Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité

Message Retrouvailles [Les Fuller] : › Jeu 1 Mar - 19:35

Pya feat. Wesly

Retrouvailles


Wesly S. Fuller ne possédait qu'une idée en tête, celle de retrouver sa grande-sœur : Pya. Pour cela, elle venait de quitter Détroit et ses proches pour rejoindre Marple Spring. Comment l'idée lui était-elle parvenue ? Bêtement, elle avait besoin de changer de vie et d'air. Avec Rodrigue, rien ne se passait comme prévu et ils passaient leur temps à se bouffer : trop fusionnels, le côté néfaste de cette relation explosait. Aussi, elle ne pouvait plus supporter l'attitude de ses parents, ils cherchaient toujours à la surveiller, tout comme Todd. Il lui était impossible de penser par elle-même. Alors, elle désirait s'éloigner un temps de ses proches et rejoindre sa frangine. John, leur père, était décédé un an plus tôt, Sarah et sa fille avaient effectué le déplacement pour honorer la mémoire du défunt et soutenir Pya dans cette épreuve. L'entente entre les soeurs existaient. Or, la rencontre fut courte et brève. Elles n'avaient plus échangé de nouvelles après.
L'histoire des Fuller n'était pas simple. John et Sarah ne s'entendaient plus du tout. Donc, l'un est resté à Marple Spring et l'autre est parti à Détroit. Les filles ont été séparées. Trop jeunes, elle n'avaient pas le choix. Un vide s'était installé pour être comblé bien autrement. Wes a connu une nouvelle famille, Eric et Todd comptaient énormément pour elle. Sarah avait recréé quelque chose. Qu'en était-il pour Pya ? Elle devait être bien seule. Son père ne demeurait plus de ce monde. Elle devait avoir vingt-six ans. Que faisait-elle dans la vie ? Avait-elle un mari, une famille, un travail, un logement ? Qui était-elle réellement ? Wesly se posait un tas de questions. Elle avait eu l'adresse du domicile familiale à Marple Spring par sa mère. La maison était vendue. Pour trouver Pya, Wesly avait mené une enquête et grâce à des contacts de sa soeur, la jeune Fuller savait où trouver la belle. Or, elle hésitait un peu. Elle craignait le pire. Elle se permettait une longue pause le temps de réserver un hôtel pour la nuit et d'aller manger un bout. Elle choisissait d'effectuer une balade pour se remettre les idées en place. Vers dix-neuf heures, elle arrivait au domicile de Pya. Par la fenêtre, il y avait de la lumière. La jeune femme optait pour la sonnerie. Tomberait-elle sur Pya ? Allait-elle lui ouvrir ? Wesly commençait à se sentir patraque. Le stress l'envahissait.


codage par LaxBilly.


Dernière édition par Wesly S. Fuller le Lun 5 Mar - 19:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Membrichou
avatar
Age : 27
Né(e) le : 15/09/1991
Quartier : centre ville
Je suis : Danseuse pour un night club et co-animatrice TV
Inscrit depuis : 13/02/2018
Messages : 329
Célébrité : Dakota Johnson
Rps en cours : FT Cyriel

Message Retrouvailles [Les Fuller] : › Lun 5 Mar - 18:02




Retrouvailles ft Wes'

   

Pya était chez elle en mode repos. Elle avait besoin de temps pour elle car ce soir elle bossait et ce n'était pas de tout repos. La jeune femme était danseuse dans un bar. Elle plaisait pas mal alors elle avait plus de passages que certaines forcément. Fuller aimait donner le meilleur d'elle même. Elle était donc devant la TV, devant une série plus précisément avec des vêtements simples : legging noir et débardeur dentelles bleu. Ce n'était pas très travaillé mais personne n'était là pour le voir, ou pour la juger. Pya vivait seule. Elle n'avait pas de compagnon et tant mieux. Elle aimait son célibat du moment, même si une partie d'elle avait hâte de rencontrer la perle rare. Elle pouvait faire ce qu'elle désirait pour le moment et s'habiller comme bon pouvait lui sembler. Il était 19h tapante !

On venait de sonner à sa porte. La brunette se dirigea tout sourire pour venir ouvrir.  Elle crut reconnaître Wesly, sa jeune sœur. Son sourire ne faiblissait pas. Les filles ne se connaissaient pas tant. Elle s'était vite fait vues et entendues lors de l'enterrement de leur père. Un bon feeling était passé disons. Mais cela n'avait pas été plus loin que ça. Wes' avait été élevée à Détroit avec Sarah, leur maman et cela depuis son plus jeune âge. Autant dire que les deux Fuller demeuraient rester des inconnues.

- Bonjour, tu fait quoi ici ? Tu vas bien ?


(c) B-NET
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3157-le-bonheur-d-un-jour-est-aussi-difficile-que-la-destinee-de-la-vie-entiere-pya http://marplespring.forumactif.org/t3177-pya-is-here-links-topics#67752 http://marplespring.forumactif.org/t3668-dancepya-pya#80436

Invité
Invité

Message Retrouvailles [Les Fuller] : › Mar 6 Mar - 20:26

Pya feat. Wesly

Retrouvailles


Wesly S. Fuller stressait pas mal. Elle effectuait les cent pas devant la porte d'entrée de l'appartement de sa grande-sœur. Elle se posait un tas de questions. Pourquoi agir ainsi ? Faisait-elle le bon choix ? Elle ne souhaitait pas déranger Pya. Ces interrogations devenaient des craintes. La jeune femme réalisait qu'elle était très égoïste. Elle abandonnait Todd, Eric, Sarah et Rodrigue par pure volonté afin de changer d'air. C'était peut-être débile et irraisonné. Sarah avait raison. Or, elle revivait ces derniers mois. Il fallait qu'elle s'éloigne. Avec Rodrigue, la fin de leur histoire était signée. Ils se bouffaient trop. Fusionnels et trop attachés, ils se transformaient en personnes jalouses et malhonnêtes. Wes n'était pas comme cela. Aussi, Eric et Sarah essayaient toujours de tout contrôler. L'étouffement ne demeurait pas loin. Impossible de vivre tranquillement et de penser par soi-même. Wesly avait besoin d'un renouveau. Seul Todd représentait l'élément le moins embêtant. Il faisait tout son possible pour la protéger mais il ne contrôlait pas grand-chose. Wesly tentait également d'aider son frangin au mieux. Il était tout pour elle, ils possédaient presque un lien similaire à celui des jumeaux d'où leur surnom. Pya l'adorerait. A l'instant, Wesly revenait sur terre. Sa sœur de sang venait d'ouvrir la porte. Elle affichait un large sourire contrairement à celle qui choisissait de se présenter face à elle. Elle restait patraque, stressée et contrariée. Elle n'arrêtait pas sa marche folle. Bien évidemment, elle ne mettait pas longtemps à répondre au sourire franc de sa grande-sœur. Pya était magnifique. Elle n'avait pas trop changé en une année. La brunette arborait une tenue très décontractée. Elle était plutôt grande, fine et elle possédait de jolis traits de visage. Elle semblait plus apaisée que la dernière fois. En même temps, un enterrement n'amenait pas à proposer une bonne expression du visage. Wesly n'avait pas connu John, mais sa mort l'avait rendu triste, surtout pour sa sœur qui avait vécu avec l'homme. Le tableau dessinait de ce type n'était pas si propre mais il restait leur père. Présentement, la belle brunette prenait la parole. Elle paraissait à l'aise malgré tout ce qui poussait Wes a arrêté les cents pas. Ses mains tremblaient toujours. Pya devait réellement s'interroger. Elle ne montrait rien du tout. Wesly répondait, la voix un peu hésitante.

Salut ça va et toi ? Euh... je voulais te voir.... je m'installe... je vais rester ici un moment... à Marple Spring.
En réalité, elle désirait apprendre à mieux connaître sa sœur et à passer plus de temps avec elle. Tu es... tu es … super belle Pya ! Quoi de beau... depuis le temps ? Elle restait postée devant Pya, pas d'étreintes ou accolades : c'était assez basique et froid. Elles rencontraient un temps fou à rattraper. Ce n'était pas de leur faute !


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas

Membrichou
avatar
Age : 27
Né(e) le : 15/09/1991
Quartier : centre ville
Je suis : Danseuse pour un night club et co-animatrice TV
Inscrit depuis : 13/02/2018
Messages : 329
Célébrité : Dakota Johnson
Rps en cours : FT Cyriel

Message Retrouvailles [Les Fuller] : › Mer 7 Mar - 13:22




Retrouvailles ft Wes'

   

Wesly avait l'air un peu timide, ou perdue. C'était difficile à distinguer. Les deux jeunes femmes n'avaient pas eu la même éducation et elles ne se connaissaient pas, que trop peu. Donc impossible de distinguer l'émotion qui passait dans la tête de la belle. Elle faisait les cents pas. C'était signe qu'elle n'était pas rassurée. Peut-être qu'elle avait peur du rejet mais Pya n'était pas ainsi même si elle avait une appréhension en laissant entrer sa jeune sœur. Elle avait envie d'un lien. Elle n'avait plus de famille proche alors cette possibilité la rendait heureuse mais elle avait peur que ça ne passe plus, que le moment de leur rencontre restait unique... C'était beaucoup de questions qui se mélangeaient en elle. Wes' souriait, cette donne demeurait être rassurante.  Il fallait se laisser aller et voir où tout cela mènerait. Les frangines avaient du temps à rattraper. Fuller aussi arborait un sourire et une attitude détendue.

- Ça va merci et toi ?
Elle était étonnée de la nouvelle. Sa sœur venait s'installer ici. C'était sûrement une chance pour rattraper le temps perdu. Cela fit agrandir le sourire de la jeune femme, contente des dernières informations. Sérieux ? Entres. Elle la laissa entrer pour pouvoir parler plus tranquillement et aussi lui servir une boisson. C'est pas très bien rangé, ne fais pas trop attention. Tu veux une boisson ? C'est super que tu viens habiter ici. Tu as un logement ? C'est quoi qui t'a décidé ? Elle ne comprenait pas la décision soudaine de sa sœur. La jeune rougit. Merci toi aussi. T'es toute belle. On a eu de bons parents pour ça. Elle rit et repris son sérieux. Oula trop de neuf. Elle prit sa frangine dans ses bras avant de la laisser s’asseoir. Cette visite lui faisait un bien fou. Dis moi tout.

(c) B-NET
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3157-le-bonheur-d-un-jour-est-aussi-difficile-que-la-destinee-de-la-vie-entiere-pya http://marplespring.forumactif.org/t3177-pya-is-here-links-topics#67752 http://marplespring.forumactif.org/t3668-dancepya-pya#80436

Invité
Invité

Message Retrouvailles [Les Fuller] : › Ven 9 Mar - 0:48

Pya feat. Wesly

Retrouvailles


Les retrouvailles demeuraient un peu timides. Les deux sœurs souriaient mais l'ambiance paraissait si pesante. Une année sans se voir et toute une vie à rattraper. Cela faisait beaucoup de détails à prendre en compte. Pya semblait plus détendue que Wesly. Elle se situait en terrain conquis. Elle était posée dans son appartement. Sa petite-soeur avait effectué de la route. La jeune femme s’interrogeait, elle entreprenait une démarche plutôt osée et peu évidente. Elle quittait tout pour retrouver sa frangine. Agissait-elle dans le bon sens ? Pya allait-elle accepter ce choix ? Pas d'étreintes, les sœurs ne se prenaient pas dans les bras. Pas de bises, une barrière invisible se dessinait entre elles. Les filles ne cherchaient pas cela. La pudeur existait et elle habitait les lieux. Tout allait se décoincer tout doucement. Pour le moment, la conversation démarrait. Pya affichait une belle expression pour quelqu'un de surpris. Wesly, arrêtait les cents pas mais elle démontrait une angoisse par les tremblements de ses mains et sa posture. L'échange avançait.

Oui ça va, je suis juste un peu stressée, je ne peux pas le cacher. J'avais peur que tu me rejettes. Wesly annonçait à sa frangine qu'elle allait rester un temps à Marple Spring. L'architecte voulait par dessus tout renouer un lien avec sa grande-soeur, se rapprocher d'elle. Pya avait perdu son père, elle était peut-être seule depuis une année. Elle avait besoin de soutien. Il n'était jamais trop tard. Wesly possédait une hâte : celle de mieux connaître Pya. Cette dernière proposait à Wes de rentrer. Merci. Elle s'exécutait. Le malaise ne faiblissait pas. La jeune Fuller avait tant cherché à vivre ce moment qu'elle se sentait patraque. Bien évidemment, elle demeurait très heureuse. Elle admirait sa sœur. Elle était si belle. Pya s’excusait pour le possible bordel présent dans le salon. Pourtant, rien d'alarmant. Au moins, l'endroit était habité. Oui pourquoi pas, merci. De l'eau, c'est très bien. Elle souriait, tentant de se relâcher un peu. J'ai pris cette décision. Je veux changer de vie et me rapprocher de toi si tu me l'autorises. On est sœurs, on a un vécu commun et le même sang, tu me manques depuis tout ce temps ! Elle ne répondait pas à tout, la joie l'envahissait doucement. Wes pouvait nouer un vrai lien avec sa frangine, elle n'en revenait pas. Merci Pya, alors... quoi de neuf depuis un an ? Je m'inquiètes beaucoup pour toi. L'aînée des Fuller prenait son interlocutrice dans ses bras. Celle-ci osait la serrer fort. Elle attendait cela depuis longtemps. Je suis contente de te voir. Tu es ma sœur à moi ! Elle souriait. La pression descendait.


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas

Membrichou
avatar
Age : 27
Né(e) le : 15/09/1991
Quartier : centre ville
Je suis : Danseuse pour un night club et co-animatrice TV
Inscrit depuis : 13/02/2018
Messages : 329
Célébrité : Dakota Johnson
Rps en cours : FT Cyriel

Message Retrouvailles [Les Fuller] : › Sam 10 Mar - 23:58




Retrouvailles ft Wes'

   

- Oui sors de là d'ailleurs, je ne veux plus te voir. Va !!! Pya rit, jamais elle ne rejetterai la jeune femme qui n'avait rien fait. Elle vit la tête étonnée de sa frangine. Au contraire, Wesly ne se rendait pas compte mais elle représentait la seule famille de Fuller qui avait perdu son papa un an plus tôt. Wes représentait donc un espoir d'avoir à nouveau une famille, quelqu'un avec qui partager, quelqu'un à protéger etc... J'avoue que ta visite me surprend. Je ne te connais pas trop. J'aimerai apprendre à te connaître. Tu sais je n'ai jamais voulu qu'on se sépare. Je suis heureuse de retrouver ma petite sœur. Elle serra la belle dans ses bras. On a pas eu de chance. Je me demande comment ta... notre mère t'a traité. J'espère bien.

La jeune femme entra chez Pya. Pya était fière de partager sa vie avec Wes. La petite avait l'air heureuse et même folle de joie d'être ici, c'était plaisant voir rassurant. Ok va pour de l'eau. Elle s'en alla prendre un verre et de l'eau fraîche pour en servir un grand verre à Wesly, tout en l'écoutant bien sur. Elle fut surprise des intentions de sa jeune sœur. Elle voulait se rapprocher de Pya, nouer un lien et changer de vie. Pourquoi cette donne ? Avait-elle des soucis ? Tiens. Tu as des ennuies ? C'est honorable en tout cas. Merci, oui je viens bien. C'est très touchant. Ça me fait plaisir vraiment. C'est ok. Elle espérait que le lien se ferait tout seul et qu'il soit fort. Tu me manques aussi. Et quand je t'ai revu quand papa est parti... C'est... ça m'a fait du bien. J'ai plus beaucoup de proches et te voir ici me fait vraiment plaisir. Pya dit ses propres nouveautés. Je bosse comme danseuse dans un bar. Je me plais bien dans ce job. J'ai mon chez moi comme tu vois. D'ailleurs tu pourras en faire le tour. Je sors et j'essaie de trouver l'amour, sans trop en faire. Mais je suis prête à trouver quelqu'un. J'ai pas eu la vie facile à ce niveau. Pya n'avait pas eu la vie facile tout court. Et toi ? Et tu n'as pas à t’inquiéter. Les câlins fusaient et les bonnes paroles. Pya avait chaud au cœur. Elle se sentait aimée. C'était quelque chose de nouveau, de beau. Et toi la mienne! Je ne veux plus te perdre...

(c) B-NET
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3157-le-bonheur-d-un-jour-est-aussi-difficile-que-la-destinee-de-la-vie-entiere-pya http://marplespring.forumactif.org/t3177-pya-is-here-links-topics#67752 http://marplespring.forumactif.org/t3668-dancepya-pya#80436

Invité
Invité

Message Retrouvailles [Les Fuller] : › Mar 13 Mar - 23:59

Pya feat. Wesly

Retrouvailles

Pya L. Fuller se montrait très bonne actrice. Elle s'amusait du stress de sa sœur. Wesly craignait le rejet de sa frangine. Alors, Pya s'éclatait à imiter une situation de ce style. Du coup, elle provoquait la bonne ambiance. Wes se déridait progressivement. Elle arrivait à saisir l'humour d'une personne qu'elle connaissait que trop peu, dont elle possédait de vagues souvenirs douloureux. Leur lien commençait à prendre forme, même s'il avait été entamé un an plus tôt, lors de l'enterrement de leur père. Justement ce n'était pas suffisant et il fallait pallier à cela. Wesly s'éclatait même à répondre aux provocations de sa grande-soeur. D'accord, je m'en vais mais tu risques de me recroiser. Elle faisait semblant de faire demi-tour pour revenir en éclatant de rire. Les frangines s’entendaient bien. Leur complicité naissait et elle affichait des points communs : le côté « comique ». Il fallait entretenir un peu de sérieux. Pya s'exprimait sur la visite de Wes. Cette dernière restait attentive, son expression changeait. Elle retrouvait une certaine forme de malaise. Elle espérait ne pas déranger la jeune femme. Son pari restait culotté. Or, Pya validait le choix de sa petite-soeur. Je suis désolée de venir comme cela, sans prévenir, je sais c'est malpoli même égoïste. Si je viens c'est pour toi, pour te montrer que tu n'es plus seule, pour apprendre à te connaître. Comme tu le dis, on a été séparées injustement. Je suis de ton côté, j'aimerai tellement t'accompagner dans ta vie. Elle avait peur de provoquer la crainte, la tristesse ou une autre forme de sentiment négatif chez son interlocutrice. Elle restait consciente de lui en demander beaucoup. Pya pouvait refuser, cela pouvait se comprendre. Heureusement, elle paraissait réceptive. Elles se retrouvaient. J'aurai tout le temps de tout te dire son notre mère, et toi sur ton enfance donc sur notre père si tu le veux. Tout m'intéresse, tout ce qui te concerne. T'es ma sœur. J'en ai qu'une. Elle pensait à Todd, elle avait également un frangin qu'elle aimait beaucoup. Elle n'allait pas bousculer Pya avec ces détails. Cette dernière laissait le loisir à Wes de rentrer chez elle. L'architecte en devenir, acceptait. Pya proposait à boire, sa cadette validait un verre d'eau. Elle observait le lieu de vie de sa frangine : vivant, beau, moderne, la jeune femme possédait un goût certain. Avait-elle une belle vie en dehors d'un habitat ? Les sœurs discutaient tranquillement et dans le calme. C'était plaisant. Non pas d'ennuis, juste une envie de changer de vie et surtout de te retrouver. Tu ne mérites pas d'être seule, c'est injuste. Désolé d'avoir tardé. Wesly le pensait vraiment. Pya exprimait bien le fait qu'elle appréciait la présence de ses proches. La mort de son père l'avait rapproché de la solitude. Elle méritait mieux. Pya était touchante. Je ne vais pas t'abandonner. Elle souriait, très attentive aux dires de la belle. Celle-ci évoquait sa vie présente. Tu danses ? Le soir ? Dans un bar ? Ça te plaît ? Wes restait assez surprise. Pya valait sûrement mieux que cela. Elle était magnifique pour sûr. Tu as l'air bien installée, c'est cool ça. Faire le tour de l'appartement, une belle perspective : Pya se situait dans le partage. Tu es jeune, tu trouveras. Tu as raison de ne pas forcer. Tu as des choses à partager, une certaine expérience je vois. Tu n'es plus seule maintenant. Wesly aimait bien rassurer sa frangine. Elle s'inquiétait beaucoup pour la belle. Moi ? Bah rien de spécial. J'ai fait des études dans l'architecture. J'avais un appart avec mon copain mais ça n'a pas marché. Et me voilà. Elle souriait. J'adore ton appart soeurette, tu gères ! Un bel échange avait lieu, de l'affection entourait tout cela. Pareil, je ne pourrai pas le supporter. Je suis là si t'as besoin, tu veux me parler ou tu as besoin d'aide, fonce !


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas

Membrichou
avatar
Age : 27
Né(e) le : 15/09/1991
Quartier : centre ville
Je suis : Danseuse pour un night club et co-animatrice TV
Inscrit depuis : 13/02/2018
Messages : 329
Célébrité : Dakota Johnson
Rps en cours : FT Cyriel

Message Retrouvailles [Les Fuller] : › Mer 14 Mar - 23:14




Retrouvailles ft Wes'

   

- C'est ça, je ne te verrai même pas... Ton visage sera zappé de ma mémoire. Elle lui passa la langue. Wes' faisait style de faire demi tour. Pya s'emballa. Nonnnn, reste. Elle pouffa de rire. T'es grave sérieux, rentre pas dans mes jeux. T'es pire que moi. Les deux rirent avec sincérité. Y a pas de soucis Wesly. Tu es la bienvenue. Tu connais la route. Viens quand tu veux. Tu es ma sœur, tu as le droit. Je veux que tu comprennes que si tu as besoin la porte est grande ouverte. Tu m'as trouvé comment tiens ?La brunette était très émue. M...Merci Wes'. Je suis super touchée. Je ne pensais pas que ce genre de bonnes nouvelles m'arriverait. Je n'ai plus de famille et toi tu arrives, tu es là pour moi. Je veux bien qu'on apprenne à nous connaître, à rattraper le temps perdu aussi. Je suis super contente. Merci je serai là aussi pour toi sache le. Oui je dis que c'est injuste car maman t'as prise et elle est partie à Détroit. Nous on était petites on a pas eu le choix, rien du tout... Je trouve ça triste. Du coup, on a pas pu se voir, rien. Elle est pas dég que tu viennes me voir ? Elle sourit vivement. Pareil je veux tout savoir. Tout m’intéresse aussi. Hâte d'ailleurs de tout savoir. Va nous falloir des jours et des jours. Wesly se trouvait dans le salon de la jeune femme. C'était comme ci c'était normal. Elle avait sa place ici sans aucun doute. T'aimais pas ton quotidien ? Pya s'inquiétait fortement. Ne t'excuse pas. J'aurai pu venir moi aussi et je ne l'ai pas fait. C'est plaisant de savoir que je suis l'une des raisons de ta venue. C'est moi qui te remercie. J'en ai de la chance. Fuller ne s’attendait pas à la réaction de sa petite sœur quant au sujet de son métier. Oui oui, j'aime ce travail. C'est étonnant je sais et plutôt original mais ça me va. Je ne veux pas changer de travail pour le moment. J'ai fait beaucoup de petits jobs avant ça. Pya était toute contente. Oui, j'aime mon chez moi. Tu vois, je me suis bien construite. Et toi tu vas vivre où? Merci oui je sais toi aussi tu trouveras. En plus maintenant, j'ai un meilleur entourage. J'ai toi. Elle avait encore envie de serrer sa sœur dans ses bras mais elle se retint car elle ne voulait pas l'envahir. Elle la voulait à l'aise. Ce n'était pas son but de lui faire peur et de lui montrer trop d'amour tout de suite. Elle respectait énormément la jeune. Oh chapeau Madame ! Tu étais installée ? Oh mince dommage désolé. Il s'est passé quoi sans indiscrétions ? Elle remercia sa frangine pour ses gentils compliments. D'accord de même sœurette. Je te remercie mille fois.
(c) B-NET


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3157-le-bonheur-d-un-jour-est-aussi-difficile-que-la-destinee-de-la-vie-entiere-pya http://marplespring.forumactif.org/t3177-pya-is-here-links-topics#67752 http://marplespring.forumactif.org/t3668-dancepya-pya#80436

Invité
Invité

Message Retrouvailles [Les Fuller] : › Ven 16 Mar - 16:19

Pya feat. Wesly

Retrouvailles


Les deux sœurs partageaient le même humour. Leur complicité, nouvelle, ne pouvait que s’affirmer. Elles faisaient semblant de prendre les choses complètement à cœur pour partir dans des délires. Pya L. Fuller s’amusait à dire qu’elle ne souhaitait pas vivre ces retrouvailles avec sa frangine. Cette dernière mimait un départ colérique. La danseuse choisissait de surenchérir. Elles y allaient fort, elles ne possédaient pas de spectateurs. Il était question de partage et de rire. Les deux jeunes femmes s’éclataient tout simplement. Ces retrouvailles ne demeuraient pas catastrophiques. Le contact était repris assez facilement. L’enterrement de leur père leur avait permis d’enlever quelques barrières.

Pas de soucis, j’ai déjà oublié le tien.

Wesly S. Fuller se détendait. Présentement, elle validait la situation grotesque instaurée par Pya. Elle marchait dans son jeu. Sa sœur la faisait rire, elle passait la langue comme une enfant. Wes revenait aussitôt. Elle n’allait pas réellement dire « au revoir » à Pya. La danseuse interprétait le désespoir. Elle dramatisait une situation pour la rendre comique. Maintenant, elle désirait que sa frangine reste. Il était évident que cette dernière n’allait pas quitter ce lieu aussi rapidement. Elles s’amusaient telles des gamines.

C’est toi, il ne fallait pas commencer !

Les choses sérieuses reprenaient. Wesly s’excusait d’arriver à l’improviste. Elle n’avait pas prévenu la danseuse. Elle craignait donc de déranger sa sœur. Pya ne l’entendait pas de cette oreille. Elle demeurait très réceptive et compréhensive. Pya souhaitait connaître la façon dont Wes l’avait retrouvé.

Merci Pya, c’est gentil ! Je suis trop heureuse de partager des moments avec toi. Elle souriait, sincère. Je t’ai retrouvé en menant mon enquête. J’ai retrouvé un contact qui te connaissait grâce à ton ancienne adresse et hop, j’ai eu le tuyau. C’était bidon et facile. Alors, si tu veux conserver un certain anonymat, c’est complètement raté !

Pya évoquait le passé. Les filles avaient connu une séparation forcée. Leurs parents se déchiraient alors Sarah avait pris l’une de ses fille pour l’emmener sur Détroit. Les enfants ne possédaient pas leur mot à dire, il fallait suivre et elles demeuraient trop petites pour comprendre et intervenir. Wesly avait toujours ressenti un vide. Pya avait vécu plus clairement la séparation. Elle avait été abandonnée par sa propre mère, obligée à vivre seule avec son père. Ce dernier n’avait pas refait sa vie. Pya avait connu la vraie solitude. Encore plus maintenant, John n’était plus de ce monde.

Hâte de rattraper le temps perdu, comme tu le dis : on y peut strictement rien. Tu m’as manqué, le vide était là chaque jour. T’es ma sœur à moi ! Je t’aime et je suis ravie de te retrouver, tu es si belle et grande maintenant. Je regrette d’avoir loupé ton parcours de vie. Maman ne m’a pas laissé le choix, là elle n’est pas vraiment d’accord mais elle me laisse agir. Je suis grande, adulte et vaccinée. Maman est très exigeante comme femme et toi papa, c’était comment ? Il allait effectivement leur falloir du temps pour tout rattraper mais le jeu en valait la chandelle. Pya se montrait mature. Si mais je voulais changer de vie, comme ça, j’arrive à un âge… tu sais comment c’est. Elle poursuivait. Faut pas me remercier, j’aurai du le faire avant. J’ai de la chance aussi de t’avoir. Ton quotidien a l’air cool. Fuller exerçait un drôle de métier mais elle s’y plaisait, il s’agissait du principal. J’avoue, tu es une vraie femme et une personne indépendante avec une superbe vie. Elle s’imaginait cela. Je suis à l’hôtel pour le moment, je viens d’arriver. Ça me fait plaisir de retrouver cette ville. Elle souriait de nouveau. Merci. Idem, j’entame cette aventure avec une personne exceptionnelle, un super entourage : toi. Wes découvrait l’environnement de sa frangine. Merci, mon histoire avec Rodrigue n’a pas marché. On faisait que se bouffer, j’ai essayé. Elle riait, un peu nerveusement. Le partage et un bel échange étaient de mise, les sœurs s’entendaient à merveille : elles s’appréciaient déjà. Tu aimes sortir où ici ?



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas

Membrichou
avatar
Age : 27
Né(e) le : 15/09/1991
Quartier : centre ville
Je suis : Danseuse pour un night club et co-animatrice TV
Inscrit depuis : 13/02/2018
Messages : 329
Célébrité : Dakota Johnson
Rps en cours : FT Cyriel

Message Retrouvailles [Les Fuller] : › Dim 18 Mar - 14:20




Retrouvailles ft Wes'

   

- Vilaine va, Pya rit de plus belle. Sa frangine possédait un humour similaire au sien. C'était bien plaisant car elle comprenait les blagues de Pya et elle ne se vexait pas pour rien. C'est pas de ma faute. C'est toi la sœur méchante. Y en faut bien une. Elle trouvait la répartie de sa sœur très bonne. C'était même difficile d'enchérir. C'était sympa de rire avec une personne aussi cool que Wes'. Elle avait l'air d'être une bonne vivante.

Les filles parlaient plus sérieusement à présent. Elles étaient tranquilles dans le salon de la jeune danseuse. Elles étaient à l'aise et posées. Une situation qui faisait du bien pour les deux belles jeunes femmes. Fuller sourit pour dire que elle aussi elle était bien heureuse de passer ce genre de moment avec sa jeune sœur. Elle n'avait pas besoin de mots pour dire que c'était un plaisir partagé. Elle savait que Wesly la comprendrait.

- D'accord et ben tu es sûre que tu ne veux pas être détective. Je suis bien facile à trouver. Attention ce contact va recevoir un cadeau. Pour le coup, il a bien fait. Il gère. Tu lui diras merci de ma part.


Les deux semblaient heureuses de se retrouver, d'être unies. C'était beau comme instant. C'était inespéré pour Pya, qui ne pensait plus avoir de famille. Hâte aussi. Ne t'en fais pas maintenant on a toute la vie. On peut en profiter comme on veut. Je vais bien m'occuper de toi petite sœur. Cela faisait du bien à Pya d'avoir un nouveau but.

- Pareil, c'est pas facile de ne plus avoir de famille alors que tu sais que pas loin, tu as une sœur qui pourrait être à tes côtés. Enfin tu es là ! Pya était tellement touchée. Une petite larme perla sa joue. Le « je t'aime » de Wesly ne manqua pas de l'émouvoir fortement. Je t'aime aussi Wesly, je t'aime depuis ta naissance. Tu es ma petite sœur à moi. Je m'en fiche du temps eprdu. On va le rattraper. Tu devras tout me dire maintenant. Je regrette aussi quand même mais c'est pas trop tard... maman je la déteste... Même pour ça elle est pas d'accord, ça ne m'étonne pas. C'est une tortionnaire. Elle a été gentille avec toi ? Avec papa, c'était pas facile. Il buvait tu sais et il ne bossait pas. Il était assez incapable. J'ai passé ma jeunesse à bosser, m'occuper de lui, faire la grande. Mais c'était pour moi un but. Papa a toujours été un ange avec moi. Il m'a aimé comme un papa attentionné et fier de sa fille. Je ne regrette rien. Il m'a toujours remercié. Il n'a jamais été méchant. C'est moi à l'âge ado j'ai eu ma crise. Je l'avais bien envoyé chier mais la vie m'a ramené vers lui. C'est compliqué mais je pense que c'était un passage obligé. Je pouvais pas cautionner tout ça toute ma vie. J'avais trop perdu... des amis, etc... Tu sais j'ai pas eu la vie d'une fille et ado normale. Papa m'a appris, sans le faire exprès, à être responsable. Et toi ?

Fuller comprenait sa frangine. Je comprends, ça arrive à tous. Je suis contente que tu l'es fais. C'est une bonne chose pour nous et même pour toi personnellement je pense. Merci. Tu m'as moi maintenant. Elle sourit quant aux compliments de sa jeune sœur. C'était plaisant à entendre. Tu veux venir habiter ici ? Le temps que tu as un logement ? Je ne suis pas un exemple de style de vie mais je pense que tu pourras me supporter. C'est toi la personne exceptionnelle. Pya était triste que sa sœur n'ait pas trouvé le partenaire idéal. Mais on ne le trouvait pas forcément du premier coup. C'était pas bien grave. Elle trouverait. L'amour n'est pas unique ! Elle méritait quelqu'un de bien comme elle. T'as bien fait de tenté. Pas grave. Tu trouveras un gars bien. On se casse tous la figure. Puis si on ne tente pas on ne sait pas. La brunette réfléchit. Y a des bons bars. Ensuite, y le cinéma, les magasins, tout. C'est une bonne ville. On fera un tour si tu veux. Tu vas pouvoir tout repérer. C'est mieux comme ça je pense.

(c) B-NET


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3157-le-bonheur-d-un-jour-est-aussi-difficile-que-la-destinee-de-la-vie-entiere-pya http://marplespring.forumactif.org/t3177-pya-is-here-links-topics#67752 http://marplespring.forumactif.org/t3668-dancepya-pya#80436

Invité
Invité

Message Retrouvailles [Les Fuller] : › Jeu 22 Mar - 19:48

Pya feat. Wesly

Retrouvailles


L'humour rejoignait la partie, les retrouvailles étaient moins timides et plus joviales. Les rires trônaient dans le couloir. Les sœurs s'envoyaient des vannes. Elles s'accusaient l'une et l'autre de tous les maux de la terre. Pya L. Fuller confirmait une donnée : sa frangine représentait la méchante dans leur duo. Wesly haussait les épaules. Il s'agissait de plaisanteries et elles étaient très douées à ce jeu. Les filles se trouvaient maintenant dans l'appartement de Pya. Il restait vivant et bien aménagé. La brunette semblait s'en sortir assez bien. Ce détail rassurait sa sœur. La danseuse possédait un beau parcours, elle pouvait être fière d'elle-même. Elle paraissait qualifier une adulte responsable et mature. Son père n'avait pas les moyens de « l'entretenir » donc elle faisait son chemin, seule. Elle assurait vraiment. Wesly avouait la vérité : elle avait mené une enquête pour retrouver sa grande-sœur. La tâche demeurait si simple. De nos jours, les réseaux sociaux servaient à quelque chose. Wes avait retrouvé la trace de leur ancienne maison. Elle était vendue, même le nouveau propriétaire connaissait les Fuller. Le monde était petit. La recherche de Wesly se transformait en une partie de plaisir : tout lui avait été servi sur un plateau. Elle n'avait pas eu grand-chose à faire. Seule sa démarche, devenait le nœud du problème. Elle stressait tellement quant à l'approche de ces retrouvailles mais tout s'était bien déroulé.

Je lui dirai.
Les deux sœurs rencontraient tout le temps qu'elles souhaitaient pour se retrouver et pour apprendre à se connaître. La plus jeune n'allait pas quitter Marple Spring de si tôt. Moi aussi tu sais, je veux que ton bien. Comme tu le dis, on a toute la vie : le lien est retrouvé. J'en reviens pas et j'en suis très heureuse. Merci de m'avoir ouvert ta porte. Elles en revenaient à des sujets plus terre à terre. Pya connaissait la solitude. Elle avait été abandonnée par sa mère et involontairement par sa sœur. Son père n'était plus de ce monde. Wesly venait lui redonner espoir en la vie. Elle méritait le bonheur et la sérénité, elle serait mieux accompagner. J'imagine, je sais. Toi et moi, on a pas eu le choix. Maintenant, les choses changent avec ou sans l'approbation des proches. Personne ne viendra encore nous séparer. Wesly était sincère. D'ailleurs, elle clamait ses sentiments envers sa sœur qu'elle aimait fort et ce, depuis toujours, malgré la séparation forcée et la nouvelle vie recréée. Pya répondait positivement à ces aveux. L'émotion était à son comble. Et toi tu es ma grande-sœur rien qu'à moi. La danseuse disait détester sa mère. Pourtant, elle n'en avait qu'une. Sarah, ferait-elle l'effort de revenir dans la vie de sa fille aînée ? Cela changerait-il la donne ? Je comprends, intérieurement je lui en veux beaucoup, jamais je n'ai pu lui dire car elle a essayé de m'apporter une belle vie et je lui dois beaucoup pour cela. Pya évoquait le quotidien avec son père. Il s'agissait d'un témoignage poignant. L’amour d'un père ça fait beaucoup, tu as été courageuse et exemplaire. Tu aurais pu mal tourner. Tu t'es rapidement responsabilisée. T'es forte, un vrai exemple. Elle poursuivait. Heureusement que tu as connu ta crise, la situation n'était pas normale mais tu as sûrement vite retrouvé la lucidité et la raison. Tu es quelqu'un de bien. J'aurai aimé connaître cet homme qu'était notre père et t'aider dans ton quotidien. Pya souhaitait en savoir plus sur l'expérience de son interlocutrice. Fallait-elle qu'elle se livre ? Les mots pouvaient être difficiles à entendre mais Wes devait le respect à sa sœur. Elle n'allait pas lui mentir. Avec maman, on a vécu quelques années assez difficilement et elle a rencontré Eric. Il a un fils, Todd, il a mon âge. Ces gens sont supers. On a vécu une vie normale de famille mais le vide a toujours entouré mon existence tu sais, je t'imaginais partout. Maman aime tout contrôler. Elle est assez chiante mais elle a tout fait pour qu'on vive bien. Puis, elles continuaient à parler de ces retrouvailles extraordinaires. Je suis si heureuse et chanceuse alors. On ne va plus se quitter sœurette. A la suite, elle répondait. Non tu es adorable, je tiens à ce que tu gardes tes habitudes. Tu es adorable merci, l'hôtel ça m'ira bien pour le moment. Je vais trouver un taf et venir m'installer pas loin de toi, ça sera cool. Elle souriait, non toi. T'es si altruiste. Pya s'intéressait aux amours de Wesly. J'avoue, ça donne de l'expérience dans la vie. On trouvera bien le bon. Elle riait. Wes voulait en savoir plus sur les habitudes de sa sœur. Cool ! Je veux tout partager avec toi. Ça me fait drôle de me dire que j'ai vécu dans cette ville les deux premières années de ma vie, cette ville m'est si étrangère. Tu t'y sens bien ?


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas

Membrichou
avatar
Age : 27
Né(e) le : 15/09/1991
Quartier : centre ville
Je suis : Danseuse pour un night club et co-animatrice TV
Inscrit depuis : 13/02/2018
Messages : 329
Célébrité : Dakota Johnson
Rps en cours : FT Cyriel

Message Retrouvailles [Les Fuller] : › Sam 24 Mar - 17:54




Retrouvailles ft Wes'

   

- Merci, c'est gentil de ta part. Pya était si contente de retrouver sa jeune sœur. Elle avait enfin une vraie famille. Elle se sentait chanceuse. C'était comme ci on lui faisait un cadeau. Secrètement, Pya avait l'envie que Wesly reste dans la ville, qu'elle ne parte plus et que si possible elle n'habite pas loin de chez elle, pour l'avoir fort souvent.  C'était une aubaine pour elle.

- Oui, merci je le sais et je le vois surtout sinon tu ne serais pas ici aussi heureuse et folle de joie à l'idée de me retrouver. Tu fais tout ça pour moi et pour nous alors crois moi je le vois. Je ne t'en serai jamais assez reconnaissante. Tu nous as sauvé. Oui maintenant, on a toute la vie. On ne peut plus nous empêcher d'être à deux. C'est merveilleux. Normal que je t'ai laissé entrer dans ma vie comme ça. Tu es ma sœur Wesly. C'est pas rien. C'est moi qui te remercie de nous offrir cette chance immense. Pya Fuller lui caressa la joue. Elle était affectueuse avec sa jeune frangine. Elle était si précieuse pour elle.

- On était trop petites, pas de mots à dire rien. On ne s'en rendait même pas compte je pense. On avait pas la conscience des choses à cette âge. Maintenant si et on ne peut nous séparer. C'est fini tout ça ! On a plus à avoir peur. Ta mère, notre mère doit t'en vouloir non? Pya avait le sourire cloué aux lèvres. Sa sœur lui faisait beaucoup de compliments et elle montrait bien cette joie immense de la retrouver. C'était tellement touchant. Jamais Pya n'avait ressenti cela.

[b)- Elle est sûrement une bonne mère pour toi. Tu sais elle dois s'en douter que tu lui en veux, maintenant que tu es ici. Tu ne crois pas ? C'est normal que tu lui en veuilles... [/b] Pya ne connaissait pas cette femme mais apparemment elle avait été bonne mère toutes ces années. Parfois la jeune se demandait ce qu'aurait été la vie à quatre, la vie normale. Te prends pas la tête avec ça. Merci Wes'. J'ai du grandir plus vite que la moyenne certes. On a pas le même parcours c'est sûr. C'est pas facile quand tu es petite mais j'ai très vite accepté les choses. Tu aurais adoré notre père, je pense. Vu comment il était. Tu ne pouvais pas lui en vouloir plus de cinq secondes.  Je suis triste d'avoir ma crise mais c'est ainsi. Je pense que c'était un passage obligatoire dans mon parcours. Papa ne m'en a pas voulu. Je pense qu'on était tout deux responsables. Mais bon j'étais dég de perdre du temps avec et autant de moments. Après c'est tout j'ai vite réalisé qu'il était important et que ça ne pouvait durer. On a profité ensemble de la vie ensuite. C'était mon pilier. J'étais le sien. Wesly racontait, elle, sa vie avec sa maman. Difficilement ? Pourquoi ? Tu as un beau père et un frère. Ravie qu'ils soient gentils. Todd fait quoi dans la vie ? C'est gentil de ne pas m'avoir oublié. C'est même étonnant, beaucoup aurait passé chemin. J'imagine... Merci. Tu as eu la belle vie. C'est le principal. J'aurai eu du mal avec maman. C'est une femme spéciale j'ai l'impression mais elle ne doit pas être mauvaise, vu la vie qu'elle t'a donné.

- De même, ah ça non on ne se lâche plus ! Sache que tu es la bienvenue ici mais je comprends ton choix. Je te conseille de prendre une coloc avec toi pour pas que ça te revienne cher et si l'hôtel, en attendant et cher, tu as chez moi. Ne te gêne pas. Je suis ravie si tu vis à côté de chez moi, pas trop loin. C'est plaisant à imaginer. Tu es la bienvenue ici. Pya fut touchée par les dires de sa jeune sœur. Merci. Tu vas me faire rougir. Oui on va trouver. Faut passer par là. Qui a trouvé le bon du premier coup ? Une minorité je pense ! Alors on va pas lâcher l'affaire. Wes' ne pouvait pas se rappeler des lieux. Elle était bien trop jeune. Moi aussi alors on va programmer ça. C'est chez toi ! Oui c'est sûr tétais trop petite. Oui j'adore cette ville. Je suis bien. J'ai jamais pensé à partir. J'espère que t'y sentiras aussi bien.


(c) B-NET


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3157-le-bonheur-d-un-jour-est-aussi-difficile-que-la-destinee-de-la-vie-entiere-pya http://marplespring.forumactif.org/t3177-pya-is-here-links-topics#67752 http://marplespring.forumactif.org/t3668-dancepya-pya#80436

Invité
Invité

Message Retrouvailles [Les Fuller] : › Mar 27 Mar - 21:16

Pya feat. Wesly

Retrouvailles


Les deux sœurs échangeaient sur leur besoin et leur joie de se retrouver. Le lien demeurait si fort. La séparation n'avait rien cassé du tout. Les bons sentiments renaissaient facilement, ils n'étaient enfuis si loin. Elles partageaient le même sang, cela voulait tout dire. Elles appartenaient à la même famille malgré des parcours très différents. Wesly avait pris la décision de retrouver sa frangine contre l'avis de ses proches. Elle écoutait que son cœur. Pya lui manquait depuis l'enterrement de leur père, avant c'était pire, car elles ne se voyaient pas du tout. La jeune femme souhaitait pallier à ce vide et créer des souvenirs avec sa grande sœur. Elle grandissait et elle suivait ses propres envies : il lui fallait effectuer son chemin seule pour s’épanouir encore plus. Pya reconnaissait la bonne initiative de son interlocutrice. Au moins, elle ne se montrait pas fermée. Elle affichait un bonheur immense. Elle ne se trouvait plus seule. Le partage était beau. Les sœurs se comprenaient à cent pour cent. Wes restait touchée par les dires de sa sœur. Ce que disait Pya, était intense ! Personne ne nous séparera de nouveau. Merci à toi Pya, tu es la meilleure. Elle le pensait réellement. Elle possédait une énorme chance de connaître la danseuse. Cette dernière venait lui caresser la joue. Cela prouvait une sorte d'affection. Les bonnes attentions existaient déjà. Tu as raison, on ne pouvait pas comprendre ce qui se passait sous notre nez. Je sais juste que j'ai vécu avec un manque, un vide tout le temps. Il était simple de tout partager avec Pya. Maman n'était pas d'accord, mais je lui dois rien. Elle avait sûrement peur pour moi car c'est la première fois que je suis loin d'elle, rien à voir avec toi. L'ambiance était pleinement bonne. Les filles s'appréciaient déjà. Leur joie recouvrait tout. Elles osaient tout se dire. Je lui en veux de te mettre de côté, elle aurait pu venir comme moi. C'est sûr, elle est une excellente mère pour moi mais elle n'aurait pas du t'abandonner. Wesly confiait ses sentiments, ses pensées. Elle réclamait d'en savoir plus sur sa sœur et son père. La danseuse arborait un courage monstre. Elle n'avait pas connu une enfance normale. La belle regrettait de s'être montrée dure avec son géniteur. En même temps, il lui en avait fait voir. Tu ne peux pas t'en vouloir, tu as supporté plus de choses que n'importe qui, pour qui ? Pour lui, tu as fait énormément. Je ne doute pas de sa bonté, il devait être dépassé par les événements. Pya aimait tellement son père. Il s'agissait d'un élément palpable. La brune en demandait plus sur sa frangine. Au début l'argent ne coulait pas à flot et on a vécu très sobrement. Elle poursuivait. Eric et Todd sont arrivés pile au bon moment pour maman, pour moi aussi. On étaient moins seuls. A la suite, elle s'amusait. C'est un petit con, non il suit le même parcours que son père et maman : agent immobilier. Il veut reprendre le flambeau plus tard. Elle souriait. J'aurai aimé vivre tout cela avec toi, merci pour tout ce que tu dis. Tu aurais appris à apprécier maman. Les filles ne désiraient plus se quitter. Merci soeurette, je vais garder la chambre d'hôtel quelques jours le temps de me mettre sur pattes. Elle ne comptait pas sur ses économies. Merci pour tes conseils. Ça va être cool de vivre pas loin. T'as vécu quand dans cet appartement ? Merci pour tout, tu seras aussi la bienvenue quand j'aurai mon chez-moi. Les sœurs se livraient sur leurs amours. Elles se souhaitaient des belles choses. Personne tu as raison, ensemble on pourra tout vaincre ! Hâte de découvrir ta ville avec toi. Pya s'y sentait bien, Wes se voyait de plus en plus rassurée. Elles allaient parler sûrement toute la nuit. Elles rattrapaient le temps perdu.



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas

Membrichou
avatar
Age : 27
Né(e) le : 15/09/1991
Quartier : centre ville
Je suis : Danseuse pour un night club et co-animatrice TV
Inscrit depuis : 13/02/2018
Messages : 329
Célébrité : Dakota Johnson
Rps en cours : FT Cyriel

Message Retrouvailles [Les Fuller] : › Sam 31 Mar - 18:15




Retrouvailles ft Wes'

   


- Personne, répéta-t-elle instinctivement. Elle savait que maintenant elles étaient maîtres à deux de leur agissements et il n'y avait plus d'adultes malveillants pour les empêcher de se voir, de partager, de vivre leur histoire de sœurs. On a ressenti la même chose sache le ma sœur. C'est pareil. J'avais tellement envie de te connaître... Je suis soulagée que tu sois là, prêt de moi pour toujours. Je t'aime. Désolé... Elle débordait d'amour et elle osait dire les choses qu'on pouvait mettre du temps à dire habituellement. C'était sa frangine, ça n'avait pas de prix. Pya comprenait l'avis de leur maman, c'était que de l'amour au final, rien de mauvais. Je comprends, même si je lui en veux et que je l'ai toujours détesté... C'est comme ça, elle est partie en nous séparant tous. Elle l'a fait. Je suis contente que pour toi, qu'elle soit bien. C'est le principal. Moi j'ai eu papa et j'ai aimé être avec et partager autant, même si j'aurai préféré qu'on soit à quatre. Tu sais papa serait encore là... Elle acquiesça. Oui il l'était. Il avait ses soucis personnels lui aussi. On va dire que c'était une période mauvaise. C'est dommage... mais je ne dois pas être la seule dans ce cas. Elle comprenait mieux les dires de sa sœur quant au mot « difficilement ». C'était normal. L'argent ne pouvait tomber du ciel. Et leur mère avait du faire des efforts montres pour arriver à gérer la famille. Elle avait sûrement le mérite d'être exemplaire. Mais bon, elle avait voulu tout cela... C'est beau. Vous devez être une belle famille. Hâte de voir des photos alors. Moi je n'ai pas grand chose à montrer. Papa n'a jamais refait sa vie lui. Quel modèle ce garçon dis donc : agent immobilier. Pas mal ! Ils sont connus j'imagine. Moi aussi mais pas grave on va se concentrer sur le présent. C'est mieux et concret. On ne peut pas refaire le passé même si on aimerait tant. Elle n'insista pas plus sur l'hébergement car Pya respectait sa sœur et ses envies. Elle se contenta de lui offrir un grand sourire de fierté. C'est depuis la mort de papa que je vis là. Fuller n'en dis pas plus. Merci, moi c'est direct tu es la bienvenue. Je t'aime bien plus tu vois. Elle rit de sa bêtise. Tout était plein de bonnes promesses, les filles allaient enfin profiter de leur nouvelle vie, ensemble... THE END.


(c) B-NET


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3157-le-bonheur-d-un-jour-est-aussi-difficile-que-la-destinee-de-la-vie-entiere-pya http://marplespring.forumactif.org/t3177-pya-is-here-links-topics#67752 http://marplespring.forumactif.org/t3668-dancepya-pya#80436

Contenu sponsorisé

Message Retrouvailles [Les Fuller] : ›
Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles [Les Fuller] :
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: RPs abandonnés-
Sauter vers: