Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité

Message I'm not the only one ☥Jamie & Priam › Mer 4 Mar - 17:19



Jamie && Priam
C'était un samedi soir. Je n'avais donc pas cours, et de toute façon vue le peu de cours que j'avais en semaine cela ne m'empêchait nullement de sortir. Vous savez les études de photographie c'est pas médecine, on a pas besoin de ne plus avoir de vie extérieure pour avoir son année. J'avais été invité par une fille de ma classe à sa soirée d'anniversaire. Cela devait se passer en boîte de nuit. J'avais un peu hésité, j'étais pas trop branché boîte de nuit, je suis pas un bon danseur, même si franchement ce qu'on fait en boîte n'est pas vraiment de la danse pour moi, mais en plus le but des boîtes je trouve ça malsain, tout le monde se touche, se tripote, baise dans les toilettes... Beurk. Même si j'avais eu pas mal d'aventures et que je ne me gênais pas pour avoir des histoires d'un soir jamais je ne ferais ça dans des toilettes, c'est trop sale. Mais finalement, je n'avais rien d'autre de prévu ce soir-là, la fille était plutôt cool bien qu'il me semblait qu'elle me faisait de l'oeil ces derniers temps et que je n'étais pas intéressé plus que ça par elle, après avoir pesé le pour et le contre je m'étais dit pourquoi pas, ça peut être amusant, peut être que je pourrais ainsi mieux la connaitre et qu'elle allait me plaire, elle était mignonne, et j'avais plusieurs potes qui y allaient également. Tout ça pour dire que j'avais décidé de m'y rendre !

Je m'étais habillé assez simplement, un jeans, un sweat noir avec une veste style militaire noire, une petite douche et un coup de peigne dans les cheveux et le tour était joué. Je n'étais pas du genre à me prendre la tête pour ce que j'allais porter ou pour l'image que je donnais aux autres. J'étais plutôt simple de ce côté-là.

J'étais donc là, avec mon verre de sprite. Oui parce que j'ai oublié de préciser une autre chose que je n'aime pas en boîte de nuit c'est que presque tout le monde est complètement bourré. Et moi, je ne bois pas d'alcool. Donc c'est un peu compliqué de se mettre dans l'ambiance. Tout le monde discutait. La fille dont c'était l'anniversaire dansait avec ses amies en mode collé serré je suis trop une bonnasse tout en me regardant du coin de l'oeil. Et moi je faisais semblant de ne rien voir et je discutais avec un mec de notre classe à côté de moi. C'est alors que la chaudasse, je vais l'appeler comme ça maintenant, vint s'asseoir à côté de moi et posa sa main sur ma cuisse en me demandant si je voulais aller danser avec elle. Je lui répondis que non, et je détournais la tête pour ne pas qu'elle se colle trop à moi avec son haleine d'alcool. C'est alors que je vis Jamie. Là-bas, elle semblait seule mais elle devait sûrement être avec d'autres gens. J'hésitais. La fille me collait ses seins sur ma poitrine, et moi je réfléchissais si je pouvais aller voir Jamie. C'était la fiancée de mon frère, et pourtant à partir du moment où je l'avais vu là, au milieu de la foule, je ne voyais plus rien d'autre qu'elle et je ne pouvais plus détacher mon regard. Je n'avais pas le droit de faire ça, mais j'en avais marre de me retenir, cette soirée était désastreuse, j'avais bien le droit d'avoir un peu de bonheur en discutant un peu avec Jamie non ? Alors je me levais, m'excusais auprès de la fille, et je la rejoignis. Je lui fis un petit sourire et la saluait:

« Hey ! Je savais pas que t'aimais les boîtes ! »

 

Fiche créée par © Summers & Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message I'm not the only one ☥Jamie & Priam › Jeu 5 Mar - 13:02

Priam & Jamie
"Nous ne savions plus vouloir être libres, nous étions des rêveurs, des vicieux, des gens qui rêvent du bonheur et qu’un vrai bonheur accablerait plus que tout. Il restait que nous nous plaisions à nous-mêmes et que nous ne désirions rien d’autre au fond que de continuer à nous croire faits pour une vie impossible."

La Vie Tranquille
était, à n'en pas douter, l'un des classiques préférés de Jamie. Elle l'avait déjà bien relu six ou sept et, pourtant, elle prenait toujours autant de plaisir à en tourner les pages. Lire la plongeait dans une sorte d'état second, un univers fantastique dans lequel elle ne faisait plus qu'un avec son livre. L'espace d'une lecture, elle oubliait tout : sa vie, ses ennuis, ses amis... Pour vivre son roman. Il s'agissait d'ailleurs là de là principale raison qui la poussait à lire : oublier, oublier que chaque pas qu'elle faisait, chaque mot qu'elle prononçait semblait l'éloigner un peu de lui. -[...]Ring. Driiing ? La jeune femme sursauta, prise au dépourvue par la sonnerie du téléphone. Elle posa son ouvrage à regret en souriant avant de se saisir de son portable. -Allô ? Lança-t-elle dans le combiné. -Jamie ? Ici Rose à l'appareil. La brune haussa les sourcils. Mais pourquoi donc sa collègue l'appelait-elle à dix-neuf-heures un samedi ? Elle replia ses genoux contre sa poitrine tout en attendant une explication. -Tu viens toujours en boîte avec moi ce soir hein ? En boîte ? Ce soir ? La jeune femme se frappa le front de la paume de la main en se maudissant intérieurement. Elle était si adsorbée par sa lecture qu'elle en avait oublié la sortie programmé avec son amie ce soir. Enfin, cette dernière lui avait plutôt forcé la main, mais Jamie savait que cela partait d'une bonne intention. La discussion qu'elle avait eu avec Charlie dernièrement l'avait complètement retourné et elle s'était sentit mal toute la semaine, raison pour laquelle sa collègue de travail lui avait proposé de la sortir aujourd'hui, pour tenter de lui remonter le moral. -Oui, oui, bien sûr, bafouilla-t-elle tout en se redressant avant de se ruer vers sa chambre. -Vingt heure, devant la boîte, c'est ça ? -C'est ça, ne soit pas en retard !

Assise sur un tabouret près du bar, Jamie regardait fixement la marée humaine se remuer au rythme de la musique tout en se demandant comment elle avait atterrit ici. Son jean noir, sa tunique amble et ses ballerines détonaient quelque pas au milieu de toutes les tenues bling-bling qui l'entouraient. Elle n'était pas vraiment à son aise ici : cela faisait à peine un petit quart d'heure qu'elle était ici et pourtant elle regrettait déjà son canapé moelleux et son livre. -Tu viens danser ? Lui demanda Rose tout en se trémoussant. La demoiselle secoua négativement la tête. -Tout à l'heure, articula-t-elle pour se faire comprendre au milieu de la cohue. -J'attends d'abord de finir mon verre, ajouta-t-elle en désignant du doigt son cocktail orange fluorescent. -Tu ne sais pas ce que tu rates ! Puis sa collègue retourna se perdre dans la foule, collée serrée à sa conquête de la soirée. La jeune femme se retrouva seule, abandonnée comme une paumée près du bar, repoussant successivement tous les hommes (et femmes) qui l'approchait d'un peu trop près. Sa vie était déjà assez compliqué comme ça pour qu'elle se rajoute en plus des coups d'un soir sur le dos. Elle était en train d'observer ce qui l'entourait lorsqu'il lui sembla apercevoir un visage familier. Priam ? La demoiselle sentit le rouge lui monter aux joues lorsqu'elle l'aperçu, collée à une parfaite inconnue. Une pointe de jalousie lui creva le cœur qu'elle ravala avant de détourner la tête de se spectacle affligeant pour fixer le bout de ses ballerines. Mais cela n'empêchait pas pour autant son cerveau de cogiter. Qu'est-ce qu'il faisait là ? Et avec une chaudasse pareille en plus ? Ses impressions se confirmaient : elle aurait mieux fait de tranquillement chez elle, loin de ce crétin de Priam qui draguait une bimbo.

Fatiguée déjà par cette soirée qui semblait traîner en longueur, Jamie scruta la salle à la recherche de son amie pour lui faire signe qu'elle rentrait chez elle. Après plusieurs minutes de recherches infructueuses, elle finit par l'apercevoir avec sa conquête de tout à l'heure qu'elle entraînait avec détermination vers les toilettes. La jeune femme leva les yeux au ciel, lui envoya un SMS puis quitta son perchoir. Elle resserra ensuite son gilet autour de ses épaules et s'apprêtait à partir lorsqu'elle entendit une voix familière l'interpeller. Une vague de frissons lui parcourut l'échine lorsqu'elle reconnut le ton grave de Priam et la jeune femme se retourna d'un mouvement pour faire face à son interlocuteur. Mais, dans son mouvement, elle se prit les pieds dans le tabouret et percuta le jeune homme. -P... Pardon, murmura-t-elle, gênée, avant de lever ses grands yeux noisette vers lui. -A vrai dire, moi non plus je ne savais pas que j'appréciais ce genre d'endroit... Répondit-elle avant de piquer un fard en se rendant compte que ses mains étaient toujours plaquées contre le torse de son beau-frère. Elle les retira précipitamment avant de les glisser dans son dos. -A vrai dire, je ne suis pas une grande fan mais une amie m'a traîné ici. D'ailleurs, elle vient juste de me laisser tomber pour emballer un mec dans les toilettes et... Voilà. Jamie glissa une mèche de cheveux rebelles derrière ses oreilles, complètement captivée par le regard électrique du jeune homme, avant de continuer. -Et toi ? Tu es venu t'amuser en boîte avec ta petite-amie ? Ajouta-t-elle avant de lui désigner d'un léger mouvement du menton la bimbo qui les regardait, l'air furieux. Ses sous-entendues manquaient un peu de délicatesse mais elle ressentait un besoin presque maladif de savoir ce qu'il se passait entre eux deux. -En tout cas, elle a l'air très... Sympathique, ajouta-t-elle ironiquement avant de lui offrir son plus franc sourire.
Fiche créée par © Summers & Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message I'm not the only one ☥Jamie & Priam › Lun 9 Mar - 13:16



Jamie && Priam

Je savais que je ne devrais pas aller la voir. Je savais que c'était une mauvaise idée, que je n'avais pas le droit de ressentir ce que je ressentais pour la fiancée de mon petit frère. Mais je ne pouvais pas m'en empêcher, cette fille était un aimant pour moi. Tout aurait pu être si simple, on aurait pu être amis, on aurait pu se côtoyer normalement si je n'avais pas eu la mauvaise idée de tomber amoureux d'elle. On a le droit d'être ami avec la petite amie de son frère, mais on a pas le droit d'avoir envie de l'embrasser chaque fois qu'on la voit. Mais tant pis, c'était comme ça et je n'y pouvais rien, on ne contrôle pas ses sentiments, je devais juste essayer de ne pas y penser et me comporter comme simple ami/beau-frère. C'était ma résolution. Et je m'y tiendrais. Je n'aurais pas de pensées déplacées. Jamie se retourna lorsque je l'interpellais et elle manqua de tomber, plaquant ses mains sur ma poitrine pour éviter de se retrouver par terre. Ok... Si ça commençait comme ça ça allait être compliqué de ne pas avoir de pensées déplacées... Je sentis mon rythme cardiaque augmenter rapidement dans ma poitrine tandis que je n'avais qu'une envie c'était de la serrer contre moi. Allez, respire, et fais comme si de rien n'était. Je plaquais un sourire sur mon visage et écoutais sa réponse, essayant d'ignorer son regard de petit fille adorable qui me faisait fondre. Elle me répondait qu'elle ne savait pas qu'elle appréciait les boîtes non plus. C'est vrai que la connaissant, c'était pas son genre, elle n'était pas comme toutes ces autres filles qui aiment se trémousser collée à plein de mecs. D'ailleurs y avait qu'à regarder sa tenue. Elle était mignonne. Mais pas vulgaire. En plus, elle était en couple avec mon frère, et tout le monde va en boîte pour draguer, les gens en couple ne vont pas en boîte généralement... Elle retira ses mains de mon torse tandis que j'avais l'impression de pouvoir respirer à nouveau, comme si ses mains étaient un étaux duquel mon coeur ne pouvait s'échapper. Je me sentais un peu plus à l'aise. Elle me dit qu'elle était avec une amie qui l'avait lâché pour aller avec un mec dans les toilettes. Typique. Crade. Je n'arrivais franchement pas à comprendre ça, j'étais peut être né dans la mauvaise époque. Ou j'avais finalement été un peu trop éduqué de façon noble.

« Pas cool, du coup tu es seule ? »

Si elle était seule, alors on pouvait rester un petit moment tous les deux. On se retrouvait rarement tous les deux, seuls, Kelyan était toujours là lorsque nous nous voyions. J'avais envie d'être un peu rien qu'avec elle, même si oui, c'était une mauvaise idée.
Elle me demanda ensuite si j'étais venu avec ma petite amie, en parlant sûrement de la fille qui fêtait son anniversaire ce soir et qui avait décidé que je serais son futur petit ami ou bien juste coup d'un soir j'en savais trop rien. En tout cas rien qui ne m'intéressait moi. Je haussais les épaules.

« C'est juste une fille de ma classe. Je crois que je lui plais... Mais c'est pas réciproque. Et si j'avais une petite amie tu le saurais... »

Dis-je, un peu triste qu'elle puisse penser ça. Mais je me rendis compte alors que je disais n'importe quoi. Comment elle le saurait ? Ok fallait que je rajoute quelque chose là...

« J'veux dire, Kelyan te l'aurait sûrement dit. »

Dis-je avec un petit sourire histoire de rattraper le coup.
 

Fiche créée par © Summers & Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message I'm not the only one ☥Jamie & Priam › Sam 14 Mar - 23:23

Priam & Jamie
Ils étaient si... Près l'un de l'autre. Jamie avait l'impression que son cœur allait exploser. Il battait à tout rompre, menaçant à chaque instant de s'arracher de son étreinte de chair et d'os. Rythme cardiaque saccadé, entrecoupé de raté. Rythme cardiaque chaotique. Priam pouvait-il entendre le cœur de la jeune femme qui battait pour lui ? En tout cas, elle, elle n'entendait que ça. Chaque pulsation résonnait dans son corps, la secouant toute entière. Mais elle oublia toutes ces préoccupations futiles lorsque ses yeux plongèrent dans ceux du jeune homme. L'espace d'un instant, elle arrêta de respirer. Elle oublia tout ce qui l'entourait pour se focaliser sur ses yeux qui la fixaient, avec l'irrépressible envie de s'y noyer. Plus rien ne comptait alors pour elle qu'eux deux, enfermés dans leur petite bulle qui explosa à l'instant même ou il engagea la conversation. -Seule avec moi-même oui, répondit la jeune femme en haussant les épaules. -Et je peux te garantir que la conversation n'est pas joyeuse. Et encore, en disant cela, Jamie était encore bien en dessous de la vérité. Elle n'aimait pas se retrouver seule face à elle-même. Cela la forçait à se poser des questions sa vie dont les réponses la dépassaient complètement. Elle était retournée comme une crêpe depuis la discussion qu'elle avait eue avec Charlie il y a deux semaines. D'une certaine manière, c'était un mal pour un bien : maintenant qu'elle savait que son amie était amoureuse de Kelyan, la demoiselle était plus que jamais déterminée à mettre fin à sa propre histoire avec le jeune homme pour que Cha' puisse être heureuse là où elle n'avait visiblement aucune chance : en amour. Mais le prix à payer lui semblait bien lourd.

La jeune femme eue l'impression qu'on lui ôtait un poids de la poitrine lorsque Priam lui affirma que la plantureuse blondasse qui tentait d'attirer son attention n'était pas sa petite amie. Elle s'en voulut alors instantanément d'avoir posé la question. Après tout, le jeune homme pouvait faire ce qu'il voulait, ils ne sortaient pas ensemble et Jamie n'avait pas le droit de l'interroger de cette manière sur sa vie privée. Elle savait parfaitement qu'elle n'avait pas le droit de l'apprécier comme elle l'appréciait, elle était la petite-amie de son frère après (du moins pour encore quelques jours). Mais c'était plus fort qu'elle, elle ne pouvait empêcher son ventre de papillonner à sa vue. -Tu n'as personne ? J'étais persuadé que tu sortais avec quelqu'un pourtant. Enfin, tant mieux... Jamie baissa immédiatement la tête, rouge de gêne. Elle n'arrivait pas à croire qu'elle avait dit une chose pareille ! Elle avait parlé sans réfléchir. Comment rattraper la situation après une bourde telle ? -Euh, c'est-à-dire que, ce que je voulais dire c'était que, je pensais, enfin... Tu vois ? Tu mérites beaucoup mieux quoi... Mieux que la blondasse qui se déhanchait, ça s'était certain. Mais aussi mieux qu'elle, mieux que Jamie. Avec ce qu'elle allait faire à Kelyan et à ses parents, elle avait l'impression de n'être plus digne de rien. -Oui, oui sûrement, répondit-elle machinalement lorsque le jeune homme lui parla de son frère. Mais elle n'en était pas plus sûre que ça. D'ailleurs, elle ne se souvenait pas d'avoir déjà parlé de Priam avec son petit-ami. Lui, il n'y pensait tout simplement pas, et il était douloureux pour Jamie d'aborder le sujet.

Toutes ces considérations et ces pensées oppressaient quelque peu la jeune femme qui commençait à éprouver des difficultés pour respirer. La respiration sifflante, elle étouffa une quinte de toux, les mains crispées au niveau de ses poumons, peinant à retrouver sa respiration. Elle extirpa son inhalateur de son sac avant d'en prendre deux grandes bouffées. Elle soupira ensuite de soulagement avant d'enfiler sa veste. -Ça te déranges si on sort quelques minutes s'il te plaît ? Je crois que j'ai besoin de prendre un peu l'air. Elle considéra ensuite la blondasse quelques secondes avant de continuer. -Sauf si tu préfères retourner avec tes amis. Elle esquissa un sourire. -Je comprendrais tout à fait.
Fiche créée par © Summers & Rinema
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message I'm not the only one ☥Jamie & Priam ›
Revenir en haut Aller en bas
 
I'm not the only one ☥Jamie & Priam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I'm not the only one ☥Jamie & Priam
» Journal : Jamie Langenbrunner signe avec Toronto
» EMRYS A. HAWKINS ► Jamie Dornan
» [M] JAMIE DORNAN ∞ Nate prénom nom
» BLAKE J. MILLER ► jamie campbell bower

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Corbeille des sujets-
Sauter vers: