Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Admins
avatar

Age : 25
Né(e) le : 31/10/1991
Je suis : Libraire et écrivain à mes heures perdues
Inscrit depuis : 18/04/2017
Messages : 580
Célébrité : Blake Lively
Rps en cours : Sorry I didn't call- Nate & Kate

A little bit of animation during a rainy day- Elyssa & Kat'

Like a book I can't lie- Keith & Kat'

Dans un dédale de livres- Ainsley & Kat'

Message Are we friends or a little bit more ? [Nate & Kat'] › Ven 16 Juin - 20:51



Kat' & Nate
L'aube pointait le bout de son nez quand Katelyn ouvrit les yeux. Quand elle vit l'heure sur son réveil, la blonde poussa un soupir bruyant: il était à peine 5h30, et elle était déjà éveillée. Comme les jours où elle bossait. Sauf que là ce n'était pas le cas. À croire qu'elle avait désormais une horloge interne, et que le réveil lui était devenu totalement inutile puisque même durant ses jours de repos, elle se réveillait comme tous les autres jours.
Voulant tout de même profiter un peu plus de sa nuit, la blonde se retourna, et essaya de se rendormir. Sans succès. Après une heure de vaine tentative, la jeune femme finit par se lever pour aller prendre une douche bien fraîche. Vu la chaleur qu'il faisait déjà, ça lui ferait le plus grand bien. Et puis ça l'aiderait à se réveiller, et à se préparer à la journée qui l'attendait. Outre le repas de famille dominicale, elle avait plusieurs choses de prévu.
À 10 heure, elle avait rendez-vous avec Nate pour un jogging matinal au parc de la ville. C'était une de leur petite habitude du dimanche. Enfin, quand ils avaient le temps, c'est-à-dire de plus en plus rarement. Généralement, la blonde allait courir seule quand Nathaniel était absent, et quand elle ne pouvait faire son sport le dimanche, elle le faisait un autre jour de la semaine. Courir était le seul sport qu'elle aimait, du coup elle le pratiquait de manière régulière, bien que les siens lui ait à de nombreuses reprises déconseillé de le faire. Oui, en tant qu'asthmatique, cela pouvait se révélait dangereux pour la blonde, si jamais une crise d'asthme la prenait. Pour le moment, elle pouvait toucher du bois, car avec plus de dix ans de pratique, cela ne lui était jamais arrivée, bien que ça ne l'empêchait pas d'être prudente en gardant toujours sur elle, sa ventoline.
Puis après son jogging et le repas avec ses parents, son frère et ses grand-parents, elle avait un rendez-vous de prévu avec des amies: soirée cinéma et cancan en perspective, le tout dans la joie, la bonne humeur et les éclats de rire.  Rien de tel pour se préparer à la nouvelle semaine qui arrivait. La jeune Wilson avait hâte de vivre tout ces événements. Sans savoir qu'au final, ça ne serait pas le cas.

Après un court petit déjeuner sur son balcon, où la dose de caféine fut élevée, Katelyn décida de se pencher au moins une petite heure sur la comptabilité de la librairie. La partie la moins amusante de son boulot selon elle. Surtout que les maths ça n'avait jamais été son dada, bien qu'elle avait de très bonne note au lycée. Heureusement pour elle, elle avait un comptable qui vérifiait tous les deux mois l'état financier du Refuge des Cyclones, car la jeune femme devait sûrement faire des erreurs. Mais elle aimait de temps à autre regardait si elle faisait des profits, ou au contraire, si elle s'endettait. Bon, en règle générale, elle faisait plutôt des profits, bien que certains donneurs de leçons trouvaient qu'elle pouvait améliorer ses rendements financiers en faisant par exemple payer le café. Ce qu'elle refusait, et refuserait toujours. Le café gratuit, c'était ce qui faisait la convivialité du lieu depuis des années, tout comme le droit de lire les livres dans la boutique sans les acheter.

Bref, elle s'acharna à comprendre à de nombreuses lignes de chiffres, avant d'abandonner en voyant l'heure. Il était déjà plus de 9h, et si elle désirait être à l'heure au parc, il fallait qu'elle se prépare rapidement.
A 10 heure, comme prévu avec Nate, Kat' était à l'entrée du Marple Spring Garden, le plus grand parc de la ville et le plus joli aussi, vêtu d'un short et d'un débardeur de sport. Ne voyant pas son blond préféré dans les parages, elle décida de s'échauffer pour l'attendre, tandis que d'autres joggeurs du dimanche passaient non loin d'elle. Ses écouteurs sur les oreilles, elle écoutait une musique entraînante qui lui permettait de rester dans le rythme qu'elle s'imposait.
670 mot. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

I fall in love
"L'amour, c'est un vent qui murmure dans les rosiers, avant de tomber. Mais il peut être aussi un sceau inviolable jusqu'à la mort. Dieu a créé plusieurs types d'amour : ceux qui durent et ceux qui s'évanouissent"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
En ligne
Age : 29
Né(e) le : 10/08/1987
Quartier : Est
Je suis : agent du FBI à détroit
Inscrit depuis : 30/05/2017
Messages : 208
Célébrité : Lucas Till
Rps en cours : Katelyn
Naël

Message Are we friends or a little bit more ? [Nate & Kat'] › Dim 18 Juin - 14:09



Kat' & Nate
Il avait encore quelques jours de repos devant lui, ordre du médecin. Mais son dos allait vraiment mieux, il restait un bon gros bleu, mais c’était rien par rapport à ce que c’était il y’a quelque jours. Enfin, de toute façon, puisqu’il était là, il allait pouvoir aller courir avec Kate. Il c’était levé sur les coups de huit heures, pris un petit déjeuner assez conséquent, il le faisait dès qu’il avait le temps. Et avait commencé à s’étirer vers neuf heure. Il n’emmenait jamais son chien lorsqu’il courait avec Kate, donc il faisait le tour du voisinage avec son malamute assez rapidement avant de le redéposer et de rejoindre Kate toujours en courant. Il avait l’habitude quand il était en congé de faire beaucoup de sport. Il faut bien se maintenir en forme lorsque sprinter pour attraper des fuyard est courant dans votre job. Et puis de toute façon il a toujours aimé le sport, c’est son anti-stress. Et dans son boulot, il vaut mieux en avoir un.

Il n’avait pas revu Kate depuis la soirée qu’ils avaient passé ensemble à son retour. Et même s’il avait fait un gros effort pour ne pas penser au fait qu’elle l’avait embrassé. Pourtant depuis ce soir là, ça ne l’avait pas quitté. Ce simple geste sans grande importance l’avait un peu chamboulé. Il avait fait en sorte de ne rien laisser paraître. Et le lendemain soir, le fait de savoir qu’elle sortit avec quelqu’un l’avait bien plus gêné que d’habitude. Il avait même pensé à aller squatter chez elle pour l’empêcher de sortir. Il s’était même repenché sur leurs relations. En y pensant bien, il serait bien incapable de vivre sans elle. Il peut certes passer deux semaines sans lui envoyer de message, mais une fois le boulot fini, c’est quand même la première personne qu’il veut voir, le reste passe après. Mais il n’avait jamais pensé à elle autrement que sa meilleure amie. C’était tout ce qu’il y avait entre eux non? Une profonde amitié. Il commençait tout de même à douter de ça. Et s’il y avait plus? Qu’est-ce qu’ils feraient? Enfin bref, c’était pas le moment de penser à ça.

Il venait d’arriver au Marple Spring garden en courant à petite foulées, c'était là où il s'étaient donné rendez vous, comme à leurs habitudes. Il avait à peine une minute de retard. Il scanna la foule du regard, bon, il faut dire qu'il n'ya avait pas grand monde alors repérer les têtes n'était pas bien compliqué. Il ne mit pas longtemps à trouver la petite tête blonde qu’il venait rejoindre. Il lui fit un grand sourire, s’arrêtant à son niveau, reprenant un peu sa respiration.

prête à te faire battre en endurance et en vitesse encore une fois?

Il était du genre compétiteur. Surtout en sport. C’est ce qu’il l’avait aidé durant ses jours à Quantico, refuser d’abandonner, pas avant que tout le reste de son groupe ne l’ai fait. Et s’il n’était pas le meilleurs à un moment donné, il s'entraînait deux fois plus, jusqu’à ce qu’il batte le meilleur. En salle de cours, c’était pas tout à fait ça, mais il s’en sortait plutôt bien, même très bien. Donc oui, niveau sport, il se débrouillait vraiment bien, et quelques foulées en compagnie de Kate ne lui faisait pas peur, c’était même du gâteau.
Fiche créée par © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admins
avatar

Age : 25
Né(e) le : 31/10/1991
Je suis : Libraire et écrivain à mes heures perdues
Inscrit depuis : 18/04/2017
Messages : 580
Célébrité : Blake Lively
Rps en cours : Sorry I didn't call- Nate & Kate

A little bit of animation during a rainy day- Elyssa & Kat'

Like a book I can't lie- Keith & Kat'

Dans un dédale de livres- Ainsley & Kat'

Message Are we friends or a little bit more ? [Nate & Kat'] › Dim 18 Juin - 17:42



Kat' & Nate
Nate et Katelyn ne s'étaient pas revus depuis plusieurs jours. Depuis le jour où il était venu chez elle à son retour de mission pour être exacte. Le même soir où elle l'avait embrasser, sans vraiment savoir pourquoi. Les deux amis auraient très bien pu se revoir entre temps, puisque Kat' avait été invité à manger par la mère de Nate, pour un repas familial, mais la blonde avait décliné, en prétextant un rendez-vous avec son éditeur. À vrai dire, elle avait surtout décliné car elle n'arrêtait pas de repenser à ce fichu baiser, et celui-ci avait soulevé énormément de questions chez la jeune Wilson. Trop sûrement... Questions sur lesquelles elle s'était penchée le fameux soir, juste après le départ de son meilleur ami. Une la porte d'entrée refermée sur le dos de Nate, Katelyn avait été s'asseoir sur son canapé pour réfléchir à son acte, tentant principalement de comprendre pourquoi l'envie soudaine d'embrasser son meilleur ami l'avait prise. Après tout, ils se connaissaient depuis des années, ils se confiaient toujours l'un à l'autre, surtout dans les moments les plus difficiles, et ils étaient toujours présents pour l'autre quand c'était nécessaire. Tout à ses pensées, elle s'était endormie sur son canapé, non sans l'espoir que la nuit efface ses questions et ses doutes. Ce qui ne fut pas le cas...
Le lendemain, les questions qu'elle se posait la poursuivirent tout au long de la journée, et ce, même jusqu'à son rencard. Rencard où elle s'ennuya plus que jamais, et où elle se surprit à comparaît l'homme assis en face d'elle à Nathaniel. C'est alors qu'elle finit par comprendre: sa profonde et sincère amitié pour Nate s'était muée en quelque chose d'un peu plus fort. De beaucoup plus fort même... Depuis combien de temps ? Elle n'en avait aucune idée, et préférait ne pas le savoir au final... Pourquoi pourrait-on se demander ? Par ce qu'elle connaissait Nate, et s'il éprouvait le même genre de sentiments, il lui aurait déjà dit. Du coup, la blonde ne voulait pas gâcher son amitié avec lui pour une historie de cœur, car ne plus l'avoir dans sa vie, elle ne pouvait l'envisager.

Après son arrivée, Katelyn n'eut pas longtemps à attendre Nate, puisque celui-ci arriva quelques minutes à peine après elle. En l'apercevant, son cœur rata un bon, mais elle fit comme si de rien n'était. Non, à la place, elle lui adressa un grand sourire tout en lui faisant un grand signe de la main, sans s'arrêter de s'échauffer. Après tout, elle était une femme, et savait faire plusieurs choses en même temps. Cette pensée, lui arracha un nouveau sourire. Son ami arriva rapidement à sa hauteur en courant, et vu les tâches de sueurs sur son haut, il était venu en courant jusqu'au square, s'il n'avait pas déjà fait un tour de son quartier avec Groot. Du coup, la jeune femme espérait qu'il serait quelques peu fatigué, allant ainsi moins vite dans son rythme de course, pour le plus grand bonheur de Kat'. Elle adorait courir en compagnie de son meilleur ami, mais le rythme qu'il imposait parfois était un peu trop soutenu pour une jeune personne aussi frêle que la jeune Wilson, bien qu'elle ait l'habitude de courir. Mais bon, en excellente amie, elle ne se plaignait jamais, et suivait en silence. Au moins, ça lui donner un but à atteindre: réussir à suivre Nathaniel Quill quand il court. Elle en était encore loin, mais un jour elle y arriverai elle en était persuadée.

Quand celui-ci la rejoignit, il s'arrêta pour reprendre sa respiration, tout en lui lâchant une petite pique.

“prête à te faire battre en endurance et en vitesse encore une fois?”

La blonde leva les yeux au ciel en l'entendant, tout en rangeant son portable et ses écouteurs dans la poche de son short de sport. Bon, il n'avait pas forcément tort car il la battrait sûrement, mais elle ne voulait pas le laisser croire qu'elle était résignée à cette éventualité.

- C'est ce que tu crois mon cher ! Je ne vais pas me laisser abattre aussi facilement par toi !

S'exclama-t-elle en souriant, sans s'arrêter de s'échauffer. Puis, une fois prête, elle partie en courant, droit devant elle, sans attendre un signal de Nate, toujours arrêté à ses côtés pour reprendre sa respiration, si bien que celui-ci se retrouva rapidement légèrement distancé par la blonde. Enfin, cela ne dura que le temps qu'il comprenne ce qu'il se passait et qu'il se remette à courir, allongeant sa foulée pour la rattraper.
730 mot. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

I fall in love
"L'amour, c'est un vent qui murmure dans les rosiers, avant de tomber. Mais il peut être aussi un sceau inviolable jusqu'à la mort. Dieu a créé plusieurs types d'amour : ceux qui durent et ceux qui s'évanouissent"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
En ligne
Age : 29
Né(e) le : 10/08/1987
Quartier : Est
Je suis : agent du FBI à détroit
Inscrit depuis : 30/05/2017
Messages : 208
Célébrité : Lucas Till
Rps en cours : Katelyn
Naël

Message Are we friends or a little bit more ? [Nate & Kat'] › Lun 19 Juin - 19:57



Kat' & Nate
Nate faisait en sorte en la voyant de ne pas penser aux évènements du dernier soir qu’ils ont passé ensemble. Ils ont bien dit qu’il n’en reparlerais plus, et c’est bien ce que Nate compte faire. Avec le temps il n’y pensera même plus. Il la regardait s’échauffer, et s’amusa à la taquiner sur le fait qu’il allait la battre en endurance et en vitesse. En même temps, il fait du sport depuis toujours, il ne battrait pas un athlète professionnel mais il pouvait essayer de lui tenir tête. Beaucoup d’agents ne font plus beaucoup de sport, bien évidemment ils courent et se musclent, et encore. Lui, il tient vraiment à continuer pour être sûr de rester au top.

- C'est ce que tu crois mon cher ! Je ne vais pas me laisser abattre aussi facilement par toi !

Il lui sourit. Ca il n’en doutait pas. Connaissant la blonde, le contraire aurait même été surprenant. Depuis tout petits, ils étaient comme ça. Trop têtu pour abandonner quoi que ce soit. Ils avaient l’esprit de compétition. Surtout entre eux. la blondinette finit de s’échauffer et se mit à courir sans prévenir Nate. Il sourit, comme si cela allait servir à quelque chose. Il avait eu largement le temps de reprendre sa respiration et se mit bien vite à courir pour rattraper la blonde, ce qui ne lui prit pas bien longtemps.

Tu sais, j’peux m'arrêter là et te laisser dix minutes d’avance… histoire que tu ai réellement une petite chance d’arriver à notre point d’arrêt avant moi!

Ce serait plus de la course à pied pour lui, mais un sprint, et sur 8km, avec toute la volonté du monde, même lui n’y arriverait pas. L’humain n’est pas très bon en sprint, mais il est l’animal le plus endurant. Enfin, ça dépend, parce que monsieur couch potatoe il ne risque pas d’être très endurant si demain il se retrouve en pleine jungle à devoir chasser le zèbre. C’est plutôt lui qui va se faire bouffer par une lionne affamée en mal de nourrir ses petits. M’enfin, aujourd’hui, il y’a toutes les fermes… plus besoin de chasser. Mais bon, Nate n’est pas un grand consommateur de viande, et il n’achète que du local, dans des fermes qui n’envoient pas leurs bétail dans des abattoirs de masses où ils sont extrêmement mal traités. Idem pour le lait, le miel, et bref tout ce qui suit. Pas qu’il soit vegan ou végétarien non. Mais il appelle à une consommation plus responsable. Enfin bref, il se concentra sur son rythme de course histoire de ne pas aller trop vite pour Kate.

Tu sais, je pense me mettre à la marche rapide, ce serait plus équitable

Il aimait bien la taquiner de temps à autre, elle est mignonne quand elle fait la moue pour si peu. Mais bon, il faut quand même qu’il fasse attention, elle reste asthmatique, et quand il court avec elle il prend toujours un inhalateur de ventoline avec lui. En fait, il le prend dès qu’il sait qu’il va voir Kate. Et ce depuis qu’elle a fait une crise en sa présence. Ca lui fait toujours peur. Il le garde à côté de sa gourde qu’il a accroché à la taille.

Fiche créée par © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admins
avatar

Age : 25
Né(e) le : 31/10/1991
Je suis : Libraire et écrivain à mes heures perdues
Inscrit depuis : 18/04/2017
Messages : 580
Célébrité : Blake Lively
Rps en cours : Sorry I didn't call- Nate & Kate

A little bit of animation during a rainy day- Elyssa & Kat'

Like a book I can't lie- Keith & Kat'

Dans un dédale de livres- Ainsley & Kat'

Message Are we friends or a little bit more ? [Nate & Kat'] › Lun 19 Juin - 20:52



Kat' & Nate
Katelyn était fière de son départ en trombe, sans prévenir Nate. Un immense sourire de fierté s'étira sur ses lèvres, et il ne disparut même pas lorsque son meilleur ami la rejoignit. Après tout, elle savait très bien qu'il la rejoindrait aisément, puisqu'il avait un niveau physique bien meilleur que la jeune femme. Lui se devait de faire du sport pour son boulot, pour rester en forme, alors que Kat' faisait seulement du footing par envie et pour se changer les idées.

“Tu sais, j’peux m'arrêter là et te laisser dix minutes d’avance… histoire que tu ai réellement une petite chance d’arriver à notre point d’arrêt avant moi!” 

Ce commentaire arracha une grimace la blonde à l'encontre de son blond d'ami. Ce que ça pouvait l'agacer qu'il fasse ça. À croire qu'elle était une véritable tortue... Pourtant depuis qu'ils avaient entamé leur trajet de 8 km, quelques secondes auparavant, elle avait déjà doublé plusieurs joggeurs. Si quelqu'un d'autre parmi ses amis lui avait fait une telle remarque, la jeune femme l'aurait certainement très mal pris, mais avec Nate s'était différent. Elle ne prenait jamais mal ce qu'il lui disait, ou alors très rarement. Non à la place, elle le regardait sourire narquoisement ou se moquer en souriant légèrement elle aussi.
En reprenant une grande inspiration, elle prit la parole, les yeux fixant le chemin qu'elle parcourait, afin de ne pas chuter ou rencontrer un autre coureur.

- Arrête de faire ton petit malin ! Tu sais très bien que j'ai un niveau correct en course, surtout pour une personne asthmatique.

Dit-elle rapidement, entre deux respirations. Oui, pour quelqu'un ayant un léger problème d'asthme, car on va pas se mentir, il y avait bien pire qu'elle, elle se défendait bien. Cela était dû à des années de pratiques certainement, et aux nombreux conseils de ses médecins.

“Tu sais, je pense me mettre à la marche rapide, ce serait plus équitable”

En entendant cette phrase, la jeune Wilson ne put s'empêcher de s'arrêter brusquement avant de faire la moue. Surpris, Nate se stoppa net dans sa course pour revenir vers son amie. Une fois à son niveau, celui-ci resta en activité face à la blonde, qui avait posé ses deux mains au-dessus de ses cuisses et le regardait d'un air sévère.

- Et bien vas-y, fait de la marche à pied si ça te chante ! Mais pas sur que tu réussisses à me suivre ! Car si tu souhaites que j'aille plus vite, il y a aucun soucis, je vais essayer d'augmenter ma cadence !

Puis, après lui avoir élégamment tiré la langue, Katelyn reprit sa course doucement, avant de commencer à accélérer lentement son rythme, Nate à ses côtés. La compétition, la jeune femme adorait ça, alors quand le blond la titillait légèrement à ce sujet, elle ne pouvait s'empêcher de répondre, et d'essayer de montrer que la meilleure des deux, c'est elle. Sur un certain nombre de terrain c'est effectivement le cas, comme les quizz intellectuels, ou ceux de films et de séries, bien que là Nate arrivait à la battre de temps à autre. Mais en sport, Nate était incontestablement le plus fort des deux. Néanmoins, elle n'hésitait pas à le défier ou à tenter de lui montrer qu'elle aussi pouvait tenir le rythme, en tout cas bien plus qu'il ne pouvait le penser.

- Alors ce rythme là te va mieux ?

Demanda-t-elle alors qu'elle avait largement augmenté sa vitesse par rapport à d'habitude. Bon, maintenant la question était de savoir si elle réussirait à tenir le rythme jusqu'au bout de leur 8 km et le tour complet du parc où ils adorent pratiquer leur sport du dimanche.
580 mot. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

I fall in love
"L'amour, c'est un vent qui murmure dans les rosiers, avant de tomber. Mais il peut être aussi un sceau inviolable jusqu'à la mort. Dieu a créé plusieurs types d'amour : ceux qui durent et ceux qui s'évanouissent"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
En ligne
Age : 29
Né(e) le : 10/08/1987
Quartier : Est
Je suis : agent du FBI à détroit
Inscrit depuis : 30/05/2017
Messages : 208
Célébrité : Lucas Till
Rps en cours : Katelyn
Naël

Message Are we friends or a little bit more ? [Nate & Kat'] › Mar 20 Juin - 13:23



Kat' & Nate
- Arrête de faire ton petit malin ! Tu sais très bien que j'ai un niveau correct en course, surtout pour une personne asthmatique

Oui c’est vrai, mais ça ne l’empêchait pas de la taquiner un peu, il ne faisait pas ça pour être méchant. Il ne pensait pas un mot de ce qu’il disait, et était parfaitement conscient qu’elle s’en sortait très bien. Mais bon, ça l’amusait, et puis elle aussi le taquinait en retour, sur d’autre choses.Il ne s’attendait pas à ce qu’elle s’arrête lorsque’il lança une deuxième pique à Kate. Du coup il se stoppa aussi revenant vers elle. Il avait peut-être été un peu loin. S’il veut survivre à ce dimanche, il valait mieux qu’il arrête de la taquiner dès maintenant. Il continuait de faire du sur place, sautant un pied puis sur l’autre. Il commençait déjà à transpirer.

Le sport c’est bien, l’odeur du sportif, c’est moins bien. La première chose qu’il ferait en rentrant chez lui, c’est retirer tout ses vêtement avant même d’atteindre la salle de bain. Qu’il fait bon d’être nu après avoir transpiré et couru pendant un peu plus de huit kilomètres, laissant l’air frais vous rafraîchir un minimum. Il se souvient lorsqu’il vivait à San diego il aimait aller courir sur la plage, le sable chaud et le mer au lever du soleil était vraiment un paysage agréable. Mais dès qu’il rentrait et quittait ses vêtement dinah rouspétait parce qu’il les laissait traîner dans le salon. Il la revoit encore portant ses long jupons, les mains sur les hanches entrain de se plaindre. A l’époque il trouvait ça mignon, aujourd’hui il se demandait juste comme il s’était débrouillé pour ne pas la tuer, l’enrouler dans la nappe de la table de salon parce que “j’veux pas que tu salisse ma belle table en bois”, tu parles, c’est pas comme s’il bouffait de l’acide, la table elle aurait rien eu. Enfin bref, l’enrouler là dedans, et aller la jeter à la mer. Il mériterait une médaille pour l’avoir supporté. Il dégagea ses pensées de sa tête, il allait s’énerver tout seul s’il continuait de penser à cette sale garce infidèle. Au moins lorsqu’il voyait Kate en colère, il savait que ça ne durerait pas bien longtemps, et qu’elle était bien trop adorable pour se fâcher pour si peu. Il aimerait un jour se trouver une femme comme Kate.

- Et bien vas-y, fait de la marche à pied si ça te chante ! Mais pas sur que tu réussisses à me suivre ! Car si tu souhaites que j'aille plus vite, il y a aucun soucis, je vais essayer d'augmenter ma cadence !

Elle lui tira la langue avant de se remettre à courir de plus en plus vite, il la suivit courant à la même vitesse. Il devait l’admettre, c’était déjà mieux. Presque son rythme habituel, il y avait encore quelque km/h à monter, mais ils s’en rapprochait. Mais est-ce que Kate pourrait vraiment tenir huit kilomètres comme ça, pas sûr. Il voulait la taquiner, pas l'énervé au point de la pousser au delà de ses limites. Mais c’était une grande fille, elle ralentirait lorsqu’elle en aurait besoin, et les deux reprendrait un rythme plus lent. De toute façon, elle savait qu’il suivrait son rythme pour rester à ses côtés.

- Alors ce rythme là te va mieux ?

Il eu un léger rictus. Oui, même s’il pourrait aller plus vite. Comme s’il allait dire que non ça n’allait pas. Surtout venant de lui. Le jour où cela arriverait, il faudra l’emmener de suite à l’hôpital. Juste histoire de vérifier que tout va bien là haut, dans sa tête.

Ouais. Mais toi? C’est pas un peu trop? tu vas tenir jusqu’au bout?"

Il avait un sérieux doute là dessus. On augmente pas le rythme comme ça d’un coup! Surtout pas!

Tu sais on peut ralentir, je ne faisait que te taquiner!

Ce qui est vrai, il s’en fiche pas mal de courir plus doucement lorsqu’il est avec elle. Il vient surtout pour passer du temps avec Kate, pas pour l’activité sportive en elle même.
Fiche créée par © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admins
avatar

Age : 25
Né(e) le : 31/10/1991
Je suis : Libraire et écrivain à mes heures perdues
Inscrit depuis : 18/04/2017
Messages : 580
Célébrité : Blake Lively
Rps en cours : Sorry I didn't call- Nate & Kate

A little bit of animation during a rainy day- Elyssa & Kat'

Like a book I can't lie- Keith & Kat'

Dans un dédale de livres- Ainsley & Kat'

Message Are we friends or a little bit more ? [Nate & Kat'] › Mer 21 Juin - 11:01



Kat' & Nate
Lorsqu'elle trouva une vitesse qui lui semblait adéquat, Katelyn stabilisa son rythme. Se concentrant sur sa course,et surtout sur sa respiration, elle ne put s'empêcher de lever les yeux au ciel lorsque Nate répondit à sa dernière question.

“Ouais. Mais toi? C’est pas un peu trop? tu vas tenir jusqu’au bout?"

Ce que ça pouvait l'énerver ce genre de question... Elle avait l'impression qu'on l'infantiliser, plus  une enfant qu'une adulte lorsque ce genre de question lui était posée. Sans s'arrêter de courir cette fois-ci, elle répondit quelque peu sèchement.

- Ne t'en fais pas pour moi, je ne suis pas un bébé. Tu sais que j'ai l'habitude de courir, même quand tu n'es pas là et il ne m'est jamais rien arrivé. J'ai même déjà des sprints, et je suis toujours là. Donc pour répondre à ta question, non, ce n'est pas un peu trop, et je ralentirai le rythme quand je me sentirai faiblir. Je sais faire attention, ne t'inquiète pas.

Puis sans ajouter un mot, elle continua en silence sa course. Kat' n'était pas vraiment du genre susceptible, mais quand on s'inquiétait pour elle à cause de son asthme, ça l'énervait. Sûrement parce que ses parents avaient passé son enfance à lui faire interdire de faire tel ou tel chose par peur qu'elle ne se déclenche une crise... Alors que pour elle, sa maladie n'était pas et n'avait jamais été handicapante. Elle n'était même pas grave, puisqu'elle avait un asthme des plus modérés. La preuve en 26 ans, elle n'avait fait qu'une dizaine de crises, toutes durant ses jeunes années. Ça faisait près de sept ans qu'elle n'en avait pas fait une d'ailleurs, tout simplement parce qu'elle avait appris à les éviter. Si bien qu'elle savait gérer sa course. Pas la peine de s'inquiéter pour elle....

“Tu sais on peut ralentir, je ne faisait que te taquiner!” 

- Ne t'en fais pas, je gère ! De toute façon, tu me surveilles, donc je sais qu'il m'arrivera rien...


Ou presque finalement... Ils coururent encore plusieurs minutes, échangeant à peine quelques mots,  avant que leur course ne soit perturbé. Tout commença lorsque pour détendre l'atmosphère, légèrement tendue depuis sa remarque, Nate décida de faire une blague, qui comme généralement, fit rire la jeune femme. Cela arrivait régulièrement lorsqu'ils couraient ensemble, ce qui donnait une bonne ambiance. D'habitude, cela n'avait aucune conséquence ou incidence sur le déroulement de leur jogging. Sauf qu'avec leur course du jour, et notamment le rythme plus soutenu que d'habitude, le tout ajouté à la chaleur qu'il faisait, la jeune femme eut soudain du mal à reprendre sa respiration entre deux rires. Immédiatement, elle baissa doucement sa foulée avant de décider à s'arrêter pour pouvoir la reprendre complètement. Juste avant de s'arrêter, elle prit la parole à l'attention de Nate.

- Continue, j'arrive !

Dit-elle entre deux respirations en lui faisant un signe de la main de continuer, ce qu'il fit tout en baissant son rythme. Doucement, la blonde s'arrêta, tentant de reprendre petit à petit sa respiration. Les mains sur les cotes, elle inspirait profondément et expirait lentement, tout en marchant lentement vers un coin d'ombre afin de ne pas rester en plein cagnard. Sentant que l'air entrant dans ses poumons se réduisait malgré son arrêt, Katelyn comprit que la crise d'asthme risquait d'arriver. Au loin, elle vit Nate s'arrêter et faire demi-tour pour la rejoindre. Lui tournant le dos pour cacher son geste, elle sortit rapidement sa ventoline de la poche de son short et en prit une longue bouffée. Ce qui n'eut pas réellement d'effet...
580 mot. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

I fall in love
"L'amour, c'est un vent qui murmure dans les rosiers, avant de tomber. Mais il peut être aussi un sceau inviolable jusqu'à la mort. Dieu a créé plusieurs types d'amour : ceux qui durent et ceux qui s'évanouissent"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
En ligne
Age : 29
Né(e) le : 10/08/1987
Quartier : Est
Je suis : agent du FBI à détroit
Inscrit depuis : 30/05/2017
Messages : 208
Célébrité : Lucas Till
Rps en cours : Katelyn
Naël

Message Are we friends or a little bit more ? [Nate & Kat'] › Mer 21 Juin - 11:54



Kat' & Nate
Nate s’inquiétait pour Kate, il se demandait si tenir un rythme aussi rapide était vraiment judicieux, et si elle y arriverait. Mais la jeune femme têtu comme elle était ne ralentit pas lorsqu’il lui fit remarquer. Et Kate le prit un peu mal le fait qu’il s’inquiète pour elle. Il savait bien que c’était chiant d’avoir quelqu’un qui s’inquiète constamment pour vous. A cause de son boulot, il a trois femmes dans sa vie qui ne font que ça. S'inquiéter dès qu’il part au boulot. 2 semaines sans sms et c’est la fin du monde. Donc oui, il savait que c’était irritant, mais il savait aussi que c’était dur de s’en empêcher. Il ne pouvait pas vraiment en vouloir à ses proches de le faire malgré Ô combien cela pouvait être lourd. Alors qu’elle ne lui en veuille pas pour ça.

- Ne t'en fais pas pour moi, je ne suis pas un bébé. Tu sais que j'ai l'habitude de courir, même quand tu n'es pas là et il ne m'est jamais rien arrivé. J'ai même déjà des sprints, et je suis toujours là. Donc pour répondre à ta question, non, ce n'est pas un peu trop, et je ralentirai le rythme quand je me sentirai faiblir. Je sais faire attention, ne t'inquiète pas.

Oui certes, c’est une grande fille de vingt-cinq ans. Il y’a bien longtemps qu’elle a dépassé l’âge d’avoir besoin de ses parents, ou d’un adulte en général pour lui dire quoi faire. Mais elle reste une adulte têtue comme une mule, c’est ça le problème. Elle lui avait répondu sèchement, et il commençait à regretter ses taquineries. Il ne voulait pas qu’il lui arrive malheur parce qu’il l’avait poussé à courir plus vite. Il s’en voudrait vraiment beaucoup. Il tenait vraiment beaucoup à Kate, et le moindre maux qu’elle pouvait avoir lui faisait de la peine.

- Ne t'en fais pas, je gère ! De toute façon, tu me surveilles, donc je sais qu'il m'arrivera rien...

Oui il est là, m iq c’est pas ça qui va faire que tout se passe bien. Mais il préfère largement être avec elle plutôt que de la savoir seule. Au moins en cas de problème il peut réagir. Pendant quelque temps leur course resta silencieuse. Il ne savait pas trop quoi dire et cherchait une annerie à sortir histoire de détendre l’atmosphère. Il détestait vraiment lorsque les choses étaient tendues entre eux. Il trouva une bêtise à dire et ne se gêna pas. Content d’avoir provoqué le rire chez la blonde, il pensait que c’était mission réussie et qu’ils pourraient continuer leurs course dans la joie et la bonne humeur. Mais non, les choses ne se passèrent pas comme il l’avait souhaité. Il vit Kate ralentir et s’arrêter pour reprendre sa respiration, et il resta à ses côté faisant du sur place.

- Continue, j'arrive !

Il hésita un instant, mais comme elle lui avait dit plus tôt, elle était une grande fille. Il reprit donc sa course à un rythme lent, et quand il la vit à l’ombre d’un arbre et n’ayant toujours pas repris, il fit demi tour pour la rejoindre et s’arrêta derrière elle puisqu’elle lui tournait le dos, lui aussi reprenant son souffle avec beaucoup plus de succès qu’elle. Il commençait à s’inquiéter lorsqu’il vit qu’elle n’avait pas du tout repris son souffle.

Hey! Ca va? Besoin de ventoline?

dit-il posant sa main sur son épaule et sortant l’inhalateur de sa poche. Il commença à caresser son dos, faisant ce qu’il pouvait pour la calmer. Mais une crise d’asthme ne se calme pas toujours toute seule.

J’suis désolé, on aurait dû resté au rythme habituel!

Il passa devant elle, plaçant ses deux mains sur ses épaules, s’inquiétant de plus en plus puisque la ventoline ne lui faisait rien. Si les choses ne s’arrangeaient pas, il allait devoir appeler une ambulance, parce qu'à lui tout seul et son inhalateur, il ne pouvait pas faire grand chose de plus.

Fiche créée par © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admins
avatar

Age : 25
Né(e) le : 31/10/1991
Je suis : Libraire et écrivain à mes heures perdues
Inscrit depuis : 18/04/2017
Messages : 580
Célébrité : Blake Lively
Rps en cours : Sorry I didn't call- Nate & Kate

A little bit of animation during a rainy day- Elyssa & Kat'

Like a book I can't lie- Keith & Kat'

Dans un dédale de livres- Ainsley & Kat'

Message Are we friends or a little bit more ? [Nate & Kat'] › Mer 21 Juin - 12:44



Kat' & Nate
Katelyn avait forcé le rythme par défi, tout en sachant qu'elle réussirait car elle avait l'habitude de courir plus vite que d'habitude de temps à autre. D'habitude tout se passait bien, et puis dans les deux derniers kilomètres, elle ralentissait quelque peu. Mais aujourd'hui, rien ne se passa comme d'habitude. Sûrement la chaleur, couplait à la blague et à la course. Reprendre sa respiration se révéla bien plus dur que prévu pour la jeune femme.
La première bouffée de ventoline ne lui fit pas grand effet, mais elle lui déboucha néanmoins quelques alvéoles, lui permettant de respirer un peu plus. Bien que cela ne dura pas longtemps... Fichu asthme... Elle ferma les yeux pour soupirer intérieurement quand une voix s'éleva derrière elle.

“Hey! Ca va? Besoin de ventoline?” 

Nate venait de la rejoindre, et posa doucement une main sur son épaule. Ce léger contact la fit frémir quelques secondes, mais elle ne dit rien. De toute façon, elle était incapable de prononcer le moindre mots, trop occupé à reprendre son souffle. Alors pour répondre à son meilleur ami elle hocha la tête positivement, surtout pour ne pas l'inquiéter, avant de lever sa main afin de lui montrer sa propre ventoline, toujours dans sa main. Son ami passa alors devant elle, et posa ses mains sur ses épaules, comme pour la retenir de tomber, avant de reprendre la parole.

“J’suis désolé, on aurait dû resté au rythme habituel!”

Ah non. Voilà une chose qu'elle ne voulait absolument pas entendre. Tout comme elle ne voulait pas que Nate se sente coupable, car il ne l'était pas. N'arrivant toujours pas à reprendre sa parole, elle choisit un nouveau mode de communication: avec les mains. Elle lui fit non avec son index, pour lui faire comprendre que ce n'est pas le changement de rythme qui était forcément le coupable. Bon, il avait sa part de faute, il est vrai, mais elle serait trop fière pour le reconnaître.
Alors qu'elle faisait son non, sa respiration devint de plus en plus saccadée et les inspirations courtes, ce qui commença à légèrement la paniquer. Reprenant une grande bouffée de ventoline, elle s'assit sur un petit muret non loin d'elle. Puis elle reprit une troisième bouffée, et une quatrième. Sans plus de succès.

Ok, Kat' ne voulait pas paniquer, mais là, il fallait faire quelque chose. Car la crise d'asthme était assurée. Elle en était certaine. Elle tourna rapidement la tête vers Nate qui s'était assis à côté d'elle, et la regardait d'un air paniqué en passant une main dans son dos. Ah non, il ne fallait pas qu'il panique. Ce n'était pas le moment... Il devait garder la tête froide pendant encore quelques minutes, car elle avait besoin de lui. Alors, au prix d'un énorme effort, la jeune femme essaya de parler.

- Calme – toi....


Souffla-t-elle d'une voix plus aiguë que d'ordinaire en reprenant une nouvelle bouffée de ventoline. Elle se concentra quelques secondes sur sa respiration avant de reprendre la parole, car elle devait le prévenir d'appeler une ambulance au plus vite. Là, ils n'avaient pas le choix.

- Appelle...

Bouffée de ventoline à nouveau. Grande inspiration et expiration en ajoutant le dernier mot.

- … pompiers...

Puis, elle arrêta ses efforts pour parler, afin de se concentrer sur sa respiration et sa crise. De toute façon, elle n'avait pas le choix, surtout que celle-ci continuait d'empirer, la jeune femme le sentait... C'était une grosse crise d'asthme qu'elle faisait, pire que toute celle qu'elle avait eu enfant. Ce qui commençait à la faire paniquer à son tour...

580 mot. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

I fall in love
"L'amour, c'est un vent qui murmure dans les rosiers, avant de tomber. Mais il peut être aussi un sceau inviolable jusqu'à la mort. Dieu a créé plusieurs types d'amour : ceux qui durent et ceux qui s'évanouissent"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
En ligne
Age : 29
Né(e) le : 10/08/1987
Quartier : Est
Je suis : agent du FBI à détroit
Inscrit depuis : 30/05/2017
Messages : 208
Célébrité : Lucas Till
Rps en cours : Katelyn
Naël

Message Are we friends or a little bit more ? [Nate & Kat'] › Mer 21 Juin - 13:24



Kat' & Nate
Elle n’arrivait plus à parler, et elle secoua la tête de haut en bas pour lui faire croire qu’elle allait bien lorsqu’il lui demanda. Question stupide, réponse stupide. Il aurait fallu être sourd et aveugle pour penser qu’elle allait bien. Et Nate continuait de s’inquiéter. Il s’excusa, c’était de sa faute s’il elle avait accéléré le rythme, et sa blague n’avait pas aidé du tout. Et même si elle lui fit non de l’index, ça ne ferait rien il restait convaincu que c’était de sa faute. Et elle pourrait bien dire ce qu’elle veut, ça ne changerait pas. Il s’inquiétait de plus en plus à chaque secondes qui passaient. Il la suivit pour s'assurer à ses côté sur un petit muret. Les passant les regardait avec de grands yeux, mais personne ne s’arrêtait. Il rangea sa ventoline puisqu’elle avait la sienne.

- Calme – toi....

C’était plus facile à dire qu’à faire. Mais bon, même s’il s’inquiétait, il savait parfaitement gérer ces émotions. Avec son boulot, il le fallait il sortit son téléphone, cherchant le petit logo de téléphone. Il ne se servait que rarement de son téléphone et ne savait jamais où il se trouvait ce couillon. Il utilise bien plus souvent les sms, et d’habitude ce sont les autres qui l’appellent. De toutes façon il n’y avait que ça à faire, elle en était déjà à sa quatrième bouffée de ventoline et pourtant sa respiration ne s'améliorent pas.

- Appelle…

Il savait ce qu’elle allait dire, et il avait déjà composé le 911. C’est la première chose à faire, et il avait été trop lent à réagir, mais ça y’est il était déjà en train d’appeler. C’était tellement plus stressant quand c’est une personne qui vous est chère qui est en danger. Il préfèrerait milles fois prendre sa place.

- … pompiers…

Il lui frottait le dos tout en demandant une équipe médicale au central, il parlait vite, et haussait le ton en décrivant l’état de kate et leurs ordonnant de se dépêcher de débarquer. Il se tourna vers la blonde les sourcils froncé.

Ils arrivent, Ils arrivent. Ça va aller, okay? Fait de ton mieux pour respirer

Il ne savait pas vraiment s’il disait ça pour la rassurer elle, ou lui. Sûrement les deux à vrai dire. Il tapait le pied contre le sol nerveusement. Il gardait quand même une voix calme en parlant, se voulant rassurant. Il savait que s’il apparaissait tout aussi paniqué qu’elle, ça n’aidera pas. Il continuait de lui frotter doucement le dos.

Ils devraient pas tarder. Respire doucement, lentement!

Et lui il voulait juste que tout s’arrête. Et que tout se calme. Pourquoi il arrivait parfaitement à gérer un mec qui pointait son flingue sur lui ou sur quelqu’un, mais pas à rester calme devant la crise d’asthme de sa meilleure amie? Il détestait la voir comme ça, et il détestait encore plus être impuissant fasse à son mal. Et la seule chose qu’il pouvait faire, c’est répeter que tout irait bien. Et quand finalement, quelques minutes après les avoir appelé les secours débarquèrent enfin, ils prirent en charge Kate et il les regardait sans pouvoir faire grand chose. Mais au moins elle était entre de bonne mains. Il monta avec elle lui tenant la main et ne la lâchant pas, l’embrassant une ou deux fois, il ne réfléchissait même plus à ce qu'il faisait, il était juste sur auto-pilote. Il essayait de sourire un peu pour la rassurer et continuant de lui répéter qu’elle irait bien, mais c’était cette fois-ci plus pour lui qu’il disait ça.

Fiche créée par © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admins
avatar

Age : 25
Né(e) le : 31/10/1991
Je suis : Libraire et écrivain à mes heures perdues
Inscrit depuis : 18/04/2017
Messages : 580
Célébrité : Blake Lively
Rps en cours : Sorry I didn't call- Nate & Kate

A little bit of animation during a rainy day- Elyssa & Kat'

Like a book I can't lie- Keith & Kat'

Dans un dédale de livres- Ainsley & Kat'

Message Are we friends or a little bit more ? [Nate & Kat'] › Mer 21 Juin - 14:18



Kat' & Nate
Kate avait à peine prononcer le mot ''Appelle'' que Nate était déjà sur son téléphone. Et au mot ''pompiers'' il était déjà en ligne avec le central du 911. Dans une autre situation, la jeune femme aurait certainement sourit, voir rit, mais là, elle ne pouvait pas. Tout comme elle aurait sourit en l'entendant ordonner à ses futurs sauveurs de se dépêcher. Comme si cela allait changer quelque chose au final... Car la crise était là, et quelque soit le temps qu'ils mettent à arriver, elle sera encore là quand il l'embarquerait dans leur ambulance. Quand il eut raccroché, il se tourna vers Katelyn qui tentait toujours de retrouver une respiration normale. Toujours sans succès.

“Ils arrivent, Ils arrivent. Ça va aller, okay? Fait de ton mieux pour respirer”

Elle leva son pouce droit en signe d'approbation, et posa rapidement sa main sur la cuisse de son ami assis à côté de lui pour le remercier. Pour qu'il arrête de taper du pied sur le sol, cela avait le don de la stresser plus qu'autre chose. Mais pour se rassurer aussi, car le contact physique était toujours rassurant pour la blonde. Doucement, elle remonta sa main jusqu'à sa bouche et prit une nouvelle bouffée de ventoline, quand elle sentit sa respiration devenir de plus en plus difficile. C'est alors que Nate reprit la parole.

“Ils devraient pas tarder. Respire doucement, lentement!”

Bon, elle adorait son meilleur ami, bien plus que celui-ci ne le pensait, mais elle ne put s'empêcher de tourner la tête vers lui pour lui jeter un regard noir. Bon, ok, il paniquait, il n'avait jamais eu à faire à cette situation, mais ce n'était pas une raison pour lui dire quoi faire. Elle le savait très bien. Et ce n'était pas ce qu'elle désirait entendre à ce moment précis.

Jetant un regard autour d'elle, la jeune Wilson vit les passants leur jeter des regards interrogateurs, mais pour autant, aucun ne s'arrêtait pour leur proposer leur aide. Alors que Kat' en aurait bien besoin... Heureusement pour elle, les pompiers ne mirent pas longtemps à arriver, et comme ils étaient près d'une des entrées du parc, ils arrivèrent rapidement jusqu'à eux.
Immédiatement, ils prirent en charge Katelyn. Un masque à oxygène sur le visage, lui fournissant une grande quantité d'air, plus une injection de corticoïdes plus tard, la blonde était évacuée par les pompiers sur une civière. Avant de se coucher sur la civière, elle prit la main de Nate, et ne la lâcha plus. Lui non plus d'ailleurs ne lâcha pas sa main. Ainsi soudés l'un à l'autre, ils montèrent dans le camion de pompier, avec un des sauveurs de la blonde. Tandis que celui-ci s'affairait autour de la jeune femme, branchant son masque sur une nouvelle bonbonne d'oxygène, la jeune femme, qui commençait à sentir l'effet de la corticoïde sur son organisme, dévisageait son blond de meilleur ami qui lui embrassait la paume de la main. Celui-ci était stressé et vraiment mal, Kat' le voyait très bien. Du coup elle se sentait coupable, car non seulement elle avait gâché leur jogging, mais en plus elle le faisait culpabiliser. Ce qu'elle ne voulait pas.

Lorsque l'ambulance s'arrêta devant les urgences de l'hôpital, la crise de Katelyn n'était toujours pas terminée, il faudrait encore pas mal de temps pour qu'elle retrouve une respiration normale, mais elle s'était au moins atténuée. Rapidement, les pompiers descendirent la civière du véhicule, le tout sans que Nate et Kate ne lâche la main de l'un ou de l'autre. Ce n'est que quand les médecins des urgences emmenèrent la jeune femme, que les deux amis furent obligés de se séparer. Avant de franchir les portes battantes des urgences, Kat' se releva doucement sur un coude pour regarder disparaître Nate dans la salle d'attente où les médecins l'avaient aiguillé pendant qu'ils prenaient soin de la jeune asthmatique.

Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

I fall in love
"L'amour, c'est un vent qui murmure dans les rosiers, avant de tomber. Mais il peut être aussi un sceau inviolable jusqu'à la mort. Dieu a créé plusieurs types d'amour : ceux qui durent et ceux qui s'évanouissent"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
En ligne
Age : 29
Né(e) le : 10/08/1987
Quartier : Est
Je suis : agent du FBI à détroit
Inscrit depuis : 30/05/2017
Messages : 208
Célébrité : Lucas Till
Rps en cours : Katelyn
Naël

Message Are we friends or a little bit more ? [Nate & Kat'] › Mer 21 Juin - 16:11



Kat' & Nate
Nate était stressé au possible. Il avait déjà vu Kate avoir des difficulté respiratoire. Mais à chaque fois la ventoline et le repos aidait et la calmé. Il n’avait jamais eu à appeler les secours. Jamais ça n’avait été aussi grave. Et il avait peur pour elle. Il n’avait pas lâché sa main avant d’y être obligé. Et il détestait avoir eu à la faire. Mais comme il déteste ces gens qui n’obéissent pas à la forme d’autorité en place. Quand il était en train de travailler il détestait les gens qui lui mettait des bâtons dans les roues. Il l’avait vu passer la porte des urgences et lui était confiné dans la salle d’attente. Et il n’y avait rien qu’il puisse faire. il voulait être avec elle. Il voulait lui tenir la main. Il savait qu’elle irait mieux maintenant, mais être seule dans un hôpital et loin d’être quelque chose d’agréable. Il aurait pu rester avec elle, au moins être présent, ils auraient pu le laisser l’accompagner. Il s’inquiétait tellement pour elle. Après avoir fait les quatre cent pas dans la salle d’attente, se rongeant les ongles qu’il n’avait pas il finit par s’asseoir, les pieds martelant le sol. Qu’est-ce qu’ils attendaient pour le laisser voir sa meilleure amie, l’une des personnes les plus chère à ses yeux?  

Il soupira longuement. Qui est-ce qu’il trompait sérieusement? A part lui. Est-ce que ce n’était vraiment que sa meilleure amie, et rien de plus? Il était idiot. Complètement idiot. Comment avait-il fait pour ne pas s’en rendre compte plus tôt. Il avait fallu qu’elle l’embrasse, et qu’elle soit en danger pour que cet abruti réalise que Kate était bien plus que sa meilleure amie. Il l’aimait. Et ce n’était plus que de la simple amitié, loin de là. Il lui en avait fallu du temps pour le réaliser. Et il ne voulait pas le cacher. Non. L’une des premières choses qu’il ferait, c’est de lui dire. Dès qu’il pourrait la voir. Il avait refusé de se l’avouer à lui même bien trop longtemps, pas besoin de mentir à quelqu’un d’autre. Il voulait juste la prendre dans ses bras et lui dire qu’il était désolé. Il ne la taquinerait plus jamais, pas pendant qu’ils courent. Et pareil, plus de blague en pleine course, il trouverait un moyen de se la fermer. Ce souvenir d’aujourd’hui serait bien suffisant.

Il ne savait pas trop combien de temps il avait attendu lorsqu’un médecin vint le chercher pour lui dire que Kate allait mieux et qu’il pouvait enfin la voir. Bon sang comme il était soulagé d’entendre ça, et il suivit le doc jusqu’à la chambre de Kate. Il sourit en la voyant, même si elle avait toujours son masque, elle avait repris des couleurs normales. Il s’approcha d’elle, lui prenant la main.

Hey! Tu m’as fait une peur bleu en devenant rouge. Sympas de te voir avec ta couleur normale

Il sourit faiblement, il avait eu des meilleurs blague, mais c’était pas le moment de la faire rire. On a bien vu comment ça s’est terminé.

Je suis désolé, j’aurais pas dû te pousser à aller plus vite, j’recommencerais plus. J’peux pas te perdre. Je ne veux pas qu’il t’arrive quoique ce soit? Je t’aime beaucoup trop pour ça.

Il serra sa main, la regardant, les yeux pleins d’amour pour elle. Comment avait-il pu être aussi aveugle?

Fiche créée par © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admins
avatar

Age : 25
Né(e) le : 31/10/1991
Je suis : Libraire et écrivain à mes heures perdues
Inscrit depuis : 18/04/2017
Messages : 580
Célébrité : Blake Lively
Rps en cours : Sorry I didn't call- Nate & Kate

A little bit of animation during a rainy day- Elyssa & Kat'

Like a book I can't lie- Keith & Kat'

Dans un dédale de livres- Ainsley & Kat'

Message Are we friends or a little bit more ? [Nate & Kat'] › Mer 21 Juin - 17:02



Kat' & Nate
Les portes des urgences franchies, Katelyn se retrouva prise en charge par un médecin et un interne. Ils l'ont tout de suite mis sous oxygénothérapie, avant de lui faire une série d'injections censées l'aider à mettre fin à sa fichue crise d'asthme aiguë. Puis ils lui ont fait un check up complet. Cela prit un temps fou, enfin selon la jeune Wilson.
Quand la crise fut en grande partie passée et qu'elle avait retrouvé la parole, elle prit du temps pour expliquer au médecin tout ce qui s'était passé: la course, la chaleur, son éclat de rire. Et il lui confirma que c'était la combinaison de ces trois facteurs qui ont joué à sa crise. Super... Katelyn se promit intérieurement de ne pas dire toute la vérité à Nate, notamment sur le fait que la course était aussi responsable, sinon, il s'en voudra longtemps. Ce qu'elle ne voulait pas...

Une fois les explications données, et le check up terminé la jeune femme fut conduite jusqu'à une chambre individuelle. Le médecin qui s'était occupé d'elle vint la voir pour lui donner les dernières consignes: elle devait avant tout se reposer, car tous ces événements l'avaient épuisé, ce qui se trahissait sur son visage apparemment, et puis, elle devrait prendre quelques médicaments à la corticoïde pendant plusieurs jours, tout en restant au calme chez elle.
Hochant la tête positivement, la blonde promit de respecter ses consignes, elle qui d'habitude n'en faisait qu'à sa tête. Mais bon, on ne jouait pas sur la santé. Jamais. Avant le départ du médecin, elle lui demanda de lui amener le jeune Quill, car elle se doutait pertinemment qu'il attendait de ses nouvelles dans la salle d'attente de la clinique. Enfin, elle en était certaine. C'était son idiot de meilleur ami à elle, elle le connaissait par cœur, dû à des années d'amitié.

Elle était encore sous oxygénothérapie quand elle vit Nate apparaître, quelques minutes plus tard, à la porte de sa chambre. En le voyant, elle lui adressa un grand sourire, ravie de le voir. Celui-ci s'approcha du lit de la blonde et saisit sa main. Geste qui surprit durant une fraction de seconde la jeune libraire. Voilà un geste au quel elle ne s'attendait pas mais qui lui réchauffa le cœur. Bien plus qu'elle ne saurait le dire. Un sourire toujours aux lèvres, celui s'agrandit lorsqu'elle entendit la blague du jeune Quill, car rire elle n'en avait pas la force, ni les poumons pour actuellement.

“Hey! Tu m’as fait une peur bleu en devenant rouge. Sympas de te voir avec ta couleur normale”

Elle voulait bien le croire qu'elle était devenue rouge. Très rouge même. Il faut dire qu'elle avait eu chaud aujourd'hui, ce que le médecin lui avait longuement dit avant de lui amener Nate. Doucement, elle serra la main de Nate, tout en retirant le masque qu'elle avait sur sa bouche et son nez. Elle en avait le droit, c'était juste par précaution que le médecin lui avait laissé. Et pour prendre la parole, ça serait plus pratique aussi.

- Hey. Je suis désolée, je ne voulais pas te faire peur...


murmura-t-elle en serrant sa main avec le peu de force qu'elle avait encore. Cette crise de merde l'avait vraiment épuisé, elle qui débordait pourtant d'énergie quelques heures plutôt... Mais Kate ne se laissa pas happer par ses pensées, et ouvrit la bouche, dans l'intention de remercier Nate d'avoir été là pour elle, et notamment d'être rester pendant ces deux heures où elle avait été auscultée. Mais elle n'eut pas le temps de dire le moindre mot, son meilleur ami ayant repris la parole en premier.

“Je suis désolé, j’aurais pas dû te pousser à aller plus vite, j’recommencerais plus. J’peux pas te perdre. Je ne veux pas qu’il t’arrive quoique ce soit? Je t’aime beaucoup trop pour ça.”

La dernière phrase de Nate résonna dans la tête de Katelyn pendant plusieurs secondes, tandis qu'elle sentait la main de celui-ci serrer plus fort sa main et vit ses magnifiques yeux se poser sur elle. Ils étaient emplis d'amour ces yeux-là. Bien plus que ceux qu'elle avait vu dans le regard de Nathaniel depuis qu'elle le connaissait. Un torrent d'émotion parcouru alors la blonde. Alors ça, c'était bien la dernière chose à laquelle elle s'attendait: que Nate lui fasse sa déclaration, elle qui depuis quelques jours s'était rendue compte qu'elle éprouvait bien plus que de l'amitié pour ce beau blond. Pourtant, elle se rappelait de sa réaction lorsqu'elle avait embrassé, et il ne semblait pas être emballé. Et pourtant, aujourd'hui, sans lui dire directement, il venait de lui avouer qu'il l'aimait. Se mordant les lèvres, la jeune femme reprit la parole.

- Ce n'est pas de ta faute, tu m'entends. Ce n'est pas de la mienne non plus. Ce qui est arrivée devait arriver à un moment donné. Pas de bol c'était avec toi. Mais je suis contente que ce fut avec toi, car pour moi aussi tu compte beaucoup. Beaucoup plus que tu ne peux l'imaginer je pense ou que je ne pouvais l'imaginer jusqu'à il y a peu.

Elle passa sa main libre sur sa joue droite pour essuyer rapidement une larme qui coulait toute seule. Kat' ne savait pas d'où elle sortait pas, mais elle était là. Puis elle posa à nouveau ses yeux bleus sur le visage d'un Nate assis à son chevet, et qui la fixait toujours.
Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

I fall in love
"L'amour, c'est un vent qui murmure dans les rosiers, avant de tomber. Mais il peut être aussi un sceau inviolable jusqu'à la mort. Dieu a créé plusieurs types d'amour : ceux qui durent et ceux qui s'évanouissent"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
En ligne
Age : 29
Né(e) le : 10/08/1987
Quartier : Est
Je suis : agent du FBI à détroit
Inscrit depuis : 30/05/2017
Messages : 208
Célébrité : Lucas Till
Rps en cours : Katelyn
Naël

Message Are we friends or a little bit more ? [Nate & Kat'] › Mer 21 Juin - 18:19



Kat' & Nate
- Hey. Je suis désolée, je ne voulais pas te faire peur…

Oui il espérait bien qu’elle ne voulait pas lui faire peur. Parce que là ça dépassait largement le fait de simplement se cacher derrière une porte pour effrayer quelqu’un. Au moins elle pouvait parler. Il était heureux de la retrouver comme ça. Certes, ce n’était pas non plus super, elle n’était pas en pleine forme. Mais elle allait mieux, et ça le rassurerait. Si quelque chose de pire s’était produit, il ne se le serait jamais pardonné. Il avait besoin qu’elle aille bien, il ne pouvait pas la perdre. Et c’est ce qu’il lui dit, lui avouant au passage qu’il l’aimait. Enfin. On avait vu plus clair comme déclaration. Mais il suffisait de voir ses yeux pour comprendre. Et Kate le connaissait bien, elle comprendrait.

- Ce n'est pas de ta faute, tu m'entends. Ce n'est pas de la mienne non plus. Ce qui est arrivée devait arriver à un moment donné. Pas de bol c'était avec toi. Mais je suis contente que ce fut avec toi, car pour moi aussi tu compte beaucoup. Beaucoup plus que tu ne peux l'imaginer je pense ou que je ne pouvais l'imaginer jusqu'à il y a peu.

Il pinça les lèvres quant au début de sa phrase. Elle pourra dire tout ce qu’elle voudra, Nate savait que c’était de sa faute, qu’il aurait dû se taire. Qu’il n’aurait pas dû la taquiner. Qu’il n’aurait pas dû la faire rire. Bref, qu’il fasse en sorte qu’elle reste au rythme habituel. Et quoi qu’elle dise ça ne changerait rien à ça, c’était de sa faute, et il s’en voulait un peu. Mais il n’allait pas argumenter là dessus, il savait que les deux ne trouveraient pas un point d’entente à ce sujet là. Mais oui, il préférerait largement que ca se soit produit alors qu’il était là. Si ça lui était arrivé alors qu’elle était seule, vu comment les gens l’ont regardé, pas sûr que quelqu’un se soit arrêté à temps. Maintenant il aller avoir peur à chaque fois qu’elle sortirait courir seule. Il sourit à la fin de sa phrase. Alors c’était réciproque? Tant mieux. Génial même! Il embrassa à nouveau sa main. Il tourna la tête vers elle. Un grand sourire aux lèvres. Ils étaient bêtes. Ils auraient pu gagner tellement de temps s’ils s’en étaient rendu compte plus tôt.

Ne me refais jamais un coup pareil. Au moins j’comprend c’que c’est de s'inquiéter pour quelqu’un. Promis j’ferais de mon mieux pour t’envoyer un sms rassurant à chaque fois que je serais au boulot. T’avais pas besoin de ça pour me faire apprendre ma leçon

Il échappa un léger rictus sur la fin de sa phrase. Au moins sa leçon il était sûr de ne pas l’oublier maintenant. Il s’était tellement inquiété. Mais bon, pour sa défense, il avait vu sa crise arriver sous ses yeux, alors que Kate elle ne le voyait pas se mettre en danger. Elle part du principe que son boulot est dangereux. Ce qui est vrai, mais lorsqu’il est en surveillance, c’est tout ce qu’il y a de plus calme.

En tout cas sache que je ne bouge pas d’ici! Je reste avec toi jusqu’à ce qu’ils t’autorise à sortir… et même après ça!

Même si elle allait de mieux en mieux, c’était aussi pour être à deux-cent pour cent sûr qu’elle allait bien. Et aussi parce qu’il voulait rester avec elle pour le plaisir de sa compagnie. On ne peut pas dire qu’ils avaient vraiment profiter l’un de l’autre aujourd’hui.

Fiche créée par © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admins
avatar

Age : 25
Né(e) le : 31/10/1991
Je suis : Libraire et écrivain à mes heures perdues
Inscrit depuis : 18/04/2017
Messages : 580
Célébrité : Blake Lively
Rps en cours : Sorry I didn't call- Nate & Kate

A little bit of animation during a rainy day- Elyssa & Kat'

Like a book I can't lie- Keith & Kat'

Dans un dédale de livres- Ainsley & Kat'

Message Are we friends or a little bit more ? [Nate & Kat'] › Mer 21 Juin - 19:02



Kat' & Nate
Kate devait bien avouer une chose: niveau déclaration de sentiments, tous les deux n'étaient pas des pros... Aucun d'eux n'avait été capable de prononcer les trois petits mots fatidiques que sont ''je t'aime'' . Non ils s'étaient servis d'une manière détournée pour le dire à leur manière. Cela pouvait s'expliquer par le fait que chacun d'eux avait un passé bien chargé niveau relations amoureuses, et que ce n'avait pas été toujours tout rose. Entre Katelyn qui a toujours été incapable d'aimer réellement ses ex-copains, se lassant, vite d'eux et Nate qui a été trompé par sa sale garce d'ex femme, normal qu'ils aient mis autant de temps à comprendre et à s'avouer qu'ils avaient pour l'autre des sentiments.
Après sa déclaration, la blonde lui sourit grandement, sourire que son meilleur ami lui rendit immédiatement, tout en embrassant sa main doucement, avant de reprendre doucement la parole.

“Ne me refais jamais un coup pareil. Au moins j’comprend c’que c’est de s'inquiéter pour quelqu’un. Promis j’ferais de mon mieux pour t’envoyer un sms rassurant à chaque fois que je serais au boulot. T’avais pas besoin de ça pour me faire apprendre ma leçon” 

En silence, elle lui jeta un regard quelque peu moqueur sans relever, ça n'en valait pas la peine, cette conversation étant terminée depuis plusieurs jours. Néanmoins, elle s'en voulait quelque peu qu'il ait fallu qu'elle fasse une fichue crise d'asthme pour qu'il comprenne ce que les siens pouvaient ressentir quand il disparaissait plusieurs semaines sans rien dire à personne, sans un mot. Non, en guise de réponse, elle lui sourit simplement, un sourire à la fois gêné et amusé, tout en le dévisageant de ses beaux yeux bleus fatigués. Le voir comme ça, inquiet pour elle, la touchait profondément. Mais malheureusement pour lui, elle ne pouvait lui promettre de ne jamais lui refaire un coup pareil, bien qu'elle soit quelqu'un de très vigilant au niveau de sa santé.

“En tout cas sache que je ne bouge pas d’ici! Je reste avec toi jusqu’à ce qu’ils t’autorise à sortir… et même après ça!”

Cette fois, la jeune Wilson ne put s'empêcher de rire légèrement en entendant les mots de son blond préféré. Enfin elle ne rit pas trop non plus, mieux ne valait pas tenter le diable à ce stade. Mais cette phrase la toucha énormément. Elle plongea son regard dans celui de Nate, un sourire malicieux sur les lèvres. Après avoir repris une nouvelle bouffée d'oxygène dans son masque, qu'elle reposa dans son cou aussitôt, elle dit:

-Tu resteras avec moi jusque dans les toilettes alors ? Pas sure que cette perspective me plaise vraiment... Mais celle où tu restes avec moi un peu, si.

Elle avait dit cela sur le ton de l'humour, avant d'embrasser à son tour la main de Nate tendrement. Puis, elle se coucha , gardant la main de Nate dans la sienne, et en posant sa joue dessus délicatement. Ce simple contact lui fit du bien.
Son regard toujours sur son meilleur ami (enfin devait-elle encore l'appeler ainsi ? Voilà un mystère à éclaircir, quand elle ira mieux), elle s'éclaircit la gorge pour parler à nouveau.

- Sinon, pour te rassurer, selon le médecin, je pourrais sortir ce soir, après avoir m'être quelque peu reposer, et si tout va bien, évidemment. Et après j'ai pour consignes de me reposer chez moi pendant au moins 2 jours, sans travailler. Cela te rassure ?

Demanda-t-elle doucement, en scrutant sa réaction. Le connaissant, il voudrait sûrement être à 100% sûre qu'elle aille bien avant de la laisser quitter l'hôpital. Quitte à ce que dix médecins l'auscultent avant. C'est certainement l'amour qui le faisait réagir ainsi.

Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

I fall in love
"L'amour, c'est un vent qui murmure dans les rosiers, avant de tomber. Mais il peut être aussi un sceau inviolable jusqu'à la mort. Dieu a créé plusieurs types d'amour : ceux qui durent et ceux qui s'évanouissent"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
En ligne
Age : 29
Né(e) le : 10/08/1987
Quartier : Est
Je suis : agent du FBI à détroit
Inscrit depuis : 30/05/2017
Messages : 208
Célébrité : Lucas Till
Rps en cours : Katelyn
Naël

Message Are we friends or a little bit more ? [Nate & Kat'] › Mer 21 Juin - 20:14



Kat' & Nate
Une partie de lui était euphorique, mais il gardait ça pour lui, ne laissant rien paraître. Il était heureux. Bien sûr il préférerait que Kate soit en parfaite santé, mais bon, il était tout de même heureux de ce qu’il venait de se passer. On a vu des déclarations plus romantiques, mais bon, ça valait toujours mieux ça qu’attendre encore longtemps avant de trouver les mots, et d'arrivée à les prononcer. C’était surtout ça le plus dur. Oui il avaient tous deux été maladroit dans leurs paroles. Mais c’est pas grave, au moins c’était fait, et ils travailleraient sur le reste plus tard.

-Tu resteras avec moi jusque dans les toilettes alors ? Pas sure que cette perspective me plaise vraiment... Mais celle où tu restes avec moi un peu, si.

Il rit un peu. Il était loin d’avoir pensé à ça. Au moins elle n’avait pas perdu son sens de l’humour, c’était rassurant. C’est qu’elle allait de mieux en mieux et rien que ça le rassurait énormément. Pour une fois que c’est pas lui qui sortait ce genre de bêtises!

Non, ça je pense que j’peux te laisser y aller seule! J’te quittes pas avant que je sois sûr que tu sois tranquille chez toi, mais je te laisserais aller aux toilettes seule! Promis

Il détestait les hôpitaux, et l’idée de la laisser ici seule, non. Hors de question. Les hôpitaux sont tristes, trop blanc, trop fatiguant. Et inquiétant aussi. Et bruyant, et la bouffe est mauvaise. A croire que les gens qui la font sont aussi doué en cuisine que Nate. Bon, le laisser entrer dans la cuisine causerait la mort de beaucoup de gens, et ce n’est pas ce qu’il souhaite, donc techniquement les cuisinier reste meilleurs que lui. Mais bon, il ne peut pas tout faire. Elle embrassa sa main à son tour, elle kidnappa sa main pour la poser sur sa joue, il se mains a faire des cercles de son pouce, caressant un peu sa peau si douce, il continuait de lui sourire tendrement.

- Sinon, pour te rassurer, selon le médecin, je pourrais sortir ce soir, après avoir m'être quelque peu reposer, et si tout va bien, évidemment. Et après j'ai pour consignes de me reposer chez moi pendant au moins 2 jours, sans travailler. Cela te rassure ?

Il acquiesça. Oui cela le rassurait un peu. Et s’il fallait, pour être sûr qu’elle se repose, il passerait vérifier demain et après demain! Il pourrait lui apporter une tarte aux fraises comme ça! La nourriture, la bonne la vraie, ça vous réveille un mort! Ou presque. De toute façon, il ne travaillait pas non plus. Il lui restait encore quelque jours avant de repartir. Et tant mieux, même si son dos se remettait vite, et qu’il ne restait qu’un bon gros bleu, il était quand même content de pouvoir voir ses proches et dormir quand il voulait. Et franchement, ça faisait du bien! Même s’il aurait préféré faire sans la crise d’asthme de Kate, et elle aussi aurait préféré, il n’en doute pas une seconde. Personne n’est assez maso pour ça!

Oui un peu. De toute façon j’vais m’en assurer! Je ne travaille pas, j’peux bien m’occuper de toi! Et comme ça, j’pourrais rattrapper mes série en squattant sur ton canapé!

Il se préparer à recevoir une avalanche de ‘j’peux prendre soin de moi toute seule”, “j’ai pas besoin de toi, je suis une grande fille”, il espérait juste qu’elle le laisserait faire quand même! Parce que lui voulait vraiment prendre soin d’elle. Et même si ce n’était pas nouveau, et qu’il y tenait déjà beaucoup avant, maintenant ça lui tenait encore plus à coeur!


Fiche créée par © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admins
avatar

Age : 25
Né(e) le : 31/10/1991
Je suis : Libraire et écrivain à mes heures perdues
Inscrit depuis : 18/04/2017
Messages : 580
Célébrité : Blake Lively
Rps en cours : Sorry I didn't call- Nate & Kate

A little bit of animation during a rainy day- Elyssa & Kat'

Like a book I can't lie- Keith & Kat'

Dans un dédale de livres- Ainsley & Kat'

Message Are we friends or a little bit more ? [Nate & Kat'] › Mer 21 Juin - 20:54



Kat' & Nate


Non, ça je pense que j’peux te laisser y aller seule! J’te quittes pas avant que je sois sûr que tu sois tranquille chez toi, mais je te laisserais aller aux toilettes seule! Promis

Elle lâcha un léger rire, un grand sourire aux lèvres, ravie de voir que Nate, malgré la situation n'avait pas perdu son humour. Car quand il était pas drôle, ce n'était pas la même chose pour la jeune femme.
Doucement, elle posa sa joue sur la main du jeune Quill qui entreprit alors de son pouce, de lui caresser la joue. À ce geste, la blonde ferma les yeux plusieurs secondes, vraiment bien. Elle se surprit même à vouloir que ces quelques secondes de bonheur dure plus qu'un petit instant. Mais elle se reprit bien vite afin de reprendre la parole. Et comme elle s'y attendait il répondit à sa question positivement. Comme quoi, lui promettre de rester calma était la bonne option.

“Oui un peu. De toute façon j’vais m’en assurer! Je ne travaille pas, j’peux bien m’occuper de toi! Et comme ça, j’pourrais rattrapper mes série en squattant sur ton canapé!” 

Squatter son canapé ? Voilà une chose à laquelle elle ne s'attendait pas, mais cette option lui plaisait énormément, car ça signifiait deux jours complets avec lui. À cette pensée, la jeune femme se dit une chose: soit elle était en train de se ramollir, soit elle était vraiment amoureuse de ce jeune homme, car auparavant, l'idée de passer deux jours complets enfermée chez elle avec son petit copain, ou du moins une personne qui s'en rapprochait, n'avait jamais été son truc. Alors que là, la perspective lui plaisait vraiment.
Par contre, ce qui lui plaisait moins, c'était que la raison de son squattage de canapé était uniquement pour plus ou moins la surveiller. Cela la fit soupirer, mais elle se retint de faire le moindre commentaire... De toute façon, Nate devait s'attendre à ce qu'elle dise ‘je peux prendre soin de moi toute seule”, “j’ai pas besoin de toi, je suis une grande fille, j'ai 26 ans” , alors autant le surprendre en ne disant rien finalement. Mais cela ne l'empêchait aucunement de ne pas y penser très fort. Non, au lieu de râler, elle reprit une rapide bouffée d'air dans son masque, comme lui avait conseillé de faire le médecin de temps à autre si elle discutait. Puis un fois cela fait, elle prit la parole.

- Si c'est que tu souhaites, d'accord. Mais je ne te promets pas de te mener la vie facile. Au moins, je te ferais à manger. Et tu pourras même amener Groot si ça te chante. Au moins, ça me fera de la compagnie pendant que tu regarderas tes séries !

Sa dernière pique était uniquement là pour le taquiner plus qu'autre chose. Elle sourit à nouveau avant de bailler de fatigue.

- Bon, comme tu as décidé de rester auprès de moi pendant toute la durée de mon séjour dans cette clinique, sache que vu comment je suis épuisée, je pense que d'ici quelques minutes, je risque de m'endormir.

Oui, plus les minutes passaient, plus Kate sentait la fatigue augmenter. Jusqu'alors elle avait lutter, ne voulant pas rompre la magie de ce moment avec Nate, mais là, elle avait de plus en plus de mal à tenir. Il faut dire que cette fichue crise avait pompé toute son énergie... Du coup elle préférait prévenir de son futur sommeil, afin que son ami ne pense pas qu'il est ennuyeux au point de l'endormir. Au moins une chose était certaine: à son réveil, il serait là.
Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

I fall in love
"L'amour, c'est un vent qui murmure dans les rosiers, avant de tomber. Mais il peut être aussi un sceau inviolable jusqu'à la mort. Dieu a créé plusieurs types d'amour : ceux qui durent et ceux qui s'évanouissent"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
En ligne
Age : 29
Né(e) le : 10/08/1987
Quartier : Est
Je suis : agent du FBI à détroit
Inscrit depuis : 30/05/2017
Messages : 208
Célébrité : Lucas Till
Rps en cours : Katelyn
Naël

Message Are we friends or a little bit more ? [Nate & Kat'] › Jeu 22 Juin - 13:05



Kat' & Nate
Rien du tout. Pas un mot, pas une remarque sur le fait que Nate voulais la surveiller. Il était sûr qu’elle n’en pensait pas moins. Il la connaissait suffisamment bien pour savoir que dans sa tête elle râlait sur le sujet. En même temps, tant mieux. Ce n’était pas le moment d’argumenter sur quoi que ce soit. Et même si elle commençait, il ne dirait rien. Si elle avait quoi que ce soit à lui reprocher c’était le moment de vider son sac parce qu’il ne répliquerait pas, même si dans l’ensemble elle ne se gênait pas habituellement, et il ne le prenait pas mal non plus. Il ne veut pas la fatiguer plus qu’elle en l’est déjà. En général, les deux se tiendrait tête là dessus. Mais de toute façon elle n’avait rien dit, donc, pas besoin de se prendre la tête. Elle reprit une bouffée d’air dans son masque avant de recommencer à parler.

- Si c'est que tu souhaites, d'accord. Mais je ne te promets pas de te mener la vie facile. Au moins, je te ferais à manger. Et tu pourras même amener Groot si ça te chante. Au moins, ça me fera de la compagnie pendant que tu regarderas tes séries !

Il échappa un rire. Comme s’il ne savait pas faire deux choses en même temps. Suivre une série et s’occuper d’elle ne devrait pas être la chose la plus compliquée du monde. Et puis amener Groot? Sérieusement? Autant le chien serait super heureux de la voir, autant ses poumon à elle risquerait de mal le prendre. Surtout que c’est un chien très poilu… Toutes les semaines, avec ce qu’il perd, Nate pourrait en faire un tapis s’il savait comment. Et quand il le brosse alors là! Ca en ferait des tapis. D’ailleurs il va falloir qu’il l’emmène chez le toiletteur histoire de lui couper les poils. Chaque été il lui faisait couper ses long poil, du coup il finissait par ressembler à un gros husky, mais au moins, pour lui c’était mieux, il avait moins chaud, et comme ça, quand arrivait l’hiver il avait de nouveau les poils suffisamment long pour lui tenir chaud.

tu crois pas que c’est pas le moment pour toi de voir un chien? je suis sûr que tu lui manque beaucoup, mais j’aimerais éviter qu’il te fasse refaire une crise

Oui, il serait même carrément mieux de l’éviter. Il en a assez vu pour toute une vie. Même si malheureusement, ça peut toujours arriver. Et c’est quelque chose qu’il ne peut pas empêcher, et il déteste ça.

- Bon, comme tu as décidé de rester auprès de moi pendant toute la durée de mon séjour dans cette clinique, sache que vu comment je suis épuisée, je pense que d'ici quelques minutes, je risque de m'endormir.  

Il lui sourit. Ce n’est pas étonnant, et c’est pas lui qui va l’empêcher de se reposer. Il a son portable, il s’occuperait avec ça. Et il irait sûrement se chercher à manger, parce que bon, même avec tout ça, il a quand même l’estomac vide. Il aurait pu prendre un truc à manger, la joie des pantalons pour hommes, c’est qu’on peut même trouver des jogging style cargo pants. Plein de poches pour pouvoir emporter plein de tuc, bon il s’en tient à son badge, sa carte d’identité et son portefeuille. Et de toute façon il pensait être rentré pour midi.

T’en fais pas, j’irais juste chercher un truc à manger, mais je serais là à ton réveil! Tu veux que j’appelle ton grand père? Ou quelqu’un d’autre

Il se doutait d’avance que non, elle en voulait pas. Juste pour ne pas les inquiéter, mais en même temps, ce n’est pas très sympas de leur cacher ça. Bon en même temps, c’est bien lui qui n’a dit à personne qu’il s’était fait tiré dessus et qu’il avait le dos bleu depuis, et ses muscles étaient douloureux. Mais il a connu pire.

Fiche créée par © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admins
avatar

Age : 25
Né(e) le : 31/10/1991
Je suis : Libraire et écrivain à mes heures perdues
Inscrit depuis : 18/04/2017
Messages : 580
Célébrité : Blake Lively
Rps en cours : Sorry I didn't call- Nate & Kate

A little bit of animation during a rainy day- Elyssa & Kat'

Like a book I can't lie- Keith & Kat'

Dans un dédale de livres- Ainsley & Kat'

Message Are we friends or a little bit more ? [Nate & Kat'] › Jeu 22 Juin - 14:37



Kat' & Nate
Katelyn adorait Groot, alors que d'ordinaire, les animaux ce n'était pas sa tasse de thé. C'était d'ailleurs pour ça qu'elle n'avait pas de chat ou autre. Et même si elle ne les craignait, d'ordinaire elle évitait les chiens, quitte à même changer de trottoirs lorsque ceux ci était gros. Mais avec le malamut de son meilleur ami, cela avait tout de suite était différent. La preuve, non seulement elle le caressait avec joie, mais en plus elle le laissait entrer dans son appartement. Il était le seul animal dans ce cas là. Pour le plus grand bonheur de Nate au passage.
D'ailleurs ce dernier laissa échapper un rire lorsqu'il entendit la blonde mentionner le chien qui lui tiendrait compagnie. Ce rire valu un regard interrogateur qui ne trouva pas de réponse malheureusement. Car ce que voulait savoir la jeune femme, c'était pourquoi ce rire, mais Nate n'en parla pas lorsqu'il prit à nouveau la parole.

“tu crois pas que c’est pas le moment pour toi de voir un chien? je suis sûr que tu lui manque beaucoup, mais j’aimerais éviter qu’il te fasse refaire une crise”

Bien que très fatiguée, Katelyn ne put s'empêcher de soupirer. Il était sérieux là ? Avoir Groot chez elle, ne lui ferait pas grand chose, surtout parce qu'elle n'était pas allergique aux animaux, ou même au poil de ces derniers. Alors avoir le chien ne lui provoquerait pas de crise. Maintenant, fallait le faire comprendre au jeune homme.

- Nate... Je suis pas allergique à lui, du coup, je ne risque rien à l'avoir chez moi. Au contraire, il m'aidera à guérir plus facilement.

Elle lui adressa un sourire mielleux avec une petite moue afin de le faire flancher à sa demande. Bien qu'au fond d'elle, elle n'y croyait plus. S'il avait dit non, il ne reviendrait probablement pas sur sa décision, surtout s'il avait peur pour la santé de son amie. Tant pis, elle devra attendre pour revoir la bête. Au moins, lui serait rester avec elle et n'aurait pas été absorbé par une série.

En silence, la blonde lâcha un long bâillement silencieux avant de reprendre la parole pour annoncer à Nate qu'elle allait sûrement s'endormir d'ici peu. En guise de première réponse celui-ci lui sourit avant de finalement parler à nouveau.

“T’en fais pas, j’irais juste chercher un truc à manger, mais je serais là à ton réveil! Tu veux que j’appelle ton grand père? Ou quelqu’un d’autre”

En entendant sa question, Katelyn ouvrit de grand yeux paniqués. Oh non, si il y avait bien une personne à ne pas prévenir, c'était son grand-père. Ou même sa grand-mère. Ils seraient les premiers à rappliquer à la clinique pour venir s'occuper d'elle. Pire que ses propres parents. Mais même ces derniers elle ne préférait pas qu'ils sachent pour le moment car devant déjeuner avec les grand-parents, ils leur diraient la mauvaise nouvelle. Et puis chacun d'eux finirait par lui reprochait son inconscience d'être aller courir aussi vite, et surtout par cette chaleur. Bref, prévenir sa famille restait en soi une mauvaise idée. Elle leur dirait dans quelques jours, quand tout ira bien mieux.

- Non, je les préviendrai plus tard ne t'en fais pas... Mais c'est gentil de t'en soucier.

Murmura-t-elle doucement en serrant plus fort la main de Nate, toujours dans la sienne. Puis doucement, elle releva sa tête toujours posée sur la paume du jeune Quilson pour s'allonger correctement dans son lit. Puis, sans pour autant enlever sa main de celle de Nate, elle desserra néanmoins sa poigne, pour qu'il puisse la quitter lorsqu'il voudrait aller chercher à manger.

- Je te rends ta main alors, si tu comptes aller te chercher à manger. En attendant, moi je vais dormir. Mais promets une chose: dans deux heures tu me réveilles. Sinon, ils sont capables de me garder pour la nuit si je rate l'heure des sorties.

Elle sourit à nouveau, avant de remettre le masque d'oxygène sur son visage. Puis, sans quitter des yeux le blond toujours assis à ses côtés, elle s'endormit doucement.
Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

I fall in love
"L'amour, c'est un vent qui murmure dans les rosiers, avant de tomber. Mais il peut être aussi un sceau inviolable jusqu'à la mort. Dieu a créé plusieurs types d'amour : ceux qui durent et ceux qui s'évanouissent"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
En ligne
Age : 29
Né(e) le : 10/08/1987
Quartier : Est
Je suis : agent du FBI à détroit
Inscrit depuis : 30/05/2017
Messages : 208
Célébrité : Lucas Till
Rps en cours : Katelyn
Naël

Message Are we friends or a little bit more ? [Nate & Kat'] › Jeu 22 Juin - 20:41



Kat' & Nate
Kate qui venait de proposer à Nate de ramener son chien s’il venait. Ce qui bien évidemment il ferait. Mais il avait un peu peur. Elle venait de faire une grosse crise d’asthme, pas sûr qu’être en compagnie d’un chien soit une bonne idée. Après lui, il n’y connaissait pas grand chose, il part juste du principe que pour les asmathique, poussières, poils et sport sont pas les meilleurs alliés. Et du coup, oui il s’inquiète. Il veut que Kate se rétablisse le plus rapidement possible.

- Nate... Je suis pas allergique à lui, du coup, je ne risque rien à l'avoir chez moi. Au contraire, il m'aidera à guérir plus facilement.

Okay, okay. Alors peut-être qu’il l’amènerait, Groot sera content de voir Kate, en même temps, il est content de voir tout le monde ce chien. C’est une grosse boule de poil qui respire la joie de vivre. L’une des meilleures chose qui lui soit arrivé depuis qu’il est rentré à Marple spring. C’est triste de voir que des gens peuvent jeter un pauvre chiot dans la rue pour l’y laisser mourir, mais bon sang ce qu’il est heureux de l’avoir trouvé, même s’il est encombrant.

“très bien, je l'amènerai si tu veux… mais te plains pas des poils après!”

depuis qu’il était de retour il passe sa vie à passer le balai, et il en retrouve jusque dans son lit, bon en même temps, quand Nate n’est pas là, le chien dort dessus. Et vu que Nate est un papa gâteau, il le laisse fair, parce que qui pourrait dire non à cette boule d’amour? Enfin bref. Il finit par lui demander avant qu’elle ne s’endorme si elle voulait qu’il prévienne quelqu’un, même s’il savait bien que comme lui, elle ne voulait inquiéter personne. Lui non plus n’a rien dit sur sa blessure. Il faut dire que deux semaines sans sms et il se fait crier dessus parce que ses proches s'inquiétaient, alors pas besoin d’en rajouter en leur disant ça. En même temps, il savait que si lui n’était pas au courant si quoique ce soit arrivait à Kate, il lui en voudrait de lui cacher, mais encore une fois, il comprenait qu’on ne veuille pas inquiéter ses proches, la preuve, c’est ce qu’il faisait.

- Non, je les préviendrai plus tard ne t'en fais pas... Mais c'est gentil de t'en soucier.

C’était surtout normal. Il était là, il pouvait bien faire ça s’il elle voulait. En l'occurrence non! Mais que ça ne retombe pas sur lui quand ils l’apprendront.

- Je te rends ta main alors, si tu comptes aller te chercher à manger. En attendant, moi je vais dormir. Mais promets une chose: dans deux heures tu me réveilles. Sinon, ils sont capables de me garder pour la nuit si je rate l'heure des sorties.

Il lui sourit en acquiesçant, il y penserait, lui non plus ne voulait pas qu’elle passe la nuit ici, parce qu’il serait obligé de la laisser. Non pas qu’une fois chez elle il comptait passer la nuit là bas, non. C’est juste qu’il préférait la savoir chez elle au calme dans un environnement qu’elle connaît plutôt qu’ici dans un hôpital, seule, avec le bruit des docteurs et infirmières qui passent et font du bruit dans le couloir.  Enfin, il l’a laissa s’endormir tranquillement et parti s’acheter à manger, revenant pas très longtemps après s’installant de nouveau sur le fauteuil pianotant sur son portable et regardant les new histoire de pacé le temps, et comme le lui avait demandé Kate, au bout de deux heures il la réveilla. Il posa sa main sur son bras la secouant légèrement.

Il est temps pour la belle au bois dormant de se réveiller!

Fiche créée par © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admins
avatar

Age : 25
Né(e) le : 31/10/1991
Je suis : Libraire et écrivain à mes heures perdues
Inscrit depuis : 18/04/2017
Messages : 580
Célébrité : Blake Lively
Rps en cours : Sorry I didn't call- Nate & Kate

A little bit of animation during a rainy day- Elyssa & Kat'

Like a book I can't lie- Keith & Kat'

Dans un dédale de livres- Ainsley & Kat'

Message Are we friends or a little bit more ? [Nate & Kat'] › Jeu 22 Juin - 21:33



Kat' & Nate
“très bien, je l'amènerai si tu veux… mais te plains pas des poils après!”

A ces mots, un grand s'étira sur les lèvres de Katelyn. Elle venait de gagner cette bataille, la première de la journée, ce qui ne pouvait que la rendre heureuse. En plus, elle adorait ce satané chien, bien plus que ne voulait l'admettre à haute voix, même s'il avait tendance à laisser derrière lui des poils de partout.
Après lui avoir demandé, voir même supplié de ne pas prévenir les siens, la blonde remit son masque, comme le lui avait ordonné son médecin avant qu'il ne laisse Nate venir la voir. Puis, elle se positionna confortablement sur le lit avant de dormir un peu, non sans quitter le blond à son chevet des yeux. Yeux qui se fermèrent petit à petit, tandis que la jeune femme s'endormait. Puis ce fut le trou noir. Ou presque.

Elle aurait aimé dire qu'elle dormit du sommeil du juste, mais ce ne fut pas du tout le cas. Bien au contraire. La jeune femme rêva de sa crise au parc, mais dans ses rêves celle-ci était bien plus violente que dans ses souvenirs. Et elle avait l'impression de suffoquer.
Elle ne fut tirée de son mauvais rêve que lorsqu'elle sentit une main posée sur son bras la secouer doucement. Et encore, cela ne la réveilla pas complètement, non, mais ça la tira de son profond sommeil vers un plus léger.

“Il est temps pour la belle au bois dormant de se réveiller!” 

C 'est la voix de Nate qui la fit émerger complètement, bien qu'avant d'ouvrir les yeux elle émit un petit gémissement de mécontentement. La fatigue était toujours là, trop là même. Elle n'avait pas encore ouvert les yeux que Kate avait l'impression de ne pas avoir dormi du tout. Elle resta ainsi quelques secondes de plus, avant d'ouvrir finalement les yeux, pour se retrouver nez à nez avec Nate, le visage penché juste au-dessus d'elle. Super comme effet au réveil, surtout quand on s'y attend pas. Heureusement pour la blonde, le jeune homme n'est pas laid, et est mêmem un régal pour les yeux, même lorsqu'on est crevée .
Doucement, elle lui adressa un sourire avant de se passer une main sur les yeux, puis elle enleva son masque pour parler.

- Merci d'avoir pensé à me réveiller.

Lui dit-elle en souriant à nouveau. Bon, ce n'était pas qu'elle avait douté de sa promesse, mais elle avait surtout peur que lui aussi s'endorme. Après tout, il avait vécu autant d'émotions que la jeune femme, bien que ce ne fut pas du tout les mêmes.
En silence, un sourire toujours aux lèvres, elle attendit qu'il s'écarte d'elle pour se redresser sur son lit afin de s'asseoir. Elle en profita pour enlever complètement le masque d'air qui traînait dans son cou, avant de se passer une main dans ses longs cheveux détachés, et forcément tout emmêlés. Super, enlever les nœuds allaient être une véritable galère... Enfin bon, ce n'était pas le moment d'y penser, elle verrait cela plutôt chez elle. Non, maintenant la seule chose à laquelle elle devait penser c'était d'appeler son médecin pour qu'il vienne l'ausculter et lui donne l'autorisation de sortie. Elle appuya donc sur le bouton d'alerte avant de reprendre la parole à l'intention du jeune Quill.

- J'appelle le médecin pour qu'il m'ausculte et signe mon bon de sortie... Croisons les doigts. Par contre, je pense pas qu'il te laisse rester auprès de moi...

Ce qui fut bien le cas. C'est une infirmière qui répondit à l'appel de la jeune femme, et qui appela au final le médecin de garde s'étant occupé de Katelyn quelques heures plutôt à son arrivée. Et comme elle le pensait, il demanda à Nate de sortir, ce que ce dernier fit, non sans faire une vilaine grimace, qui fit doucement rire la blonde.
L'auscultation dura quelques minutes, à la fin desquelles le médecin lui annonça qu'il la laissait sortir à condition qu'elle se repose, et qu'elle revienne le voir d'ici deux jours pour une consultation de routine. Ce qu'elle dut promettre, juste avant que Nate ne revienne dans la chambre, curieux de connaître la décision du docteur.
Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

I fall in love
"L'amour, c'est un vent qui murmure dans les rosiers, avant de tomber. Mais il peut être aussi un sceau inviolable jusqu'à la mort. Dieu a créé plusieurs types d'amour : ceux qui durent et ceux qui s'évanouissent"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
En ligne
Age : 29
Né(e) le : 10/08/1987
Quartier : Est
Je suis : agent du FBI à détroit
Inscrit depuis : 30/05/2017
Messages : 208
Célébrité : Lucas Till
Rps en cours : Katelyn
Naël

Message Are we friends or a little bit more ? [Nate & Kat'] › Hier à 12:14



Kat' & Nate
Il s’était penché au dessus d’elle pour la réveiller. Ce ne fut pas le réveil le plus simple pour elle et ce n’était pas étonnant, deux heure de sommeil, c’était loin d’être suffisant. Bon quand il était au boulot et que les choses commençaient à être urgente, deux heures de sommeil c’était déjà bien. Quand enfin elle se décida à ouvrir ses beaux yeux bleu il sourit.

- Merci d'avoir pensé à me réveiller.

En même temps, elle le lui a demandé, et comme elle, il ne souhaite pas qu’elle passe la nuit ici. Il se rassit dans le fauteuil quand elle commença à appuyer sur le bouton d’appel des docs. Il s’attendait pas à ce qu’elle les fasse venir de suite, on lui a quand même demandé de se reposer. Il regarda sa montre, il n’avait absolument aucune idée de l’heure à laquelle se finissaient les sorties. Il la laissa faire.

- J'appelle le médecin pour qu'il m'ausculte et signe mon bon de sortie... Croisons les doigts. Par contre, je pense pas qu'il te laisse rester auprès de moi…

Une infirmière arriva pour l'ausculter, et on lui demanda de partir. Il ne comprenait pas pourquoi il devait partir, m’enfin il obéit, de toute façon il n’avait que ça à faire. Il attendait encore que ça se passe. Il allait pouvoir être diplômé en attente. Attendeur professionnel, ça existe comme boulot? Il y’a bien des gens qui sont payé à faire des file d’attentes pour les autres, genre pour les concerts, pour la sortie des nouveaux Iphone, pour acheter un cronut à New York. Il était gourmand, mais même l’estomac sur patte qu’il est ne ferais pas ça. . Et quand enfin on le laissa revenir dans la chambre elle était libre de sortir. Tant mieux, maintenant il devait y avoir quelques papiers à remplir non? Il ne savait pas trop. De toute façon, quoi qu’il y ait à faire Kate lui dira.

Donc, je peut te ramener chez toi, où il reste encore des trucs à faire?

Il espérait juste qu’elle ait une bonne assurance maladie, parce que bon, les frais médicaux étaient souvent exubérant. Heureusement, lui ne payait rien, en temps qu’agent du FBI, les frais médicaux étaient couverts. C’était l’un des bons côté du boulot. Mais bon, là-dessus c’est sûr que les états-unis ont encore un long chemin à faire. Et sur plein d’autre choses, il y avait des avancées à faire aussi. Sur le port d’armes, sur les droit LGBT, sur les enterrements des soldats morts au combats. Entre autre. Enfin, c’est pas lui qui changerait tout ça de toute façon.

Tu sais, je sais que je suis a coupé le souffle, mais la prochaine fois, je préfère que tu reste en parfaite santé!

Il lui sourit, celle-ci de blague il en était fier! Oui, oui, il avait dit plus de blague pour le moment, mais c’était dur de résister quand elles lui venaient en tête. La première choses qu’il voulait faire lorsqu’il pensait à une bêtise c’est la dire à voix haute. Dans une autre vie, il a probablement été clown, c’est de là que ça doit venir.


Fiche créée par © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admins
avatar

Age : 25
Né(e) le : 31/10/1991
Je suis : Libraire et écrivain à mes heures perdues
Inscrit depuis : 18/04/2017
Messages : 580
Célébrité : Blake Lively
Rps en cours : Sorry I didn't call- Nate & Kate

A little bit of animation during a rainy day- Elyssa & Kat'

Like a book I can't lie- Keith & Kat'

Dans un dédale de livres- Ainsley & Kat'

Message Are we friends or a little bit more ? [Nate & Kat'] › Aujourd'hui à 11:45



Kat' & Nate
Juste avant le retour de Nate, et arpès le départ du médecin et de l’infirmière, Katelyn quitta son infâme chemise d'hôpital, que le médecin avait absolument voulu qu'elle mette à son arrivée, pour revêtir sa tenue de sport. Pas le choix à vrai dire, puisqu'elle n'avait rien d'autre à se mettre. Elle prendrai une douche une fois de retour chez elle, et changerai de tenue.
Le jeune Quill entra dans la chambre au même moment où Kate finissait d'enfiler son débardeur. De son regard quelque peu perçant, il l'observa de la tête au pied, avant de prendre la parole.

“Donc, je peux te ramener chez toi, où il reste encore des trucs à faire?”


Des trucs à faire ? Il devait certainement parler des papiers à remplir. Heureusement pour elle, son médecin lui avait dit qu'il était possible pour elle de les remplir plus tard.

- Oui tu peux me ramener. Comme j'ai pas tout mes papiers avec moi, à part ma pièce d'identité je reviendrai demain remplir les papiers pour mon assurance. Ou dans deux jours lors de ma visite de contrôle. Je verrais selon comment je vais.

Dit elle en guise de réponse à sa question, un sourire sur les lèvres. Sourire qui se crispa un peu lorsqu'elle pensa à son assurance. Bon celle-ci était loin d'être merdique, mais elle ne couvrait pas nécessairement ce genre d'accident. Elle devait vérifier. Au pire, ce n'était pas bien grave, elle avait de quoi payer ses frais médicaux, donc elle n'allait pas se faire du soucis pour ça. Ça ne servait à rien, surtout dans son état.
Alors qu'elle attaché ses cheveux en un chignon, c'était plus pratique vu la chaleur qui semblait faire dehors, Nate reprit la parole.

“Tu sais, je sais que je suis a coupé le souffle, mais la prochaine fois, je préfère que tu reste en parfaite santé!”

En l'entendant, elle leva ses yeux bleus au ciel, avant de réfléchir à une réponse adéquat. Qu'elle trouva assez rapidement.

- Si seulement mon cher, si seulement, mais ta beauté n'est pas suffisante pour me couper le souffle à ce point là. Pas encore. Il faudrait que tu ressembles à un dieu grec pour cela !


Répliqua-t-elle, fière d'elle, avant de rire. C'était quoi l'expression déjà ? L'arroseur arrosé non ? Au moins ça réponse avait eu la chance de surprendre son blond d'ami, qui ne s'attendait pas du tout apparemment à ce que la jeune femme réplique.

- Allez, pleure pas, tu sais que tu reste mon préféré
.

Elle s'approcha doucement de Nate et déposa sur sa joue un tendre baiser non seulement parce qu'elle en avait envie, mais aussi pour le remercier à nouveau, mais implicitement, d'être resté avec elle toute la journée.
Elle se détacha rapidement de lui, à regret elle devait l'avouer, pour récupérer son portable et autres affaires personnelles que ses poches contenaient à son arrivée. Après avoir vérifié qu'il y avait tout, elle récupéra l'ordonnance que lui avait faite le médecin et son bon sortie qui lui sera nécessaire pour quitter l’hôpital. Puis, elle se tourna vers Nate.

- Bon, j'ai tout, du coup, on peut y aller ! Sauf si tu souhaites t 'éterniser un peu plus dans ce lieu.


Katelyn avait sorti cette dernière phrase comme ça, car personnellement, elle rêvait de rentrer chez elle, et de retrouver son univers à elle pour se reposer tranquillement. De plus, elle n'aimait pas les hôpitaux, elle les trouvait trop glauque.
Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

I fall in love
"L'amour, c'est un vent qui murmure dans les rosiers, avant de tomber. Mais il peut être aussi un sceau inviolable jusqu'à la mort. Dieu a créé plusieurs types d'amour : ceux qui durent et ceux qui s'évanouissent"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Message Are we friends or a little bit more ? [Nate & Kat'] ›
Revenir en haut Aller en bas
 
Are we friends or a little bit more ? [Nate & Kat']
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Friends, we need your feedback
» 08. That's what friends are for
» [THEME] Just friends ? [TERMINE]
» After the show between friends [Rachel]
» Résumé partie 172 : Happy Tree Friends

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Sud de la ville :: Marple Square Garden-
Sauter vers: