Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas Aller à la page : 1, 2  Suivant

Membrichou
avatar
Age : 32
Né(e) le : 17/10/1985
Quartier : centre ville
Je suis : Pour le moment serveuse, on verra demain ^^
Inscrit depuis : 24/10/2017
Messages : 903
Célébrité : MELANIE SCROFANO
Rps en cours : Sortie entre femmes [Em' & Jane]





Message Hi, enjoy ur meal [Jane] › Lun 13 Nov - 17:18

Lilly-Rose bossait en temps que serveuse dans un restaurant sur Détroit. C'était un lieu de qualité. La jeune femme enchaînait les petits boulots pour survivre pour le moment. Elle était dans ce restaurant depuis quelques semaines. Ça se passait à merveille malgré son handicap apparent. La jeune ne pouvait faire autrement que comme ça : être intérimaire et gagner son argent comme elle le pouvait. Ce n'était pas une situation facile certes mais elle s'en sortait. Elle vivait avec deux colocataires cela aidait pas mal. Ça permettait de payer moins cher. Elle suivait la cadence sans soucis en plus et s'y plaisait un max. Elle avait du mal à joindre les deux bouts mais elle bataillait pour triompher.

Aimant son boulot, la brunette s'était apprêtée correctement avec la tenue du restaurant : jupe noire, chemise blanche et petite ballerine noire et elle s'était même maquillée de manière non vulgaire, juste pour être plus jolie et présentable. Elle était très coquette, ce job lui permettait de le rester. C'était apprécié.

Elle devait s'occuper d'une réservation. C'était celle d'un lieutenant et de sa collègue. Il leur fallait une table calme. Lilly avait choisie une table en retrait, pas proche des WC, et pas à côté des cuisines et plutôt sympathique car elle offrait une belle vue. Elle attendait les deux femmes pour les accueillir. Elles arrivaient dans très peu de temps. La brunette était en avance sur son travail.



Ralentissement du 15 Oct au 9 Nov
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2816-give-me-million-a-reasons-lilly-rose http://marplespring.forumactif.org/t2822-lilly-rose-links-topics

Membrichou
avatar
This We'll Defend
We Shall Remain Here
To Protect and to Serve

I hereby declare, on oath, that I absolutely and entirely renounce and abjure all allegiance and fidelity to any foreign prince, potentate, state, or sovereignty of whom or which I have heretofore been a subject or citizen; that I will support and defend the Constitution and laws of the United States of America against all enemies, foreign and domestic; that I will bear true faith and allegiance to the same; that I will bear arms on behalf of the United States when required by the law; that I will perform noncombatant service in the Armed Forces of the United States when required by the law; that I will perform work of national importance under civilian direction when required by the law; and that I take this obligation freely without any mental reservation or purpose of evasion.

On my honor, I will never
betray my badge, my integrity,
my character or the public trust.
I will always have the courage to hold
myself and others accountable for our actions.
I will always uphold the
constitution, my community, and the
agency I serve.

Age : 36
Né(e) le : 07/11/1981
Quartier : Centre-Ville
Je suis : Policière
Inscrit depuis : 02/10/2017
Messages : 236
Célébrité : Colleen Deegan

Message Hi, enjoy ur meal [Jane] › Jeu 16 Nov - 11:45



Hi, enjoy your meal

- Novembre 2017, Detroit, Michigan
- Green Dot Stables, à l'angle du W. Lafayette Blvd et de la 14th Street

C'était un jour de repos pour moi ce samedi là et par un heureux hasard, c'était aussi le cas pour ma sergente d'unité, l'agente Cora Haver. Pour le coup, au lieu de rester chez moi à ne rien faire ou de flâner dans Marple Spring, ma subalterne m'avait gracieusement proposé de l'accompagner à un restaurant qu'elle connaissait bien dans Detroit. D'ordinaire, je ne recevais jamais d'invitations ou de propositions de la part de mes collègues, à fortiori subalternes. C'est pourquoi la proposition de la part de ma subordonnée me surprit. Cependant, je n'y voyais aucune raison de refuser. De plus j'appréciai Haver car elle s'était mise rapidement à mon service et ce fut grâce à moi qu'elle eut sa promotion au grade de sergent et de seconde d'unité, suscitant l'ire et la jalousie silencieuse de Redfield. Étant le plus ancien de l'unité, il considérait que le rôle de commandement en second d'une des unités d'intervention de la police lui revenait de droit mais mon arrivée et ma nomination de lieutenant de police en avant décidé autrement. De plus, je trouvai le bougre irresponsable et peu respectueux de sa hiérarchie, usant de vannes et de chambrages pour faire passer son message. Peut-être était-il doué comme le disait un de mes agents mais je n'avais encore pas vu la couleur de son talent depuis que j'étais arrivée, c'est-à-dire, des semaines. À côté de ça, j'avais une jeune femme, plus jeune que moi de quelques années mais qui ne faisait pas de vagues, était appréciée de tout le monde même de Redfield et ne me voyait pas comme un tyran. Je voyais le travail qu'elle accomplissait et je voyais très vite qu'elle voulait se sentir valorisée par une nouvelle tête. Ses résultats aux entraînements de tir, tests physiques que j'avais réimposé et son dévouement envers son travail et moi avaient fini par payer. Je la trouvai méritante de son grade et de son statut. Peut-être que cette petite invitation était une manière à elle de me remercier...

Passé ma surprise, j'acceptai donc son invitation et je pus y voir une petite lueur stupéfaite dans ses yeux. Pour tout le monde, je devais être la lieutenant de police encore dans son rôle de militaire, dure, autoritaire et sévère, un peu renfermée à cause de mon sale caractère mais il y avait encore une parcelle d'humanité en moi, que les horreurs du Moyen-Orient ne m'avaient pas arraché, j'accordai même à Haver un de mes rares sourires, exprimant ma reconnaissance. Et pour ce repas, Haver allait pouvoir voir une autre facette de sa supérieure hiérarchique, ça allait aussi pouvoir me faire un peu de bien de penser à autre chose que le travail ou que je sois encore célibataire, sans personne pour m'attendre lorsque je rentre chez moi, pas même un animal.

Haver était venue me chercher en milieu de matinée, habillée dans une ravissante jupe en cuir mat en bas et d'une veste en cuir noir. En dessous, elle portait un t-shirt blanc. Des bottines lui faisait prendre quelques centimètres de plus mais par rapport à moi, je devais toujours baisser légèrement les yeux pour la regarder. Quant à moi, j'étais restée fidèle à moi-même dans un style très masculin. Je m'habillai d'un chemisier noir, les manches retroussées et un joli décolleté serti de mes plaques d'identification militaires. En bas, j'y avais mis un jean moins sombre qu'à l'accoutumée, d'une couleur à mi-chemin entre le noir et le bleu marine. Un parfum masculin émanait de moi et j'en répandis légèrement l'odeur autour de moi. Haver en fut quelque peu déstabilisée, persuadée qu'un homme se trouvait chez moi mais c'était juste mon propre parfum qui accentuait mon côté garçon manqué et très homme. Quelques minutes plus tard, nous étions dans la voiture de Haver, une Toyota Prius qui nous emmena à Detroit. Pendant le trajet, la glace fut légèrement dure à briser, nous étions encore dans nos rôles de subordonnée et supérieure mais bien vite, l'on se mit à discuter de géopolitique et d'actualités. Haver était une personne très au fait de ce qui se passait et c'était plaisant de pouvoir se trouver avec quelqu'un aussi au courant des choses, voire plus que moi. Le trajet jusqu'à Detroit se passa donc très vite et nous évoquions à peine la situation politique en péninsule arabique que Haver se gara non loin du restaurant et nous étions vite dehors toutes les deux dans le centre-ville de la ville de Detroit, Michigan.

Ces quelques minutes de marche étaient la bienvenue pour me dégourdir les jambes après un trajet d'un peu plus d'une heure de Marple Spring à Detroit. Pour le coup, Haver marcha assez près de moi, comme si nous étions deux amies. Voire peut-être que de dehors nous ressemblions à un couple ? Je préférai ne pas me poser la question et pour dire autre chose que de géopolitique, je questionnai Haver sur sa situation maritale. Ainsi, j'appris que Haver était une femme mariée et discutait d'avoir un enfant avec son mari. Contente pour elle, je lui fis une petite tape au niveau des omoplates alors que l'on entrait au restaurant, l'une à côté de l'autre puis une serveuse vint à nous.

Merci Shepard... Bonjour madame, j'ai réservée une table pour deux au nom de Haver. Oui nous somme de la police de Marple Spring mais c'est notre jour off.

La serveuse opina et nous dirigea vers une table un peu plus loin. Le coin était accueillant, plutôt chaleureux et au vu de l'heure avancée du milieu de journée, il n'y avait encore que peu de clients. Lorsque je marchais, mes dogtags militaires tintèrent légèrement et un vieil homme leva la tête dans ma direction avant de lever son verre en disant "qu'il fallait toujours saluer les boys qui allaient défendre le pays". Je fis une petite moue mais je lui opinai de la tête en le remerciant. Je pus alors observer la serveuse, bien plus intéressante que le vieil homme. Elle était pimpante et bien mise, plutôt raccord avec le mélange moderne et populaire des lieux. Sa chemise et sa jupe unies apportaient une touche de sérieux mais toutefois, non moins agréables. Pour le coup je trouvais la serveuse charmante et je rougis légèrement lorsqu'elle me fit assoir et m'apporta le menu. Je la remerciai avant de me concentrer sur le menu, pensant à autre chose. En le parcourant, je vis que ce n'était pas excessif, largement à la portée de ma bourse et les plats paraissaient appétissants. La faim arrivait...

Alors vous en pensez quoi, Shepard ?

Eh bien... ça a l'air bon tout ça. Et ce n'est pas super cher donc je devrais pouvoir me faire péter le bide. Quoique je dois faire assez attention. Lundi, je retourne dans l'octogone.

Lâchez-vous, Shepard. C'est ici l'un des meilleurs restos de cette ville et rappelez-vous, je vous invite donc faites-vous plaisir, chef.

Ouais... vous avez raison. Merci c'est gentil à vous. Bon alors... On a le temps, je suppose Haver ?

Complètement Shepard. Donc prenez ce qui vous fait plaisir.

On commence par un cocktail ?

Allez, je vais me décider pour un Gin Promise, c'est mon préféré. Et vous Shepard ?

Hmm... Le Caramel Apple. J'aime le whiskey, même avec du caramel.

Bon choix. C'est le goût du cidre dans celui-là que je préfère. Faut juste attendre que la serveuse se pointe. Je la connais, elle est très sympathique, ça fait un petit moment qu'elle travaille là. Elle s'appelle Lilly-Rose. C'est joli hein ?

Ah... si vous le dites, je ne la connais pas. Et oui j'avoue, Lilly-Rose c'est plutôt joli.

... mots & .. lignes complètes. Fiche créée par © Summers


Anything like... Classic Rock... That kind of stuff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membrichou
avatar
Age : 32
Né(e) le : 17/10/1985
Quartier : centre ville
Je suis : Pour le moment serveuse, on verra demain ^^
Inscrit depuis : 24/10/2017
Messages : 903
Célébrité : MELANIE SCROFANO
Rps en cours : Sortie entre femmes [Em' & Jane]





Message Hi, enjoy ur meal [Jane] › Dim 19 Nov - 15:30

Lilly-Rose s'avança vers les deux dames. Elles avaient belle allure. Jones sourit amplement et arborait une démarche assurée. Elle aimait ce qu'elle faisait alors c'était tout naturellement qu'elle agissait ainsi : avec le sourire et l'assurance. On sentait qu'elles étaient pleine de confiance ces deux là. C'était des femmes exemplaires selon la brunette car elle possédaient un métier très difficile. La jolie blonde expliqua qu'elles faisaient parties de la police. C'était leur jour de repos apparemment. Elles s'offraient donc un bon restaurant. Étaient-elles amies ou plus ? La question effleura la pensée de la brunette.

- Mesdames, enchantée. Je vous ai mise dans un petit coin tranquille. Je me suis dis que loin de tout le passage, ça vous plairait. Suivez moi. Elle continua la conversation, très à l'aise. Vous avez bien raison de vous offrir un bon petit restaurant alors. C'est pas de tout repos votre métier. Chapeau à vous Mesdames. Il faut être sacrément forte pour travaille dans ce milieu. Elle déploya chaque chaise pour que les femmes s'assoient aisément. Prenez place. Je vais vous donner la carte. Un apéritif vous ferait plaisir ? Je vous laisse réfléchir. Je reviens très vite. La brune savait qu'il fallait un moment aux clients pour se décider. L'activité était calme en plus. Le boss expliqua qu'elle pourrait même bientôt prendre une pause. C'était plaisant à savoir. Elle pourrait parler avec les clientes qu'elle venait d'installer qui sait ? Elle adorait faire la conversation et discuter avec des gens de la police, des femmes aussi incroyables, lui ferait amplement plaisir. Elle revint pour prendre la commande de ces dernières. Vous avez fait votre choix ? Nous avons de bons cocktails si vous voulez !



Ralentissement du 15 Oct au 9 Nov
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2816-give-me-million-a-reasons-lilly-rose http://marplespring.forumactif.org/t2822-lilly-rose-links-topics

Membrichou
avatar
This We'll Defend
We Shall Remain Here
To Protect and to Serve

I hereby declare, on oath, that I absolutely and entirely renounce and abjure all allegiance and fidelity to any foreign prince, potentate, state, or sovereignty of whom or which I have heretofore been a subject or citizen; that I will support and defend the Constitution and laws of the United States of America against all enemies, foreign and domestic; that I will bear true faith and allegiance to the same; that I will bear arms on behalf of the United States when required by the law; that I will perform noncombatant service in the Armed Forces of the United States when required by the law; that I will perform work of national importance under civilian direction when required by the law; and that I take this obligation freely without any mental reservation or purpose of evasion.

On my honor, I will never
betray my badge, my integrity,
my character or the public trust.
I will always have the courage to hold
myself and others accountable for our actions.
I will always uphold the
constitution, my community, and the
agency I serve.

Age : 36
Né(e) le : 07/11/1981
Quartier : Centre-Ville
Je suis : Policière
Inscrit depuis : 02/10/2017
Messages : 236
Célébrité : Colleen Deegan

Message Hi, enjoy ur meal [Jane] › Mar 21 Nov - 19:34



Hi, enjoy your meal

- Novembre 2017, Detroit, Michigan
- Green Dot Stables, à l'angle du W. Lafayette Blvd et de la 14th Street

Après mon approbation, Haver me fit un sourire qui étrangement, me rendit les joues écarlates. J'avais rarement vu ma seconde me sourire ainsi et au lieu de lui sourire en retour, je lui fis un petit rictus trahissant une petite gêne de ma part. Je ne savais pas quoi dire ou lui répondre à ce sourire que ma main se mit à trembloter légèrement. La dernière fois que l'on m'avait souri ainsi c'était ma dernière compagne et... je ne m'en rappelai même plus quand c'était, j'avais même oublié son visage. Rougissante, je me mis à regarder les mains de Haver et je n'avais pas entendu la serveuse arriver. Lorsqu'elle se mit à demander si l'on avait fait notre choix, je sursautai en levant brutalement le nez pour regarder la serveuse, les yeux surpris par l'intrusion de la brune en tenue professionnelle, munie d'un bloc-notes et d'un stylo pour noter la commande.

Pardon j'étais dans mes pensées... Euh... oui je prendrai un Caramel Apple comme cocktail. Et pour être honnête, je n'ai pas encore choisi mon plat, je vous dirais.

Pour moi, ce sera un Gin Promise comme d'habitude, Lilly. Je me déciderai avec ma supérieure ici présente pour le repas.

Haver se remit à sourire à la serveuse avant de la remercier. Je fis de même d'un signe de tête tout en fixant la serveuse qui s'en allait, laissant mes yeux descendre légèrement sur elle avant de les détourner rapidement et de les reporter sur ma seconde qui me fit des yeux inquiets et se pencha sur la table pour se rapprocher de moi. Sa main était proche de la mienne mais elle me fixa.

Shepard ? Tout va bien ? Vous rougissez depuis tout à l'heure.

Je ne m'en rends pas forcément compte, Haver. Votre sourire de tout à l'heure envers moi m'a... perturbé. Rassurez-vous je ne vais pas vous demander de faire la gueule comme moi, j'ai juste cru voir ma dernière compagne un instant.

Oh... Je comprends, chef. Excusez-moi. Je ne voudrais pas que vous vous sentiez gênée.

Vous en faites pas Haver, c'est passé et ça a duré quelques millisecondes. J'ai été surprise par la serveuse.

Notre discussion géopolitique reprit et l'on se mit à commenter l'absence de relations diplomatiques entre le Qatar et le reste des pays du Golfe. Cette crise avait débuté il y a de cela plusieurs mois et bien que les médias n'en parlaient plus vraiment, la crise diplomatique était toujours là. Haver n'était pas trop confiante quant à une issue pacifique, se disant que le pays en sortirai affaibli et avec des sanctions dans la besace. Je penchai plus pour un statu quo ou une résolution à l'amiable entre ces pays, il était impensable selon moi qu'une autre guerre éclate, surtout avec celle qui se déroulait déjà entre l'Arabie Saoudite et le Yémen. Mon malaise de tout à l'heure avait disparu et c'est avec un sourire plus assuré qu'auparavant que j'accueillis la belle serveuse avec ses cocktails.

Merci beaucoup. Et tant que vous êtes là, je vais vous prendre commande. Je vais choisir un Hot Brown. Hm... mettez-moi des frites avec, s'il vous plait, les normales voilà, je ne veux pas de truffes ou d'épices cajun avec. Merci à vous.

Pour moi Lilly, je vais changer un peu, je vais prendre un Buffalo Chicken. Tout pareil que ma chef, frites normales, sans rien avec. Voilà, merci !

Je laissai donc la serveuse reprendre les menus et je me mis à siroter mon cocktail. Étrangement le goût du whiskey était assez présent mais le cidre de pomme ainsi que la cannelle arrivait à faire passer l'intense goût caramélisé de l'alcool. Pour le coup, c'était un bon cocktail mais j'y préférai encore le bon vieux whiskey-coca tout simple. Je ne fis pas plus de commentaires quant au cocktail.
... mots & .. lignes complètes. Fiche créée par © Summers


Anything like... Classic Rock... That kind of stuff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membrichou
avatar
Age : 32
Né(e) le : 17/10/1985
Quartier : centre ville
Je suis : Pour le moment serveuse, on verra demain ^^
Inscrit depuis : 24/10/2017
Messages : 903
Célébrité : MELANIE SCROFANO
Rps en cours : Sortie entre femmes [Em' & Jane]





Message Hi, enjoy ur meal [Jane] › Mer 22 Nov - 13:53

- Vous avez toutes les deux fait un très bon choix. Pour les plats, vous avez le temps de décider. Je peux venir apporter les apéritifs et on peut voir ça plus tard,c'est comme vous voulez. Vous connaissez bien notre restaurant ? demanda-t-elle aux deux filles présentes. Lilly aimait beaucoup faire la conversation et en savoir plus sur ses clients. Souvent elle demandait d'où les gens connaissaient le lieu. Le patron appréciait beaucoup savoir comment les gens ont eu vent de cet endroit et de plus ça leur permettait de voir si la pub était bien fait. L'un des deux visages était inconnu pour la jeune femme alors elle se permettait d'en demander plus par soucis de sympathie et aussi pour que le repas paraisse plus agréable aux deux policières. Elles avaient l'air agréable et très gentilles. Lilly appréciait Haver, la belle était déjà venue ici ; une personne agréable ! Les femmes du métier portait le cliché d'avoir un caractère fort et dur mais les voir en repos donner une toute autre impression. Peut-être qu'elles étaient ainsi mais avec Lilly cela se passait très bien et l'impression n'était pas de mise. La serveuse était très curieuse. Elle s'intéressait à autre que soi-même. On ne pouvait pas dire que tout le monde était ainsi.

La belle laissa les femmes ensemble. Elle avait l'air d'être contente d'être en repos, cela se comprenait tellement. Jones tenait à leur laisser le temps pour le choix du plat, ce qui était normal. Elle se permit de discuter avec un serveur. Ils s'entendaient bien. José était plus jeune et n'avait pas eu d'autres métiers dans sa vie. C'était son grand premier job pour lui et il assurait. Il avait suivi le parcours scolaire du parfait petit restaurateur. Quelques minutes passèrent. Lilly revint vers ses clientes. C'était agréable d'avoir un petit temps calme comme ça.

- Super, pas de sauces Mesdames ? Elles savaient ce qu'elles voulaient. La belle attendait sa réponse pour repartir. Elles ne voulaient rien de plus. La brune prit les cartes et lança, ensuite, les commandes. Lilly se dirigea vers la table du fond à nouveau pour parler un peu si les Dames le désiraient bien sûr. Mesdames, je peux vous poser quelques questions ? Je suis très intriguée par votre domaine de travail. Je sais ce n'est pas courant de venir ennuyer les clients. Mais si vous désirez plus de tranquillité, je peux m'en aller et redevenir la serveuse qui donne les plats et qui sourit. Jones avait le temps et elle avait envie de partager plus. Elle ne possédait pas de questions toutes faites. Elle avait juste envie d'échanger. Elle arbora un large sourire.



Ralentissement du 15 Oct au 9 Nov


Dernière édition par Lilly-Rose Jones le Ven 24 Nov - 12:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2816-give-me-million-a-reasons-lilly-rose http://marplespring.forumactif.org/t2822-lilly-rose-links-topics

Membrichou
avatar
This We'll Defend
We Shall Remain Here
To Protect and to Serve

I hereby declare, on oath, that I absolutely and entirely renounce and abjure all allegiance and fidelity to any foreign prince, potentate, state, or sovereignty of whom or which I have heretofore been a subject or citizen; that I will support and defend the Constitution and laws of the United States of America against all enemies, foreign and domestic; that I will bear true faith and allegiance to the same; that I will bear arms on behalf of the United States when required by the law; that I will perform noncombatant service in the Armed Forces of the United States when required by the law; that I will perform work of national importance under civilian direction when required by the law; and that I take this obligation freely without any mental reservation or purpose of evasion.

On my honor, I will never
betray my badge, my integrity,
my character or the public trust.
I will always have the courage to hold
myself and others accountable for our actions.
I will always uphold the
constitution, my community, and the
agency I serve.

Age : 36
Né(e) le : 07/11/1981
Quartier : Centre-Ville
Je suis : Policière
Inscrit depuis : 02/10/2017
Messages : 236
Célébrité : Colleen Deegan

Message Hi, enjoy ur meal [Jane] › Mer 22 Nov - 17:57



Hi, enjoy your meal

- Novembre 2017, Detroit, Michigan
- Green Dot Stables, à l'angle du W. Lafayette Blvd et de la 14th Street

Je hochai la tête négativement pour signifier que je ne voulais pas de sauce supplémentaire en plus de celle déjà incluse dans le plat, Haver fit de même. La serveuse repartie, je pris une autre gorgée de ce cocktail que je commençai à apprécier un peu plus à chaque lampée sur la langue. Inconsciemment, Haver et moi instaurèrent un instant de silence entre nous, chacune marinant légèrement dans ses propres pensées. Le sourire de ma seconde me revint en mémoire et pour un peu, je m'attendrais presque à ce qu'elle me fasse du pied sous la table alors qu'elle venait à l'instant me parler de son mari dont elle était éprise depuis des années et qu'elle voulait un enfant avec lui malgré le fait que son mari ne s'en sente apparemment pas encore prêt. L'espace d'un instant, je m'imaginai en liaison avec ma seconde mais c'était une idée saugrenue selon moi, je ne savais même pas si Haver aimait les femmes et c'était une question que je ne devais même pas me poser. Elle était ma seconde et notre relation devait rester professionnelle voire amicale mais pas au-delà. Ce fut encore la voix de la serveuse qui me tira de mes réflexions et je relevai la tête pour mieux la regarder. Je rougis légèrement en la regardant et ce sourire qu'elle arborait avait quelque chose de charmant. Toutefois sa requête avait quelque chose de surprenant, d'autant plus que d'autres clients avaient fait leur entrée au sein du restaurant, certes pris en charge par un autre serveur. Peut-être était-elle en pause et qu'elle aimait discuter avec les clients. La voyant venir avec une autre chaise, je fis un léger mouvement vers elle pour me rapprocher de la serveuse alors qu'elle se mit à nous questionner. Pour le coup, Haver se tut et suivit notre discussion. Je pris alors un air un petit peu plus sérieux qu'à l'instant.

Comme vous le sentez madame, je suis contente d'être en compagnie de personnes aussi ravissantes à regarder.

Croisant les jambes sous la table et les bras sur la table, j'étais prête à répondre à ses questions, la regardant attentivement et pleinement à l'écoute.

Y a-t-il quelque chose en particulier que vous voulez savoir, madame ? Travailler dans les forces de l'ordre n'est pas donné à tout le monde. Je suis Lieutenant de police et je dirige une unité d'agents dont Haver, ici présente est ma seconde. Nous avons chacun des parcours différents mais aujourd'hui nous en sommes là.

Exact. Moi, j'ai surtout fait des études de droit pour travailler dans un tribunal mais j'ai finalement préféré entrer à l'académie de police de Detroit et commencer gardienne de la paix.

Quant à moi, j'ai été serveuse comme vous aussi. Puis j'ai quitté mon job et je me suis engagée.

Pour appuyer mon propos, je mis la main dans mon décolleté pour en extraire mes dogtags militaires que je portais toujours autour de mon cou. Les plaques d'identifications militaires brillèrent sous la lumière du soleil qui passait par la fenêtre du restaurant avant que je ne les relâche en les montrant à la serveuse.

J'ai servie en Irak et en Afghanistan pendant une bonne décennie avant de quitter l'armée. Mais j'ai voulu continuer à servir mon pays, je suis donc aussi entré à l'académie de police mais celle de l'Ohio. Je suis de Cincinnatti à l'origine.
... mots & .. lignes complètes. Fiche créée par © Summers


Anything like... Classic Rock... That kind of stuff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membrichou
avatar
Age : 32
Né(e) le : 17/10/1985
Quartier : centre ville
Je suis : Pour le moment serveuse, on verra demain ^^
Inscrit depuis : 24/10/2017
Messages : 903
Célébrité : MELANIE SCROFANO
Rps en cours : Sortie entre femmes [Em' & Jane]





Message Hi, enjoy ur meal [Jane] › Dim 26 Nov - 22:34

- C'est sympathique de votre part. Elle sourit, touchée du compliment. Merci, vous l'êtes tout autant. Lilly-Rose n'était pas contre dire à une femme qu'elle était belle, loin de là. Certaines avaient presque honte de le dire. Elle était même sortie une année avec Cassie, une femme formidable à ses yeux. Alors ce n'était pas elle qui aurait une gêne face à tout cela. Elle était très contente qu'on lui dise qu'elle est ravissante. Elle se sentait belle. C'était tellement plaisant. Cette jolie blonde méritait qu'on lui le dise aussi. Elle avait quelque chose, ce n'était pas à nier. La question du couple entre elle et Haver trottait toujours dans la tête de la jeune femme ? Ces deux là semblaient si complices. Il y avait une attirance, c'était sûr et certain. Cela se sentait. Lilly était curieuse et très attendrie dans la situation.

- Oui j'aimerai connaître ce qui vous a fait vous diriger vers ce métier ? Car comme vous dites ce n'est pas donné à tous. Je vous assure cela m'impressionne. Je suis admirative et je vous remercie car c'est des gens comme vous qui aide notre pays à s'en sortir. Elle sourit. Ah d'accord, puis-je vous dire une pensée qui m'a effleuré l'esprit ? C'est super en tout cas, vous ferez une bonne équipe, on sent ces choses là disons. Tout intéressait la brunette. Elle écoutait le parcours de Haver qui était atypique et fortement bon, exemplaire et celui de Jane qui demeurait tout aussi choquant. Serveuse ? Et des études de droits ? Mais c'est fou ça quand même. C'est complètement incroyable, qui aurait pensé que vous finiriez là dedans. Jane c'est beau comme parcours. Cela ne vous perturbe pas trop de revenir en Amérique pour une tout autre mission ? C'est quand même tout un monde différent. Vous avez du en voir des choses. Vous pourriez m'en dire plus ? Je suis désolée, je suis passionnée par tout cela. Mesdames, vous êtes de vrais modèles croyez moi. Elle était à fond dans leur histoires. Elle acquiesça de la tête pour montrer qu'elle suivait.




Ralentissement du 15 Oct au 9 Nov
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2816-give-me-million-a-reasons-lilly-rose http://marplespring.forumactif.org/t2822-lilly-rose-links-topics

Membrichou
avatar
This We'll Defend
We Shall Remain Here
To Protect and to Serve

I hereby declare, on oath, that I absolutely and entirely renounce and abjure all allegiance and fidelity to any foreign prince, potentate, state, or sovereignty of whom or which I have heretofore been a subject or citizen; that I will support and defend the Constitution and laws of the United States of America against all enemies, foreign and domestic; that I will bear true faith and allegiance to the same; that I will bear arms on behalf of the United States when required by the law; that I will perform noncombatant service in the Armed Forces of the United States when required by the law; that I will perform work of national importance under civilian direction when required by the law; and that I take this obligation freely without any mental reservation or purpose of evasion.

On my honor, I will never
betray my badge, my integrity,
my character or the public trust.
I will always have the courage to hold
myself and others accountable for our actions.
I will always uphold the
constitution, my community, and the
agency I serve.

Age : 36
Né(e) le : 07/11/1981
Quartier : Centre-Ville
Je suis : Policière
Inscrit depuis : 02/10/2017
Messages : 236
Célébrité : Colleen Deegan

Message Hi, enjoy ur meal [Jane] › Lun 27 Nov - 21:04



Hi, enjoy your meal

- Novembre 2017, Detroit, Michigan
- Green Dot Stables, à l'angle du W. Lafayette Blvd et de la 14th Street

Le compliment de la serveuse me fit véritablement rougir et ce fut avec les joues cramoisies que je lui exhibai mes dogtags tout en lui faisant quelques révélations sur mon existence. Ses yeux firent rapidement l'aller-retour entre moi et Haver mais je me sentis véritablement observée par le regard curieux de la serveuse que je devais aussi appeler Lilly-Rose. Je n'étais pas la meilleure dans les interrogatoires, c'était Haver qui s'en sortait le mieux dans cet exercice mais j'avais acquis suffisamment d'expérience pour sentir les gens si je pouvais l'exprimer ainsi. Le corps avait un langage propre à lui, pas toujours sous notre contrôle et par habitude, mes yeux se mirent à observer Lilly-Rose. Elle avait quelques tics qui pouvaient passer par de la nervosité mais je présumai que c'était ici mu par la curiosité. Pour le coup, je ne faisais plus face à Haver, je m'étais tournée vers la serveuse et hasard ou non, je vis qu'elle en avait fait de même. Cela dit, je trouvai vraiment Lilly-Rose séduisante dans son uniforme de serveuse avec ce haut blanc et cette jupe noire qui n'avait rien de vulgaire mais bien entendu, je ne fis aucun commentaire supplémentaire et je fis de mon mieux pour cacher ma légère fébrilité que je ressentais à chaque fois que quelqu'un pouvait me plaire. Sous la table, une de mes jambes s'agita légèrement mais je restai dans ma zone. La serveuse ne devait surtout pas se dire que j'essayai de la draguer ou de lui faire du pied, ce n'était pas le moment.

Merde, j'avais du mal à ne pas regarder ses lèvres et ce sourire qui en était terriblement désarmant. Laissant mes dogtags pendre, je ne perdis donc pas une miette de ce que la serveuse nous dit. Je vis du mouvement du coin de l'œil et je croisai le regard de ma seconde. Celle-ci, perplexe remarqua assurément mon trouble mais n'agit pas pour le moment. Revenant alors sur Lilly-Rose, l'utilisation de mon prénom me fit tiquer sur le moment mais la serveuse devait être du genre à mettre en place rapidement une certaine proximité, notamment grâce à son métier et puis je lui avais montré mes dogtags où elle avait pu voir non seulement mon nom et mes prénoms mais même jusqu'à mon numéro de sécurité sociale et ma non-appartenance à une quelconque religion. En effet, une plaque d'identification militaire indiquait le nom, les prénoms, le matricule, le numéro de sécurité sociale du soldat ainsi que son appartenance religieuse. Dans mon cas, il y avait la mention "NO PREFERENCE" indiquant mon caractère athée. Haver voulut intervenir mais j'allai aussi me mettre à parler. Ma seconde se tut alors sous un ordre silencieux de ma part et assista donc à l'échange. Comme la serveuse le fit, je me mis aussi à employer son prénom, composé lui.

Il n'y a rien d'incroyable là dedans, Lilly-Rose. J'ai simplement voulu changer de vie pour autre chose. Vous n'êtes pas la première à me le dire, d'autres femmes militaires pourraient vous le dire. Mais ma mission n'a pas tellement changé, je protège toujours les citoyens de ce pays, je le fais simplement au milieu de mon peuple et non pas à l'autre bout de la planète dans une région hostile.

Continuellement rougissante devant l'admiration de cette jeune femme, je ne sus que dire lorsque me demanda d'en dire plus. Ces dix ans dans l'armée américaine furent contrastées. J'y vécus les meilleures années de ma vie comme j'y vécus les pires, certaines choses devaient rester tues. Mon stress post-traumatique était beaucoup moins fort aujourd'hui mais une parcelle de moi restait meurtrie par ce que j'y avais vu et vécu. Je fis donc attention à la suite.

J'ai... vu beaucoup de choses oui mais à moins que vous ne soyez ma meilleure amie ou ma compagne, je préférerai taire ce genre de choses, sans vouloir vous offenser Lilly-Rose. J'ai rejoins l'armée, non seulement par désir de changer de vie mais aussi parce qu'un évènement m'y a poussé ainsi que mon père qui est un ancien Marine. Pas de pression mais un vif encouragement. La vie militaire est un dur parcours dont certains ne sortent pas indemnes, surtout si l'on est une femme. Ce n'est... pas vraiment une vie que je souhaite pour tout le monde. À côté de ça, j'ai rarement été aussi fière d'un groupe de camarades, à fortiori si je le dirige. Je suis allée jusqu'au grade de Sergent-Major. Savoir que vos arrières sont assurées et que vos coéquipiers sont prêts à donner leur vie pour vous protéger est extrêmement gratifiant. C'est ce qui rend le métier si unique. J'aurais pu devenir officier mais j'ai préféré rentrer au pays et devenir policière. Je ne sais pas vraiment quoi faire d'autre et je refusai de redevenir serveuse ou d'être une femme au foyer. Je me suis donc tournée vers la police, seul corps de métier où mes compétences sont reconnues. Je ne suis pas la meilleure enquêtrice ou interrogatrice mais je tâche d'honorer les responsabilités qui sont miennes car des milliers de vies dépendent de nos actes.

Je pesai chacun de mes mots pour ne pas voir le visage de la serveuse se décomposer et je fis de mon mieux pour paraître sérieuse mais neutre. Néanmoins, je ne pus m'empêcher de lui faire un sourire tout en laissant mes yeux se poser sur ses lèvres avant de les remonter pour la regarder à nouveau.

Vous savez Lilly-Rose, très peu me manifestent de la curiosité comme vous le faites. La plupart des gens... lorsqu'ils savent que j'ai servi en Irak et en Afghanistan... ils me regardent de travers. Il me prennent pour une femme sanguinaire ou timbrée pour être allée me battre là bas alors que j'ai fais ce que l'on attendait de moi. Je suis allée protéger ces gens qu'un connard vienne se faire sauter ici et j'ai surtout récolté du mépris voire de la haine. Voir de la curiosité et de l'intérêt comme vous le faites, ça me change un peu. D'autres, comme Haver, vous regarde avec respect. Mais maintenant, je suis policière. Nos soldats sont partis d'Irak et d'Afghanistan et c'est tant mieux. C'est moi qui vous remercie car vous avez un vrai cerveau opérationnel au lieu des activistes anti-armée et vous comprenez pourquoi nous, militaires actuels comme anciens, avons voulu donner de notre personne pour les autres.
... mots & .. lignes complètes. Fiche créée par © Summers


Anything like... Classic Rock... That kind of stuff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membrichou
avatar
Age : 32
Né(e) le : 17/10/1985
Quartier : centre ville
Je suis : Pour le moment serveuse, on verra demain ^^
Inscrit depuis : 24/10/2017
Messages : 903
Célébrité : MELANIE SCROFANO
Rps en cours : Sortie entre femmes [Em' & Jane]





Message Hi, enjoy ur meal [Jane] › Mar 28 Nov - 1:45

Jane était très mignonne à rougir comme ça sous l'effet d'un compliment. Ses joues étaient toutes rouges. C'était chou. Lilly-Rose ne perdait pas son sourire sincère et enjoué. Sa curiosité était piquée à vive. Elle n'hésitait pas à regarder Haver et Shepard, à les observer discrètement, sans trop en faire bien sûr. Elle était à l'aise avec les deux femmes ici présentes. Elle savait que si c'était d'autres collègues qui auraient servi les deux belles, ils n'auraient pas forcément aimé leur parler, échanger, passer un moment avec. Tout aurait été différent. Jones était ravie que ça soit elle et pas quelqu'un d'autre. Bêtement les femmes de carrière policière faisait flipper certaines personnes, pas Lilly en tout cas qui n'hésitait pas à poser des questions et à commenter tout leur dires. Pour en revenir à la jolie Shepard ; Quand on connaissait plus sa carrière et ses ambitions, on se disait que ce n'était pas possible qu'une personne comme elle se mette à rougir simplement mais si. La blondinette restait une femme avec un cœur et pas une machine. C'était tellement sympathique à constater. Elle méritait ce compliment amplement. Jones n'avait pas peur de le dire. Elle continua d'écouter cette dernière et replaça une mèche rebelle derrière son oreille avant d'enchaîner :

- C'est sûr mais ça reste étonnant à mon niveau vous savez. Je ne vis pas ce genre de vie trépidante alors chaque chose que vous faites m'impressionne, même ce changement de carrière aussi bête soit-il selon vous même. Je trouve ça incroyable de passer du terrain, de ces pays avec une histoire horrible à ce nouveau choix. Cela doit être perturbant. Lilly fit part de son avis, de son constat. Elle n'avait pas ce genre de parcours alors tout était fort étonnant pour elle. Elle avait besoin d'en parler, de partager et elle avait une chance folle car ces deux femmes étaient très sympas et très ouvertes à la discussion. D'accord, c'est sûr que la mission principale reste la même et comme je vous ai dit on vous en remercie tous. Vous êtes exemplaires Mesdames. Faut un sacré bagout. Vous n'êtes pas déçue de votre changement ? Que préférez vous ? Elle se sentait un peu intrusive mais Jane n'avait pas l'air gênée. Jones continuait donc l'échange et les questions : telle une journaliste.

La belle blonde en avait vu des sales choses à ne jamais voir... Elle avait un vécu fou, on le sentait bien et on le comprenait bien. Cela avait du la changer. Lilly-Rose observait son regard. Elle avait l'air dans ses pensées, sûrement plongée dans ses années vécues loin de tout, face à une grande misère. La jeune femme restait là bouche-bée. Mais Jane préféra plutôt taire tout cela. La serveuse la respecta. Elle lui fit un signe de la tête coopératif pour lui faire comprendre qu'il n'y avait aucun soucis.


- Je comprends bien, pas de problème Jane. Ne causons pas de cela alors. Lilly avait une voix douce et posée. Elle écoutait toujours attentive. D'accord. Vous aviez vos motivations alors. Votre père a été bon de ne pas vous mettre une pression pour que vous suiviez ses traces. C'est pas donné ça non plus. C'est personnel à vous, je le comprends bien. Vous avez l'air dans votre élément en tout cas. Ce choix vous va à ravir. Chapeau à vous ! Je me doute que c'est compliqué et plein d’embûche comme parcours. Elle sourit et tenta de ne pas couper la belle. Ça doit être tellement enrichissant ce que vous racontez. Être à la tête d'une équipe, en être fière, être protégée et protéger aussi... C'est super. C'est une belle réussite pour vous. Je me doute que ça le rend unique et ça donne aussi l'envie de ne plus lâcher. Vous êtes une femme de terrain à croire, une femme qui a besoin de tout cela. Vous ne vous voyez pas avec des enfants ? En mode Housewife ? Elle rit légèrement. C'était une petite taquinerie. Elle en connaissait déjà la réponse. Jane était particulière. D'accord mais vous savez même si vous n'êtes pas la meilleure ci ou ça, vous saurez vous améliorer. La donne va changer avec le temps. On ne peut pas tout savoir faire comme ça. Tout n'est pas inné, rassurez vous. Lilly dit ceci par bienveillance.

- Ah oui ? J'en suis étonnée car je trouve ça tellement passionnant. Contente que ça vous change alors et que ça vous permette de parler un peu de tout ça. Vous êtes incroyables Mesdames. Comment ne pas être intéressée par tout cela ? Elle soupira. Les gens sont vraiment étranges, bêtes et bourrés de clichés je trouve. J'espère que vous ne prêtez pas attention à ce genre de comportement car ils ont tord, complètement. Lilly rougit un peu, elle était ravie que Jane la remarque. Elle appuyait avec gentillesse la bonne attitude de Jones. C'était naturel pour elle mais plaisant qu'on souligne sa curiosité sympathique.



Ralentissement du 15 Oct au 9 Nov
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2816-give-me-million-a-reasons-lilly-rose http://marplespring.forumactif.org/t2822-lilly-rose-links-topics

Membrichou
avatar
This We'll Defend
We Shall Remain Here
To Protect and to Serve

I hereby declare, on oath, that I absolutely and entirely renounce and abjure all allegiance and fidelity to any foreign prince, potentate, state, or sovereignty of whom or which I have heretofore been a subject or citizen; that I will support and defend the Constitution and laws of the United States of America against all enemies, foreign and domestic; that I will bear true faith and allegiance to the same; that I will bear arms on behalf of the United States when required by the law; that I will perform noncombatant service in the Armed Forces of the United States when required by the law; that I will perform work of national importance under civilian direction when required by the law; and that I take this obligation freely without any mental reservation or purpose of evasion.

On my honor, I will never
betray my badge, my integrity,
my character or the public trust.
I will always have the courage to hold
myself and others accountable for our actions.
I will always uphold the
constitution, my community, and the
agency I serve.

Age : 36
Né(e) le : 07/11/1981
Quartier : Centre-Ville
Je suis : Policière
Inscrit depuis : 02/10/2017
Messages : 236
Célébrité : Colleen Deegan

Message Hi, enjoy ur meal [Jane] › Mar 28 Nov - 23:18



Hi, enjoy your meal

- Novembre 2017, Detroit, Michigan
- Green Dot Stables, à l'angle du W. Lafayette Blvd et de la 14th Street

Lilly-Rose aimait intervenir entre mes réponses, cela était légèrement gênant, comme si elle arrivait à retenir son flot de paroles qu'à grand-peine. Était-elle une bavarde qui se maîtrisait ? Possible. Cependant, je répondis à ses questions du mieux que je pus. Je ne me rappelai même plus de la dernière fois qu'une personne ne m'interroge de manière aussi enthousiaste que la serveuse à propos de moi. La motivation et la joie qu'elle faisait passer avait quelque chose d'attendrissant et mon cœur fit un bond dans ma poitrine lorsque je la voyais sourire ou même rire. Un peu effrayée lorsque je m'en rendis compte, cette femme me plaisait, indéniablement. Lorsqu'elle parlait, j'en étais à fixer ses lèvres, parfois ses yeux, signe évident d'une attirance envers quelqu'un mais bien entendu, je ne fis pas part de mon ressenti ou de ce que j'éprouvai, ce n'est pas bienvenue et cela aurait été irrespectueux envers Haver selon moi, j'étais à la base venue pour manger avec ma seconde, pas draguer la serveuse.

Je retins sa question au début malgré mes réponses mais je fixai Lilly-Rose en train de rougir et je devais me l'avouer, le tableau était vraiment mignon à regarder. Pendant quelques secondes, j'avais l'impression d'être la gamine que j'étais au lycée, à rougir devant une fille à qui je ferais bien des choses que la morale bien pensante réprouverait mais fort heureusement, Lilly-Rose ne le remarqua pas, du moins je l'espérai car pendant ce temps, ce fut Haver qui parla à la serveuse, prenant la suite après moi et intérieurement, sans qu'elle ne s'en doute à l'instant, j'en fus reconnaissante à ma sergente d'unité de police.

Bon j'ai pas un parcours aussi violent que celui de la chef mais j'en tiens une couche quand même non ? Passer du barreau d'avocat à gardienne de la paix ? ... Bon d'accord ce n'est pas la même chose. On aurait pu se retrouver opposées, Shepard. J'aurais pu défendre un criminel que vous auriez voulu coffrer.

Je vous aurai détesté pour le défendre, Haver. Mais fort heureusement, vous êtes ma seconde et je suis contente de vous avoir avec moi. Je vous préfère en uniforme que gratte-papier et en gros sur une pub de merde au bord de l'autoroute.

J'échangeai un rire avec ma seconde d'unité puis je repris une autre portion de mon cocktail, ayant déjà absorbé la moitié de la boisson alcoolisée. La faim commençait à venir et je jetai un regard en direction des cuisines avant de regarder à nouveau Haver et la serveuse qui replongèrent dans leur discussion.

Vous allez trouver ça con mais j'ai regardé un film policier pendant ma première année de droit. Et... ça m'a plu. J'ai eue mon année mais j'ai pas fait la seconde. J'ai voulu entrer chez les fédéraux mais j'ai été recalée, je me suis donc rabattue à l'académie de police.

Ah oui c'est vrai, j'ai vu ça dans votre dossier, Haver. Ça m'avait surpris. Vos scores sont plutôt bons. Vous vous êtes en revanche défoncée à l'académie.

Vous, vous seriez acceptée sans problème chez les fédéraux, Shepard. Pourquoi vous n'y avez pas postulé ?

J'ai pas voulu, Haver. J'ai voulu revenir à quelque chose de simple. Vous voyez, Lilly-Rose, pour vous répondre, je ne suis pas déçue du changement. Échanger une vie plus tranquille en comparaison ici au pays où je peux avoir mon café et mon entrainement quotidien contre une vie plus dangereuse où je ne suis pas sûre si je serais encore en vie le lendemain parce qu'un sniper m'aura aligné ou parce que j'aurai sauté sur une mine ou un IED ? Jamais. Mais... si c'était à refaire, je pense que je referai tout pareil. Je préfère ma vie de policière que ma vie de militaire. Quoique si j'avais fait l'école d'officiers peut-être je changerai d'avis...

Je n'ai pas de regrets pour moi, je suis contente d'être policière. Je pense que je me serais ennuyée à force d'être une avocate. J'ai dû m'endurcir pour passer les tests physiques et manier un flingue mais j'étais déjà en avance pour ce qui est de la théorie. Maintenant, je suis bien dans ma peau et dans mon métier, j'ai un mari depuis six ans et je veux bientôt avoir un enfant.

Je fis un sourire à ma seconde avant de le sentir fondre comme neige au soleil alors que je me mis à fixer les mains de Lilly-Rose. Je me remis à penser aux mots de Haver. Je l'enviai quelque part, elle semblait heureuse, elle avait un mari qui l'aimait et une famille en préparation. Elle s'était certes reconvertie mais aucune des femmes à cette table ne connaîtrait un jour ce que j'avais vécue. J'avais délibérément écarté tout aspect d'une vie normale dans mon existence pour une vie atypique. J'étais masculine, je m'habillais comme un homme, j'aimais les femmes, j'avais fait la guerre parce qu'on me l'avait ordonné et maintenant je voulais faire quelque chose de plus utile. Personne ne m'attendait à la maison, j'avais renoncé à avoir un jour une famille ou des enfants. Une vie bien solitaire, il fallait l'admettre mais que j'avais choisie afin que d'autres ne le fassent pas. Sans m'en rendre compte, mon regard avait légèrement remonté pour fixer le cou et les lèvres de la serveuse et je me réveillai un peu trop tard.

Hm ? Oh pardon je repensai à ce que disait Haver. Je lui souhaite d'avoir ce bonheur d'être mère. Elle gère déjà notre unité comme une mère avec ses enfants pour le dire grossièrement donc elle ferait une mère parfaite.
... mots & .. lignes complètes. Fiche créée par © Summers


Anything like... Classic Rock... That kind of stuff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membrichou
avatar
Age : 32
Né(e) le : 17/10/1985
Quartier : centre ville
Je suis : Pour le moment serveuse, on verra demain ^^
Inscrit depuis : 24/10/2017
Messages : 903
Célébrité : MELANIE SCROFANO
Rps en cours : Sortie entre femmes [Em' & Jane]





Message Hi, enjoy ur meal [Jane] › Ven 1 Déc - 16:09

Haver expliqua son propre parcours. Elle avait autant de mérite quoi qu'il arrive car les femmes demeuraient être des exemples pour la société. Peu feraient ce que les deux osent faire. Lilly-Rose restait admirative à 100%. Elle avait le regard ébahi et le sourire aux lèvres. Vous avez du sacré mérite Madame. C'est clair que vous assurez. Elle lui dit ceci avec sincérité. Les deux échangeaient entre elles, ce qui fit rire la serveuse, peu habituée à ce genre d'échange. Elle écouta avec plaisir.  Les belles avaient du caractère. Elles étaient fortement complices. Lilly se posait toujours la même question... mais elle ne la posa point.

- Original pas bête. C'est sûr que c'est très très original en fait. Ça vous a inspiré. Vous avez un beau parcours quoi qu'il arrive. Vous aimez aussi ce que vous faites ? Je vois que oui mais j'ose le demander quand même. Vous avez l'air si heureuse Madame. Jones vit que Jane se perdit dans un autre monde. Lilly se demandait ce à quoi songeait la belle. Elle était complètement ailleurs. Elle ne lui en voulait pas et le lui signifia lors de ses excuses. La blonde fit une belle « déclaration » à l'intention de Haver. C'était attendrissant. La serveuse ne put s'empêcher d'intervenir. C'est magnifique ce que vous dites. Félicitation Madame, dit-elle à Haver. Et vous Jane ? Pas de famille ? Vous n'êtes pas encore maman ou mariée ? Elle se permit les questions de ce type pour mieux connaître la policière. C'était un peu osé mais elle souhaitait le savoir.



Ralentissement du 15 Oct au 9 Nov
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2816-give-me-million-a-reasons-lilly-rose http://marplespring.forumactif.org/t2822-lilly-rose-links-topics

Membrichou
avatar
This We'll Defend
We Shall Remain Here
To Protect and to Serve

I hereby declare, on oath, that I absolutely and entirely renounce and abjure all allegiance and fidelity to any foreign prince, potentate, state, or sovereignty of whom or which I have heretofore been a subject or citizen; that I will support and defend the Constitution and laws of the United States of America against all enemies, foreign and domestic; that I will bear true faith and allegiance to the same; that I will bear arms on behalf of the United States when required by the law; that I will perform noncombatant service in the Armed Forces of the United States when required by the law; that I will perform work of national importance under civilian direction when required by the law; and that I take this obligation freely without any mental reservation or purpose of evasion.

On my honor, I will never
betray my badge, my integrity,
my character or the public trust.
I will always have the courage to hold
myself and others accountable for our actions.
I will always uphold the
constitution, my community, and the
agency I serve.

Age : 36
Né(e) le : 07/11/1981
Quartier : Centre-Ville
Je suis : Policière
Inscrit depuis : 02/10/2017
Messages : 236
Célébrité : Colleen Deegan

Message Hi, enjoy ur meal [Jane] › Sam 2 Déc - 12:42



Hi, enjoy your meal

- Novembre 2017, Detroit, Michigan
- Green Dot Stables, à l'angle du W. Lafayette Blvd et de la 14th Street

Pendant que je clamai mes vœux de bonheur à Haver en lui souhaitant d'être une mère, je fis de mon mieux pour ne pas le lui annoncer platoniquement mais d'une manière un peu plus enjouée. Peu après ma déclaration, je rougis davantage en regardant dans les yeux de la serveuse en l'entendant. Haver se pencha également vers moi, curieuse d'en entendre davantage à propos de celle qui était sa supérieure au quotidien. La question d'ordinaire m'aurait gêné et j'aurais botté en touche mais Lilly-Rose avait une manière si innocente et si attendrissante de poser la question que je me sentis fondre sous ses yeux et je me mordis la lèvre, ne voyant aucune raison de lui opposer mon refus. J'avais de plus confiance en ma seconde de rien divulguer de privé à ses collègues qui étaient mes subordonnés. Je bougeai légèrement de ma chaise et vint plus près de la serveuse brune, penchée vers elle, ne la quittant plus de mon fin regard.

Je... Je suis fille unique. La seule famille qui me reste, c'est mon vieux Marine de père. Apparemment j'aurais des cousins ou des cousines en Géorgie mais je ne les ai jamais vu ou connu. Et puis...

Je baissai le regard, admirant encore le corps de la serveuse avant de baisser la tête pour fixer mes propres mains. Mon œil fut attiré par une ancienne cicatrice présente sur le dos de ma main droite et un bref souvenir me revint en mémoire. J'avais récolté cette cicatrice pour avoir sauvé un enfant irakien d'une explosion alors que j'étais en mission du côté de Fallujah pour reprendre la ville aux mains des terroristes irakiens. Le gamin s'était réfugié auprès de moi et j'avais mis ma main devant son visage pour lui éviter des impacts. Au final un éclat m'avait éraflé la main. Le gamin avait ensuite été pris en charge par des médecins militaires de la division, je ne sus jamais ce qu'il était ensuite devenu.

Non je n'ai personne, Lilly-Rose. Je n'ai personne qui m'attend à la maison ou même quelque part. Je n'ai pas de compagnon ou d'enfant. Je ne me sentirai peut-être jamais prête à être une mère ou à me marier. J'ai une vie solitaire où je prends soin de moi-même sans avoir besoin de me reposer sur quelqu'un d'autre. Au combat, il est vital de se reposer sur ses coéquipiers. Dans la vie, beaucoup moins. Et je reconnais que je suis difficile en matière de compagnon, tout le monde n'a pas les mêmes préférences que moi. À part des aventures, je ne me suis pas fixée.

J'avais relevé le regard vers la serveuse en lui répondant et peu à peu, je mis quelques centimètres d'écart de plus, espérant qu'elle ne me tienne pas rigueur de cette intrusion inopiné dans son espace vital. J'étais davantage rougissante et du coin de l'œil, je vis que Haver était émue par mes mots, une main devant sa bouche. Je me demandai alors ce que Lilly-Rose se disait dans son esprit.
... mots & .. lignes complètes. Fiche créée par © Summers


Anything like... Classic Rock... That kind of stuff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membrichou
avatar
Age : 32
Né(e) le : 17/10/1985
Quartier : centre ville
Je suis : Pour le moment serveuse, on verra demain ^^
Inscrit depuis : 24/10/2017
Messages : 903
Célébrité : MELANIE SCROFANO
Rps en cours : Sortie entre femmes [Em' & Jane]





Message Hi, enjoy ur meal [Jane] › Sam 2 Déc - 13:24

Lilly-Rose demandait plus à Jane si elle avait quelqu'un dans la vie, si elle avait des enfants etc... Elle voulait savoir si le style de vie de Haver lui faisait envie. Mais la belle blonde fit bien comprendre qu'elle était peu entourée. Cela faisait plutôt mal au cœur à la serveuse qui se sentait mal à l'aise d'avoir posé la question. Shepard n'avait que son père, c'était bien trop peu. On ne sentait pas chez elle un manque de confiance du à cela ou un quelconque signe de mal être. La belle le cachait bien. Elle avait des cousins qu'elle n'avait jamais vu. Elle n'était peut-être pas très famille car elle ne prenait pas la peine d'y aller. Irait-elle un jour les saluer ? Pas sûr.

- D'accord, vous avez l'air proche de votre père. Vous n'avez pas envie de voir vos cousins, de connaître plus de monde ? Et une famille, la votre, ça ne vous tente pas ? Lilly-Rose remarqua le regard de la jeune femme qui la regardait. Mais elle ne prêta pas attention et ne dit rien. Elle était majeure et libre d'admirer ce qu'elle voulait.

Jane répondit aux questions de la serveuse curieuse de mieux connaître ce personnage. Merci de votre sincérité, Jane. Je vais voir si tout est prêt pour vous Mesdames. Je reviens rapidement. Merci du temps que vous m’accordez. La brunette s'en alla pour voir l'avancée des plats.



Ralentissement du 15 Oct au 9 Nov
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2816-give-me-million-a-reasons-lilly-rose http://marplespring.forumactif.org/t2822-lilly-rose-links-topics

Membrichou
avatar
This We'll Defend
We Shall Remain Here
To Protect and to Serve

I hereby declare, on oath, that I absolutely and entirely renounce and abjure all allegiance and fidelity to any foreign prince, potentate, state, or sovereignty of whom or which I have heretofore been a subject or citizen; that I will support and defend the Constitution and laws of the United States of America against all enemies, foreign and domestic; that I will bear true faith and allegiance to the same; that I will bear arms on behalf of the United States when required by the law; that I will perform noncombatant service in the Armed Forces of the United States when required by the law; that I will perform work of national importance under civilian direction when required by the law; and that I take this obligation freely without any mental reservation or purpose of evasion.

On my honor, I will never
betray my badge, my integrity,
my character or the public trust.
I will always have the courage to hold
myself and others accountable for our actions.
I will always uphold the
constitution, my community, and the
agency I serve.

Age : 36
Né(e) le : 07/11/1981
Quartier : Centre-Ville
Je suis : Policière
Inscrit depuis : 02/10/2017
Messages : 236
Célébrité : Colleen Deegan

Message Hi, enjoy ur meal [Jane] › Sam 2 Déc - 17:09



Hi, enjoy your meal

- Novembre 2017, Detroit, Michigan
- Green Dot Stables, à l'angle du W. Lafayette Blvd et de la 14th Street

Je ne savais pas si la serveuse m'avait bien écouté ou même si elle me prêtait attention mais j'avais l'impression que quelque chose s'était cassé lorsqu'elle déclara assez abruptement qu'elle retournait en cuisine pour voir si nos commandes étaient prêtes, non sans m'avoir remercié avant de partir. Je la regardai partir sans trop comprendre mais consciente que quelque chose n'allait pas tellement et que ça me mettrait peut-être mal à l'aise. Fort heureusement, je n'étais pas seule et Haver remarqua mon trouble avant de me prendre la main pour me la secouer légèrement. L'effet fut immédiat et je ressortis de ma réflexion douteuse pour regarder, très doucement hagarde, ma seconde d'unité.

Haver ?

Shepard, vous êtes ailleurs depuis tout à l'heure. C'est Lilly qui vous fait tourner la tête pas vrai ?

... Ça se voit tant que ça ?

Ça crève les yeux chef. Si je puis me permettre, il va falloir être plus discrète chef, vous allez la mettre mal à l'aise.

Vous avez raison Haver... Il y a juste longtemps que... je n'ai pas admiré une femme qui me plaisait. Je n'ai pas osé lui faire part de mes préférences dans ce domaine.

Elle a dû le comprendre je pense mais si elle vous a pas fait du pied sous la table ou réagi positivement...

Oui, oui je sais Haver, c'est pas la peine d'aller plus loin. C'est ce que je suis en train de me dire de toute manière.

Vous bilez pas Shepard, si c'est pas elle, c'en sera une autre.

Je vous remercie pour votre ouverture d'esprit et vos mots, Haver...

Pas de problème, madame. Je vous comprends tout de même, c'est vrai qu'elle est bien fou... qu'elle est jolie, je voulais dire.

Sergent, c'est une manière de parler ainsi des dames ?

Mes excuses, chef mais admettez que c'est la réflexion que vous vous êtes faite ?

Pas de la même manière, Haver. J'ai plus de respect que vous. En revanche pour ce qui est des hommes, j'hésite pas à dire qu'il est bien monté. Mais il y a très longtemps que je refuse à un homme de me toucher. Le dernier qui a essayé s'est retrouvé castré.

Ce qui commença par un rire étouffé évolua en pouffement de rire de notre part à nous deux avant que l'on ne se mette carrément à rire en plein restaurant tandis que le souvenir du dernier homme ayant tenté de me toucher de manière inappropriée me revint en mémoire, ce dernier s'étant tenu son entrejambe en sang. Dire que ma riposte avait été violente était un euphémisme. Quelques secondes plus tard, Lilly-Rose revint avec les deux plats que nous avions commandé. Pour le coup, la faim revint à la vue de la nourriture soigneusement disposée dans les assiettes originales et estampillées du sceau du restaurant. Alors que la serveuse posa les assiettes devant nous, j'en profitai pour la remercier d'un air plus enjoué que mes derniers mots échangés avec la brune.

Merci beaucoup, Lilly-Rose. Et je suis navrée si j'ai un peu sapé votre moral ou si je vous ai coupé dans votre élan tout à l'heure, j'ai seulement tâché d'être honnête avec vous.

Bon certes pas entièrement honnête car je me refusai de lui avouer ce qu'une part de mon esprit m'envoyait comme pensées mais en grande partie du moins.
... mots & .. lignes complètes. Fiche créée par © Summers


Anything like... Classic Rock... That kind of stuff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membrichou
avatar
Age : 32
Né(e) le : 17/10/1985
Quartier : centre ville
Je suis : Pour le moment serveuse, on verra demain ^^
Inscrit depuis : 24/10/2017
Messages : 903
Célébrité : MELANIE SCROFANO
Rps en cours : Sortie entre femmes [Em' & Jane]





Message Hi, enjoy ur meal [Jane] › Dim 3 Déc - 1:40

Lilly-Rose se dirigea vers ses collègues, tout bouleversée. Elle se demandait si les plats étaient prêts, chauds pour être prêts à être dévorés. Son collègue José la taquina sur le fait qu'elle n'arrêtait pas de parler avec les clientes. Il rit même de sa grande admiration. Lui n'aimait pas les femmes policières, il trouvait ça absurde. Ce gars était très misogyne. Pour lui, elles se la racontaient. Il ne les pensait pas à leur place... Il disait des choses moches. Lilly était ravie que ça ne soit pas lui qui ai servi les dames. Il n'aurait pas été chaleureux. Les filles l'auraient sûrement recadré. José ne cessa donc pas sa moquerie. La brunette se permit de défendre les deux gentilles femmes. Il ne comprenait pas son attitude mais il stoppa net son spectacle. Jones prit les plats bien chauds et les apporta à Shepard et Haver. Elle leur dédicaça un large sourire.

- Mesdames, voici vos plats. Elle les déposa avec délicatesse en face de chacune. Non non Jane, c'est moi qui m'excuse. Je me suis sentie mal à l'aise car j'ai eu l'impression d'être trop invasive. Puis, votre réponse m'a touché. Vous m'avez dit n'avoir que votre père comme proche et ça... ça m'a fait quelque chose. Je vous trouve forte et courageuse. Vous ne montrez pas le fait que vous n'avez pas un entourage immense et nous, nous on se plaint parfois pour un rien alors que si on ne marche pas droit on aura toujours quelqu'un pour nous aider... Je ne sais pas je trouve ça injuste et triste. Lilly resta sincère. Vous voulez du pain ?



Ralentissement du 15 Oct au 9 Nov
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2816-give-me-million-a-reasons-lilly-rose http://marplespring.forumactif.org/t2822-lilly-rose-links-topics

Contenu sponsorisé

Message Hi, enjoy ur meal [Jane] ›
Revenir en haut Aller en bas
 
Hi, enjoy ur meal [Jane]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une punition méritée, vraiment? [Jane]
» Jane, la gaffe ... (pv Isabell / Libre)
» [END]Oh a sunny day, why can't I enjoy it![PV James Lornay]
» Jane Foster is in the place ! (Again)
» Je suis toi ▬ Jane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Canada et Amérique :: Detroit-
Sauter vers: