Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Adminchou
avatar
Age : 37
Né(e) le : 13/04/1980
Quartier : Quartier Sud
Je suis : Prof d'histoire en Fac et lycée, écrivain
Inscrit depuis : 11/05/2017
Messages : 320
Célébrité : Chris Evans
Rps en cours : Abbagail
Isaac
Liam

Message a stranger with a familiar face - FT Ruby › Ven 12 Jan - 15:25

Ruby & Keith
Keith venait de passer chez la fleuriste, il avait salué Livia, et pris un bouquet de rose blanche. A cette période de l’année, les fleurs ne sont pas nombreuses et la plupart sont exporté. Ces roses ne tiendront pas longtemps, mais tant pis, il les changera vite. Une fois ses fleurs achetées il se rendit donc au cimetière. Il s’installa devant la tombe de sa femme, la nettoyant avant d’y déposer les quelques roses. Il resta face à cette dernière, murmurant quelques mots. Lui racontant les dernières nouvelles. Certes, c’était stupide, lui même le pensait. Il ne croyait pas au fantôme, ni au paradis, ni a quoi que ce soit. Elle était partie. Point. Il continuait toujours de lui parler. Sûrement qu’il aimait à l’imaginer, assise là, souriante comme toujours, radieuse, comme si elle l’écoutait, et lui répondait. C’était aussi un moyen de faire marcher sa mémoire. Jamais il ne voulait oublier son visage, son sourire, ni sa voix. Il avait toujours des vidéos d’elle des photos, mais il voulait pouvoir continuer de se l’imaginer sans problème. C’était un peu une façon de la garder avec lui. Après un certain temps, il s’était décidé à partir. Il croisa sur son chemin un visage qu’il connaissait bien. Une jeune femme avec qui au cours des deux dernières années ils n’avaient échangé que quelques mots, quelques sourire polis, quelques regards. Ils étaient étrangers l’un à l’autre, pourtant si familier. Il s’avança vers elle sourire aux lèvres.

Bonjour! vous allez bien? Vous êtes venue visité votre père?

Il savait ça suite à une courte conversation qu’ils avaient déjà eu il y a quelques temps. Lui avait avoué tristement venir voir sa femme, et la jeune femme lui avait dit qu’elle venait voir son père. Keith paraissait sûrement moins triste qu’il n’avait pu l’être à l’époque. Il faut dire que les choses avaient bien changées ces derniers mois pour lui. Il allait beaucoup mieux. Et il était presque soigné. Une rechute était si vite arrivée. Enfin, il ne voulait pas penser à ça. A la place, il voulait en connaître un peu plus sur la jeune femme.
Fiche créée par © Summers


You taught me the courage of stars before you left.
How light carries on endlessly, even after death. With shortness of breath, you explained the infinite. How rare and beautiful it is to even exist.I couldn’t help but ask for you to say it all again. I tried to write it down but I could never find a pen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membrichou
avatar

Age : 31
Né(e) le : 07/07/1986
Quartier : Centre-ville.
Je suis : Ecrivaine qui n'écrit plus...
Inscrit depuis : 04/11/2017
Messages : 85
Célébrité : Keira Knightley.
Rps en cours : Holly - Kendrick - Ezio - Oskar - Keith

Message a stranger with a familiar face - FT Ruby › Ven 12 Jan - 18:50

 
A STRANGER WITH A FAMILIAR FACE.
Ezio & Ruby

Elle est assise à même le sol, le dos contre la tombe de son père. Elle sait que ce n’est pas forcément très bien vu mais elle s’est toujours fichue du qu’en-dira-t-on. Ce n’est pas lorsqu’elle vient au cimetière qu’elle va s’en préoccuper. Installée là, sur la terre, elle passe de longues minutes sans dire un mot. Elle a toujours besoin d’un peu de temps pour laisser tomber la carapace qui l’habite le reste du temps. Pour oublier la sarcastique et trop rebelle Ruby et redevenir, quelques instants seulement, la fille de son père. Ce n’est qu’après un petit quart d’heure que la jeune femme commence à parler. Elle sait combien c’est stupide, elle sait combien c’est inutile. Tout autant qu’écrire encore et encore à sa mère décédée durant toutes ces années l’était. Mais elle en a besoin. Elle a besoin de se sentir un peu moins seule. Elle a besoin de se souvenir ce qu’on ressent quand on aime. Alors elle se laisse aller plus d’une heure durant. Elle parle, pleure un peu, rit beaucoup. Il lui manque tellement, son père. Il a toujours été la personne la plus importante de sa vie. Sans lui, son existence entière, déjà chaotique, ne ressemble plus du tout à rien. Mais venir ici lui fait du bien. Elle en ressort toujours avec l’esprit un peu plus libéré qu’en y entrant.

 

C’est ce qui se produit une fois de plus. Après un long moment, la jolie brune se redresse enfin. Elle ne prend pas la peine d’épousseter son jean. Elle caresse du bout des doigts la pierre froide avant de se décider enfin à partir. Elle commence à se diriger vers la sortie quand elle croise une silhouette. Un homme, inconnu, mais dont elle reconnaît pourtant le visage. Elle ne sait presque rien de lui, pas même son nom. Toutefois, depuis deux ans maintenant, elle le croise dans ce cimetière de temps à autre. Ils n’échangent que de brefs sourires, quelques mots parfois. Elle sait qu’il a perdu sa femme tout comme elle lui a confié la perte de son père. Quand il la salue, elle esquisse un faible sourire. Elle est encore plongée dans le moment qu’elle vient de vivre, celui qui la pousse à baisser les armes. Nul doute que, dans le cas contraire, elle ne l’aurait pas épargné d’un sarcasme.  C’est peut-être aussi dû à cet homme. Elle connaît sa douleur, elle la partage en quelque sorte. Et elle ressent à son égard une bienveillance qui n’existe pas habituellement avec les inconnus. – Bonjour. C’est bien cela et vous… Votre femme. C’est une déclaration plus qu’une question, car elle connaît bien la réponse après tout. – On fait aller. Et vous… Comment allez-vous ? demande-t-elle, sincèrement intéressée par la question. C’est étrange, parce qu’il n’est qu’un inconnu. Mais elle l’a vu tant de fois ici qu’elle n’a pas cette impression, elle a au contraire comme la sensation de le connaître, un peu. 

Code par Melody  |  Gif : nottrulyperfect.tumblr.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2842-ruby-un-matin-de-gene-vaut-mieux-qu-une-nuit-de-solitude http://marplespring.forumactif.org/t2848-ruby-c-est-l-histoire-d-une-enfant-coincee-dans-le-corps-d-une-femme

Adminchou
avatar
Age : 37
Né(e) le : 13/04/1980
Quartier : Quartier Sud
Je suis : Prof d'histoire en Fac et lycée, écrivain
Inscrit depuis : 11/05/2017
Messages : 320
Célébrité : Chris Evans
Rps en cours : Abbagail
Isaac
Liam

Message a stranger with a familiar face - FT Ruby › Dim 14 Jan - 12:21

Ruby & Keith
Certes, il en croisait pas mal des gens au cimetière, mais la jeune femme a qui il venait d’adresser la parole venait régulièrement ici, et il l’avait croisée bien plus souvent que les autres. Bien qu’il ne lui avait jamais réellement parler outre quelques mots de temps à autre, lui laissant apprendre qu’elle venait voir son père ici, ils ne s’étaient jamais vraiment parlé. Il faut dire que pendant longtemps Keith n’était pas vraiment enclin à la conversation, surtout lorsqu’il était bourré, autrement dit, très régulièrement. Aujourd’hui, c’était différent, il était sobre. Il ne buvait presque plus, et même si a plusieurs reprise il a failli atteindre la cuite, il ne l’a pas fait. Pourtant ce n’était pas l’envie qui manquait. Du coup, aujourd’hui sobre, il s’était dit qu’il pouvait bien lui parlé, une vraie conversation. Il lui demanda si elle venait visiter son père, même s’il connaissait déjà la réponse.

– Bonjour. C’est bien cela et vous… Votre femme.

Il acquiesça calmement.  Il n’y avait que sa femme d’enterrée ici qu’il pouvait venir voir, et un de ces élèves, mais où, il l’ignorait. Il avait même longtemps ignoré qu’il était mort, un suicide. Mais il se voyait mal aller se recueillir sur la tombe de ce dernier.

– On fait aller. Et vous… Comment allez-vous ?

Habituellement, il aurait mentit, en haussant les épaules. Il l’aurait fait pour ne pas inquiéter quoique ce soit, ou ne pas les embêter avec le fait que non, il n’allait pas bien.

ça va assez bien.

Il était rare que cette réponse soit vraie, mais plus les jours passaient, plus il pouvait la dire sans mentir. Tout n’était pas parfait, il restait dépressif, mais ce n’est pas quelque chose qu’on soigne en claquant des doigts, mais au moins, il commençait à aller mieux. Il avait d’abord dû s’occuper de son alcoolisme avant de s’attaquer à la dépression.

Au fait! J’m’appelle Keith, et vous pouvez me tutoyer!

Dit-il en tendant la main. Au moins les présentation était faites, et s’il pouvait avoir son nom ça lui éviterait de la surnommer l’inconnue du cimetière. Il regarda en direction de la tombe où il l’avait vu s’asseoir à plusieurs reprises.

Ça fait longtemps qu’il est parti?

Il faudrait vraiment qu’il téléphone à ses parents. Il le fera ce soir. Après deux ans sans nouvelles, il était tant qu’il leurs téléphone.

Fiche créée par © Summers


You taught me the courage of stars before you left.
How light carries on endlessly, even after death. With shortness of breath, you explained the infinite. How rare and beautiful it is to even exist.I couldn’t help but ask for you to say it all again. I tried to write it down but I could never find a pen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Message a stranger with a familiar face - FT Ruby ›
Revenir en haut Aller en bas
 
a stranger with a familiar face - FT Ruby
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A quand le reveil citoyen face a l'insecurite ?
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» HAÏTI FACE À L'OBLIGATION DE L'ÉTAT
» Ruby Caldwell - Be yourself and smile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Ouest de la ville :: Cimetière de Marple Spring-
Sauter vers: