Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas Aller à la page : 1, 2  Suivant

Adminchou
avatar
Lost in my mind.

Age : 34
Né(e) le : 06/07/1984
Quartier : Est
Je suis : Ancien militaire (traqueur, pisteur), musicien à mes heures perdus.
Inscrit depuis : 01/07/2017
Messages : 877
Célébrité : Tom Hiddleston
Rps en cours : Indisponible.

TalyaMielle

Message [Terminé] Emily & Lilly-Rose ⊰ Don't worry, I'm here ! › Mer 8 Nov - 14:43

Emily Reddick & W. Oskar Hopkins
« Tout vas bien, tout vas bien. Je vous ramène chez vous. Calmez-vous ! »

Et pouf... La jeune femme avait de nouveau plongé dans un sommeil à demi-profond. C'était la troisième fois qu'elle se réveillait ainsi. À moitié en panique de ne savoir où elle était, le ronronnement de la vieille voiture de collection d'Oskar la réveillant sûrement. Qui était-elle ? Que faisait-elle dans sa voiture à une heure aussi avancée de la nuit ? Oh et bien voilà qu'Oskar avait comme bien souvent joué dans un bar et s'était permis un verre après, le seul, l'Unique. Mais il avait vu plus au loin cette jeune femme au visage familier. Son visage ne lui étant pas inconnu et plutôt joli, il pose le regard sur elle. Et il n'est pas le seul, car voilà qu'on lui offre verre sur verre et elle ne dit pas non. Si bien qu'assez rapidement elle semble être bien plus que joyeuse. Oskar le regard vigilant, ne supportant pas qu'on profite d'une femme, ou d'un homme d'ailleurs, qui n'a pas tous ses moyens finira par l'aborder et éloigner les prédateurs. Elle est tellement saoule qu'elle lui propose une danse au milieu du Bar et il n'a pas trop le cœur de refuser, mais elle s’effondre à moitié. D'un regard au barman, il demande les clefs de la demoiselle qu'il lui a confisquée il y a déjà quelques verres. Et voilà comment elle, c'est retrouver dans sa voiture à lui. Il a réussi à lui faire dire quelques trucs comme son nom, Émilia, ou Émily, il n'a pas vraiment compris à vrai dire, mais En quelque chose. Elle habite en centre-ville à Marple Spring. Bon plus qu'à connaître l'adresse exacte. Il tentera la prochaine fois qu'elle relèvera le visage de la vitre froide de la Mustang qui file déjà dans le vent frais de ce début d'hiver.

Une nouvelle fois, il la calme alors qu'ils arrivent dans la petite ville. Il tourne un petit moment dans le centre-ville jusqu'à se garer. Oskar essaie de la réveiller sans trop de difficulté. Elle lui donne une partie de l'adresse, du moins un chiffre et le début du numéro de la rue avant de sombrer de nouveau. Oskar souffle un coup un peu exaspéré par la situation. L'alcool est vraiment légal . Non parce que'u vu des ravages que cela cause. Parfois, la question se pose. Oskar redémarre et tourne deux rues plus loin. Sortant de sa voiture, il fait le tour et ouvre la portière à la femme, prenant garde qu'elle ne s'écrase au sol. Mais elle se réveille alors qu'il ouvre. Elle commence à émerger un peu plus. Alors avec le peu d'aide qu'elle lui offre, il lui demande déjà si c'est bien là. Elle semble confirmée. Il demande l'étage alors qu'il fait passer un bras de la femme sur ses épaules et d'un coup de pied ferme la portière. Elle bredouille quelques trucs, mais il ne comprend pas. Alors sans effort, il passe un bras sous ses genoux et la soulève de manière à ce qu'elle soit plus simple à porter. Son sac... Mince-il la oublier dans la voiture. Il dépose la femme sur les quelques marches à l'entrée de l'immeuble et fait volt-face. Il saisit le sac de la demoiselle dans sa voiture et reviens. Il trouve rapidement le trousseau de clefs qu'il a récupéré au barman plutôt et grâce au bip, il entre dans le bâtiment, récupérant la femme. Il demande à la femme toujours à demi-consciente l'étage, il comprend vaguement alors il appelle l’ascenseur. Puis une fois à bon étage il pose le regard sur les portes qui s'offre lui, un peu désarçonner. D'un geste bancal, elle lui indique une porte. Il s'y dirige et essaie plusieurs clefs avant de trouver la bonne. Cela aurait peut-être été plus simple de la ramener chez lui... Mais il lui avait demandé et elle avait dit non, le mot le plus clair qu'elle avait prononcé depuis une bonne heure, alors...

720 mots. Fiche créée par Rinema




Dernière édition par W. Oskar Hopkins le Mer 10 Jan - 15:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2345-oskar-we-all-have-two-lives-the-second-one-starts-when-we-realize-that-we-only-have-one#50125 http://marplespring.forumactif.org/t2351-oskar-mad-world#50243

Membrichou
avatar
Age : 34
Né(e) le : 15/08/1984
Quartier : Centre Ville
Je suis : Pro-Gamer & Présentatrice TV
Inscrit depuis : 24/10/2017
Messages : 800
Célébrité : Krysten Ritter
Rps en cours : Ft. Jane & Lilly-Rose
Ft. Mum
Ft. Jane & Ellen

DISPONIBLE


Telle mère, Telle Fille... ?


Message [Terminé] Emily & Lilly-Rose ⊰ Don't worry, I'm here ! › Jeu 9 Nov - 17:29

W. Oskar Hopkins feat. Emily Reddick

Don't worry, I'm here !


Il était vrai qu'Emily Reddick supportait peu l'alcool mais elle adorait boire. Elle ne possédait pas un grand coffre contrairement à d'autres. Pourtant, elle s'exerçait. Rien à faire, deux verres un peu trop forts et elle tombait. La belle détenait l'alcool joyeux car elle dansait, chantait, parlait à tout le monde. Sa présence demeurait agréable pour autrui. D'ailleurs, elle invita même W. Oskar Hopkins  à habiter la piste de danse, représentée par le milieu du bar. Elle était motivée. Le visage du musicien lui disait quelque chose, même saoule. Elle se rappelait de lui. Il venait d'offrir une belle soirée aux clients du bar grâce à sa musique.

Non ça ira, ça ira. J'suis pas... J'suis pas … .

W. Oskar Hopkins se proposait gentiment pour raccompagner la grande brune. Emily Reddick se trouvait dans un état lamentable. Soudainement, plus rien, le trou noir. Que se passait-il ? Emily s'effondrait. Son esprit rencontrait le flou total. Elle commençait à perdre la mémoire. Que faisait-elle ici ? Eh oui, elle avait trop bu. La belle se donnait en spectacle ainsi. Les tabloïds pouvaient se délecter de ce dernier. La brunette ne comprenait plus rien. Hopkins gérait la situation, il était très gentleman.

Mais... mais, où suis-je ?

Em' n'arrêtait pas de s'endormir et de se réveiller, effectuant malaise sur malaise, elle s'inquiétait. A chaque réveil, Red ne savait plus où elle se situait ce qui la perturbait beaucoup. Elle ne s'en cachait pas. Jamais elle n'aurait du accepter tous ces verres d'inconnus. Elle était démolie. Dans cet état, elle ne contrôlait plus rien. Elle se mettait en danger. N'importe qui pouvait en profiter. Elle ne s'en rendrait même pas compte. Heureusement, elle venait de croiser la route d'un prince charmant. Il s'évertuait à contrôler la situation. Il aidait son prochain sans réclamer quelque chose. Citoyen et responsable, il semblait s'inventer cette mission : celle d'accompagner au mieux une personne vulnérable et seule. Sur la route, Em' oscillait entre calme et tempête. Oksar gérait quand-même la situation. Elle voulait sortir de la voiture mais elle ne se sentait pas d'attaque. Elle était bloquée par la nausée. La pro-gamer avait réussi à donner une partie de son adresse. A chaque mot, elle désirait vomir mais elle se retenait. C'était peu glorieux ! Pourquoi le musicien s'entêtait-il à rester, à l'aider ? Que souhaitait-il ? Emily était trop bourrée pour tenter d'élucider ce mystère.

Me... Mer... Euh... Oh.

Oskar l'avait soutenu pour la sortie du véhicule car elle n'arrivait pas à grand chose, simplement à confirmer son adresse par un léger hochement de tête. L'homme réussissait à l'amener au bon endroit, un miracle car son interlocutrice restait peu expressive et bavarde. Il avait ouvert la porte du domicile de celle qu'il essayait de sauver.

Tu... tu peux... Je dois vomir m**** , toilettes s'te plaît.

Elle lui montra la porte de ces derniers. La brune avait chaud et froid en même temps, elle devait couvrir quelque chose. L'alcool ne lui réussissait absolument pas. Elle attendait de Oskar qu'il l'aide à aller jusqu'aux toilettes pour vomir. Mission accomplie. Le pauvre ! Elle retrouvait un peu ses esprits après s'être bien vidée.

Désolé, tu veux... tu veux quelque chose ? Mes colocs sont pas là, je... je peux te proposer de manger un bout et de boire aussi... euh... pas d'alcool...
elle souriait, complice. Navrée pour ça le musicos. Elle ne se relevait pas encore. Saurait-elle le faire ? Elle se sentait porter vers le bas, comme dans un bad trip, le malaise causé par la situation prenait le dessus. Drôle de sensation, Oskar la voyait dans le pire état. Resterait-il ?



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2817-all-about-me-emily-reddick#top http://marplespring.forumactif.org/t2818-my-links-my-topics-emily-reddick#60752

Adminchou
avatar
Lost in my mind.

Age : 34
Né(e) le : 06/07/1984
Quartier : Est
Je suis : Ancien militaire (traqueur, pisteur), musicien à mes heures perdus.
Inscrit depuis : 01/07/2017
Messages : 877
Célébrité : Tom Hiddleston
Rps en cours : Indisponible.

TalyaMielle

Message [Terminé] Emily & Lilly-Rose ⊰ Don't worry, I'm here ! › Ven 17 Nov - 15:50

Emily Reddick & W. Oskar Hopkins
Quelle soirée ! Oskar était sorti pour s'amuser un peu, peut-être repartir au bras d'une charmante demoiselle un peu ivre ou pas, mais suffisamment consciente pour s'accorder au plaisir charnel. Et le voilà un bras autour d'une taille certes fort charmante, mais totalement bancale d'ivresse. Ses yeux s'étaient élevé vers le ciel à plusieurs reprises lors du voyage et une nouvelle fois alors qu'il fut entré dans l'appartement de la femme alors qu'elle exprimait son envie s'évacuer tous ses verres gracieusement offerts par divers inconnus. Sans la lâcher donc il la mena à la pièce indiquée par ses soins. Il pouvait sentir la fébrile femme grelotter par moments, trembloter. L'époque de ses murges datait un peu, mais il ne se souvenait pas avoir été dans un tel était depuis de très nombreuses années. Si même un jour, il avait été ainsi. L'alcool n'avait jamais été un plaisir pour lui, même lorsqu'il ne menait pas limite une guerre contre. Mais bon chacun ses vices et sa façon de réagir face à la vie merdique... Lui avait fui à l'autre bout de l’atlantique... Certains le blâmeraient sûrement de cela sans vergogne. Abandonner sa pauvre mère à moitié folle... Couper les ponts avec tous, sauf Talya, elle était la seule qu'il avait recontactée depuis son départ, il ne pouvait réellement se passer d'elle. Elle était son pilier depuis trop longtemps dans la vie. Et d'ailleurs depuis qu'elle était en ville, il était relativement plus sage... Du moins, il essayait.

Le musicien avait ouvert la porte de la petite pièce, à peine assez grande pour qu'il entre avec la femme, la laissant couler contre lui. Elle ne tarda pas à vomir alors que ses genoux touchaient le sol. Il resta derrière, soulèvent rapidement ses cheveux d'un noir de jais. Même si une telle mèche lui échappait des mains au moins s'étaient mieux que de couvrir sa chevelure de ce subtil mélange d'alcool et de fluide corporel malodorant et répugnant. En se vida plusieurs fois en peu de temps. Puis semblant retrouver un peu ses esprits, il lâcha ses cheveux se reculant afin de la laisser s'asseoir sur le sol près des toilettes. Son regard bleu la regardant soudainement parler avec plaît d'aisance. Elle proposait de faire le service. Et de se mettre plus à l'aise. Oskar eut un sourire alors qu'elle l'appela le "musicos", voilà un petit moment qu'on ne l'avait pas surnommé ainsi. Trop familier, je suppose.

« Tu en fais pas ! Je ne t'ai pas montré mon badge de chevalier. »

Oskar se mettait à faire de l'esprit aussi, chose assez rare pour être souligné.

« C'est plus à moi de te faire quelques choses, car au vu du nombre de verres que tu as ingurgités... À mon avis, tu n'as pas fini de te vider. Un café ? »

Bon, il avait appris sur cette bribe de conversation qu'elle ne vivait pas seule ici, ce qui en soi était un bon point. Car un de ces colocataires finirait par rentrer et prendre la relève. Ou alors eux aussi découcherait et il était voué à jouer les baby-sitters d'alcoolique toute la nuit. Son visage était pâle pour ne pas dire blême... Plus qu'à son habitude, à supposer, car elle faisait vraiment malade. Et les soupçons de l'artist se confirmaient. Elle semblait ne pas aller très bien. Un soupir gagna les lèvres de l'homme alors. Il fit volt face et chercha la cuisine, elle ne fut pas très dure à trouver. Il y repéra la cafetière, sans plus de gêne, il fouilla un peu et trouva des dosettes puis dans un autre placard une tasse. Sans attendre, il mit un café à couler. Cela aiderait. Il chercha aussi du regard un peu de pain ou un biscuit sec. Mais il ne trouva rien. Revenant vers la jeune femme qui semblait presque endormie aux toilettes, il la réveilla d'une petite secousse. Ce n'était pas bien qu'elle s'endorme ainsi. Pas réellement.

« Hey ! Em', t'endors pas ok ! Le café coule. Tu ne veux pas d'un bon café fumant ! Cela va te faire du bien, tu vas voir. Et puis t'aurais pas des biscuit ou de la brioche ou un truc du genre ? Du pain de mie ? »

Oskar s'était accroupi prêt de la femme, celle-ci semblait au bord d'une nouvelle vague de vomissement. Alors prêt à agir il souleva ses cheveux, alors que l'horrible bruit de la cafetière résonnait au fond de l'appartement.


784 mots. Fiche créée par Rinema


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2345-oskar-we-all-have-two-lives-the-second-one-starts-when-we-realize-that-we-only-have-one#50125 http://marplespring.forumactif.org/t2351-oskar-mad-world#50243

Membrichou
avatar
Age : 34
Né(e) le : 15/08/1984
Quartier : Centre Ville
Je suis : Pro-Gamer & Présentatrice TV
Inscrit depuis : 24/10/2017
Messages : 800
Célébrité : Krysten Ritter
Rps en cours : Ft. Jane & Lilly-Rose
Ft. Mum
Ft. Jane & Ellen

DISPONIBLE


Telle mère, Telle Fille... ?


Message [Terminé] Emily & Lilly-Rose ⊰ Don't worry, I'm here ! › Ven 17 Nov - 23:49

W. Oskar Hopkins feat. Emily Reddick

Don't worry, I'm here !


Il décidait de ne pas se tirer.
Emily Reddick venait de tomber sur un prince charmant. Il ne la jugeait pas. Il ne profitait pas d'elle, il semblait désintéressé. Le musicien lui apportait une aide gratuite. La brunette demeurait complètement saoule. Elle adorait boire mais elle ne supportait pas l'alcool. Em' restait peu raisonnable. Cette nuit, elle avait accepté différents verres d'inconnus. Ils auraient pu mettre n'importe quoi dedans, la geek restait trop bourrée pour s'en apercevoir. Oskar W. Hopkins aurait pu agir de la même manière. Or, il n'appartenait pas à la catégorie des désespérés. Présentement, ils se situaient à l'intérieur de l'appartement de Red. Ses deux colocataires : Candace et Lily-Rose, s'étaient absentées. La présentatrice TV avait demandé d'être amenée jusqu'aux toilettes. Elle se sentait patraque, la trajet l'avait encore plus achevé. Elle allait vomir. Franchement, le pauvre homme devait tout supporter et il validait la chose. Il ne s'enfuyait pas. Il lui tenait même les cheveux. Elle détenait une chance monstre, elle n'était pas seule. Sans Oskar, elle se serait réveillée dans l'inconnu. Pour sûr, cela l'aurait perturbé. Par contre, elle ne se souvenait pas s'il avait déjà agi ainsi. Pourtant, elle se rappelait de son visage. Après s'être littéralement vidée, la brune se sentait un peu mieux dans le sens où elle récupérait la parole. Or, niveau santé, elle restait patraque. Quelque chose l'attirait vers le bas. Elle demeurait assise, perdue. Emily se jugeait également bête et inutile. Bien évidemment, elle évitait de partager se détail. Elle affichait juste sa reconnaissance envers Hopkins. Elle souhaitait le servir pour le remercier. Bien-sûr, elle était bonne à rien. Elle se voilait la face. Elle n'arrivait même pas à se lever. Heureusement, le musicien choisissait de détendre l'atmosphère.

Merci... elle respirait durement, t'es unique... euh... il s'appelait comment ? Elle se voyait contrainte de faire face à l'amnésie. Merci, se répétait-elle. La suite prêtait à rire. C'était tendancieux : « c'est plus à moi de te faire quelque chose ». Emily était assez malade pour ne pas le constater. Euh... rien, ça va. Elle culpabilisait de ne pas pouvoir l'accueillir correctement. Le terme « café » lui faisait penser à l'odeur de ce dernier et une nausée la guettait de plus belle.
Soudainement, Oskar n'était plus là. Que faisait-il ? Il préparait le café. Elle ne se rendait compte de rien. Elle avait juste envie d'une bonne douche. Cela serait un peu complexe à envisager. La belle commençait à fermer les yeux, elle se sentait de nouveau partir. Un nouveau malaise ? Le jeune homme venait la réveiller en la secouant légèrement. Surprise, elle lançait rapidement : Euuuuuhhhhhh... non... j'peux pas. Elle évoquait le fait d'ingurgiter un élément. Elle n'y arriverait pas. Concernant la nourriture, Em' ne gérait pas les courses. Ses colocataires faisaient tout. Pauvres, elle les payait même. Avec sa célébrité, elle n'effectuait pas toujours ce qu'elle désirait donc cela servait à tout le monde. Dans sa liste, la brune marquait souvent « chips et soda ». Elle n'avalait pas grand chose puisqu'elle s’entraînait beaucoup sur ses jeux vidéos pour maintenir son niveau en compétition même si elle participait moins aux différents tournois qui se jouaient dans le monde entier. Elle restait perfectionniste. En temps normal, elle mangeait peu mais dans cet état lamentable, encore moins. Elle savait qu'elle allait tout évacuer. A quoi bon ? Oskar se montrait prévoyant en soupçonnant une nouvelle tournée de vomi. M****, désolé. Elle s'essuyait la bouche avec une serviette non loin, elle n'avait qu'à tendre le bras. Une douche ? Elle signifiait qu'elle avait besoin de rencontrer de l'eau fraîche pour régénérer ses idées. Elle se levait doucement en s'appuyant à tout. Puis, elle se tenait au bras de son invité. Tu peux ? Elle voulait un peu de soutien. Devait-elle prendre cette douche habillée ? Seule ou devant Oskar ? Pour sûr, elle était loin de tenir l'équilibre. A l'instant, l'odeur la faisait pâlir. T'as fait du café ? Elle avait oublié. Bonne idée … elle souriait, en respirant toujours bizarrement, pour toi. T'es chez toi. Dans cette situation, tout se partageait. Elle l'entraînait vers la salle de bain. Oskar était loin de s'en sortir, les épreuves s'enchaînaient.



codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2817-all-about-me-emily-reddick#top http://marplespring.forumactif.org/t2818-my-links-my-topics-emily-reddick#60752

Adminchou
avatar
Lost in my mind.

Age : 34
Né(e) le : 06/07/1984
Quartier : Est
Je suis : Ancien militaire (traqueur, pisteur), musicien à mes heures perdus.
Inscrit depuis : 01/07/2017
Messages : 877
Célébrité : Tom Hiddleston
Rps en cours : Indisponible.

TalyaMielle

Message [Terminé] Emily & Lilly-Rose ⊰ Don't worry, I'm here ! › Mar 21 Nov - 10:34

Emily Reddick & W. Oskar Hopkins
Bon le café, on oublie, rien que le mot semble la mettre dans un état encore pire. Oskar grimace, il reste à ses côtés, pour l'instant, c'est ce qu'il a de mieux à faire. Il a ramené un torchon de la cuisine pour qu'elle s'essuie après avoir joué à vomito, c'est tout ce qu'il a trouvé n'osant pas réellement chercher à vrai dire. Autre que dans la cuisine. Le bruit de la machine à café avait cessé, la dosette devait être consommée, le café brûlant prêt à être ingurgité. Mais il attendra un peu, ou peut-être comme le suggérait la jeune femme, le prendrait-il pour lui un peu plus tard. Quitte à en refaire quand elle sera un peu moins vaseuse et un peu plus sûr pied. En parlant de pieds, voilà qu'elle essayait de se lever. Il resta derrière elle alors qu'elle se tenait aux murs, tel Spider-Man, se relevant. Prêt à réceptionner une quelconque chute. Mais ce deuxième tour de régurgitation avait aidé à ce qu'elle se sente encore mieux. Elle saisit son bras puissant, qui se raidit à son contact. Demandant si elle pouvait, évidemment. Un sourire fut sa seule réponse, l'invitant à saisir l'autre bras, afin qu'il marche dans ses pas et ainsi l'entour en cas de besoin, malaises inopinées ou autres chute non désirée. En voulait une douche, bon très bien. Il la suivit à petits pas jusqu'à la salle d'eau. Elle lui indiqua de nouveau que le café serait pour lui alors que la chaude odeur de l'arôme particulier venait vers eux alors qu'il semblait passé non loin de la cuisine. Bon, bah, il serait pour lui alors. Une fois à la salle de bain, il la fit s'asseoir sur les toilettes. La regardant un instant. Il ne pouvait pas la faire ce douché habillé, non, mais pas nue non plus, par respect et il devait rester non loin si jamais. La solution était tout trouvée.

« Bon Em', d'ailleurs c'est quoi ton prénom, Émilia . Emily. Tu me l'as bien dit, mais je n'ai pas saisi, je dois avouer. »

L'homme se tenait face à elle, un air réfléchit sur le visage, si le cerveau de la demoiselle ressemblait à une espèce de brouillard avec l'alcool, le sien fusait. Réfléchissant à diverses solutions et diverses questions, le visage de la femme ne lui était toujours pas méconnu, mais il n'arrivait plus à se souvenir réellement d'où. La TV ? Youtube ? Il était assez peu familier des deux plateformes, même si évidemment, il regardait parfois l'un comme l'autre. Mais au-delà de ça, il savait si son idée plairait à la femme.

« Bon, c'est hors de question que je te laisse seule pendant que tu te douches. Mais je ne veux pas... Enfin, si je t'aide à te mettre en sous-vêtements, c'est bon pour toi . Tu vas savoir te débrouiller pour le reste ? »

Oskar avait été assez peu causant jusque-là, il fallait bien l'avouer, voir une jeune femme se mettre dans un tel état avait une tendance à l'agacer, mais au-delà de cela à lui foutre une trouille bleue pour cette dite femme. Les tarés couraient les rues et les bars... Alors qui sait ce qui lui serait arrivé s'il n'avait pas joué les chevaliers. Rien que l'idée d'y penser le dégoûtait. Chaque jour des milliers de femmes se réveillait ne se remémorant plus de ce qui s'était passé la veille, après d'homme qui en avait profité. Chose aussi valable pour l'inverse évidemment, les hommes étaient tout aussi vulnérables après un certain degré d'alcool ingérer. Mais il en fallait plus à un homme pour être saoul qu'à une femme, en général. La corpulence, tout ça, tout ça.... Oskar attendait la réponse de la femme, mains sur les hanches, un peu désespérer de la voir pencher un coup à droite un coup à gauche sur les toilettes, encore bien embrumée. Tenant juste assez pour ne pas tomber. Il regarde autour s'il ne trouvait pas un tabouret ou quelques choses afin qu'elle s'assoie dans la douche, mais rien ne lui sautait aux yeux. Au pire, elle finirait assise à même le sol de la douche. Il soupira.

740 mots. Fiche créée par Rinema


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2345-oskar-we-all-have-two-lives-the-second-one-starts-when-we-realize-that-we-only-have-one#50125 http://marplespring.forumactif.org/t2351-oskar-mad-world#50243

Membrichou
avatar
Age : 34
Né(e) le : 15/08/1984
Quartier : Centre Ville
Je suis : Pro-Gamer & Présentatrice TV
Inscrit depuis : 24/10/2017
Messages : 800
Célébrité : Krysten Ritter
Rps en cours : Ft. Jane & Lilly-Rose
Ft. Mum
Ft. Jane & Ellen

DISPONIBLE


Telle mère, Telle Fille... ?


Message [Terminé] Emily & Lilly-Rose ⊰ Don't worry, I'm here ! › Mar 21 Nov - 21:24

W. Oskar Hopkins feat. Emily Reddick

Don't worry, I'm here !


Oskar W. Hopkins représentait un réel ange gardien pour l'inconnue qu'il tentait d'aider ce soir. Une femme se mettait en danger elle-même et il accourait pour éviter le pire. Il aurait largement pu passer son chemin mais il ne le faisait pas. Même la suite des horreurs auxquelles il assistait, ne semblait pas le faire reculer. Il lui manquait un beau costume de super-héros et le tour serait joué. Agissait-il de la sorte avec toutes les nanas qu'il croisait ou même avec d'autres personnes dans le besoin ? Si oui, il devrait reporter un prix ou une médaille. Il possédait le sens de l'honneur. Il était bon citoyen, responsable et très alerte. Emily Reddick le remercierait en conséquence. Bien évidemment, il lui fallait se rappeler de tout ou presque. Il effectuait beaucoup pour elle, sans rien réclamer en retour. C'était rare de nos jours. Il l'accompagnait au mieux pour qu'elle se sente bien. D'ailleurs, il lui avait apporté un torchon de cuisine pour qu'elle s'essuie la bouche. En temps normal, même un proche ne se permettait pas ce genre d'attentions. La brunette acceptait cette bonté et elle choisissait d'utiliser ce torchon afin de frotter son visage. Puis, la présentatrice TV se décidait à se lever. La tâche restait ardue mais accessible avec un peu de soutien. Elle ne se privait pas de prendre le bras de son allié comme béquille, il lui prêtait même l'autre. Il était si avenant. Au moins elle évitait de tomber même si sa démarche demeurait incertaine. Elle titubait pas mal. L'alcool venait la terrasser. Jamais elle n'aurait du boire autant et accepter autant de verres d'inconnus. Elle le payait. La belle connaissait ses limites mais elle ne les respectait pas. De coutume, elle proposait des fêtes dans le cadre privé. Elle pouvait se lâcher sans restrictions. Dehors, elle n'arrivait également pas à se tempérer. Or, à l'extérieur, dans un contexte public, cela pouvait être dangereux pour elle. Elle ne s'en rendait pas compte. Elle sortait peu et elle se croyait invincible. Présentement, le musicien se renseignait sur l'identité de celle qui avait trop bu. Il venait de l'installer. La terre tournait beaucoup. Son cœur battait intensément vite, comme si elle avait couru un marathon, il s'agissait d'une impression bien-sûr. En même temps et paradoxalement, la brune était vidée, malade à cause de l'alcool. Son esprit se situait enfermé dans un brouillard monstre. Elle répondait doucement.

Emily mais Em' c'est bien. Toi c'estttttt ?


Oskar ne rechignait pas à la tâche. Il validait les caprices de Madame. Elle voulait prendre une douche pour mieux dessaouler. Souvent, cela portait ses fruits. Après, elle pourrait partager un moment plus clair avec Hopkins. La suite devenait étrange mais bon, personne ne possédait de mauvaises intentions dans la pièce.

Je peux y arriver, j'imagine.

Elle essayait d'enlever son t-shirt. Or, elle s'emmêlait royalement. Un effet comique envahissait la scène. Au final, la jeune femme observait son interlocuteur avec un sourire et des yeux suppliants, une attitude assez enfantine certes, mais entendue. Pour le bas, elle enlevait facilement ses chaussures et ses chaussettes puis elle ouvrait juste le pantalon. Elle proposait à son nouvel ami de tirer sur les jambes pour le faire glisser.

J'ai l'air bête, n'est-ce pas ? Pourquoi tu m'aides ? C'est de ma faute
.

Once de lucidité, bonjour ! Une fois en sous-vêtements, elle se relevait en tenant les mains de Oskar pour finalement entrer sous la douche. Elle chancelait un peu sans rencontrer le sol de la baignoire. Tout allait bien. Elle sentait l'eau coulait le long de son corps. Cela la rassurait. Il lui fallait quelques longues minutes pour se retirer. Elle appréciait l'instant tout en retrouvant les idées moins floues.

Tu peux me passer le peignoir ?

Il se trouvait accroché au mur, sur un porte-manteau. C'était celui de Candace. Elle s'en fichait. Elle préférait être plus vêtue pour pas dégoûter Oskar. Pourtant, elle possédait une taille mannequin et un poids conforme à cette idée. Elle mangeait mal mais elle éliminait beaucoup, très nerveuse en compétition et sur les plateaux de télévision.

Pardon pour tout ça, je peux te réchauffer un truc à manger ? Em' voulait se rattraper. Elle se sentait très idiote. Ma coloc a cuisiné un bon rôti de poulet, j'ai qu'à ajouter quelques légumes, non ? Elle n'imposait pas. Ça te va ? Un café t'attend. Elle lui faisait un clin d'oeil. Waouh quelle soirée ! Un mal de tête la guettait, elle soupirait. Plus équilibrée, elle sortait de la baignoire et de la salle d'eau sans problèmes. Sa démarche craignait moins, elle venait de se réveiller presque pleinement. Elle n'en revenait pas de la situation. Tu joues bien le musicos ! C'est ta passion je suppose, ça doit attirer pas mal de filles ? Elle souriait tout en se dirigeant vers la cuisine, afin de réchauffer les ingrédients proposés plus tôt, histoire de régaler son invité. Concentrée, elle pouvait y arriver, elle savait où Lily-Rose avait conservé son plat tant elle en avait parlé la veille. Reddick n'était pas totalement guérie mais elle allait mieux. Autant en profiter, pensait-elle. Tu dois avoir du succès … ?! La discussion, plus réaliste et concrète, débutait.




codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2817-all-about-me-emily-reddick#top http://marplespring.forumactif.org/t2818-my-links-my-topics-emily-reddick#60752

Adminchou
avatar
Lost in my mind.

Age : 34
Né(e) le : 06/07/1984
Quartier : Est
Je suis : Ancien militaire (traqueur, pisteur), musicien à mes heures perdus.
Inscrit depuis : 01/07/2017
Messages : 877
Célébrité : Tom Hiddleston
Rps en cours : Indisponible.

TalyaMielle

Message [Terminé] Emily & Lilly-Rose ⊰ Don't worry, I'm here ! › Lun 4 Déc - 13:26

Emily Reddick & W. Oskar Hopkins
Le visage de l'ex-militaire était assez simple, pas fermé, mais pas ouvert. Il se questionnait sur le pourquoi ? Pourquoi elle se mettait dans de tels états, elle ou d'autre d'ailleurs. Il savait que l'alcool aidait à oublier. Il l'avait compris depuis longtemps, mais pourquoi ? D'autres activités le permettaient. Non pas, forcément, la bagarre comme lui la pratiquait, en un sens, il n'était pas vraiment mieux au fond. Car si la demoiselle chancelante sur son siège de WC, était mal à l'intérieur. Lui ressortait de ses bagarres mieux à l'intérieur, mais souvent amoché de l'extérieur. Même si évidemment, sans se vanter, il amochait aussi bien ses camarades de combat. Mais le sport, les jeux vidéo où juste des sorties diverses entre amies aidait à se vider la tête... Non ? Oskar avait du mal toujours à comprendre cette addiction à l'alcool qui rendait malade et parfois, souvent, mauvais les gens. Lui ne faisait pas vraiment de mal... Il corrigeait souvent des idiots dans les bars de Detroit, ou même parfois dans la petite ville. C'était un crime . Bon oui ok, un peu. Mais il ne provoquait jamais, ou du moins pas explicitement.

« Oskar... Juste Oskar. Enchantée Em'. »

Fais alors l'homme plus souriant. Il la regarda tenter de se dévêtir seule. Elle manqua de tomber de son trône. Intérieurement, il riait un peu de la situation quelque peu cocasse, mais il essayait de ne pas trop le montrer. Il secoua un peu la tête, amusé. Il l'aida à enlever son haut, puis s'abaissa pour tiré sur le pantalon de la jeune femme. Faisant attention qu'elle ne chute pas de son assise alors, il l'écouta demander le pourquoi il était si sympa. La réponse était en vérité... Qu'il ne savait pas. Son coeur de chevalier, de militaire au service de la populace, peut-être avait agi. Il l'avait juste vu au milieu de ses hommes qui s'enchaînait pour lui payer des verres, il avait simplement eueut peur que l'une d'eaux cherche plus sans un consentement tout à fait véritable de la part de la belle brune.

« Je te l'ai dit, je suis un chevalier. Tu n'as pas vu mon cheval blanc qui attend sous tes fenêtres. »

Railla le musicien alors tout en ôtant enfin le pantalon de la femme. Il le déposa sur l'évier à côté. Il alluma l'eau de la douche alors et tendu une main à la femme pour qu'elle s'appuie encore sur lui. Une fois sous l'eau, il détourna un peu le regard, son bras toujours tendu à son égard si besoin. Attendant qu'elle termine, quand elle lui demanda son peignoir, il chercha un instant des yeux et le trouva au mur, derrière la porte à demi ouvert, de la pièce. Il y en avait plusieurs, il en saisit un au hasard alors... Ne sachant pas lequel lui appartenait. Il le tendut un des trois donc, toujours sans trop la regarder. Tournant enfin son visage vers elle alors qu'elle s'excusa.

« Cela va aller, ne tu en fais pas va. Mais si tu veux quelques choses, tu me dis. Je me contenterais du café oui. »

La brune semblait enfin rétablie, pas encore totalement, mais la douche avait écoulé le mal. Le laissant partie avec l'eau dans le trou de la douche. Elle ne marchait pas encore très très droite, mais elle ne réclamait plus son bras. Il la suivit hors de la pièce.

« Tu m'étonnes, j'espère au moins que tu t'es bien amusé avant que l'alcool ne te brouille le cerveau. »

Peut-être était-ce un peu ardu de dire cela ainsi. Mais ce n'était pas méchant. Une petite pique de la part du jeune homme qui était souvent très sévère avec l'alcool et ses méfaits. Il manqua de rire alors qu'elle le complimenta sur sa musique.

« On peut dire ça. Mais mon charme seul suffit à cela. Puis je n'ai qu'à attendre de ramasser des jeunes femmes tout aussi charmantes que toi. »

Évidemment, il plaisantait, aucune arrière-pensée ne lui traversait l'esprit à son égard, bien que la jeune femme soit bien agréable à regarder. Il n'aimait pas profiter de ce genre de situation... Trop facile, pas intéressant. Il la suivit jusqu'à la cuisine, elle cherchait quelques choses. Surement le plat proposé plutôt. Mais il n'avait vraiment pas faim, il mangeait assez peu parfois et beaucoup d'autres fois. Mais son heure de repas était passée et la faim ne lui rongeait pas l'estomac.

« Ne tu embêtes pas, je n'ai vraiment pas faim. Juste un café, cela sera parfait. Tu en veux un ou... »

Ou cela ne passera pas . C'était bien la suite de la question. Plus poli, il laissa la femme alors s'occuper du café qui attendait sous la machine, qui avait sûrement refroidi depuis tout à l'heure. À présent invité il se laissait plus servir. Il n'était pas chez lui et elle reprenait du poil de la bête. Il laissa même ses mains retrouver mécaniquement et inconsciemment les poches de son jean.

« Et toi, tu fais quoi ? J'ai l'impression que tu ne m'es pas inconnu, je dois avouer. Mais je ne suis pas doué pour associer Nom et visage. »

906 mots. Fiche créée par Rinema


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2345-oskar-we-all-have-two-lives-the-second-one-starts-when-we-realize-that-we-only-have-one#50125 http://marplespring.forumactif.org/t2351-oskar-mad-world#50243

Membrichou
avatar
Age : 34
Né(e) le : 15/08/1984
Quartier : Centre Ville
Je suis : Pro-Gamer & Présentatrice TV
Inscrit depuis : 24/10/2017
Messages : 800
Célébrité : Krysten Ritter
Rps en cours : Ft. Jane & Lilly-Rose
Ft. Mum
Ft. Jane & Ellen

DISPONIBLE


Telle mère, Telle Fille... ?


Message [Terminé] Emily & Lilly-Rose ⊰ Don't worry, I'm here ! › Mar 5 Déc - 21:09

W. Oskar Hopkins feat. Emily Reddick

Don't worry, I'm here !


Les présentations étaient effectuées, faiblement mais sûrement. Les surnoms restaient acceptés, validés. L'ambiance demeurait légère. En même temps, Emily Reddick était saoule. Elle avait ingéré trop de substances alcoolisées. La brune s’abandonnait facilement à ce genre de produits. La belle vivait pas mal de stress avec les émissions à enregistrer donc les reportages à travailler, mais aussi avec les compétitions, plus particulièrement avec les entraînements. Em' ne devait pas flancher, elle était attendue au tournant. Elle possédait un bon niveau. Les jeux vidéos et elle, cela faisait qu'un, depuis de très longues années. Or, les compétitions, demandaient une excellence, une rapidité, une concentration monstre, et bien d'autres paramètres. Alors, elle devait être au top. Les fêtes représentaient sa façon de relâcher la pression. Souvent, elle buvait pas mal pour se détendre et se lâcher. Aussi, elle pouvait fumer deux, trois cigarettes ou pétards afin de tenir la soirée. Elle ne se posait pas de questions sur son comportement. A trente ans bien passés, elle ne devait plus s'expliquer, ni se justifier. D'ailleurs, elle ne l'avait jamais fait. Elle réfléchissait peu. En soirée, elle se transformait en fêtarde invétérée. Elle n'était plus terrée dans sa chambre à jouer ou sur les plateaux télé à participer à des émissions. Quelqu'un comme Oskar pouvait peut-être lui donner envie de changer. Bien évidemment, Hopkins ne détenait pas ce rôle si difficile à tenir. Il n'avait pas à supporter cette situation. Pourtant, il se sacrifiait quand-même. Il restait présent pour aider son interlocutrice. Elle le questionnait. Sa réponse semblait si... fantastique, féerique, tellement irréelle mais la brunette s'interrogeait.

Hein ? Euh... vraiment ?

Puis, elle riait. Elle passait un bon moment en présence du musicien malgré tout. La honte n'habitait pas la présentatrice TV. Elle n'arrivait pas à obtenir les idées claires. Au moins, la gêne n'existait pas. Prendre une douche en sous-vêtements devant un inconnu, it's done ! Emily venait de réaliser cette prouesse. La jeune femme se sentait un peu mieux, elle était calmée. Elle proposait de faire à manger à Oskar, de réchauffer un plat plutôt car elle n'était pas douée en cuisine. Il désirait seulement un café. Cet homme se contenait beaucoup. Il pouvait profiter de la situation en tout point mais il ne le faisait pas. Ils étaient rares. Hopkins qualifiait un homme admirable.

Euh... j'imagine. Ça veut dire quoi cette remarque ? Euh... je me rappelle de ton set si on peut u...utiliser ce terme.
Elle poursuivait : c'était top. Tu maîtrises la gratte.

Oskar venait de lancer une belle pique à son interlocutrice. Il espérait qu'elle avait bien profité de sa soirée avant d'être soumise à l'emprise de l'alcool. Il déguisait un avis négatif sur une attitude irréfléchie. Em' n'était pas idiote, elle comprenait. Devait-elle culpabilisait ? La migraine qui l'envahissait ne lui permettait pas de s'étaler sur ce point. Hopkins était fort, il arrivait, de manière subtile, à avancer des questionnements. Red l'appréciait. Il était présent. Emily évoquait la possible popularité de l'homme avec les femmes. Il possédait un réel charme, il était beau, musicien et très avenant.

Si, tu joues bien ! Elle l'assurait de son talent car il se montrait trop modeste. Enjouée et un peu trop honnête, elle se risquait à valider les dires de Oskar concernant le charme ravageur de celui-ci. Tu as raison. Elle laissait sa tâche de côté : réchauffer les ingrédients, il avait dit « non ». Elle se concentrait plus sur la conversation tout en se tenant au plan de travail pour éviter de vaciller. Sa santé ne demeurait pas au beau fixe. L'envie de vomir passait doucement, même si les odeurs de café étaient fortes et écœurantes. Le mal de tête s'installait pour persister. Elle payait sa bêtise. Ses repères restaient troubles. Or, elle se rassurait avec une lucidité partiellement retrouvée. Oskar la complimentait. Il n'avait pas froid aux yeux. Derrière l'humour, il semblait sincère. Même léger, le compliment était touchant. Merci, un peu nulle comme approche... hein ? Tu as sûrement mieux à faire. Oskar n'avait réellement pas faim. D'accord... je comprends. Elle lui préparait un autre café. Euh... non. Enfin, elle préférait s'asseoir en face du musicos. Il était servi, ils pouvaient se poser, faire connaissance. Je suis pro-gamer. Je présente une émission pour les jeunes.... elle se reposait entre ses phrases. Les jeux-vidéos c'est mon truc... . Tu... tu as d'autres occupations le musicos ? Elle tenait sa tête entre ses mains. Elle avait chaud. Ce peignoir la bloquait. La soirée promettait.




codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2817-all-about-me-emily-reddick#top http://marplespring.forumactif.org/t2818-my-links-my-topics-emily-reddick#60752

Adminchou
avatar
Lost in my mind.

Age : 34
Né(e) le : 06/07/1984
Quartier : Est
Je suis : Ancien militaire (traqueur, pisteur), musicien à mes heures perdus.
Inscrit depuis : 01/07/2017
Messages : 877
Célébrité : Tom Hiddleston
Rps en cours : Indisponible.

TalyaMielle

Message [Terminé] Emily & Lilly-Rose ⊰ Don't worry, I'm here ! › Jeu 28 Déc - 17:00

Emily Reddick & W. Oskar Hopkins
« Merci, j'essaie de ne pas faire saigner les tympans des gens, c'est déjà pas mal. »

Enchéris le musicien alors que la femme le complimentait de nouveau sur sa musique et la soirée qui venait de s'écouler. À vrai dire, Oskar avait un peu de mal avec les compliments, assez peu habitué à ceux-ci. Il trouvait toujours le moyen de tourner cela à la plaisanterie ou de se rabaisser. C'était naturel chez lui. Seule sa sœur avait toujours su lui glisser des compliments, elle était l'Unique de qui ils les acceptaient... Talya aussi et plus récemment Kayleigh... Un sourire en coin se dessina sur les lèvres de l'homme alors qu'elle assura son sex-appeal. La beauté était pour lui une chose si compliquée, si personnel. Il était conscient d'être plutôt gâté par la nature. Mais elle l'était tout autant dans ce cas. Oskar n'avait pas hésité à le faire remarquer. Si bien qu'elle semblât ravie de cette franchise, en autre chose. Il la surveillait toujours plus ou moins, il la voyait scotcher au plan de travail de la cuisine, qu'elle agrippait avec poigne pour ne pas tomber, pour ne pas céder à l'appel du sol qui devait encore tourner un peu sous ses pieds. Voilà bien longtemps qu'il n'avait plus vraiment touché à l'alcool et surtout qu'il ne s'était pas pris une cuite... Mais il avait quelques vagues souvenirs des effets indésirables et de cette sensation désagréable qui vous rongeait de l'intérieur pendant des heures, parfois des jours après. Cette sensation qui vous fait promettre de ne plus jamais boire à vous-même et qui s’estompe progressivement et si futilement que vous recommencer encore et encore...

« Ne t'en fais pas pour moi et ma super soirée que j'avais prévue... Je suis mieux ici à jouer le baby-sitter d'une femme de 25 ans. »

Encore de l'humour, léger. Il secoua la tête, appuyant la légèreté de la conversation. Il n'avait rien de prévu, cela ne le dérangeait pas de jouer les chevaliers. Il la regarda, mains dans les poches faire un autre café qui serait plus chaud que celui qui traînait déjà sous la cafetière à dosette. À vrai dire, il l'aurait bien bu, même froid, ce n'était pas son favori, oui, mais à l'armée, il y avait été habitué. Il saisit le café froid avant qu'elle ne le jette dans l'évier et d'un traité le bu. Puis il prit place le bruit de la machine, tel un marteau-piqueur de nouveau lui vrillait les oreilles, surtout qu'il resta proche ce coup-ci. Une grimace et elle le servirent, s’asseyant sur une chaise de la cuisine, il fit de même, dans un mimétisme poli. La remerciant pour le café chaud, il prit cette fois le temps avant d'y tremper les lèvres. Il était même presque bouillant, un peu trop. Il voulait en savoir plus sur elle, histoire de faire un peu connaissance maintenant qu'elle avait récupéré un peu. Maintenant qu'elle pouvait tenir un peu la conversation.

« Ah... J'avoue, je ne regarde pas trop, j'ai dû peut-être tomber sur une de tes vidéos sur Youtube ou alors à la télé. Ma coloc met parfois la TV, je n'y fais pas trop attention... Mais mon regard cette pose dessus. »

Oskar tentait de réfléchir où il avait pu la voir, mais rien de bien concret lui venait à l'esprit. Il n'y connaissait rien en jeux vidéo... La technique tout court pour tout avoué. Mais parfois le soir quand les nuits lui semblaient trop longues et que Billie dormait à la maison, qu'il ne pouvait donc pas jouer de la musique, il traînait sur Youtube sans trop faire attention à ce qu'il regardait parfois.

« Je lis... Je suis un ancien de l'armée, alors j'ai mes journées pour moi faut dire. Mais j'arrive à m'occuper. »

Avait répondu alors Oskar tout en tentant de nouveau de boire une gorgée du breuvage noir, toujours bouillant. Il grimaça un peu à la chaleur qui lui brûla le palais. Il rabaissa la tasse et la main qui la tenait avec fermeté.

« Tu as des colocs aussi, ou alors tu fais une collection de peignoirs ? »

La conversation était naturelle, même si un peu bancale. À vrai dire Oskar n'avait jamais été un grand bavard... Mais il essayait parfois. Il avait remarqué plutôt les trois peignoirs qui était bien ranger derrière la porte de la salle d'eau. Alors oui, soit elle en avait pour différentes raisons, soit elle vivait avec deux autres personnes.

792 mots. Fiche créée par Rinema


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2345-oskar-we-all-have-two-lives-the-second-one-starts-when-we-realize-that-we-only-have-one#50125 http://marplespring.forumactif.org/t2351-oskar-mad-world#50243

Membrichou
avatar
Age : 34
Né(e) le : 15/08/1984
Quartier : Centre Ville
Je suis : Pro-Gamer & Présentatrice TV
Inscrit depuis : 24/10/2017
Messages : 800
Célébrité : Krysten Ritter
Rps en cours : Ft. Jane & Lilly-Rose
Ft. Mum
Ft. Jane & Ellen

DISPONIBLE


Telle mère, Telle Fille... ?


Message [Terminé] Emily & Lilly-Rose ⊰ Don't worry, I'm here ! › Dim 31 Déc - 4:09

W. Oskar Hopkins feat. Emily Reddick

Don't worry, I'm here !


Oskar W. Hopkins restait quelqu'un de très modeste. Il ne se vantait pas de son talent pour la musique. Il était bon musicien. Il savait tenir en haleine une salle remplie de monde. Emily ne cessait de le rassurer quant à sa prouesse du soir. Or, cela ne semblait pas suffire à le décoincer. Red avait adoré la prestation de Oskar. Il s'agissait de la rare chose qu'elle retenait de cette nuit.

Tu t'en sors bien alors ! Les gens t'adorent, j'ai adoré !


Le musicien possédait de l'humour, du charme et surtout la manière de parler aux femmes. Il plaçait souvent des vannes qui ressemblaient à un plan « drague ». Emily se sentait un peu gênée. Même saoule, elle calculait ce qui se passait.

Vingt-cinq ans tu es gentil ? J'ai trente-trois ans. Alcoolisée, elle répondait à ce second degré utilisé par son bel interlocuteur. Franchement, je suis navrée..., je ne veux pas que tu t'occupes de moi. Ça va mieux merci..., et je pense que ce n'est pas cool de t'imposer ça.... .

Bizarrement, elle souhaitait qu'il reste ici. Le courant passait bien. Le beau gosse osait boire le café froid, préparé plus tôt. Il était étonnant. Reddick le laissait faire. Sa tête tournait pas mal donc elle évitait de trop bouger sauf pour servir un vrai café à son invité et pour le rejoindre autour de la table. Elle ne remarquait pas chaque détail de ce qui se déroulait, notamment la grimace faite par Oskar à l'entente du bruit de la machine à café.

Avec plaisir !


Elle avait compris qu'il la remerciait. Elle entendait les paroles mais elle ne calculait pas trop son environnement. Elle avait chaud. Ce peignoir l'incommodait mais elle n'allait pas l'enlever... si ? Bourrée, elle ne pensait pas aux conséquences de ses actes. Il allait la revoir en sous-vêtements. Alors, à cause de sa situation, elle se permettait de l'ouvrir. Son mal de tête empirait, son envie de vomir était passée : cela contrebalançait son malaise actuel. Red arrivait à tenir la discussion. L'ambiance demeurait détendue. Ils évoquaient leur vie. Un vrai échange se dessinait.

J'suis connue chez les geeks, pas chez les beaux musiciens donc je comprends. Elle riait, rejoignant l'humour de son partenaire. Ah ouais... ? Impressionnant, quel grade et quel poste ? J'admire... . Elle imitait le « garde à vous ». L'armée te manque pas ? Tu t'occupes comment ? Concentrée sur la conversation, elle savait proposer des réponses cohérentes mais il ne fallait pas lui demander de faire autre chose à côté. Ouais deux colocs : Candace et... euh... Lilly, elle riait de nouveau, waouh dur … ! Lilly-Rose. Elles sont folles, plus que moi. Pas rassurant. Les peignoirs, je m'en passerais bien. Elle souriait, surtout dans cet état : elle ne le supportait pas. Tu vis seul ?





codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2817-all-about-me-emily-reddick#top http://marplespring.forumactif.org/t2818-my-links-my-topics-emily-reddick#60752

Membrichou
avatar
Age : 33
Né(e) le : 17/10/1985
Quartier : centre ville
Je suis : Pour le moment serveuse, on verra demain ^^
Inscrit depuis : 24/10/2017
Messages : 993
Célébrité : MELANIE SCROFANO
Rps en cours : Sortie entre femmes [Em' & Jane]





Message [Terminé] Emily & Lilly-Rose ⊰ Don't worry, I'm here ! › Mer 10 Jan - 9:29


DON'T WORRY, I'M HERE !





Lilly-Rose rentrait de soirée. Elle avait été avec des copines dans un bar. Une soirée banale en somme ! La jeune femme était habituée à ce genre d’extravagance. La brunette s’était habillée de manière plus sexy et festive qu’à la normale. Elle avait mis une belle robe noir un peu brillante pour dire d’avoir l’air plus soignée. Elle était coquette, son maquillage et sa coiffure du soir le démontrait bien.  C’était son petit moment détente.  La belle travaillait et enchaînait les petits boulots bien ennuyeux. Elle n’avait pas de métier fixe. Lilly restait une intérimaire en quête d’avenir. Sa carrière de gymnaste avait vite été écourtée par une blessure fatale. Sa jambe en gardait les malheureuses séquelles. Elle ne pouvait reprendre son sport favori. Jeune, elle était promise à un grand futur. Une chute et hop, Jones n’était plus rien… Autant dire que dans ses moments bonheur, elle en profitait un max.
La soirée avait été folle, alcool, danse et rencontres. Au bout d’un moment, la jeune femme choisi de prendre un taxi et de rentrer, ses copines aussi. Elle était éméchée mais pas totalement saoule. Elle pouvait tenir une conversation et marcher droit. La brunette était juste un peu joyeuse.
Lilly-Rose rentra chez elle et comprit que sa coloc déjantée : Emily était en bonne compagnie. Elle ne regarda même pas avec qui, pourtant elle connaissait la personne un minimum. Elle hurla en fermant les yeux au cas où, comme ci elle allait découvrir. Quelque chose d’embarrassant.

- Je suis rentrée. Faites pas attention.
Elle ne savait pas qu’il ne se passait rien en réalité. Elle voulait juste être respectueuse. Je peux ouvrir les yeux ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2816-give-me-million-a-reasons-lilly-rose http://marplespring.forumactif.org/t2822-lilly-rose-links-topics

Adminchou
avatar
Lost in my mind.

Age : 34
Né(e) le : 06/07/1984
Quartier : Est
Je suis : Ancien militaire (traqueur, pisteur), musicien à mes heures perdus.
Inscrit depuis : 01/07/2017
Messages : 877
Célébrité : Tom Hiddleston
Rps en cours : Indisponible.

TalyaMielle

Message [Terminé] Emily & Lilly-Rose ⊰ Don't worry, I'm here ! › Mer 10 Jan - 15:49

Emily Reddick & W. Oskar Hopkins
Oskar était flatté que la jeune femme apprécie son travail. La modestie cela le connaissait, mais en dehors de cela, disons que les poivrots des bars avaient peu pour habitude de venir le voir en le complimentant. Il ne le cherchait d'ailleurs pas. Alors c'était plus le fait qu'il était peu habitué à recevoir des échos de son travail, par des inconnus surtout que de la véritable modestie. Mais il se plaisait parfois à le laisser croire. Il s'en fichait plus qu'autre chose au fond, tant qu'il pouvait jouer et faire plaisir à quelques oreilles à demi attentives tout en s'amusant lui, c'était pour lui le principal. Oskar ne se voyait pas grand musicien ou chanteur, etc. Il faisait ça pour tuer le temps et oui bon ok, par plaisir aussi. Même s'il ne l'avouait qu'à demi-mot. Car souvent, on lui demandait si la célébrité venait à le titiller ce qu'il ferait et il ne savait jamais quoi répondre à cela. Il n'y réfléchissait pas, il n'en avait pas envie, car pour lui, la question ne se posait pas. Il n'avait pas assez de talent où ce petit truc en plus qui ferait que... Puis être sous les feux des projecteurs. Avec son passé ? En avait-il vraiment envie ? Non.

L'homme avait plaisanté quelque peu, un peu dragueur sur les bords où disons qu'il était assez nul pour donner un âge à quelqu'un. Alors il rabaissait toujours un peu comparer à ce qu'il pensait. Histoire de ne pas vexer au cas où... Mais il était presque dans le mile pour la jeune femme. Il lui aurait donné 27-28 ans, mais pas bien plus et pourtant elle était un peu plus âgée que cela. Était-ce le métier qu'elle lui avait indiqué fait qui l'avait induit en erreur ? Elle ne faisait pas son âge en tous les cas, c'était certain.

« Tu ne m'as rien imposé. J'aurais pu te laisser dans ce bar. »

Lança l'homme tout en essayant de nouveau de boire une gorgée de ce café encore trop chaud. La belle brune défit un peu son peignoir. Oskar malgré un regard rapide n'y prêta pas plus attention. Son esprit devait être encore brouillé et sa pudeur un peu désinhibée par l'alcool qui tenait encore son esprit brumeux. Un sourire rapide se dessina pourtant sur ses lèvres amusées de la situation. Ils arrivaient tout de même à avoir une conversation, assez simple, mais une conversation quand même. Il riait intérieurement, elle comprenait la moitié de ses mots et c'était amusant. Au moins elle n'était plus au bord des vomissements, c'était déjà bien. Elle imita le salut militaire il fit de même alors en mimétisme, ne boudant pas son petit plaisir de refaire ce signe si particulier et cher à son cœur, même pour rire.

« J'ai une colocataire, Billie. Enfin, je la vois assez peu pour tout dire. Mais elle est du genre discrete. Comparer à tes deux folles de coloca... »

Oskar n'eut guère le temps de terminer sa phrase qu'il entend la porte d'entrée s'ouvrir. Se penchant en arrière, il jeta un regard derrière son épaule. Alors qu'une voix féminine se fit entendre. Surement une des fameuses colocataires justement.

« Bonsoir, nous sommes dans la cuisine. Vous ne dérangez pas. Disons que mademoiselle Emily n'est pas en état de faire des folies. »

Lança alors Oskar à l'égard de l'inconnue. Se levant de son siège par politesse, il se rendit vers la porte de la cuisine un regard vers le salon. Il croisa la fameuse colocataire. Son visage lui disait également quelque chose. Une serveuse ? Il avait cette impression de l'avoir déjà vu dans un bar où il travaille parfois.

« Bonsoir. J'ai raccompagné votre amie. Elle ne se sentait pas très bien. »

Fit Oskar plus timide, ses mains retrouvant ses poches de Jean. Laissant Émily derrière lui à la table de la cuisine, en compagnie du café bouillant qui refroidissait alors.

691 mots. Fiche créée par Rinema


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2345-oskar-we-all-have-two-lives-the-second-one-starts-when-we-realize-that-we-only-have-one#50125 http://marplespring.forumactif.org/t2351-oskar-mad-world#50243

Membrichou
avatar
Age : 34
Né(e) le : 15/08/1984
Quartier : Centre Ville
Je suis : Pro-Gamer & Présentatrice TV
Inscrit depuis : 24/10/2017
Messages : 800
Célébrité : Krysten Ritter
Rps en cours : Ft. Jane & Lilly-Rose
Ft. Mum
Ft. Jane & Ellen

DISPONIBLE


Telle mère, Telle Fille... ?


Message [Terminé] Emily & Lilly-Rose ⊰ Don't worry, I'm here ! › Jeu 11 Jan - 15:46

W. Oskar Hopkins feat. Emily Reddick

Don't worry, I'm here !


Emily Reddick se montrait très sincère en présence de Oskar W. Hopkins. Sans la boisson, elle lui aurait avoué les mêmes choses. Elle appréciait son style musical et elle le trouvait doué dans son domaine. Le contact passait très bien. Ils arrivaient à discuter malgré l'état de la brunette. Cette dernière subissait les conséquences de ses actes. A croire qu'elle ne grandirait jamais, la maturité ne représentait pas sa grande amie. Emily réfléchissait peu, elle agissait et elle se fichait des répercussions de ses actes. La trentenaire pouvait compter que sur elle-même. Alors, elle assumait totalement sa condition. Ce soir, Oskar semblait accepter ce fait. Il demeurait très prévenant, agréable et amusant. Par moment, il draguait presque ou involontairement son interlocutrice qui se voyait ravie. Elle ne souhaitait pas le conquérir mais si un bon lien se dessinait, elle n'allait pas le repousser. Le musicien usait d'humour. Or, Em' ne paraissait pas très réceptive. Alcoolisée, elle ne captait pas le second degré dans les phrases de son invité.

Oui. Pourquoi tu ne l'as pas fait ?

Les deux alliés tentaient de faire connaissance. Il présentait quelques points de leur quotidien. La conversation tenait debout. Impressionnant ! Emily venait d'enlever son peignoir. Elle avait trop chaud et elle le supportait peu. Elle pensait être enfermée et elle voulait être maître de ses gestes. Heureusement, Oskar n'affichait pas un air vexé ou embêté. La discussion se poursuivait sans problèmes. Chacun évoquait son parcours. Hopkins qualifiait un ancien de l'armée. Il restait étonnant, il possédait plusieurs cordes à son arc. Il partageait son habitation également avec une femme : Billie. Partager sa demeure permettait de réduire les charges et surtout d'être moins seul. Apparemment, Billie était peu présente chez eux. Oskar s’accommodait de la situation.

Tu l'as rencontré comment ?


A la suite, elle riait. Pas le temps de continuer, quelqu'un se permettait d'entrer et de hurler dans l'appartement. Elle arrivait au bon moment : la question des colocataires était soulevée. C'était Lilly-Rose Jones, elle n'avait rien entendu. Oskar venait de lancer une boutade sur les colocs de Em', une vérité aussi : elles demeuraient bel et bien folles. Lilly hurlait. Oskar répondait poliment. Il se levait même pour accueillir Jones. Il précisait la situation, comme pour se justifier : c’était adorable. Le mal de tête de Red augmentait, ils ne savaient pas parler moins fort ? Elle essayait de se lever. Son équilibre était précaire mais elle réussissait son entreprise. Elle ne prenait pas la peine d'enfiler de nouveau le peignoir de Candace. Elle avançait doucement près de Oskar.

Salut, c'est Oksar ! Alors...
elle soufflait, t'as fait quoi Lilly ? Elle se tenait au mur. Tout paraissait encore trouble. Fait chaud ici ! Elle évoquait le malaise qui la reprenait. Emily restait irréparable ! Elle s'était levée trop vite, elle demeurait mieux assise. Lilly-Rose ressemblait de plus en plus à un trait noir.




codage par LaxBilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2817-all-about-me-emily-reddick#top http://marplespring.forumactif.org/t2818-my-links-my-topics-emily-reddick#60752

Membrichou
avatar
Age : 33
Né(e) le : 17/10/1985
Quartier : centre ville
Je suis : Pour le moment serveuse, on verra demain ^^
Inscrit depuis : 24/10/2017
Messages : 993
Célébrité : MELANIE SCROFANO
Rps en cours : Sortie entre femmes [Em' & Jane]





Message [Terminé] Emily & Lilly-Rose ⊰ Don't worry, I'm here ! › Jeu 11 Jan - 22:55
DON'T WORRY, I'M HERE !




Les deux vinrent vers Lilly-Rose qui était seule dans le salon. La serveuse reconnut Oskar pour qui elle avait une petite admiration. Il se tenait debout à la porte pour parler face à Lilly. Son sourire grandit. Il était si poli et avenant. Heureusement qu'il était là pour aider Emily qui semblait de toutes évidences hyper bourrée. Elle avait une allure de folie... Elle était en sous vêtements. Elle avait chaud soit disant. Quel tableau ! Oskar expliqua bien les choses pour qu'il n'y ai pas ambiguïté. Jones était rassurée de ne pas les gêner. Elle sentait qu'elle allait passer un moment fort sympathique.

- Pas de soucis. Ravie de vous revoir Oskar. C'est sympa de votre part car,
elle chuchota à l'intention de son interlocuteur, elle est saoule de chez saoule dis donc. Heureusement que vous êtes là. Vous pouvez me dire « tu ». Elle reprit sa voix normale. Voir cet homme la rendait très ravie. Dites vous voulez quelque chose ? Un verre ? Soft ou pas soft ? Un truc sucré ? N'hésitez pas. Elle sourit ensuite en regardant sa colocataire. Dis toi t'es bien pété on dirait. Qu'est ce que tu fais à moitié nue devant ton sauveur ? J'étais en soirée au fait. Je te l'avais dit. Tu as du oublier. C'était sympa. J'ai bu aussi mais je ne suis pas saoule, je me contrôle. Elle rassura les deux âmes. Toi va t’asseoir ! Elle la prit par le bras avec difficultés car son équilibre était peu stable à cause de sa jambe folle. Jones assis son amie qui allait droit vers le malaise. Aller reste là. Elle a bu quoi ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2816-give-me-million-a-reasons-lilly-rose http://marplespring.forumactif.org/t2822-lilly-rose-links-topics

Adminchou
avatar
Lost in my mind.

Age : 34
Né(e) le : 06/07/1984
Quartier : Est
Je suis : Ancien militaire (traqueur, pisteur), musicien à mes heures perdus.
Inscrit depuis : 01/07/2017
Messages : 877
Célébrité : Tom Hiddleston
Rps en cours : Indisponible.

TalyaMielle

Message [Terminé] Emily & Lilly-Rose ⊰ Don't worry, I'm here ! › Mer 17 Jan - 22:13

Emily Reddick & W. Oskar Hopkins
Oskar s'était sagement levé et installer contre l'encablure de la porte de cuisine. Son regard clair portant sur la jeune femme qui avait hurlé et qui s'était stoppé pou lui faire face. Sans trop tarder, mais avec difficulté Em' l'avait rejoint. Défaisant une main de son jean arrière, il tendit le bras vers la belle brune titubante. Mais elle se retint au mur. Un regard amusé vers la colocataire, qui semblait effectivement bel et bien le connaître. Le musicien eut un sourire. Incapable de se remémorer son nom en revanche, il était déjà fier de l'avoir plus ou moins reconnu. En avait totalement abandonné son peignoir et se plaignait de la chaleur alors que celle-ci était des plus correctes. Mais l'alcool qui coulait encore abondamment dans ses veines devait aider à la réchauffer. Les messes basses de l'autre amusaient l'homme qui se sentait un peu de trop à présent. Devait-il partir et laisser la jeune femme gérer la situation à présent ? À vrai dire elle devait être plus habituée et apte à s'occuper de la fameuse que ce pauvre Oskar un peu désarçonner. Mais il n'allait pas non plus fuir telle une gazelle. Son café fumait encore derrière lui. Et alors que la nouvelle proposait à son tour une collation. Oskar reporta son bras tendu pour Emily contre son ventre, comme s'il venait de faire n festin digne de Noël.

« Je vous... Te, te remercie. Mais Emily m'a déjà proposé et mon ventre est déjà plein. Un café m'attend sur la table de la cuisine. Mais merci. En revanche, je peux te préparer quelques choses à toi ? »

Autant proposer à son tour, car si la nouvelle semblait plus clean que la sulfureuse brune. Elle semblait elle aussi avoir passé une bonne soirée. Oskar n'allait certainement pas lui reprocher quoique se soit. Au contraire, la vie était faite pour être vécue et bizarrement l'alcool chez les femmes... Il l'acceptait plus que pour les hommes. Les femmes ne devenaient pas, ou rarement des dangers sur pattes avec cette fichue drogue. La nouvelle s'adressa à sa colocataire confirmant les soupçons de l'homme qui eut un sourire amusé. Il regarda l'échange entre les deux femmes, comme un spectateur d'un match de boxe. Amicalement, elle se vantait de se contrôler plus que son amie. C'était amusant à voir. Suivant du regard la colocataire porter secours à son amie qui était au bord d'un nouveau malaise, Oskar les suivit pour retrouver sa place sur la chaise de la cuisine et son café qui cessait presque de fumer enfin.

« J'en sais trop rien pour tout avoué. Elle a enchaîné les verres, je suppose qu'elle à fait des mélanges, car la plupart lui ont été offerts. »

Oskar tiqua alors, il chercha au fond de son esprit, mais impossible de remettre un nom sur cette femme. Ou pas, totalement, il lui semblait avoir une partie du nom.

« Marie-Rose ? C'est ça ? Je suis désolé, mais je me souviens plus de ton prénom. Je suis nul avec ça. Autant ton visage m'est revenue tout de suite... »

Oskar s'en voulait de ne pas se souvenir plus de la jeune femme alors qu'il en gardait un bon souvenir. Il avait bossé plus d'une fois dans le bar où elle travaille elle aussi. Et elle avait toujours été sympathique et avenante avec lui. Mais pour tout dire, il demande rarement les noms des serveuses... Car en général, il s'installe, joue, boit un petit verre d'eau citronné et repart.

608 mots. Fiche créée par Rinema


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2345-oskar-we-all-have-two-lives-the-second-one-starts-when-we-realize-that-we-only-have-one#50125 http://marplespring.forumactif.org/t2351-oskar-mad-world#50243

Contenu sponsorisé

Message [Terminé] Emily & Lilly-Rose ⊰ Don't worry, I'm here ! ›
Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Emily & Lilly-Rose ⊰ Don't worry, I'm here !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hommage
» [terminé] Lilly, Hanna et Emily: mais qui est cette fille?
» Si tu m'touches, j'te bouffe. (Emily) - terminé
» [terminé] Summer et Emily: entraînement de natation ensemble
» SATURDAY NIGHT VOLDY-VER (bal - terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: RPs Terminés-
Sauter vers: