Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Membres
avatar

Age : 26
Né(e) le : 25/12/1990
Quartier : centre-ville.
Je suis : agente d'artistes et emmerdeuse à temps plein.
Inscrit depuis : 08/06/2017
Messages : 153
Célébrité : Vanessa Marano
Rps en cours : Naël ⊱ Holly ⊱ Gaby ⊱ Ciaran ⊱ Kendrick ⊱ Toi?

Message I’m stuck in the middle of something that I can’t seem to change › Mar 29 Aoû - 3:59
Tout changeait si rapidement autour de moi. Personne ne pouvait rester en place? Ça m’irritait gravement. Naël qui prenait plus de médications que nécessaire, Gaby qui laissait tomber ses traitements, Nigel qui se montrait beaucoup trop ambiguë que nécessaire, Riley qui revenait dans ma vie – et même si ça me faisait un bien fou, c’était un changement de plus. Ouf. Ça et puis... Disons que lorsque je revenais dans la vie courante, la vie réelle des suites des voyages, les tâches s’empilaient. Puis, il y avait les crises de panique lorsque je me remémorais les problèmes que j’ai eu en Asie. Je tentais chaque jour de m’apaiser avec du yoga et de me protéger avec des arts martiaux. Après une heure d’entraînement aujourd’hui, je ressortais des douches du gym et j’avançais en regardant mon téléphone. Des frissons me prenaient, ça me scandalisait de lire ce sur quoi je tombais. Bordel. Des mois, des années, même... Tout ce que je redoutais le plus se passait sous mes yeux, à ce moment précis. Et j’allais faire ce que je redoutais tant : aller au poste de police. La conduite tranquille, angoissée, je me stationnais au commissariat en me doutant que j’allais finir avec une contravention vu le talent de mon stationnement. J’entrais en trombe et je tombais sur le premier bureau. « Mon nom est Alana Crawford. J’ai une déposition en Chine pour une ordonnance de non-approche concernant un type qui... Bref, c’est la déposition CRA-198734-12.B.  Et on m’a fait parvenir des menaces par textos. Ça n’a pas d’autre choix que d’être lui. » Dis-je alors à l’homme sous mes yeux qui devait bien s’en foutre de tout ce que je lui disais avec son regard. « Aidez-moi. » Ordonnais-je donc presque agressivement en tapant sur le bureau vu le peu qu’il semblait faire. Peut-être n’était-il pas la bonne personne... Le cadre tombait sur son bureau et je reconnaissais Naelly dans les bras de Kelly. Je m’approchais du cadre que je prenais entre mes mains. « Elles sont revenues à Marple? » Demandais-je à l’homme qui ne semblait pas comprendre ma question en réalisant soudainement que je n’avais pas eu de courriels remplis de photos de Naelly récemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
Age : 35
Né(e) le : 20/09/1982
Quartier : Quartier Est
Je suis : Profiler pour le FBI
Inscrit depuis : 24/08/2017
Messages : 80
Célébrité : Jon Bernthal
Rps en cours : ☼ Lana

Message I’m stuck in the middle of something that I can’t seem to change › Mar 29 Aoû - 4:31
I’m stuck in the middle of something that I can’t seem to change
Lana & Kendrick
Kendrick était allongé sur le côté et avait son regard posé sur la tête brune allongée à ses côtés. Elle s’était enfin calmée. Ça avait pris plus d’une heure, mais Kenny avait réussi à l’endormir. À tous les soirs, l’heure du sommeil était un enfer. Autant pour Naelly que pour Ken. Quand ce n’était pas un qui faisait des cauchemars, c’était l’autre. Bref, l’important c’est que la jeune enfant avait fini par fermer l’œil et elle était moins agitée qu’à l’habitude. Au bout d’une heure, sans s’en apercevoir, Walsh s’était également endormi pour se faire réveiller aux premières lueurs par son réveille-matin. Il n’aimait pas les horaires fixes, mais depuis qu’il était à la criminelle, il faisait les mêmes horaires. Son département lui manquait et il ne savait pas quand on allait lui redonner sa place dans le département des sciences du comportement. Il allait devoir passer des tests afin de s’assurer qu’il allait bien psychologiquement. À contrecœur, le bouclé laissa la petite Naelly chez sa nounou pour se diriger au bureau où il allait sans doute passer sa journée à faire de la paperasse. Alors qu’il était bien concentré sur ce qu’il faisait, une femme entra en trompe dans son bureau. « Mon nom est Alana Crawford. […] Ça n’a pas d’autre choix que d’être lui. » Kendrick haussa un sourcil avant de se passer une main sur le visage. Super. Il devait faire quoi dans ce genre de cas ? Il n’était pas un agent de la criminelle, il était un spécialiste des comportements… Ça l’énervait d’être ici. « Aidez-moi. » La brunette tapa sur son bureau arrachant un grognement au bouclé lorsque le cadre de sa sœur et de fille tomba sur son bureau. L’inconnue l’attrapa avant lui ce qui eut le don de l’énerver encore plus. « Elles sont revenues à Marple? » À nouveau les sourcils froncés, Kendrick hésita. « Vous les connaissez ? » demanda-t-il simplement. Honnêtement, c’était ce qui avait piqué sa curiosité, ne faisant pas un cas pour le moment des menaces reçues par la femme. Lentement, il s’étira afin de reprendre le cadre de sa sœur et le remit à sa place. Il détestait que touche à ses affaires, mais faisant quand même son boulot de flic, il tapa sur son clavier le numéro de dossier qu’Alana lui avait fourni. C’était la seule information importante qu’il avait retenu de son monologue. « Ça fait quelques années maintenant… Vous êtes certaine que c’est la même personne ? Puis-je voir les messages textes ? »
28.08.2017
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2610-je-fais-de-mon-mieux-kendrick http://marplespring.forumactif.org/t2617-kendrick-la-vie-continue

Membres
avatar

Age : 26
Né(e) le : 25/12/1990
Quartier : centre-ville.
Je suis : agente d'artistes et emmerdeuse à temps plein.
Inscrit depuis : 08/06/2017
Messages : 153
Célébrité : Vanessa Marano
Rps en cours : Naël ⊱ Holly ⊱ Gaby ⊱ Ciaran ⊱ Kendrick ⊱ Toi?

Message I’m stuck in the middle of something that I can’t seem to change › Mar 29 Aoû - 5:04
Il ne semblait pas être compétent, ni dans ce domaine, ni dans un autre. Faut dire que ça prend un cours particulier pour les folles en furie. Il ignorait quoi faire et c’était évident. « Est-ce que je peux parler à un vrai agent ou...? » Questionnais-je alors que je montrais une arrogance visible bien qu’il soit maintenant au courant du dossier. S’en suivait de ma violence non canalisée, ce qui n’allait pas m’aider en soit. Il me questionnait concernant mon amie et sa fille. Je levais les yeux au ciel. « Bien sûr que non, j’ai dit ça pour vous faire chier... Évidemment que j’les connais! C’est Kelly derrière Lily - Naelly. D’ailleurs, j’ai pas eu de photo plus récentes que celles-là.... » Commentais-je à voix haute en me mettant à réfléchir. « Et vous, vous les connaissez? » Il était flic, ça ne m’inquiétait pas, mais je le trouvais plutôt indifférent jusqu’ici. Le brun s’impliquait maintenant dans le dossier, bon. Enfin. Il me disait que ça faisait quelques années, je levais les yeux au ciel. Évidemment, je le savais. « Persuadée. Convaincue. Veuillez insérer le mot pertinent que vous attendez ici. » Il me questionnait concernant les messages textes. Bien que j’avais une certaine pudeur, je soupirais doucement en déverrouillant mon téléphone. « Je tiens à vous aviser qu’il y a également certaines photos qui pourraient vous gêner plus que moi. » Dont deux photos prises à mon insu alors que je prenais ma douche et l’autre alors que je dormais. « Je crains pour ma propre sécurité. » Admis-je finalement. « J’ai quitté l’Asie rapidement après ces évènements, ceux rédigés dans le dossier... J’pensais pas qu’on me retrouverait alors que j’traversais l’océan. » Expliquais-je presque patiemment. « J’pensais que j’étais maintenant en sécurité. » Confessais-je en le regardant dans les yeux. Je me laissais tomber sur la chaise devant lui en soupirant. « La pire chose qui me soit jamais arrivée réarrive encore et dans un timing foutrement merdique, vous avez pas idée à quel point. » Gaby et son arrêt de traitement, Naël et son addiction et son potentiel divorce... « Je vis avec une personne gravement malade qui ignore tout de cette histoire. Je suis inquiète pour ma sécurité, ma dignité, mais aussi pour elle. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
Age : 35
Né(e) le : 20/09/1982
Quartier : Quartier Est
Je suis : Profiler pour le FBI
Inscrit depuis : 24/08/2017
Messages : 80
Célébrité : Jon Bernthal
Rps en cours : ☼ Lana

Message I’m stuck in the middle of something that I can’t seem to change › Mar 29 Aoû - 19:07
I’m stuck in the middle of something that I can’t seem to change
Lana & Kendrick
« Est-ce que je peux parler à un vrai agent ou...? » Pffff. C’était elle qui était entrée dans son bureau sans chercher à savoir si Kendrick était agent ou pas. Oui, il était un vrai agent, mais il avait été pris de court par cette intrusion. Le bouclé n’eut pas le temps de répondre que la jeune femme fit preuve de violence. Il aurait très bien pu la mettre dehors et lui dire de passer par la réceptionniste, mais la nommée Alana s’intéressa à la photo de sa sœur et sa filleule. « Bien sûr que non, j’ai dit ça pour vous faire chier... […] que celles-là.... Et vous, vous les connaissez? » Celle-là, elle allait l’énerver, Kendrick le sentait. Sauf qu’elle ne semblait pas au courant de ce qui était arrivé à Kelly. Était-ce à lui de lui annoncer ? Il ne savait pas trop. Il n’avait pas tellement envie de parler de cette histoire, il préféra plutôt entrer dans le jeu de la brunette. « Non pas du tout. Je garde une photo d’elles sur mon bureau juste pour vous faire parler. » Il roula des yeux. Lui aussi il était capable de prendre les autres pour des imbéciles. « C’est ma sœur et ma filleule. » finit-il par dire d’une voix dangereuse base comme si ça ne lui faisait pas plaisir. « Persuadée. Convaincue. Veuillez insérer le mot pertinent que vous attendez ici. […] Je tiens à vous aviser qu’il y a également certaines photos qui pourraient vous gêner plus que moi. » Un petit sourire narquois étira les lèvres de l’agent à la dernière phrase d’Alana. « Ne vous inquiétez pas pour moi, j’ai sûrement vu plus de femmes nues que vous dans ma vie. » Même s’il se doutait que les photos avaient été prises à l’insu de la jeune femme, il voulait lui faire comprendre par cette phrase qu’il ne s’attarderait pas dessus. Lentement, le bouclé fit défiler la conversation, ses sourcils se froncèrent de plus en plus. Pendant ce temps, Crawford continua son monologue. Une vraie fille. Elle parlait sans laisser le temps à l’américain d’en placer une. Néanmoins, il l’écoutait attentivement intéressé par le moindre détail de cette affaire. « Quel salaud… » grommela-t-il lorsqu’il tomba sur l’une des photos compromettante de la jeune femme. Cet homme était un fou. Spécialiste du comportement, Kendrick voyait à sa façon d’écrire que l’harceleur était bipolaire. Tantôt doux, tantôt agressif, tantôt triste… Imprévisible. C’était les pires cas à gérer. « Pour l’enquête, je vais avoir besoin de conserver votre téléphone. Avez-vous des contacts ou des numéros que vous désirez conserver ? » demanda-t-il en tendant un crayon, une feuille et le téléphone à Alana. « Vivez-vous toujours dans le Centre-Ville ? Si vous le désirez, il peut y avoir une patrouille en civil devant votre demeure 24 heures sur 24. La personne qui vit avec vous ne verra rien et elle sera en sécurité. » L’homme soupira et dévia la tête vers la photo de Kelly. Si seulement il avait fait ça pour sa sœur, peut-être qu’elle serait encore en vie aujourd’hui.
28.08.2017
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2610-je-fais-de-mon-mieux-kendrick http://marplespring.forumactif.org/t2617-kendrick-la-vie-continue

Membres
avatar

Age : 26
Né(e) le : 25/12/1990
Quartier : centre-ville.
Je suis : agente d'artistes et emmerdeuse à temps plein.
Inscrit depuis : 08/06/2017
Messages : 153
Célébrité : Vanessa Marano
Rps en cours : Naël ⊱ Holly ⊱ Gaby ⊱ Ciaran ⊱ Kendrick ⊱ Toi?

Message I’m stuck in the middle of something that I can’t seem to change › Mar 29 Aoû - 22:44
Peut-être avais-je été un peu trop condescendante, je m’en rendais compte maintenant. Mais il ne tardait pas à me remettre la monnaie de ma pièce. Surprise, j’entrouvrais la bouche face à son commentaire puis je la refermais, légèrement satisfaite, qu’enfin quelqu’un daigne me remettre à ma place. « Je vous aurais cru plus soumis. » Commentais-je finalement avec un sourire narquois. C’était sa sœur et sa filleule. Je hochais la tête alors avec un petit sourire, m’adoucissant soudainement, comme si le fait qu’il connaisse Kelly était mieux. Enfin, comme s’il méritait un peu plus de respect qu’un autre. Concernant ma prémisse, il me disait qu’il devait avoir vu plus de femmes nues que moi dans ma vie. « Y’a effectivement de fortes chances, j’ai tendance à préférer les hommes. » Lâchais-je en levant les yeux au ciel, comme si ça avait de l’importance. Puis après, je n’avais pas beaucoup de pudeur concernant mon corps. J’en avais concernant ma vie. Néanmoins, l’homme grommelait que c’était un salaud et ça n’avait pas pour but de me rassurer. Les frissons me secouaient. Il me parlait soudainement d’une enquête et ma bouche s’entrouvrait sans son alors qu’il me disait qu’il devait conserver mon téléphone. Je soupirais doucement. « Non, ça ira. J’ai configuré mon e-mail alors en ayant un autre téléphone, que je me doute, vous me prêterai et qui sera sous observation. » Évidemment. Ils avaient fait la même chose en Asie sauf que je leur avais dit de le conserver... Parce que je quittais quelques heures plus tard et que je m’en racheterais un autre. Je lui rendais doucement la feuille et le crayon. Je ne touchais plus au téléphone, de peur qu’il n’explose. Enfin, presque. Il me questionnait et je hochais la tête. Une patrouille en civil? Je réfléchissais, à quoi ça servirait? « J’hésite. Je suis rarement à la maison, mais je suis aussi inquiète pour la sécurité de ma sœur. Elle, elle ne pourra pas se défendre... » Ça prendrait plus qu’une patrouille en civil à mon sens, ça en prendrait deux. Une pour elle et une pour moi quoi que maintenant, j’suis clairement mieux équipée en matière de défense personnelle. Je me mordillais la lèvre doucement et mes yeux s’embrumaient. « J’ai pas envie que ma soeur jumelle vive ce que j’ai vécu, je veux pas revivre tout ça. » Et les larmes coulaient avec l’anxiété qui allait avec. « Et j’veux pas tracasser mon frère avec toutes ces histoires, il en a assez vécu. » Une boule se nouait dans ma gorge.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
Age : 35
Né(e) le : 20/09/1982
Quartier : Quartier Est
Je suis : Profiler pour le FBI
Inscrit depuis : 24/08/2017
Messages : 80
Célébrité : Jon Bernthal
Rps en cours : ☼ Lana

Message I’m stuck in the middle of something that I can’t seem to change › Mer 30 Aoû - 2:48
I’m stuck in the middle of something that I can’t seem to change
Lana & Kendrick
« Je vous aurais cru plus soumis. » Kendrick sourit. Lui ? Soumis ? Au contraire, ses patrons avaient de la difficulté à le soumettre et ça lui déjà valu des suspensions. Kenny n’était pas le genre d’hommes à se laisser marcher sur les pieds. Il traitait autrui comme on le traitait. Alana avait voulu le prendre pour un idiot ? Il avait répliqué. Œil pour œil, dent pour dent. Mais étrangement, la nouvelle venue sembla bien prendre la remarque de Walsh. Lui qui aurait cru l’énerver davantage. « Y’a effectivement de fortes chances, j’ai tendance à préférer les hommes. » Il s’en était douté. Après, il ne savait pas comment les hommes réagissaient devant elle normalement, mais lui, il était tout sauf gêné. Au contraire, il aurait pu comprendre que Alana soit mal à l’aise de voir son corps exposé de cette manière à un inconnu. « Non, ça ira. J’ai configuré mon e-mail alors en ayant un autre téléphone, que je me doute, vous me prêterai et qui sera sous observation. » Kendrick hocha doucement la tête et reprit son crayon. « Par contre, il ne faut pas s’attendre à avoir le top au niveau technologie. Je pense qu’il reste que des vieux Nokia ici. » Le bouclé sourit doucement et haussa les épaules. Honnêtement, il ne le savait pas. Il était habitué au matériel du FBI, pas d’un vieux commissariat qui avait des écrans d’ordinateur cathodiques. « J’hésite. Je suis rarement à la maison, mais je suis aussi inquiète pour la sécurité de ma sœur. Elle, elle ne pourra pas se défendre... » L’homme pouvait comprendre cette inquiétude. Il avait eu la même au sujet de Kelly et il n’avait pas agi, donc sans hésitation il répondit : « Si vous êtes inquiète pour sa sécurité, n’hésitez pas et acceptez cette patrouille. Nous allons nous débrouiller pour vous protéger également. » Il le ferait lui-même au besoin. En espérant qu’elle ne soit pas aussi chiante dans la vie de tous les jours. « J’ai pas envie que ma soeur jumelle vive ce que j’ai vécu, je veux pas revivre tout ça. Et j’veux pas tracasser mon frère avec toutes ces histoires, il en a assez vécu. » Et là, elle se mit à pleurer. Silencieusement, mais elle pleurait. Déjà qu’il avait du mal à consoler sa fille adoptive, il n’allait pas commencer à essayer de consoler une inconnue. D’une manière nonchalante, il attrapa une boîte de mouchoirs qu’il tendit vers la brunette. « Pensez aux autres, c’est bien, mais il ne faut pas oublier que vous êtes la cible principale. Vous avez besoin de protection au même titre que votre sœur et votre frère. Pour les prochains jours voire semaines, vous devez complètement changer vos habitudes. Évitez vos restaurants habituels, prenez des chemins différents. Avez-vous la possibilité de loger chez un proche ? Votre frère ? Une amie ? Hôtel ? » L’homme posa son regard sur la jeune femme et d’une façon déterminée, il dit : « Je me charge du reste. » Peut-être qu’elle ne lui faisait pas confiance, mais contrairement aux autres agents de ce petit commissariat, Kendrick connaissait très bien les psychopathes.
28.08.2017
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2610-je-fais-de-mon-mieux-kendrick http://marplespring.forumactif.org/t2617-kendrick-la-vie-continue

Membres
avatar

Age : 26
Né(e) le : 25/12/1990
Quartier : centre-ville.
Je suis : agente d'artistes et emmerdeuse à temps plein.
Inscrit depuis : 08/06/2017
Messages : 153
Célébrité : Vanessa Marano
Rps en cours : Naël ⊱ Holly ⊱ Gaby ⊱ Ciaran ⊱ Kendrick ⊱ Toi?

Message I’m stuck in the middle of something that I can’t seem to change › Mer 30 Aoû - 3:30
Il souriait quant à mon commentaire de soumission et ça m’inquiétait. « Avouez que c’est plutôt le contraire. » Au fond, c’était une bête sauvage qu’on imposait dans un corps de flic avec des règles et tout ce qui en relevait. Par la suite, il me confirmait qu’il allait me prêter un téléphone et je soupirais en envoyant mes cheveux vers l’arrière, visiblement blasée.« Vous savez que je suis manager de groupes de musiques, d’artistes divers ainsi que d’un animateur de télé très prisé? J’ai besoin d’un téléphone récent ET fonctionnel. J’peux en acheter un nouveau, ça ne m’embête pas... » Commentais-je, mais est-ce que ça allait réellement être utile? Ils ne pourraient pas le mettre sous écoute... « À moins que vous seriez capable de le mettre sous écoute? » Risquais-je doucement en haussant les épaules, après tout j’ignorais leurs méthodes de fonctionnement. Je lui faisais néanmoins part des inquiétudes que j’avais concernant ma sœur jumelle. L’homme me disait d’accepter cette patrouille. « J’en ai besoin de deux, dont une que ma sœur ignorera. Et dont vos collègues se feront une joie de garder pour eux ces aveux. » Concluais-je alors. Sinon, j’allais refuser pas un, mais bien deux. J’attrapais un mouchoir pour essuyer ces quelques larmes. Il me rappelait que j’étais la cible principale et que j’avais besoin de protection. Changer mes habitudes? J’entrouvrais la bouche pour protester, mais il poursuivait en me disant de changer de restaurant, de prendre des chemins différents. Je soupirais vivement. Puis, il me suggérait de loger ailleurs. « Pas sans ma sœur. Vous feriez la même chose pour la vôtre. » Rugis-je sauvagement, puis je secouais la tête négativement concernant la suite des propositions. « On n’a pas les moyens de loger ailleurs. Mon frère est sur le point de divorcer sans divorce... Et disons qu’héberger pas une, mais bien deux personnes, c’est plus complexe. Et surtout de faire découcher ma sœur, qui a le cancer sans lui dire la vérité! » Admis-je finalement. Cacher tout ça, c’était franchement plus compliqué que ce qu’on croyait. Moi qui pensait me sauver de toute cette vie de fuite... « Vous vous chargez du reste? » Demandais-je en répétant les mêmes mots. Je craignais bien la suite. « Ça implique quoi se charger du reste parce que j’suis partante pour changer mes habitudes un tant soi peu... Mais j’peux pas quitter la maison. » Non, je ne pouvais pas. Perdue de plus belle, je soupirais. « J’ai pas envie que Gabriella sache tout ça. » Dis-je davantage pour moi-même que pour l’agent. Mon téléphone se mettait à vibrer et je le regardais faire sur le bureau. Max. J’le rappellerais plus tard en me disant que j’allais devoir aviser tout le monde de mes nouvelles coordonnées. Ça allait être un foutu beau bordel.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
Age : 35
Né(e) le : 20/09/1982
Quartier : Quartier Est
Je suis : Profiler pour le FBI
Inscrit depuis : 24/08/2017
Messages : 80
Célébrité : Jon Bernthal
Rps en cours : ☼ Lana

Message I’m stuck in the middle of something that I can’t seem to change › Mer 30 Aoû - 18:52
I’m stuck in the middle of something that I can’t seem to change
Lana & Kendrick
« Avouez que c’est plutôt le contraire. » Et elle insistait ! Elle voulait savoir si Kendrick était un soumis ou un dominant. Un sourire joueur étira les lèvres de l’agent. « Si j’étais soumis, je ne serai pas ici. » Il serait plutôt un gentil petit chien du FBI enfermé dans les bureaux. C’était sa force de caractère qui lui avait valu sa place de profiler. « Vous savez que je suis manager de groupes de musiques […] À moins que vous seriez capable de le mettre sous écoute? » Pour être franc, il s’en fichait complètement de ce qu’elle faisait dans la vie. Sa sécurité était beaucoup plus importante que des groupes de musique et des stars capricieuses. Ils pouvaient bien se passer quelques temps de leur agent ? Enfin, il pensait, c’était un milieu qu’il ne connaissait pas du tout. « Nous pouvons mettre n’importe quel appareil sur écoute. Si les téléphones du commissariat ne vous conviennent pas, vous pouvez vous procurer votre propre appareil, mais nous n’assumons pas les frais. » La police n’allait pas commencer à payer des téléphones intelligents à toutes les jeunes femmes capricieuses. Le sujet dévia par la suite sur la sœur d’Alana et des inquiétudes sur sa sécurité. « J’en ai besoin de deux, dont une que ma sœur ignorera. Et dont vos collègues se feront une joie de garder pour eux ces aveux. » Il hocha la tête. « C’est leur travail, ils ne se feront pas repérés ni par vous, ni par votre sœur. Par contre, j’ai besoin de savoir. Est-ce qu’il a déjà menacé votre famille ou vos proches ? » Des messages textes qu’il avait lu, son harceleur semblait obsédé uniquement par elle et non par sa famille, mais peut-être était-il allé plus loin en Asie ? Pendant qu’elle essuyait ses yeux larmoyants, Kendrick lui parla de changer ses habitudes et de loger ailleurs. « Pas sans ma sœur. Vous feriez la même chose pour la vôtre. » Son regard s’assombrit et il détourna les yeux. Il n’avait pas su protéger sa sœur. Il n’avait pas pris les menaces au sérieux et sa sœur et son fiancé en avaient payé le prix. « On n’a pas les moyens de loger ailleurs […] qui a le cancer sans lui dire la vérité! » La bouclé pinça les lèvres preuve qu’il réfléchissait. C’était délicat d’aider la jeune femme tout en conservant son secret. Alana voulait se faire aider, mais elle restait très restrictive dans ses exigences. « Je peux comprendre que vous désirez cacher la vérité à votre sœur, mais ça complique beaucoup la chose. Je peux vous aider, je veux vous aider. Je peux vous offrir la protection des témoins, vous faire loger ailleurs, mais va falloir m’aider à votre tour. » Refuser toutes les protections afin de rester avec sa sœur pouvait être compréhensible, mais Alana ne pourrait pas tout avoir. « Vous vous chargez du reste? Ça implique quoi se charger du […] que Gabriella sache tout ça. » Bah oui ? Elle pensait quoi ? Qu’il allait l’écouter sans rien faire ? Même s’il avait semblé détaché au départ, il voulait débarrasser la brunette de son harceleur. « Je ne sais pas ce que les autorités chinoises ont fait, mais je vais retrouver ce dégénéré et je vais le mettre derrière les barreaux pour un sacré moment. » Après tout, son unité de Détroit avait l’un des meilleurs taux d’arrestation. « Très bien. Nous n’allons procéder autrement. Nous allons jouer sur vos habitudes et essayer de le coincer de cette manière. J’ai besoin de savoir tout ce que vous allez faire dans les prochains jours, tous vos rendez-vous et avec qui vous allez être. Faites votre routine comme vous avez l’habitude et nous ne serons pas loin. »
28.08.2017
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2610-je-fais-de-mon-mieux-kendrick http://marplespring.forumactif.org/t2617-kendrick-la-vie-continue

Membres
avatar

Age : 26
Né(e) le : 25/12/1990
Quartier : centre-ville.
Je suis : agente d'artistes et emmerdeuse à temps plein.
Inscrit depuis : 08/06/2017
Messages : 153
Célébrité : Vanessa Marano
Rps en cours : Naël ⊱ Holly ⊱ Gaby ⊱ Ciaran ⊱ Kendrick ⊱ Toi?

Message I’m stuck in the middle of something that I can’t seem to change › Mer 30 Aoû - 20:05
Oh il était plutôt de nature dominante, sans quoi il ne serait pas ici. Un sourire tirait mes lèvres. « Intéressant. » Très intéressant même. Pourtant, les policiers se tenaient en équipe et de tout ce qu’il en relevait... Un dominant parmi eux? Même moi, cela m’étonnait, mais c’était aussi intéressant d’imaginer, ne serait-ce que quelques secondes, cet agent me ligoter et me faire languir. Mais je revenais sur Terre rapidement en le regardant. Il m’affirmait pouvoir mettre mon téléphone sur écoute, au moins, en payant mon appareil, j’en aurais un de qualité et non un foutu Nokia... « Je m’en doutais bien, mais ce sera ça. J’imagine que vous m’escorterez jusqu’à mon fournisseur où je pourrai m’en procurer un nouveau? » Lui demandais-je ou plutôt exigeais-je presque. L’agent Walsh poursuivait en me disant que c’était leur travail de rester discret. Il me questionnait concernant des menaces à l’égard de ma famille et je secouais la tête négativement. « Pas selon mes souvenirs. » Ils ne m’avaient adressés beaucoup de mots et ceux –ci étaient directement dirigés vers moi, pas vers ma famille. Il ne semblait pas forcément joyeux que je rugisse concernant sa famille, il s’était même drôlement assombri. Je fronçais les sourcils, me doutant qu’il y avait anguille sous roche. Je questionnerais plus tard. Lui, d’ici là tentait de me convaincre que ma sœur devait être au courant. Doucement, je soupirais. « Je lui en parlerai en voyage. On organise un voyage familial en Nouvelle-Zélande, le rêve de ma sœur. J’en glisserai un mot à ma sœur et mon frère à ce moment, pas autrement... J’imagine que je vous réserve un billet aussi? » Lui demandais-je en esquissant un presque sourire. « Et vous voulez que je vous aide comment? » Cette question était légitime. Je me doutais qu’elle n’impliquerait pas de faveurs, encore moins de faveurs sexuelles, mais je me devais de m’en assurer. « Les autorités chinoises l’ont mis sous arrêt et j’ai quitté le pays. J’ignore la suite. » Confessais-je en haussant les épaules. J’avais pris peur, le peu de pudeur que j’ai, j’aime qu’on la respecte. Et la Chine avait tout détruit le peu de limites que j’avais. Peut-être que cela avait acérer mon caractère, mes mots même. Il me promettait le mettre derrière les barreaux et cela me rassurait au fond de moi. J’éprouvais même ce sentiment étrange de reconnaissance... Il questionnait mes habitudes des prochains jours. Je soupirais vivement en réfléchissant. « J’dois organiser un événement avec Nigel, alors forcément je serai au Funky Records à quelques reprises. J’pensais être chez moi pendant un certain temps pour organiser le voyage. J’dois faire quelques cliniques en psychologie à Detroit... Je suppose que je pourrais téléphoner, mais j’aime bien avoir les feelings de l’endroit. » Je réfléchissais de plus belle. « Faire les courses, comme tout le monde. Aller au gym, j’aime pas être vulnérable. Je crois que j’y mettrai le double du temps, cette semaine. » Déjà qu’à la base, je passais pas mal de temps là-bas, ça allait s’intensifier. Puis, je réalisais quelques autres trucs. « J’ai une chanteuse qui arrive à la fin de cette semaine, je dois prévoir tout ce qu’elle aura besoin. J’ai quelques rendez-vous dans une maison de disques pour mes poulains et j’dois aller faire changer les serrures chez mon frère. À son insu ou plutôt à l'insu de son conjoint... » J’esquissais un petit sourire malin en me disant qu’Andy ne le prendrait pas très bien, mais que c’était pour le bien de Naël. « Donc certains trucs, moyennant un téléphone intelligent peuvent se faire n’importe où. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
Age : 35
Né(e) le : 20/09/1982
Quartier : Quartier Est
Je suis : Profiler pour le FBI
Inscrit depuis : 24/08/2017
Messages : 80
Célébrité : Jon Bernthal
Rps en cours : ☼ Lana

Message I’m stuck in the middle of something that I can’t seem to change › Jeu 31 Aoû - 4:47
I’m stuck in the middle of something that I can’t seem to change
Lana & Kendrick
Elle trouvait ça intéressant ? Kendrick ne savait pas trop ce que la jeune avait avait en tête à ce moment précis, mais le sourire affiché sur ses lèvres ne laissait rien croire de bon. « Je m’en doutais bien, mais ce sera ça. J’imagine que vous m’escorterez jusqu’à mon fournisseur où je pourrai m’en procurer un nouveau? » Il grogna légèrement avant d’hocher la tête. « Oui, je peux faire ça, mais s’il vous plait, ne prenez pas trois heures à choisir d’accord ? » C’était une femme. Une femme ça prenait toujours trop de temps à son goût lorsque ça faisait la boutique et il n’avait clairement pas envie de passer une éternité à attendre que mademoiselle décide de son nouveau téléphone. « Pas selon mes souvenirs. » C’est bien ce qu’il avait pensé. « Vous êtes son obsession. Je ne crois pas qu’il s’attaquera à votre famille pour le moment, mais ce genre d’harceleur est imprévisible. Je crains d’un comportement impulsif s’il est contrarié. » En d’autres mots, pour l’instant, sa famille était en sécurité, mais il n’était jamais trop prudent d’avoir la police dans les environs. Par la suite, Kendrick essayait de convaincre Alana que la meilleure façon de protéger sa sœur était de la mettre au courant de la situation. « Je lui en parlerai en voyage. […] J’imagine que je vous réserve un billet aussi? » Le bouclé se figea tout en fixant la femme. Elle était sérieuse ? La Nouvelle-Zélande ? Vraiment ? « Je… » commença-t-il en déviant son regard vers la photo de Kelly et Naelly. « J’ai des obligations ici, je ne sais pas si je serai l’agent chargé de votre sécurité, mais en effet, il faudra voir à prendre un billet à l’agent qui vous sera désigné. Je vais m’informer le plus rapidement possible et vous donner un nom. Le voyage est prévu pour quand ? » Habituellement, voyager n’avait jamais été un problème pour Kendrick. Il le faisait régulièrement avec le département des sciences du comportement. Mais c’était avant Naelly. Maintenant, il avait une enfant à charge et il ne savait pas trop comment gérer cette situation. « Et vous voulez que je vous aide comment? » Kendrick sourit doucement et répondit : « Vous allez me donner un gros coup de main lorsque vous allez parler à votre frère et à votre sœur. » Pouvoir être en contact avec la famille Crawford allait faciliter le travail de la police. « Vous me parlez beaucoup de votre sœur et de sa protection. Est-ce que votre frère est en ville ? Nécessite-t-il également protection ? » Personne ne savait à qui ce harceleur pouvait s’attaquer. Ce n’était pas une promesse, mais Kenny dit à Lana qu’il allait mettre son agresseur derrière les barreaux. Pas question qu’elle vive avec cette crainte toute sa vie. Alana, comme toute bonne femme qui se respectait, entra dans un long monologue afin de lui résumer ses projets pour les prochains jours. Kendrick haussa un sourcil. « Super… Moi qui espérais des vacances. » dit-il avec un léger ton joueur. « Faites tout ce que vous avez à faire et ne changez rien. Si ce n’est pas moi, un agent ne sera jamais bien loin. Si cet homme essaye de vous approcher, on va mettre la main dessus. Nous serons dans votre ombre. Nous allons vous prêter un second téléphone qui sera connecté directement à celui de l’agent qui vous surveille. Si vous avez un changement dans votre horaire, que vous devez vous rendre dans un endroit précis ou que vous avez le moindre doute sur quelqu’un, ça sera votre moyen de nous prévenir. Est-ce que ça vous convient ? »
28.08.2017
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2610-je-fais-de-mon-mieux-kendrick http://marplespring.forumactif.org/t2617-kendrick-la-vie-continue

Membres
avatar

Age : 26
Né(e) le : 25/12/1990
Quartier : centre-ville.
Je suis : agente d'artistes et emmerdeuse à temps plein.
Inscrit depuis : 08/06/2017
Messages : 153
Célébrité : Vanessa Marano
Rps en cours : Naël ⊱ Holly ⊱ Gaby ⊱ Ciaran ⊱ Kendrick ⊱ Toi?

Message I’m stuck in the middle of something that I can’t seem to change › Jeu 31 Aoû - 16:59
Il pouvait le faire à condition que je ne prenne pas trois plombes. Je hochais la tête, de toute façon, je savais d’office ce que je prendrais. Il semblait grogner continuellement, cet homme. Il allait devoir perdre cette charmante manie tôt ou tard parce que ça me vexait et que les grognements, c’est moi qui les faisait, pas lui. « J’ai quelques questions pour la personne en question, vous comprendrez que mon but n’était pas de changer de téléphone dans l’immédiat. » Je lui faisais un sourire légèrement provocateur. Évidemment que j’aurais gardé le mien, il allait bien. Il me disait que j’étais son obsession. Moi? Lana Crawford, j’étais son obsession? Fallait bien être taré pour me choisir moi et mes mauvaises habitudes. L’agent Walsh me disait également qu’il craignait un comportement impulsif en cas de contrariété. Ça allait être génial ça, moi qui provoque continuellement les gens. J’étais tombé sur un sociopathe de première, charmant comme tout.

Alors que je lui disais que je parlerais à ma famille en voyage et que je réserverais un billet d’avion ainsi qu’une chambre... pour l’agent et moi, je me questionnais sur sa couverture auprès de ma fratrie. Et une seule option était possible... Lui avait des obligations ici. « Parfait. Je n’ai pas de délais précis. Peut-être une à deux semaines. Ma sœur a le cancer et a décidé d'abandonner ses traitements, on ne peut pas partir dans un long délai. » Lui expliquais-je en espérant ne pas avoir à expliquer que c’était son vœu avant de partir. Je me mordillais la lèvre doucement. « En attendant, puisqu’il s’agit d’un voyage familial, vous comprendrez donc que l’agent relevant de la tâche devra agir comme s’il était de la famille... » Je le regardais droit dans les yeux, moi qui n’avait pas l’habitude de passer par huit chemins différents. « J’préférerais un homme et si l’agent est sympa, il pourrait y avoir des bonus intéressant, dirons-nous. » Je lui adressais un clin d’œil vif. Deux chambres donc. Une pour Naël et Gaby et l’autre pour moi et l’agent désigné. J’savais même pas avec qui j’allais me retrouver dans un lit, ça promettait... « C’est moi qui organise le voyage alors rien n’est prévu concrètement, j’dois faire ça cette semaine. » Eh ouais, c’était à moi que les deux faisait confiance, c’était à moi de trouver les endroits adaptés au voyage. Quant au coup de pouce, ça allait être d’en parler à mon frère et ma sœur, je soupirais en me frottant les cheveux. Je soupirais doucement quant à sa question. « Ma sœur m’inquiète plus parce qu’elle est vulnérable et qu’elle ne peut pas se défendre. Pour Naël... J’suis inquiète aussi, mais moins? » Risquais-je avec un ton interrogatif. « J’serais portée à vous dire que oui, malgré tout. » J’déglutissais doucement, après tout, ce serait pour la sécurité de mon aîné. Pour mes conneries, j’fermais les yeux un instant en le suppliant intérieurement de me pardonner. L’homme ne tardait pas à me dire qu’il voulait des vacances. J’esquissais un petit sourire. « Si c’est vous qui nous accompagnerez, vous profiterez de vacances. J’ai pas l’habitude d’être égoïste avec les gens que j’aime. » C’était vrai. Mais est-ce que lui je l’aimais? Pas particulièrement, mais il avait intérêt à comprendre le message subtile. Il m’expliquait par la suite le fonctionnement. « Parfait et ça commence maintenant? » J’esquissais un sourire. J’avais soudainement drôlement envie de faire du shopping... Peut-être des maillots de bain, qui sait!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
Age : 35
Né(e) le : 20/09/1982
Quartier : Quartier Est
Je suis : Profiler pour le FBI
Inscrit depuis : 24/08/2017
Messages : 80
Célébrité : Jon Bernthal
Rps en cours : ☼ Lana

Message I’m stuck in the middle of something that I can’t seem to change › Lun 4 Sep - 6:15
I’m stuck in the middle of something that I can’t seem to change
Lana & Kendrick
« Parfait. Je n’ai pas de délais précis. Peut-être une à deux semaines. Ma sœur a le cancer et a décidé d'abandonner ses traitements, on ne peut pas partir dans un long délai. » Les lèvres pincées, Kendrick fixait Alana dans les yeux. « Je suis navré de l’apprendre. Profitez au maximum de ce voyage. » Sa voix était base. Avoir su, il aurait voulu avoir quelques heures de plus avec sa sœur où il aurait pu profiter au maximum de sa présence. Sa perte avait été si soudaine que le bouclé avait parfois du mal à le réaliser. « En attendant, puisqu’il s’agit d’un voyage familial, […] J’préférerais un homme et si l’agent est sympa, il pourrait y avoir des bonus intéressant, dirons-nous. » Kendrick rit légèrement. Elle était sérieuse ? Le bonus pouvait être intéressant. Surtout pour un homme comme lui qui ne cherchait plus rien de sérieux. Rendre son boulot agréable ? Pourquoi pas après tout. Mais il y avait Naelly. Aujourd’hui, l’agent avait une fille à charge, il ne pouvait plus partir comme cela avec la première venue, car elle était mignonne. « Bien. Nous allons vous trouver un agent disponible et masculin. Sympa, je ne peux rien vous promettre. » Il lui sourit. Entrait-il dans son jeu ? À moitié. Il n’allait montrer aussi facilement que son offre pouvait l’intéresser et qu’elle pouvait potentiellement intéresser quelqu’un d’autre au commissariat. Bien que la plupart des agents étaient mariés. « C’est moi qui organise le voyage alors rien n’est prévu concrètement, j’dois faire ça cette semaine. » Kendrick hocha la tête et attrapa un crayon afin de prendre une note pour ne pas oublier qu’il devait trouver quelqu’un pour un voyage en Nouvelle-Zélande. « Très bien. Tenez-moi au courant pour les dates exactes et je vais me charger de trouver quelqu’un. Voici ma carte. » dit-il en tendant sa carte contenant son numéro au commissariat et son numéro de téléphone portable. S’il y avait quoi que ce soit, l’agent Walsh pouvait être joint à tout moment. « Ma sœur m’inquiète plus parce que […] J’serais portée à vous dire que oui, malgré tout. » Le bouclé pouvait comprendre. Son frère n’était pas malade, donc plus susceptible de se défendre. Et en toute logique, si le harceleur devait s’en prendre à quelqu’un, ça serait à la sœur d’Alana étant donné qu’elles étaient jumelles. « Bien. Nous allons nous occuper de votre sœur en priorité et si vous avez la moindre inquiétude pour votre frangin, on va s’en charger. » Déjà que Kendrick prenait le cas d’Alana au sérieux, il ne pouvait se permettre d’être partout en même temps. « Si c’est vous qui nous accompagnerez, vous profiterez de vacances. J’ai pas l’habitude d’être égoïste avec les gens que j’aime. » Cette phrase lui arracha un petit rire tandis qu’il secoua lentement la tête de gauche à droite. « Êtes-vous en train d’essayer de me tenter mademoiselle Crawford ? » Ça serait tellement simple de dire oui, s’il n’avait pas la petite à la maison qui comptait sur lui plus que sur quiconque. « Parfait et ça commence maintenant? » Kendrick hocha la tête et se leva. « Je vais vous chercher le second téléphone et on commence maintenant, oui. Attendez-moi ici. » dit-il en quittant son bureau afin de se rendre à la réception pour passer commander auprès de la réceptionniste pour le second téléphone d’Alana, celui qui allait lui permettre d’être en contact direct avec l’agent qui allait la suivre.
28.08.2017
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2610-je-fais-de-mon-mieux-kendrick http://marplespring.forumactif.org/t2617-kendrick-la-vie-continue

Membres
avatar

Age : 26
Né(e) le : 25/12/1990
Quartier : centre-ville.
Je suis : agente d'artistes et emmerdeuse à temps plein.
Inscrit depuis : 08/06/2017
Messages : 153
Célébrité : Vanessa Marano
Rps en cours : Naël ⊱ Holly ⊱ Gaby ⊱ Ciaran ⊱ Kendrick ⊱ Toi?

Message I’m stuck in the middle of something that I can’t seem to change › Mar 5 Sep - 1:26
Il me disait qu’il était navré de l’apprendre, je hochais la tête alors qu’il me souhaitait de bons vœux pour ce voyage. « Merci. » lui admis-je simplement, puis je haussais les épaules en souhaitant plus d’espoir que ce en quoi je créais réellement. « Mais elle attend une greffe, on l’attend avec impatience. » Confessais-je doucement gagnant en confiance à mesure que les mots sortaient de mes lèvres. Il riait un peu à mon commentaire et ajoutait qu’il me trouverait quelqu’un de bien. J’esquissais un sourire. « J’espère bien. Oh, mais avec la description, j’imagine que vous parlez de vous... » Je me mordillais la lèvre, ça pourrait être pas mal, au final. « En fait, vous comprendrez qu’une femme est impossible pour moi, sachant ce que je devrai faire croire à mon frère et ma sœur... » Ouais et voilà que j’continuais dans mes trucs. J’avais bien envie de le convaincre celui-là. En attendant, il acceptait mon voyage en me donnant sa carte. Je remarquais les deux numéros et par réflexe, ma main trouvait ma poche où était mon téléphone habituellement. Je fermais les yeux et je soupirais doucement. Ce téléphone manquait déjà à ma survie. Je glissais finalement la carte dans ma poche, au moins il y aurait quelque chose. L’agent me rassurait en me disant qu’il s’occuperait de ma sœur en priorité et je pouvais finalement lâcher ce respire qui me tenait depuis si longtemps. Je soupirais de soulagement, même. Il me questionnait à savoir si j’étais en train d’essayer de le tenter. Je haussais les sourcils avec un sourire charmeur. « Est-ce-que ça fonctionne? »lui demandais-je donc, curieuse. Il allait donc me chercher le dit téléphone et mon regard s’attardait sur ses fesses alors qu’il quittait la pièce. Ouais, il pouvait être un bon parti. J’regardais son bureau et je reprenais la photo de Kelly et Lily enlacées avec un petit sourire nostalgique. J’devais vraiment aller les voir bientôt. Il revenait et je replaçais le cadre sur le bureau en haussant les épaules faussement coupables. « Elles me manquent. La petite c’est littéralement un arbre à câlins. » Pour l’avoir vu à quelques reprises, c’était toujours ça. « Mais sérieusement pour réserver les billets d’avion, j’vais vraiment avoir besoin du nom et de la nationalité. » lui dis-je doucement, il devait être au courant des fameuses histoires de passeports. « Le plus tôt sera le mieux. » Lui dis-je distraitement en remettant la photo à sa place. Je voyais même un journal pas trop loin qui parlait d’assassinat d’un couple, mais un enfant survivant à tout ça. Je déglutissais et je prenais le journal en lisant et je reconnaissais les noms. Les bras me tombaient, mes yeux se remplissaient de larmes. « Et vous avez pas eu le culot de me dire la vérité? » Mon regard rempli de colère montait retrouver le sien. Lentement, une larme coulait le long de visage. « Vous êtes un flic et vous êtes pas foutu de dire la vérité, sérieusement? » Je déglutissais difficilement en soutenant son regard méchamment. Et là, il avait intérêt à avoir une sacré bonne raison parce qu’on parlait souvent en blague de Tyrana, mais il allait voir la pointe du tyran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
Age : 35
Né(e) le : 20/09/1982
Quartier : Quartier Est
Je suis : Profiler pour le FBI
Inscrit depuis : 24/08/2017
Messages : 80
Célébrité : Jon Bernthal
Rps en cours : ☼ Lana

Message I’m stuck in the middle of something that I can’t seem to change › Mar 5 Sep - 4:31
I’m stuck in the middle of something that I can’t seem to change
Lana & Kendrick
L’attente d’une greffe devait être tellement stressante et difficile à vivre. Kendrick ne voudrait pas être à la place de cette famille. Il aurait sans doute pété un câble depuis longtemps. « L’attente doit être pénible, j’espère pour vous que vous allez avoir des nouvelles bientôt. » Dépendre de la mort d’une personne pour pouvoir vivre… « J’espère bien. Oh, mais avec la description, j’imagine que vous parlez de vous... […] sachant ce que je devrai faire croire à mon frère et ma sœur... » Lentement Kenny hocha la tête, il comprenait très bien. « Je comprends très bien votre situation. Nous pourrons répondre à vos besoins. » lui pourrait très bien le faire, mais ce n’était pas uniquement sa décision. Il n’était pas le chef de la place et devait apprendre les façons de procéder de ce commissariat. Sur un ton plus ou moins joueur, Kendrick demanda à Alana si elle essayait de le tenter. « Est-ce-que ça fonctionne? » Ce sourire aurait pu en séduire plus d’un. Est-ce que ça fonctionnait avec lui ? Il restait un homme qui se laissait charmer par la gente féminine. « Disons que vous êtes sur la bonne voie. » Il lui sourit à son tour. Après tout, n’importe qui se laisserait tenter par la Nouvelle-Zélande et des possibles vacances. Certes, ça ne serait pas des vraies vacances, car il allait avoir la protection de Lana et de sa famille sur les épaules. De plus, s’il se faisait passer pour le petit-ami d’Alana, il risquait d’avoir le harceleur-psychopathe sur le dos. Ce qui allait l’aider à l’attraper. Quittant son bureau quelques minutes, Walsh revint avec un téléphone pour Alana. Ce n’était pas le plus récent, mais ça allait permettre à la jeune femme d’avoir un contact direct sans composer le moindre numéro. « Elles me manquent. La petite c’est littéralement un arbre à câlins. » Kendrick ne put s’empêcher de sourire et il hocha la tête. « Oui, c’est un amour cette petite. » Il ne put s’empêcher de regarder la photo. Elle vivait un moment difficile, mais il avait confiance que le temps allait arranger les choses et qu’elle allait retrouver sa joie de vivre. Du moins, Kenny allait tout faire pour. Il ne laisserait pas tomber cette gamine. « Mais sérieusement pour réserver les billets d’avion, […] Le plus tôt sera le mieux. » Walsh hocha la tête. « Pas de problème. Dès que j’ai l’information, je vais vous la communiquer. » Il comprenait l’importance capitale de réserver le billet d’avion le plus rapidement possible. Dans maximum deux jours, il allait s’arranger pour que ça soit réglé. Sans qu’il s’y attendre, Alana se saisit du dernier article de journal qui concernait le meurtre de Kelly et son fiancé. « Et vous avez pas eu le culot de me dire la vérité? Vous êtes un flic et vous êtes pas foutu de dire la vérité, sérieusement? » L’homme resta neutre se contenta de fixer la brunette dans les yeux. Que pouvait-il répondre à cela ? Il voyait les larmes se dessiner dans les yeux de la femme. « Cette horrible vérité me tue jour après jour… » murmura-t-il dans un premier temps, le regard sombre. « Pensez-vous que je suis fier de dire que je suis capable de protéger les autres et que j’ai échoué avec ma propre sœur ? » On pouvait voir la frustration sur son visage. Il détestait ce sentiment d’échec. « Ça fait exactement trois semaines, je suis dans les procédures par-dessus la tête et j’essaye d’apprendre à vivre dans ce cauchemar. »
28.08.2017
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2610-je-fais-de-mon-mieux-kendrick http://marplespring.forumactif.org/t2617-kendrick-la-vie-continue

Membres
avatar

Age : 26
Né(e) le : 25/12/1990
Quartier : centre-ville.
Je suis : agente d'artistes et emmerdeuse à temps plein.
Inscrit depuis : 08/06/2017
Messages : 153
Célébrité : Vanessa Marano
Rps en cours : Naël ⊱ Holly ⊱ Gaby ⊱ Ciaran ⊱ Kendrick ⊱ Toi?

Message I’m stuck in the middle of something that I can’t seem to change › Mar 5 Sep - 5:24
Il comprenait mieux que je l’aurais cru. L’attente pénible... On en parlait pas suffisamment. Je soupirais vivement et dire que Naël l’avait déjà mis sur les meilleures listes, les plus courtes... Puis l’accident avec Andy qui était sensé servir de donneur pour Gaby. Je ne croyais plus tant aux chances de ce genre. Mais, il comprenait. Et c’était ça l’essentiel à l’heure actuelle. Et entre temps, je flirtais très ouvertement avec lui alors qu’il m’avouait que j’étais sur la bonne voie. « Vous avez aucune idée de ce qui vous attend là-bas. Aucune. » J’esquissais un petit sourire enjôleur. Pourquoi pas? Pourquoi il ne viendrait pas? La différence d’âge était notable, mais ce serait bien plus crédible en sachant qu’il serait près de moi. Mon frère et ma sœur connaissaient mon indépendance et j’étais persuadée que Kendrick répondrait à ces besoins plus que très facilement. Je regardais le téléphone nouvellement apporté et je grimaçais. « Les années 90, ça fait maintenant presque trois décennies que c’est passé... » Commentais-je concernant ce téléphone que je tournais en analysant. À son tour, il passait le commentaire comme quoi la petite était un amour, presqu’un ange et j’esquissais un sourire. Évidemment que ça en était un! ... Comme ses parents maintenant que je l’apprenais. Lui me regardait dans les yeux, il osait soutenir mon regard. Il confessait alors que la vérité le tuait jour après jour. « Si au moins la réalité pouvait vous rattraper. » Crachais-je en réalisant que mon amie était décédée, comme son mari. Puis, il me lançait la question fatidique. Était-ce une question de fierté? Fierté mal placée, ouais. Ce n’était pas une question d’échec, c’était une question qu’il rattachait tout à lui. Je me mordais férocement les lèvres pour ne pas lui répondre méchamment et cela fonctionnait. Et je faisais les liens... C’était lui qui avait la garde de Lily. Il me disait que ça faisait trois semaines qu’il tentait de vivre avec ça. « Si vous étiez réellement en peine, vous seriez aller voir un médecin qui vous aurait mis en arrêt. Mais apparemment, c’était pas si important pour vous. Et maintenant, vous écopez des miettes, de Lily, que vous ne voulez probablement même pas. D’ailleurs, vous ne la méritez pas. » Concluais-je d’un ton arrogant et même méchant. Je voulais lui faire du mal, autant qu’il en aurait fait à sa sœur, mon amie. J’aurais voulu tout détruire sur mon passage tant c’était blessant. « Maintenant, tâchez de trouver un agent qui n’échouera pas concernant mon dossier. Et je vous souhaite une excellente journée de merde! » lui crachais-je une dernière fois en tournant les talons. J’attrapais le nouveau téléphone sur mon chemin du départ. Une fois sortie du commissariat, je me dirigeais vers le gym. Parce que ouais, là, j’avais besoin de défoulement et j’avais pas mal de rage à faire passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
Age : 35
Né(e) le : 20/09/1982
Quartier : Quartier Est
Je suis : Profiler pour le FBI
Inscrit depuis : 24/08/2017
Messages : 80
Célébrité : Jon Bernthal
Rps en cours : ☼ Lana

Message I’m stuck in the middle of something that I can’t seem to change › Dim 10 Sep - 1:20
I’m stuck in the middle of something that I can’t seem to change
Lana & Kendrick
« Vous avez aucune idée de ce qui vous attend là-bas. Aucune. » Ses dents allèrent se refermer sur sa lèvre inférieure. Il cligna plusieurs fois des yeux tout en fixant la jeune femme qui lui souriait. S’il n’avait vraiment aucune idée de ce qu’il l’attendait, il avait presqu’envie de le découvrir. « Les années 90, ça fait maintenant presque trois décennies que c’est passé... » Kendrick ne put s’empêcher de rire et il approuva d’un signe de la tête. « Il fallait aller demander de l’aide au FBI alors pas au petit commissariat de Marple Spring. » L’homme avait vu la différence entre les deux endroits et il avait hâte de retourner au FBI. C’était une question de semaines le temps que la situation se stabilise avec la petite Naelly. Malheureusement, un article de journal qui traînait sur son bureau attira l’attention d’Alana et cette dernière comprit que Kelly était morte ainsi que son fiancé. « Si au moins la réalité pouvait vous rattraper. » Son regard s’assombrit. La réalité était horrible, Kenny n’était pas certain de vouloir se faire rattraper par cette réalité horrible. Déjà qu’il n’en dormait plus le soir. Mais heureusement pour Alana, Kendrick pouvait très bien comprendre sa frustration et sa douleur en apprenant un décès. « Si vous étiez réellement en peine, vous seriez aller voir un médecin qui vous aurait mis en arrêt. […] que vous ne voulez probablement même pas. D’ailleurs, vous ne la méritez pas. » Son cœur se mit à battre rapidement tandis que respiration s’alourdissait. La colère le gagnait plus Alana avançait dans son monologue. S’ils n’avaient pas été au commissariat de police, Kenny aurait réagi plus fort que ça. Pour le moment, il bouillait de rage. Alana ne savait rien de ce qui s’était passé. Rien du tout. Kendrick avait été mis en arrêt, mais il ne l’avait pas supporté. Ne rien faire était pire que d’être ici. Mais l’homme avait quand même profité de ses deux semaines de repos pour déménager, pour débuter les procédures pour devenir le tuteur légal de Naelly. Il ne s’était pas apitoyé sur son sort. Sans doute qu’il ne méritait pas la garde de Naelly, il ne savait pas trop, mais ce qu’il savait c’est que l’enfant ne méritait pas de se retrouver dans une famille d’accueil. Kendrick était son entourage, il était l’un des rares que la jeune enfant connaissait. « Maintenant, tâchez de trouver un agent qui n’échouera pas concernant mon dossier. Et je vous souhaite une excellente journée de merde! » Il grogna alors qu’elle quitta son bureau. Lorsque la porte se referma, on put entendre raisonner le bruit d’un pied qui frappait fortement contre un classeur métallique et l’homme qui poussa des jurons.
28.08.2017
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2610-je-fais-de-mon-mieux-kendrick http://marplespring.forumactif.org/t2617-kendrick-la-vie-continue

Contenu sponsorisé

Message I’m stuck in the middle of something that I can’t seem to change ›
Revenir en haut Aller en bas
 
I’m stuck in the middle of something that I can’t seem to change
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti: Stuck in a Trap
» TIM ♣ i shot for the sky, i'm stuck on the ground, so why do i try i know i'm gonna fall down.
» I'd rather be stuck with a muggle, just saying ✘ Zarrow
» [TERMINE] be stuck in there with you may be not so bad // Liz & Aaron
» stuck in this mess (seungho)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Centre-ville :: Commissariat-
Sauter vers: