se trouvaient dans le salon. Wesly S. Fuller venait prendre des nouvelles de sa meilleure alliée. Elle tenait tellement à elle. Wes s'était vite attachée à la jeune femme. Ce lien avait grandi de manière fulgurante. Elles se soutenaient comme des sœurs. Ce partage était magnifique et stimulant. Sans MA, Fuller se sentait vide. Elle avait déjà une vraie sœur : Pya, mais Hiddleston, c'était encore autre chose. Il s'agissait d'un élement difficile à développer. Plus tard, elle comprendrait que des sentiments étaient en jeu. Présentement, Wes voulait écouter et rassurer son interlocutrice. Elle savait que quelque chose se tramait. MA ne se portait pas très bien. Cette dernière avouait rapidement la raison de sa souffrance actuelle. Elle avait rompu avec Bellamy. Cette rupture semblait la toucher au plus profond d'elle-même, même si elle avait mis fin à son couple. Que s'était-il passé ? MA se confiait facilement à Wesly. Publiquement, elle restait du genre discrète et mystérieuse. Elle appartenait à l'une des familles fondatrices de cette ville. Alors, ses frasques ne seraient pas les bienvenues. Elle devait le savoir.

Mince, ma belle. Pourquoi ? Que s'est-il passé aux dernières nouvelles ? Tu as l'air malheureuse malgré ton geste et la nécessité de ce dernier. J'espère qu'elle ne t'a pas fait de mal ?!!! Instinct protecteur en route, elle connaissait les problématiques houleuses de ce couple, pas les dernières nouveautés et cela l'inquiétait au plus haut point. Les deux années de relation comptaient dans l'esprit de Mary-Ann. Elle avait du mal à aller de l'avant. C'était normal, elle avait beaucoup partagé avec cette femme. Or, les choses pouvaient changer. Les habitudes et les repères évoluaient après de tels passages. Wes gardait la main de son amie pour prouver qu'elle était présente pour l'aider et l'accompagner. Je vois... ça va aller. Faut le temps de réaliser mais tu vas y arriver, c'est possible. Elle souriait légèrement, elle l'encourageait à avancer. Je suis là pour toi ma belle. Si tu as besoin de sortir, appelle-moi. Si tu veux rester ici même que je reste avec toi, tu peux compter sur moi. Tu dois pleurer, parler, faire tout ce que tu veux, je te suis. Tu vas y arriver, je le sais. A la suite, elle lançait : rien de spécial, j'ai rencontré un type dans un contexte bizarre mais ça va. J'ai ramassé son frère ivre chez moi et je me suis retrouvée dans une situation étrange, heureusement son frangin est venu le rechercher. J'avais réussi à l'appeler. Je garde contact avec ce type, il m'a bien poussé à me remettre en question. Je crois que je suis trop gentille. T'en penses quoi ? Elle la fixait, hâtive de savoir. L'avis de MA détenait une grande importance pour Fuller.


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

[Mesly#1] Sans toi je ne tiendrais pas Empty
Message [Mesly#1] Sans toi je ne tiendrais pas › Mar 10 Juil - 22:53

Sans toi je ne tiendrais pas.

Ton amie et toi vous avez toujours eu une relation très spéciale et intense ce qui fait qu'à l'heure d'aujourd'hui tu n'as plus besoin de lui demander de garder pour elle ce que tu lui confies. En fait avec le temps tu as comprit que quoi que tu lui dises elle le gardera pour elle. Même demain si tu commettais un meurtre tu sais très bien que tu pourrais l'appeler pour t'aider à planquer le corps. Toi et Wesly c'est une très forte relation et ça ne date pas d'hier. En vérité ç'a fonctionné immédiatement entre vous et à tes yeux c'est vraiment le plus important. Tu peux compter sur elle toujours quoi qu'il arrive et évidemment c'est réciproque. Vous avez une vraie relation toutes les deux, vous êtes très complices, vous vous comprenez et ne vous jugez pas. Pour toi Wesly est extrêmement précieuse et tu ne la perdrais pour rien au monde. Ainsi tu te confies librement à elle lui confiant alors que tu as rompu avec Bellamy récemment "Mince, ma belle. Pourquoi ? Que s'est-il passé aux dernières nouvelles ? Tu as l'air malheureuse malgré ton geste et la nécessité de ce dernier. J'espère qu'elle ne t'a pas fait de mal ?!!!" Tu ne restes pas indifférente face à son inquiétude et pour la rassurer tu poses ta main sur sa cuisse, geste tout sauf vulgaire c'est même très doux, tu caresses sa cuisse en soupirant tout en la scrutant longuement « tu sais bien... Elle et moi ça n'allait plus entre nous depuis plusieurs mois. On se chamaillait à longueur de temps et moins on se voyait et mieux on se portait. J'en suis arrivé à la conclusion que je ne l'aimais plus du coup j'ai mit de la distance en essayant de me dire que si elle me manquait je devrais revenir vers elle et si ce n'était pas le cas je devrais la quitter. Sauf qu'elle ne m'a pas manqué c'est même pire que ça parce qu'en fait moins je la voyais et mieux je me sentais. Donc arrivé à ce stade je me suis dis qu'il était temps de rompre et elle fût d'accord. » Tu soupires suite à tes mots et tu fixes ta meilleure amie en grimaçant, tu sais qu'elle te comprendra et comprendra ton raisonnement. Après tout c'est un plutôt bon raisonnement. Tu aurais pu la tromper ou la quitter comme une malpropre, tu n'en as rien fait. A la place tu as été polie et respectueuse. Bon tu l'as quittée dans les escaliers de ton immeuble mais au moins vous avez pu vous quitter sans en arriver à vous insulter de tous les noms ce qui est le plus important.

A la suite de tes explications tu soupires un grand coup tout en fixant ton amie qui semble très étonnée par cette nouvelle que tu viens de lui apporter "Je vois... ça va aller. Faut le temps de réaliser mais tu vas y arriver, c'est possible." Tu acquiesces en entendant ses mots tu es parfaitement d'accord avec elle « oui je sais bien... En vérité je ne suis même pas triste... Je suis soulagée et c'est ça qui me fait de la peine. J'ai l'impression d'être un monstre d'imaginer que c'est une bonne chose d'avoir rompu après deux ans de relation. Tu vois ce que je veux dire ? » Tu espères qu'encore une fois ta meilleure amie comprendra ce que tu veux dire et qu'elle ne te jugera pas comme une moins que rien. Tu as ce besoin que son image de toi ne change pas comme pour ta famille ou les habitants de votre ville. C'est important pour toi qu'on continue à penser que tu es parfaite, une vraie petite princesse. " Je suis là pour toi ma belle. Si tu as besoin de sortir, appelle-moi. Si tu veux rester ici même que je reste avec toi, tu peux compter sur moi. Tu dois pleurer, parler, faire tout ce que tu veux, je te suis. Tu vas y arriver, je le sais." Face aux mots de ta meilleure amie tu souris largement tout en caressant sa cuisse tendrement « je sais que tu es là ma chérie et ça me fait beaucoup de bien de savoir que je peux compter sur toi... Merci beaucoup. » Que tu dis reconnaissante pour tout ce qu'elle peut faire pour toi. C'est important pour toi de constater que ta meilleure amie est fidèle à elle-même ainsi qu'à votre amitié depuis tout ce temps et qu'elle t'aime toujours quoi qu'il arrive. Pour toi ça compte énormément.

Ainsi tu décides de changer de sujet prenant alors de ses nouvelles parce que tu ne tiens vraiment pas à ce que votre conversation ne soit tournée que sur ta petite personne. Même si tu aimes être le centre de l'attention il n'en reste pas moins que tu ne tiens pas à être le centre du monde à longueur de temps. Que l'on parle de toi de temps en temps ça te fait plaisir mais qu'on puisse parler constamment de toi et uniquement de toi là ça te dérange tout de suite un peu plus. En bref tu aimes qu'il n'y ai pas d'excès. "rien de spécial, j'ai rencontré un type dans un contexte bizarre mais ça va. J'ai ramassé son frère ivre chez moi et je me suis retrouvée dans une situation étrange, heureusement son frangin est venu le rechercher. J'avais réussi à l'appeler. Je garde contact avec ce type, il m'a bien poussé à me remettre en question. Je crois que je suis trop gentille. T'en penses quoi ?" Tu ne saurais que dire face aux mots de ton amie parce qu'en fin de compte tu n'as pas vraiment tout comprit de ce qu'elle t'a raconté, par conséquent tu fronces les sourcils en la dévisageant longuement « je ne sais pas trop ma chérie... Je n'ai pas tout comprit, tu peux me donner plus de détails ? » Que tu dis en posant tes yeux sombres sur elle en attendant qu'elle t'explique les choses plus en détails parce que là ce qu'elle vient de te dire c'est un peu difficile pour toi à comprendre...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

[Mesly#1] Sans toi je ne tiendrais pas Empty
Message [Mesly#1] Sans toi je ne tiendrais pas › Mer 11 Juil - 22:22

Mary-Ann Hiddleston & Wesly S. Fuller

Sans toi je ne tiendrai pas



Les deux meilleures amies se confiaient tout. Elles ne se connaissaient pas depuis de longues années mais le contact passait magnifiquement bien. Elles savaient qu'elles pouvaient user de confiance. L'une ferait tout pour l'autre et inversement. Elles étaient fusionnelles. Elle partageaient tout comme des sœurs. Les secrets étaient bien gardés : des vraies tombes. Elles se prêtaient tout : vêtements, objets divers, etc. Franchement, elles avaient prouvé depuis très longtemps leur attachement. C'était dingue et prenant mais tellement génial. Qui pouvait se vanter d'un tel lien ? Wesly comprenait qu'elle tombait amoureuse de Mary Ann. Elle l'admirait. Tout lui plaisait chez elle. Elle était si belle, la perfection incarnée. Elle se montrait toujours douce et attentionnée. Tout intéressait Wes chez Hiddleston. Elle ne pouvait pas encore lui avouer ses sentiments. Il s'agissait de quelque chose de nouveau. Jamais elle n'avait vécu cela. De coutume, elle sortait avec des mecs et elle n'éprouvait aucune attirance envers les femmes. Fuller ne désirait pas perdre sa meilleure alliée. Elle le regretterait toute sa vie. Elle savait que MA était bi. Elle aurait pu comprendre, mais pas l'entendre. Elles étaient amies à la base. Sans MA, Welsy n'était rien. Alors, elle éviterait de la choquer. Présentement, grâce à l'inquiétude de la secrétaire, Mary Ann se permettait de la rassurer avec un geste plutôt osé. Elles avaient l'habitude. Elle caressait la cuisse de Wes. Des papillons envahissaient le cœur de la jeune femme. Désormais, toutes ces attentions ne possédaient plus rien d'anodin. Elles venaient retourner Fuller qui imaginait plus que cela. Ce n'était pas correct, elle s'amusait à penser à autre chose tout en paraissant alerte sur le sujet évoqué et en évitant que son visage la trahisse.

Oui je sais ma belle. Quand je te vois ainsi, je constate bien ta tristesse. Admettre une séparation c'est pas simple. Je suis là, je pense que tu as fais le bon choix car cette relation te bouffait au fur et à mesure. T'es courageuse ! Wesly affichait une présence sans faille : encourageante et motivante. Elle n'abandonnerait pas MA qui avait besoin de soutien. C'était normal qu'elle ne se remettait pas de suite de sa séparation même si cette dernière restait inévitable. Pourtant, Hiddleston apportait son réel ressenti : elle culpabilisait de penser à la rupture. Elle ne demeurait pas nostalgique. C'était nécessaire. Tu as fais ce qu'il fallait avant que la situation empire. Elle le sait et elle partage ton point de vue, j'en suis certaine. Tu n'es pas un monstre mais je vois ce que tu veux dire. Ne pense pas ainsi, tu n'a rien à regretter. C'était mal barré cette histoire. Wesly avançait sa position : elle serait là pour accompagner MA. Celle-ci caressait toujours la cuisse de son interlocutrice. Fuller attrapait chaud. Pas de soucis MA, je ne vais pas te laisser tomber. N'hésite pas. Elle souriait. T'as pas un peu d'eau ? Il fait un peu chaud ici. J'ai foncé, je crois que c'est cela. L'infirmière prenait des nouvelles de son amie. Cette dernière s'emportait à tout dire. Mary Ann ne comprenait pas tout : le débit de Wes était rapide, emportée part son récit. En gros j'ai vécu une situation qui pousse à me remettre en question. Tu me trouves trop gentille ?



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

[Mesly#1] Sans toi je ne tiendrais pas Empty
Message [Mesly#1] Sans toi je ne tiendrais pas › Lun 30 Juil - 14:21

Sans toi je ne tiendrais pas.

Tu poses tes yeux sur ta meilleure amie très longuement et très intensément. Elle est belle ta meilleure amie. Elle a ce petit quelque chose dans son regard qui fait que quand tu la regardes comme tu le fais en ce moment tu te sens bien et tu te dis qu'elle réussira toujours à te détendre. Wesly elle est douce, charmante, tactile, intelligente, très gentille et tout ça, ça te plait. Très honnêtement même si tu ne la connais pas depuis belle lurette tu ignores réellement ce que tu ferais sans elle. La perdre ce serait insupportable pour toi parce qu'elle est ton âme sœur tout simplement. Tu as ce besoin de l'avoir dans ta vie, de lui parler, de la serrer dans tes bras, de lui raconter tout ce qu'il t'arrive et d'entendre en retour les diverses anecdotes de sa vie. Pour toi tout ceci c'est super important. Alors pouvoir discuter librement avec elle de ta séparation avec Bellamy ça te fait carrément du bien. Parfois tu as cette impression que tu es seule face au monde, que même si tu es une Hiddleston, la plus âgée des enfants de cette famille, il n'en reste pas moins qu'à l'heure d'aujourd'hui ta position est pénible. Tu vis une rupture voilà tout. Une rupture inévitable mais une rupture qui devait finir par se produire.

Toi et elle ça ne pouvait pas fonctionner de toute façon. C'était comme une évidence que ça ne fonctionnerait jamais entre vous. "Oui je sais ma belle. Quand je te vois ainsi, je constate bien ta tristesse. Admettre une séparation c'est pas simple. Je suis là, je pense que tu as fais le bon choix car cette relation te bouffait au fur et à mesure. T'es courageuse !" Tu soupires aux mots de ta meilleure amie, en vérité tu doutes d'être aussi parfaite qu'elle semble le dire. Toi tu vois les choses autrement « j'ignore s'il s'agit réellement de courage ma chérie... C'est difficile. Pas parce que je l'aime encore ou quelque chose dans le genre. Ce n'est d'ailleurs pas le cas. Mais disons que la quitter comme je l'ai fait, c'est à dire dans les escaliers de mon immeuble c'était impoli et grossier et ça j'ai énormément de mal à l'accepter. J'aurai espéré que nous romprons en bon terme et j'ai tout foutu en l'air. » Et pour ça tu t'en veux. Pour toi tu as été lâche en la quittant de cette façon, tu avais la haine parce que votre relation ne fonctionnait plus du tout. Vous ne vous entendiez plus, vous étiez énervées l'une envers l'autre et pour toi c'était très pesant à vivre. Alors imaginer maintenant une seule seconde la recroise c'est difficile pour toi. Mais ce n'est pas au programme fort heureusement. "C'était nécessaire. Tu as fais ce qu'il fallait avant que la situation empire. Elle le sait et elle partage ton point de vue, j'en suis certaine. Tu n'es pas un monstre mais je vois ce que tu veux dire. Ne pense pas ainsi, tu n'a rien à regretter. C'était mal barré cette histoire." Tu acquiesces vivement à ses mots. De toute évidence ta meilleure amie a la même vision des choses que toi et ça te rassure « je sais oui. C'était une histoire impossible par rapport à nos familles mais je pense que nous n'aurions rien pu faire de plus. Après tout l'amour n'était plus présent. Je ne ressentais plus rien et elle non plus. Et vu nos noms de famille ça n'aurait pas fonctionné encore longtemps une fois que nos familles auraient apprit la réalité. » Et tout ça t'en es consciente et Bella en était consciente aussi. Probablement que c'est ça qui vous a éloigné l'une de l'autre en fin de compte. Vous saviez que vous étiez dans une relation impossible et ça vous a bouffé toutes les deux. "Pas de soucis MA, je ne vais pas te laisser tomber. N'hésite pas." Tu souris fière d'avoir une amie aussi merveilleuse que Wesly l'est et tu caresses sa main posée sur ta cuisse en acquiesçant « je suis tellement contente de t'avoir dans ma vie ma chérie. » Tu dis en souriant, vraiment ça te fait du bien d'avoir une amie pareille près de toi qui te soutient et ne te juge pas. "T'as pas un peu d'eau ? Il fait un peu chaud ici. J'ai foncé, je crois que c'est cela." Tu souris face à ses mots en acquiesçant vivement puis tu te lèves allant jusqu'à ta cuisine où tu prends une bouteille d'eau en verre dans le frigo ainsi que deux verres puis tu reviens dans le salon et tu sers deux verres d'eau à toi et ton amie tout en lui tendant l'un des verres. Après quoi tu allumes la clim pour que vous ayez moins chaud. Ton amie te parle alors de son histoire mais tu n'en comprends pas un mot "En gros j'ai vécu une situation qui pousse à me remettre en question. Tu me trouves trop gentille ? " Tu acquiesces en entendant ses mots « très honnêtement je ne sais pas si on peut dire que tu es trop gentille. Je pense que tu es quelqu'un de très sympa tout naturellement mais que tu sais hurler quand il le faut. Qu'est-ce qui te fait penser que tu as été trop gentille avec ces personnes ? » Tu dis pensant sincèrement que ton amie a son caractère et qu'elle peut être la douceur incarnée comme une vraie chieuse quand il le faut. Mais elle n'est pas dans les extrêmes ce qui est une bonne chose...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

[Mesly#1] Sans toi je ne tiendrais pas Empty
Message [Mesly#1] Sans toi je ne tiendrais pas › Lun 30 Juil - 23:38

Mary-Ann Hiddleston & Wesly S. Fuller

Sans toi je ne tiendrai pas



Mary-Ann Hiddleston doutait beaucoup d'elle-même. Elle se jugeait tel un monstre à cause de sa rupture avec Bellamy. Elle était peut-être responsable de cette conséquence mais sa petite-amie avait tout fait pour en arriver à ce stade : celui du point de non retour. MA saisissait-elle cette donnée ? Elle passait son temps à user d'un mauvais jugement sur sa propre personne. Wesly S. Fuller avait tellement mal au cœur de l'entendre parler ainsi. L'infirmière était si parfaite. Elle incarnait une bonne personne. S'il fallait le lui répéter dix mille fois, Wes le ferait car elle ne voulait pas que sa meilleure amie tombe dans une forme de dépression. Elle méritait mieux que cela. Si, c'est du courage de prendre la meilleure décision pour soi-même, c'est adulte et mature. Ce n'est pas si simple de mettre fin à une histoire. Ce geste a forcément un impact car le quotidien se voit bouleverser mais il faut un courage fout pour accepter la vérité. Cette histoire allait te bouffer jusqu'à te rendre différente. La secrétaire restait très à l'écoute. C'est normal d'éprouver encore quelques sentiments pour elle. Ils vont s'en aller avec le temps et tes avancées. Tu ne peux pas dire adieux à cette histoire en un claquement de doigt, cela n'a pas duré un mois si tu vois ce que je veux dire. Il te faudra le temps, tu n'es pas seule MA, je ne vais pas te lâcher. Wesly souriait de bon cœur. Elle espérait éclairer son interlocutrice, voire l'aider. Or, actuellement, elle ne se situait pas dans sa situation. Était-elle d'un grand soutien ? Fuller venait aussi de vivre une rupture, juste avant de venir à Marple Spring. Elle connaissait déjà cet état donc elle pouvait donner quelques pistes à celle qu'elle aimait pour qu'elle se porte mieux. C'était humain. Mary n'appréciait pas la manière dont elle avait quitté Bellamy : dans les escaliers de son immeuble. Tu sais ma belle, on ne peut pas prévoir comment cela va se passer. Tu n'es pas un monstre pour si peu. Tu as pu lui dire ce que tu avais sur le coeur, c'est déjà cela, elle aurait pu partir en live. De cette manière, c'était préférable. Au moins, elle a pu quitter ton immeuble plus facilement. Léger mais véritable. L'avis de Fuller était parfois un peu simplet. Tu verras que cela n'aura aucun impact sur toi. Vaut mieux être loin de ses exs. Une pointe de jalousie existait du côté de Wes. Elle désirait MA pour elle. Égoïste. Elle souhaitait tellement la rendre heureuse. Présentement, elle essayait encore et toujours de rassurer Hiddleston. La jeune femme commençait à se calmer, consciente qu'elle avait certainement bien agi. C'est certain, vos statuts familiaux jouent mais ne t'en fais pas, tu as le droit d'être heureuse. Il ne faut pas que ta position dans la société te nuise, prends les bonnes décisions pour toi MA. Tu as quand-même le choix. Sans amour, c'est certain que cette histoire ne pouvait pas fonctionner. Tu as bien fait ! Une de perdu, dix de retrouvés. Plaisantait-elle. Ce n'est pas évident ces histoires de famille. Les deux jeunes femmes s'avouaient leur attachement. Elle était si mignonnes à observer : fusionnelles et proches. MA faisait tout pour mettre à l'aise sa best. Cette dernière avait chaud, les gestes de l'infirmière amenaient cette situation. Wes trouvait un faux argumentaire qui fonctionnait bien. Merci MA, cela fait du bien ! J'avais chaud. Elle buvait une gorgée dans son verre. Fuller demandait l'opinion de Hiddleston sur sa personnalité. Elle se trouvait trop gentille. Son vécu avec Abraham l'avait bien marqué. Elle prenait conscience d'une réalité. Trop gentille, elle se mettait facilement en danger. Sa sociabilité devait avoir des limites. Merci pour ton avis, je me vois comme cela aussi mais j'ai accepté trop de choses je pense. Je vais devoir resserrer la vis, tu vas me donner des cours ? Elle souriait de nouveau. Il aurait pu m'arriver de grosses bricoles. Si tu savais... . Bref, rappelle-moi de ne pas ramasser les âmes errantes dans la rues, promis ?


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

[Mesly#1] Sans toi je ne tiendrais pas Empty
Message [Mesly#1] Sans toi je ne tiendrais pas › Mar 14 Aoû - 15:30

Sans toi je ne tiendrais pas.

C'est très important pour toi que dans ton entourage tout le monde te voit comme la petite fille parfaite. Tu es la première enfant Hiddleston qui est la famille fondatrice la plus grosse et la plus importante de toute la ville par conséquent c'est très important pour toi que tout le monde te voit comme la jeune femme modèle, celle qui a réussi dans la vie. Alors oui évidemment tu caches énormément de choses à ta famille, comme ta bisexualité ou encore ton histoire d'amour difficile avec une O'Connor, famille ennemie de la tienne, mais en soit rien de tout ceci n'est envisageable pour toi. Qu'on puisse apprendre toutes ces choses ton sujet ça te déplaît fortement tout d'abord parce que ça ne concerne que toi et uniquement toi et ensuite parce que très sincèrement tu ne veux pas que ta famille te tourne le dos à cause de tout ceci. "Si, c'est du courage de prendre la meilleure décision pour soi-même, c'est adulte et mature. Ce n'est pas si simple de mettre fin à une histoire. Ce geste a forcément un impact car le quotidien se voit bouleverser mais il faut un courage fout pour accepter la vérité. Cette histoire allait te bouffer jusqu'à te rendre différente." Tu acquiesces alors aux mots de ton amie, ravie de voir qu'elle est autant présente et dévouée pour toi ce qui fait du bien "C'est normal d'éprouver encore quelques sentiments pour elle. Ils vont s'en aller avec le temps et tes avancées. Tu ne peux pas dire adieux à cette histoire en un claquement de doigt, cela n'a pas duré un mois si tu vois ce que je veux dire. Il te faudra le temps, tu n'es pas seule MA, je ne vais pas te lâcher." Tu lui souris en acquiesçant « heureusement que toi tu es là Wes. Sinon j'ignore comment je ferai sans toi. » C'est sûr que ta meilleure amie t'es d'une très grande aide, toujours là pour veiller sur toi, pour te rassurer quand ça ne va pas vraiment dans ta vie, pour t'aider et te soutenir, pour te détendre quand tu es anxieuse ou stressée. Sa présence t'est réconfortante au quotidien. Tu confies alors à ta meilleure amie combien tu culpabilises pour la façon dont tu as quitté ton ex "Tu sais ma belle, on ne peut pas prévoir comment cela va se passer. Tu n'es pas un monstre pour si peu. Tu as pu lui dire ce que tu avais sur le cœur, c'est déjà cela, elle aurait pu partir en live. De cette manière, c'était préférable. Au moins, elle a pu quitter ton immeuble plus facilement." Tu acquiesces aussitôt, oui Wesly a entièrement raison et tu en es bien consciente « je sais mais ... C'est délicat je crois. Après toutes ces années je pense qu'elle méritait mieux que de se faire larguer dans une cage d'escaliers. Mais la haine que je ressentais à son égard a prit le dessus sur les sentiments que j'ai ressentit pour elle pendant tout ce temps. » Et c'est très frustrant pour toi de te dire que tu n'as pas fait les choses comme il se doit. Mais c'est du passé et il faut passer au dessus. "Tu verras que cela n'aura aucun impact sur toi. Vaut mieux être loin de ses exs." Tu acquiesces aussitôt tout en la dévisageant longuement « oh si ça peut te rassurer je ne compte pas la revoir. C'est terminé et c'est très bien comme ça. Je ne veux plus la revoir. » Et tu souris. C'est un soulagement de ne plus être en couple avec Bellamy pour toi, de toute façon vous ne vous aimiez plus alors il fallait que ça se termine.

Tu fixes longuement ton amie en soupirant, t'es un peu gênée vis-à-vis de toute ce qu'il s'est passé entre toi et Bellamy mais heureusement pour toi ton amie reste fidèle au poste et ne te juge pas. Elle te traite comme d'habitude et pour toi c'est très réconfortant. "C'est certain, vos statuts familiaux jouent mais ne t'en fais pas, tu as le droit d'être heureuse. Il ne faut pas que ta position dans la société te nuise, prends les bonnes décisions pour toi MA. Tu as quand-même le choix. Sans amour, c'est certain que cette histoire ne pouvait pas fonctionner. Tu as bien fait ! Une de perdu, dix de retrouvés." Tu es bien obligé d'admettre que ta meilleure amie a entièrement raison quand elle te dit tout ceci ainsi tu acquiesces longuement "Ce n'est pas évident ces histoires de famille." Une nouvelle fois tu acquiesces tout soupirant ta lassitude « ce n'est pas évident non et en plus c'est extrêmement pesant. Il faut toujours qu'il y ai des commentaires déplacés sur les O'Connor et souvent les O'Connor font de même et disent des saloperies sur nous. Moi je n'en fais rien, je m'exile des problèmes comme ceux-ci parce qu'à mes yeux ils sont aussi ridicules qu'inutiles. » Mais ce n'est que ton point de vue et tu ne le dis pas à voix haute devant les tiens pour ne pas passer pour l'andouille de service. Oui tu as tendance à souvent garder pour toi ce que tu penses face à ta famille pour conserver cette image de fille parfaite.

Au bout du compte ta meilleure amie t'avoue avoir chaud, tu files alors dans la cuisine prenant une bouteille d'eau fraîche ainsi que deux verres puis tu allumes la clim tout en lui tendant son verre "Merci MA, cela fait du bien ! J'avais chaud." Tu te contentes d'un simple sourire à l'égard de ta meilleure amie alors qu'elle te raconte à son tour comment ça se passe dans sa vie, tu lui donnes ton point de vue sur sa personnalité ce qui semble la rassurer "Merci pour ton avis, je me vois comme cela aussi mais j'ai accepté trop de choses je pense. Je vais devoir resserrer la vis, tu vas me donner des cours ?" Tu souris en acquiesçant vivement alors qu'elle reprend la parole "Il aurait pu m'arriver de grosses bricoles. Si tu savais... . Bref, rappelle-moi de ne pas ramasser les âmes errantes dans la rues, promis ? " Tu acquiesces une nouvelle fois tout en posant ton regard foncé sur elle « je te donnerai des cours oui et je veillerai à ce que tu ne fasses plus n'importe quoi. Même si c'est un concept difficile à intégrer dans nos têtes parfois tu sais il faut savoir laisser les gens de côté. Là tu as décidé de venir en aide à une personne qui n'en valait pas la peine. Je pense sincèrement qu'il faut que tu apprennes à laisser les gens se débrouiller. Alors c'est difficile à gérer quand tu es comme moi et que tu veux toujours aider tout le monde et n'importe qui mais malheureusement sur Terre il existe des gens qui se font de réelles pourritures donc mieux vaut les laisser dans leurs galères Wes... » Tu dis en gémissant. Cette façon de voir les choses n'est pas la plus belle c'est un fait indéniable mais il faut bien admettre que tu as entièrement raison.. Mieux vaut se mêler de ses affaires plutôt que de s'occuper des histoires des uns et des autres sinon on n'en finit jamais plus...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

[Mesly#1] Sans toi je ne tiendrais pas Empty
Message [Mesly#1] Sans toi je ne tiendrais pas › Ven 17 Aoû - 17:10

Mary-Ann Hiddleston & Wesly S. Fuller

Sans toi je ne tiendrai pas



Wesly S. Fuller essayait de comprendre Mary-Ann Hiddleston. Pour cela, elle essayait de se mettre à sa place. MA venait de rompre avec sa petite-amie. Même si leur histoire ne demeurait pas évidente, elle en souffrait grandement. Le statut de sa famille, sa position dans sa société, semblaient la bloquer. Elle ne pouvait pas effectuer ses propres choix. La rupture était causée par ce paramètre mais pas que, leur histoire les consumait. Ces filles se déchiraient de plus en plus. Wes montrait son soutien à sa meilleure amie qui ne tardait pas à la remercier à sa manière. T'es adorable, pareil tu sais. Sans toi, je suis rien. Je serai toujours là. On va tout faire pour que tu ailles mieux. Ça prendre le temps qu'il faudra. Je ne vais pas te lâcher : t'es prête à sortir comme une dingue ou à me voir débarquer à n'importe quelle heure de la journée ? Elle riait. Réellement, elle préférait s'installer quelques jours avec MA pour lui changer les idées. A deux, elles étaient capables de tout. Leur côté fusionnel leur permettait de tout surmonter. Elles étaient très proches et elles s'adoraient. Fuller restait certaine que MA irait mieux. C'était une fille forte et battante. Elle obtiendrait un soutien monstre, elle pouvait compter sur sa meilleure amie. L'infirmière culpabilisait beaucoup, notamment concernant sa façon d'avoir rompu avec Bellamy. Elle n'avait pas pu prévoir comment cela allait se dérouler. Elle ne représentait pas un démon. Bella avait beaucoup fait souffrir MA donc elle le méritait quelque part. Faut pas t'en vouloir, elle le méritait quelque part. Elle n'a pas toujours été tendre avec toi. Au moins, tu as été claire. Elle ne reviendra pas, ne regrette rien. MA affirmait qu'elle ne désirait plus revoir son ex. cela rassurait Wesly. Elle aurait le champ peut-être plus ouvert. Arriverait-elle à avouer ses sentiments ? Pas ce soir. Pour le moment, elles conversaient tranquillement et Fuller réconfortait la belle. Cette dernière évoquait les soucis rencontrés suite à sa place dans la société. Elle appartenait à une famille de la haute sphère dans cette ville. J'imagine. Ah oui, s'ils l'avaient appris... aïe aïe aïe. Tu as raison de te mettre à part. Continue ainsi. Il fallait l'encourager. Elle subissait pas mal d'obstacles dans sa vie. La belle n'oubliait d'apporter de l'eau à son interlocutrice. Celle-ci se confiait à son tour. Elles agissaient toujours ainsi, elles s'écoutaient l'une et l'autre. Elles feraient tout l'une pour l'autre. Oui faut vraiment que j'apprenne ! J'ai pu remarquer mon erreur la dernière fois. Merci pour ton aide. Tu veux faire quoi MA ? Tu veux un massage ? Opération détente. Le but était de d'aider Mary-Ann à penser à autre chose. L'infirmière aurait le choix d'effectuer tout ce qu'elle voulait, Wes respecterait tous ses souhaits.


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

[Mesly#1] Sans toi je ne tiendrais pas Empty
Message [Mesly#1] Sans toi je ne tiendrais pas ›
Revenir en haut Aller en bas
 
[Mesly#1] Sans toi je ne tiendrais pas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» La forteresse du Val sans Retour
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» Murdo : L'univers est sans limite ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: RPs abandonnés-
Sauter vers: