Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas Aller à la page : 1, 2  Suivant

Membrichou
avatar
Age : 34
Né(e) le : 15/08/1984
Quartier : Centre Ville
Je suis : Pro-Gamer & Présentatrice TV
Inscrit depuis : 24/10/2017
Messages : 854
Célébrité : Krysten Ritter
Rps en cours : Ft. Jane & Lilly-Rose
Ft. Mum
Ft. Jane & Ellen
Ft. Tristan

NON DISPONIBLE


Telle mère, Telle Fille... ?


Message [T] Just a coffee [Keith McAvery] terminé : › Lun 27 Nov - 18:34

Keith McAvery feat. Emily Reddick

Just a coffee


Keith McAvery avait invité Emily Reddick à boire un café. A la base, ils devaient partager un verre. Une boisson chaude restait un plan moins dangereux et plus soft, convivial. La brunette avait accepté. Comment s'étaient-ils rencontrés ? Em' avait effectué une intervention dans la classe principale de Keith, au lycée où il travaillait. Il s'agissait d'évoquer les jeux vidéos, cette addiction et ses conséquences. Les jeunes étaient sujets à ce genre de soucis, ils se laissaient rapidement happer par l'univers virtuel. Red qualifiait une célébrité pour eux car elle présentait une émission consacrée à la jeunesse : elle évoquait les nouvelles sorties, elle effectuait des tests, elle rencontrait du monde et elle diffusait ce qu'il ne fallait pas rater en matière de jeux vidéos. C'était son univers. Sa grand-mère l'avait baigné dans ce bain dès son plus jeune âge en lui achetant des consoles. Trop âgée, elle ne possédait pas la force de gérer une petite fille orpheline. Elle avait créé la dépendance de Emily. La belle avait percé dans le milieu vers l'âge adulte en prouvant son talent lors de compétitions acharnées. Elle connaissait du monde, elle voyageait beaucoup. Elle détrônait même des partenaires masculins très connus dans le milieu. Désormais, plus posée, elle animait une émission pour les jeunes. Elle n'arrêtait pas les compétitions mais elle participait moins à ces concours. Elle voulait se lancer dans la musique, une autre passion. Elle ne savait pas par où débuter. Or, elle détenait pas mal de contacts. Elle n'hésitait pas à faire les couvertures de magazines et à participer à des émissions de divertissement pour la bonne cause. Sa réputation n'était plus à prouver. Donner de son temps et de ses conseils pour la jeunesse ne la dérangeait pas. Elle aidait bien la police, de manière bénévole, dans un autre domaine. Elle appréciait se sentir utile et partager son vécu. Les adolescents, le jour de la visite de Reddick, s'étaient montrés attentifs et très concernés. Le moment avait été très agréable. Keith n'avait pas eu besoin d'intervenir. Emily l'avait jugé charmant, sympathique bien qu'un peu mystérieux et discret, pédagogue avec ses élèves. Il prenait le temps pour eux. Il ne représentait pas le style de professeurs absents et indifférents face à l'avenir des jeunes qu'ils tentaient d'éduquer. Boire un café avec lui, cela ne l'ennuyait pas, bien au contraire. Il avait son numéro. Elle avait attendu qu'il l'appelle pour organiser la rencontre. Ils avaient trouvé un terrain d'entente, un matin vers dix heures. C'était le week-end et ils n'enchaînaient pas les occupations. La jeune femme était en avance. Elle n'avait pas l'habitude de ces rendez-vous extérieurs et banals. Elle imaginait la chose de manière simple et cool. Elle était vêtue d'un t-shirt de uncharted, une veste à capuche noire, un jean troué et des converses noires. Ses cheveux restaient détachés. Son maquillage demeurait sobre. Elle pouvait faire plus attention, son physique n'était pas si affreux mais elle ne prenait pas le temps pour cela en dehors des soirées mondaines ou caritatives. Keith était arrivé à l'heure. Elle l'attendait à une table, à l'endroit convenu. Elle gardait un sourire franc puis elle choisissait de lui serrer la main.

Bonjour, vous allez bien ? Ravie de vous voir, je n'ai pas encore commandé : je vous attendais. Vous prenez quoi ? Installez-vous, je vous le paie.




codage par LaxBilly.


Dernière édition par Emily Reddick le Jeu 1 Fév - 12:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2817-all-about-me-emily-reddick#top http://marplespring.forumactif.org/t2818-my-links-my-topics-emily-reddick#60752

Invité
Invité

Message [T] Just a coffee [Keith McAvery] terminé : › Mar 28 Nov - 12:39
just a cofee
Emily ft. Keith



Si sa sortie au café avait été un autre jour, il aurait demandé à ce que celle-ci se passe l’après-midi. Mais ce matin là, il devait se rendre à une réunion des alcoolique anonymes. Il s’était juste éclipsé un peu plus tôt pour ne pas faire attendre Emily. La demoiselle avec qui il devait prendre un café. Il l’avait rencontré au lycée, elle intervenait pour avertir les gamins des jeux vidéos et des problèmes qu’ils peuvent créer. C'est bien un sujet que Keith ne connaît que très peu. Il a bien fait l’effort de jouer à deux trois jeux comme le truc avec le plombier qui saute partout et fait des courses de voiture. Bien évidemment, il n’y avait joué que parce que son fils le lui avait demander, et cela remontait à très longtemps maintenant. Autant dire qu’il était aussi à l’aise avec une manette dans les mains qu’un poisson qui serait hors de l’eau. Il entendait bien évidemment parler de certains jeux dans les cours de récrée, et parfois dans les pubs, mais il n’y prêtait guère attention. A son époque, on se débrouillera sans ces trucs là, et il n’a même pas eu de télé chez lui avant l’âge de 17 ans, et dans son village, il n’y avait pas d’arcade. Bon, il ne fait pas non plus partie de ces vieux rabougris qui gueulent parce que les gosses ne sortent plus, et qu’ils sont scotchés à leurs écrans. La technologies n’était pas la même, mais les jeunes à l’époque de Keith ne sortait pas beaucoup plus, c’est juste une idée reçue. Il arriva au café et serra la main de la jeune femme avant de s’asseoir à ses côtés

-Keith n'avait pas eu besoin d'intervenir. Emily l'avait jugé charmant, sympathique bien qu'un peu mystérieux et discret, pédagogue avec ses élèves. Il prenait le temps pour eux. Il ne représentait pas le style de professeurs absents et indifférents face à l'avenir des jeunes qu'ils tentaient d'éduquer.

Il sourit, c’est bien gentil de lui offrir le café, mais il pourrait se le payer lui même, et même lui offrir le sien, où est la galanterie!? Enfin, il ne va rien dire la dessus, les femmes s'énervent parfois là dessus en disant qu’elles sont féministes et qu’elle n’ont pas besoin qu’un homme leur paient le café. Lui, il veut juste être sympas, il n’est pas du genre macho. Enfin bref.

Ça va bien, et vous? Je prendrais un simple café noir!”

Ce sera bien meilleur que celui qu’on lui a servi à la réunion. Enfin il l'espère.

Merci d’être venue! Vous savez, votre intervention à fait mouche! J’ai même quelques collègues qui voudrait vous voir intervenir dans leurs classes!

C’est vrai que les gamins ont trouvé ça beaucoup plus intéressants que les interventions d’autre professionnels qu’ils peuvent parfois subir. Par exemple l’intervention de l’infirmière pour l'éducation sexuelle. Sur le papier, c’est pas une mauvaise idée, mais en pratique, c’est n’importe quoi. Ca sert à rien. Enfin, de toute façon, c’est pas lui qui gère ça, malheureusement d’ailleurs, il y aurait quelques changements sinon.

made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas

Membrichou
avatar
Age : 34
Né(e) le : 15/08/1984
Quartier : Centre Ville
Je suis : Pro-Gamer & Présentatrice TV
Inscrit depuis : 24/10/2017
Messages : 854
Célébrité : Krysten Ritter
Rps en cours : Ft. Jane & Lilly-Rose
Ft. Mum
Ft. Jane & Ellen
Ft. Tristan

NON DISPONIBLE


Telle mère, Telle Fille... ?


Message [T] Just a coffee [Keith McAvery] terminé : › Mer 29 Nov - 12:52

Keith McAvery feat. Emily Reddick

Just a coffee


Keith McAvery était arrivé à l'heure. Il acceptait le fait de serrer la main de la brunette mais également qu'elle lui paie son café. Il demeurait aussi avenant que dans le contexte scolaire. Keith était plutôt beau garçon mais très discret. Le mystère qui l'entourait, surplombait le reste. Arriverait-elle à percer la coquille du professeur ? Il fallait tenter, ce café représentait un prétexte pour apprendre à se connaître mais aussi pour simplement discuter ensemble. La convivialité était de mise. La conversation débutait.

Je vais bien merci. D'accord, je vais faire de même.

La jeune femme avait enregistré son émission plus tôt dans la matinée. Le sujet était dédié à la nouvelle sortie du jeu Call Of Duty. La brune s'était levée tôt, aux aurores. Elle dormait peu. Pourtant, elle ne demeurait pas fatiguée. Elle suivait son rythme. Les jeux vidéos lui prenaient la plupart de son temps. Elle n'était pas totalement connectée à la réalité. La geek devait s'entraîner pour garder son niveau. Elle battait pas mal de concurrents en compétition, même les plus grands noms. Elle possédait sa place dans le milieu. Les femmes étaient rares à oser passer le pas. Emily Reddick entretenait une belle réputation. Perfectionniste, cela lui prenait du temps et de l'énergie. Elle faisait que cela : jouer. Le café noir la tiendrait encore plus éveillée, comme les boissons énergisantes dont elle abusait.

C'est normal, merci pour la proposition. Vous pouvez me tutoyer, nous ne sommes plus dans le contexte scolaire. Le « vous » me rend mal à l'aise. Elle souriait, se montrant entière avec Keith. Ce dernier représentait l'ami de Lily-Rose, la colocataire de Em'. Elle le savait car Jones le lui avait confié. Red lui avait parlé de l'intervention dans le lycée, plus précisément dans la classe de McAvery. De là, Lily-Rose s'était emballée. Le monde semblait si petit. Vraiment ? J'en suis ravie, vos jeunes sont réceptifs. La serveuse arrivait pour les commandes, Emily dictait le tout : deux cafés noirs. « Rien d'autre ? » la serveuse paraissait étonnée de ce choix si simple et banal, Emily hochait la tête pour signifier non. Enfin seuls, la conversation pouvait reprendre. Pas de soucis, je veux bien revenir c'était cool. Alors, prof, c'est pas trop dur de nos jours ? La brunette avait eu l'impression qu'il se sentait concerné par l'avenir de ses gamins. Or, elle ne connaissait pas du tout son interlocuteur.



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2817-all-about-me-emily-reddick#top http://marplespring.forumactif.org/t2818-my-links-my-topics-emily-reddick#60752

Invité
Invité

Message [T] Just a coffee [Keith McAvery] terminé : › Ven 29 Déc - 18:20
just a cofee
Emily ft. Keith



Keith était un adepte des café noir, plus par habitude que par amour du goût, c’était donc ce pour quoi il avait opté. En plus, c’était souvent le moins cher sur la carte. Il répondit à la question d’Emily, disant qu’il allait bien, ce qui était assez relatif. Disons que pour quelqu’un en plein sevrage, oui, il allait bien. Il lui posa la même question, plus par devoir que par réel intérêt. Non pas qu’il se contrefiche de son état, c’est juste qu’ils n’étaient pas assez proche pour réellement se dire que non ça n’allait pas, et étaler leurs états d’âme l’un à l’autre.

-Je vais bien merci. D'accord, je vais faire de même.

Au moins, ce rendez-vous ne serait pas trop cher pour la brune, m’enfin, ce n’est pas comme si elle n’avait pas les moyens. Et le café servirait à maintenir Keith éveillé, au moins jusqu’à ce qu’il rentre chez lui faire une petite sieste. Les cachets prescrits pas son psy le faisait dormir, du coup, il dépensait pas mal en cafés et en boissons energisantes.

-C'est normal, merci pour la proposition. Vous pouvez me tutoyer, nous ne sommes plus dans le contexte scolaire. Le « vous » me rend mal à l'aise.

Okay, mais dans ce cas elle aussi.

okay, désolé, tu peux faire de même!

Il déclara que la jeune femme avait eu du succès auprès des lycéens, et que certains profs pourrait faire appel à elle d’ici peu. Ca change des interventions sur la drogue que les gossent peuvent avoir, et qui ne les intéresse absolument pas.

-Vraiment ? J'en suis ravie, vos jeunes sont réceptifs.

Réceptifs, réceptifs, mouais, ça dépend du sujet de la conversation. L’après guerre civile dans les états du Sud ne semblent pas vraiment intéresser les jeunes autant que les jeux vidéos. Une serveuse vint prendre leurs commande, et une fois cela fait, elle repartie aussitôt, laissant les deux reprendre leur conversation.

-Pas de soucis, je veux bien revenir c'était cool. Alors, prof, c'est pas trop dur de nos jours ?

Il soupira en souriant et secouant la tête.

C’est crevant surtout. Parler à des gamins qui ne vous écoutent pas, c’est pas tout les jours facile, surtout que plus ça va, moins arrive à les gérer, et les règles pour les punirs ne servent plus à grand chose, même les parents s’y mettent!

C’est vrai que les gamins sont de plus en plus difficile à gérer, et les parents blâment les profs pour leur mauvaises notes, et les sortent de colle. Le problème ne vient pourtant pas des profs, enfin, même si tous ne sont pas très pédagogique, il y a un moment ou il faut comprendre que le problème vient de la famille.

Enfin, tout mes élèves ne sont pas horrible, certaines classes sont plus compliquées que d’autres, c’est tout. Mais j’avoue que je commence à me poser des questions quant à mon avenir en lycée.

Ouais, le lycée lui plaisait bien il y’a dix ans, mais c’est vrai que c’est de plus en plus crevant, au moins à la fac, ceux qui ne veulent pas venir n’ont pas à le faire, et ça donne des classes plus actives, plus réceptives.

Et toi? ton boulot, je suppose que ça va? On ne joue généralement pas au jeux vidéos par obligations, plus par passion non?

Lui, les nouvelles technologies c’est pas son truc, les téléphones avec des vraies touches lui manque un peu, mais bon, son téléphone tactil a quand même plus d’option. Même s’il galère quand même un peu. Alors les jeux vidéos, lui, il s’est arrêté à Pacman.


made by black arrow



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas

Membrichou
avatar
Age : 34
Né(e) le : 15/08/1984
Quartier : Centre Ville
Je suis : Pro-Gamer & Présentatrice TV
Inscrit depuis : 24/10/2017
Messages : 854
Célébrité : Krysten Ritter
Rps en cours : Ft. Jane & Lilly-Rose
Ft. Mum
Ft. Jane & Ellen
Ft. Tristan

NON DISPONIBLE


Telle mère, Telle Fille... ?


Message [T] Just a coffee [Keith McAvery] terminé : › Dim 31 Déc - 3:29

Keith McAvery feat. Emily Reddick

Just a coffee


Sans le savoir, Keith et Emily possédaient un point commun : le café noir et les boissons énergisantes. Cela permettait à ses adeptes de rester éveillés. Reddick en avait besoin pour tenir ses entraînements et être efficace en compétition. Elle devait tenir une certaine cadence, moins importante qu'avant car elle mettait plus de côté les voyages au bout du monde, mais assez prenante pour céder à l'appel des cochonneries du genre « Red Bull », « Monster » and Cie. L'enregistrement de ses émissions, les reportages à tourner, demandaient également un réel travail, un investissement sincère de la part de Em'. Cette dernière acceptait la donne. Elle avait choisi cette vie mouvementée et remplie de surprises. Elle n'hésitait pas à la pimenter avec des fêtes sans fin. La brunette vivait à cent à l'heure. Qu'en était-il de McAvery ? Emily imaginait que son boulot l'occupait beaucoup et qu'il devait être crevé pour cette raison. Or, elle ne savait rien de lui, elle se trompait sur toute la ligne. D'autres paramètres mobilisaient cet homme mystérieux. Allait-elle en connaître un peu plus sur lui, au fur et à mesure de la conversation ?

Parfait merci, je ne suis pas à l'aise avec le « vous ».


Pour converser, le tutoiement mettait plus à l'aise. Ils ne se situaient plus dans le milieu professionnel. Ils se voyaient en dehors de ce contexte donc ils pouvaient se permettre plus de familiarités, sans être excessifs ou vulgaires. Le sujet évoqué restait le moment partagé ensemble dans la classe de Keith. Apparemment, l'intervention de la pro gamer avait plu aux lycéens. Les collègues de McAvery se voyaient intéressés par ce genre de propositions. Red restait modeste, elle ne se vantait pas concernant sa position. Elle représentait une idole pour certains jeunes, surtout les geeks. Elle remettait le succès de l'intervention sur la motivation des jeunes. Cela ne la dérangeait pas de revenir au lycée où bossait son interlocuteur. Em' tentait d'analyser le parcours de Keith. Pour cela, elle posait une question, pas plusieurs, pour éviter de paraître étrange. Il évoquait les difficultés liées à sa profession. On le sentait concerné par ses propres propos, ce qu'il annonçait, devait le travailler depuis un moment. Avec Emily, il pouvait partager. Elle n'allait pas le juger.

Si les parents s'y mettent, ça devient n'importe quoi ! Ils sont surprotégés ces gamins. Le partage d'une passion ne suffit plus je parie ? Comment tu fais pour supporter cela tous les jours de la semaine ? Tu dois être agacé ? Tu es prof depuis combien d'années ?
Elle l'écoutait parler, intéressée. Tu as d'autres projets ? Le jeune homme interrogeait également Red. Il s'agissait d'un réel échange. Oui ça va, je ne me plains pas. Je suis pro gamer depuis de longues années maintenant. J'ai toujours joué aux jeux vidéos, j'évolue dans ma passion. J'ai énormément voyagé, maintenant je me pose un peu même si j'aimerai évoluer dans la musique. Tu as des passions à part la matière que tu enseignes ? Ils faisaient connaissance. C'était agréable.



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2817-all-about-me-emily-reddick#top http://marplespring.forumactif.org/t2818-my-links-my-topics-emily-reddick#60752

Invité
Invité

Message [T] Just a coffee [Keith McAvery] terminé : › Dim 31 Déc - 12:41
just a cofee
Emily ft. Keith



-Parfait merci, je ne suis pas à l'aise avec le « vous ».


Il avait cru comprendre oui. Keith s’en fiche pas mal, il est habitué, à la fac le vouvoiement est de rigueur, il faut s’y faire. Il répondit à sa question suivante disant que son boulot était pas mal prenant. Et moralement, c’était compliqué aussi. Enfin, avant la mort de sa femme, ça allait très bien! Et puis il est descendu en enfer, et aujourd’hui remonte doucement la pente comme il peut. Selon lui, il se démerde pas trop mal! après un an et demi passé en étant constamment bourré, voir drogué, il s’en sortait plutôt bien. Restait plus qu’à voir l’état de ses reins de de son foie. Il allait devoir y faire attention.

-Si les parents s'y mettent, ça devient n'importe quoi ! Ils sont surprotégés ces gamins. Le partage d'une passion ne suffit plus je parie ? Comment tu fais pour supporter cela tous les jours de la semaine ? Tu dois être agacé ? Tu es prof depuis combien d'années ?

Il sourit, oui c’est agaçant, heureusement, il arrive à gérer la plupart de ses élèves, pas tous, mais une grande partie! Même si dernièrement, il a fait ça en étant très strict.

ça fait plus de dix ans maintenant, pfff ça me rajeunit pas! Et puis, je supporte pas ça tous les jour de la semaine, je bosse aussi à la fac, c’est plus calme.

Ah ça oui, au moins, les élèves qui ne veulent pas venir ne viennent pas, et le fait que 20% de la note repose sur l’attitude en classe, la participation, et l’assiduité, ça aide aussi. Même si Keith ne tient pas en compte la présence, ça il s’en contre-fiche.

-Tu as d'autres projets ?

Pas sûr que vouloir passer plus de temps à la fac soit réellement un projet. Mais en tout cas c’est ce qu’il pense faire, peut-être, il est très indecis. Et sa décision dépendra sûrement de comment il réussit à gérer ces élèves jusqu’à la fin de l’année, et comment lui se sent.

Juste enseigner plus à la fac, mais, je ne sais pas encore. J’me laisse le temps de réfléchir.

Il se posa des questions sur son boulot à elle, et l’interrogea dessus. Les gens qui font des critiques de films, ou de jeux vidéos ou autre, ils font tous ça par passion, non? Autrement, leur vie serait vite ennuyeuse.  Lui adore analyser et décortiquer des textes historique, c’est une passion comme une autre, même si elle n’est partagée que par peu de gens, tous profs d’histoire ou historien, ou juste des fans. Mais bon, on ne peut pas dire que ce soit la passion la plus connue.

-Oui ça va, je ne me plains pas. Je suis pro gamer depuis de longues années maintenant. J'ai toujours joué aux jeux vidéos, j'évolue dans ma passion. J'ai énormément voyagé, maintenant je me pose un peu même si j'aimerai évoluer dans la musique. Tu as des passions à part la matière que tu enseignes ?

Est-ce que l’alcool compte comme passion? Même s’il arrête doucement, ces deux dernières années, on peut dire qu’il a été passionné par ça. Sa dernière cuite remonte à il y a quelques semaines maintenant, et il compte bien faire passer ça à quelques mois, puis quelques années. Enfin, on verra bien.

Quel genre de musique tu joue? Et non, je n’ai pas tant de passions que ça, j’aime lire, mais c’est tout. Et faire un peu de sports, mais ce ne sont pas des passions.

même s’il a un peu arrêté le sport cette dernière année, enfin, ça fait quelques mois qu’il a repris, et ça se voit sur la balance! Moins de gras, plus de muscle! Idem pour ses chiens puisqu’il les emmènent courir avec lui.

Tu évolue dans des domaines que je ne connais pas du tout en fait, ou très peu! Les jeux vidéos, j’me suis arrêté à pacman, et à Mario Bros sur wii! Et uniquement parce que j’ai un fils qui m’a supplié d’y jouer… et ensuite d’arrêter parce que je le ralentissait. Et ça fait des années que je n’ai pas touché de guitare!

Il échappa un léger rire. Ouais, il commençait à devenir vieux et ça se voyait. Sa guitare il n’y a pas touché depuis au moins la mort de sa femme et même largement avant ça. Il faudrait qu’il l’a ressorte, juste pour voir.


made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas

Membrichou
avatar
Age : 34
Né(e) le : 15/08/1984
Quartier : Centre Ville
Je suis : Pro-Gamer & Présentatrice TV
Inscrit depuis : 24/10/2017
Messages : 854
Célébrité : Krysten Ritter
Rps en cours : Ft. Jane & Lilly-Rose
Ft. Mum
Ft. Jane & Ellen
Ft. Tristan

NON DISPONIBLE


Telle mère, Telle Fille... ?


Message [T] Just a coffee [Keith McAvery] terminé : › Lun 1 Jan - 18:19

Keith McAvery feat. Emily Reddick

Just a coffee


Keith McAvery échangeait sur les difficultés liées à sa profession. Il était professeur. Le trentenaire devait subir le comportement des jeunes d'aujourd'hui. Ces derniers restaient surprotégés par leurs parents qui craignaient leurs propres gamins. Tout était excusable, même la mauvaise foi de ces enfants. Ils pouvaient effectuer des bêtises sans être punis derrière car apparemment il était question de les comprendre mais surtout de les gracier à tout va. Emily Reddick validait le ras-le-bol de ce professionnel qui commençait à en avoir marre de tout ce cinéma. Lors de son intervention, Em' avait juste remarqué le côté attentif, réceptif et calme de ces adolescents qui écoutaient et buvaient ses paroles. Le sujet les avait intéressé. La brune ne les supportait pas au quotidien mais elle se doutait que tous les cours ne leur plaisaient pas autant. Keith possédait une réelle expérience sur le terrain. Il devait certainement gérer la situation. Or, cela ne suffisait pas. La nouvelle génération offrait de belles surprises en se laissant influencer par la télévision, les jeux vidéos et toutes les autres formes de divertissement. La technologie les avait asservi. Ces enfants restaient malléables. Ils demeuraient plus durs à comprendre, à déchiffrer. Alors, quel casse-tête !

On appelle cela : l'expérience.
Elle souriait tout en dégustant son café noir. Ah oui, ça permet de voir autre chose. Le contraste n'est pas trop rude ? Emily voulait connaître les projets de ce prof épuisé par son travail. Il n'y avait pas d'âge pour la reconversion. Il désirait enseigner à la fac principalement. Il conservait un pied dans le milieu, son souhait semblait très accessible mais il ne se prenait pas trop la tête. Son projet n'était pas mûri. Si tu préfères, pourquoi pas ?! Quels éléments te pousseraient à faire ce choix ? Pourquoi prendre le temps si tu es sûr de toi?

Red s'intéressait au profil de Keith. Ils buvaient un café ensemble. Il s'agissait d'un moyen pour faire connaissance. Ils n'allaient pas que parler « boulot ». Ils se situaient à l'extérieur de leur terrain de travail. Alors, la convivialité était de mise. Ils partageaient beaucoup. Un réel échange se dessinait. Ils évoquaient leurs projets futurs. Em' voulait se lancer dans la musique. Son manager la poussait toujours à se dépasser et être là où personne ne l'attendait afin de marquer les esprits. Ainsi, elle avait réalisé des spots publicitaires, des photoshoots, des participations à des émissions de divertissement. La brunette possédait une voix, elle le savait depuis toujours car sa grand-mère l'avait forcé à rejoindre une chorale plus jeune. Elle devait juste s'entraîner et parfaire ce muscle. Ce projet la motivait. Elle jouait un peu de la guitare mais rien d'extraordinaire.

Je chante. Je me débrouille un peu avec la gratte mais rien de fascinant.
Elle marquait une pause, concernée par les dires de McAvery. Lire c'est déjà bien, ça apporte une forme de culture : c'est une passion pour beaucoup. Le sport sert à s'entretenir, je considère cela comme un passe-temps, c'est intéressant. Tu fais quel sport ? La conversation restait animée. Ah oui ! Tu es de l'ancienne génération. Elle riait, sans se moquer, c'était de la complicité. Ah, tu as un fils ! C'est cool, tu es marié ? Je peux lui montrer pleins de jeux intéressant à ton fils, certains sont réellement ludiques et bons pour l'apprentissage. Ils ne possédaient pas les mêmes univers mais cela ne les empêchait pas de discuter, de se comprendre. La vie privée était mise sur le tapis, cela devenait très passionnant.




codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2817-all-about-me-emily-reddick#top http://marplespring.forumactif.org/t2818-my-links-my-topics-emily-reddick#60752

Invité
Invité

Message [T] Just a coffee [Keith McAvery] terminé : › Mer 3 Jan - 11:24
[quote="Keith McAvery"]
just a cofee
Emily ft. Keith



Keith avait parlait de son inaptitude à jouer au jeux vidéos. Et puis de ses élèves. Pas tous facile, mais dans l'ensemble il gérait plus ou moins bien.

-On appelle cela : l'expérience.

Ouais, c’est sûr. Mais gagner en expérience n’est pas toujours simple, et certains stagnent, il le voit chez beaucoup de ses collègues, et lui, lui il a juste régressé à cause de la boisson.

-Ah oui, ça permet de voir autre chose. Le contraste n'est pas trop rude ?

Il secoua la tête négativement.

"non pas vraiment, et puis, après neuf ans à jongler entre les deux, je suis bien adapté à ce rythme de vie."

Le contraste n’est pas vraiment un problème pour Keith. Il est habitué depuis le temps. ça va faire neuf ans qu’il enseigne à la fac et au lycée. C’est surtout qu’il ne sait pas s’il réussira un jour à apprécier le lycée autant qu’il l’aimait avant. La Fac, c’est plus facile, les élèves sont plus mature, ils savent à peu près ce qu’ils foutent a la fac et ce qu’ils veulent.

-Si tu préfères, pourquoi pas ?! Quels éléments te pousseraient à faire ce choix ? Pourquoi prendre le temps si tu es sûr de toi?

Il sourit. Le truc c’est pas qu’il préfère le lycée ou la fac. C est juste qu’avec ses problèmes d’alcool... la fac est plus facile à gérer.

Justement, je ne suis sûr de rien. Honnêtement, j’attend de finir l’année scolaire pour voir comment vont les choses.

il verra bien, de toute façon il a le temps. Ils ne sont qu’en novembre, pas besoin de se stresser pour ça. le sujet de conversation dériva pour parler des passions de keith qui n’étaient pas nombreuses et de musique.

-Je chante. Je me débrouille un peu avec la gratte mais rien de fascinant.

Pas besoin d’être Jimmy Hendrix pour être écoutée. S’il y pense, et qu’il trouve surtout, il ira écouter ce qu’elle fait.

-Lire c'est déjà bien, ça apporte une forme de culture : c'est une passion pour beaucoup. Le sport sert à s'entretenir, je considère cela comme un passe-temps, c'est intéressant. Tu fais quel sport ?

Il n’est pas lecteur au point d’être passionné, même si ça bibliothèque est a deux doigts de craquer. M’enfin, ça faite presque deux ans qu’il n’a pas pris le temps de se plonger dans un livre.  

je cours principalement, j’ai des chiens ça leur permet de sortir et il faut que je me remette à la muscu.

Oui, s’il ne veut pas perdre tout ce qu’il a dans les bras, il est temps qu’il s’y remette.

-Ah oui ! Tu es de l'ancienne génération.

Dire ça le fait passer pour un vieux… il n’est pas si vieux que ça. Il n’a même pas quarante ans. Même si oui… son manque de culture en nouvelle technologie peut le faire passer pour un vieux il le sait.

-Ah, tu as un fils ! C'est cool, tu es marié ? Je peux lui montrer pleins de jeux intéressant à ton fils, certains sont réellement ludiques et bons pour l'apprentissage.

Il perdit son sourire lorsqu’elle lui demanda s’il était marié. Sa bague était toujours avec lui. Dans son portefeuille, il garde sa bague, et une photo de sa femme. Il essaya de passer outre et se reprendre.

Non… je ne suis plus marié… Et même si mon fils joue à quelques jeux vidéos… sa passion c’est plus le sport. Et c’est gentil de proposer, mais à 17 ans les jeux ludique je pense pas que ce soit son truc non plus.

Il essaya de se forcer à sourire. Même si la mention de son mariage lui fit un pincement au coeur. En temps normal, il gèrerait ça en buvant quelques verres.

Et toi? Qu’en est-il? Tu as des enfants? ou un copain?

Elle avait la trentaine… c’était de son âge… pour des gosses ça doit être le pied d’avoir une mère qui joue au jeux vidéos… bon… vu son niveau… peut-être pas… mais au moins ils auraient pleins de jeux.

Et sinon… Toi, t’as quoi comme projets maintenant? Sortir un album?

C’est le rêve de tout chanteur non? Trouver une maison de disque, sortir un album, faire un carton et partir en tournée.

made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas

Membrichou
avatar
Age : 34
Né(e) le : 15/08/1984
Quartier : Centre Ville
Je suis : Pro-Gamer & Présentatrice TV
Inscrit depuis : 24/10/2017
Messages : 854
Célébrité : Krysten Ritter
Rps en cours : Ft. Jane & Lilly-Rose
Ft. Mum
Ft. Jane & Ellen
Ft. Tristan

NON DISPONIBLE


Telle mère, Telle Fille... ?


Message [T] Just a coffee [Keith McAvery] terminé : › Ven 5 Jan - 0:53

Keith McAvery feat. Emily Reddick

Just a coffee


Keith McAvery confiait jongler entre l'université et le lycée. Il était professeur. Il ne devait pas s'ennuyer car il observait et il participait à des situations différentes. Parfois, il devait se perdre concernant la différence d'enseignement mais aussi dans la mémorisation des profils. Emily Reddick tenter de visualiser le « problème », s'il pouvait être évoqué ainsi, dans toutes sa richesse. Alors, il était question d'essayer de se mettre à la place de. Ainsi, elle réfléchissait, comme rarement, à la problématique vécue par son interlocuteur. Ce dernier affirmait s'être adapté à ce rythme de vie. Il possédait une réelle expérience mais cette donnée ne faisait pas tout. Em' entendait correctement les affirmations de Keith. Elle souriait, ravie pour lui. Pour une fois, elle présentait de vraies émotions et un peu d'empathie.

Je veux bien te croire. Tu ne connais pas l'ennui au moins ? Neuf ans, c'est long ! Dans ce milieu, à part le profil des élèves de plus en plus étranges, rien évolue vraiment, surtout dans certaines matières.


McAvery affichait un côté très indécis. Il possédait une vague idée de son avenir, de ses envies surtout. Il n'exposait pas de projets concrets. Il paraissait vivre au jour le jour. Il n'avançait pas de joie. A l'entendre, il était blasé de tout. Emily se trompait-elle ? Elle ne savait que penser... . Il restait trop mystérieux. Que vivait-il ? Les personnes qui osaient parler comme lui, avaient, la plupart du temps, connues de graves épreuves. C'était inquiétant.

D'accord, tu as l'air pris par le temps ou coupé de toute envie. C'est bizarre, fin' dans notre monde, ça peut se comprendre : tout peut vite partir en fumée.

Red le pensait vraiment. Elle savait de quoi elle parlait. La belle ne comptait sur rien, ni personne, sauf elle-même. Elle ne rencontrait pas le bonheur d'avoir des proches, de la famille. Elle était seule. Ses parents l'avaient abandonné à la naissance. Elle ne les connaissait absolument pas. Sa grand-mère, Martha, l'avait élevé en gardant le secret. Em' ne cherchait pas à savoir. Martha était décédée. Em' n'avait jamais partagé d'instants avec des membres de sa famille ou elle ne le savait pas. Seule sa carrière comptait, et ses quelques connaissances, voire amis. Elle s'accrochait à sa passion : les jeux vidéos. Alors, elle observait beaucoup. S'entourer voulait dire connaître des pertes. Se sociabiliser représentait une option dangereuse. Tout pouvait se gagner mais facilement se perdre. La vie était faite ainsi. Il fallait la vivre le plus possible sans se soucier de rien. La brunette validait cette maxime, alors elle acceptait le caractère « perdu » que présentait Keith. Ce dernier osait se confier un peu. C'était agréable. Les passions et le quotidien demeuraient évoqués. Un bel échange se dessinait.

Oh c'est cool, quoi comme chiens ?
Elle buvait son café tranquillement tout en discutant, une posture décontractée. Il courait et il allait reprendre la musculation. Cela permettait de s'occuper, de se remettre en forme et de partager avec d'autres sportifs. La question de la famille était soulevée. McAvery avait un fils. Il n'était plus marié. Emily comprenait mieux la dure réalité vécue par son interlocuteur ainsi que son comportement. Désolé ! Emily n'osait pas épiloguer sur le sujet : soit il était divorcé, soit sa femme était morte. La deuxième option semblait plus réaliste. Il conservait un air si détaché de la réalité. Il vivait à côté de ses pompes. Son air triste le trahissait. Red effectuait des suppositions dans sa tête sans savoir ce qui était vrai. Comment faisait-il pour survivre au quotidien sans sa femme ? La suite la surprenait. Dix-sept ans ?!! Tu fais la petite trentaine, tu l'as eu jeune ? Ça fait drôle ! Elle ne cachait pas ses émotions, l'étonnement l'emportait. Sans le vouloir, elle complimentait Keith : il faisait jeune pour avoir un gamin de dix-sept ans. C'est sûr que les jeux dans le style ludique ne vont pas lui plaire, ni être adaptés à son âge. Le sport comme son papa si je comprends bien ? Elle parlait de la passion pour le sport du gamin. Il devait tenir cela de son père. Moi ? Elle soupirait. Emily restait trop immature pour avoir des enfants ou pour tenir une relation. Comme repas, elle ouvrait un paquet de chips. Elle organisait des fêtes où tous les vices étaient admis. Elle jouait sans arrêt à la console ou à l'ordinateur. Par le passé, elle voyageait beaucoup. Se poser semblait une option impossible, moins maintenant. En amour, elle restait déçue. Elle n'engageait rien de sérieux. Rien, juste mes consoles. Elle riait, un peu nerveusement. Elle se trouvait bien bête avec ce constat. Elle devait changer. Oui sortir un album. J'ai trente-trois ans et j'aime bien me renouveler. Sans cela, je peux pointer au chômage. L'univers de la télévision est dur. Les médias sont sans arrêt à nous épier. Mais bon... je suis bonne qu'à cela : les compétitions et le partage de ma passion devant la caméra. Faut bien toucher tous les publics. Et j'ai pas mal d'ennemis concernant les personnes plus âgées : certaines personnalités trouvent ça honteux d'avoir trente ans passés et de jouer encore aux jeux vidéos. T'en penses quoi ? Je dis pas, les autres trouvent ça cool et ils sont plus nombreux, je conserve une belle place parmi les pro-gamer. J'te raconte ma vie mais c'est pas intéressant, j'm'en rends compte. Ça va ton café ? La brune s'emmêlait, tant elle était confuse. A l'aise, elle déballait ses pensées devant Keih.


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2817-all-about-me-emily-reddick#top http://marplespring.forumactif.org/t2818-my-links-my-topics-emily-reddick#60752

Invité
Invité

Message [T] Just a coffee [Keith McAvery] terminé : › Lun 8 Jan - 22:02
just a cofee
Emily ft. Keith


-Je veux bien te croire. Tu ne connais pas l'ennui au moins ? Neuf ans, c'est long ! Dans ce milieu, à part le profil des élèves de plus en plus étranges, rien évolue vraiment, surtout dans certaines matières.

Oui il s’ennuie dans son boulot, mais c’est loin d’être de la faute de son sujet, le problème vient de lui. Et il y a deux ans, il n’aurait jamais dit qu’il s’ennuyait dans son boulot, au contraire, aujourd’hui les choses sont différente.

dernièrement, ce fut un peu le cas.

Encore une fois, ce n’est pas la matière qui fait ça. L’histoire, ce n’est pas juste des moment donnés sur la ligne temporelle, c’est aussi comprendre le comment du pourquoi, faire les liens entre les société, entre des événements passé, et ce qu’il se passe aujourd’hui, c’est comprendre comment fonctionne le monde. Et même si certains profs racontent toujours les mêmes choses et font toujours les mêmes activités, Keith sait se diversifier. Même si ces deux dernières années, les choses ont été un peu différente, depuis la mort de sa femme il a perdu le goût de tout, alors certes, il devient comme les profs qui passent leurs temps a se répéter, mais, il commence doucement à sortir de ça. Il retrouvera peut-être son engouement qu’il avait à l’époque, il le souhaite du moins. Il lui reste encore un long chemin à faire pour aller mieux.

-D'accord, tu as l'air pris par le temps ou coupé de toute envie. C'est bizarre, fin' dans notre monde, ça peut se comprendre : tout peut vite partir en fumée.  

Oui, il ne le sait que trop bien. Le 27 février 2016, à 8h il embrassait sa femme enceinte qui partait pour le boulot, et deux heures plus tard il était à l’hôpital en train de pleurer sur le corps sans vie de sa femme, et de l’enfant qu’elle portait. Avec tout l’alcool qu’il a pu boire, les cuites qu’il s’est prise, il y a une chose que Keith n’a jamais fait, c’est prendre le volant bourré. Comme quoi c’est pas compliqué de ne pas tuer des gens et ruiner la vie de leurs familles. il suffit de ne pas prendre le volant. Le bus, le train, les taxis, c’est fait pour ça. Bref, il continua sa conversation avec la brunette et mentionna Washington et Hamilton, ses chiens.

-Oh c'est cool, quoi comme chiens ?

Deux goldens retriever, ils sont adorable!

Puis malheureusement, Emily demanda s’il était marié. Une question bien douloureuse pour keith, dont il ne souhaitait pas développer la réponse.

-Désolé !


Au moins, son interlocutrice ne le bassina pas de question gênantes. La plupart des gens restent sobre et ne s’acharnent pas à poser des questions, mais il lui est déjà arrivé qu’on lui pose plus de questions sur sa femme, jusqu’à ce que keith s’énerve, ce qui n’est jamais bon, surtout quand il a un coup dans le nez.

-Dix-sept ans ?!! Tu fais la petite trentaine, tu l'as eu jeune ? Ça fait drôle !

A l’époque, être père à vingt ans n’était pas aussi anodin que cela peut l’être aujourd’hui. Et c’est quelque chose qu’il ne changerait pour rien au monde.

J’avais vingt ans quand il est né, oui c’est assez jeune. A l’époque, c’était moins surprenant d’avoir un enfant à vingt ans

Aujourd’hui les choses sont différentes, si a vingt ans on a un gosse, c’est souvent a cause d’une soirée bien arrosée, et on vous prend pour un raté.

-C'est sûr que les jeux dans le style ludique ne vont pas lui plaire, ni être adaptés à son âge. Le sport comme son papa si je comprends bien ?

Il acquiesça pour toute réponse. Il n’allait pas rentrer dans les détails en disant que son fils préférait le la crosse tout ça tout ça. Il préféra demander à Emily si elle avait des enfants, ou un compagnon. son “ Moi ?” fit sourire Keith, à qui d’autre pouvait-il parler.

-Rien, juste mes consoles.

il ricana, de toute façon elle avait le temps pour penser à tout ça, et de toute façon, se marier et avoir des enfants n’est pas l’accomplissement d’une vie, elle fait ce qu’elle veut quand elle veut. Il lui demanda si elle avait des projets, et il souriait doucement en l’écoutant.

Mon café et très bien. Et je pense que personne n’a à juger le fait que tu joues au jeux vidéos à trente ans passé. Tu fais bien ce que tu veux! Le but dans la vie c’est d’être heureux à ce qu’on dit non? Ce que les gens pensent, qu’est-ce que ça peut bien faire, en plus ils n’ont pas à donner leurs avis comme ça!”

Du moins, c’est ce que pensait Keith. Les gens pensent que leurs avis comptent et qu’il est intéressant. Ils feraient mieux de fermer leurs grandes gueulent et se contenter de s’occuper de leurs affaires. Le prof en avait assez de ces gens là. Il finit sa tasse.

Si j’était toi je garderais ma place de pro-gamer jusqu’à soixante ans juste pour faire chier les gens! Si tu aimes ce que tu fais, ne t’arrêtes pas!

Il fit signe au serveur pour qu’il revienne.

Si tu as finis ton café, c’est moi qui offre la suite! Tu veux quoi?

Dit-il en attendant que le serveur vienne une fois qu’il aurait finit à la table d’à côté.


made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas

Membrichou
avatar
Age : 34
Né(e) le : 15/08/1984
Quartier : Centre Ville
Je suis : Pro-Gamer & Présentatrice TV
Inscrit depuis : 24/10/2017
Messages : 854
Célébrité : Krysten Ritter
Rps en cours : Ft. Jane & Lilly-Rose
Ft. Mum
Ft. Jane & Ellen
Ft. Tristan

NON DISPONIBLE


Telle mère, Telle Fille... ?


Message [T] Just a coffee [Keith McAvery] terminé : › Jeu 11 Jan - 17:08

Keith McAvery feat. Emily Reddick

Just a coffee


Neuf ans dans le même travail et sûrement les mêmes endroits, Keith McAvery devait trouver le temps long ! Emily Reddick n'arrivait pas à visualiser toutes les possibilités qu'offrait l'enseignement de l'histoire. La brune s'intéressait à un seul paramètre : l'apprentissage de dates et des événements historiques. Elle ne voyait pas plus loin que le bout de son nez. Cette matière permettait de débattre et de partager. L'histoire se répétait, ce diction restait bien connu, comprendre comment et pourquoi pouvait devenir une affaire passionnante. Em' analysait juste le côté rébarbatif du domaine soulevé. En tout cas, Keith avouait qu'il s'ennuyait un peu dernièrement.

Plus maintenant ? Tu as retrouvé une motivation ?


Reddick, sans jugements, trouvait son interlocuteur trop mystérieux, voire un peu éteint. Au fur et à mesure, elle comprenait la raison de tout cela. Il était père célibataire et il n'avait plus sa femme à ses côtés. Il souffrait beaucoup. Qui l'aidait et l'écoutait ? Il semblait si fermé. Pour éviter d'enfoncer l'homme dans la tristesse et la douleur, la pro-gamer évoquait d'autres points. Keith avaient deux chiens, des goldens retriever. Il était sportif, il courrait avec ses bêtes et il souhaitait reprendre la musculation. Le trentenaire possédait quelques ambitions.

Tu as une photo ? C'est des belles bêtes !
Emily s'intéressait aussi à la paternité de Keith. Je veux bien te croire. Tu as ton fils en élève ?

Cela pouvait être drôle. La brunette se mit à imaginer la situation. Si c'était le cas, cela pouvait être gênant vis-à-vis du travail et des camarades. Obtenir des bonnes notes et éviter d'évoquer son lien avec son père devant les autres : un challenge ! L'école devait interdire ce processus pour éviter les histoires. L'ado se trouvait, sûrement et cela n'était pas prohibé, dans le lycée où bossait son père. Un côté pratique se dessinait à tout cela : le transport. Keith s'intéressait au quotidien de Em'. Cette entreprise soulevait des questions, des points que Reddick se permettait de partager timidement sans être certaine d'avoir un retour. McAvery, réceptif, osait s'exprimer sur le sujet. C'était plaisant. Emily partageait ce qu'elle subissait : beaucoup de jugements.

Oui tu as raison et je le suis ! Tu es gentil. Elle continuait, quand on est connu, on doit s'attendre à être jugé et ce n'est pas toujours drôle. A la suite, elle riait. Pourquoi pas ?!! De tout manière, je pense que je ne vais pas m'arrêter, c'est toute ma vie. Pareil pour toi alors ! Très avenant, Keith proposait de payer une nouvelle consommation à son interlocutrice. Merci, j'en reprendrais bien un deuxième. J'ai besoin d'énergie. Merci. Quoi de prévu aujourd'hui ? La brune finissait son premier café, appréciant cette entrevue.


codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2817-all-about-me-emily-reddick#top http://marplespring.forumactif.org/t2818-my-links-my-topics-emily-reddick#60752

Invité
Invité

Message [T] Just a coffee [Keith McAvery] terminé : › Ven 12 Jan - 13:57
just a cofee
Emily ft. Keith


Oui, keith s’ennuyait pas mal au boulot, mais le fait qu’il essayait de reprendre un peu du poil de la bête faisait qu’il allait mieux, même du côté professionnel, même si ça dépendait un peu des jours il faut l’avouer.

-Plus maintenant ? Tu as retrouvé une motivation ?

Motivation est peut être un mot un peu fort, mais il n’allait pas chipoter, il acquiesça doucement sans rien dire de plus, il n’allait pas lui faire toute une tirade sur le fait que s’était fluctuant, et que lundi matin en se levant il aurait probablement envie de démissionner sur un coup de tête et retourner se coucher. Au final ils s’était retrouvé à parler de ses chiens.

-Tu as une photo ? C'est des belles bêtes ! Je veux bien te croire. Tu as ton fils en élève ?

Quel maître n’a pas de photos de ses animaux sur lui. Il en a quelques unes sur son téléphone, en général, ce sont des photos qui datent d’il y a deux ans et plus, que sa femme lui a envoyé, lui et son téléphone, il a un peu de mal, même prendre une photo pour lui relève du défis.

Non, il a un autre prof d’histoire!

Dit-il en prenant son portefeuille dans son manteau et en sortant deux photos. Une avec les deux chiens couchés par terre parce que le chat était couché sur leur lit, et une autre de Isaac en train de les promener. Il tendit les deux photos à la brunette.

Braveheart, le chat, et Hamilton et washington sont les deux chiens. Et là c’est mon fils, isaac, en train de les promener.

Il devait avoir quatorze ou quinze ans tout au plus sur la photo, mais ça va, il n’a pas tant changé que ça. Il faudrait qu’il en prenne d’autres quand même. Il finit par se concentrer sur Emily, répondant clairement ce qu’il pensait lorsqu’elle le lui avait demandé.

-Oui tu as raison et je le suis ! Tu es gentil. quand on est connu, on doit s'attendre à être jugé et ce n'est pas toujours drôle.

Oui, c’est sûr que les célébrités doivent faire attention à tout leur fait et gestes, surtout quand ils sont épié par des paparazzi a longueur de temps.

Tout le monde juge tout le monde

Car oui, même monsieur et madame tout le monde sont jugés par leurs pairs, il ne le sait que trop bien. Même si lui a eu la chance de rester suffisamment apprécié pour ne pas finir en pariah, et garder son boulot, tout le monde n’est pas aussi chanceux, si on peut dire de keith qu’il est chanceux. Il lui sortit qu’elle devrait continuer jusqu’à ce qu’elle soit vieille histoire de faire taire tout les gens qui se mêlent de ce qui ne les regardent pas.

-Pourquoi pas ?!! De tout manière, je pense que je ne vais pas m'arrêter, c'est toute ma vie. Pareil pour toi alors !

Ouais, m’enfin, lui et son boulot, c’était différent. Il avait aimé être prof, et peut-être qu’il retrouverait cet amour un jour, mais il n’allait pas mentir, il voulait prendre sa retraite le plus tôt possible. Il appela le serveur pour qu’il vienne prendre une nouvelle commande.

-Merci, j'en reprendrais bien un deuxième. J'ai besoin d'énergie. Merci. Quoi de prévu aujourd'hui ?

Lui aussi aurait besoin d'énergie, il a des copies à corriger. Beaucoup de copies. Même si à la fac il aime a donner un ou deux petits contrôle sur table histoire que les élèves puissent réussir plus facilement qu’avec un examen en fin de semestre, au lycée, les contrôles étaient plus régulier, donc il y avait toujours des copies à corriger.

J’aimerais dire rien, juste regarder la télé tout l’aprem’ mais non, des copies remplies de conneries à corriger.

A une époque il s’amusait à chaque contrôle à classer les perles que pouvait sortir certains de ses élèves, maintenant, il ne prenait plus le temps de faire ça. Peut-être qu’un jour, ça lui reviendrait.

Autant dire que j’vais avoir besoin de xanax, et de mouchoirs pour essuyer mes larmes en voyant leur niveau de stupidité.

C’est vrai que des fois à la fin d’un paquet de copies à corriger, il lui arrivait souvent d’avoir envie de tout laisser tomber et de brûler les copies. A ce demander si les élèves viennent bien en cours. Le serveur arriva à leur table, et Keith demanda deux nouveau cafés avant de sortir de quoi les payer.


made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas

Membrichou
avatar
Age : 34
Né(e) le : 15/08/1984
Quartier : Centre Ville
Je suis : Pro-Gamer & Présentatrice TV
Inscrit depuis : 24/10/2017
Messages : 854
Célébrité : Krysten Ritter
Rps en cours : Ft. Jane & Lilly-Rose
Ft. Mum
Ft. Jane & Ellen
Ft. Tristan

NON DISPONIBLE


Telle mère, Telle Fille... ?


Message [T] Just a coffee [Keith McAvery] terminé : › Dim 14 Jan - 19:23

Keith McAvery feat. Emily Reddick

Just a coffee


Keith McAvery n'était pas très bavard. Il continuait à user de mystère. Emily Reddick lui posait des questions simples et : soit il les évitait, soit il oubliait rapidement sur le coup. Était-il gêné ou n'avait-il pas l'habitude de converser en tout simplicité ? Pour sûr, il n'aimait pas tellement parler de lui. La brunette n'insistait pas. Elle se mettait à sa place. Il ne fallait pas faire aux autres ce que l'on aimerait pas qu'ils nous fassent. Em' n'appréciait pas qu'on s'intéresse de trop près à elle donc elle évitait de faire de même avec autrui. Keith évoquait quelques points concernant son fils, ses chiens et ses hobbies.

D'accord, il reste dans ton lycée ? Tu es quel genre de père ? L'homme partageait ses photos de ses chiens et de son chat. Ils étaient magnifiques. Il montrait également son enfant en photo. La ressemblance paraissait frappante. Il était aussi beau que son père, il demeurait un peu plus jeune que dix-sept ans sur la photo : Reddick ne jugeait pas ce détail. Très belles bêtes ! Ton fils est mignon aussi, tu as de belles bases.

Keith donnait des noms particuliers à ses animaux, la matière qu'il enseignait le suivait partout. Ce détail amusait Em'. Elle aurait effectué la même chose avec ses personnages préférés dans les jeux-vidéos. Après des considérations plutôt banales, ils enchaînaient avec la prise d'une autre consommation. Le courant passait bien alors pourquoi en finir rapidement avec cette entrevue ? McAvery affirmait « tout le monde juge tout le monde ». Il avait raison. Connus ou pas, les gens subissaient des jugements. Keith avait sûrement rencontré des soucis de ce style à la perte de sa femme : morte ou disparue ou juste partie. Il était père célibataire et dans la société, cette donnée était analysée sous toutes les coutures. Rencontrait-il une aide ? En tout cas, il croulait sous le travail. Il avait pas mal de copies à corriger.

Je ne vais pas te monopoliser longtemps alors. La suite la faisait rire. Tu m'étonnes ! Les perles des élèves, tu trouves un tas de vidéos sur le net. Ils ne sont pas toujours futés. Keith s'occupait des boissons en même temps. Merci Keith, c'est gentil. Elle souriait. La jeune femme savourait ce moment pas déplaisant du tout. Comment te contenir devant des élèves qui ont rédigé un tas de bêtises sur leurs copies ? Tu fais comment ? Parfois, tu dois avoir envie de rire j'imagine ou de les engueuler. A ta place, je ne pourrai absolument pas dissimuler ma déception.




codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2817-all-about-me-emily-reddick#top http://marplespring.forumactif.org/t2818-my-links-my-topics-emily-reddick#60752

Invité
Invité

Message [T] Just a coffee [Keith McAvery] terminé : › Ven 19 Jan - 11:42
just a cofee
Emily ft. Keith

D'accord, il reste dans ton lycée ? Tu es quel genre de père ?

Keith acquiesça.

“Oui, en même temps, il n’en a qu’un par ici, et je n’allais pas l’envoyer à Détroit.”

Il préféra ignorer la deuxième question de la brune. Il valait mieux qu’elle ne sache pas à quel point l’Ecossais à merdé durant ces deux dernières années. Moins il y avait de gens au courant, mieux il se portait. Il était loin d’avoir envie de crier sur les toits qu’il avait abandonné son fils pour se noyer dans l’alcool.

Très belles bêtes ! Ton fils est mignon aussi, tu as de belles bases.

Il ne pouvait qu’être d’accord avec elle. Ces chiens sont magnifique, deux frères qu’il a récupéré tout chiots dans un refuge, un poil magnifique, et pareil pour le chat. Même s’il avouera qu’il s’est plus attaché au chien. Pour sa défense, le chat ne vient que lorsqu’il a faim, il n’est pas très câlin et se cache plus que ne vient vers vous. Les chiens c’est le contraire. La conversation enchaîna sur le boulot d’emily, et les jugements qu’elle doit parfois affronter par rapport à son âge et sa passion, puis ensuite sur les copies de keith, et ce qu’il pouvait y trouver.

Je ne vais pas te monopoliser longtemps alors.

Il haussa les épaules, il avait le temps, de toute façon, s’ils n’avaient pas leurs copies corrigées la semaine prochaine,et bien ils attendront. Ses élèves rouspeteront sans aucun doute, mais tant pis, c’est lui qui décide.

Tu m'étonnes ! Les perles des élèves, tu trouves un tas de vidéos sur le net. Ils ne sont pas toujours futés.

Il venait de lui offrir un café, ce n’était pas grand chose, et elle le remercia. Au moins,ils étaient quitte!

“de rien, c’est normal!”

Ce serait quand même le premier des enfoirés de ne pas lui payer un café, elle mérite au moins ça et en plus il le lui doit. Elle lui demanda comment il faisait pour gérer sa déception.

“Ah mais je ne la cache pas, j’manque pas de leurs dire! Et des fois, ça me fait rire, mais il n’empêche qu’à chaque fois que je rend  les copies, ils ont le droit à leur 4 vérités. J’me gêne pas, comme ils ne se gênent pas pour ne rien foutre!”

Il manquerait plus que ça… Qu’il prenne des pincettes, et puis quoi encore? Au moins, ses élèves comprennent bien que s’ils ne se bougent pas les fesses, ils risquent d’avoir des problèmes… sauf ceux qui sont dans l’équipe de sport, mais ça c’est un tout autre problème.

“Enfin bref, de toute façon, ceux qui ne foutent rien, soit je les retrouverait l’an prochain après avoir redoublé, soit, il s’en sortiront avec d’autres matières et il seront remplacés par de nouveaux énergumène dans le même genre.”

made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas

Membrichou
avatar
Age : 34
Né(e) le : 15/08/1984
Quartier : Centre Ville
Je suis : Pro-Gamer & Présentatrice TV
Inscrit depuis : 24/10/2017
Messages : 854
Célébrité : Krysten Ritter
Rps en cours : Ft. Jane & Lilly-Rose
Ft. Mum
Ft. Jane & Ellen
Ft. Tristan

NON DISPONIBLE


Telle mère, Telle Fille... ?


Message [T] Just a coffee [Keith McAvery] terminé : › Dim 21 Jan - 23:08

Keith McAvery feat. Emily Reddick

Just a coffee


Emily Reddick acquiesçait à ce qu'elle entendait. Elle comprenait la décision de Keith McAvery. Il n'allait pas envoyer son fils loin afin d'éviter une association gênante. Il assumait sa place. Son enfant méritait d'appartenir à son monde. Il ne pouvait pas avoir son père comme professeur mais il pouvait séjourner dans le même établissement. Peut-être qu'il subissait quelques brimades, c'était acceptable pour esquiver les kilomètres à effectuer jusque Détroit. Bizarrement, Keith choisissait de ne pas répondre à la question suivante de son interlocutrice. Em' avait touché un point sensible. Avec la perte ou la disparition de sa femme, l'homme avait sûrement emprunté un chemin trouble et sombre qu'il ne souhaitait pas partager. La journaliste comprenait. Il fallait se mettre à la place du trentenaire. Il avait certainement merdé à un moment donné. Il ne pouvait pas jouer les surhommes. Cet homme possédait plusieurs facettes. Red validait son silence. McAvery se fichait de traîner un peu dans cet endroit avec la pro-gamer. Pourtant, il détenait beaucoup de copies à corriger. Emily restait ravie. Cela faisait du bien de souffler un peu. Chacun offrait sa consommation. Ils s'entendaient bien. Ils évoquaient le travail du professeur. Il devait rencontrer pas mal de situations périlleuses. D'ailleurs, un de ses élèves entrait dans le café. Il se permettait des commentaires et jugements à l'égard de son prof qui demeurait accompagné. Que dirait Keith ? Le gamin se situait près d'eux à les regarder, il discutait avec un pote.

J'aimerai bien t'y voir. Ça doit donner ! Au moins, tu ne leur caches pas la vérité, il la mérite. Cela peut les aider à avancer, les critiques sont parfois constructives.
A la suite, elle souriait. Keith était très terre à terre. C'est pas un de tes élèves qui nous mate ? Elle le montrait du doigt. Il a l'air surexcité de voir que tu as une vie. Sont cons à cet âge là, comme si tu comptais que sur ta salle de classe et tes cours. Elle riait. Franchement... . Emily regardait son portable, elle avait un message de Lilly-Rose, cela lui rappelait une discussion avec cette dernière. Hey, tu connais Lilly-Rose Jones non ?



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2817-all-about-me-emily-reddick#top http://marplespring.forumactif.org/t2818-my-links-my-topics-emily-reddick#60752

Contenu sponsorisé

Message [T] Just a coffee [Keith McAvery] terminé : ›
Revenir en haut Aller en bas
 
[T] Just a coffee [Keith McAvery] terminé :
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 01. Another study time with you {PV Keith}
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: RPs Terminés-
Sauter vers: