Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

Message Kelyan & Priam☥I'm your brother, no matter what you do › Mer 4 Mar - 22:03



Kelyan && Priam
Ce week-end j'avais vu pas mal de potes, et l'un d'eux m'avait dit que "à ce qui parait" mon petit frère va pas très bien en ce moment. Je ne savais pas trop d'où il tenait ça, qui lui avait dit ça, toute façon c'est pas une très grande ville ici les rumeurs ont vite fait le tour, et les McKinley se sont vite faits connaitre, quand on vient de l'aristocratie, on fait beaucoup parler. Et j'peux vous dire que des commères y en a à tous les coins de rues. Ce qui m'étonnait surtout c'est que pas mal de gens que nous connaissions tous les deux étaient au courant mais pas moi. Enfin quelqu'un l'avait sûrement croisé dans un sale état, j'imagine qu'il n'était pas allé se confier au premier pote venu, mais tout de même, si il n'allait pas bien il aurait pu m'en parler, j'avais toujours été là pour lui.

Du coup, bien que nous étions dimanche soir et que j'étais censé avoir cours demain je décidais d'aller rendre visite à mon bro. Toute façon les études de photographie c'est pas comme la médecine hein, on a le droit d'avoir une vie à côté. Je laissais donc ma bande de potes vaquer à leurs occupations, les saluais d'un au revoir général et je quittais le bar où nous avions élu domicile les week ends pour me rendre à l'appartement du petit Kelyan. J'étais fringué comme un clodo en plus moi avec mon vieux jeans troué et ma veste qui date de matusalem, m'enfin, c'est mon frère que j'vais voir pas mon père, même si il suit bien ses traces pas de quoi s'inquiéter. J'dois dire que je lui en voulais un peu quand même de ne pas m'avoir prévenu que ça allait pas trop ces derniers temps, je savais qu'il avait des problèmes avec papa, mais il avait son propre appartement maintenant, il avait Jamie, je ne voyais pas ce qui pouvait le rendre malheureux, il avait tout pour lui ce gosse. Enfin bref, chacun sa merde, et sûrement qu'il en avait aussi. Mais j'allais lui remonter le moral moi ! Comme il était bientôt l'heure de manger je m'arrêtais prendre des pizzas et les ramenait avec moi. Une fois devant sa porte, tel le généreux livreur de pizzas, je sonnais et attendis que mon frangin pointe le bout de son nez. Je n'avais même pas pensé à lui envoyé un texto ou à l'appeler pour le prévenir que je me ramenais, j’espérais qu'il était là. Et j’espérais qu'il n'était pas avec Jamie. Oh non j'aurais dû réfléchir à ça. Please dieu si tu existes fais que Jamie ne soit pas là et que je n'ai pas à subir la vue de leur amour devant moi...


 

Fiche créée par © Summers & Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Kelyan & Priam☥I'm your brother, no matter what you do › Jeu 5 Mar - 12:21

Kelyan & Priam
Allongé sur son canapé, le regard dans le vide, Kelyan est aux abonnés absents. Depuis quand ? Il ne saurait le dire. Sûrement depuis sa dispute avec Charlie. En fait, il a l'impression que sa fin de semaine s'est déroulée dans un brouillard constant avec de légers éclairci lors de sa soirée avec Jamie et de sa rencontre avec Snow. Oh il y a aussi cet après-midi avec Zéphyr ... Mais mis à part ça s'est le grand flou. Le boulot ? Son chef lui a reproché son manque de rigueur et de motivation. La famille ? Il n'a pas vu son père, heureusement, et son frère non plus. Il aurait pu appeler se dernier, mais pour faire quoi ? Lui raconter qu'il a embrassé leur demi-sœur ? Non. Il préfère encore se murer dans son silence. Le truc, c'est que se taire ne l'aide pas. Il est de plus en plus morose et, en ce dimanche soir, il a catégoriquement refusé de rejoindre ses amis en boite préférant se terrer chez lui. Il se rappelle alors ce qui lui a traversé l'esprit alors qu'il était chez Jamie. Il échoue sur tous les tableaux. Charlie avait peut-être raison. Tout est sa faute et uniquement la sienne. S'il n'était pas tel qu'il est les choses aussi serais différente. Peut-être que ... Peut-être que s'il n'existait tout simplement pas les autres s'en porteraient mieux. Se redressant d'un coup, il secoue la tête. Non. Sa situation n'est pas si désastreuse. Il ne doit pas penser ainsi. La sonnette de sa porte d'entrée attire alors son attention. Il n'attend pourtant personne. Soupirant, il se lève et se dirige vers l'entrée, faisant, au passage, taire son chiot qui est en train de grogner après la porte. Et quand il ouvre ...

« Priam ? » Surpris, il reste planté devant la porte à observer son frère. Mais qu'est-ce qu'il fout là ? Son regard se pose alors sur les pizzas qu'il tient à la main et ça le fait réagir. Haussant les sourcils, il les désigne. « Tu t'es reconverti en livreur ? Visiblement, tu devrais changer de métier, tu n'es pas très doué. Je n'ai rien commandé ... Mais je t'en pris entre. » S'effaçant sur le côté, il laisse le passage libre à son aîné et referme la porte derrière lui. Il réalise alors qu'il vient de faire une bourde, il n'aurait pas dû le laisser entrer, il va immanquablement comprendre que quelque chose ne va pas. À moins qu'il le sache déjà et que ce soit la raison de sa visite. Dans ce cas, le cendrier plein, les volets fermés, l'odeur de renfermé, la vaisselle non faite (tout comme le ménage) ne feront que le confirmer. Kelyan lève les yeux au ciel. Au fond, il s'en fiche, il n'a pas la motivation pour mettre de l'ordre dans sa maison alors que sa vie elle-même est en désordre. Allumant la lampe, bah oui, il était dans le noir intégral jusque-là (après tout, il broie du noir), il observe son aîné. « Désolé pour le désordre, je n'attendais pas de visite. » Oui, il ne se gène pas pour signaler à son frère qu'il aurait pu prévenir au lieu de débarquer à l'improviste. Kelyan n'est pas le genre à faire des reproches ou se mettre en colère, jamais en fait, mais il est au plus mal et se fiche bien d'être vexant, blessant ou désagréable avec les autres pour le coup. « Tu veux boire un truc ? » A défaut d'être sympa, il peut au moins être poli. Et puis il a soif. Se dirigeant vers sa cuisine, il en profite pour remettre de l'eau et des croquettes dans les gamelles de son petit golden. Il jette alors un œil à Priam. « J't'en pris installe-toi. Qu'est-ce que je te sers ? » Attendant sa réponse Kelyan se sert une bière.
Fiche créée par © Summers & Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Kelyan & Priam☥I'm your brother, no matter what you do › Dim 8 Mar - 19:31



Kelyan && Priam

Instantanément lorsque je fis retentir la sonnerie de la porte, j'entendis en réponse le grognement sonore du chien de mon frère. J'avais toujours adoré les chiens, mais je ne considère pas avoir assez de temps pour en voir un, je n'ai pas assez de temps entre mes études et les sorties pour m'en occuper, je n'ai pas de jardin, pas d'espace pour qu'il se sente à l'aise, et je n'aime pas les petits chiens. Pour ça que j'avais pris des rats, vue que j'aime pas les chats. Mais j'avais été ravis lorsque mon frère avait prit son golden et j'étais toujours super content de le voir. Quelques secondes plus tard, la porte s'ouvrit sur le visage de Kelyan qui n'était pas très souriant. Hm... Bon en même temps pas comme si il savait que c'était moi derrière la porte, et si il était mal ces derniers temps c'était plutôt compréhensible. Il m'observait comme si j'étais un fantôme ou un truc chelou dans le genre... Quoi ? Il était si étonné de me voir ? On se voyait souvent pourtant, enfin un peu moins depuis que je me rendais compte que j'avais des sentiments pour Jamie, c'était un peu trop gênant comme situation de les voir tous les deux du coup j'évitais au maximum ces moments-là ce qui avait finit par m'éloigner un peu de mon petit frère. Mais quoi ? J'avais vécu 20 ans de ma vie avec lui, je n'avais pas le droit de lui rendre visite sans le prévenir avant ? Il fit une remarque sur le fait que j'étais un livreur de pizzas. Je fis un petit sourire en réponse à ça, et il me fit entrer.

« J'me suis dit que t'avais p'têtre faim vu l'heure. »

Je regardais autour de moi de façon circulaire, et je ne pu que comprendre que ce qu'on m'avait dit sur Kelyan était vrai. Mon frère n'était pas une fée du logis certes, mais il ne se laissait jamais aller autant, disons qu'il était tout de même quelqu'un de propre, là son appartement était un véritable carnage. Tous les signes de la dépression, dans le noir, à fumer, à boire aussi p'têtre ? Bref, c'était plutôt inquiétant, et si jamais il ne voulais pas me parler de son problème je n'allais pas lâcher le morceaux facilement, si il réagissait aussi excessivement c'est que c'était quelque chose de grave, ou du moins qui le touchait au plus haut point. Je me baissais pour caresser le chien de mon frère, le gratouillant derrière les oreilles avec un petit sourire pour lui.

« Moi non plus je ne m'attendais pas à partir en visite. »

Oui pas comme si j'avais prévu depuis une semaine d'aller le voir ce soir, j'avais juste été inquiété par les dires de mon ami et j'avais filé chez Kelyan dès que j'en avais eu l'occasion. Je prenais place sur le canapé, bouillonnant intérieurement de lui demander ce qui lui arrivait, mais je ne voulais pas le brusquer sinon il allait se braquer. Les formules de politesse d'abord puis on enquête. Il me demandait ce que je voulais boire, je haussais les épaules. Je ne buvais jamais d'alcool, alors bon peu importe, je n'avais pas de boisson favorite.

« Si t'as du coca ça me va !. »

Je posais la pizza sur la table. J'attendais qu'il revienne avec les boissons. Puis je me lançais, parce que je ne voulais pas non plus passer par quatre chemins.

« On m'a dit que tu n'allais pas très bien ces derniers temps, alors je viens prendre de tes nouvelles.. »



 

Fiche créée par © Summers & Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Kelyan & Priam☥I'm your brother, no matter what you do › Lun 9 Mar - 17:45

Kelyan & Priam
Rester seul à broyer du noir ce n'est pas une solution, Kelyan le sait, mais il ne peut pas non plus parler de ce qui le tourmente. Il a l'impression que s'il ouvre la bouche, il ne fera que s'attirer plus de problèmes qu'il n'en a déjà et peut qu'il n'a pas tort. Du coup, lorsqu'il voit son frère devant sa porte et se doute qu'il est venue prospecter, il a juste envie de refermer et de lui demander de partir. Seulement, il ne peut pas faire ça. Priam, c'est son grand-frère, son soutien, celui qui a toujours été là pour lui quoi qu'il arrive. Peut-être qu'à lui, il peut lui parler sans risque ... Tentant de s'en persuader, il s'efface et le laisse entrer tout en haussant les épaules lorsque son aîné justifie la présence de pizza en supposant qu'il a peut-être faim. « Pas forcément, mais je ne refuse jamais de partager un repas avec mon frère. » Oui, même quand il est au plus mal Kelyan peut se montrer sympa. Il essaye alors d'ignorer le regard que Priam jette sur son appartement, mais il ne peut se retenir de signaler qu'il n'attendait pas de visite. Ça ne justifie pas vraiment le désordre ambiant, à dire vrai, mais ça a au moins le mérite d'éviter tout commentaire désobligeant. Priam se contente de répondre que lui, il ne s'attendait pas à le visiter. Voilà qui attire la curiosité du cadet. Qu'est-ce qui a motivé sa venue alors ou plutôt qui. Qui a vendu la mèche concernant son état ? Kelyan se promet d'obtenir une réponse pour faire connaître sa façon de penser au mouchard, à l'occasion. En attendant, il invite son frère à s'installer et lui demande ce qu'il veut boire ? « Coca ? Ça marche. » Se servant une canette de bière, il en sort une de coca pour Priam et la lui apporte. Posant les deux boissons sur la table, il se laisse tomber dans un fauteuil et coince une cigarette entre ses lèvres. Il se lance alors à la recherche de son briquet, mais se fige lorsque son aîné prend la parole. Nous y voilà. Pinçant les lèvres et fronçant les sourcils, il ne répond pas. Il se saisit plutôt du briquet sur lequel il vient de mettre la main et allume sa cigarette. Tout en tirant profondément dessus, il observe son frère. Il va bien falloir qu'il parle sinon il ne le lâchera pas et puis ... Il sait que Priam lui tirera les verres du nez qu'il le veuille ou non. Il retire alors la cigarette de sa bouche, exhale un nuage de fumée et penche la tête de côté. « Qui t'a dit que je n'allais pas bien ? » Ça aurait été trop simple d'espérer qu'il réponde par un simple : " Oui, ça va mal. " Désolé, mais ça s'est non. Observant Priam avec curiosité, il attend une réponse. C'est donnant, donnant. Si l'aînée veut des réponses, il va devoir en fournir aussi. Finalement, Kelyan se laisse aller au fond de son fauteuil et, d'un geste de la main, englobe la pièce. « T'en pense quoi ? J'ai l'air d'aller bien ? D'ailleurs comment tu vas toi depuis le temps ? » Posant sa cigarette dans le cendrier lui faisant face le garçon fait la moue, il n'a pas envie de fumer en fait, il éteint donc la cigarette et la laisse là. Il attrape son chiot qui passe prêt de ses jambes et le prend sur ses genoux. Caressant la boule de poil, il semble hésiter. « Dit ... Si pour une fois, je m'opposais à papa qu'est-ce que tu penses qu'il arriverait ? » Levant les yeux vers Priam, il attend.
Fiche créée par © Summers & Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message Kelyan & Priam☥I'm your brother, no matter what you do ›
Revenir en haut Aller en bas
 
Kelyan & Priam☥I'm your brother, no matter what you do
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» You're my brother, no matter what. {namseon &taehyun ♥}
» [FB 1623] Big brother is watching you
» Maximilien - Big brother is watching you.
» (F/RESERVE) Ebba Zingmark - Like brother and sister
» just a little formality | ft. kelyan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Corbeille des sujets-
Sauter vers: