Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Invité
Invité

Message Gotta keep my head held high. (rose) › Dim 5 Nov - 17:34


Gotta keep my head held high
Rose & Holly

«  But there's a voice inside my head saying you'll never reach it. Every step I'm taking, every move I make feels lost with no direction. My faith is shaking. »
L’heure était à la fermeture du Leeloo’s Coffee et c’était Holly qui s’en chargeait ce soir. Cela faisait quelques mois maintenant qu’elle avait été engagée comme serveuse ici et elle commençait réellement à prendre ses marques. Elle savait que ce n’était pas le travail qu’elle ferait toute sa vie mais elle était réellement reconnaissante à Rose, la gérante, de l’avoir engagée. Pour Holly c’était une chance de pouvoir repartir à zéro à Marple Spring. Elle avait quitté Détroit dans le but de reprendre sa vie en mains et elle savait pertinemment que sans travail cela n’aurait pas été possible. Et surtout, cela n’était pas évident, dans une ville où elle n’avait personne. La jolie brune l’avait pourtant choisi, parce qu’ici, personne ne savait ce qu’elle avait fait et qui elle était. Personne ne l’avait vu, ravagée, après la mort de son frère. Personne ne l’avait vu partir en vrille, commencer à boire, à couper les ponts avec toutes les personnes qu’elle aimait. Commencer à sortir et coucher avec n’importe qui. Commencer même à prendre de la drogue. Régulièrement. Pour planer, pour oublier. Pour oublier qu’elle avait le cœur brisé, qu’il était en miettes. Oublier le visage de son frère,  lui rappelant sans cesse qu’elle ne le retrouverait jamais. Oublier que sa mère l’avait abandonné bien des années auparavant et que dans le fond, elle n’avait plus personne. Elle avait bien trop souffert, Holly, elle avait bien trop encaissé. Et c’était pour cela qu’elle avait complètement lâchée prise. C’était pour cela que la belle Holly, la gentille Holly, la fille pure et admirable, avait laissé place à une fille sans émotions.

 
Mais elle était passée bien trop près de la mort, avec cette overdose. Elle était passée tellement près que cela avait été un électrochoc pour elle. Elle avait compris qu’elle ne pouvait pas gâcher sa vie. Que son frère ne le supportait pas. Alors malgré le fait qu’elle ne serait plus jamais comme avant, qu’elle était rongée par la culpabilité et la honte, elle s’était battue. Et elle était là, aujourd’hui, à Marple Spring.
 
Terminant les dernières tâches ménagères qu’elle avait à faire. Holly s’approcha de Rose, un sourire aux lèvres avant de prendre la parole. C’est terminé ! Et puis la jolie brune marqua un léger silence, avant de finalement reprendre la parole, pleine de sincérité. Rose, je tenais à te remercier de m’avoir laissé ma chance. Elle n’imaginait pas à quel point cela était important pour elle. Parce que Rose la voyait seulement comme la fille adorable qu’elle était auparavant et qu’elle tentant de redevenir. Elle n’avait pas vu sa part d’ombre, celle qui menaçait  de resurgir à chaque instant. 
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas

Adminchou
avatar
I've learned to forgive but it’s almost impossible to forget.

Age : 34
Né(e) le : 31/10/1984
Quartier : Est de la ville.
Je suis : Propriétaire et serveuse du Leeloo's coffee
Inscrit depuis : 28/12/2016
Messages : 1512
Célébrité : Eva Green
Rps en cours : Indisponible.

MelusineJane ⊰ Leow


Message Gotta keep my head held high. (rose) › Dim 12 Nov - 18:32

Holly L. Brant & F. Rose Harrington
Il commençait à se faire tard, et le café était devenu désert depuis déjà quelques minutes. Il était donc temps de fermer. Le Leeloo's fermait aux alentours de 20h en général, parfois plus sur demande spéciale, et selon la clientèle encore présente. Mais les journées devenant fraîche, pour ne pas dire froide, les soirées étaient calmes. Les clients préféraient rentrer vite chez eux après le travail, et même si certains se laissaient encore tenter par un petit café pour se réchauffer sur le chemin du retour. Rose savait que la mauvaise période commençait. Son établissement avait bonne réputation, c'était un coin tournant de la ville, beaucoup de jeunes y travaillait en étudiant. Rose était ainsi, elle aimait donner sa chance à tout le monde. D'ailleurs, ce soir, elle faisait la fermeture avec une jeune femme, Holly, elle était en ville depuis peu et avait vécu à Detroit avant cela. Pas très loin donc. Rose s'étonnait toujours de voir de jeunes gens émerger de ville jusqu'ici. C'était plus souvent le contraire. Mais parfois vivre dans une petite ville, surtout comme M.S. qui est à la fois calme et où chacun se connaît plus ou moins. Bref une ville où il fait bon vivre, c'est agréable, il faut bien l'avouée. En même temps, cela va faire 8 ans que Rose y vit, elle ne peut donc pas dire le contraire maintenant. Même si parfois voire le monde comme elle l eut fait lui manque. Mais un voyage de temps à autre l'aide à ne pas avoir le mal du pays.

Rose soupirait tout en frottant la grosse machine à expresso. Chacune des deux femmes s'était accordé sur une partie de la salle à nettoyer. Holly s'occupait des tables et Rose du comptoir. La cuisine était faite chaque matin par le pâtissier et ses commis. Mais Rose y jetait toujours un œil après avoir fait le ménage. En bonne patronne, elle inspectait les travaux finis. Mais ce n'était pas un tyran, même si aujourd'hui sa période compliquée est terminée en majeure partie, elle retrouve avec plaisir la salle et les clients. Fini les semaines entières enfermées dans son bureau, fini les crises de larmes et le cœur fragile. Évidemment ce n'était pas encore toujours évident. Mais elle faisait avec aujourd'hui. Le temps avait passé et avait fait son œuvre sur son cœur qui bien qu'encore triste avait sût se soigner doucement. Holly s'approcha de sa patronne, semblant avoir terminé sa partie du travail. Rose elle avait presque terminer, il ne restait qu'un coup sur le comptoir à donner.

« Tu n'as pas à le faire Holly. C'est tout à fait normal. Puis tu es une jeune femme sympathique, les clients apprécient ton sourire et la bonne humeur que tu mets à servir. Puis tu fais ce qu'on te demande. »

Rose jette un œil vers la jeune femme, un sourire gagne ses longues lèvres charnues d'un rouge vif passé. Tout en passant le dernier coup de chiffon sur le comptoir. Il reste quelque pâtisserie du matin dans la petite vitrine à côté. Rose a pour habitude de proposer aux employés qui ferme boutique de se servir. Car le Leeloo's propose des pâtisseries fraîches du matin. Et c'est bête de jeter. Alors avec entrain, elle se dirige vers la vitrine et l'ouvre, y récupérant les deux cookies et le muffin qui y reste ainsi que les deux tartelettes, elle les pose sur une petite table à côté.

« Est-ce que tu veux en emporté chez toi ? J'avoue que cela fait beaucoup pour moi seule. »

Fait alors la patronne en croquant déjà avec attention dans une des tartelettes. Une au citron sa favorite, la faim gagnant, son ventre, elle n'avait pas pris le temps de manger ce midi. Car si les soirées étaient calmes, le midi était comme toujours rempli. Sa main sous sa bouche pour éviter de mettre des miettes partout, elle proposa d'un geste à Holly de s'asseoir sur la chaise face à celle où elle-même s’asseyait.

696 mots. Fiche créée par Rinema


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1651-rose-a-heart-that-hurts-is-a-heart-that-works http://marplespring.forumactif.org/t1655-rose-a-heart-that-hurts-is-a-heart-that-works http://ravensburg.forumgratuit.org/

Invité
Invité

Message Gotta keep my head held high. (rose) › Dim 19 Nov - 18:25


Gotta keep my head held high
Rose & Holly

«  But there's a voice inside my head saying you'll never reach it. Every step I'm taking, every move I make feels lost with no direction. My faith is shaking. »
Ici, les gens ignoraient tout de la vie de la belle brune. Et il en était de même pour ses collègues de travail. Mais Rose, c’était différent. Holly avait cette sensation depuis le début que sa patronne savait qu’elle avait vécue des choses difficiles. Elle le voyait dans ses yeux, dans son regard. Elle devait être très instinctive, Rose. Ou peut-être que cela se voyait bien plus qu’Holly ne l’imaginait. Et cela entrainait qu’avec Rose, Holly avait une relation différente qu’avec les autres personnes qu’elle rencontrait petit à petit. Elle ne saurait l’expliquer mais avec elle, elle se sentait plus libre. Comme si elle était moins sur ses gardes, moins à surveiller le moindre de ses mouvements par peur de rechuter. Et quelque part, elle ne voulait pas non plus la décevoir. Parce qu’elle lui avait laissé sa chance et l’avait sans le savoir aidé à reprendre sa vie en main. Alors Holly était heureuse d’entendre les paroles de sa patronne. Elle savait que son sourire était son plus grand atout mais entendre que les clients l’appréciaient lui réchauffait le cœur. C’était le signe que certaines personnes la voyaient bel et bien comme quelqu’un de bien. A l’instar de la manière dont elle se voyait elle-même. Et bien ça me touches beaucoup… J’en suis vraiment contente et c’est un plaisir pour moi aussi de travailler ici. Evidemment elle avait d’autres rêves. Mais le Leeloo’s était pour l’heure son havre de paix. Elle se sentait vraiment bien et heureuse ici. Pour le moment elle n’envisageait même pas de faire quoi que ce soit d’autre.

Elle s’approcha alors de Rose comme celle-ci le lui demander avant d’acquiescer à ses paroles. D’accord alors, ces pâtisseries sont tellement bonnes ! Elle prit également un des cookies, ses préférés, avant de s’installer à côté de la belle brune. Elle avait remarqué à quel point cette dernière prenait toujours soins de ses employés. Elle était géniale, comme patronne. Vraiment. Holly n’aurait pas pu rêver mieux elle en avait bien conscience. Et c’était aussi pour cela qu’elle avait tenue à la remercier. C’est normal que je te remercie, c’est très important pour moi. Elle esquissa un sourire. Rose ne comprendrait peut-être pas, mais elle, elle le comprenait et elle voulait qu’elle sache à quel point elle lui en était reconnaissante. Certaines personnes arrivaient parfois dans la vie de quelqu’un comme des anges gardiens, et il fallait en avoir conscience car ne c’était pas toujours le cas. C’était même une chance.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas

Adminchou
avatar
I've learned to forgive but it’s almost impossible to forget.

Age : 34
Né(e) le : 31/10/1984
Quartier : Est de la ville.
Je suis : Propriétaire et serveuse du Leeloo's coffee
Inscrit depuis : 28/12/2016
Messages : 1512
Célébrité : Eva Green
Rps en cours : Indisponible.

MelusineJane ⊰ Leow


Message Gotta keep my head held high. (rose) › Mer 22 Nov - 18:34

Holly L. Brant & F. Rose Harrington
Rose avait pris place sur une chaise face à une des petites tables du café. Il y trônait quelques gâteaux de ce matin. La patronne venait de proposer de partager avec Holly pour qu'elle en emporte chez elle. Rose faisait souvent cela, quand il restait des gourmandises évidemment avec l'employer qui fermait. Et tous ici le savaient, c'était pourquoi son second, qui fermait avec un employé quand elle ouvrait faisait la même chose. Du moins, c'étaient les consignes de Rose, mais peut-être qu'il gardait tout pour lui, comme un gourmand. Francesca était une jeune femme simple, elle n'avait pas l'étoffe d'un chef d'entreprise sévère qui marchait sur les autres, non. On lui avait marché dessus si souvent qu'en reprenant le café il y a quelques années maintenant elle s'était faite la promesse d'aider ceux dans le besoin et de rester ouverte et au même niveau que tous. Évidemment, c'était plus simple à dire qu'à faire et en sept ans elle avait dû parfois jouer la patronne et virer quelques personnes et se faire entendre de quelques vauriens qui avaient voulu se jouer d'elle. Mais c'était des cas exceptionnels et cela n'avait jamais entaché son envie d'être accessible et correcte avec ses employées. Holly l'a rejoint à la table, prenant une chaise à côté. Croquant dans sa tarte elle laisserait l'autre à la jeune femme, évidemment, puisque l'autre brune semblait d'accord pour partager le butin du soir.

« Alors j'accepte tes remerciements. Mais donner sa chance à chacun dans la vie est une de mes devises. On a tous le droit de faire des erreurs. »

La voix de Rose avait été douce. Après tout, qui était-elle pour juger ? Elle avait très vite remarqué que Holly avait un lourd passé, qu'elle venait de surmonter une épreuve alors qu'elle s'était présenté pour le travail ici. Mais elle ne lui avait pas trop posé de questions, estiment que cela ne la regardait pas totalement. Elle s'était contenté de questions basiques pour savoir si elle ferait l'affaire pour le travail et comme elle lui avait signifié à peine plutôt, elle était très bien pour ce travail. Certes, ce n'était pas le travail d'une vie, sauf quand on était dans sa position, la patronne et propriétaire. Mais pour les serveurs, les pâtissiers et commis, c'était autre chose. Les serveurs, surtout, venaient et repartaient, parfois pour quelques semaines uniquement. Des gens de passage en ville comme elle l'avait si souvent fait lors de son tour du monde. Être serveur ne demandait que peu de connaissances, juste un sens de la sociabilité relativement compatible et un peu d'équilibre. Mais rien de très extravagant, alors c'était un travail de passage, de transition souvent. Mais Rose aimait cela, elle pouvait ainsi faire la connaissance de bien des gens.

« Tu n'es pas d'ici, c'est ce que tu m'as dit. Tu vivais où avant ? »

Demanda alors Rose après avoir mâché poliment un autre bout de la tarte aux citrons dans laquelle elle avait croqué. La question était sincère et amicale. Rose avait bien voyagé, et même si le monde recelait encore de mille et un lieus qu'elle n'avait pas explorés elle aimait entendre les gens parler de leur ville, région, pays. Cela lui rappelait parfois des lieux déjà visiter ou lui donnait envie de les visiter.

585 mots. Fiche créée par Rinema


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1651-rose-a-heart-that-hurts-is-a-heart-that-works http://marplespring.forumactif.org/t1655-rose-a-heart-that-hurts-is-a-heart-that-works http://ravensburg.forumgratuit.org/

Invité
Invité

Message Gotta keep my head held high. (rose) › Dim 3 Déc - 19:13


Gotta keep my head held high
Rose & Holly

«  But there's a voice inside my head saying you'll never reach it. Every step I'm taking, every move I make feels lost with no direction. My faith is shaking. »
Elle était tellement proche de la vérité, Rose. Des erreurs elle en avait fait, Holly. Et pas qu’une. Et même si elle avait eu des circonstances atténuantes elle devait bien avouer qu’elle s’en voulait. Elle s’en voulait beaucoup et surtout elle avait honte. Mais elle aussi était du genre à donner des secondes chances aux gens, alors elle comprenait parfaitement sa patronne. Avant la mort de son frère et avant qu’elle ne parte littéralement en vrille, c’était une jeune femme compréhensive qui était toujours prête à aider les autres. Elle se rappelait tellement bien de tous ces oiseaux blessés qu’elle avait voulu sauver étant petite. Elle était altruiste, Holly. C’était peut-être le fait d’avoir vécu qu’avec des hommes qui l’avait forcé à devenir la douceur de la famille. Elle n’en savait rien. Mais une chose était sure lorsqu’elle allait mal, lorsqu’elle était au fond du trou, cette fille adorable qu’elle était pouvait totalement disparaître pour laisser place à… A une garce sans cœur. Qu’elle ne voulait voir revenir pour rien au monde. La brunette se contenta alors de sourire aux premières paroles de Rose avant d’entendre sa question.

Détroit. Voilà où elle vivait avant. Cette ville qui avait été une énorme partie de sa vie. Cette ville qu’elle n’oublierait jamais. Théâtre de nombreux moments de bonheurs mais aussi d’atroces souffrances. Je viens de Détroit, pas très loin d’ici en fait. Elle esquissa alors un joli sourire avant de reprendre naturellement. J’y ai toujours vécu. D’habitude, elle évitait de parler de Détroit. Son corps se crispait à chaque fois qu’elle devait évoquer cette ville et la vie qu’elle avait eue là-bas. Mais avec Rose c’était différent Elle sentait la bienveillance de sa patronne à son égard et cette bienveillance lui faisait un bien fou. Elle réchauffait son cœur, parce qu’elle avait le sentiment qu’avec elle, elle ne serait jamais jugé. Tu connais cette ville ? Elle se doutait que oui, puisque c’était à seulement quelques kilomètres de Marple Spring.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas

Adminchou
avatar
I've learned to forgive but it’s almost impossible to forget.

Age : 34
Né(e) le : 31/10/1984
Quartier : Est de la ville.
Je suis : Propriétaire et serveuse du Leeloo's coffee
Inscrit depuis : 28/12/2016
Messages : 1512
Célébrité : Eva Green
Rps en cours : Indisponible.

MelusineJane ⊰ Leow


Message Gotta keep my head held high. (rose) › Dim 17 Déc - 21:19

Holly L. Brant & F. Rose Harrington
La nuit était tombée depuis déjà au moins une heure si ce n'était pas plus. À vrai dire, Rose n'y faisait plus attention maintenant. La nuit tombait de plus en plus vite en ce début de mois de novembre, cela avait parfois tendance à la déprimer. Elle adorait pourtant la nuit et contempler la lune. Mais quoi de mieux qu'un ciel bleu claire parsemer de nuage avec un soleil aveuglant pour vous réchauffer le coeur. Assise sur sa petite chaise relativement confortable pour une chaise de café, doucement la discussion se fait naturelle entre les deux femmes. Franky n'a que très rarement eut l'occasion de se retrouver ainsi avec Holly. Ce n'était pas la première fois que toute deux faisait la fermeture, mais certains soirs étaient plus rudes que d'autres. La fatigue gagnant les coeurs, l'envie de rentrée chez soi. Mais ce soir, les deux femmes semblaient s'accorder un petit moment. Rose aimait apprendre à connaître les gens, en particulier se employer. Peut-être après serait-elle plus sensible et moins neutre vis-à-vis de la jeune femme, mais qu'importait au fond. Après tout, si sa cage thoracique gardait précieusement un organe qui bat, ce n'était pas pour rien.

« Oh oui, ce n'est vraiment pas loin. »

Lança alors Rose surprise de voir une fille de son âge de la ville, venir en campagne. C'était plus souvent le contraire qui se passait. Mais elle savait aussi que certaines personnes n'étaient pas fait pour la ville.

« Une envie de changer d'air ? »

Detroit, cette ville avait une histoire particulière. Ville très touchée par la crise économique elle a presque manqué d'être abandonné, à ce qu'on dit. Mais doucement elle reprend vie et redevient cette ville apprécier de beaucoup. Croquant une nouvelle part de sa tarte, prenant soin de ne pas trop en mettre partout. Sa seconde main accompagnée d'une serviette se posant sous sa bouche et le bout de gâteau. Réceptionnant les miettes qui s'échappaient. Décidément, c'était bien bon. Si bon qu'il ne restait plus que la croûte ou presque de cette part de tarte. Mais les yeux de Rose s'étaient déjà posé sur un des deux cookies restants. Si elle venait à l’engloutir également, elle n'allait sûrement pas manger. Et puis au vu de l'heure, de toute façon, faire un repas plus équilibré après avoir mangé déjà une part de tarte. Était-ce raisonnable ? Ou du moins est-ce que Rose voulait l'être . C'était bien la question.

« Oui, oui bien évidemment. J'y vais parfois pour quelques courses pour le café. J'aime m'y balader quand j'ai le temps. Mais j'avoue ne pas la connaître réellement. Pas comme tu peux la connaître je suppose. »

Mais la curiosité de Rose était piquée au vif, et elle n'hésita pas plus longtemps avant de poursuivre ses questions.

« Qu'est-ce qui t'as amené à venir dans une petite ville comme Marple ? »

La patronne termina alors son bout de tarte dans une dernière bouchée un peu trop gourmande. Un léger rire s'échappa de ses lèvres. Se levant la bouche pleine, des joues de hamster, elle se dirigea dans la cuisine à demi ouverte sur la salle. Dans un cliquetis, elle attrapa deux verres d'une main après avoir rempli un pichet d'eau au robinet. Revenant, les joues un peu dégonfler, elle déposa un verre devant le nez d'Holly et un devant sa chaise. Servant un verre a chacune, elle reprit alors place sur la chaise en déposant le pichet sur le côté de la table.

612 mots. Fiche créée par Rinema


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1651-rose-a-heart-that-hurts-is-a-heart-that-works http://marplespring.forumactif.org/t1655-rose-a-heart-that-hurts-is-a-heart-that-works http://ravensburg.forumgratuit.org/

Invité
Invité

Message Gotta keep my head held high. (rose) › Dim 7 Jan - 18:41


Gotta keep my head held high
Rose & Holly

«  But there's a voice inside my head saying you'll never reach it. Every step I'm taking, every move I make feels lost with no direction. My faith is shaking. »
La discussion allait de bon train et le sujet de sa venue en ville s’était rapidement installé. En même temps Holly pouvait le comprendre. Elle était jeune, elle avait toute la vie devant et elle quittait une grande ville comme Détroit pour une ville comme Marple Spring. C’était calme, ici. C’était le genre de ville ou on construit une famille et pas une ville étudiante ou bien pour faire la fête. Mais c’était justement cela qui l’avait amené ici. La fête, elle l’avait bien trop fait à Détroit. Elle s’était complètement détruite dans cette ville bourrée de tentation. Mais ce n’était pas la faute de Détroit, non. C’était sa faute à elle, à elle uniquement. La mort de son frère l’avait complètement retournée et elle n’avait pas su le gérer. La belle serveuse ne pouvait blâmer personne d’autre qu’elle-même. Et si d’ordinaire elle se taisait à ce sujet parce qu’elle avait bien trop honte, avec Rose c’était différent. Elle n’imaginait même pas une seconde lui mentir en entendant sa question. Elle aurait l’impression de la tromper, de trahir sa confiance. Alors qu’elle lui avait donné sa chance. Et surtout, Holly avait aussi cette envie que sa patronne la connaisse. Qu’elle la connaisse réellement, telle qu’elle était aujourd’hui. Ou plutôt, telle qu’elle essayait d’être. Et bien… Comme tu dis il fallait que je change d’air. Mais ce n’était pas une envie c’était… Un besoin. Elle baissait les yeux un instant. Elle se rendait bien compte à quel point ce qu’elle lui disait pouvait paraître flou ou bien trop énigmatique. Alors après quelques instants elle se décida finalement à reprendre. J’ai vécu des choses difficiles… Et… Je ne suis pas franchement fière de la fille que j’étais là-bas. Elle ne voulait pas se tourner en victime. Son frère était mort, mais personne ne l’avait obligé à péter les plombs comme elle l’avait fait. Personne ne l’avait obligé à se droguer jusqu’à en faire une overdose. C’était elle et seulement elle, le problème. Mais ce n’est pas la faute de Détroit. C’est une très belle ville, tu as dû t’en rendre compte lorsque tu t’y es baladée. Je devais simplement repartir à zéro… Et cela impliquait loin de tout ce que j’avais connu là-bas. Elle n’osait pas vraiment s’attarder sur le sujet de peur de donner dans le pathos. Après tout Rose lui avait simplement posé une question, elle n’avait certainement pas envie de jouer à la psychologue avec elle. Chaque personne à ses propres problèmes. Et bien assez pour s’occuper de ceux des autres.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas

Adminchou
avatar
I've learned to forgive but it’s almost impossible to forget.

Age : 34
Né(e) le : 31/10/1984
Quartier : Est de la ville.
Je suis : Propriétaire et serveuse du Leeloo's coffee
Inscrit depuis : 28/12/2016
Messages : 1512
Célébrité : Eva Green
Rps en cours : Indisponible.

MelusineJane ⊰ Leow


Message Gotta keep my head held high. (rose) › Lun 15 Jan - 14:19

Holly L. Brant & F. Rose Harrington
Retrouvant sa place, prête à écouter enfin la jeune fille. Rose avait toujours eu la bougeotte, c'était sûrement la raison qui l'avait poussé à faire ce métier. Hors le fait d'être la patronne elle se plaisait à servir des cafés et autres gourmandises à diverses personnes dans la journée. Prendre le temps de discuter même deux petites minutes avec un tel ou un tel était toujours agréable. Rose pouvait ce vanté de connaître beaucoup de monde, certes très rapidement, mais le Leeloo's était populaire en ville, et même dans la région. Rose n'y était pas pour grande chose à vrai dire sa période noire avait même manqué de causer une sale réputation à ce super-établissement. Mais aujourd'hui tout était oublié tout était derrière elle. Enfin, disons qu'elle cherchait juste à aller de l'avant aujourd'hui sans plus regarder en arrière. Alors oui faire connaissance avec quelques personnes de passage où se lier doucement d'amitié avec des habitués était pour elle un vrai plaisir. Si parfois son tour du monde et son envie de voir du pays lui manquaient, sa vie ici était stable et douce. Que demander de plus. Se perdant un très vague instant dans ses pensées elle retrouva sa concentration alors que la douce voix d'Holly résonna à ses oreilles.

Un besoin ? Rose leva un sourcil interrogatrice alors que la brune face à elle baissait les yeux. Les deux femmes se connaissaient depuis quelques mois maintenant et le contactent avait toujours été faciles. Si facile que Rose avait vite compris que Holly avait besoin d'un peu d'aide dans la vie, sans qu'elle n'ait à dire un mot. Alors Rose l'avait accepté au Leeloo's sans attendre, comme une première marche pour ce renouveau dont justement parlait Holly. Mais jamais Rose ne s'était permis d'en demander davantage, non. Elle préférait laisser le temps aux gens de venir à elle, restant toujours disponible si besoin. Et cela semblait être à présent le cas. Alors Rose se redressa sur son siège à demi-confortable. Ses mains entourant le verre d'eau qu’elle n'avait que peu touché encore. Attentive à la suite de la conversation.

« On fait tous des bêtises. On a tous notre passé. J'ai aussi mon passé et mes bêtises, tu sais. La vie est faite pour être vécue. »

Rose avait un léger sourire sur le visage. Un sourire qui se voulait compatissant et rassurant. Une de ses mains avait quitte la fraîcheur de son verre pour trouver une des mains de la jeune femme. S'apposant simplement sur celle-ci comme un soutien. Francesca jouait les psychologues à deux sous, mais elle pensait sincèrement ce qui sortait d'entre ses lèvres. Elle-même avait fait des essais dans la vie, son adolescence n'avait pas été de tout repos. Si bien qu'elle se fût mariée à un pauvre type qui lui avait tapé dessus à peine marié... Il y a mieux comme jeunesse non . Mais Holly semblait ne pas vouloir trop s'attarder sur le sujet, ce que comprenait la patronne. Pourtant, elle ne pouvait s'empêcher de lui répéter.

« Notre passé fait de nous ce que nous sommes. Il nous fait grandir et devenir meilleur. La plupart du temps du moins. Mais si je peux t'aider dans ta nouvelle vie, alors, n'hésite pas. »

Rose était comme ça, sa vie son passé avait fait d'elle cette femme sûre d'elle et pleine de bons conseils. Ou du moins elle essayait de faire bon usage de ce fameux passé tortueux. Ôtant enfin sa main de celle de la jeune femme, Rose récupéra un cookie au passage. Le tenant vers la brune elle lui en donna un et prit l'autre pour elle. Croquant déjà dedans. Un visage lumineux et paisible face à l'inquiétude de la jeune femme. Se voulant rassurante et présente si elle tenait à se confier davantage.

665 mots. Fiche créée par Rinema


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1651-rose-a-heart-that-hurts-is-a-heart-that-works http://marplespring.forumactif.org/t1655-rose-a-heart-that-hurts-is-a-heart-that-works http://ravensburg.forumgratuit.org/

Invité
Invité

Message Gotta keep my head held high. (rose) › Dim 11 Fév - 20:40


Gotta keep my head held high
Rose & Holly

«  But there's a voice inside my head saying you'll never reach it. Every step I'm taking, every move I make feels lost with no direction. My faith is shaking. »
Rose était maternelle, très maternelle. Holly pouvait le ressentir alors qu’elle-même n’avait pas eu la chance d’avoir une mère pour s’occuper d’elle, cette dernière l’ayant abandonné alors qu’elle n’était qu’une enfant. Et dans le fond, cela lui faisait le plus grand bien. Un bien qu’elle n’avait elle-même pas soupçonné en réalité. Mais si elle avait tant souffert à la mort de son frère c’était bel et bien parce qu’il était tout ce qui lui restait, en réalité. Parce qu’elle n’avait pas eu une mère pour prendre soins d’elle et l’aider à avancer. Au lieu de cela, la seule femme de la famille avait toujours était-elle. Et finalement, elle avait craqué. N’étant plus capable d’encaisser quoi que ce soit d’autre. Mais la douceur de Rose ce soir réparait son petit cœur, petit-à-petit alors que cette dernière ne devait même pas en avoir conscience. Je ne sais pas vraiment si je vais devenir meilleure mais… Tes paroles me donnent de l’espoir… Elle ne savait pas si elle y parviendrait parce qu’en réalité elle n’avait pas encore reprit le dessus sur sa vie et surtout elle n’avait pas encore fait le deuil de son frère. C’était le déni qui l’avait rendue si néfaste, et aujourd’hui elle devait affronter tout cela.

Mais sentir la main de Rose sur la sienne lui faisait encore plus de bien que ses paroles. Alors Holly la serra sans même hésiter un instant. Elle se sentait tellement comprise et soutenue grâce à elle et elle ne pourrait jamais l’en remercier suffisamment. Oui… Tu m’aides beaucoup… Et ça me touches vraiment. Rose lui donnait envie de se confier. De dire tout ce qu’elle avait sur le cœur. Parce qu’elle était tellement gentille avec elle qu’elle se devait d’être honnête avec elle. J’ai vécue quelque chose qui… Qui m’a totalement changé. Je n’étais plus la même pendant plusieurs mois… Je ne ressemblais pas du tout à la fille que tu as devant toi aujourd’hui. C’était sa manière à elle d’avouer à demi-mots qu’elle était devenue une garce. Une fille sans cœur qui n’était plus capable de ressentir quoi que ce soit. Qui n’était plus capable d’autre chose que de se droguer et boire. Mais tu m’as donné une chance de reprendre le dessus. Plus le temps passait, plus Holly avait l’impression de trouver en quelque sortes la présence d’une mère avec Rose.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas

Adminchou
avatar
I've learned to forgive but it’s almost impossible to forget.

Age : 34
Né(e) le : 31/10/1984
Quartier : Est de la ville.
Je suis : Propriétaire et serveuse du Leeloo's coffee
Inscrit depuis : 28/12/2016
Messages : 1512
Célébrité : Eva Green
Rps en cours : Indisponible.

MelusineJane ⊰ Leow


Message Gotta keep my head held high. (rose) › Mar 6 Mar - 14:07

Holly L. Brant & F. Rose Harrington
Rose était une femme d'un certain âge avec un passé certain. Pas le pire qu'il soit, pas le meilleur non plus. Elle avait forgé sa vie de ses erreurs et de ses expériences. Certaines bonnes, d'autres bien moins. Si sa vie n'était pas ce qu'elle espérait, si elle se voyait toujours mariée à son Leow, avec déjà au moins un enfant. Si ce rêve qui avait longtemps habité son esprit était encore au fond ancré dans son cœur. Elle n'était pas si malheureuse. Évidemment, elle regrettait bien des choses, elle regrettait cet accident qui avait causé bien des malheurs, qui avait fait voler en éclats ce rêve. Mais sa vie n'était pas fini loin de là, et peut-être qu'un jour son rêve deviendra réalité, pas avec Leow, elle n'avait plus cet espoir-là, mais avec un ou une autre. Oui peut-être. L'espoir habitait peut-être son cœur aujourd’hui. Si cela n'avait pas toujours été le cas, elle se voulait positiver pour aujourd'hui au moins, pour Holly qui semblait en avoir besoin. Un sourire gagna les lèvres de Rose, de nouveau, elle ne doutait en rien que la jeune brune devienne une femme bien. N'était-ce pas déjà le cas au fond ? Rose connaissait son employée un au minimum, et elle avait un certain dont pour connaître le fond des gens. Sensible, presque trop, elle se méfiait, aujourd'hui, de certaines personnes et pas d'autre. Comme un instinct de survie. Et Holly faisait partie de ceux dont elle ne se méfiait pas.

« Moi, je n'ai aucun doute là-dessus. Je sais que tu deviendras une femme bien. Après tout, tu en es déjà une, non ? »

Un clin d’œil orna une seconde le visage frais de la patronne qui avait apposé sa main sur celle de la jeune femme. Comme un soutien ultime, une présence rassurante et chaleureuse à son égard. Le cœur de la plus vieille se serrant d'une joie certaine alors que la jeune femme lui indiqua qu’elle lui était d'un certain soutien et d'une aide. Au moins, Rose n'était pas totalement inutile et se ravissait de cette nouvelle. Puis Holly se confia, pas avec précision, mais Rose savait lire un peu entre les lignes. Si elle ne se doutait pas de l’exactitude de ce qui s'était passé, elle pouvait quand même comprendre en une certaine façon. Mâchant le cookie qu'elle avait précédemment croqué à pleine bouche. Elle laissa la jeune femme se confier encore. C'était gratifiant de savoir qu'on avait aidé quelqu'un même part de simples mots, surtout parti de simple mot et une présence qu'on estimait naturel. Alors oui, l’ego de Rose était embelli soudainement. Mais était-ce assez ? Assez pour aider réellement Holly.

« Qu'importe ce que tu étais, ce que tu as fait. On a tout le droit de faire des erreurs, d'être méchant parfois. On réagit tous d'une façon différente face aux épreuves de la vie. Parfois, on s'enfuit, parfois, on a honte, parfois, on les affronte, parfois, on se jette d'un pont, parfois, on devient méchant pour se protéger. Chacun à sa façon de réagir. Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise réponse, de mauvaise réaction. On fait juste ce qu'on fait, on devient ce dont on devient. Ce qui est important, c'est de comprendre nos erreurs, de s'améliorer et de grandir. C'est ce qui importe, selon moi. »

Francesca se laissa aller à une tirade matriarche, quelques mots que son fort intérieur pensait réellement. Quelques mots qui peut-être aideraient une jeune fille qui avait été abusée par la vie à un moment. Comme elle autrefois. Sans jamais entrer dans des détails, au fond futile, toutes les deux communiquaient et se comprenaient. Le regard de Rose se leva vers l'horloge au-dessus de la porte d'entrée. Il commençait à se faire tard. Croquant dans la moitié du biscuit aux pépites de chocolat qui lui restait en mains elle eut un nouveau sourire envers la jeune femme.

« Il se fait tard ma belle. Je ne voudrais pas te garder en prison au travail plus longtemps. Tu as seé mieux au chaud sous une bonne couette devant une série plutôt qu'ici. Si tu veux y aller, je vais fermer seule ne tu'en fais pas. Il n'y a plus rien à faire. Mais n'oublie pas, si tu as besoin, je suis là. D'accord. »

769 mots. Fiche créée par Rinema


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1651-rose-a-heart-that-hurts-is-a-heart-that-works http://marplespring.forumactif.org/t1655-rose-a-heart-that-hurts-is-a-heart-that-works http://ravensburg.forumgratuit.org/

Contenu sponsorisé

Message Gotta keep my head held high. (rose) ›
Revenir en haut Aller en bas
 
Gotta keep my head held high. (rose)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Buy you gotta keep your head up { Adam Carter
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» DART to Haiti - Words of Thanks to Canadian Head of State
» Oscar et la dame Rose
» La fête de la rose à Chaalis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: RPs abandonnés-
Sauter vers: