Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Adminchou
W. Oskar Hopkins
Mielle ⊰ Kneel ! I beg your pardon ? Yuqe
Lost in my mind.

Age : 34
Né(e) le : 06/07/1984
Quartier : Est
Je suis : Ancien militaire (traqueur, pisteur), musicien à mes heures perdus.
Inscrit depuis : 01/07/2017
Messages : 942
Célébrité : Tom Hiddleston
Rps en cours : Indisponible.

TalyaMielle

Mielle ⊰ Kneel ! I beg your pardon ? Empty
Message Mielle ⊰ Kneel ! I beg your pardon ? › Lun 30 Avr - 16:00

Mielle J. Cook
&
W. Oskar Hopkins

Comic Con, San Fransisco du 7 au 11 juin 2018,
Le jour J'était venu, ou plutôt le week-end W. Car voilà des semaines pour ne pas dire des mois qu'Oskar prévoyait ce voyage. Lui le mordu de cosplay, on ne dirait pas comme ça. Mais Monsieur à un peu de talent et surtout une grande passion depuis sa jeunesse. Il a essayé différents costumes, mais son favori est celui de ce super-héros, ou super vilain selon le point de vue. Depuis son adolescence, il travaille dessus et le peaufine d'année en année. Et cette année, il semble être parfait. En réalité il en a deux-trois différents du même personnage. Loki, ce Dieu nordique fils adoptif d'Odin. Machiavélique, intellect et malicieux. Oskar aime plus que tout se glisser dans sa peau. S'il a aimé à quelques conventions être un chanteur country ou un noble des années 1850, ou encore un militaire de la Première Guerre mondiale. Son costume de Loki et ce personnage restent particuliers pour lui. Si bien que depuis presque 3 ans qu'il est à Marple Spring, il ne loupe pas une seule Comic-Con. Maintenant qu'il a la chance d'être sur le territoire américain. Quelques petites heures d'avion ne sont pas grand-chose en comparaison de l'immense bonheur et de ce week-end particulier.

Mais ce week-end-ci il ne sera pas seul pour ce voyage dans l'univers culturel pop et geek. Non L'an passé il a fait la connaissance d'une jeune fille de Marple Pring lors d'une plus petite convention, plus proche. Mielle c'est son nom, une jeune femme tout aussi passionné que lui dans le domaine. ET c'est avec un immense plaisir qui l'a invité il y a quelques mois à partager ce week-end. En tout bien tout honneur, elle est jeune et n'a pas forcément beaucoup de moyens, lui il a largement de quoi faire. Il n'est pas riche, mais disons que son rythme de vie lui permet quelques excès. Alors il lui paye l'avion et l'hôtel pour ce super week-end entre coplayeur ! Puis la Comic-Con quoi ! C'est THE évènement à ne pas rater !

Nous étions le 7 juin 2018, et la journée allait être longue. Oskar avait donné rendez-vous à Mielle en fin de matinée devant chez lui. Bagages prêts. Un taxi allait les prendre pour aller à l'aéroport. En fin de journée, ils seront à San Francisco alors pour profiter de ce super week-end. Oskar était levé depuis l'aurore, ne tenant déjà plus en place. Il avait fait la java dans toute la maison et avait même empêché Billie de dormir correctement. Sa valise était prête depuis trois jours déjà. Mais il l'avait ouverte et contrôlé au moins 5 fois en 2 heures dans la nuit. Histoire d'être sûre de n'avoir rien oublier. Il n'avait rien avalé de la matinée, tournant en rond comme un lion en cage attendant l'heure dite avec la jeune fille. Quand enfin, on sonna à la porte, c'était presque s'il n'attendait pas derrière. Il ouvrit avec un entrain peu connu. Et souleva déjà Mielle pour la cagole d'un câlin amical et enthousiaste.

« Coucou ma belle, alors prête pour se voyage dans une autre galaxie ? »

Sans plus attendre, il invita la jeune fille à entrer, lui servit de quoi boire et peu après on sonna de nouveau à la porte. Le taxi était là. Il était donc temps de partir. Tel un gentleman, il prit le bagage lourd de son amie et sa valise plus légère que la sienne. Cela le fit rire en y pensant. Et il monta dans la voiture. Direction l'aéroport. Une fois sur place et l'enregistrement fait, il ne restait qu'à attendre un peu. Puis ensuite il y a eu 5h30 de vol environ pour être à destination. Un bon film d'avion plus tard et quelques échanges. Les voilà sur le sol de San Francisco. Un pied à peine posé à terre Oskar se tourne vers Mielle, qui descend elle aussi tout juste de l'appareil volant.

« Prête à t'amuser ? Ce week-end est pour nous et nos folies ! On peut être qui on veut ! »

Quelques heures encore passées entre la récupération des bagages, contrôle de douane et le chemin jusqu'à l’hôtel. Mais enfin arriver à destination, chacun la clef de sa chambre en main. Le musicien se retourna de nouveau vers Mielle.

« Tranquille ce soir ? On peut se faire un petit restaurant si tu veux et se louer un film ? Puis dodo pour la grosse journée de demain qui nous attend ! »

788 mots. Fiche créée par ©️ Summers


PS :: je changerais ton gif selon le costume choisit :P


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2345-oskar-we-all-have-two-lives-the-second-one-starts-when-we-realize-that-we-only-have-one#50125 http://marplespring.forumactif.org/t2351-oskar-mad-world#50243

Invité
avatar
Invité

Mielle ⊰ Kneel ! I beg your pardon ? Empty
Message Mielle ⊰ Kneel ! I beg your pardon ? › Mer 2 Mai - 22:33

W. Oskar Hopkins
& Mielle J. Cook

Comic Con, San Fransisco du 7 au 11 juin 2018,
Rendez-vous avec Oskar, un ami plutôt étonnant, un ami de salon, un ami de déguisement. Cet ami que tu as rencontré lors d’un comic con, et qui t’a impressionné par son costume réalisé par ses petites mains non expertes contrairement à toi. Vous avez commencé à beaucoup discuter, de tout, de rien, mais surtout, de déguisement, de comic. Vous vous êtes rencontré de nouveau, lors d’autres regroupements. Si toi tu y vas, c’est pour deux raisons, tu aimes cela, c’est en plus, une belle occasion pour se déguiser, mais tu t’y rends également pour te faire connaître. Pour te faire un nom dans le domaine du déguisement. Tu fais cela pour le plaisir, tu aimes créer, déguiser les gens. Transmettre ta passion du costume que tu as depuis toute petite. C’est quelque chose que tu veux partager, que tu aimes partager. Et voir quelqu’un apprécier ton travail, ou même te commander un costume et le porter avec fierté, c’est ton plus grand plaisir. Bon, il ne te faut pas grand-chose pour te faire sourire, tu es ce type de personne à qui il en faut peut pour être heureuse, mais tout cela, y contribue grandement. Alors être invitée dans ces événements pour y tenir un stand de costumes, c’est magique pour toi. Ce n’est pas toujours, pas partout, mais juste le temps d’une journée, aider quelques personnes à devenir un personnage qu’elles admirent, c’est un moment féérique.

Mais cette fois, ce week-end, pas de boulot pour toi, juste du plaisir. Du plaisir avec Oskar. Oskar qui t’invite gentiment, généreusement. Tu as accepté avec un immense plaisir, pas sans gêne, proposant tout de même de payer ta part, ce qu’il refuse encore. Mais tu trouveras bien un moyen pour le rembourser. En payant les repas par exemple. Le matin arrivant, tu te lèves normale, en cata comme tous les matin. En retard ! Tu n’as pas encore bouclée ta valise. Seul ton déguisement est prêt. Un tout nouveau costume que tu n’as jamais porté, que tu viens tout juste de créer. Mais en voyant le film, le personnage, tu as complètement craqué. Tu voulais lui ressembler, être comme elle. Alors tu as reregardé ce film, tu as analysé sa robe. Tu en as fait des croquis par dizaine avant de comprendre la robe. Tu as fait ton patron, tes mesures, tu as monté un prototype. Tu as cherché différents tissus pour arriver au meilleur résultat. Ça fait des mois que tu y travailles minutieusement, mais tu le voulais parfait ! Mais c’est la panique pour tout le reste. Alors tu jettes ce que tu attrapes, des sous vêtements, un pyjama, et ce qu’il te faut. Ta valise, c’est un fourre tout que tu as bien du mal à refermer au final. Et le déguisement, lui, il est joliment emballé dans son plastique, comme un costume que tu pourrais mettre en bas pour mieux le conserver, pour éviter que tous les visiteurs touche le tissus et salissent, tâchent. Tu n’es pas une personne vraiment organisé, mais quand il s’agit de costumes, tu es très minutieuse. Tu te motives, tu t’actives et tu arrives avec juste quelques petites minutes de retard chez Oskar qui t’attend.

Tu es toute essoufflée quand il ouvre la porte. À peine tu le vois, que tu reprends toute ton énergie, son sourire te recharge.
« Ho salut à toi, homme d’une autre planète ! On s’envole à quelle heure déjà pour notre planète ? »
Tu as tout juste le temps d’entrer et de boire un petit chocolat que le taxi annonce votre départ pour l’aéroport et donc, votre départ pour cet autre monde que tu ne peux partager avec tout le monde comme tu le partages avec Oskar. Il te prend ton bagage. Puis s’entame un long voyage de 5h30 en avion. Un voyage qui t’excite plus encore. Comme toujours quand tu prends l’avion, surtout que ce n’est pas souvent que tu en as l’occasion. Tu es comme une gamine qui prend l’avion pour la première fois. Tu ne tiens pas en place. Tu parles avec tes voisins qui semblent fatigués par ton énergie débordante. Seul le temps du film te tient tranquille. Mais à peine est-il terminé, que te voilà reparti. Le temps d’une repas aussi, tu offres un moment de paix à ton entourage.

Mais tu es bien heureuse de sortir de là et retrouver ton ami Oskar dans les bras de qui tu sautes en le retrouvant.
« Prête comme jamais ! Mais moi je dirai, prête pour être nous même. On va pouvoir se lâcher, surtout que cette fois, je ne tiens pas de stand, donc je suis 100 % libre pour en profiter au maximum avec toi ! »
Tu attrapes tes affaires et tu suis Oskar. Vous prenez la direction de l’hôtel. Tu es montée sur ressort, comme une gamine le matin de noël. Arrivé sur place, chacun a une clé de chambre, domir avec le bel homme ne t’aurai pas dérangé, mais c’est peut être mieux comme ça. Surtout pour le bordel que tu mettras sûrement dans cette fameuse chambre. Les rejoignant, il te propose de passer une soirée tranquille, un petit resto, un film que vous pourriez louer et puis un bon dodo pour être en pleine forme demain. Vous prenez la direction des chambres en discutant joyeusement,
« Je suis carrément partante pour se programme ! On s’installe tranquille, on se débarbouille un peu, parce que 5h30 d’avion, plus tout le bordel d’enregistrement, j’ai besoin d’une petite douche haha. On se retrouve à la réception dans une petite demi-heure ? »
Tu lui souris alors que l’ascenseur arrive à votre étage. Quand le rendez-vous est fixé, tu entres dans ta chambre pour commencer à t’installer, m’étant déjà ce bordel qui règne toujours autour de toi. Tout cela en ouvrant ta valise pour y trouver de quoi te doucher et t’habiller ensuite. Une tenue des plus simple que tu enfiles en vitesse, arrivant en bas 45 minutes plus tard alors que c’est toi qui avait pourtant parlé de 30 minutes…
« Excuses moi de te faire attendre. On peut y aller, tu as un resto en tête ? »

1030 mots. Fiche créée par ©️ Summers


PS :: t'en fait pas pour le gif Mielle ⊰ Kneel ! I beg your pardon ? 1091700280
tu peux le garder si tu veux ;)
ou prendre celui que j'ai prit, t'embête pas ^^
Je me suis un peu emballée pour ce début, mais t'en fait pas, j'écrirai moins par la suite Mielle ⊰ Kneel ! I beg your pardon ? 1091700280
Revenir en haut Aller en bas

Adminchou
W. Oskar Hopkins
Mielle ⊰ Kneel ! I beg your pardon ? Yuqe
Lost in my mind.

Age : 34
Né(e) le : 06/07/1984
Quartier : Est
Je suis : Ancien militaire (traqueur, pisteur), musicien à mes heures perdus.
Inscrit depuis : 01/07/2017
Messages : 942
Célébrité : Tom Hiddleston
Rps en cours : Indisponible.

TalyaMielle

Mielle ⊰ Kneel ! I beg your pardon ? Empty
Message Mielle ⊰ Kneel ! I beg your pardon ? › Jeu 17 Mai - 13:25

Mielle J. Cook
&
W. Oskar Hopkins

Comic Con, San Fransisco du 7 au 11 juin 2018,
Et les voilà enfin à San Francisco, cela faisait une année, une année qu'Oskar n'y avait pas mis les pieds. Lui qui ne sortait que très peu de chez lui déjà, faire un tel voyage était assez épuisant. Mais il tenait sur les nerfs et cette joie indescriptible qui l'avait envahie à l'approche de ce voyage. Lui qui était un "je m'en foutiste" de tout, avouait avoir stressé pour pas mal de choses ses derniers temps. Savoir s'il prendrait assez d’affaire, et les bonnes, pas trop chaud, pas trop froid, même si à cette période à San Francisco, il fait bon. Mais surtout si son costume n'allait pas s’abîmer, et pire se perdre pendant le voyage. Les valises perdues... Cela arrive tellement souvent. Mais la présence de Mielle à ses côtés avait calmé ses angoisses pendant le vol. La pipelette, par excitation n'avait cessé de gesticuler, parler et montrer à qui veut l’entendre son bonheur. Le musicien aimait voir la jeune femme ainsi. Elle était jeune et n'avait pas vécu des choses facile, si d'autres avaient aussi subi des choses. Il avouait volontiers que mettre un sourire sur le visage des quelques rares personnes qui partage sa vie est pour lui le plus grand des bonheurs.

Le voyage avait été long et laborieux. Traverser une bonne partie des États-Unis n'était finalement pas choses si facile. Et si un film avait aidé à passer un peu le temps. Cela avait été plus l'avant et l'après qui avait été long... Mais les voilà enfin a l’hôtel, clefs en main. Oskar proposant une soirée tranquille pour commencer ce séjour et se remettre de cette dure journée. La blonde était plus que partante pour le programme proposé. Après un peu de repos chacun de leur côté, ils se retrouveront donc pour un dinés et un film. Oskar approuva d'un large sourire. L'ascenseur menant à l'étage de la chambre arrive et le musicien redonne sa valise à la jeune femme à sa porte. Lui fait volt-face et traverse le petit couloir pour aller à sa chambre face à celle de Mielle. Une bonne douche plus tard comme elle l'a si bien suggéré, un changement de vêtement aussi, moins confort, mais plus classe. Enfin un jean et une chemise, simple classique mais agréable. Une main dans les cheveux en guise de peigne et le voilà prêt. Un peu en avance même sur l'horaire. Oskar quitte de nouveau sa chambre jusqu'au hall où il attend alors la jeune femme. Il demande quelques renseignements sur un petit restaurant, pas trop loin, pas trop cher, mais bon. Le réceptionniste lui indique plusieurs noms et lui montre même où il se situe par rapport à l’hôtel via une carte. Il en sélectionne trois, comme ça, mais il attendra l'avis de la jeune femme pour en choisir un. D'ailleurs Mielle a un peu de retard. Mais cela n'est pas grave, il s'y attendait. Puis ils ne sont pas pressés. Tranquille ce soir. Cela laisse un peu le temps à Oskar de regarder quelques prospectus sur un présentoir à l’accueil. Un surtout qui parle de la convention où tous deux vont aller. Il ne doute pas que demain matin le hall soit envahi de divers cosplayeurs. Cet hôtel est comme un point de rendez-vous pour les personnes participant à l’événement.

La voix de la jeune s'éleva, s'excusant du retard. La rassurant Oskar lui montre la carte que le réceptionniste à laisser sur le comptoir près de lui. Lui expliquant ce que l'homme lu à dit, et lui indiquant alors les trois restaurants que lui a sélectionnés. Un restaurant dit français, avec quelques spécialités de France, accessible et pas mauvais. Un restaurant classique avec une carte assez généreuse, pas cher, mais très bon malgré des produits surgeler. Et puis un restaurant un peu plus cher avec des produits frais et une carte assez réduite. Oskar pencherait plus sur le premier ou le dernier, mais il laisse la femme choisir ce qui lui fait envie. Ou alors le loisir de demander d'autre restaurant à l'homme si un de ce trois ne lui convient pas. En peu de temps, le restaurant est choisi et Oskar invite la jeune femme à ouvrir la marche. En bon gentleman, quand il veut. Il la suit de près pour sortir du bâtiment et se met à sa hauteur sur le trottoir.

« C'est agréable de se dégourdir un peu les jambes après ce voyage. En plus, il fait bon. »

Le nez en l'air les mains dans les poches, le musicien marche tranquillement au côté de la jeune femme. La carte dans sa poche arrière de Jean. D'un cercle maladroit rouge le lieu où se trouve le dit restaurant. Un téléphone, aurait été plus précis. Mais son vieux coucou, ne fait pas GPS. Il dénote un peu, il l'avoue, mais pas sa faute si son smartphone est en panne... Même s'il est de base, au moins c'est mieux que ce truc. Mais c'est amusant de faire un peu à l'ancienne et puis Mielle à sûrement son téléphone s'ils se retrouvent perdus. Les deux amis marchent un moment, sans se perdre, une ou deux fois l'homme a zieuté la carte pour s'assurer du nom des rues. Mais sans se presser, ils atteignent leur destination. Regardant la carte au-dehors. Oskar se retourne vers la blonde.

« Cela te convient. Sûre ? »

Mais il n'a pas le temps de finir sa phrase qu'une voix familière se fait entendre non loin. Un couple, cosplayeurs, qu'Oskar a croisé plusieurs fois à la Comic Con. Toujours ensemble est toujours souriant. Il confirme que ce restaurant est un bon choix. Si Oskar ne vient ici que depuis 2 ans, que c'est sa troisième. Eux sont des vieux de la vielle et y participent depuis de nombreuses années. Alors autant dire qu'ils connaissent le coin. Si après quelques échanges de politesse, Oskar présentant Mielle au couple, celui-ci poursuit son chemin vers un autre restaurant dans une rue plus loin. Promettant de se revoir demain, si l'occasion se présente. Oskar d'un large sourire demande de nouveau à Mielle si elle est partante.

1068 mots. Fiche créée par ©️ Summers


PS ::t'en fais pas pour la longueur, je m'adapte à tout :P Bon sauf à 200 et 2000 mots :mdr:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2345-oskar-we-all-have-two-lives-the-second-one-starts-when-we-realize-that-we-only-have-one#50125 http://marplespring.forumactif.org/t2351-oskar-mad-world#50243

Invité
avatar
Invité

Mielle ⊰ Kneel ! I beg your pardon ? Empty
Message Mielle ⊰ Kneel ! I beg your pardon ? › Mer 30 Mai - 23:21

W. Oskar Hopkins
& Mielle J. Cook

Comic Con, San Fransisco du 7 au 11 juin 2018,
Tu es excitée comme une puce. Tu te souviens, l’année dernière, tu n’avais put venir, trop de travail avec la boutique. Tu n’avais pas put te trouver un moment pour participer à l’événement. Et l’année d’avant ? Tu étais présentes mais tu tenais ton petit stand. Ça fait donc bien longtemps que tu n’es pas venu là dans le simple but de profiter ! Alors tu es heureuse comme une gamine le matin de noël. Tu es heureuse de simplement aller t’amuser avec un ami. Dans l’avion, tu ne tiens pas en place. Tu as du pas mal énerver tes voisins mais qu’importe, tu étais comme une gamine qui prenait l’avion pour la première fois. Tu aimes prendre l’avion. Tu n’en as pas souvent l’occasion, mais à chaque fois, tu adores cela. Tu aimes dire que tu t’envoie en l’air. Tu es une petite rigolote, ou plutôt, tu aimes te croire drôle. Mais tu as beaucoup travaillé pour ce congres. Tu ne voulais tellement pas le manquer cette année. Une chance que ton ami Oscar voulait s’y rendre aussi. Et qu’en plus il t’y invite généreusement ! Pendant le voyage, tu n’as presque pas dormi. Tu ne pouvais pas. Impossible dans l’état d’excitation dans lequel tu es. Tu as du empêcher tes voisins de dormir également, la raison pour laquelle ils étaient heureux de descendre de l’engin, en plus du loin voyage que c’était. Sur place, tu retrouves Oscar, vous trouvez votre hôtel. Un lieu envahit par les gens allant à la comic con. Un univers rien que pour vous, un univers qui te plaît et dans lequel tu te sens toi même. Un univers dans lequel tu peux être qui tu veux.

Vous vous prenez un moment pour vous installez chacun dans sa chambre. Vous vous êtes donnez rendez-vous dans le hall pour aller manger au restaurant ce soir. Passer une soirée calme, tranquille, vous poser un instant avant d’entrer dans ce monde en effervescence pendant ces quelques jours. Et vous prendre une soirée pour vous reposer du voyage. Quand tu arrives, tu es en retard. C’est pourtant toi qui avait donné l’heure du rendez-vous. Mais il faut croire que la petite Mielle a du mal avec la ponctualité. Depuis toute petite. Tu profitais de la vie avec tes parents, pour eux, ce n’était pas grave si tu avais un peu de retard pour l’école tant que tu y allait. En grandissant, en les perdant, tu es entrée dans une période rebelle, ou plus rien n’avait d’importance. Et depuis, tu as prit cette habitude de prendre ton temps et d’être en retard. Mais pour Oscar, ce n’est pas très grave. Il a optimisé ce temps pour sélectionner quelques restaurants intéressants. Un restaurant aux spécialités française, et deux autres à l’opposé l’un de l’autre, le premier proposant des produits bon marché et sûrement surgelés, aux prix très abordables, le second travaillant avec de bons produits frais et des prix bien plus élevés.
« Ce sera le restaurant français pour moi. J’ai toujours voulu goûter les escargots, j’espère qu’il y en aura ! »
Tu n’as jamais mangé français, alors tu es curieuse, tu aimes bien découvrir de nouvelles choses. Et puis avec les deux autres propositions, le choix est vite fait. Des produits surgelés, c’est bien mais tu peux en manger tous les jours à la maison. Et le dernier, tu le trouves trop cher. Oscar est ce genre de gars au comportement gentleman, il voudra sans doute payer pour toi, mais tu ne veux pas, tu ne peux pas profiter de lui tout le week-end. Tu ouvres la marche, il te laisse passer devant. L’air frais est revigorant, il a bien raison ! Après ce loin voyage en avion et assis, marcher fait drôlement de bien. Tu laisses Oscar conduire le promenade. Tu ne sais pas où se trouve le restaurant français que tu as choisit. Tu n’as pas eu le temps de regarder toi, car tu as prit plus de temps qu’il n’en fallait pour t’installer, te doucher et te changer. Tu aimes tant te promener ainsi. Tu as passé le permis, mais ça fait longtemps que tu as abandonné ta petite voiture en panne. Tu dois la faire réparer depuis des mois sans trouver le temps, ni le budget pour cela.

Arrivé sur place, il te demande si tu es bien sûre de ton choix. Tu lui souris et tu regardes la carte. Oui, tu veux manger ici, qu’importe ce que dira le menu affiché à l’entrée. Mais tu veux voir si enfin, tu vas pouvoir goûter à cette spécialité typiquement française et que les américains ou qu’importe, ont en horreur. Toi, tu es curieuse, tu es gourmande. Tu n’as pas peur de goûter ces choses étranges que personne ne semblent aimer. Et là, tu vois, en entrée, il y a des escargots ! Tu n’as pas vue ce couple arriver. Un couple que Oscar semble bien connaître. Il vous présente. Tu leur souris, heureuse de les rencontrer. Tu as hâte de les croiser demain pour voir leurs déguisements.
« Oui ! c’est parfait même ! On entre ? »
Tu n’attends pas sa réponse que déjà, tu passes les portes du restaurant. Une jeune femme vous accueille et vous place sur une petite table, vous donnant avant de s’éloigner pour vous laisser prendre place et commencer à regarder la carte. Elle ramène de l’eau et des petit apéritifs à votre table alors que tu tournes déjà les pages du menu. Si tu sais ce que tu veux manger comme entrée, tu dois encore regarder si il n’y a pas autre chose qui te donne envie. Tu regardes les plats. Tu as presque envie de tout goûter. La serveuse revient vers vous, tu n’as pas choisit. Trop de choix pour toi. Vous prenez les cocktails.
« J’ai envie de tout goûter, c’est affreux. Tu dois me prendre pour une affreuse morfale et tu n’aurais pas tort, je suis toujours en train de manger. Tu as fait ton choix ? »
La serveuse vous ramène déjà vos boissons alors que tu n’as toujours pas réussi à faire un choix. Tu regardes tour à tour Oscar et la serveuse, gênée de ne pas réussir à choisir. Tu sais que tu ne veux pas des pâtes. Tu en aurais sans doute prit si cela avait été un restaurant italien. Mais tu veus manger français dans ce restaurant français.

1068 mots. Fiche créée par ©️ Summers

Revenir en haut Aller en bas

Adminchou
W. Oskar Hopkins
Mielle ⊰ Kneel ! I beg your pardon ? Yuqe
Lost in my mind.

Age : 34
Né(e) le : 06/07/1984
Quartier : Est
Je suis : Ancien militaire (traqueur, pisteur), musicien à mes heures perdus.
Inscrit depuis : 01/07/2017
Messages : 942
Célébrité : Tom Hiddleston
Rps en cours : Indisponible.

TalyaMielle

Mielle ⊰ Kneel ! I beg your pardon ? Empty
Message Mielle ⊰ Kneel ! I beg your pardon ? › Ven 15 Juin - 14:22

Mielle J. Cook
&
W. Oskar Hopkins

Comic Con, San Fransisco du 7 au 11 juin 2018,
Une balade après une journée de voyage au travers du grand pays fait un bien de fou. Oskar est heureux de se dégourdir un peu les gambettes et l'air frais qui fouette un peu son visage le revigore. Après une petite douche et un rafraîchissement dans leur chambre les voilà partis vers un petit restaurant que Mielle a choisi. Enfin, qu'ils ont choisi ensemble, mais en bon gentleman Oskar à laisser le soin à la jeune femme d'avoir le dernier mot. Et son choix est similaire à celui qu'il aurait également fait pour tout avouer. Sur le chemin qui les mène à leur dîner, ils discutent de tout et de rien, surtout des deux prochains jours qu'ils partageront et de leurs expériences respectives. Une fois devant le dit restaurant le musicien croise deux connaissances à lui, un rapide échange se fait et puis rapidement il reretrouve seule avec la jeune femme. D'un geste de tête, il acquiesce à la requête de la jeune femme et ouvrant la porte du restaurant, la laisse enfin entrée. Il n'a pas eu réellement le temps de regarder ce qui se trouvait sur la carte, mais tant pis. Cela ne sera pas son premier restaurant français, et pas e dernier, enfin, il l'espère. Et il aime bien manger, et globalement tout donc... Il trouvera bien son bonheur. Une fois entrée, on les installe à une petite table et alors que Mielle, déjà, dévore la carte Oskar se fait moins presser et se laisse à admirer un peu le décor. Classique mais chic en même temps, le bois est assez présent ainsi que le blanc, sobre et sophistiqué. Oskar retourne son attention sur la tablée alors qu'on apporte de l'eau et quelques bretzels pour l'apéritif. On leur demande qu'ils prennent quelques choses à boire. Oskar demande alors un diabolo menthe et laisse la blonde choisir ce qui lui fait envie.

Jetant enfin à son tour un œil à la carte, Oskar hésite entre plusieurs choses. Il connaît déjà les spécialités françaises, les fameux escargots, et même les grenouilles. Et ce n'est pas si horrible que cela, bien au contraire, c'est même goûteux quand c'est bien préparer. Mais il doute qu'en manger ici soit aussi bon que ceux qu'il à pu goûter lors d'un voyage transitoire en France il y a quelques années. Il prendra un menu plus classique, avec une petite salade une viande et un dessert. Cela sera amplement suffisant pour son estomac fragile, les jours de voyage. Peut-être est-ce en vérité la fatigue qui s'empare un peu de lui, mais il n'a pas si faim que cela. Si évidemment la carte lui met l'eau à la bouche, il sait qu'il aura du mal à mangé un gros repas.

« Oh, ne t'en fais pas, je te comprends, pour ma part, je n'ai pas très très faim, mais je vais quand même prendre le menu gourmand. »

S'adressant à la serveuse, il demanda à ce qu'elle repasse alors dans quelques minutes, le temps que Mielle fasse son choix. Elle avait le temps, ils avaient la soirée pour eux. Essayant de conseiller un peu la jeune femme, connaissant quelques-uns des plats proposer. Puis finalement, après plusieurs minutes, le choix semble fait. La serveuse qui guette revient alors et la commande est passé. De nouveau seul avec la couturière Oskar lève son verre et trinque à ce séjour en agréable compagnie. La soirée continue doucement et l'entrée arrive face à eux, Oskar avec sa petite salade fait presque pitié, mais cela le met déjà en appétit. Il souhaite bon appétit à la jeune femme et alors qu'elle goûte son premier escargot, il lui demande avec intérêt ce qu'elle en pense finalement. Si elle vient à ne pas aimer, ils peuvent échanger leur plat, pour lui, cela n'a pas d'importance. Sa salade était certes assez classique, avec seulement quelques petits bouts de poulets et une sauce césars ainsi que des tomates cerises, il se régale.

« Alors, tu aimes . C'est un peu étrange en bouche, quand tu n'as pas l'habitude, je trouve. Mais c'est très bon, en général. Enfin, si tu n'aimes pas, n'hésite pas, on peut échanger. Ou je peux partager ma salade. »

Oskar prend une nouvelle bouchée de sa salade, une fois celle-ci avaler, il boit un peu de son breuvage vert pétillant. L'entrée se passe bien et la discussion se poursuit entre les deux amis.

« Tu vas vouloir regarder quoi ce soir ? Plus de l'action, un film comique, horreur ? »

784 mots. Fiche créée par ©️ Summers


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2345-oskar-we-all-have-two-lives-the-second-one-starts-when-we-realize-that-we-only-have-one#50125 http://marplespring.forumactif.org/t2351-oskar-mad-world#50243

Invité
avatar
Invité

Mielle ⊰ Kneel ! I beg your pardon ? Empty
Message Mielle ⊰ Kneel ! I beg your pardon ? › Sam 30 Juin - 19:02

W. Oskar Hopkins
& Mielle J. Cook

Comic Con, San Fransisco du 7 au 11 juin 2018,
Suivant Oskar pour cette petite balade, tu trouves qu’il a eu une très bonne idée de vous faire marcher à travers les petites rues. Avec cet air frais qui vous caresse le visage, tu te sens bien, tu sens que tu respires. Après avoir passé une bonne partie de la journée enfermée, un moment dans l’aéroport pour enregistré tes bagages, un autre pour les récupérer, tout un bazar cette histoire. Puis le reste de ton temps dans l’avion en question. C’est un petit moment à vous pour vous détendre, vous dégourdir les jambes. Tu es toute joyeuse sur le chemin pour rejoindre le restaurant. Il t’a laissé le choix du restaurant parmi une petite sélection et tu as opté pour un choix qui pourrait étonner plus d’une personne te connaissant, mais tu avais envie de découvrir une nouvelle culture culinaire, toi qui est si gourmande, si curieuse ! Un restaurant français, pour les escargots ! Toi qui aimes tant cette petite bouffe rapide que tu te fais chez toi, en commandant sur un site. C’est peut être parce que les gens ne veulent jamais te laisser cuisiner quand tu les invites, alors vous finissez toujours par vous faire livrer et tu cumules les applications de commandes en lignes, aussi pour profiter des promotions, ainsi que les cartes de différents restaurants dans un petit tiroir. La plupart de ses restaurants étant asiatiques ou bien des hamburgers, des pizzas, c’est bien plus facile à faire livrer.

La discutions entre vous tourne autour de ces deux prochains jours. Arrivé devant le restaurant, Oskar croise d’anciens amis qu’il salue et avec lesquels il discute quelques instants, Te laissant juste le temps de regarder le menu affiché sur le mur à l’extérieur du restaurant. Quand vous pénétrer le petit restaurant, on ne tarde pas à venir à votre rencontre pour vous installer. Et toi, tu te jettes sur la carte pour en voir le contenu. Oskar se fait plus patient. Mais tu n’es pas ce genre de personne, toi tu es du genre impatiente, tu genre qui fonce et qui se pose les questions ensuite. Le serveur revient vers vous avec un pichet d’eau et quelques apéritifs. Il en profite pour vous demandez si vous prenez un quelque chose à boire. Ton camarade de conférence opte pour un diabolo menthe, toi, tu ne sais pas, tu regardes la page des cocktails, le serveur te regarde, se demandant si il doit attendre ou bien si tu ne prends rien. Il est sur le point de ranger son stylo et de repartir en cuisine quand tu te décide enfin à prendre un simple cocktail de fruit dans alcool. C’est l’image qui te tente tant, avec cette petite brochette de fruit, ça te semble frais. Tu sens le serveur retenir un soupire, comme si il se disait qu’il allait être servis avec toi.

Oskar t’avoue ne pas avoir très faim, ce que tu as du mal à concevoir. Pour toi, quand tu n’as pas très faim, c’est que tu couves quelque chose, et ça ne loupe jamais, dans les jours à venir ton manque d’appétit, tu es toujours malade ! Tu continues d’éplucher le menu, n’arrivant pas à te décider. Tu penses finalement qu’opter pour le menu gourmand comme ton ami serait la meilleure des solutions. Bien que les escargots ne soient pas comprit dans ce fameux menu, tu peux toujours en prendre à part comme tu as tant envie de goûter ces petites choses baveuses. Une serveuse, vous apportant vos cocktails vient voir voir pour prendre la commande. Avec l’aide de ton ami et de ses conseils, tu réussis à faire un choix et ne pas partir dans tous les sens ou de changer d’avis toutes les 5 secondes. Parler nourriture avec Oksar est un vrai plaisir. Il semble aimer cela, il semble être fin gastronome. Ce n’est pas tellement ton cas, toi, tu peux tout manger sans trop te poser de questions. Quand la commande est passé, maintenant que tu es démunie du menu, tu peux t’attarder sur la décoration du restaurant. Tu n’es jamais partie en France, alors tu ne saurais dire c’est c’est typiquement française comme déco, mais dans les livres d’inspirations de décorations, c’est dans la partie française que l’on peut retrouver ce type d’ambiance.

Les premiers plats arrivent enfin. Une petite salade pour Osakr, tes escargots ainsi qu’un petit assortiment avocat saumon pour ton entrée à toi. Avant de te jeter dessus, tu observes cette choses venus d’un autre monde. Présenter dans leurs coquilles, avec une petite crème persillade, tu te dis qu’il est bien loin de l’escargot que tu ramassais quand tu étais gamine. Tu prends la petite fourchette spéciale pour attaquer les petites bêtes. Le premier arrivant dans ta bouche, tu te dis que c’est étrange, un peu caoutchouteux mais pas si mal avec cette petite sauce. Tu manges le deuxième et tu sens déjà que tu t’habitues au plat étrange que tu manges. Tu souris à ton compagnon.
« Et bien j’avais un peu l’impression de manger un morceau de caoutchouc avec le premier, mais plus j’en mange et plus je trouve ça bon, surtout la petite sauce. »
Tu manges le troisième et tu regardes les trois derniers qu’il te reste encore, tu te prends à penser que finalement, ce n’est pas assez pour apprécier vraiment le plat. Tu rigoles toute seule, te disant que tu es vraiment juste une affreuse morfale. Cette fille qui ne pense qu’avec son estomac. Une fille sans espoir !
« Manges ta salade, je trouves ça très bon ! Je commence même à me dire qu’il n’y en a pas assez, mais ça, c’est sans doute parce que je suis bien trop gourmande ! Je t’entends déjà me proposer d’en reprendre, mais si j’ai encore faim à la faim du repas, je trouverai bien un petit quelque chose pour caler ce trou noir qui me sert de ventre ! »
Tu préfères l’arrêter tout de suite car tu le vois déjà te proposer d’en reprendre comme il invite. Mais tu ne veux pas non plus trop profiter de lui. Sur le chemin du retour, il y aura bien un petit stand de snack ou tu pourras t’arrêter. Ou bien à l’hôtel.

Tu finis bien trop vite ton entrée. La serveuse revient vous débarrasser, vous demandant si tout a bien été, te regardant plus particulièrement. Sans doute un doute sur les escargots, un met qui ne doit pas plaire à tout le monde. Tu lui souris, la remerciant et la rassurant. Puis tu te tournes vers Oskar pour lui répondre à propos du film.
« Je dirai plutôt action. Pourquoi pas un film Marvel ou dans ce goût là pour nous mettre dans l’ambiance du week-end ! Mais si tu as une préférence pour du comique ou un bon film d’horreur, je suis partante aussi. Je ne suis pas très difficile, du moment qu’on passe du bon temps ! »
Tu as une petite préférence, mais tu n’as pas non plus envie de tout imposer à ton ami. On vous apporte les plats. Tu as prit des cuisses de grenouilles, suivant le conseil de ton ami. Tu restes dans la découverte, un repas purement français ! Tu te jettes dessus et tu te régales !
« Mon dieu, c’est encore meilleur que les escargots ! Je vais devoir trouver un restaurant français à Marple, je vais vouloir en remanger ! Et toi, c’est bon ? »
Tu finis bien trop vite ton plat. Arrachant un rire aux gens qui vous entoure. Tu es du genre très expressive et tu fais partager cela avec les personnes qui vous entoure, sans vraiment les déranger, c’est plus comme un amusement pour eux. Ce n’est pas nouveau, tu as l’habitude d’amuser les gens par ton comportement. Cette fois, c’est toi qui attends Oskar. Et quand il termine son plat, la serveuse revient une fois encore pour vous débarrasser, vous demandant encore et toujours si tout va bien, ce qui semble être le cas, en théorie quand les assiettes sont vide, c’est bon signe !

1347 mots. Fiche créée par ©️ Summers

Revenir en haut Aller en bas

Adminchou
W. Oskar Hopkins
Mielle ⊰ Kneel ! I beg your pardon ? Yuqe
Lost in my mind.

Age : 34
Né(e) le : 06/07/1984
Quartier : Est
Je suis : Ancien militaire (traqueur, pisteur), musicien à mes heures perdus.
Inscrit depuis : 01/07/2017
Messages : 942
Célébrité : Tom Hiddleston
Rps en cours : Indisponible.

TalyaMielle

Mielle ⊰ Kneel ! I beg your pardon ? Empty
Message Mielle ⊰ Kneel ! I beg your pardon ? › Ven 13 Juil - 18:14

Mielle J. Cook
&
W. Oskar Hopkins

Comic Con, San Fransisco du 7 au 11 juin 2018,
Installer dans le restaurant français choisi à eux deux, la difficile de la soirée arrive. Choisir ce dont ils vont manger. Oskar hésite peu de temps en vérité. Sa faim moyenne et sa petite connaissance de la cuisine française l'aident. À son tour il aiguille Mielle qui finit part choisi aussi le même menu que lui avec des escargots en plus pour l'entrée. Les plats arrivent rapidement et Oskar s'empresse de s'intéresser à l'avis de la jeune femme sur son plat typiquement français. Elle semble un peu déroutée à la première bouchée, mais son visage s'adoucit avec la seconde. Et ses paroles le rassurent alors. Il sourit et acquiesce d'un geste du visage. Un léger rire s'échappe même de sa bouche. Elle est gourmande la petite et si gringalette. Elle a de bonnes gênes. Mais elle a raison de profiter après tout, comme on dit, on n'a qu'une vie, alors autant bien la remplir.

« Mais j’insiste, si tu'en veux un deuxième plat, va-y, prends. Comme ça je t'en piquerais même un. Car t'a déjà tout mangé, j'ai même pas pu goûter ! »

Oskar fait les gros yeux, en plaisantant. Insistant un peu sur le fait que si elle en veut de nouveau qu'elle n'hésite pas, parce qu'il paie lui... Aucune importance, il a sûrement bien plus les moyens qu'elle. Il a une maison à lui, qu'il a quasiment payé cash, vu l'état elle n'était pas très chère. Et pour le reste, avec la colocataire qu'il a cela couvre les frais de prêt donc... Tout ce qu'il gagne, c'est quasiment du bonus pour se faire plaisir. Donc, oui, il n'est pas à plaindre, s'il ne roule pas sur l'or non plus, il n'a pas à se plaindre. Mais les entrées sont vite avalées, la serveuse récupère les plats et s'assure du bon déroulement de l'entrée. Les deux amis la rassurent vite et elle part, les laissant souffler un peu dans le repas.

« Tu as raison, mettons-nous dans l'ambiance de la Comicscon ! Un film de super-héros. Tu as une envie particulière ? Un film que tu veux revoir . Moi, je les ai tous vus, et je les aime tous donc... Je te laisse une nouvelle fois le choix. »

Oskar était fan de super héros, alors oui il avait lu beaucoup de comics, vu tous les films de Marvel et DC. Même si globalement, il préférait le MCU, pour le coup. Son super-héros favoris étant malgré tout Batman, il affectionnait l'univers cinématographique Marvel. Vénérant les Batman de Nolan et crachait sur suicide Squad... Ce film... Il n'a jamais existé, non . Une blague ? C'est juste une grosse blague . Hein ? Non parce que... Bref, ne pas entamer le débat avec Oskar, jamais. Il n'a pas plus le temps d'n'y penser que les plats chaud et principaux arrivent. Oskar s'est contenté d'un jambon à l'os, dans le menu, tandis que l'odeur des grenouilles de son amie lui monte au nez. Il aime tellement cette odeur. Finalement, il aurait presque faim. Il regrette presque de ne pas en avoir pris aussi, surtout. Mais déjà il sort ses yeux de chat.

« Je peux-t-en piquer une ? Ou deux ? »

Mais à son exclamation, il doute en avoir plus. Il rit alors, elle a bien raison, rien n'est meilleur que les grenouilles dans la cuisine française. Enfin pour Oskar. D'où sa tête de petit chat.

« Ah Marple ? Sauf si tu viens à en ouvrir un, je doute que tu trouves ça. Ou il faudrait qu'un chef français vienne vivre à Marple. Mais il y a peu de chance quand même. »

Mais pas le temps d'en dire plus que Mielle engloutit son plat dans plus de précautions. Et bah dis donc... Oskar replonge son nez dans son jambon et le finit assez rapidement quand même. Les regards autours s'amusent du petit duo expressif et joyeux qu'ils sont. Oskar à parois l'impression d'avoir 16 ans, lorsqu'il fait ce genre de voyage et de convention, et c'est bon. Si bon, de revenir un peu dans sa jeunesse. Les plats disparaissent de nouveau de la vue des jeunes Marpleois et une carte des desserts est proposée. Oskar choisit la tarte aux citrons meringués maison. Et sans attendre trop longtemps le dessert arrive. D'un regard et d'un geste de cuillère, il propose à Mielle de goûter son dessert. Il aime partager Oskar, il est comme ça. Le repas se termine assez rapidement malgré tout, enfin le temps est bien passé et la nuit est noire, bien qu'étoile. Oskar qui à payer le repas lève le nez alors qu'ils sortent du restaurant. Ses mains dans ses poches, le chemin du retour vers l’hôtel, ce fait les papilles excitées et le ventre bien rempli.

« On regarde le film dans ta chambre ou la mienne ? »

Oskar en bon gentleman ne veut pas imposer la jeune femme à venir dans sa chambre si elle ne le souhaite pas. Ne désirant aucun mal entendu, ni entre eux, ni vis-à-vis d'éventuels petits amis ou autres.

887 mots. Fiche créée par ©️ Summers


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2345-oskar-we-all-have-two-lives-the-second-one-starts-when-we-realize-that-we-only-have-one#50125 http://marplespring.forumactif.org/t2351-oskar-mad-world#50243

Invité
avatar
Invité

Mielle ⊰ Kneel ! I beg your pardon ? Empty
Message Mielle ⊰ Kneel ! I beg your pardon ? › Jeu 4 Oct - 20:54

W. Oskar Hopkins
& Mielle J. Cook

Comic Con, San Fransisco du 7 au 11 juin 2018,
Plus tu manges, et plus tu tombes amoureuse de la cuisine française. C’est la première fois que tu manges des escargots, habituellement, on s’attend à ce que les étrangers n’aiment pas cela, tout comme les cuisses de grenouilles. Mais toi, tu es étrange, tu aimes ce qui est étrange. Tout ce qui se mange, tu le manges avec plus ou moins de goûts. Parfois, tu n’adores pas, mais ça ne t’empêche jamais de goûter à tout ! Tu pars du principe qu’il est impossible de savoir si c’est à notre goût si on ne goûte pas. Alors toi, tu manges tout, certains de tes amis t’appellent le gouffre, car tu manges absolument tout et tout le monde se demande où tu peux mettre tout cela. Toi même tu te poses la question, mais tu te dis que ce doit être parce que à côté tu es toujours hyper active, toujours à courir partout parce que tu es en retard ou parce que tu ne veux pas perdre de temps et faire une tonne de choses dans une même journée. Tu es comme ça. Mais le pire, c’est peut être tes mélanges totalement improbable. Ces mêmes amis te regardent toujours de façon si étrange et font la grimace quand ils te regardent manger tes chips au chocolat. Alors ça te fait un peu étrange de manger en face d’une personne qui ne te trouve pas si étrange et qui te propose même d’en reprendre.
« Oups, je ne t’en ai pas laissé, je suis vraiment malpolie, pardon. On en recommande et promis, je t’en laisse cette fois ! »
Sans même attendre qu’il ne donne son accord ou qu’il dise que ce n’est pas si grave, tu fais signe à un serveur pour lui recommander une assiette d’escargots.

Alors qu’une adorable serveuse s’inquiétant du bon déroulement de votre dîner vous débarrasse, vous parlez du film que vous allez bien pouvoir regarder ce soir pour vous endormir, passer une belle nuit avant d’enfiler la peau du personnage que vous incarnerez pendant ces quelques jours. Oskar ne semble pas vouloir faire de choix ce soir, ou bien il est bien trop galant pour s’imposer. Il faut dire que ça te change, tu n’as pas vraiment l’habitude de fréquenter des hommes s’inquiétant de ton avis. C’est peut être aussi parce qu’avec Oskar, c’est différent. C’est un bon ami et tu sais qu’il ne se passera jamais rien entre vous, votre relation n’est pas comme cela. Tu as trouvé en lui le complice parfait pour les conventions comme celle de ce week-end.
« Mhh, je ne sais pas trop… On verra sur le moment ?! Le choix s’imposera à nous, j’en suis certaine. Et au pire, on a tout le week-end pour en regarder un maximum et on ne dort pas du tout ! »
Tu plaisantes bien sûr, quoi que, folle comme tu l’es, tu en serais bien capable. Tu te demandes quand même ce que ton compagnon aimerait regarder. Peut être qu’il veut simplement être poli, comme tu le pensais. Un peu trop poli pour toi. Tes amis ne sont pas comme ça, c’est pour ça que tu as prit l’habitude de t’imposer un peu dans ce monde dominer par la gente masculine. Tu sais qu’il aime bien Batman et Loki aussi, mais des deux, tu ne sais pas vraiment lequel il préfère. Toi, tu es plutôt Wolverine, Deadpool, ce genre de personnage avec un caractère atypique. Après, tu ne t’opposes pas à l’idée de baver un peu devant capitaine américa ou bien le beau dieu Thor !

Les plats arrivent, un morceau de jambon qui semble délicieux pour le jeune homme et des cuisses de grenouilles pour toi. Et cette odeur délicieuse qui te chatouille déjà les narines ! Tu prends une grande inspiration et même si tu viens déjà de manger l’entrée et toute une assiette d’escargots, ton ventre gargouille. Et ça semble redonner un peu d’appétit à ton compagnon d’aventure. Tu souris et tu pousses l’assiette vers lui pour qu’il te pique quelques cuisses comme il le désire pendant que tu attaques ton assiette de fritte.
« Fais toi plaisir ! Et dis moi ça valait le coup que je les prenne ! En tout cas, l’odeur donne l’eau à la bouche ! Dommage qu’on ai pas de restaurant français à Marple, je crois que je vais y prendre goût ! Ou alors je dois trouver un français vivant chez nous et le convaincre d’ouvrir un resto. On doit bien avoir ça à Marple, un français voulant vivre son rêve américain. »
La seconde assiette d’escargots arrive sur ce doux rêve que tu as. Tu pourrais t’y faire à la cuisine française. Comme ton ami s’est servit dans ton assiette, tu récupères tes petites grenouilles pour pousser vers lui les nouveaux escargots, histoire de ne pas te jeter dessus une nouvelle fois et qu’il puisse en manger. Toi, tu mangeras les derniers dont Oskar ne voudra plus. Ton assiette se vide à la vitesse de la lumière, ça semble peut être horrible de manger des grenouilles, surtout aux yeux des végétariens, toi même il t’arrive de culpabiliser, mais tu aimes ça la viande. Tu aimes les animaux bien vivants, l’idée de leur faire du mal ne te viendrait pas à l’esprit, ni même d’acheter de la fourrure ou du cuire, mais tu n’arriverais pas à te passer de viande. Bien qu’il y ai des animaux comme le cheval, le lapin que tu as du mal à manger. Et même si tu te dis qu’il faut toujours goûter à tout, faire comme les chinois et manger du chien ou du chat, tu en serais totalement incapable. Tu préfères limites goûter un scorpion !

Pour le dessert, tu prends l’assiette gourmande avec un assortiment de 5 mini gourmandises typiquement française. Et quand vous avez enfin terminé, tu demandes à payer la seconde assiette d’escargots pour t’excuser d’avoir manger bien trop vite la première sans en laisser à ton ami. Et même si il dit que ce n’est pas grave, tu es têtue, et tu ne le laisses pas tout payer. Il t’offre le repas, mais cette assiette, c’est toi qui la paye. Ça te fait plaisir, autant que ça te fait plaisir d’être avec Oskar pour le week-end. La promenade pour le retour à l’hotel est revigorante. Après avoir si bien mangé, une petite balade et l’air frais fait toujours du bien.
« Allons plutôt dans ma chambre, comme ça quand je vais grignoter les miettes tomberont dans mon lit et pas dans le tient, car tu le sais, tu me connais, je vais grignoter pendant le film, j’ai peut être autant de paquet de chips, gâteaux ou autres cochonneries dans ma valise que de vêtement. Moi je suis habituée aux petites miettes dans mon lit, je crois même que je n’arriverai pas à dormir si il n’y en a pas ! »
Tu rigoles, presque fière d’être une grosse cochonne. Vous montez dans ta chambre et tu t’installes au bord du lit en t’emparant de la télécommande pour aller fouiller un peu dans les films que l’hôtel propose. Il y un grand choix, heureusement que vous savez un peu ce que vous voulez voir. Tu pars directement dans les films d’action, les marvel pour réduire le choix.
« Alors, on se décide pour lequel ? À voir la liste, il y en a un qui te fait envie ? Je regarderai bien les gardiens de la galaxie 2, ce n’est pas le meilleur des marvel, mais j’aime trop bébé groot et mantis. Mais si tu n’aimes pas, tu n’aimes pas, je pourrais toujours le re-revoir plus tard, je le connais par coeur ! »
Une fois le film choisit, vous prenez place dans le grand lit, toi avec ton paquet de chips que tu ouvriras d’ici une demi heure très probablement. Tu ris toujours autant au mêmes blagues, qu’importe le nombre de fois ou tu regarderas ces films, tu aimeras toujours les regarder et rire comme tu le fais. Quand le film se termine, tu ne te sens pas fatiguée, toi, tu es partie pour la nuit. Tu regardes ton amie, avec ce petit sourire qui demande si tu lances un nouveau film ou bien si tu dois lui rendre sa liberté pour que lui puisse dormir un peu. Ce que tu risque de ne pas trop faire.

1397 mots. Fiche créée par ©️ Summers
Revenir en haut Aller en bas

Adminchou
W. Oskar Hopkins
Mielle ⊰ Kneel ! I beg your pardon ? Yuqe
Lost in my mind.

Age : 34
Né(e) le : 06/07/1984
Quartier : Est
Je suis : Ancien militaire (traqueur, pisteur), musicien à mes heures perdus.
Inscrit depuis : 01/07/2017
Messages : 942
Célébrité : Tom Hiddleston
Rps en cours : Indisponible.

TalyaMielle

Mielle ⊰ Kneel ! I beg your pardon ? Empty
Message Mielle ⊰ Kneel ! I beg your pardon ? › Lun 15 Oct - 14:12

Mielle J. Cook
&
W. Oskar Hopkins

Comic Con, San Fransisco du 7 au 11 juin 2018,
Le repas fut copieux, très copieux, en particulier pour la jeune femme. Oskar avait pourtant piqué un peu dans ses assiettes. Il avait fait son gourmand, il aimait tellement la vraie bonne cuisine française qu'il ne pouvait pas faire autrement. La soirée était passée, Mielle avait tenu à payer sa deuxième assiette d'escargot, malgré le rechignement du musicien, elle avait obtenu gain de cause. Et le duo s'était déjà envolé de nouveau vers leur hôtel. Enfin envolé, c'était bien trop exagérer. Leur ventre trop rempli, pour Oskar en tout cas, ses pas était plus lent qu'à l'accoutumer. Se questionnant sur la suite du programme, il acquiesça à la première partie e réponse de la blonde. Mais ses yeux se firent très vite ronds comme des ballons. Elle parlait déjà de grignotage. Il la connaissait effectivement, et chaque fois qu'ils s'étaient tous deux faits des soirées films ou même des cinémas elle prenait toujours de quoi mangeait devant. Mais là... En sortant du restaurant... Oskar souffla de désespoir. Mais s'en amusa surtout. Secouant le visage, un rire très léger. Il aimait cette fille. Non pas comme il pouvait aimer Talya... Non, mais c'était un petit mystère ambulant, une petite poupée atypique. Et Oskar aimait cela chez elle. Cette non-conformité qui la caractérisait si bien.

« Oh non, c'est PARFAIT ! Je suis totalement fan de ce film. Il fait partie de mes tops Marvel personnellement. Et comme tu le dis, Bébé Groot est trop choupi. »

À présent dans la chambre de Mielle. Elle s'est assise sur les bords de son lit. Oskar lui défait déjà ses chaussures et le bouton de son jean. Il ne compte pas se dépoiler, non mais il prend place sur les draps et s'installe confortablement sur le dit lit. Ses mains sur son ventre un peu rondouillet, gonflé par toute cette nourriture pas très healthy. Ses jambes croisées, ne se gênant plus depuis longtemps avec la couturière. Il a pris soin d'aller chercher ses lunettes dans sa chambre rapidement. Il les met toujours pour regarder des écrans, ses yeux fatigues trop vite sinon. Le film se passe et Oskar rit en voyant Mielle grignoter au milieu du film. La nuit est bien entamée, mais la fatigue n'est pas présente. Avec le léger décalage horaire et le stresse du voyage, peut-être. Mais le regard de la blonde en dit long. Et le cœur d'Oskar lui est très proche des envies de la jeune femme. Sans plus attendre l'ex-militaire propose donc un autre film. À son tour de saisir la télécommande et de navigué sur les trop nombreux choix de films.

« Hum, Deadpool ? Ou alors un Kick Ass, ce n'est pas un Marvel, mais dans la suite de films de super-héros bien barré, ça passe. Et Nicolas Cage en Batman, ça vaut le coup, non ? »

Laissant la télécommande sur le bas du lit alors que le film est choisi. Retrouvant sa place aux côtés de Mielle. Il jette un œil à ses chips et sans attendre sa permission il glisse une main dans le paquet. Il n'a pas faim, loin de là. Mais curieux de connaître le goût de ces dernières, qui semble étrange à première vue. Hum... Pas ses favorites, mais surprenante tout de même. Pas mauvaises, mais pas de celle qu'il achèterait non plus. Le second film se passe, les rires se font entendre comme le précédent. Quelques répliques cultes s'échappent de leurs lèvres comme un réflexe. Et de nouveau le générique fait son apparition. Un regard sur le réveil. Il est très tard, ou tôt, selon le point de vue. Vu la journée qui les attend. Il serait peut-être bien de faire un petit somme. Même si le nerf d'Oskar le ferait bien tenir toute la nuit. Mais raisonnable, vieux garçon, il quitte Mielle après un baiser sur la joue et une bonne nuit souhaiter. Les heures qui allaient suivre, hormis celle de sommeil, allaient être des plus palpitantes. Oskar avait déjà hâte d'enfiler son costume vert et doré.

697 mots. Fiche créée par ©️ Summers


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2345-oskar-we-all-have-two-lives-the-second-one-starts-when-we-realize-that-we-only-have-one#50125 http://marplespring.forumactif.org/t2351-oskar-mad-world#50243

Contenu sponsorisé

Mielle ⊰ Kneel ! I beg your pardon ? Empty
Message Mielle ⊰ Kneel ! I beg your pardon ? ›
Revenir en haut Aller en bas
 
Mielle ⊰ Kneel ! I beg your pardon ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Pardon du renouveau de la chapelle Notre Dame de La Croix
» Images des jeux bretons du Pardon de Brasparts
» J’te demande pardon, pardon, excuse moi. Je voulais pas te faire de mal, je voulais pas.
» [TERMINEE]"Rien n'est plus égoiste que le pardon." [TOUS]
» Vaut mieux demander la permission, que le pardon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: RPs abandonnés-
Sauter vers: