Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Admins
avatar
Quartier : Partout et nul part à la fois.
Je suis : le maitre de cette ville.
Inscrit depuis : 09/01/2015
Messages : 380
Célébrité : Toi + moi = moi

Message Une petite garde à vue [Ryan & Dawson] › Dim 17 Jan - 18:04

Dawson & Ryan
Dans l'après-midi vous rouliez tous les deux à vive allure. L'un et l'autre pendez ses heures de libre en dehors du travail quand tout à coup vous vous êtes percutés. Bien sûr pas de blessés, pas le moindre mais vous êtes tous les deux fous de rage et vous êtes tapés dessus laissant alors les habitants de Marple Spring très inquiets qui ont alors appelés la Police de la ville pour expliquer qu'il y a eu un accident. Lorsque les gentils inspecteurs sont arrivés vous étiez encore en train de battre et naturellement ils vont emmenés avec eux jusqu'au poste de police le plus proche où ils vont enfermés. Malheureusement pour vous le commissariat étant trop petit vous avez été enfermés dans la même cellule, pourquoi ne pas apprendre à vous connaître ou alors au moins tenter de vous calmez pendant cette période ?
149 mots & 11 lignes complètes. Fiche créée par © Summers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://marplespring.forumactif.org

Invité

Message Une petite garde à vue [Ryan & Dawson] › Dim 17 Jan - 20:40
Tout ce que je voulais, c’était aller chercher ma petite-amie tranquillement. Je voulais aller l'attendre à l’aéroport, l’accueillir avec un bouquet de fleurs que j’étais persuadé qu’elle aimerait, la ramener chez moi, lui préparer un dîner et passer la soirée en sa compagnie, tout simplement. Était-ce trop demandé ? Visiblement, pour certaines personnes, oui, c’était le cas. Tandis que j’étais sur la route vers l’aéroport, me disant que rien ne pourrait venir entraver cette magnifique journée que j’avais planifié, tout se déroula exactement comme je ne l’avais pas prévu. Dans un premier temps, j’étais tombé sur le fleuriste le plus désagréable qui soit. Il avait limite fallu que je l’engueule pour avoir ce que je voulais, me faisant perdre de considérables minutes. Mais je ne m’en fis pas pour longtemps, raison étant que j’avais encore du temps devant moi, ou du moins, c’est ce que je crus jusqu’à ce que j’aie une alerte sur mon téléphone me signifiant que le vol de Lissandra avait de l’avance. Ne pouvant pas me permettre d’être en retard, j’avais accéléré en demeurant raisonnable, mais n’étant pas sur la grande-route, je me retrouvai rapidement confronté à un nouvel obstacle; une mamie qui traversait la rue sans regarder. Il s’en fallut de peu pour que je la heurte, mais heureusement, j’avais arrêté à temps. Violemment, mais à temps. Je n’eus pas l’occasion de m’en rassurer parce que quelques secondes après, un autre véhicule vint me percuter par derrière, et là, ce fut la goutte faisant déborder le vase. Pendant un instant, l’envie me prit de prendre la fuite, parce que ce n’était pas ma faute, et je pouvais très bien payer les maigres réparations de mon véhicule - compte tenu que ce n’était pas un accident énorme - mais sachant que c’était irresponsable, je descendis de la voiture en tentant de garder ma contenance pour régler le tout le plus rapidement possible et reprendre ma route dans l’espoir d’arriver dans l’aire des visiteurs à temps, mais clairement, mon assaillant n’était pas de cet avis. Le ton monta, et tous ces incidents ayant provoqué un gros « J’en ai marre » en moi, ce fut lui qui prit tout. Sans même comprendre comment ça avait pu arriver, nous en vînmes aux coups, si bien qu’au bout de quelques minutes, des policiers débarquèrent, et avant même que je réalise ce qui se passait, je me retrouvais dans une cellule au commissariat, un coquard à l’oeil gauche, le t-shirt partiellement déchiré, mais surtout, les mains tremblantes de fureur, de déception, de tout. Assis sur un banc, le plus loin possible de l’autre homme, je me penchai, puis je passai mes mains dans mes cheveux, et je dis:  « Merde, merde ! » en tentant tant bien que mal de laisser mes mains là où elles se trouvaient pour ne pas frapper dans quelque chose, ou quelqu’un, parce que là, j’aurais de gros ennuis, même si je me doutais bien que ma situation était tout sauf enviable en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Une petite garde à vue [Ryan & Dawson] › Ven 22 Jan - 10:01
Une petite garde à vue... Ryan

J'avais fini mon service il y a de cela quelques heures déjà et j'avais décider de boire un verre avec un amis sans alcool bien sur. Il était déjà bien tard pour moi dirons nous quand je pris ma voiture afin de rentrer chez moi. Je ne faisais pas vraiment attention à ce qui m'entourait j'étais perdu dans mes pensées. Ce matin ma mère m'avait appelé pour me signaler que mon frère avait encore une fois séché les cours et qu'elle ne savait pas où il était. J'étais fou de rage à l'idée qu'il est encore décidé de lâcher ses études, lui et moi aurions une conversation dès que je l'aurais retrouvé ça c'est certain. Je ne compris pas tout de suite ce qui se passa mais, je percutais une voiture violemment a l'arrière. Et merde manquait plus que ça. Mon sang ne fit qu'un tour je sortis de ma voiture furax a l'idée que ma bagnole soit abimée. Je me mis à hurler comme un putois. J'avouerais ne pas avoir fait attention à ce qui se passait devant moi, mais merde quoi. Je ne me rappelle pas vraiment ce qu'il a pu se passer par la suite mise à part que je me revois encore frapper cet homme de toutes mes forces comme si je frappais un punching ball. Les flics sont arrivés un peu plus tard pas bien longtemps heureusement. Je leur ai alors expliqué que j'étais de la maison, ils ont alors appelé mon patron qui leur a confirmé la chose, mais leur a également dit de me laisser croupir en taule le temps qu'il faudra. Je compris alors à ce moment mon erreur. J'avais fait exactement ce qu'un flic ne doit pas faire. Laisser une sale journée empiéter sur son mental. J'étais pourtant l'un des meilleurs à ce genre de choses à Chicago j'arrivais toujours à laisser mon boulot et mes ennuis de côté. On nous a alors tous deux emmenés au commissariat et manque de place nous nous retrouvions dans la même cellule le temps de se calmer. Je le vis se diriger vers le banc le plus loin du mien ce qui n'était pas plus mal. Je n'en revenais pas de me retrouver dans une cellule les seules fois où j'y ai mis les pieds c'était pour venir y chercher des suspects. Tout en posant ma tête en arrière contre le mur je me mis à réfléchir et à me remettre en question.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Message Une petite garde à vue [Ryan & Dawson] › Lun 25 Jan - 20:29
L’homme ne réagit pas à mes jurons, et ce fut une bonne chose, à mon avis. Parce que pour être honnête, je ne savais pas ce que j’aurais fait si jamais il avait recommencé à m’invectiver comme il l’avait fait alors que nous étions encore sur la route. Pour sûr je ne voulais pas aggraver ma situation et perdre mon sang-froid encore une fois, surtout que nous étions au garde-à-vue et que je ne pourrais certainement pas m’en sortir aussi facilement si on recommençait à s’engueuler, et encore moins si on en venait éventuellement aux poings encore une fois. C’était la dernière chose dont j’avais envie, pour être totalement franc, alors après ce juron, même s’il n’y avait pas eu de suite, je me contentai de garder mon calme, prendre de profondes respirations, et surtout, ne pas trop réfléchir. Pourquoi ? Parce que je savais que si je me mettais à penser, ce serait probablement pire. Malgré tous mes efforts, je ne pus quand même pas m’empêcher de songer à Lissandra, au fait que je voulais l’attendre à l’aéroport avec ces fleurs et qu’au final, ce serait sûrement elle qui viendrait me chercher, non pas avec des fleurs mais avec de quoi payer ma caution pour que je sorte. Et je me doutais très bien que ces retrouvailles ne seraient certainement pas des plus agréables. Mais quel idiot je faisais, sérieusement ! Déprimé par mon propre comportement, je baissai encore une fois la tête, fermant les yeux en tentant de me convaincre que ce serait suffisant pour effacer toutes ces mauvaises pensées, mais évidemment, il n’en fut rien. Désespéré, je finis par m’appuyer sur le mur, et je me retrouvai encore une fois à regarder mon assaillant. Un silence, un silence pesant s’était installé entre nous pour le coup, et même si je savais que le plus sage serait de ne pas le rompre, mais quelque chose me disait que ce n’était pas là une brillante idée. Mais que devais-je dire ? Que c’était lui l’idiot de m’avoir agressé de la sorte, alors que j’avais très certainement des torts, moi aussi, dans cette histoire ? Acceptant de marcher sur mon orgueil pour le coup, ou du moins, essayer, je décidai de marmonner:  « Je suis désolé, je voulais pas que ça en arrive là. » en ne sachant pas du tout comment l’homme allait réagir, mais au moins, en ce qui le concernait, je n’aurais plus rien à me reprocher.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message Une petite garde à vue [Ryan & Dawson] ›
Revenir en haut Aller en bas
 
Une petite garde à vue [Ryan & Dawson]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite dagua d'apparat
» Refait sa garde-robe.
» Ryan et Joss : Sait-il que j'ai couché avec sa " petite sœur " ?...
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petite histoire aux grandes aventures :D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Corbeille des sujets-
Sauter vers: