Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas Aller à la page : 1, 2  Suivant

Membres
avatar
Age : 28
Né(e) le : 19/08/1989
Quartier : Avec Oskar dans sa bicoque, en collocation
Je suis : Femme à tout faire chez Monsieur Hamilton,
Inscrit depuis : 22/02/2017
Messages : 72
Célébrité : Elizabeth Olsen
Rps en cours : Leeroy ¤Alexei ¤

Message Paris Je T'aime |Leeroy| › Ven 28 Avr - 17:05

Paris Je t'aime
Leeroy & Billie




L'avion venait d'atterrir à l'aéroport Charles de Gaulle et déjà Billie avait les yeux plein d'étoiles. Elle ne remercierai jamais assez Leeroy pour ce cadeau exceptionnel. Venir ici était non seulement un rêve mais aussi un pallier de sa vie car après ce voyage elle pourrait se consacrer à la location d'un appartement et ne plus vivre dans sa voiture. Elle se détourna du hublot qui montrait la piste d'atterrissage et regarda l'homme à ses côtés. '' je vous ai déjà dis merci ? '' avait elle dit amusée car cela devait être la vingtième fois qu'elle lui disait.

Le sourire doux, les joues rosies par l'excitation, la jeune femme n'était plus du tout malade, elle pourrait profiter le plus possible de ce voyage non organisé. Ils étaient partit sur un coup de tête, quelques jours seulement après en avoir parler tous les deux autour d'une tasse de thé. Juste le temps de prendre les billets d'avion et le voyage pouvait commencé.

Billie ne tenait déjà plus en place alors qu'ils descendaient de l'avion. Ils allèrent dans le terminal chercher leurs valises, celle de Billie était bien plus petite que celle de Leeroy. Dans le bagage rouge de la jeune femme, il y avait quelques hauts et pantalons, un appareil photo qui avait été son premier achat à L.A, loin de l'orphelinat et un élastique pour s'attacher les cheveux "au cas où" s'était elle dit quand elle avait fait sa valise. Autant dire qu'elle comptait ramener plein de souvenirs de cette ville magique.

Après avoir mis la main sur les bagages, Billie se demandait bien ce qu'ils allaient faire. '' il faut qu'on se trouve un endroit pour dormir maintenant ! Oh non, et si nous allions d'abord à Montmartre ?! Ou a la tour Eiffel ? Ou peut être que non... Il faudrait manger un bout !  ''

Autant dire que la jeune femme était excitée comme une puce. Ils étaient sortis de l'aéroport et Billie alors alors le grand complexe qu'était cet aéroport français. '' tout me parait mille fois plus quand de Marple Spring... Même plus grand que Los Angeles... '' elle commençait déjà à être perdue alors qu'elle n'avait pas à l'être, elle était avec Leeroy...





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1863-there-s-still-somethng-in-the-dark-that-scares-me-billie http://marplespring.forumactif.org/t1864-les-liens-de-billie

Admins
avatar
Broken little heart.

Age : 46
Né(e) le : 10/12/1970
Quartier : Sud de la ville.
Je suis : Artiste peintre, sculpteur, écrivain, dépressif...
Inscrit depuis : 01/02/2017
Messages : 463
Célébrité : Johnny Depp
Rps en cours : Disponible pour 1 sujet.

Billie + Catalina + Toi ?


Message Paris Je T'aime |Leeroy| › Lun 1 Mai - 16:07

Billie Neil & M. Leeroy Hamilton
Son visage était radieux, plus qu'à son habitude. Leeroy, assit à son côté dans l'avion ne pouvait que constater cela. Le visage de la blonde était sublime, illuminé par une aura particulière qui donnait encore plus de chaleur et de baume au cœur à l'homme. Voilà deux ans qu'il n'avait pas bougés de chez lui, ou du moins de Marple Spring. Voilà deux ans qu'il vivait comme un ours mal léché reclus dans sa trop grande maison pour lui seul au milieu de sa demi-campagne qu'il appréciait au fond tant. L’artiste n'avait pas réfléchi une seconde alors qu'il avait proposé quelques jours plus tôt d'amener Billie sa femme à tout faire, son soutien de chaque jour et son rayon de soleil de chaque instant dans la ville de ses rêves à l'autre bout de l’Atlantique. À quoi bon réfléchir, autant laisser les choses de faire comme le destin, où je ne sais quoi l'a décidé. Les préparatifs, s'il y en avait vraiment eu avaient été rapide. La valise de l'homme était énorme comparée à celle de la jeune femme. Même si au fond, elle était peut remplir. Il n'avait pris que deux changes, pour toute la semaine. Après tout Paris était la capitale de la mode, alors il trouvera bien de quoi s'acheter sur place. Et puis sa garde-robe avait fortement besoin de changement elle aussi. Elle était surtout remplie de peinture et de quelques toiles vierges de petite taille. Les grandes ne rentrant pas. Il en achèterait sur place si l’inspiration se décidait à venir.

« C'est surement là 712ème fois, oui. Et vous n'avez pas à le faire. Disons que c'est pour nous deux. Cela me sort aussi un peu de ma vieille bicoque. »

Laissa entendre l'homme alors qu'il détourna rapidement son regard brun du visage de la jeune fille. Croisant son regard rapidement. Il s'était perdu dans ses pensées à la regarder. Le ciel en paysage de fond. S'amusant de voir la jeune femme si excitée si différente de d'habitude. Si discrète et presque invisible, elle sautillait presque sur place, tout heureuse. Lee qui pour une fois avait fait l'effort d'un habillage plus digne de lui. Avait laissé son imagination et ses envies revenir quelques années plus tôt. Pour un style plus rock et baroudeur à la fois. Un style qu'il avait si souvent abordé, mais que la jeune femme ne devait pas connaitre. Il avait même fait l'effort d'aller couper ses affreux tifs blonds aux racines brunes.

L'avion avait atterri et il fallut un peu de temps avant qu'ils ne mettent pied à terre en France réellement. Puis un peu plus pour récupérer les bagages. Ils ne furent même pas sortis de l'aéroport que Billie questionna alors Melvin sur leur prochaine destination. Détendu, il sourit. Laissant la jeune femme avancée leur chemin jusqu'à la sortie sans un mot, amuser et heureux de ce périple à peine commencé.

« Comme vous voulez. Oh et puis on peut se tutoyer, cela sera plus simple. »

Fini par indiquer l'artiste en se posant à hauteur de la jeune femme.

« Il serait peut-être intéressant de se poser quelque part, posées les bagages ainsi après nous serons libres de bouger plus facilement. Je vais déjà demander un taxi. »

Leeroy se dirigea vers la queue pour les taxis qui était assez longue, mais cela allait assez vite. Une fois une voiture prête à les transporter Leeroy demanda dans un français approximatif un hôtel en à Montmartre. Après quelques minutes de discussion sur un choix d’hôtel, qui ne coûte pas un bras, mais qui ne soit pas non plus une auberge de jeunesse Leeroy fit signe à Billie de le rejoindre.

« J'ai demandé pour un bon hôtel avec facilité d'accès à Montmartre. Cela vous... Te vas ? On pourra toujours changer si cela ne nous convient pas, mais je ne connais pas de lieux précis. Et puis ainsi, on peut y séjourner une ou deux nuits puis changer selon les lieux que nous voulons voir. »

Une fois tout le monde d'accord Leeroy ouvrit la porte du taxi à la jeune femme. Et s'y posa par la suite à son tour. Les voilà en route pour l'aventure.

736 mots. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1780-lee-im-pretty-masochistic-i-kill-myself-for-my-craft-literally http://marplespring.forumactif.org/t1786-lee-as-an-artist-i-follow-my-heart-my-soul-my-gut-and-do-what-the-fuck-i-want-to-do

Membres
avatar
Age : 28
Né(e) le : 19/08/1989
Quartier : Avec Oskar dans sa bicoque, en collocation
Je suis : Femme à tout faire chez Monsieur Hamilton,
Inscrit depuis : 22/02/2017
Messages : 72
Célébrité : Elizabeth Olsen
Rps en cours : Leeroy ¤Alexei ¤

Message Paris Je T'aime |Leeroy| › Ven 5 Mai - 14:08

Paris Je t'aime
Leeroy & Billie




Billie ne cessait de remercier Melvin, si bien qu'il devait en être exaspéré. Elle ne montrait pas l'image d'une femme timide comme elle avait pu le montrer à Marple Spring, chez son patron, elle était, en réalité, elle-même en sortant de l'avion, toujours cette femme souriante et aventurière qu'elle avait toujours été, elle allait montrer une nouvelle facette à l'artiste qui, elle espérait, lui plairait. Il n'avait pas cesser de lui dire que cela le faisait sortir aussi, au moins, il n'était pas enfermé dans sa grande maison seul devant une toile blanche, Billie avait tout de même levé un sourcil. "Oui mais il ne s'agit pas d'un tour dans le parc à côté de votre maison....C'est Paris!" La jolie jeune femme était en adoration devant cette ville française.

Dans son excitation, elle vit le visage de Leeroy bien plus illuminer que d'habitude, elle avait même vu un sourire se dessiner sur ses lèvres cachées par son bouc et sa moustache. Elle était heureuse de le voir ainsi, elle avait envie de croire que cette bonne humeur était aussi grâce à elle, pas seulement grâce au voyage qu'ils faisaient tous les deux. Elle avait tout de même posée tout un tas de questions les unes après les autres et Melvin avait répondu simplement. C'était elle qui choisissais, tel une reine qui faisait tout ce qu'elle voulait. Elle n'avait pas l'habitude de ce genre de chose et il allait falloir qu'elle fasse des efforts pour être une meneuse. En tous cas, elle fut très surprise quand Melvin lui demanda le tutoiement. "Avec plaisir!" avait-elle dit. C'est vrai qu'à présent, ils étaient proche mais elle allait avoir du mal à employer la deuxième personne du singulier au lieu du pluriel.

Elle aurait voulu mener la danse, montrer à Leeroy qu'elle prenait en main la situation mais elle ne connaissait pas Paris et ne parlais pas un piètre mot de français à part des petits mots comme "bonjour" ou "Comment ça va?". Elle allait peut-être réussir à apprendre un peu plus le français maintenant qu'elle était dans la capitale. Son patron était alors partie chercher un taxi après lui avoir expliqué qu’emmener leurs affaires à l'hôtel était bien plus convenable pour eux ensuite bouger. Elle avait hocher la tête et l'avais suivit après que le taxi soit prêt pour eux. "Oh Montmartre!" avait-elle dit les yeux plein d'étoiles "Je crois que quoi que l'on fasse, je serais heureuse! Je te fais confiance la dessus!"

Durant le trajet, Billie regardait sans cesse par la vitre du taxi et s'exclamait de façon admirative devant ce qu'elle voyait ce qui faisait rire le chauffeur. Ils mirent une bonne trentaine de minutes avant d'arriver à l'hôtel. Il était magnifique, si bien que quand Billie descendit de la voiture, elle fut impressionnée. "Vous..Enfin tu est vraiment sûr que c'est ici que nous allons? Tout m'a l'air tellement luxueux!" Elle tourna la tête un instant et vit les petites rues pavés de la capitale, elle s'y intéressant un instant, la tête dans les nuages, le sourire aux lèvres. Elle n'arrivait toujours pas à croire qu'elle était à Paris...C'est le chauffeur qui l'a fit reprendre pied sur terre quand il demanda l'argent de sa course, elle fut plus rapide que Melvin et donna de quoi payer à l'homme avant qu'il ne parte.

A l'intérieur, l’hôtel n'était pas d'un grand luxe, mais cela semblait si cher cela Billie. Heureusement, les personnes à l’accueil parlèrent anglais ainsi, ils donnèrent deux chambres pour les deux voyageurs. Ils montèrent alors jusqu'à celles-ci et se séparèrent pour aller dans leurs chambres respectives pendant quelques minutes histoire de poser leurs valises. Ils s'étaient entendu sur le fait que dix minutes plus tard, ils redescendraient pour commencer l'aventure parisienne tous les deux. Dans sa chambre, Billie examina chaque détail, tous lui semblait si nouveau. Elle ouvrit sa valise et en sortit un petit dictionnaire anglais/français, elle avait envie coûte que coûte d'essayer de parler français même si elle ne connaissait pas les bases.  

Elle fut la première prête dans le hall de l'hôtel, son dictionnaire dans la main, Leeroy ne mit pas longtemps avant de venir la rejoindre, elle lui avait sourit doucement. "Montmartre ou les champs Elysées?" avait-elle dit dans un français médiocre.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1863-there-s-still-somethng-in-the-dark-that-scares-me-billie http://marplespring.forumactif.org/t1864-les-liens-de-billie

Admins
avatar
Broken little heart.

Age : 46
Né(e) le : 10/12/1970
Quartier : Sud de la ville.
Je suis : Artiste peintre, sculpteur, écrivain, dépressif...
Inscrit depuis : 01/02/2017
Messages : 463
Célébrité : Johnny Depp
Rps en cours : Disponible pour 1 sujet.

Billie + Catalina + Toi ?


Message Paris Je T'aime |Leeroy| › Lun 15 Mai - 16:34

Billie Neil & M. Leeroy Hamilton
Ce petit périple était à la fois étrange et merveilleux. Le côté étrange, pour Leeroy en tout cas était sans aucun doute d'être là, à Paris aux côtés de Billie, son employée. Oui, c'était la chose la plus étrange qu'il avait faite ses derniers temps. Voyager n'avait jamais été un souci pour ce baroudeur de la vie. Du pays, il en avait vu, mais il avait toujours eu le plaisir et la hâte de rentrée chez lui. Retrouver Lisebeth puis Olive alors qu'elle était arrivée dans la famille. Oui, mais ce voyage était aussi étrange, car personne ne l'attendait à son retour. Et d'ailleurs, quel retour ? Leeroy et Billie s'étaient mis d'accord pour partir, mais il n'avait pas encore parlé de retour. Resté ici 1 semaine, 10 jours, 15 peut-être... Qu'importait au fond pour Leeroy. Seule sa maison vide de toute âme à présent l'attendait à l'arrivée.

Mais ce voyage était aussi merveilleux, juste le regard brillant d'étoiles et de bonheur de Billie lui redonnait un peu de baume au coeur. Profité du moment présent, faire plaisir à cette jeune femme qui n'avait pas eu beaucoup de chance dans la vie. Faire en sorte qu'elle se souvienne de ce beau voyage pendant longtemps encore. Oui, c'était ça le plus important à présent. L'artiste fut des plus heureux alors que les deux montaient dans le taxi. La demoiselle indiqua qu'elle serait heureuse quoi qu'ils fassent, ce qui était un vrai bonheur à entendre. Le trajet assez court raviva Leeroy, silencieux, mais ravis. Laissant Billie s’exclamer de bonheur sur tout et rien. Peut-être était-il vieux jeu ? Mais Paris, la ville était jolie, mais il ne lui avait jamais rien trouvé d’exceptionnel. New York ou Londres était plus épatante à son égard. Paris était si... Si aduler qu'il préférait être en marge de la société comme toujours. Non pas qu'il détestait la capitale française, non, bien au contraire. Elle avait son charme, mais il ne comprenait pas forcément toute l'adulation qu'il y avait autour de cette ville. Leeroy sortit de ses pensées alors que le taxi s'arrêta devant un bel hôtel. Il ne le connaissait pas et faisait confiance au taxi. Son Français bien que bancal semblait avoir été compris par l'homme.

« On dirait bien oui. »

Laissa entendre alors l'artiste tout en admirant la belle façade de la bâtisse tout comme sa camarade de voyage. Le taxi demanda son dû, mais le temps que Leeroy réagisse Billie paya la course. L'artiste trogna du nez.

« Ne t'ai-je donc pas dit que c'était un voyage à mes frais ? Hormis le shopping ! »

Melvin avait tout de même mis cette limite à la jeune femme. Infime limite en soi Mais s'engager à payer les achats d'une dame... Il ne s'y risquerait pas. Une fois le taxi partit les deux entrèrent dans l’hôtel d'un luxe discutable, mais tout à fait convenable. Une fois leurs clefs de chambre en main et chacun dans la leur Leeroy s'assit un instant sur le lit de la sienne. Il ne connaissait pas vraiment les palaces parisiens, mais il avait promis à Billie que tous deux passeraient une nuit de rêve dans un palace et il tiendrait cette promesse. Peut-être que leur balade les aiderait à choisir ce fameux lieu. Après quelques minutes de repos Leeroy descendit à la réception, Billie était déjà là. Elle le rejoignait vite et dans un Français pas si mal que cela, elle demanda à Leeroy où il désirait aller, donnant deux choix de destination. Amuser Leeroy rétorqua dans un français plus appliqué que celui de la jeune femme.

« Montmartre. Nous sommes le quartier. »

Bon, son Français avait vraiment besoin de révision. Mais ce séjour en était l'occasion parfaite. Leeroy demanda à l’accueil une carte de la ville, histoire qu'il ne se perde pas. Et puis peut habituer au téléphone sophistiqué, le sien ne faisant que téléphoné et envoyé des messages. Quitte à passé pour un vieux, autant le faire bien. Son reflex au cou, il indiqua alors une fois la carte de la ville en main qu'il était prêt pour l'aventure.

« On peut peut-être se balader un peu dans le quartier mangé un bout et puis on verra pour ce soir. Mais j'avoue que le voyage m'a un peu fatigué. »

Après tout Leeroy approchait de la cinquantaine et ses deux dernières années avaient été difficiles. Alors un voyage aussi long, où il n'avait pas dormi, le décalage horaire... Oui peut-être qu'ils pourraient y aller doucement pour aujourd'hui.

795 mots. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1780-lee-im-pretty-masochistic-i-kill-myself-for-my-craft-literally http://marplespring.forumactif.org/t1786-lee-as-an-artist-i-follow-my-heart-my-soul-my-gut-and-do-what-the-fuck-i-want-to-do

Membres
avatar
Age : 28
Né(e) le : 19/08/1989
Quartier : Avec Oskar dans sa bicoque, en collocation
Je suis : Femme à tout faire chez Monsieur Hamilton,
Inscrit depuis : 22/02/2017
Messages : 72
Célébrité : Elizabeth Olsen
Rps en cours : Leeroy ¤Alexei ¤

Message Paris Je T'aime |Leeroy| › Ven 19 Mai - 18:16

Paris Je t'aime
Leeroy & Billie



Le trajet en taxi avait durer un petit moment, mais ce n'était pas des minutes de perdues pour la demoiselle qui essayait tant bien que mal de mémoriser chaque mots que le conducteur disait et il en posait, des questions, pour savoir d'où ils venaient, pourquoi et combien de temps ils restaient, à cette dernière, Leeroy ne sût quoi dire car même eux n'avait pas prévu de date de retour. Ils étaient vraiment partit à l'aventure et c'était ça, aussi, qui faisait le charme de cet homme. Elle avait les mêmes idées qu'elle sur le voyage. C'était tellement mieux de partir sans rien préparé, même si, il fallait bien l'avouer, elle avait eu un moment de stresse au niveau de l'organisation avant qu'ils ne partent.

Billie avait toujours voulu connaître Paris, elle ne savait pas réellement pourquoi, peut-être que cette ville était mieux dans les films qu'en réalité mais elle avait cette certitude que tout serait superbe ici à commencer par cette visite en taxi. Elle trouvait la langue magnifique et les monuments qu'elle pouvait entrapercevoir pendant le trajet lui donnait tout de suite envie d'aller les visiter. D'ailleurs, elle ne s'était pas gênée de dire toute son excitation à son patron.

En arrivant devant l'hôtel, elle eu tout de même du mal à croire qu'ils allaient dormir ici, elle ne voulait pas profiter de l'argent de Leeroy, elle ne voulait pas qu'il pense qu'elle est malheureuse dans sa situation, elle était bien. Pour cela qu'elle avait payer le taxi sous les yeux de l'homme qui lui remonta de suite les bretelles. Suite à ses mots et une fois devant la battisse tous les deux, elle fit une petite moue mignonne comme pour l'amadouer "Je sais je suis désolé...Je ne veux simplement pas que tu crois que je profite de la situation.." C'était peut-être stupide, mais Billie n'était pas le genre de femme à se faire entretenir.

Elle s'était retrouver un peu seule dans sa chambre, histoire de reprendre ses esprits, mais très vite, elle était redescendu dans sa tenue de touriste, rejoint très vite par Leeroy, elle avait sourit en le voyant redescendre et parlant lui aussi français. "C'est très joli quand tu parles français" elle trouvait cela même très mignon mais elle garda cela pour elle. Ils allèrent partir quand il lui indiqua qu'il était tout de même fatigué du voyage, alors, d'un sourire bienveillant, elle posa une main sur son épaule. "Il n'y a aucun soucis, nous pourrons rentrer dès que tu le souhaite, nous avons, pour ainsi dire, du temps devant nous" avait-elle dit un peu amusée.

Ils s'étaient ensuite mit en marche.  

Plus ils avançaient, plus Billie trouvait le quartier charmant malgré qu'il y ai pas mal de voitures. Elle entendais de la musique au loin et cela rendait le lieu encore plus accueillant. Elle regarda avec son guide les différents endroits à voir, montant la butte pour aller à la basilique, Billie s'arrêta devant pour regarder l'architecture. Elle n'y connaissait en rien à la religion, elle qui était athée, mais elle désira entrer à l'intérieur. "Je ne suis pas croyante, mais on dit que c'est très beau à l'intérieur" Le voyage allait être aussi l'occasion d'en apprendre plus sur l'un et l'autre...

Après être sortit de la basilique, ils arrivèrent vers le murs des "Je t'Aime" un énorme mur en granit où des milliers de personnes ont écrit leurs amours sur cet endroit, elle regarda Leeroy un instant en souriant un peu, elle ne connaissait pas vraiment ce qui s'était passé avec sa femme, et elle espérait que cela ne lui fasse pas trop de mal de voir ce genre de chose. "Allons-y.." avait-elle dit en lui prenant le bras.

Ils passèrent devant la maison de Dalida, le cimetière et tous les endroits bien touristique, allant dans une de ses rues pavées, elle vit enfin d'où venait cette délicieuse mélodie qu'elle avait entendu durant toutes leurs marches. Un vieil homme était assis dans un coin, jouant du violon, Billie s'arrêta devant lui un instant et, comme possédée, elle se mit à danser un peu en riant.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1863-there-s-still-somethng-in-the-dark-that-scares-me-billie http://marplespring.forumactif.org/t1864-les-liens-de-billie

Admins
avatar
Broken little heart.

Age : 46
Né(e) le : 10/12/1970
Quartier : Sud de la ville.
Je suis : Artiste peintre, sculpteur, écrivain, dépressif...
Inscrit depuis : 01/02/2017
Messages : 463
Célébrité : Johnny Depp
Rps en cours : Disponible pour 1 sujet.

Billie + Catalina + Toi ?


Message Paris Je T'aime |Leeroy| › Ven 26 Mai - 13:08

Billie Neil & M. Leeroy Hamilton
Voilà nos deux aventuriers du dimanche à l’hôtel. Bagages déposés dans les chambres et quelques minutes de repos pour se remettre du voyage assez long et fatiguant. Malgré l'excitation de la situation et l'envie de découvrir cette ville, ou la redécouvrir en réalité pour Leeroy. Même s'il n'avait jamais réellement joué les touristes ici à Pars et y avait été pour le travail. Il connaissait quelques coins. Le Marais, le coin des artistes, cette boutique de thé, Mariage et Frère, ça préférée. Le théâtre du Châtelet, la Tour Eiffel ou encore le Louvre. Mais ils n'étaient pas vraiment dans le quartier en ce moment. Billie et lui aurait bien le temps de visiter la ville. D’ailleurs, Leeroy quitta le confort de sa chambre pour rejoindre la jeune femme dans le hall de l'hôtel. Billie était adorable et la découvert autrement qu'enfermé dans cette maison au souvenir à la fois heureuse et si vide aujourd'hui. Pouvoir apprendre à la connaitre et à l'apprécier pour qui elle est. D'ailleurs avant de monter dans les chambres, il avait de nouveau fait la morale à la jeune femme. Lui indiquant qu'il savait bien qu'elle ne profitait pas de lui et qu'au pire il lui mettrait des limites, si ses dépenses ou ses envies n'étaient pas dans le budget ou autres de l'artiste.

« Merci.. »

Avait-il alors répondu en français, plus adroit, comme un mot qu'il avait eu l'habitude de prononcer plus régulièrement. Leeroy avait indiqué sa fatigue à la jeune femme et gentille comme elle était, elle avait accepté le fait qu'il ne soit qu'un vieux chiant. Alors il rectifia ses dires.

« Mais si je fatigue, tu peux te balader seule ce n'est pas un souci. Tu peux sans soucis aire ta vie de ton côté si tu le souhaites, à certains moments. »

Le but du voyage, autre que de faire plaisir à cette jeune femme qui n'avait pas eu de chance dans la vie. Autre que de la remercie pour son dévouement envers Leeroy. Était de faire plus ample connaissance, c'était certain. Alors il ne voulait pas non plus que la jeune femme l'abandonne à son sors pour partir en ville je ne sais où tout le temps. Mais il devait avouer que les séances de Shopping n'étaient pas vraiment son fort. Au pire, il portera les paquets. Il sourit à cette pensée.

C'est alors que les deux commencèrent réellement leur périple. Lancée dans l'aventure, à la découverte de cette belle ville. Leeroy suivait presque Billie, marchant à ses côtés, le nez en l'air. Marchant à l’instinct et avec un peu d'aide du guide de la jeune femme il passait ici et là. S'émerveillait tout deux de choses et d'autres. Sans vraiment de mots, il n'y en avait pas réellement besoin au fond. Le temps s'écoulait au gré de leur pas et leurs sourires. Un légère musique se faisait entendre au loin, jusqu'à ce qu'il s'en approche de plus en plus. Un violoniste, qui était pas mal. Billie se mit alors à danser, surprenant un peu Leeroy, qui ne l'imaginait pas ainsi. Si friviole et légère. Un bonne surprise pour l'homme, qui après l'avoir observer quelques instant, se jeta aussi à l'eau. Dansant maladroitement, riant en cadence avec la blonde.  Le temps s'embla s'arrêter alors.

Ils avaient dansé un moment, Leeroy s'était essoufflé alors et avait stoppé. Mais il regarda Billie continuer un peu. Ses yeux bruns brillants, heureux de la voir ainsi, heureux de se sentir aussi ainsi. Libre et léger comme l'air, sans soucis. Voilà depuis bien longtemps, il avait presque oublié qu'Olive n'était pas à ses côtés pour partager ce bon moment. Après cette petite danse et un billet glisser dans le verre du musicien, Leeroy et Billie continuèrent leur route. Passant devant un crêpier, Leeroy arqua un arrêt. Il adorait les crêpes.

« Une petite faim, Mademoiselle ? »


685 mots. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1780-lee-im-pretty-masochistic-i-kill-myself-for-my-craft-literally http://marplespring.forumactif.org/t1786-lee-as-an-artist-i-follow-my-heart-my-soul-my-gut-and-do-what-the-fuck-i-want-to-do

Membres
avatar
Age : 28
Né(e) le : 19/08/1989
Quartier : Avec Oskar dans sa bicoque, en collocation
Je suis : Femme à tout faire chez Monsieur Hamilton,
Inscrit depuis : 22/02/2017
Messages : 72
Célébrité : Elizabeth Olsen
Rps en cours : Leeroy ¤Alexei ¤

Message Paris Je T'aime |Leeroy| › Ven 2 Juin - 17:16

Paris Je t'aime
Leeroy & Billie


Billie prenait comme un énorme cadeau ce voyage à Paris et il était certain qu'elle ne prendrait pas de si tôt des vacances suite à cette aventure. Elle en serrait éternellement reconnaissante envers Leeroy. A l'hôtel, il lui avait dit qu'elle pouvait allait se promener seule si jamais l'envie lui prenait quand Leeroy était trop fatigué, elle l'avait alors regarder avec étonnement. '' jamais je ne te laisserai de côté, nous partons à l'aventure ensemble c'est tout. Si tu es fatigué, je viendrais t'aider à te reposer ! '' avait elle mal dit. C'est vrai que cela pouvait porter un peu à confusion cette phrase, mais elle n'avait pas de sous entendu, Billie voulait dire par là qu'elle n'irait pas seule à la découverte de Paris. Elle se contenterait seulement d'être dans sa chambre à se reposer aussi ou à aider Leeroy s'il avait besoin. Elle était encore sa femme à tout faire même loin de la maison!

Billie n'était pas comme toutes les filles, elle aimait faire du shopping mais elle n'avait jamais réellement profité d'une après midi entière à faire cela, elle n'avait pas les moyens pour et elle se demandait comment les filles faisaient pour réussir à passer une journée à faire ce type d'activité il fallait de la patience et savoir gérer ses envies ! Être à Paris, Billie pourrait peut être remplir un peu sa garde robe mais elle n'avait pas envie d'embêter Leeroy avec les magasins. Elle préférait voir les beaux monuments.

D'ailleurs, ils étaient en route pour une belle journée pleine de découverte. Billie se sentait bien dans les petites rues de la capitale, un peu de musique, des personnes qui étaient étonnamment gentilles-elle avait entendu dire que les français étaient malpoli avec les étrangers- et Leeroy à ses côtés. Elle aimait beaucoup son patron, il était sans doute la seule véritable stabilité de Billie. La musique avait prit possession des pieds de la jeune femme et elle avait commencer à danser, Melvin l'avait suivit peu de temps après et ce magnifique moment lui rappela cette danse sous la pluie.

Ce moment avait été le commencement d'une belle amitié entre son patron et elle, ils avaient besoin de ça pour s'ouvrir l'un à l'autre, après ce moment, elle avait découvert un Pierrot, un poète et un homme charmant. Le rhume qu'elle avait eut suite à cette escapade avait bien vite été oublié car elle avait gagner plus que perdu dans l'histoire.

Elle s'était stopper après leeroy qui avait continuer de la regarder danser-elle en avait même un peu rougit- et ils avaient un peu continuer à se promener avant de s'arrêter devant un crêperie, Billie avait alors sourit de toutes ses dents et avait pris le bras de l'homme. '' allons y ! '' avait elle dit en entrant dans le restaurant. Un homme âgé et moustachu était  venu à leur rencontre et avait commencer à parler français. Billie l'avait regarder avec des yeux ronds avant de se plonger dans son dictionnaire et de prononcer un '' nous sommes deux ''. dans un français approximatif, sa voix devenait un peu plus aiguë quand elle parlait français mais elle ne s'en rendait pas réellement compte.

L'homme les avait installer au fond de la salle, dans un coin tranquille, il était alors chercher un menu anglais pour chacun et,  après que Billie se soit assise, avait apporter une corbeille de pain. Billie avait les yeux pétillant rien qu'en regardant le pain '' je vais manger du vrai pain pour la première fois de ma vie ! '' elle s'étonnait de tout ici..

Elle avait regarder le menu et ne savait pas quoi choisir, tout semblait tellement bon ! Elle opta pour un crêpe jambon champignon. Quand leeroy eut donner sa commande, l'homme les quitta, les laissant tous les deux. '' c'est une bien belle ville... Je suis déjà émerveillé par ce que nous avons vu ! ''






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1863-there-s-still-somethng-in-the-dark-that-scares-me-billie http://marplespring.forumactif.org/t1864-les-liens-de-billie

Admins
avatar
Broken little heart.

Age : 46
Né(e) le : 10/12/1970
Quartier : Sud de la ville.
Je suis : Artiste peintre, sculpteur, écrivain, dépressif...
Inscrit depuis : 01/02/2017
Messages : 463
Célébrité : Johnny Depp
Rps en cours : Disponible pour 1 sujet.

Billie + Catalina + Toi ?


Message Paris Je T'aime |Leeroy| › Mer 7 Juin - 13:50

Billie Neil & M. Leeroy Hamilton
L'homme avait affiché un léger sourire à la phrase quelque peu maladroite de Billie. Mais il en avait compris le sens premier, et même si certains y verraient une invitation ou tout autres choses de mal placer Melvin savait bien que ce n'était rien de tout cela. Billie était bien trop respectueuse pour cela. Il n'avait rien répondu cependant, préfèrent simplement sourire et acquiescer doucement d'un geste de tête avant que leur balade ne commence. Une balade riche en émotions et en dans. Les deux compagnons de voyage avaient partagé une danse comme un vieux souvenir d'un moment sous la pluie. Il n'avait pas oublié cela et n'oublierait surement jamais. Il avait observé la jeune femme faire quelques autres pas de danse alors qu'il s'était arrêté, fatigué et essouffler. Fumer n'aidait pas dans ce genre d'exercice, il fallait l'avouer. Il avait repris de plus belle depuis que Lisebeth était partie. Même s'il n'avait jamais réellement arrêté, il avait diminué avec les années. Mais l'homme était aujourd'hui de nouveau un fumeur compulsif. Du moins en général, car voilà que depuis leur départ, il n'en avait pas touché une, il n'y avait même pas pensé à vrai dire. Et cela ne lui faisait même pas envie.

Billie avait pris son bras alors qu'il avait marqué un arrêt devant une crêperie. Demandant à la jeune femme si elle avait un petit creux. Se laissant entrainer à l'intérieur. Un moustachu les accastille, Leeroy voulut parler pour demander une table, mais il vit la blonde, qui lui tenant toujours le bras cherché dans son dictionnaire. Alors il la laissa faire, après tout, elle était aussi là pour apprendre un peu le français. Il sourit à son accent et sa voix aiguë alors qu'elle parla au serveur. Il l'observait de ses grands yeux bruns, un peu décontenancer par ce petit bout de femme, étrange et surprenante. S'il était à aujourd'hui, c'était grâce à elle, s'il était là debout et souriant, c'était grâce à elle, oui. Son ancienne femme de ménage n'avait fait que le maintenir en vie, en un sens, c'était déjà bien. Mais elle, Billie, elle lui redonnait le goût de vivre, c'était mieux non . Suivant la jeune femme, qui suivait elle-même le serveur jusqu'à une table dans un coin tranquille, quelques regards se détournant sur leur passage. Une jeune femme et un vieux con, cela faisait toujours tourner des têtes, surtout des étrangers. Il tira la chaise de Billie, il le faisait toujours avec sa femme, alors pourquoi pas avec Billie, c'était un signe de courtoisie et d'une certaine politesse dont il aimait faire preuve. Il s'assit en face attendant les deux cartes, en anglais. Une gentille attention du serveur, c'était assez rare dans les petits restaurants français d'avoir des cartes dans diverses langues. Une corbeille de pain arriva sur la table et les yeux clairs de Billie semblaient s’illuminer. Leeroy baissa la carte qu'il prenait plaisir à lire et observa la femme dévorer la corbeille de pain du regard. Il comprit alors qu'elle n'avait jamais goûté au vrai pain français, légendaire dans le monde entier. Il n'y avait pas pensé à vrai dire, il n'en mangeait jamais et n'aimait pas vraiment cela. Petite futilité qui lui était donc passée au-dessus. Mais voir la jeune femme si intriguée et excitée l'amusait. Il baissa sa carte jusqu'à la poser sur la table et sourit à l'attention de la jeune femme.

« Oh, c'est vrai ! Espérons que cela ne soit pas du pain de supermarché. Mais nous pouvons aussi chercher sur internet, j'avais un temps vu à la télé un concours du meilleur pâtissier et boulanger de France, il est à Paris, je crois, ou du moins, nous en trouverons un. Et là, nous goûterons du vrai bon pain français ! »

Leeroy était un peu, trop, méfiant, peut-être. Mais la crêperie, bien que mignonne restait un petit bouiboui dans un quartier populaire de la capitale. Même s'il ne la connaissait pas, il savait bien qu'il fallait faire attention aux attrapes touriste. Et bon, ok, même du pain de supermarché, restait du pain français, meilleur que leurs trucs américains, immangeable. Le serveur revient prendre leur commande, Leeroy se laissa tenter par une crêpe au chèvre chaud et miel. Ses préférées en général. Une fois de nouveaux seuls, Billie se laissa aller à une petite confidence. Heureux d'entendre qu'elle aimait déjà leur voyage alors qu'ils étaient là depuis quelques heures seulement et n'avaient pas encore vu grand-chose de la ville.

« Je suis heureux que cela te plaise déjà. Nous avons encore tant à découvrir et j'avoue être un bien piètre guide en plus. Les quelques rare fois où je suis venue s'était pour le travail alors j'ai rarement eu l'occasion de faire du tourisme. Mais nous découvrirons cette belle vile tous les deux ! »

Les plats étaient vite arrivés, ce n'est avec plaisir que Leeroy proposé à la jeune femme de goûter sa crêpe avant qu'il ne la goûte lui-même. Il demanda aussi un verre de cidre pour lui et demanda aussi à Billie si elle souhaitait en avoir un. Car celui l'homme c'était la meilleure boisson pour accompagner une crêpe.


920 mots. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1780-lee-im-pretty-masochistic-i-kill-myself-for-my-craft-literally http://marplespring.forumactif.org/t1786-lee-as-an-artist-i-follow-my-heart-my-soul-my-gut-and-do-what-the-fuck-i-want-to-do

Membres
avatar
Age : 28
Né(e) le : 19/08/1989
Quartier : Avec Oskar dans sa bicoque, en collocation
Je suis : Femme à tout faire chez Monsieur Hamilton,
Inscrit depuis : 22/02/2017
Messages : 72
Célébrité : Elizabeth Olsen
Rps en cours : Leeroy ¤Alexei ¤

Message Paris Je T'aime |Leeroy| › Sam 10 Juin - 11:16

Paris Je t'aime
Leeroy & Billie


Les regards des français et autres visiteurs du restaurant, Billie s'en fichait, en fait ,elle ne comprenait même pas pourquoi tous avaient leurs regards sur Leeroy et elle, n'avaient-ils pas le droit de venir manger un bout dans un restaurant? En tous cas ses joues rosirent quand son patron lui tira la chaise. Jamais on ne lui avait fait ça, jamais on n'avait été galant avec elle. Un peu gênée du geste de cet homme, elle s'asseyant en bredouillant un "merci".

Mais la gêne était vite partie quand elle avait vu la corbeille de pain arrivé. Elle n'avait jamais goûter du pain français, tout comme les croissants et les pains au chocolat, alors être ici allait être une occasion pour goûter à toutes ses choses! Elle prit alors un morceau de pain et croqua vivement dedans alors que Leeroy indiqua qu'ils iraient en boulangerie en chercher. "Oh oui! Je vais dévalisé toute la boulangerie je crois!" elle fut intéressée par ce que son patron disait concernant les émissions culinaires, elle eu un sourire large sur ses lèves. "Tu crois qu'on pourrait voir ses émissions sur internet dans notre langue? J’aimerais vraiment beaucoup les regarder!"

Les commandes dites -Billie se demandant si elle n'aurait pas préféré prendre la même crêpe que Leeroy- elle lui avait confier ses impressions sur ce voyage, jamais elle n'aurait cru partir à Paris à cet âge. Il lui annonça qu'il était déjà venu mais seulement pour le travail et qu'ils visiteraient réellement à deux la ville, elle avait toujours ce doux sourire sur les lèvres. "C'est ça qui est super, vu que tu es venus pour le travail dans le passé, à présent ,tu vas pouvoir profiter un maximum de la ville avec moi!" Le restaurateur moustachu était arrivé avec les crêpes et Leeroy avait commander une verre de cidre, qu'elle imita, puis, ils commencèrent à manger après s'être souhaiter bon appétit, elle s'arrêta un instant, regardant alors son patron.

"Je sais que ça peut être un peu stupide d'être aussi émerveillé par une ville tel que Paris, mais depuis toute petite, coincée dans cet orphelinat,je rêvait de venir. Nous étions plusieurs dans les chambres de la maison, j'ai eu une meilleure amie là-bas, elle s’appelait Claylie et nous étions inséparables. Elle a été adoptée rapidement, par des parents français et pendant un temps, elle m'envoyait des colis et des lettres de France, un jour, elle m'a envoyer une boule à neige de la Tour Eiffel...C'était une sorte d'échappatoire après mes corvée de la journée. J'allais dans mon lit et je regarder les boules de polystyrène tombés dans la boule...Et puis un jour, on me l'a cassé et j'ai été très malheureuse..."  

Ses yeux étaient retombés sur ses mains, elle se confiait de plus en plus à Leeroy et se rendait compte que cela lui faisait du bien. Elle n'avait pas eu une enfance facile et elle se sentait vraiment heureuse à présent. Les verres de cidres servit, elle goûta alors la crêpe de Leeroy et elle était succulente. "C'est vraiment bon!" Elle proposa alors une morceau de la sienne à l'homme qui était en face d'elle.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1863-there-s-still-somethng-in-the-dark-that-scares-me-billie http://marplespring.forumactif.org/t1864-les-liens-de-billie

Admins
avatar
Broken little heart.

Age : 46
Né(e) le : 10/12/1970
Quartier : Sud de la ville.
Je suis : Artiste peintre, sculpteur, écrivain, dépressif...
Inscrit depuis : 01/02/2017
Messages : 463
Célébrité : Johnny Depp
Rps en cours : Disponible pour 1 sujet.

Billie + Catalina + Toi ?


Message Paris Je T'aime |Leeroy| › Ven 16 Juin - 15:31

Billie Neil & M. Leeroy Hamilton
Leeroy eut un sourire sincère, elle n'avait pas tort, ainsi visité la capitale française en sa compagnie, il n'aurait presque pas pu rêver mieux. Oui presque, car évidemment, ce genre de chose, il aurait aimé le faire avec sa famille, mais en un sens Billie en faisait partie maintenant, du moins il se plaisait à le croire. Il ne manquait réellement qu'Olive dans ce voyage. Dans sa vie, elle était à présent le seul manque dans son cœur. Même Lisebeth ne semblait plus vraiment y avoir sa place. Sorti de ses pensées par le serveur, Leeroy prit un verre de cidre et la jeune femme le suivit alors. Il tendit son assiette à la jeune femme pour qu'elle goûte sa crêpe. Mais elle s'arrêta, ne prenant même pas garde à l'assiette poussée à son égard. Il l'écouta alors avec attention, elle se confiait à lui, elle voulait parler d'elle de sa vie de se passer pas joyeux, joyeux, mais aussi de ses quelques bons souvenirs qui lui traversaient l'esprit. Il fut triste pour son histoire, mais la garda en tête, s'il passait par une boutique de souvenirs, ce qui serait forcément le cas en tant que bon touriste, il lui ferait cadeau d'une nouvelle boule à neige à l’effigie de la Tour Eiffel. Il s'en faisait la promesse intérieurement.

« Ce n'est pas stupide, il ne faut pas dire cela. Tu sais nous avons toutes nos affinités, nos rêves et heureusement qu'ils sont différents et propres à chacun. J'ai toujours rêvé de faire de la plongée sous-marine personnellement, mais j'ai les oreilles sensibles et si ne je ne descends plus bas que deux mètres, j'ai des otites et autres douleurs horribles. Alors je me contente de faire du tuba, c'est déjà pas mal. Certains trouveront cette idée stupide. Mais j'ai toujours eut envie d'être un pirate et de découvrir des trésors. Depuis que j'ai 3 ans. Mais bon à Paris, cela va être difficile d'explorer les fonds marins. »

Leeroy ria de sa propre bêtise. Ce qu'il disait n'était pas faux, loin de là. Il n'avait confié qu'à de très rare personne ceci, non pas par honte ou autres. Juste parce qu'il trouvait cela intime. Et puis dire à 46 ans qu'on rêve d'être un pirate, c'est un peu atypique quand même. Les verres arrivèrent sur la table avec un gentil mot du serveur dans un anglais bancal, mais amusant et apprécié. Leeroy regarda la jeune femme goûter la crêpe qu'il avait commandée. Elle semblait effectivement délicieuse. Mais celle de la jeune femme également, bien qu'un peu plus classique.

« Si tu veux, on partage, tu prends la moitié de la mienne et moi la moitié de la tienne. »

Quitte à partager ce séjour autant ne pas se priver de partager les saveurs étagement. Leeroy goûta celle de la jeune femme par la suite. Elle était très bonne aussi. Une bonne petite crêperie sans chichi, une adresse à retenir.

« Tu sais si ton amie, Claylie, vit toujours à Paris ? On pourrait essayer de la trouver sait-on jamais. Tu te souviens de l'adresse d'où elle envoyait ses lettres ? »

Une idée comme une autre, mais cela pourrait la mission d'une journée et puis s'ils ne trouvaient personne alors tant pis. Mais si au contraire Billie renouait avec une ancienne amie, cela serait l'occasion que faire des échanges et qu'elle puisse plus souvent venir à Paris par la suite.

591 mots. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1780-lee-im-pretty-masochistic-i-kill-myself-for-my-craft-literally http://marplespring.forumactif.org/t1786-lee-as-an-artist-i-follow-my-heart-my-soul-my-gut-and-do-what-the-fuck-i-want-to-do

Membres
avatar
Age : 28
Né(e) le : 19/08/1989
Quartier : Avec Oskar dans sa bicoque, en collocation
Je suis : Femme à tout faire chez Monsieur Hamilton,
Inscrit depuis : 22/02/2017
Messages : 72
Célébrité : Elizabeth Olsen
Rps en cours : Leeroy ¤Alexei ¤

Message Paris Je T'aime |Leeroy| › Ven 23 Juin - 18:18

Paris Je t'aime
Leeroy & Billie


Billie avait conscience qu'elle ne parlait pas beaucoup d'elle, qu'il y avait beaucoup de zone d'ombres dans sa vie tout comme des choses qu'elle n'arriverait sans doute jamais à dire à Leeroy. Le fait qu'elle n'est jamais eu de petit ami dû à son passé,ppar exemple. Pourtant, c'était pas faute d'avoir essayé d'en avoir un ou deux! Cependant, dès qu'un homme s'approchait trop près d'elle, s'intéressait un peu de trop, elle faisait en sorte de l'éloigner par peur de ce qui pouvait se passer la nuit suivante.

En tous cas, elle se dévoilait de plus en plus tout en se disant que Leeroy devait en avoir marre d'écouter son passé si horrible. Il pourrait même penser que c'est irréel non ? Pourtant, tout était vrai, malheureusement. Même l'histoire de la boule de neige, qu'elle lui avait raconter alors que le pauvre homme lui proposait silencieusement de goûter son plat. Puis, il lui avait à son tour dit un de ses rêves, faite de la plongée sous marine. Elle eut un large sourire. C'est vrai que cela devait être fantastique ! Malheureusement, il ne pouvait pas en faire du a ses oreilles.''c'est vrai que cela doit être fabuleux de voir toutes ses couleurs... Je pense qu'en Australie, ça doit être l'endroit le plus beau du monde avec sa barrière de corail ! ''. le fait qu'il ne puisse pas en faire, cela n'arrêtait pas Billie et sa bonne humeur. '' je te promet qu'un jour, nous irons faire de la plongée et que tu n'auras pas d'otite ! '' avait elle dit avec engouement.

Cela signifiait qu'elle voulait réitérer l'expérience des voyages avec lui ? Pourquoi pas, si celui ci se passait bien ! Elle se rendit cependant compte de ce qu'elle avait dit et avait eu un sourire gêné '' enfin... Si tu souhaites refaire quelque chose avec moi après Paris... '' en tous cas, elle, aimait le fait de s'accorder une parenthèse et de casser la hiérarchie qu'il y avait entre eux. Elle se mit à rire à sa boutade sur Paris '' on sait jamais ! Il y a peut être ça a Paris ! C'est un ville pleine de surprise ! '' Les français avaient bien réussis à Casé une tour en fer immense, alors pourquoi pas un endroit pour faire de la plongée?

Ça ne la choquait pas tant que ça le fait qu'il veuille devenir un pirate, elle lui avait sourit alors que les plat étaient arrivés '' nous avons tous besoin de rêves, devenir pirate, je trouve ça super ! C'est quoi qui te donne envie dans cette vie ? L'aventure ? Naviguer sur un bateau ? La mer ? Le rhum et les femmes ?'' avait elle dit a la fin avec amusement. Elle était intéressée par ce qu'il pensait. C'était un homme très intelligent et il lui permettait à elle, qui n'avait pas fait beaucoup d'années à l'école, d'apprendre des choses, de se forger une culture générale.

Alors qu'elle avait goûter la crêpe de Leeroy, qu'elle l'avait trouver magnifiquement bon, il avait proposer de couper en deux les deux parts pour qu'ils prennent chacun un bout de l'autre. Elle hocha la tête '' avec plaisir ! '' avait elle dit en souriant avant de glisser sa moitié de crêpe dans l'assiette de Leeroy. Le silence était tomber juste le temps de manger un peu. On entendait les fourchettes tapées dans les assiettes, puis, Leeroy avait reprit la parole. Elle trouvait les mots de l'homme très gentils M, elle avait comprit qu'implicitement, il demandait si Claylie était toujours à Paris pour pouvoir y faire un tour. Malheureusement, Billie fait une petite moue. '' elle a arrêter de m'écrire depuis quelques années. Je lui ai communiqué la où elle pouvait me joindre mais je n'ai pas eu de retour. Je sais qu'elle s'est mariée à un riche psychologue et qu'elle a une petite fille... Mais c'est tout. Dans sa dernière lettre, elle me dit qu'elle allait déménager mais elle ne m'a jamais donner l'adresse.. '. Avait dit tristement.

Le déjeuner se passait à merveille à Billie était déjà entrain de déguster la deuxième moitié de son plat. Elle était bien ici, encore plus avec Leeroy. Elle l' aimait vraiment beaucoup.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1863-there-s-still-somethng-in-the-dark-that-scares-me-billie http://marplespring.forumactif.org/t1864-les-liens-de-billie

Admins
avatar
Broken little heart.

Age : 46
Né(e) le : 10/12/1970
Quartier : Sud de la ville.
Je suis : Artiste peintre, sculpteur, écrivain, dépressif...
Inscrit depuis : 01/02/2017
Messages : 463
Célébrité : Johnny Depp
Rps en cours : Disponible pour 1 sujet.

Billie + Catalina + Toi ?


Message Paris Je T'aime |Leeroy| › Sam 1 Juil - 16:05

Billie Neil & M. Leeroy Hamilton
Leeroy Hamilton s'était confié quelque peu à la jeune femme face à lui. Elle avait répondu avec enthousiasme, plus qu'il n'en avait eu lui-même en se confiant. Ce qui le fit sourire, pour toute réponse. Un simple oui de la tête, un peu gêner, mais de cette gêne affective et sincère, pas négative, plutôt positive. Il acquiesce, évidemment qu'il serait ravi de voyager de nouveau avec elle si l'avenir le lui permettait. Un rire léger accompagna la plaisanterie de la jeune femme. Il devait bien y avoir des clubs, des piscines effectivement. À Seattle, il avait déjà essayé cela dans une piscine, d'où le fait qu'il sache que ses oreilles étaient une vraie barrière à cette activité. Car même plonger à deux ou trois mettre dans une piscine lui donnait d'horribles maux aux oreilles. Mais il préférait réserver son énergie pour faire ne serait-ce que du tuba dans des eaux qui avaient des choses à offrir. Le fond d'une piscine est rarement intéressant. Les plats venaient d'arriver, il n'avait rien répondu de plus, pas la peine, son regard et ses mimiques suffisaient pour tout autres réponses. Il n'avait jamais été très causant de toute façon. Mais alors qu'l tendit son assiette à la jeune femme, il éclata de rire.

« L'aventure, la découverte, l’adrénaline de ce que les flots peuvent réserver, bons comme mauvais. Mais après je ne sais pas. La vie de pirates de nos jours n'est plus si palpitante qu'elle ne l'était autrefois ou dans des films. Mais mon métier, en un sens m'a permis d'être une espèce de pirate. Un pirate d'art. J'ai voyagé, beaucoup, vu le monde sous un certain angle et j'y ai découvert beaucoup de choses. Alors en un sens, j'ai vécu une partie de mon rêve. Comme tu vis un des tiens aujourd'hui. Il faut réaliser ses rêves, en partie ou totalement, c'est important. »

Il replongea son attention sur leur assiette et elle avait semblé aimée la crêpe qu'il avait choisie. Alors comme un gentleman ou un homme bien, il propose de faire moitié - moitié. Ainsi, chacun goûtait au choix de l'autre. Chacun avait dévoré une bonne partie de son assiette dans un silence royal, qui ne pouvait que confirmer l'appétit de leur estomac. Leeroy avait repris la parole après une réflexion silencieuse sur l'amie que la jeune femme connaissait ici en France et à Paris. Mais la jeune femme lui indiqua que cela risquait d'être peine perdue. Ce qui attrista l'homme. Il avouait ne pas trop savoir comment retrouver cette femme, et si cela faisait réellement plaisir à la blonde face à lui de la revoir. L'artiste se contenta d'une moue tout aussi tristounette que celle de Billie, cherchant une solution tout en terminant son plat. Plus rapide que Billie, il coupa son engouement pour les crêpes par quelques gorgées du cidre que tous deux avaient choisi pour faire glisser leur repas.

« Une crêpe au Nutella ? Je ne sais pas si tu connais . C'est de la crème de marrons au chocolat, un truc comme ça. C'est français et j'avoue ne pas trop aimer cela comme ça. Mais en crêpe, j'adore, cela fait une bonne crêpe sucrée. »

Proposa l'homme alors que leurs assiettes étaient enfin vides à tous deux. Laissant à peine souffler la jeune femme. Il sentait bien que leur séjour ne serait pas très bon pour un quelconque régime. Mais peu importait, ils étaient là pour le plaisir, pour ce faire plaisir. Alors oui Leeroy, en tout cas, profiterait à fond de ce petit voyage. Appelant le serveur, il demande la carte des desserts. Il y avait évidemment des crêpes à la confiture et autres, mais il y avait bel et bien celle au Nutella et même des plus garnis, Nutella banane chantilly. Les yeux de l'homme brillaient de mille feux d'envie. Il ferma la carte, il prendrait bien un dessert et pas un léger.

« Il faudra me faire rouler jusqu'à l'hôtel après je crois bien. »

L'homme s'écarta un peu de la table, main sur le ventre qu'il gonfla un peu plus qu'il ne l'était en réalité. Soufflant comme si un ballon se dégonflait-il ria. Voilà bien longtemps qu'il ne s'était pas senti si bien.

746 mots. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1780-lee-im-pretty-masochistic-i-kill-myself-for-my-craft-literally http://marplespring.forumactif.org/t1786-lee-as-an-artist-i-follow-my-heart-my-soul-my-gut-and-do-what-the-fuck-i-want-to-do

Membres
avatar
Age : 28
Né(e) le : 19/08/1989
Quartier : Avec Oskar dans sa bicoque, en collocation
Je suis : Femme à tout faire chez Monsieur Hamilton,
Inscrit depuis : 22/02/2017
Messages : 72
Célébrité : Elizabeth Olsen
Rps en cours : Leeroy ¤Alexei ¤

Message Paris Je T'aime |Leeroy| › Mer 5 Juil - 15:51

Paris Je t'aime
Leeroy & Billie


Billie se prit d'une curiosité sans nom envers Leeroy. Jusqu'à lors, elle ne connaissait de lui que son côté pierrot. Un artiste dont le spleen l'avait envahit après que sa femme l'est quittée. C'était tout à fait logique de devenir quelqu'un de renfermée, enfin, Billie supposer car elle n'avait jamais connu l'amour, pas même un soupçon de sentiment. Elle avait peur des hommes et de l'amour alors, contrairement à certaine personnes, elle ne rêvait pas du prince charmant. La vie lui avait apprit que les contes de fées n’existaient que dans les livres.

Le rêve de Leeroy de devenir un pirate lui faisait croire qu'il sortait lui-même d'un de ses livres pour enfants et au lieu d'en être dégoutter, elle s'imagina un instant au bord d'un trois mat ou tout du moins, un grand bateau en bois comme on en fait plus, issant la grande voile avec, à son commandement, Leeroy. Ils vogueraient vers des aventures toutes plus folles les une que les autres!

Tout comme aujourd'hui, dégustant des crêpes à Paris...Billie buvait ses paroles. Il parlait de rêve, l'idée du pirates que se faisait Billie était celle du 18-me siècle, c'était certain, elle eu d'ailleurs un sourire en passant qu'elle aurait bien aimer voir comment les gens vivaient à l'époque. Elle continuait de le regarder, les yeux encrés dans les siens, soif de connaissance. "Je crois que chaque hommes et femmes doient se donner l'objectifs de vivre ses rêves. L'être humain est fait pour avec des buts dans la vie et ses buts sont les rêves. Sans rêves, l'homme n'est rien."

Après cette conversation, ils avaient passés à table. Mangeant chacun une part de la crêpe de l'autre ainsi que l'a leur. Il y avait un silence entre eux mais cela n'était pas gênant. Billie se régalait, jamais elle n'aurait cru manger quelque chose d'aussi bon dans son existence. Alors qu'elle venait à peine de finir de manger, Leeroy lui avait demander si elle voulait un dessert. Il lui indiqua ce qu'était le Nutella et cela lui sembla délicieux à la définition. Elle hocha la tête sans tarder avant de finir son verre de cidre. La carte de dessert arriva et Billie commanda alors une crêpe Nutella et boule de glace à la vanille sur son coulis de chocolat chaud. Elle s'en léchait déjà les babines.

La jeune femme donna alors les cartes avant que Leeroy ne parle. Ces mots l'a fit rire. "Je me charge de vous rouler, je suis la meilleure dans ce domaine!" avait-elle dit en blaguant. Les crêpes sucres étaient arrivés et Billie ne fit qu'une bouchée de la sienne, demandant préalablement à Leeroy si celui-ci en voulait un bout. Le serveur voyant les assiettes rapidement vide était arrivé vers eux pour demander un café, Billie n'en buvait pas. Elle regarda Leeroy quand celui-ci était partie chercher l'addition. "J'ai dans mes affaires de quoi faire un thé, si vous le souhaitez, en rentrant, je peux vous en faire un."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1863-there-s-still-somethng-in-the-dark-that-scares-me-billie http://marplespring.forumactif.org/t1864-les-liens-de-billie

Admins
avatar
Broken little heart.

Age : 46
Né(e) le : 10/12/1970
Quartier : Sud de la ville.
Je suis : Artiste peintre, sculpteur, écrivain, dépressif...
Inscrit depuis : 01/02/2017
Messages : 463
Célébrité : Johnny Depp
Rps en cours : Disponible pour 1 sujet.

Billie + Catalina + Toi ?


Message Paris Je T'aime |Leeroy| › Dim 9 Juil - 16:05

Billie Neil & M. Leeroy Hamilton
Les deux touristiques qu'ils étaient, à ne pas oublier, discutait sagement autour d'une petite table carrée dans un petit restaurant crêperie de Montmartre. Quartier artistique à n'en pas douter de la belle capitale française. Billie et Leeroy apprenant chaque minute qui passait à se connaître davantage. Billie ne cessait alors de surprendre l'homme. Ses belles paroles sages et fines comme si elle les sortait de roman. Pas qu'il doutait de sa culture, non, juste qu'il la découvrait. Avait, à Marple Spring dans sa vielle et grande bicoque, ils ne faisaient que se croiser, s'en apercevoir et s'échanger de pures banalités sans conséquence et poids. Ici autour de cette table, seul avec eux-mêmes en un sens, ils étaient obligés d'apprendre à se connaitre. Mais cela n'était pas pour déplaire à Leeroy. Bien au contraire même. Billie était une personne forte intéressante, au-delà de sa vie un peu chaotique, ou du moins malchanceuse. Mais elle ne se plaignait jamais, non, elle vivait le moment présent et se ravissait de ce coup du destin qui l'avait mené ici à Paris. Leeroy s'était demandé tout le long du trajet s'il n'était pas de trop dans l'équation. Mais assit ici, non. Il ne l'était pas. Elle semblait ravie de sa présence et lui de sa compagnie.

Les deux Américains étaient d'ailleurs passés au dessert une fois leurs plats partager et engloutie. Leeroy ne voulait pas forcer la jeune femme à le suit dans son appétit plus que glouton parfois. Il pouvait manger des quantités astronomiques quand il s'y mettait. Peut-être que cela rattraperait ses deux dernières années où il s'est restreint. Ou il n'a pas tant mangé. Il avait d'ailleurs perdu quelques kilos, pour le mieux, sa femme aurait dit. La jeune femme commanda une crêpe qui avait l'air bien délicieux aussi, mais Leeroy resta sur son premier choix. Une Nutella banane chantilly. La meilleure à ses yeux. Billie donna les cartes au serveur alors qu'ils venaient de passer commande et Leeroy, alors, imita un gros animal qui avait trop mangé. Ils avaient rient tous deux à ce léger. C'était si étrange d'être ainsi si léger au fond, de se sentir bien, comme de nouveaux vivants. Il avait passé deux ans dans une espèce de trou noir ténébreux, effrayant sans avenir, et pourtant, il était là. Mains sur son bidon déjà arrondi, pouffant d'un rire sincère.

Les assiettes ne mirent pas très longtemps à être servit encore moins que les crêpes salée. C'était agréable un service rapide et chaleureux. les français n'était pas vraiment réputée pour cela. Mais cela donnerait l'occasion à Leeroy de laisser un joli pourboire au serveur. Billie proposa un bout de sa crêpe mais Leeroy refusa poliment, son dessert était sacrer. Un peu gourmand sur les bords il ne voulait pas tout mélangé. Et puis il n'avait jamais été très fan de glace. Il proposa aussi qu'elle goûte la sienne. Les dessert furent très vites engloutit eux aussi. Trop vite peut-être pour permettre une bonne digestion, mais cela avait été si bon. Leeroy refusa aussi le café. Jamais le soir, seulement le matin. Il n'était pas adepte de cette boisson, enfin sauf celui du Leeloo's, d'ailleurs cela allait lui manqué, un peu, pendant leur séjour. Leeroy se lea alors suivant le serveur pour payer. Revenant peu après ne prenant pas la peine de s’assoir de nouveau. Ils allaient surement partir, se balader encore un peu puis rentrée se reposer.

« Je te remercie. Mais rein d'excitant avant de dormir. J'ai déjà du mal. Mais je te remercie, tu es trop bonne pour moi. »

En sois le métier de Billie, autre que de s'occuper de la maison de Leeroy était de veiller sur lui. Et disons qu'elle le faisait plus qu'à merveille. Mieux que la précédente qui lui hurlait dessus pour le faire bouger. Billie était douce et prévenante. Elle avait su par magie, cela semblait l'être aux yeux de l'artiste en tout cas, redonner ce qui manquait à l'homme. Un merci et une bonne soirée au serveur et personnel présent, les deux Américains, n'avaient as tarder à quitter le restaurant.

« On peut se balader encore un peu en rentrant à l'hôtel. Faire des petits détours puis se reposer pour mieux attaquer demain une nouvelle journée. »

Melvin avait suggéré cela. Digérer un peu en marchant tranquillement tout en visitant quelques rues jusqu'à leur hôtel. Se reposer, et demain profité de la grande journée qui les attendait pour changer un peu de quartiers et aller un peu ailleurs pour visiter la ville.

798 mots. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1780-lee-im-pretty-masochistic-i-kill-myself-for-my-craft-literally http://marplespring.forumactif.org/t1786-lee-as-an-artist-i-follow-my-heart-my-soul-my-gut-and-do-what-the-fuck-i-want-to-do

Membres
avatar
Age : 28
Né(e) le : 19/08/1989
Quartier : Avec Oskar dans sa bicoque, en collocation
Je suis : Femme à tout faire chez Monsieur Hamilton,
Inscrit depuis : 22/02/2017
Messages : 72
Célébrité : Elizabeth Olsen
Rps en cours : Leeroy ¤Alexei ¤

Message Paris Je T'aime |Leeroy| › Mar 11 Juil - 8:49

Paris Je t'aime
Leeroy & Billie



Tout avait été délicieux dans ce petit restaurant et Billie ne pouvait être que comblé. Même si le fait que Leeroy paie le déjeuner -ils en avaient convenu ainsi- la jeune femme avait été un peu gênée de le voir sortir son portefeuille. Alors qu'ils sortaient du restaurant, Billie bredouilla un "merci" en se mordillant la lèvre et évitant le regard de Leeroy. Ils avaient continué leur chemin, passant par des rues qu'ils n'avaient pas prises pour arrivé jusque ici. Au chemin inverse, la nuit commençait à tombée et il n'y avait plus beaucoup de gens dans la rues qui marchaient, ils étaient tous attablé à des terrasses. L'air était doux et Billie ne pus s'empêcher de sourire. Elle était heureuse d'être ici avec son patron. Elle était chanceuse, pour une fois, parce qu'elle s'entendait très bien avec lui.

Comme il l'avait proposé en sortant de la crêperie, ils avaient encore un peu marcher avant de rentré à l’hôtel. La réceptionniste avait sourit en les voyant arrivé et leur avait murmurer un "bonne nuit" , Billie hocha la tête et ils montèrent dans leurs chambres respectives non sans se dire les banalités pour la nuit à venir. Billie ne savait pas si Leeroy avait ce même sourire bête qu'elle quand elle avait fermé la porte derrière elle, mais elle savait une chose : c'était que cet homme était fantastique et qu'elle ferait une bonne nuit en relatant les images de cette journée...

Au petit matin, Billie s'étira dans son grand lit en baillant. Elle regarda l'écran de son téléphone et remarqua qu'il était huit heures, elle regarda ensuite autour d'elle et un sourire se dessina sur ses lèvres. Ce n'était donc pas un rêve?! Elle était bien à Paris! Elle ferma à nouveaux les yeux et se remémora le rêve qu'elle avait fait cette nuit-là et fut surprise de remarqué qu'elle avait en tête le visage de Leeroy. Elle ouvrit les yeux, un peu gênée, elle se demandait s'il était réveillé ou non.

Elle s'était tout de même levée et s'était lavée, les cheveux détachée, pour une fois, elle avait sortit une tenue des plus sympathique pour marcher. Elle s'installa au petit bureau dans la chambre et avait regarder son guide. Comme ils voyageaient au jour le jour, c'était le matin qu'ils allaient devoir choisir quoi faire. Elle  avait longtemps hésité avant de choisir et avait décidé qu'ils iraient à Saint-Germain-des-Prés! Le quartier des Artistes, cela plairait forcément à Leeroy! Secrètement, elle voulait que l'artiste peigne, elle voulait tant le voir à l'oeuvre... Elle prit son guide et sortit de la chambre, elle alla en face, toqua à la porte, trépignant d'impatience de voir Leeroy débarqué...

Un homme ouvrit la porte mais ce n'était en aucun cas son patron, elle haussa un sourcil, l'homme en caleçon la regardait d'un drôle d'air. "Oh je suis désolé, je me suis trompé de chambre!" avait-elle dit rouge pivoine. L'homme baragouina quelque chose en français et ferma la porte à son nez. Elle se retourna, complètement perdue...Elle ne savait plus où était la chambre de Leeroy...

Elle se calma un peu, regarda autour d'elle et posa sa main sur son front. Mais oui, elle s'était trompé d'un numéro! Elle alla toquer alors à la bonne porte, le sourire aux lèvres et fut tant soulagée quand elle le vit ouvrir la porte! "Bonjour Leeroy!" avait elle dit d'une voix claire et joyeuse. "As-tu bien dormis?"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1863-there-s-still-somethng-in-the-dark-that-scares-me-billie http://marplespring.forumactif.org/t1864-les-liens-de-billie

Admins
avatar
Broken little heart.

Age : 46
Né(e) le : 10/12/1970
Quartier : Sud de la ville.
Je suis : Artiste peintre, sculpteur, écrivain, dépressif...
Inscrit depuis : 01/02/2017
Messages : 463
Célébrité : Johnny Depp
Rps en cours : Disponible pour 1 sujet.

Billie + Catalina + Toi ?


Message Paris Je T'aime |Leeroy| › Mar 18 Juil - 20:57

Billie Neil & M. Leeroy Hamilton
La première journée à Paris, la belle ville lumière comme on l'appelle s'achevait doucement. Les pas de Billie et Leeroy les ramenaient doucement jusqu'à leur hôtel dans le quartier de Montmartre. Ils s’étaient quitté avec un bonsoir et de beaux rêves souhaité l'un à l'autre. Un sourire sûrement sur leur lèvre. DU moins Leeroy oui, mais il ne doutait pas que la blonde soit un visage plus radieux encore au vu de cette première journée. Leeroy s'était un instant laissé couler sur son lit, sans grand soin, sans quitter ses vêtements. Il avait ressassé cette journée. Ressasser tout ce qui s'était passé ce bonheur qui faisait encore à cet instant, là seul, bondir son cœur dans sa poitrine. Comme si ses deux dernières années, comme si même plus ses 15 dernières années n'avaient jamais existé. Cela lui déchira le cœur, un instant pensé que sa fille ne faisait pas partie de ce bonheur soudain. Mais peut-être que s'il retrouvait assez de force alors il la chercherait comme il se doit. Il avait bien fait appel à la police pour les retrouver, mais les recherche n'avait jamais été très loin, vite abandonner, car elle était partie avec la petite et leurs affaires... Elle avait fui. Alors à quoi bon chercher des fuyardes . C'était plutôt à Leeroy qu'on devait s'en prendre savoir pourquoi elles étaient parties. Voilà ce qui s'était passé. Mais inutile d'y repenser maintenant. Il se tournant et repensa aux multiples émerveillements de Billie. Il s'endormit sur ce visage radieux et vivifiant en mémoire.


Jours 2 - 29 Avril 2017.
Le réveil avait été facile. Le soleil traversant la pièce avait joué le rôle de réveil. Il s'était levé, dévêtu pour aller à la douche, et s'était habillé ensuite autrement. Optant pour un tee-shirt simple, bordeaux aux rayures grise. Sa barde toujours bien taillée, elle ne poussait pas très vite. Ses bracelets et tatouages apparents. Peut-être surprendrait-il Billie ainsi, lui qui portait généralement plus des chemises quand cela n'avait pas été sa vieille robe de chambre moisie. Il faudrait peut-être qu'il la jette un jour d'ailleurs... Mais il l'aimait au fond ce vieux chiffon. Elle avait été de bonne compagnie ses deux dernières années. Il eut un léger sourire alors face au miroir. Ajustant ses lunettes rondes sur son visage un peu bouffi. Un chapeau couvrant sa coupe de cheveux toute nouvelle. Il avait mis les formes pour ce voyage. Comme un renouveau, il en avait besoin. Il n'eut pas plus le temps de réfléchir qu'on toqua à sa porte. Surement Billie. Un dernier regard dans le miroir, tout semblait bien. Comme un réflexe il souffla dans sa main face à sa bouche. Lavage de dent OK ! Il ouvrit alors un sourire sur le visage.

« Bonjour Billie, très bien et toi alors ? »

Leeroy s'écarta de la porte afin qu'elle entre si elle le souhaitait, un instant. Mais Elle n'était pas là pour faire le tour de la chambre, non plus pour le petit déjeuner qui les attendait en bas.

« Un petit déjeuner à l’hôtel ou alors tu veux qu'on le prenne sur le chemin ? »

Proposa alors l'homme, enfilant ses derniers bijoux, ses bagues. Voilà bien longtemps qu'il n'avait pas abordé ce look de rockeur hipster. Il ne savait pas trop comment le qualifier. Mais c'était son look, à lui. Se retourna alors vers la jeune femme, il indiqua d'un sourire qu'il était prêt à la suivre où bon lui semblait.

« Quel est votre programme demoiselle ? »

599 mots. Fiche créée par © Summers


PS :: désoler c'est pas super.

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1780-lee-im-pretty-masochistic-i-kill-myself-for-my-craft-literally http://marplespring.forumactif.org/t1786-lee-as-an-artist-i-follow-my-heart-my-soul-my-gut-and-do-what-the-fuck-i-want-to-do

Membres
avatar
Age : 28
Né(e) le : 19/08/1989
Quartier : Avec Oskar dans sa bicoque, en collocation
Je suis : Femme à tout faire chez Monsieur Hamilton,
Inscrit depuis : 22/02/2017
Messages : 72
Célébrité : Elizabeth Olsen
Rps en cours : Leeroy ¤Alexei ¤

Message Paris Je T'aime |Leeroy| › Lun 24 Juil - 15:24

Paris Je t'aime
Leeroy & Billie



Elle fut tant soulagée quand elle vit la frimousse de Leeroy, elle qui s'était trompé de chambre la première fois. Elle qui n'avait pas été complètement réveillée jusqu'alors, était maintenant prête pour une bonne journée, juste en ayant vu Leeroy. L'homme était comme nouveau, elle ne l'avait jamais vu comme cela jusqu'à hier, il dégageait un charme monstre à en faire rougir parfois Billie mais elle se cachait, il était tout de même son patron. Ce n,'était pas tant l'âge qui l'a freinait mais surtout le rapport hiérarchique qu'il y avait entre eux.  Elle continuait de lui sourire en regardant son chapeau. "Je vais très bien! Je dois te dire que ce style te vas vraiment bien, cela change de cette robe de chambre que tu portes chez toi!"

Il décida de rester sur le pas de la porte, le remerciant d'un signe de tête. Sa chambre ,c'était son espace privé, tout comme elle était gênée d'entrée dans celle de la maison à Marple Spring. Elle trouvait cela déplacé et faisant en sorte de toujours faire cette chambre rapidement. Elle n'accordait pas beaucoup d'importance aux chambres, elle avait toujours aussi peur de se retrouver dans un lit avec un homme malgré les années passées depuis ses mauvais moments à l'orphelinat.

Il lui avait ensuite demander où voulait-elle prendre le petit-déjeuner, elle allait répondre la salle au rez de chaussé de l'hôtel mais elle croisa alors l'homme qu'elle avait déranger tout à l'heure, elle l'entendait parler à sa femme au sujet du petit-déjeuner. Elle se mit alors à rougir alors que l'homme l'avait toisé du regard. "Hum...On peut se trouver un endroit dans Paris, non? Une boulangerie avec du pain et toutes ces bonnes choses dont tu me parlais hier!"

Une fois qu'il fut préparé, Billie adorait vraiment beaucoup ce style qu'il avait, elle mit son nez dans son guide de Paris pour lui indiquer le plan de la journée. "Et si nous allions aux Champs Elysée?! Il y a tant à faire là-bas! Le musée Grévin, l'arc de triomphe, le musée de la découvertes, les parcs, la Concorde... Nous irions à Notre Dame puis nous pourrions remonté par les invalides pour rejoindre notre Hotel. Qu'en dis-tu?"


Ils se mirent en route pour une boulangerie. En sortant de l'hôtel, Billie regarda Leeroy "Nous pouvons choisir une boulangerie dans le coin où alors attendre un peu et en trouver une sur notre chemin vers les champs Elysées? A toi de voir!" Elle continuait de marcher sans se rendre compte qu'il y avait un trottoir, elle le loupa et se rattrapa de justesse au bras de Leeroy. Les joues rouges, elle bredouilla un "Pardon" avait de se mordiller la lèvre. "C'est vraiment pas mon jour aujourd'hui!"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1863-there-s-still-somethng-in-the-dark-that-scares-me-billie http://marplespring.forumactif.org/t1864-les-liens-de-billie

Admins
avatar
Broken little heart.

Age : 46
Né(e) le : 10/12/1970
Quartier : Sud de la ville.
Je suis : Artiste peintre, sculpteur, écrivain, dépressif...
Inscrit depuis : 01/02/2017
Messages : 463
Célébrité : Johnny Depp
Rps en cours : Disponible pour 1 sujet.

Billie + Catalina + Toi ?


Message Paris Je T'aime |Leeroy| › Dim 6 Aoû - 15:50

Billie Neil & M. Leeroy Hamilton
L'artiste terminait de se préparer, il avait laissé sa porte ouverte s la jeune femme voulait entrer quelques instants dans sa chambre, mais elle sembla préférer rester au pas de la porte. Il la savait un peu réticente à entrer dans les chambres. À Marple elle le lui avait signalé, il lui avait dit alors qu'il s'occuperait de cela, que si déjà elle tenait le reste de la maison et les deux chambres d'amis, il s'occuperait de sa chambre et de celle d'Olive. Il trouvait cela respectueux de sa part à ne pas vouloir empiéter sur son intimité. Il avait questionné au hasard la jeune femme sur le lieu du petit déjeuné. Oubliant déjà que la veille, il lui avait parlé de manger un vrai pain et de vraie viennoiserie française. Mais la mémoire plus jeune et vive de Billie ne manqua pas de le lui rappeler. Avec un large sourire, la conversation de la veille lui revenu alors à l'esprit. Leeroy n'était pas encré totalement bien réveillé, peut-être. Un regard sur le plan, il écouta avec attention la jeune femme sur ses envies du jour. Acquiesce d'un geste de la tête toujours, à son côté, le nez sur la carte, par-dessus son épaule.

« Très bonne idée. Je te suis. »

À peine avait-il dit cela que les deux aventuriers, déjà, étaient dans le hall de l'hôtel, laissant leurs clefs à la réception afin de sortir au-dehors. Il faisait clair un léger vent froid piquait un peu le nez. Leeroy avait pris une veste pour sortir dehors, il avait aussi pris le temps de mettre une goutte de parfum. Ils avaient à peine fait quelques pas que la jeune femme sembla lire dans ses pensées alors. Il lui indiqua que leurs repas pouvaient attendre un peu, si pour elle aussi, c'était bon, qu'ils mangeraient une fois sur place. Mais il eut à peine achevé sa phrase que d'un geste instinctif Leeroy tendu les bras et se pencha pour réceptionner la jeune femme qui manqua de tomber. Elle n'avait pas vu le petit rebord du trottoir de ruelle dans laquelle ils se trouvaient pour aller au métro. Son regard croisant le sien, elle s'excusa.

« Ce n'est rien, mais ça va tu ne t'es pas fait mal ? »

Tout en l'aidant à se relever doucement, gardant un bras autour de sa taille comme pour la soutenir. Il eut un instant peur qu'elle se soit fouler la cheville voir pire. Ce qui aurait été bien embêtant pour ce voyage qui ne venait que commencer. Au pire, il la pousserait en fauteil roulant où elle voudrait aller, mais cela serait bien moins agréable pour l'un comme l'autre a n'en pas douter. Replaçant une mèche de ses cheveux alors qu'elle lui fit de nouveau face, plus stable sur ses jambes, il lui sourit. Sa réflexion suivante arracha un froncement de sourcils au peintre. Interrogateur, il ne tarda pas à lui demander plus de détails sur sa matinée catastrophe.

« La journée ne fait que commencer, il est encore tant de la rendre plus agréable. L'important, c'est que tu ne te sois pas fait mal. »

Sur ce, le ventre de l'homme émit un léger son. Il baissa ses yeux à demi à regret du visage de la femme. Un léger rire s'échappa de ses lèvres. Lâchant enfin Billie, il la regarda de nouveau avec tendresse.

« Et si nous y allions, je crois que mon ventre me dispute parce que nous traînons. »

Comme pour s'assurer de la stabilité de la jeune femme, en bon gentleman alors il tendit un bras afin qu'elle s'y accroche si elle le souhait. Comme un geste d'un autre temps, un regard amusé et presque un peu moqueur.

634 mots. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1780-lee-im-pretty-masochistic-i-kill-myself-for-my-craft-literally http://marplespring.forumactif.org/t1786-lee-as-an-artist-i-follow-my-heart-my-soul-my-gut-and-do-what-the-fuck-i-want-to-do

Membres
avatar
Age : 28
Né(e) le : 19/08/1989
Quartier : Avec Oskar dans sa bicoque, en collocation
Je suis : Femme à tout faire chez Monsieur Hamilton,
Inscrit depuis : 22/02/2017
Messages : 72
Célébrité : Elizabeth Olsen
Rps en cours : Leeroy ¤Alexei ¤

Message Paris Je T'aime |Leeroy| › Sam 12 Aoû - 11:01

Paris Je t'aime
Leeroy & Billie



S'ils étaient à Paris aujourd'hui, c'était grâce à Leeroy, de ce fait, elle voulait prendre en compte les envies de son ami -elle n'avait pas envie de penser qu'il était son patron durant ce voyage- Cependant, le programme du jour avait l'air de le convaincre. Ils étaient donc partis pour une journée encore pleine de rebondissement, elle en était certaine et si excitée à l'idée de découvrir de nouvelles rues de la ville de ses rêves.

La température parisienne n'était pas la même qu'à Marple Spring mais Billie avait fait en sorte de ne pas avoir froid avec son manteau rapiécé : elle devait absolument en trouver un nouveau durant leur séjour, il n'allait pas tenir celui-ci. Elle avait tout de même son écharpe, de ce fait, elle ne ressentait pas le froid. En sortant dehors, elle avait eu une bonne odeur de parfum qui était arrivé à ses narines, c'état une très bonne odeur et elle ne mit pas longtemps à savoir que la personne qui avait cette odeur était Leeroy. Un petit sourire était apparut sur ses lèvres. Son ami changeait, comme si ce voyage était signe de renouveau et ça lui faisait extrêmement plaisir.

Absorbée par ses idées, le trottoir l'a ramena à la raison, une chance que Leeroy avait été là pour la soutenir. Elle aurait pu tomber et se faire mal mais ce ne fut pas le cas. Elle avait croisé le doux regard de l'homme et ses joues avaient un peu rosies. "Non ça va...merci..." avait-elle bredouiller tout en étant troublée. Ils n'avaient jamais été aussi près l'un de l'autre, face à face, elle regarder ses yeux d'un marrons profond. Elle sentait son étreinte à la taille pour qu'elle se stabilise, les joues toujours rose de la situation. Ses cheveux un peu en bataille, elle eut un léger frisson quand il lui remit une de ses mèches derrière l'oreille. Elle ne savait pas quoi en penser, elle sentait son coeur battre un peu plus fort à ce geste mais en même temps, une crainte commençait à apparaître au fond d'elle.

Leeroy ne lui avait pas demander ce qui s'était passé plus tôt mais, pour essayer de calmer son coeur, elle avait eu envie de le lui dire, comme pour s'échapper de la situation dans laquelle ils étaient. Il hocha la tête alors qu'il lui avait déclarer que n'avoir mal nulle part était le plus important. Alors qu'elle allait se sortir de ce face à face qui l'a gênait un peu, ce fut le ventre de Leeroy qui l'a sauva en gargouillant. Elle avait un peu rit puis ils étaient repartis pour trouver une boulangerie aux champs Elysées.

Sur la route, elle allait pouvoir parler de ce qui lui était arrivé avant qu'elle ne vienne le rejoindre. "Je me suis trompé de chambre ce matin..." avait-elle dit en riant un peu. "J'ai toquer à la chambre en face de la tienne et je suis tombé nez à nez avec un horrible homme en caleçon qui parlait français. J'ai absolument rien compris à ce qu'il m'a dit ..." En y repensant , s'était plutôt drôle.

Continuant leur chemin, ils arrivèrent aux Champs Elysées. Billie était partager entre le bonheur de voir cette grande avenue et le fait d'être déçue : il y avait tant de voitures.... Elle trouva au loin une boulangerie et, en souriant, regarda Leeroy "Il y a une boulangerie là-bas, on pourrait si arrêter et y déjeuner, nos ventre arrêterons de chanter comme ça" avait-elle dit avec amusement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1863-there-s-still-somethng-in-the-dark-that-scares-me-billie http://marplespring.forumactif.org/t1864-les-liens-de-billie

Admins
avatar
Broken little heart.

Age : 46
Né(e) le : 10/12/1970
Quartier : Sud de la ville.
Je suis : Artiste peintre, sculpteur, écrivain, dépressif...
Inscrit depuis : 01/02/2017
Messages : 463
Célébrité : Johnny Depp
Rps en cours : Disponible pour 1 sujet.

Billie + Catalina + Toi ?


Message Paris Je T'aime |Leeroy| › Sam 19 Aoû - 23:53

Billie Neil & M. Leeroy Hamilton
Sa main effleurant sa joue, ses cheveux entrent ses doigts. C'était étrange cette sensation, elle était loin d'être nouvelle et en même temps... Il semblait la redécouvrir. Il avait laissé son regard s'abaisser très vite alors que son ventre grogna, comme pour échapper à ce léger mal aise entre eux. C'était si ridicule... Pourquoi faire tout un plat d'une situation si normal. Il n'était qu'un homme, un gentleman certains diront, un vieux con diront d'autres, qui avaient réceptionné une femme qui chutait. Voilà tout, il avait arrangé son visage afin de capter chacune de ses mimiques, chacun de ses battements de cils, s'assurant qu'elle va bien plongeant ses yeux noirs dans ses yeux clairs comme un cristal pur. Était-ce donc si mal ? Était-ce donc si inconvenant ? S'il n'avait pas été son patron, peut-être que non. S'il n'avait pas porté cette alliance qu'il refusait d'ôter encore, non... Et pourtant.

Rapidement, les deux aventuriers, Parisiens pour quelques jours étaient repartis vite après ce petit contre-temps. Non sans un silence un peu pesant. Leeroy se perdait doucement dans ses pensées. Depuis qu'il avait parlé avec la jeune femme dans sa cuisine... Il ne cessait de réfléchir à des choses auxquelles jamais il n'avait réfléchi depuis le départ de Lisebeth. Son départ, elle l'avait provoqué, il en ignorait la raison, mais il n'avait pas fait grand-chose, si ce n'était se laisser presque mourir comme toute réponse à cela. Comme quoi... Parfois les réactions que l'on a sont parfois si étrange. Aujourd'hui et depuis quelque temps, il avait envie de se battre. Retrouver Olive, la revoir, se battre pour la retrouver auprès de lui. Chose qui ne lui avait jamais traversé l'esprit jusque-là. Pourquoi ? Parce qu'il se pensait fautif, fautif de ce trou noir dans lequel il sortait toujours la tête, aujourd'hui. Il ne comprenait toujours pas le pourquoi... Mais au fond, cela n'avait plus tant d'importance. L'important, c'était lui, Olive, sa vie, Billie... Oui, elle était importante, malgré tout. Quoiqu'il ne veille pas l'admettre, elle avait su de par sa présence, ses sourires, sa bonne humeur et son innocence placer la première marche de ce nouvel escalier de la vie, qu'il empruntait aujourd'hui avec le sourire.

Sans vraiment se rendre compte du trajet passé, il était sur les Champs-Élysées aux côtés de Billie. Transporter par ses pensées plus que par autre chose, il espéra un instant de pas avoir été trop impolie envers la blonde pendant le trajet. Il avait rit alors qu'elle lui avait parlé de sa petite bourde de la matinée, mais il espérait ne pas avoir loupé autre chose. Mais encore une fois, le sourire de la jeune femme fit fondre ses inquiétudes comme neige au soleil.

« Oui, allons-y, avec un peu de chance le ciel ne nous aura pas assez entendus chanter pour laisser la pluie venir s'inviter trop dans notre séjour. »

Avec entrain, il se dirigea vers la boulangerie désignée par la jeune femme. Ouvrant la porte à son amie, il prit la parole dans son français toujours aussi bancal que la veille, il demanda s'il était possible de se poser à une table haute pour un petit déjeuner. Se tournant vers la jeune femme, il dévora rapidement la vitrine des yeux, toutes ses gourmandises à porter de main et de bouches... S'il aimait la France pour une chose, c'était bien pour cette diversité de nourriture. Trop peut-être même.

« Je t'en prie, prends ce qui te fait envie, même si tu n'es pas sure d'aimer. »

Fais alors le patron tout en reposant son attention sur la blonde. Lui ne se gênerait pas pour prendre ce qui lui faisait envie, alors pourquoi pas elle. Une fois la commande passé le boulanger, ou le serveur de la boulangerie leur dit de s'installer à la table encore libre derrière eux. Qu'il leur apporte leur commande avec un jeu d'orange frais et un café ou thé ou même chocolat chaud à leurs choix. Leeroy demande un café bien noir et laisse Billie de nouveau prendre ce qu'elle veut avant de l'invité à s'asseoir à la table face à lui.

« Dit Billie, une idée me traverse l'esprit, pourquoi ne ferais-tu pas un carnet de route. Où tu écrierais toutes tes aventures, celle-ci, mais aussi les autres à venir. Quand j'étais jeune, j'ai eu fait cela un temps. J'aime parfois relire mon carnet, cela me rappelle tant de chose. »

Il avait laissé son esprit vaguer à un souvenir comme un autre. Comme une révélation soudaine, il n'avait pas réfléchi et avait proposé son idée comme elle lui était venu. Alors qu'il prenait place sur le tabouret de la haute table de la boutique.

833 mots. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1780-lee-im-pretty-masochistic-i-kill-myself-for-my-craft-literally http://marplespring.forumactif.org/t1786-lee-as-an-artist-i-follow-my-heart-my-soul-my-gut-and-do-what-the-fuck-i-want-to-do

Membres
avatar
Age : 28
Né(e) le : 19/08/1989
Quartier : Avec Oskar dans sa bicoque, en collocation
Je suis : Femme à tout faire chez Monsieur Hamilton,
Inscrit depuis : 22/02/2017
Messages : 72
Célébrité : Elizabeth Olsen
Rps en cours : Leeroy ¤Alexei ¤

Message Paris Je T'aime |Leeroy| › Lun 21 Aoû - 11:55

Paris Je t'aime
Leeroy & Billie


Billie avait du mal à détaché son regard de celui de Leeroy, plus elle connaissait cet homme, plus elle le trouvait charmant. Pourtant, penser cela lui faisait peur, elle n'avait pas envie de ressentir quoi que ce soit pour lui, ni pour personne d'autre d'ailleurs. L'amour faisait mal, elle le savait, elle n'avait beau n'avoir jamais rien ressentit pour personne, elle avait vu que nécessairement, l'amour menait à l'acte charnel et cet acte en lui-même lui faisait par son passé dans cet orphelinat où rien n'allait pour elle. Mais elle ne pensait pas à tout cela, elle ne pensait, en réalité, qu'au prunelle sombre de son patron qui venait de la rattrapée. Manquant alors de tomber sur le pavé.  Et même si la situation était gênante, pour rien au monde elle n'aurait voulu qu’elle cesse mais le ventre de Leeroy en décida autrement.

Ils étaient arrivés rapidement sur les Champs Elysées et près des boulangeries tant envié par leurs ventres. Elle avait raconter, pendant ce trajet, ce qui lui était arrivée le matin même et cela avait fait rire Leeroy. Elle aimait son rire, elle adorait se dire qu'il reprenait goût à la vie. Elle avait rencontré un homme mélancolique, qui ne sortait jamais de chez lui et gardant toujours sur le dos son vieux peignoir, à présent, elle voyait un homme souriant et plus charmant que jamais. Il y avait eu une évolution, il n'y avait aucun doute là dessus et Billie osait croire qu'elle y était pour quelque chose. La maison était bien plus vivante quand elle y passait la journée, contrairement à la fois où elle était venu se présenté à lui pour le poste de femme à tout faire.

En entrant dans la boulangerie, Billie sentit de suite les délicieuses odeurs de pâtisseries et viennoiseries. Son ventre lui indiqua d'avantage qu'elle était affamé. Elle se tourna vers Leeroy alors qu'il venait de lui indiquer qu'elle pouvait prendre ce qu'elle désirait. Elle se serait écouté, elle aurait prit toutes les créations qui étaient devant elle, mais, elle avait le temps de goûter ce qu'elle voulait car après tout, ils n'étaient pas là que pour une journée. Elle remercia Leeroy de ses yeux brillant  et demanda, à son tour dans un français moyen, un croissant et un pain au chocolat. C'était les viennoiseries typique de la France, elle s'embarquait dans le gros cliché du visiteurs étrangers mais qu'importe, elle avait envie de goûter à cela.

Elle était ensuite partie s'installé sur une chaise haute accompagné de son ami, toujours le sourire aux lèvres après avoir demandé un chocolat chaud comme boisson. Elle écoutait l'homme parler, elle aurait pu faire cela pendant des heures, qu'il lui raconte sa vie, ses idées, son point de vue, sa voix supportant la jeune femme. Il avait eu une idée des plus intéressantes, peut-être comme une sorte de journal de bord ou de journal intime. Elle n'avait jamais eu cela quand elle était petite et peut-être qu'au fond, ça l'aurait soulagé de bien des choses, de bien des nuits de sommeil agités qu'elle pouvait encore avoir de temps en temps. "C'est une très bonne idée! Nous pourrons nous arrêter dans un magasin pour que je puisse acheté un carnet?"

Elle s'imaginait déjà le remplir, dans son lit à l’hôtel, le soir, à la lueur de la lumière de sa table de chevet. Leeroy avait eu cela étant jeune, elle aurait bien voulu savoir ce que comportait ce carnet, elle était curieuse d'en savoir plus sur cet homme. "Je recenserais notre journée d'hier et celle d'aujourd'hui avec plaisir!" Les boissons arrivèrent et Billie bu une gorgée de son chocolat, laissant une légère traces aux coins des lèvres, elle continua à discuter. "J'ai quelque chose à te demander pour ma part..." Ses joues avaient un peu rosies. "Pourrais-tu me faire un tableau? J'aimerais vraiment en avoir un pour pouvoir l'accrocher dans ma prochaine maison..." Comme une deal, Leeroy et elle avaient indiqué qu'elle devait trouver un logement s'ils partaient à Paris, le voyage s'étant concrétisé, elle avait déjà chercher un toit qu'elle avait trouver auprès d'un homme.

Une trop grande maison pour lui seul, il l'avait mit en colocation, elle avait été prise rapidement si bien qu'elle  allait habitait là-bas de suite après la fin de leur séjour dans la capitale française.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1863-there-s-still-somethng-in-the-dark-that-scares-me-billie http://marplespring.forumactif.org/t1864-les-liens-de-billie

Admins
avatar
Broken little heart.

Age : 46
Né(e) le : 10/12/1970
Quartier : Sud de la ville.
Je suis : Artiste peintre, sculpteur, écrivain, dépressif...
Inscrit depuis : 01/02/2017
Messages : 463
Célébrité : Johnny Depp
Rps en cours : Disponible pour 1 sujet.

Billie + Catalina + Toi ?


Message Paris Je T'aime |Leeroy| › Sam 2 Sep - 14:17

Billie Neil & M. Leeroy Hamilton
L'accent de Billie dans ce français encore plus bancal que le sien, c'était si adorable. Son regard posé sur elle un instant alors, comme l'admirant. Se détournant d'elle alors qu'il prit conscience qu'il l'observait depuis trop longtemps. Les commandes passées les deux amis s'étaient installé à une petite table en hauteur. À peine Leeroy avait-il posé ses fesses sur le tabouret qu'une idée lui avait traversé l'esprit. Tel un artiste, l'imagination, les idées, la créativité lui venait parfois sans prévenir. Il avait laissé son idée couler entre ses lèvres sans plus réfléchir. Et son idée fit mouche ! Billie semblait emballer par cette idée de carnet de voyage où elle pourrait retranscrire tout ce qu'elle souhaitait et compter ses aventures ici à Paris. Peut-être pour de futurs enfants, ou simplement des souvenirs futurs. Qui sait ce que l'avenir réserve. Acquiesçant à sa demande d'un geste de la tête. Ils devraient bien trouver un magasin où acheter un joli carnet. Il y avait ce magasin, la Fnac, il y avait un peu de tout ou presque là-bas. Du moins, c'est ce que sa mémoire lui indiquait, il y avait de la musique, des films et des choses de papeteries. Si sa mémoire ne lui faisait pas défaut, et si rien ne convenait, ils en feront d'autre sans soucis. Après tout, il n'allait pas lui dire non alors qu'il était à l'origine de cette idée.

Un sourire sur les lèvres, s'imaginant déjà ses écrits de la veille. Il ignorait évidemment les mots qu'elles allaient employer, mais il se ravissait déjà du bonheur qu'elle y mettra. Et surtout, il devait avouer avoir une once de fierté, d'être en partie à l'origine de ce bonheur. Pour Leeroy faire le bien autour de lui avait toujours été comme une seconde nature. Une chose qui le rendait heureux aussi. Et aider une jeune femme telle que Billie, qui ne semblait pas avoir eu une vie simple était encore plus plaisant et vivifiant. Les commandes arrivèrent alors, Leeroy coude sur la table, un peu pencher en avant se laissa aller en arrière afin de laisser les deux plateaux trouer leur place sur la petite table entre eux. Billie n’attendit pas avant de boire son chocolat, Leeroy lui souffla sur son café fumant. Puis alors qu'il releva les yeux il remarqua la légère trace sur le bord des lèvres de la jeune femme. Sa main lâcha son café comme pour s'apprêter d'un geste tendait à effacer cette trace. Mais la voix de la jeune fille l'arrêta dans son geste. Il reposa son bras à peine lever, un peu gêner, il écouta cependant sa requête.

« Oh ?! »

Fut le seul mot qui sortie d'entre les lèvres de l'artiste. Elle voulait un tableau de sa part. Sur Paris ? Il avala difficilement sa salive. Voilà, bien, longtemps, qu'il n'avait pas peint quelques choses de joyeux et de convenable. Ses derniers tableaux avaient toute une teinte sombre autant dans leurs couleurs que dans leurs compositions. La demande surprit un peu Leeroy, qui ne sût trop quoi répondre. Mais les yeux de chat de la jeune fille et ses joues rosies, il ne pouvait y résister bien longtemps.

« Je n'ai pas pris mon matériel sur moi. »

Son visage se baissa alors qu'il se recula un peu sur le tabouret, son visage timide soudain, lui aussi aux joues rougies. Une de ses mains se perdit dans ses cheveux, un geste de stress passager. Une mimique tendue. Il ne pouvait définitivement pas lui dire non.

« Demain, ou dans la soirée, si nous repassons à l’hôtel dans la journée. J'ai apporté quelques toiles et matériaux. Mais oui. Si cela te fait plaisir. »

Retrouvant une position plus droite sur son tabouret, il reprit conscience de cette trace toujours présente. Sur le coin des lèvres de Billie. Empoignant une des petites serviettes qui était sur son plateau, la trempant légèrement dans le verre d'eau qui avait été apporté en plus du jus de fruit à chacun d'eux, il tendit délicatement le bras vers Billie.

« Tu as une petite trace de chocolat. »

Dit-il tout timide alors en l'essuyant doucement. Un "voilà" désigna que la trace n'avait plus sa place sur la peau de la jeune femme. D'un geste plus violent, son bras retrouva sa place sur la table, empoignant son café et en buvant déjà une gorgée. Il était encore un peu trop chaud alors Leeroy grimaça. Il aimait le café tiède, voir froid.

« Nous pouvons donc manger tranquillement marcher le long des Champs ensuite et puis faire quelques boutiques pour ton carnet. Et je dois avouer n'avoir pris qu'un change en plus de celui-ci, alors si je trouve quelques choses pour le reste du séjour cela serait bien. »

Se grattant la tête, toujours par stresse, il croqua dans un pain au chocolat qu'il avait pris. N'en proposant pas à la jeune femme, vu qu'elle aussi en avait pris un. Mais il tendit de l'autre main son chausson aux pommes si elle voulait y goûter.

877 mots. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1780-lee-im-pretty-masochistic-i-kill-myself-for-my-craft-literally http://marplespring.forumactif.org/t1786-lee-as-an-artist-i-follow-my-heart-my-soul-my-gut-and-do-what-the-fuck-i-want-to-do

Membres
avatar
Age : 28
Né(e) le : 19/08/1989
Quartier : Avec Oskar dans sa bicoque, en collocation
Je suis : Femme à tout faire chez Monsieur Hamilton,
Inscrit depuis : 22/02/2017
Messages : 72
Célébrité : Elizabeth Olsen
Rps en cours : Leeroy ¤Alexei ¤

Message Paris Je T'aime |Leeroy| › Mer 6 Sep - 13:25

Paris Je t'aime
Leeroy & Billie


Billie s’imaginait parfaitement entrain d'écrire dans un carnet ses aventures parisiennes -et futures- fruit de souvenirs qu'elle pourrait lire dans quelques années Ecrire son ressentit de façon personnel ou qu'elle puisse le montrer à d'autre personnes, elle ne savait pas encore, peut-être que cela viendrait au fil du temps, quand elle sera devant le fait accomplit. En tous cas, elle avait hâte d'avoir le livre de ses souvenirs entre les mains, elle l'achèterait aujourd'hui même pour le baptisé ce soir.

Leur commande pour le petit déjeuner arriva rapidement malgré qu'il y est pas mal de monde à table, on entendait des chuchotement dans l'habitacle, on pouvait voir les clients assit mais il y avait quelque chose d'intime, comme si personne ne pouvait entendre les conversations des autres, cette sensation faisait du bien à Billie, c'était comme s'ils n'étaient que tous les deux, Leeroy et elle. Le chocolat était bon et elle le sentait coulé le long de son œsophage, ça l'a réchauffait un peu car l'air de Paris était un peu frais. Ses viennoiseries lui faisaient de l’œil mais avant de commencer, elle demanda une faveur à Leeroy.

Ele avait déjà vu le travail de son patron dans le domaine de la peinture et elle adorait cela, elle n'avait pas beau eu beaucoup de temps pour étudier et se cultiver, elle essayait tant bien que mal de l'être à présent qu'elle pouvait se permettre d'aller dans les musées et autre espaces de culture. Bien sûre, elle n'était pas sensible au point de pleurer devant une nature morte, elle avait juste cette sensation du "beau". Pour elle, les tableaux de Leeroy était beaux, qu'ils soient lumineux ou non. Son patron sembla surprit ce qui arracha un petit sourire à la jeune femme.

Il fut embarrassé et c'était tout ce que Billie ne voulait pas, d'un geste, elle prit la main de son patron, comme pour le rassuré. "Oh mais tu peux me l'a faire quand on rentrera, quand tu le souhaites, je ne veux pas te brusqué avec une date de commande, je veux juste que tu me peignes quelques chose quand l'inspiration te viendra. Que cela soit triste ou joyeux, remplit de couleur ou non...J'aime ce que tu fais, que cela soit une peinture représentant les Enfers ou des danseuses en plein air."

Se reprenant, elle lâcha sa main alors qu'il indiqua qu'il avait tout ce qu'il fallait à l'hôtel, elle commença à déjeuner, ne regardant que son croissant afin de le couper convenablement. Soudain, il reprit la parole. Sa voix était timide, elle le regarda et vit sa main se porté aux coins de ses lèvres. Elle se mit à rougir et du geste et de cette trace. "Oh...Merci..." avait-elle dit un peu gênée, un petit sourire au coin. Il y eu un silence un peu de gène, continuant de déjeuner tranquillement. C'est Leeroy qui parla à nouveau en premier, indiquant l'emploi du temps. Billie hocha la tête. "Cela me va" avait-elle dit avant de terminé son déjeuner.

Une fois leurs ventres bien remplit, ils s'étaient alors remit en route pour faire les boutiques, Billie était heureuse, elle n'avait pas l'habitude de faire les magasins et cette fois-ci elle allait en profiter! Rapidement, ils arrivèrent dans la rue commerçante où une dizaine de magasins se suivaient. Les yeux de Billie s'illuminèrent, regardant alors son ami. "Par où on commence?!" avait-elle dit, impatiente.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1863-there-s-still-somethng-in-the-dark-that-scares-me-billie http://marplespring.forumactif.org/t1864-les-liens-de-billie

Admins
avatar
Broken little heart.

Age : 46
Né(e) le : 10/12/1970
Quartier : Sud de la ville.
Je suis : Artiste peintre, sculpteur, écrivain, dépressif...
Inscrit depuis : 01/02/2017
Messages : 463
Célébrité : Johnny Depp
Rps en cours : Disponible pour 1 sujet.

Billie + Catalina + Toi ?


Message Paris Je T'aime |Leeroy| › Mar 19 Sep - 14:20

Billie Neil & M. Leeroy Hamilton
Billie avait fait une demande, quelque peu... Inattendu a ce cher Leeroy, qui sur l'instant fut tout décontenancé. Il lâcha un simple "oh! ", en guise de réponse. Puis se repris, acceptant sa demande. Mais elle précisa alors qu'elle n'était pas pressée. Que ce n'était pas forcément dans l'instant, ou même pour le voyage. Mais en un sens quel meilleur moyen de faire un tableau sur Paris avec Paris face à lui ? Peut-être plus demain alors. Peut-être proposerait-il une sortie plus simple, un retour au Champ, jusqu'à l'Arc de Triomphe avec vue sur la Tour Eiffel, oui, peut-être pouvait-il peindre quelques choses comme cela. Évidemment, c'était bien plus long qu'il n'y paraissait à peindre, le mélange des couleurs, etc. demandait un temps fou. Mais un croquis au moins, ou une base au fusain pourrait être une bonne idée. Leeroy avait réfléchi à tout cela, alors que la jeune femme avait pris sa main dans la sienne. Comme si son énergie lui donnait de l'inspiration. Il fallait dire que depuis quelques mois maintenant qu'elle était dans sa vie, oui elle l’inspirait, son sourire, sa joie de vivre. Ses petites danses et sa voix en yaourt sur la faible musique qu'elle met parfois en fond en prenant soin de sa maison. Elle ignore surement qu'il la surpris plusieurs fois, discret et amuser, il la parfois observer quelques instant. Tout cela, même s'il ne l'avoue qu'à moitié l'inspire. Sa joie de vivre l'inspire tout simplement.

Leeroy tend alors une main vers le visage de Billie, une trace de chocolat sur le coin de sa lèvre. Il l'ôte comme pour parfaire de nouveau son visage. Un blanc s'installe alors quelques instants. L'artiste boit quelques gorgées de son café encore un peu trop chaud. Il est bon, bien serrer comme il l'aime. Il croque dans un petit gâteau et puis propose un programme pour la journée, ou du moins la suite de la matinée. La jeune femme semble partante. Ils terminent alors rapidement leurs déjeuners et ne tardent pas à quitter la bonne boulangerie. Une adresse à retenir, selon Leeroy, qui déjà lève les yeux une fois sur le trottoir pour tenter de retenir le nom.

De nouveau en route sur les champs qu'il avait à peine quitté pour manger non loin. Leeroy regarde un peu les boutiques qui s'offre à lui. Il semble remarquer la Fnac, et une boutique de vêtements. Ses mains dans ses poches d'un geste du visage alors il désigne droit devant. Un sourire sur les lèvres en rebaissant les yeux vers la blonde, qui semblait aussi excitée qu'une puce.

« Nous pouvons aller à la Fnac, il y a quelques carnets, puis si nous ne trouvons pas notre bonheur, on peu entrée dans chaque boutique qui semble nous intéresser. »

L'homme n'était pas un grand fan de shopping, comme beaucoup d'hommes semblait-il. Non pas que cela l'ennuyait ou quoi. Disons qu'il portait souvent les mêmes choses et cela lui allait bien. Mais il profiterait de ce voyage pour faire quelques magasins, il l'avait dit à la jeune femme. Il n'avait pas pris grand chose et sa garde-robe ne semblait plus trop à sa taille, ou lui plaire. Peut-être était-ce plus cela. Ne tardant pas à entrée dans le premier magasin, la Fnac, donc, les yeux de l'artiste se posèrent sur tout et rien. Il y avait de tout ou presque. Du moins tout ce qui touchait à la culture et au multimédia. Ses yeux ne savaient pas vraiment où se poser. Le coin multimédia l'intéressait moins, certes, mais la partie livre oui. Il remarqua les fameux carnets qu'il avait eut en souvenir prêt des caisses. Il les désigna d'un geste à la jeune femme. Mais indiqua aussi faire un tour dans la section librairie. Même si évidemment les ouvrages étaient en français, qui sait, peut-être trouverais-t'il quand même un livre qu'il prendrait plaisir à déchiffrer.

659 mots. Fiche créée par © Summers


PS:: désoler c'est pas génial.

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1780-lee-im-pretty-masochistic-i-kill-myself-for-my-craft-literally http://marplespring.forumactif.org/t1786-lee-as-an-artist-i-follow-my-heart-my-soul-my-gut-and-do-what-the-fuck-i-want-to-do

Membres
avatar
Age : 28
Né(e) le : 19/08/1989
Quartier : Avec Oskar dans sa bicoque, en collocation
Je suis : Femme à tout faire chez Monsieur Hamilton,
Inscrit depuis : 22/02/2017
Messages : 72
Célébrité : Elizabeth Olsen
Rps en cours : Leeroy ¤Alexei ¤

Message Paris Je T'aime |Leeroy| › Lun 2 Oct - 17:15

Paris Je t'aime
Leeroy & Billie

Le petit-déjeuner étant terminé, ils s'étaient alors rendu à l'extérieur et, déjà, Billie avait le sourire aux lèvres. Cette ville lui semblait si apaisante, si belle, elle aurait voulu habité ici, et peut-être qu'un jour, elle y poserait ses valises. De ce qu'elle en avait vu jusque là, elle trouvait cela sublime.  Leeroy lui avait alors indiquer al prochaine adresse qui serait la Fnac pour son carnet. "Oh oui, allons-y et puis après, nous pourrions aller dans ce magasin, juste à côté, il y a des vêtements!" avait-elle dit enjoué.  Après avoir traversés, ils étaient donc entrés dans le fameux magasin. Il y avait des magasins dans cette même configuration en Amérique, elle ne fut donc pas émerveillé devant les multiples recoins de l'enseigne mais elle fut heureuse de voir les carnets. Elle vit alors Leeroy aller dans le coin littérature et le laissa un instant, elle, devait choisir son carnet.

Le choix ne fut pas simple, après avoir déposé quatre carnets, elle jeta enfin son dévolu sur un très beau carnet à la couverture crème, dessus, on pouvait voir comme des croquis de la tour Eiffel enlacé de pivoines roses très clairs. En haut à gauche, dans une fine écriture, on pouvait voir écrit Paris en lettre noire et Calligraphié. "Celui là sera parfait." avait-elle dit seule pour elle-même. Puis, elle était partie à la recherche de Leeroy, se perdant dans les rayons DVDs et CDs avant de le trouver dans les livres. Son carnet contre sa poitrine, elle regarda alors chacune des étagères qui étaient remplit de livre. "Trouves-tu ton bonheur?" avait-elle dit en souriant.

Elle regarda à son tour les titre des livres mais ils étaient tous en français. Un sortit du lot, elle le prit et lu le titre dans un français entrecoupé "Alice au Pays des Merveilles" avait-elle lut, elle se mit à sourire. "C'était mon livre préféré quand j'étais petite, le seule que j'ai eu d'ailleurs..."Elle se mit à rire un peu."Je l'avais volé à la dame qui nous gardait avant le couvre-feu. Comme je faisais tous les jours la lessive le matin avant que tous les autres ne se réveille, je le piquais de la table de nuit de la surveillante et lisait une page par jour."   avait-elle dit en regardant Leeroy.

Elle reposa le livre en souriant et laissa son regard divaguer ailleurs, elle regarda des guides touristique, s'amusant à feuilleté celui de Londres, Lisbonne ou encore New York. "As-tu déjà beaucoup voyagé?" elle aurait vraiment voulu le faire, mais elle n'avait pas l'argent nécessaire et à présent, elle avait peur de ne jamais avoir assez. C'était pour cela qu'elle n'avait pas encore de toit sous la tête, elle avait peur de ne pas réussir à payer son loyer malgré sa paie qui était bien belle. "Je sais que j'aurais vraiment voulu beaucoup le faire. Prendre un sac à dos et jouer ma globe-trotteuse."



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1863-there-s-still-somethng-in-the-dark-that-scares-me-billie http://marplespring.forumactif.org/t1864-les-liens-de-billie

Contenu sponsorisé

Message Paris Je T'aime |Leeroy| ›
Revenir en haut Aller en bas
 
Paris Je T'aime |Leeroy|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» aucun rapport j'avoue mais j'aime les pipes
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Affaire de vente de passeports/visas a l'Ambassade de Paris
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A
» [Inutile] J'aime / J'aime pas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Autres continents-
Sauter vers: