Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Admins
avatar

Age : 30
Né(e) le : 23/05/1987
Quartier : Sud de la ville
Je suis : institutrice
Inscrit depuis : 07/01/2017
Messages : 262
Célébrité : Amanda Seyfried
Rps en cours : Don't look at me like that - Keith & Abba

Une journée entre filles et en famille - Trish & Abba

And if we spoke a little - Lazlo & Abba

Message And if we spoke a little ? › Jeu 4 Mai - 18:20

Lazlo & Abba
Assise dans un des fauteuils du jardin, Abbagail lisait paisiblement au soleil. Quoi de mieux qu'un bon livre et superbe soleil de printemps pour se détendre et se changer les idées ? Peu de choses selon la jeune Williams. Et actuellement, être seule, à lire, était ce qu'elle avait le plus besoin, d'où son isolement dans le jardin, loin des siens qui s'affairaient à leurs tâches quotidiennes dans le manoir.
La veille au soir, Abbagail s'était disputée avec Garrett pour la première fois depuis bien longtemps. Et depuis, le frère et la sœur ne s'étaient pas adressés un seul mot et l'ambiance, lorsqu'ils étaient à proximité, était des plus tendue. Une première entre les deux, eux qui ont toujours été des plus proches, même enfants. Mais cette fois-ci, Garrett avait poussé Abba à bout en abordant, à nouveau, le sujet du père d'Emily. Selon lui, il était temps que sa petite sœur parle de son père à sa fille, afin que celle-ci, très curieuse à ce sujet, arrête de poser des questions à toute sa famille, à la moindre occasion. Cela était devenue la nouvelle passion d'Emily depuis que la mère et la fille avaient regardé ensemble le Disney Raiponce. Pourquoi un tel déclic dans l'esprit d'une enfant de 8 ans ? Malheureusement, Abba n'en avait aucune idée... Peut être parce que c'est l'histoire d'une jeune fille cherchant sa famille.  Mais cette nouvelle lubie de sa fille commençait à l'agacer, elle qui ne se sent pas prête d'aborder le sujet de son ex avec qui que soit. Même son fiancé, Matthew. Alors, quand Garrett était venu donner son avis, et mettre son grain de sel dans cette histoire, Abbagail n'avait pas vraiment apprécié. Enfermés dans la bibliothèque, où ils savaient pouvoir parler en paix, elle s'était mise à lui hurler dessus. Et après être partie en claquant la porte, elle ne lui avait pas reparlé depuis.

Voilà pourquoi, elle se retrouvait à lire dans le jardin en cette fin d'après-midi. Emily étant chez une copine à elle pour la nuit, la jeune femme n'avait pas à s'occuper d'elle ce soir, quant à son fiancé, il était en déplacement, du coup, la jeune mère évité le manoir à sa manière. Elle rentrerait discrètement à la nuit tombée pour regagner sa chambre.  
Plongée dans son livre préféré, Orgueil et Préjugés, elle n'entendit, ni ne vit, son plus jeune frère, Lazlo, s'approcher d'elle. Celui-ci était revenu à Marple Spring depuis peu, et son retour avait plus que ravie la blonde qui l'adorait énormément. Depuis toujours, et surtout lors du décès de leurs parents et de Lily, elle le surprotéger. Et quand elle vivait à New York, elle avait toujours gardé contact avec lui, lui disant pratiquement tout sur sa vie. Malgré tout, il faisait partie de ses personnes qui ne savaient rien du passé d'Abba en compagnie de Rick. Il n'en avait pas la moindre idée, puisqu'elle s'était évertuée à dire aux siens que le père de sa fille était partie du jour au lendemain au lieu de leur dire la vérité. Enfin, c'est ce qu'elle pensait...
488 mots. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.



I'm a broken mind
(c) proserpina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1667-hello-darkness-my-old-friend-abba http://marplespring.forumactif.org/t1674-abba-even-what-you-say-you-don-t-really-know-me

Membres
avatar
« On s’en sortira, je le sais parce que je t’aime. »

Age : 25
Né(e) le : 27/08/1992
Quartier : Sud, au Manoir Williams.
Je suis : Architecte, depuis peu.
Inscrit depuis : 27/04/2017
Messages : 173
Célébrité : Dylan O'Brien, perfection.
Rps en cours : Dispo pour quatre rps !

- Elyzlo - Lazgail

Terminés :
- Lazlish -

Message And if we spoke a little ? › Mer 17 Mai - 14:27



Abbagaïl & Lazlo
And if we spoke a little ?

En revenant en ville il y a maintenant quelques semaines c'est sûr que je m'attendais à beaucoup de choses comme par exemple que mon aîné se soit enfin décidé à redevenir une honnête personne plutôt qu'à être cet horrible homme qui agresse et accuse tout le monde de tout et rien. J'ai pris cher durant mon adolescence à cause de lui et je ne m'attendais pas à ce qu'il puisse m'accuser comme ça d'être le responsable de la mort de nos parents ainsi que de la plus jeune de notre famille... Pourtant il l'a fait sans honte et sans remords, m'agressant à chaque fois qu'il en avait l'occasion jusqu'à ce que finalement je finisse par partir vivre chez nos grands-parents qui ont toujours plus été des parents qu'autre chose pour moi. Là-bas je me suis rapproché de Sidney, j'ai perdu ma virginité avec elle enfin ça a été un peu particulier. Pourtant depuis mon retour d'un côté je me sens bien parce que je suis entouré de mes deux sœurs mais d'un autre côté je me sens mal parce que voilà Garrett est toujours là, s'est marié avec une inconnue au bataillon en prime, et continue toujours ses petits commentaires désobligeants. Il m'arrive souvent de me demander comment mon frère a pu changer à ce point et accepter de devenir une pareille ordure mais ça à la limite ce n'est que mon point de vue personnel. Alors, hier j'ai entendu Abba et lui parler ou plus précisément se gueuler dessus dans la bibliothèque, je ne sais pas ce qu'ils disaient mais en tout cas c'était explosif je suppose que c'est en rapport avec un sujet très important mais j'ai beau me creuser la tête je ne vois vraiment pas de quoi il s'agit donc naturellement je me dirige jusqu'au jardin du manoir bien décidé à trouver la blonde pour avoir des informations quant à ce qu'il s'est produit hier. Bien rapidement j'arrive dans le jardin et trouve ma blonde en train de lire je ne sais quoi je m'approche d'elle en souriant et m'installe sur les hautes herbes à côté d'elle. « Bonjour Abbou. » Lançais-je d'une voix douce à mon aînée que je scrute longuement de mes yeux foncés tout en affichant un petit sourire sur mes lèvres. « Comment vas-tu ? » Demandais-je avec chaleureuse à la blonde que je continue de fixer longuement en attendant qu'elle m'accorde de l'importance. « J'ai entendu ce qu'il s'est passé entre toi et l'autre vieux dans la bibliothèque. » Avouais-je en me mordillant la lèvre inférieure en prononçant ces quelques mots, oui j'y vais droit au but pour le coup mais je préfère ça plutôt que de garder pour moi tout ceci, pas de secret avec Abbou, jamais, sous aucun prétexte. « Est-ce que tu veux en parler ? » Interrogeais-je toujours en la fixant longuement, honnêtement j'espère que lui parce que pour le coup j'ai vraiment besoin de savoir ce qu'il se passe encore... Il faut toujours que cet aîné trouve le moyen de foutre le bordel dans notre famille, ça a commencé avec moi, ensuite avec Trish qu'il a littéralement abandonnée et reniée et maintenant il s'en prend à Abbou, ce sera a qui ensuite de supporter ses crises de merde ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2025-new-life-maybe-lazlotermine http://marplespring.forumactif.org/t2029-my-friend-my-love-my-bullshit-lazlo-o-brien

Admins
avatar

Age : 30
Né(e) le : 23/05/1987
Quartier : Sud de la ville
Je suis : institutrice
Inscrit depuis : 07/01/2017
Messages : 262
Célébrité : Amanda Seyfried
Rps en cours : Don't look at me like that - Keith & Abba

Une journée entre filles et en famille - Trish & Abba

And if we spoke a little - Lazlo & Abba

Message And if we spoke a little ? › Mer 24 Mai - 19:50

Lazlo & Abba
Plongée dans son livre, Abbagail est ramenée à la réalité par la voix de son petit frère adoré, Lazlo, qui la salue. Un sourire se dessine presque immédiatement sur les lèvres de la blonde en l'entendant, sourire qui s'agrandit lorsqu'elle posa ses yeux clairs sur lui. Celui-ci l'avait appelé ''Abbou '', comme lorsqu'ils étaient enfants. La jeune femme était flattée, mais aussi ravie que celui-ci l'appelle toujours ''Abbou''. Ce surnom était celui que Lazlo et Lily lui avait donné lorsqu'ils étaient encore enfants, juste après avoir vu le Disney Aladdin. Et au cours des années, ce surnom était resté. Refermant son roman, elle se tourne vers le brun en face d'elle qui s'est assis dans l'herbe, lui donnant toute son attention.

- Je vais bien et toi Laz ?


Demanda-t-elle en réponse à son petit frère, tout en posant son livre sur ses genoux , un sourire toujours sur les lèvres. Sourire qui disparu quelques secondes plus tard lorsqu'elle entendit les paroles de son frère. Abbagail se figea plusieurs secondes, les paroles de son cadet résonnant en elle. « J'ai entendu ce qu'il s'est passé entre toi et l'autre vieux dans la bibliothèque. » Cette phrase perturba instantanément la jeune Williams. Ainsi, d'après ses dires, Lazlo avait entendu la dispute de la veille entre ses deux aînés. Et donc, il avait sûrement entendu le sujet de leur dispute et notamment le secret de la blonde: elle a été battu pendant plusieurs mois par celui qui est aujourd'hui le père d'Emily. Le secret qu'elle s'évertuait à cacher à ses proches depuis des années. Seuls Garrett et Masha le savaient, et c'était selon elle, bien suffisant. Et aujourd'hui, le petit dernier des Williams venait de le découvrir, lui qu'Abba avait toujours voulu protéger, si bien qu'elle avait décidé de garder son secret pour elle.
Inspirant profondément, elle tenta de prendre la parole.

-  Je... C'est...


La blonde n'arrivait pas à exprimer ce qu'elle ressentait. Si son frère avait bien entendu la dispute de la veille, il avait découvert le lourd passé de sa sœur, et la future O'Connor ne savait que dire. Elle décida de le rassurer dans un premier temps, car elle connaissait le petit Laz' et il risquait de s'inquiéter pour son aînée.

- C'est compliqué Lazlo, mais ne t'en fais pas, aujourd'hui tout va bien. Très bien même, surtout parce que je suis bien entourée avec Garrett, Masha, Trish, Matthew et toi. Et l'autre vieux comme tu l'appelles,  sache qu'il essaye seulement de m'aider, comme il l'a toujours fait. C'est juste moi qui refuse... D'où notre dispute d'hier soir que tu as entendu.

Voilà une chose qui était bien vrai. Hier, Garrett avait seulement tenté d'aider Abba à se sortir de ses secrets qui ne l'empêchaient d'avancer dans sa vie, et comme à chaque fois, elle ne l'avait pas accepté. Après quelques secondes d'un rapide silence, elle reprit la parole pour s'excuser.

- Quant à ce que tu as entendu, je suis désolée de ne pas t'en avoir parlé plutôt Lazlo...

488 mots. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.



I'm a broken mind
(c) proserpina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1667-hello-darkness-my-old-friend-abba http://marplespring.forumactif.org/t1674-abba-even-what-you-say-you-don-t-really-know-me

Membres
avatar
« On s’en sortira, je le sais parce que je t’aime. »

Age : 25
Né(e) le : 27/08/1992
Quartier : Sud, au Manoir Williams.
Je suis : Architecte, depuis peu.
Inscrit depuis : 27/04/2017
Messages : 173
Célébrité : Dylan O'Brien, perfection.
Rps en cours : Dispo pour quatre rps !

- Elyzlo - Lazgail

Terminés :
- Lazlish -

Message And if we spoke a little ? › Sam 10 Juin - 10:39



Abbagaïl & Lazlo
And if we spoke a little ?

Pour être tout à fait honnête hier je n'ai absolument rien entendu qui ressemblait à une voix que l'on a lorsqu'on discute avec quelqu'un. Ce que j'ai entendu ce sont deux voix qui hurlaient comme lorsqu'on se dispute, de quoi il était question ça pour dire vrai je n'en ai absolument aucune idée, pour moi je sais juste que l'autre qui est censé être mon frère s'en prend désormais à Abbou et ça franchement je n'apprécie pas vraiment. Qu'il s'en prenne à moi est une chose, qu'il me détruise au point même où j'ai fais une dépression à cause de lui c'en est une autre, qu'il s'en prenne à Trishou parce qu'elle a épousé l'homme qu'elle aime ça aussi c'en est une autre vu que l'homme de mon aînée vient d'une famille que nous n'apprécions pas forcément. Mais qu'il s'en prenne à Abbou alors que c'est la gentillesse incarnée honnêtement ça ne passe absolument pas. Je veux Abbou elle est toujours là pour aider les autres, elle fait passer les autres avant elle-même. Moi lorsque j'étais adolescent et qu'on venait de perdre nos parents ainsi que Lily elle fût présente pour moi plus que je ne l'aurais imaginé. Elle ne m'a pas seulement aidé, elle m'a soulevé, porté de tout mon poids face à mes problèmes et rien que pour ça je lui en serais éternellement reconnaissant parce que pour moi ce qu'elle a fait ça a une énorme valeur. Donc oui avoir entendu l'autre vieux hurler sur elle de la sorte clairement ce n'est pas passé parce que je considère que mon aînée blonde ne mérite clairement pas ça et donc oui il est normal que je sois inquiet et me pose des questions. « Je vais bien aussi ! » Répondis-je aussitôt d'une voix douce tout en affichant un grand sourire sur mes lèvres en prononçant ces quelques mots. Après quoi j'avoue à mon aînée blonde avoir entendu la dispute d'hier et aussitôt son sourire disparaît, je grimace me demandant ce qu'il se passe et surtout quel était le sujet de la dispute puis quand je l'entendant parler ou tout du moins essayer je me mordille la lèvre comprenant qu'il s'agit là d'un sujet important. Au bout du compte ma blonde ouvre la bouche et m'explique que nous comptons pour elle tout ça tout ça et que l'autre vieux il essaie de l'aider face à quelque chose et qu'elle refuse son aide ce qui a crée une dispute hier, j'acquiesce sans rien dire tout en scrutant ma sœur longuement me demandant réellement ce qu'il se passe. Ma blonde rouvre alors la blonde s'excusant de ne pas m'avoir parlé plus tôt de ce qu'il s'est dit hier avec l'autre vieux je grimace. « Mais Abbou... Je n'ai absolument rien entendu concernant vos mots, pour être franc je n'ai pas trop écouté, j'ai juste compris que l'autre gueulait comme d'habitude quoi et je me suis demandé ce qu'il se passait mais c'est tout. » Expliquais-je à mon aînée blonde que je scrute longuement de mes yeux sombres en me demandant réellement ce qu'il se passe. « Tu comptes m'expliquer un jour ou je dois attendre encore et encore que tu te décides à m'expliquer ? » Demandais-je juste pour être sûr que j'aurais une explication ou non un jour parce que pour le coup je m'inquiète et me pose des questions à son sujet... C'est ma sœur et je veux son bonheur et visiblement elle cache quelque chose et ça me gêne !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2025-new-life-maybe-lazlotermine http://marplespring.forumactif.org/t2029-my-friend-my-love-my-bullshit-lazlo-o-brien

Admins
avatar

Age : 30
Né(e) le : 23/05/1987
Quartier : Sud de la ville
Je suis : institutrice
Inscrit depuis : 07/01/2017
Messages : 262
Célébrité : Amanda Seyfried
Rps en cours : Don't look at me like that - Keith & Abba

Une journée entre filles et en famille - Trish & Abba

And if we spoke a little - Lazlo & Abba

Message And if we spoke a little ? › Lun 12 Juin - 18:23

Lazlo & Abba
« Mais Abbou... Je n'ai absolument rien entendu concernant vos mots, pour être franc je n'ai pas trop écouté, j'ai juste compris que l'autre gueulait comme d'habitude quoi et je me suis demandé ce qu'il se passait mais c'est tout. » 

Cette phrase résonna en Abba. Elle était persuadé que son jeune frère avait tout entendu de sa dispute d'hier, sûrement parce qu'elle et Garrett hurlaient si fort que c'était pour elle sur qu'on les entende.  Surprise, et hébétée par cette nouvelle, elle garda le silence, les yeux fixés sur son cadet, alors que ce dernier reprenait la parole.

« Tu comptes m'expliquer un jour ou je dois attendre encore et encore que tu te décides à m'expliquer ? »

Il semblait déterminer à vouloir apprendre la vérité, ce qui surpris Abbagail. En soupirant, elle prit la parole.

- C'est... compliqué Lazlo

Murmura la jeune femme, tout en réfléchissant intérieurement. Peut-être était-il temps pour elle d'avouer la vérité à son petit frère ? Après tout, son histoire remontait à presque huit ans maintenant,  et n'était plus qu'une trace de son passé. Elle aurait aimé garder tout cela pour elle, plus par honte qu'autre chose, mais il fallait qu'Abba se l'avoue: ce n'était plus possible.
En soupirant, elle se passa une rapide main sur le visage, avant de prendre un air sérieux.

- Promets moi de ne jamais rien dire Lazlo, à personne, et surtout que tu ne vas t'énerver. S'il te plaît...

Son regard suppliait son petit frère, alors que les yeux de celui-ci exprimait une certaine curiosité, ainsi qu'une certaine dubitativité. S'asseyant sur la chaise longue, la blonde lâcha à nouveau un soupir avant de se décider de tout avouer à Lazlo. C'est un énorme pas dans sa vie qu'Abbagail s'apprêtait à faire, puisqu'à son retour à Marple Spring avec Emily, complètement amochée et le bras cassé, elle s'était jurée de ne rien dire à personne, excepté Garrett qui à l'époque avait été là pour elle, l'avait caché et protégé. Et aujourd'hui, à part Masha, sa belle-sœur et meilleure amie, à qui elle avait fini par parler, personne d'autre ne l'était.
Quand Lazlo promit, la blonde respira longuement avant de reprendre la parole.

- Je ne sais pas si tu te rappelle, mais à New York, juste après le décès de nos parents et Lily, j'ai fini ma licence en social et j'ai arrêté mes études. C'est là que j'ai commencé à sortir avec Rick. Au début, tout était super entre nous, vraiment bien, mais avec le temps, tout a changé... Il est devenu violent. Très violent...

Abbagail s'arrêta quelques secondes pour reprendre sa respiration, pendant que des larmes commençaient à couler le long de ses joues.

- Je n'ai rien dit pendant de long mois. À personne. Et puis, je suis tombée enceinte et Emily est arrivée. Rick a arrêté de me battre pendant plusieurs mois, jusqu'à ce qu'il rentre un soir complètement ivre. Ce fut le soir de trop. J'ai eu peur pour ma fille, alors je suis partie, et je suis venue me réfugiée ici... C'est Garrett qui m'a aidé à mon arrivée, qui a pris soin de moi, et d'Emily, qui m'a protégé...

Voilà qui était dit. Son passé le plus secret, elle venait de le divulguer à Lazlo, alors qu'elle s'était promis il y a de nombreuses années ne jamais lui dire... Rapidement, elle essuya les quelques larmes qui perlaient sur ses joues avant de reprendre la parole.

- Voilà le sujet de notre dispute avec Garrett que tu as surpris hier. Maintenant, tu sais tout, mais s'il y a une chose que je ne souhaite pas, c'est que ce secret change la vision que tu as de moi, Laz...


588 mots. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.



I'm a broken mind
(c) proserpina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1667-hello-darkness-my-old-friend-abba http://marplespring.forumactif.org/t1674-abba-even-what-you-say-you-don-t-really-know-me

Membres
avatar
« On s’en sortira, je le sais parce que je t’aime. »

Age : 25
Né(e) le : 27/08/1992
Quartier : Sud, au Manoir Williams.
Je suis : Architecte, depuis peu.
Inscrit depuis : 27/04/2017
Messages : 173
Célébrité : Dylan O'Brien, perfection.
Rps en cours : Dispo pour quatre rps !

- Elyzlo - Lazgail

Terminés :
- Lazlish -

Message And if we spoke a little ? › Dim 2 Juil - 12:01



Abbagaïl & Lazlo
And if we spoke a little ?

On a tous nos petits secrets dans nos vies, nos secrets qui peuvent parfois choquer les autres ou tout simplement les mettre mal à l'aise. Moi c'était à l'époque de mon adolescence que j'avais deux gros secrets que je ne tenais pas à divulguer d'une façon ou d'une autre. D'abord ma dépression qui me hantait et me mettait mal à l'aise, je me sentais honteux et pathétique d'être tombé en dépression et j'avais une énorme haine envers Garrett, c'est toujours le cas d'ailleurs, je le haïssais pour m'avoir fais tomber aussi bas. Ensuite il y a eu la perte de ma virginité avec Sidney, je craignais que ma famille me juge d'avoir couché avec elle comme ma grand-mère avait pu le faire en me disant que coucher avec une personne que je connaissais depuis aussi longtemps c'était malsain. Mais par chance Mamie n'a rien dit à qui que ce soit je pense donc personne ne sait. Toutefois c'est sûr ces deux secrets je tenais à ce qu'ils restent à moi et à moi seul. Pas de chance le secret de ma dépression fût largement ébruité et dans ma famille tout le monde savait que j'étais dépressif et sous médicaments pour soigner ma dépression, je me sentais mal et tellement sale qu'on puisse savoir ce que j'étais. Néanmoins j'ai pu compter sur Trishou et Abbou qui ne m'ont pas regardé différemment, j'étais toujours leur petit frère à l'une comme à l'autre et ça m'a touché au plus haut point. Garrett par contre il m'ignorait, s'il s'est sentit coupable de m'avoir fais tomber malade il n'en a rien dit du tout, jamais, mais en tout cas mes aînées, elles, elles ont été présentes et rien que pour ça je leur en serais éternellement reconnaissant parce que ce qu'elles ont fait pour moi c'était énorme. Donc oui le fait est d'apprendre que Abbou cache un secret au fond d'elle je peux le comprendre mais j'avoue que ça me terrifie parce que Abbou je ne veux pas qu'il lui arrive quelque chose de tellement grave qu'elle en ai honte et donc qu'elle le cache à tout le monde. Elle me dit alors que c'est compliqué, je la fixe longuement de mes yeux sombres tandis qu'elle me demande de lui promettre de ne rien dire à personne ni de m'énerver. « Tu n'as jamais rien dis à propos de ma dépression à qui que ce soit alors il n'y a aucune raison que j'ouvre ma gueule à mon tour. Ne t'en fais pas je ne dirais rien et je vais rester calme. » Assurais-je à mon aînée que je scrute longuement de mes yeux sombres en attendant qu'elle se décide à me parler et donc à se livrer réellement à moi. Durant de longues secondes on se regarde l'un et l'autre dans le blanc des yeux et j'attends, et j'attends toujours qu'elle se confie, qu'elle me dise ce qu'il se passe, ce qu'elle cache au monde, j'attends et je désespère de ne pas savoir. Au moment où j'allais la relancer, l'encourager à me parler elle finit par ouvrir la bouche, prenant son courage à deux mains et me parle de son passé m'annonçant que lorsqu'elle était à New York elle fréquentait un type du nom de Rick, ça je le savais c'est le père de Emily, et qu'il est devenu violent du jour au lendemain. Je ne réponds rien attendant qu'elle poursuive ce qu'elle finit par faire. Elle me dit alors qu'il a été très violent avec elle pendant longtemps jusqu'à ce qu'elle tombe enceinte et que la petite arrive, elle se livre à moi sur ce sujet me précisant qu'elle a eu peur pour Emily un fameux soir et qu'elle s'est barrée ensuite et que Garrett l'a aidé. Bien sûr je suis choqué par tout ce que j'apprends et c'est normal jamais je n'aurais pu imaginer que ce type était un enfoiré violent qui battait Abbou mais j'ai promis de ne pas m'énerver donc je reste calme. Tandis qu'elle me dit que le sujet de la dispute d'hier portait sur ce sujet j'acquiesce tout en sortant de la poche de mon jean une clope que je m'allume et porte à mes lèvres, oh doux tube à cancer qui me tuera un jour ou l'autre... « Ma vision de toi ne changera pas ne t'en fais pas... Ce n'est pas parce que tu as vécu toute cette merde qu'automatiquement je vais te regarder différemment ou que je vais vouloir liquider l'espèce de gros con. Bon je vais pas mentir j'en ai grandement envie maintenant mais je ne m'énerverais pas, je t'ai dis que je ne m'énerverais pas donc je ne le ferais pas. » Dis-je dans un premier temps à la blonde de ma vie que je scrute longuement de mes yeux sombres. « Mais après c'est sûr que je m'y attendais pas à une histoire pareille... C'est quand même fou. Toutefois je ne te juge pas, j'ai entendu dire que quand on est avec quelqu'un de violent c'est difficile d'en parler ou même de partir donc je te juge vraiment pas. » Ajoutais-je tout en la scrutant longuement alors que je finis par la serrer dans mes bras en voyant qu'avoir raconté toute cette histoire ça l'a profondément perturbée ce qui est normal. « Pleures pas Abbou.. » Murmurais-je d'une voix douce à l'attention de mon aînée tandis que j'embrasse ses cheveux tendrement voulant lui témoigner mon soutient dans cette douloureuse affaire. « Du coup... Pourquoi est-ce qu'il te prenait la tête hier l'autre ? » Demandais-je curieux de savoir ce qu'il en est et surtout pourquoi Garrett vient lui prendre la tête sur un sujet qui date pas mal maintenant...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2025-new-life-maybe-lazlotermine http://marplespring.forumactif.org/t2029-my-friend-my-love-my-bullshit-lazlo-o-brien

Admins
avatar

Age : 30
Né(e) le : 23/05/1987
Quartier : Sud de la ville
Je suis : institutrice
Inscrit depuis : 07/01/2017
Messages : 262
Célébrité : Amanda Seyfried
Rps en cours : Don't look at me like that - Keith & Abba

Une journée entre filles et en famille - Trish & Abba

And if we spoke a little - Lazlo & Abba

Message And if we spoke a little ? › Mer 12 Juil - 18:49

Lazlo & Abba
Demander de promettre à Lazlo était important pour Abbagail, sûrement parce qu'elle avait honte de son passé, honte d'avoir été faible au point de se laisser battre par un énorme qu'elle croyait aimé. Car oui, avec les années, elle avait fini par se rendre compte qu'elle n'avait jamais éprouvé de l'amour pour Rick, malgré quelques sentiments, et si elle s'était mis avec lui, c'était parce qu'elle était perdue à l'époque. Néanmoins, malgré ces mois de calvaire avec cet homme, il lui avait quand même offert son plus beau cadeau : Emily. Sa fille, pour qui Abba ferait tout, et qui est la personne qui lui a sauvé la vie, qui lui a permis d'avancer toutes ces années, qui lui a appris ce qu'est réellement l'amour. Et c'est aussi pour sa fille qu'elle ne souhaitait pas que les gens sachent pour son passé, car s'ils le savaient, Emily finirait par l'apprendre, ce que la blonde refuse. Elle ne souhaite pas que sa fille sache qui était son père. Du moins pour le moment.

 « Tu n'as jamais rien dis à propos de ma dépression à qui que ce soit alors il n'y a aucune raison que j'ouvre ma gueule à mon tour. Ne t'en fais pas je ne dirais rien et je vais rester calme. »

En entendant cette promesse, la jeune Williams sourit en serrant un peu plus les mains de son frère qu'elle tenait toujours dans les siennes.

- Merci Laz, merci. Et c'était normal de ne rien dire. Ça ne regardait personne.

Dit-elle doucement avant de prendre une longue et profonde inspiration, se cherchant du courage. Puis, elle reprit la parole et avoua toute la vérité à Lazlo au sujet de Rick. Pendant qu'elle lui racontait son histoire, elle ne put retenir ses larmes, pendant que sa mémoire s'amusait à lui faire resurgir quelques uns de ces terrible souvenirs. Ce qui ne fit qu'accentuer ses larmes. Mais une fois qu'elle eut fini de parler, Abba se sentit comme libérer d'un poids. À croire que cela lui pesait bien plus qu'elle ne le pensait de ne jamais lui dire la vérité. Et comme toujours, Laz fut compatissant, fidèle à lui-même...

 « Ma vision de toi ne changera pas ne t'en fais pas... Ce n'est pas parce que tu as vécu toute cette merde qu'automatiquement je vais te regarder différemment ou que je vais vouloir liquider l'espèce de gros con. Bon je vais pas mentir j'en ai grandement envie maintenant mais je ne m'énerverais pas, je t'ai dis que je ne m'énerverais pas donc je ne le ferais pas.  Mais après c'est sûr que je m'y attendais pas à une histoire pareille... C'est quand même fou. Toutefois je ne te juge pas, j'ai entendu dire que quand on est avec quelqu'un de violent c'est difficile d'en parler ou même de partir donc je te juge vraiment pas. » 

Ces quelques mots ne firent qu'accentuer les larmes de la jeune femme, très touchée. Elle se laissa aller contre son frère qui la prit dans ses bras pour la serrer contre lui. Ainsi dans ses bras, elle se laissa aller à sa tristesse en silence durant quelques secondes.

- Merci beaucoup Laz, merci de comprendre. Et tes mots sont justes. Ce n'est pas facile de quitter quelqu'un de violent...

Murmura-t-elle simplement. Puis, au bout de plusieurs secondes, elle quitta les bras de son frère, et commença à essuyer les larmes qui coulaient sur son visage en silence.

« Du coup... Pourquoi est-ce qu'il te prenait la tête hier l'autre ? »

A cette question, la jeune mère soupira doucement, avant de finir d'essuyer ses larmes. Puis, elle reprit la parole, afin de lui répondre.

- Il me prenait la tête pour que je dise la vérité à Matthew O'Connor... Je ne lui en ai toujours pas parlé, et pourtant, je vais devenir sa femme... Mais moi, j'ai peur de lui en parler, j'ai peur qu'il le prenne mal et qu'il me quitte... Pourtant Garrett est persuadé du contraire, et il ne souhaite juste pas que je bâtisse mon mariage sur un secret. Ce qui est louable de sa part non ?


Dit-elle un léger sourire sur les lèvres, se rendant tout à compte que son frère aîné ne voulait décidément que son bien à elle. Bien que cela se fasse au détriment des deux autres membres de leur fratrie...

- Après tout ce qu'il souhaite, c'est que je sois heureuse après ce que j'ai vécu, ainsi qu'Emily...

720 mots. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.



I'm a broken mind
(c) proserpina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1667-hello-darkness-my-old-friend-abba http://marplespring.forumactif.org/t1674-abba-even-what-you-say-you-don-t-really-know-me

Membres
avatar
« On s’en sortira, je le sais parce que je t’aime. »

Age : 25
Né(e) le : 27/08/1992
Quartier : Sud, au Manoir Williams.
Je suis : Architecte, depuis peu.
Inscrit depuis : 27/04/2017
Messages : 173
Célébrité : Dylan O'Brien, perfection.
Rps en cours : Dispo pour quatre rps !

- Elyzlo - Lazgail

Terminés :
- Lazlish -

Message And if we spoke a little ? › Sam 22 Juil - 13:59



Abbagaïl & Lazlo
And if we spoke a little ?

C'est lorsqu'on vit des choses difficiles dans nos vies qu'on se rend que la vie peut être vraiment une belle connasse de temps en temps, moi ceci je le sais depuis bien des années, j'ai vu le vrai visage de certaines personnes après l'accident de nos parents et de Lily qui en sont en morts, j'ai vu le vrai visage de Garrett, j'aurais jamais imaginé qu'il puisse me faire une chose pareille, j'aurais jamais imaginé qu'il puisse un jour me traiter comme il a pu le faire. Mais bon c'est comme ça ce sont les aléas de la vie et je n'y peux rien de toute façon, j'ai rien a lui prouver. Ni à lui ni à qui que ce soit d'autre. Quand elle me fait un commentaire sur ma dépression j'acquiesce et lui souris sans rien répondre jusqu'à ce qu'elle se livre totalement à moi sur ce qu'il s'est passé. Autant dire simplement que je suis très surpris, même choqué par ses mots mais d'un côté ça explique bien des choses tout ceci, j'acquiesce alors. « L'important désormais c'est qu'il ne soit plus dans ta vie ni dans celle de la petite et que tu sois loin de tout ceci. » Répondis-je simplement d'une voix douce tout en la serrant contre moi en voyant bien que tout ceci la met dans un état déplorable, elle pleure et ça me rend fou qu'elle pleure, personne n'a le droit de faire pleurer Abbou, personne, sous aucun prétexte. Je lui demande des explications alors sur sa prise de gueule de la veille avec l'autre vieux con en entendant ses mots j'acquiesce un peu étonné qu'il arrive encore à se servir de son cerveau ce gros con. « C'est honorable de sa part. Et pour une fois je suis bien d'accord avec lui sur tout ceci, je veux dire t'es pas un monstre, t'as pas commis de crime. Tu as pas à avoir honte de ton passé ou de ce que l'autre enfoiré t'a fait, c'est pas à toi à rougir dans cette histoire Abbou mais à ton enculé d'ex. Donc franchement je pense que tu devrais parler à ton homme, lui dire la vérité parce que oui je considère aussi que c'est important qu'il sache la vérité sur la naissance de Emily. C'est important et il a le droit de savoir Abbou. » Conseillais-je à mon aînée blonde tout en affichant un sourire rassurant sur mes lèvres après avoir prononcé ces quelques mots. C'est important qu'elle parle, qu'elle dise à son homme ce qu'il s'est passé, il va non seulement se retrouver marié à elle mais aussi être le beau-père de Emily, c'est important, ç'a de la valeur de tout ceci pour lui je pense. Quand j'entends ensuite le commentaire de Abbou j'acquiesce et la scrute longuement. « C'est ce que je souhaite également. » Assurais-je d'une voix douce tandis que je garde ma blonde contre moi tout en m'osant à croire que ça ira pour elle et qu'elle trouvera la force nécessaire pour parler à son homme de tout ceci, c'est important, très important...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2025-new-life-maybe-lazlotermine http://marplespring.forumactif.org/t2029-my-friend-my-love-my-bullshit-lazlo-o-brien

Admins
avatar

Age : 30
Né(e) le : 23/05/1987
Quartier : Sud de la ville
Je suis : institutrice
Inscrit depuis : 07/01/2017
Messages : 262
Célébrité : Amanda Seyfried
Rps en cours : Don't look at me like that - Keith & Abba

Une journée entre filles et en famille - Trish & Abba

And if we spoke a little - Lazlo & Abba

Message And if we spoke a little ? › Lun 21 Aoû - 20:37

Lazlo & Abba
Avouer la vérité à Lazlo faisait un bien fou à Abbagail. À croire qu'avant de le faire, elle avait comme un horrible poids sur les épaules... Ce qui au final, était quelque peu le cas. Son passé la hantait toujours malgré les années qui s'étaient écoulées, et il hanterait sûrement pendant des années. Que lui avait dit son psy déjà ? Ah oui, que ce qu'elle avait vécu l'avait profondément changé, et définissait désormais la personne qu'elle était. Et que jamais elle ne pourrait oublier tout ce qu'elle avait vécu, même si c'était son plus profond désir. Tout cela était gravé en elle désormais, et c'était ainsi. Abba apprenait donc à vivre avec ce passé, qui était devenu son plus précieux secret, car elle ne souhaitait pas que les gens l'apprennent au risque qu'ils la prennent en pitié. Ce qu'elle détestait plus que tout au monde...

 « L'important désormais c'est qu'il ne soit plus dans ta vie ni dans celle de la petite et que tu sois loin de tout ceci. » 

Les paroles de son frère était des plus justes, et la jeune femme ne sut que répondre. À la place elle hocha la tête contre l'épaule de son frère, lui qui la tenait toujours serré contre lui. Oui c'était bien le plus important pour elle et Emily, et elle espérait que son ex reste à jamais hors de sa vie, surtout maintenant qu'elle avait retrouvé le bonheur et l'amour.

« C'est honorable de sa part. Et pour une fois je suis bien d'accord avec lui sur tout ceci, je veux dire t'es pas un monstre, t'as pas commis de crime. Tu as pas à avoir honte de ton passé ou de ce que l'autre enfoiré t'a fait, c'est pas à toi à rougir dans cette histoire Abbou mais à ton enculé d'ex. Donc franchement je pense que tu devrais parler à ton homme, lui dire la vérité parce que oui je considère aussi que c'est important qu'il sache la vérité sur la naissance de Emily. C'est important et il a le droit de savoir Abbou. » 

Sans attendre qu'Abba lui réponde, ou tout simplement par respect de son silence, Lazlo avait repris la parole, sans pour autant desserrer son étreinte autour de sa grande sœur. Les paroles du jeune homme surprirent quelque peu la blonde, qui ne s'attendait pas du tout à entendre le brun être d'accord avec leur aîné.

- Si j'avais su qu'un jour je t'entendrais dire que tu étais d'accord avec Garrett, je t'aurai certainement tout raconter plutôt Laz...

murmura-t-elle, une pointe d'humour dans la voix, avant d'essuyer discrètement les larmes qui coulaient sur son visage, dans une vaine tentative de se reprendre, tout en restant contre le jeune Williams. Puis, après avoir pris une grande inspiration, elle reprit la parole

- Même si je n'ai pas à avoir honte, sache que j'ai honte, et que j'aurai certainement toujours honte. J'ai l'air d'une femme forte, et finalement, ce n'est pas le cas, et je n'ai pas envie que ça se sache. Quant à le dire à Matthew, je crois comprendre ouque je n'ai pas vraiment le choix. Mais je t'avoue que j'ai peur de lâcher un pavé dans la marre en lui avouant la vérité... Ce que je ne désire surtout pas... J'ai peur qu'il m'en veuille d'avoir garder cela secret durant tous ces mois, et ce même après nos fiançailles...

Avoua-t-elle d'une voix posée, mais triste. Oui, avouer la vérité lui faisait terriblement peur, bien plus qu'elle ne l'aurait pensé au final. Mais si elle aimait Matthew, elle n'avait pas le choix, elle ne pouvait construire leur vie de couple sur un mensonge. Car si elle le faisait, et que la vérité venait à se savoir, cela pourrait faire imploser leur couple, et la famille qu'ils s'évertuaient à former.  Et en lui conseillant cela, Garrett ne souhaitait que son bonheur et celui de sa fille, ce qui était plus que louable de sa part, lui qui les avait recueilli au pire moment, et les avait aidé.

 « C'est ce que je souhaite également. » 

Lâcha Lazlo. Lui aussi il ne voulait que le bonheur des deux Williams. À ces mots, elle sourit et souffla quelques secondes, avant de se décider à prendre la parole.

- Vous êtes la meilleure des familles qu'on puisse avoir. Et Emily et moi avons vraiment beaucoup de chance de vous avoir.

Murmura-t-elle à nouveau, tout en resserrant fortement son étreinte, comme pour remercier son frère de l'avoir écouté et conseillé, sans la juger.
760 mots. Fiche créée par © Summers
[/quote]

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.



I'm a broken mind
(c) proserpina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1667-hello-darkness-my-old-friend-abba http://marplespring.forumactif.org/t1674-abba-even-what-you-say-you-don-t-really-know-me

Membres
avatar
« On s’en sortira, je le sais parce que je t’aime. »

Age : 25
Né(e) le : 27/08/1992
Quartier : Sud, au Manoir Williams.
Je suis : Architecte, depuis peu.
Inscrit depuis : 27/04/2017
Messages : 173
Célébrité : Dylan O'Brien, perfection.
Rps en cours : Dispo pour quatre rps !

- Elyzlo - Lazgail

Terminés :
- Lazlish -

Message And if we spoke a little ? › Lun 11 Sep - 9:54



Abbagaïl & Lazlo
And if we spoke a little ?

Franchement je ne lui en veux pas du tout d'avoir gardé le secret pendant tout ce temps, à la limite je préfère qu'elle me le dise maintenant avec bien du retard plutôt qu'elle ne me le dise jamais. En effet rancunier je peux l'être pour certaines raisons par exemple les raisons qui font que je haïrais Garrett jusqu'à la fin de mes jours ma famille les connait mais en vouloir à Abbou d'avoir conservé cette partie de son passé pour elle sérieusement... Je peux comprendre ça. Il arrive toujours un moment où on a honte de quelque chose que l'on a fait ou vécu. Moi-même j'ai eu pendant longtemps honte de ma dépression que je pensais être un véritable handicap pour les gens autour de moi mais c'est faux... Je m'étais réellement trompé parce qu'en fin de compte mes proches ont été présents pour moi, ils m'ont aidés et portés pour que j'aille mieux, que j'aille de l'avant. Alors lorsque je vins à entendre les mots de Abbou au sujet de Garrett je ricane. « Oh... Ne vas pas croire je le haïrais malgré tout toute ma vie même si je suis d'accord avec lui sur ce point. » Dis-je en me mordillant la lèvre inférieure. Oui je ne pourrais jamais lui pardonner ce qu'il a fait et ce, même s'il se mettait à genoux chose qu'il ne fera certainement jamais. Entre lui et moi c'est terminé c'est une valeur sûre.

Quand je lui donne ensuite mon point de vue sur sa relation avec Matthew ainsi que sur son secret j'acquiesce en entendant ensuite ses mots comprenant son point de vue même si franchement elle se trompe je ne vois pas comment son type pourrait en arriver à lui tourner le dos alors qu'il est accroc à ma sœur et ça je le sais et elle le sait très bien aussi. Pareil, je pense sincèrement qu'il peut comprendre qu'elle ai eu besoin de temps pour évacuer tout ça et par la même occasion se poser et réfléchir toute seule dans son coin. Je peux comprendre moi et je ne vois pas pourquoi Matthew lui en voudrait. « Honnêtement Abbou je pense que tu te prends trop la tête... Il n'y a aucune raison que ton type il te tourne le dos juste parce que tu lui as caché cette histoire. Faut dire c'est un gros truc ce qu'il t'es arrivé quand même... Et je vais te dire une chose : s'il te dégage, qu'il t'en veut ou je ne sais quoi encore c'est qu'il est con parce que faut être vraiment un abruti fini pour reprocher à une personne d'avoir gardé le secret sur un truc gros comme le tien... » Répondis-je à mon aînée que je scrute longuement de mes grands yeux sombres tandis que je la garde toujours contre moi. Oui c'est important pour moi d'être présent pour elle parce qu'en fin de compte je me dis que si elle n'avait pas été aussi présente pour moi durant ma dépression j'aurais peut-être finis par me suicider. Mais oui elle et Trishou ont été plus que présentes et j'en suis ravi.

Au bout du compte elle me fait un commentaire plus qu'adorable au sujet de notre famille, me remerciant à sa façon pour tout le bien que j'ai pu lui apporter aujourd'hui. Je souris la dévisageant longuement tandis que je penche la tête sur le côté. « C'est bien normal que je sois présent pour toi et la petite Abbou voyons.. » Dis-je d'une voix douce. Ben oui évidemment que c'est normal, elle a besoin de soutient, de présence je lui en donne et ça me semble parfaitement normal de le faire. Alors tandis que j'acquiesce à cette pensée je la relâche a contre-cœur et je la détaille longuement. « On rentre ? J'commence à avoir faim. » Proposais-je en attendant son point de vue pour prendre un goûter ou non, elle me connait moi quand il s'agit de bouffe je n'attends pas en général... Mais là j'ai faim, vraiment faim et si ça ne tenait qu'à moi je rentrerais et mangerais les quelques bonbons qui trainent dans la maison dans un placard de la cuisine...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t2025-new-life-maybe-lazlotermine http://marplespring.forumactif.org/t2029-my-friend-my-love-my-bullshit-lazlo-o-brien

Contenu sponsorisé

Message And if we spoke a little ? ›
Revenir en haut Aller en bas
 
And if we spoke a little ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» UNTIL HAITI SPOKE by FREDERICK DOUGLASS
» ONE YEAR ▬ discours d'un kangourou bourru
» [Mission] And so he spoke, and so he spoke ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Sud de la ville :: Manoir Williams-
Sauter vers: