Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Admins
avatar
Tu es entré dans ma vie et tu m’as prouvé que je pouvais changer des choses par amour, faire trembler le monde par amour, faire primer la folie sur la raison, par amour. Tu m’as fait sentir que j’étais exceptionnelle.

Age : 29
Né(e) le : 01/04/1988
Quartier : Quartier sud
Je suis : Infirmière pédiatrique en chef
Inscrit depuis : 15/07/2017
Messages : 234
Célébrité : Jenna Coleman
Rps en cours : There is no simple love stories. If it's simple, it's not love. If it's love, it'll get complicated - Ryan & Hayley

Please, keep your child close to you - Rory & Hayley

Mom I'm afraid - Aiden & Hayley

Message There is no simple love stories. If it's simple, it's not love. If it's love, it'll get complicated - ft Ryan › Ven 21 Juil - 22:45

Ryan & HayleyThere is no simple love stories.

Le Marple Spring Square Garden. L'un des endroits préférés d'Aiden depuis son tout jeune âge, pour ne pas dire son endroit favori parmi tous. Et celui où il voulait toujours aller ces derniers temps. C'était même devenu une obsession depuis quelques semaines, ou pour être plus exact depuis le départ de son père du domicile familial. Tous les jours, il voulait y aller, pour retrouver ses amis selon lui, et ne ''pas être seul à la maison''. Voilà ce qu'il disait à sa mère, qui, par conséquence avait pris l'habitude de l'emmener les jours où elle ne travaillait pas, ou de l'y faire emmener par sa nounou quand elle était à la clinique et travaillait. Céder à ce qu'on peut appeler un caprice, c'était la façon pour Hayley de déculpabiliser d'avoir séparer le père et le fils, en quittant Ryan. Tous deux avaient toujours été très proche, jouant souvent au foot, regardant un dessin animé mais du jour au lendemain cette proximité avait disparu, car même si son père le voyait toujours, ce n'était plus comme avant. Plus rien n'était comme avant depuis plus d'un an, à vrai dire.

Ce matin là, la jeune femme avait été réveillée par Aiden en personne, qui était venu se réfugier dans son lit après un cauchemar. Après l'avoir réconforté, rassuré, la jeune mère prit son fils dans ses bras, et se recoucha avec lui dans son lit. C'était son jour de congé, alors ils pouvaient traîner au lit bien plus longtemps que de coutume. Ils restèrent ainsi enlacés durant de longues minutes, chantonnant et discutant de la journée à venir, faisant des projets sur ce qu'ils allaient faire: petit déjeuner, passage à la bibliothèque, puis pique-nique au parc où ils resteraient sûrement une bonne partie de la journée. Et pour leur retour à la maison, la jeune femme promis au jeune enfant de sept ans, une baignade dans la piscine familiale s'il faisait beau. Rien de tel que pour le mettre en joie. Sans attendre une seconde de plus, il se rua hors du lit pour aller prendre son premier repas de la journée. C'est donc avec un sourire sur les lèvres que sa mère le suivit. 

Quelques heures plus tard, la mère et le fils se trouvaient au parc, où ils venaient de finir un petit repas improvisé. Allongé sur un drap, à l'ombre d'un arbre, ses lunettes de soleil sur le nez, sa tête calée par un oreiller improvisée, Hayley lisait un roman, tandis que le petit garçon de 7 ans jouait sur l'aire de jeux qui se trouvait juste à côté. Du coin de l'oeil, sa mère le surveillait comme un flic, le regardant passer de la balançoire au toboggan, puis à d'autres jeux. Il ne s'arrêtait que rarement pour échanger quelques mots avec un de ses petits copains d'école. Et parfois il riait, ce qui arrachait toujours un grand sourire à la brune. 

Quand elle regardait Aiden rire aux éclats, elle ne pouvait s'empêcher de voir son père dans ses traits. Tous deux se ressemblaient tant... En pensant à Ryan, le cœur de la jeune Flynn se serra, tandis qu'une vague de tristesse la parcourait. Au même moment, instinctivement, sa main libre se posa sur son ventre, là où se trouvait son dernier secret... Celui qu'elle devrait justement bientôt révéler à l'homme qu'elle continuait d'aimer malgré la décision qu'elle avait prise il y de cela quatre semaines maintenant, malgré le comportement de Ryan. Malgré tout à vrai dire... Comme depuis le premier jour où elle était tombée sous son charme alors qu'elle n'était qu'une étudiante.
Aujourd'hui, cela faisait désormais plusieurs jours qu'elle n'avait pas eu de nouvelles de son mari. Dans un sens, peut-être était-ce bon signe ? Cela signifiait peut-être qu'il avait décidé de se reprendre en main et de se faire aider ? Si bien qu'il ne pouvait contacter la jeune femme... Quelle idée... Au fond d'elle, Hayley, sans savoir pourquoi, n'arrivait pas à croire cela... Elle connaissait Ryan, très bien même, et il était trop fier pour demander de l'aide. Pourtant, elle en était persuadée, il en avait besoin...

700 mots. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

M E M O R I E S ~ "Tu es entré dans ma vie et tu m’as prouvé que je pouvais changer des choses par amour, faire trembler le monde par amour, faire primer la folie sur la raison, par amour. Tu m’as fait sentir que j’étais exceptionnelle." AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
Success is not final, failure is not fatal: it is the courage to continue that counts
Age : 33
Né(e) le : 21/06/1984
Je suis : Ancien militaire
Inscrit depuis : 19/07/2017
Messages : 16
Célébrité : Tom hardy

Message There is no simple love stories. If it's simple, it's not love. If it's love, it'll get complicated - ft Ryan › Lun 24 Juil - 17:19

Ryan & HayleyThere is no simple love stories.

Le Marple Spring Square Garden. Je marchais discrètement, sans faire de bruit, sur le sentier du parc de la ville. C’est autant par habitude que pour ne pas trop être vu près des aires de jeux. En fait, je sais bien qu’Hayley emmène régulièrement notre fils jouer ici parce que c’est un de ses endroits préférés. Je ne sais pas quelle serait la réaction de Hayley en me voyant ici après plusieurs jours sans donner de nouvelles. C’est pourquoi je pris position derrière un épais tronc d’arbre qui me permettait d’être à couvert. Rester à couvert… certains diraient qu’il s’agit d’un énième symptôme de trouble post traumatique alors qu’en fait il ne s’agit que d’une habitude militaire. De ma position, je peux jeter un œil en direction des jeux et c’est à cet instant que j’aperçois mon petit garçon jouer avec ses amis. Il à l’air heureux et insouciant, pourtant j’imagine que ce qu’il se passe en ce moment doit le travailler et rien ne m’est plus insupportable que je le penser triste sans que je ne puisse le réconforter. Si Aiden est ici à jouer, c’est qu’Hayley n’est pas loin d’ici à le surveiller. Mon regard balaye les alentours à la recherche de ce visage qui m’est si agréable. Non loin de là, sur une couverture, j’aperçois ma femme en train de lire tout en surveillant notre fils de loin. C’est une sensation assez agréable que de pouvoir les observer tous les deux. Eux qui sont tout ce que j’ai dans la vie, et dont je suis privé en ce moment…
Ma main se met à trembler. Il ne s’agit pas de nervosité ou d’une quelconque anxiété, mais d’une réaction qui se produit souvent depuis ses derniers jours, depuis que j’essaye d’arrêter de boire. C’est venu comme ça, un soir. J’avais descendu toutes mes bouteilles la veille au soir et je n’avais pas de quoi recommencer le lendemain. Donc, en partant pour aller en racheter, j’avais pris ma veste et à cet instant, mon portefeuille tomba, s’ouvrant sur la photo d’Aiden et Hayley. Ce fut une sorte de déclic qui me dit prendre cette résolution d’arrêter. Oh, ça n’est pas ma première tentative, mais pour l’instant j’arrive à tenir le coup, malgré ces tremblements, malgré cette sensation horrible de manque.
Bien à l’abri derrière mon arbre, j’observe la femme que j’aime qui lit paisiblement. Une partie de moi aurait envie d’accourir vers elle pour la prendre dans mes bras, mais une autre partie de moi se rappelait qu’elle ne voulait plus me voir tant que je n’aurais pas décidé d’aller consulter. C’est alors qu’un ballon de football américain vient finir sa course à mes pieds, venant de mon côté droit. Il appartenait à un enfant qui me faisait signe de lui renvoyer pour qu’il puisse jouer avec ses copains. Je me baisse alors et me saisit du ballon, non sans me remémorer les nombreuses fois où je jouais au ballon avec Aiden. Je le revois avec son maillot vert des Packers qui voulait jeter le ballon comme Aaron Rodgers, le quarterback de l’équipe de Green Bay. Je plie alors le bras et le lance en direction du jeune garçon, dévoilant ainsi ma position. Si Hayley regardait par-là, elle m’a forcément vu.
Impossible pour moi de reculer. Je décide donc de me diriger en direction de mon épouse. Cela fait plusieurs jours qu’elle n’a pas eu de nouvelles, il est temps de lui en donner, et surtout d’en prendre. Mes pieds foulent l’herbe et s’arrêtent à quelque centimètre de la couverture sur laquelle Hayley est allongée. J’hésite un instant à m’assoir ou rester debout, et j’opte finalement pour la seconde option, m’accroupissant néanmoins pour la saluer « Bonjour, comment vous allez tous les deux ? » Oui, on a trouvé plus chaleureux comme retrouvailles, mais vu nos dernières engueulades récurrentes, j’ignore comment je dois aborder les choses…


664 mots. Fiche créée par © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admins
avatar
Tu es entré dans ma vie et tu m’as prouvé que je pouvais changer des choses par amour, faire trembler le monde par amour, faire primer la folie sur la raison, par amour. Tu m’as fait sentir que j’étais exceptionnelle.

Age : 29
Né(e) le : 01/04/1988
Quartier : Quartier sud
Je suis : Infirmière pédiatrique en chef
Inscrit depuis : 15/07/2017
Messages : 234
Célébrité : Jenna Coleman
Rps en cours : There is no simple love stories. If it's simple, it's not love. If it's love, it'll get complicated - Ryan & Hayley

Please, keep your child close to you - Rory & Hayley

Mom I'm afraid - Aiden & Hayley

Message There is no simple love stories. If it's simple, it's not love. If it's love, it'll get complicated - ft Ryan › Jeu 27 Juil - 14:59

Ryan & HayleyThere is no simple love stories.

Toujours allongée, la jeune femme poursuivait tranquillement la lecture de son roman, quand une ombre se fit au dessus d'elle. Intriguée, elle posa son livre sur son ventre, tandis qu'elle posait sa main libre sur son front, en guise de pare-soleil, car malgré ses lunettes, le soleil la dérangeait quelque peu. Et alors que sa vision se stabilisait et lui permettait de mieux discerner la silhouette en face d'elle, celle-ci prit la parole. En moins d'une seconde, la brune reconnut l'intonation grave de son mari, avant même de le voir.

« Bonjour, comment vous allez tous les deux ? »

Quelle n'était pas sa surprise ! Voir Ryan, ici, au parc, elle ne s'y attendait pas le moins du monde. Avant même que celui-ci ait prononcé le dernier mot de sa phrase, Hayley s'était redressée sur son drap, se retrouvant ainsi en position assise face à son mari, ses jambes repliées sous elle. Le dévisageant du regard derrière ses lunettes, elle garda le silence durant plusieurs secondes. De longues secondes à ses yeux... Avant de finalement prendre la parole.

- Ryan ?! Je ne m'attendais pas à te voir. Encore moins ici...

s'exclama-t-elle surprise, hésitant durant une seconde à la marche à suivre pour la suite. Devait-elle l'envoyer balader ? Le saluer ? Après tout, elle l'avait mis à la porte de leur domicile sans montrer le moindre remords il y a quelques semaines maintenant. Et depuis, dès qu'ils se croisaient, qu'ils se voyaient, notamment quand Ryan venait voir leur fils à leur domicile, ils passaient plus de temps à se crier dessus qu'à parler... Alors oui, la jeune femme se demandait comment elle se devait de réagir aujourd'hui, en sachant qu'elle souhaitait à tout prix éviter la moindre esclandre dans un lieu public. Ce qui se passait dans sa famille, elle n'avait pas envie que toute la ville soit au courant. Les rumeurs, elle détestait ça, et ce depuis toujours. C'est pour cette raison qu'elle avait parlé qu'à des gens de confiance de sa situation actuelle.
Se gardant quelques secondes de réflexion, la brune décida de ne rien faire, de ne pas montrer la moindre émotion, à part sourire amicalement.

- Pour répondre à ta question, nous allons bien, aussi bien que possible. Et toi ?

Finit-elle par répondre, tout en jetant un rapide coup d'oeil vers Aiden. Ce dernier jouait toujours avec des copains et il ne semblait pas du tout avoir vu son père pour le moment. Dans un sens, tant mieux. Ainsi, les deux parents pourraient discuter un peu. Enfin, s'ils y arrivaient sans hausser le ton, sans se disputer... Pas comme leurs dernières conversations au cours des dernières semaines. Néanmoins, ils se devaient d'y arriver, pour ne pas se donner en spectacle devant leur fils. Cela risquerait de le traumatiser, qu'Hayley aimerait à tout prix éviter, déjà que l'absence de son père le bouleversait beaucoup.

- Que puis-je pour toi ?

Demanda-t-elle tout en faisant un signe de la main à Ryan pour qu'il s’assoit en face d'elle, au lieu de rester debout ou accroupi. Pour converser, cela serait plus confortable.


533 mots. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

M E M O R I E S ~ "Tu es entré dans ma vie et tu m’as prouvé que je pouvais changer des choses par amour, faire trembler le monde par amour, faire primer la folie sur la raison, par amour. Tu m’as fait sentir que j’étais exceptionnelle." AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
Success is not final, failure is not fatal: it is the courage to continue that counts
Age : 33
Né(e) le : 21/06/1984
Je suis : Ancien militaire
Inscrit depuis : 19/07/2017
Messages : 16
Célébrité : Tom hardy

Message There is no simple love stories. If it's simple, it's not love. If it's love, it'll get complicated - ft Ryan › Ven 28 Juil - 18:51

Ryan & HayleyThere is no simple love stories.

C’est un vrai plaisir pour moi que de constater que mon fils peut encore s’amuser avec ses copains sans penser à autre chose en permanence. Déjà que je culpabilise de le mettre dans une telle situation, je me rassure en le voyant jouer, grimper, sauter et rire sur les différents jeux qui se trouvaient non loin de là. Hayley quant à elle, semble mesurée en me voyant. Elle reste quelques longues secondes sans rien dire avant de m’avouer qu’elle ne s’attendait pas à me voir ici. Peut-être même qu’elle ne s’attendait pas à me voir tout court. D’après sa réponse, ils vont du mieux possible…. J’imagine que cela veut dire que ce n’est pas la grande forme, moralement, mais qu’au-delà de ça, ils vont bien tous les deux. Le « et toi ? » qui venait ponctuer la fin de sa réponse me fit lâcher un soupir, avant que je ne réponde en haussant les sourcils « J’ai connu mieux aussi… ». D’ailleurs, si je suis tout à fait honnête, je dirais que je n’ai pas si souvent connu pire. Etre séparé de la femme que j’aime et de notre fils, oui c’est sans doute l’une des pire souffrance que j’ai dû endurer. Oh, avant, lorsque j’étais encore en service actif, j’étais séparé d’eux aussi, mais c’était différent, et puis j’avais de quoi m’occuper l’esprit et un devoir à faire pour les protéger indirectement.
« Que puis-je pour toi ? » me demande Hayley en m’invitant à m’assoir à ses côtés. C’est un premier signe réconfortant. La hache de guerre est enterrée pour le moment et je peux donc m’assoir à ses cotés. Tout en m’asseyant, je lui réponds un simple « Oh rien » Tu en as déjà assez fait… pensais-je dans ma tête fortement. Mais je me suis abstenu de le dire car j’avais bien conscience du double sens que pouvait prendre cette phrase. Oui cela pouvait être prit comme un : tu as assez fait de dégât comme ça. Pourtant ça n’était pas le sens de ma phrase, bien que lors de nos disputes précédentes, il m’est arrivé pour quelques minutes de lui en vouloir. Mais au fond je sais bien que je comprends tout à fait Hayley et que les torts me sont totalement attribués. D’ailleurs c’est bien dans ce sens-là que j’ai pensé cette phrase. Hayley en avait déjà fait beaucoup pour moi. Elle s’était montrée patiente, aimante, et parfaite comme épouse et comme mère. Au fond, je ne le suis que reconnaissant de ne pas avoir mis à la porte plus tôt.
Si j’avais concentré mon attention sur Aiden depuis mon arrivée, maintenant je ne peux m’empêcher de scruter Hayley qui se trouve juste à côté de moi. Elle est toujours aussi belle et me fait toujours le même effet que depuis le jour où la foudre a frappé mon cœur, lorsque je l’ai rencontrée dans ce bar. « Je voulais juste vous voir tous les deux, reprendre une bonne dose de motivation pour m’accrocher » Sur ses derniers mots, mon regard croise le sien. Il est temps de lui dire. « Cela fait cinq jours que je n’ai pas touché une seule goutte d’alcool. » En soit, c’est une bonne nouvelle. Cela montre que je ne suis pas passif et abattu, sans volonté de remonter la pente. Même si je sais bien que l’alcool n’est pas une cause de mes problèmes mais un des dégâts collatéraux. Malgré tout, j’espère que cette nouvelle pourra rendre à Hayley un peu de fierté envers moi. Ce serait toujours ça de gagné.


613 mots. Fiche créée par © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admins
avatar
Tu es entré dans ma vie et tu m’as prouvé que je pouvais changer des choses par amour, faire trembler le monde par amour, faire primer la folie sur la raison, par amour. Tu m’as fait sentir que j’étais exceptionnelle.

Age : 29
Né(e) le : 01/04/1988
Quartier : Quartier sud
Je suis : Infirmière pédiatrique en chef
Inscrit depuis : 15/07/2017
Messages : 234
Célébrité : Jenna Coleman
Rps en cours : There is no simple love stories. If it's simple, it's not love. If it's love, it'll get complicated - Ryan & Hayley

Please, keep your child close to you - Rory & Hayley

Mom I'm afraid - Aiden & Hayley

Message There is no simple love stories. If it's simple, it's not love. If it's love, it'll get complicated - ft Ryan › Lun 14 Aoû - 19:45

Ryan & HayleyThere is no simple love stories.

Tout comme Aiden et Hayley, Ryan allait aussi bien que possible. C'était peut-être bon signe. Du moins, la brune l'espérait. Après lui avoir répondu qu'elle ne pouvait rien pour lui, Ryan, qui s'était assis à côté d'elle, la dévisagea quelque peu. Puis, il reprit la parole.

« Je voulais juste vous voir tous les deux, reprendre une bonne dose de motivation pour m’accrocher »

A ces mots, Hayley ne put s'empêcher de lever un sourcil, mi-surprise, mi-interrogée par cette phrase. Mais elle ne dit rien, son regard croisant juste celui de son mari durant quelques secondes. Secondes durant lesquels elle essaya de discerner quelque chose dans les iris de celui-ci. Que cherchait-elle ? Elle n'en avait aucune idée à vrai dire. C'est alors que le brun reprit la parole, mots qui donnaient sens à sa précédente phrase, et sa recherche de motivation.

« Cela fait cinq jours que je n’ai pas touché une seule goutte d’alcool. »

La jeune femme était quelque peu sceptique à ces mots malgré tout, car ce n'était pas la première fois que son mari tenté d'arrêter de boire. Et à chaque fois, il avait échoué. Mais, il est vrai que le but final à ces moments-là n'était pas le même qu'aujourd'hui. Doucement, la jeune femme posa délicatement sa main droite sur celle de Ryan, durant quelques secondes, comme pour lui assurer son soutien, mais aussi sa joie de le voir faire d'énormes efforts pour eux, pour leur famille et surtout leur amour. Car oui, bien qu'elle l'ait mis à la porte, la jeune mère l'aime toujours. Et l'aimera certainement toujours, quoiqu'il advienne dans le futur. Elle avait eu un sérieux coup de foudre pour le militaire qu'il était il y a presque dix ans maintenant, et depuis, elle n'avait pas regretté une seule fois de l'aimer. Encore aujourd'hui, malgré les épreuves, elle ne le regrettait pas.
Après avoir garder le silence quelques secondes, tout à ses pensées, Hayley finit par reprendre la parole, en réponse à celles de son époux.

- Je ne sais que dire Ryan. Je suis très contente que tu ais commencé à te sevrer, sincèrement, et j'espère plus que tout au monde que tu vas réussir. Et sache que si tu as besoin d'aide, je suis là. Nous sommes là... Mais il te faudra aussi accepter de l'aide pour faire face à tes cauchemars...

Dit-elle doucement, ses yeux plongés dans ceux de Ryan. Autant l'alcool était la raison principale de la séparation du couple, mais elle n'était pas la seule. Le TSPT de son mari en était une aussi. Doucement, elle lui adressa un sourire des plus amical, avant de rediriger son regard vers l'air de jeu où se trouvait toujours Aiden. En silence, elle l'observa de longues secondes, avant qu'elle ne se rappelle son état: elle était enceinte, et ne l'avait toujours pas annoncer à son mari. Surement parce qu'elle l'avait découvert après l'avoir mis à la porte, et que depuis, il n'avait fait que s'engueuler quasiment à chaque fois qu'ils se voyaient. À vrai dire, cette conversation actuelle, était la plus calme qu'ils avaient depuis plusieurs semaines.
Posant instinctivement sa main libre sur son ventre discrètement, elle reposa son regard sur Ryan, le dévisageant doucement. Au fond d'elle, elle hésitait à ce qu'elle devait faire. Devait-elle lui apprendre la nouvelle dès maintenant ? Ou attendre encore un peu ? Elle n'en savait rien, et tout un tas d'interrogations se bousculaient dans sa tête. Trop pour le taux d'hormones qu'elle avait en elle. Néanmoins, peut-être que lui annoncer une telle nouvelle serait une motivation supplémentaire pour le Navy Seal... Et en même temps, elle avait peur que cette nouvelle le déstabilise quelque peu. La peur d'être à nouveau père peut-être... Malgré tout, après plusieurs minutes de silence, elle ne put s'empêcher de poser la question.

- Et une bonne nouvelle pour nous t'aiderait-elle dans ta motivation à aller mieux ?

Demanda-t-elle d'une petite voix, tout en regardant son mari droit dans les yeux, sa main droite toujours posée sur son ventre, comme si de rien n'était. Après tout, elle ne pouvait pas lui cacher ce genre de nouvelle, surtout qu'une de ses collègues les plus proches avait déjà découvert la vérité après l'avoir surpris en pleine nausée. Maintenant, le temps était compté avant que la nouvelle ne fasse le tour de la clinique, et même de la ville. Hayley en était persuadée.



743 mots. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

M E M O R I E S ~ "Tu es entré dans ma vie et tu m’as prouvé que je pouvais changer des choses par amour, faire trembler le monde par amour, faire primer la folie sur la raison, par amour. Tu m’as fait sentir que j’étais exceptionnelle." AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Message There is no simple love stories. If it's simple, it's not love. If it's love, it'll get complicated - ft Ryan ›
Revenir en haut Aller en bas
 
There is no simple love stories. If it's simple, it's not love. If it's love, it'll get complicated - ft Ryan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une simple balade au bord d'un simple lac. [Pv ♦ Ayden]
» Go Habs Go - Simple Plan
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Sud de la ville :: Marple Square Garden-
Sauter vers: