Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Membres
avatar
Age : 25
Né(e) le : 15/02/1992
Quartier : Sud
Je suis : Officiellement : Gérante d'une boutique de sous-vêtements appartenant à son mari ♦ Officieusement : Trafiquante d'armes
Inscrit depuis : 19/05/2017
Messages : 93
Célébrité : Sara Sampaio
Rps en cours : AdrielMatthewKeith

Message (/!\ -18)Matthew & Ausra ♦ The fire burns a little more in me when you are there › Sam 20 Mai - 22:14
The fire burns a little more in me when you are thereAssise derrière le bureau je regarde la cliente indécise, cela fait dix fois qu'elle me pose la même question, dix fois qu'elle prend l'un des ensembles et le repose, je veux bien qu'il y ait du choix mais là, elle commence sérieusement à me gonfler, j'ai vraiment hâte de fermer la boutique et d'aller boire un verre et m'amuser, j'en avais besoin. Je me lève du bureau et finis par aller la rejoindre une dernière fois. « J'arrive vraiment pas à me décider, en fait j'arrive pas à voir ce que ça donne sur quelqu'un... Excusez-moi de vous demander ça mais vous faites la même taille que ma petite amie, ça vous dérangerez de le porter pour que je vois ce que ça pourrait donner ? » Alors là, on ne m'avait jamais fait ce coup-là, je me demande si c'est vraiment pour voir ce que le sous-vêtement donne sur une femme ou juste pour mater. « Ne bougez pas, je veux bien le faire, vous êtes ma dernière cliente donc je peux prendre un peu plus de temps, je vais passer celui avec le tanga en dentelle noir et rouge, c'est mon préféré » Je pars à l'arrière boutique et passe l'ensemble prenant soin de mettre des escarpins à talon haut, on pouvait dire que je suis perfectionniste mais quand il s'agit des sous-vêtements de mon mari, j'aime que ce soit assortie et parfait. Je reviens dans la boutique « Alors qu'en pensez-vous ? » un large sourire s'affiche sur les lèvres de ma cliente « C'est parfait, il est vraiment sublime, je vais vous en prendre deux de colories différentes » Enfin une bonne chose, qu'est-ce qu'il ne fallait pas faire pour faire plaisir à ses clientes. J'attrape un peignoir et aide la cliente à choisir les colories en fonction de ce qu'elle me dit puis je la laisse payer puis partir. Après quelques minutes à ranger, il est temps pour moi d'aller me rhabiller et fermer boutique. Un léger passage à la salle de bain pour laver mes mains, je reviens dans le magasin pour fermer la porte pour pouvoir me changer tranquillement. Malheureusement pour moi, alors que je cherche mes clés dans le tiroir du bureau, j'entends la porte s'ouvrir « Je suis désolé c'est fermé » dis-je en relevant le regard quand soudain un large sourire s'affiche sur mes lèvres en reconnaissant l'homme qui venait de faire son entrée. Je ne regrette pas de ne pas m'être déjà changé, je me redresse et m'avance vers lui pour venir claquer un baiser à la commissure de ses lèvres tout en posant l'une de mes mains sur son torse « Salut mon beau ! Tu peux pas savoir comme je suis contente de te voir ! Par contre laisse-moi deux secondes pour fermer la porte » je n'ai vraiment pas envie d'être dérangée maintenant. J'avance vers le bureau et m'appuie dessus tout en le fixant « Tu viens choisir des sous-vêtements pour l'une de tes conquêtes Darling ? » Cette homme avait un don particulier depuis que je l'avais rencontré, je ressentais le besoin de le voir régulièrement et pourtant rien ne s'était passé – pour le moment – « Si tu veux j'ai un modèle sous le peignoir, ma dernière cliente voulait voir en vrai ce que ça donnait, j'peux très bien te faire voir » Je glisse ma langue sur mes lèvres tout en le fixant, je joue à un jeu dangereux mais cela m'est égale avec lui je suis prête à jouer tous les jeux qui veut..© 2981 12289 0[/color]


Dernière édition par Ausra Genovese le Lun 22 Mai - 21:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
Age : 37
Né(e) le : 14/02/1980
Je suis : Flic.
Inscrit depuis : 19/05/2017
Messages : 100
Célébrité : Clayne Crawford
Rps en cours : alysonausramackenziekeith

Message (/!\ -18)Matthew & Ausra ♦ The fire burns a little more in me when you are there › Dim 21 Mai - 0:27
« Matt...Matt...MATT! » Endormi sur une surface dure mais pourtant confortable lorsqu'on est épuisé, je suis diaboliquement réveillé par un collègue. « Hein ? quoi ? j'ai manqué quelque chose ? » m'exclamais-je, le cœur battant encore à vive allure après ce réveil bien trop agité à mon goût. « Il me semble t'avoir déjà dis que tu étais au travail et non dans un hôtel...tu peux pas dormir ici.» Je lève un sourcil puis acquiesce les dires de mon interlocuteur. « Alors là je suis tout à fait d'accord avec toi! Si on était dans un hôtel j'aurais déjà couché...Or là, je n'ai même pas une petite brunette sous la main...J'ai. les. crocs ! » Affirmais-je, totalement sérieux. C'est d'ailleurs ça qui exaspère mes collègues parce qu'ils soupirent tous en cœur...j'ai un don pour les mettre tous d'accord, ce n'est jamais le cas lorsque ça ne me concerne pas. Enfin bref, selon le gringalet, il y a du taf dans un bar du coin : deux alcoolos qui se battent. C'est dingue, nous ne sommes que l'après-midi et il y a déjà une altercation entre deux poivrots. Bien équipé en cas de dégénération, je m'en vais affronter le danger. Une fois l'affaire bouclé, je me hâte vers les vestiaires et ôte mon uniforme et met ma tenue de simple et insignifiant civile...ah si seulement je pouvais garder ma belle tenue bleue tous les jours...ça impose le respect et ça fait baver les femmes en chaleur, double jackpot.

Libéré de mon travail, je me rend vers la boutique d'une jeune femme que j'ai connu il n'y a pas si longtemps que ça, une histoire un peu trop compliqué...non je ne la résumerais pas, j'ai la flemme. Oh bon d'accoooord! C'est une femme que j'ai connu lors d'une dispute en public, elle et son mari était en désaccord sur je-ne-sais-quoi et je suis intervenu...bon, elle m'a bien fait comprendre que j'étais de trop du coup j'ai tout de même tenu à lui donner ma carte de flic...déjà parce que c'est la classe mais aussi parce que je sentais bien que quelque chose clochait. J'ignorais encore la réponse mais j’eus quelques indices en découvrant l'identité du père de la demoiselle. Un trafiquant, rien que ça! J'suis tombé sur une mine d'or, si j'arrive à boucler l'affaire pour sûr que j'aurais une prime! En plus mon charme à l'air d'avoir fait de l'effet à Asra puisqu'elle prend un malin plaisir à m'allumer dès qu'elle me voit. Honnêtement ça m'amuse beaucoup de la voir galérer à me mettre dans son lit. Bah quoi ? Je ne suis pas un homme facile moi, madame! « Salut mon beau ! Tu peux pas savoir comme je suis contente de te voir ! Par contre laisse-moi deux secondes pour fermer la porte » Tient, elle est en peignoir, pourquoi ça ne m'étonne pas ?

« Salut princesse! content de te voir également »

Répondis-je tout en ébouriffant sa chevelure ébène. « Tu viens choisir des sous-vêtements pour l'une de tes conquêtes Darling ? » J'esquisse un sourire puis vint m'appuyer contre le mur. « Si tu veux j'ai un modèle sous le peignoir, ma dernière cliente voulait voir en vrai ce que ça donnait, j'peux très bien te faire voir »

« Oh tout de suite...ça peut pas être pour moi ? c'est vrai, je pourrais être tordu, ça pourrait p'têt être mon passe-temps de me déguiser en femme, qui sait...»

Allez bam, tue-l'amour number one.

« Tient dont, tu veux t'exhiber en public ? tu sais que je pourrais t'arrêter pour ça ? enfin, tu m'a l'air en chaleur, j'imagine que te mettre des menottes te ferait plus plaisir qu'autre chose.»

Je prend délicatement son menton tout en l'approchant de mon visage.

« Surtout si c'est moi qui te les mets...»

J’arque un sourcil et lâche le visage d'Asra.

« Enfin, si t'y tient tant que ça, montre donc ma belle.»

code by Chocolate cookie

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2080-matt-maybe-i-m-crazy http://marplespring.forumactif.org/t2087-matt-maybe-i-m-crazy

Membres
avatar
Age : 25
Né(e) le : 15/02/1992
Quartier : Sud
Je suis : Officiellement : Gérante d'une boutique de sous-vêtements appartenant à son mari ♦ Officieusement : Trafiquante d'armes
Inscrit depuis : 19/05/2017
Messages : 93
Célébrité : Sara Sampaio
Rps en cours : AdrielMatthewKeith

Message (/!\ -18)Matthew & Ausra ♦ The fire burns a little more in me when you are there › Dim 21 Mai - 17:55
The fire burns a little more in me when you are thereDepuis que j'avais vu Matthew, je ne sais pas mais je sentais une certaine attirance pour lui, je n'avais pas attendu longtemps avant de le rapeler pour aller boire un verre et pourtant je sais que c'est risqué, s'il venait à découvrir ce que fait Adriel ou mon père mais pour une fois, j'ai envie de penser à moi et au fait que je veux le mettre dans mon lit. Ce n'est peut-être pas convenable pour une femme mariée mais qu'est ce que je m'en fous, si je suis mariée c'est parce que je n'ai pas eu le choix, on me l'a imposé, je ne peux nier qu'il est irresistible et que quoi qu'il arrive c'est vers lui que je vais, j'ai besoin de lui, je le ressens au plus profond de moi mais de là à l'avouer rien n'est sûr. « Salut princesse! content de te voir également » Une fois la porte du magasin fermé, je me retourne vers Matthew et je vais prendre place au bureau et une fois de plus je le provoque mais j'avoue que je vais finir par me demander s'il n'est pas un gay refoulé à force de repousser mes avances « Oh tout de suite...ça peut pas être pour moi ? c'est vrai, je pourrais être tordu, ça pourrait p'têt être mon passe-temps de me déguiser en femme, qui sait...» Je lève les yeux au ciel, il n'est vraiment pas possible, il est vraiment dur à faire craquer ou alors juste long à la détente s'il n'est pas gay. Je poursuis et ne le quitte pas des yeux, « Tient dont, tu veux t'exhiber en public ? tu sais que je pourrais t'arrêter pour ça ? enfin, tu m'a l'air en chaleur, j'imagine que te mettre des menottes te ferait plus plaisir qu'autre chose.» Un large sourire s'affiche sur mes lèvres « Surtout si c'st moi qui te les mets... » ça c'était plus que sûr, il peut les passer quand il veut, il lâche mon visage et je fais une petite mou « Enfin, si t'y tient tant que ça, montre donc ma belle. » Je soupire et me redresse, laissant glisser la ceinture du peignoir sans le lâcher du regard, je me colle à lui et glisse mes lèvres au creu de son cou avant d'aller vers son oreille « C'est vrai que si c'est toi qui joue avec les menottes ça n'en sera que plus excitant... A moins que j'aille voir le petit blondinet qui n'est pas loin de ton bureau » Je reviens vers lui et laisse glisser le peignoir le long de mon corps, mon regard reste planter dans le sien « Alors tu en penses quoi ? Peut-être que tu as une préférence pour une autre couleur.. » Je le pousse légèrement pour me décoller du bureau, je passe à côté de lui tout en marchant avec sensualité pour prendre un ensemble encore plus sexy et je lui montre « Où alors j'ai ce modèle, j'suis sûr qu'il va te plaire... Je crois que c'est celui que je vais choisir ce soir pour aller boire un verre... Au moins, peut-être que je rencontrai qui sera me donner ce que toi tu refuses... » J'avoue que je ne compte pas faire craquer quelqu'un d'autre ce soir. C'est lui que je veux même si cela doit prendre plus de temps... « Tu me donnes ton avis ? Et tu m'aides à retirer le haut ? » Je passe la petite porte derrière le bureau et change de sous-vêtement sans fermer la porte puis je reviens vers lui avec la deuxième tenue beaucoup plus sexy que la première. Je glisse ma main dans mes cheveux « Alors tu en penses quoi... » Je me rapproche de lui et lui attrape la main « Viens là, c'est un spectacle que pour toi et je suis sûre qu'il te plaît... Tu sais j'peux faire mieux que celle que tu mattes au Penthouse.. » Je souris et l'emmène au fond du magasin et je me colle à lui « Alors tu en penses quoi sincèrement ? J'suis sûr que t'es plus du genre à aimer la nudité » Je souris et dépose un baiser sur le coin de ses lèvres avant de m'écarter et de me retourner pour attraper mon sac que j'avais fait tomber avant d'une façon provocante...© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
Age : 37
Né(e) le : 14/02/1980
Je suis : Flic.
Inscrit depuis : 19/05/2017
Messages : 100
Célébrité : Clayne Crawford
Rps en cours : alysonausramackenziekeith

Message (/!\ -18)Matthew & Ausra ♦ The fire burns a little more in me when you are there › Dim 21 Mai - 22:21
« C'est vrai que si c'est toi qui joue avec les menottes ça n'en sera que plus excitant... A moins que j'aille voir le petit blondinet qui n'est pas loin de ton bureau » Je la fixe, imperturbable. Le petit blondinet ? quelle blague ! Comment ce gringalet pourrait-il satisfaire une femme ? Je me demande parfois s'il sait vraiment ce qu'est une demoiselle tellement cet abruti est obsédé par son travail. C'est hilarant quand j'y pense, il ne va quasiment jamais sur le terrain et ose me réprimander lorsque je vais une sieste! J'aimerais bien l'y voir, lui, face à des brigands, des âmes sans peines, sans remords, dangereux et féroces (non je n'en fais pas trop, c'est seulement votre imagination). « Oh va le voir si t'en a envie, mais j'suis pas sûr qu'il te donne satisfaction...je me demande même s'il sait ce qu'est un vagin.» J'en doute réellement...mais bon, ce n'est pas mon problème, là je suis bien plus occupé à m'amuser des réactions de la jeune femme. Elle me semble bien désespérée, son mari est-il si mauvais au pieu ? à moins que ce ne soit juste mon charme qui l'attire, tout simplement (sans vouloir me montrer vantard).  « Alors tu en penses quoi ? Peut-être que tu as une préférence pour une autre couleur.. » Dit-elle tout en me poussant. D'une démarche à la fois sensuelle et féline, elle passe devant moi et vint attraper un ensemble de sous-vêtements bien plus sexy que celui qu'elle porte déjà. « Où alors j'ai ce modèle, j'suis sûr qu'il va te plaire... Je crois que c'est celui que je vais choisir ce soir pour aller boire un verre... Au moins, peut-être que je rencontrai qui sera me donner ce que toi tu refuses... » Je laisse un petit rire s'échapper de mes lèvres puis d'un geste rapide, je m'assois sur le bureau tout en faisant valser quelques feuilles au passage...oh, bien, ils ne devaient pas être si important si elle les laisse trainer ainsi.

« C'est tout ce que tu as en stock pour me faire succomber ? je suis déçu.»

A vrai dire, pas vraiment, plus elle s'acharne et plus j'ai envie de sentir sa peau contre la mienne, j'imagine déjà sa respiration saccadée sous mes caresses...oui, ça arrivera, mais ce ne serait pas drôle si je ne la faisais pas languir un peu...je suis certain que ce sera plus bestial, plus féroce, plus délicieux si l'on joue à ma manière. « Tu me donnes ton avis ? Et tu m'aides à retirer le haut ? » Elle devient de plus en plus tentatrice à chaque fois que l'on se voit, je dois bien avouer qu'elle est très douée dans le domaine...j'imagine qu'elle ne doit pas être douée que dans ce domaine, d'ailleurs. « Il est plutôt appréciable, c'est vrai...mais je suis certain que tu saura l'enfiler toute seule.» Ce qu'elle ne tarde pas à faire. Bien évidemment, elle ne prend pas la peine de se cacher pour le faire, me laissant alors un spectacle dont je suis le seul spectateur (heureusement...même si une fille en plus ne serait pas de trop, je ne doute pas un seul instant qu'Ausra saura me satisfaire...des femmes comme elles on en voit peu, et je suis loin de détester ses courbes, bien au contraire).  « Viens là, c'est un spectacle que pour toi et je suis sûre qu'il te plaît... Tu sais j'peux faire mieux que celle que tu mattes au Penthouse.. » Elle me prend la main et je descend du bureau. La tigresse m'emmène vers le fond du magasin. Elle se colle à moi et je sens ma résistance s'envoler petit à petit. « Alors tu en penses quoi sincèrement ? J'suis sûr que t'es plus du genre à aimer la nudité » Lâchait-elle tout en se courbant d'une manière extrêmement séductrice...suis-je désolé pour son mari ? pas vraiment, je ne l'ai rencontré qu'une seule fois et je n'ai pas eu l'impression qu'il prenait soin d'elle comme il le devrait...même si je ne devrait pas me fier aux apparences...oh soit! qui pourrait résister à de telles avances ? je ne suis qu'un homme faible et désireux.

« J'en pense que tu es plutôt douée pour charmer les hommes...vil' tentatrice que tu es... »

Je la fixe d'un sourire charmeur et m'installe sur une chaise dans un coin de la pièce.

« C'est vrai, je préfère de loin la tenue d'Eve.»

J'arque un sourcil et arbore un sourire en coin.

« Vas-y, tente-moi, séduit-moi...si tu le peux.»

code by Chocolate cookie

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2080-matt-maybe-i-m-crazy http://marplespring.forumactif.org/t2087-matt-maybe-i-m-crazy

Membres
avatar
Age : 25
Né(e) le : 15/02/1992
Quartier : Sud
Je suis : Officiellement : Gérante d'une boutique de sous-vêtements appartenant à son mari ♦ Officieusement : Trafiquante d'armes
Inscrit depuis : 19/05/2017
Messages : 93
Célébrité : Sara Sampaio
Rps en cours : AdrielMatthewKeith

Message (/!\ -18)Matthew & Ausra ♦ The fire burns a little more in me when you are there › Lun 22 Mai - 14:51
The fire burns a little more in me when you are thereCe n'est pas qu'un jeu même s'il est vrai que je joue la provocation mais il me plaît, tout en lui me plaît sans que je ne puisse l'expliquer pourtant je sais que c'est dangereux au fond c'est un flic et dans ma famille rien n'est légal. Mais bon, je n'ai pas envie de penser à cela pas maintenant, je veux le faire craquer, je veux sentir ses mains sur moi, ses baisers parcourire mon corps et faire de même. C'est plus fort que moi... Jusqu'à aujourd'hui il avait résisté mais je compte y arriver aujourd'hui. « Oh va le voir si t'en a envie, mais j'suis pas sûr qu'il te donne satisfaction...je me demande même s'il sait ce qu'est un vagin.» Dit-il alors que je lui parle de son collègue, je souris sans le lâcher du regard « Je suis sûr qu'il y arrive très bien » J'hausse les épaules et finis par lui demader ce qu'il pense de l'ensemble que je porte, j'avance sensuellement pour aller chercher un autre ensemble beaucoup plus sexy que celui que je porte actuellement, je le provoque et pour le moment il reste de marbre, je fais une petite moue « C'est tout ce que tu as en stock pour me faire succomber ? Je suis déçu » Je laisse mon regard sur lui assez perplexe, je soupire mais je continue, je suis sûre qu'il ne m'en faudra pas beaucoup pour le faire craquer. Une fois de plus je passe une autre étape « Il est plutôt appréciable, c'est vrai...mais je suis certain que tu saura l'enfiler toute seule.» j'avoue que je suis un peu déçu mais je m'en fais pas et je vais me changer  et je reviens dans le magasin, heureusement qu'il était fermé, je n'aurais pas voulu être dérangée. Je lui attrape la main et l'emmène au fond du magasin, pour être un peu plus à l'abri, je me colle à lui, dépose un baiser au coin de ses lèvre et je lui demande au creu de l'oreil ce qu'il pense de l'ensemble que je porte, je me mordille la lèvre et ramasse le sac avant de lui faire face une fois de plus « J'en pense que tu es plutôt douée pour charmer les hommes...vil' tentatrice que tu es... » Je souris et le regarde s'installer sur une chaise « C'est vrai, je préfère de loin la tenue d'Eve » j'avais vu juste mais qui n'aimait ça même mon cher mari aimé la nudité mais je me demandai vraiment s'il appréciait ce qu'il voyait et avait... « Vas-y, tente-moi, séduit-moi... Si tu le peux. » Cette fois-ci on approche au but, j'attrape la télécommande de la chaine et je mets l'une de ses nouvelles chansons sensuelles, l'un du fameux films nuances de Grey, j'avoue que j'aime ce film, c'est peut-être le seul film où l'amour est roi que j'aime.. Je me plante devant lui et glisse mes mains sur ses cuisses alors que mon corps ondule sur le rythme de la musique, je me redresse et me retourne dansant comme plus sensuellement que les filles qu'il regarde généralement quand il va au penthouse. Je passe mes mains dans mes cheveux pour les laisser de nouveau glisser sur mes épaules. J'ai l'impression de jouer à un jeu dangereux, un jeu ou je pourrai me perdre mais il est trop tard pour faire marche arrière... Bien trop tard... Je me retourne et reviens vers Matthew, je passe mes jambes de chaque côté des siennes venant coller mon ventre dénudé contre son torse continuant cette danse endiablée. Je glisse mes mains dans ses cheveux tirant sa tête en arrière tout en souriant, « J'espère que tout te plait Darling car ce n'est que le début » je me penche vers lui et m'arrête alors que nos lèvres ne sont qu'à quelques millimètres l'une de l'autre. Je peux sentir son souffle chaud sur celle-ci mais je ne bouge pas, je laisse mes lèvres descendre dans son cou pour y déposer un baiser... Je me redresse et souris fière du jeu qu'il y a entre nous. Je me recule tout en continant de bouger, je lui fais face et fais glisser les bretelles de mon soutien-gorge avant de le retirer complètement. Je mordille la lèvre tout en le regardant et lui jetant le morceau de tissus. Je n'ai jamais été vraiment pudique et encore moins quand l'homme ou la femme face à moi me plaît.. Je reprends mes ondulations sous la nouvelle musique qui se fait entendre et reviens vers lui posant mes fesses sur ses cuisses et collant mon dos contre son torse et ma tête contre son épaule j'attrape ses mains enlaçant mes doigts avec les siens et venant les poser sur mon ventre « Je te laisse retirer le dernier morceau de tissus qui me sépare de la nudité parfaite » Soufflai-je entre mes lèvres alors que je fais glisse nos mains jusqu'au bord du tissu..© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
Age : 37
Né(e) le : 14/02/1980
Je suis : Flic.
Inscrit depuis : 19/05/2017
Messages : 100
Célébrité : Clayne Crawford
Rps en cours : alysonausramackenziekeith

Message (/!\ -18)Matthew & Ausra ♦ The fire burns a little more in me when you are there › Lun 22 Mai - 22:23
Elle dansait, gigotait au rythme de la musique et oui, j'appréciais le spectacle. « J'espère que tout te plait Darling car ce n'est que le début » J'espère bien, car si tout s'arrêtait là, Pau-Paul serait bien déçu et je serais obligé de me contenter des filles du penthouse...et elles je peux pas les toucher! M'enfin, je devrais déjà m'estimer heureux de ne rien avoir à payer pour boire un verre tout en les mattant (l'avantage d'être flic et d'avoir le patron pour meilleur ami). « Alors voyons ce que tu sais faire d'autre...» Je la défiais intentionnellement, histoire de voir jusqu'où elle peut aller, et puis soyons honnête, ça me permettait également de voir un strip-tease en direct. « Je te laisse retirer le dernier morceau de tissus qui me sépare de la nudité parfaite »Avait-elle dit après avoir retiré son soutient-gorge. Elle veut que j'enlève son bas ? Soit, mais avant, j'aimerais m'amuser un peu. De ma main libre, je saisis les doigts de la jeune femme entremêlés avec les miens puis lâche ces derniers dans le vide afin d'être le seul à avoir accès au dernier bout de tissus. « Je ne compte pas me laisser faire indéfiniment, il faut bien que je joue un peu moi aussi.» D'un geste lent et calculé, je caresse l'intimité de mon interlocutrice à travers le tissus.

« T'a hâte, pas vrai ? »

J'arbore un sourire en coin puis saisit le menton de la demoiselle et le tourne dans ma direction. « Que devrais-je embrasser en preeemiiier~ ? » Susurrais-je tout en fixant les lèvres de la jeune femme. Hum, il y a bien d'autres lèvres que je pourrais embrasser mais pour le moment je vais me contenter de ce que j'ai à ma portée. Tout doucement, j'approche mon visage du sien et lorsque nos bouches ne sont qu'à quelques millimètres l'une de l'autre, je caresse ses lèvres de ma langue et finit par emprisonner sa bouche d'un baiser torride et chaud comme la braise. Alors que ma main droite était toujours occupée à caresser son intimité à travers le bas, ma main gauche décide d'elle-même (sisi, j'ai rien à voir là-dedans, je le jure!) de malaxer la poitrine découverte de la belle. Je tripote alors le bout de ses seins avant de stopper tout mouvements. « Bon, c'est tout pour ce soir...t'a bien progressé hein ? » M'exclamais-je tout en me levant.

« Oooh déçue ? »

Dis-je tout en faisant mine d'ouvrir la porte de la pièce. Je ne suis pas aussi sadique que ce mec dans truc de gray mais c'est vrai que voir les réactions d'Ausra me fait beaucoup rire.  «  Bien, vu que je suis un bon samaritain je vais peut-être accéder à ta requête, mais il va falloir me laisser faire cette fois...». Une idée me vint alors et je me saisis d'un carton rempli de sous-vêtements, d'un geste vif, je fais tomber ces derniers sur le sol . Je me fiche bien de savoir si c'est une ancienne ou une nouvelle collection, tout ce que je veux c'est qu'ils nous servent de matelas. Précieusement, je soulève la jeune femme et la pose délicatement sur le tas de sous-vêtements puis me débarrasse de ma chemise. Je fais glisser le dernier bout de tissus le long de ses jambes et lève le regard vers le sien tout en murmurant. « Tu la voulu, ne t'en plains pas plus tard...» Parce que je ne compte pas être doux, ça non. Sur ces derniers mots, je soulève l'une de ses jambes et la pose sur mon épaule tout en me penchant vers l'intimité de la brunette afin d'y déposer quelques baisers et quelques léchouilles à un rythme endiablé.

code by Chocolate cookie

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2080-matt-maybe-i-m-crazy http://marplespring.forumactif.org/t2087-matt-maybe-i-m-crazy

Membres
avatar
Age : 25
Né(e) le : 15/02/1992
Quartier : Sud
Je suis : Officiellement : Gérante d'une boutique de sous-vêtements appartenant à son mari ♦ Officieusement : Trafiquante d'armes
Inscrit depuis : 19/05/2017
Messages : 93
Célébrité : Sara Sampaio
Rps en cours : AdrielMatthewKeith

Message (/!\ -18)Matthew & Ausra ♦ The fire burns a little more in me when you are there › Mar 23 Mai - 18:11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
Age : 37
Né(e) le : 14/02/1980
Je suis : Flic.
Inscrit depuis : 19/05/2017
Messages : 100
Célébrité : Clayne Crawford
Rps en cours : alysonausramackenziekeith

Message (/!\ -18)Matthew & Ausra ♦ The fire burns a little more in me when you are there › Ven 26 Mai - 0:07
« Si tu pars, tu n'auras plus l'occasion d'avoir ce que j'ai à t'offrir Darling et j'peux te dire que tu loupes beaucoup de choses... Ce soir, j'aurai pu être à toi seul et faire que certains de tes fantasmes soient réalisables par la suite... » Très peu de femmes sont aussi rentre-dedans qu'elle et ce n'est pas pour me déplaire, je n'aime pas lorsqu'une femme essaye de te faire comprendre qu'elle veut plus qu'une étreinte sans être explicite pour autant, je n'ai pas pour habitude de passer par quatre chemins et si on ne me dit pas clairement les choses, j'suis tout de suite moins emballé à l'idée de faire du interdit au moins de dix-huit ans. Ce qui me plait d'avantage en elle c'est qu'elle est très têtue et que lorsqu'elle veut quelque chose, elle fait tout pour l'obtenir. C'est d'ailleurs ce qui m'a poussé à la faire attendre autant, parce que déjà j'suis un p'tit con et que la situation m'amuse énormément mais aussi parce que le sexe est bien meilleur comme ça.  « Montre-moi de quoi tu es capable, je suis toute à toi ce soir... » C'est si bien demandé, comment refuser ?

« D'accord.»

Répondis-je simplement, je n'ai pas besoin d'en dire plus, l'heure n'est plus à la conversation. Caressant son intimité de ma langue, j'affiche un sourire lorsque je vois l'effet que cela lui procure. Je sens son corps se réchauffer et le mien en faire de même lorsqu'elle décide de caresser ma virilité. Le fait d'avoir attendu nous a rendu tout les deux avides d'affection et de chaleur corporelle, ça rend les préliminaires encore plus délicieux et j'imagine déjà la suite! J'veux que ça dure toute une nuit, j'veux connaître les moindres recoins de son corps, découvrir ses points faibles, entendre ses gémissements, j'veux qu'elle crie mon prénom, qu'elle en demande encore plus. J'ai moi-même beaucoup de mal à ne pas la prendre là tout de suite pour assouvir mes pulsions bien trop présentes lorsqu'elle se trouve dans la même pièce que moi. Il me suffit de l'étreindre pour activer ce feu qui me consume minute après minute. Oui, je suis faible aussi, mais mon désir de jouer un peu à pris le dessus sur mes intentions malsaines (mais tellement agréables!). A présent je suis impatient, tout comme elle...mais même s'il est difficile de me contenir, je reste maitre de moi-même et me contrôle afin de faire de cette union de nos deux corps, une union parfaite.

J'approche mon visage de son cou et une idée me vient. Je dépose un baiser non loin de sa clavicule puis remonte doucement tout en veillant à embrasser le moindre centimètre carré de peau qui soit à ma portée. Arrivé sur son cou, je lèche un peu ce dernier puis vint déposer un baiser bien plus long que les précédents. Puis le baiser devient un suçon, je me fiche bien qu'il soit à la vue de tout le monde, je l'avais prévenue, si elle souhaitait faire l'amour avec moi, il fallait qu'elle soit prête et qu'elle ne s'en plaigne pas. Une fois sa peau rougie, je passe mes doigts dans sa chevelure et dépose un énième baiser sur son front tandis qu'elle continue à prodiguer du plaisir à mon membre devenu dur sous ses caresses. Voyant que sa respiration est plus régulière, je décide de la rendre plus saccadée comme plus tôt, je ne lui laisserait pas un seul moment de répit, qu'elle soit fatiguée au point de ne plus pouvoir bouger ni émettre le moindre son, voilà mon désir. C'est donc sur cette pensée que mes doigts, alors posés sur la nuque de la demoiselle, longe le corps de cette dernière et s'arrête sur sa poitrine. Ils jouent avec le bout de ses seins, tripotant leur parties sensibles jusqu'à satisfaction puis ils continuent leur course jusqu'à atteindre l'intimité de la belle. Comme je le pensais, elle est toute aussi excitée que je le suis, le liquide débordant de son intimité trahit son envie d'aller plus loin et je n'en suis pas peu fier...je ne lui ai pas fait grand chose pour le moment et la voilà déjà dans un état pareil...  « Je vois que je te fais de l'effet.» Et c'est réciproque, je m'attend d'ailleurs à ce qu'elle me réplique la même chose...et elle aurait bien raison. Revenant sur la présence de mes doigts sur son intimité, j'introduis ces derniers à l'intérieur de la jeune femme et effectue d'abord des mouvements lents, je recherche son point g, et je ne tarde pas à le trouver puisque son souffle devient plus chaud, sa respiration plus saccadée et le mouvement de sa main sur ma virilité est bien plus lente qu'elle ne l'était il y a quelques secondes. J'accentue mes mouvements et les rend bien plus rapides et encore plus précis.

« Tu la veux ? il va falloir la mériter...procure-moi du plaisir, bien plus de plaisir...»

code by Chocolate cookie

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2080-matt-maybe-i-m-crazy http://marplespring.forumactif.org/t2087-matt-maybe-i-m-crazy

Membres
avatar
Age : 25
Né(e) le : 15/02/1992
Quartier : Sud
Je suis : Officiellement : Gérante d'une boutique de sous-vêtements appartenant à son mari ♦ Officieusement : Trafiquante d'armes
Inscrit depuis : 19/05/2017
Messages : 93
Célébrité : Sara Sampaio
Rps en cours : AdrielMatthewKeith

Message (/!\ -18)Matthew & Ausra ♦ The fire burns a little more in me when you are there › Sam 27 Mai - 21:59
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membres
avatar
Age : 37
Né(e) le : 14/02/1980
Je suis : Flic.
Inscrit depuis : 19/05/2017
Messages : 100
Célébrité : Clayne Crawford
Rps en cours : alysonausramackenziekeith

Message (/!\ -18)Matthew & Ausra ♦ The fire burns a little more in me when you are there › Mar 30 Mai - 18:37
« A moi, de te donner du plaisir » J'affiche un sourire en coin, conscient du plaisir intense qu'elle s'apprête à me prodiguer. Je suis à présent totalement à sa merci, elle me déshabille et lèche ma virilité d'une manière qui me plaît vraiment...y a pas à dire, elle sait s'y prendre. Elle entame des mouvements plus rapides et je sens le plaisir me consumer, heureusement que je ne suis pas précoce, j'arrive à me contrôler. D'un geste vif, j'empoigne ses cheveux afin de l'accompagner dans ses mouvements. Lorsque je sens qu'il ne vaut mieux pas continuer, je tire doucement sa chevelure vers l'arrière pour libérer mon membre dur. « Hm, tu es douée.» Lui susurrais-je à l'oreille d'une voix sensuelle. N'en pouvant plus de ses préliminaires, je prends la main de la jeune femme et l'invite à se mettre contre une table où était disposé le carton que j'ai jeté plus tôt. D'un geste calculé, je fais glisser mon doigts tout doucement le long de son dos pour lui donner un maximum de sensations. Je veux devenir l'homme avec lequel elle a eu plus de plaisir de toute sa vie sexuelle, le seul qui ait pu répondre à ses désirs les plus fous. Il faut dire que de ce côté là, j'suis plutôt doué! Si jamais l'envie lui prend de jouer un jeu de rôle, qu'à cela ne tienne je peux jouer le rôle du méchant flic, ça me connait, c'est mon domaine.

« Tu es magnifique.»

Susurrer des mots doux rend parfois la femme bien plus sensible et d'autant plus délicieuse. Oui, j'ai mes petites astuces et je compte bien toutes les utiliser avec Ausra cette nuit. Bref, alors que mes doigts finissent leur route sur les fesses de la jeune femme, je passe mon bras sur la taille de cette dernière et la fait se pencher un peu plus. J'écarte ses jambes puis pose mon torse contre son dos et souffle doucement dans son oreille, elle est prise de frissons et je profite de ce léger moment de faiblesse pour pénétrer la belle. Ma virilité n'est pas entièrement en elle, rien qu'un peu, histoire de la frustrer. Lentement, j'effectue de petits mouvements de vas-et-viens tout en laissant mes mains baladeuses tracer leur chemin comme bon leur semble. J'ai toute la nuit pour connaître son corps dans son intégralité et pourtant je n'arrive pas à me montrer aussi patient que je le voudrais. J'aime dominer je l'avoue, et ça n'a pas l'air de la gêner tant que ça, ce qui anime un peu plus la passion en moi et me donne l’irrésistible envie de lui donner de nombreuses et variées directives toutes aussi surprenantes qu'enivrantes. Je ne peux m'empêcher de sourire lorsque j'entends quelques sons plaintifs, je le sais, elle veut que je m'introduise encore plus profondément et que mes mouvements ne garde pas cette allure lente et frustrante.

Je prends son menton d'une main afin d'avoir son visage en face du mien, mon torse toujours collé à son dos. Je dépose un baiser doux et mouillé et mes caresses deviennent plus sensuelles, plus délicates. Sa chevelure, bien que magnifique, est dans mon chemin. Je prends donc ces derniers et les soulèvent pour embrasser la nuque d'Ausra. Puis mon sourire, jusqu'ici doux et bienveillant, devient machiavélique et perfide. D'un geste vif, je m'enfonce complètement en elle et accélère la cadence. « Je t'interdis de jouir tant que je ne t'aurais pas donné la permission de le faire.» Murmurais-je tout en gardant cette allure endiablé et fougueuse.

code by Chocolate cookie

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2080-matt-maybe-i-m-crazy http://marplespring.forumactif.org/t2087-matt-maybe-i-m-crazy

Membres
avatar
Age : 25
Né(e) le : 15/02/1992
Quartier : Sud
Je suis : Officiellement : Gérante d'une boutique de sous-vêtements appartenant à son mari ♦ Officieusement : Trafiquante d'armes
Inscrit depuis : 19/05/2017
Messages : 93
Célébrité : Sara Sampaio
Rps en cours : AdrielMatthewKeith

Message (/!\ -18)Matthew & Ausra ♦ The fire burns a little more in me when you are there › Sam 3 Juin - 21:52
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Message (/!\ -18)Matthew & Ausra ♦ The fire burns a little more in me when you are there ›
Revenir en haut Aller en bas
 
(/!\ -18)Matthew & Ausra ♦ The fire burns a little more in me when you are there
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FIRE BURNS ~ ft. jackie
» Pat Burns : des chandails retrouvés
» Recherche open : Fire & Shadow
» Un article intéressant de Régine Chassagne du groupe Arcade fire
» Fear To Fire II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Sud de la ville-
Sauter vers: