Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas Aller à la page : 1, 2  Suivant

Invité
Invité

Message Break The Rules [Keith McAvery] - Terminé : › Sam 28 Avr - 0:39

Keith McAvery & Lucy Bridges

Break The Rules


Cela faisait un mois, jour pour jour, que les Bridges se trouvaient désormais à Marple Spring. Llewyn et Lullaby souhaitaient tourner une page et avancer. Ils avaient réussi à reconstruire leur lien, leur couple. Il s'agissait d'un bon début. Lulla avait quand-même trompé son mari. Ce dernier s'était montré faible et solitaire. Sa condition physique avait changé depuis l'accident : il subissait un handicap. Il devait s'y faire et il n'était pas toujours très aidé. Chacun négligeait l'autre pour x raisons. Ces deux parents avaient perdu leur fiston : Mason, quatorze ans à l'époque des faits. Passer à autre chose représentait une étape impossible. Ils se voyaient démunis sans leur enfant. Il leur restait encore Lucy, l'aînée, mais ils n'avaient plus tellement de prises sur elle. La rousse faisait ce qu'elle voulait. Elle fuguait pas mal. La jeune fille rencontrait des soucis avec l'école. En effet, elle séchait beaucoup les cours. Elle traînait avec des mauvaises fréquentations. Quand elle se situait en classe, rien ne se passait comme prévu. Elle perturbait les cours. En dehors du lycée ou de la maison, il s'agissait du même scénario. Les parents souhaitaient recommencer à zéro et balayer tous ces mauvais comportements autant les leurs que ceux de leur fille. Or, Lucy ne demeurait pas prête à aller de l'avant. Elle le prouvait jour après jour. Elle refusait d'être suivie par un professionnel, contrairement à Llewyn et Lullaby. Aussi, elle conservait de mauvaises habitudes. L'adolescente séchait encore les cours malgré le fait que sa mère venait la déposer chaque matin devant l'établissement scolaire. Elle collectionnait déjà les heures de retenues suite à son comportement en classe. Elle n'hésitait pas à répondre au professeur. Elle refusait souvent de se mettre au travail. Il s'agissait d'un tord. Elle avait réussi à fumer dans les toilettes entre deux cours. Aujourd'hui, elle adoptait un nouveau comportement : dormir en classe. La rousse effectuait beaucoup de cauchemars avec Mason et l'accident. Alors, elle dormait mal. Elle accumulait un retard de sommeil. Elle n'arrivait plus à faire semblant, sauf face à ses parents. Elle ne parlait pas de tout cela. Elle restait traumatisée et elle se sentait vide sans son frère. Présentement, dix heures vingt du matin, elle se dirigeait vers l'administration. Elle avait rendez-vous avec son professeur principal à dix heures trente : les deux, n'étaient pas occupés. Keith McAvery connaissait le passif de la gamine, notamment son acte criminel : brûler le gymnase de son ancien lycée. Le profil de Luce n'était pas dissimulé. Les parents de l'ado avaient pris contact avec Keith dans une optique de suivi car ils voulaient que leur fille reprenne une vie normale. Le principal du lycée appréciait cet échange et cette communication. Lucy possédait un peu d'avance. Elle n'attendait rien de cet entretien. Il s'agissait d'un bilan après un mois de présence dans le lycée. Luce y allait pour faire plaisir à ses parents. La secrétaire la sommait déjà d’enlever sa capuche et elle lui demandait d'attendre sur une chaise, le professeur viendrait la chercher pour la recevoir dans un bureau avoisinant le pôle administratif. Nonchalamment, la jeune fille s'exécutait. En attendant, elle admirait ses chaussures pressée de quitter les lieux.


codage par LaxBilly.


Dernière édition par Lucy Bridges le Jeu 21 Juin - 12:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message Break The Rules [Keith McAvery] - Terminé : › Dim 29 Avr - 15:58

Keith McAvery & Lucy Bridges

Break The Rules


Keith retrouvait enfin l’envie de bosser, il commençait doucement à sortir la tête de l’eau et ce grâce à ses amies, Emily, Lilly-Rose, mais aussi grâce à son fils et surtout Megane. En y regardant bien, il était entouré de beaucoup de femmes. Enfin bref, là n’était pas la question, aujourd’hui, au lieu d’avoir sa pause habituelle à 10h il devait s’occuper du cas d’une élève de sa classe principale. Lucy Bridges, toujours en train de poser des problèmes. Elle dormait en classe, fumait, ou bien séchait les cours a maintes et maintes reprises. A croire que les gossent ne savent pas à quel point ils sont chanceux d’avoir accès à une éducation. Enfin bref, il sortit du bureau improvisé pour y accueillir Lucy.

Lucy! Entre s’il te plaît!

A vrai dire, il avait été mauvaise langue, il était persuadé qu’elle n’allait pas se pointer au rendez vous. Et elle avait de la chance, aujourd’hui, ce n’était que Keith qu’elle affrontait. Elle aurait pu devoir se rendre chez la principale, avec ses parents. Il lui pria de s'asseoir, et lui prit place en face, de l’autre côté du bureau.

Bon, écoute, j’vais pas tourner autour du pot, toi et moi, on a pas le temps pour ça! Avec toutes les conneries que tu fais, tu es consciente que tu met ton avenir en péril? Ton possible accès à une bourse, même ton entrée en fac, tout ça se fait sur dossier… Dossier qui est remplie de la liste de ce que tu as fait.

Il n’allait pas lui sortir qu’elle allait rater sa vie à cause de ça. Il n’est pas là pour lui raconter de la merde, mais c’est certains qu’à part les facs de secondes zones, personne ne voudra d’elle si elle ne se reprend pas en main.



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message Break The Rules [Keith McAvery] - Terminé : › Dim 29 Avr - 17:17

Keith McAvery & Lucy Bridges

Break The Rules


Le professeur était arrivé à l'heure. Il accueillait Lucy Bridges dans un bureau, situé à l’administration, prévu pour les rendez-vous et entretiens. Keith McAvery restait un homme peu avenant et souriant, même s'il représentait le plus canon des profs de l'établissement. Luce le visualisait ainsi. Il donnait ses cours, rien de plus. Il ne semblait pas préoccupé par l'avenir de ses élèves. Cet homme devait subir ses propres démons. La jeune fille allait peu à son cours mais il était presque facile de lire en lui. Elle jugeait peut-être vite cet homme. Or, il s'agissait d'un ressenti, d'une impression. Pourtant, il faisait un effort en communiquant avec Llewyn et Lullaby. Ces parents souhaitaient sauver leur fille et ils avaient besoin d'une main tendue. Keith avait accepté sa mission. Il n'allait peut-être pas prendre à cœur le sujet mais au moins, il jouait son rôle en effectuant un bilan chaque mois avec l’intéressée. Il n'était pas obligé d'agir ainsi. Le proviseur donnait un avis positif sur la question, il validait cet échange. La rousse venait d'arriver en ville. Personne la connaissait réellement, sauf sur dossier. Alors, McAvery représenterait les yeux et les oreilles du grand chef. Le professeur et l'élève étaient assis l'un face à l'autre. L'ambiance demeurait un peu froide et pesante. Keith décidait d'y aller franco. Il ne passait pas par plusieurs détours. L'adolescente écoutait. Elle haussait les épaules à la première interrogation de son interlocuteur. Puis, elle mettait sa main devant de sa bouche pour pouvoir bailler. Il ne s'agissait pas d'une provocation. Elle était réellement fatiguée. McAvery poursuivait en parlant d'avenir. Il se situait à côté de ses pompes. L'avenir n'existait pas pour Lucy, sans Mason, elle ne voulait pas d'un futur. Elle préférait tout gâcher. La rouquine allait redoubler son année, c'était prévu. Son arrivée au lycée de Marple Spring, servait à l'habituer de nouveau aux choses simples du quotidien, comme : se lever, arriver à l'heure, respecter ses camarades et les adultes, faire ses devoirs, rester assidue en classe. Elle n'y arrivait pas. Elle y mettait de la mauvaise volonté. Elle savait qu'elle allait redoubler, alors pourquoi faire des efforts ? La jeune fille possédait pas mal de capacités, elle était intelligente et elle s'asseyait sur ses acquis. Elle agissait comme bon lui semblait. Évidemment, elle se dirigeait droit dans le mur. Les adultes le savait, pas elle. Luce choisissait de se relever un peu pour être bien assise sur son siège.

Je m'en fous de l'avenir, des bourses, de la fac, je n'ai pas envie d'être ici. Vous avez un plan pour sortir de ce cauchemar ? Je sais que vous n'avez pas demandé à m'avoir dans votre classe... désolé, vous avez tiré le mauvais lots. Je ne vais pas vous embêter plus, je pense que vous avez d'autres choses sur quoi vous concentrer.
Elle était honnête. Elle présentait ses excuses car il était tombé sur son cas sans l'avoir désiré. Elle acceptait qu'il s'occupe de ses affaires. Accepterait-il le deal ? Luce n'était pas drôle, elle se jugeait comme une « cause perdue » alors il aurait mieux à faire que perdre son temps à ses côtés.



codage par LaxBilly.


Dernière édition par Lucy Bridges le Sam 26 Mai - 15:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message Break The Rules [Keith McAvery] - Terminé : › Mar 1 Mai - 18:27

Keith McAvery & Lucy Bridges

Break The Rules


Lucy n’était pas encline à accepter l’aide de Keith. Qu’elle se fiche des bourses et de la fac, c’était son choix, mais elle risquait de le regretter un jour. Dans 20 ans, quand elle aura un boulot de merde, et qu’elle galèrera à joindre les deux bouts, elle s’en voudra. Ou alors elle en voudrait au système… parce que c’est plus facile dans vouloir aux autres que d’assumer ses erreurs. Il sourit à sa proposition de juste la laisser dans sa merde.

C’est dommage pour toi, t’arrive six mois trop tard pour que j’accepte le deal. Ecoute, je sais que la vie, c’est de la merde, t’as perdu ton frère, c’est pas facile, je te comprend.

Il inspira un grand coup, il n’aimait pas parler de ça avec ses élèves, déjà, parce que sa vie personnelle ne les concernait pas, et aussi parce que lui n’aimait pas ça. Mais si ça pouvait l’aider, s’il pouvait faire quelque chose de bien.

J’ai perdu ma femme et mon fils. Alors perdre quelqu’un et sombrer, je connais bien. Tu t’en contre fiche sûrement, et je me fait pas d’illusion, c’est pas en te disant ça que je vais faire que t’ira mieux. Mais je peux te dire comment aller mieux. Il faut en parler, à un psy par exemple, deuxièmement, il faut que tu t’accroche à quelque chose, il faut que tu ais le déclic pour… vivre à nouveau. Sinon… t’as dix-sept ans, je me doute que le futur, tu t’en fiche… mais, un jour, tu le regretteras.

Lui il a gérer ses problèmes en sombrant dans l’alcool, et en faisant fuir tous ses proches. Et il le regrette amèrement. Isaac méritait mieux que ce que Keith lui a donné. Et c’est quelque chose pour lequel le professeur s’en voudra toujours, et aujourd’hui, il le regrette.


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message Break The Rules [Keith McAvery] - Terminé : › Mar 1 Mai - 20:00

Keith McAvery & Lucy Bridges

Break The Rules


Keith McAvery possédait une pensée fiable, des bons conseils. Il avait raison, la jeune fille en face de lui, gâchait complètement son avenir. Sans bosser un minimum, elle n'aurait pas accès à une poursuite d'études qui lui permettrait d'aller plus loin. Elle devrait vivre de petits boulots, dans la misère et la galère. La rouquine ne réfléchissait pas à tous ces paramètres. Elle souffrait trop pour s'imaginer survivre encore longtemps sans Mason. Alors, elle s'amusait à tout détruire autour d'elle. Sa seule tentative de suicide avait échoué donc elle devait s'y prendre autrement. Elle ne méritait pas une belle vie. Elle aurait du mourir à la place de son petit-frère. Il était plus jeune, il avait la vie devant lui. Il représentait un être extraordinaire : jovial, sympathique, intelligent et curieux. Un chauffard lui avait volé sa vie. Il s'agissait d'un acte ignoble et injuste. Personne ne demeurait préparé à cela. Lucy Bridges ne passait pas à autre chose. Elle stagnait dans sa douleur. Chaque jour, elle rencontrait de plus en plus de mal à faire semblant d'être heureuse et normale. L'évocation de cette perte, par le professeur, l'étonnait. Elle tentait de dissimuler cette information. L'adolescente ne discutait pas de tout cela, même avec ses parents. Elle n'y arrivait pas, c'était trop dur. Alors, elle n'allait pas essayer en présence de son professeur principal. Il était pourtant ouvert et désireux de partager grâce à sa propre expérience. La rousse s'intéressait juste au deal qu'elle venait de lancer. Keith McAvery passait à côté.

Dommage... il va se passer quoi si je ne change pas ? Son but n'était pas de rester dans ce lycée minable, même si elle commençait à se faire des amis. Elle ignorait les dires de Keith sur sa compréhension du sujet et le fait que cette situation était bien merdique : celle de la perte d'un être cher. Tout le monde avait presque déjà vécu un drame. Ce n'était pas drôle, ni à prendre à la légère. Alors, qui ne pouvait plus comprendre ? S'il pouvait agir de la sorte, pourquoi s'embêtait-il avec ces formalités, cet entretien débile ? Luce arborait un visage fermé et un corps plus crispé. Elle n'aimait pas le sujet évoqué. Soudainement, Keith se mettait à évoquer son propre cas. Il offrait une vision plus humaine de lui. Il avait perdu sa femme et son fils. Isaac était encore là. Il précisait qu'il avait sombré. Qu'avait-il effectué comme conneries ? L'alcool ? La drogue ? Bridges réfléchissait. Ses paroles l'atteignaient quand-même. Gentiment, il avançait des solutions. Ces dernières ne parlaient pas du tout à la gamine. Elle n'était pas prête à parler, et à s'accrocher à quelque chose. Tout se qui l'intéressait, c'était la destruction et une forme de vengeance. Je suis désolée pour vous, c'est triste. Ces deux solutions, elles ont fonctionné pour vous ? Ça fait combien de temps ? Elle se montrait concernée malgré son air froid et sa posture fermée. Je ne vais rien regretter... soyez en sûr. Elle ne pensait pas vivre encore des décennies. Elle choisissait le danger pour option de « suicide ». Ses actes se rapportaient qu'à une seule envie : rejoindre son frangin. Personne ne la savait réellement.


codage par LaxBilly.


Dernière édition par Lucy Bridges le Sam 26 Mai - 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message Break The Rules [Keith McAvery] - Terminé : › Dim 20 Mai - 23:03

Keith McAvery & Lucy Bridges

Break The Rules


Dommage... il va se passer quoi si je ne change pas ?

Malheureusement, c’est triste à dire, une partie de l’avenir des gens se joue au lycée. Certes, certains s’en sorte sans un bon parcours scolaire, d’autre galère jusqu’à la fin. C’est la triste réalité de la vie. Il lui parla de vaguement de ses propres épreuves à lui. Il sait ce que c’est de perdre quelqu’un et d’en être détruit.

Je suis désolée pour vous, c'est triste. Ces deux solutions, elles ont fonctionné pour vous ? Ça fait combien de temps ?

Oui c’est triste, le chagrin a failli le tuer, et il n’est pas encore tout à fait sorti d’affaire. Mais il va tellement mieux qu’il y a un an. Il a même une grosse amélioration depuis quelques mois.

Deux ans, et oui, ça a aidé.”

Heureusement, sinon, il aurait fini par mourir quelque part dans une rue pourrie.

Je ne vais rien regretter... soyez en sûr.

Il soupira. Elle était têtue, mais bon, il a été à sa place pendant longtemps.

Ton frère te manque, et tu estime que ça ne sert à rien de faire des efforts, de toutes façon, la vie est pourrie, alors à quoi bon avancer? Je sais ce que c’est, j’ai connu ça, et j’ai envoyé tout le monde balader. J’ai eu de la chance de garder mon boulot, et mon fils. Mais crois moi, plus tu continueras sur ce chemin plus tu perdras.

Sa relation avec ses parents finiras pas s’effriter, ses amis finiront sûrement par en avoir marre, ou ils entraîneront dans des problèmes, et plus elle s’enfermera sur elle même, et ce genre de choses n’est jamais bon.



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message Break The Rules [Keith McAvery] - Terminé : › Lun 21 Mai - 14:41

Keith McAvery & Lucy Bridges

Break The Rules



Lucy Bridges ne se sentait pas prête à discuter avec un professionnel, ni à s’accrocher à un élément, comme Keith McAvery l'avait effectué. Cet homme avait perdu sa femme. Il s'en remettait tout doucement. Il exposait les deux solutions qui l'aidaient au quotidien. Or, Luce ne se situait pas au même stade que lui. Elle ne parlait pas de la mort de son frère. Elle gardait tout cela pour elle. D'ailleurs, la rousse observait son frangin partout et il lui arrivait même d'échanger quelques mots avec cette apparition. Son deuil ne se faisait absolument pas car le sujet était trop tabou. Ses parents s'en sortaient mieux, ils tentaient d'avancer. Llewyn et Lullaby se trouvaient dans un état de guérison largement plus prononcé que leur fille alors cela créait une distance. Luce se terrait dans son silence et elle se permettait de pourrir sa propre existence. Son but restait de rejoindre Mason. Elle avait déjà essayé mais sans y parvenir complètement. Elle votait pour le danger. L'enjeu demeurait plus excitant. En bousculant tous les codes, elle allait bien finir par tomber. Elle y croyait. Or, elle ne pouvait pas partager ses aspirations avec son professeur principal. Cet homme essayait de faire au mieux en lui donnant quelques conseils. La rouquine séchait les cours et elle collectionnait déjà les heures de retenue car elle montrait une très mauvaise volonté. Elle ne se mettait pas au travail. Elle savait qu'elle redoublait donc elle s'en fichait. Pourtant, il s'agissait de l'accompagner afin de sauvegarder son avenir. Lucy préférait tout envoyer en l'air. Keith McAvery l'avait compris. Ce dernier prodiguait quelques bonnes paroles. L'électrochoc désiré ne prenait pas du tout. Keith avait vécu la même situation mais il ne possédait pas le pouvoir d'aider cette gamine. Pourtant, il semblait le penser. Or, ils ne rencontraient pas les mêmes problématiques.

Je ne veux pas être méchante avec vous, Monsieur McAvery, mais je n'ai pas envie de parler de mon frère avec vous. Ses yeux étaient un peu humides. Elle restait touchée, son frangin lui manquait et personne ne lui en parlait, elle évitait également le sujet. Keith souhaitait s'en sortir, pas Luce, alors ils ne pouvaient pas se comprendre. Le professeur rencontrait des bons soutiens, pas Luce. A part ses parents, et encore... elle ne tenait à rien, contrairement à Keith. Si quelqu'un la forçait à voir quelqu'un, à parler, à s'éloigner de ses mauvaises décisions, elle pourrait éventuellement avancer. Or, ce n'était pas d'actualité, et Bridges le prendrait très mal avant de saisir la bonté de ce geste. Personne n'osait la bousculer, même pas ses parents. La rousse était livrée à elle-même. Sa famille avait connu trop de changements alors elle demeurait un électron libre. Cela m'est égal. Je redouble alors c'est quoi le problème de sécher les cours ? Je ne pige pas l'intérêt d'être inscrite en fin d'année dans ce bahut, mes parents auraient pu attendre l'année suivante. Je ne changerai pas de comportement. Lucy se livrait un peu. Elle fermait littéralement les portes, comme toujours.



codage par LaxBilly.


Dernière édition par Lucy Bridges le Sam 26 Mai - 15:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message Break The Rules [Keith McAvery] - Terminé : › Jeu 24 Mai - 18:12

Keith McAvery & Lucy Bridges

Break The Rules

Je ne veux pas être méchante avec vous, Monsieur McAvery, mais je n'ai pas envie de parler de mon frère avec vous

Pourtant elle devrait. Enfin, pas forcément en parler avec Keith, mais du moins avec quelqu’un. Il voyait bien que ça la touchait, lui aussi, au début, il avait eu du mal à parler de sa femme, et du bébé qu’ils attendaient. Mais avec un petit effort, et il avait réussi, il allait mieux. Elle annonça qu’elle ne voyait pas l'intérêt d’aller en cours puisque de toute façon, elle allait redoubler.

Qu’est-ce que vont penser les recruteurs des facs si tu abandonnes. Et écoute, tu ne veux pas parler de ton frère, très bien, n’en parle pas, reste dans ta bulle, mais je ne suis pas sûr, s’il t’aimait, qu’il soit très heureux que tu agisse de la sorte et foute ta vie en l’air. Reprend toi… Si pas pour toi, fais le pour lui.”

L’hôpital qui se fout de la charité? Oui tout à fait! Le nombre de fois où on lui avait répété ce genre de connerie! “Et tu crois que Susan serait fière de toi si elle te voyait ainsi!?” Il en avait entendu de toutes les sortes, et sa réponse était la même. Susan est morte, elle n’en a que faire de la façon dont il agit. Peut-être que pour Lucy, ce sera différent. Lui ne crois pas au paradis, aux fantômes, ou la vie après la mort. Il ne la reverra pas, c’est tout. Ca s’arrête là.

La façon dont tu te comporte n’est pas la solution à ton malheur! Tu n’iras pas mieux en faisant chier tes profs, en séchant les cours et en détruisant des bâtiments.

Ça ne servait à rien. Certes, le contraire ne l’aiderait peut-être pas, mais en se concentrant, elle pourrait penser à autre chose, et au fil du temps, passer à autre chose.



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message Break The Rules [Keith McAvery] - Terminé : › Sam 26 Mai - 16:04

Keith McAvery & Lucy Bridges

Break The Rules



Lucy Bridges ne souhaitait plus parler de son frère décédé avec Keith McAvery. Le sujet restait trop sensible. Elle ne voulait pas se montrer faible donc il lui fallait passer à autre chose. Luce se confiait rarement, même jamais. Ses parents n'osaient pas lui parler de Mason. Pourtant, la jeune fille abusait de plus en plus. Elle faisait tout pour attiser le danger. Elle devenait une mauvaise personne. Selon elle-même, elle ne méritait absolument pas le bonheur donc elle passait son temps à gâcher son avenir, sa vie. Elle savait qu'elle foirait mais elle s'enfonçait. Elle ne désirait pas être aidée. L'adolescente changeait du tout au tout, rien à voir avec l'ancienne Lucy Bridges. Présentement, la discussion tournait court. En effet, la brunette ne demeurait pas coopérative. Elle ne souhaitait pas sauver son parcours. Elle l'exprimait ouvertement. Keith ne l'entendait pas ainsi. Aucune solution ne venait sur la table. Luce devenait de plus en plus exaspérée et énervée. Les propos de McAvery la dérangeait. Le professeur disait ce qu'il avait lui-même entendu quelques mois plus tôt. Cela ne marchait pas pour la gamine, elle n'était pas prête à écouter. De manière impulsive, elle se levait.

Vous ne savez rien sur Mason, ses envies et ses aspirations pour moi. Il est mort, il ne peut pas penser ou vouloir mon bien. Je vous apprends rien ! Son ton était assez sec. Je m'en fiche des recruteurs, de la fac, du lycée, de tout le monde. Vous comprenez ? Laissez-moi dans ma bulle comme vous le dites. A la suite, elle soufflez. Réellement, je m'en fiche ! Elle ne souhaitait pas de réponses à son malheur. Son deuil non réalisé, elle ne pouvait pas avancer. Le professeur le savait. La brune effectuait ce qu'elle voulait quand elle le voulait. Personne ne pouvait lui dire quelque chose. C'était sa façon de survivre surtout sa manière d'attirer les dangers. Son but était clair pour elle, elle ne le partageait pas. Keith comprenait que cette jeune souffrait grandement. Entretien fini ? J'ai plus rien à dire. Cette conversation n'apportait rien. Le bilan était peu positif. En un mois, Lucy n'avait pas montré le meilleur d'elle-même. Il y avait du boulot !



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message Break The Rules [Keith McAvery] - Terminé : › Sam 9 Juin - 12:09

Keith McAvery & Lucy Bridges

Break The Rules


Des fois les gamins sont dur à gérer, à aider, c’était le cas de la jeune Lucy. Elle lui disait qu’il ne connaissait pas son frère , et qu’elle se fichait de la fac, et qu’il devait la laisser dans sa bulle car elle s’en fichait de ce qui allait arriver. Génial. Il aurait bien plus de réponse en parlant à un mur. Il était aussi chiant que ça lui quand les gens essayaient de l’aider? Si oui, et bien il s’en excuser… Bon, il n’allait pas se mentir, il savait qu’il avait été pire, autrement il se serait remis de la mort de susan plus rapidement.

Entretien fini ? J'ai plus rien à dire.

Il soupira. Elle était vraiment impossible cette gamine et elle commençait à lui casser les pieds. ‘Tain y’en a combien des empoté comme lui qui refusent l’aide des autres et font l’autruche? Il a bien compris que ce n’était pas la solution, et s’il pouvait lui faire comprendre à cette gamine que ce qu’elle faisait n’était pas la solution. Son air irrité se voyait sur son visage, et surtout s’entendait lorsqu’il repris la parole.

Ecoute! Tu veux te comporter comme une gamine fait donc! Personne ne peut t’aider si tu refuse de l’être. Si j’ai été aussi casse couille que toi après avoir perdu ma femme et mon fils, j’ai pas mal de gens auprès de qui je devrais m’excuser!! Si tu veux pleurer sur ton sort, fait donc! Mais que tu fasse chier tes profs, t’es camarades, que tu foute en l’air ton éducation, c’est ton problème! Mais pense un peu à t’es parents! Ils ont eux aussi perdu quelqu’un et leurs fille est juste… Un fantôme de ce qu’elle était avant! Sort toi la tête du cul! T’es toujours là toi! alors vit merde!!

Être doux et gentil n’avait pas d’effet sur elle, peut-être que la secouer un peu pourrait fonctionner. Elle ne pouvait pas rester comme ça, et Keith ne pouvait pas la laisser ainsi. Il n’aimait pas spécialement ça, ce n’était pas son genre non plus, mais si ça pouvait marcher, alors il le ferait. Lui, c’est son fils qui l’a secoué, et ça à marché, même s’il lui a fallu quelques mois pour s’en sortir, presque un an même. Après tout, Septembre, ça remonte maintenant, mais bon, en huit mois, il a réussi à lâcher la bouteille! Aujourd’hui, il est sobre depuis deux mois! et il compte faire en sorte que ça reste le cas.



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message Break The Rules [Keith McAvery] - Terminé : › Dim 10 Juin - 15:17

Keith McAvery & Lucy Bridges

Break The Rules


L'entretien se poursuivait. Ce n'était plus les absences, les résultats ou le comportement en classe de Lucy Bridges qui étaient évoqués. Non. Il s'agissait de la raison qui la rendait si rebelle et en colère : la perte de son frère Mason. Elle n'arrivait pas à effectuer son deuil. Le professeur, Keith McAvery, avait mis le doigt sur quelque chose, il venait de taper littéralement dans le mille. C'était pour cela qu'il parlait d'obtenir une aide pour avancer et qu'il passait à côté des problèmes rencontrés par la jeune fille au sein du lycée. L'homme avait connu cela : il ne se remettait pas de la mort de Susan, sa femme. Il avait connu la souffrance, la douleur, la peine et surtout le déni. Il s'était enfoncé dans une addiction : l'alcool. Il n'écoutait pas les autres qui tentaient de l'aider ou de lui tendre la main. Il connaissaient les étapes du deuil même s'il n'acceptait toujours pas la disparition de sa conjointe. Il voulait accompagner l'adolescente qui lui faisait face du mieux qu'il pouvait. Il montrait un entrain certain. Le brunet offrait des conseils à la gamine. Cette dernière désirait juste qu'on la laisse tranquille. Elle préférait souffrir en silence et vivre sa vie comme bon lui semblait. Elle choisissait le danger pour amant. En effet, son but était clair, il s'agissait de rejoindre Mason par tous les moyens. Passer à l'acte, elle-même, un échec. Alors, elle s'imaginait attirer tous les dangers pour que son destin suive une direction tragique de manière simple et efficace, sans passer par un acte de sa part. Le karma ferait son chemin. Elle se montrait mauvaise pour attirer de noirs desseins et faciliter son passage à l'autre monde. Oui, elle était un peu dérangée. Personne connaissait ses aspirations. Elle ne parlait pas. Alors, qui pouvait se douter qu'il y avait matière à faire avec ce profil psychiatrique ? Ses parents ne l'aidaient pas à passer à autre chose. Ils avaient connu une séparation et des déboires. Ils venaient de tout quitter pour retenter une vie à deux, une vie de famille saine. Ils pensaient qu'à eux. Luce ne validait pas tous leurs choix et elle les laissait se reconstruire tout doucement sans leur dire par quoi elle passait. La brunette avait toujours été très indépendante. La tendance se confirmait. Présentement, elle mettait fin à l'entretien mais Keith ne l'entendait pas de cette oreille. Il partageait son point de vue en oubliant la bienséance. C'était pour la bousculer. Ses mots étaient durs et bien choisis, un peu vulgaires au passage. Il évoquait les parents de la lycéenne pour essayer de la secouer un peu. Il se prenait en exemple encore une fois. McAvery se montrait rarement aussi impliqué. Comment Bridges allait-elle réagir ? Elle avait écouté les mots de son professeur principal. Cela la rendait plus en colère. Sa rage sortait, elle se situait face à lui, debout. Dans la vie, on ne doit rien à personne alors je ne m'excuserai pas d'être "casse-couille" comme vous dites ! Là, vous l'êtes aussi ! Mêlez-vous de vos affaires, y'a des jeunes qui veulent être aidés et qui ont besoin de vous, pas moi. Si vous l'avez compris, lâchez-moi et … ! Vous êtes vraiment c***, vous savez ce que c'est et vous me dites de vivre, c'est la meilleure ! Elle poursuivait : réglez vos propres problèmes ! Mes parents, je m'en tape, ils s'en fichent : ils doivent d'abord reconstruire leur couple de m****. J'vais pas pleurer sur mon sort mais rejoindre Mason, ça sera plus simple. Merci du conseil. Elle le fixait de manière plutôt sévère, des larmes n'allaient pas tarder à se présenter. Elle demeurait prête à quitter la salle. Ce rendez-vous tournait mal mais des choses en ressortaient. Ce n'était pas si mal !




codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message Break The Rules [Keith McAvery] - Terminé : › Mar 12 Juin - 20:04

Keith McAvery & Lucy Bridges

Break The Rules


Il n’était pas sûr d’avoir bien fait de lui parler comme il l’avait fait. Mais, c’était la seule idée qu’il avait eu pour la faire bouger un peu, et d’un côté, maintenant il connaissait les intentions de la jeune filles, aussi noire soient elles. “rejoindre Mason” en entendant ça, le souffle de Keith était resté coincé dans sa gorge. Il y avait pensé aussi, acheter un flingue et rejoindre sa femme aurait été tellement facile, mais il lui restait encore Isaac, il n’avait pas pu le laisser seul. Il n’avait non plus été un père exemplaire ces deux dernières années, mais au moins, aujourd’hui, il était là pour lui, ils avaient même prévu d’aller en Ecosse, voir les parents de Keith. Après quelques seconde, le temps qu’il réalise bien ce qu’elle venait de dire, il expira.

Je suis certains que t’es parents ne s’en fichent pas. Tous les ados pensent que leurs parents n’en ont que faire d’eux, je le sait, je suis passé par là! Mais ne rejoint pas ton frère, ne fait pas ça. Des gens t’aiment, ne les quittent pas. Aussi dure que cela puisse être, je t’assure que la douleur finira par s’estomper, tu peux apprendre à vivre sans lui, tu le dois. Crois moi, les choses iront mieux et tu seras de nouveau heureuse.

Il sait que ce genre de paroles sont dure à croire, lui même n’y croyait pas il y a quelques mois, pourtant elles sont vraies. Même s’il n’est pas encore vraiment heureux à proprement parlé, il n’est pas malheureux non plus. Disons qu’il va mieux, beaucoup mieux, surtout en présence de Mégane. Il faut dire que c’est elle qui l’a tiré en dehors du trou qu’il s’était lui même creusé.

C’est difficile à croire, je sais, et je ne peux même pas te promettre que ça arrive rapidement, mais n’abandonne pas. Je n’ai pas envie d’apprendre encore une fois qu’une de mes élèves est décédée.

A croire qu’il porte malheur, on lui avait déjà appris le suicide d’un de ses élèves de fac il n’y a même pas un an de cela, ça lui suffisait largement. Il n’avait rien vu venir pour cet élève là, il espérait au moins pouvoir aider Lucy. Il le fallait, non seulement pour elle, mais aussi pour sa famille. Ils ont déjà perdu un fils, pas sûr qu’ils se remettent de la mort de leurs fille. Keith sait que s’il perdait son fils, il ne s’en remettrait pas, il ne se relèverait pas c’est sûr.



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message Break The Rules [Keith McAvery] - Terminé : › Jeu 14 Juin - 18:44

Keith McAvery & Lucy Bridges

Break The Rules


Keith McAvery avait raison. Les parents de Lucy ne se fichaient pas d'elle. Ils étaient peut-être occupés par leur reconstruction mais ils ne zappaient pas leur seul enfant restant. S'ils effectuaient tous leurs efforts, c'était aussi pour elle. Ils avaient choisi de quitter New-York pour s'éloigner du passé, de la douleur et des sources de conflits. La récupération du lien entre Lullaby et Lucy restait plus difficile car la mère de l'adolescente avait osé tromper Llewyn, le papa. Alors, la brunette n'arrivait pas tellement à pardonner cet impair de la part de celle qui l'avait élevé. Avec Llewyn, il s'agissait d'une chose différente puisque la belle avait toujours admiré son père. Il était très intelligent et il savait partager son savoir. Il était pompier de formation et il avait vécu les attentats du 11 septembre. C'était un héros. Le fameux accident qui avait causé la mort de Mason, avait diminué Llewyn. Il rencontrait un réel handicap physique, assumant sa nouvelle ressemblance avec Dr House. Il résistait malgré tout et Luce l'admirait toujours autant. Bien évidemment, elle lui cachait des secrets comme à sa mère. Ils connaissaient le même sort : Lucy était devenue secrète. Il vivait ses soucis scolaires, ses problèmes avec les forces de l'ordre et sa fâcheuse tendance à traîner avec des déchets de la société : dealers, voleurs, etc. Llewyn et Lullaby ne la comprenaient pas et elle ne désirait pas les aider. Pourtant, ses actes possédaient une connexion avec son envie : celle de rejoindre son frangin décédé. Elle ne pouvait pas mettre fin à ses jours seule. Le karma la rattraperait, elle l'espérait, ses mauvaises actions détenaient cette vocation : attirer le danger mais surtout la mort. Keith le saisissait. Finalement, il avait réussi à la faire parler plus que n'importe qui. Avec lui, c'était plus simple, il avait un regard extérieur et il avait vécu la même situation. Il fallait reconnaître qu'il représentait une aide, voire un soutien. La jeune fille ne pouvait pas l'ignorer. Plus tard, elle le remercierait d'avoir été aussi sévère avec elle. Son parcours scolaire n'était plus évoqué. Les sujets personnels prenaient le dessus.

Je veux bien vous croire, elle s'asseyait, les larmes aux yeux : elle poursuivait, vous savez... malheureusement... . Elle marquait une légère pause. Fin' je ne veux pas mourir. Ne vous inquiétez pas. Elle tentait de maquiller la vérité. Ne dites pas ce que j'ai dit à mes parents. Eux, ils sont occupés par la reconstruction de leur couple. Avec tout ça, on a tous merdé. Elle se rendait compte de son langage. Oupss. Pardon. Ma mère a trompé mon père. Mon père s'est renfermé à cause de son handicap et l'accident et moi, j'ai brûlé le gymnase de mon lycée. Ils pensent qu'on peut tout régler ici et tout zapper. Vous pensez que c'est possible ? Vous avez changé des choses dans votre quotidien, vous ? Si oui, quoi et comment ? L'échange devenait plus construit. La colère s'effaçait. McAvery restait bon pédagogue et bon psychologue. Le partage entre deux personnes qui souffrent, devenaient effectif et efficace. Allait-il l'être pour longtemps ?



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message Break The Rules [Keith McAvery] - Terminé : › Dim 17 Juin - 11:12

Keith McAvery & Lucy Bridges

Break The Rules


Keith écouta ce que Lucy avait à dire, elle lui demanda de ne rien dire à ses parents, mais le professeur n’avait pas vraiment le choix là-dessus. Il n’est pas médecin, et c’est beaucoup trop grave pour qu’il se taise là dessus. Et même si elle disait qu’elle ne voulait pas mourir, il préférait tout de même que ses parents le sachent, qu’ils travaillent sur leur couple ou non, leur fille est importante aussi. C’est leur boulot de s’occuper d’elle. Avec un peu de chance, les parents ne sont pas aussi naze que Keith l’a été avec son fils. Elle lui demande ensuite si c’est vraiment d’aller mieux.

“Zapper” non, vous n’oublierais jamais ce qu’il s’est passer, mais aller de l’avant, ça oui. Ce n’est pas facile, et ça prend du temps, il faut s’accrocher.

Il esquissa un léger sourire qui se voulait réconfortant. Il fallait qu’il réussisse à l’aider, il ne pouvait pas la laisser dépérir. Il savait ce qu’elle vivait, comme il savait ce que c’était de vouloir en finir. Il se souvient en être presque arrivé là une fois. Isaac était chez ses grands parents, et lui était étalé sur le sol de la salle de bain, bourré et malheureux. Il avait cassé une bouteille et s'apprêtait à se tailler les veines. A l’époque, le téléphone de susan était toujours en service, et il a sonné, il n’a jamais su qui l’avait appelé, ou pourquoi, mais entendre sa sonnerie de téléphone lui a sauvé la vie. Ca l’a ramené à la réalité, cette chanson stupide. Personne n’a envie de se tuer sur In spite of ourselves, c’est pas possible. Mon dieu ce que cette chanson était nulle, mais qu’est-ce qu’elle les avait fait rire lorsqu’ils l’avait découvert. Au final, il a finit par s’endormir sur le sol de la salle de bain, et il s’est réveillé le lendemain, bien en vie.

Moi, je suis pas un exemple à suivre, ce n’est un secret pour personne ici, j’ai bu, et pas qu’un peu, j’ai fait du mal à mes proches… Surtout mon fils. Isaac, peut-être que tu le connais. Ce qui m’a aidé c’est de trouver les bonnes personnes à qui parler, enfin, la bonne personne surtout. Et puis, il a bien fallu que je me sorte du trou que je me suis creusé, j’ai un fils, je l’aime et il faut bien que je sois là pour lui! Raccroche toi aux choses que tu aimes, des gens, des animaux, un plante, un film à venir, chaque jour, trouve toi un petit quelque chose qui te donne envie d’être là le lendemain, le jour d’après, la semaine d’après, peut-être même le mois suivant. Et au bout d’un moment, t’auras envie de voir les années passer.

Il n’allait pas lui dire qu’elle allait se mettre à rire en courant dans des champs de fleurs avant un bout de temps, lui n’en était pas là non plus. Mais il allait mieux, et il voulait voir son fils être diplômé de la fac, voir son petit fils grandir, tout ça l’aidait bien.



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message Break The Rules [Keith McAvery] - Terminé : › Lun 18 Juin - 21:41

Keith McAvery & Lucy Bridges

Break The Rules


Keith McAvery représentait le regard extérieur, celui qui n'allait pas juger la situation de Lucy Bridges. Sa position restait quand-même complexe car il évoquait un sujet qu'il connaissait trop bien : la perte douloureuse d'un être cher. Il pouvait éventuellement être de bons conseils. Luce se situait dans le stade le moins amusant du deuil, elle accusait royalement le coup. La souffrance demeurait trop difficile à surmonter alors elle se laissait totalement aller. La brunette effectuait de très mauvais choix. Keith avait de suite compris, dès le début de l'entretien, qu'il était inutile d'évoquer le comportement de l'élève en classe et ses nombreuses absences. Il attaquait directement le fond du problème. Le professeur avait lu le dossier de Lucy. Elle représentait une délinquante selon ce dernier car elle avait brûlé le gymnase de son ancien établissement. La disparition de Mason lui faisait perdre les pédales. Son dossier était clair et équivoque. Cette adolescente restait un cas à sauver ou alors à abandonner. Heureusement, à Marple Spring, les habitants ne paraissaient pas du genre à mettre de côté un pair, ni ce genre de soucis. Bridges qualifiait une future jeune femme, elle avait encore pas mal de choses à vivre. Alors, elle avait besoin d'un coup de pouce pour avancer. Ses parents ne l'avaient pas envoyé dans ce lieu pour rien. Ils savaient ce qu'ils faisaient. Luce ne comprenait pas le choix de quitter New-York. Elle ne validait pas l'avis de ses parents. Elle demandait des éclaircissements à McAvery. Pouvaient-ils réellement s'en sortir en quittant tous les éléments se rapportant au passé ? Llewyn et Lullaby y croyaient, il s'agissait de leur mot d'ordre, seulement leur fille était perdue. Keith prenait son rôle à cœur. Il essayait de répondre aux questions de son interlocutrice. Sans zapper la mort de son frère, Lucy ne visualisait pas comment aller de l'avant et surtout comment avancer. Elle ne possédait pas les clés en main. Pourtant, Keith lui avait offert quelques idées mais ce n'était pas simple de les entendre : il fallait être prêt. Lucy se montrait attentive. A demis-mots, elle avait avoué son envie la plus forte : rejoindre son frère. Elle culpabilisait. Elle ne désirait pas que ses parents l'apprennent. C'était son problème. Au plus elle s'éloignait de ses parents, au plus elle créait une distance, au plus elle se rapprochait de son but. Elle manquerait à personne. Elle laissait Llew et Lulla se reconstruire sereinement de leur coin. Or, le lien familial s'éteignait. C'était volontaire. Présentement, Keith parlait plus explicitement de son cas. La douleur l'avait rendu alcoolique. La boisson pouvait aider à oublier, à penser à autre chose, à se concentrer sur un autre état, tout comme les drogues. Apparemment, sa situation était connue à Marple Spring. L'homme s'était accroché à ce qu'il aimait, plus particulièrement à son fils : Isaac. Luce le connaissait bien. Keith avait construit quelque chose, une famille, c'était peut-être plus simple de se raccrocher à un élément. Lucy n'avait rien fait de bon sur cette terre alors ce discours ne pouvait pas la convaincre. Trouver la bonne personne à qui se confier. Cela ne qualifiait pas une tâche facile. La brune n'allait pas se livrer à ses potes, elle les connaissait peu. Pourtant, ils lui apportaient du bien. L'adolescente ne discutait pas avec ses parents, ils vivaient la même chose donc il s'agissait d'une action inutile. Son professeur l'accompagnait bien à l'instant mais il avait sûrement mieux à faire. Alors, trouver La bonne personne, c'était délicat ! Keith l'aidait quand-même bien sur le moment. Il venait de calmer ses nerfs. Il la comprenait. Il faisait l'effort de discuter avec elle. Il saisissait la vraie problématique qu'elle traversait. Elle ne voulait pas s'en sortir. Sa tristesse l'aplatissait chaque jour pour venir l'enfoncer dans le sol. Cela faisait trop mal. Elle ne pouvait pas en dire plus. Elle écoutait. McAvery proposait des alternatives. Elle gardait cela dans un coin de sa tête.

Je connais Isaac. Il est dans ma classe. C'est un bon gars. Il a de la chance de vous avoir, vous avez compris le vrai enjeu dans votre vie : votre fils. Il vaut quelque chose à vos yeux. Il doit le savoir, c'est important. Vouloir s'en sortir pour lui, c'est un beau geste. Il vous a porté.
Elle marquait une légère pause. Merci du conseil. Elle poursuivait. J'aime rien pour le moment. Partir de New-York, ça m'aide pas. J'sais pas pourquoi j'vous dis tout cela. Merci en tout cas, je veux vraiment que ça reste entre nous. Elle insistait. Si tout se savait, elle pourrait vite reprendre des mauvaises habitudes et ses parents mettraient des années à la retrouver. La fugue, c'était son dada... . La jeune fille prouvait son incapacité permanente à avancer.



codage par LaxBilly.


HJ : Si Keith dit tout à Llew et Lulla, je veux bien un sujet Llew & Keith & Lucy, t'en penses quoi :dingue: ? Après celui-ci. Ils pourraient se croiser lors d'un événement ou alors Keith aurait pris un RDV avec la famille, à voir :hug:.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message Break The Rules [Keith McAvery] - Terminé : ›
Revenir en haut Aller en bas
 
Break The Rules [Keith McAvery] - Terminé :
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [ Terminé ]Sometimes it’s good to break the rules ! ⊱ KEEGAN
» tywin ϟ why don't we break the rules already?
» If you wanna rock, you gotta break the rules ▬ Basile
» i just wanna break the rules.
» « Break the rules, make them yours. » Carlyle J. Ashbury

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: RPs Terminés-
Sauter vers: