Partagez | 
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas Aller à la page : 1, 2  Suivant

Invité
Invité

Message Julia ▬ journée de pluie entre amies. › Ven 17 Juil - 13:52

Ellie Nightingale & Julia Johnson
tenue
Mon regard est aussi vide que la petite boutique de fleurs. L'horaire. Le temps pluvieux. J'enchaîne en pensée les raisons possibles qui ont fait que peu de clients ont passé la porte du fleuriste. Parfois, mon regard dérive sur mon patron qui arrange quelques bouquets. Parfois, mon regard s'attarde sur les fleurs. Il y en a tellement. Roses rouges, roses blanches, roses noires, tulipes roses, tulipes jaunes, tulipes blanches. Toutes les variétés de fleurs défilent, s'enchaînent, se mélangent, se multiplient dans mon esprit sans que je ne sois capable de stopper mes pensées. Au milieu de la liste, je commence celle de couleur et reprends les fleurs. Mon esprit dérive du sujet, y revient pour mieux s'enfuir. Je n'arrive pas à rester concentrer. Je n'y arrive plus. Je n'y arriverais sans doute jamais à présent. Quelle importance?! Je ne sais pas, je ne sais plus. Mes pensées bourdonnent sans s'arrêter un instant. Elles se mélangent, deviennent incompréhensibles même pour moi et je m'y perds. Je viens déposer ma tête lourde sur le dos de ma main, accoudée au bureau près de la caisse et j'attends. Un éclair de folie, de lucidité. J'attends que mon esprit balance d'un côté ou bien de l'autre. La tranquillité d'une journée de pluie, la folie qui guette le moment propice pour s'échapper de mon être. Imprévisible, indomptable, curieux choix du destin. Ou peut-être est-ce celui du karma... Y'a-t-il une réelle différence entre les deux notions?! J'y pense, j'y pense longuement même si le sujet ne me passionne guère. Un sujet de plus dans les méandres de mon esprit, accompagné de temps d'autres qui m'intéressent moins encore.

Finalement, les heures passent, s'écoulent, se succèdent. Je ne reprends pieds avec la réalité que lorsqu'une voix se mélange à celle de mes songeries. Une voix au combien différente de la mienne. Plus grave, plus assurée. Celle de mon aîné, de mon patron. Il est l'heure pour moi de m'éclipser, mes heures sont terminées. Un sourire aussi éphémère que tous ceux que je peux afficher depuis longtemps à présent prend place sur mon visage. L'espace d'un instant, d'un battement de cils, d'un battement de coeur. Je passe dans la pièce de l'arrière-boutique. Je retire ce qui me sert de tablier pour déposer une veste en jean sur mes frêles épaules. Je m'arrête devant la porte du magasin. Mon regard monte jusqu'au ciel gris, puis je regarde mes mains aussi vide que mon être. Il pleut. Un parapluie. J'ai oublié de prendre un parapluie. Rentrer n'est pas une option. Cela me retarderait pour arriver chez Julia. Je n'aime pas être en retard. Ai-je seulement aimé une fois dans ma vie?! Pourquoi je m'attarde sur cette question? Un faible soupire s'échappe de mes lèvres et je sors.

Je marche, traverse la ville jusqu'au quartier sud pour finalement m'arrêter devant une somptueuse villa. Sur le pas de la porte, je me fige. J'agrippe mes cheveux aussi trempés que le reste de mon être. Je les essore au mieux, encore et encore. Je les laisse, là, sur mon épaule et frappe avec maladresse à la porte de mon amie. Que dis-je, de ma plus ancienne amie, de ma meilleure amie, de l'ancre qui me relie avec un passé plus heureux que celui qui hante des cauchemars et mes pensées.
Fiche créée par © Summers & Rinema // avatars de night sky. & #CHEVALISSE
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message Julia ▬ journée de pluie entre amies. › Ven 17 Juil - 14:58
Juju' ∞ El'
Journée de pluie entre amies ♥


Une journée pluvieuse tout ce qu'il y a des plus désagréables s'abat sur nous aujourd'hui chose qui a tendance à me faire avoir les cheveux qui se dressent sur le haut de mon crâne, autant le dire je suis énervé quand il fait un temps pareil et je préfère largement mieux lorsqu'il fait bon, pas trop chaud bien sûr, juste bon, mais ça c'est encore une autre histoire, alors, imaginez ma colère en voyant que j'allais en plus devoir bosser sous cette pluie insupportable le temps d'une journée et qui plus est pour un shoot en maillot de bain, je m'attendais à ce que mon agent et le photographe décident que ce n'était aucunement une bonne idée de devoir passé du temps à me photographié alors que le temps est une véritable catastrophe en ce jour mais visiblement ça ne les a pas dérangés et durant plusieurs heures je fus obligé de défilé en maillot de bain sous la pluie devant les appareils photos affichant des sourires faux à la caméra mais ça à la limite ils s'en fiche tout bonnement, la seule chose qui compte réellement pour eux c'est que je me détende et que les photos soient réussi à la limite ce que je peux ressentir ils s'en foutent totalement même si je tombe malade ça n'a aucune importance. Voici les dures lois du métier de mannequin mais finalement au bout de quelques heures supplémentaire sur le tournage de ces photos ils ont fini par me laissé rentrer chez moi et en prime m'ont offert les maillots de bain que j'ai essayé parce que selon eux ils m'allait à la perfection, gentille attention que je prends soin d'accompagné par un sourire tandis que mon chauffeur officiel me ramène chez moi, a peine arrivé dans mon lieu de vie je me fou sous la douche pendant de longues minutes et me prépare pour l'arrivée de ma meilleure amie qui doit venir d'ici une heure, tandis que je fais un brushing je prépare de ma main libre les vêtements que je porterais, je fini par opter pour une robe d'été très jolie et la dépose sur mon lit je l'enfilerai lorsque j'aurais fini mes soins pour mes cheveux ; acquiesçant a cette pensée tandis que je termine de soigné au mieux mes cheveux j'enfile cette fameuse robe et descends dans le salon où je préparé des bols avec des bonbons et de gâteaux au chocolat mais aussi à la vanille ou encore au caramel que j'avais préparé la veille tout ça dans l'unique but de faire plaisir à ma meilleure amie, d'ailleurs en parlant d'elle j'entends quelqu'un qui tape à la porte je m'y rends immédiatement et ouvre la porte découvrant alors ma meilleure amie trempée de la tête au pied chose qui m'amuse énormément. « Serais tu tombé dans une marre ou je me trompe ? » Bien sûr je plaisante j'aime bien l'embêtée de temps à autre, je l'embrasse sur la joue et la serre dans mes bras malgré que je risque d'être un peu mouillé et la laissé rentré chez moi afin qu'elle se mette au chaud.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message Julia ▬ journée de pluie entre amies. › Ven 17 Juil - 18:26

Ellie Nightingale & Julia Johnson

Trempée. L'eau goutte lentement de ma longue chevelure de flamme détachée. L'eau goutte le long de mes manches, de mes vêtements. Fraîche, douce, délicate. J'aime cette sensation si semblable à celle d'une larme qui coule doucement sur ma joue. Pleurer sous la pluie me semble plus simple, plus discret, plus silencieux. Là, je n'ai pas envie de pleurer, pas encore, pas maintenant. Je ne sais pas que quoi j'ai envie. Sans doute n'ai-je envie de rien?! Depuis sa mort, tout me semble si fade. Les souhaits et les voeux me paraissent stupides. Je ne veux pas rêver, pas sans lui a mes côtés, pas tant que je ne pourrais pas reposer à nouveau dans ses bras. Le regard vide, mes pensées se mélangent et je porte mes mains à ma chevelure que je tente maladroitement d'essorer.  Je les tourne, les serre encore et encore sans grande force. Une flaque se forme à mes pieds, s'agrandissant à chaque fois que je serre ma poigne. Je les arrange au mieux, les laisse repose sur mon épaule. L'une de mes mains retombe lourdement le long de mon corps tandis que la seconde gagne la porte d'entrée de la villa. Trois coups donnés avec maladresse résonnent et j'attends avec la plus grande patience. J'attends avec patience que mon amie m'ouvre la porte. Des moments passés avec elle se bousculent dans mon esprit. Non. Elle est bien plus qu'une amie. Elle est ma plus vieille amie, ma meilleure amie, celle qui me connait depuis mon enfance et avec qui j'ai grandis. Malgré notre distance, c'est l'impression que j'ai lorsque je pense à nos discussions sur internet. Elle représente l'ancre de mon passé heureux qui m'aide et me soutient pour que je ne tombe pas lentement dans les ténèbres de la folie.

Une voix féminine, rassurante, familière m'extirpe de mes pensées. Mon regard s'anime pour la première fois de la journée, une lueur d'espoir. Un faible sourire apparaît sur mon visage lorsque la porte s'ouvre sur mon aîné. Elle semble amuser par mon état, comment lui en vouloir. Je suis dégoulinante d'eau glacée. Lui aussi, aurait certainement ris. Mon esprit s'égare, s'échappe, se perd une fois encore. Je sursaute légèrement, bêtement, stupidement lorsque m'embrasse sur la joue et me serre un instant dans ses bras. « J'ai ... » Oublié, négligé, omis.... Prendre, emprunter, apporter, emmener... Mon esprit se perd lentement dans une suite de mot sans réelle sens. Je m'arrête, me tais et prends une profonde inspiration. « oublié un parapluie. » Une phrase simple qui me demande un effort monstre à prononcer. Discuter est devenu difficile et pourtant, Julia semble me comprendre sans trop de problèmes, patientant lorsque je tente de m'exprimer.

Je lui rends son étreinte. Légèrement. Je ne veux pas la mouiller. Je me décolle d'elle. Je me sens désolée, coupable. Sa robe est mouillée. Je ne donne pas cher de son parquet non-plus. J'entre, avec gratitude, dans la villa dont l'air me réchauffe instantanément. « Tu ... Comment... » Je m'arrête. Je ne dois pas forcer, mais pourquoi a-t-on autant de façon de demander des nouvelles à une personne?! Les formules se mélangent et s'emmêlent dans mon esprit jusqu'à ce qu'il ne reste que des bourdonnements. « Ça va? » Deux petits mots qui sortent de ma bouche à une vitesse remarquable m'évitant de bêtement, stupidement buter, bloquer dessus. Je lui souris, désolée. Je sais qu'elle me comprend, mais je ne peux m'en empêcher.
Fiche créée par © Summers & Rinema // avatars de night sky. & #CHEVALISSE
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message Julia ▬ journée de pluie entre amies. › Ven 17 Juil - 18:41
Juju' ∞ El'
Journée de pluie entre amies ♥


Quand je suis en compagnie de ma meilleure amie je me sens bien, je suis parfaitement détendue, heureuse et surtout sûre de moi la voir m'apporte toujours un bien fou mais je sais que pour elle le bonheur c'est quelque chose qu'elle a encore énormément de mal à accepté depuis la disparition de son cher et tendre ça l'a complètement détruite de l'intérieur et je ne sais réellement que faire pour lui venir en aide car dans l'idée il n'y a pas grand chose que je puisse faire mis à part être présente pour elle et lui apporté soutient et affection lorsqu'elle en ressent le besoin, ce doit être difficile pour elle à vivre, la seule personne qu'elle a aimé autant à disparu du jour au lendemain la laissant là comme ça a devoir se démerder dans sa vie comme si rien de tout ceci ne c'était passé et moi je suis là et je tente de l'aidée alors qu'en fait je ne sais pas réellement comment m'y prendre c'est dur autant pour elle que pour moi, je me rappelle de la fille qu'elle était avant et parfois pendant seulement quelques minutes je la retrouve et j'en suis heureuse car Ellie compte énormément pour moi elle est la seule personne en qui j'ai entièrement confiance de ce fait la voir aussi mal et bien ça me chagrine. Mais qu'importe dans l'immédiat la seule chose que je souhaite c'est de passé une agréable journée à ses cotés, de profité d'elle au maximum même si je sais que cette journée lui fera du bien je sais également qu'elle aura beaucoup de difficultés à discuté, depuis la mort de son cher et tendre je sais qu'elle peine à causer, selon les professionnels c'est un choc pour elle de l'avoir perdu et d'une certaine manière elle doit se renfermé sur elle-même pour ne pas trop souffrir, ça par contre c'est mon avis personnel les pros eux n'ont rien dit à ce sujet-là ne préférant pas faire de diagnostics qui risqueraient d'être faux mais moi tel que je connais ma meilleure amie je pense que c'est le cas, de ce fait lorsque je me retrouve face à elle et que je lui fais une légère blague je l'entends me dire avec difficulté qu'elle a oublié son parapluie chez elle chose qui m'amuse car j'étais dans le même cas qu'elle tout à l'heure. « Tout à l'heure j'ai eu un tournage sous la flotte et j'avais également oublié le miens autant te dire que j'avais une apparence bien désagréable. » Souriant a ses paroles tandis que je m'écarte de devant la porte afin de lui laissé de la place pour rentré je la fixe longuement tandis qu'elle tente tant bien que mal de me demandé comment je vais une fois qu'elle a réussi je lui dis d'une voix douce. « Je vais bien et pour toi, comment tu vas ? » La fixant longuement tandis que j'attrape une serviette propre dans la salle de bain du rez-de-chaussée que je lui tends afin qu'elle n'attrape pas froid je me dirige avec elle jusque dans le salon où nous nous installons confortablement sur le canapé en cuir. « La serviette te fera sans aucun doute le plus grand bien, c'est une serviette chauffante, tu sais ? Mets la autour de toi ça ira mieux dans quelques minutes. » Acquiesçant a ses paroles tandis que je fixe mon amie avec attention comme pour m'assurer qu'elle va bien mais de toute évidence ce n'est pas le cas encore une fois la tristesse est bien présente dans son regard..

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message Julia ▬ journée de pluie entre amies. › Ven 17 Juil - 22:06

Ellie Nightingale & Julia Johnson
La porte s'ouvre lentement, doucement et laisse ainsi apparaître mon aîné. Il n'en faut pas plus mon que mon esprit se plonge dans nos souvenirs heureux. Elle est ma plus vieille amie, ma meilleure amie et ce malgré la distance entre nous, rien n'a pu briser ce lien créé par deux fillettes sur les terres françaises. Une rencontre banale, une amitié rapide comme pour tous les enfants. On ne se prenait pas la même. A cette époque, mon raisonnement était simple, logique, raisonnable et rapide. Aujourd'hui, mes pensées s'enchaînent tellement vite que j'ai l'impression qu'elles s'effondrent, s'envolent, fusionnent. Je m'égare une fois encore, une fois de plus, une fois de trop. Je sursaute, surprise par la salutation de mon aînée qui m'enlace amicalement. Il me faut un moment pour que les mots qu'elle a prononcés quelques secondes auparavant me reviennent de manière claire et plus encore pour lui répondre. Les mots s'enchaînent dans mes pensées, se multiplient telle une liste de courses ou de mots de vocabulaire à apprendre pour le prochain. Tout cela juste pour lui dire que j'ai oublié, omis de prendre, d'apporter mon parapluie. J'aurais pu en demander un à la boutique, Leow en a toujours en trop. Cette idée ne m'était pas venue. Peut-être que oui. Peut-être ai-je tout simplement oublié. Encore. Je lui rends son étreinte, légèrement. Je ne veux pas mouiller plus encore sa belle robe. Relâchant notre étreinte, elle me dit, m'avoue, m'informe qu'elle aussi avait omit, oublié de prendre un parapluie. Un détails qui n'a pas été simple lors de sa séance de photos. Elle travaille, de ce temps. J'espère que n'était pas quelques choses en extérieur. J'esquisse un léger sourire amusé.

Je me glisse finalement à l'intérieur, égouttant légèrement, mouillant son sol propre. Je m'en veux. J'aurais dû faire attention. J'aurais dû... Avec bien, beaucoup, assez de mal, je lui demande comment elle va. Tellement de façons de poser cette question que mon cerveau s'embrouille, les mélangent et les entre-mêlent pour se perdre dans les multiples autres pensées. Finalement, deux mots, deux simples petits mots réussissent à sortir de ma bouche pour former une phrase des plus ordinaires. Je souris, légèrement gênée à mon aînée. Je n'aime pas être ainsi, me perdre dans mes pensées pour si peu. Je sais que malgré tout, elle me comprend, patiente et compréhensive. Mais, je ne peux m'empêcher, cela me gêne. Un peu, légèrement, quelque peu, beaucoup. Je suis rassurée lorsqu'elle me répond. Elle va bien, me retourner la question. Les réponses se bousculent et s'enchaînent dans mon esprit. Vais-je bien? Je ne sais pas. Je n'utilise plus ce terme depuis fort longtemps à présent. Je ne vais plus "bien" depuis longtemps. Mais, je ne suis pas au plus bas aujourd'hui. Je me sens ... « normal » Un mot, un murmure, un souffle qui en dis beaucoup et si peu à la fois. Je ne suis pas dans le noir, ni dans le blanc. Je suis dans le gris. C'est le mieux pour moi, pour le moment.

Le regard peu expressif, s'il en a déjà été autrement, je regarde autour de moi. En admiration, ébahis, en contemplation, je détails une fois de plus la beauté du logement de ma meilleure amie. Je ne peux comparer le mien. Acceptable pour deux personnes, je suppose. Je pose à nouveau mon regard sur Julia qui revient avec une serviette. « Merci. » Un mot simple, utile que je peux prononcer avec aisance. L'un des rares mots. J'attrape volontiers la serviette qu'elle me tend. Chauffante. Je m'enroule dedans, la dépose sur mes épaules et me réchauffe. « Alors... » Un simple mot, une phrase en suspend et le reste qui se perd lentement. « du nouveau ? » Une manière comme une autre de demander à mon aînée ce qui c'était déroulé d'important dans sa vie dernièrement. Une manière plus simple que les autres.
Fiche créée par © Summers & Rinema // avatars de night sky. & #CHEVALISSE
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message Julia ▬ journée de pluie entre amies. › Ven 17 Juil - 22:55
Juju' ∞ El'
Journée de pluie entre amies ♥


Parfois je me dis que tombé amoureux doit être une expérience vraiment merveilleuse mais pourtant lorsque je vois l'état dans lequel a terminé Ellie j'ai peur qu'un jour je puisse me sentir aussi mal qu'elle, c'est vrai, ma meilleure amie m'inquiète terriblement et pourtant elle continue à vivre a se battre afin que son cher et tendre, de là où il se trouve, soit fier d'elle et je suis convaincu qu'il l'est, c'est ce que je me dis moi aussi qu'il doit y avoir un endroit pour nos défuntes personnes et qu'ils nous observe de ce fameux endroits, je m'ose à croire que son homme est auprès de mes parents, qu'ils veillent sur nous et sont fiers de nous et des personnes que nous sommes devenues, bien sûr, je me doute bien que mes parents ne doivent pas être ravis de voir les jobs que je fais, mais ils savent comment je suis, je suis une bosseuse, je ressens ce besoin de bossé toujours plus et déjà à l'heure actuelle j'enchaine deux jobs alors que je ne manque aucunement d'argent, je suis mannequin le jour et danseuse nue la nuit ce sont des métiers tout simplement différents mais j'adore ce que je fais et j'aime à croire qu'on ne me jugera pas sur mes métiers du moins le second celui de danseuse nue de ce fait je ne le hurle pas sur tous les toits préférant gardé une certaine part d'intimité dans ma vie.... Acquiesçant a cette pensée tout en me mordillant la lèvre inférieure je fixe alors ma meilleure amie qui semble toute froide et lui file une couverture chauffante tandis qu'elle me dit qu'elle va " normalement " en gros ça veut dire que ça ne va ni mal ni bien, au fil du temps qui passe j'ai fini pas décodé tous les mots qu'elle emploie et je les comprend bien mieux maintenant, c'est difficile parfois de voir combien elle a pu sombré mais je reste auprès d'elle et tente tant bien que mal de lui montré que je serai toujours là pour elle elle l'aiderai à se remettre de ses blessures du passé et ça je pense qu'elle l'a comprit, la fixant longuement tandis qu'elle me remercie pour la couverture je lui souris en guise de réponse tandis qu'elle me demande d'une voix douce et hésitante s'il y a du nouveau dans ma vie, je me mords alors nerveusement la lèvre, bien sûr qu'il y a du nouveau j'ai rencontré un type il y a quelques jours dans un club et à vrai dire je ne sais pas où tout ceci va me mené mais une chose est sûre il me plaît mais suis-je en droit d'en parlé avec Ellie qui sombre parce que son homme est mort ? Et bien je ne sais pas, j'aviserai dans la soirée pour lui parlé mais dans l'immédiat je ne me sens pas de le faire. « Oh pas grand chose tu sais entre le boulot enfin les boulots et mes visites à répétition chez ma petite cousine, Cherry, il n'y a pas grand chose de bien précis mais j'ignore si je t'ai parlé d'elle d'ailleurs ? » A vrai dire tout est aller tellement vite depuis ma rencontre avec elle que j'ignore si j'en ai parlé avec ma meilleure amie, ce serait le comble tout de même !

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message Julia ▬ journée de pluie entre amies. › Sam 18 Juil - 16:43

Ellie Nightingale & Julia Johnson
Un accueil chaleureux, des banalités échangées. Il en est toujours ainsi lorsque je suis invitée chez mon aînée. Elle fait tout pour que je me sente bien dans sa villa au combien somptueuse. Elle patiente lorsque je tente de parler, sachant combien il est difficile pour moi de m'exprimer. Elle m'a connu avant, elle me connait maintenant. Mon évolution, les raisons de mon malaise. Je ne lui cache rien. Ma meilleure amie, ma plus ancienne amie, ma plus proche amie, ma confidente, ma protectrice, mon aînée. Julia est bien des choses pour la rousse complètement perdue que je suis devenue après la mort de mon aimé. Elle est l'ancre de mon passé, la porte vers des souvenirs hantés par des rires et des moments heureux. A ses côtés, je tente de retrouver cette partie de moi, celle qui pensait avec légèreté et qui profitait de la vie, de l'amour qu'elle portait à ses êtres chers. Sa présence me rassure, me réconforte et m'apaise. Je sais, je suis persuadée qu'elle arrive à me comprendre malgré les phrases aussi brèves soient-elles, les véritables significations de ces mots à double-sens. Depuis le temps, elle représente l'une des rares personnes à pouvoir me connaître sur le bout des doigts. Je n'ai pas besoin de forcer pour m'exprimer, un regard, un mot suffit pour qu'elle en comprenne mes pensées. Il en est ainsi depuis notre rencontre.

L'espace d'un instant, d'un moment, Julia s'éclipse dans une pièce voisine. Je la détails, la fixe lorsqu'elle revient, une serviette à la main. Je la remercie et prends avec le plus grand plaisirs ce qu'elle me tend. Une serviette chauffante. Je la dépose sur mes épaules, m'enroule dedans et profite de la douce, délicate chaleur qu'elle dégage contre mon corps humide, trempé. Avec tant bien que mal, je reprends la parole, tente de m'exprimer, de demander à mon aînée s'il y a du nouveau dans sa vie dernièrement. Sa vie mouvementée de mannequin, de célébrité. Une vie mouvementée qui aurait pu la changer, la rendre différente, mais il n'en fut rien. A jamais naturel, honnête et bienveillante, elle n'a pas changé depuis notre enfance. Elle me dit ne rien avoir vécu d'extraordinaire dans sa vie depuis ma dernière visite. Je tente de me souvenir de sa cousine, de Cherry. Mon esprit divague, se perd lentement dans mes souvenirs. Des souvenirs anciens, trop ancien pour concerner la personne évoquée. Je me débats intérieurement, tente d'échapper à ces moments passés. « Je.... » Encore un petit effort, ce n'est pas une phrase complexe, c'est une phrase aussi simple que celle qui permet de demander à une personne si tout va bien ou comme demander du pain à une boulangerie alors pourquoi dois-je m'y reprendre à deux fois pour faire le tris dans mes pensées et les rendre aussi clairs que possible. « ... ne m'en souviens plus, désoler. » Je le suis, vraiment. Elle m'a peut-être, sans doute, évoqué sa famille à maintes reprises. Une évocation, une possibilité perdue dans mes pensées et mes souvenirs.
Fiche créée par © Summers & Rinema // avatars de night sky. & #CHEVALISSE
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message Julia ▬ journée de pluie entre amies. › Sam 18 Juil - 19:10
Juju' ∞ El'
Journée de pluie entre amies ♥


De la famille je n'en ai que peu maintenant, il y a mes grands parents tout d'abord qui m'ont limite élevé lorsque mes parents adoptifs sont morts dans les Tours Jumelles, ce fût difficile pour moi mais je m'en suis sortie bien que le manque de mes parents se faisaient énormément ressentir à l'époque et qu'encore aujourd'hui il se fait ressentir encore à l'heure actuelle, ils me manque à chaque instant, je pense à eux sans cesse, ils étaient mes parents et sont morts lors d'un attentat alors qu'ils n'avaient rien demandé ni même jamais fait de mal à qui que ce soit, ils étaient des personnes honnêtes, saines d'esprit et de corps et m'aimais énormément, de ce fait je ne comprends pas comment et surtout pourquoi de tels psychopathes peuvent avoir eu envie de tué autant de monde en l'espace d'une journée, je m'en rappelle encore de ce qu'il s'est passé, de ce jour, de ce que je faisais et croyez moi ce souvenir restera toujours dans ma tête, a cette époque-là j'avais tout juste quinze ans, j'étais une gamine, je ne comprenais rien à la vie, j'avais tant de choses à apprendre et tout naturellement a ce moment précis j'étais chez mes grands parents alors que c'était encore les vacances et nous étions confortablement installé dans le salon a regardé la télévision quand soudain une annonce est apparue à la télé, le journaliste habituel du soir s'est installé et nous a fait part de l'attentat des Tours Jumelles... J'ai immédiatement compris ce qu'il se passait et j'ai fondu en larmes alors tout naturellement mes grands parents et moi sommes allé sur les lieux mais des policiers et militaires nous barraient la route expliquant qu'on ne pouvait pas aller là bas car c'est dangereux, au bout d'un moment on nous a apprit le nombre de morts ainsi que les noms des disparus le prénom de mes parents étaient dessus sur cette liste aux multiples noms et bien sûr j'ai fondu en larmes, croyez moi ce fût un moment difficile dans ma vie et encore aujourd'hui cette histoire me hante alors que ça fait bientôt quatorze ans que tout ceci est arrivé, ce genre d'évènements peut torturé des gens, les brisés alors j'espère sincèrement qu'un jour ou l'autre je m'en remettrais, mais si je pense à tout ça en cet instant c'est parce que j'imagine que trop bien ce que peux ressentir Ellie en cet instant vis à vis de son homme ça l'a brisée de l'intérieur comme moi tout ceci m'a brisé de l'intérieur... Chassant au loin ses pensées toutes plus désagréables les unes des autres je fini par me concentré sur ma meilleure amie et lui apporte de mes nouvelles assez rapidement sauf qu'elle ne se rappelle plus de ma cousine, souriant alors je lui dis d'une voix douce. « Elle s'appelle donc Cherry et c'est une adolescente, je l'ai rencontrée la dernière fois en allant chez mes cousins qui sont son oncle et sa tante, elle est donc ma cousine éloignée, je ne lai pas rencontrée par le passé en vue de tout un tas de raisons tout d'abord la distance mais je te passe les détails... » La fixant longuement tandis que je marque une légère pause je fini par reprendre sur le même ton aussi calme et doux soit il. « Au début quand je l'ai connue j'ai été quelque peu choqué d'apprendre que j'avais une cousine dont j'ignorais tout bonnement l'existence et bien sûr ce fût réciproque mais on s'adore sérieusement, on se raconte tout c'est très amusant. Moi qui n'ai plus de famille autre que mes grands parents puis mes cousins et Cherry maintenant autant te le dire ça me fais le plus grand bien. » Fixant longuement mon amie tandis d'un grand sourire se dessine à la perfection sur mon visage je la détaille longuement et fini par lui demandé d'une voix douce. « Et toi alors ? Du nouveau ? Et ton job, ça se passe ? » A l'évidence elle n'est pas très en forme et ça ne m'enchante pas mais dans l'idée maintenant j'y suis habitué à la voir au plus mal et c'est normal en vue de son passé après tout elle a perdu la personne qu'elle considérait comme l'homme de sa vie c'est un moment difficile à vivre pour elle...

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message Julia ▬ journée de pluie entre amies. › Ven 24 Juil - 20:26

Ellie Nightingale & Julia Johnson

L'air se réchauffe lentement dans ce grand espace. Je détaille la villa de mon amie, toujours un peu plus fasciner par l'espace dont elle dispose, elle qui vit seule. Julia a vécu une vie difficile, mais l'argent n'est pas un truc difficile pour la demoiselle. Je suis rassurée à cette pensée. Ma meilleure amie ne sera jamais dans le besoin. Je n'aurais pas pu lui être utile. L'ai-je seulement été envers une personne jusqu'à aujourd'hui?! Ai-je déjà apporter mon aide, réellement à quelqu'un dans ce genre de besoin?! Me voilà en train de déprimer intérieurement pour une chose aussi stupide, futile que l'argent. Je ne suis pas riche, je ne l'ai jamais été. Oh, douce nostalgie. Je me souviens les plans à long terme que je faisais en sa compagnie, je me souviens son rire et son sourire tandis qu'il me taquine doucement. Mon coeur se déchire une fois encore, un peu plus. Il ne se passe pas une seule journée, une seule nuit sans que mes pensées ne le rejoignent de l'autre côté, il me manque tellement. Il représente la seule pensée, la seule image qui restera à jamais clair dans mon esprit détruit par la perte et l'accident.

Mon esprit dérive plus loin encore tandis que la voix de ma meilleure s'y fraye lentement un chemin pour finalement m'en extirper. Elle me parle longuement, beaucoup, énormément de sa nièce dont je n'arrive pas à me souvenir. Elle a dû m'en parler, c'est même certain, mais le bordel de mes pensées qui s'enchaînent et se fusionnent m'empêche d'associer ce nom, Cherry à autre chose qu'un nom parmi tant d'autre. Julia me donne trop d'informations en même temps, elles se perdent dans le flot de mes pensées presque aussitôt tandis que ma concentration s'effrite lentement. Je n'ai jamais été doué pour ça, encore moins à présent. Un sujet, une activité. Mon esprit dérive toujours à un moment, me déconcentrant totalement de la conversation ou d'une activité qui ne permet pas d'innover. Malgré tout, j'essais. Je vais de mon mieux pour écouter les paroles de mon aîné avec la plus grande attention, de retenir la description qu'elle me fait de sa nièce, d'assimiler la joie qui se lie sur son visage lorsqu'elle évoque sa famille.

Lorsqu'elle me demande s'il y a du nouveau dans ma vie, si le travail se passe bien, mon cerveau est au bord de la surchauffe. Je tente de m'exprimer, un peu trop rapidement. Les mots se perdent avant d'avoir terminés leur chemin. Je ne sais pas quoi penser, pas quoi dire. Ma vie est fidèle à celle qu'elle est depuis sa mort, depuis la destruction de mon esprit. Personne n'a jamais réellement compris ce qui s'est passé, pourquoi je suis incapable de rester concentrer, de parler avec autant d'aisance qu'auparavant. Certains pensent qu'il ne s'agit qu'une forme d'agoraphobie, que tout cela est dans ma tête, mais ce n'est pas tout à fait exactement. Mon cerveau a manqué d'air, là-bas, sous l'eau, à ses côtés, pendant trop longtemps et me voilà ainsi, incapable de prononcer la moindre pensée clairement. Une plaie, un cauchemar que je mérite peut-être. « Ca ... va... » Ma voix n'est en rien pleine d'assurance. Un murmure qui se perd dans le silence, un sourire désolé flottant sur mon visage. Le travail, ça va. Le reste, je survis comme je peux, mais je ne veux pas, je ne peux pas l'embêter avec mes problèmes qui sont toujours les mêmes. « Je suis.... sur la corde.  » Un moyen pour moi, plus simple pour dire que je suis entre les deux états qui se bousculent dans mon esprit, entre la joie et la déprime. Aujourd'hui, je n'ai pas choisis. Je ne suis pas tombée dans l'un ou dans l'autre, je joue au funambule. Julia le comprends quand je parle ainsi, je le crois, j'espère.
Fiche créée par © Summers & Rinema // avatars de night sky. & #CHEVALISSE
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message Julia ▬ journée de pluie entre amies. › Ven 24 Juil - 20:55
Juju' ∞ El'
Journée de pluie entre amies ♥


En règle générale il est difficile pour moi de la voir sombré comme ça sans pouvoir faire quelque chose de réellement concret pour elle, de pouvoir l'aidée par exemple, de l'épaulée dans les moments difficiles qu'elle traverse mais dans l'idée mis à part être présente, mis à part lui apporté mon soutient, mon aide dans les moments difficiles il n'y a pas grand chose d'autre que je puisse faire et ça me rend vraiment très triste, bien sûr, de temps à autre je me dis que je suis inutile, que je suis une mauvaise amie, que je devrai faire plus, que je pourrai faire bien plus pour elle mais les idées ne me viennent pas dans l'immédiat, mis à part la serrée dans mes bras et lui dire toujours toutes ces choses que je lui dis a chaque fois que je la vois comme que je l'aime, que je serai toujours présente pour elle, que je ne la lâcherait peu importe la situation et bien il n'y a pas grand chose d'autre que je puisse faire et tout naturellement ça m'énerve de ne pouvoir faire plus, je suis sûre qu'un professionnel serait le bienvenu pour l'aidée dans ses problèmes mais je ne suis pas convaincue que ce genre d'aide l'attire réellement. Alors je reste là auprès d'elle a la regardée sombré tout en lui tenant la main sans savoir réellement quoi faire et je me dis qu'au moins je reste avec elle et ça me fais du bien de me dire ça car moi dans l'idée j'ai l'impression de ne servir à rien a force de le regardée comme ça, je ne sais pas, parfois je me dis qu'il faudrait qu'elle réussisse à refaire une nouvelle rencontre pas à la seconde non plus pour elle le deuil de son compagnon de vie est encore trop frais et a vrai dire elle n'a même pas encore commencé à le faire de ce fait rencontré quelqu'un là maintenant n'est sans doute pas une bonne idée, elle se sentirait encore plus mal et pourtant malgré tout ceci je lui souris chaleureusement en cet instant espérant avec joie qu'elle me répondra également par un sourire aussi chaleureux et beau que le miens mais croire en ça est aussi difficile que croire que le Père Noël va débarqué en string dans la maison, sympathique la comparaison n'est-ce pas ? Mais pourtant c'est la réalité, Ellie, depuis la mort de son compagnon a vécu ce traumatisme de manière affreuse, elle peine à discuté avec les gens, peine à sourire comme elle souriait avant mais pourtant, malgré tous ces nombreux changements dans sa vie je reste auprès d'elle et l'aime toujours autant voir même plus qu'avant car rien que par son changement je découvre une nouvelle personne, une nouvelle Ellie, une Ellie sombre et inquiétante de part ses agissements et ce changement obscur très soudain mais tout de même elle reste une personne merveilleuse que j'aime plus que tout au monde et ça c'est fort encourageant pour moi, alors, lorsque je lui demande comment elle va et si son job se passe bien je grimace en entendant sa réponse tout sauf sympathique mais néanmoins pas totalement négative, c'est déjà un bon début. « Tu souhaites m'en parlé de tout ceci qui peut éventuellement te prendre la tête ? Ensemble on trouvera probablement une solution a tes soucis du moment. » Bien sûr, je ne suis pas stupide, je sais que ses soucis du moment sont liés à la mort de son compagnon, ça l'a affectée au plus haut point, brisée même ne laissant qu'une âme déchirée et ça franchement c'est aussi douloureux à vivre pour elle que pour moi bien que je comprends parfaitement sa souffrance aussi intense soit elle...

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message Julia ▬ journée de pluie entre amies. › Lun 3 Aoû - 21:31

Ellie Nightingale & Julia Johnson

La soirée commence à peine. J'ai dû mal à enchaîner les réponses aux questions de mon aîné. Les choses ne changent pas. Je suis longue, prends le temps qu'il m'est nécessaire pour aligner ne serait-ce que deux mots aussi simples soient-ils. Pourtant, ça se voit, je vais de mon mieux. Je tente d'être clair, d'être rapide. Je vais de mon mieux pour profiter d'une soirée en compagnie de ma plus vieille amie. Mes cheveux goûtent toujours, mais cela fait bien longtemps que je ne tremble plus, bien enroulée dans la serviette chauffante précédemment donné par Julia. Enfin, la pluie ne m'a jamais gênée. Plus depuis cette soirée-là. Beaucoup de choses ont changé. Je me perds dans mes pensées, encore et toujours. Je tente, j'essais, je fais de mon mieux pour rester concentrée. Une chose au combien compliqué pour moi à présent. Julia le sait, le comprend. Je pense, j'en suis sûr, j'en suis persuadée. Les banalités s'enchaînent, se multiplient dans le plus grand calme. Mais, lorsqu'elle me demande ce qu'il y a de nouveau dans ma vie, si le travail va bien, je bloque. Les réponses simples et ordinaires se multiplient et se mélangent dans mon esprit sans qu'aucune ne traverse mes lèvres. Finalement, c'est une réponse bien à moi que je prononce dans un souffle. Sur la corde. Une expression que peu utilise et qui pourtant représente mon quotidien et qui résume en quelques mots mon état du moment. Le travail, ça va. La vie, je survis comme je peux depuis cet événement. Enfin, tant que je ne pense pas à une manière de mettre fin à ce cauchemar qui est devenu mon existence à présent. Le reste... Je suppose que je ne suis pas à plaindre en comparaison à d'autres.

Mon regard, vide, se pose sur Julia qui à ma réponse grimace légèrement. Elle n'apprécie pas. Elle n'aime pas me voir ainsi. C'est une véritable amie, sans doute la plus proche de moi qui m'a connu autrefois, qui me connait maintenant. Elle m'a soutenue pendant les épreuves les plus durs, elle m'a fait rire lorsque le moral était au plus bas, m'a aidé à surmonter la perte et ce même si je tente toujours de gravir la pente. Mon aînée me demande si je souhaite en parler, pour m'aider à trouver une solution. Je ne sais pas. Que dire, que faire. Le problème est toujours le même, ce trou béant à la place de mon coeur, mon âme manquante et cette incapacité à penser normalement. Tant qui ne ramène qu'à un seul et unique être. Un seul être qui a chamboulé ma vie et dont la disparition à détruit tout sur son passage. Je parle déjà de tout cela avec mon médecin, tous les deux jours, rien ne change. Ce serait sans doute différent avec Julia, mais définitivement trop long. Je ne veux pas y penser, je ne veux pas sombrer un peu plus en sa compagnie et passer notre soirée à pleurer.

Ma réponse n'est qu'un simple hochement négatif de la tête. Je n'arrive pas à m'exprimer, à lui dire que je préfère penser à autre chose. Mais, tout cela elle doit le deviner aisément. « Tu as.... prévu quoi... pour ce soir? » Dis-je avec bien du mal et avec des pauses tous les deux mots. Enfin, elle y est habituée de toute manière. Nous n'étions pas là pour parler de mes malheurs, pas ce soir, je veux les oublier, me concentrer sur Julia, ma meilleure amie.
Fiche créée par © Summers & Rinema // avatars de night sky. & #CHEVALISSE
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message Julia ▬ journée de pluie entre amies. › Lun 3 Aoû - 21:59
Juju' ∞ El'
Journée de pluie entre amies ♥


Sa situation m'inquiète évidemment, ça m'a toujours inquiété de voir mon amie dans cet état mais que puis-je y faire en fait ? Rien dans l'idée car même si je connais bien la souffrance que cela procure de perdre un être cher et bien je ne suis jamais tombé amoureuse de ce fait lui donné des conseils, des astuces afin qu'elle se sente mieux dans sa tête mais également dans son corps, face a cette situation aussi tragique soit elle, ne serait sans aucun doute pas une excellente idée, elle souffre de l'intérieur et ça se voit, sa souffrance est parfaitement marquée sur son visage et même si à chaque fois qu'on se voit elle me sourit sincèrement je sais qu'elle continue à souffrir, à pensé a cet homme dont elle est folle amoureuse malgré sa disparition, j'imagine ce qu'elle ressent, moi aussi lorsque j'ai perdu mes parents j'ai énormément souffert et pour dire les choses telles qu'elles sont j'en souffre encore, c'est dur de perdre un être cher, surtout de la manière dont nous avons perdu ceux que nous aimons. Cet attentat à New York fût une véritable tragédie et parfois je me réveille tard dans la nuit en ayant fait des cauchemars tous plus difficiles les uns des autres, en général dans ces moments-là je suis en sueur et je fonds en larme, bien sûr, je ne parle jamais de ces choses-là à qui que ce soit, à la limite à quoi ça me servirait de parlé de tout ceci mis à part a ranimé des souvenirs affreux du passé qui me ronge encore malgré que ça fait plus de dix ans maintenant que toute cette histoire se soit passée. C'est dur bien sûr, très dur surtout lorsque je me dis que le mois de Septembre arrive a grand pas et que par la même occasion l'anniversaire de l'attentat qui a causé la mort de mes parents mais également de bien d'autres personnes arrive également, alors, dans ces moments-là lorsque l'anniversaire arrive je me plonge sur mes amis, préférant me concentré sur eux afin de ne surtout pas pensé à cette date et c'est précisément ce que je fais aujourd'hui, nous sommes en Août dans un mois ce sera la date et j'ai besoin de pensé à autre chose et à l'évidence c'est la même chose pour ma meilleure amie, sauf que, pour son cas elle a constamment besoin de pensé à autre chose.... J'espère que, tout comme moi, au fil des années qui passent elle se fera une raison, elle acceptera sa disparition et vivra avec difficulté l'anniversaire de sa mort mais que les autres jours sont normaux, qu'elle saura vivre avec et apprendre à sourire malgré la séparation, alors tandis que je lui propose de me parlé de tout ceci elle refuse par un hochement de tête, j'acquiesce, je ne suis pas déçu évidemment, ça ne m'étonne pas, elle refuse toujours d'en parlé certainement pas crainte de m'embêter avec tout ceci ou alors parce qu'elle ne veut pas pleuré, je la comprend et ne la jugerait pas là dessus. « Dégustation de gâteaux tout d'abord et puis on se pose devant un film le temps de la soirée, on pense à autre chose voilà tout, toi et moi en avons bien besoin. C'est d'accord pour toi ? » Bien sûr, elle connait la date de l'attentat de New York, comme tout le monde sur cette Terre en fait, du coup en lui disant cette simple phrase je sais qu'elle comprendra parfaitement de quoi je parle.... De base depuis tout le temps qu'elle me connait elle a apprit à comprendre que lorsqu'on est au mois d'août j'ai toujours du mal à être heureuse et une fois le onze septembre passé je vais mieux.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message Julia ▬ journée de pluie entre amies. › Jeu 6 Aoû - 12:25

Ellie Nightingale & Julia Johnson
Les banalités que nous échangeons sont tout ce qu'il y a de plus. Mes réponses sont longues à venir et plus longues encore lorsque je tente maladroitement de les prononcer, pourtant Julia montre une infinie patience. Elle ne me pousse pas, elle ne l'a jamais fait. Elle me donne le temps qu'il me faut, comprend sans difficulté mes expressions quelque peu unique ou bien ancienne. Je suis comme rassurée en sa présence. Je peux penser à autre chose, ne pas forcer lorsque je bloque, car elle trouve toujours un moyen de me comprendre. Enfants, nous étions également ainsi et ce même si mon talent oratoire était à l'époque tout autre. Enfin, bien que mon esprit s'égare souvent pour s'attarder sur ma perte, elle reste là, me réconfortant avec un simple sourire. Un geste qui veut tellement dire que cela semble me suffire en la compagnie de ma meilleure amie. Elle n'a pas à me dire combien elle est désolée pour ma perte, elle l'a comprend mieux que quiconque.

Finalement, elle me demande si je veux parler de ce qui me pèse sur le corps. Elle connaît la réponse, les raisons qui vident ainsi mon regard et me perdent lentement dans mes pensées. Les larmes montent au fond de moi, non, je ne veux pas en parler, je ne veux pas y penser. Je n'aime parler de ces choses et ce même si j'y suis obligée tous les deux jours. Ma réponse est silencieuse, un simple hochement négatif de la tête. Lui exprimer mes raisons quant à ce refus serait trop long, trop éprouvant et les larmes s'échapperaient sans doute. Je me contente de peu et elle le comprend, une fois encore. Je dévie la conversation tant bien que mal et lui demande ce qu'elle a prévu pour la soirée.

Son programme m'enchante autant qu'il le peut. J'esquisse un bien faible sourire. Oui, nous avons toutes les deux besoins de penser à autre chose ne serait-ce le temps d'une soirée. Une journée spéciale et douloureuse approche à grands pas pour elle. J'aimerais l'aider autant qu'elle m'aide, mais je ne suis pas douée lorsque vient le moment de parler de deuil. Elle se débrouille bien mieux que moi. Aussi j'espère que ma seule présence, mon regard vide et mes faibles sourires lui suffiront. Un doute plane dans mon esprit quant à cette hypothèse, mais que pourrais-je faire de plus? « C'est... parfait. » Deux mots, ma réponse en toute simplicité prononcée avec difficulté.
Fiche créée par © Summers & Rinema // avatars de night sky. & #CHEVALISSE
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message Julia ▬ journée de pluie entre amies. › Jeu 6 Aoû - 13:39
Juju' ∞ El'
Journée de pluie entre amies ♥


Bien évidemment voir ma meilleure amie dans cet état ne m'enchante pas du tout mais au fil du temps qui passe j'ai appris à accepter cette nouvelle Ellie, cette petite Ellie renfermée sur elle-même qui souffre de la mort de son compagnon mais dans l'idée, pour le moment, la situation est bien trop difficile pour moi afin que je puisse faire réellement quelque chose pour elle, c'est dur bien sûr de perdre un être cher surtout lorsque ces fameux êtres sont pour le coup tes parents ou ton conjoint, ça fait mal, tu te sens vide de l'intérieur parce qu'on t'a ôter l'une des personnes qui faisait de ta vie un petit bout de Paradis, alors, la question que je me pose autant qu'Ellie doit se la posée en cet instant et ce depuis la mort de son homme est : comment faire pour vivre normalement après avoir perdu une personne que nous avons aimé tant ? Cette question concrètement elle est difficile à répondre parce que oui c'est dur de vivre après une telle mort, pour mon cas c'est plus particulier, la mort de mes parents fût tragique car ils sont morts à cause de Al-Qaïda, groupe de terroriste qui fait peur a chaque personne sur cette Terre et je me doute que ça doit amusé ces fous furieux, ils font du mal a tout humain, tuant des proches, tuant tout sur leur passage, c'est terrible mais avec le temps je pense que la douleur finira petit à petit par partir, du moins je l'espère car dans l'idée pensé à tout ceci, vivre avec le fait est que les seuls parents que j'ai pu avoir sont morts de cette manière, et bien, autant le dire ça me fou en rogne, ils étaient des personnes merveilleuses vous savez ? Ils s'occupaient bien de moi, ils m'aimais d'un amour fort et passionnel et on leur a ôter la vie, j'ai envie de hurlé, de demandé pourquoi des immondes personnes ont pu faire ça a mes parents mais également à tant d'autres êtres humains car oui dans l'idée de nombreuses personnes ont perdus la vie ce jour-là c'est ça qui rend cet attentat terroriste encore plus tragique.... Grimaçant a cette pensée que j'envoie au loin afin de me concentré uniquement sur ma meilleure amie qui me parle, tant bien que mal, de notre activité pour ce soir, je lui souris et acquiesce. « Tant mieux ! » Alors à ses simples mots j'attrape une assiette où il y a de nombreux gâteaux, des cookies, du brownie, des gâteaux au caramel, des gâteaux au chocolat et j'avoue en les fixant je me sens fière de cet exploit, les gâteaux ont une jolie apparence reste plus qu'à espéré qu'ils sont bons maintenant, tendant l'assiette vers Ellie afin qu'elle en prenne je lui souris chaleureusement.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

Message Julia ▬ journée de pluie entre amies. › Jeu 3 Sep - 21:04

Ellie Nightingale & Julia Johnson
Peu de temps s'est écoulée depuis que j'ai passé le pas de la porte d'entrée de mon amie d'enfance. Pourtant, tellement de choses se sont enchaînées dans mon esprit que j'ai l'impression que cela fait une éternité. Une éternité pendant laquelle je me suis sentis en sécurité comme à chaque fois que je passe du temps en compagnie de Julia. Elle me comprend avec aisance. Un simple mot sur mon état semble lui faire comprendre chacune des pensées, chacun des mots qui se bousculent dans mon esprit. De quoi passer une soirée en toute simplicité auprès d'une personne qui ne me juge pas comparée à d'autre. Je resserre l'étaux autour de la serviette que mon amie m'a donné il y a quelques minutes et me perds lentement dans mes pensées. Nous avons toutes les deux désespérément besoins de cette soirée loin des pensées obscures qui nous entoure toutes les deux. Parfois, je l'envie. J'aimerais être aussi forte qu'elle, surpasser la mort de mon aimé comme elle a lentement surpassé la mort de ses parents. Elle me soutient jour après jour plus encore que je ne pourrais jamais le faire. Je ne pourrais jamais la remercier assez pour ça.

Le regard vide, la voix peu assurée et après plusieurs tentatives, je demande à Julia ce qu'elle a bien pu prévoir pour notre soirée. Son programme est parfait. Comme d'ordinaire. J'acquiesce et soutiens cette idée avec bien des difficultés une fois encore. Elle me tend, souriante, une grande assiette remplit de gâteau. Je bloque. Mon esprit débat sur chacun d'entre eux encore et encore sans me laisser le temps d'attraper les pensées cohérentes. Je me perds dans la contemplation de ses gâteaux, dans les souvenirs qu'ils m'évoquent. Le tout, un peu bêtement j'en suis certaine, mais je ne peux m'en empêcher à présent. Trop réfléchir, me perdre dans un coin de mon esprit et me débattre pour en sortir et prononcer quelques mots avec difficultés.

Je prends une profonde inspiration au bout de quelques instants qui m'ont paru être des heures et attrape l'un des cookies. « Merci. » Je souffle ce mot comme s'il s'agit d'un effort sur-humain et l'associe à une sourire faible bien qu'honnête.
Fiche créée par © Summers & Rinema // avatars de night sky. & #CHEVALISSE
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Message Julia ▬ journée de pluie entre amies. ›
Revenir en haut Aller en bas
 
Julia ▬ journée de pluie entre amies.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» THEME l Entre toi et moi
» Eileen&Lou | retrouvailles entre amies
» Un p'tit resto entre amies ! (Autumn/Mila)
» Chasse entre amies... || PV Caresse de Lune
» Quoi de mieux que des petits potins entre amies ~Lily & Kaylee

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marple Spring  ::  :: Corbeille des sujets-
Sauter vers: