Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Invité
Invité

Message HOT - (NEW-YORK) Loving can hurt sometimes › Jeu 19 Nov - 22:12
Lucas avait découvert le penchant plutôt imprévisible de Cassy, à savoir les jeux vidéos ! Oui, qui pourrait croire qu'une fille comme elle aime cela ? Comme quoi les apparences sont souvent trompeuses. Le beau brun n'avait pas manqué d'y aller à la blague de mauvais goût sur son joystick et en fait, elle avait trouvé ça plutôt amusant, même s'il lui avait dit qu'avec la distance, elle ne pouvait plus trop jouer avec et que, évidemment, ça lui avait fait un peu de peine. Cela dit, Cassandra ne s'était pas démontée et lui avait dit qu'elle avait bien joué avec et qu'elle comptait encore le faire jusqu'au dernier moment... En plus, baiser ou faire l'amour, ça dépendait de leur humeur, ça éviterait de penser au départ du beau brun. Suite à cette révélation sur sa passion des jeux, la belle proposa un deal à son homme, un petit défi sympa. En effet, elle mettait un jeu et ils s'affrontaient et le gagnant pourrait faire ce qu'il voudrait du perdant. Autant dire qu'il n'y avait pas réellement de perdant, ils prendraient leur pied tous les deux c'était le plus important. Il accepta et les deux jeunes gens s'installèrent sur le canapé après que la jolie brune ait mis un jeu de son choix. Après trois combats, c'est finalement Cassy qui gagna, certes, loin de la branlée qu'elle lui avait promis, mais qu'important en fait ? Elle avait gagné c'était le plus important et elle ne se gêna pas pour s'en vanter et lui dire qu'il était nul. Il fit un peu le mauvais perdant, mais elle voyait bien qu'il n'était pas si dégoûté que ça, mais l'excuse de jouer en lingerie la fit un peu rire, soit disant, il était déstabilisé par sa tenue alors que lui, il avait mis un t-shirt. Pauvre chéri... « Oh... Je vois. Vous ne seriez pas un peu mauvais perdant monsieur Matthews ? Puis ce t-shirt sera bientôt enlevé, donc... » Dit-elle l'œil coquin, et oui, son t-shirt allait voler très vite, puis elle ajouta : « Puis, tu adores ma tenue non ? » Il l'a dévoré des yeux donc bon. Puis la belle brune lui grimpa dessus, enroulant ses jambes autour de sa taille alors qu'il posait ses mains sur son dos en disant que c'était à son tour de prendre le contrôle et visiblement, ça lui plaisait, il avait l'air impatient de voir si elle avait retenu toutes ses leçons. Ses leçons ? Oh... Celles apprises sur son bureau ou sous son bureau d'ailleurs ou dans la chambre d'hôtel lors de leur weekend à New-York il y a quelques mois. Cassandra lui lança un petit sourire craquant en disant : « J'espère bien que je serais la seule assistante à avoir bénéficié de tes leçons particulières. » Et ça même s'ils devaient ne plus se revoir après ce weekend. Enfin, connaissant Lucas, ça serait étonnant. Finalement, ils échangèrent un baiser langoureux et ensuite, il lui mit un coup de pression, c'était du Lucas tout craché... Même pour du sexe, il lui foutait la pression ! Au boulot d'accord, mais en privé quand même ! La jolie brune ne se démonta pas et se leva et lui dit : « Installe-toi sur ce fauteuil. » Elle avait dit ça d'un ton sec, presque cassant pour tenter de montrer son autorité en désignant le fauteuil juste face au canapé. La belle croisa les bras sur sa poitrine, attendant qu'il se décide, elle voyait bien que ça l'amusait et elle était amusée aussi, mais elle essayait de rester neutre. « Et retire ton t-shirt ! » Nouvel ordre et dit sur le même ton.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message HOT - (NEW-YORK) Loving can hurt sometimes › Dim 22 Nov - 23:58
Les jeux vidéo, une bien belle occupation pour deux jeunes comme eux, mais clairement pas lorsqu’on est un couple qui ne passe pas beaucoup de temps ensemble. Non dans ces cas-là on préfère s’envoyer en l’air et profiter plutôt que jouer… Cependant de bon matin aujourd’hui, ils allaient jouer ! Et oui, après leur découverte de passion commune, la jolie brune avait bien fait la maline, donc notre jeune homme ne s’était pas laissé intimider par sa petite geek préférée. Et puis bon, un peu de jeux vidéo, mais avec un bon but final ! En effet, le perdant allait se retrouver à la merci du gagnant. Bien amusant non ? Même si elle était déjà toujours dévouée aux désirs de son ancien patron ! Et puis bon, face à cette insolence, Lucas ne pouvait pas refuser un tel défi ! il s’était donc installé auprès de Cassy dans le canapé pour une partie endiablée de jeu de baston ! Après une égalité, c’est finalement la belle qui s’imposait. Elle ne cachait pas sa joie et se moquait de Lulu, même s’il lui rappelait qu’on était loin de la défaite absolue qu’elle lui avait promis tout à l’heure… Et puis bon, jouer en lingerie, sérieux, c’est déloyal dans le fond ! Elle se moquait à nouveau, disant qu’il semblait mauvais perdant, et que ce t-shirt serait bientôt enlevé. Elle avait l’œil aguicheur, il comprenait son petit manège, surtout quand elle demandait s’il aimait sa tenue. Il ne put s’empêcher de sourire très très légèrement : « Moi mauvais perdant ? Pas du tout ! » dit-il faussement outré avant de reprendre plus taquin en la détaillant du regard. Oui il la matait et alors ? Elle adorait voir ses yeux sur elle : « Bien sûr que je l’adore, enfin surtout maintenant, parce que je maintiens que devoir jouer à côté d’une femme comme toi dans ce genre de lingerie… J’ai le mérite d’avoir tenu non ? Parce que peut-être que mon t-shirt va bientôt voler, mais au moins il ne t’a pas déstabilisé. Avoues que tu n’aurais pas tenu 3 matchs si j’avais été en boxer juste à quelques centimètres de toi… » Bah quoi ? C’est vrai, lui ne l’avait pas déstabilisé dans le fond ! Et puis là il avait mieux à faire puisqu’elle venait de lui grimper dessus et de le piéger en enroulant ses jambes autour de sa taille. Bon, visiblement elle prenait le contrôle comme le suggérait leur deal. Mais surtout, il lui confiait que c’était l’occasion de voir si les leçons qu’il lui avait donné avaient été assimilées. Néanmoins elle disait espérer être la seule assistante à avoir bénéficié de ses leçons particulières. Il ria doucement en répondant : « Tu as été ma première assistante, je ne sais même pas si j’ai pu être un bon prof pour toi… C’est le moment de le découvrir. » Enfin franchement, il risquait surtout pas de recommencer, il risquait sa place déjà avec Cassandra, et avait lutté des mois durant avant qu’ils fassent quelque chose… il ne comptait pas remplacer la demoiselle et agir à nouveau comme il l’a fait avec elle. Lucas lui mit un peu la pression avec ce deal perdu, et après un baiser des plus langoureux mais si court, elle se leva de ses jambes pour lui désigner d’un doigt le fauteuil face au canapé, et demandant, pardon, ordonnant à Lucas de s’installer dessus. Wahou, ce ton autoritaire et déterminé, c’était une première. Ça l’amusait notre Lulu. La preuve avec son petit sourire sur les lèvres en se levant et fixant Cassandra du regard en allant dans le fauteuil. Il se permit même une petite remarque en passant à côté de cette demoiselle croisant les bras sur sa poitrine en attendant qu’il fasse ce qu’elle demandait : « Et bah quelle autorité… ». lui s’amusait, alors qu’elle semblait à fond dans son rôle avec ce sérieux. Les rôles étaient clairement inversés, elle agissait comme lui habituellement. Il se laissa tomber dans le fauteuil toujours avec son petit sourire charmeur, sans quitter le regard autoritaire de Cassandra qui lui demandait de la même manière d’enlever son t-shirt. Il se contenta d’un « Ok, très bien Mademoiselle Davis… » Puis doucement il retira son t-shirt, et le lâcha juste à côté du fauteuil avant de reposer ses mains sur les accoudoirs : « Satisfaite ? » Ah bah là, s’ils jouaient à un jeu vidéo, elle serait déstabilisé en voyant son corps presque nu…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message HOT - (NEW-YORK) Loving can hurt sometimes › Mer 25 Nov - 22:58
Lucas et Cassy avaient fait une partie de jeux vidéos comme des gamins, mais ils avaient bien le droit de s'amuser non ? Autrement qu'au lit évidemment... Même si au final, ça se finirait au lit, ou plutôt sur le canapé, mais bref, c'est un détail. Ils avaient fait exactement trois parties, une victoire chacun avant que la belle n'emporte le match décisif et inutile de dire qu'elle était folle de joie, elle adorait battre les garçons, ce n'était pas le premier qu'elle battait loin de là, elle avait déjà mis des corrections à ses frères plus d'une fois, mais battre Lucas avait une saveur particulière et pas seulement parce que dans quelques minutes elle disposera de lui comme elle l'entend, mais aussi parce que c'était le genre de mec à tout contrôler, à tout savoir faire et à ne pas aimer perdre... Bref, elle aurait pu avoir un orgasme rien qu'en le battant ! Certes, pas une branlée comme elle l'aurait souhaité mais bon, c'était déjà bien, elle l'avait battu. Bien sûr, il était mauvais perdant, mais on sentait bien que c'était plus pour rire qu'autre chose, même s'il y avait surement une part de vérité, elle connaissait son Lulu par coeur maintenant. Il disait qu'il avait été destabilisé par sa tenue, que c'était déloyale de le défier en sous-vêtements. Il fit une mine faussement outré en disant que ce n'était pas le cas avant de dire que oui, il adorait sa tenue, mais qu'il maintenait que devoir tenir en la voyant si sexy c'était dur, lui au moins, il avait gardé son t-shirt sinon elle n'aurait jamais tenue trois matchs. Il avait l'air bien sûr de lui le monsieur ! « Ne cherchez pas d'excuses M. Matthews ! Je t'ai battu à la loyale et ton corps d'Apollon je le connais par coeur, donc je ne suis plus déstabilisé en le voyant. C'est fini le temps où j'étais ta petite stagiaire innocente qui rougissait à la moindre de tes remarques. » Et oui, il fallait qu'il s'y fasse, elle avait évolué, en partie grâce à lui ou à cause, parce que peut-être qu'elle lui manque sa petite stagiaire timide qu'il a dévergondé. Puis la belle lui grimpa dessus en disant qu'il était à elle et lui il espérait qu'elle mette en application tout ce qu'il lui avait enseigné. Pour Cassy, c'était une occasion de faire un peu sa jalouse, disant qu'elle espérait être la seule assistante à bénéficier de ses leçons particulières. Du coup, il répondit qu'elle avait été sa première assistante et qu'il ne savait pas s'il avait été un bon prof, c'était donc le moment de le découvrir, Cassandra se mit à sourire de plus belle avant de lui mordre doucement la lèvre et elle répondit, près de ses lèvres : « J'espère que tu me mettras une bonne note alors. » C'était donc le moment de l'évaluation ! La belle brune se leva et lui ordonna de s'installer dans le fauteuil face au canapé, croisant les bras en attenant qu'il s’exécute, ce qu'il fit assez rapidement avec son petit sourire qui voulait tout dire... Elle tentait de rester sérieuse, mais ce n'était pas facile. Puis elle lui demanda de retirer son t-shirt, ce qu'il fit aussi rapidement en lui demandant si elle était satisfaite. « Je ne t'ai pas demandé de parler ! » Dit-elle du tac au tac. Puis elle le laissa en plan quelques secondes pour partir dans la salle de bain, elle revint rapidement au salon, une ceinture en soie à la main, ceinture de son peignoir. « Tu mets tes mains derrière le dos maintenant. » Toujours son ton autoritaire, il le fit et elle attacha ses mains avec la ceinture de soie. La belle se remit devant lui et lui grimpa de nouveau dessus à califourchon et lui chuchota à son oreille : « On va jouer un peu... » Elle l'embrassa à pleine bouche, remuant son derrière sur son boxer qui ne tardait pas à gonfler.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message HOT - (NEW-YORK) Loving can hurt sometimes › Dim 29 Nov - 23:55
Perdre face à une femme aux jeux vidéo, ce n’était pas courant pour Lucas. Mais cette femme semblait adorer ça, une véritable petite geek. Pas le genre à appuyer sur n’importe quel bouton dans le but de faire un bel enchaînement. Non, elle savait ce qu’elle faisait, et l’avait prouvé par deux fois en l’emportant sur le beau brun. Et oui, Lucas avait perdu, mais bon, le prenait-il mal ? Non pas du tout ! Il allait repartir dans quelques heures, il voulait juste encore un peu profiter de passer de bons moments avec sa belle Cassandra avant de devoir rentrer à Marple Spring, retrouver sa petite princesse et reprendre demain le boulot. Et puis bon, d’un autre côté, il fallait bien ne pas se laisser marcher dessus, c’est pour cette raison qu’il disait à la demoiselle que le combat avait été déloyal puisqu’elle avait passé les parties en petite tenue, alors que lui avait au moins garder ses fringues. Bon, un t-shirt, mais c’est toujours plus qu’un string et un soutien-gorge non ?! Elle lui demandait donc de ne pas chercher d’excuses, qu’elle avait gagné à la loyale et que de toute manière elle aurait facilement tenue face à son corps d’Apollon vu qu’elle le connaissait par cœur, ce qui le faisait bien sourire. Elle termina en disant que c’était fini et qu’elle n’était plus la petite stagiaire innocente rougissant pour rien à ses remarques. Avait-elle prit autant de confiance que cela aux côtés de Lulu ? « Que tu le connaisses par cœur ne changes, rien, on sait que tu ne peux pas t’empêcher de le toucher quand tu le vois tellement tu l’aimes ! Et c’est tant mieux si tu n’es plus la jolie petite demoiselle gênée et timide. J’ai toujours demandé que ça que tu assumes enfin, oses les choses et que tu ne sois pas gênée au moindre de mes sous-entendus. J’ai donc bien réussi sur ce plan-là… » Tant il l’avait poussé à ne pas être timide avec lui… C’était d’un chiant les petites coincées, et Cassandra avait vite montré surtout son côté coquin, de quoi le pousser à la faire assumer ce côté-là. Enfin elle grimpa sur lui pour avoir sa récompense, en l’occurrence lui puisqu’elle lui rappelait qu’il était entièrement à ses ordres. Il lui disait donc que c’était l’occasion de voir si elle avait bien appris durant son stage, et Lulu lui rappela qu’elle avait été sa première stagiaire, donc que c’était le moment de voir s’il avait été un bon prof, et elle une bonne petite élève obéissante ayant appris les choses. Elle mordit sa lèvre en disant espérer recevoir une bonne note, et il caressa ses fesses en répondant doucement : « J’espère aussi mettre une bonne note… Mais tout dépendra de toi en fait ! » Et oui, c’était à elle de montrer qu’elle avait bien apprit. Très rapidement, elle se leva, et commença à perdre son sourire, lui demandant froidement de se mettre dans le fauteuil en face. Ouh, excitant de la voir si directrice et froide ! ça l’amusait beaucoup notre Lucas, la preuve le sourire avec lequel il passa devant elle pour s’asseoir tranquillement dans ce fauteuil avant qu’elle n’ajoute sur le même ton qu’il enlève son t-shirt immédiatement. Il le fit doucement, avec le même sourire et lui demanda si elle était satisfaite. Néanmoins, elle prenait le jeu très au sérieux puisqu’elle lui laissa pas le temps qu’elle répondait ne pas lui avoir demandé de parler. Elle était limite pire que lui dans ce rôle avec ce genre de remarque. Il pouffa un petit rire et leva un peu les sourcils, et répondit doucement : « Ok… je vois… » Dit-il alors qu’elle s’éloigna sous le regard interrogateur et intrigué de Lucas. Il resta dans le fauteuil en boxer et la belle réapparût avec une ceinture en soie en main. Il baissa le regard vers le sol, toujours son sourire coquin sur les lèvres. Il savait très bien ce qu’elle allait faire de ça. Elle se mit à ses côtés en lui demandant de mettre ses mains dans son dos, ce qu’il fit doucement en la regardant intensément : « Je me demandais si tu aurais le cran de faire ça… » Et oui, il avait osé la priver une fois de ses mains, elle semblait se venger. Elle revint devant lui et grimpa à califourchon sur lui, et il avait très envie de tirer sur ses poignets et poser ses mains sur elle, mais il se retenait, jouant le jeu et la laissant faire. Bah oui, ce n’est pas une petite ceinture de peignoir qui allait le maintenir s’il voulait le contraire… Il commença même un peu à sentir Junior se réveiller lorsqu’elle lui glissa à l’oreille qu’ils allaient un peu jouer. Il répondait avec beaucoup d’envie à son baiser langoureux, sentant les fesses de la belle bouger sur sa petite bosse dans son boxer. Quand elle libéra ses lèvres, et les posa sur son décolleté comme il pouvait en disant doucement : « Jouons alors bébé… » C’était perturbant, mais elle se débrouillait pas trop mal dans ce rôle. Elle profitait de lui, et semblait prendre un malin plaisir à avoir le contrôle sur lui, l’homme manique du contrôle depuis qu’ils se connaissaient…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message HOT - (NEW-YORK) Loving can hurt sometimes › Jeu 3 Déc - 22:58
La belle avait beau avoir gagné, il jouait les mauvais perdant, mais en même temps, quel garçon ne le ferait pas ? Se faire battre par une fille à un jeu vidéo ça doit être un de leur pire cauchemar non ? Les jeux vidéos, c'est comme la bière et le porno, c'est à eux et les filles ne doivent pas venir marcher sur leur plates-bandes ! Et oui, les femmes ont beau avoir le droit de vote ça n'a pas réellement changer les choses de ce coté-là... D'ailleurs avant de connaitre Lucas en "profondeur" dirons-nous, elle pensait qu'il était de ce genre-là, mais en fait pas tellement, même pas du tout. Là, s'il faisait son mauvais joueur, elle voyait bien que c'était plus pour rigoler qu'autre chose, mais Cassandra s'en défendait quand même, non, elle n'aurait pas été spécialement déconcentrée à la vue de son corps si parfait... Bon peut-être un peu ! Mais elle n'y pouvait rien s'il était canon ! Il était canon et il était à elle ! D'accord, il repartait ce soir, mais ils avaient été séparés trois semaines et leurs sentiments n'avaient pas changé et pourtant, ils n'avaient même pas échangé un coup de fil, quelques sms par-ci par là pour dire des banalités toutes plus affligeantes les unes que les autres. Bref, elle avait beau s'en défendre, il la renvoyait dans les cordes en disant que si... Elle ne comptait plus les conversations de "oui" "non" entre eux, ils étaient rarement d'accord sur une chose et bon, ils pouvaient toujours baiser pour éviter de dire qui avait finalement raison et apaiser les tensions. Pour le coup, elle préféra lever les yeux au ciel en écoutant le reste, en effet, il disait qu'il était ravi qu'elle ne soit plus sa petite stagiaire innocente, il attendait ça d'elle et il est content qu'enfin, elle assume. Assume quoi ? Sa sexualité ? « Tu as parfaitement réussi, il faut dire que tu avais des cours pratiques très intéressants et plus il y en avait, plus j'avais soif d'apprendre. » Dit-elle sourire coquin sur les lèvres. Les parties de jambes en l'air sur le bureau, pour décoincer quelqu'un, il n'y a pas mieux ! Puis elle lui grimpa dessus en disant qu'elle espérait qu'il lui mette une bonne note après tout, c'était sa première vraie évaluation et elle comptait mettre le paquet, elle voulait avoir une mention TB ! Il disait qu'il espérait bien lui mettre une bonne note tout en caressant ses fesses... Bon sang, ce mec la rendait dingue, elle mourrait d'envie de lui arracher son boxer et de le baiser là, comme ça... Bon, pour le côté animal, ça marche, mais le côté dominateur moins ! Enfin, il faut jouer non ? Ils sont là pour ça... Elle se leva et lui ordonna de se mettre sur le fauteuil d'en face et de retirer son t-shirt, une fois fait, quand il demanda si elle était satisfaite, elle répondit qu'il ne devait pas parler et il pouffa de rire... La jeune femme tenta de garder son sérieux tout en allant chercher son accessoire. L'accessoire en question ? Une ceinture en soie avec laquelle elle lui attacha les poignets. Là, il parla une fois de plus, disant qu'il se demandait si elle aurait le cran de faire ça... « La preuve que oui... » Cassy revint sur lui, et l'embrassa à pleine bouche, bougeant ses fesses sur la bosse qui grandissait dans son boxer, et quand elle lâcha ses lèvres il en profita pour embrasser son décolleté, elle le repoussa au fond du fauteuil assez violemment en disant : « Pas touche ! C'est moi et seulement moi qui joue. » La belle lui fit un sourire limite pervers avant de glisser entre ses cuisses en prenant soin d'embrasser chaque parcelle de son magnifique torse, puis une fois à genoux, elle lui retira son boxer pour laisser sortir l'objet de ses désirs. Elle posa sa main dessus et commença doucement de très très lent mouvement de vas et viens en lui jetant un regard mi-coquin, mi-sadique. Puis elle se pencha dessus et commença à le sucer délicatement, prenant toujours son temps. Elle adorait ça, elle savait qu'il devait mourir d'envie de lui caresser les cheveux, il faisait toujours ça quand elle le suçait, une manière d'imposer un rythme, mais là, il était bloqué et en plus, elle y allait si lentement, c'était limite un supplice.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message HOT - (NEW-YORK) Loving can hurt sometimes › Lun 7 Déc - 23:53
Concrètement, la situation avait-elle changée entre nos deux jeunes ? Et bien non en fait… Oui elle habitait à l’autre bout du pays, ils ne travaillaient plus ensemble, n’étaient plus un couple, et ne se voyaient tout simplement plus, mais depuis leurs retrouvailles hier soir, tout était presque pareil. Les premières minutes de leurs retrouvailles avaient été tendues et compliquées, mais bien vite ils s’étaient rendus compte qu’ils s’aimaient toujours, et qu’il y avait toujours entre eux cette attraction si particulière depuis que Lucas avait craqué sur sa stagiaire un vendredi soir dans l’ascenseur ! Enfin surtout, tout prendrait bientôt fin pour de bon. Ils avaient vécu leur dernières 24h ensemble en quelque sorte, une manière de se dire au revoir et de continuer chacun sa vie de son côté. C’était dur, mais ce serait le cas, ils ne pourraient pas vivre si éloignés. Et surtout Lucas à son âge voulait se poser, pas jouer aux amours de jeunesse avec tant de distance, même si ça pourrait convenir à Cassy. Quoi que ?! Enfin bref à nouveau xD. Ils profitaient de l’instant, de cette journée avant qu’il ne reparte, et pour en profiter pleinement, les deux s’étaient affronté sur console, avec à la clé pour le vainqueur, le contrôle total du perdant pour la journée. Mais par contre, Lulu ne s’attendait pas à perdre ! Surtout que Cassandra n’avait jamais montré une envie à dominer les choses dans leur couple, donc il se voyait gagner et disposer d’elle comme tout le temps ! Mais non… Il perdit deux combats sur trois, et malgré son côté mauvais joueur à se chercher des excuses, il se résignait à faire ce que demanderait Cassandra. C’était le jeu après tout, Lucas était un homme de paroles, et surtout, ça lui permettrait de voir un peu si elle avait bien appris à ses côtés. Surtout qu’elle se vantait de ne plus être que sa petite stagiaire innocente, et bien tant mieux ! Qu’elle assume et montre tout cela à son ancien patron, puisqu’elle disait qu’il avait réussi sa mission grâce à ses cours très intéressants et que plus il y en avait, plus elle voulait apprendre, ce qui le fit un peu rire. « Je ne fais pas dans la demi-mesure tu le sais bien. Tu avais soif de savoir, en tant que bon tuteur de stage, je me devais de ne pas te laisser sur ta faim dans ce stage avec moi… » Et vu ce qu’ils avaient fait, non, elle n’avait clairement pas le temps d’avoir faim, il se faisait un plaisir de caler son appétit… Puis Cassandra toujours en lingerie commença à profiter de sa récompense en grimpant sur lui et demandant une bonne note aujourd’hui. Il caressa son petit cul en disant que ça dépendrait de son travail. Le romantisme laissa place au jeu, avec une Cassy très déterminé à mener la danse puisqu’elle demanda sèchement à son homme de sortir de ce canapé pour s’installer sur le fauteuil, et de se retrouver qu’en boxer. Il la laissait faire, toujours dans l’optique de voir ce dont elle était capable, et elle devenait tortionnaire pire que lui encore quand elle lui disait ne pas lui avoir dit de parler. Ok, elle menait bien pour l’instant, enfin c’était surtout son sérieux qui frappait Lucas, puisqu’elle ne souriait pas du tout face aux remarques ou aux rires de Lulu. Elle poussa le vice en allant chercher une ceinture de soie et attachant les mains de Lucas dans son dos. Depuis qu’elle avait gagné, il se demandait si elle oserait l’attacher, et elle confirmait que oui. Il se contenta de sourire, comme pour approuver. Puis, elle se réinstalla sur lui et l’embrassant très langoureusement en bougeant son petit popotin –xD- sur lui, ce qui faisait bien grandir sa bosse dans son boxer. Bien sûr, c’est ce qu’elle voulait, l’exciter ! Ses mains ne pouvant la toucher, il plongea ses lèvres dans son décolleté une fois le baiser terminer, mais même pas deux secondes qu’elle le repoussa d’un geste brusque, collant son dos au fauteuil pour laisser de l’espace entre eux. Elle semblait prendre du plaisir à jouer avec lui, limite une vengeance puisqu’elle lui disait de ne pas la toucher et que ce n’était qu’elle qui jouait ! Il se mordait un peu la lèvre d’envie et répondit l’œil coquin : « Ok bébé… Joue alors, mais j’espère qu’un moment tu me donneras l’autorisation de jouer avec toi pour que tu prennes aussi du plaisir. Tu sais que j’adore t’en donner » Bah oui, quand il jouait avec elle, il lui donnait tant de plaisir, et il aimait aussi en recevoir. Enfin là, elle descendit de ses jambes pour embrasser longuement son torse avant de finir à genoux devant lui et lui retirer son boxer. Lucas l’aida en décollant les fesses de ce fauteuil avant de s’y replonger mains dans le dos alors qu’elle attrapa entre ses doigts Mini-Lulu pour le caresser doucement, faisant grimper le désir et l’envie en Lucas. Elle adorait jouer avec lui, la preuve avec ce regard coquin, limite sadique. Il soutenait son regard brûlant, en attendant plus maintenant, et elle le fit en commençant très lentement à le sucer. Oh mon Dieu il prenait son pied ! Il gémissait par moment, assez doucement encore. Lucas était partager par l’envie qu’elle y aille franchement, mais d’un autre côté, sentir la chaleur de sa bouche et sa langue de la sorte, c’était une première, il ressentait chaque geste, et il prenait son pied. Un frisson le parcourait alors qu’il fermait les yeux en posant sa tête sur l’appui-tête du fauteuil. Son seul regret ? Avoir ses mains coincées et ne pas pouvoir encourager la belle en caressant ses cheveux comme toujours… « Hum bébé, c’est si bon ! J’espère que mes doigts caressant tes cheveux ne te manquent pas trop... » D’un autre côté, à tout moment il pourrait tirer sur ses poignets pour caresser ses cheveux s’il le souhaitait. Mais pour le moment, il ressentait tellement de bonnes sensations, qu’il jouait le jeu pleinement …
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message HOT - (NEW-YORK) Loving can hurt sometimes › Lun 14 Déc - 23:00
Une fois sa partie remportée, la belle ne tarda pas à mettre ses "menaces" à exécution pour soumettre un peu son ex-patron. Et oui, ça allait lui faire tout drôle à monsieur "maniaque du contrôle" ! Les rôles allaient être inversés et après tout, ce n'était pas plus mal non ? De toute façon, il ne repartait que ce soir, donc il aurait tout le temps de se rattraper dans la journée pour prendre sa jolie brune dans tous les sens du terme et faire d'elle sa petite chose sexuelle comme il aimait tant le faire... Et comme elle aimait aussi. Ben oui, il faut le reconnaître ! Bref, il la provoquait, donc elle fit la fille autoritaire comme elle pouvait, inutile de dire que c'était un rôle de composition, elle n'y connaissait rien en autorité, elle était plus du genre soumise, surtout en sexe. Enfin, soumise est un grand mot, mais on se comprend. Bref, elle ordonna à son homme de s'installer sur le fauteuil en face d'eux et il s'exécuta, non sans un sourire malicieux sur les lèvres... Ce qui donnait envie de sourire à Cassy, mais elle resta dans son rôle. Après l'avoir abandonné quelques secondes, elle était revenue avec une ceinture de peignoir en soie et avait attaché les mains du beau brun dans son dos, l'empêchant de les utiliser, mais elle n'avait pas serré très fort, déjà, pour ne pas lui faire mal (ouais ouais genre, elle allait lui faire mal...) et aussi pour voir s'il allait savoir se contrôler. Finalement, elle lui grimpa dessus et lui roula une pelle d'enfer, elle mourrait d'envie de lui, il la rendait dingue... Pendant ce temps, elle n'hésitait pas à remuer son fessier sur la bosse de son boxer, sentant mini-Lucas prendre de plus en plus d'importance, ce qui la motivait encore à ondulait des hanches pour le sentir davantage. Le baiser fini, il plongea ses lèvres sur son décolleté et évidemment, la jeune femme aurait voulu en profiter encore et encore... C'est qu'elle aimait sa bouche ! Mais, il fallait bien jouer le jeu à fond, donc elle le repoussa brusquement en disant que c'était elle qui jouait ! Il répondit qu'il était d'accord, mais qu'il espérait qu'elle le laisse jouer aussi, histoire qu'elle prenne du plaisir également, avant de terminer en disant qu'il adorait lui en donner, ce qui la fit sourire en se mordillant la lèvre, bon sang, elle pourrait le violer là, de suite ! Cassandra se repencha sur lui pour un nouveau baiser, avant de lui dire contre ses lèvres : « T'en fais pas, tu vas m'en donner... D'ailleurs, tu m'en donnes déjà beaucoup bébé. » Ben oui, toute cette situation l'exciter à mort, elle était déjà mouillée comme jamais... Puis la belle descendit entre ses jambes, retirant son boxer avec l'aide de Lucas et elle prit rapidement mini-Lulu en main, le faisant coulisser doucement entre ses doigts en soutenant son regard, puis elle le prit en bouche et le suça doucement, très très doucement... Avec une lenteur inhabituelle, le faisait languir comme jamais, mais il semblait aimer, il gémissait doucement et il avait le souffle court... Il devait être partagé entre le fait de ressentir chacun de ses gestes et l'envie qu'elle y aille plus franchement et elle était partagée aussi en fait. Il lui confirma que c'était bon, elle n'en doutait pas cela dit xD et ajouta qu'il espérait que ses mains dans ses cheveux ne lui manquent pas... Il était fort ! C'était à lui que c'était censé manquer, d'ailleurs, ça devait lui manquer, mais il tentait de retourner la situation. Elle stoppa, continua simplement de faire aller et venir sa main sur son sexe, avant de dire, le regard coquin : « Les sons qui sortent de ta bouche me suffisent... J'espère surtout que ça ne te manque pas à toi. » Et sur cette phrase elle replongea sur sa banane, cette fois elle y alla moins doucement, le suçant avec envie et fougue, faisant aller sa langue et sa bouche sur son joystick favori pour lui donner un maximum de sensation et de plaisir.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message HOT - (NEW-YORK) Loving can hurt sometimes › Ven 18 Déc - 0:29
C’était bizarre pour Lucas de se retrouver dans cette position, à devoir faire ce que désirerait Cassandra. Enfin plutôt de lui laisser le contrôle dirons-nous. Il n’avait pas l’habitude de se laisser faire. Il avait tenté déjà et ce n’était pas ce qui l’attirait le plus, non, il prenait bien plus de plaisir à prendre les choses en main. Mais aujourd’hui, ça avait une saveur particulière. Il verrait un peu ce dont Cassy était capable et ce qu’elle avait appris à son contact. En espérant juste qu’elle ne voit pas ça comme une vengeance pour tout ce qu’il lui avait fait, mais plutôt comme une opportunité. Et oui, dans le fond, lui, il lui faisait toujours un bien fou, et ce même lorsqu’il la privait de certains de ses sens en lui bandant les yeux ou lui attachant les mains. C’était frustrant, mais toujours agréable… A voir du coup si elle avait bien appris les quelques leçons qu’il lui avait donné. Il la laissait donc faire, et se pliait à son autorité en allant où elle voulait en en se mettant seulement en boxer devant elle. Elle qui avait toujours son petit sourire coquin, elle l’avait perdu et était dans son rôle, alors que lui justement s’en amusait face à elle. Lorsqu’elle revint avec la ceinture de son peignoir, il comprit qu’elle allait un peu se venger de leur première nuit en amoureux, et dans cette ville d’ailleurs. Elle lui ordonna donc de mettre les mains dans le dos pour l’attacher. Lui qui était tactile et aimait toucher son corps, ça s’annonçait compliqué. Enfin tant qu’il jouerait le jeu parce qu’il pouvait se libérer en moins de deux vu la résistance du truc et le nœud de sa jolie brune. C’était frustrant !!! Ne pas pouvoir poser ses mains sur ses fesses pendant ce baiser langoureux, alors qu’en plus son petit cul affolait gentiment Junior dans son boxer… Surtout qu’alors qu’il profitait d’un instant de répit pour embrasser son décolleté, elle le lui refusa en le repoussant violemment, disant qu’il n’avait pas l’autorisation de jouer avec elle, que ce n’était qu’elle qui jouait ! Il avait bien envie de l’insulter tant il avait envie de toucher son corps, surtout qu’il savait qu’elle adorait ses lèvres et sa langue sur elle. Mais bon, au moins elle jouait le jeu à fond, il faisait donc un effort. Bon, il lui rappelait quand même que lui, il jouait avec elle mais lui donnait du plaisir, donc qu’il espérait pouvoir jouer aussi à un moment donné. Ou comment subtilement lui faire comprendre qu’il ne fallait pas juste le rendre dingue et ne rien lui donner. Et ce sourire coquin de la belle ! Il adorait ! Il savourait ce baiser avant qu’elle ne murmure à ses lèvres qu’il ne devait pas s’inquiéter, qu’il allait lui en donner, même s’il en donnait déjà beaucoup. Un petit sourire, il laissa sa langue lécher la lèvre de Cassandra en guise de provocation : « J’adore entendre ça… Si tu m’autorisais à ce qu’on joue ensemble, et que je pouvais caresser ton corps, je t’en donnerais encore plus... » bah quoi ? Si elle craquait et lui rendait sa liberté il adorerait encore plus ! Surtout qu’elle glissa entre ses jambes et le mit rapidement nu. Avec Cassandra à genoux devant lui qui tenait Mini-lulu entre ses doigt et jouait délicatement avec, c’était encore plus un supplice ! Surtout qu’il aimait tant caresser ses cheveux pendant qu’elle lui prodiguait habituellement une gâterie … C’était ça le plus dur, surtout que c’était frustrant aussi pour lui de ne pas lui donner le rythme et l’encourager. Il ressentait dans sa lenteur chaque contact avec sa langue et ses lèvres, c’était un pur plaisir. Frustrant certes mais si plaisant en fait comparé à d’habitude… Il tenta de l’influencer, disant que c’était si bon, mais qu’il espérait que ces mains dans ses cheveux ne lui manquait pas trop. Elle releva le regard vers lui, non sans continuer à le rendre fou avec seulement sa main jouant doucement sur lui. Elle disait que les sons de sa bouche lui suffisait, mais qu’elle espérait qu’à lui ça ne lui manquait pas trop. « Je suis partagé bébé… C’est si bon ce que tu me fais ! Mais si frustrant aussi justement de ne pas te toucher et me laisser faire sagement… Mais j’adore bizarrement ! » Ouais, en fait il prenait son pied plus qu’il était frustré… bien vite elle retournait le sucer, mais cette fois sans le faire languir, y allant avec envie, ce qui le faisait gémir d’avantage. Il tira doucement sur ses poignets comme pour se défaire, mais se ravisa bien vite en fait, collant sa tête au dossier en fermant les yeux pour profiter et savourer, tout comme elle semblait savourer de jouer de la sorte avec lui…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message HOT - (NEW-YORK) Loving can hurt sometimes › Sam 26 Déc - 16:25
La belle se mit directement dans son rôle de "dominatrice" oui, entre guillemets, car quoi qu'elle fasse, elle ne sera jamais réellement très douée... C'était un peu contre nature pour elle. Mais, ce matin, d'humeur coquine, elle avait envie d'essayer, bon si elle avait perdu, elle n'aurait pas pu tenter et ce serait elle, attachée sur ce fauteuil, mais non, elle avait gagné et c'était lui son petit jouet pour le coup, et ce n'était pas désagréable. La belle était sur lui, l'embrassant à pleine bouche, jouant avec sa langue et bougeant les hanches pour l'exciter un peu plus, il voulait aussi jouer, mais non ! C'était son tour et elle ne comptait pas le laisser gâcher son moment de gloire ! Et oui, avoir un ascendant sur lui, pour Cassy, c'était jouissif, son beau patron ou ex-patron, à sa merci... Hum... Ça la faisait mouiller rien que d'y penser, surtout que le rôle de soumis ne convenait pas des masses à Lucas, mais pour le coup, il n'avait pas vraiment le choix. Elle lui disait qu'il ne devait pas s'inquiéter, elle comptait bien prendre son pied aussi et qu'en fait, c'était déjà le cas, ce à quoi il répondit que si elle l'autorisait à ce qu'il joue ensemble, elle aurait encore plus de plaisir, ce qui amusa Cassandra d'ailleurs. Ce petit malin ! Il pensait vraiment l'avoir comme ça ? Sans doute pas, mais après tout, qui ne tente rien n'a rien comme on dit et lui, il tentait... Là où Cassandra se serait laissé totalement faire, sans bouger le petit doigt, sachant qu'elle avait plus de risque de se prendre un vent qu'autre chose... Comme il allait se prendre un vent dans quelques secondes d'ailleurs. La fois où il l'avait attaché, à NY également, à croire que cette ville leur donne des envies BDSM, elle avait tenté de le provoquer et résultat, elle s'était retrouvée avec les chevilles attachées aussi. La belle lui fit un petit sourire coquin avant de dire : « Tu joueras aussi quand JE l'aurais décidé ! En attendant, tu te tais et tu profites... » Et là, il va bien profiter ! En effet, elle glissa rapidement entre ses jambes et une fois son boxer retiré, elle ne tarda pas à le prendre en bouche, elle y allait avec une lenteur extrême, faisant en sorte qu'il ressent bien chaque mouvement, chaque sensation et l'entendre gémir sous ses caresses buccales, ça n'avait pas de prix. Et comme habituellement, il tenta de l'influencer en disant que ses mains dans ses cheveux devait lui manquer et même, si, effectivement, c'était le cas, elle ne pouvait pas l'admettre. Cassy leva les yeux vers lui, continuant de lui faire du bien juste avec sa main et lui retourna la question. Le beau brun disait donc être partagée, car frustré, mais en même temps, ça lui faisait tellement de bien. Réponse très satisfaisante pour la belle, c'était même exactement ce qu'elle voulait entendre. « Le plus important c'est que ce soit bon, donc on va continuer comme ça encore un peu... » Dit-elle coquinement, avant de se pencher de nouveau sur lui et de le resucer, mais cette fois avec beaucoup plus d'entrain et plus elle y allait fort, plus il gémissait... Bon sang, elle n'allait jamais tenir, elle avait beaucoup trop envie de lui là, les sons qui sortaient de sa bouche ne faisait qu'accentuer son propre désir et là, clairement, son corps appelait le sien. La jolie brune se releva, elle retira doucement ses dessous sous le regard coquin de Lucas, toujours attaché sur ce fauteuil, puis elle revint sur lui, guidant l'objet de ses désirs entre ses cuisses pour se faire pénétrer doucement dans un mutuel râle de plaisir. C'était si bon de le sentir en elle ! La jeune femme commença à bouger ses hanches doucement avant d'y aller plus fort, montant et descendant sur sa banane en gémissant de plus belle, avant de lui glisser à l'oreille : « Ça te fais quoi de ne pas mener la danse, d'avoir les mains liées et te faire baiser ? » Ah... Provocation quand tu nous tiens !
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message HOT - (NEW-YORK) Loving can hurt sometimes › Lun 4 Jan - 23:33
La jolie brune était assez convaincante pour le moment dans ce rôle de dominatrice ! Il ne la pensait pas capable, elle qui était si obéissante et malléable depuis qu’ils étaient ensemble. Et puis jamais elle n’avait montré une quelconque envie de prendre les devants. Elle préférait laisser faire son ancien patron. Mais ce matin, c’était bien elle qui menait la danse avec ce défi jeux vidéo remporté difficilement sur Lucas. Il s’en amusait de recevoir ses ordres froids, mais elle ne se laissait pas encore déstabilisé, une bonne chose. Au moins elle avait bien appris de son ‘maître de jeux’. Elle voulait jouer avec lui, le faire languir. La preuve, elle lui avait attaché les mains dans le dos sur ce fauteuil, et elle se déhanchait sur sa bosse naissante tout en l’embrassant langoureusement. Et le pire, c’est que lui ne pouvait pas s’amuser avec elle ! La preuve, elle lui interdisait de goûter sa douce peau et le repoussait au fond du fauteuil en lui disant qu’elle jouait. Néanmoins, alors qu’il disait vouloir lui faire du bien aussi, elle disait que c’était déjà le cas, et qu’elle lui dirait quand il pourrait s’amuser, et pas avant ! En attendant, il devait se taire et profiter ! Hum oui, il profitait, mais bon… Quoi que, là il allait bien se taire et profiter. Oh oui, en disant ça elle avait glissé entre ses jambes doucement, et il savait qu’elle allait s’occuper de Junior ! Il se mordit la lèvre inférieur en prenant une belle inspiration : « Ok ok… Je me tais, je te laisse jouer, et je profite bébé… » Bah oui, il avait bien envie qu’elle le prenne entre ses lèvres ! C’est d’ailleurs ce qu’elle fit très doucement et sensuellement, pour bien le faire languir. Le pire, c’est que ce n’était pas désagréable ou trop frustrant, bien au contraire, il ressentait chaque centimètre entre ses lèvres, chaque mouvement de langue, et franchement il adorait ça ! Son seul regret était de ne pas pouvoir glisser ses doigts dans les cheveux de Cassandra comme d’habitude. Cassy elle s’en passait aussi, disant que le principal était que ce soit bon, donc qu’elle allait continuer de la sorte… il eut un petit sourire pervers : « Très bon oui… Continues donc je t’en prie… » C’était plus un je t’en prie vas y, et pas du tout une supplication hein. Et puis maintenant il gémissait encore plus en fermant les yeux et appuyant sa tête sur le dossier du fauteuil. Il se laissait totalement aller sous sa gâterie beaucoup plus intense. Putain qu’il adorait qu’elle joue avec Mini-Lucas de la sorte ! C’est seulement lorsqu’elle s’arrêta net qu’il rouvrit les yeux et les porta sur sa belle en sous-vêtements qui se relevait et enlevait le peu de tissu qu’il lui restait. Il la regardait avec envie, et il n’eut rien besoin de dire qu’elle vient s’installer sur lui comme avant, mais cette fois, elle ne le faisait plus languir ! Non, elle guida Junior en elle cette fois, et ils gémir en même temps tant c’était bon… Il bougea un peu le bassin alors qu’elle en faisant de même en bougeant sur lui. Hum c’était si bon d’entendre Cassandra gémir de la sorte. Néanmoins, elle vint lui demander doucement à l’oreille ce que ça faisait de ne pas mener la danse, ajoutant ce que ça faisait d’avoir les mains liées et de se faire baiser. Quelle connasse ! –xD - Elle abusait de son rôle, il plongea son regard plein d’envies dans le sien en continuant de mettre quelques coups de bassin : « C’est pas désagréable après ce que tu viens de me faire tu sais… Par contre Mademoiselle Davis, ne faites pas trop la maline, je vous laisse faire, mais ce n’est pas cette petite ceinture de soie qui va me retenir si j’ai envie de reprendre le contrôle… » dit-il en mordillant son cou s’offrant à lui. Le message était passé ! Il lui suffirait de tirer doucement sur ses poignets pour se défaire de ses liens, et lui montrer vraiment qui était le patron des deux…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message HOT - (NEW-YORK) Loving can hurt sometimes › Ven 8 Jan - 17:44
Quel weekend ! Franchement, pouvait-on rêver mieux que ça ? Tout un weekend à s'envoyer en l'air... Surtout après quasiment un mois d'abstinence ! Bon, pas totalement un weekend complet, il n'était là que depuis hier soir, mais ils n'allaient pas en rester là après cette autre partie de jambes en l'air, ils allaient surement recommencer encore et encore... Certes, ils n'étaient pas des animaux, mais ça faisait un mois quoi ! Un mois pour eux, c'est une éternité ! Enfin, pour elle en tout cas, lui il avait peut-être fauté ? Pourquoi elle pensait à ça maintenant en fait ? Puis s'il était venu jusqu'ici, pas seulement pour la voir, car il était là pour affaire, mais il en profitait pour ça aussi, c'est bien qu'il voulait la voir elle et qu'elle lui manquait. Et surtout, qu'il n'avait pas sauté une autre pouf entre deux ! Puis, ce n'était pas le genre de Lucas, elle le connaissait plus que bien maintenant, on pourrait croire, étant donné son physique plutôt... Attrayant, qu'il pourrait être un homme à femme, mais non, ce n'est pas son cas. Même s'il n'a pas hésité à sauter sa stagiaire sur son bureau :p. Enfin, là, c'était elle qui menait la danse et pas son séduisant patron, enfin ex-patron, chacun son tour ! La belle brune lui interdisait de parler, et lui disait de profiter, il parlait trop non ? Quand c'était elle à sa place, elle était plus docile que ça ! Bon, forcément, c'était un peu son caractère de l'être, alors que lui, c'était plutôt un dominant, ça ne devait pas être facile de se laisser faire. Maintenant qu'il avait promis d'être plus sage, elle glissa entre ses cuisses et le prit rapidement en bouche, d'abord doucement, puis un peu plus vite une fois qu'elle en eut assez de le faire languir. La jolie brune lui prodigua une très bonne gâterie qui dura de longues minutes avant de se relever et de se déshabiller, enfin de retirer le peu de vêtements qu'elle avait sur elle. Puis, la jeune femme se remit sur lui, avant de rapidement ne faire qu'un avec son amoureux. Il bougea un peu le bassin, alors qu'elle ondulait les hanches de façon à ce qu'ils prennent le plus possible leur pied... Mais ce n'était pas tout, elle alla lui murmurer à l'oreille qu'il devait être frustré de ne pas être le dominant pour une fois, ajoutant même que c'était elle qui le baisait ! Il plongea son regard dans le sien, et elle le regarda avec les mêmes yeux remplis d'envie et de désir, il disait que ce n'était pas désagréable, mais qu'elle devait arrêter de faire la maligne, ce qui fit sourire de plus belle la jolie brune. Elle profita de ses lèvres dans son cou, savourant en fermant les yeux, gémissant de plus en plus sous ses coups de bassin... Ce n'était pas drôle si elle ne pouvait pas jouer de la situation, non ? Du coup, elle répondit, entre deux gémissements : « Sauf que tu as joué et que tu as perdu, donc tu dois te plier à la sentence maintenant… C'est moi la patronne ce matin, tu n'as pas le droit de te défaire de tes liens, c'est moi qui domine bébé et là, je te baise, c'est tout ! » Et oui, toujours de la provocation ! Elle termina sa phrase et l'embrassa à pleine bouche, accélérant ses mouvements de hanches, montant et descendant sur junior. Quel pied ils prenaient là, tout de suite ! C'était si bon, pour rien au monde elle ne voudrait changer cet instant.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message HOT - (NEW-YORK) Loving can hurt sometimes ›
Revenir en haut Aller en bas
 
HOT - (NEW-YORK) Loving can hurt sometimes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion
» benji, york de 14 ans (canisenior)
» BIJOU FEMELLE YORK 7 ANS EN FA ASSO COEUR SUR PATTES
» bidouille york de 4 mois 1/ 2 (77)
» DIDOU x CANICHE/YORK mâle 1 an au STAM, dpt 13

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Corbeille des sujets-
Sauter vers: