Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas Aller à la page : 1, 2  Suivant

Membrichou
avatar
Age : 28
Né(e) le : 07/04/1989
Je suis : Avocate - professeur de droit
Inscrit depuis : 04/02/2018
Messages : 54
Célébrité : Sophia Bush
Rps en cours : Francesco
Lenzoco


Message We saw brillance when the world was asleep ▬Francesco › Mar 13 Fév - 10:40


     

Francesco
&
Giulia
It's been a long time !

Ca fait quelques semaines maintenant que j'étais arrivée ici à Marple Spring. Je devais retrouver mon frère, j'avais besoin d'être près de lui pour me sentir en sécurité, m'éloigné de cette ville qui m'a causé tant de problème. J'aime mes parents, c'est clair et ça a été difficile de m'éloigner d'eux, mais comme ils m'ont dit, ils sont ensemble, jamais seul et je peux leur rendre visite quand je veux. Moi, j'avais besoin de changé d'air surtout après cette agression et cette histoire de grossesse. Mon frère n'était au courant de rien de tout ça pour l'instant, mais il allait bien falloir que je lui en parle. De toute façon pour le bébé, ça finira par se voir alors. Mais pour l'instant, je n'avais pas envie de parler du bébé parce qu'il allait forcément me poser des questions sur le père et c'est toujours un sujet sensible pour l'instant.

J'essayais de garder mon esprit occupé par tout ce que je pouvais pour éviter de penser à cette histoire. J'avais un entretien pour un poste à l'université mais à part ça, je n'avais pas grand chose à faire. Alors entre deux recherches de maison pour pourvoir enfin quitter le petit hotel dans lequel je vis pour l'instant, je faisais des recherches. Beaucoup de recherche. Mais rien de très concluant pour l'instant. Sur quoi? L'histoire de Francesco, je veux l'aider à sortir de cet enfer dans lequel il est. Je l'admire beaucoup pour son courage, sa force, je n'aurais surement pas réagit comme lui, je me serais laissée faire ou j'aurais mis fin à mes jours. Il est plus fort que moi ! Mais ça n'empêche que je déteste l'injustice et les gens qui abusent de leur pouvoir et je vais tout faire pour sortir Francesco de ce gros coup monté.

Je lui avais envoyé un message ce matin, je lui donnais rendez vous au centre ville, devant la boutique Gepetto comme point de rencontre. Elle était facile d'accès. Enfin soit, j'avais fais mon sport le matin pris ma douche mes affaire et évidemment, comme toute fille qui se respecte, j'arrive un peu en retard à notre lieu de rendez vous. J'arrive en souriant et lui fait un bisou sur la joue "Salut ! Désolé pour le retard!" Il devait se demander ce que je lui voulais le pauvre. Je sais qu'il n'est pas du genre à s'attacher aux gens et qu'en général, on se voit pour ces histoires dans son hangar mais aujourd'hui j'avais envie de changer un peu. "J'ai fais des recherches encore, j'essaye de t'aider comme je peux mais pour l'instant, je n'ai pas grand chose d'intéressant, mais j'ai vraiment envie de t'aider" Je souris, j'essaye de garder le sourire. Je sais qu'il me fait confiance puisqu'il me laisse l'aider, qu'il me parle de tout ça, qu'il se confie, ca me fait plaisir alors je vais faire en sorte de ne pas le décevoir "Alors je me suis dit qu'on pourrait passer un peu de temps ensemble sans parler de tout ça ou du moins pas autant qu'avant. Te changer les idées un peu, si ça te dit?" Comme j'ai dis, je sais en gros, comment il est avec les gens, sur la défesive, à se méfier, il a besoin de se détendre un peu !

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membrichou
avatar
Age : 41
Né(e) le : 01/01/1977
Je suis : Fugitif vivant sur ses acquis
Inscrit depuis : 05/02/2018
Messages : 75
Célébrité : Wentworth Miller
Rps en cours : Un micro? ft. Lazulis
Twisted mind ft. Cassie

Message We saw brillance when the world was asleep ▬Francesco › Mar 13 Fév - 11:32

Giulia & Francesco ♥️ We saw brillance when the world was asleep 
Il est vrai qu'il est plus facile de fuir une situation déplaisante que de l'affronter, mais des fois, il le faut, il faut fuir une situation sans issue, une impasse. Au jour d'aujourd'hui, tes vrais amis sont à compter sur une seule main, il le faut pour bien avancer. Normalement, ce soir sera la dernière nuit que tu passeras dans cet hôtel avant de rentrée chez toi, dans ton chez-toi. Tu te dis que tu as passé suffisamment de temps à l'écart de ton voisinage pour te faire oublier après cette petite altercation avec la livreuse de pizza. Ce soir, au pire des cas demain matin, tu retrouveras ton petit lit à toi. Ce matin, tu avais un rendez-vous, devant un magasin facile d'accès, ce qui ne te plaît pas trop, mais tu te dis que c'est sûrement pour la bonne cause et préviens ton frère et Florès que tu ne seras peut-être pas là de toute la journée et de téléphoner au numéro indiqué sur un petit morceau de papier que tu lui tendais, celui de Giulia vue que tu as jeté le tiens après avoir reçu un message de la part de la jeune femme. Cette femme est ton amie, une des seule personne en qui tu as confiance entièrement. Tu lui as confié ta liberté, tu sais qu'elle en fera bon usage et fera tout pour t'aider en mettant son savoir en pratique. Tu te rends au lieu de rendez-vous, piles à l'heure, bien vêtu, d'un beau petit costume afin de paraître normal aux yeux des passant, mais ne voyant pas la jeune professeur en droit, tu t'inquiétais un peu, réfléchissais aux possibilités de son retour et espère plus que tout que les fédéraux n'ont pas compris que vous étiez des amis, sous risque que son portable sera en surveillance lui aussi, chose que tu ne veux pas, tu veux entraîner personne dans ta chute. Giulia est une amie parmi tant d'autre, tu le reconnais, elle le sait, tu n'es plus du genre à t'attacher aux gens, car du jour au lendemain, tu peux disparaître et ne promet donc rien à qui que ce soit, ce qu'elle peut savoir, c'est que tu lui est reconnaissant, que tu lui dois beaucoup et ne seras donc jamais la remercier comme il se doit, du moins dans cette situation. En arrivant elle te saluais, te faisais la bise, un doux parfum venait titiller ton odorat et s'excusait de son retard. Tu n'y réagissais pas, tu n'y prêtais forcément attention, mais le sujet principal arrivait, un sujet qui t'intéressait beaucoup, car à vrai dire, il s'agit de toi, de vous, ton frère et Florès. Elle t'expliquait qu'il n'y avait pas vraiment beaucoup de nouveau et te suggérait donc de prendre une journée de libre, comme tu l'avais prévu en quelques sortes et d'oublier un peu tout ça et de se changer les idées. Á vrai dire, tu n'es pas déçu de cette proposition, mais t'es assez anxieux sur le fait qu'il y a tellement longtemps que tu as côtoyé une femme que tu as peur de ne plus savoir quoi ou comment faire avec. D'accord. Les passants passaient, vous vous dites des choses qu'ils n'ont pas à entendre et avant qu'elle dise autre chose, tu l'attrapais au niveau des hanches et lui suggérais d'avancer, elle comprendra bien, tu ne peux pas rester trop immobile, les gens risqueraient de te reconnaître. Qu'avais-tu envie de faire ? Aujourd'hui, c'est toi qui régales, tu as en quelques sortes envie de la remercier, de lui faire plaisir. Au fond, tu es assez content de la voir, Giulia, tu l'apprécies vraiment et n'as pas vraiment envie que tout ce mal lui tombe dessus.

Fiche créée par © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3110-les-amis-valent-de-l-or-un-frere-vaut-une-vie-mais-un-amis-peu-devenir-un-frere?nid=1#66336 http://marplespring.forumactif.org/t3124-libre-comme-une-colombe-ah-bah-nan#66533

Membrichou
avatar
Age : 28
Né(e) le : 07/04/1989
Je suis : Avocate - professeur de droit
Inscrit depuis : 04/02/2018
Messages : 54
Célébrité : Sophia Bush
Rps en cours : Francesco
Lenzoco


Message We saw brillance when the world was asleep ▬Francesco › Mar 13 Fév - 14:14


     

Francesco
&
Giulia
It's been a long time !

Quans je pense à Francesco, je me rend compte que finalement, j'ai une belle vie, j'ai de la chance. En réalité, je m'en suis toujours rendue compte, je ne me suis jamais plaint de la vie que je mène. J'ai des parents géniaux un frère incroyable, des origines qui m'ont permis de voyager et de rencontrer des personnes incroyable. Alors, de quoi est-ce que je pouvais me plaindre? D'une grossesse surprise sans père pour ce futur enfant? D'une agression sur mon lieu de travail, dans cet endroit que j'aimais tant et ou je me sentais chez moi? Qu'est-ce que ça a comme importance à côté des problèmes que traversent Francesco Il doit se sentir seul au monde. A devoir rester sans attache, à devoir toujours faire attention à ce qu'il dit, ce qu'il fait, comment il le dit ou le fait... Est-ce qu'il dort vraiment bien la nuit? Longtemps? J'en doute. Tout ça c'est mauvais pour sa santé et c'est encore pire quand on sait qu'il est innocent. Ca me met hors de moi et je passe des nuits blanche moi aussi à chercher des solutions pour le sortir de cette galère. Mais bon, maintenant, je ne dois plus penser qu'à moi donc je bosse moins de nuit mais je ne m'inquiète pas moins pour Francesco, au contraire.

Je le retrouve alors, un peu plus tard que prévu. Je sais que je dois faire attention avec lui, ne pas être en retard, ne pas rester trop immobile, ne pas parler de ce que je sais en public et même parfois en privé il se méfie. Pas de moi, du tout, je sais qu'il me fait confiance, mais voilà. C'est compliqué comme situation. Je m'excuse alors pour mon retard et le salue en lui faisant un bisou sur la joue. Je parle je parle et je le sent avancer en m'attirant avec lui. Je suis assez maladroite et un peu tête en l'aire, je ne ferais jamais rien qui pourrait le compromettre, mais parfois j'oublie que nous ne sommes pas seul... Ce genre de chose. "Je t'ai donné rendez-vous ici pour qu'on décide ensemble, je ne voudrais pas prévoir quelque chose.. Qu'on ne pourrait pas faire... " Je l’attrape alors par le bras. Je suis assez tactile comme fille, mon côté italien peut-être? "Alors, on peut faire un pic nique et si jamais c'est trop risqué il y a un mini jardin à l'arrière de l'hotel dans lequel je dors pour l'instant.. On peut faire du patin à glace sinon, j'en faisais beaucoup chez moi ou alors on peut faire un tour en hélicoptère, j'ai un ami qui n'attend qu'un coup de fil de ma part!" Je souris alors je ne sais pas trop ce qu'il aime ce qu'il veut et ce qu'il peut, je propose mais je veux juste lui changer les idées pendant la journée et lui montrer que je suis plus qu'un avocate gentille qui l'aide à régler cette histoire. J'arriverais à lui faire dire que nous sommes amis.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membrichou
avatar
Age : 41
Né(e) le : 01/01/1977
Je suis : Fugitif vivant sur ses acquis
Inscrit depuis : 05/02/2018
Messages : 75
Célébrité : Wentworth Miller
Rps en cours : Un micro? ft. Lazulis
Twisted mind ft. Cassie

Message We saw brillance when the world was asleep ▬Francesco › Mar 13 Fév - 15:21

Giulia & Francesco ♥️ We saw brillance when the world was asleep 
Il est vrai que tu n'es jamais libre de faire ce que tu souhaites, tout ce que tu fais peux mener à ta perte, tu peux être repéré et c'est pour ça que tu préfères vivre le soir et rencontrer tes amis dans l'obscurité. Mais les propositions de la jeune femme te semblent faisables, un pique-nique, tout le monde peux en faire, même le plus grand criminel, aller patiner avec une amie, bien que tu ne saches pas patiner, c'est tout à fait réalisable à la patinoire du quartier sud de la ville et un tour en hélicoptère est tout à fait réalisable, après tout à part le pilote qui vous accompagnera ? Tu laissais la jeune femme prendre ton bras, avançais avec elle, tu as hâte que cette journée commence au fond et après quelques secondes de réflexion, tu avais pris ta décision parmi les trois activités proposées. Tu ne me disais pas avoir la journée ? Faisons les trois, non ? Surtout que vous n'avez jamais vraiment pris de vrais moment pour vous, un vrai moment comme le font les vrais amis, car dans ton cas tout ça est impossible. Aujourd'hui, tu as vraiment envie de prendre une journée de libre avec elle, laissant tout tomber, ton combat, tes enquêtes, tes plans, la fuite et vivre comme un humain qui est entièrement libre. Ressentant une légère douleur dans le bras suite à une chute d'avant-hier, tu retirais ton bras du sien, mais étant très tactile avec tes amis, tu ne pouvais t'empêcher de la prendre au niveau de la taille et d'avancer sans savoir où aller, car tu ne sais même pas ou se trouve cet hélicoptère, son hôtel ou même la piste de patinage, tu avances sans avoir de but précis et ça ne te déplaît pas. Je suis content de pouvoir passer un moment avec toi. Tu étais sincère, tu le pensais et marquais une courte pause avant de reprendre. Et si.. Ce soir pour clôturer tout ça, tu acceptais que je t'invite à prendre un verre ou aller manger un truc ? Ton regard se plongeait dans le sien, réfléchissant déjà à ou tu l'emmèneras en cas de réponse positive. Sauf si tu avais quelques choses de prévus, déjà ? De l'autre côté de la rue, tu apercevais un magasin de location de voitures, ça peut être utile pour éviter de devoir marcher d'ici au Sud de la ville et elles n'ont pas l'air si mal après tout.


Fiche créée par © Summers


HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3110-les-amis-valent-de-l-or-un-frere-vaut-une-vie-mais-un-amis-peu-devenir-un-frere?nid=1#66336 http://marplespring.forumactif.org/t3124-libre-comme-une-colombe-ah-bah-nan#66533

Membrichou
avatar
Age : 28
Né(e) le : 07/04/1989
Je suis : Avocate - professeur de droit
Inscrit depuis : 04/02/2018
Messages : 54
Célébrité : Sophia Bush
Rps en cours : Francesco
Lenzoco


Message We saw brillance when the world was asleep ▬Francesco › Mar 13 Fév - 16:22


     

Francesco
&
Giulia
It's been a long time !

J'espérais que quelque chose pourrait allé pour lui. Je sais que tout peut devenir un risque avec ses histoires, mais si il ne profite pas un minimum, comment est-ce qu'il pourra, même si cette histoire se termine bien, ne pas avooir de regret dans sa vie? Une belle rencontre? une belle histoire d'amour, un coeur brisé, un coeur à brisé peut être. Des choses qui font parfois souffrir mais qui font partie des choses de la vie. Je ne veux pas être juste une fille qui l'aura aidé à se sortir de la, je veux faire partie de son histoire, je veux qu'il s'en sorte et qu'après ça, même si il n'a plus besoin de moi on continue à se voir. C'est vrai je m'attache vite au gens, on me l'a assez répété, mais je suis comme ça on ne me changera pas. Je lui propose alors plusieurs choses que je savais possible pour aujourd'hui enfin possible pour moi et je suis étonnée de voir que tout lui plait. Il prend surement un risque en les faisant mais je ne laisserait rien lui arriver enfin, je ferais tout ce qui est en mon pouvoir de petite avocate pour l'aider comme je peux. "Oui j'ai la journée ! Et les trois c'est parfait pour moi ! " Mon sourire s'élargis alors, moi qui pensait qu'il ne pourrait aucun des trois et bien je suis satisfaite de sa réponse. Il détache ensuite mon bras du sien, c'était étonnant mais il avait probablement ses raisons. Je ne voulais pas trop poser de questions tous le temps il sait qu'il peut me parler et je ne veux pas qu'il se sente forcé. Nous continuons à avancer, premier arrêt la patinoire, vu l'heure on ne va pas manger tout de suite et le tour en hélico en fin d'après midi avec les lumière qui commencent doucement à s'allumer, la vue sera superbe. J'allais alors lui faire part de ce petit plan quand il me dit qu'il est content de passer du temps avec moi. Je ne m'attendais pas à ça, mais ça me fait vraiment plaisir "Moi aussi ! Ca va nous faire du bien à tous les deux !" J'étais touchée par ces mots. Je garde mon sourire sur mon visage par la suite, quand il me propose de diner tous les deux ou boire un verre, autant faire les deux en même temps. Enfin on verra à ce moment là. Il me regardait dans les yeux avec ses beaux grands yeux bleu, c'est facile de se perdre dans son regard. Je me reprend alors "Le diner, le verre, ce que tu veux, j'accepte avec plaisir!" Je tourne alors au virage suivant nous marchons encore quelques pas avant d'arriver à la patinoire "Alors dis moi, es-ce que tu sais patiner?"

CODE BY MAY

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membrichou
avatar
Age : 41
Né(e) le : 01/01/1977
Je suis : Fugitif vivant sur ses acquis
Inscrit depuis : 05/02/2018
Messages : 75
Célébrité : Wentworth Miller
Rps en cours : Un micro? ft. Lazulis
Twisted mind ft. Cassie

Message We saw brillance when the world was asleep ▬Francesco › Mar 13 Fév - 18:34

Giulia & Francesco ♥️ We saw brillance when the world was asleep 
Ta main ne se détache plus de sa taille, vous avancez ensemble et tu te laisses guider par la jeune femme à qui l'idée de passé la journée ensemble en faisant les trois activités proposées lui plaisait et qui d'autant plus te plaît à toi aussi, car il faut dire qu'il est, Giulia est tout ce qu'il y a des plus attirant pour une femme, bien que tu as perdu l'habitude de partager des moment de ce genre avec une femme, tu vois que tes habitudes de dans le temps reviennent petit à petits. Tout s'embellissait de plus en plus après qu'elle accepte de dîner avec toi ce soir en plus de passer la journée avec toi, ton sourire s'élargit quand tu entends qu'elle est contente de passer la journée avec toi, tu ne t'y attendais pas vraiment, tu t'attendais plus à ce qu'elle accepte de faire une des trois activités, mais cette journée va vous permettre d'apprendre à vous connaître davantage, car il est vrai qu'à part tes histoires, et quelques petites paroles échangé, il ne s'est jamais rien passer entre vous et tu le regrettes, car tu sais que derrière cette femme se cache une femme bien, une femme attirante. Sa question te faisais même rire intérieurement, car non, tu ne sais pas patiner et tu sais toi-même que tu finiras sur tes fesses dès ton entrée sur la glace. Je crois que ça ira, oui. Et toi? Tu te voiles la face, bien entendu, tu fais le mec sûr de lui qui ne craint rien, mais au fond elle le verras bien que tu ne sais pas patiner du tout et tu redoutes même le moment lorsque tu vas devoir enfiler les patins à glace. Devant l'établissement, tu jettes un coup d'œil à l'intérieur, il n'y a personne et ça te convient, ce qui veut dire que pour le moment, tu seras seule avec elle dans ce frigo géant, tu pousses la porte, la laissant entrée la première et l'attirant avec toi par la main au comptoir de la patinoire, jetant un coup d'œil vers ces pieds, tu commandes tes patins. Un 42, pour moi, s'il vous plaît et un 38-39 ? Tu regardais la jolie brune d'un regard interrogateur, n'étant pas sûr de ton coup, sans donner confirmation à la jeune femme derrière le comptoir. Vous vous installez sur les bancs, déposant vos chaussures respectives dans un casier avec un numéro. Enfin prêt, tu te levais, marché sur le sol sec ça va pour toi, tu y arrives, mais une fois sur la glace, tu riras moins et tu le sais très bien. Sinon, quoi de beau depuis la dernière fois ? Aujourd'hui, tu as décidé de faire une chose que tu n'as pas eue l'occasion de faire avant, te soucier d'elle, apprendre à la connaître et prendre de ses nouvelles, chose que tu te promets de faire dans le futur, elle le mérite. Impatient, t'attrapais sa main et l'entraînais avec toi sur la piste de patinage où tu montais très prudemment.



Fiche créée par © Summers


HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3110-les-amis-valent-de-l-or-un-frere-vaut-une-vie-mais-un-amis-peu-devenir-un-frere?nid=1#66336 http://marplespring.forumactif.org/t3124-libre-comme-une-colombe-ah-bah-nan#66533

Membrichou
avatar
Age : 28
Né(e) le : 07/04/1989
Je suis : Avocate - professeur de droit
Inscrit depuis : 04/02/2018
Messages : 54
Célébrité : Sophia Bush
Rps en cours : Francesco
Lenzoco


Message We saw brillance when the world was asleep ▬Francesco › Mar 13 Fév - 22:52


     

Francesco
&
Giulia
It's been a long time !

Il ne mérite pas tout ça, ce qui lui arrive, je voudrais tellement réussir à l'aider et rapidement, qu'il sorte de cet enfer. Je l'apprécie beaucoup, malgré de côté mystérieux, distant j'ai découvert un jeune homme charmant et attentionné. J'aime bien passé du temps avec lui même si en générale c'est pour l'aider, aujourd'hui, j'avais envie que les choses soient différentes, j'avais envie que nous passions plus de temps ensemble, qu'on apprenne à mieux nous connaître, qu'il sache un peu plus qui je suis aussi peut être. J'étais ravie que mes propositions lui plaisent et encore plus qu'il me propose même de m'inviter à diner. Nous allons passer une journée complète ensemble, du début à la fin et cette idée me plait beaucoup. Je découvre un Francesco un peu charmeur même et j'aime bien ça ! Je ne sais pas ce qu'il va se passer précisément, mais je suis sure que nous allons passer un bon moment tous les deux.
Nous continuons alors à marcher, je me disais que commencer par la patinoire était une bonne idée, surtout qu'à cette heure ci, il n'y aurait probablement pas grand monde donc on serait tranquille. Un peu avant d'arriver je lui demande si il sait patiner "Je me débrouille" j'y allais souvent petite avec mon frère et j'y allais encore en grandissant, quand il me manquait ou que j'avais un peu de temps devant moi, ça me détend et ça muscle mes jambes aussi. Mais ça, c'est un détail. "38 !" Je souris à nouveau, pas mal, c'est un bon observateur ou alors il a tapé dans le tas en se servant de la moyenne des pointures fémine j'en sais rien. Nous nous installons alors le temps de mettre nos patins. Pour moi c'est assez vite fait, question d'habitude je suppose "Pas grand chose, je ne trouve pas de logement qui me plaise vraiment, pourtant je n'ai pas l'impression d'être vraiment exigente dans mes recherches..." Je m'abaise alors pour fermer correctement mon patin. Je me rend alors compte qu'une partie de mon haut s'est soulevé, au niveau des blessures qui sont visible suite à mon agression. Je ne lui en avais pas parlé parce que ça ne me semblait pas important à côté de ce que lui traversait. Je me relève alors rapidement et baisse ma veste pour cacher ces blessure "Prêt?!"

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membrichou
avatar
Age : 41
Né(e) le : 01/01/1977
Je suis : Fugitif vivant sur ses acquis
Inscrit depuis : 05/02/2018
Messages : 75
Célébrité : Wentworth Miller
Rps en cours : Un micro? ft. Lazulis
Twisted mind ft. Cassie

Message We saw brillance when the world was asleep ▬Francesco › Mar 13 Fév - 23:45

Giulia & Francesco ♥️ We saw brillance when the world was asleep 
Tout était différent aujourd'hui en agissant librement, tu te sens libre, tu agis autrement avec Giulia que d'habitude, en effet, tu te découvres un petit côté charmeur, cette façade de toi que tu avais perdu et que tu redécouvres petit à petit. Ce côté tactile, car il est vrai que vos peaux se touchent très souvent depuis ce matin et encore là, tu lui prenais la main, espérant au plus profond de toi que personne ne l'attend chez elle, pendant que vous vous amusez. Dans le mille, tu te doutais que contrairement à toi, elle sait patiner et devinais parfaitement sa taille de pieds, bien que ce ne soit pas dur, toutes les femmes chaussent pareils à vrai dire et ce n'était qu'une question de logique. Contrairement à toi, elle enfilait aisément les patins tandis que toi.. Bah toi qui n'as pas l'habitude, tu galères, mais finis par y arriver finalement et tu ranges donc vos chaussures dans un casier. Pendant tout ça elle te disait qu'elle ne trouvait pas de logement adéquat, une chose dont vous avez vaguement parler la dernière fois sans vraiment approfondir le sujet. Que recherches-tu au juste ? Un loft ? Une maison ? Combien de chambres ? Peut-être que toi, tu pourrais l'aider sur le coup, tu visites tellement de foyer que tu as dû passer devant la maison de ses rêves et vue que tu ne le savais pas ; tu ne pouvais pas lui indiquer l'adresse. Quand la jeune Italienne se baissait, tu remarquais plusieurs coups sur le haut de son corps, des coups dont elle ne t'avais jamais parlé à vrai dire, tu te poses pas mal de question, elle ne t'a pourtant jamais parlé d'un petit-ami ou même d'un mari, tu n'as jamais vraiment compris que Giulia était une femme battue. Tu as cette envie qui te monte de lui poser un tas de questions pour le coup, mais tu te retiens, tu te forces de ne pas les poser, car il est vrai que Giulia, tu ferais tout ce qui est dans tes possibilités pour la protégée, tu as un minimum d'affection pour elle. Tu le feras plus tard, ne voulant pas mettre un froid entre vous pour le moment. Lorsque la jeune femme te demandait si tu étais prêt, tu ne disais pas un mot, tu as toujours sa main dans la tienne et tu montres tout doucement sur la glace, un pied en avant la regardant droit dans les yeux, un petit sourire amusé. Tu perds déjà l'équilibre alors que t'y es à peine dessus, mais arrive à te relever et rester debout, pour le moment. Tu fais ce dont tu te souviens étant petit, ce que tu as appris et avançais un pied en avant l'un devant l'autre. Bon, je reconnais que je ne sais pas patiner. Tu te mettais à rigoler, ne voulant pas lâcher la main de la jeune femme afin de ne pas tomber seul en cas de chute. Tu regrettes de ne pas l'avoir vu plus rapidement ce côté qu'elle te monte, ce côté attachant, ce côté qui t'attendrit. Tout en avançant, pas après pas, tu caressais sa main, ce qui te permettait en même temps d'oublier tes pas et tu te déplaces de plus en plus facilement sur la surface glacée. Tu l'emmenais faire quelques tours de pistes, de plus en plus vite, jetant un coup d'œil à l'heure, la piste risque de bientôt se remplir.

Fiche créée par © Summers


Dernière édition par Francesco Barzagli le Mer 14 Fév - 0:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3110-les-amis-valent-de-l-or-un-frere-vaut-une-vie-mais-un-amis-peu-devenir-un-frere?nid=1#66336 http://marplespring.forumactif.org/t3124-libre-comme-une-colombe-ah-bah-nan#66533

Membrichou
avatar
Age : 28
Né(e) le : 07/04/1989
Je suis : Avocate - professeur de droit
Inscrit depuis : 04/02/2018
Messages : 54
Célébrité : Sophia Bush
Rps en cours : Francesco
Lenzoco


Message We saw brillance when the world was asleep ▬Francesco › Mer 14 Fév - 0:03


     

Francesco
&
Giulia
It's been a long time !

Cette solitude qu'il doit vivre, je ne l'a supporterais pas, j'ai besoin de mon entourage, de mes points de repère, de pouvoir parler de tout être libre tout simplement. J'espère que ma présence le détend un peu et que pendant une journée il pourra oublier tout ça, sans pour autant trop se mettre en danger. Ca non plus ce n'est pas mon but et si jamais il lui arrive quelque chose à cause de cette journée, c'est sur que je m'en voudrais terriblement. Je n'arriverais probablement pas à me le pardonner. Enfin moi aussi il faut que j'arrête de penser à ça et le traiter comme n'importe lequel de mes proches. Nous arrivons alors à la patinoir, il prends nos paires de patins et nous nous installons le temps d'enfiler ceux ci. Il me demande alors ce qu'il y avait de nouveau depuis la dernière fois.. Et en fait, je me dis qu'il n'y a rien d'assez intéressant commparé à sa vie. Mais peut être que mes petits problèmes vont l'éloigner su sien. Je lui parle alors de ce logement que je n'arrive pas à trouver "Une petite maison ou un grand appart...Je voudrais au moins deux chambre ça c'est sur et peut être une pièce en plus pour un bureau. Et encore je peux m'arranger autrement... Je n'ai pas envie d'un truc immense qui montre que j'ai pleins d'argent, je veux juste avoir de la place pour vivre correctement" Je voudrais aussi que ça ne soit pas trop loin de chez mon frère mais je ne sais pas précisément ou il habite encore et pas trop loin de l'université enfin ça sera seulement si jamais je décroche le job.
Nous montons alors sur la glace enfin moi, lui il essaye, mais c'est déjà ça. Sa main était dans la mienne et il me serrait un peu plus fort. Je comprends alors qu'en fait il ne sait pas patiner et mes doutes se confirmes quand il me le dit "Oh vraiment?! Je me disais justement que tu avais l'air super à l'aise" Je garde sa main dans la mienne et lui montre deux trois mouvements de pieds qui peuvent l'aider au moins à garder l'aquilibre. Et finalement plus le temps passe et mieux il se débrouille. "Bon maintenant regarde" je décide finalement de lacher sa main, j'accélère mes gliçade et exécute un saut comme je sais bien le faire. Je me tourne alors vers lui "Alors, impressionné?" Je ris à nouveau, j'avais eu le temps de m'entrainer, même si ça faisait longtemps que je n'avais plus fait ça finalement c'est comme le vélo. Je m'élance à nouveau et tourne sur moi même en prenant une position digne d'une patineuse. Je me remet ensuite droite et veut me rapprocher de lui sauf que tout ça m'a donné le tournis et ma fait perdre l'équilibre, je tombe alors de tout mon long sur le dos. J'ai eu deux secondes de frayeur le temps de vérifier que je n'avais mal nul part à par mes anciennes blessures et que du coup le bébé ne risquait rien. Une fois fait, je me met sur mes fesses et rigole

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membrichou
avatar
Age : 41
Né(e) le : 01/01/1977
Je suis : Fugitif vivant sur ses acquis
Inscrit depuis : 05/02/2018
Messages : 75
Célébrité : Wentworth Miller
Rps en cours : Un micro? ft. Lazulis
Twisted mind ft. Cassie

Message We saw brillance when the world was asleep ▬Francesco › Mer 14 Fév - 0:47

Giulia & Francesco ♥️ We saw brillance when the world was asleep 
Il est vrai que sa présence t'apaise, tu oublies tout, tu ne penses plus à tous tes soucis et encore moi à ce Mustafa. Tu oublies tout, tes soucis, ton frère et Florès qui eux t'attendent sagement à l'hôtel ou font un tour ni vu ni connu en ville. Tu l'écoutes lui parler de sa recherche de logement et assemble tous ces critères, il te semble déjà avoir visité plusieurs logements de toutes sortes qui correspondent à sa recherche, tu lui en parleras demain, car tu n'as pas les papiers et brochures d'informations sur toi et tu ne préfères pas dire de bêtises. Demain, je repasserais, j'ai pas mal d'informations pour toi. Lui dis-tu sur un ton posé et calme, détendu et insouciant. Tu souriais après qu'elle te taquine légèrement sur le faite que tu n'es pas l'un des meilleurs patineurs, après tout, c'est comme tous les autres sports, ce n'est pas donné à tout le monde. Tu regardes les mouvements qu'elle te conseille, des mouvements similaire à ceux que tu as appris étant plus jeune et te mettais en marche, la laissant te lâcher la main, tu la regardes accélérer et se jeter en l'air, chose assez impressionnante faut-il dire. Pff. J'fais mieux de toute façon. Sarcasme? Oui? Arrogance? Sûrement! Tu la vois se rapprocher de toi et d'un seul coup s'écrouler sur la glace, en plein milieu de la piste, heureusement que vous êtes encore seul, mais immédiatement, tu cours vers elle, freinant juste à ses pieds, tu la regardais quelques instants alors qu'elle se mettait sur ses fesses. Ca va ?  Tu souris, amusé, car ou ça arrive aux meilleurs aussi de tomber, mais tu es inquiet, déjà qu'elle avait l'air d'avoir pas mal de coups sur le corps, manquerait plus qu'elle se casse quelques choses aujourd'hui. Tu l'aidais à ce qu'elle se relève, te rapprochant assez dangereusement d'elle, tu te retires doucement, te rassurant qu'elle est bien sur pied et qu'elle tient droit. Il était déjà 13h20, tu avais un peu faim désormais et ton ventre grognait, mais tu tenais à faire au moins un dernier tour de piste avec elle alors que des personnes y montaient aussi. Insouciant, tu levais les épaules, tu avais clairement tout oublier, oublier le pourquoi du comment, tu voulais profiter pleinement de cette journée. Tu l'entraînais avec toi vers la sortie après avoir prolongé votre tour de piste, l'entraînant vers les vestiaires où tu t'assurais d'être seul pourquoi ne pas m'en avoir parlé ? Tu te plantes face à elle afin d'appuyer tes propos te relèves un peu son haut jusqu'en dessous de sa poitrine, montrant pas mal de coup un peu partout. J'aurais pu t'aider. Pas que cela te dégoûte, enfin si, la personne qui a fait ça te dégoûte et tu la retrouveras, peu importe le moyen que tu devras utiliser pour arriver à tes fins, mais Giulia est ton amie. Tu les as remarquées à deux reprises ses blessures, de là ton inquiétude lors de sa chute. Tu veux lui montrer que toi aussi, tu peux être là pour elle, que toi aussi, tu peux l'aider quand elle a besoin de toi. Maintenant que l'heure du pic-nic arrive, tu crois aller acheter plusieurs choses à manger, dont un tapis, de quoi manger et aller louer une voiture afin de vous déplacer plus facilement désormais.


Fiche créée par © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3110-les-amis-valent-de-l-or-un-frere-vaut-une-vie-mais-un-amis-peu-devenir-un-frere?nid=1#66336 http://marplespring.forumactif.org/t3124-libre-comme-une-colombe-ah-bah-nan#66533

Membrichou
avatar
Age : 28
Né(e) le : 07/04/1989
Je suis : Avocate - professeur de droit
Inscrit depuis : 04/02/2018
Messages : 54
Célébrité : Sophia Bush
Rps en cours : Francesco
Lenzoco


Message We saw brillance when the world was asleep ▬Francesco › Mer 14 Fév - 9:42


     

Francesco
&
Giulia
It's been a long time !

Avant d'allé sur la glace, nous parlons un peu, de mon logement pour commencer. Je n'ai pas l'impression que je suis trop exigente et pourtant je ne trouve rien de satisfaisant. Je dois penser pour deux maintenant et c'est vrai que si moi je me serais contentée d'un petit appartement, maintenant je me dis que je dois chercher un peu plus grand. Un endroit ou un enfant aurait sa propre chambre, où ce n'est pas trop dangereux, pas trop grand mais pas trop petit non plus. Pas un lieu plein de moisissure ou d'odeur nocive pour mon bébé enfin futur bébé. Je ne savais même pas qu'il était dans mon ventre, jusqu'à l'agression, je sais que lui n'a pas souffert de celle-ci, c'est le plus important. "Oh super, merci beaucoup !" Il va peut être m'aider à enfin trouver un endroit idéal pour moi, puis le fait qu'il veuille repasser, ça veut bien dire qu'il passe un bon moment non? Sinon il aurait dit "la prochaine fois qu'on se verra" il me considère comme une amie alors?Non?!
Enfin, c'est après ça que nous montons sur la glace tous les deux, main dans la main, je ne met pas longtemps à comprendre qu'il ne sait pas vraiment patiner et il me le confirme. Mais il apprend assez vite, il n'est pas tombé et il se débrouille vraiment bien. Je lui lache la main quelques secondes pour lui montrer un saut. Pour le narguer un peu, je ne voulais pas faire ma maline. Je ris alors à sa réponse "Oh je n'en doute pas!" Je ris à nouveau et repart de plus belle, je fais quelques tour sur moi même et en voulant le rejoindre je tombe. Je me remet sur mes fesses et ne peut m'empêcher de rigoler. Je le vois alors arriver vers moi, comme une flèche. Je souris et attrape sa main pour m'aider à me relever "Oui ça va! Je t'autorise à te moquer de moi!" C'est vrai, à partir du moment ou je n'ai rien de grave et que je me l'a pétais un peu, c'est drôle comme chute. Nous repartons finalement pour un dernier grand tour de piste. Les gens commençaient à arriver et nous, nous sortions de la glace. C'est en arrivant dans les vestiaire qu'il se met devant moi et soulève mon haut en faisant allusion à mes blessures sur le haut de mon corps. Je met ma main sur la sienne en l'abaissant pour les cacher à nouveau et regarde autour de moi. "Ce n'est pas important... On a des choses plus grave à penser, des problèmes plus important à régler. " Je soupire un peu, je suppose qu'il parle des blessures il a pas pu deviner pour le bébé... Ca c'est encore une autre affaire. Je recule alors et vais m'asseoir sur un banc pour enlever mes patins "Et puis c'est arrivé chez moi, je veux dire avant mon arrivée ici.. T'as vu la couleur... Les blessures guérissent..." Je ne laissais rien parraitre sur mon visage, je ne voulais pas montrer que j'avais eut peur, pour ma vie, et les conséquences de cet acte, peur maintenant de sortir le soir de chez moi... on ne m'a rien volé, ni porte feuille, ni téléphone ni clef de voiture... Ca devait être personnel, un élève peut être? un autre professeur? un ancien client? je n'en sais rien et peu importe.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membrichou
avatar
Age : 41
Né(e) le : 01/01/1977
Je suis : Fugitif vivant sur ses acquis
Inscrit depuis : 05/02/2018
Messages : 75
Célébrité : Wentworth Miller
Rps en cours : Un micro? ft. Lazulis
Twisted mind ft. Cassie

Message We saw brillance when the world was asleep ▬Francesco › Mer 14 Fév - 12:04

Giulia & Francesco ♥️ We saw brillance when the world was asleep 
Il est vrai que tu lui dois bien ça après tout ce qu'elle a pu faire pour toi, partager ton expérience dans l'immobilier, sachant que c'est un peu ton domaine, anciennement du moins, tu étais décorateur d'intérieurs. Tu aimais ton métier, tu aimais ce que tu faisais et c'était même ta passion principale, mais la vie n'a pas jouer en ta faveur, ou plutôt la chance et tu as été choisi comme tête de Turc par le gouvernement pour porter le chapeau de nombreux crimes et autres barbaries. Tu as envie de revoir Giulia, aujourd'hui, tu découvres une jeune femme plaisante, qui te plais à toi aussi, une chose qui t'étonnes, car tu n'as plus regardé une femme de cet œil depuis bien longtemps. Tu ne te moqueras pas d'elle comme elle te le suggère après sa chute, tu resteras galant du début à la fin et lui propose donc de l'aider à se relever afin de faire un second tour de piste, bien que tu rigoles intérieurement, tu te poses pas mal de questions au sujet de ses blessures et c'est en rentrant dans les vestiaires que tu te plantais devant elle, lui demandais un peu plus d'informations à ce sujet. Elle te dit qu'il y a pire comme problème, d'autre problème et que ce n'est pas important, que ce n'est pas vraiment un problème. S'en est un à présent. Tout en soupirant, elle recule et allait se poser sur un banc t'expliquant que c'est en traîne de guérir et qu'en gros, je ne pourrais rien y faire, que ça date d'avant sa venue à Marples Springs, une chose qu'elle ignore sur toi, c'est que tu feras tout pour arriver à tes fins. On en parlera à un autre moment. Dis-moi, tu as envie de manger quoi ? Une fois vos chaussures enfilées, tu te levais vite et attrapais une nouvelle fois sa main tout en vous dirigeant vers le comptoir ou vous devez rendre les patins à glace, dans un bol, tu y laissais quelques pièces en faveur d'enfants défavorisé dans le monde, car tu es très humain comme homme et tu l'attirais vers l'extérieur ou tu déposais un bisou sur sa joue. Merci pour tout. Tu n'as pas l'habitude de remercier les gens, il y a bien trop longtemps que tu as passé un si bon moment que sur la glace et ce n'est pas prêt de s'arrêter. En chemin, tu t'arrêtais le long de la rue, un vendeur de tapis et d'autres tissus. Tu lui achetais un tapis de taille moyenne afin de pouvoir y poser vos futurs achats. Avant tout, si on allait chercher une voiture ? Tu la regardes limiter suppliant, car tu as vraiment envie de conduire une des voitures que tu as vu tout à l'heure et que ça risque d'être au top avec le temps proposé par la météo.

Fiche créée par © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3110-les-amis-valent-de-l-or-un-frere-vaut-une-vie-mais-un-amis-peu-devenir-un-frere?nid=1#66336 http://marplespring.forumactif.org/t3124-libre-comme-une-colombe-ah-bah-nan#66533

Membrichou
avatar
Age : 28
Né(e) le : 07/04/1989
Je suis : Avocate - professeur de droit
Inscrit depuis : 04/02/2018
Messages : 54
Célébrité : Sophia Bush
Rps en cours : Francesco
Lenzoco


Message We saw brillance when the world was asleep ▬Francesco › Mer 14 Fév - 14:59


     

Francesco
&
Giulia
It's been a long time !

Nous avons passé un bon moment lui et moi sur la patinoire. Malgré le fait qu'il tenait dificilement en équilibre au début, il n'est finalement pas tombé une seule fois et moi bien. J'avais voulu montrer de quoi j'étais capable pour le narguer un peu, juste rigoler, rien de bien méchant. mais finalement tout ça à cause une chute. Je ne m'étais pas fais mal, juste certaines de mes anciennes blessure mais rien d'important, même dans des moments de la vie de tous les jours parfois ça me fait un peu mal. Mais je me suis habituée. Finalement, ce qui me dérange maintenant dans la douleur,c 'est qu'elle me rappelle ce qu'il s'est passé et ça, ça ne me plait pas, je voulais juste oublier, avanceer et pour l'instant, ce n'était pas vraiment possible. Nous sortons alors de la piste glacée, j'avais dis à Francesco qu'il pouvait se moquer de moi mais il ne l'a pas fait. Un vrai gentleman. Sauf qu'une fois dans les vestiaires, il se met devant moi et me demande ce qu'il s'est passé... Je soupire alors et dit que tout ça n'a pas d'importance, j'essayais d'avoir un air souriant comme pour lui prouver que c'était de l'histoire ancienne. Même si ça oue encore trop sur mon présent à mon gout. "Sérieusement, je préfères que tu te concentres sur ton affaire. ça... C'est pas important" Je souriais encore, ça me touchait qu'il s'inquiète pour moi, je lui découvrais un côté protecteur et j'aime bien ça, je trouve ça touchant. Je m'assied alors pour enlever mes patins et remettre mes chaussures, je crois qu'il a vu que je ne voulais pas trop en parler, pas pour l'instant en tout cas, je ne voulais pas plomber l'ambiance, je lui raconterais.. Il m'a fait confiance avec son histoire alors je veux lui montrer que moi aussi je lui fais confiance. Mais plus tard, aujourd'hui, je voulais qu'il passe une belle journée, qu'il oublie ses soucis et qu'on passe du temps ensemble sans parler de nos problèmes.
Après avoir rendu nos patins, nous nous dirigeons vers la sortie et une fois dehors, il me fait un bisou sur la joue et me remercie "pour tout" Je souris alors "Tu n'as pas à me remercier, c'est normal et ça me fait plaisir !" Nous avancons à nouveau, on s'arrête prendre un tapis puis il me propose de prendre une voiture. Il le propose et je vois dans ces yeux qu'il en a vraiment envie, moi peut m'importe, ça ne me dérangeait pas de marcher et ça ne me dérangeais pas d'être en voiture "Ok pas de problème, va pour une voiture"

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membrichou
avatar
Age : 41
Né(e) le : 01/01/1977
Je suis : Fugitif vivant sur ses acquis
Inscrit depuis : 05/02/2018
Messages : 75
Célébrité : Wentworth Miller
Rps en cours : Un micro? ft. Lazulis
Twisted mind ft. Cassie

Message We saw brillance when the world was asleep ▬Francesco › Mer 14 Fév - 15:50

Giulia & Francesco ♥️ We saw brillance when the world was asleep 
Aussi dur, sois la vérité, tu remarques qu'elle n'a pas fortement envie de parler de ce problème, et toi non plus à vrai dire, tu n'iras pas plu loin, car tu en sais peut-être déjà assez et tu comptes clarifier tout ça un autre jour, là ce n'est pas question de vos problèmes personnels, mais de vous, de deux êtres humains qui veulent passer un bon moment ensemble, loin de vos quotidiens. Tu l'attirais dehors, marchant vers se vendeurs de tapis à qui tu achetais un de ses tapis que tu poseras au sol plus tard, tu te trouves très tactile avec Giulia, il y a bien longtemps que tu n'avais plus tenu la main d'une femme si longtemps dans la tienne, si longtemps que tu n'avais pas profiter, tout simplement et peut-être que c'est parce que tu sais qu'elle aussi a des origines Italiennes, tout comme toi et que vous, les Italiens aimez le contacte. Tu n'as pas à la remercier dit-elle, mais c'est plus fort que toi, il y a longtemps que tu as autant souris en si peu de temps, si longtemps que tu t'as tant amusé, toi qui croyais ne plus réussir à t'amuser un jour, tu te prouves le contraire à présent, tu ferais tout pour immortaliser le moment. L'idée de la voiture n'avait pas l'air de la déranger et tu en es plutôt très content, car tu n'aimes pas trop marché à vrai dire, mais rien qu'en ayant vu les modèles de voitures proposer, tu ne peux pas résister à rouler avec. Tu l'y emmenais, c'était la dernière fois que vous vous arrêtez avant d'aller chercher de quoi préparé ce pic-nic, bien que l'heure tourne, tu te dis que tu as le temps et observes quelques modèles en laissant choisir la jeune femme le modèle de voiture qu'elle trouve beau. Alors ? Laquelle ? Tu prenais celle qu'elle te proposait, sans hésitation et réglais immédiatement l'homme à la caisse, signant les formalités et autre pièce en donnant tes papiers que Florès t'as fournis. De là, vous démarrez jusqu'en ville, histoire de faire quelques courses et acheter quelques provisions, de quoi manger, boire et faire un pic-nic correct. Une fois toutes les courses réunies, tu abandonnais la jeune femme quelques minutes allant chercher une rose blanche, en signe d'amitié, le rouge aurait pu la choqué et toi aussi d'ailleurs ; le vendeur t'observait de haut en bas et tu te dépêchais de le régler afin d'aller retrouver la jeune femme à qui te tendais la fleur et les clefs de voiture, espérant qu'elle sache roulée, car cette fois seul elle peut t'emmener à l'hôtel, dans ce petit jardin comme prévu. J'ai faim ! Ébruitais-tu en prenant place dans la voiture. On fait comment ce soir ? Je viens te chercher devant l'hôtel ? La questionnais-tu curieusement. A l'heure, cette fois. Tu le reconnaît que tu te moques d'elle et le démontre en accompagnant tes propos d'un rire.

Fiche créée par © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3110-les-amis-valent-de-l-or-un-frere-vaut-une-vie-mais-un-amis-peu-devenir-un-frere?nid=1#66336 http://marplespring.forumactif.org/t3124-libre-comme-une-colombe-ah-bah-nan#66533

Membrichou
avatar
Age : 28
Né(e) le : 07/04/1989
Je suis : Avocate - professeur de droit
Inscrit depuis : 04/02/2018
Messages : 54
Célébrité : Sophia Bush
Rps en cours : Francesco
Lenzoco


Message We saw brillance when the world was asleep ▬Francesco › Mer 14 Fév - 17:31


     

Francesco
&
Giulia
It's been a long time !

Attention Giulia... Ma souffrance a peut-être été physique, mais elle a déjà été assez pénible. Je dois me protéger, j'adore Francesco et nous passons un bon moment, mais il ne faudrait pas que je commence à ressentir des choses que je ne devrais pour lui, ça n'ira pas, parce que forcément, c'est trop dangereux pour lui puis si jamais on arrive pas à le sortir de cette histoire, ça serait bien trop compliqué et puis surtout, le plus gros problèmes, c'est que je suis enceinte, d'un autre homme, ça aussi ça vient tout compliqué. Enfin peut importe, il faut que je pense à autre chose, on passe juste une belle journée entre ami, peut importe comment ça se passe.
Quand il me remercie, ces mots me touchent beaucoup, j'aime beaucoup le Francesco de d'habitude, mais je dois bien avouer que celui ci me plait bien aussi, il me surprend, me fait rire, me protège. Je ne comprends pas comment on peut imaginer une seconde qu'il ait fait ce dont on l'accuse. Nous partons ensuite pour le garage pour choisir une voiture pour le reste de la journée, c'est vrai qu'on pourra faire plus de choses si on arrive à se déplacer plus rapidement et plus facilement. On arrive alors au garage. J'avais travailler dans un garage pendant plusieurs années quand j'étais toujours chez mes parents. Mon père passait des heures à bichoner sa voiture et moi à l'écouter et le regarder. Je regarde alors plusieurs voitures m'abaisse pose quelques questions qui ont d'ailleurs l'air de surprendre le jeune homme de la location. j'en montre alors une un modèle typiquement féminin, couleur féminine et nule comme voiture "Je veux ça s'il te plait s'il te plait s'il te plait!!!" J'arrive à garder mon sérieux quelques secondes à peine "Non je rigole, je ne suis pas ce genre de fille" je m'avance alors vers la voiture qui ira le mieux pour la situation et pour le plaisir en même temps "Celle là elle est parfait pour nous. Elle est belle et le moteur est super et elle n'est pas trop voyante on attirera pas les regards puis le rapport qualité prix pour la location m'a l'air plus raisonnable que certains autre modèle. Enfin... Ce n'est que mon avis, mais j'aime bien cette là" Je souris en le regardant attendant de voir si il allait suivre mes conseilles ou non. Nous partons ensuite faire quelques achats, des choses à grignoter entre autre. On se sépare quelques minutes pour ce que je pensais être plus efficace mais il revient avec une fleur. Je souris alors et lui fais un bisou sur la joue "Tu es adorable ! merci " Il me tend alors les clefs. Il me surprend encore. Je trouve ça bien qu'il me laisse conduire, ce n'est pas un macho et ça prouve encore qu'il me fait confiance. Ca me change moi qui ait du être prof parce que je n'étais pas assez prise au sérieux en tant que femme avocate qui adore la mode. "Je me dépêche !" Je ris alors et grimpe dans la voiture. je roule alors jusqu'au petit hotel dans lequel je dors pour l'instant. "Oui ça me va, j'aurais le temps de prendre une douche et de me changer comme ça." Je tourne rapidement la tête en faisant les gros yeux à sa remarque suivant "Je suis toujours a l'heure, c'est toi qui étais en avance" Clairement pas vrai, je disais ça pour l'embêter. On arrive alors à l'hotel, je rentre avec mes clefs, nous avions tout ce qu'il nous fallait du coup on peut directement passer dans le petit jardin dont je lui avait parlé "Et voilà ! C'est calme et tranquille"

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membrichou
avatar
Age : 41
Né(e) le : 01/01/1977
Je suis : Fugitif vivant sur ses acquis
Inscrit depuis : 05/02/2018
Messages : 75
Célébrité : Wentworth Miller
Rps en cours : Un micro? ft. Lazulis
Twisted mind ft. Cassie

Message We saw brillance when the world was asleep ▬Francesco › Mer 14 Fév - 18:00

Giulia & Francesco ♥️ We saw brillance when the world was asleep 
Tu ne participes pas à tous ces clichés sur les femmes, encore moins celui qu'une femme sait moins bien roulé qu'un homme. Au contraire, tu demandes toujours l'avis de la personne qui t'accompagne et dans ce cas, la jeune Italienne a tout à fait le droit de donner son avis sur le choix du véhicule. Elle commençait par une blague, bien que tu n'étais pas sûr qu'elle plaisantais, tu étais prêt à régler cette voiture et signer les formalités, mais fût interrompu à temps. Toutes les voitures sont si jolies, si sportives et… Colorées, du moins celle que la jeune femme te proposait pour plaisanter. Elle te suggérait une nouvelle voiture, qui était assez passe-partout, mais pour plus de sécurité, tu demandais le même modèle en vitre teinté au garagiste et te proposais plusieurs modèles en plus de ça. Tu prenais un truc pas trop sombre non plus que ça ne fait pas trop inconnu, mais des vitres assez sombres pour ne plus vous voir de l'extérieur. Ce soir tu la rejoindras donc à l'hôtel, tu tâcheras d'être là à l'heure et pas en avance comme elle te le faisais remarquer sur le ton de l'humour, elle sait très bien qu'elle n'a pas raison pour le coup et qu'elle est toujours en retard, mais tu lui pardonnes, c'est une femme après tout. Ce soir tu la rejoindras donc à l'hôtel, tu tâcheras d'être là à l'heure et pas en avance comme elle te le faisais remarquer sur le ton de l'humour, elle sait très bien qu'elle n'a pas raison pour le coup et qu'elle est toujours en retard, mais tu lui pardonnes, c'est une femme après tout. Pour le coup, oui, c'est un cliché, mais une vérité en même temps. Tu la laissais rouler jusqu'à l'hôtel, tu as confiance en elle et tu te doutes qu'elle sache très bien rouler pendant quelques minutes, un calme plat dans la voiture afin qu'elle reste concentrée sur la route, une fois arrivée tu la suivais à l'intérieur et commençait à tout installé dans le jardin. C'est un coin assez mignon, calme et surtout vous êtes seul, rien que vous sur la pelouse verte, personne pour vous déranger et au fur et à mesure que vous installez tout ça, on pourrait même penser à un rendez-vous romantique.C'est beau ici. T'es accompagné d'une très jolie femme, tu te découvres pleins de chose, au fur et à mesure que le temps passait. Dans l'herbe, tu te posais et l'invitais de à poser pas loin de toi, appréciant le moment présent, tu attrapes sa main que tu caressais en voulant la rassurer d'être à son aise avec toi, car tu n'oserais même pas t'imaginer ce qu'elle pouvait penser de toi au début, lorsqu'elle a découvert l'homme que tu étais, l'homme rechercher et tu la remercies de t'avoir cru, car ça demande une sacré paire de couilles au fond, croire un inconnu sur paroles et lui donner la chance de prouver ce qu'il dit, ce qui est désormais une chose faite. Tes doigts glissent sur la sienne, glissant ensuite sur son bras, tu lui fais quelques petites chatouilles, voulant voir si elle est chatouilleuse. N'y prends pas goût. disais-tu taquin, la fixant du regard.

Fiche créée par © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3110-les-amis-valent-de-l-or-un-frere-vaut-une-vie-mais-un-amis-peu-devenir-un-frere?nid=1#66336 http://marplespring.forumactif.org/t3124-libre-comme-une-colombe-ah-bah-nan#66533

Membrichou
avatar
Age : 28
Né(e) le : 07/04/1989
Je suis : Avocate - professeur de droit
Inscrit depuis : 04/02/2018
Messages : 54
Célébrité : Sophia Bush
Rps en cours : Francesco
Lenzoco


Message We saw brillance when the world was asleep ▬Francesco › Mer 14 Fév - 23:05


     

Francesco
&
Giulia
It's been a long time !

cette histoire de grossesse me donne envie de manger tout le temps et pas forcément des bonnes choses. Je sais qu'il faut se faite plaisir et je ne suis pas du genre à surveiller de près mon poids mais bon si je continue à ce rythme dans 1 semaine j'explose es records du monde. Pas de quoi faire craquer un homme. Être mère célibataire et trouver l'amour ça sera déjà dure alors si en plus je pèse une tonne je peux être sûre de finir vieille fille entourée de mes chats et leurs chatons... Je ne suis pas pressée du tout mais je sais que le temps passe et un jour je me réveillera et ça sera juste trop tard.
Mais mon avenir si lointain n'est pas encore pour maintenant pas besoin de l'en inquiéter la je voulais profiter du présent et mon présent c'était cette journée que j'étais en train de passée avec Francesco. J'aimais bien sa présence je me sentais en sécurité, entouré écoutée. Ça me change des macho sur qui j'ai déjà pu tombe ou du genre de personne à cause de qui j'ai du changer de métier. Bon je n'avais pas non plus envie de prouver le contraire je voulais surtout erre capable d'être autonome en plus d'aider financièrement mes parents donc je me suis rangée...
Ici, nous venions d'arriver à l'hôtel dans la court intérieur mais extérieur.. On trouve un endroit sympa dans un coin. Il n'y avait personne, il faisait donc calme, le temps était agréable je 'aurais rien pu demander de plus "oui, j'adore !" j'aime bien cette petite court, j'ai besoin d'aire de respire sans forcément avoir à allé loin donc j'étais ravie de voir ceci en arrivant à l'hôtel. Je pourrais me rouler dans l'herbe pendant des heures, comme une enfant
Finalement, Francesco commence à me chatouiller légèrement le Brad. Mais je ne suis pas chatouilleux encore moins à cet endroit. Au contraire j'adore ça. Mon corps en entier se met à frissonner " si tu fais ça, je risque de m'endormir ! je ris un peu mais c'était vrai. Je m'allonge alors sur le dos et le tire pour qu'il s'allonge z côté de moi. Je pose ma tête sur son torse [b]"et donc dans tout ça.. Comment tu gères tes histoires d'amour ?]/b]

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membrichou
avatar
Age : 41
Né(e) le : 01/01/1977
Je suis : Fugitif vivant sur ses acquis
Inscrit depuis : 05/02/2018
Messages : 75
Célébrité : Wentworth Miller
Rps en cours : Un micro? ft. Lazulis
Twisted mind ft. Cassie

Message We saw brillance when the world was asleep ▬Francesco › Jeu 15 Fév - 14:49

Giulia & Francesco ♥️ We saw brillance when the world was asleep 
Il est vrai que cet endroit est assez plaisant, très beau et harmonieux. Un endroit parfait pour un faire un moment romantique pour un couple, un rendez-vous romantique, mais là, tu sais qu'il s'agit d'un moment entre amis, un moment entre l'avocate et le fugitif, ce qui te fait rire intérieurement, car ce n'est pas banal tout ça. Elle te dit que si tu continues à la chatouiller, elle risque de s'endormir, tu souriais à cette remarque voyant qu'elle n'est pas chatouilleuse du tout, tu continues et la laissais te tirer à ses côtés et t'affalais sur l'herbe à côté d'elle, acceptant sa tête sur ton torse, tu passais ta main au-dessus d'elle en la serrant dans tes bras. Tu déposes un petit bisou sur sa tête, regardant le ciel, ne pensant à rien et laissais balader ton autre main sur son bras pour finalement attraper sa main que tu tenais dans la tienne pendant de longues minutes, tu rougissais à sa question concernant tes relations, car à vrai dire tu ne sais même plus ce que ça fait d'être aimé ou même d'aimer en retour, c'est du passé pour toi. Disons que quand t'es en cavale, tu ne veux pas causer de problèmes à d'autres personnes... Ou alors, tu as peur de t'engager de te forcer à ne plus rencontrer de jeune femme. Il faut dire qu'il y a longtemps que tu n'as pas ressenti la présence d'une femme dans ta vie, ressentis l'odeur de leurs cheveux t'effleurer le nez et il y a encore bien plus longtemps que tu avais tant touché une femme. Giulia est donc l'une des exceptions, elle connaît ton histoire, ce que tu fais au quotidien et tu te dis même que tu as beaucoup de chance de l'avoir à tes côtés, elle te permet tant de chose, elle ne tient pas compte des rumeurs qui courent à ton sujet et avec elle, tu peux te sentir libre. Quand tout ça sera finis, j'ai envie de construire une famille, avoir un enfant avec celle que j'aimerais plus que tout. Tu n'as pas encore de plan à vrai dire, c'est un rêve, car tu sais que quand tout ça sera finis, tu seras stérile et ne pourras plus assumer d'avoir un enfant. Et toi, tu as quelqu'un ? Demandais-tu curieusement, recommençant à frotter sa main que tu glissais vers son ventre.  

Fiche créée par © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3110-les-amis-valent-de-l-or-un-frere-vaut-une-vie-mais-un-amis-peu-devenir-un-frere?nid=1#66336 http://marplespring.forumactif.org/t3124-libre-comme-une-colombe-ah-bah-nan#66533

Membrichou
avatar
Age : 28
Né(e) le : 07/04/1989
Je suis : Avocate - professeur de droit
Inscrit depuis : 04/02/2018
Messages : 54
Célébrité : Sophia Bush
Rps en cours : Francesco
Lenzoco


Message We saw brillance when the world was asleep ▬Francesco › Jeu 15 Fév - 16:18


     

Francesco
&
Giulia
It's been a long time !

Je ne voulais pas paraître indiscrète, je m'intéressais à sa vie privée, je ne sais pas comment ça fonctionne pour lui tout ça, les amitié. Les histoires d'amour. Je suppose que si une femme arrivait et qu'il en devenait complètement amoureux, àca rendrait les choses encore plus compliquée et moins facile à vivre pour lui. Et pour elle non plus, se retrouver dans ce genre de situation il pourrait partir du jour au lendemain ou elles devraient vivre cache ou je ne sais quoi... Ça peut faire peur. Moi je dis quand on aime, la seule chose qui puisse nous faire souffrir c'est que cette personne ne nous aime pas en retour ou alors de ne pas pouvoir être avec cette personne. Donc le reste n'a pas vraiment d'importance, si? Est ce que je suis trop rêveuse? Est ce que j'ai regardé trop de film romantique ou de film de Disney? Peut être mais je suis rêveuse je suis comme ça j'espère et je crois en l'amour. ''je comprends.. Mais tu as déjà été amoureux ? Depuis ta cavale ?" j'essaye de comprendre sa vie comment il a vécu jusque maintenant et hors de questions d'imaginer que toute sa vie sera comme ca, armé que je vais l'aider à sortir de cette galère, d'une manière ou d'une autres et je prendrais le temps qu'il faut pour ça !
Je souris ensuite à ces mots, c'est j'en d'avoir un objectif, de se donner d el'espoir et puis c'est vrai que je ne m'attendais pas à ce qu'il dose quelque chose comme ça. Mais c'est bien, il me surprend encore et c'est une surprise positive, encore. "c'est un beau projet, je vais t'aider à le réaliser, comme je peux je te le promet!" je lui fais un bisou sur la joie, c'est vrai je veux l'aider il mérite d'être heureux, comme tous le monde peut être même plus que tous le monde a cause de ce qu'on le force à vivre... C'est tellement injuste et l'injustice, ça me met hors de moi ! Je profitais de ce moment j'étais bien allongée dans ses bras à parler de tout et de rien. Il descend sa main sur mon ventre et me demande si je suis seul.. J'hésite un peut '' je ne suis plus tout à fait seul..." j'étais célibataire, ça oui, mais je n'étais pas seul... Je tend sa main tu mon ventre et mets ma main sur la sienne je ne savais pas si il allait comprendre ou si je devrais lui dire... J'espère aussi qu'il n'allait pas fuir en apprenant cette nouvelle... Mais bon ce n'est pas comme si je lui annonçait qu'il allait devenir père.

CODE BY MAY
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membrichou
avatar
Age : 41
Né(e) le : 01/01/1977
Je suis : Fugitif vivant sur ses acquis
Inscrit depuis : 05/02/2018
Messages : 75
Célébrité : Wentworth Miller
Rps en cours : Un micro? ft. Lazulis
Twisted mind ft. Cassie

Message We saw brillance when the world was asleep ▬Francesco › Jeu 15 Fév - 16:52

Giulia & Francesco ♥️ We saw brillance when the world was asleep 
Il est vrai que vivre dans de telles conditions ne serait pas une vie de rêve pour ta partenaire, il y a bien longtemps, tu étais en couple, c'était avant ton incarcération en prison, mais ne voulant pas être en relation avec un taulard, elle a préféré te quitter. Tout ça ne te manque pas, tu as remarqué qu'un homme peut se passer de chose naturelle telle que les rapports sexuels, les câlins et une femme en générale. Un homme peut être solitaire et se débrouiller lui-même pour ses tâches ménagères tel que le repassage, faire à manger et laver son linge. Non, toi, tu as su te débrouiller durant plusieurs années et tu ne ressens aucun manque de ce côté, tu n'as même pas touché une femme depuis que tout ça à commencer. Sur le gazon, vous discutez de vos vies respectives, une discussion assez intime à vrai dire. Non, je n'arrive plus à tomber amoureux depuis... Tout ça. Et pourtant, tu ne fermes pas les portes, mais tu ne veux juste pas faire de mal à qui que ce soit, tu ne veux pas qu'elle soit privée de sa liberté comme toi, ton frère et Florès. Et tu te laisses guider, ta main se pose sur son ventre, accompagné de la sienne elle t'annonce qu'elle n'est plus seul et tu comprends rapidement qu'elle attend un enfant, mais ce n'est pas pour autant que tu es fixé sur le fait qu'elle a quelqu'un ou non et tu trouves ça quand même magnifique qu'elle soit enceinte. Attendre un bébé est la plus belle chose au monde, tes yeux pétilles, t'es même ému après son annonce, pas au point de pleurer, mais t'es content pour elle et ne trouves pas directement les mots. C'est magnifique, félicitation. Tu laisses ta main glisser sur son ventre, tu frottes son ventre, amusé du moment présent, plein de question en tête, mais tu ne les poseras pas en réfléchissant, car tu n'oses pas tout simplement. Tu te poses des questions sur le père, sur sa situation et comprends le pourquoi de sa recherche d'une maison assez spacieuse, tu te dis qu'un enfant doit y grandir et c'est magnifique de penser d'une telle façon. Je suis vraiment content pour toi, à combien de semaines es-tu ? Ta main ne quittait plus son ventre, tu y restais longuement à le frotter tout doucement, tu déposes un bisou sur le front de la jeune mère.

Fiche créée par © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t3110-les-amis-valent-de-l-or-un-frere-vaut-une-vie-mais-un-amis-peu-devenir-un-frere?nid=1#66336 http://marplespring.forumactif.org/t3124-libre-comme-une-colombe-ah-bah-nan#66533

Contenu sponsorisé

Message We saw brillance when the world was asleep ▬Francesco ›
Revenir en haut Aller en bas
 
We saw brillance when the world was asleep ▬Francesco
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» The world falls asleep... Mais on se réveille !
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Centre-ville-
Sauter vers: