Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Membres
avatar
Age : 30
Né(e) le : 10/08/1987
Quartier : Est
Je suis : agent du FBI à détroit
Inscrit depuis : 30/05/2017
Messages : 219
Célébrité : Lucas Till
Rps en cours : Katelyn
Naël
2/3

Message [Terminé] Sorry I didn't call - Ft. Kate › Mer 31 Mai - 17:11
Sorry I didn't call
Kate & Nate



Deux semaines qu’il fonctionnait sur des litres de café et quelques heures de sommeil. Épier les moindres fait et gestes d’un potentiel terroriste est crevant. C’est lui qui l’a choisit, mais il ne dirait pas non à des vacances de temps en temps. Au moins il n’était pas en infiltration, il était doué pour ça, mais dieu sait qu’il détestait ça. Ne pas pouvoir contacter sa famille au risque de les mettre en danger, c’est l’horreur. Et puis, il a un mauvais souvenir de sa dernière infiltration, rentrer et trouver sa femme enceinte alors qu’il était bel et bien sûr de ne pas l’avoir vue pendant deux mois, ça fout un coup. Enfin, tout ça est dans le passé maintenant, il a repris sa vie, et dans l’ensemble il est plutôt heureux. Surtout à l’heure qu’il est, retrouver sa maison et son chien. Un appart lui aurait suffit, si la pauvre boule de poil toute maigrichonne qu’il a adopté ne s’était pas révélée être un chien géant et plein de long poil. Il se laissa tomber sur son canapé en ce beau matin et s’endormit presque aussitôt. Il avait pleins de choses à faire, notamment aller voir Kate pour s’excuser de ne pas avoir pris cinq petites minutes ces dernier jours pour lui donner des nouvelles, mais il fallait d’abord qu’il dorme. Il était crevé, et les prochains jours qu’il avait, il les passerait à glander, jusqu’à ne faire qu’un avec son canapé. Quelques heures après sa sieste réparatrice, il fit sortir son chien, alla payer son voisin pour s’être occupé de Groot pendant son absence. Une petite vieille très charmante mais qu’il l’a kidnappé pour qu’il prenne le thé avec elle. C’est pas qu’il ne voulait pas rester, c’est juste qu’il voulait vraiment aller voir Kate. Après qu’il ai réussit à se débarrasser de sa voisine, il rentra prendre une douche avant de se changer et de vite partir.

Direction le centre ville pour aller voir Kate, il commençait à se faire tard, sa sieste avait duré bien longtemps. Heureusement les pâtisseries étaient encore ouvertes et il s’arrêta acheter une tarte aux fraises pour sa meilleure amie, il avait hésité et bavé devant les pâtisseries pendant quelques minutes avant de se décider pour ce dessert, il était du genre gourmand, et il lui fallait beaucoup de self-control pour ne pas acheter trois-mille douceurs, mais ça faisait un moment qu’il n’avait pas mangé un vrai repas avec plein de bonne chose. Il fallait qu’il aille chez sa mère dans les jours qui suivent histoire de réanimer ses papilles gustatives, puisque lui tout seul, il est bien incapable de cuisiner autre chose que des pâtes, oui a bientôt trente ans il a encore besoin que sa mère lui prépare de bon petit plats s’il veut manger autre chose que des pizza et autre plats à décongeler ou à emporter. Enfin bref, le voilà en chemin avec une tarte dans les mains. Oui il comptait acheter son pardon, ou plutôt s’en servir pour l’adoucir. Il s’attendait déjà à se prendre quelque coups de bâtons. M’enfin, elle comprendrait sûrement qu’il n'était pas franchement dans une situation où il pouvait envoyer des sms toutes les dix minutes, même si il est vrai qu’il aurait pu y penser pendant ses pauses café, il avouera être fautif. Il arriva enfin chez Kate et toqua à la porte, sa tarte aux fraises dans les mains et un sourire aux lèvres attendant que sa blonde préférée ouvre la porte. Quand enfin elle ouvrit il mit en évidence la tarte ayant préparé un jeu de mot bien nul comme à son habitude. Il en avait des meilleurs que d’autre c’est sûr, mais il fait avec ce qui vient, au moment où ça vient.

J’trouvait que ça faisait longtemps j’vais pas ramené ma fraise par ici! Et j’voulais savoir si t’avais toujours la banane!

Il espérait que son humour pourri la fasse rire histoire qu’elle oublie vite son manque d’attention envers elle ces derniers temps. Il aurait dû trouver mieux, même si son humour était pourri il aurait dû chercher un truc plus drôle. trop tard, maintenant qu’il avait déjà parlé.  

made by black arrow<[/quote]
/div>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admins
avatar
Je veux qu’on se marie, je veux qu’on aie des enfants et une maison à nous. Je veux vivre avec toi et vieillir avec toi. Je veux mourir dans tes bras à 110 ans ou plus. Voila ce que je veux. Je ne veux pas 48 heures non stop avec toi. Je veux toute ma vie.



Age : 25
Né(e) le : 31/10/1991
Je suis : Libraire et écrivain à mes heures perdues
Inscrit depuis : 18/04/2017
Messages : 619
Célébrité : Blake Lively
Rps en cours : Are we friends or a little bit more ?- Nate & Kate

A little bit of animation during a rainy day- Elyssa & Kat'

Dans un dédale de livres- Ainsley & Kat'

Message [Terminé] Sorry I didn't call - Ft. Kate › Mer 31 Mai - 22:02

Nate & Kate: les Quilson
Deux semaines. Deux semaines que Katelyn n'avait pas eu de nouvelles de son meilleur ami, Nate. Elle avait bien tenté d'entrer en contact avec lui, via des envois de SMS. De nombreux envois de SMS pour être exact, mais elle n'avait jamais reçu de réponses, ce qui avait eu le don de l'énerver à la longue. Et elle avait fini par abandonner la semaine passée, non sans lui avoir laissé un joli message de mécontentement sur sa boîte vocale.

Ce matin là, elle avait ouvert la librairie et accueillit de nombreux clients. Puis, avec l'arrivée de son employée, elle s'était offert une après-midi de détente. Face au beau temps, la jeune Wilson décida de sortir, et s'offrit une petite virée jogging, la première depuis plusieurs jours. Elle profita de celle-ci pour faire un tour dans le quartier de Nate, afin de voir si sa maison était occupée. Mais elle ne vit que des volets fermés et aucune trace de Groot dans le jardin. C'est donc bredouille qu'elle rentra chez elle, et encore plus énervée contre son ami.
Après une bonne douche, Katelyn se vêtit d'une petite robe d'été et s'occupa de ranger son appartement pour se changer les idées. Heureusement pour elle, seule la cuisine, ouverte sur le salon, méritait un petit coup de propre. Une fois sa tâche finie, elle s'installa dans son canapé pour lire un bon livre, comme elle aimait le faire.

La jeune femme était plongée dans son roman préférée, Orgueil et Préjugés, quand on toqua à sa porte. Stupéfaite, car n'attendant personne, elle regarde l'heure. Il était à peine 18h. Cela faisait plus de deux heures qu'elle était en pleine lecture, et elle n'avait pas réellement envie de s'arrêter. Même pour un visiteur... Mais, n'attendant personne, cela devait être important.
Posant son livre sur sa table base, la jeune femme se leva de son canapé doucement avant de prendre la direction de sa porte d'entrée, qu'elle ouvrit avec plus de vigueur que voulue... Pour se retrouver nez à nez avec Nate. Ou plutôt avec la tarte aux fraises qu'il tendait vers elle. Surprise, elle écarquilla les yeux de stupeur quelques secondes, avant de se reprendre en l'entendant parler. Stupéfaite, elle papillonna quelques secondes des cils, tentant d'assimiler les mots de son ami. Celui-ci osait se pointer après quinze jours de silence absolu avec une tarte aux fraises et un jeu de mots bien à lui, qui, vu la colère qu'elle éprouvait, ne fit pas  du tout rire Katelyn. Bien au contraire.  Gardant le silence, elle s'écarta du pas de la porte pour laisser entrer le blond qui lui faisait face, et qui avait toujours sur les lèvres un sourire charmeur.

Avec douceur, Kat' referma la porte de son appartement, avant de se retourner vers Nate qui venait de poser sa tarte sur la table de la blonde. Elle inspira profondément, lui laissant le temps d'au moins se retourner vers elle, avant de prendre la parole.

- Alors comme ça tu es toujours en vie, Nathaniel. Je suis ravie de le savoir.

Elle ne l'appelait jamais Nathaniel, toujours Nate, sauf les fois où elle était en colère contre lui, très en colère même. Ajouté à cela le ton froid qu'elle avait pris, son meilleur ami venait certainement de comprendre que son retour la bouche en cœur avec un gâteau, après autant de temps de silence, n'était pas la meilleure solution pour se faire pardonner.
Néanmoins, au bout de quelques secondes, elle soupira à nouveau avant de se jeter dans les bras de son imbécile de meilleur ami. Il pouvait être parfois idiot, lui faire peur avec son travail, mais il n'empêche qu'elle l'aimait, et que le revoir la soulageait grandement.

- La prochaine fois, tu évites les deux semaines de silence absolu, ou je te jure que je te tue moi-même si tu reviens comme aujourd'hui.
630 mots. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

I think I love you
"Je veux qu’on se marie, je veux qu’on aie des enfants et une maison à nous. Je veux vivre avec toi et vieillir avec toi. Je veux mourir dans tes bras à 110 ans ou plus. Voila ce que je veux. Je ne veux pas 48 heures non stop avec toi. Je veux toute ma vie."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
Age : 30
Né(e) le : 10/08/1987
Quartier : Est
Je suis : agent du FBI à détroit
Inscrit depuis : 30/05/2017
Messages : 219
Célébrité : Lucas Till
Rps en cours : Katelyn
Naël
2/3

Message [Terminé] Sorry I didn't call - Ft. Kate › Jeu 1 Juin - 15:58
Sorry I didn't call
Kate & Nate



Il savait qu’il allait passer un sale quart d’heure, et franchement, il préférait largement se retrouver face à un des mecs qu’il à l’habitude d’arrêter que de faire face à Kate en colère contre lui. Il était rentré une fois qu’elle se soit déplacé pour le laisser avancer, et avait déposé la tarte à la fraise sur la table. Sa blague ne lui avait même pas arraché un léger sourire. Rien du tout. Même son sourire à lui n’avait rien fait. ça sentait mauvais pour lui. Rien n’était plus effrayant qu’une femme que vous aimez en colère. Contre vous qui plus est. Il y a de quoi faire des cauchemars. Il se retourna vers elle, son sourir ayant disparu et se préparant à se faire engueuler, comme un chien qui aurait fait une bêtise.

- Alors comme ça tu es toujours en vie, Nathaniel. Je suis ravie de le savoir.

Ca pique comme remarque et la façon dont elle l’avait dit? On se serait cru en Sibérie. Il détestait vraiment mettre Kate en colère. Quand il réussit à mettre Kate et sa mère en colère… Autant dire qu’il préfère ne pas les affronter. Heureusement, il ne se met pas dans ce genre de pétrin tout les jours. Bon bien sûr il allait devoir appeler sa mère et elle aussi aller lui passer un savon. Mais ça lui passerait très vite et elle l'invitait à manger en compagnie de sa soeur et de ses enfants. Chose qu’il ne manquerait pour rien au monde. Il aime beaucoup trop son neveu et sa nièce pour rater ça. Le seul moyen pour qu’il ne se pointe pas, c’est que son frère soit présent. Enfin bref, il n’avait pas besoin de penser à ça pour le moment. Il devait se concentrer sur Kate. Bien plus attrayante que son connard de frère.

Ouh! Nathaniel? Il va falloir plus qu’une tarte pour me faire pardonner?

Il finit par sortir son regard de chien battu, sa carte maîtresse. Elle soupira et finit par se jeter dans ses bras ce qui lui arracha un grand sourire. Il la serra contre lui embrassant sa tempe. Elle lui avait manqué pendant deux semaines. Même s’il n’avait pas pris le temps d’envoyer un sms.

- La prochaine fois, tu évites les deux semaines de silence absolu, ou je te jure que je te tue moi-même si tu reviens comme aujourd'hui.

Des menaces toujours des menaces, mais pour sûr il ne recommencerait plus. Il tenait trop à sa vie pour tenter le diable. Bien que Kate était bien plus charmante et gentille que le diable, une fois en colère elle était tout aussi terrifiante que ce dernier.

Désolé, promis je recommencerai plus. C’est juste qu’on a été pris dans le boulot, et j’avoue que pendant mes pauses je m’interessait plus à mon café ou mon sommeil qu’à mon téléphone, mais j’aurais dû t’envoyer un message!

il s’écarta un peu pour voir son visage. Voir sa réaction juste pour être sûr qu’il soit hors de danger. Il ébourrifa ses cheveux en souriant.

mais dit moi… Te serais tu vraiment inquiétée pour moi? Le meilleur agent du monde? Tu sais bien que je suis bien meilleur que l’équipe d’Esprit criminelle réunit!

Il rit un peu a ses propres bêtises. Ce n’était pas nouveau, il fallait bien que quelqu’un rigole à ses idioties.
 

made by black arrow<[/quote]
/div>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admins
avatar
Je veux qu’on se marie, je veux qu’on aie des enfants et une maison à nous. Je veux vivre avec toi et vieillir avec toi. Je veux mourir dans tes bras à 110 ans ou plus. Voila ce que je veux. Je ne veux pas 48 heures non stop avec toi. Je veux toute ma vie.



Age : 25
Né(e) le : 31/10/1991
Je suis : Libraire et écrivain à mes heures perdues
Inscrit depuis : 18/04/2017
Messages : 619
Célébrité : Blake Lively
Rps en cours : Are we friends or a little bit more ?- Nate & Kate

A little bit of animation during a rainy day- Elyssa & Kat'

Dans un dédale de livres- Ainsley & Kat'

Message [Terminé] Sorry I didn't call - Ft. Kate › Jeu 1 Juin - 16:46

Nate & Kate: les Quilson
Katelyn n'arrivait toujours pas à croire que son ami était revenu la bouche en cœur, avec des excuses et une tarte aux fraises entre les mains, pensant ainsi être immédiatement pardonné. À croire qu'on pouvait l'acheter avec de la nourriture... Enfin, c'était bien le cas d'habitude, car elle était une grande gourmande, mais pas quand elle était autant en colère. Ce que le jeune Quill venait de comprendre vu sa réponse.

“- Ouh! Nathaniel? Il va falloir plus qu’une tarte pour me faire pardonner?”

La blonde leva les yeux, légèrement exaspéré par cette question, tout en soupirant et prête à rétorquer. Mais quand son regard retomba sur son meilleur ami et son regard de chien battu, elle s'arrêta net. Elle devait bien se l'avouer à elle même, lorsqu'il faisait cette tête là, elle le trouvait plus que craquant, et son petit cœur rata même un battement. Ok. Elle devait se l'avouer aussi, il venait de la vaincre, car elle n'avait plus la force de l'engueuler. Elle lâcha un rapide soupir avant de se jeter dans ses bras et de le serrer contre elle. Sa tête posée sur l'épaule de Nate, elle ferma les yeux quelques secondes afin de profiter de cette étreinte amicale. Bon dieu, qu'il lui avait manqué cet imbécile. Peut-être même bien plus qu'elle ne l'aurait pensé... Sortant de ses pensées, elle reprit la parole pour prononcer menace, à laquelle il répondit immédiatement.

“- Désolé, promis je recommencerai plus. C’est juste qu’on a été pris dans le boulot, et j’avoue que pendant mes pauses je m’intéressais plus à mon café ou mon sommeil qu’à mon téléphone, mais j’aurais dû t’envoyer un message!”

Le boulot, toujours le boulot... Parfois, Kat' avait l'impression que ce boulot lui prenait toute sa vie... Et pourtant, elle le soutenait, car elle connaissait Nate, et la blonde savait qu'il adorait ce qu'il faisait. Il s'était d'ailleurs donné tous les moyens pour arriver là où il en est aujourd'hui, soit un agent du FBI. Et il avait d'ailleurs déjà beaucoup perdu pour ce job...
Doucement, elle le laissa s'écarter un peu, et plongea ses yeux bleus dans ceux de son ami qui lui avait repris la parole.

“- Mais dit moi… Te serais tu vraiment inquiétée pour moi? Le meilleur agent du monde? Tu sais bien que je suis bien meilleur que l’équipe d’Esprit criminelle réunit!”

A ces mots, elle leva les yeux au ciel en soupirant, passa une main dans ses cheveux ébouriffés par son ami avant de reprendre la parole.

- Oui je sais que tu es meilleur que l'équipe d'Hotchner, car tu es à toi seul l'équivalent vivant de MacGyver. Enfin, d'après tes propres dire.

Elle lui sourit avant de rire quelque peu à son tour. Mais rapidement, au bout de quelques secondes, elle reprit son sérieux, puis la parole afin de répondre à la question de Nate.

- Bien sur que je me suis inquiétée pour toi, triple buse ! Tu donnais aucune nouvelle, à qui que se soit ! Même à ta mère !


Elle appuya sa dernière phrase tout en le regardant droit dans les yeux. Oui, sa mère s'était inquiétée de ne pas avoir de nouvelles de son fils, inquiétude qu'elle avait fini par transmettre à Kat' à force de venir la voir tous les jours à la librairie. Quand elle s'inquiétait, pour quoi que se soit, la mère de Nate venait toujours au Refuge des Cyclones boire un café ou acheter un livre. Et ce depuis toujours. Mais ces derniers jours, elle avait failli mettre à bout de nerf la jeune Wilson, car outre son inquiétude communicative, la mère de Nate était arrivée au bout de la patience de la jeune femme, ce qui est difficile à faire en général.
Après quelques secondes de silence, Katelyn reprit la parole.

- Alors, s'il te plaît, s'il te plaît, la prochaine fois, entre ton sommeil, tes cafés et ton boulot, pense aux femmes de ta vie qui s'inquiète pour toi.
640 mots. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

I think I love you
"Je veux qu’on se marie, je veux qu’on aie des enfants et une maison à nous. Je veux vivre avec toi et vieillir avec toi. Je veux mourir dans tes bras à 110 ans ou plus. Voila ce que je veux. Je ne veux pas 48 heures non stop avec toi. Je veux toute ma vie."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
Age : 30
Né(e) le : 10/08/1987
Quartier : Est
Je suis : agent du FBI à détroit
Inscrit depuis : 30/05/2017
Messages : 219
Célébrité : Lucas Till
Rps en cours : Katelyn
Naël
2/3

Message [Terminé] Sorry I didn't call - Ft. Kate › Jeu 1 Juin - 18:35
Sorry I didn't call
Kate & Nate



Il regrettait vraiment de ne pas lui avoir envoyé de message, et promis, sauf si vraiment il ne pouvait pas, il ferait en sorte de prendre deux minutes pour lui envoyer des nouvelles. Juste histoire de ne plus se retrouver dans la même situation. Surtout que pendant ses surveillance il aurait pu y penser, il est totalement responsable, et il s’en veut. Il irait voir sa mère dès le lendemain matin, il lui enverrait un message dans la soirée histoire de lui dire qu’il est en vie. M’enfin, si elles n’ont pas de nouvelles, elles ne devraient pas s’inquiéter autant, s’il lui arrivait quelque chose, elles seraient très vite mise au courant.

- Oui je sais que tu es meilleur que l'équipe d'Hotchner, car tu es à toi seul l'équivalent vivant de MacGyver. Enfin, d'après tes propres dire.

Il échappa un léger rire. Ouais, des fois il exagérait un peu, même si il disait toujours ça sur le ton de la rigolade. Bien évidemment il ne se pensait pas meilleur qu’un autre, il plaisantait juste la dessus. M’enfin, il n’en était pas loin non plus grâce à son grand-père il connaissait plein de choses sur plein de trucs. Il a passé beaucoup de temps à toucher à tout si bien que maintenant il pourrait tout aussi bien être homme à tout faire.

- Bien sur que je me suis inquiétée pour toi, triple buse ! Tu donnais aucune nouvelle, à qui que se soit ! Même à ta mère !

Il grimaça, oui elle avait raison. Sur toute la ligne. Mais encore une fois, quand il est au boulot, il se concentre sur son boulot. C’est normal. C’est pas n’importe quel boulot, il ne peut pas se permettre d’avoir la tête ailleurs n’importe quand. Sinon, ça pourrait lui coûter cher. Et l’enquête sur laquelle il était lui à pris beaucoup de temps, et lui est monté à la tête. C’est bien normal quand quelques centaines de personne sont mises en danger par un petit groupe et que c’est son boulot à lui d’empêcher ça. Alors oui, il lui arrive de ne plus penser à ses proches à lui, c’est mal, il en est conscient, et à l’avenir il fera en sorte que cela ne se produise plus.  

je suis désolé, vraiment… Dis toi que si je donne pas de nouvelles, c’est que je suis toujours en vie! S’il m’était arrivé quoique ce soit, quelqu’un serait venu vous prévenir!

C’est vrai, ses collègues seraient forcément venus. Mais il n’avait rien, il était en parfaite santé, si ce n’est un hématome au niveau du bas du dos. Les gilets pare-balles sont vraiment de bonnes invention. Mais ça il se garderait bien dans parler. Il est déjà suffisamment dans la mouise pour ne pas se jeter la tête la premières dans un océan de reproches et autre.

- Alors, s'il te plaît, s'il te plaît, la prochaine fois, entre ton sommeil, tes cafés et ton boulot, pense aux femmes de ta vie qui s'inquiète pour toi.

Il avait intérêt, sinon elle serait encore plus en colère et lui aurait probablement plus de mal a se faire pardonner, il ne voulait pas risquer ça.

Promis j’y penserais… sauf si je suis en infiltration. là je pourrais rien faire! et vous contacter serait vous mettre en danger! Et je ne veux pas ça. Mais promis, sauf ce cas, je vous enverrais un sms de temps à autre, dès que je le pourrais! Je suis désolé! vraiment!

Il posa ses mains sur les épaule de sa blonde préférée. lui souriant. Comme s’il allait laisser qui que ce soit lui faire du mal et l’empêcher de revenir vers elle. Et puis quoi encore! manquerait plus qu’il ne puisse plus venir voir l’une des personne qu’il chérit le plus au monde. Il l’aime trop pour se faire tuer en intervention et ne plus pouvoir venir se détendre au près d’elle?

“de toutes façons maintenant je suis là! alors t’en fais pas pour moi! tu vais pas te débarrasser de moi comme ça! Je suis comme un cafard! tu sais, celui que tu crois avoir tué déjà cinq cent fois, et il revient toujours, et il te nargue… t’as tué tous ces amis, mais lui, il refuse de crever. Et au final tu abandonné et tu te fais à sa présence!”


Il lui sourit fier de sa comparaison. Être comparé à un cafard quand ça venait de lui même le faisait rire, mais encore une fois, il a le même humour qu’un enfant de cinq ans, il est pas difficile avec ça.

“Donc… on va resté là toute la soirée ou tu va m’offrir un siège et une bière… même si je ne le mérite pas!”

made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admins
avatar
Je veux qu’on se marie, je veux qu’on aie des enfants et une maison à nous. Je veux vivre avec toi et vieillir avec toi. Je veux mourir dans tes bras à 110 ans ou plus. Voila ce que je veux. Je ne veux pas 48 heures non stop avec toi. Je veux toute ma vie.



Age : 25
Né(e) le : 31/10/1991
Je suis : Libraire et écrivain à mes heures perdues
Inscrit depuis : 18/04/2017
Messages : 619
Célébrité : Blake Lively
Rps en cours : Are we friends or a little bit more ?- Nate & Kate

A little bit of animation during a rainy day- Elyssa & Kat'

Dans un dédale de livres- Ainsley & Kat'

Message [Terminé] Sorry I didn't call - Ft. Kate › Jeu 1 Juin - 21:08

Nate & Kate: les Quilson
“Je suis désolé, vraiment… Dis toi que si je donne pas de nouvelles, c’est que je suis toujours en vie! S’il m’était arrivé quoique ce soit, quelqu’un serait venu vous prévenir!” 

Oui c'était bien ce que la blonde s'était dit, et redit à plusieurs reprises. Et ce qu'elle avait aussi dit à la mère de Nate. Mais cela ne l'a pas empêché de se faire du mouron pour son meilleur ami. Et puis cela ne devait pas être une excuse pour le jeune homme non plus, alors pour lui faire comprendre, elle lui adressa un regard quelque peu sévère. Mais avant qu'elle ne reprenne la parole, Nathaniel avait recommencé à parler.

“Promis j’y penserais… sauf si je suis en infiltration. là je pourrais rien faire! et vous contacter serait vous mettre en danger! Et je ne veux pas ça. Mais promis, sauf ce cas, je vous enverrais un sms de temps à autre, dès que je le pourrais! Je suis désolé! vraiment!”

L’infiltration... Voilà bien une partie du travail de Nathaniel que la jeune Wilson détestait. Elle le savait, grâce aux séries surtout, que les missions d'infiltrations étaient ce qu'il y avait de plus dangereux dans le travail d'un homme de loi. Dieu merci, pour le moment, Nate en était toujours revenu sain et sauf. Non, pour lui, ce qui avait été le plus dur pour lui, ce fut le retour à la vraie vie, notamment lors de sa dernière infiltration. Katelyn avait été là et l'avait épaulé du mieux qu'elle avait pu... Elle en avait passé des soirées à le réconforter, à le soutenir jusqu'à ce qu'il aille mieux. Ces pensées lui tirèrent un léger sourire des plus amicales.

- Oui, mais heureusement pour nous, l'infiltration, tu ne comptes pas y retourner tout de suite...

Murmura-t-elle doucement, tout en gardant son sourire. Et ces paroles furent confirmer par un hochement de tête de son ami.

“de toutes façons maintenant je suis là! alors t’en fais pas pour moi! tu vais pas te débarrasser de moi comme ça! Je suis comme un cafard! tu sais, celui que tu crois avoir tué déjà cinq cent fois, et il revient toujours, et il te nargue… t’as tué tous ces amis, mais lui, il refuse de crever. Et au final tu abandonné et tu te fais à sa présence!”

La comparaison fit plus grimacer Kat' que sourire. Elle en frissonna même durant quelques secondes. Elle détestait les insectes. Genre tous les insectes, et ce depuis son plus jeune âge, alors à l'idée d'en avoir un qui résiste, ce n'était pas la joie.

- Ouais bah sache que je suis très heureuse que tu sois là, mais qu'il est hors de question que je ne puisse pas me débarrasser de toi...  De toute façon, tu finiras par partir toi même quand tu comprendras que dormir chez moi signifie dormir sur mon canapé inconfortable ! D'ailleurs, ton dos doit s'en souvenir puisque tu as déjà passé quelques nuits dessus


S'exclama-t-elle tout en repensant aux nombreuses fois où il avait dormi ici, notamment l'année dernière au moment de son divorce. Et surtout au plus grand nombre de fois où il s'était plaint du canapé et avait d'ailleurs essayé de lui prendre son lit, à coup de ruses et manigances. Sans succès.

“Donc… on va resté là toute la soirée ou tu va m’offrir un siège et une bière… même si je ne le mérite pas!”

En entendant ces paroles, elle secoua la tête en riant, avant de se reprendre et dire d'un ton sarcastique.

- Mais oui bien sur, et tant qu'à faire je vais t'offrir le repas non ? Vu que tu ne sais pas cuisiner et que moi je sais, ça t'arrangerai bien, n'est-ce pas ?

Dit-elle en le regardant avec un air désabusé, avant de sourire et de lui désigner le canapé. Nate la regarda avec son sourire charmeur aux lèvres, avant de se laisser tomber sur le canapé de la blonde. Secouant la tête, elle attache rapidement ses cheveux avec une pince qui traînait, et se dirigea vers le frigo. Elle en extirpa la bière préférée de son meilleur ami, dont elle avait toujours quelques bouteilles en stock, et une canette d'oasis pour elle. La bière c'était pas vraiment son truc. Avant d'apporter la boisson à Nath', elle attrapa un ouvre-bouteille.
En arrivant vers le blond qui squattait son canapé, elle vit que ce dernier s'était emparé du roman que la jeune femme lisait à son arrivée: Orgueil et Préjugés de Jane Austen. Elle soupira, sachant pertinemment qu'il allait encore critiquer le livre... Et son auteur... Comme à chaque fois qu'il voyait ce bouquin, qu'elle pouvait lire plusieurs fois par an. C'était devenu une sorte de jeu entre eux, car dès qu'il commençait à critiquer Jane Austen, elle, en retour, critiquer H.G. Wells, son auteur préféré à lui, et ce malgré le fait qu'elle aimait ce qu'il avait écrit.

- Touche pas à mon livre ! Et surtout, ne t'avise pas à la critiquer une fois de plus !

D'ailleurs pour éviter que la conversation ne commence à s'emballer, Kat' s'empara de son livre rapidement, et le posa sur un meuble en hauteur. Puis, elle revient vers Nate, à qui elle tendit sa boisson et le décapsuleur.

- Tiens, ta bière ! Et maintenant, bois en silence mon petit.

Mon petit. Un surnom qu'elle aimait donné à Nathaniel pour le taquiner, surtout que des deux, c'était lui le plus grand, que se soit en taille ou en âge. Une fois ses paroles prononcées, elle se laissa tomber sur son canapé, au côté du jeune homme. Rapidement, elle ouvrit sa canette, et trinqua avec le blond à ses côtés avant d'en descendre une longue gorgée fraîche. Une fois désoiffée, elle tourna la tête vers Nate, buvant sa bière et en profita pour le détailler du regard discrètement, comme elle aimait le faire de temps à autre... Et de plus en plus souvent ses derniers temps d'ailleurs... Sa contemplation dura plusieurs secondes avant qu'elle ne se ressaisisse et reprenne la parole.

- Bon sinon, cette mission ? Ce fut une réussite ou pas du tout ?

La jeune femme aimait entendre son meilleur ami lui conter ses aventures, et parfois, elle se resservait de ce qu'il lui raconter pour ses romans. Elle l'avait fait dans son dernier roman, paru il y a plusieurs mois, et comptait bien le refaire pour son nouveau roman. Du coup, il fallait qu'elle glane quelques informations. Après tout son héroïne de son second ouvrage était elle aussi un agent du FBI, directement inspirée de Nathaniel, bien que la jeune Wilson ne l'avait jamais dit à son ami. Non, il fanfaronnerait trop s'il le savait.
1080 mots. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

I think I love you
"Je veux qu’on se marie, je veux qu’on aie des enfants et une maison à nous. Je veux vivre avec toi et vieillir avec toi. Je veux mourir dans tes bras à 110 ans ou plus. Voila ce que je veux. Je ne veux pas 48 heures non stop avec toi. Je veux toute ma vie."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
Age : 30
Né(e) le : 10/08/1987
Quartier : Est
Je suis : agent du FBI à détroit
Inscrit depuis : 30/05/2017
Messages : 219
Célébrité : Lucas Till
Rps en cours : Katelyn
Naël
2/3

Message [Terminé] Sorry I didn't call - Ft. Kate › Jeu 1 Juin - 23:13
Sorry I didn't call
Kate & Nate



- Oui, mais heureusement pour nous, l'infiltration, tu ne comptes pas y retourner tout de suite...

Non en effet, ce n’était pas lui qui décidait, certes, si on avait besoin de lui, il le ferait, mais s’il pouvait éviter d’y retourner, il en serait bien content, il n’allait pas dire le contraire. Surtout que les missions d’infiltration, on sait quand elles commencent, mais on ne sait pas quand elles s’arrêtent et encore moins comment. Il essaya de la rassurer encore une fois en lui disant qu’elle ne se débarraserait pas de lui comme ça. Il s’amusa de la grimace qu’elle fit. C’est vrai qu’elle n’aimait pas les insectes. Bon, lui non plus en soit il n’aimait pas ça, mais ils ne lui faisait pas peur, c’est juste que c’était gênant d‘avoir une bestiole entrain de grimper sur votre mur ou de ramper par terre.

- Ouais bah sache que je suis très heureuse que tu sois là, mais qu'il est hors de question que je ne puisse pas me débarrasser de toi...  De toute façon, tu finiras par partir toi même quand tu comprendras que dormir chez moi signifie dormir sur mon canapé inconfortable ! D'ailleurs, ton dos doit s'en souvenir puisque tu as déjà passé quelques nuits dessus

Il grimaça et acquiesça à ce qu’elle venait de dire. Non en effet, il ne voulait pas dormir sur son canapé. Il avait suffisamment mal au dos à cause de la balle qu’il s’était prise, causant à sa peau de changer de couleur pour ne pas en rajouter. Il lui en offrirait un nouveau pour son anniversaire. C’est vrai qu’il avait passé d’horrible nuit à dormir dessus. Mais bon, au moment de son divorce, il n’avait pas non plus envie d’aller ailleurs. Il avait sacrifié son dos. Au moins, il avait pu garder la maison. En même temps, il s’était défendu corps et âme pour tout garder. Hors de question que Dinah le quitte et lui prenne tout ce pourquoi il avait bossé dur pour les payer. Parce que c’est bien joli mais des deux, c’est surtout lui qui payait pour tout ce qui était dans la maison, pas elle. Heureusement qu’à cet époque il avait Kate. Pour le coup il avait carrément eu le cafard, à passer son temps où il ne bossait pas à se morfondre sur son canapé et se plaindre. La pauvre, elle méritait bien une médaille pour avoir subi ça. Elle avait vraiment été d’une grande aide, et il ne la remercierai jamais assez pour ça. Et clairement, il s’y prenait mal puisqu’il arrivait à l’oublier durant ses missions.

- Mais oui bien sur, et tant qu'à faire je vais t'offrir le repas non ? Vu que tu ne sais pas cuisiner et que moi je sais, ça t'arrangerai bien, n'est-ce pas ?

Il lui sourit et partit s’asseoir sur le canapé, en se laissant tombé il grimaça légèrement. Pendant un instant il avait oublié son dos, ces muscles n’allaient pas bien et ils le lui faisait remarquer. Il espérait que Kate n’ait rien vu, mais puisqu’elle était partie vers la cuisine, il supposa que non. Tant mieux, il ne voulait pas qu’elle lui pose des questions.

Tu me connais tellement bien c’est fou! Tu me laisserait mourir de faim? Ou m’auto empoisonner? quel monstre tu es!

Il avait totalement surjoué la chose et s’en amusait tout seul en étant ultra dramatique et se laissant tomber de tout son long sur le canapé, le dos de sa main sur le front. Il se redressa finalement puis sourit en voyant posé à côté de lui Orgueil et Préjugés. Encore ce livre? Elle ne s’en lassait donc jamais? Okay, c’était l’une des meilleurs auteure, mais quand même. Et puis Même lui qui aimait lire, Jane Austen, c’était pas son truc, il préférait largement Mary Shelley.

- Touche pas à mon livre ! Et surtout, ne t'avise pas à la critiquer une fois de plus !

Il leva les mains en l’air après avoir lâché le livre. Non il ne s'aventurerait pas là dessus ce soir, il tenait à sa vie. Et il n’avait pas envie de mettre Kate plus en colère qu’elle ne l’était déjà. Il n’était pas complètement fou non plus.

j’ai rien dit encore!

Il l’aurait probablement fait si les circonstances avaient été différentes. Malheureusement, ce n’était pas le cas. Et il n’y avait pas grand chose qu’il pouvait faire pour changer ça. Il n’avait pas de machine à remonter le temps. Malheureusement. Il y aurait énormément de chose qu’il aurait changé.

- Tiens, ta bière ! Et maintenant, bois en silence mon petit.

Il attrapa la bouteille. Si elle l’interdisait vraiment de parler, la soirée allait être longue, très longue. Et puis en plus il n’avait rien dit sur son livre. Et c’est pas de sa faute si elle aimait Jane Austen et pas lui. Chacun ses goûts. Il trouvait les livres de cette auteure d’un ennui mortel. Il fit la moue un instant, il n’était pas petit, il fait presque 1m87, c’est pas le mec le plus grand de la planète, mais il est pas non plus le plus petit. On dirait qu’elle parle a un gosse de 8 ans quand elle dit ça! Bon, des fois, c’est vrai qu’il est pas très mature. Mais bon, c’est un moyen comme un autre de décompresser lorsqu’on quitte la noirceur du boulot qu’il a.

- Bon sinon, cette mission ? Ce fut une réussite ou pas du tout ?

Il n’était pas encore autorisé à en parler. Alors les détail croustillant, ce sera pour plus tard. Une des choses les plus importante dans le métier, c’est de savoir se taire. Pour protéger tout un tas de monde. Et pour le coup, même si son boulot à lui était fini, il y’en a pour qui ça ne fait que commencer, et bien évidemment il fait confiance à Kate, aucun problème là dessus, mais temps qu’il n’a pas le droit d’en parler. Il préfère juste éviter de le faire, mais avec Kate.

“Tu sais bien que j’ai pas le droit de dire grand chose, l’enquête n’est pas encore terminée. Mis à part qu’on s’est bien débrouillé, et que dans l’ensemble tout c’est bien passé, on les a tous eu, et le plus gros a été évité.”

Il pinça les lèvres, l’un de leurs informateur a été tué. Ce n’est pas Nate qui s’occupait de lui, mais ça reste tout de même un mort, qui aurait pu vivre une longue et belle vie si des petits cons n’avait pas eu en tête de faire exploser une école. Et une fois de plus il préféra largement éviter de mentionner le fait qu’il s’était fait tiré dessus. Enfin bref. Maintenant qu’il était chez lui, enfin, chez kate, mais loin du boulot quoi, il laissait ça derrière lui. il bu une gorgée de sa bière.

“Et toi? La librairie? Toujours debout? Il ne s’est rien passé pendant mon absence? Des crimes atroces qui nécessiterait l’intervention du FBI comme un vol de livre ou un café non payé?”

made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admins
avatar
Je veux qu’on se marie, je veux qu’on aie des enfants et une maison à nous. Je veux vivre avec toi et vieillir avec toi. Je veux mourir dans tes bras à 110 ans ou plus. Voila ce que je veux. Je ne veux pas 48 heures non stop avec toi. Je veux toute ma vie.



Age : 25
Né(e) le : 31/10/1991
Je suis : Libraire et écrivain à mes heures perdues
Inscrit depuis : 18/04/2017
Messages : 619
Célébrité : Blake Lively
Rps en cours : Are we friends or a little bit more ?- Nate & Kate

A little bit of animation during a rainy day- Elyssa & Kat'

Dans un dédale de livres- Ainsley & Kat'

Message [Terminé] Sorry I didn't call - Ft. Kate › Ven 2 Juin - 11:46

Nate & Kate: les Quilson
“Tu me connais tellement bien c’est fou! Tu me laisserait mourir de faim? Ou m’auto empoisonner? quel monstre tu es!”

Cette remarque arracha un grand sourire à Katelyn. Oui, elle le connaissait bien, même très bien. Après tout, cela faisait un peu plus de 20 ans qu'ils se connaissaient, et au cours des années, leur amitié n'avait fait que se renforcer, pour leur plus grand plaisir. Au point qu'aujourd'hui, ils se confiaient sur pratiquement tous les sujets et s'entraidaient toujours. Comme l'an passé lorsque la blonde avait passé plusieurs semaines à ramasser Nate de son divorce avec cette perfide de Dinah... Kat' ne l'avait jamais aimé, la trouvant fausse, et ce qu'elle avait fait à Nathaniel n'avait fait que renforcer son mépris pour cette femme. Et son opinion, comme quoi en amour, mieux vaut toujours se méfier... Et pourtant, la blonde n' était pas une experte en amour, puisqu'elle n'était sorti qu'avec très peu d'hommes, et souvent pour des relations de courte durée. Mais après tout, cela avait toujours était son choix de rompre. Pas assez d'affinités ou de sentiments. Elle attendait encore son prince charmant, mais elle ne perdait pas confiance. Un jour, il finirait bien par arriver.

Tout en sortant la bière et la canette du frigo, elle sortit un plat de lasagnes qu'elle avait cuisiné la veille. Vu tut ce qu'il y avait, cela ferait bien l'affaire. Et si jamais ce n'était pas le cas, elle avait des glaces au congélateur. Glaces qui, vu la chaleur actuelle, seraient les bienvenues.
En rejoignant Nate de l'autre côté de la pièce, dans l'espace lui servant de salon, la blonde saisit son livre préférée, qu'elle posa doucement sur une commode, sur une pile de livres qui attendaient d'être lus par la jeune libraire.

- Oui et bien, j'anticipe. Je te connais trop bien pour savoir ce que tu serais capable de dire, et ce que moi je pourrais dire. Et ce soir j'ai pas envie de t'entendre critiquer ma chère Jane Austen !

S'exclama-t-elle en souriant tout en lui tendant sa bière. Puis,elle se laissa tomber aux côtés du jeune homme, et tourna la tête vers lui, alors qu'il reprenait la parole pour répondre à sa question.

“Tu sais bien que j’ai pas le droit de dire grand chose, l’enquête n’est pas encore terminée. Mis à part qu’on s’est bien débrouillé, et que dans l’ensemble tout c’est bien passé, on les a tous eu, et le plus gros a été évité. "

En silence, elle écouta celui-ci lui résumer comme il put sa mission, sans le quitter du regard. Évidemment, comme la plupart du temps, il n'avait pas le droit de lui dire grand chose... Ce qui fit grimacer la blonde. Tant pis, l'idée d'intrigue pour son roman, ce sera pour une prochaine fois... Elle devra se contenter de son imagination pour cette fois ci. Néanmoins, elle était plus que ravie qu'il est réussi sa mission et surtout qu'il en soit sorti en vie sans une seule égratignure. C'était bien la seule chose qu'elle demandait.

- Je comprends. En tout cas, je suis ravie qu'elle soit un succès cette mission de quinze jours qui t'a éloigné de nous. Et surtout, je suis plus qu'heureuse que tu sois en vie, et qu'il ne te soit rien arrivé. Tu sais que c'est la seule chose qu'on demande autour de toi.  

Elle lui sourit à nouveau avant de poser sa main sur la sienne durant quelques secondes, en signe de soulagement. Puis doucement, elle la retira, pendant que Nate lui posait à son tour une question sur son boulot.

“Et toi? La librairie? Toujours debout? Il ne s’est rien passé pendant mon absence? Des crimes atroces qui nécessiterait l’intervention du FBI comme un vol de livre ou un café non payé?”


- Oh bah ça va ! C'est la librairie après tout.  Elle est toujours debout, comme depuis quarante ans maintenant, et elle le restera encore de longues années. Grâce à mes fidèles clients, qui, comme de coutume, ne volent jamais un livre. Quant aux cafés, tu sais qu'ils sont gratuits  mon cher, et ce depuis que ma grand-mère a instauré cette coutume il y a plusieurs années. Et puis tu me connais, même si un client ne payait pas son café, je ne le poursuivrai pas pour si peu. Je suis bien trop gentille pour ça!


Elle rit quelque peu  à ses mots avant de se reprendre. Oui, la jeune Wilson était une personne gentille, qui laissait beaucoup de choses passer, trop selon ses parents qui avaient toujours eu peur que ce côté de leur fille ne lui porte un jour préjudice.

- J'ai juste engagée une nouvelle libraire pour m'aider et afin d'alléger mes heures. En plus, cela me permet de garder la boutique plus longtemps ouverte. Sinon, je n'aurai pas tenu le rythme cet été. Et il est hors de question que mon grand-père y passe toute ses après-midi pour m'aider, ma grand mère ne me le pardonnerait pas !

Elle rit à nouveau à cette idée. Sa grand-mère était une femme en or, le cœur sur la main, toujours prête à aider, mais depuis qu'elle avait pris sa retraite il y a plus d'un an, elle n'acceptait plus vraiment que son mari passe ses après-midi entières, voir ses journées avec sa petite-fille à la librairie. Selon elle, il devait se reposer et se ménager, ce dont le vieil homme n'avait pas vraiment envie apparemment. À 63 ans, il passait ses journées à courir de partout.

- Bon sinon, parlons de choses sérieuses ! Plus que sérieuses même ! Où en es-tu dans nos séries favorites ?

Une fois sa question posée, elle sourit, fière d'elle, car elle savait que le début de sa phrase avait plus qu'intrigué le jeune homme, et il ne devait pas s'attendre à une telle chute. Mais les séries étaient une de leur passion commune, et ils adoraient commenter les épisodes qu'ils regardaient. Tout comme ils adoraient faire de petites compétitions entre eux comme par exemple qui regardera en premier cet épisode, ou qui aura finie cette saison avant l'autre. Et puis, certains week-end, ils s'autorisaient un marathon série pour rattraper tout les épisodes qu'ils avaient en retard. Ces moments là, étaient des instants de pur bonheur pour la jeune femme, qui avait pour habitude de profiter de chaque instant de sa vie avec son meilleur ami.
1030 mots. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

I think I love you
"Je veux qu’on se marie, je veux qu’on aie des enfants et une maison à nous. Je veux vivre avec toi et vieillir avec toi. Je veux mourir dans tes bras à 110 ans ou plus. Voila ce que je veux. Je ne veux pas 48 heures non stop avec toi. Je veux toute ma vie."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
Age : 30
Né(e) le : 10/08/1987
Quartier : Est
Je suis : agent du FBI à détroit
Inscrit depuis : 30/05/2017
Messages : 219
Célébrité : Lucas Till
Rps en cours : Katelyn
Naël
2/3

Message [Terminé] Sorry I didn't call - Ft. Kate › Dim 4 Juin - 18:16
Sorry I didn't call
Kate & Nate



Il n’avait rien dit. il n’avait fait que prendre son bouquin et n’avait pas dit un mot. Même si certes il y a pleins de choses qu’il pensait sur ce dernier. et pas que des bonne choses. Sa mère était prof de littérature. Et il adore lire car cette dernière lui a transmit sa passion. Mais Jane Austen - bien qu’il reconnaîtra que ses oeuvres ont joué un rôle crucial dans la libérations des femmes en Angleterre- l’ennui. Il préfère largement HG Wells, certaines oeuvres de Huxley et de Dickens. Il y trouve plus d’action.

- Oui et bien, j'anticipe. Je te connais trop bien pour savoir ce que tu serais capable de dire, et ce que moi je pourrais dire. Et ce soir j'ai pas envie de t'entendre critiquer ma chère Jane Austen !

Oui. et Il n’était pas assez maso pour le faire. Pas aujourd’hui… Il vient déjà d'échapper à la décapitation. il n’allait pas en plus l’énerver sur ça. Il leva les mains en l’air, pour lui faire comprendre qu’il n’en ferait rien. Ils enchainèrent sur la dernière mission de Nate. Et il n’avait pas encore l’autorisation d’en parler. En même temps, ils ont rarement l’autorisation de parler en détail des missions. Une histoire de sécurité intérieure pour ne pas donner d’idée quelconque à qui que ce soit. Donc une fois une enquête terminée même si la liberté d’en parler est plus grande, ce n’est pas toujours complètement libre. Et même s’il fait confiance à Kate et qu’il sait qu’elle n’irait pas divulguer des informations délicates si jamais il venait par quelque moyen que ce soit à lui en parler, mais il était du genre à suivre les règles lorsque son boulot était en jeu.

- Je comprends. En tout cas, je suis ravie qu'elle soit un succès cette mission de quinze jours qui t'a éloigné de nous. Et surtout, je suis plus qu'heureuse que tu sois en vie, et qu'il ne te soit rien arrivé. Tu sais que c'est la seule chose qu'on demande autour de toi.  

Il lui sourit essayant de paraître vrai. Il s’était juste fait tiré dessus. Donc bon, il lui était arrivé quelque chose, mais dieu merci rien de grave. Il s’est déjà fait tiré dessus il y’a quelques années lorsqu’il était à San Diego et il n’a absolument aucune envie de réitérer l'expérience un jour. C’est trop douloureux, et rester bloqué chez soit pendant la convalescence c’était l’horreur? Même si ce fut l’une des rare fois où il réussit à se remettre complètement à jour dans ses films et série. Il envoya la conversation sur son boulot à elle, sur la librairie.

- Oh bah ça va ! C'est la librairie après tout.  Elle est toujours debout, comme depuis quarante ans maintenant, et elle le restera encore de longues années. Grâce à mes fidèles clients, qui, comme de coutume, ne volent jamais un livre. Quant aux cafés, tu sais qu'ils sont gratuits  mon cher, et ce depuis que ma grand-mère a instauré cette coutume il y a plusieurs années. Et puis tu me connais, même si un client ne payait pas son café, je ne le poursuivrai pas pour si peu. Je suis bien trop gentille pour ça!

C’est vrai, elle était beaucoup trop gentille, et c’est bien grâce à cela qu’il l’aimait autant. Elle avait toujours était gentille avec lui, et depuis qu’il était agent, il trouvait en elle l'opposé de ce qu’il pouvait voir au boulot, et c’est l’une des choses qui lui permettait de tenir jour après jours. Rentrer et voir un rayon de soleil qui vous rend heureux, et vous fait oublier tout vos problèmes ou presque.

tant mieux, tant mieux! mais si un jour ça arrive je serais ravi de mener l’enquête sur un vol de livre! ce sera toujours plus simple que de démanteler des réseaux terroristes, je pense que ce serait dans mes cordes.

Du moins il espère, ce serait bête d’être incapable de résoudre un crime aussi futile alors qu’il passe ses journée à traquer de vil criminels prêt à tuer un maximum de gens juste pour faire entendre et essayer d’imposer leurs idées. On vit dans un monde étrange, et bien malheureux, et même si des fois il perd espoir, notamment lorsqu’il est en plein boulot, lorsqu’il rentre, il reprend espoir et se dit que ça vaut la peine de continuer de se battre contre ces gens là.

- J'ai juste engagée une nouvelle libraire pour m'aider et afin d'alléger mes heures. En plus, cela me permet de garder la boutique plus longtemps ouverte. Sinon, je n'aurai pas tenu le rythme cet été. Et il est hors de question que mon grand-père y passe toute ses après-midi pour m'aider, ma grand mère ne me le pardonnerait pas !

il était temps. Un peu d’aide ne fait de mal à personne. Et même si elle est parfaite en toutes circonstance, le visage reposé lui sied mieux que la fatigue, l’épuisement. En même temps, les valises sous les yeux ne vont à personne, même les plus beaux spécimens n’arrivent pas à rendre la chose sexy et attirante.

- Bon sinon, parlons de choses sérieuses ! Plus que sérieuses même ! Où en es-tu dans nos séries favorites ?

Il sourit. On a vu plus sérieux. Et même s’il aimerait dire qu’il est parfaitement à jour, c’est loin d’être le cas. Vraiment, vraiment très loin. Il est à jour dans aucune série. La dernière fois qu’il a eu du temps de repos il n’a pas réussit a ratraper son retard, du coup, il n’a fait que grandir. Il en est à peu près au moment où pour ceux qui suivent leurs séries semaines après semaines, il y a eu le hiatus. Une des raisons pour laquelle il n’est sur aucun réseau social, c’est pour éviter les spoils. Parce qu’avec quelques mois de retard sur ses séries préférés, il y a de quoi avoir envie de brûler vif les gens qui spoils la fin de la saison. Il ne pensent pas aux gens comme Nate, qui ne peuvent pas suivre les séries en temps et en heure. Les pires sont ceux qui sortent “si tu veux pas être spoiler tu n’as qu’à regarder au moment de la diffusion, si tu fais pas d’effort t’es pas un vrai fan et tu mérites ce qui t’arrives” il a tellement envie de leur répondre “et ben la prochaine fois que quelqu’un veut faire sauter un bombe quelque part, je laisserais la chose arrivée, et si tu meurs dans un attentat c’est pas grave, il fallait bien que je reste à jour! Tu me pardonneras!” Mais bon… apparemment ça ne se fait pas. M’enfin si y’en a qui pouvaient fermer leurs gueule, il serait bien content.

J’en suis au même point que la dernière fois qu’on s’est vu, en d’autre termes, toujours en retard! Malheureusement.

Il finit sa bière. S’il pouvait tout regarder d’un coup en seulement quelques heures, il le ferait bien volontier, mais les choses ne se font pas comme ça. La plupart des séries ont des épisodes de quarante minutes, et ça ne rentre pas dans son emploi du temps lorsqu’il est au boulot.

J’ai quelques jours, j’vais essayer de me rettraper un peu, mais soyons franc je ne serait jamais à jour. Je dois avoir une bonne centaine d’heure de visionnage à ratrapper. Et j’ai aussi du sommeil à rattraper et ce dernier passe avant. Et puis il faut que j’aille voir ma famille! Donc ouais, je suis pas prêt d’y arriver.

Un jour il sera à jour. Lorsqu’il prendra sa retraite il aura tout le temps du monde pour se mettre à jour, s’il atteint l’âge de la retraite bien évidemment. d’ici là, il devrait faire avec son retard et se risque constant d’être spoiler. Ce sont les inconvénients du métier. Entre autres.

Et toi? T’es à jour?


made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admins
avatar
Je veux qu’on se marie, je veux qu’on aie des enfants et une maison à nous. Je veux vivre avec toi et vieillir avec toi. Je veux mourir dans tes bras à 110 ans ou plus. Voila ce que je veux. Je ne veux pas 48 heures non stop avec toi. Je veux toute ma vie.



Age : 25
Né(e) le : 31/10/1991
Je suis : Libraire et écrivain à mes heures perdues
Inscrit depuis : 18/04/2017
Messages : 619
Célébrité : Blake Lively
Rps en cours : Are we friends or a little bit more ?- Nate & Kate

A little bit of animation during a rainy day- Elyssa & Kat'

Dans un dédale de livres- Ainsley & Kat'

Message [Terminé] Sorry I didn't call - Ft. Kate › Mer 7 Juin - 21:21

Nate & Kate: les Quilson
“tant mieux, tant mieux! mais si un jour ça arrive je serais ravi de mener l’enquête sur un vol de livre! ce sera toujours plus simple que de démanteler des réseaux terroristes, je pense que ce serait dans mes cordes.” 

Cette phrase fit d'abord sourire Katelyn, avant qu'elle n'éclate en un doux et chaleureux rire, tout en imaginant son ami débarquer à sa boutique à cause d'un vol de livre. Néanmoins, il avait raison d'une chose: rechercher un simple voleur serait bien plus facile que de traquer ces tarés de terroristes. Et au moins, il ne risquerait pas sa vie tous les jours... Cette pensée lui fit perdre son sourire, mais elle ne dit rien. Après tout, ça ne servait à rien de ressasser la décision de son ami pour son travail, elle devait juste s'y habituer. Ce qui, malgré les années, n'était pas encore le cas. Elle tenait beaucoup trop à lui, et avait peur à chaque fois qu'il partait en mission.

Quand elle mentionna le fait qu'elle avait embauché, Kat' vit comme un éclair de soulagement dans les yeux bleus de Nathaniel. Car comme tous les membres de sa famille, et un grand nombre de ses amis, il trouvait qu'elle travaillait beaucoup trop. Mais, la jeune Wilson adorait son train de vie, et c'était d'ailleurs pour ça qu'elle avait choisi de reprendre la librairie de ses grand-parents. Mais aujourd'hui, elle avait besoin de repos, car la fatigue était bien trop grand chez elle, et elle avait prit beaucoup de retard dans son roman, alors que sa date butoir, elle, n'avait pas changé. Donc, il lui avait fallu choisir d'alléger son emploi du temps à la boutique pour mieux se concentrer sur son livre. Et aussi se reposer accessoirement, ce qui lui ferait du bien vu les cernes qu'elle avait depuis quelques jours.

“J’en suis au même point que la dernière fois qu’on s’est vu, en d’autre termes, toujours en retard! Malheureusement.”

En entendant cela, la blonde ne put s'empêcher de sourire, un air légèrement moqueur sur le visage. Mais elle se retint de dire quelque chose, car après tout, avec son travail, il était normal qu'il est un peu de retard.

“J’ai quelques jours, j’vais essayer de me rattraper un peu, mais soyons franc je ne serait jamais à jour. Je dois avoir une bonne centaine d’heure de visionnage à rattraper. Et j’ai aussi du sommeil à rattraper et ce dernier passe avant. Et puis il faut que j’aille voir ma famille! Donc ouais, je suis pas prêt d’y arriver.”

- Tu vas essayer d'en rattraper ? Eh bien tu as du courage, car vu le nombre de séries que tu regardes, tu n'es pas prêt d'être à jour. Surtout si tu dois profiter de nous tous !

Voilà une chose dont la blonde était sûre, puisqu'elle regardait autant de série que lui, si ce n'est plus même, puisqu'elle avait la chance de pouvoir suivre les sorties. Jour après jour, elle se tenait au courant des nouveautés prévus, et des séries renouvelées. Et chaque soir, elle se regardait au moins un épisode, si ce n'est plus quand elle n'était pas fatiguée. Et le dimanche, c'était binge watching des quelques épisodes qu'elle n'avait pu regarder dans la semaine. Enfin, cette routine avait quelque peu changé depuis qu'Emma était arrivée à la librairie, offrant ainsi plus de temps libre à la blonde.

- D'ailleurs, profiter des tiens c'est ce que tu as intérêt à faire, sinon on risque de tous t'en vouloir. Ta mère la première. Et moi juste après. Sinon, je te le ferai payer!

Dit elle en le dévisageant, un sourire narquois sur les lèvres.

“Et toi? T’es à jour?”

- Et bien oui mon cher ! Je prends le temps quand je peux. Et comme j'ai plus de disponibilités avec mon employé, j'en profite pour me tenir à jour !

S'exclama-t-elle avant de boire une longue gorgée de sa boisson fraîche. Puis, elle dévisagea à nouveau Nate, réfléchissant en même temps. Tout à coup, une pensée avait traversé son esprit. Une vilaine pensée: celle de spoiler Nate sur une de ses séries préférées pour se venger de ses deux semaines de disparition. La tentation était vraiment forte,et la jeune Kat' tenta de résister, en se mordillant la lèvre inférieure. Et puis... merde hein... Elle méritait bien de se venger un peu, ça lui apprendra de la faire autant paniquer.
Doucement, elle posa sa boisson sur la table basse, avant de se lever, dans le but d'aller s'occuper des lasagnes qu'elle avait sorti un peu plutôt.

- Je vais m'occuper du repas, reste assis si tu veux. Ah, et au passage, tu vas être content, car dans le dernier épisode de la saison une de MacGyver, Mark Sheppard, tu sais celui qui joue Crowley dans Supernatural, débarque en méchant, et il poignarde Bozer. C'est un final de fou !

Une fois sa phrase finie, elle lui adressa un grand sourire, non sans regretté quelque peu son acte. Se venger n'était pas dans son habitude, mais là, la tentation avait été trop forte. Ne souhaitant pas rester près de son meilleur ami, car elle connaissait ses réactions, elle contourna la table basse pour se rendre dans la cuisine.

850mots. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

I think I love you
"Je veux qu’on se marie, je veux qu’on aie des enfants et une maison à nous. Je veux vivre avec toi et vieillir avec toi. Je veux mourir dans tes bras à 110 ans ou plus. Voila ce que je veux. Je ne veux pas 48 heures non stop avec toi. Je veux toute ma vie."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
Age : 30
Né(e) le : 10/08/1987
Quartier : Est
Je suis : agent du FBI à détroit
Inscrit depuis : 30/05/2017
Messages : 219
Célébrité : Lucas Till
Rps en cours : Katelyn
Naël
2/3

Message [Terminé] Sorry I didn't call - Ft. Kate › Ven 9 Juin - 19:01
Sorry I didn't call
Kate & Nate



- Tu vas essayer d'en rattraper ? Eh bien tu as du courage, car vu le nombre de séries que tu regardes, tu n'es pas prêt d'être à jour. Surtout si tu dois profiter de nous tous !

Evidemment, il ne va pas non plus passer ses journées  avec ses proches, alors oui il essaierait de se mettre à jour dans au moins une série avant de devoir reprendre le boulot. Au moins, avec sa blessure au dos, il avait quelques jours de répits. Il comptait bien en profiter. Encore fallait-il qu’il réussisse qu’elle série il allait rattraper sur la totalité de ce qu’il regardait, et ce choix allait être très compliqué. Si seulement il n’y avait pas autant de bonnes séries à la télé. Et en plus il y’en a d’autre qui arrivent. Il a entendu parler d’une nouvelle série star trek, et c’est une sortie qu’il ne voulait pas louper. Mais vu qu’ils passent leurs vies à la repousser, il ne sait pas quand est-ce qu’il aura ce qu’il veut.

« ouais, il faut si j’veux au moins essayer d’être à jour pour la rentré »

Soyons franc, il ne sera jamais à jour partout pour la rentrée. Mais il garde espoir. Au moins pour les séries qu’il préfère.  Et puis oui, il allait trouver le temps pour aller voir ses proche, ce soir Kate, demain sa mère et sa sœur, et après il verra. Il ne va pas non plus passer ses journées à squatter chez ses proches.

- D'ailleurs, profiter des tiens c'est ce que tu as intérêt à faire, sinon on risque de tous t'en vouloir. Ta mère la première. Et moi juste après. Sinon, je te le ferai payer!

Oui, il la croyait. Et il n’avait aucune envie qu’elle s’énerve encore plus contre lui. Et ça va, il a été absent deux semaines, pas quatre mois, pourtant c’est déjà arrivé ! Et quand il allait en infiltration à San Diego, il ne donnait pas de nouvelles et en plus il était à l’autre bout du pays.

« T’en fais pas, c’est prévu ! Et puis tu crois que j’vais aller manger chez qui ? »

Il laissa échapper un rire. Il aimait vraiment beaucoup sa mère bien évidemment, mais il aime aussi beaucoup ses bons petits plats, et maintenant qu’il était libre il allait en profiter. Surtout que lui et la cuisine, il finira bien un jour à mélanger la mort au rat et la farine. Oui en cuisine il était dangereux. C’est bien pour ça qu’en général il commande ou fait juste décongeler un plat. Et même ça des fois il arrive à l’oublier et le faire bruler. C’est une chance que sa maison tienne encore debout ! Traquer des criminels, tirer avec précision, infiltrer des groupes de criminels, tout ça c’est simple pour lui à côté de faire la cuisine. Il reprit sur les série lui demandant si elle, elle était à jour, elle avait sûrement plus de chance de l’être que lui, elle a la chance d’avoir des horaires fixes.

- Et bien oui mon cher ! Je prends le temps quand je peux. Et comme j'ai plus de disponibilités avec mon employé, j'en profite pour me tenir à jour !

Ouais, bah tout le monde n’a pas cette chance. Lui quand il est en surveillance, il a des services qui durent très longtemps, et la relève arrive rarement à l’heure et ensuite au lieu de rentrer il préfère dormir sur place pour être sûr d’être présent s’il se passe un truc. C’est un choix de sa part.

- Je vais m'occuper du repas, reste assis si tu veux. Ah, et au passage, tu vas être content, car dans le dernier épisode de la saison une de MacGyver, Mark Sheppard, tu sais celui qui joue Crowley dans Supernatural, débarque en méchant, et il poignarde Bozer. C'est un final de fou !

Il l’a regarda d’abord avec de grands yeux, surpris.  Comment ça Bozer se fait poignarder. Et ! Et elle vient de le spoiler là ! Nan mais elle est sérieuse ! Pourquoi ? Il se leva d’un coup. Et grimaça en se souvenant de son dos. En plus il va perdre la joie de voir Mark Sheppard! Il aime tellement cet acter, juste sa tête et ses rôle de méchant, et il adore Crowley dans supernatural, et depuis que cette série c'est devenu tout pourri, il est maintenant son personnage préféré et bon sang ce qu'il aime le croiser dans d'autres séries! ça le rend toujours incroyablement heureux ce genre de surprises!

« Ah ! Fuck ! »

Une fois remis de sa douleur il la rejoignit très vite dans la cuisine.

« Pourquoi t’as fait ça ? Genre… Depuis quand on spoil les gens comme ça ! Si tu veux j’m’en vais dessus et je ne reviendrais plus jamais avant d’être à jour, et y’a pas grandes chances que je sois un jour à jour ! Ça t’amuse de me pourrir la fin de la série ! J’espère pour toi que j’aimais je ne serais en avance sur toi dans une série parce que je t’assure que je me gênerais pas pour te le faire payer ! Mais promis la prochaine fois que je pars en mission je rattraperais mes séries avant de venir ici ? Autre chose ? Préviens-moi, que je parte tout de suite ! Genre sérieux ! Bozer quoi ! J’avais pas besoin de savoir ça ! Il meurt pas au moins ? Comment tu peux me faire ça ? »

Okay, il exagérait un peu ! Mais on ne spoil pas les gens comme ça ! Le sentiment de savoir un tel élément c’est décevant, le spoil devrait être un crime ! Il va commencer une nouvelle division, une cellule anti-spoil ! déjà qu’il passe sa vie à les éviter lorsqu’il est sur internet, il passes ses jours à bosser, à protéger la nation, et c’est comme ça qu’on le remercie !? On a vu plus reconnaissant. Trahis par ses propres proches !



made by black arrow

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admins
avatar
Je veux qu’on se marie, je veux qu’on aie des enfants et une maison à nous. Je veux vivre avec toi et vieillir avec toi. Je veux mourir dans tes bras à 110 ans ou plus. Voila ce que je veux. Je ne veux pas 48 heures non stop avec toi. Je veux toute ma vie.



Age : 25
Né(e) le : 31/10/1991
Je suis : Libraire et écrivain à mes heures perdues
Inscrit depuis : 18/04/2017
Messages : 619
Célébrité : Blake Lively
Rps en cours : Are we friends or a little bit more ?- Nate & Kate

A little bit of animation during a rainy day- Elyssa & Kat'

Dans un dédale de livres- Ainsley & Kat'

Message [Terminé] Sorry I didn't call - Ft. Kate › Dim 11 Juin - 13:39

Nate & Kate: les Quilson
« ouais, il faut si j’veux au moins essayer d’être à jour pour la rentré »

Cette phrase arracha un sourire. Essayer était un bien grand mot, surtout avec le nombre d'épisodes qu'il devait avoir de retard. Mais la blonde ne voulait pas désespérer, et elle l'aiderait à rattraper son retard, quitte à l'inviter pour des soirées séries ensemble. Voilà qui serait des plus agréables pour passer du temps tout les deux.

« T’en fais pas, c’est prévu ! Et puis tu crois que j’vais aller manger chez qui ? »


La blonde leva les yeux au ciel en l'entendant poser sa question. Comme toujours, il viendrait chez elle, chez sa mère ou encore sa soeur, elles avaient l'habitude. N'étaient-elles pas les trois femmes de sa vie après tout ? Enfin, c'est qu'il disait toujours, et elles, elles adoraient le recevoir à manger, au moins, il ne mourrait pas de faim ou bien ne se nourrissait pas exclusivement de pizza et autre cochonnerie.

Après avoir lancé son spoil, Kat' quitta le salon pour la cuisine rapidement, tout en évitant de passer près de Nate. Elle avait à peine finit sa phrase qu'elle s'en voulait déjà d'avoir fait ça. Beaucoup même. Dans la cuisine, elle se rua vers le plan de travail ou se trouvait son plat de lasagnes afin de les mettre
à réchauffer. Quelques secondes après son arrivée, elle était rejointe par un Nate plus qu'en colère, qui s'approcha à toute vitesse d'elle.

« Pourquoi t’as fait ça ? Genre… Depuis quand on spoil les gens comme ça ! Si tu veux j’m’en vais dessus et je ne reviendrais plus jamais avant d’être à jour, et y’a pas grandes chances que je sois un jour à jour ! Ça t’amuse de me pourrir la fin de la série ! J’espère pour toi que j’aimais je ne serais en avance sur toi dans une série parce que je t’assure que je me gênerais pas pour te le faire payer ! Mais promis la prochaine fois que je pars en mission je rattraperais mes séries avant de venir ici ? Autre chose ? Préviens-moi, que je parte tout de suite ! Genre sérieux ! Bozer quoi ! J’avais pas besoin de savoir ça ! Il meurt pas au moins ? Comment tu peux me faire ça ? »

Ces paroles, presque criées, heurtèrent la blonde avec force et rage, alors qu'elle les comprenait très bien.  Elle se posait même les mêmes questions que lui... Comment avait-elle pu faire cela ? Ce n'était pas dans ses habitudes, bien au contraire... Nate face à elle, acculée au plan de travail de sa cuisine, Katelyn n'osait plus bouger d'un millimètre. Elle ne savait pas exactement ce qui lui avait pris de dire une telle chose, mais elle devait avouer s'être sentie comme soulagée de lui avoir spoilé une de ces séries préférées. Ce qui ne lui ressemblait pas pourtant... Mais là, cet acte lui avait fait un bien auquel elle ne s'attendait. C'était sa petite vengeance. Peut-être comprendrait-il à quel point ses jours interminables de silence avaient pu la blesser et la perturber.
Sans le quitter des yeux, elle prit doucement la parole

- Excuse moi...  Je suis sincèrement désolée... Je ne sais pas pourquoi j'ai fait ça... C'était stupide... Je...Je...

La jeune femme bafouillait alors que Nate avait approché son visage du sien. L'expression qu'il avait dans ses yeux faisaient comprendre à la blonde qui lui en voulait vraiment, et qu'aucune excuse ne fonctionnerait. Après tout, elle venait de commettre un des pire acte qui soit pour les sériophiles, et elle savait parfaitement.

- Et puis merde, hein ! C'est une sorte de juste retour des chose Nate ! Je sais que c'est mal ce que je viens de faire, j'en suis désolée, mais toi, tu sais pas à quel point j'ai eu peur pour toi, à quel point je me suis inquiétée !

Durant sa prise de parole, elle s'était laissé quelque peu glissée le long du plan de travail, afin de s'éloigner de Nate qui était vraiment très proche d'elle. Mais ce dernier la suivit, restant ainsi collée à Kat'. Une fois à l'arrêt, elle soutint le regard noir de son ami. C'est alors, qu'au bout d'une petite minute, poussée par un profond désir sorti de nul part, Katelyn s'approcha doucement un peu plus du visage de son meilleur ami avant de déposer un rapide baiser sur ses lèvres. Celui-ci fut furtif et rapide, avant que la jeune femme ne se recule, les yeux grand ouverts, surprises par sa propre réaction. Pourquoi avait-elle fait cela ? Qu'est-ce qui lui avait pris ? Elle n'en avait aucune idée... Mais elle devait avouer que ce simple geste lui avait plu. Beaucoup plus qu'elle ne l'aurait d'ailleurs pensé.

Les deux amis s'observèrent plusieurs secondes dans le silence le plus complet, chacun essayant de comprendre ce qu'il venait de se produire. Katelyn fut la première à  se ressaisir. Doucement, elle se retourna pour prendre à deux mains son plat de lasagnes, qu'elle avait sorti du frigo en même temps que les boissons, afin de le mettre au four. Elle l'enfourna et rompit le silence qui s'était installé.

- On pourra manger d'ici dix minutes, si cela te va toujours.

Dit-elle tout simplement, en ouvrant la porte du placard où elle rangeait ses assiettes. Passer à autre chose, voilà son idée pour oublier son acte.


850mots. Fiche créée par © Summers


Spoiler:
 

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

I think I love you
"Je veux qu’on se marie, je veux qu’on aie des enfants et une maison à nous. Je veux vivre avec toi et vieillir avec toi. Je veux mourir dans tes bras à 110 ans ou plus. Voila ce que je veux. Je ne veux pas 48 heures non stop avec toi. Je veux toute ma vie."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
Age : 30
Né(e) le : 10/08/1987
Quartier : Est
Je suis : agent du FBI à détroit
Inscrit depuis : 30/05/2017
Messages : 219
Célébrité : Lucas Till
Rps en cours : Katelyn
Naël
2/3

Message [Terminé] Sorry I didn't call - Ft. Kate › Lun 12 Juin - 14:17
Sorry I didn't call
Kate & Nate



Il avait un peu exagéré, certes, mais c’est mal de spoiler les gens. Et puis la fatigue ne l’aidait pas non plus à doser ses réactions, même s’il avait dormi une grande partie de l’après midi, il n’avait pas encore réussi à rattraper l’équivalent de deux semaines de boulot quasi non stop. Alors oui, ces réactions étaient un peu exagérées. Ce sont des choses qui arrivent. Mais merde, lui dire la fin d’une série qu’il n’avait pas encore fini juste pour quoi? Se venger? Sérieusement? Depuis quand Kate est elle rancunière! et puis ça va! c’était que deux semaines! Et c’est vrai quoi! quand il a la tête en plein boulot en train d’essayer des gens de commettre une attaque sur le sol américain, oui il est plus tourné sur ce qu’il fait que tourné famille et amis.  

- Excuse moi...  Je suis sincèrement désolée... Je ne sais pas pourquoi j'ai fait ça... C'était stupide... Je...Je..

Elle ne sait pas pourquoi? Et bien lui il sait! parce qu’elle est rancunière! Et qu’elle veut lui faire payer son manque de nouvelles! qu’est-ce qu’il va se passer le jour où il retournera en infiltration? Qu’est-ce qu’elle va faire sérieusement? Couper les ponts, brûler sa maison? Tuer son chien! Bon certes, elle n’irait sûrement pas aussi loin, même le diable serait incapable de faire du mal à un chien aussi adorable que groot, mais là il divague, revenons à nos moutons.

- Et puis merde, hein ! C'est une sorte de juste retour des chose Nate ! Je sais que c'est mal ce que je viens de faire, j'en suis désolée, mais toi, tu sais pas à quel point j'ai eu peur pour toi, à quel point je me suis inquiétée !

Juste retour? Sérieusement!? Et depuis quand être à fond dans son boulot, surtout quelque chose d’aussi important que son boulot! Il protège des gens, c’est pas comme si il était tricoteur professionnel! Oui il aurait pu envoyer un sms ou deux! Ou elle aurait juste pu se dire qu’il bossait et qu’il n’avait pas le temps! Il a pas dormi sur un canapé pourri dans une salle de conférence parce qu’il avait du temps pour lui. Non, il a dormi là dedans avec une salle remplie de papier contenant des informations pouvant sauver des vies parce que justement ils n’avaient pas beaucoup de temps. Alors oui, il s’est peut être trop investi, mais il ne va pas s’en excuser, parce qu’il a sauvé des vies en faisant ça, il a empêché des enfoirés de mettre en marche leurs plan de faire sauter un centre commercial!

Excuse moi d’avoir été plus inquiets pour les vies d’innocents qui ont été menacé par une attaque imminente, sans même qu’ils le sachent! Alors ouais, j’me suis pas vraiment arrêté pour envoyer des sms, parce que j’étais plus préoccupé par le fait d’empêcher des malades de tuer des innocents! Je suis désolé de pas avoir donné de nouvelles! mais encore une fois, j’étais occupé! Et puis c’est toujours mieux ça, plutôt que d’avoir la nouvelle de ma mort non? C’est pas la fin du monde! temps que t’as pas de nouvelles ça veut dire que je vais bien alors pas de quoi s’inquiéter! Pas la peine de me faire payer non plus comme si j’avais commis un crime!

Maintenant radio silence pendant deux semaines et il va se faire tapper sur les doigts? Il n’y a pas pensé, ce sont des choses qui arrivent. C’est pas la fin du monde non plus. Elle essaya de s’éloigner, de lui échapper, ce qu’il ne laissa pas faire. Il était fâché contre elle! Vraiment, et en plus il aurait sûrement les même reproches de la part de sa mère, mais cette dernière passerait vite au dessus. Il aurait du commencer par aller voir sa mère. Il était vraiment en colère contre elle qu’elle ait ressenti le besoin de se venger. Il était loin de s’attendre à ce qui suivit. Il pensait qu’il allait encore plus se faire engueuler, mais non. Elle s’approcha de son visage et déposa ses lèvres contre les siennes. Il ne bougea pas, même quand elle s’écarta, il la regardait avec surprise. Qu’est-ce qu’elle venait de faire exactement? Et pourquoi? Il la suivit du regard quand elle partit mettre les lasagnes au four.

- On pourra manger d'ici dix minutes, si cela te va toujours.

C’est tout? Il vont pouvoir manger! Cool. Et à par ça, ils vont parler de l’éléphant qui s’est invité dans la cuisine? Parce qu’elle vient quand même de l’embrasser non? Ou alors il a rêvé, il a halluciné, mais pour quelqu’un en parfaite santé si on oublie l’état de son dos, ce serait bizarre non?

Euuuh, ouais, enfin, juste… Qu’est ce qui vient de se passer là?

Il avait eu un peu de mal à sortir une phrase aussi simple, mais il fallait laisser à son cerveau le temps de redémarrer, il a eu un bug. Et il faut le comprendre, sa meilleure amie vient quand même de l’embrasser. Et peut-être qu’il se trompe, mais, c’est généralement pas ce qu’il se passe entre amis, meilleurs ou pas. Alors ouais, il veut bien explication, histoire de comprendre le pourquoi du comment elle avait fait ça! Enfin. Comment, ça, ça va, il comprend. Il maîtrise aussi. Mais pourquoi elle l’avait fait. ça non, il comprend pas. Il avait toujours un air d’ahuri sur le visage, toujours sous le choc. Il était très, très loin de s’attendre à ça.

made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admins
avatar
Je veux qu’on se marie, je veux qu’on aie des enfants et une maison à nous. Je veux vivre avec toi et vieillir avec toi. Je veux mourir dans tes bras à 110 ans ou plus. Voila ce que je veux. Je ne veux pas 48 heures non stop avec toi. Je veux toute ma vie.



Age : 25
Né(e) le : 31/10/1991
Je suis : Libraire et écrivain à mes heures perdues
Inscrit depuis : 18/04/2017
Messages : 619
Célébrité : Blake Lively
Rps en cours : Are we friends or a little bit more ?- Nate & Kate

A little bit of animation during a rainy day- Elyssa & Kat'

Dans un dédale de livres- Ainsley & Kat'

Message [Terminé] Sorry I didn't call - Ft. Kate › Lun 12 Juin - 17:29

Nate & Kate: les Quilson
C'était débile sa réaction, Katelyn le savait. D'ailleurs, elle ne savait pas pourquoi elle avait réagi ainsi, et pourquoi elle avait ressenti une telle colère. Ce n'était pas la première fois au cours de ses derniers mois qu'elle était en colère parce qu'il restait sous silence radio, alors qu'auparavant, ce n'était pas le cas, elle acceptait ses disparitions temporaires pour son boulot. Mais depuis quelques mois, cela avait changé. À chaque fois, qu'il partait en mission, la jeune femme s'inquiétait et quand elle revoyait, elle oscillait entre le soulagement et la colère. D'habitude, quand la colère prenait le dessus, elle ne disait rien. Mais cette fois là, elle l'avait emporté, sûrement parce que tous les proches de l'agent se sont inquiétés.

“Excuse moi d’avoir été plus inquiets pour les vies d’innocents qui ont été menacé par une attaque imminente, sans même qu’ils le sachent! Alors ouais, j’me suis pas vraiment arrêté pour envoyer des sms, parce que j’étais plus préoccupé par le fait d’empêcher des malades de tuer des innocents! Je suis désolé de pas avoir donné de nouvelles! mais encore une fois, j’étais occupé! Et puis c’est toujours mieux ça, plutôt que d’avoir la nouvelle de ma mort non? C’est pas la fin du monde! temps que t’as pas de nouvelles ça veut dire que je vais bien alors pas de quoi s’inquiéter! Pas la peine de me faire payer non plus comme si j’avais commis un crime!”

Quand Nate eut fini sa longue tirade, elle ne dit rien. Il avait raison, elle le savait. Il fallait qu'elle arrête de se comporter comme une petite fille pourrie gâtée avec lui... Alors qu'elle essayait de s'extirper de sa prise, celui-ci resta près d'elle, alors, Katelyn fit la seule chose qui lui vint à l'esprit: l'embrasser. Rapidement, furtivement. Puis elle se dégagea de son ami pour s'occuper de leur repas.
Tout à son affaire, elle ne put s'empêcher de penser à ce qui venait de lui prendre. Était-elle folle ? Non du tout. À y réfléchir, c'était plus la traduction de sentiments qui la poursuivait depuis pas mal de semaines à vrai dire. Elle s'était sentie comme soulagée par son acte. Et ravie.
Alors qu'elle disposait les deux assiettes sur la table, près de la tarte aux fraises, Nate reprit la parole.

“Euuuh, ouais, enfin, juste… Qu’est ce qui vient de se passer là?”

Se passant une longue main sur le visage, la blonde souffla avant de se tourner vers son meilleur ami. Soutenant son regard, elle prit une profonde inspiration et tenta de répondre du mieux qu'elle pouvait à la question du blond en face d'elle.

- Je vais être franche, je ne sais pas Nate. Tu étais si près de moi, et on s'est embrassé. Enfin, je t'ai embrassé. Voilà ce qui est arrivée. Pourquoi ? Je ne saurais te dire, ce fut comme une impulsion. Stupide, je te l'accorde, mais ça reste une impulsion. Et je suis désolée, j'aurai dû me retenir...

Elle avait murmuré ces quelques mots comme justification, sans le quitter des yeux, mots qui étaient en grande partie la vérité. Car désolée, elle ne l'était pas, et elle ne le saurait jamais. Elle n'avait pas aussi osé lui avouer qu'elle avait aimé l'embrasser, et que ce simple baiser avait éveillé en elle des sentiments pour lui qu'elle ne soupçonnait même pas. Mais pourquoi ne rien dire ? Sûrement parce qu'elle ne les avait pas encore totalement compris, et qu'ils étaient encore confus dans son esprit. Et puis elle ne souhaitait pas gâcher leur amitié pour cette simple impulsion. Car son meilleur ami était ce qui comptait le plus pour elle.


620 mots. Fiche créée par © Summers


Spoiler:
 

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

I think I love you
"Je veux qu’on se marie, je veux qu’on aie des enfants et une maison à nous. Je veux vivre avec toi et vieillir avec toi. Je veux mourir dans tes bras à 110 ans ou plus. Voila ce que je veux. Je ne veux pas 48 heures non stop avec toi. Je veux toute ma vie."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
Age : 30
Né(e) le : 10/08/1987
Quartier : Est
Je suis : agent du FBI à détroit
Inscrit depuis : 30/05/2017
Messages : 219
Célébrité : Lucas Till
Rps en cours : Katelyn
Naël
2/3

Message [Terminé] Sorry I didn't call - Ft. Kate › Mar 13 Juin - 16:43
Sorry I didn't call
Kate & Nate



Pourquoi l’avait-elle embrassé, ce n’était certes qu’un chaste baisé, mais tout de même, c’est pas quelque chose que tu fais avec ton meilleur ami, sauf circonstances atténuantes. Mais là y’a pas! Y’a pas d’alcool, y’a son ex copain qui vient de débarquer avec sa fiancé ou une connerie du genre, y’a rien du tout. Alors si c’était juste pour le dérouter et lui faire oublier qu’il était en colère. Bah elle a bien géré son coup! Et la meilleure technique pour dérouter quelqu’un revient à, roulement de tambours, katelyn Wilson! Au moins il ne pensait plus au fait qu’il venait de se faire spoiler la fin de MacGyver puisqu’il était bloqué sur le baiser. Faut dire que c’était une première, Kate qui l’embrasse, c’est pas quelque chose dont il avait l’habitude et tant mieux. Enfin, façon de parler. Il y’a des limites à leurs amitié, et c’est ça s’en est une. On embrasse pas ses amis, on sait tous que les “sex friends” ça finit jamais bien. M’enfin ils n’en sont pas là, et ils n'iront jamais jusque là, c’est sûr.

- Je vais être franche, je ne sais pas Nate. Tu étais si près de moi, et on s'est embrassé. Enfin, je t'ai embrassé. Voilà ce qui est arrivée. Pourquoi ? Je ne saurais te dire, ce fut comme une impulsion. Stupide, je te l'accorde, mais ça reste une impulsion. Et je suis désolée, j'aurai dû me retenir...

Elle ne sait pas pourquoi elle a fait ça? Bien! Quand quelqu’un est en colère contre toi, la première réaction qu’on doit avoir, c’est pas de l’embrasser!!! Tu gueules plus fort, tu te barres, tu le frappes, mais tu l’embrasse pas! C’est bizarre comme façon d’agir, même très bizarre. Lui il est en colère contre plein de gens, c’est par pour autant qu’il les embrasse. Les sales d’interrogatoires serait pleines de bisous sinon! Ce serait complètement loufoque comme situation, et accessoirement interdit. C’est pas pour rien qu’il y a des caméra dans les salles d’interrogation, un flic, ou un agent, n’a pas le droit d’avoir de contact physique avec un suspect.

T’as des impulsion assez bizarre si tu veux mon avis! Il faut que tu te trouve un mec!

ça lui faisait bizarre d’avoir dit ça. Comme si, à son oreille, cela sonnait faux. Imaginer Kate avec quelqu’un était loin de lui plaire. Pourquoi? très bonne question. ça aussi, ça semblait faux, ou ne pas aller. Et sans trop savoir pourquoi, il était content qu’elle l’ait, mais ça il comptait bien le garder pour lui. Il soupira et se reprit. Après tout rester en mode panique ne lui servirait à rien, et puis c’est pas comme s’il y avait quoi que ce soit entre eux. Ils sont amis, et ça s’arrête là. Enfin, il croit. Jusqu’à preuve du contraire il n’y a jamais eu une quelconque ambiguïté, c’est sa meilleure amie, et ça s’arrête là.

Okay, on oublie que ceci est arrivé! N’empêche que je t’en veux toujours pour m’avoir spoiler. Est-ce qu'au moins il survit? Bozer?

De toute façon, continuer de parler du baiser ne servirait à rien. C’est passé, on oublie, on en parle plus et on revient à ce qui est vraiment important. Est-ce qu’il va gueuler sur la télé en regardant Macgyver. Parce que certes il n’aime pas être spoiler, mais maintenant qu’il a une information assez sensible, il ne va juste être laissé là dessus. Où sinon il allait lui piquer son pc et mater les épisodes de suite, il doit lui en rester dix à regarder, ou pas loin.

made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admins
avatar
Je veux qu’on se marie, je veux qu’on aie des enfants et une maison à nous. Je veux vivre avec toi et vieillir avec toi. Je veux mourir dans tes bras à 110 ans ou plus. Voila ce que je veux. Je ne veux pas 48 heures non stop avec toi. Je veux toute ma vie.



Age : 25
Né(e) le : 31/10/1991
Je suis : Libraire et écrivain à mes heures perdues
Inscrit depuis : 18/04/2017
Messages : 619
Célébrité : Blake Lively
Rps en cours : Are we friends or a little bit more ?- Nate & Kate

A little bit of animation during a rainy day- Elyssa & Kat'

Dans un dédale de livres- Ainsley & Kat'

Message [Terminé] Sorry I didn't call - Ft. Kate › Mer 14 Juin - 11:54

Nate & Kate: les Quilson

Des tas de questions se bousculaient dans la tête de Katelyn. Trop même, et notamment une qui lui revenait sans cesse: pourquoi avait-elle fait ça ? Pourquoi ? C'était certes une impulsion sur le moment, car face à ses lèvres, elle n'avait eu qu'une envie, celle de l'embrasser, mais depuis plus d'une minute maintenant, la blonde se demandait si derrière ce baiser il n'y avait pas plus. Enfin pour elle. Non, c'était stupide comme idée. Nate était son meilleur ami, depuis des années, et ça ne pouvait changer du jour au lendemain. Surtout si ça risquait de changer leur relation à jamais.

“T’as des impulsion assez bizarre si tu veux mon avis! Il faut que tu te trouve un mec!” “T’as des impulsion assez bizarre si tu veux mon avis! Il faut que tu te trouve un mec!”

Carrément. La blonde prit sa remarque comme une sorte de claque. D'habitude, le blond n'aimait pas les histoires de cœur de la jeune femme, ni même ses copains. Elle avait déjà eut le malheur, dirons-nous, de lui en présenter quelques uns par le passé, et à chaque fois, Nate ne les avait pas accueilli à bras ouvert. C'est le moins que l'on puisse dire. Le seul qu'il avait dans l'ensemble apprécié était un policier de Détroit, mais la relation entre lui et Kat' ne s'était pas éternisée. Comme toutes les histoire de cœur de la jeune Wilson d'ailleurs. Aucune n'avait dépassé les 8 mois: trop de boulot, trop de différences entre les deux, pas assez d'amour aussi. Bref ce n'était jamais l'homme idéal pour la jeune femme, et pour une personne croyant en l'amour comme Kat', il n'avait rien à faire dans sa vie. Néanmoins, ces échecs ne l'empêchaient pas de parcourir les réseaux de rencontres ou d'accepter des invitations d'amis et clients de temps à autre.

- Ne t'en fais pas pour moi, j'ai un rendez-vous de prévu demain. Mais tu me connais, j'attends l'homme parfait, mais comme il n'existe pas, je peux attendre.


Lâcha-t-elle de but en blanc, avant de tourner le dos à son ami pour jeter un œil aux lasagnes, mais aussi souffler silencieusement, afin de se reprendre de ses émotions. C'est alors que Nate reprit la parole

“Okay, on oublie que ceci est arrivé! N’empêche que je t’en veux toujours pour m’avoir spoiler. Est-ce qu'au moins il survit? Bozer?”


Ouais on oublie... Plus facile à dire qu'à faire en réalité... Surtout quand c'est toi qui a fait le choix d'embrasser, et qu'en plus tu as aimé cela. Bien plus que tu ne l'aurais pensé d'ailleurs. Pour se changer les idées, la jeune femme se releva et entreprit de sortir des couverts du tiroir, puis deux verres, avant de prendre une inspiration pour répondre à la question de Nate.

- Je sais, que tu m'en veux. Mais ne t'inquiète pas, je t'ai menti, il arrive rien à Bozer, ne t'en fais pas pour lui. Je voulais juste frapper là ou ça fait mal...

Bon c'était en partie un mensonge, car Bozer se faisait bien poignardé, mais il survivait, dieu merci. Sinon son meilleur ami ne s'en serait jamais remis. Jamais. Et là, la blonde n'exagérait pas puisque Bozer est le personnage préféré de Nat'.
Elle sortit le plat de lasagne du four, pour le poser sur la table, puis elle leva à nouveau le regard vers son ami avant de reprendre la parole.

- Si tu veux, on peut se regarder un épisode de MacGyver en mangeant ou même plusieurs. C'est ce que j'ai de mieux à te proposer pour me faire pardonner. Et en plus de cela, j'ai une clé USB avec tout les épisodes pour toi, plus ceux de deux ou trois autres séries que tu regardes. Comme d'habitude en fait...

Dit-elle en souriant. C'était sa façon de se faire pardonner que de proposer de regarder un épisode de série. Quant à la clé USB avec des séries dessus, c'était une habitude de la jeune femme. Comme elle avait la sale manie de télécharger, elle gardait toutes les séries que regarder également Nathaniel, au moins les épisodes qu'il avait raté, sur une clé USB qu'elle lui remettait lors de son retour de mission.


680 mots. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

I think I love you
"Je veux qu’on se marie, je veux qu’on aie des enfants et une maison à nous. Je veux vivre avec toi et vieillir avec toi. Je veux mourir dans tes bras à 110 ans ou plus. Voila ce que je veux. Je ne veux pas 48 heures non stop avec toi. Je veux toute ma vie."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
Age : 30
Né(e) le : 10/08/1987
Quartier : Est
Je suis : agent du FBI à détroit
Inscrit depuis : 30/05/2017
Messages : 219
Célébrité : Lucas Till
Rps en cours : Katelyn
Naël
2/3

Message [Terminé] Sorry I didn't call - Ft. Kate › Ven 16 Juin - 15:29
Sorry I didn't call
Kate & Nate



Nate a rarement été fan des petits copains de Kate. Disons qu’il ne leur faisait pas confiance pour prendre soin d’elle. Au final, ses relations ne duraient jamais bien longtemps, tant mieux, parce que Nate estimait que jusqu’à présent aucun des hommes avec qui elle est sortit était à la hauteur de Kate. Et puis les mec sont tous des hommes de cro-magnon. Enfin pas tous, lui ne se considère pas comme tel, mais une grande partie des hommes le sont. Mais bon, toutes les nanas ne sont pas des saintes non plus, y’a qu’à voir son ex femme pour le savoir. Mais il considère que Kate est une personne extraordinaire qui mérite ce qu’il y a de mieux!

- Ne t'en fais pas pour moi, j'ai un rendez-vous de prévu demain. Mais tu me connais, j'attends l'homme parfait, mais comme il n'existe pas, je peux attendre.

Cette nouvelle était loin de le rendre heureux. Loin de là. Sans trop savoir pourquoi d’ailleurs. Mais Nate n’avait jamais apprécié savoir de choses. C’était stupide, après tout elle fait bien ce qu’elle veut, mais des fois il aimerait juste lui dire de ne pas y aller, juste parce qu’il n’aime pas ça et ce sans raison. C’est complètement débile il le sait. Mais ce n’est pas quelque chose qu’il contrôle malheureusement. Enfin de toute façon, il n’allait pas argumenter là dessus, il préféra juste dire qu’il était préférable d’oublier les événements des dernières minutes. Cela valait mieux. Même si c’était pas prêt d’arriver qu’il oublie, au moins il pouvait ne pas en parler et agir comme si en effet rien ne c’était produit. Rien du tout.

- Je sais, que tu m'en veux. Mais ne t'inquiète pas, je t'ai menti, il arrive rien à Bozer, ne t'en fais pas pour lui. Je voulais juste frapper là ou ça fait mal...

Il arqua un sourcil, il ne savait pas trop s’il devait la croire là-dessus ou non. La façon dont elle l’avait sorti, ça semblait bien réel. Enfin bon, de toutes façon il verrait bien ce qui est vrai et ce qui est faux lorsqu’il aura vu le reste de la saison. Il réussirait à la finir avant de reprendre le boulot, il prendrais une journée canapé, où il ne ferait rien d’autre que de matter des séries de huit heures du matin à vingt-trois heures! Avec une petite pause pour aller faire courir groot évidemment. D’ailleurs maintenant qu’il était là il allait devoir le peigner, et peut-être même lui faire une petite coupe, avec les beaux jours qui arrive, il vaudrait mieux lui couper les poils. Il pourrait les revendre. Un tapis en poils de malamute, ça doit être tout doux.

- Si tu veux, on peut se regarder un épisode de MacGyver en mangeant ou même plusieurs. C'est ce que j'ai de mieux à te proposer pour me faire pardonner. Et en plus de cela, j'ai une clé USB avec tout les épisodes pour toi, plus ceux de deux ou trois autres séries que tu regardes. Comme d'habitude en fait...

Il sourit. Ouaip! Une fois de plus il n’allait pas perdre de temps à devoir télécharger des séries, tant mieux. Oui, oui, c’était mal pour un homme des forces de l’ordre de faire ça, où de cautionner ça. Mais bon, il estime qu’il y a des crimes plus graves que le téléchargement, et puis de toute façon, si les gens aiment vraiment ils achètent aussi des t-shirt et autre goodies, et des fois les dvds, lui par exemple achète tous les marvels à la seconde où ils sortent.

Comment je pourrais dire non à ça? La soirée parfaite en somme! Même moi, je suis trop faible pour résister! D’ailleurs, il faut que je te rende la clef que tu m’as filé la dernière fois, elle doit toujours être sur ma télé!

Il avait tendance à mettre du temps à lui ramener ses clefs, surtout parce qu’il les oubliait, en même temps, c’est tout petits, il les voient pas, et donc n’y pense pas lorsqu’il s’apprête à sortir et il les oublie.

“Promis j’y penserais surement la prochaine fois que je viendrais, j’vais me le faire tatouer sur la main, peut-être que ça fonctionnerait!”

il lui sourit, ce serait indubitablement aller un peu loin, un peu comme dire supercalifragilisticexpialidocious à l’envers. Et ça ne s’effacerait pas, et il est loin d’avoir envie de ce genre de chose sur sa peau, et de toute façon, il n’est pas un grand fan des aiguilles.

made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Admins
avatar
Je veux qu’on se marie, je veux qu’on aie des enfants et une maison à nous. Je veux vivre avec toi et vieillir avec toi. Je veux mourir dans tes bras à 110 ans ou plus. Voila ce que je veux. Je ne veux pas 48 heures non stop avec toi. Je veux toute ma vie.



Age : 25
Né(e) le : 31/10/1991
Je suis : Libraire et écrivain à mes heures perdues
Inscrit depuis : 18/04/2017
Messages : 619
Célébrité : Blake Lively
Rps en cours : Are we friends or a little bit more ?- Nate & Kate

A little bit of animation during a rainy day- Elyssa & Kat'

Dans un dédale de livres- Ainsley & Kat'

Message [Terminé] Sorry I didn't call - Ft. Kate › Ven 16 Juin - 19:43

Nate & Kate: les Quilson

“Comment je pourrais dire non à ça? La soirée parfaite en somme! Même moi, je suis trop faible pour résister! D’ailleurs, il faut que je te rende la clef que tu m’as filé la dernière fois, elle doit toujours être sur ma télé!” 

Comme Katelyn s'y attendait, Nate approuva sa proposition de manger en regardant une série. Après tout, tous deux adoraient ce genre de soirée, et s'en faisait même de temps à autre. Face à l'approbation de son meilleur ami, la blonde sourit grandement, avant de servir de bonne part de lasagne à chacun. Puis, elle tendit son assiette à son ami, avec les couverts.

- Pour la clé USB, ne t'en fais pas, c'est par urgent j'en ai plusieurs de secours.

Ce qui était bien vrai, puisqu'elle avait fini par en acheter plusieurs rien que pour lui, vu qu'il avait tendance à oublier de lui remettre les clé USB qu'elle lui transmettait. Du coup, elle avait désormais une petite boîte sur son bureau, contenant facilement une dizaine de clé, dont la moitié servait pour Nate et ses séries. Quant aux autres, elle servait essentiellement de disque externe de secours au cas ou l'ordinateur de la blonde rendait un jour l'âme. Elles contenaient notamment le manuscrit en cours d'écriture de son dernier roman, ainsi que les deux précédents terminaient.

“Promis j’y penserais surement la prochaine fois que je viendrais, j’vais me le faire tatouer sur la main, peut-être que ça fonctionnerait!”

Cette idée fit éclater de rire Katelyn, qui imaginait déjà son blond préféré avec un tatouage sur la main qui disait ''penser à la clé USB''. Il aurait l'air chouette ainsi, tiens. Secouant la tête, elle prit son assiette, puis répondit.

- Au lieu de dire de tels âneries, va t'asseoir sur le canapé. Un tatouage pour te rappeler de me ramener ma clé USB. Et puis quoi encore... Ca serait vraiment pas beau... Personnellement, je préférerais que tu te fasses un tatouage tribal sur le bicep ! Ca c'est sexy !

S'exclama-t-elle en posant sur la table basse un pot d'eau et deux verres. Puis, elle se laissa tomber sur le canapé, son assiette dans les mains, aux côtés de Nate. Elle prit une rapide première bouchée de son plat, avant de se saisir de la télécommande de sa télé. Son disque dur contenant toutes ses séries étant déjà branché à la télévision, la blonde n'avait qu'à allumer celle-ci et à chercher le dernier épisode vu par son ami.
Alors qu'elle naviguait à travers les dossiers à la recherche de la série MacGyver, elle tourna vers Nate qui mangeait ses lasagnes à grande bouchée.

- Tu t'en es arrêté à quel épisode du coup ?

Demanda-t-elle, avant de manger un bout. Une fois la réponse de son meilleur ami connu, elle mit l'épisode en route, et se cala sur son canapé le plus confortablement possible. C'est-à-dire les jambes repliées sous elle, ses pieds collées à ses mollets, et son dos contre le dossier du canapé. Sa position préférée pour regarder un film ou une série.
Ainsi calée, les deux amis se regardèrent trois épisodes de MacGyver, tout en dînant en même temps. De leur repas, c'est la tarte aux fraises que préféra la blonde.  Certes, ses lasagnes étaient délicieux, mais il faut dire, que leur dessert était à tomber par terre. Finalement, la tarte eut le succès escompté par Nate: la jeune femme lui pardonna ses quinze jours de silence. Il faut dire qu'on résiste rarement à une excellente tarte aux fraises. Le tout accompagnée d'un thé pour la jeune femme, et d'un café pour Nate .

Finalement, vers 23h, Nate décida qu'il était temps pour lui de rentrer. Katelyn, qui avait fini par se caler contre l'épaule du jeune homme, soupira, triste qu'il décide de partir. Elle devait avouer qu'elle était vraiment bien ainsi calée contre lui. Mais il était fatigué, et selon ses dires, ne rêvait que d'une chose : dormir. Ainsi, ils se séparèrent, non sans se promettre de se revoir dans les jours à venir pour un autre dîner ainsi que pour un jogging, puisque courir était une de leur passion commune.

670 mots. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

I think I love you
"Je veux qu’on se marie, je veux qu’on aie des enfants et une maison à nous. Je veux vivre avec toi et vieillir avec toi. Je veux mourir dans tes bras à 110 ans ou plus. Voila ce que je veux. Je ne veux pas 48 heures non stop avec toi. Je veux toute ma vie."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Message [Terminé] Sorry I didn't call - Ft. Kate ›
Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Sorry I didn't call - Ft. Kate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» When everything goes wrong, call Superman.[with Chase Turner]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Centre-ville :: Le Refuge des Cyclones-
Sauter vers: