Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Membrichou
avatar
Age : 27
Né(e) le : 02/07/1990
Je suis : Femme de ménage et livreuse de pizza.
Inscrit depuis : 05/02/2018
Messages : 319
Célébrité : Emily Browning
Rps en cours : La première à savoir
Tout commence à changer
Trop bonne trop conne

Message Trop bonne trop conne [libre] › Mer 14 Fév - 0:13
À force de dire amen à tous je commençais à ne presque plus avoir de temps pour moi. Ne serait-ce que pour me poser. La fatigue me gagnait et des cernes se dessinaient sous mes yeux. Ce n'était pas bon du tout. Je commençais vraiment à faire n'importe quoi. À force de dire amen à tous, je commençais à ne presque plus avoir de temps pour moi. En plus de ça, j'avais oublié de faire le plein d'essence le jour d'avant et j'arrivais donc en retard chez les Hiddleston . C'était rare que cela m'arrivât alors ils ne m'en ont pas trop voulu. Journée de merde moi, je vous dis, excusez moi d'être aussi vulgaire, mais je crois que je manque vraiment de sommeil. Je n'aurais pas dû accepté ses heures supplémentaires à la pizzeria...

Surtout le soir. Mais bon ça fait un peu d'argent en plus et si ça peu aider...

J'ai vu Paul aujourd'hui, il m'a dit que j'étais vraiment trop bonne trop conne et que je ne devrais pas me laisser embobiner comme ça. Pourtant, je lui avais dit que je faisais ça de mon plein grès ! Mais il a rigolait et m'a demandais pourquoi je m'acharnais comme ça au travail au lieu de profiter un peu de la vie.

Je n'avais pas su quoi lui répondre, c'était une bonne question, je n'en savais trop rien en fait.

Pour que je puisse me détendre un peu, il me proposa de sortir avec lui et quelques-uns de ses potes le mercredi soir. Il était fou ! Je bossais le lendemain ! ... Je n'avais pas su lui dire non encore une fois et j'allais sans doute le payer. Mais bon, il était prévenu, je ne serais sans doute pas pétillante et en pleine forme.

C'est avant que Paul ne vienne me cherchais que je repensais à ce qui s'était passé il y a quelque jour. Ce type mystérieux et ses partenaires.. J'avais complètement oublié de répondre à son message. Je m'empressais de le faire avant d'oublier encore. J'entrais le numéro de portable qu'il m'avait donné avant tout et écrivit.

SMS à Francesco Barzagli : salut, merci de vous excuser... Mais au final, ce n'est pas bien grave n'est-ce pas ? Je n'ai rien et je ne pense pas avoir d'ennui. J'espère ne pas trop avoir bouleversé votre vie. Ce n'était pas mon but d'embêter qui que ce soit. Je vous propose, enfin si cela vous tente et cela m'étonnerais de venir au Bar bidule ce soir. Mon frère m'a invité avec sa bande d'amis... Enfin, je dis ça... Peut-être qu'on pourrait discuter un peu plus et que vous pourrez éclairer ma lanterne.

Je rangeais mon portable dans ma poche une fois le message envoyé et sortie en entendant mon frère Klaxonnait. Il avait une voiture d'occasion rouge, plutôt grande et deux de ses amis étaient déjà dans la voiture. Je les avais déjà croisées et Paul avait même essayé de me caser avec eux. Ils ont vite compris que ça ne servait à rien avec moi. De toute façon, ils ne me plaisaient pas.

Nous nous rendîmes au bar bidule. Il y avait un petit fond musical un peu rock, pas assez fort pour couvrir les conversations du lieu. La plupart des tables étaient prises, mais celle que Paul avait l'habitude de prendre était encore libre. Une table avec une banquette arrondie. Vraiment pas mal comme endroit.

Je bâillai pendant tout le trajet en lui disant que c'était une mauvaise idée et qu'il faudrait qu'il me ramène à la maison d'ici deux heures grand max. Le connaissant, j'allais dormir sur la table.

Il commanda des verres et me fit rire avec ses blagues débiles de grand frère. Ça, il avait toujours su y faire avec moi : me faire rire. C'était quelqu'un de bien Paul.

Les garçons décidèrent de jouer aux fléchettes dans un coin prévu à cet effet à côté de la banquette. On m'incita à jouer aussi.

- Mais non, je vous dis, si je vous crève un œil n'allait pas vous plaindre ! Déjà que de base, je ne sais pas viser ! Alors là ! Je ne vous raconte pas .. D'accord vous l'aurez cherchés.

Une flèche se planta totalement à côté de la cible, dans le mur. Ce qui déclencha les rires du groupe.

- C'est pas drôle ! je vous avez prévenus !

La deuxième flèche se planta ou presque, au centre... Elle s'écrasa mollement au sol.

Paul : - Allez Laz ! Je suis sure que tu peux le faire ! Met en au moins une sur la cible !

Je grognais.

- Tu vas voir ce que tu vas voir.


je ne sais pas pourquoi, mais à ce moment-là je fermis les yeux et lançais la flèche aussi fort que je pouvais.

J'entendis un : AIE !

Je venais de planter la flèche dans le bras de quelqu'un.

Paul : - Ha ba là tu ne t'es pas loupé du tout.


La situation n'était vraiment pas drôle du tout. Cette personne allait me tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3111-lazulis-downey http://marplespring.forumactif.org/t3116-lazulis-downey-les-liens

Membrichou
avatar
Age : 29
Né(e) le : 17/09/1988
Je suis : maîtresse d'école
Inscrit depuis : 08/02/2018
Messages : 28
Célébrité : kristen stewart
Rps en cours : Lazuliz + ...

Message Trop bonne trop conne [libre] › Mer 14 Fév - 16:17
La journée fut chargée en émotions. Deux-trois élèves s'étaient bagarré dans les couloirs, deux autres se sont planté à la gymnastique et dans la cours et un autre ne s'était pas rendu compte qu'il s'était endormi sur son banc... Aujourd'hui, et je ne sais pour quelle raison, j'étais vraiment excédé par l'habitude de mes élèves et je fus heureuse de voir que c'était enfin la fin des cours, l'après-midi était à moi puisque nous étions mercredi ! Je demandai, rapidement, aux élèves de ranger leur affaire, de mettre les fournitures scolaires dans l'armoire et de sortir en silence... Tous me dirent à demain sans quoi je leur souris et répondis à leurs dires. Ils pouvaient être des anges comme des démons parfois, mais honnêtement, je ne me voyais pas faire un autre métier que celui-ci. Quoi qu'il en soit, je préparais mon sac pour retourner à la maison et avant de quitter la classer, je fermais l'armoire à clef, les lumières, les stores et sortis de la pièce en souriant. J'avais croisé quelques collègues avant d'arriver sur le parking et dieu merci, personne ne me proposa quoi que ce soit ! Je n'avais qu'une envie, soufflé et rester seule !

J'avais passé l'après-midi au parc, assise sur une couverture et adosser à un arbre. Malgré le froid et les températures annoncées, j'avais vraiment besoin de respirer... Au sens propre comme au figurer. Je m'étais donc habillée chaudement et avais prit le soin de prendre un plaid chaud, fourré de doudoune. Je pris également mon bonnet et un mug remplit de chocolat chaud... Après quelques heures, je m'étais décidée à me rendre au bar afin de me détendre encore un peu. Je n'avais eu de journée détente depuis un moment et honnêtement cela me fis le plus grand bien ! Moi qui aimais assez bien la solitude, j'aimais également voir des personnes et regarder ce qu'il se passait autour de moi ! Ce fut dans les alentours de dix-neuf heures que je quittais mon domicile pour me rendre au nord de la ville, dans un petit bar bien sympathique ! Lorsque j'étais seule, je me mettais souvent au comptoir afin d'avoir une vue d'ensemble, mais également pour taper la conversation au beau barman... Depuis ma relation avec mon ex, la phase "couple" était devenu compliqué pour moi. Je n'arrivais plus à donner ma confiance...

Je pris, assez rapidement, un coca zéro. Je n'avais pas spécialement envie de boire ce soir et puis nous étions en milieu de semaine alors... Cela n'était pas raisonnable ! Inutile de vous dire qu'arriver encoure à monter émécher ne se faisait absolument pas... Surtout devant mes élèves ! Après avoir bu quelques gorgées, je fis un demi-tour sur mon tabouret et vis que celui-ci était quand même bombés. Certains jouaient au billard, d'autres discutait ensemble ou encore faisait mine de faire un karaoké... Je ne pus, alors, que sourire en voyant cette jolie scène. Je vis également un groupe de personne entré et se diriger automatiquement vers une banquette rouge, arrondie. Cela devait être, sans doute, des habitués ! Je ne m'étais pas perçue que je n'avais cessé de les regarder... Pour je ne sais quelle raison d'ailleurs.Ce fut après quelques minutes que je pris mon verre de coca, mais stoppée net ! Je fis la grimace tout en criant Aïe.... Je déposais rapidement mon verre sur le comptoir et enlevai rapidement la flèche que j'avais eu dans le bras... Quel est l'abruti qui ne sait pas jouer aux fléchettes ?. Je fronçais les sourcils tout en prenant une serviette afin de le mettre sur ma blessure... C'est qu'en plus, il ne m'avait pas raté !

Spoiler:
 


Dernière édition par A. Skylal Kilmien le Mer 14 Fév - 17:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3137-all-you-need-is-love-sky http://marplespring.forumactif.org/t3140-in-the-sky-a-skylal-kilmien#66938

Membrichou
avatar
Age : 27
Né(e) le : 02/07/1990
Je suis : Femme de ménage et livreuse de pizza.
Inscrit depuis : 05/02/2018
Messages : 319
Célébrité : Emily Browning
Rps en cours : La première à savoir
Tout commence à changer
Trop bonne trop conne

Message Trop bonne trop conne [libre] › Mer 14 Fév - 17:02
Oh non-non non-non non non non !!, j'étais en train de rêver, je ne venais vraiment pas de faire ça ? c'était un cauchemars ! Je venais de blesser quelqu'un !! Mes bras m'en tombaient. Je devins encore plus blanche que d'habitude... la bourde la grosse bourde.

Moi Paralysé, c'est Paul qui s'approcha de la jeune femme que j'avais touché.

Paul : - Est-ce que ça va ? Vous voulez que je vous emmène voir un médecin ? Je vais déjà chercher de quoi désinfecté !

Il regarda dans ma direction et posa sa main sur mon épaule.

Paul : - Hey, c'est rien, y a pas de mort ! Ce n'est pas de ta faute, on a insisté alors te tracasse pas Laz.

Il lâcha mon épaule et partit derrière le bar en saluant le barman qui était en place. Bizarre vu de l'extérieur. Mais normal pour lui, il travaillait ici et connaissait très bien les gens qui y était. Paul se pencha derrière le comptoir et sortit une trousse de premier secours. Ce n'était pas la première fois que ça arrivait ça. C'était courant, surtout pour les mecs bourrés qui ne savaient pas visés ou qui voulaient emmerder leurs potes. Heureusement pas d'accident grave jusque-là. Il avait bien proposé un autre style de cibles au gérant, mais celui-ci tenait à celle-ci qui était là depuis la première ouverture du bar il y a de cela plus de 20 ans.

De mon côté, j'arrivais enfin à bougé. Et une fois que je réalisais ce que j'avais fait, je me précipitais vers l'inconnue. J'avais les larmes aux yeux et mes lèvres tremblaient. Comme si c'était moi qu'on venait de toucher !! Mais je culpabilisais tellement, je détestais faire du mal aux autres.

Comme une petite japonaise bien élevée, voir trop bien élevé, je me courber légèrement devant elle en me tenant les mains ensembles.

- Je ... Je suis vraiment désolé !! Vraiment, ce n'était pas dans mes intentions de vous blesser ! Si je pouvais remonter le temps, je ne lancerais pas cette fléchette ! Est-ce que ça va ? Est-ce que je peux faire quelque chose pour vous dédommager ? Mon frère peut vous conduire chez un médecin ??

Je n'osais plus relever la tête, car là, c'était partit ! Les larmes coulaient toutes seule le long de mes joues et beaucoup d'entre elles s'écrasaient sur le sol.

- Je suis tellement désolé si vous saviez !!!

On ne pouvait pas faire plus sincère.

Paul revint avec le matos pour soigner la belle et lui demanda d'un signe de tête et d'un sourire de s'asseoir sur la banquette. Il sortit du coton, de l'alcool, un rouleau de pansements, un ciseau et une compresse. Si la jeune femme l'y autoriser, il procéderait au soin. Un coup de coton imbibé d'alcool sur la petite plaie. Petite à l'extérieur, comme un point, mais plutôt profonde ! C'était un peu comme une grosse piqûre.

Paul fit en sorte que l'alcool entre bien dans la plaie.

- Désolé si ça fait mal, mais vous êtes sure au moins que ça ne s'infecte pas !


Il retira le coton, plaça la compresse puis le pansement par-dessus.

- Voilà ! Comme neuve.

Il rigola de bon cœur. Ses potes regardaient la scène en coin, leurs bières aux lèvres, ne disant rien. Ils avaient juste l'impression que j'en faisais un peu de trop. Paul lui savait que non, il savait que j'étais véritablement touchée par la situation.

Paul : - Relève toi Laz ! Et essuie moi ses yeux de bébé, c'est pas toi qu'on a piqué ! Si ?

Il me releva le visage et m'essuya les yeux puis le nez. Mais là, je dis stop quand il voulut me faire moucher. Je n'étais plus une gamine, non mais oh.

- Merci, mais je peux me moucher toute seule.

j'avais le nez encombré et le visage rougi. Je venais à peine de relever le visage et n'osais pas regarder la femme non loin de moi.

- Vraiment désolée mademoiselle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3111-lazulis-downey http://marplespring.forumactif.org/t3116-lazulis-downey-les-liens

Membrichou
avatar
Age : 29
Né(e) le : 17/09/1988
Je suis : maîtresse d'école
Inscrit depuis : 08/02/2018
Messages : 28
Célébrité : kristen stewart
Rps en cours : Lazuliz + ...

Message Trop bonne trop conne [libre] › Mer 14 Fév - 18:14
La vache... Qu'est-ce que ça faisait mal ! J'eus un léger tournis lorsque je vis la fléchette sur, ou plutôt dans mon bras. À vrai dire, je n'avais pas totalement réalisé l'ampleur de la plaie malgré la douleur. Alors que je maudissais la personne qui m'avait fait cela, j'entendis une personne s'approcher tout en étant inquiet de ma personne. Je fis la grimace tout en relevant les yeux et vis un joli garçon. Je n'avais, cependant, pas la force de sourire bien que penser à autre chose allait très certainement m'aider à passer au-dessus de cette douleur ! J'avais tellement le souffle coupé que je n'arrivais même pas à répondre au garçon qui venait à mon secours. Je me mordillais la lèvre en enlevant rapidement la fléchette et poussai un léger cri de douleur... Cri qui m'avait échappé bien évidemment et je ne voulais surtout m'attirer encore d'autres regards... C'était déjà assez humiliant. Lorsque j'entendis le mot médecin, j'eus une seconde fois le souffle coupé... Non pas que je détestais les médecins, mais j'avais horreur des seringues et encore plus des aiguilles pour refermer une plaie. Rien que d'y penser, j'en savais des frissons. Non pas de médecin... Bon en générale, je n'étais pas douillette, mais là, honnêtement, cela faisait un mal de chien.

Je me laissais emporté par la seule personne qui avait couru à mon secours. Il avait été tellement rapidement que je me demandais même si ce n'était pas lui le coupable ! Je le vis, assez rapidement, se mettre derrière le comptoir afin de prendre une trousse de secours et de m'amener m'asseoir sur la banquette, là où tous ses amis s'étaient figés. Je tentais tant bien que mal de rester les yeux ouverts, mais les vertiges reprenaient de plus belles... Il faut dire que je n'avais pratiquement rien mangé aujourd'hui et j'étais en train de le payer... La prochaine fois Sky, MANGE bon dieu ! Je me concentrais, principalement, sur ma respiration afin de ne pas tomber dans les pommes, mais la douleur refis surface lorsqu'il posa le bout de coton imbiber d'alcool afin de désinfecter. Je soupirais et tentais de regarder ailleurs... La vue du sang n'était pas trop pour moi non plus ! Ce fut après quelques minutes qu'une second voix se manifesta. Elle semblait féminine mais surtout très jeune. Ce fut après quelques minutes qu'une second voix se manifesta. Je compris rapidement que c'était son œuvre. La pauvre... Ne vous en faite pas... Ca va passer.... Je lui fis un léger sourire avant de refaire une petite grimace... Ca picotait, mais c'était, bien évidemment, supportable. En y repensant, j'avais plus eu peur et surprise qu'autre chose. Moi qui n'aime pas les piqûres, me voilà servie.

Je fis un clin d'œil à la jeune fille essayant de la faire sourire. Je ne voulais pas qu'elle se sente encore plus mal, elle l'était déjà suffisamment. Je me passais la main dans mes cheveux et remerciai le gentil jeune homme qui m'avait aidée. Je me relevais, assez lentement, je devais bien me l'avouer, afin de reprendre ma place initiale, mais surtout de boire un verre et d'ailleurs, je commandai un alcool fort ! Ce fus après quelques minutes, juste le temps de reprendre mes esprits que je me tournais vers la jeune fille Prévenez-moi si vous tentez une nouvelle fois la cible... Je tenterais de me décaler.. À nouveau, je lui fis un sourire afin de détendre l'atmosphère. Je me mordillais la lèvre inférieure et bus une grosse gorgée de mon whisky ! Pour une qui ne voulait pas boire au milieu de semaine, c'était quelque peu raté !Au fait, je m'appelle Sky mais pas mademoiselle d'accord ?. Je lui fis alors, un nouveau clin d'oeil, le énième en l'espace de quelques minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3137-all-you-need-is-love-sky http://marplespring.forumactif.org/t3140-in-the-sky-a-skylal-kilmien#66938

Membrichou
avatar
Age : 27
Né(e) le : 02/07/1990
Je suis : Femme de ménage et livreuse de pizza.
Inscrit depuis : 05/02/2018
Messages : 319
Célébrité : Emily Browning
Rps en cours : La première à savoir
Tout commence à changer
Trop bonne trop conne

Message Trop bonne trop conne [libre] › Ven 16 Fév - 20:23
Paul après avoir rangeait le matériel de soin s'installa sur la banquette de nouveau. Il fit signe à Sky de venir s'installer prêt d'eux. Moi de mon côté, je lui souris aussi même si j'étais encore complètement désolé.

- Ne t'en fais pas, je crois que je ne toucherais plus à une fléchette d'ici un moment, donc plus de danger... Pour me faire pardonner, je t'offre un verre, tu veux quoi ? Demande ce que tu veux !


C'était le moins que je puisse faire. J'avais vraiment de la chance, elle semblait vraiment gentille et sympathique. J'aurais fait ça à quelqu'un d'autre ça se serait sans doute passé autrement.
Je me remis aussi sur la banquette après avoir poussé gentillemment Sky pour qu'elle s'asseoie prêt de Paul et m'installa de l'autre côté d'elle.

- Vraiment, je ne serais jamais assez désolé d'avoir fait ça.. C'était vraiment stupide de ma part de fermer les yeux à ce moment-là.

Paul venait de sortir sa mallette de poker et en sortit les jetons, les cartes et le jeton du dealer.

Paul : - Une petite partie de poker les filles ? Pas d'argent en jeu, je vous rassure.

Un de ses potes fit semblant d'être déçus en disant que c'était dommage, car il allait encore rafler la mise !

- Hum... et bien pourquoi pas, de toute façon tu m'as prise en otage ici ! Tu sais jouer Sky ?

Je ramenais mes jetons vers moi et en donnais à Sky.

Je m'étais un peu plus détendue. C'était peut-être l'effet que donnait la jeune femme. Elle n'avait pas la tête à vouloir se prendre la tête et tant mieux.

- Fais attention aux garçons, ils sont plutôt doués ! Surtout lui là !

Je pointais Clive du doigt. Un des amis de Paul, un mec assez grand avec des cheveux marrons ondulé portant le bouc.

- Au fait moi c'est Lazulis.. Mais tu peux m'appeler Laz.

Paul commença à distribuer les cartes sans avoir attendu la réponse de Sky. Il comptait bien la faire participer et puis il la trouvait plutôt mignonne. Mais attention ce n'était pas un bourrin, il ne comptait pas lui sauter dessus comme ça.

Je soulevais mes deux cartes pour voir ce que j'avais et roulais des yeux.

- Tu pourrais mieux distribuer les cartes Paul !

Paul : - ce n'est pas pour rien si tu perds à chaque fois, tu es incapable de cacher ce que tu as dans la main.

- Je m'en fiche, je vais me coucher !

Paul : * il sourit comme réponse et fit un peu de place pour les verres que le barman apportait sur la table.*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3111-lazulis-downey http://marplespring.forumactif.org/t3116-lazulis-downey-les-liens

Contenu sponsorisé

Message Trop bonne trop conne [libre] ›
Revenir en haut Aller en bas
 
Trop bonne trop conne [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» trop bon trop couillon
» Le songe d'une elfe
» li dai yu + t'es dans ta jalousie j'suis dans mon jacuzzi.
» Le rêve lucide un peu trop réel...[Rp libre]
» Isabella « J'étais sûrement trop bonne pour faire cette aventure. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Nord de la ville-
Sauter vers: