Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Admins
avatar
Broken little heart.

Age : 47
Né(e) le : 10/12/1970
Quartier : Sud de la ville.
Je suis : Artiste peintre, sculpteur, écrivain, dépressif...
Inscrit depuis : 01/02/2017
Messages : 523
Célébrité : Johnny Depp
Rps en cours : Disponible pour1 sujet.

Billie + Event 3 + .


Message Billie ♦ Let me help you, please. [T] › Dim 26 Mar - 12:40

Billie Neil & M. Leeroy Hamilton
Un bruit de craquement, puis un second. En rythme avec ses pas lourds et non soignés comme toujours, le porche de la maison qui avait besoin d'un bon coup de rafraîchissement grinçait sous le poids de l'homme. Leeroy rentrait de son café matinal, il était presque dix heures, comme toujours. Parfois, Leeroy avait l'impression d'être une horloge, mais en soi routine plus que précise le maintenant dans un certain équilibre mental. Alors valait mieux le laisser faire. Il ouvrit la porte de la maison familiale sans se soucier de frapper pour ne pas effrayer la femme présente à l'intérieur. La pauvre Billie, elle devait parfois prendre peur avec son attitude. Mais le fait qu'il soit réglé comme une horloge peut-être l'aidait à ne pas avoir peur de voir débarquer un détraqué à cette heure. Son regard brun se porta sur la pièce principale sur laquelle donnait la porte d'entrée. Personne, il entendait l'eau couler dans la cuisine, elle devait peut-être faire la vaisselle ou le repas. Il sourit un instant alors, repensant à cette matinée, il y a peu, où il avait partagé une danse sous la pluie.

Leeroy inspira et expira profondément alors avant de se diriger droit devant lui. Empruntant les escaliers de l'étage et mezzanine. Comme toujours, il ne gardait jamais bien longtemps le jean et pull qu'il portait pour aller au café. Préférant les troquer contre sa vieille robe de chambre et un pyjama qui n'avait plus vraiment d'âge. Une fois vêtu de sa tenue de combat, il sortit de sa chambre et s'installa au bureau qui était sur la mezzanine. Comme bien souvent ses jours-ci, il allait s'y installer, regarder fixement la machine à écrire et attendre... Attendre que l'inspiration lui vienne, en vain.

Les minutes passaient alors, un bruit de fond d'eau qui coule toujours. Et puis se bruit, qui soudait le sors de son demi-coma de réflexion intense et inutile. Son visage se relève, surprit, Melvin tend alors l'oreille. Le bruit recommence. C'est Billie, elle semble éternuée. Oh zut, il espère qu'elle n'a pas pris froid la fois dernière. Il s'en voudrait alors. Sans plus attendre, il releva ses fesses de la chaise de bois pas si confortable que cela. D'ailleurs où était passé le coussin de la chaise ? Elle avait dû le laver, il en avait besoin, c'était sûr. Mais il ne s'était pas rendu compte de son absence alors qu'il s'était assis. Bref, il secoua la tête alors tout en chassant cette pensée de son esprit et dévala les escaliers de bois qui grinçait à son passage.

Arrivé à hauteur de la cuisine, il ralentit le pas et comme un enfant qui espionnait, il jeta un regard dans la grande cuisine. Il vit la blonde alors passer sa main sous son nez. Elle avait dû l'entendre descendre de toute façon, alors il se décida à entrer dans la pièce.

« Vous allez bien ? J'espère que vous n'avez pas pris fois à cause de mon comportement de l'autre jour. »

Leeroy avait une voix presque inaudible, penaud, il s'en voulait déjà en réalité. Son bras se tendit sur son passage alors qu'il s'avançait vers la demoiselle. Arrachant un mouchoir à la boîte de carton posé sur le plan de travail à côté de lui. Il le tendit à la jeune femme. Un léger sourire sur le visage, comme cherchant à se faire pardonner.

597 mots. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.



Dernière édition par M. Leeroy Hamilton le Ven 28 Avr - 17:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1780-lee-im-pretty-masochistic-i-kill-myself-for-my-craft-literally http://marplespring.forumactif.org/t1786-lee-as-an-artist-i-follow-my-heart-my-soul-my-gut-and-do-what-the-fuck-i-want-to-do

Membres
avatar
Age : 28
Né(e) le : 19/08/1989
Quartier : Avec Oskar dans sa bicoque, en collocation
Je suis : Femme à tout faire chez Monsieur Hamilton,
Inscrit depuis : 22/02/2017
Messages : 74
Célébrité : Elizabeth Olsen
Rps en cours : Leeroy ¤Alexei ¤

Message Billie ♦ Let me help you, please. [T] › Lun 27 Mar - 18:09

Let me Help you Please
Leeroy & Billie


Il s'était passé quelques jours depuis la grande averse et ce moment formidable où Billie et Leroy avait partagé une danse sous la pluie. Depuis ce jour, la jeune femme femme sous patron sous un oeil nouveau, elle le trouvait, de plus, heureux, comme si la nostalgie était enfin partit loin son être. Elle le trouvait beau et étincelant, il n'avait plus l'air d'être un artiste maudit de son point de vue. De plus, elle le voyait bien plus souvent qu'avant et même si c'était le plus souvent avec son éternel pyjama et sa robe de chambre, elle s'en fichait pas mal. On ne pouvait pas dire qu'ils étaient de grands amis à se raconter leur journée, mais il y avait plus de communication qu'avant.

Billie continuait son travail de femme à tout faire chez lui et le soir, elle s'endormait rapidement dans sa voiture avec une couette sur elle et une écharpe en guise d'oreiller. Sans rien demander à personne ni sans rien dire de sa situation précaire. Elle venait à son travail en souriant, sans jamais rien montré. Cependant, plus les jours passaient et plus Billie toussait et éternuait. Elle se doutait que la petite virée sous la pluie n'avait pas fait du bien à sa santé mais qu'importe, elle allait guérir, comme à chaque fois.

Mais les jours passaient et le rhume continuait.

Ce matin là, la jeune femme était venu à la maison Hamilton un peu plus tard que d'habitude, elle était fatiguée de ses éternuments et la chauffage cassé de sa voiture n'arrangeait rien. Elle s'était retrouvée toute seule dans la maison, Leeroy devait être sortie pour sa promenade. Elle avait alors commencer son menage et avait commencer à faire cuise le déjeuner, laissant parfois ses mains se réchauffées grâce à la fumée de la casserole. Puis, elle avait commencé à faire la vaiselle alors qu'elle avait entendu son patron rentré. Silencieuse, un éternuement était arrivé à son nez, puis un deuxième...

Elle continuait, cependant, sans relâche sa vaiselle, jusqu'à entendre les pas dans l'escalier, traduisant qu'il descendait. Quelques secondes plus tard, il était dans la cuisine, quand il vint lui parler, elle le regarda, les mains dans l'eau chaude lui faisait du bien, tout en souriant. "Cela ne doit pas être que ça, ne vous en faite pas, les nuits sont fraîches et là où je dors, il n'y a plus de chauffage, ça doit être en partie à cause de ça."

Elle prit timidement le mouchoir qu'il lui tendait en souriant. "Merci.." avait-elle dit avant de se cacher pour se moucher avant de le mettre à la poubelle. Elle voyait son regard un peu alarmé, elle sentait qu'il fallait qu'elle le rassure. "Si cela aurait été notre petite sortie de la dernière fois, vous aussi vous auriez été malade, et ce n'est pas le cas" avait-elle dit avec un clin d'oeil.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1863-there-s-still-somethng-in-the-dark-that-scares-me-billie http://marplespring.forumactif.org/t1864-les-liens-de-billie

Admins
avatar
Broken little heart.

Age : 47
Né(e) le : 10/12/1970
Quartier : Sud de la ville.
Je suis : Artiste peintre, sculpteur, écrivain, dépressif...
Inscrit depuis : 01/02/2017
Messages : 523
Célébrité : Johnny Depp
Rps en cours : Disponible pour1 sujet.

Billie + Event 3 + .


Message Billie ♦ Let me help you, please. [T] › Jeu 30 Mar - 15:28

Billie Neil & M. Leeroy Hamilton
Leeroy était un homme timide de nature, il l'avait toujours été. Malgré certaines apparences, ses tatouages et ses bêtises d'adolescent, cela avait toujours été un homme réservé et peu sûr de lui. Avec Lisbeth, il avait sa vie calme et poser, comme il l'avait toujours voulu, et même rêvée, mais elle était partie et il s'était davantage recroquevillé sur lui-même. Si bien qu'à cet instant, il semblait tel un enfant, le bras presque tremblant, tenant simplement un mouchoir qui semblait peser si lourd. Attendant que la femme le prenne. Il cherchait à cacher son stress et sa timidité derrière le léger sourire qu'il abordait alors, mais surement en vain. La réponse de la demoiselle, à sa remarque, l'intrigua alors. Son visage se resserra un instant dans une réflexion courte mais intense. Pas de chauffage ? Comment ça ? Nous étions encore en hiver, dans une petite ville au nord des États-Unis, il ne faisait clairement pas chaud en cette période encore. La municipalité devait fournir un chauffage à tous les logements, du moins ceux qui lui apprenaient. Peut-être vivait-elle dans un logement avec un propriétaire des plus laxistes. Il sortit de ses pensées alors qu'elle reprit la parole.

« Oh moi, je ne suis jamais malade. En 46 ans, j'ai peut-être eu deux trois rhumes et une grosse grippe. Mais j'ai de bonnes défenses. »

Son timbre de voix était presque plaisantin, mais c'était la vérité, il était que très rarement malade, une bonne chose en soi. Car comme le cliché le veut, quand il est malade, il pense mourir. Melvin est un très très mauvais malade, donc mieux vaut qu'il le soit rarement.

« Ce n'est pas normal que vous n'ayez pas de chauffage. Si vous voulez que j'intervienne auprès de votre propriétaire ou de l'organisme qui s’occupe de votre logement, je peux. Parfois, il écoute plus les hommes que les femmes... »

Il s'approcha un peu plus de la jeune fille, se pencha en avant, comme pour lui confier un secret.

« Je ferais la grosse voix et les gros yeux ! »

Il repartit en arrière, manquant de rire de sa propre bêtise. Laissant ses mains se remettre sagement dans son dos, comme il le faisait toujours quand il ne savait quoi en faire. Puis son regard brun se posa sur la vaisselle qui restait dans l'évier. Si peu, elle avait bien travaillé.

« Puis-je peut-être finir ? De toute façon, j'arrive à rien en ce moment. Alors... Je pourrais peut-être aider. »

Leeroy n'avait jamais été un grand fan des tâches ménagères. Même si lorsque Lise était toujours là, il se partageait un peu tout ça. Lui avait toujours été plus le bricoleur et jardinier de la famille. Mais faire la vaisselle avait également toujours été sa tâche à lui. Mais c'était une autre période, une période où Olive était assise sur un des tabourets de l'îlot central, son regard pétillant, sa petite voix aiguë ressuant, Lise qui rangeait ou préparait le repas. Un instant Leeroy se remémora ses bons souvenirs, fermant les yeux alors qu'il imagina revivre un de ces moments si parfait. Son visage se baissa un instant, presque triste, mais surtout émue de tout cela.

552 mots. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1780-lee-im-pretty-masochistic-i-kill-myself-for-my-craft-literally http://marplespring.forumactif.org/t1786-lee-as-an-artist-i-follow-my-heart-my-soul-my-gut-and-do-what-the-fuck-i-want-to-do

Membres
avatar
Age : 28
Né(e) le : 19/08/1989
Quartier : Avec Oskar dans sa bicoque, en collocation
Je suis : Femme à tout faire chez Monsieur Hamilton,
Inscrit depuis : 22/02/2017
Messages : 74
Célébrité : Elizabeth Olsen
Rps en cours : Leeroy ¤Alexei ¤

Message Billie ♦ Let me help you, please. [T] › Lun 3 Avr - 19:30

Let me Help you Please
Leeroy & Billie


A la vue de Leeroy, Billie eu un petit sourire. Il était touchant, elle le savait beaucoup plus âgé qu'elle et pourtant, à cet instant, il semblait n'être qu'un adolescent parlant à une fille pour la première fois. Cela amusait la jeune femme enrhumée mais elle ne pouvait pas lui avouer qu'elle le trouvait craquant ainsi. Il semblait fragile et elle n'avait envie que d'une chose c'était de le protégé coûte que coûte. Elle avait prit son mouchoir en le remerçiant.

Si elle ne tombait pas souvent malade, son patron, lui, pouvait se venter de ne pas avoir été souvent enrhumé ni allité. Elle avait laissé échappé un petit rire quand il avait plaisanté sur ses défences imunitaires. "Et bien j'aimerais bien avoir vos défences! ils m'aideraient vraiment bien en ce moment!" avait-elle plaisanté à son tour. Elle n'avait pas peur de rire un peu avec lui, ni même de plaisanté. Cette petite danse sous la pluie avait tissé un lien invisible entre eux elle le savait au fond d'elle, elle avait laisser entrée Leeroy dans son coeur tout comme elle savait qu'elle apprivoisait peu à peu l'homme.

Melvin avait pensait, en premier lieu, que son rhume était dûe à cette journée pluvieuse passé dans le jardin de la propriété mais Billie lui avait annoncé qu'il s'agissait plutôt d'un problème de chauffage. Souriante, elle aurait aimer dire à son patron qu'il pouvait venir chez elle pour faire pression sur son propriétaire, mais il fallait bien avouer qu'elle dormait dans sa voiture car elle n'avait pas beaucoup d'argent -et surtout pas assez pour le moment- pour se payé un vrai toit. Elle avait néamoins rit un peu quand il lui avait proposer son aide. "Je demande à voir:" avait-elle dit en le regardant avec douceur. Elle n'imaginait pas Leeroy faire une grosse voix. D'ailleurs elle aimait beaucoup son timbre, cela l'apaisait de l'entendre.

"Mais ne vous en faite pas, je pense que d'ici le mois prochain, ça ira mieux...Et puis je n'ai pas de propriétaire alors il n'y aurait personne à qui faire les gros yeux" Le mois prochain, elle aurait de quoi payer un garagiste pour qu'il lui remette du chauffage dans sa voiture... Elle avait sourit un peu alors qu'il avait demander à faire la vaiselle. Surprise, elle l'avait regarder rougissant un peu. "Je...Hum...D'accord, si cela peut vous faire plaisir...Mais alors je l'essuie et l'a range!" Avait-elle dit en souriant tout en se plaçant pour pouvoir se préparé à sa tâche.

"Vous dites ne pas avoir d'inspiration...Je peux peut-être vous aider aussi...J'avoue ne pas avoir fait de grandes études, mais à l'orphelinat où j'étais, j'étais une bonne élève..." Elle ne parlait pas souvent de sa passé, elle ne savait même plus ce qu'elle avait dit à  Leeroy le jour de son entretient, mais, elle sentait qu'elle pouvait lui faire confiance, elle pouvait tout lui raconter...





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1863-there-s-still-somethng-in-the-dark-that-scares-me-billie http://marplespring.forumactif.org/t1864-les-liens-de-billie

Admins
avatar
Broken little heart.

Age : 47
Né(e) le : 10/12/1970
Quartier : Sud de la ville.
Je suis : Artiste peintre, sculpteur, écrivain, dépressif...
Inscrit depuis : 01/02/2017
Messages : 523
Célébrité : Johnny Depp
Rps en cours : Disponible pour1 sujet.

Billie + Event 3 + .


Message Billie ♦ Let me help you, please. [T] › Mer 5 Avr - 17:58

Billie Neil & M. Leeroy Hamilton
Leeroy s'était reculé, il avait écouté la jeune femme avant de proposer son aide. Il ne répondit d'ailleurs pas de suite. Il réfléchissait. Pas de propriétaire ? Était-elle elle-même propriétaire, ou alors logeait-elle à l’hôtel. À vrai dire, il n'avait jamais posé la question et ne lui avait jamais demandé la moindre adresse. Il lui faisait chaque mois un chèque pour son salaire, qu'il posait toujours au même endroit, sur la console près de l'entrée. Là où traînait aussi le récitant four-tout, là où Leeroy jetait ses clefs en rentrant et où traînaient quelques piécettes et surement d'autres babioles dont il n'avait pas souvenir. Elle s'écarta de l'évier afin de le laisser faire la vaisselle, attendant de réceptionner ce qu'il lavait afin de l'essuyer et de le ranger. Leeroy se mit alors à la tâche. Faisant couler l'eau, pas trop chaude, il craignait cela. Il allait lui demander où elle vivait alors qu'elle parla d’orphelinat. Il tiqua alors. Relevant son visage, la regardant un instant.

« Vous êtes orpheline, je suis désolé. Je l'ignorais. »

L'artiste avait alors cessé toute activité. Mais il s'y remit, comme pour ne pas faire un drame de cela. Après tout si elle en parlait, c'était peut-être que le sujet n'était plus si sensible. Mais Leeroy s'en voulait quand même.

« Je... Si je peux faire quoique se sois pour vous. N’hésitez jamais. »

Leeroy avait repris son petit travail. Il nettoyait les plats qui restaient. Ses mains dans l'eau presque froide. Il réfléchissait, à quoi il ne savait pas trop. De quoi pourrait-elle avoir besoin ? Un peu plus d'argent ? Tout le monde en avait besoin. Mais plutôt que de se torturer plus longtemps l'esprit, il coupa l'eau, s'essuyèrent rapidement les mains sur sa robe de chambre et regarda alors la jeune femme. Plus sérieux alors que précédemment.

« Où vivez-vous ? À l’hôtel ? Vous dites ne pas avoir de chauffage. Il y a la chambre d'amis de disponible si vous voulez rester quelque temps ici. Vous savez... La maison est assez vide, vous ne déragerez pas. »

Il baissa le visage. Cela lui ferait un peu de compagnies et puis l'idée qu'elle dorme dans la rue lui avait traversé l'esprit. Un frisson l'avait parcouru alors. Il ne la payait pas si mal, du moins le tarif normal, il s'était renseigné avec l'ancienne femme à tout faire. Et jamais elle ne s'était pleine. Mais la vie à Marple n'était pas forcément donnée, quoique cela soit une petite ville. Leeroy, alors, se rendait compte qu'il ne connaissait pas vraiment la jeune femme. À son plus grand dam. Au fond, elle partageait sa vie, en une certaine manière à présent. Il releva alors le visage vers elle. Inspira et expira assez profondément. Un sourire léger sur le visage.

« Laissez donc ça. Je me rends bien compte que je ne vous connais pas beaucoup. Un thé vous dit ? Ainsi, vous pourrez, si vous le souhaitez évidemment, me parler un peu de vous. »

Leeroy se voulait plus amical qu'il ne l'était à l'habitude. Mais Billie connaissait son passé, son présent, peut-être, était-ce au tour de Leeroy d'en savoir un peu plus sur la jeune femme.

569 mots. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1780-lee-im-pretty-masochistic-i-kill-myself-for-my-craft-literally http://marplespring.forumactif.org/t1786-lee-as-an-artist-i-follow-my-heart-my-soul-my-gut-and-do-what-the-fuck-i-want-to-do

Membres
avatar
Age : 28
Né(e) le : 19/08/1989
Quartier : Avec Oskar dans sa bicoque, en collocation
Je suis : Femme à tout faire chez Monsieur Hamilton,
Inscrit depuis : 22/02/2017
Messages : 74
Célébrité : Elizabeth Olsen
Rps en cours : Leeroy ¤Alexei ¤

Message Billie ♦ Let me help you, please. [T] › Mer 5 Avr - 21:13

Let me Help you Please
Leeroy & Billie


Billie avait parler un peu plus d'elle, surtout de son enfance, elle avait parler de son orphelinat parce qu'elle pensait l'avoir dit à son patron mais, en voyant sa mine, elle ne l'avait pas fait. Elle s'était un peu pincés les lèvres. "oh ce n'est rien, c'est le passé...J'ai perdu mes parents quand j'étais bébé...Je ne les ai jamais connus...Je pensais vous l'avoir dit...J'aurais dû le faire plus tôt, excusez-moi"

Billie était fatiguée à cause de son rhume, si bien que son état se voyait, elle voulait toujours montrer qu'elle était une femme forte alors ça l'embêtait un peu que Leeroy l'ai vu. En tous cas, il lui avait proposer son aide mais c'était une femme avec bien trop de fierté. Elle n'osait pas refuser mais elle ne voulait pas accepté non plus. C'était une situation assez difficile. Heureusement, elle n'avait pas eu besoin de lui répondre parce qu'il avait à nouveau posé une question. Quand il eut terminé sa question, elle aurait préféré répondre à sa demande. Elle posa le torchon en le regardant.

"Je...Je vis dans ma voiture..." avait-elle dit avant de renchérir rapidement. "Mais parfois je loge chez des amis, quand il fait trop froid.." Il lui proposais la chambre d'amis et ce qu'elle comprit dans les mots de son patron ,c'était qu'il se sentait seul dans cette maison. "Je...D'accord, peut-être....parfois..." avait-elle dit d'une toute petite voix

Puis, tout s'était très vite enchainer, Leeroy avait demander à connaître davantage la jeune femme et c'est avec surprise qu'elle s'asseya sur une chaise. Elle ne pouvait pas refuser. "Je n'ai pas trop le choix je crois." avait-elle dit amusée.

Les mains croisées sur la table, elle ne savait pas vraiment par où commencer, ni quoi lui dire réellement. Il y avait des choses qu'elle n'arrivait pas à dire encore, personne ne savait qu'elle avait souvent été abusée durant son enfance à l'orphelinat et elle ne comptait pas le dire maintenant. Sans doute parce qu'elle était encore un peu traumatisée par cette histoire... En tous cas, elle avait regarder Leeroy faire le thé et, une fois qu'il fut à ses côtés, elle commença son récit. "Je ne sais pas trop par quoi commencée..."  avait-elle dit en souriant un peu. "En réalitée, je m'appelle Beth...On m'a surnommée Billie rapidement parce que j'avais une coupe de garçon quand j'étais petite..." Elle continuait de le regarder. "J'ai 28 ans et je suis née à Los Angeles...J'ai toujours vécus à l'orphelinat, du moins, jusqu'à ce que j'ai l'âge de prendre un logement et de travailler..."

Elle baissa la tête un instant, un peu honteuse de cette vie devant l'homme qui lui avait donner sa chance de refaire une vie heureuse parce que, aujourd'hui, Billie était heureuse même si elle vivait dans une voiture, même si elle n'avait jamais rencontré l'amour, même si elle vivait avec pas grand chose sur le dos. Elle se tritura un peu les doigts, signe qu'elle était stressée avant de continuer. "Je ne sais pas quoi réellement dire...Il y a tellement de chose que je n'arrives pas encore à dire.."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1863-there-s-still-somethng-in-the-dark-that-scares-me-billie http://marplespring.forumactif.org/t1864-les-liens-de-billie

Admins
avatar
Broken little heart.

Age : 47
Né(e) le : 10/12/1970
Quartier : Sud de la ville.
Je suis : Artiste peintre, sculpteur, écrivain, dépressif...
Inscrit depuis : 01/02/2017
Messages : 523
Célébrité : Johnny Depp
Rps en cours : Disponible pour1 sujet.

Billie + Event 3 + .


Message Billie ♦ Let me help you, please. [T] › Lun 10 Avr - 17:40

Billie Neil & M. Leeroy Hamilton
Elle vivait dans sa voiture . Leeroy était très surpris, sous le choc même s'il pouvait l'admettre. Il avait alors stoppé son activité et avait également proposé un thé afin qu'elle lui raconte un peu son histoire. Leeroy était un homme assez égoïste, du moins il lui avait toujours semblé et on ne l'avait jamais réellement contredit sur le sujet. Faire passer sa famille et lui avant les autres, certains qualifiaient cela d’égoïste. Mais au fond l'homme n'était en rien insensible à la détresse d’autrui, non, bien au contraire. Et celle de Billie, bien qu'elle ne semblât rien demander, le touchait davantage. Elle avait pris une chaise alors qu'il mit l'eau à bouillir pour le thé qu'il avait proposé. Il sortit la boîte à thé et alla se poser aux côtés de la jeune femme. Prenant place à son tour à la table de cuisine. Écoutant son discours avec attention. Elle semblait avoir du mal à parler d'elle, de se passer. Honteuse, peut-être ? Il ne fallait pas. Elle baissa son visage et joua avec ses mains. Délicatement, il déposa ses grosses mains rugueuses sur les siennes apaisant son angoisse.

« Vous n'êtes obligé à rien. Si vous ne vous sentez pas. Je voulais juste apprendre à vous connaitre un peu. Et j'en sais déjà plus que précédemment. C'est un bon début. »

Beth, ou Billie, oui, il préférait Billie, ce nom lui allait mieux, il trouvait. Elle semblait cacher un passé douloureux, un passé qu'elle préférait garder pour elle. Et il la comprenait, oui. Après toute certaine chose n'était pas faite pour être dite, pas à un homme qu'on connaît au fond assez peu et depuis seulement quelques mois.

« Je réitère mon offre, mais la maison vous est ouverte. Vivre dans une voiture ce n'est pas simple et si vous voulez loger un temps ici. Je peux même essayer de vous aider à trouver un petit logement. Voir une colocation, ou... »

Il n'aimait pas dire cela, pas le pensé. Il ne voulait pas qu'elle ait l'impression d'être prise en pitié. Ce n'était pas son attention. Il voulait l'aider. Mais peut-être qu'effectivement, il pourrait augmenter son salaire, rien qu'un peu. Juste pour l'aider. Lui, il ne manquait pas d'argent, loin de là. Voilà deux ans qu'il vivait sur ses économies de ses années d'artiste et il avait de quoi encore vivre de longues années comme ça sans rien vendre. Certaines de ses toiles, sculpture, et même son bouquin se vendaient encore seules, sans qu'il ne fasse rien. Alors...

« Si vous préférez prendre un autre travail, mieux payé, je peux aussi comprendre. Je peux même alléger vos heures si vous voulez cumuler deux emplois. Enfin, j'aimerais vraiment vous aider un peu. »

La perdre, lui proposer d'arrêter de travailler ici. Ne plus croiser son visage souriant et ses traits agréables. Il se sentait fou déjà d'avoir évoqué cette idée. Billie, elle était depuis quelques semaines maintenant ce rayon de soleil qui lui avait redonné un peu envie de se bouger. Un petit clic se fit entendre, l'eau était prête. Leeroy se releva alors pour aller chercher deux tasses, versant l'eau bouillante dedans et déposa une des tasses devant la blonde. Faisant de même pour lui, il ouvrit la boîte contenant plusieurs thés avec des parfums différents.

« N'ayez pas honte de votre passé. Il fait ce que vous êtes aujourd'hui. »

Laissa alors entendre l'artiste d'une voix calme, poser. Presque comme un vieux sage qui donnait une leçon à une jeune brebis égarée. Un sourire à son égard.

624 mots. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1780-lee-im-pretty-masochistic-i-kill-myself-for-my-craft-literally http://marplespring.forumactif.org/t1786-lee-as-an-artist-i-follow-my-heart-my-soul-my-gut-and-do-what-the-fuck-i-want-to-do

Membres
avatar
Age : 28
Né(e) le : 19/08/1989
Quartier : Avec Oskar dans sa bicoque, en collocation
Je suis : Femme à tout faire chez Monsieur Hamilton,
Inscrit depuis : 22/02/2017
Messages : 74
Célébrité : Elizabeth Olsen
Rps en cours : Leeroy ¤Alexei ¤

Message Billie ♦ Let me help you, please. [T] › Mar 11 Avr - 18:49

Let me Help you Please
Leeroy & Billie


Parler d'elle ça n'avait jamais été le fort de Billie, pourtant, à ce moment précis, Leeroy voulait faire cet exercice. Elle avait alors eu du mal à commencer mais finalement, peut-être que cela deviendrait plus facile à la longue. Elle pouvait espérer cela. Elle l'avait regarder alors qu'il persistait à vouloir faire quelque chose pour elle. C'est vrai que l'idée de venir quelque jours ici lui avait traverser l'esprit quand il en parla mais un sentiment de gêne s'était aussi faufiler dans le corps de la jeune femme. Elle n'avait pas envie de déranger Leeroy dans sa solitude...

Puis, il avait parler d'un deuxième emploi et elle lui avait fait les gros yeux. Elle ne voulait pas d'un deuxième emplois, elle était bien assez payée ici, elle commençait tout juste à mettre de l'argent de côté, c'était sans doute l'affaire de quelques mois encore avant de rassembler de quoi partir quelques jours à Paris et prendre un petit appartement dans le quartier le plus pauvre de la ville. Cependant, elle ne voulait pas le froissé en lui désaprouvant d'un coup. "Je vous remercie Monsieur Hamilton mais je suis très bien comme je suis actuellement. Je ne veux pas d'un deuxième travail. EN plus, je ne sais rien faire d'autre que le ménage."

Cet homme qui lui avait parût froid lors de sa première rencontre avec lui, s'ouvrait un peu plus à elle chaque jours et plus les minutes passaient, assis à table avec cette tasse de thé en face d'elle, et plus elle avait envie de discuter avec elle. Un sourire tendre se dessina sur ses lèvres. "Je n'habites nulle part pour le moment pour un bonne raison...Je laisse mon argent de côté pour réaliser mon rêve...Je veux aller à Paris et d'ici quelques mois, je suis sûre que tout ira mieux. Je chercherais un appartement, le moins cher possible, et tout sera réglé."

Billie n'avait pas réellement honte de son passé, elle en avait simplement peu. Peur de la gente masculine à cause de ses nuits réveillés par le gardien de l'orphelinat. Si elle se sentait capable de parler de son enfant avec son patron, elle ne se sentait pas encore prête à parler de ce problème, ni à personne d'autre. "Je n'ai pas honte de mon passé." avait-elle dit en servant le thé à Leeroy avant de faire le sien. "Il est simplement compliqué et je ne veux pas que les gens me prennent en pitié quand je leur raconte."

Elle examina l'homme en face d'elle, observant chaque trait de son visage, cette observation dura quelques secondes avant qu'elle ne porte sa tasse à ses lèvres. "Je viens de Los Angeles, là-bas, on ne doit pas avoir honte de quoi que ce soit, simplement, des évènements se passent et ce qui semble lambda là-bas l'ai moins ici...Je n'ai pas connu mes parents, c'est en faisant des recherches que j'ai appris qui ils étaient et ce qui leurs étaient arrivé à eux et à mon frère jumeau. "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1863-there-s-still-somethng-in-the-dark-that-scares-me-billie http://marplespring.forumactif.org/t1864-les-liens-de-billie

Admins
avatar
Broken little heart.

Age : 47
Né(e) le : 10/12/1970
Quartier : Sud de la ville.
Je suis : Artiste peintre, sculpteur, écrivain, dépressif...
Inscrit depuis : 01/02/2017
Messages : 523
Célébrité : Johnny Depp
Rps en cours : Disponible pour1 sujet.

Billie + Event 3 + .


Message Billie ♦ Let me help you, please. [T] › Jeu 13 Avr - 16:48

Billie Neil & M. Leeroy Hamilton
La réponse de la jeune femme rassura Leeroy, qui d'un soupir relâcha alors la pression qu'il avait accumulée. Risque de la perdre, c'était bête, mais il ne le voulait pas. Pour son bien à elle, peut-être que cela aurait été préférable, femme de ménage, à tout faire, dans une maison comme celle-ci, ce n'est pas ce qu'il y a de plus gratifiant. Et l'artiste ne doutait en rien des capacités de la jeune femme. Un autre métier moins physique lui serait plus profitable. Mais la jeune femme ne semblait pas vouloir quitter son emploie actuel, en un sens Leeroy était soulagé de cela. Le regard brun de l'homme posait sur la jeune femme, sagement, presque avec une lueur brillante. Il appréciait Billie, il ne pouvait pas le nier et c'était agréable d'avoir une personne qui ne vous juge pas, qui se contente de vous prendre comme vous êtes sans tenter de vous changer. Paris ? Melvin sortie de ses pensées. La France et sa capitale, il avait eu la chance d'y faire quelques voyages plus jeune pour exposer un peu. Voilà des années maintenant qu'il n'y avait pas mis les pieds. Se redressant sur sa chaise, il parut intéresser alors. Mais le thé fut prêt alors il se leva servir, déposant les tasses et la boîte à thé sur la table entre eux. Il laissa là une femme servir les sachets. Elle le connaissait bien et avait choisi pour lui, comme une habitude, le thé au fruit rouge, son favori. Leeroy avait pris cette habitude de se laisser aller, se laisser servir et vivre, non par un caprice de star quelconque. Mais son gout pour la vie était en dents de scie. Et même si en ce moment cela semblait être assez bien. L'homme avait connu des périodes où il ne mangeait plus, des jours durant, restant devant sa toile ou sa machine, vivant presque sur son tabouret ou sa chaise ne dormant à peine. Se laissant dépérir. Billie avait connu cela, à son grand regret. Mais par sa jeunesse, sa vivacité bien que discrète elle avait su revigorer ce vieux bougre.

Le sortant de ses pensées alors qu'elle évoquait son passé et Los Angeles, il sourit. Cette ville était si étrange, comme un monde à part. Un passé difficile ? En un sens Leeroy était curieux, mais trop poli et pas assez proche de la jeune femme il ne chercha pas à lui en demander davantage. Surtout qu'elle lui indiqua ne pas être prête à se dévoiler. Il respectait cela. Parler du passé, souvent c'était douloureux, Leeroy le savait que trop bien. S'il n'avait aucun mal à parler de ses parents et des différends qui les avaient lié, surtout avec son père qui avait fini parlent le mettre à la porte. Lisebeth et surtout Olive était un sujet sensible et il préférait ne pas l'évoquait. Le visage de l'artiste s'était abaissé doucement alors qu'il avait pensé aux deux femmes de sa vie. Mais il le releva vigoureusement un sourire aux lèvres. Une idée, un peu farfelu, lui traversant l'esprit.

« Et si nous partions, tous les deux. À Paris ! »

Dit-il avec entrain, sans plus réfléchir. Mais à l’énoncé de ses mots il se rendit compte que tout cela allait peut-être être un peu déplacé, voire étrange.

« Ne vous méprenez pas, mais... J'aimerais vous faire ce cadeau. Et prenez quelques jours. Si vous désirez que je vous accompagne cela serait avec plaisir. Voilà bien longtemps que je n'ai pas mis les pieds en France. Et les quelques mots que je connaissais en français me sont maintenant inconnu. Mais si vous avez un ami avec qui partir, je vous offre le voyage et l’hôtel. »

Rapprochant la tasse face à lui, il souffla dessus. Un visage lumineux alors.

« Cela me ferait plaisir que vous preniez quelques jours pour vous. »

Ainsi aussi pourrait-t-elle se prendre un petit appartement plus rapidement. Se sentir chez soi'est important. Et puis Leeroy pouvait bien faire cela pour elle, avec tout ce qu'elle avait fait pour lui et tout ce qu'elle ferait encore. Il n'était pas un homme facile et son humeur changeante était parfois insupportable, il le savait bien.

729 mots. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1780-lee-im-pretty-masochistic-i-kill-myself-for-my-craft-literally http://marplespring.forumactif.org/t1786-lee-as-an-artist-i-follow-my-heart-my-soul-my-gut-and-do-what-the-fuck-i-want-to-do

Membres
avatar
Age : 28
Né(e) le : 19/08/1989
Quartier : Avec Oskar dans sa bicoque, en collocation
Je suis : Femme à tout faire chez Monsieur Hamilton,
Inscrit depuis : 22/02/2017
Messages : 74
Célébrité : Elizabeth Olsen
Rps en cours : Leeroy ¤Alexei ¤

Message Billie ♦ Let me help you, please. [T] › Mar 18 Avr - 14:14

Let me Help you Please
Leeroy & Billie



Billie s'était ouverte facilement à Leeroy, plus qu'à d'autre ce qui l'a troublait sans que cela ne se voit, elle avait parler de sa vie à Los Angeles et de son grand rêve de partir à Paris. Elle ne savait pas exactement ce qui faisait qu'elle avait envie de voyager dans cette ville, sans doute elle appréciait l'image que la capitale renvoyait aux autres pays. En tout cas, Melvin semblait s'intéresser à elle et s'était un peu nouveau pour la demoiselle. Elle ne savait pas comment le prendre ni même si c'était une bonne chose.

Il avait ramener la boîte à thé et avait laisser la jeune femme préparer les deux tasses. Elle avait très vite pris les habitudes de son patron et connaissait par cœur pas mal de ses goûts favoris comme le thé aux fruits rouges. Elle avait comprit, aussi, que le Melvin pouvait très rapidement se renfermer sur lui même, entrant dans ses pensées qui ne devaient pas être toute roses. Ils n'avaient jamais réellement parler de sa femme et de sa fille. Si bien que la jeune femme pensait ces deux personnes mortes. Laissant alors son artiste de mari seul, insomniaque à parler à la lune dans le silence nocturne.

Le changement soudain de ton dè Leeroy avait fait sursauter Billie qui prenait une gorgée de son thé, si bien que celle ci l'avala de de travers quand il lui annonça vouloir partir à Paris avec elle. '' pardon !?! '' s'exclama t elle avant de rire un peu, amusée par cette idée. '' ce serait formidable mais il faut préparer un voyage pareille et je dois bien avouer que je n'ai pas l'argent nécessaire pour un tel périple ! ''

Billie était aventurière et la tout de suite, elle était sure de pouvoir survivre à Paris avec ce qu'elle avait de côté, mais si elle partait Avec Leeroy... Les choses changeaient. Elle voyait le visage de son patron s'illuminer, si bien qu'elle ne pensa qu'à lui pour l'accompagner. Il voulait lui faire ce cadeau mais il ne savait pas à quel point il lui ferait plaisir. Paris, c'était un rêve de petite fille. '' je ne sais pas quoi dire... Vraiment... Je serais très heureuse et enchanter que vous soyez celui qui m'accompagne'et je suis sûre que cela vous ferais du bien aussi !' 'elle but une gorgée de son thé. '' je vous vois bien peindre un paysage de Paris sur place... ''.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1863-there-s-still-somethng-in-the-dark-that-scares-me-billie http://marplespring.forumactif.org/t1864-les-liens-de-billie

Admins
avatar
Broken little heart.

Age : 47
Né(e) le : 10/12/1970
Quartier : Sud de la ville.
Je suis : Artiste peintre, sculpteur, écrivain, dépressif...
Inscrit depuis : 01/02/2017
Messages : 523
Célébrité : Johnny Depp
Rps en cours : Disponible pour1 sujet.

Billie + Event 3 + .


Message Billie ♦ Let me help you, please. [T] › Sam 22 Avr - 17:25

Billie Neil & M. Leeroy Hamilton
Oh zut, Leeroy s'en voulut un instant d'avoir fait sursauter sa femme à tout faire. Une grimace avait gagné son visage désolé alors. Mais cela n'avait pas ôté son air ravi et presque illuminé. Il écouta la jeune femme parler de quelques modalités pour un tel voyage. L'artiste leva les yeux au ciel une seconde. Où était donc passé son sens de l'aventure et de l’imprévu ? N'était-ce pas les meilleurs voyages au fond ? Son air soudainement déçu se remplaça vite. Ravis qu'elle accepte qu'il soit du voyage. Il sautillait presque sur sa chaise, tel un bambin surexcité !

« Partons à l'aventure, même si Paris n'est pas le désert de Gobi. Et pour l'argent, tout sera à mes frais, je vous l'assure. J'ai largement de quoi. »

Leeroy se tue un instant. Se vanter de son argent, ce n'était pas dans ses habitudes, il n'aimait pas cela d'ailleurs. Mais il ne pouvait pas nier le contraire et faire plaisir à une femme qui s'occupait de lui chaque jour. Qui subissait sa fainéantise et son désarroi, si ce n'était pas son désespoir de sa vie soit disant merdique. Oui, elle avait bien le droit qu'il se vante de son argent et surtout qu'elle en profite. Il savait la jeune femme raisonnable, la preuve, elle n'avait jamais rien réclamé. Elle ne choisirait pas des hôtels que même lui ne pourrait pas se payer, il en était persuadé. Mais si elle acceptait le marché de partir dans les prochains jours sans réelle préparation. Alors il se gardait la surprise de réserver une nuit dans un véritable palace. C'était un petit plaisir personnel également, il n'allait pas s'en cacher.

« Peindre ? Oh, je ne sais pas. Je prendrais de quoi, mais je ne vous garantis rien. Mon inspiration est assez... Volatile. »

Leeroy se pencha un peu en avant d'un geste joyeux, il glissa sa main sur la tasse et la mena à ses lèvres souriantes. Il bue un peu du thé très bon et chaud. Laissant le liquide glisser dans sa gorge. Apaiser soudainement par tout ceci. Changer d'air lui ferait surement du bien, depuis que Lisebeth et Olive étaient parties, il n'avait pas bougé réellement de chez lui et encore moins de la ville. Alors oui, c'était certain voir un peu de monde, s'éloigner de sa maison et partager des vacances avec la petite blonde face à lui serait une vraie bouffée d'air.

428 mots. Fiche créée par © Summers

`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.¸¸.•´¯`•.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1780-lee-im-pretty-masochistic-i-kill-myself-for-my-craft-literally http://marplespring.forumactif.org/t1786-lee-as-an-artist-i-follow-my-heart-my-soul-my-gut-and-do-what-the-fuck-i-want-to-do

Membres
avatar
Age : 28
Né(e) le : 19/08/1989
Quartier : Avec Oskar dans sa bicoque, en collocation
Je suis : Femme à tout faire chez Monsieur Hamilton,
Inscrit depuis : 22/02/2017
Messages : 74
Célébrité : Elizabeth Olsen
Rps en cours : Leeroy ¤Alexei ¤

Message Billie ♦ Let me help you, please. [T] › Dim 23 Avr - 11:54

Let me Help you Please
Leeroy & Billie



Billie était, d'habitude, du gerne aventurière, elle aurait écouter son coeur, elle aurait tout de suite accepter la proposition de Leeroy de partir tout de suite à Paris. Elle aurait été seule et aurait eu les moyens, elle serait partie de suite, mais si elle était accompagnée, elle préférait écouter sa raison qui lui dictait de préparer son voyage avant de partir. Ce n'était pas elle mais elle voulait donner une bonne image d'elle...

Leeroy avait l'air d'être dans les mêmes idées qu'elle, de partir sans se préocuper des préparatifs avant de partir et ça l'a fit sourire. Elle n'avait pas vu de personne comme elle depuis longtemps pour ne jamais dire jamais. Il voulait tout payer et Billie n'osait pas refuser. "Bon...Très bien, partons à l'aventure alors!"

Elle regardait son patron avec enthousiasme alors qu'il commençait à boire son thé, elle, en était déjà à la moitié. Elle prit un mouchoir, toujours malade, ce n'était pas en une conversation que ça allait arranger son état. Elle laissa passer un petit silence pendant quelque secondes, toujorus en regardant l'homme qui lui avait proposer de partir vivre son rêve. "Je dois vous avouer quelque chose...Je suis le genre de personne qui pars sur un coup de tête et je voulais faire bonne figure devant vous, d'où mon refus au départ...J'aime vivre au jour le jour et voir ce que la ville peut m'apporter une fois sur place."

Puis, Billie s'était mise à rêvasser de Leeroy sur le champ de Mars à peindre un paysage parisien. Elle aurait voulu voir comment il travaillait parce qu'il fallait bien avouer que depuis qu'elle travaillait pour lui, elle n'avait pas pu voir sa façon de travailler. L'art l'intrigait beaucoup et elle aurait voulu en connaître tous les secrets. Son patron n'était peut-être pas prêt à repeindre, l'inspiration, ça ne se commandait pas. Elle lui avait sourit doucement. "Je suis sûre que la ville vous inspirera. C'est Paris! Elle a inspiré les plus grands!"

Billie avait sans doute une vision bien naïve de la capitale française, mais elle l'avait toujours regarder de ses yeux de petite fille. Elle continua de regarder son patron en souriant un peu. "Bon alors on part quand?!" avait-elle dit impatiente et avec enthousiasme.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org/t1863-there-s-still-somethng-in-the-dark-that-scares-me-billie http://marplespring.forumactif.org/t1864-les-liens-de-billie

Contenu sponsorisé

Message Billie ♦ Let me help you, please. [T] ›
Revenir en haut Aller en bas
 
Billie ♦ Let me help you, please. [T]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Billie-Eve Ϟ Jesus, he knows me
» Billie
» salut je m'appelle billie
» AMBER HEARD ♆ hell is empty, all the devils are here
» Chaleureuses retrouvailles [pv Billie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Sud de la ville-
Sauter vers: